Nos sites locaux


CFDT Retraités Vaucluse

CFDT Retraités Vaucluse UTR CFDT 84
- 47 rue Carreterie
- 84000 Avignon
Tel. : 04 90 85 50 63
Mel : vaucluse at retraites.cfdt.fr « remplacer le "at" par @ »

Éditorial

Bienvenue sur le site de la CFDT Retraités VAUCLUSE.

Le Syndicalisme Retraité que nous pratiquons à la CFDT, mérite d’être mieux connu.
Soucieux de l’intérêt tant général qu’individuel, il est porteur de valeurs humaines qu’il veut transmettre et faire partager à ses adhérents.

De nature interprofessionnelle et intergénérationnelle, il s’appuie sur des militants dévoués et compétents dont certains vous représentent dans de nombreux conseils ou organismes nationaux, régionaux et locaux.

Citons par exemple : le Conseil Économique Social et Environnemental, la Sécurité Sociale, la CAF, l’URSSAF, le CNRPA, le CODERPA (maintenant Conseil Départemental de la Citoyenneté et de l’Autonomie), la CARSAT, les CCAS...

Toutefois, les retraités doivent savoir que leur solidarité et leur participation sont indispensables pour donner au syndicalisme les moyens de ses ambitions.
- Solidarité, par le versement d’une cotisation qui permet au syndicat d’exister en toute indépendance. Cette cotisation représente 0,50% de la pension nette et 66% de son montant donne droit :

  • soit un crédit d’impôt pour les retraités non imposables,
  • soit à un crédit d’impôt sur le revenu pour les autres.

- Participation aux actions décidées démocratiquement, ce qui contribue à faire avancer nos revendications.

Vous êtes intéressé ? Alors n’hésitez pas à nous contacter.
Une documentation et des précisions vous seront transmises par courriel.
Merci de votre visite et peut-être… à bientôt.

Pour adhérer vous pouvez :
soit vous connecter au site d’adhésion en ligne ;
[www.cfdt.fr/portail/adhesion/adherez-en-ligne/vos-informations-jca_221327]
soit adresser votre demande à Françoise DUBOIS : f.denisdubois@free.fr

Services à l’adhérent

Pour ses adhérents, la Cfdt propose un certain nombre de services :

- Réponse à la carte :

La Cfdt mobilise son réseau pour répondre à ses adhérents dont une situation particulière (travail, retraite, etc.) lui pose question. Pour cela appeler le 09 69 39 19 39 muni de votre carte d’adhérent.

- Contrat de mutuelle :

La santé coûte cher. Pour ses adhérents la Cfdt Retraités a négocié un contrat de groupe. Demandez une documentation a F. Dubois f.denisdubois@free.fr

- Information :

La cotisation vous donne droit à l’information diffusée par la Cfdt, « syndicalisme magazine » et « fil bleu » le magazine des retraités.

- ASSECO :

Être adhérent à la CFDT vous donne la possibilité d’être défendu en cas de conflit avec un fournisseur.

Pour garantir le niveau de vie des retraités

Pour garantir et améliorer le niveau de vie des retraités, la CFDT retraités revendique l’indexation des retraites sur les salaires.

  • Retrouvez le tract :
    Pour garantir et améliorer le niveau de vie des retraités
  • Le conseil interpelle les candidats aux législatives.
    A l’occasion des prochaines élections législatives, le Conseil de l’UTR à décidé d’interpeller les candidats des principaux partis républicains sur quatre thèmes revendicatifs essentiels pour les retraités.

Retrouvez la synthèse des réponses :

Hausse de la CSG : La CFDT Retraités appelle à des mesures équitables

- L’augmentation de la CSG

  • Le bureau national de l’UCR a décidé la diffusion d’un tract national et d’une carte postale à l’attention du président de la République sur l’iniquité de l’augmentation de la CSG.

  • Présents sur les marchés d’Avignon et Cavaillon,les militants de l’UTR84 ont rencontré la population.
    Ils ont distribué le tract et la carte postale.Les échanges avec la population ont été particulièrement instructifs.
Les retraités sur les places et marchés vauclusiens
  • Rencontre avec la presse.

Une délégation de l’UTR84 reçue par Monsieur MORENAS (député LREM de la 3ème circonscription)

- NON AU TRAITEMENT INEQUITABLE DES RETRAITES !
Non, les modalités d’augmentation de la Csg prévues par le gouvernement ne traitent pas les retraités de façon équitable.
Dans le cadre de l’action nationale initiée par la Cfdt Retraités, après avoir alerté l’opinion par une distribution de tracts et fait signer une pétition, l’Union Territoriale des retraités Cfdt de Vaucluse rencontre les Députés du département. La délégation reçue par Monsieur MORENAS (député LREM de la 3ème circonscription), lui a remis plus de 180 cartes de pétition à remettre à l’Élysée. Celui-ci s’est engagé à les transmettre accompagnés d’un courrier au Président.
Au cours de ces entretiens, les militants de l’organisation rappellent que les retraités ne sont pas des nantis. Depuis trois ans, les pensions sont gelées et en 2018, la revalorisation des pensions sera repoussée au 1 janvier 2019. Avec les reports précédents, en 10 ans, les retraités auront perdu une année de revalorisation.
Si la Cfdt Retraités reconnaît que la Csg est l’impôt le plus équitable puisqu’il touche tous les revenus, elle ne peut accepter une mesure qui oppose deux catégories de population. Le gouvernement n’a même pas cherché les moyens d’éviter une telle situation.
Les délégations reçues par les députés de la majorité et de l’opposition ont développé les revendications de la Cfdt Retraités pour remédier à ce traitement inéquitable.
• Suppression de la cotisation maladie de 1% sur les pensions de retraites complémentaires. Pour les salariés 3% de cotisation à la sécurité sociale ont été supprimés.
• Égalité de traitement de l’assurance complémentaire. La grande avancée de la généralisation de la complémentaire santé en 2016 ne s’est accompagnée d’aucun dispositif comparable pour les retraités.
• La prise en charge universelle du vieillissement en diminuant le reste à charge dans les établissements spécialisés.
• La suppression de la taxe d’habitation pour tous. La suppression de la taxe d’habitation, mesure qui ne cible pas les seuls retraités, ne saurait en l’état compenser l’injustice de cette hausse de la Csg.
La Cfdt Retraités de Vaucluse semble avoir été entendue.
Maintenant elle attend que les élus du Département passent aux actes.

Actualités

- Lettre aux médias du 22 septembre 2017

Retraités = machine à sous ?
Mais que se passe-t-il dans cette société pour que les retraités soient assimilés à des machines à sous ? La moyenne des pensions est en France de 1 376 € brut par mois ! En dessous du Smic ! Et les retraites, indexées sur les prix, n’ont pas été augmentées depuis quatre ans. Certes, on vient d’annoncer une augmentation de 0.8 % sur les seules pensions de base, pour, quelques jours plus tard, décider d’une nouvelle « année blanche » en 2018 et décaler la revalorisation éventuelle d’octobre en janvier 2019 ! Le procédé est devenu courant.
Toucher une pension fait-il de nous des « nantis » ?
Si les retraités disposent aujourd’hui d’un niveau de vie équivalent à celui du reste la population, c’est au prix d’une vie entière au travail ! À la CFDT Retraités, nous avons toujours défendu la solidarité entre salariés et retraités. Nous avons toujours été force de proposition quand il s’agissait de participer aux relèvements des comptes sociaux. Nous prenons nos responsabilités face aux évènements sociétaux, et notre part familiale et citoyenne au sein de la société. Les retraités du papy-boom sont qualifiés de « génération sandwich », écartelés entre leurs ascendants et leurs descendants auxquels ils apportent une aide régulière qu’elle soit financière ou humaine.
La contribution sociale généralisée (CSG) ne finance aujourd’hui que les prestations universelles (maladie, famille) ou des prestations de solidarité. Elle est une contribution à laquelle nous sommes très attachés pour son caractère universel et solidaire.
Et que découvrons-nous ? Qu’à partir de 1 200 € par mois, nous sommes les cibles privilégiées du nouveau président et de son gouvernement par le biais d’une augmentation de la CSG de 1,7 % pour financer l’assurance chômage. Une hausse de la CSG compensée pour toutes les catégories de salariés par une baisse de cotisations maladie… Pas les retraités !
Avec cette réforme, la solidarité est en marche… arrière. Certes un salarié payé au Smic verrait sa situation s’améliorer de 260 euros par an. Une personne rémunérée à 3 000 € brut par mois gagnerait 530 €. Et celle rémunérée à 5 000 € brut, 880 € ! Mais avec 1 300 € de retraite mensuelle, un retraité perdrait 260 € par an !
Dès lors nous nous revendiquons :
. la reconnaissance de notre part de la croissance ;
. la suppression de la cotisation maladie à hauteur de 1 % sur les retraites complémentaires ;
. la suppression de la taxe d’habitation pour tous ;
. la prise charge universelle du vieillissement de la population en diminuant le reste à charge qui incombe aux personnes âgées et aux familles, notamment en Ehpad (établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes) ;
. une égalité de traitement de l’assurance maladie complémentaire qui est entièrement à la charge des retraités et oblige beaucoup d’entre eux à renoncer à des soins.
La justice doit garantir l’équité entre salariés et retraités !
Dominique Fabre
Secrétaire générale de la CFDT Retraités

- Semaine bleue : Les retraités ont toute leur place dans notre société !

Du 2 au 8 octobre, c’était la semaine bleue. Dans son blog. Laurent BERGER rappelle la place et le rôle social des personnes retraitées dans notre société.

https://laurentberger.cfdt.fr/porta...

Il faut tordre le cou aux idées reçues.

L’UTR84 a engagé un partenariat avec le Centre d’Information des Droits des Femmes et des Familles (CIDFF) pour réaliser un dépliant illustrant les stéréotypes des personnes âgées.
Il a été distribué avec le concours des Centres Locaux d’Information et de Coordination (CLIC) de Bollène, Avignon, Cavaillon et Orange.
La population des plus de 60 ans augmente en France et en Vaucluse. Une proportion importante se trouve en situation de pauvreté.
Contrairement aux idées reçues, les seniors sont très actifs et contribuent efficacement d’une manière directe et indirecte à l’économie et au dynamisme de notre pays et de notre région

Congé de proche aidant

- Congé de proche aidant : en place à partir du 1er janvier 2017

À partir du 1er janvier 2017, les salariés pourront bénéficier du congé de proche aidant. Ce congé, créé par la loi sur l’adaptation de la société au vieillissement de décembre 2015, fait partie des « congés d’articulation entre vie professionnelle et vie personnelle et familiale » définis par la loi Travail du 8 août 2016. Un décret publié au « Journal officiel » du 19 novembre 2016 en précise les conditions de mise en œuvre.
Ce congé se substitue au congé de soutien familial et élargit le champ des salariés pouvant en bénéficier et le champ des personnes aidées.
Ainsi, à la différence du congé de soutien familial, le bénéfice du congé de proche aidant est ouvert pour s’occuper d’une personne handicapée ou en perte d’autonomie avec laquelle le salarié réside ou entretient des liens étroits et stables sans qu’ils soient liés par un lien de parenté. Le congé peut également être demandé en cas de cessation de l’hébergement en établissement de la personne aidée.

Lancement de l’enquête logement

Le congrès de l’UCR à Nantes a décidé, dans sa résolution, du lancement d’une enquête sur le logement des retraités en cours de cette mandature.
La question du logement prend une place de plus en plus importante dans les conditions de vie des retraités :
• D’abord sur le poids que représente le coût du logement dans le budget des ménages (Taux d’effort).
• La perte d’autonomie entraine des questions difficiles à gérer en matière de maintien dans un logement mal adapté et de mobilité résidentielle.
• Enfin, les logements, faute d’investissements, ne sont plus aux normes et notamment en termes d’isolation thermique et peuvent générer une précarité énergétique
L’enquête a un double objectif :
• aller à la rencontre des retraités, débattre et recueillir leurs attentes, ce qui donne de la visibilité à notre action.
• Recueillir le maximum de questionnaires, car si l’enquête n’a pas valeur de sondage, plus nous aurons de réponses, plus importante sera la crédibilité de notre opération.
Cette enquête permettra de mieux cerner les problèmes de logement des retraités et se les approprier pour les soumettre auprès des acteurs et des institutions dans lesquelles la CFDT est représentée.
Le questionnaire est en ligne.

Pour la saisie, cliquez sur le lien : Enquête Logement des retraités - Saisie
Le mot de passe est : logementucr
La clôture de l’enquête est fixée début février 2018.

Le défenseur des droits

Le Défenseur des droits est une institution indépendante de l’État. Créée en 2011 et inscrite dans la Constitution, elle s’est vu confier deux missions :
• défendre les personnes dont les droits ne sont pas respectés ;
• permettre l’égalité de tous et toutes dans l’accès aux droits.

Si vous êtes en désaccord avec une décision ou un comportement d’un service de l’Etat, d’une collectivité territoriale ou de tout organisme de service public, et que les démarches préalables pour résoudre ce litige ont échoué, vous pouvez vous adresser à un délégué du Défenseur des droits.

Assemblée Générale

Assemblée Générale de l’UTR-CFDT de Vaucluse, réflexion et ouverture.....

Article du retraité militant N°17-08/09

Membres du Conseil de l’UTR84 élus (ou réélus) lors de l’AG du 27/04/2017

Belmont Martine - Boussage Christian - Bulot Jean-Baptiste - Champsaur Claire - Chesnet Danièle
Chesnet Edmond - Couralet Michel - Cuzzolin Felix - Darbon François - Dubois Françoise
Ducarre Yves - Fragneau Maurice - Lasnier Geneviève - Mariotte Daniel - Mathieu Jean-Jacques
Menguy Jean-François - Ponceau François - Rauch Daniel - Rodi Claude - Servanton André

Le bureau

DARBONFrançoisSecrétaire général
CUZZOLINFelixSecrétaire
DUBOISFrançoiseTrésorière
BOUSSAGEChristianCommunication
BULOTJean-BaptisteFormation
CHESNET DanièleCommission sociale
CHESNET EdmondCommission développement
FRAGNEAU MauriceCommission culture et loisirs

Liens utiles

Portail national d’information des personnes âgées

Développé en partenariat avec la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie
(CNSA), ce site rassemble toutes les informations utiles pour les personnes âgées
en perte d’autonomie et leurs aidants, notamment sur les aides disponibles et les
démarches à effectuer pour les obtenir. Il propose également des outils pratiques pour
guider les personnes âgées dans leur parcours, en particulier un annuaire des
établissements et des services médicalisés pour personnes âgées et un simulateur
permettant d’estimer le montant du « reste-à-charge » mensuel pour une place
dans un Etablissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD).
portail national d’information des personnes agées

Portfolio

"Journée des associations à Bollène"

"Journée des associations à Bollène"

Journée des associations en Avignon

Journée des associations en Avignon

Les retraités sur les places et marchés vauclusiens

Les retraités sur les places et marchés vauclusiens