E. Vivre hors du domicile


39 Les différents types d’hébergement collectif pour les personnes âgées


Plusieurs catégories d'établissements d'hébergement existent pour les personnes âgées. Le point sur ces possibilités permet d’orienter le choix.

Les conditions d’accès et de prise en charge éventuelle varient selon le type d’établissement et selon qu’il dépend du secteur public ou du secteur privé. Par ailleurs, les établissements peuvent être plus ou moins médicalisés selon qu’ils ont vocation à accueillir des personnes âgées autonomes ou en perte d’autonomie.

1. Établissements d’hébergement pour personnes âgées (Ehpa)

Ces maisons de retraite non médicalisées et les résidences autonomie regroupent des personnes autonomes ou peu dépendantes au sens de la grille Aggir c’est-à-dire essentiellement classées en Gir 4, 5 et 6 dès lors que le GMP qui traduit le degré moyen de perte d’autonomie des personnes hébergées de l’établissement reste inférieur ou égal à 300.
Dans cette catégorie, on trouve aussi les résidences services qui offrent un logement individuel et certains services, en dehors des soins et de la réponse aux pertes d’autonomie.

2. Établissement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad)

La majorité des maisons de retraite sont maintenant des Ehpad. Ils accueillent les personnes âgées en perte d’autonomie et dont l’état nécessite une surveillance médicale. Ce sont des structures médicalisées assurant une prise en charge globale de la personne âgée, incluant l’hébergement en chambre ou en logement, les soins médicaux et de surveillance, les repas et divers services spécifiques. Il existe en France environ 7 000 Ehpad.
En cas de ressources insuffisantes et lorsque les obligés alimentaires (les descendants de la personne âgée) ne peuvent pas contribuer au financement des dépenses du résident, les frais d’hébergement peuvent, selon les cas, être compensés en partie soit par l’allocation de logement sociale (ALS) si l’établissement a passé une convention avec la Caf soit l’aide personnalisée au logement (APL) et le cas échéant, par l’aide sociale départementale.

3. Unité de soins de longue durée (USLD)

Les USLD accueillent les personnes âgées les plus dépendantes et dont l’état nécessite une surveillance médicale constante. Ce sont des structures sanitaires très médicalisées assurant une prise en charge globale de la personne âgée, souvent à la suite d’une hospitalisation ou de séjour dans une unité de soins de suite ou de réadaptation.

BON À SAVOIR

Les services hospitaliers aussi

Les services hospitaliers s’adressent aux personnes âgées dont l’état de santé est fortement dégradé. :
- les unités de gériatrie de court séjour ;
- les établissements de soins de suite et de réadaptation (SSR) faisant suite à une hospitalisation ;
- les unités de soins de longue durée (USLD) ;
- l’hospitalisation de jour spécialisée dans le diagnostic et la prise en charge de certaines pathologies.

4. Unité de soins spécifiques Alzheimer

Ces structures accueillent les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer ou d’un syndrome apparenté. Ce sont des structures spécialisées répondant à des critères précis d’adaptation architecturale, de qualification du personnel, de participation des familles et des soins spécifiques.

5. Maison d’accueil rurale pour personnes âgées (Marpa)

Les Marpa accueillent des personnes âgées autonomes ou en légère perte d’autonomie. Des appartements indépendants bénéficiant d’espaces de vie collectifs. Ce sont souvent de petites unités gérées soit par une association soit par une commune.

Poser une question

10 messages
modération a priori

La réponse à votre question sera apportée par un militant retraité bénévole... Merci de lire la fiche avant de poser une question...

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

  • 39 Les différents types d’hébergement collectif pour les personnes âgées Le 5 mai à 16:39

    Une question a été posée par ma mère lors d’une réunion de CVS au domicile collectif Florilège à Carquefou, concernant la facturation des repas même quand le résident est hospitalisé.
    La réponse : dans un soucis d’équité entre les personnes présentes et celles hospitalisées, nous maintenons cette facturation.
    Je sors du bureau de madame la maire qui m’a confirmé ce maintien.
    Soit disant, le règlement départemental d’aide sociale( pages 30-31) le précise.
    Suivant ce que m’écrit le CCAS, cette facturation serait remboursée par les mutuelles.
    En espérant compléter mes recherches et avec mes remerciements.
    Serge G

    Répondre à ce message

    • Le 6 mai à 16:58

      Pour les Ehpad dont les tarifs sont fixés par le conseil général, en cas d’absence du résident de plus de 72 h, l’article R314-204 du code de l’action sociale et des familles (CASF) prévoit que le tarif journalier afférent à l’hébergement est minoré des charges relatives à la restauration et à l’hôtellerie, pour un montant fixé dans le règlement départemental d’aide sociale. De surcroît, lorsque cette absence est imputable à une hospitalisation, cette minoration doit tenir compte du forfait hospitalier.
      Un contrat de séjour (ou un document individuel) doit être conclu avec la personne âgée (ou avec son représentant légal) et l’établissement. Il doit préciser la participation financière, y compris en cas d’absence ou d’hospitalisation.

      Répondre à ce message

      • Le 20 mai à 11:19

        Je vous remercie de votre réponse, mais pour un domicile collectif, le CCAS n’a, parait il, pas l’obligation de respecter ce texte.

        Répondre à ce message

        • Le 21 mai à 18:39

          J’ai lu trop vite, sans enregistrer que c’est un « domicile collectif » dont les règles sont différentes. Mais cette définition n’existe pas. Consultez le site officiel pourlespersonnesagees.gouv.fr

          Répondre à ce message

  • 39 Les différents types d’hébergement collectif pour les personnes âgées Le 28 septembre 2020 à 22:48

    Bonsoir
    Mon père est placé dans un Ehpad car il a la maladie du corps de Levy. Étant solitaire, ce lieu ne lui correspond pas.
    Physiquement, il n’a pas de problèmes et ne souhaite qu’une seule activité, la marche.
    Je recherche une famille d’accueil à la campagne dans le Vaucluse pour satisfaire son besoin quotidien de la marche.
    En espérant une réponse,
    Brigitte

    Répondre à ce message

  • 39 Les différents types d’hébergement collectif pour les personnes âgées Le 27 septembre 2020 à 10:54

    Bonjour, notre maman est en ehpad. Elle a alzheimer, mais tellement volontaire, elle était en fauteuil roulant et marche quasiment seule maintenant. Cependant, elle a toujours besoin d’aide pour la toilette, pour aller faire ses besoins... Elle est incontinente. Elle manifeste tout le temps son besoin de revenir vivre en famille et d’avoir des activités avec sa famille.
    M’a question est :
    Existe-t-il des hébergements médicalisés où un membre de la famille peut vivre avec la personne ? Si c’est le cas, comment s’appelle ce genre d’établissement et au cas où, en connaissez-vous du côté de Toulouse ?
    Merci infiniment de votre réponse.
    Liane.

    Répondre à ce message

    • Le 27 septembre 2020 à 11:27

      Une personne âgée atteinte de la maladie d’Alzheimer séjourne dans un unité spécialisée, même en Ehpad. A un moment de l’évolution de la maladie, elle ne reconnait plus les membres de sa famille, ce qui est très dur à vivre. Je vous suggère de vous renseigner dans le site géré par la CNSA, www.pourlespersonnesagees.gouv.fr
      Il existe une association nationale France Alzheimer, et des professionnels spécialisés qui peuvent vous renseigner.

      Répondre à ce message

  • 39 Les différents types d’hébergement collectif pour les personnes âgées Le 11 septembre 2020 à 16:49

    Quels sont les services dont peuvent bénéficier les personnes âgées à domicile

    Répondre à ce message