A Principes communs


04 La prévention des pertes d’autonomie


Les pertes d’autonomie liées à l’âge peuvent être anticipées. Le départ en retraite est une bonne occasion pour en prendre conscience.

BON À SAVOIR

Anticiper la perte d’autonomie

La prévention doit conduire à s’interroger sur l’accessibilité des lieux de vie, la conception et l’aménagement de l’habitation afin d’éviter les accidents domestiques avant que n’intervienne une perte d’autonomie.

1. Améliorer l’état de santé tout au long de la vie

L’accès aux soins, la prévention et l’éducation à la santé permettent de pallier ou de retarder l’arrivée d’un état de la perte d’autonomie.
La prévention des maladies liées à l’âge passe d’abord par l’amélioration du style de vie. Une promotion de l’ensemble des déterminants du style de vie (nutrition, activité physique, activité professionnelle ou sociale, activité intellectuelle, de loisirs, etc.) permettrait probablement une diminution de l’incidence d’un grand nombre de maladies qui sont à l’origine de pertes d’autonomie ultérieures.

2. La loi ASV crée les conférences de financeurs

Dans chaque département, une conférence des financeurs de la prévention de la perte d’autonomie établit un diagnostic des besoins des personnes âgées de 60 ans et plus résidant sur le territoire départemental, recense les initiatives locales et définit un programme coordonné de financement des actions collectives et individuelles de prévention et d’accompagnement. Les financements alloués interviennent en complément des prestations légales ou réglementaires.

3. Développer la prévention

La prévention contribue :
- à vivre en meilleure santé le plus longtemps possible ;
- à prendre une part active dans la gestion de son propre vieillissement selon ses propres règles et en fonction de risques connus ;
- à modifier des modes et des conditions de vie afin de réduire les risques de fragilité, voire de perte d’autonomie ;
- à augmenter son espérance de vie sans incapacité en tendant vers « un état de complet de bien-être physique, mental et social (selon la définition de l’OMS).
Des ateliers sont menés dans les régions.

Poser une question

modération a priori

La réponse à votre question sera apportée par un militant retraité bénévole... Merci de noter le numéro de cette fiche pour la retrouver avec la réponse...

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici