Nos sites locaux


CFDT Retraités Gers

Nos coordonnées

CFDT Retraités Gers (UTR)

- 40 rue Rouget de l’Isle / 8 quai des marronniers
- 32000 Auch
- 05 62 05 30 06

Calendrier

Le jour des bureaux ou des conseils tout salarié ou retraité pourra être accueilli, une permanence sera tenue pour donner des informations sur les droits et la préparation du dossier retraite.

Prochaine réunion du bureau départemental le 07 mai 2019 à 10h00
Prochaine réunion du conseil départemental le 07 mai 2019 à 14h00

Actualités

assemblée générale du 04avril 2019

Ci-joint le compte rendu de l’assemblée extraordinaire de l’UTR32 qui s’est tenue le 04 avril 2019. elle avait pour but de procéder à l’élection d’un nouveau bureau suite au départ de Sylvie Ruffié,secrétaire générale sortante. Sylvie est appelée à de nouvelles fonctions au sein de l’UCR au niveau national. Nous lui souhaitons bonne chance dans ce nouveau challenge.
https://www.xn--cfdt-retraits-mhb.fr/IMG/doc/pv_assemblee_generale_de_l_utr_05.04.2018.doc
https://www.xn--cfdt-retraits-mhb.fr/IMG/jpg/img-20190503-wa0006.jpg ; une assemblée très attentive
https://www.xn--cfdt-retraits-mhb.fr/IMG/jpg/img-20190503-wa0005-2.jpg le nouveau bureau

réaction aux annonces de Macron

https://www.nouvel-horizon-cfdt.fr/Download/News/PieceJointeInfo/fichier/2663.pdf

Vrai/faux sur l’assurance chomage
https://www.nouvel-horizon-cfdt.fr/Download/News/Info/document/5829.pdf

19 associations,66 propositions

https://www.xn--cfdt-retraits-mhb.fr/IMG/pdf/pacte_pouvoir_de_vivre.pdf

Communiqué sur la participation de la CFDT aux grands débats

https://www.xn--cfdt-retraits-mhb.fr/IMG/pdf/2019-01-23_declaration_no25_exprimons-nous_dans_le_grand_debat_national.pdf

Nouvelles règles pour la CSG

Exonération de la CSG en 2019 pour les retraités (mis à jour selon projet de loi 19 décembre)
C’est le revenu fiscal de référence obtenu en août-septembre 2018 qui détermine l’exonération de la CSG, la CRDS et la Casa sur les pensions de retraite versées en 2019. Le barème ci-dessous tient compte des règles connues au 19 décembre 2018.
Les barèmes d’exonération de la taxe d’habitation sont différents : Le barème d’exonération des retraités de la taxe d’habitation en 2018
Mise à jour :
vote le 25 octobre d’un amendement au projet de loi ajoutant la Casa à la CSG pour le dépassement du barème deux années de suite ;
vote définitif du PLFSS 2019 par les députés le 3 décembre 2018 ; l’article 11 de départ est devenu l’article 14 ;
ajout encadré suite annonce du président Macron le 10/11/2018 ; mise à jour à 14h30 le 11/12/18 ; mise à jour le 12/12/208 à 20h ; mise à jour le 13/12/208 à 15h ; mise à jour 16/12/18 à 9h30.
mise à jour de l’encadré et de tout l’article dont le tableau suite au Projet de loi portant mesures d’urgence économiques et sociales rendu public le 17 décembre (19h) ; contenu du projet de loi vérifié car déposé officiellement à l’assemblée nationale le 19 décembre (17h30).
La moitié des français ne sait pas à quoi sert la CSG, n’en faites pas partie, lisez cet article : Taux et affectation de la CSG en 2018
Les annonces du président Macron et la suite
Le président de la République a annoncé le 10 décembre « l’annulation en 2019 de la hausse de la CSG subie cette année par les retraités entre 1200 et 2000 euros par mois ».
Un « Projet de loi portant mesures d’urgence économiques et sociales » rendu public le 17 décembre et déposé à l’assemblée nationale le 19 décembre nous permet de mettre à jour cet article. Il faut attendre son adoption définitive pour considérer ces informations comme certaines.
Cette mesure s’applique au premier janvier 2019. Sa mise en œuvre aura lieu dès que possible (la date de mai a été retirée entre la version du 17 et celle du 19 décembre). En effet, il faut écrire la loi, la voter, attendre son passage au conseil constitutionnel, modifier les logiciels des services fiscaux, adapter les logiciels des 42 caisses de retraite. On crée un quatrième taux de cotisation CSG sur les retraites, ce n’est pas une mince affaire !
Le projet de loi prévoit de rembourser en une seule fois toutes les cotisations sociales CSG prélevées en trop début 2019, au plus tard le 1er juillet 2019 (décret à venir prévu dans le projet de loi).
Cet article est écrit à partir du code de la sécurité sociale en vigueur (revalorisation du barème), du projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2019 tel qu’adopté par l’assemblée nationale en dernière lecture et du « Projet de loi portant mesures d’urgence économiques et sociales ». Rien n’est pas encore définitif.
Comment se calcule le revenu fiscal de référence (RFR) ?
Dans notre guide des retraites en ligne, nous expliquons comment se calcule le revenu fiscal de référence du ménage fiscal. Comme les retraités de 65 ans et plus peuvent avoir un abattement sur leur revenu imposable, sa lecture leur sera utile. Lire à la fin du point 2 de 28 Les cotisations protection sociale et les seuils d’exonération (CSG, CRDS, Casa)
Qu’est ce qui ne change pas ?
En mars 2018, face au mécontentement de nombreux retraités, en particulier ceux en couple, le premier ministre annonce une mesure en faveur des ménages en 2019. Le projet de loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS) pour 2019 ne modifie pas cette règle : le seuil pour deux n’est pas le double du seuil pour une personne seule mais il est multiplié par 1,5339.
Quels sont les deux changements en 2019 ?
Premièrement, la loi de financement de la sécurité sociale pour 2019 prévoit que :
le passage du taux réduit de CSG de 3,8% au taux plein de 8,3%,
et le passage du taux zéro de Casa au taux normal de 0,3%
ne se feront que si le ménage fiscal dépasse deux années de suite le seuil du barème.
Autrement dit, si vous bénéficiez du taux réduit de 3,8% en 2018 et que votre revenu fiscal de référence vous fait passer au-dessus du seuil haut (colonne 2), le taux supérieur ne sera pas appliqué en 2019.
Deuxièmement, le « Projet de loi portant mesures d’urgence économiques et sociales » institue un nouveau taux de cotisations sociales CSG de 6,6% (colonne 3).
Pourquoi ces deux changements pour 2019 ?
Les cotisations sociales sur les retraites ne sont pas déductibles du revenu imposable sauf une partie de la CSG, de plus en plus importante au fur et à mesure de sa hausse. Depuis 2018, 5,9% de la CSG est déduite du revenu imposable. Par conséquent, le revenu fiscal de référence est influencé par cette CSG déductible. Si vous êtes proche du seuil donnant droit au taux réduit (voir colonne 3 du tableau), vous pouvez passer d’une situation à l’autre, d’une année sur l’autre.
À la CFDT Retraités nous le désignons par l’effet « yoyo » pour demander aux pouvoirs publics d’y remédier. Nous sommes satisfaits d’une mesure très technique réduisant l’effet yoyo mais cela va toucher peu de monde.
La création d’un quatrième taux de cotisations sociale CSG atténue l’effet de la hausse de 1,7% sans contreparties contre laquelle la CFDT Retraités agit depuis plus d’un an. Selon l’exposé des motifs du projet de loi, la moitié des retraités ayant subit cette hausse en seront exonérés. Ainsi, il devrait rester 30% de retraités soumis aux taux normal de CSG.
Quelles sont les taux de cotisations sociales sur les retraites ?
Les retraites et pensions de retraite sous soumises à cotisations pour la protection sociale :
CSG (assurance maladie, famille) : 8,3 % (dont 5,9% déductibles),
CRDS (dette de la sécu) : 0,5%,
Casa (solidarité pour l’autonomie) : 0,3%
assurance maladie : 1% uniquement sur les retraites complémentaires.
Les retraités dont le revenu fiscal de référence (RFR) est inférieur ou égal aux seuils de revenus indiqués dans le tableau ci-dessous seront dispensés totalement ou en partie du paiement de cotisations sociales sur les pensions versées en 2019 quel que soit leur âge.
Si le RFR (revenu fiscal de référence) donne droit au taux réduit de 3,8%, son montant est entièrement déductible du revenu imposable.
Si le RFR (revenu fiscal de référence) donne droit au taux réduit de 6,6%, un montant de 4,2% est déductible du revenu imposable. Par conséquent comme en 2017, 2,4% de CSG ne sont pas déductibles.
Les montants du barème sont revalorisés chaque année en fonction de la hausse moyenne des prix de l’avant dernière année. Le nouveau barème 2019 est relevé selon la hausse moyenne de l’indice des prix pour 2017 publié par l’Insee, soit +1%. Les montants revalorisés sont inscrits dans le Projet de loi portant mesures d’urgence économiques et sociales.
Taux de cotisations applicables aux retraites versées en 2019
Le revenu fiscal de référence (RFR) figure sur votre feuille d’impôt reçue en septembre 2018. Regardez-la puis comparez avec le tableau ci-dessous.
Cotisations protection sociale Colonne 1.
Taux zéro
(0) Colonne 2.
Taux réduit
(4,3%) Colonne 3.
Nouveau taux réduit
(7,4%) Colonne 4.
Taux normal
(9,1%)
RFR inférieur ou égal à : RFR allant de : RFR allant de : RFR supérieur à :
1 part 11 128 € 11 129 à 14 548 € 14 549 € à 22 580 € 22 580 €
1,5 part 14 099 € 14 100 à 18 432 € 18 433 € à 28 608 € 28 608 €
2 parts 17 070 € 17 071 à 22 316 € 22 317 € à 34 636 € 34 636 €
2,5 parts 20 041 € 20 042 à 26 200 € 26 201 € à 40 664 € 40 664 €
3 parts 23 012 € 23 013 à 30 084 € 30 085 € à 46 692 € 46 692 €
Demi-part en plus 2 971 € 3 884 € 6 028 € 6 028 €
CSG
(assurance maladie, famille) Exonération 3,8 % (2) 6,6% (3) 8,3% (4)
CRDS
(dette de la sécu) Exonération 0,5 % 0,5 % 0,5 %
Casa
(solidarité pour l’autonomie) Exonération Exonération 0,3 % 0,3 %
Assurance-maladie (1) Exonération Exonération 1 % 1 %
(1) Sur les retraites complémentaires uniquement.
(2) Entièrement déductible du revenu imposable.
(3) Dont 4,2% déductibles du revenu imposable.
(4) Dont 5,9% déductibles du revenu imposable.
Et pour2018 ?
Pour l’année 2018, lisez cet article : Exonération de la CSG en 2018 pour les retraités
La CFDT Retraités dans l’action syndicale depuis juin 2017
Si vous êtes mécontent de la hausse de la CSG pour les retraités, sachez que cela fait depuis juin 2017 que nous intervenons sans relâche : voir notre déclaration de juin 2017 : Lettre ouverte au premier ministre sur la hausse de la CSG pour les retraités).
Depuis octobre 2017, nous proposons une carte pétition papier dans toute la France puis dans notre site. Nous vous invitons à lire l’article et à signer la pétition : Non à une hausse de la CSG pas équitable
Notre action continue et en dernier dans toute la France autour du 4 octobre 2018. Vous pouvez lire nos déclarations dans ce site : Déclarations
La CFDT Retraités a réagi après l’annonce du premier ministre sur la CSG : Pour la CFDT Retraités c’est largement insuffisant

communiqué cfdt retraités

cid:image003.jpg@01D3AFB2.7C311FB0

Communiqué du bureau national de la CFDT Retraités

Une mesure nécessaire mais insuffisante

Le Président de la République a présenté un certain nombre de mesures, en réponse à la crise sociale.

La CFDT Retraités prend acte de la mesure annoncée vis-à-vis des retraités concernant les 1,7 point de CSG. Elle correspond en partie à une de nos revendications. La CFDT Retraités n’a jamais renoncé à ses valeurs de solidarité en faveur des retraités les plus modestes. Pour autant, elle continuera à réclamer des compensations à cette hausse de CSG pour les retraités qui restent assujettis.

Nous dénonçons la sous-indexation des pensions de retraite qui représente une perte considérable de pouvoir d’achat pour l’ensemble des retraités sur laquelle le Président a fait l’impasse.

Nous revendiquons qu’aucune pension ne soit inférieure au SMIC net pour une carrière complète. Pour la CFDT Retraités, cela implique une revalorisation du minimum contributif.

Nous revendiquons une fiscalité plus juste pour une meilleure redistribution des richesses.

Les retraités CFDT revendiquent leur place dans la société et la reconnaissance de leur action au quotidien. Ils défendent leur pouvoir d’achat, lourdement attaqué. Mais ils restent intransigeants sur les valeurs de la CFDT et la nécessaire solidarité intergénérationnelle.

Les retraités CFDT sont sensibles et engagés face aux enjeux du dérèglement climatique et des menaces sur la biodiversité. Ces enjeux nécessitent un pacte social et économique de la conversion écologique. Il faut construire des solutions durables pour concilier justice sociale et transition écologique.

communiqué sur résultats élections fonctions publiques

Élections fonctions publiques

Historique : La CFDT devient première organisation syndicale en France !

Aujourd’hui est un grand jour pour la CFDT : après être devenue la première organisation syndicale, dans le secteur privé en mars 2017, elle prend la première place, tous secteurs confondus, public et privé. Elle conforte aussi sa seconde place dans le secteur public.

La CFDT remercie les travailleurs qui lui ont exprimé leur confiance à l’occasion des élections dans les fonctions publiques.

Ce résultat historique, la CFDT le doit aux militantes et militants CFDT qui, chaque jour, dans les entreprises et administrations, portent la voix de leurs collègues, pour plus de justice sociale, et obtiennent des résultats, des droits nouveaux et une meilleure qualité de vie au travail. Ce sont eux, qui gagnent la confiance et le vote des salariés. Ils peuvent être fiers de ce qu’ils accomplissent.

La CFDT porte haut les préoccupations des agents publics et des usagers. Son analyse est confortée : Tous expriment des besoins de plus de service public et de meilleure qualité, sur l’ensemble des territoires.

Il revient à la CFDT d’assumer cette confiance et cette responsabilité en interpellant le gouvernement, les employeurs publics et les employeurs privés pour leur demander :

- d’entendre la parole des travailleurs et de mieux reconnaître le travail des agents et salariés,

- de prendre en compte ses propositions de longue date pour les conditions et la qualité de vie au travail, l’emploi, le pouvoir d’achat et la protection sociale,

- de positionner le dialogue social au cœur des transformations.

Le syndicalisme de la CFDT regarde la réalité en face pour mieux la transformer, s’engage dans la négociation et obtient des résultats concrets

C’est le syndicalisme de transformation sociale choisi par les travailleurs !

reste à charge zéro

https://www.xn--cfdt-retraits-mhb.fr/IMG/pdf/rac_0-1-2.pdf

vrai/faux. Questions sur la réforme des retraites

https://www.xn--cfdt-retraits-mhb.fr/IMG/pdf/retraites_vrai_faux_08-10-18-1.pdf

résultats de l’enquête "parlons retraite"</quothttps://www.xn--cfdt-retraits-mhb.fr/IMG/html/nouvelles_regles_pour_la_csg.htmle>
https://analyse.parlonsretraites.fr/themes/introduction/

feuille de route gouvernementale pour la réforme des retraites

https://www.xn--cfdt-retraits-mhb.fr/IMG/pdf/49_-_multilaterale_retraites_-_document_hcrr-2.pdf

Communiqué de presse de l’Union Confédérale des Retraités CFDT du 21 septembre 2018. "Pour la CFDT Retraités, c’est largement insuffisant"

https://www.cfdt-retraités.fr/Infolettre-Nos-declarations-363

Communiqué de presse du 16 avril 2018 sur le financement de la perte d’autonomie

https://www.xn--cfdt-retraits-mhb.fr/IMG/pdf/com_18_-_financement_de_la_perte_dautonomie.pdf

Hommage à un vieux militant disparu

https://www.xn--cfdt-retraits-mhb.fr/IMG/pdf/georges_campagnac.pdf

Nos actions

L’actualité de la CFDT Retraités :www.cfdt-retraités.fr

Action de la CFDT Retraités le 04 octobre 2018


Le gouvernement s’acharne scandaleusement contre les retraités.
Le premier ministre a annoncé que les retraites n’augmenteraient que de 0,3% en 2019 et 2020. Les pensions de retraite ne suivront donc plus l’inflation qui aurait du correspondre à une hausse des pensions d’au moins 1,8% au premier janvier 2019. Cette mesure pénalise une fois de plus les retraités qui subissent déjà un gel des pensions en 2018, elle n’épargne pas les basses pensions. Et cela se poursuivra en 2019 et 2020 ainsi que les années suivantes. Ces mesures sont à rajouter à la hausse non compensée de la CSG de 1,7% en, début d’année 2018.
C’est pour cela que la CFDT Retraités a décidé de mener des actions jusqu’au 04 octobre 2018. Dans le Gers, distributions sur 6 marchés (Auch, Condom, Mirande, Eauze, Fleurance, Vic Fezensac), rencontre des élus, rencontre du directeur de cabinet de Madame la Préfète du Gers. Nous tiendrons une conférence de presse le 04 octobre 2018 accompagnés des syndicats de salariés CFDT du Gers.

communiqué paru dans la Dépêche du midi du 08/10/2018

CFDT : une colère mesurée

La CFDT ne s’associe pas à cette journée du 9 octobre. « Il n’y aura pas que des retraités dans la rue ce mardi. Or, nous souhaitions parler uniquement du pouvoir d’achat des retraités », précise Sylvie Ruffié. Avec ses amis de l’UD, la secrétaire générale de l’union territoriale des retraités CFDT du Gers n’a pas ménagé sa peine ces dernières semaines : « On a tracté sur six marchés, rencontré nos élus et la préfecture pour leur dire la colère qui est celle des retraités. Depuis janvier 2018, les mesures s’accumulent en leur défaveur. La hausse de 1,7 % de la CSG ? Elle était annoncée par Emmanuel Macron, c’est vrai, mais la mauvaise surprise, ç’a été le plafond. 1 200 € mensuels pour nous, c’est trop bas. A 1 700 €, on aurait été prêts à discuter. La CDFT proposait qu’avec ce 1,7 point on finance un panier de mutuelle pour les retraités les plus pauvres. » Sylvie Ruffié s’insurge qu’on puisse faire passer les retraités pour des nantis. « Nous, on n’est pas les retraités des 30 glorieuses. Ceux qui ont 60 ou 70 ans aujourd’hui et qui sont propriétaires ont dû emprunter à des taux de 15 % à l’époque. Leur maison, ils l’ont payée et bien payée. » Parmi les mesures défendues par la CFDT, le minimum contributif. « Pour ceux qui ont une carrière complète mais qui ont perçu des revenus bas, il faut assurer un minimum de pension équivalent au Smic, soit 1 160 € en 2018.

Assemblée Générale statutaire du 05 avril 2018

La CFDT retraités du Gers était présente le 15 mars 2018 aux côtés des salariés des santés/sociaux .

Manifestation EHPAD/Aide à domcile 15.03.2018
Manifestation EHPAD/Aide à domcile 15.03.2018
Manifestation EHPAD/Aide à domcile 15.03.2018

UNE VÉRITÉ À MÉDITER...
Quand j’étais jeune, je payais
une vignette pour les vieux.
Plus tard, on m’a pris le lundi
de Pentecôte pour les vieux.
Aujourd’hui je suis vieux et j’ai une
petite retraite, on m’augmente la CSG
de 1,7 points pour les jeunes !

Ci-dessous le communiqué présenté au représentant de la préfecture qui a reçu une délégation à l’issue de la manifestation.Intervention de l’UTR du Gers lors de la rencontre à la préfecture :

Nous réitérons notre soutien aux personnels de services à domicile et des établissements pour personnes âgées. Les conditions de travail et l’insuffisance de personnel ont des conséquences sur la dégradation des soins, des prestations et de la qualité de services aux usagers.
La ministre des Solidarités et de la Santé a annoncé l’ouverture prochaine d’un chantier de la « dépendance ». Le vieillissement de la population impose dès maintenant d’anticiper les politiques nécessaires à relever ce défi sociétal. La perte d’autonomie implique un financement assuré de façon solidaire par l’ensemble de la population.
Le président et son gouvernement donnent des leçons aux retraités sur la solidarité intergénérationnelle. La CFDT Retraités la pratique depuis fort longtemps. Nous avons soutenu la mise en place de la CASA parce que les salariés abondaient, seuls depuis 2003, la CNSA pour une prise en charge de la perte d’autonomie. La CASA, payée par les retraités imposables, devait abonder cette même caisse à compter de 2013. A ce jour la totalité de cette contribution n’abonde toujours pas la CNSA.
Après la hausse de la CSG sans contrepartie pour les retraités, le gel annoncé de la revalorisation des retraites en 2018 est une provocation supplémentaire. Ces atteintes répétées à leur pouvoir d’achat cristallisent un fort mécontentement des retraités. Elles participent d’une attitude de mépris de la part du Gouvernement à leur égard. Après le sexisme, allons-nous tomber dans l’âgisme ?
La CFDT Retraités est déterminée à mener les actions nécessaires pour assurer plus de cohésion sociale, plus de justice sociale et plus de solidarités. Nous revendiquons :
-  Des mesures concrètes pour compenser les pertes de pouvoir d’achat des retraités et pour revaloriser les basses pensions ;
-  Une indexation des pensions sur les salaires ;
-  La suppression de la cotisation spécifique de 1 % sur les pensions des retraites complémentaires,
-  Les retraités relevant de ces régimes restant les seuls contributeurs à une cotisation d’assurance maladie hors CSG. ;
-  Une amélioration de la prise en charge de la complémentaire santé comme cela avait été promis lorsque les salariés ont obtenu une généralisation de la participation des employeurs au paiement de leurs cotisations ;
-  Une répartition harmonisée et équitable par tous les départements des moyens alloués à l’APA pour les personnes en perte d’autonomie tant à domicile qu’en établissement ;
-  De nouvelles mesures de financement des EHPAD ;
-  Des mesures efficaces pour mettre fin aux déserts médicaux et limiter les dépassements d’honoraires qui freinent l’accès aux soins.

Informations utiles

déduction de la cotisation syndicale

Crédit d’impôt pour retraités modestes

Vous payez une cotisation syndicale ?
Dès votre prochaine déclaration de revenus, même si vous ne payez pas d’impôt, vous bénéficierez d’un crédit d’impôt (loi rectificative des Finances pour 2012 du 29 décembre 2012 article 13).
C’est l’aboutissement d’une revendication portée par la CFDT depuis de nombreuses années.
Jusqu’alors, seules les personnes payant l’impôt sur le revenu bénéficiaient d’une réduction au titre de leur cotisation syndicale.
Désormais, par la mise en place du crédit d’impôt, les adhérents retraités modestes pourront obtenir un remboursement à hauteur de 66 % du montant de leur cotisation syndicale.

lien vers site pout les aidants

https://www.savoiretreaidant.fr/#

Le prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu en 2019 pour les retraités
Nous paierons en 2018 l’impôt sur les revenus de 2017, sans changement. Le prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu sera mis en place en 2019 en fonction des revenus de 2019. Nous avons compilé quelques infos pratiques sur les revenus 2018.

Cliquez sur le lien suivant pour tout savoir : https://www.cfdt-retraités.fr/Le-p...

Comment connaitre l’impact de la hausse de la CSG (+1,7% sur le montant brut de votre pension) sur votre niveau de vie ?

Cliquez sur le lien suivant pour tout savoir : https://www.economie.gouv.fr/partic...

tarifs EHPAD du Gers pour 2019

https://www.xn--cfdt-retraits-mhb.fr/IMG/html/tarifs_ehpad_2019-2.html.

Quelques tarifs d’EHPAD du Gers :http://www.pour-les-personnes-agees.gouv.fr/ Une fois sur le site,sélectionnez le logo " comparez les prix et le reste à charge en EHPAD",le département du Gers et vous aurez accés à un comparateur de tarifs entre les établissements du Gers.

Prestations réservées aux retraités adhérents CFDT

Nouvelle de la mutuelle filia

https://www.xn--cfdt-retraits-mhb.fr/IMG/pdf/08.11.2018_article_mgen_filia-1.pdf
 »

Portfolio

Manifestation EHPAD/Aide à domcile 15.03.2018

Manifestation EHPAD/Aide à domcile 15.03.2018

Manifestation EHPAD/Aide à domcile 15.03.2018

Manifestation EHPAD/Aide à domcile 15.03.2018

Manifestation EHPAD/Aide à domcile 15.03.2018

Manifestation EHPAD/Aide à domcile 15.03.2018

Nouveau bureau UTR32

Nouveau bureau UTR32