Action internationale


Pertes ou gaspillage : le grand gâchis


Pendant que près d’un milliard de personnes souffrent de la faim, dans les pays développés, on gaspille jusqu’à 40% de l’alimentation disponible. La distribution rejette pour diverses raisons une partie des produits.

Et les ménages, selon une étude réalisée en Grande-Bretagne, mettent 25% des produits achetés à la poubelle. En mer, 7 millions de tonnes de poissons seraient rejetées chaque année dans les océans.

Selon les pêcheries, les rejets peuvent aller de 10% à 90% des captures. Dans les pays en développement on ne parle pas de gaspillage mais de pertes liées à de mauvaises conditions de récolte, de transport, de stockage et à une formation insuffisante sur les méthodes de conservation.

Ce gâchis est de plus en plus dénoncé sauf dans l’agenda politique d’une grande majorité des Etats. Combien de temps faudra-t-il attendre pour qu’il en soit autrement ?

Source : Le Monde du 12 décembre 2009.

Près d’un miliard de personnes souffrent de la faim. (Photo Electriciens sans frontières)
Cet article fait partie d’une série dont voici le sommaire :
- Où en sont les huit « objectifs du millénaire pour le développement » ?
- Pertes ou gaspillage : le grand gâchis
- Main basse sur les terres
- Pourquoi un bilan mitigé ?
- Questions à Nathalie Péré Marzano, déléguée générale du CRID : « Les solutions existent ! »
- Pour en savoir plus sur les Objectifs du millénaire