Nos sites locaux


CFDT Retraités Hérault

Bienvenue sur le site de l’Union territoriale CFDT retraités de l’Hérault

Nos coordonnées

CFDT Retraités Hérault (UTR)
Maison des syndicats
474 allée Henri II de Montmorency
34000 Montpellier
04 67 64 64 86

Nos permanences

Nos actualités

les prochaines rencontres

Nos contacts

En attente

France Alzheimer Hérault écoute, informe, oriente, aide les malades et leur famille pendant le confinement

France Alzheimer Hérault, créée depuis plus de 30 ans, est une association loi de 1901.
Elle est affiliée à l’Union nationale France Alzheimer, elle-même reconnue d’utilité publique, forte de 99 associations départementales, de plus de 2 200 bénévoles, d’un réseau de plus de 250 « Villes Aidantes » et de 20 250 adhérents. Elle intervient auprès des pouvoirs publics en tant que représentante des familles et finance de nombreux projets de recherche (1,2 M€ déjà investis).
- =-
Habituellement, à chaque étape de la maladie, France Alzheimer Hérault propose :

 ? des solutions gratuites et adaptées pour les malades et leurs aidants : formation modulaire, groupes de parole, ateliers de mobilisation cognitive…
 ? des activités et des ateliers pour les malades : programme de type « éducation thérapeutique du patient », suivi personnalisé du malade jeune (moins de 65 ans), ateliers de médiation artistique, activités physiques adaptées, musicothérapie…
 ? des moments de partage, détente et répit pour les familles : ateliers de convivialité, cafés-rencontres, haltes-relais, ateliers de sophrologie, séances de shiatsu, programme « art/culture Alzheimer », séjours vacances…

Parallèlement, France Alzheimer Hérault a mis en place 21 permanences sur le département, lieux d’accueil, d’information et d’orientation.
L’antenne de BÉZIERS, située 46 av. Clemenceau, tél. : 04 67 11 43 12, accueille du lundi au vendredi, de 13h30 à 17h.
Et le siège de MONTPELLIER, situé 3 rue Pagézy, tél. : 04 67 06 56 10, reçoit du lundi au vendredi de 9h30 à 13h.

- =-
En ces temps perturbés par la lutte contre la COVID19, France Alzheimer Hérault a su, dès le premier confinement, poursuivre l’accompagnement des familles : 416 d’entre elles ont été régulièrement contactées par ses bénévoles et ses professionnels de santé, avec un soutien personnalisé de ses psychologues en cas de grande difficulté.

Pour ce second confinement, ces solutions sont maintenues et renforcées par certaines activités ouvertes à tous en visioconférence : formation des aidants, mobilisation cognitive et groupes de paroles.
En outre, une permanence téléphonique existe du lundi au vendredi, de 9 h à 13 h,
tél. : 07 82 69 99 55.

Dès l’assouplissement des contraintes sanitaires, les équipes de Béziers et de Montpellier, les bénévoles et les professionnels de santé seront à nouveau opérationnels pour reprendre les activités en présentiel et la gestion de nos 21 permanences.

Semaine bleue

Dans le cadre de la semaine bleue, le conseil départemental citoyenneté et autonomie (CDCA) de l’Hérault n’a pas pu organiser la conférence du Pr Jeandel « Comment avancer en âge en autonomie » en présentiel compte tenu des contraintes sanitaires.
Nous vous proposons d’accéder à l’entretien qu’il a accordé au Département sur ce thème en cliquant sur le lien suivant :

https://herault.fr/actualite/125645/2-semaine-bleue-la-conference-du-professeur-jeandel.htm

Consultation vidéo

Le Ministère des Solidarités et de la Santé continue d’encourager l’utilisation de la consultation vidéo lorsque votre médecin la propose. En effet, la consultation vidéo vous permet d’effectuer rapidement une consultation depuis chez vous, via votre smartphone ou votre ordinateur.
Retrouvez ci-dessous toutes les informations nécessaires afin d’effectuer une consultation vidéo.

PERTE D’AUTONOMIE Relever le défi du financement

Les deux projets de loi qui sont soumis aujourd’hui aux conseils d’administration des caisses de sécurité sociale abordent chacun deux questions majeures pour l’avenir de notre protection sociale : la prise en charge de la dette sociale et celle de la perte d’autonomie.

La CFDT se réjouit de la création d’un financement public et solidaire pour la perte d’autonomie, ce qu’elle revendiquait depuis longtemps, et l’approuve donc fortement. Un pas important est franchi avec la préfiguration d’un 5ème risque, pour les personnes en perte d’autonomie, leurs proches et les professionnels qui les accompagnent.

Elle s’inquiète, en revanche, que la seule mesure concrète en matière de financement consiste en l’affectation de 0,15 point de CSG à la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA) à compter du 1er janvier… 2024 ! Personne n’imagine que la situation dramatique que connaissent les Ehpad et le maintien à domicile puisse perdurer quatre années encore. C’est dès maintenant que de nouvelles ressources doivent être dégagées pour améliorer la prise en charge de la perte d’autonomie, et plus globalement du secteur de la santé.

La CFDT en mesure toute la difficulté, dans une période où il est inenvisageable d’entraver la reprise en réduisant la consommation des ménages et l’investissement des entreprises. -sa proposition de taxation au premier euro de toutes les successions et donations ne tombant justement pas dans ce travers-.
Cette difficulté peut être surmontée si on adopte une autre stratégie pour financer la dette sociale que celle proposée par les deux textes soumis à notre appréciation.

Pour la CFDT, il existe une autre voie :
• Globaliser le déficit des assurances sociales dû à la crise du Covid-19 et le faire prendre en charge par l’État, qui jouerait ainsi son rôle d’assureur en dernier ressort pour la protection sociale comme il a pu le faire vis-à-vis des entreprises depuis deux mois.
• Prolonger la durée de vie de la CADES de quelques années, mais pour réaffecter, dès maintenant, une partie des ressources qui lui sont dédiées au secteur de la santé et de la perte d’autonomie, pas pour résorber de nouvelles dettes.
• Enfin, concrétiser bien avant 2024 le financement de la perte d’autonomie à la hauteur des besoins connus, notamment grâce aux nombreux rapports publiés sur le sujet.

C’est pourquoi la CFDT, dans les caisses de Sécurité sociale, invite le gouvernement et la représentation nationale, au travers des avis qu’elle y portera, à intégrer dès l’examen des textes de loi, des mesures en ce sens.

Bénéficiez d’une complémentaire santé de qualité avec la CFDT Retraités.

A la retraite, les salariés perdent, le plus souvent, le bénéfice de la complémentaire souscrite dans le cadre de leur entreprise. Le coût devient donc très important.
Pour les mêmes garanties, les conditions tarifaires d’un contrat collectif sont toujours meilleures qu’un contrat souscrit à titre individuel.
La CFDT Retraités propose à ses adhérents ce service en contrat de groupe avec MGEN Solutions.
Dans ce cadre, pas de délai de carence, la prise en charge est immédiate, pas d’augmentation de cotisation en avançant en âge, pas d’exclusion quel que soit l’état de santé. Ce contrat de groupe donne accès aux réseaux KALIXIA (optique) et AUDISTYA (audition), ce qui permet d’avoir une consommation plus solidaire et responsable.

La seule condition pour bénéficier de ce contrat collectif : vous devez être adhérent à la CFDT Retraités. L’adhésion peut se faire à tout moment pendant la retraite.
Les unions territoriales CFDT de retraités « UTR » disposent des documents nécessaires vous permettant de choisir votre option d’adhésion parmi les 4 possibilités disponibles, en fonction de vos besoins.
Les UTR vous guideront dans vos démarches. Votre demande doit transiter par votre union de retraités qui apposera son tampon sur le bulletin d’adhésion à la complémentaire santé.

Pour l’Hérault contactez l’UTR 34 : tél 0467646486, mail : herault@retraites.cfdt.fr,
adresse : 474 allée Henry II de Montmorency 34000 Montpellier………..

Les + de ce contrat CFDT Retraités / MGEN Solutions :
Un accompagnement dans les moments difficiles de la vie avec le Service d’Aide à Domicile Solidarité, (SAD), votre mutuelle verse une participation forfaitaire pour aider au financement d’aide à domicile. En cas d’accident corporel ou maladie non chronique, vous avez droit à des prestations d’assistance à domicile.
Un accès aux offres additionnelles MGEN : MMMieux : le site de prévention santé de la MGEN et MGEN Services habitat : pour aider ses adhérents à améliorer leur habitat.

COVID-19 La CFDT demande la création d’un dispositif spécifique de reconnaissance des expositions pour tous les travailleurs concernés

cliquez sur le lien pour voir le texte en entier.

Accompagner les personnes âgées dépendantes est urgent

cliquez sur le lien pour voir le communiqué de presse de la CFDT RETRAITES

AIDE AUX PERSONNES

"La situation de confinement est une période compliquée pour l’ensemble de la population. Mais la difficulté est plus aigüe encore pour les personnes âgées déjà fragilisées qui peuvent être confrontées à des problèmes pratiques comme se ravitailler en produits de première nécessité ou en médicaments.
Pour leur éviter d’avoir à sortir et limiter autant que possible les risques de contamination, l’action sociale du régime de retraite complémentaire Agirc-Arrco expérimente depuis le 25 mars un dispositif d’aide aux courses destiné aux retraités isolés de 70 ans ou plus.
Les assurés sont contactés par les collaborateurs Agirc-Arrco présents dans les territoires (comités régionaux d’action sociale, plateformes téléphoniques, institutions de retraite complémentaire, centres de prévention Bien vieillir Agirc-Arrco). S’ils le souhaitent, une demande d’intervention est déclenchée auprès d’une association d’aide à la personne agréée. A noter : les assurés peuvent aussi appeler directement le 0 971 090 971 qui les mettra en relation avec une association d’aide à domicile locale.
L’association prendra directement contact avec le retraité pour fixer ensemble les détails pratiques de l’intervention (date et heure de la livraison, liste des courses, paiement…). Pour respecter les consignes sanitaires et protéger à la fois le retraité et le professionnel, les courses seront déposées à la porte d’entrée du domicile.
Ce service est gratuit, le bénéficiaire ne réglant que le prix de ses courses. Il peut être utilisé jusqu’à 5 h par semaine et sera reconductible pendant toute la durée de la crise sanitaire. "

Décès de notre ami Paul Pichot

"Nous venons d’apprendre le décès de notre ami Paul Pichot qui fut le premier Secrétaire Général de l’UTR34 .Nous présentons nos plus sincères condoléances à son épouse Lucie et à ses enfants. Nous garderons de lui le souvenir d’un homme de conviction, fidèle à ses engagements et toujours disponible pour aider son prochain .Vous trouverez ci-dessous, en guise d’hommage, l’article que nous lui avions consacré en Juin 2019 :"
Article page 4 FIL ARIANE n=70 du 2ème trimestre 2019

Réponses à la crise sanitaire, l’affaire de tous

Le projet de loi d’urgence sanitaire discuté hier au Sénat et aujourd’hui à l’Assemblée nationale, prévoit plusieurs dispositions exceptionnelles pour enrayer la propagation du Covid-19.

Le déploiement de tout un arsenal permettant de lutter efficacement contre le virus est nécessaire et ne souffre d’aucune discussion pour la CFDT. Mais il nous semble impossible de plaider la mobilisation de tous sans prêter une attention égale à chacun.

Pour la CFDT, la protection des travailleurs et des employeurs doit être la priorité du projet de loi. Les moyens pour atteindre cet objectif doivent nécessairement passer par un dialogue social renforcé. Un dialogue social qui doit également être au cœur de toute décision concernant les conditions du maintien de l’activité des entreprises.
Pour la CFDT, il n’est pas envisageable, comme le propose le projet de loi, de déroger aux règles du temps de travail et de prise de jours de congé par simple décision unilatérale de l’employeur.

La CFDT revendique que seule la conclusion d’un accord collectif puisse autoriser de telles dérogations. C’est en protégeant les salariés et les agents de la fonction publique et en imaginant par le dialogue les meilleures réponses à cette situation exceptionnelle que nous ferons face à la crise sanitaire que nous traversons.
Paul PICHOT.docx

La délégation de l’UTR 34 est intervenue lors de l’AG de l’URI Occitanie . Voici le contenu de cette intervention portée par Dominique Bernabe au nom du Conseil syndical :
https://www.cfdt-retraités.fr/spip.php?page=telechargement&id_document=8140

LA CFDT POURSUIT SON ACTION POUR UN SYSTEME DE RETRAITE PLUS JUSTE

La CFDT a pris connaissance du courrier envoyé aujourd’hui par le Premier ministre. Elle salue le retrait de l’âge pivot du projet de loi, retrait qui marque la volonté de compromis du gouvernement.
Dans cet esprit, la CFDT va poursuivre les discussions dans le cadre proposé pour répondre aux interrogations qui demeurent sur le futur régime universel.

La CFDT s’engage pour porter ses revendications : meilleure prise en compte de la pénibilité, de la situation des femmes, sécurisation des transitions, notamment dans la fonction publique, amélioration du minimum contributif, développement de la retraite progressive et amélioration des fins de carrière.

La CFDT s’inscrira également dans la conférence de financement dont elle a proposé le principe. Elle le fera avec l’esprit de responsabilité qui a toujours été le sien et avec l’exigence de justice sociale et de solidarité qui a toujours guidé son action. Elle le fera sans exclure aucun sujet, mais avec le souci de défendre les intérêts des travailleurs et des retraités.

Les retraités du syndicat UTR34 étaient à nouveau dans la rue ce samedi 11 Janvier pour accompagner leurs camarades actifs dans leur juste combat contre la mise en place d’un âge pivot dans le futur régime de retraite.

manif du 11 janvier 2020

manif 11 janvier 2020

17 DECEMBRE : L’UTR 34 DANS LA RUE !!!

De nombreux adhérents de l’UTR 34 se sont retrouvés auprès de leurs camarades des syndicats CFDT de salariés lors des manifestations organisées le 17 Décembre à Montpellier, Béziers et Sète.

Par leur présence, ils ont voulu montrer leur solidarité avec ceux qui prendront leur retraite demain

Ils ont aussi voulu apporter leur soutien aux principales revendications de la CFDT portant sur la suppression de l’âge pivot de départ à la retraite fortement pénalisant pour les carrières longues, l’amélioration de la prise en compte de la pénibilité, la revalorisation des minima de pension, la mise en place d’un dispositif de retraite progressive digne de ce nom ou bien encore la création de mesures de compensation et de revalorisation salariale pour les travailleurs des régimes spéciaux et des fonctions publiques.

Par son implication, l’UTR 34 a su donner une image de retraités dynamiques et actifs dont la présence a été fortement appréciée par les autres manifestants qui n’ont pas manqué de leur témoigner leur sympathie et leur reconnaissance tout au long du parcours.

ACTUALITE DU MOIS

Dossier Médical Partagé , DMP

C’est le carnet de santé dans sa version numérique . Il remplace le carnet de santé papier et présente l’avantage de regrouper :
• l’historique de vos soins des 24 derniers mois, automatiquement alimenté par l’Assurance Maladie.
• vos antécédents médicaux (pathologie, allergies par exemple à certains médicaments...)
• vos résultats d’examens (radio, analyses biologiques...)
• vos comptes rendus d’hospitalisations
• les coordonnées de vos proches à prévenir en cas d’urgence
• vos directives anticipées pour la fin de vie (cf article ci contre ).

La création du DMP ne peut avoir lieu qu’avec votre consentement, même s’il ne vous est pas demander une signature .
Pour conserver le secret médical seul votre médecin traitant a le droit d’accéder à l’ensemble du contenu de votre DMP, même celles rendues inaccessibles à votre demande. Il peut, si nécessaire, complété ou modifié l’historique de vos pathologies.

Ce DMP est dit « partagé » parce que le patient peut décider de partager avec les professionnels de santé de son choix, les informations de son choix sur sa santé. Et, à tout moment, ce patient peut décider de mettre fin à l’autorisation d’accès pour tel ou tel professionnel.
Les professionnels de santé qui pourront avoir accès à votre DMP sont donc, outre votre médecin traitant, l’infirmier, le kinésithérapeute , etc.
L’accès du DMP est protégé par la loi, ne peuvent y accéder les mutuelles et compagnies d’assurances, les banques, l’employeur et la médecine du travail. Tout accès non autorisé constitue un délit.

C’est un service gratuit, confidentiel et normalement sécurisé.

En cas d’urgence le regroupement de toutes ces informations sur votre santé peut faire gagner un temps précieux en facilitant la prise en compte de ces données par les professionnels qui vous prennent en charge. En effet le médecin régulateur du SAMU peut, en cas d’urgence, accéder à votre Dossier Médical Partagé.

Qui peut bénéficier de ce Dossier Médical Partagé ? Toutes les personnes bénéficiant d’un régime de sécurité sociale.
Ce service n’étant pas obligatoire, le fait d’avoir créer ou pas son DMP ne change rien aux remboursements .

Comment créer son Dossier Médical Partagé ?
• C’est possible chez soi, par internet, en se connectant au site dmp.fr et en cliquant sur « j’accède à mon DMP ». Un code d’accès à usage unique vous sera adressé soit par e-mail soit par sms pour constituer votre DMP.
• C’est facile de demander cette création à son pharmacien, muni de sa carte vitale. Le pharmacien vous remet alors un identifiant de connexion et un mot de passe (provisoire). Vous allez ensuite sur le site internet dmp.fr où vous reportez ces 2 codes (identifiant de connexion et mot de passe). Pour sécuriser votre dossier il vous est alors demandé de changer votre mot de passe provisoire et d’en écrire un vous même.
• c’est possible en CPAM auprès d’un conseiller .

Portfolio

manif du 11 janvier 2020

manif du 11 janvier 2020

manif 11 janvier 2020

manif 11 janvier 2020

19 novembre 2019 formation

19 novembre 2019 formation