UNION CONFÉDÉRALE CFDT DES RETRAITÉS

Notre dossier Europe


Agenda européen 2022, jour par jour


Vous vous intéressez à l’Europe ? Suivez chaque mois l’actualité européenne mise à jour par son auteur, Jean-Pierre Moussy. Les évènements sont présentés en ordre chronologique inverse. Ce document reste une référence permanente aux faits passés que l’on recherche.

Vous pouvez retrouver les agendas des années précédentes :

Juillet - Août 2022

DateÉvènement
31 août Ukraine : 189ème jour de l’invasion russe en Ukraine.
1980 : Pologne  : Lech Walesa, le leader du syndicat Solidarnosc (« Solidarité ») signe avec le gouvernement communiste les accords de GDANSK (Chantiers navals Lénine).
Visas russes : les 27 trouvent un accord pour compliquer l’entrée des russes concernant en particulier l’obtention des visas.
PAC  : « Bruxelles » valide –après des modifications- le plan agricole français (« le Monde ») ainsi que les plans du Danemark, de la Finlande, l’Irlande, la Pologne, le Portugal, l’Espagne.
30 août « L’UE est divisée sur la fin des visas accordés aux russes » (« Le Monde »). Les Etats baltes, la Finlande, la Pologne sont à la pointe sur ce sujet.
29 août Avenir de l’Europe : le Chancelier allemand –Olaf Scholz- ouvre la voie à l’élargissement de l’UE à l’Est avec une réforme des Traités, un renforcement de la défense européenne. Il plaide pour un passage progressif de l’unanimité au vote à la majorité pour la politique étrangère et la politique fiscale.
27 août Balkans  : la Serbie et le Kosovo s’entendent (partiellement) pour éviter un conflit à leur frontière.
23 août 1939 Signature du pacte germano-soviétique de non-agression entre les représentants de Hitler et Staline. Cet accord entre les deux dictateurs, hyper-cyniques aboutira un découpage territorial de la Pologne entre les deux pays et, à une prise de contrôle de la Finlande et des Pays Baltes par l’URSS. Le discours russe sur la deuxième guerre mondiale ignore habituellement cet épisode peu glorieux.
10 août Italie  : le Journal « Le Monde » s’inquiète et titre : « Italie : la menace d’une victoire de l’extrême-droite » aux élections législatives anticipées du 25 septembre.
9 août Grèce  : « un scandale d’espionnage ébranle le gouvernement Mitsotakis » (« Le Monde ») : deux journalistes ont été mis sur écoute ainsi que le Chef du parti Pasok (socialiste - opposition). Selon le classement mondial de la liberté de la presse établi par « Reporters sans frontières » : « la Grèce est le dernier de la classe de l’UE et elle se place à la 108ème place sur 180 pays au classement mondial ».
5 août Hongrie  : ce pays dirigé par le nationaliste V. Orban est en pénurie de main d’œuvre et, désormais les ressortissants de 9 pays : Vietnam, Mongolie, Philippines, Indonésie, Biélorussie, Kazakhstan, Macédoine du Nord, Bosnie et Monténégro peuvent obtenir des visas de travail de deux ans, renouvelables (« Le Monde »).
29 juillet Frontex (« Le Monde ») : une enquête sur les migrants refoulés accuse Frontex -l’agence européenne- d’avoir couvert des pratiques condamnables (dites des « pushbacks ») de refoulements des migrants pratiqués par la Grèce (dont ce pays se défend bien sûr).
26 juillet Russie – Ukraine – Energie : les 27 de l’UE (à l’exception une fois de plus de la Hongrie) s’entendent pour réduite, de façon coordonnée, leur consommation de gaz -afin de sortir de la dépendance russe- : entre le 1er août et le 31 mars 2023 chaque Etat membre devra faire son possible pour réduire d’au moins 15% sa consommation de gaz par rapport à la moyenne des cinq dernières années.
23 juillet Allemagne  : tribune de Olaf Scholz (Chancelier fédéral d’Allemagne) (reprise d’une tribune parue le 17 juillet dans un journal allemand) parue dans « Le Monde » : il revient largement sur la situation actuelle et les erreurs faites dans le passé par son pays (dépendance énergétique) : « les agissements de Poutine en Ukraine ont des relents néocoloniaux » … « Nous (l’Allemagne) devons rendre l’Allemagne plus sûre et plus résistante, l’UE plus souveraine et l’ordre international plus viable ».
21 juillet Italie  : le gouvernement « d’union nationale » de Mario Draghi ne tient plus. Le Président Mattarella accepte sa démission (cette crise est largement provoquée par le mouvement 5 étoiles). De nouvelles élections législatives auront lieu le 25 septembre.
Politique monétaire européenne : la BCE relève ses taux directeurs de 0,5 point.
20 juillet Energie  : la Commission Européenne présente un plan pour se passer du gaz russe : réduction -sur la base du volontariat- de 15% de consommation du gaz entre le 1er août 2022 et le 31 mars 2023 ; mise en place d’un mécanisme de solidarité entre les 27 au cas où l’un des pays viendrait à manquer de gaz.
Ce sujet sera débattu au Conseil des Ministres de l’Energie du 26 juillet : à suivre.
19 juillet Elargissement  : la Macédoine du Nord et l’Albanie voient leurs candidatures d’adhésion à l’UE prises en compte.
16 juillet Royaume-Uni : deux candidats sont sélectionnés par les députés conservateurs pour prendre la succession de B. Johnson poussé à la démission.
Il s’agit de : R. Sunak (Ex Chancelier de l’Echiquier) et de P. Mordaunt (Secrétaire d’Etat au Commerce). Il appartient maintenant aux 180.000 adhérents du parti conservateur de faire leur choix.
5 juillet UE/Hongrie : l’exécutif communautaire saisit la Cour de Justice Européenne (CJUE) sur le respect de l’état de droit : contre la décision du régulateur hongrois de priver d’antenne une radio indépendante – contre la décision du gouvernement hongrois de bloquer le prix du carburant à 1,20€ pour les automobilistes immatriculés en Hongrie : à suivre.
14 juillet Conjoncture  : les prévisions économiques de l’été de la Commission sont de : 2,7% en 2022 et 1,5% en 2023 pour l’UE et de 2,6% en 2022 et 1,4% en 2023 pour la zone euro. Ces prévisions sont en baisse par rapport aux précédentes compte tenu des conséquences de la guerre engagée par les russes en Ukraine.
13 juillet Royaume-Uni  : : 11 candidats sont déjà en lice pour prendre la succession de B. Johnson : le dénouement est attendu fixer celui-ci à 183,95 après la sélection faite au sein du parti conservateur pour le 5 septembre.
Budget UE 2023 : le Conseil souhaite fixer celui-ci à : 183,95 milliards en crédits d’engagements et 165,74 milliards en crédits de paiements.
Population  : selon Eurostat la population de l’UE a diminué passant de 447 millions d’habitants au 1er janvier 2021 à 446,8 millions au 1er janvier 2022.
8 juillet Estonie  : une nouvelle coalition (parti de la réforme – parti social- démocrate – parti conservateur) est mise en place autour de la 1ère Ministre Kaja Kallas.
Slovénie  : le pays légalise le mariage pour tous et l’adoption pour les homosexuels.
Energie  : les 1ers Ministres Grec et Bulgare inaugurent le gazoduc IGB qui doit relier leurs deux pays.
Plan de relance : les Pays-Bas soumettent à la Commission Européenne leur plan de relance dans le cadre du programme NextGenerationEU. Il s’agit du dernier Etat membre à présenter son plan
7 juillet Royaume-Uni : le 1er Ministre, B. Johnson, très contesté dans son parti annonce sa démission.
Ukraine  : le Parlement Européen et le Conseil approuvent la procédure permettant aux réfugiés ukrainiens de conserver leur permis de conduire dans l’UE sans avoir à l’échanger contre un permis européen.
6 juillet Le Parlement Européen vote une résolution afin de mettre fin à l’unanimité sur les questions fiscales en dénonçant le véto hongrois sur ces questions.
Le Premier Ministre Tchèque, Petr Fiala, présente aux députés européens le programme de la Présidence Tchèque pour les six mois à venir.
5 juillet Euro  : les députés européens donnent un avis favorable à l’entrée de la Croatie dans la zone euro à compter du 1er janvier 2023.
4 juillet BCE  : la banque centrale européenne annonce qu’elle tiendra désormais compte du changement climatique dans ses achats d’obligations d’entreprises.
1er juillet La Commission Européenne propose de nouvelles opérations d’assistance macro-financière de 1 milliard en faveur de l’Ukraine – première partie de m’enveloppe d’un montant de 9 milliards annoncée par la Commission en mai 2022.
Début de la présidence tchèque de l’UE : son programme comprend notamment la question de la crise des réfugiés, la reconstruction de l’Ukraine, la sécurité énergétique, le renforcement des capacités de défense, la résilience stratégique de l’économie et des institutions démocratiques.

Juin 2022

DateÉvènement
30 juin Fin de la présidence française de l’UE. Emmanuel Macron : « L’Europe de juin 2022 est -évidemment- très différente de celle de janvier 2022 ». Des dossiers ont progressé concernant le salaire minimum, le paquet climat, le chargeur universel, les sanctions contre Moscou mais, le dossier de mise en œuvre de l’accord OCDE sur une imposition de 15 % des grandes entreprises est bloqué du fait du véto de la Hongrie.
27 juin Le Conseil Européen adopte le règlement visant à assurer un stockage suffisant de gaz avant la saison hivernale.
24 juin Ukraine  : le Gouverneur de la province de Louhansk – Serbi Haïdï- annonce que les forces ukrainiennes ont reçu l’ordre d’abandonner Sievierobonetsk pilonné sans relâche par les russes depuis le 24 février.
Le Parlement bulgare vote la levée du véto du pays à l’ouverture de négociations d’adhésion entre la Macédoine du Nord et l’UE.
23 juin Ukraine  : les 27 s’accordent sur le « statut de candidat à l’UE » concernant l’Ukraine et la Moldavie. Cette décision soulève l’amertume des Balkans occidentaux : Albanie, Serbie, Monténégro, Bosnie-Herzégovine, Kosovo.
22 juin Climat  : les députés européens adoptent le projet de directive concernant la réforme du marché carbone comportant les règles de marché dit ETS pour « Emissions, Trading, System ».
La Commission présente des règles pour renforcer l’application des chapitres sur le Commerce et le développement durable des accords commerciaux de l’UE.
18 juin Allemagne  : le Journal « Le Monde » consacre deux pages aux décisions marquantes prises par le pays : la livraison d’armes à l’Ukraine (27 avril) et la création d’un fonds spécial de 100 milliards pour la défense (3 juin).
Le journal observe que pour autant le débat en Allemagne sur les questions de défense n’est pas complètement abouti.
17 juin Taxe mondiale sur les multinationales  : au Conseil européen des Ministres des Finances : la Hongrie oppose son véto à son adoption.
Ukraine - UE : la Commission Européenne donne un avis favorable pour accorder le statut de candidat à l’UE, sous certaines conditions : le Conseil et le Parlement Européen devront se prononcer à leur tour.
16 juin Ukraine  : au 113ème jour de l’invasion russe en Ukraine le président macron est à Kiev avec Mario Draghi (Italie), Olof Scholz (Allemagne) et le président roumain : Klaus Iohannis pour rencontrer le président ukrainien Zelensky.
Ce déplacement se situe avant le Conseil Européen des 23 et 24 juin qui aura à se prononcer sur la demande de l’Ukraine de rejoindre l’UE.
15 juin La République Tchèque qui présidera l’UE à partir du 1er juillet présente ses priorités : l’aide à l’Ukraine ; la réduction de la dépendance énergétique européenne et la démocratie dans l’UE.
14 juin Energie  : « Gazprom » annonce qu’elle va réduire de plus de 40% sa capacité quotidienne de livraison de gaz vers l’Allemagne via le gazoduc Nord Stream.
12 juin Brexit  : le gouvernement britannique présente un projet de loi visant à contourner les règles contractées avec l’UE lors de la sortie du pays de l’Union : à la clé une quasi-disparition des contrôles douaniers sur les produits destinés à l’Irlande du Nord et une riposte juridique de l’UE.
11 juin Ukraine  : la Présidente de la Commission est, à nouveau, à Kiev afin de réitérer son soutien aux aspirations européennes de l’Ukraine.
10 juin Euro  : les citoyens des Etats membres qui n’ont pas encore adopté la monnaie unique à savoir : la Bulgarie, la Croatie, la République Tchèque, la Hongrie, la Pologne, la Roumanie et la Suède se disent favorables à son introduction selon une enquête « Eurobaromètre flash ».
9 juin Parlement Européen  : les eurodéputés, dans une résolution, demandent l’interdiction de produits importés fabriqués grâce au travail forcé, ce qui vise particulièrement la répression organisée par Pékin à l’encontre des Ouïgours.
Politique monétaire. La BCE annonce de prochaines augmentations des taux : en juillet (de 0,25 point) et en septembre. Il est vrai que l’inflation (due en grande partie à l’énergie) est importante : 8,1% en mai, elle dépasse même 10% dans six pays de la zone euro.
Brexit  : dans un arrêt, la Cour de Justice de l’Union Européenne, juge que les citoyens britanniques –n’étant plus citoyens de l’UE depuis le retrait du Royaume-Uni- ne peuvent plus bénéficier du droit de vote et du droit d’éligibilité aux élections locales organisées dans un Etat membre qui est leur lieu de résidence.
8 juin Climat  : Parlement Européen : les eurodéputés votent pour l’interdiction des ventes des voitures et camionnettes neuves à moteur thermique dans l’UE à partir de 2035. Par contre, faute d’accord, ils ont reporté l’examen de deux projets législatifs concernant « la création d’un fonds social pour le climat » et « le mécanisme d’ajustement carbone aux frontières ».
Ukraine  : le Président du Parlement ukrainien : Rouslan Stefantchoux intervient devant le Parlement Européen et appelle les parlementaires européens à soutenir la demande d’adhésion de son pays à l’UE.
7 juin Les négociateurs du Conseil et du Parlement sont parvenus à un accord sur le projet de directive relative aux «  salaires minimaux adéquats dans l’UE ».
Chargeur universel  : dans un avenir proche, il ne sera plus nécessaire d’avoir plusieurs chargeurs pour des appareils fréquemment utilisés.
3 juin 100ème jour de l’invasion russe en Ukraine.
Ukraine  : l’UE adopte le 6ème paquet de sanctions à l’encontre de la Russie suite à l’invasion de l’Ukraine. Le train de sanctions comprend : une interdiction des importations de pétrole brut et de produits raffinés en provenance de Russie – l’exclusion du système SWIFT en ce qui concerne trois autres banques russes et une banque biélorusse – la suspension des activités de diffusion dans l’UE de trois médias publics russes supplémentaires. L’UE a également adopté des sanctions à l’encontre de 65 personnes et 18 entités supplémentaires (Source : Conseil de l’UE)
L’UE a également adopté des sanctions à l’encontre de la Biélorussie en réaction à son implication dans l’invasion de l’Ukraine.
L’Unicef indique que pour le 100ème jour de la guerre en Ukraine : 5,2 millions d’enfants ont besoin d’une aide humanitaire. Pour l’ONU –M. Amin Awad : « Coordinateur de crise des Nations Unies pour l’Ukraine »- 15,7 millions de personnes en Ukraine –soit l’équivalent d’un tiers de la population du pays- a un besoin urgent d’assistance et de protection.
2 juin Ukraine  : le parti « Serviteur du peuple » du président Ukrainien Zelensky devient membre du « part libéral européen » (Alde) : décision actée à l’issue du congrès de l’Alde à Dublin.
1er juin Danemark  : lors d’un référendum, à 66,90 % des voix -avec un taux de participation de 65,8 %- les danois disent désormais oui à l’Europe de la défense : voilà la conséquence de l’invasion russe en Ukraine.
Pologne : la Commission valide le plan de relance polonais qui se monte pour le pays à 23,9 milliards de subventions et 11,5 milliards de prêts.
Monnaie unique : la Commission Européenne donne son feu vert pour que la Croatie rejoigne la zone euro le 1er janvier 2023. L’euro construit, en 1999, à partir de 11 pays sera alors composé de 20 pays. La monnaie de la Croatie, le Kuna, utilisée depuis 1994, va disparaître avec un taux de change de 7,53450 K pour un euro. La Croatie, 4 millions d’habitants, a un PIB par habitant qui est de 43 % de la moyenne européenne.
La Bulgarie, également candidate à rejoindre l’euro, pourrait rejoindre l’euro le 1er janvier 2024.
Chômage  : (Eurostat) : le taux de chômage est stable en avril par rapport à mars : 6,2% dans l’UE – 6,8% dans la zone euro.

Mai 2022

DateÉvènement
30 - 31 Mai Eurostat  : l’inflation, dans les pays de la monnaie unique, a atteint 8,1% sur un an ; six des 19 pays de la zone euro enregistrent désormais, une hausse des prix qui dépassait 10% en mai.
Conseil Européen (suite) - Ukraine : à la fin du mois d’août les européens se passeront du charbon et, d’ici la fin de l’année ils auront renoncé à 90 % de leurs importations de pétrole russe. La Hongrie, la Slovaquie, la République Tchèque et la Bulgarie ont obtenu, temporairement, d’être exonérés de l’embargo sur le pétrole russe dont elles sont très dépendantes. Mais Moscou a déjà coupé le robinet du gaz à la Bulgarie et à la Pologne le 27 avril, à la Finlande le 21 mai, aux Pays-Bas et au Danemark le 31 mai.
Conseil Européen extraordinaire à Bruxelles sur l’Ukraine. Au menu des discussions : le sixième train de sanctions contre Moscou, l’aide d’urgence, la sécurité alimentaire et la défense européenne. Les 27 s’accordent pour se passer de la majeure partie du pétrole russe d’ici la fin de l’année : les importations par bateaux sont visées mais, le commerce par oléoduc n’est pour l’heure pas concerné conformément aux demandes de la Hongrie notamment.
Les mesures arrêtées par le Conseil Européen comprennent aussi le retrait de la « Sterbank » la plus grande banque commerciale russe du système de paiement international Swift et l’octroi de 9 milliards d’euros au gouvernement ukrainien pour couvrir ses besoins immédiats en liquidités.
Ukraine  : la nouvelle ministre des Affaires Étrangères Catherine Colonna est en Ukraine et va rencontrer son homologue D. Kuleba ainsi que le Président Zelensky.
Mort d’un journaliste français de 32 ans pour BFM TV, Frédéric Leclerc-Imhoff dans l’explosion d’un obus alors qu’il couvrait l’évacuation de Sievvierodonetsk. L‘agence officielle Tass manie alors le mensonge outrancier en affirmant que Frédéric Leclerc-Imhoff « n’était pas un journaliste mais un mercenaire ».
26 Mai Pologne  : la « Diète » (le Parlement) de la Pologne adopte le projet présidentiel visant à supprimer la Chambre disciplinaire de la Cour suprême : ceci résulte semble-t-il d’un accord avec Bruxelles en conflit jusqu’alors sur le respect de l’état de droit par la Pologne.
La Commission Européenne publie son 4ème rapport sur les progrès accomplis dans le cadre de la stratégie de l’UE en matière de sécurité : ce rapport se concentre sur l’évolution du contexte sécuritaire depuis l’invasion de l’Ukraine par la Russie (Source : « fondation Schuman »).
25 mai Publication du « Rapport Schuman, l’état de l’Union 2022 » comportant quatre chapitres sur les questions politiques et économiques ; l’Europe dans le monde et une partie statistiques.
24 Mai La Commission présente un rapport (en anglais) sur la situation dans l’espace Schengen.
23 Mai Règles budgétaires : elles ne sont plus appliquées depuis mars 2020, elles resteront suspendues en 2023 en raison du choc économique provoqué par la crise en Ukraine.
20 Mai « L’UE entend se réarmer » (« Le Monde ») : « entre 1999 et 2021 les dépenses européennes dans le domaine de la défense ont crû de 20 % ; de 66 % pour les USA ; de 292 % en Russie et de 592 % en Chine ».
18 Mai Énergie  : la Commission présente son plan de bataille pour se passer de l’énergie russe.
Russie  : Moscou annonce l’expulsion de dizaines de diplomates européens dont 34 pour la France.
16 Mai Entretien dans « Le Monde » avec T. Breton –Commissaire Européen au Marché intérieur- qui revient sur les questions de l’énergie, sur l’aide à l’Ukraine.
Conjoncture  : prévisions économiques (révisées) de la Commission Européenne. Au sein de l’UE et de la zone euro : PIB 2,7% pour 2022 – 2,3% pour 2023 ; Allemagne : 1,6% et – 2,4% ; France : 3,1% et – 1,8%. Le chômage est à 6,7% en 2022 (UE) et 7,3% (dans la zone euro).
23 Mai Règles budgétaires : elles ne sont plus appliquées depuis mars 2020, elles resteront suspendues en 2023 en raison du choc économique provoqué par la crise en Ukraine.
11 Mai La Commission Européenne adopte une stratégie européenne pour un Internet mieux adapté aux enfants. Le Conseil Européen adopte une programmation d’action à l’horizon 2030 pour le numérique.
9 Mai Journée de l’Europe : en référence à la déclaration de Robert Schuman (ministre des Affaires Etrangères) du 9 mai 1950 dans laquelle il propose à la République Fédérale d’Allemagne –et à d’autres pays d’Europe- de placer leurs ressources de charbon et d’acier dans une organisation européenne commune.
Cette déclaration est considérée comme le texte fondateur de la construction européenne.
« Avenir de l’Europe » : au Parlement Européen, lors de la remise des travaux de la Conférence sur l’Avenir de l’Europe, le Chef de l’État évoque l’idée d’une confédération européenne (idée déjà exprimée en 1989 par F. Mitterrand) ainsi que celle d’une révision des Traités. D’ores et déjà, 13 Etats membres ont dit leur opposition à une révision des Traités, jugée « prématurée ».
6 Mai Mise en œuvre de la PAC  : la France fait de la résistance dans la mise en œuvre de la PAC (2023-2027) qui tienne compte des objectifs écologiques.
5 Mai Irlande du Nord : pour la 1ère fois le « Sinn Fein » - parti nationaliste favorable à la réunification de l’Irlande remporte les élections législatives au détriment du DUP (parti unioniste attaché au maintien dans le Royaume-Uni).
4 Mai Parlement Européen et « Avenir de l’Europe » : les parlementaires européens se déclarent favorables à une révision des Traités comme le proposaient les membres de la « Conférence sur l’Avenir de l’Europe » qui a terminé ses travaux les 29 et 30 avril et a formulé 325 recommandations.
3 Mai Énergie  : la Grèce et la Bulgarie lancent la construction d’une plateforme flottante pour le gaz naturel liquide en mer Méditerranée. Ce terminal devrait être opérationnel d’ici fin 2023 et pourrait transporter jusqu’à 5,5 milliards de m3 de gaz naturel par an.
Ukraine  : nouvel entretien Macron – Poutine : sans résultat.
2 Mai Russie  : Moldavie : « une série d’attaques a secoué ce territoire – la Transnistrie pro-russe- de la Moldavie faisant craindre une contagion du conflit sur la frontière occidentale de l’Ukraine (« Libération »).
Le Premier ministre indien N. Modi est reçu en Allemagne par le Chanceler Olaf Scholz.
UE : réunion des ministres de l’énergie de l’UE pour trouver une substitution au gaz russe.
1er Mai Fête du Travail
Grèce  : « Athènes solde ses dettes auprès du FMI » avec deux ans d’avance en remboursant 1,85 milliard. Le salaire minimum est augmenté de 50 € soit 713€ brut par mois mais l’inflation est élevée, 9,4 % en avril selon Eurostat.

Avril 2022

DateÉvènement
29 avril Interview du 1er ministre bulgare – K. Petkov- dans « Le Monde » au sujet de l’arrêt de livraisons de gaz russe en réponse au refus bulgare de régler en roubles : « Nous avons besoin d’agir ensemble -l’UE- et rapidement car, nous ne cèderons pas. Personne n’a le droit de changer unilatéralement les termes du contrat ».
27 avril Hongrie  : l’UE déclenche le mécanisme de conditionnalité contre la Hongrie,-accusée de corruption, qui pourrait la priver de fonds européens.
24 avril France - élection présidentielle : E. Macron remporte l’élection avec 58,54% des suffrages exprimés, M. Le Pen obtient 41,46% des suffrages.
Slovénie  : le dirigeant eurosceptique, ultra-conservateur allié de V. Orban, J Jansa perd les élections législatives au profit d’un « pro-européen » Robert Golob.
23 avril La Commission Européenne adopte un texte politique « Digital Services Act » qui va imposer des devoirs aux réseaux sociaux et aux plates formes numériques.
22 avril Présidentielle française : tribune conjointe des 1ers Ministres (socialistes) d’Espagne, du Portugal et d’Allemagne appelant les français à « un vote qui défende les valeurs européennes ».
Avenir de l’Europe : intéressante tribune de B. Guetta (député européen) dans « Le Monde », en fonction des élargissements possibles de l’UE-Ukraine – Moldavie – Géorgie - Serbie – Monténégro- Albanie – Macédoine du Nord – Bosnie-Herzégovine – Kosovo, l’auteur propose de gérer au mieux les élargissements et d’organiser l’Europe en plusieurs ensembles :

  • Le « partenariat européens » avec les Balkans, l’Ukraine, la Turquie, voir la Grande-Bretagne
  • « L’Union économique » : étage des politiques économiques et de la monnaie unique
  • La « Communauté européenne » : pour la sécurité et la défense.
21 avril Ukraine  : le 1Er Ministre espagnol -Pedro Sanchez- et son homologue danoise : Mette Frederiksen effectuent une visite conjointe à Kiev et rencontrent V. Zelensky.
L’UE et le Royaume-Uni ont élargi la liste des individus frappés de sanctions pour leur lien avec l’invasion russe en Ukraine ou pour les exactions commises sur le territoire ukrainien. Les mesures restrictives de l’UE frappent désormais 1.093 personnes et 80 entités.
Eurostat  : le taux d’inflation annuel (mars 2022) est de 7,4% dans la zone euro et de 7,8 % dans l’UE.
20 avril Le Président du Conseil Européen s’est rendu à Kiev.
18 avril Ukraine : le président ukrainien remet à l’ambassadeur de l’UE en Ukraine « deux volumineux dossiers qui constituent la demande d’adhésion de l’Ukraine à l’UE » (« France Info »).
Les troupes russes lancent la bataille pour le Donbass.
14 avril 50ème jour de l’invasion russe en Ukraine.
12 avril Ukraine  : le Conseil de l’UE adopte un acte législatif concernant l’augmentation du préfinancement – REACT-EU- afin de faciliter l’accueil des réfugiés en provenance d’Ukraine : une enveloppe de 3,5 milliards de préfinancement supplémentaire est mise à disposition des Etats membres accueillant des réfugiés.
11 avril Ukraine  : la Commission Européenne a ajouté 20 compagnies aériennes russes à la liste des compagnies interdites dans l’UE.
8 avril La présidente de la Commission est avec J. Borrell en déplacement à Kiev et rencontre le Président Zelinski.
6 avril Ukraine-UE  : la Commission rendra en juin un avis sur la recevabilité de la demande de Kiev de rejoindre l’UE.
Sanctions à l’encontre de la Russie  : les 27 adoptent un 5ème paquet de sanctions : embargo sur le charbon russe, arrêt des transactions avec quatre banques russes, interdiction d’accès aux ports de navires russes (à l’exception de ceux transportant de l’aide humanitaire ou des produits agricoles), arrêt des exportations de certains biens stratégiques : (ordinateurs quantiques – semi-conducteurs),liste des oligarques touchés par le gel de leurs avoirs complétée par 217 personnes (dont les deux filles de Poutine) qui s’ajoutent aux 877 personnes déjà concernées.
5 avril Différend UE/ Hongrie : la Présidente de la Commission indique devant le Parlement Européen que, la Commission s’apprête à lancer une procédure contre la Hongrie comportant la suspension du versement de fonds européens pour raison de violation de l’Etat de droit.
4 avril La France et l’Allemagne annoncent l’expulsion de diplomates russes considérés comme des espions : 35 doivent quitter Paris, 40 doivent quitter Berlin.
3 avril Hongrie  : Victor Horban (Fidesz) remporte une 4ème victoire d’affilé aux élections législatives avec 53% des suffrages ; « l’alliance d’opposition » recueille 35,04% des voix.
Serbie  : le Chef de l’Etat sortant – A.Vucic- remporte l’élection présidentielle avec 59% des voix dès le 1er tour.
1er avril Hongrie  : un article du « Monde » examine les relations privilégiées entre l’intelligentsia populiste et catholique des Etats-Unis et « l’illibéral » V. Orban.
Ukraine  : la présidente du Parlement Européen –R. Metsola- effectue une visite de soutien au peuple ukrainien à Kiev.

Mars 2022

DateÉvènement
30 mars Ukraine : l’UE va mobiliser 17 milliards pour l’accueil des réfugiés (« Le Monde »). Les 27 veulent aider aussi la Moldavie où l’on recense 383.000 réfugiés au 27 mars pour une population de 2,6 millions de personnes.
27 mars Allemagne  : le SPD remporte en Sarre cette élection avec 43,5% des voix contre 28,52% pour la CDU à la tête de cette région depuis plus de 20 ans.
25-26 mars Avenir de l’Europe : plénière de la conférence à Strasbourg pour discuter des propositions effectuées par les 9 groupes de travail.
Malte (le 26/3) le parti travailliste –au pouvoir depuis neuf ans- remporte les élections législatives.
24-25 mars Sommet européen : le Conseil européen envisage de créer un « fonds financier de solidarité pour l’Ukraine ». Le Conseil adopte une déclaration ferme sur la situation en Ukraine et sur la responsabilité de la Russie : le Conseil « prend acte des aspirations européennes de l’Ukraine et son choix de se tourner vers l’Europe conformément à l’accord (existant) d’association… / L’UE est déterminée à assurer des flux continue et ininterrompus d’électricité et de gaz vers l’Ukraine … Le Conseil Européen réaffirme qu’il est résolu à se tenir aux côtés de la République de Moldavie et de sa population ».
Concurrence  : les 27 adoptent un règlement européen concernant les grandes plateformes numériques –baptisé « Digital Market Act » / DMA qui vise à imposer le respect de la concurrence aux services en ligne d’acteurs dominants comme les GAFAM. 
Parlement Européen  : les députés européens ont adopté par 562 voix – 2 contre et 3 abstentions- les mesures de l’action de cohésion pour les réfugiés en Europe (CARE) afin de les réorienter vers les pays de l’Union accueillant celles et ceux qui fuient l’invasion russe en Ukraine.
G7  : la déclaration adoptée vise à renforcer la coopération et à faire face à « l’agression injustifiable » de la Russie en Ukraine.
Bulgarie  : le Parlement bulgare a voté –le 24- deux amendements mettant fin à la pratique des « passeports dorés » qui permet d’obtenir la citoyenneté d’un pays en échange d’importants investissements.
23 mars Ukraine  : le Président de l’Ukraine s’adresse, par visioconférence, aux Parlementaires français et ce, après l’avoir fait précédemment devant les parlementaires des Etats-Unis, du Japon, du Canada, de la Suisse, d’Israël, d’Italie, du Parlement Européen. A chaque fois il fait référence aux traits historiques marquants de chaque pays et souhaite, demande que les différents pays accroissent leurs pressions sur la Russie et fournissent des moyens à son pays pour se défendre de l’invasion russe. S’agissant de la France, il a remercié le PR pour ses interventions et demandé que les entreprises françaises installées en Russie, se retirent de ce pays.
La Commission présente des actions visant à renforcer la sécurité alimentaire mondiale et en particulier en Ukraine.
Aides d’Etat : la Commission adopte un encadrement temporaire de crise permettant aux Etats membres d’exploiter la flexibilité prévue par les règles en matière d’aides d’Etat.
21 mars République Tchèque : l’ancien premier Ministre – A. BABIS- est inculpé de fraude aux subventions européennes.
20 mars Ukraine  : selon le HCR 10 millions de personnes –soit plus du quart de la population – ont fui leurs foyers : à l’intérieur du pays ou à l’extérieur : le HCR dénombre actuellement : 3.389 044 réfugiés à l’étranger.
17 mars Ukraine  : l’Ouzbékistan –après le Kazakhstan- reconnait « l’indépendance de l’Ukraine, sa souveraineté et son intégrité territoriale ».
16 mars Le Conseil de l’Europe exclut la Russie.
Ukraine  : le réseau d’électricité ukrainien est désormais raccordé au réseau électrique européen.
15 mars Climat  : les 27 trouvent un accord pour taxer les produits importés en fonction de leur bilan carbone.
13-14 mars Ukraine/Russie : dossier très intéressant dans « Le Monde » sur : « Guerre en Ukraine, une secousse mondiale »
EDF  : plainte des syndicats de l’entreprise auprès de la Commission Européenne sur : « les aides d’Etat illégales au profit des concurrents d’EDF ».
12 mars G7 : les Chefs d’Etat et de gouvernement se disent « déterminés à soutenir le peuple et le gouvernement ukrainien qui résistent de façon héroïque à l’agression militaire du président russe ».
11 mars Ukraine  : l’UE verse 300 millions d’euros d’assistance macro-financière d’urgence.
Réunion des Chefs d’Etat et de gouvernement de l’UE (les 10 et 11) à Versailles.
10 mars Interview dans « Le Monde » de Paolo Gentiloni – Commissaire Européen à l’économie- : le risque de stagflation est devant nous ; il rappelle que le 8 mars la Commission a présenté son plan pour réduire les importations de gaz russe des deux tiers d’ici la fin de l’année.
Ukraine/Russie : première rencontre des Chefs de la diplomatie russe et ukrainienne en Turquie : celle-ci n’a rien donné dans la mesure où les russes continuent les bombardements.
Sommet des 27 (à Versailles) : à l’ordre du jour : la réduction des hydrocarbures russes ; l’adhésion de l’Ukraine à l’UE : celle-ci est renvoyée à plus tard cependant les liens existants vont être renforcés.
Politique monétaire : la BCE va mettre fin progressivement au programme de rachat d’actifs : d’environ 60 milliards par mois actuellement à 40 en avril, 30 en mai- 20 en juin.
9 mars Russie  : l’UE élargit ses sanctions à 146 membres du Conseil de la fédération de Russie et 14 oligarques.
Ukraine  : le FMI approuve un financement d’urgence de 1,4 milliard $ pour aider l’Ukraine à répondre à des besoins urgents de financement et atténuer les répercussions économiques de la guerre.
Parlement Européen  : adoption d’un rapport sur les « passeports et visas dorés » : ceux-ci peuvent en effet être le moyen idéal pour contourner « légalement » les sanctions économiques.
Les « passeports dorés » étaient jusqu’alors accordés par Chypre, Malte et la Bulgarie qui, vient de revenir sur ce dispositif.
Les « visas dorés » étaient, sont accordés par 19 pays de l’UE : Bulgarie, Espagne, Estonie, Irlande, Grèce, France, Croatie, Chypre, Lettonie, Lituanie, Luxembourg, Malte, Pays-Bas, Pologne, Portugal, Roumanie, République Tchèque, Slovaquie. Il est grand temps de revoir ces dispositifs comme le demande le Parlement Européen.
6 mars Emmanuel Macron –président pour 6 mois de l’UE- souhaite que les 27 mettent en place un «  fonds de résilience  » pour faire face au choc de la guerre en Ukraine.
Danemark  : ce pays qui bénéficie d’une « clause d’exemption » depuis 1992 souhaite maintenant rejoindre la politique de défense de l’UE et va organiser le 1er juin un référendum en ce sens.
4 mars Protection des Ukrainiens fuyant la guerre : le Conseil de l’UE décide d’activer le régime de « protection temporaire » permettant aux réfugiés d’obtenir permis de séjour leur donnant accès à l’éducation, au marché du travail et à l’assistance médicale sur le territoire de l’Union.
3 mars La Moldavie et la Géorgie – après l’Ukraine - déposent leur candidature à l’UE.
Chômage (Eurostat) : en janvier le taux de chômage est à 6,8% dans la zone euro et à 6,2% dans l’UE.
2 mars ONU  : adoption par 141 voix pour – 5 contre et 35 abstentions d’une résolution exigeant que la Russie se retire « immédiatement, complètement et sans condition de l’Ukraine ».
Cour pénale internationale : 39 Etats –dont les membres de l’UE- ont renvoyé la situation en Ukraine devant la Cour pénale internationale.
1er mars Parlement Européen  : adoption par 637 voix pour – 13 contre et 36 abstentions d’une résolution demandant le renforcement des sanctions contre la Russie.

Février 2022

DateÉvènement
28 février Ukraine : le Président ukrainien Zelensky demande une « procédure spéciale » pour permettre à son pays d’adhérer à l’UE.
27 février L’UE prend une série de sanctions à l’encontre de la Russie –en coordination avec les américains- : exclusion du réseau Swift, interdiction de trafic aérien, interdiction des médias russes en Europe –RT et Spoutnik- et par ailleurs les 27 s’accordent pour fournir du matériel militaire létal à l’Ukraine.
Poutine continue à agiter la menace nucléaire et « à mettre les forces de dissuasion de l’armée en régime spécial d’alerte au combat  ».
26 février Russie - Ukraine : 1ère rencontre entre négociateurs russes et ukrainiens : il n’en sort rien vu que les Russes continuent de bombarder l’Ukraine.
25 février L’OCDE clôture le processus d’adhésion de la Russie compte-tenu de son agression militaire contre l’Ukraine.
Avenir de l’Europe (25-27) : le dernier panel de citoyens de la Conférence sur l’Avenir de l’Europe sur les questions liées à l’économie, une société plus juste, l’éducation et la transformation numérique s’est tenue à Dublin.
24 février La Russie envahit l’Ukraine ! Les motifs invoqués par Vladimir Poutine sont « la démilitarisation et la dénazification de l’Ukraine. » (motifs invraisemblables et mensongers).
17-18 février Sommet UE-Afrique à Bruxelles.
16 février Les députés européens approuvent une aide financière sous forme de prêts à l’Ukraine d’un montant de 1,2 milliard.
Cour de Justice Européenne  : les juges rejettent le recours de la Pologne et de la Hongrie contre le nouveau mécanisme (de conditionnalité) du budget européen. Cette décision autorise la Commission à suspendre le versement de fonds à des Etats qui portent atteinte aux valeurs de l’UE.
15 février La Commission présente des mesures pour parvenir à un marché européen de la défense plus intégré et compétitif.
Europe sociale : Tribune dans « Le Monde » de Laurent Berger (CFDT- Président de la CES) et les leaders syndicaux d’Allemagne, d’Italie, d’Autriche, de Finlande, d’Espagne, de Pologne, de Belgique appelant à une directive européenne sur les salaires minimaux et la négociation collective.
13 février Allemagne  : Frank Walter Steinmeier (SPD) est réélu (dès le 1er tour) Président de la République fédérale d’Allemagne pour une durée de cinq ans.
Avenir de l’Europe (11/13 février) : réunion du 4ème panel de citoyens européens réunis pour la dernière fois à Maastricht pour débattre des questions liées à l’UE dans le monde et à la migration.
11 février Euro  : deux pages dans « Le Monde » sur les 20 ans de l’euro : monnaie qui concerne désormais 19 pays et 340 millions d’habitants.
En 2002 8 milliards de billets en euros étaient en circulation, il y en a désormais 28 milliards. Le succès de l’euro –indique le Gouverneur de la BDF- est surtout le fait que 79% des européens sont en faveur de la monnaie unique.
10 février Entretien de la Commissaire Européenne Vera Jourova en charge de la lutte contre les ingérences extérieures, la protection des libertés des médias dans « Le Monde » : elle insiste sur les cyberattaques et la désinformation menée par la Russie et annonce un « code bonnes pratiques incitant les entreprises qui achètent de la publicité sur les réseaux sociaux à adopter des règles visant à réduire la diffusion de ces messages ».
Conjoncture économique  : les prévisions de la Commission sont de 4 % de croissance en 2022 et 2,8 % en 2023 dans l »UE et de 4 % (2022 et 2,7 % (2023) pour la zone euro.
8 février Semi-conducteurs : la Commission propose des mesures visant à garantir la sécurité d’approvisionnement et la résilience de l’UE dans le domaine des semi-conducteurs. Elle propose ainsi de mobiliser 43 milliards d’investissements publics et privés afin d’anticiper et de répondre rapidement à toute perturbation future sur les chaînes d’approvisionnement.
Eurobaromètre  : 32 % des citoyens européens interrogés considèrent la démocratie comme la principale valeur à défendre suivie par la liberté d’expression (27 %) et la protection des droits de l’homme (25 %).
42% considèrent que la santé publique doit être la priorité politique du Parlement.
7 février Histoire  : le 7 février 1992, les 12 Ministres des Affaires Etrangères de l’Union Européenne signent le « Traité d’Union Economique, monétaire et politique » à Maastricht (Pays-Bas). Ce traité annonce la création d’une citoyenneté européenne partagée, une politique étrangère et de sécurité commune et une union monétaire qui deviendra réalité en janvier 1999.
6 février Royaume-Uni  : Elisabeth II fête ses 70 ans de règne (jubilé de platine) : Née le 21 avril 1926, elle accède au trône à la mort de son père George VI le 6 février 1952.
3 février Irlande du Nord : le 1er Ministre –Paul Givan- membre du « parti unioniste démocrate » DUP (fidèle au lien avec Londres) démissionne à trois mois des élections législatives prévues le 5 mai considérant que : « la renégociation du protocole nord-irlandais prend trop de temps ».
Pologne  : le Président polonais – A. Duda- présente un projet de loi proposant la suppression de la Chambre disciplinaire de la Cour Suprême : cette suppression avait été demandée par la cour de Justice de l’Union Européenne en juillet 2021.
Pologne  : la Cour Européenne des Droits de l’Homme juge que la Chambre civile de la Cour suprême polonaise n’est pas un tribunal indépendant et indépendant.
2 février Union Européenne : publication de la « taxonomie » qui reconnait –sous certaines conditions- le gaz et le nucléaire comme des énergies permettant de lutter contre le réchauffement climatique. Cette taxonomie est contestée par certains Etats : Autriche – Espagne – Portugal. Son objectif vise à mobiliser des fonds publics vers des activités permettant de réduire les émissions de gaz à effet de serre.
Eurostat  : le taux d’inflation annuel de la zone euro est estimé 5,1 % en janvier.
1 février Eurostat  : le taux de chômage est à 7% en décembre dans la zone euro et de 6,4% dans l’UE.

Janvier 2022

DateÉvènement
29 janvier Italie : élection présidentielle. A l’issue d’un marathon parlementaire Sergio Mattarella (âgé de 80 ans qui ne souhaitait pas continuer dans cette fonction a fini par indiquer aux groupes parlementaires qu’il se mettait « à disposition »). Il a été élu au 8ème tour par 759 voix sur 1009 grands électeurs. Cette élection permet surtout de sécuriser la coalition du 1er Ministre Mario Draghi.
28 janvier Allemagne : conjoncture. La croissance est, moins forte que prévue, soit à 2,7% pour 2021 ; la prévision pour 2022 est ramenée de 4,1% à 3,6%.
26 janvier Numérique  : la Commission Européenne propose une déclaration des droits et principes numériques.
24 janvier Italie  : l’élection présidentielle débute ce jour. Un millier de personnes : sénateurs, députés, représentants régionaux (1008 personnes) doivent élire le successeur de Sergio Mattarella. Pour être élu il faut réunir 2/3 des voix aux trois premiers tours puis la majorité absolue aux tours suivants.
La Cour des Comptes Européenne estime que le déploiement des réseaux 5G par les États membres a pris du retard.
23-24 janvier Histoire  : entretien de M. Alain Lamassoure dans « Le Monde » sur l’enseignement de l’histoire dans les pays européens. Il distingue de fortes différences entre les pays européens : ceux dans lesquels l’histoire tend à devenir ou à redevenir un lieu de grand chauvinisme national ; les pays d’Europe du Nord dans lesquels l’histoire n’est pas enseignée en tant que telle ; six pays -dont la France, l’Italie, l’Allemagne- dans lesquels on respecte des critères visant à renforcer la réconciliation entre les peuples.
22 janvier Histoire  : le 22 janvier 1963 le Traité d’amitié franco-allemand de l’Elysée qui consacre le rapprochement des deux pays est signé par le Général de Gaulle et par le Chancelier allemand Konrad Adenauer.
20 janvier Présidence française de l’UE-PFUE  : tribune dans « Le Monde » de Clément Beaune et Marlène Schiappa sur le thème ! « Il est temps de donner plus de consistance à la citoyenneté européenne ». Ils proposent de créer un service civil européen de 6 mois ouvert à tous les jeunes de moins de 25 ans ; de pouvoir raconter l’histoire de l’Europe dans les écoles, collèges, lycées ; de créer une académie de l’Europe afin de renforcer notre socle de valeurs communes ; de mettre en place un fonds de soutien du journalisme indépendant et d’investigation.
UE-Pologne : l’exécutif communautaire réclame au gouvernement polonais le paiement de 69 millions de pénalités pour ne pas avoir mis fin aux activités de la chambre disciplinaire de la Cour suprême comme demandé par la Cour de Justice Européenne le 14 juillet.
Eurostat  : en décembre le taux d’inflation annuel est en hausse de 5% dans la zone euro et de 5,3% dans l’UE.
19 janvier Présidence française de l’UE (PFUE) : discours du président Macron devant le Parlement Européen sur les priorités de la présidence française.
18 janvier Parlement Européen : interview de l’euro-député « Renew » Pascal Canfin –Président de la Commission environnement du PE- sur la présidence française de l’UE, le paquet climat 2030 dont le mécanisme d’ajustement carbone aux frontières.
Concernant de nouvelles modalités de calcul du déficit public Pascal Canfin propose qu’un point de PIB représentant des investissements verts fasse l’objet d’un traitement spécifique.
Election à la tête du Parlement Européen de Mme Roberta Metsola (PPE – « Conservateurs » - Malte) : élue dès le 1er tour à la majorité absolue avec 458 voix sur 690 et 74 votes blancs ou invalides.
Malgré ses positions anti IVG elle est élue grâce à un accord entre les conservateurs, les libéraux et les sociaux-démocrates.
Les autres candidats : l’écologiste Alice Kuhnke a recueilli 101 voix et la représentante de la gauche radicale 57 voix.
16 janvier Macédoine du Nord : le Parlement a élu D. Kovacevski au poste de Premier ministre.
Serbie  : par référendum (60,5% des voix pour 39,5% contre) les électeurs ont approuvé des modifications pour aligner leur législation sur la législation européenne.
13 janvier République Tchèque : le gouvernement de coalition du 1er Ministre P. Fiala obtient la confiance des députés tchèques.
11 janvier Décès du Président du Parlement européen : David Sassoli –unanimement salué par les différents groupes du Parlement européen.
Banque centrale allemande : Joachim Nagel en est le nouveau président. Il succède à Jans Weidmann démissionnaire.
10 janvier Eurostat  : le taux de chômage s’établit à 7,2% dans la zone euro et à 6,5% dans l’UE en novembre.
7-9 janvier Avenir de l’Europe : 200 citoyens européens réunis en ligne adoptent leurs recommandations sur le changement climatique, l’environnement et la santé.
Le dirigeant de la République Serbe de Bosnie – Dodik- organise une manifestation paramilitaire et menace de sortir ladite République Serbe des institutions communes.
Les mauvais souvenirs des années 90 ressurgissent d’autant que par ailleurs ce dirigeant nationaliste bénéficie du soutien des pouvoirs nationalistes au pouvoir en Hongrie, Pologne, Slovénie sans parler de la sympathie extérieure proche exprimée par la Russie. Cette situation est potentiellement dangereuse et doit évidemment interroger l’Union Européenne.
6-7 janvier Présidence française semestrielle de l’UE  : réunion des Commissaires Européens à Paris.
5 janvier Pandémie  : l’Italie instaure l’obligation vaccinale pour toute personne âgée de plus de 50 ans soit 27 millions de personnes.
4 janvier Article éclairant dans « Le Monde » sur le parquet européen -dirigé par Madame Laura Codruta-Kövesi- chargé de chasser les fraudes transfrontières à la TVA et aux fonds européens dans les 22 pays qui font partie du Parquet (à l’exception de la Hongrie, de la Pologne, du Danemark, de l’Irlande et de la Suède).
1er janvier Histoire  : le 1er janvier 2002 le passage à l’euro s’effectue pour les particuliers (billets et pièces). A l’origine l’euro concerne 12 pays aujourd’hui 19 tandis que la Croatie pourrait rejoindre l’euro en 2023 et la Bulgarie en 2024.
La France prend la présidence semestrielle de l’UE.