UNION CONFÉDÉRALE CFDT DES RETRAITÉS

Nos sites locaux


CFDT Retraités Doubs

Bienvenue sur le site de l’Union territoriale CFDT des retraités du Doubs

Nous trouver

CFDT Retraités Doubs (UTR)
- 4 B rue Léonard de Vinci
- 25000 Besancon
- 06 07 77 61 77
- doubs chez retraites.cfdt.fr (remplacer chez par @)

Nous connaître

L’Union territoriale CFDT des retraités du Doubs regroupe des Unions locales CFDT de retraités et des sections professionnelles de retraités.

Nos contacts

Secrétaire général de l’UTR
Jean Gullaud
jeangullaud@orange.fr

ULR Doubs Besançon Loue
Claudine Guenot 07 67 38 67 56
clo.guenot@orange.fr

ULR Montbéliard
Denis Rougeot : rougeotde@wanadoo.fr
Michel Gay : retraite.cfdt@outlook.com

ULR Pontarlier
Robert Hugot 06 52 98 21 04
Maison des associations
16 place Zarautz, 25 300 PONTARLIER
robert.hugot@free.fr

UTR CFDT Doubs
Mis à jour le 16/09/2016
CFDT Retraités Doubs

Aide à la rénovation d’un logement

Visite du Parlement Européen

La CFDT appelle à battre le Rassemblement national.

Cet appel n’est pas un soutien au programme défendu par l’autre candidat.

La CFDT demande à toutes celles et tous ceux qui sont attachés à la démocratie et aux valeurs de la République -liberté, égalité, fraternité- de se mobiliser dimanche 24 avril pour battre la candidate du Rassemblement national en votant pour Emmanuel Macron. Cet appel ne vaut ni approbation du bilan du président sortant ni adhésion à son programme.
Malgré une volonté affichée de dédiabolisation, le Rassemblement national n’a fondamentalement pas changé. Son programme politique centré sur la discrimination entre les citoyens, le repli sur soi et le rejet de l’autre, y compris en modifiant la constitution, ses accointances internationales avec les autocrates, sa détermination à saper l’Europe sont un danger pour la démocratie. La guerre en Ukraine préfigure des turbulences géopolitiques pour les années qui viennent : qui peut croire que le monde ira mieux si Marine Le Pen assume la présidence de l’Union Européenne dans deux semaines ?
Les exemples récents de leaders populistes ou extrémistes accédant au pouvoir (Donald Trump aux Etats-Unis, Jair Bolsonaro au Brésil, Viktor Orban en Hongrie…) nous ont enseigné une chose : une fois en poste, chacun d’entre eux a tout mis en œuvre pour installer un régime autoritaire en révisant l’histoire à leur profit, limiter les libertés individuelles, museler la presse et abattre les contrepouvoirs que constituent les médias, les organisations syndicales et les corps intermédiaires dans leur ensemble.
L’échec de Marine Le Pen ne sera possible que par la mobilisation de tous les partisans de notre pacte républicain.
Cette mobilisation ne doit pas s’arrêter au lendemain de l’élection présidentielle. Notre société est fracturée, fatiguée. Elle a besoin d’apaisement et non d’une période de tumulte qui s’ouvrirait avec l’accession au pouvoir de l’extrême droite. Le pays fait face à des périls inédits, il a besoin de se ressouder, de faire appel à l’intelligence collective, de mobiliser toute la société civile, associations et partenaires sociaux autour de politiques publiques qui permettent de construire une société plus juste, respectueuse de l’environnement et ouverte au dialogue.
La CFDT continuera avec détermination de faire entendre la voix des travailleuses et des travailleurs, de défendre leurs intérêts. Mais pour cela, il faut d’abord battre l’extrême droite et donc Marine Le Pen. L’heure n’est plus au choix d’un programme mais à la défense de la démocratie.

Le Pacte du pouvoir de vivre appelle à voter contre l’extrême-droite au deuxième tour de l’élection présidentielle.

Faut-il avoir peur de l’immigration ?

La commission Transition énergétique vous informe

La coopérative Railcoop

La CFDT se mobilise pour les salaires

À lire : une tribune parue dans Libération du 17 janvier. Elle dénonce les conditions "d’accueil" dans les zones d’attente. Rappelons la proposition 8 du Pacte du Pouvoir de Vivre qui déclare "Accueillir dignement les réfugiés et migrants, et garantir les conditions d’une intégration réussie".

La nécessité de dépasser notre modèle actuel

En 1972, il y a donc 50 ans, quatre jeunes scientifiques, américains et norvégiens (moyenne d’âge 25 ans), rédigent, à la demande du club de Rome, un rapport qu’ils intitulent Les limites à la croissance, appelé aussi le rapport Meadows, du nom des deux Américains.

10 ans de LGV Rhin-Rhône vus par la FNAUT BFC

Hommage à Paulette

Un hommage public à Paulette Guinchard sera rendu le samedi 13 novembre 2021 de 10h00 à 12h00 au Grand Kursaal à Besançon, en présence de Lionel Jospin.

Adhérent.e.s, participez à la vie de votre syndicat ! Inscrivez-vous au congrès des retraités CFDT du Doubs du 16 novembre prochain en retournant votre inscription avant le 14 novembre à doubs@retraites.cft.fr Merci

Roland Vittot a sa fiche sur le Maitron, "le dictionnaire des militants".

Nous la reproduisons intégralement. Vous pouvez aussi vous rendre sur le site du Maitron (https://maitron.fr/) pour consulter d’autres fiches.

Réaction d’un adhérent aux manifs anti-pass

HALTE AUX DÉRIVES SCANDALEUSES
L’Est Républicain du 26 juillet fait état de slogans et reproduit des affiches relevant d’amalgames scandaleux assimilant étoile jaune et passe sanitaire, établissant des équivalences avec les SS, dénonçant la dictature qui nous serait imposée. Il ne faut pas avoir la mémoire courte : déjà dans les années 30 des extrémistes mettaient à Besançon « république bourgeoise » et « régime totalitaire » sur le même plan. Curieuse dictature quand on sait que les journaux ne disposant que de faibles ressources publicitaires perçoivent des subventions de l’Etat sans distinction d’orientation politique. C’est grâce à cela que l’Humanité a perçu en 2019 3.905.587 € sans lesquels le quotidien du PC aurait du mettre la clef sous la porte( Libération pour sa part 5.906.298)
Par ailleurs, n’est-il pas scandaleux chaque samedi d’entraver le commerce de la Boucle après les longues fermetures dues à la pandémie ? N’est-il pas scandaleux chaque samedi d’obliger les Bisontins à faire de longs détours à cause des déviations et des changements d’itinéraire imposés aux transports en commun, toutes choses qui ne font pas du bien à notre environnement ( avec quel coût carbone) ? Quel paradoxe de voir des personnes préoccupées de leur santé au point d’avoir peur d’être des « cobayes » ne pas se rendre compte de l’effet qu’ils ont sur la santé des autres.
Il faut en finir avec cet extrémisme verbal et écrit. J’en arrive à craindre que certains exigent la débaptisation de la place ou du lycée qui porte le nom de Pasteur au motif que notre compatriote a joué un rôle majeur dans la mise au point du vaccin.
Joseph Pinard
Ancien député

En Bourgogne Franche-Comté, une charte pour contrôler le plan d’aide aux entreprises

L’Union régionale CFDT de Bourgogne-Franche-Comté s’est associée à une initiative du conseil régional pour poser des conditions aux entreprises bénéficiaires du “plan d’accélération des investissements régionaux”. Elles devront notamment rendre des comptes à un comité de suivi.

"Un incendie dans les combles d’un vieil immeuble où vivaient des familles de travailleurs immigrés provoque trois morts : deux femmes espagnoles et une petite gamine algérienne". C’était en 1965 et Joseph Pinard introduit une note par ce rappel pour ensuite donner une analyse du rôle de l’école dans l’intégration d’immigrés et une réflexion sur les divers mouvements contre le projet de loi confortant le respect des principes de la République.

Le syndicat des retraités CFDT du Doubs a organisé deux débats : Vie quotidienne avec les immigrés et Comment faire exister le Pacte du Pouvoir de Vivre ?

Vie quotidienne avec les immigrés

Comment faire exister le Pacte du Pouvoir de Vivre ?

Les retraités des collectivités locales et da fonction publique hospitalière votent à la CNRACL

(Caisse nationale de retraite des agents des collectivités locales)

Création d’une cinquième branche

Nous avons écrit aux parlementaires du Doubs.
Les déclarations du porte-parole du gouvernement sur un nouveau report du projet de loi nous inquiètent quant à une réelle prise en compte des besoins du secteur dans les prochaines années, surtout que le financement actuellement proposé est encore très largement en deçà des besoins.

Nous ne voulons plus entendre "allez sur internet" ou "téléchargez l’application bidule"

Le titre est la première phrase dite au directeur de cabinet du Préfet du Doubs qui nous recevait par réunion téléphonique (Françoise Chagrin, Philippe Gresset-Bourgeois et Jean Gullaud).
Dans nos interventions nous avons, à plusieurs reprises, cité des extraits d’un rapport du Sénat.

Lire la suite.

Le Pacte du Pouvoir de Vivre a rencontré le maire de Pontarlier

Le maire de Morteau nous a répondu

La communauté de Communes Lacs et Montagnes nous a répondu

Journée du 20 novembre annulée et remplacée

Les conditions sanitaires nous contraignent à annuler notre journée du 20 novembre sous la forme prévue. Nous organiserons des visioconférences par petits groupes. Nous lancerons aussi un appel à contributions par couriel et voie postale. Nos adhérents seront informés des modalités d’inscription.

Rencontre

Lettre aux intercommunalités

Propositions

Sécurité sociale

Les adhérents prennent la parole

Alain Costille

Denis Pruniaux

Didier Barthel

Pierre Caron

Robert Hugot

Chantal Jacquin

M-O Vallet Gillen

Pascal Maillard

Yves Bourgeois-Jacquet

Parabole pour un temps d’épidémie

Jean-Claude ROY

JL Belin

Ph GB

Claude Martin

Un petit historique du premier mai.

Taux et affectation de la CSG en 2020

Voir en grand

Taux et affectation de la CSG en 2019

Taux et affectation de la CSG en 2018

Des militants du pacte du pouvoir de vivre le déclinent à Pontarlier.

"La preuve par neuf" un livre de Joseph Pinard sur 9 élus comtois au service de l’intérêt général.

Pourquoi as-tu écrit ce livre ?
Parce que j’ai estimé nécessaire de réagir contre le « tous pourris » à la mode. J’ai voulu tirer d’un
oubli injuste et ingrat des élus qui ont eu un parcours remarquable au service de leurs concitoyens.
Comment se sont faits tes choix ?
J’ai écarté ceux qui ont déjà fait l’objet de livres. Je pense par exemple à l’ouvrage d’Yves Lagier
consacré à Robert Schwint qui, je le rappelle, fut militant Sgen, élu du personnel avant de s’engager
en politique. Hélas, il n’y a pas de femmes puisqu’elles étaient exclues de la vie politique.
Quels sont ceux dont l’évocation est plus particulièrement digne d’intéresser les syndicalistes
singulièrement CFDT ?
Albert Métin, après avoir été gauchiste, devint réformiste au vu des avancées sociales qu’il avait
étudiées dans les pays anglo-saxons. Devenu député du Doubs, ministre du travail, il fut le premier
à faire entrer une femme dans un cabinet ministériel. Il avait pour devise « Pour le nous coopératif,
contre le moi individualiste ». Père de la première grande loi sur les retraites, il s’est signalé par son
combat pour tenter de sauver la paix avant la guerre de 14 et fut la bête noire des nationalistes.
Rémy Ru ?cklin, après avoir été lui aussi gauchiste fut le premier à faire connaître le scandale du
soldat Bersot fusillé pour avoir refusé de porter un pantalon sali. Député socialiste, il fut battu au
premier tour en 1936 en plein Front Populaire par le patron François Peugeot en personne.
André Boulloche, le député maire de Montbéliard fit appel à de nombreux syndicalistes CFDT pour
travailler à ses côtés. Je ne citerai qu’André Lang (Sgen) qui fut son premier adjoint ou Marcel
Domon (Peugeot Sochaux) qui fut son suppléant. Au temps où le journal de l’entreprise Peugeot s’en
prenait aux syndicalistes CGT et CFDT, Boulloche demanda que le coût de cette publication ne
puisse être imputé sur les frais généraux de l’entreprise.
Pourquoi accordes-tu une place particulière au docteur Baigue ?
Celui qui a été adjoint à Besançon après 1918 fut la providence des filles mères si souvent reniées
par leurs familles. Une de ses prises de position devrait plus particulièrement intéresser les
syndicalistes CFDT confrontés aux gauchistes. Ceux-ci, au nom du pacifisme intégral, estimaient
qu’il valait mieux être « allemand vivant que français mort ». Dès lors qu’Hitler avait pris le
pouvoir, le docteur Baigue que cette ligne devenait inacceptable car « il y a des conditions de vie
où la vie ne vaudrait pas la peine d’être vécue ». Il en appela dès 1937 à la résistance tandis que
toute la mouvance de l’extrême gauche continuait à proclamer qu’il fallait « dénoncer aussi bien la
dictature fasciste que la démocratie bourgeoise ». La tendance Ecole Emancipée (qui existe toujours
au sein de la FSU) persiste à défendre cette ligne. Cette page d’histoire demeure tabou mais les
syndicalistes de notre bord face à ceux qui refusaient de risquer leur peau en cas d’invasion et
d’occupation nazie ont le droit d’être fiers de leurs anciens qui ont défendu la République. Il ne faut
pas s’étonner si, quand à lui, le docteur Baigue demanda par solidarité à porter l’étoile jaune et cacha
des enfants juifs.

En conclusion ton livre n’est-il pas un appel au civisme dans le prolongement de ton ouvrage
précédent « Laïcité et Fraternité » fruit de ta longue expérience professionnelle de formateur
d’enseignants et d’autre part syndicale de militant du Sgen ?
Oui, je crois que c’est le cas. Face aux extrémismes des deux bords, je persiste à croire que la
démocratie est le pire des régimes à l’exception des autres.

On peut se procurer « La preuve par 9 » en librairie. Les camarades qui souhaiteraient disposer
d’une dédicace peuvent envoyer un chèque de 18 euros à l’adresse des éditions Vêtre : 9 rue
d’Anvers 25000 Besançon

Le régime par points existe en France : les retraites complémentaires

Portfolio

Joseph Pinard

Joseph Pinard

Une éolienne sort du bois

Une éolienne sort du bois

Une éolienne sous le ciel bleu

Une éolienne sous le ciel bleu

Eolienne au dessus des arbres

Eolienne au dessus des arbres

Eolienne dans le brouillard

Eolienne dans le brouillard

Eolienne sous les nuages

Eolienne sous les nuages

Une éolienne en copurs de montage

Une éolienne en copurs de montage

Une éolienne dans la nature

Une éolienne dans la nature

Une partie des visiteurs CFDT retraités

Une partie des visiteurs CFDT retraités

Encore les retraités CFDT

Encore les retraités CFDT

article de l'Est républicain

article de l’Est républicain

50 personnes pour les éoliennes

50 personnes pour les éoliennes