Actu revendicative


Jacques Chérèque : la Lorraine dans la peau


En hommage à notre adhérent Jacques Chérèque décédé le 24 décembre, nous mettons en avant un article sur lui datant de 2011. Dans le même dossier il répond sur les problèmes locaux (voir sommaire en fin d'article).

La confédération a publié un article et un communiqué de presse : Décès de Jacques Chérèque : la CFDT salue un grand syndicaliste

Un brin gouailleur, la moustache toujours aussi fournie, Jacques Chérèque a la Lorraine dans la peau depuis 82 ans.

De l’usine de Pompey où il fit ses premières armes syndicales, en passant par la fédération des métaux, jusqu’à la confédération comme secrétaire général adjoint aux côtés d’Edmond Maire, quel parcours atypique pour cet homme libre et plein d’engagements !

Le rencontrer c’est parcourir aussi l’histoire des premiers contacts avec des syndicalistes brésiliens et polonais et multiplier à l’envi les anecdotes sur Lula et Lech Walesa.

L’approcher c’est aussi prendre conscience des mutations qu’il a facilitées quand il ne les a pas provoquées comme préfet en région puis comme ministre délégué à l’Aménagement du territoire et à la Reconversion industrielle sous le deuxième gouvernement Rocard (1988 - 1991).

Il fera plus que sauver ce qui pouvait l’être. La mutation industrielle de la Lorraine s’est opérée « sans que personne ne soit viré sans garanties », témoigne son compère Roger Briesch.

Vingt ans plus tard, Jacques Chérèque s’écrit toujours au présent. Sa fierté reste son ambition : toujours mettre l’homme au cœur du développement local et prendre en compte tous les facteurs de la vie et de l’emploi. On en redemande !

Jacques Chérèque, ancien secrétaire général de la Fédération CFDT des métaux et ancien secrétaire général adjoint de la confédération CFDT, ancien préfet délégué pour le redéploiement industriel en Lorraine et ancien ministre délégué à l’Aménagement du territoire et à la Reconversion industrielle.