Action internationale


Syndicats de retraités du bassin méditerranéen


Les syndicats de retraités des deux rives de la Méditerranée se sont réunis pour confronter leurs réalités et leurs espoirs. Une déclaration commune conclue les débats en mettant l'accent sur l'importance de la protection sociale, à la nécessité de la paix dans la région et pour la paix et la justice sociale dans le monde.

Banderolle Euromed

À l’initiative des Unions confédérales de retraités CFDT et CGT, la cinquième édition des rencontres syndicales de retraités du bassin méditerranéen s’est déroulée dans un excellent esprit de travail les 10 et 11 décembre 2004 à Porticcio (Corse du sud). Le soutien des équipes locales de retraités a été apprécié - pour la CFDT, Pierre Cervetti et François Fabbri de l’UTR de Corse du Sud.

Ces retrouvailles ont rassemblé des militantes et militants venus du Liban, de Palestine, de Libye, d’Algérie, du Maroc et d’Italie. Certaines organisations n‘ayant pu obtenir un visa, elles se sont excusées. Tous les autres adhérents français à la Fédération européenne des retraités et personnes âgées (Ferpa) ont envoyé leurs émissaires (CFTC, FO, UNSA). Jacques Sense et Michel Devacht représentaient l’UCR CFDT. Luigina de Santis, secrétaire générale de la Ferpa, ainsi que Abdelmadjid Azzi, secrétaire général de la Fédération des travailleurs retraités arabes (FTRA) ont participé activement aux débats.

Henri Lourdelle, de la Confédération européenne des syndicats (CES), a introduit les débats par une présentation objective des réalités de chacun sur les questions d’actualité (protection sociale, retraites, allongement de la vie, etc.).

Les militants retraités des rives nord et sud de la Méditerranée ont échangé ensuite leurs expériences en soulignant les conséquences négatives - à ne pas reproduire - de certaines mesures installées dans leurs pays.

Une déclaration commune adoptée à l’unanimité a clôturé ces travaux.

Euro-Méditerranée
Déclaration intersyndicale.