UNION CONFÉDÉRALE CFDT DES RETRAITÉS

D. Retraites Complémentaires


34 Agirc-Arrco Modalités d’attribution des points de retraite complémentaire


Les droits à pension des régimes complémentaires des salariés dépendent à la fois du taux de cotisation contractuelle, du salaire cotisé et de la durée de carrière. Les rachats de points pour études supérieures et les points pour « services passés » complètent cette fiche. Les « périodes validables » non travaillées sont traitées fiche suivante.

Mise à jour :
 réécriture de la fiche suite à la création du régime unique Agirc-Arrco en janvier 2019 (30/12/18) ;
 mise à jour du point 6 selon circulaire 2020-18-DRJ (28/12/20) ;
 ajout du tableau 3 (23/1/22).
 mise à jour Plafond sécu point 1 (09/02/2024) ;
 coefficient d’achat de points pour études supérieures point 6 (21/12/23).

1. Droits selon le taux de cotisation contractuel

Avant 1996, chaque entreprise avait la possibilité d’adhérer :

  • soit au seul taux obligatoire : 4 % à l’Arrco, 8 % à l’Agirc ;
  • soit de cotiser au taux supplémentaire facultatif, généralement entre 4 % et 8 % à l’Arrco et entre 8 % et 16 % à l’Agirc.

Ce n’est plus le cas à présent. S’il n’est plus possible de souscrire à des taux supérieurs dans les entreprises ayant opté pour des taux supérieurs, les salariés les conservent (le régime tient à jour un répertoire des taux supérieurs au taux obligatoire sur la tranche 1 des rémunérations selon la convention collective Circulaire Agirc-Arrco 2024-6-DRJ).

Taux supérieurs tranche 1

L’accord Arrco de 1996 a institué le passage progressif du taux de cotisation contractuel à 16 % sur la tranche 2 pour les non-cadres, soit :

  • passage à 5,5 % en 1998 ;
  • passage à 6 % en 1999 ;
  • passage à 10 % en 2000 ;
  • passage à 12 % en 2002 ;
  • passage à 14 % en 2004 ;
  • passage à 16 % en 2005 ;

Les droits acquis par le salarié sont proportionnels au taux contractuel selon les tableaux.

Bon à savoir

Les tranches de salaire

Depuis janvier 2019, la tranche 1 correspond au salaire brut allant jusqu’au plafond de la sécurité sociale.
La tranche 2 correspond au salaire allant de un à huit plafonds.
Le plafond de la sécurité sociale s’élève à 3 864 euros par mois en 2024.

Tableau 1 : Taux de cotisation contractuel jusque 2018

Tranche 1998 et avant19992006 à 201320142015 à 2018
Arrco
Jusque 1 plafond sécu
4 % (1) 6 % 6 % 6,1 % 6,2 %
Arrco
De 1 à 3 plafonds sécu
5,5 % (4) 6 % (2) 16 % 16,10 % 16,20 %
Agirc
De 1 à 8 plafonds sécu
15 % (3) 16 % 16,24 % 16,34 % 16,44 %

(1) Passage de 4% à 4,5 % en 1996, à 5% en 1997 et 5,5 % en 1998. Taux supplémentaire facultatif jusque 8 %.
(2) Passage de 6% en 1999 à 16% en 2005 (voir texte ci-dessus) (nouvelles entreprises 16% en 2000).
(3) Passage à 13% en 1996, 14% en 1997, 15% en 1998 et 16% en 1999.
(4) Taux supplémentaire facultatif entre 8 et 16 %.

Tableau 2 : Taux de cotisation contractuel Agirc-Arrco depuis 2019

Tranche Depuis 2019
Tranche 1
Jusque 1 plafond sécu
6,2% (1)
Tranche 2
De 1 à 8 plafonds sécu
17% (2)

(1) Des taux supérieurs peuvent être appliqués par votre entreprise.
(2) La mise en place du régime unique a pour conséquence d’unifier les cotisations au-dessus du plafond sécu de 1 à 8 plafonds, au lieu de 1 à 3 à l’Arrco (concerne notamment des footballeurs professionnels).

Bon à savoir

Cas de cotisations forfaitaires Arrco

Les cotisations de retraite Arrco peuvent être calculées par rapport à une assiette forfaitaire et non en fonction du salaire brut réel pour :
  les apprentis ;
 les stagiaires étrangers aides familiaux au pair ;
  les chauffeurs de taxi locataires de leurs véhicules ;
 journalises payés à la pige ;
 interprètes de conférences ;
 intermittents des professions du spectacle et mannequins ;
  les personnels des hôtels, cafés, restaurants rémunérés au pourboire ;
  les ouvreurs de cinémas et de théâtres rémunérés au pourboire.

2. Le taux de cotisation appelé

Le contrat d’adhésion de l’entreprise au régime stipule le taux de cotisation contractuel. C’est la cotisation contractuelle qui sert de base au calcul des droits.

À partir de 1971 à l’Arrco et de 1979 à l’Agirc, les régimes ont pratiqué un taux d’appel supérieur au taux contractuel. Ce taux d’appel a été progressivement porté à 125 %, aussi bien à l’Arrco qu’à l’Agirc, puis à partir de 2019, il est fixé à 127%.

Ainsi, si la cotisation minimale obligatoire pour la tranche 1 du salaire (jusqu’au plafond sécu) s’élève à 6,20 % contractuels, au final, la cotisation totale appelée sera de 7,87 %, répartie entre les parts du salarié et de l’employeur.

Attention !

Des gains sans droits à la retraite

Certains gains comme l’intéressement, la participation et les stock-options ne sont pas soumis à cotisations pour la retraite. Cela a pour effet de réduire les droits à pension des salariés. La multiplication de ces formes de rémunérations, plus importantes chez les cadres, pourraient à terme poser des difficultés financières.

Bon à savoir

Fin de la garantie minimale de points

La garantie minimale de points (GMP) permettait d’attribuer, contre cotisations, des points forfaitaires à des salariés que les employeurs ont classés « cadres », mais en ne les rémunérant pas au-dessus du plafond. Le régime unifié ne reconduit pas ce dispositif décrié.

3. Les cotisations supplémentaires

Jusqu’en 1983, l’âge légal de la retraite était fixé à 65 ans. En abaissant l’âge de la retraite à 60 ans dans le régime général, la question de l’âge se pose pour les retraites complémentaires. Le patronat refuse la retraite à 60 ans. Un compromis est trouvé pour financer le surcoût du recul de la retraite de 65 à 60 ans. L’accord crée une cotisation spéciale par le transfert d’une partie de la cotisation chômage. Elle sera d’abord versée à l’ASF (Association pour la structure financière) par les Assedic, qui sont chargées de la recouvrir.

Depuis l’accord de février 2001, cette cotisation supplémentaire est versée à l’AGFF (Association pour la gestion du Fonds de financement Agirc-Arrco). Son montant est recouvré par l’Arrco et l’Agirc, ce qui assure sa pérennité. L’accord de 2003 met à la charge de cette cotisation le financement de la retraite avant 60 ans pour les carrières longues.

L’accord de mars 2011 reconduit le dispositif jusqu’à décembre 2018. Il finance à présent la retraite avant l’âge du taux plein sans décote (donc avant 67 ans).

L’accord de novembre 2017 substitue à la cotisation AGFF une cotisation dite d’équilibre général (CEG). Son taux est de 2,5 % sur la tranche 1 du salaire et 2,70 % sur la tranche 2. Comme le taux d’appel, cette cotisation n’est pas prise en compte pour le calcul des droits à pension.

Compte tenu de ses difficultés financières et pour compenser la suppression des divers forfaits et cotisations garanties, l’Agirc prélève depuis 1997 une cotisation exceptionnelle et temporaire (CET) de 0,35 % sur la totalité du salaire des cadres. Elle est destinée à équilibrer les comptes du régime et ne produit pas de droits. Cette contribution est remplacée par une Cotisation d’équilibre technique (CET), Cette contribution, d’un montant de 0,5%, ne s’applique qu’aux rémunérations supérieures au plafond de sécu.

Bon à savoir

La répartition des cotisations entre salariés et employeurs

Les cotisations pour la retraite complémentaire sont dorénavant réparties à raison de 40 % pour les salariés et 60 % pour l’entreprise dans le régime unique Agirc-Arrco.

Tableau 3 : Taux de cotisation réels Agirc-Arrco

Objet Tranche Depuis 2019
Retraite Tranche 1
Jusque 1 plafond sécu
7,87% (1)
CEG (2) Tranche 1 2,15%
Retraite Tranche 2
De 1 à 8 plafonds sécu
21,59%
CEG (2) Tranche 2 2,70%
CET (3) Si salaire > Tranche 2
Sur toute la rémunération
0,35%

(1) Des taux supérieurs peuvent être appliqués par votre entreprise.
(2) CEG = contribution d’équilibre général
(3) CET = contribution d’équilibre technique

4. L’assiette des cotisations

Si le nombre de points acquis chaque année est proportionnel au taux de cotisation contractuelle de l’entreprise, il dépend aussi du montant du salaire cotisé.
Depuis 1996, les cotisations sont calculées sur les éléments des rémunérations entrant dans l’assiette des cotisations de sécurité sociale, y compris les indemnités de congés payés versées par l’entremise d’un tiers.

Avant 1996, les cotisations étaient assises sur les rémunérations et avantages susceptibles d’être compris dans l’assiette de la taxe sur les salaires, définie par le code général des impôts (CGI).

La prise en compte d’une assiette identique à celle retenue par le régime général de la sécurité sociale fait l’objet de quelques exceptions, notamment dans des cas où l’assiette de la sécurité sociale est forfaitaire :

  •  artistes du spectacle et mannequins travaillant pour des employeurs occasionnels ;
  • personnels recrutés à titre temporaire par des centres de vacances ou de loisirs ;
  •  formateurs occasionnels ;
  • vendeurs par réunions à domicile à temps choisi ;
  • vendeurs-colporteurs et porteurs de presse (presse nationale et régionale) ;
  •  personnels exerçant une activité dans le cadre d’une personne morale à objet sportif, d’une association de jeunesse ou d’éducation populaire.

Pour ces salariés, les cotisations dues au titre de la retraite complémentaire sont assises sur le salaire réel.
Les éléments de rémunération non cotisés (intéressement, participation…) ont des conséquences importantes en cas de perte d’emploi et du salaire par licenciement, invalidité, inaptitude, accident ou maladie, du fait que les droits à pension de ces périodes non cotisées seront valorisés sur la base des salaires cotisés.

Attention !

Jeunes avec ou sans points

Les années travaillées avant 16 ans n’étaient pas cotisées jusqu’en 1999. Entre 16 et 21 ans, voire 25 ans pour certaines professions, sur justification de versement de cotisation au régime de base, il est attribué un nombre de points correspondant à 75 % du calcul normal.

5. Les périodes de la carrière cotisées

La carrière cotisée comprend toutes les périodes salariées ayant donné lieu à versement de cotisations. Elles sont différentes suivant la date d’adhésion de chaque entreprise et suivant le statut cadre ou non-cadre.

Pour les non-cadres, avant janvier 1962, seules les carrières effectuées dans les entreprises adhérentes à une institution de retraite, souvent créée par elle-même ou avec d’autres, sont prises en compte. À dater de janvier 1962, l’accord du 8 décembre 1961 entre le patronat et les syndicats rend l’adhésion obligatoire pour toutes les entreprises relevant du CNPF (Centre national du patronat français). À dater de janvier 1973, la loi du 29 décembre 1972 rend obligatoire l’adhésion de tous les salariés à un régime de retraite complémentaire.

Pour les ingénieurs, cadres et assimilés, sont prises en compte toutes les périodes salariées depuis :

  •  1947, sur la tranche 2 du salaire (cotisation à l’Agirc) ;
  •  1974, sur la tranche 1 du salaire (cotisation à l’Arrco).

6. Achat de points pour études supérieures et années incomplètes

Depuis 2019, peuvent faire l’objet d’un achat de points de retraite complémentaire des périodes correspondant à des périodes d’études supérieures et à des années incomplètes.

Seuls les salariés ayant procédé à ces achats au titre de leur régime de retraite de base peuvent acquérir des points auprès du régime Agirc-Arrco pour les mêmes périodes. La réglementation pour le régime de base est expliquée ici : 16 Rachats et régularisations : années d’études, années incomplètes, stages, apprentissage, assistante maternelle, aide familial agricole

Cet achat ne peut être effectué qu’une seule fois, pour l’ensemble des périodes pour lesquelles un achat est souhaité.

Le nombre de points achetés ne peut excéder 140 par an (soit 35 points par trimestre) au titre du cumul des deux dispositifs et ce dans la limite de 3 ans.

Le coût de l’achat est déterminé par la valeur du point retraite de l’année de versement multipliée par le nombre de points. Ce montant est en outre affecté d’un coefficient, en fonction de l’âge de l’intéressé au moment du rachat. Plus on est loin de la retraite pour bénéficier de ces points, plus le coût du rachat est faible car la valeur du point augmente chaque année.

Par exemple, en 2024, le coefficient multiplicateur s’élève à 30 de 20 à 28 ans, et à 27,7 de 54 à 56 ans.

7. Attribution de points pour « services passés »

L’expression « services passés » désigne les services effectués avant que l’affiliation à une institution Agirc ou Arrco soit obligatoire. À la différence du régime général de sécurité sociale, les régimes complémentaires prennent en charge les périodes d’activité salariée accomplies avant la création des régimes ou avant l’adhésion des entreprises aux régimes.

Ainsi, les régimes attribuent, à leur création, des droits au titre des périodes non cotisées, y compris à des personnes déjà retraitées.

Dans un souci de simplification et de lisibilité, à compter de juillet 2016 les périodes passées seront calculées sur la base d’un forfait annuel de 65 points pour l’Arrco et l’Agirc.

Suite de l’attribution des points fiche suivante : 35 Agirc-Arrco Attribution de points pour périodes non travaillées

Poser une question

857 messages
modération a priori

La réponse à votre question sera apportée par un militant retraité bénévole... Merci de lire la fiche avant de poser une question...

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

  • 34 Agirc-Arrco Modalités d’attribution des points de retraite complémentaire Le 12 juin à 11:16

    BONJOUR,
    je serai en retraite le 1er fevrier 2026
    je voudrai savoir si la prime de départ attribut des points suplémentaire merci.

    Répondre à ce message

    • Le 12 juin à 13:52

      Oui, comme indiqué fiche 18, l’indemnité de départ en retraite est du salaire, donc soumis à cotisations et donnera droit à des points.
      Par contre, le salaire de 2026 ne sera pas pris en compte dans le salaire annuel moyen (fiche 21).

      Répondre à ce message

  • 34 Agirc-Arrco Modalités d’attribution des points de retraite complémentaire Le 12 juin à 12:31

    Bonjour.
    Je suis retraité depuis octobre 2023 et je perçois ma retraite depuis cette date.
    J’ai reçu le 12 juin 2024 un courrier de l’AGIRC-ARRCO (Malakoff-Humanis) m’informant après examen de mon dossier de retraite complémentaire, qu’ils avaient constaté que le nombre de points attribué était erroné pour la la période du 01/01/2000 au 31/12/2000. A cette date je cotisais au taux contractuel de 8% en TA et 16% en TB au groupe Médéric et mes cotisations au régime de retraite s’élevaient à 1176 Francs (base contractuelle 8%) et 1582 francs (base contractuelle 16%). Parallèlement le nombre de points validés en 2000 dans mon relevé de compte est de 186,51 points ARRCO et 1022 points AGIRC (devenus 355,44 après alignement des deux régimes).
    Le nombre de points est passé de 15 548,97 à 15 213,09 (-335,88 points) et ils me réclament la somme de 272,10 euros versée à tort correspondant à la période du 01/11/2022 au 30/11/2023.
    Je ne comprends pas que l’on puisse revenir ainsi en arrière dès l’instant ou le relevé de situation individuelle a été valide par leur services mais peu importe j’aimerais comprendre pourquoi ?
    Selon vous que s’est-il passé ?
    Merci de vos explications.
    Bien cordialement.

    Répondre à ce message

    • Le 12 juin à 13:48

      C’est en effet très rare qu’un contrôle ultérieur remettent en cause le calcul de la retraite. En droit c’est possible dans les deux sens, une erreur en votre défaveur peut être corrigée.
      A la fin de la fiche 33 vous trouver un fichier PDF à télécharger avec l’historique Agirc-Arrco du salaire de référence (prix d’achat du point). Vous pouvez vérifier vous mêmes les calculs pour l’année 2000.
      Pour ma part, je trouve 15,31 points Arrco pour 1178 francs (75,6616 F par point) et non 186,51.

      Répondre à ce message

  • 34 Agirc-Arrco Modalités d’attribution des points de retraite complémentaire Le 26 mai à 15:08

    Bonjour,

    Âgé de 59 ans je commence (un peu tard) à regarder de plus près mes relevés de carrière et j’ai une interrogation.
    En 1993 par exemple j’ai cotisé auprès de la caisse CBTP et obtenu 659 points arrco et 1493 points agirc.
    J’ai retrouve un relevés de carrière datant de 2017 dans lequel je retrouve bien les 1493 points agirc mais les points arrco se sont transformés pour passé de 659 à 161.86.
    Pouvez vous éclairer ma lanterne car j’avoue ne pas bien comprendre. Y a t’il eu une réforme une fusion ou autre car j’ai constaté ce même delta sur plusieurs années.
    En vous remerciant par avance pour vos conseils/expertise.

    Répondre à ce message

    • Le 26 mai à 20:53

      La fusion des 45 régimes de retraite complémentaires a eu lieu en 1999 comme expliqué au point 5 de la fiche 33. La conversion a été effectuée au millième d’euro près selon la valeur du point ancien régime.

      Répondre à ce message

  • 34 Agirc-Arrco Modalités d’attribution des points de retraite complémentaire Le 30 avril à 19:42

    Bonjour à toute l’équipe,
    j’ai fais un VPLR de 4 trimestres d’apprentissage.
    y a t-il un tarif préférentiel à l’AGIRC ARRCO pour un achat de points correspondant à cette période ?
    Sinon, le calcul est il celui si : 140 points ( 4 trimestres ) x 1.4159 x par un coef qui peut-être serait de 25 pour 57 ans = 4955 euros les 140 points ?
    En vous remerciant.

    Répondre à ce message

    • Le 30 avril à 22:55

      Il est plus facile d’obtenir des points que des trimestres. Un achat de points n’est pas possible.

      Répondre à ce message

      • Le 2 mai à 19:01

        Bonjour Claude,
        veuillez m’excuser, mais dans ce cas, je ne comprends pas le point 6 de cette fiche.
        Ou bien l’achat de points est possible seulement pour années incomplètes ou études supérieures et pas pour trimestre d’apprentissage ...???

        Répondre à ce message

        • Le 2 mai à 19:08

          Oui, vous pouvez en acheter uniquement pour années incomplètes, comme écrit dans la fiche.
          Je faisais allusion au fait que vous obtenez des points avec un peu de cotisations alors que pour obtenir un trimestre il faut cotiser sur 200 heures de Smic plein temps.

          Répondre à ce message

          • Le 2 mai à 19:18

            Très bien Claude, cette fois j’ai compris :) Merci encore

            Répondre à ce message

            • Le 2 mai à 19:27

              Très bien.

              Les renseignements contenus dans nos messages et ceux donnés par notre site sont permis par le bénévolat des militants et les cotisations des adhérents. Vous appréciez, rejoignez-nous !

              Répondre à ce message

  • 34 Agirc-Arrco Modalités d’attribution des points de retraite complémentaire Le 30 avril à 12:02

    Bonjour,

    Je tenais d’abord à vous remercier car votre site est le plus précis que j’ai pu trouver sur les retraites. Le système français est en effet très complexe et on ne prend sa retraite qu’une seule fois... Beaucoup d’entre nous prennent des décisions erronées.

    Ma question est la suivante. J’aurais 63 ans en octobre et 150 trimestres. Il me manquera alors 19 trimestres pour atteindre les 169 trimestres requis, mais à 63 ans, seuls 16 trimestres me séparent de 67 ans et j’aurais une décote de 17% sur ma retraite complémentaire (coef 0,83). Je vais accepter cette décote.

    Pour la retraite CNAV, ayant travaillé en 2023, je vais être au chômage indemnisé sur de petites sommes jusqu’en octobre, puis je serai au chômage non indemnisé. A mon âge je comprends que le chômage non indemnisé me donnera droit à des trimestres supplémentaires jusqu’à cinq années. Je compte donc attendre 67 ans pour la retraite CNAV car j’éviterais ainsi presque complètement la double décote.

    50% - (0,625x16)= 40%

    150 trimestres / 169

    La première décote va s’éteindre à 67 ans...

    D’ici 67 ans, je pourrai ajouter 16 trimestres à mes 150 trimestres (trimestres attribués aux chômeurs non indemnisés âgés) à fin 2024 soit une seconde décote réduite qui passe de 150/169 à 166/169

    Est-ce que mon raisonnement vous parait juste ?

    Est-ce que je peux prendre ma retraite complémentaire et pas ma retraite CNAV ? Dans ce cas, puis-je être considéré comme chômeur non indemnisé afin de valider mes trimestres ?

    Je vous remercie de m’éclairer sur ce point.

    Cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 30 avril à 22:06

      La fiche 20 vous explique l’effet de la décote sur la retraite de base qui est pour toujours. La fiche 36 vous explique que vous avez deux possibilités de retraite avec des abattements selon que vous prenez ou ne prenez pas la retraite de base.
      Dans les deux cas votre retraite est réduite pour toujours.

      Merci pour le compliment.

      Répondre à ce message

  • 34 Agirc-Arrco Modalités d’attribution des points de retraite complémentaire Le 16 avril à 15:03

    Bonjour. Est il possible de calculer soit meme les points agirc arrco par rapport aux cotisations faites sur l’année ?.
    Existe t’il une calculette ou autres car je pense qu’il y a une erreur sur mon nombre de points acquis sur mon relevé de carriere agirc arrco.
    Si je me pose cette question c’est parce que en consultant mon relevé de carriere je vois que pour l’année 2023 qui est l’année de mon meilleur salaire annuel avec d’apres le tableau de mon relevé de carriere agirc arrco une cotisation annuelle de 44817€ je n’ai obtenus que 148,06 points en 2023 alors que l’année passé en 2022 pour une cotisation de 42634€ qui etait moindre j’avais obtenu plus de points, 160,92 points exactement.
    Et il y a des écarts encore plus grands sans tous les citer, exemples en 2017 j’avais eu 143 points soit presque autant de points quand 2023 avec seulement une cotisation de 36800€.
    il doit il avoir une erreur, c’est pas normal qu’en 2023 je n’ai que 3 points de plus qu’en 2017 alors que j’ai cotisé presque 6000€ de plus, ni que j’ai 12 points de moins qu’en 2022 alors que j’ai cotisé 2200€ de plus.
    Merci si vous pouvez m’éclairer là dessus.

    Répondre à ce message

    • Le 17 avril à 08:58

      Il faut prendre le salaire mensuel pour savoir le montant soumis à cotisations. Il faut additionner le salaire soumis à cotisations indiqué sur chaque fiche de paie.
      Le prix d’achat du point augmente chaque année comme le salaire moyen.

      Répondre à ce message

      • Le 17 avril à 10:51

        Merci Claude pour votre réponse. Mais je comprend pas quel salaire mensuel il faut prendre pour savoir le montant soumis a cotisation.
        Est ce que c’est le salaire brut ou le salaire net ou ce qui est noté dans les charges en ligne complémentaire tranche 1 ou ligne complémentaire tranche 2 ?
        Et par quoi je dois multiplier, diviser ou autres ce salaire soumis a cotisation pour connaitre mon nombre de points Agirc Arrco ?
        Le prix d’achat du point c’est quoi ? si il augmente chaque année je pense donc que c’est pas normal que j’ai eu moins de point en 2023 qu’en 2022 alors qu’en 2023 j’ai eu un peu plus de 2000€ de salaire qu’en 2022.
        Si vous pouvez me dire SVP pour exemple combien de points j’ai acquis sur ma fiche de paye de Mars 2023 en vous donnant quelques détails de ma fiche de paye, aprés il suffira que je le fasse pour chaque mois pour savoir mes points sur l’année 2023 .

         "Salaire brut" = 4203€ -
         "Ligne complémentaire tranche 1" . Base = 3666 . Taux = 4,795%.
        Retenu= 175,79€ . Part employeur = 191,55.
         "Ligne complémentaire tranche 2". Base = 68,56 . Taux = 11,875%.
        Retenu= 8,14€ . Part employeur = 8,51.
        Je sais pas si a quelques chose a voir pour le calcul mais il y a ensuite dans complémentaire une ligne "Contribution équilibre technique"
        - "Contribution équilibre technique" . Base = 3734,56 . Taux = 0,14%.
        Retenu= 5,23€ . Part employeur = 7,84.
         "Salaire Net" = 2800€

        Si avec ces détails vous pouvez me dire le nombre de points Agirc Arrco pour le mois de mars 2023 et comment le calculer ça m’arrangerais bien.
        Je sais pas si c’est important et si il vous faut d’autres détail mais je suis chauffeur routier.
        Merci pour votre aide.

        Répondre à ce message

        • Le 18 avril à 20:03

          C’est toujours le brut soumis à cotisations sociales. Le plafond étant à 3666 € en 2022, et 3864 € en 2023 la tranche 1 va jusqu’à cette somme, la tranche 2 au-dessus de ce montant. C’est le taux contractuel, il y a d’autres cotisations qui ne comptent pas comme expliqué dans cette fiche.
          Le prix d’achat du point évolue aussi chaque année.

          Répondre à ce message

          • Le 20 avril à 12:37

            Merci Claude pour votre réponse.
            D’après ce que je comprends dans votre explication et le mode de calcul expliqué pour connaitre le nombre de points Agirc sur l’année 2023 mon nombres de points devrait donc être supérieur à celui porté sur mon relevé de carrière Agirc Arrco.
            J’ai multiplié 43992 qui est mon relevé de la base de cotisation pour 2023 pour la tranche 1 par 6,2% = 2727,5
            puis j’ai multiplié 825,85 qui est la base de cotisation pour la tranche 2 soit par 17% = 140,4
            En ajoutant les 2 : 2727,5 + 140,4 = 2867,9 de salaire soumis à cotisation.

            Après j’ai divisé ces 2867,9 par le prix d’achat du points, mais c’est pas très clair si pour 2023 ce prix d’achat du point est de 17,4316 ou 18,7669 car d’après ce que j’ai compris il est modifié en courant d’année en novembre.
            En faisant le calcul avec chacun avec ces 2 taux de rachat de points je trouve 164,5 points avec le point à 17,4316 et 152,8 points avec le point à 18,7669.

            2867,9 : 17,4316 = 164,5 points
            2867,9 : 18,7669 = 152,8 points

            Alors que sur mon relevé de carrière Agirc Arrco ils me trouvent plus de 10 points de moins.
            Pouvez vous me dire s’il vous plait si mon calcul est exact, et si vous pouvez me dire d’après les détails de mon précédent message avec les relevés de mes salaires de 2023 le nombre de points acquis en 2023.
            Merci.

            Répondre à ce message

            • Le 20 avril à 15:52

              Comme ce sont des ordinateurs qui calculent, ils ne se trompent pas. Avez vous pris le montant mensuel de votre assiette de cotisations inscrit sur vos fiches de paie puis fait ce total ? Ce n’est pas le plafond annuel qui compte.
              Je ne fais pas les calculs et je ne vérifie pas les vôtres, je vous renseigne sur vos droits pour que vous les fassiez vous même.

              Répondre à ce message

  • 34 Agirc-Arrco Modalités d’attribution des points de retraite complémentaire Le 6 avril à 13:07

    Bonjour,

    Je ne trouve pas les mêmes résultats de points que sur le relevé mais je n’arrive pas à trouver mon erreur, auriez vous la gentillesse de m’éclairer.

    Exemple pour l’année 2022 :
    Mon employeur applique un taux de cotisation supérieur tant pour la tranche 1 (12,31%) que pour la tranche 2 (24,29%)
    Les assiettes sont 41136 pour la tranche 1 et 20575 pour la tranche 2.

    Pour obtenir le taux contractuel pour chaque tranche j’ai appliqué la formule taux de calcul des points = taux de cotisation divisé par taux d’appel (127%)
    Pour la tranche 1 : taux de calcul = 12,31/127 = 0,09692
    Pour la tranche 2 : taux de calcul = 24,29/127 = 0,1912

    Pour calculer les points, j’ai appliqué la formule nombre de points = assiette des cotisations x taux de calcul des points / valeur d’achat d’un point (17,4316 pour 2022)

    Cela donne
    Pour la tranche 1 : (41136 x 0.09692) /17,4316 = 228,71
    Pour la tranche 2 : (20575 x 0,1912) / 17,4316 = 225,67
    Le total est donc 228,71 + 225,67 = 454,38

    Le salaire indiqué sur le relevé est 61711 ce qui correspond bien à 41136+20575, mais le nombre de points est 389,45

    Répondre à ce message

    • Le 6 avril à 13:57

      Le taux contractuel sur la tranche ne peut pas dépasser 8%. Pour la tranche 2 le taux est de 16% pour tout le monde depuis 1999.

      Répondre à ce message

      • Le 6 avril à 15:29

        Merci pour votre retour rapide mais j’ai peur d’avoir mal compris parce que cette fois-ci je trouve un montant inférieur.

        Pour la tranche 1 (41136x0,08) / 17,4316 = 188,78
        Pour la tranche 2 (20575 x 0,16) / 17,4316 = 188,85

        Total 188,78 + 188,85 = 377,63

        Répondre à ce message

        • Le 6 avril à 19:49

          Je ne vois pas d’autre problème que l’assiette de salaire cotisé prise en compte. Vérifiez sur vos fiches de paie mensuelles.

          Répondre à ce message

          • Le 6 avril à 20:10

            Merci pour votre retour, j’ai entré les données sur un tableur tranche 1 et tranche 2 . Là j’ai pu vérifier que le total correspondait bien à celui indiqué sur le relevé. J’ai essayé avec 2021, je trouve aussi un petits écart de 9,69. J’ai RV avec ProBtp le 15 de ce mois, je leur demanderai le détail du calcul et si j’ai une réponse je vous tiendrai au courant.

            Quoi qu’il en soit, je vous remercie pour votre site, sans lui nous serions bien perdus.

            Répondre à ce message

  • 34 Agirc-Arrco Modalités d’attribution des points de retraite complémentaire Le 5 avril à 20:44

    Bonjour à tous les participants,
    J’ai plusieurs périodes ETAM non prises en compte par AGIRC ARRCO. Je n’ai pas les décomptes de points retraite CBTP pour ces périodes. Y a t’il un moyen de les obtenir. Ayant tous mes bulletins de salaire, il est possible de calculer le nombre de points ETAM correspond à un revenu annuel mais il faut pour cella connaître le montant du salaire de référence Etam qui figure sur les décomptes de Points manquants (variable chaque année) Par exemple celui de 1994 est 13,868. Il s’agit pour moi des années 1987, 1989, 1990, 1991 et 1995. Si vous avez été ETAM à ces périodes il vous suffit de regarder vos décomptes de Points de retraite de l’époque. Une fois le nombre de points Etam connu je pourrais faire la conversion en point Arco. Pour les années 1989, 1990,1991il s’agirait de Point CBTP Cadres Tranche A qui me semble t’il sont les mêmes que ETAM. Pour 1995 Points CNBTP.
    On se perd dans tous ces sigles et ces organismes disparus dont on ne trouve pas trace sur internet.
    Merci à vous pour l’aide que vous pourrez m’apporter. J’ai rendez vous dans 5 jour avec ProBTP mais je n’ai droit qu’à 20 minutes, autant dire que je ressortirai de l’entretien à peu près comme j’y suis rentrée.

    Répondre à ce message

    • Le 7 avril à 10:56

      Les points acquis avant 1999 dans un des 45 régimes fédérés dans l’Arrco ont été transformés en points Arrco au millième de franc près.
      C’est compliqué car cette retraite complémentaire est le résultat de l’action syndicale dans les entreprises, les branches et les accord nationaux. Elle ne dépend pas de l’Etat mais d’accords patronats-syndicats. Elle représente en moyenne un tiers de la retraite sous le plafond sécu.
      Pour les cadres, une accord a créé à partir de 1947 une retraite au-dessus du plafond puisque la retraite de base est plafonnée. Il n’y avait pas de tranche A. Pour cette tranche A sous le plafond, c’est un des régimes réunis en 1999 dans l’Arrco.
      L’Agirc-Arrco met à disposition une historique que vous pouvez télécharger à la fin de la fiche 33 de ce guide.

      Répondre à ce message

  • 34 Agirc-Arrco Modalités d’attribution des points de retraite complémentaire Le 28 mars à 11:49

    Bonjour à toute l’équipe.
    lorsque nous partons à la retraite en cours d’année, celle ci n’est pas prise en compte pour le calcul du montant de la retraite. En est-il de même pour la complémentaire ?
    Avons nous 0 point pour cette dernière année ?
    En vous remerciant.

    Répondre à ce message

  • 34 Agirc-Arrco Modalités d’attribution des points de retraite complémentaire Le 4 mars à 14:36

    Bonjour,

    Autre cas de figure à discuter : Points par rapport à période chômage
    SJR = Salaire Journalier de Référence

    AG2R La Mondiale dit :
    « Points calculés sur une moyenne journalière en l’absence de SJR pour les années antérieures à 1997 ».

    J’ai bien compris.
    SJR n’apparaît pas sur les Attestations Assedic utilisées pour calculer les points.
    Sauf que ces moyennes - dont je n’ai pas le détail - ne sont pas à mon avantage.

    Je dis :

    1) SJR doit bien exister quelque part dans la mesure où il sert de base au calcul de l’Allocation Journalière.

    2) SJR est bien présent sur les Avis de Paiement.
    Il sert de base à la cotisation retraite sous la forme (ex pour 1993) :
    « Cotisation précompte retraite = 1,20 % sur 293,49 »
    SJR = 293,49.

    Donc moi j’ai fait tous les calculs avec le SJR mentionné sur les Avis de Paiement et je j’ai signalé à chaque fois.

    Sur plusieurs périodes, les moyennes n’étant pas à mon avantage, cela fait quelques points Arrco en moins par rapport calcul fait avec SJR tel qu’il est mentionné sur les Avis de Paiement.

    Qu’est-ce qui dans la réglementation interdirait de procéder ainsi ?

    Qu’en pensez-vous ?

    Merci et bonne semaine.

    Répondre à ce message

    • Le 5 mars à 20:57

      Il n’y avait pas de calcul sur le SJR à l’époque. Si c’était le cas vous auriez perçu 30 fois le SJR cité.

      Répondre à ce message

      • Le 6 mars à 11:56

        Bonjour
        Apparemment, nous n’avons pas les mêmes informations.

        Mes infos :
        Assedic à l’époque calculait bien un SJR à partir duquel elle calculait comme suit l’Allocation Journalière versée au chômeur :

         Soit : 57,40 % du SRJ
         Soit : 1 part fixe +40,40 % du SRJ.

        Assedic retenait la formule la plus favorable.

        Ca, j’ai pu le vérifier avec tous mes Avis de Paiement Assedic à/de l’époque.

        En outre, le SJR est bien présent sur les Avis de Paiement. C’est le montant qui sert de base à la cotisation retraite.

        Par contre effectivement, ce SJR n’apparait pas sur les Attestations Annuelles Assedic avant 1997, attestations dont se sert la caisse de retraite pour calculer les points.
        Raison pour laquelle elle procède sur des moyennes. Je n’ai pas le détail.

        Donc ma question c’est :
        Qu’est-ce qui empêcherait d’utiliser les SJR tel que mentionné sur les Avis de Paiement pour calculer mes points plutôt que les moyennes – dont je n’ai pas le détail – et qui me sont moins favorables ?

        Avez-vous une information à ce sujet ?

        Votre avis ?

        Merci et bonne semaine.

        Répondre à ce message

        • Le 6 mars à 22:19

          Vous êtes le premier à nous poser la question.
          Je crois que les difficultés de gestion seraient importantes puisqu’il faudrait que chacun ai conservé ce salaire de référence pour que tous soient traités de la même manière.

          Répondre à ce message

          • Le 7 mars à 11:58

            Bonjour,

            En effet, c’est un détail qui pose question.

            Mais puisque : "le diable se cache dans les détails", je vais exposer mon point de vue à AG2R La Mondiale.

            J’attends d’eux une réponse argumentée et un peu plus conséquente que leur dernier message, plus que léger et sans queue ni tête.

            Encore merci pour votre retour qui me permet d’y voir plus clair et d’avancer.

            Répondre à ce message

  • 34 Agirc-Arrco Modalités d’attribution des points de retraite complémentaire Le 7 mars à 16:20

    Bonjour,
    J’ai été interpellé par une collègue qui souhaite faire une demande de départ à la retraite (née en 67)
    Elle à travaillé 15 ans dans le privé
    Et depuis 2004 dans la FPH (soit 20 ans)
    Elle est aide soignante donc peux prétendre à partir en 2025
    Elle me parle de faire racheter ces années de privés au profit du public, or je ne trouve rien en ce sens malgré votre super travail sur ce site
    (le service carrière lui à dit que ça ne se faisait plus depuis 2015)

    Merci pour votre réponse
    Syndicalement
    Nicolas ( secrétaire section CH Mâcon)

    Répondre à ce message

    • Le 7 mars à 18:10

      Il n’a jamais été possible de transférer ses cotisations retraite du privé au régime spécial des fonctionnaires. Avant la réforme de 2010, un contractuel devenant titulaire pouvait demander la validation de cette période cotisée au régime général et à l’Ircantec vers le régime spécial. Depuis 2011, comme indiqué fiche 47, deux années de fonctionnaire titulaire donnent droit à une retraite du régime spécial et la validation (terme officiel) n’est plus possible.
      Ce guide en ligne est destiné aux militants CFDT comme toi.

      Répondre à ce message

  • 34 Agirc-Arrco Modalités d’attribution des points de retraite complémentaire Le 24 février à 18:27

    Bonjour,

    Tout d’abord Merci beaucoup pour votre plateforme qui m’aide beaucoup pour régulariser mon dossier retraite.

    Ma question concerne les points Ireps.

    J’apprends ces jours-ci qu’une fois le calcul des points Ireps obtenu, on ne retient qu’un chiffre après la virgule pour l’attribution des points.

    Exemple : j’obtiens 1,19 point Ireps, la caisse m’en attribue 1,1.

    Pouvez-vous me confirmer ce point de règlementation ?

    Avec tous mes remerciements.

    Bien cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 24 février à 19:22

      Non, les points Ireps d’avant 1999 ont été convertis en points Arrco au millième de franc près (voir point 5 fiche 33). C’est donc leur valeur qui été convertie sans aucune perte.
      Je rappelle que ce sont les représentants syndicaux des bénéficiaires qui ont agit et obtenu cette retraite complémentaire. Ils veillent à l’intérêt des salariés cotisants.

      Répondre à ce message

      • Le 24 février à 20:09

        Bonsoir,

        Merci pour cette réponse rapide.

        Je crois que je n’ai pas été assez claire au sujet des points Ireps.

        Je n’ai pas de soucis par rapport à la conversion en point Arrco.

        Je parlais du mode de calcul de points Ireps à l’époque.

        Une fois le résultat obtenu, on ne garderai qu’un chiffre après la virgule ???

        Donc exemple : 1,19 point Ireps calculé à l’époque = on n’attribuerait au salarié qu’1,1 point Ireps.

        Si vous avez cette information, je suis preneuse.

        Merci

        Bien cordialement

        _

        Répondre à ce message

        • Le 25 février à 11:53

          Je n’ai pas accès aux règlements des régimes d’avant 1999. Combien de points Ireps aviez-vous ?

          Répondre à ce message

          • Le 25 février à 16:56

            Bonjour,

            Ah, dommage...

            Pour le nombre de points Ireps :

            Il s’agit de plusieurs petites périodes d’intérim en 1996.

            Les points sont calculés par période et non pas cumulés sur toute l’année

            Donc pour une période, je calcule et j’arrive à 0,4435 point Ireps ce qui donne 2,06 point Arrco.

            Arrco dit : 0.4 point Ireps soit 1.86 point Arrco !!!.

            La subtilité :
            J’utilise mon tableur et les différentes étapes de calcul s’enchaînent.
            Si je demande au tableur d’afficher 1, 2, 3 ou 4 chiffres après la virgule mon tableur tient compte des chiffres qui ne sont pas affichés et applique éventuellement la règles des arrondis.

            Ce qui donne :
            0,4435 -> 2,06 pt Arrco
            0,443 -> 2,06 pt Arrco
            0,44 -> 2,06 pt Arrco
            0,4 -> 2,06 pt Arrco

            Arrco dit : Point Ireps, on prend 1 chiffre après la virgule => 0,4 = 1,86 pt Arrco.

            En effet, ce n’est pas la même chose de laisser le tableur dérouler les différentes étapes du calcul.
            Il tient compte des chiffres après la virgules qui ne sont pas affichés.
            Il arrive à 0.4 = 2,06 pt Arrco.

            Si d’un autre côté je tape dans la cellule Points Ireps : 0,4 tout rond, le tableur dit 1,86 pt Arcco

            Je pense donc que c’est cette dernière méthode qu’utilise Arrco et je trouve que ce n’est pas normal.

            Sur plusieurs périodes cela fait quand même quelques point Arrco en moins.

            Pour tout vous dire :
            J’ai déjà pas mal bataillé avec Arrco pour d’autres points à régulariser, incohérences, erreurs, manquements.
            A chaque fois, ils répondent d’abord évasivement avec des arguments qui ne font pas le poids.
            On dirait qu’ils font tout pour se débarrasser de moi au lieu de réviser ce que je demande.
            En plus mon dossier n’a rien de compliqué.
            Il y a juste que j’ai beaucoup de périodes différentes du fait d’une carrière avec beaucoup d’intérim et/ou employeurs différents.
            J’ai fourni tous les justificatifs utiles à chaque fois.

            Du coup j’ai recalculé tous mes points.
            J’y suis arrivée sans problème particulier avec juste un tableur Excel, 1 crayon de papier et 1 gomme.

            Vu que je leur ai beaucoup mâché le travail - à chaque fois - j’en suis venue à demander même les petits chouillas qui additionnés représentent quelques points Arrco.

            Même pour des différends beaucoup plus importants, j’ai du réclamer et insister pour avoir finalement gain de cause.

            Aujourd’hui, pour argumenter, il me manque la règlementation au sujet du nombre de chiffres après la virgule pris en compte en ce qui concerne les points Ireps et la façon de prendre le résultat final du calcul ou taper dans une autre cellule le nombre de points Ireps pour obtenir les points Arrco

            1 chiffre après la virgule, j’ai du mal à y croire, vu que tous les chiffres utiles pour calculer les points en cette période (1996) ont tous au moins 3 chiffres après la virgule !?

            Mais bon voilà, là je ne sais pas. Donc à suivre...

            Autre chose :
            J’ai encore 3/4 petites périodes à faire régulariser.
            Mais il s’agit en gros du même problème à chaque fois.
            Des périodes de chômage, salaires journaliers de référence, attestations Assedic...
            Je ne manquerais pas de revenir vers vous pour vous exposer leurs arguments que je trouve encore une fois très légers.

            Encore mille Mercis pour votre implication, votre disponibilité pour nous aider à se sortir de ces situations administratives où l’on marche souvent sur la tête.

            Bien cordialement

            Répondre à ce message

            • Le 25 février à 22:12

              Vous n’avez pas affaire avec la fédération Agirc-Arrco mais avec une institution, laquelle ?
              Il y a des différences entre institutions et entre liquidateurs dans la même institution.
              Pour les réponses écrites de cette institution que vous contestez, vous avez le droit de faire appel au médiateur (voir fiche 5). Il fera respecter la réglementation avec exactitude, je l’ai déjà vérifié.

              Répondre à ce message

              • Le 26 février à 12:08

                Bonjour,

                Oui, en effet, je comptais à la prochaine étape voir avec le médiateur.

                Je souhaitais juste avant vérifier quelques points par rapport aux derniers arguments reçus par courrier.

                Leur répondre dans le sens "j’ai l’impression que j’en sais un plus qu’eux" et exposer mes arguments et attendre une dernière fois leur réponse.

                Il se trouve qu’entre temps j’ai fait part de mon dossier (5 périodes à revoir) au directeur de l’Agirc-Arrco}

                en LRAR, lui demandant d’intervenir ou de me dire ce que je dois faire.
                 lettre brève mais suffisamment claire
                 résumé de mes 5 points à revoir
                 historique un peu plus détaillé

                C’est tout récent, donc je n’ai pas de retour du directeur.
                Mais entre temps j’ai eu un retour de mes réclamations précédente Service de Gestion Agirc-Arrco après plusieurs échanges rocambolesques depuis octobre 2023.

                Voilà, donc ça avance péniblement mais si on insiste on dirait que ça avance quand même.

                Donc en attendant une éventuelle réponse du directeur, je prépare mes réponses au dernier courrier reçu par Service de gestion, puis je verrai ensuite auprès du médiateur.

                Mon point de vue étant, que tant que j’ai des arguments un peu plus plausibles que les leurs, je ne lâcherai pas l’affaire, par principe.

                Je suis consciente que tout ce foutoir n’est pas dirigé contre moi.
                Mais je trouve quand même choquant qu’en 2024, il faille expliquer à tout ce beau petit monde comment régulariser une carrière bête et simple comme chou à des gens, dont soi-disant c’est le métier.

                Le pire, parfois j’ai l’impression d’être vraiment maltraitée et pas respectée en tant que salariée/retraitée par tous ces intervenants, alors que je ne demande que mes droits et que je leur mâche le travail.

                Je suis consciente que eux aussi ont la tête dans le guidon, qu’ils sont débordés et qu’ils sont peut-être pas très bien traités.
                Mais quand même !

                Le travail bien fait demande beaucoup de temps mais le travail mal fait, refait et refait toujours mal fait prend encore plus de temps et ça épuise tout le monde.

                Quand je pense aux retraités qui n’y comprennent rien et qui subissent, toutes des erreurs, incohérences... je suis triste de penser qu’ils ont travaillé toute leur vie et qu’ils soient si mal traités.

                Dans quel monde vivons nous ?

                Encore Merci à vous.

                Merci aussi pour cet échange fructueux.

                Bonne semaine

                Répondre à ce message

              • Le 26 février à 12:23

                Re - bonjour,

                Je viens de regarder la fiche n° 5 au sujet de la saisie du médiateur.

                Parfait !

                Je vais la lire attentivement et m’en servir si besoin.

                Merci beaucoup.

                Bien cordialement.

                Répondre à ce message

                • Le 26 février à 21:47

                  Il faut d’abord avoir une réponse écrite de votre institution chargée de gérer pour vous la retraite Agric-Arrco et non du directeur de non la fédération Agirc-Arrco. Par exemple Malakoff-Humanis ou Klésia...

                  Répondre à ce message

                  • Le 27 février à 17:00

                    Bonjour,

                    Oui, c’est ça, j’ai bien compris.

                    L’institution c’est Ag2R La Mondiale.

                    Je suis en train de revoir avec eux, les derniers points dont celui-ci.

                    En 1986, j’ai travaillé l’été 3 mois dans une entreprise de transport.

                    D’après mes informations :

                    Cotisations : 6,60% (3,96% part patronale – 2,64% part salariale).
                    Base salaires cotisés : 19 474,40 Fr.

                    Sauf erreur de ma part cela donne : 27,51 points Arrco

                    Sur mon relevé de carrière j’en ai : 19,89 !?

                    Suite à ma dernière réclamation (3ème édition), l’institution me répond - enfin - que les droits ont été calculés par l’IRCEM en 2020 sur précomptes.

                    Qu’est-ce que je dois comprendre ?

                    En effet, j’ai eu quelques temps affaires à l’IRCEM, en fin de carrière, puis au moment de ma demande de retraite mon dossier a été pris en charge par AG2R La Mondiale.

                    En 2018, j’ai commencé à essayer de faire mettre à jour ma carrière.
                    Vu les délais de réponse, plus d’un an et demi à chaque fois pour des petits mises à jour.

                    En 2020 j’ai demandé des explications pour cette période, en vain.
                    Puis du fait de l’épidémie, j’ai un peu laissé tomber en me disant que ce n’était pas le moment ni la peine de m’épuiser et que je verrai au moment de mon départ à la retraite.

                    De mon point de vue, il me semble que peu importe qui a calculé les droits.
                    Ceux en charge de gérer mon dossier actuellement, c’est leur mission de revoir et rectifier s’il y a lieu le calcul de leurs prédécesseurs.
                    Ou bien de m’expliquer le comment du pourquoi.

                    Donc là, "points calculés par Ircem sur précomptes", pouvez-vous me dire ce que cela signifie ?

                    Merci et bonne semaine.

                    Répondre à ce message

                    • Le 27 février à 19:19

                      Cette fiche vous indique les cotisations prises en compte, soit le taux contractuel indiqué dans le tableau 1. Cela n’a jamais été 6,6%.
                      L’Ircem est une institution particulière des particuliers employeurs avec un dispositif de remontée des cotisations différent car il n’y a que les cotisations. L’expression précomptes signifie que les points dépendent des cotisations enregistrées par l’Ircem. Ce n’est pas votre salaire qui est enregistré mais les cotisations. Vous devez vérifier sur vos fiches de paie.
                      Vos messages sont beaucoup trop longs pour les plus de 60% de lecteurs utilisant leur smartphone.

                      Répondre à ce message

                      • Le 28 février à 15:37

                        En effet, merci de me le dire.
                        Je vais essayer d’être plus concise.

                        Dans l’ordre,
                        Mon contrat de travail dit : Affiliation à l’ICIRS (UNIRS)
                        Cotisation sur rémunération : 6,60% (part salariale : 2,64 % - part patronale : 3,96%)

                        Mes bulletins de salaire mentionnent bien la part salariale : 2,64 %
                        Ils ne mentionnent pas les cotisations patronales.

                        J’ai fait les calculs avec part patronale comme indiqué sur mon contrat.

                        Ai-je eu tort ?

                        Pour info :
                        d’après le tableau que j’ai et si j’ai bien compris :

                        en 1986, taux de cotisation obligatoire = 4% et pouvait aller jusqu’à 8%

                        Taux d’appel : 112 %.

                        Maintenant, j’en sais un peu plus sur L’Ircem. Merci.

                        J’ai été près d’eux un moment du fait d’avoir été employée quelques temps comme aide à domicile par une personne âgée.

                        Répondre à ce message

                      • Le 28 février à 15:44

                        Précision :
                        Au sujet des cotisations patronales,
                        sur mes bulletins de salaire, je voulais dire elles ne sont pas détaillées.

                        J’ai un montant global et je n’ai pas le montant pour la retraite complémentaire.

                        Répondre à ce message

  • 34 Agirc-Arrco Modalités d’attribution des points de retraite complémentaire Le 19 novembre 2022 à 19:27

    Bonjour,
    et un grand merci pour vos fiches et les renseignements que vous apportez à tout un chacun.
    J’ai bien lu vos fiches et réponses aux autres messages, mais je n’arrive pas à résoudre un calcul de points CGIS pour les années 1979 à 1988, avant la conversion de 1999 en points ARRCO.
    J’ai cependant bien l’ensemble des éléments : salaire soumis à cotisation, taux contractuel, salaire de référence.

    Exemple pour 1979 :
    salaire soumis à cotisation = 43 942 Francs, Taux contractuel = 5,0%, salaire de référence = 12,67
    soit 43942 * 5,0% / 12,67 = 173 points
    Le décompte de points reçu pour 1979 (lequel mentionne les éléments numériques précédents) indique 26 points acquis en 1979.
    Exemple pour 1984  :
    salaire soumis à cotisation = 68 716 Francs, Taux contractuel = 6,1%, salaire de référence = 21,82
    soit 68716 * 6,1% / 21,82 = 192 points
    Le décompte de points reçu pour 1984 (lequel mentionne les éléments numériques précédents) indique 29 points acquis en 1984.

    C’est pratiquement toujours le même écart quelque soit l’année et le taux de cotisation contractuel ! (par contre le même type de calcul est OK pour mes points CGIC(AGIRC) du même organisme ???)

    Pourriez-vous me dire :
    1- si mon calcul est correct ? je pense que oui, au vu de la réponse donnée entre autres à "Rousseau" en Juin 2016
    2- auriez-vous une explication ? et me dire vers qui me tourner sachant que je suis déjà à la retraite et que le groupe Mornay n’existe plus et doit être « représenté » par Klesia ?
    3- Klesia a-t-il dû conserver toutes les éléments/archives du Groupe Mornay ?

    Merci par avance pour votre retour

    Répondre à ce message

    • Le 19 novembre 2022 à 19:46

      Il me semble que les points qui figurent sur votre relevé ont déjà été convertis en points Arrco valeur 1999. Vous pouvez le vérifier à l’aide de l’historique que vous semblez avoir trouver.
      Par contre le régime Agirc existe depuis 1947 avec une seule valeur de point.

      Répondre à ce message

      • Le 24 novembre 2022 à 12:53

        Bonjour, merci pour votre retour.
        Le relevés dont je parle sont les relevés de la caisse de retraite à l’époque. Ils datent donc de l’année en question ou de l’année n+1 cad 1984-85 ou 1979-80. Ces points ne peuvent donc pas être déjà convertis en Arrco 1999.
        Auriez-vous une autre idée/explication ?
        Merci.

        Répondre à ce message

        • Le 25 novembre 2022 à 21:44

          Je n’ai pas d’explication à cette différence. A l’époque chaque année l’institution envoyait un relevé de points par salarié à l’employeur pour qu’il le remette au salarié.
          Je ne sais pas si Klésia a des archives complètes mais comme vous les avez, vous pouvez effectuer une réclamation en vous appuyant sur les preuves que vous détenez. C’est peut-être votre employeur qui n’a pas tout déclaré !

          Répondre à ce message

        • Le 27 février 2023 à 19:52

          Bonjour,
          je suis dans le meme cas de figure que vous. Les points sur le relevé groupe Mornay pour l’année 1983 sont beaucoup moins importants que sur mon relevé Agirc Arcco.
          Comment être certaine que les points qui vont servir au calcul de ma retraite sont les bons.
          Avez vous eu plus d’informations
          merci pour votre réponse

          Répondre à ce message

    • Le 4 janvier 2023 à 16:29

      bonjour, au chômage en 1991, j’ai touché 84.721 Frs dont des cotisations ont été prélevés. sauf que les points attribués ne correspondent pas du tout a cette somme. Pourriez-vous me dire, combien de points j’aurais du avoir.
      En 1976 mon employeur payé les cotisations sur 1600 frs, alors que je touché 1800 frs bruts, puis-je demander le rattrapage ? avait-il le droit de faire cela.
      de la part de Mr Henon
      merci

      Répondre à ce message

    • Le 17 février à 21:05

      Bonjour,
      Ma réponse est un peu tardive mais elle peut servir à d’autres personnes.
      Je me heurte au même problème avec la CGIS mais j’ai trouvé un mode de calcul des points différents sur un de mes relevés (1995).
      Un coefficient de 0,15 est appliqué à la formule habituelle. Je ne comprends pas pourquoi :

      Nb de points = 0,15 x salaire soumis à cotisation x taux contractuel / salaire de référence

      Cela semble correspondre aussi à votre cas.
      Si quelqu’un a une explication ! Je n’arrive pas à trouver d’info sur internet.

      Répondre à ce message

  • 34 Agirc-Arrco Modalités d’attribution des points de retraite complémentaire Le 15 février à 20:01

    Bonjour,
    J’ai été en arrêt maladie ( congés longue durée) pour un cancer du 09/09/2012 au 31/07/2014 puis mis en INVALIDITE du 01/08/2014 à ce jour . Ma date de mise à la retraite est le 01/12/2024.
    Sur mon relevé de carriere AGIRC ARRCO, le dernier jour travaillé est le 23/07/2012 et mon 1er jour d’arrêt maladie débute le 09/09/2012.
    Ma question : est ce que je suis éligible à bénéficier des points pour cette période du 09/09/2012 au 31/11/2024
    Car l’AGIRC ARRCO m’a dit que je n’aurai aucun point d’attribué car il faut que le 1er jour d’arrêt maladie tombe dans les 30 jours après l’arrêt de l’activité propfessionnelle.
    L’AGIRC ARRCO note sur mon relevé le 23/07/2012 date de fin d activité.
    Pourtant chaque année je comptabilise 500 points
    Merci pour votre aide
    Bien cordialement
    Jean SPADARO

    Répondre à ce message

    • Le 16 février à 08:38

      Votre cas est particulier avec ce trou de plus d’un mois entre activité et maladie. D’autre part, votre dossier est géré par une institution membre de la fédération Agirc-Arrco. Laquelle ?
      Que dit la réglementation :
      « Sont validables au titre de l’incapacité de travail, les périodes d’incapacité de travail d’une durée supérieure à 60 jours consécutifs occasionnées par une maladie, une maternité ou un accident.
      Le cotisant doit, au titre de ces périodes, recevoir du régime général de la sécurité sociale, du régime des assurances sociales agricoles ou du régime minier :
       soit des indemnités journalières au titre de la maladie, de la maternité ou d’un accident ;
       soit une pension d’invalidité ou une rente allouée en réparation d’un accident de travail ou d’une maladie professionnelle et correspondant à un taux d’incapacité permanente des 2/3 au moins (soit 66,66%). »

      Répondre à ce message

  • 34 Agirc-Arrco Modalités d’attribution des points de retraite complémentaire Le 12 février à 09:35

    Bonjour, née le 01/01/64 j’envisage de racheter un trimestre pour année incomplète au RG (taux et trimestre) afin d’avoir le nombre de trimestre pour taux plein dès mon âge légal (01/01/27) càd 171 : Puis-je sans racheter des points agirc-arrco attendre le 01/04/27 pour déposer ma demande de retraite complémentaire afin d’avoir un taux plein sur cette complémentaire ?

    Répondre à ce message

    • Le 12 février à 09:59

      Comme indiqué fiche 36, le taux plein au régime général vous donne droit automatiquement à une retraite sans abattement à l’Agirc-Arrco.
      Mais vous pouvez améliorer votre retraite complémentaire en achetant des points comme expliqué dans cette fiche au point 6.

      Répondre à ce message

  • 34 Agirc-Arrco Modalités d’attribution des points de retraite complémentaire Le 29 janvier à 09:45

    Bonjour
    j’essaie de retrouver par calcul sur une année (avant de généraliser) la cotisation ARRCO de mon épouse. Je pensais le calcul très simple...mais je ne retombe pas du tout sur le résultats d’info retraite.
    Les chiffres (issus feuilles de salaire) :
    salaire annuelle 2018 : 31778 €
    prélèvement Tranche 1 : 4.55% (salarié) + 7.45% (employeur) soit un total de 3813€
    calcul avec un taux d’appel de 125% et un coût point ARRCO de 16.7226€ : 3813 €/ (1.25 x 16.7226) = 182.43 points ARRCO
    données info retraite : 152.03 points
    quelle est mon erreur ?
    A noter qu’en faisant le calcul inverse, 152.03 points d’info retraite correspond exactement à 10% des prélèvements réels fait spour la tranche 1. Un hasard ?
    Merci pour votre éclairage !!

    Répondre à ce message

  • 34 Agirc-Arrco Modalités d’attribution des points de retraite complémentaire Le 15 décembre 2023 à 18:42

    Bonjour
    Quatre questions pour m’aider a vérifier le montant de ma retraite complémentaire
    1) J’ai perçu une prime conséquente le dernier mois de mon activité (dec 2022).
    Je suis en retraite depuis le 1er Janvier 2023. J’ai donc effectue 4 trimestres complets en 2022
    Ma feuille de salaire de Dec 2022 montre que j’ai paye des cotisations retraite complémentaire y compris sur cette prime.
    Sur le mois de Décembre 2022, cette prime fait passer l’assiette de la cotisation tranche 2 au dessus des 8 PMSS, alors
    que sur l’année 2022 globalement, le total des cotisations de la tranche 2 est inférieure à la limite annuelle (8 x 12 x PMSS). Donc est ce que
    ces cotisations sur le mois de Dec 2022 produisent des points ou est ce que la limite de 8 PMSS se juge mois par mois.

    2) Avant la fusion AGIRC ARRCO de 2019 comment étaient calculés les points ARRCO et AGIRC. J’ai cru voir
    que les points ARRCO se calculaient sur le tranche 1 et les points AGIRC sur la tranche 2. C’est juste ?

    3) Apres 2019 il y a une "VALEUR D"ACHAT" du point AGIRC-ARRCO dont on trouve facilement l’historique.
    Avant 2019, je ne vois pas ce terme de "valeur d’achat" mais je vois des notions de "salaire de référence"
    Est ce la même chose ?

    4) Le "taux d’appel" (127% aujourd’hui je crois) a evolué avec le temps. Si je trouve l’historique de ce taux,
    est ce qu’il etait applique de la meme facon sur la partie AGIRC et ARRCO avec la fusion en 2019

    Grand merci d’avance de votre aide

    Répondre à ce message

    • Le 15 décembre 2023 à 19:30

      1. La Pass se calcule mois par mois depuis 2017 et la DSN.
      2. Oui, pour les cadres. Les non cadres cotisaient pour des points Arrco au-dessus du Pass (tableau 1).
      3. Oui, c’est la même chose.
      4. Comme indiqué dans la fiche, le taux d’appel a augmenté presque en même temps. je n’ai pas l’historique.

      Répondre à ce message

      • Le 18 décembre 2023 à 16:40

        Bonjour

        Tout d’abord grand merci pour vos réponses
        Reponses aux questions 2,3, et 4 OK tout est clair
        Sur la 1 néanmoins j’ai besoin de précision.

        La prime dont je parle me fait dépasser le seuil des 8 PMSS uniquement sur Décembre 2022.
        Sur l’année 2022 (1/1 au 31/12) je ne dépasse pas le seuil des 8 (PMSS) x 12 (mois).

        Dans votre réponse vous parlez du Pass (le a signifiant annuel je pense).
        Ce que je comprends de votre réponse est que le seuil est calculé mensuellement, et que ’l’élagage"
        se fait tous les mois si nécessaire. Au mois de Décembre 2022, j’ai bien été prélevé sur l’ensemble de mes revenus, prime comprise. Donc ca voudrait dire que "l’élagage" a 8 PMSS concerne SEULEMENT ce qui génère des points, mais pas ce qui est prélevé ???
        Donc j’ai donné qq k€ a l’AGIRC - ARRCO pour la gloire ?

        En d’autre termes il aurait mieux valu, si ca avait été possible, que je perçoive la même prime, mais en petits morceau chaque mois ??

        Je suis sans doute trop naïf mais si c’est ca, c’est franchement injuste.
        Encore merci d’avance de me ramener sur terre !!

        Bien cordialement

        Daniel Delgado

        Répondre à ce message

        • Le 19 décembre 2023 à 22:40

          Effectivement, les cotisations sont plafonnées au montant équivalent à huit fois le plafond mensuel. Je ne comprends pas que vous ayez cotisé au-dessus de ce plafond. L’employeur a commis une erreur, puisque ce n’est pas conforme aux droits de la retraite complémentaire Agirc–Arrco.

          Répondre à ce message

        • Le 18 janvier à 19:45

          Bonjour
          Si ça peut aider certaines personnes, pour les salarié du privé, j’ai trouvé les taux d’appel et les taux de cotisation "standards" applicables pour les différentes années sur le site web de l’institut des politiques publiques (IPP). Ces tableaux sont téléchargeables sous différents formats. Pour mon cas, ils m’ont permis de mieux m’y retrouver et de pouvoir raccorder avec exactitude les prélèvements sur mes fiches de paie avec les points indiqués sur les relevés émis par les caisses (il y a bien longtemps) d’une part, et d’autre part, avec les points transformés tels qu’ils apparaissent maintenant sur les relevés de carrière "info-retraite".
          Nota : ci-dessus, j’ai mis "standards" car les entreprises et leur salariés avaient une latitude de cotiser entre un taux mini et un taux maxi. Le taux de prélèvement subi par le salarié est sur la fiche de paie.

          Les tableaux mentionnés sont aux liens suivants :
          ARRCO (et prédecesseurs) : https://www.ipp.eu/baremes-ipp/prelevements-sociaux/1/regimes_complementaires_retraite_secteur_prive/arrco/
          AGIRC : https://www.ipp.eu/baremes-ipp/prelevements-sociaux/1/regimes_complementaires_retraite_secteur_prive/agirc/

          Merci encore à Claude pour toutes ses réponses précieuses.
          Cdlt

          Répondre à ce message

  • 34 Agirc-Arrco Modalités d’attribution des points de retraite complémentaire Le 17 janvier à 15:10

    Bonjour,

    Je serai à la retraite à partir du 1er octobre 2024.

    Pourriez-vous me dire si les premiers versements de la retraite (soit dès novembre 2024) prendront en compte immédiatement la totalité des points Agirc-Arrco acquis en 2024 ou s’il faudra attendre plusieurs mois avant qu’ils soient intégrés ?

    Je vous remercie par avance pour votre réponse.

    Bien cordialement,
    Alicia

    Répondre à ce message

  • 34 Agirc-Arrco Modalités d’attribution des points de retraite complémentaire Le 30 décembre 2023 à 15:51

    Bonjour
    Je ne sais pas si je suis sur la bonne fiche mais je vais essayer de poser ma question. Voila j ai fais la demande de rachat de 4 trimestres pour des années incomplètes du a mon apprentissage, la Carsat met les a Accorder
    Mais mon problème c’est que l agirc arrco me fait tourner en rond ,refus car je suis en retraite progressive ensuite ,réclamation auprès du Mediateur de l agirc arrco par 2 fois . La 1ere réponse qu il m as donné c est que je n avais pas fais ma demande auprès de l agirc arrco , alors que je l avais faite ensuite j’ai relancé le Mediateur voilà 2 mois que je suis sans réponse de sa part. Que
    Dois je faire ?
    Je ne vais quand même pas acheter des trimestres alors que ce sont des points agirc arrco que j’ai besoin. Dois je le relancer 1 troisième fois
    Sachant que je voulais partir en retraite définitive au 1er juillet 2024
    Peuvent ils me refuser le rachat d une année soit 140 points ? En vous souhaitant un bon réveillon. Merci pour votre réponse Cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 31 décembre 2023 à 16:43

      Il n’est pas prévu que vous puissiez acheter des points Agirc-Arrco pour apprentissage. Vous pouvez demander uniquement pour études supérieures et années incomplètes comme expliqué au point 6.
      Pour pouvoir saisir le médiateur du régime Agirc-Arrco, il faut avoir effectuer une réclamation auprès de la direction de son institution (il y en a 15) qui gère votre retraite complémentaire, en recommandé AR. Si pas de réponse dans les deux mois, le médiateur peut accepter la saisine.
      Les voies de recours sont expliquées fiche 5.
      Le logiciel de gestion des cotisations et des retraites n’est pas adapté aux retraites progressives (pas plus que celui de l’assurance retraite) car il n’y en aurait pas assez pour le coût du changement, ce qui pose des problèmes aux employés, qui n’en sont pas responsables.

      Répondre à ce message

  • 34 Agirc-Arrco Modalités d’attribution des points de retraite complémentaire Le 23 décembre 2023 à 13:06

    Bonjour,
    Je ne comprends pas à quoi correspondent les montants de salaires indiqués sur le relevé de points Agirc-Arrco. S’agit-il du cumul brut annuel que l’on retrouve sur les bulletins de décembre ? Je trouve de gros écart sur des années ou globalement j’ai gagné la même chose !
    Exemple :
    12/2013 : cumul brut 48.580 € versus relevé agirc-arrco : salaire 48 580,00€ - points 290,92
    12/2014 : cumul brut 48.169 € versus relevé agirc-arcco : salaire 39 714,00 € - points 211,62
    12/2015 : cumul brut 46.800 € versus relevé agirc-arrco : salaire 45 944,00 € - points 249,64
    Merci d’avance pour le temps que vous voudrez bien consacrer à me répondre !

    Répondre à ce message

    • Le 23 décembre 2023 à 22:03

      Chaque le prix d’achat du point est revalorisé comme le salaire moyen des cotisants. Donc à salaire égal, le nombre de points baisse. Téléchargez l’historique du salaire de référence Agirc-Arrco. Vous pourrez vérifier avec le taux contractuel si vous avez le nombre de points prévu. Comme ce sont des calculs automatiques à partir des déclarations des employeurs, l’erreur est quasi impossible. Sauf celle de l’employeur, mais c’est devenu rare. J’ajoute que le calcul est mensuel et non annuel.

      Répondre à ce message

  • 34 Agirc-Arrco Modalités d’attribution des points de retraite complémentaire Le 9 décembre 2023 à 18:56

    Bonjour,
    Bien qu’ayant commencé à travailler en 1984, en CDD du 1er juillet au 31 décembre, je ne vois aucun point pour cette période sur mon relevé de points Agirc-Arrco.
    Le relevé de carrière mentionne bien l’activité salariée et 4 trimestres au titre de l’assurance retraite mais aucun point pour le régime complémentaire.
    Est- ce normal ? Puis-je récupérer ces points ?
    Merci d’avance pour le temps que vous voudrez bien consacrer à me répondre !

    Répondre à ce message

    • Le 9 décembre 2023 à 20:34

      Si vous avez conserver les fiches de paie montrant que vous avez cotiser pour la retraite complémentaire, votre institution le prendra en compte. Mais c’est l’employeur le responsable du versement des cotisations.

      Répondre à ce message

      • Le 9 décembre 2023 à 22:31

        Malheureusement rien d’autre que les cotisations vieillesses, pas de complémentaire sur les fiches de paie !
        L’employeur est-il tenu de rectifier si longtemps après ?
        Y a t il un recours possible ?

        Répondre à ce message

  • 34 Agirc-Arrco Modalités d’attribution des points de retraite complémentaire Le 9 décembre 2023 à 14:28

    Bonjour, j’ai une question. Comment est-il possible que dans la même entreprise, je voie une grande différence de points par rapport à l’année précédente, par exemple pour 2021 (90 points) et 2022 (7,8 points). Quelqu’un peut-il me donner une réponse, merci beaucoup

    Répondre à ce message

  • 34 Agirc-Arrco Modalités d’attribution des points de retraite complémentaire Le 4 décembre 2023 à 12:58

    Bonjour,
    J’ai remarqué que mes indemnités de congés payés (payés pas une caisse de congés payés autre que mon employeur)n’étaient pas inscrits sur mon relevé de carrière. Je viens de téléphoner au gestionnaire Arrco qui me dit que ces indemnités ne sont pas prises en compte car elles ne font certainement pas l’objet d’une cotisation de retraite complémentaire ce que dément la caisse de congés payés. Il me semble que toutes les indemnités de congés payés sont soumises à cotisations (régimes générale et complémentaire.
    Que faire ?

    Répondre à ce message

  • 34 Agirc-Arrco Modalités d’attribution des points de retraite complémentaire Le 30 novembre 2023 à 21:25

    Bonjour,
    en lisant mon relevé de droits sur into-retraite.fr, je suis étonné de constater que j’ai cotisé beaucoup plus de points agirc à mon premier travail en 2003 (172 points) que sur les dernières années comme en 2022 (139 points) alors que j’ai eu des augmentations de salaire depuis mon salaire débutant.
    Je m’attendais à ce que le nombre de points augmente avec le temps.
    Peut-être est-ce dû au fait que je suis passé à 80% de temps de travail après avoir eu mes enfants ?

    Bonne semaine

    Répondre à ce message

  • 34 Agirc-Arrco Modalités d’attribution des points de retraite complémentaire Le 4 octobre 2023 à 09:56

    Bonjour ( et merci beaucoup pour ce forum),
    j’ai une question concernant le plafond de la sécurité sociale qui s’applique pour la retraite complémentaire (pour la tranche 2 : 8 smic)
    Ce plafond est indiqué comme calculé mensuellement et annulement , mais est-il aussi calculé à l’heure ?
    Un petit nombre d’heure pour une somme inférieur au plafond mensuel de la sécurité sociale, bien que sur petit nombre d’heure, est-elle recevable ?
    Suite à une situation ( trop compliquée a expliquer ici, liée à des erreurs) en septembre j’ai 21h de travail pour 2285 euros brut, ce sera aussi le cas en octobre et novembre) est-ce qu’on risque de me retoquer les points sur la base du plafond ? C’est important car j’ai 60 ans.
    Merci d’avance de votre réponse
    Meilleures salutations

    Répondre à ce message

    • Le 4 octobre 2023 à 10:04

      Le plafond est en principe mensuel comme la fiche de paie. Mais il peut se décliner sous différentes formes selon le contrat de travail. C’est la déclaration via la DSN de l’employeur qui sera prise en compte.

      Répondre à ce message

  • 34 Agirc-Arrco Modalités d’attribution des points de retraite complémentaire Le 6 septembre 2023 à 08:12

    Bonjour, une retraite de réversion, versée a une veuve représente 50% de la pension du mari ?, est-ce que cela dépend si cette veuve est salariée ou pas ?.merci d’avance pour la réponse. Cdt

    Répondre à ce message

  • 34 Agirc-Arrco Modalités d’attribution des points de retraite complémentaire Le 26 août 2023 à 08:59

    Bonjour, merci pour votre aide. J’ai travaillé à l’étranger dans un pays hors Union européenne ayant une convention avec notre pays avec un contrat local . Cette période a été validée par la CNAV. Est ce que agirc arcco peut m’octroyer des points pour cette période ? Merci pour votre retour.

    Répondre à ce message

    • Le 26 août 2023 à 19:36

      Non, pas de cotisations, pas de droits. Mais la Cnav ne vous donnera pas non plus de retraite pour cette période à l’étranger. Elle la prendra en compte uniquement pour vous éviter une décote comme expliqué fiche 59.

      Répondre à ce message

      • Le 27 août 2023 à 17:37

        Merci pour votre reponse. Toutefois agirc arco me demande des bulletins de paye pour cette periode travaillée à l etranger alors qu ils ne me donneront aucun point a ce titre ( demande par internet). Je leur ai telephoné et ils m ont dit qu ils prennaient en compte qu il n y avait pas de points pour cette periode et de ne rien envoyer. Pensez vous que mon appel suffit ou bien c est plus prudent de leur ecrire par mail ou par courrier ? Merci pour votre aide.

        Répondre à ce message

        • Le 27 août 2023 à 21:32

          Comme vous voulez. Si vous ne répondez pas, cela ne changera pas votre retraite.

          Répondre à ce message

          • Le 29 août 2023 à 08:12

            Merci pour votre réponse. Toutefois, je ne serai pas pénalisée par une absence de réponse écrite à leur demande de justificatifs ?? ( retard ou autre) Merci

            Répondre à ce message

            • Le 29 août 2023 à 18:45

              Non, puisque vous n’avez pas de droits pour cette période.

              Répondre à ce message

              • Le 29 août 2023 à 20:36

                Merci. 1).Sauf que si je ne réponds pas ils peuvent penser que le dossier est toujours provisoire et attendre des pièces qui ne vont jamais arriver...alors qu’ils pourraient déjà le terminer . Qu’en pensez-vous ? 2) j’avais déjà appelé pour leur signifier que cette période avait été travaillée à l’étranger. Ils m’ont dit qu ils previendraient le gestionnaire qu’il n’y aurait pas de points et qu’il ne fallait envoyer aucun justificatif. Toutefois, aujourd’hui ils m’ont dit que le message transmis au gestionnaire était que je n’avais pas de pièces justificatives !!!Parfois c’est un discours de sourds ... Qu’en pensez-vous ? Que dois je faire ? Merci beaucoup pour votre aide.

                Répondre à ce message

  • 34 Agirc-Arrco Modalités d’attribution des points de retraite complémentaire Le 23 août 2023 à 19:18

    Bonsoir
    je suis en retraite depuis fin juillet 2023 concernant les cotisations du 01/01/2023 au 31 /07 /2023doivent t il etre pris en compte
    en vous remerciant

    Répondre à ce message

  • 34 Agirc-Arrco Modalités d’attribution des points de retraite complémentaire Le 6 août 2023 à 19:11

    Bonjour,
    j’ai constaté une baisse énorme de mes points AGIRC-ARRCO en 1992 (1991 : salaire annuel 12967€ et 133,27 points / 1992 : salaire annuel 10676€ et 51,92 points).
    pourriez vous me renseigner ?
    cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 6 août 2023 à 22:54

      Le prix d’achat du point n’a pas augmenté aussi fortement. Regardez l’assiette de cotisations sur vos fiches de paie, seule preuve valable.

      Répondre à ce message

      • Le 9 août 2023 à 20:33

        Merci beaucoup d’avoir pris le temps de me répondre.
        Je vais regarder cela dès que j’aurai un peu de temps.
        Cordialement

        Répondre à ce message

  • 34 Agirc-Arrco Modalités d’attribution des points de retraite complémentaire Le 3 août 2023 à 11:17

    Bonjour,
    Je suis à la retraite depuis le 01 janvier 2023 et Agir Arco viens juste de me valider ma retraite définitive. Autant avec la carsat je n’ai pas de soucis , le calcul de ma pension est juste .
    Ce n’est pas le cas avec Agir Arco :
    Alors que j’ai travaillé 1 an de plus pour ne pas avoir de minoration de 10%, il me pénalise ; je viens de leur signaler et mon dit qu’il allait rectifier au mois de Septembre ;
    Et je viens de vérifier mes points pour 2022 et il y a une erreur importante . Mon entreprise cotise plus que la norme 10,31% pour la tranche1 par exemple. La différence entre les points qui m’ont été attribués et mon calcul est de 140pts . Si je calcule avec le minimum prévue c’est a dire 7,87%/1,27 soit 6,20% pour T1 et 21,59% / 1,27 soit 17% pour T2 la différence est de 77 points ;
    Je voulais savoir comment je fait pour avoir un moyen qu’ils m’explique leur calcul et avez vous des échos qu’il y ai des erreurs. Les années précédentes je n’ai pas de soucis , les chiffres sont exact en tenant compte des cotisations versés par mon entreprise .
    Cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 3 août 2023 à 11:59

      Certaines institutions gérant le régime Agirc-Arrco ont pris du retard lors de la crise sanitaire et ne l’ont pas rattrapé. Qui gère cette retraite ?
      Écrivez un courrier de réclamation à la direction de l’institution en suivant la procédure expliquée fiche 5.
      Le mode de calcul est indiqué dans cette fiche, tableau 2. Si vous pensez que votre entreprise cotise à un taux supplémentaire en tranche 1 selon un accord d’avant 1999, il faut lui demander car c’est variable entre 6 et 8%.

      Répondre à ce message

      • Le 4 août 2023 à 13:12

        Bonjour ,
        merci pour votre réponse et j’ai peut être fait une erreur sur mes calculs. Est ce que les cotisations sur T2 apporte des points ou est ce juste une cotisation ?
        Merci encore

        Répondre à ce message

        • Le 4 août 2023 à 14:33

          La tranche 2 ne cotise pas pour la retraite de base mais uniquement pour la retraite complémentaire. Donc le taux de cotisation est plus élevé et donne des droits.

          Répondre à ce message

  • 34 Agirc-Arrco Modalités d’attribution des points de retraite complémentaire Le 26 juillet 2023 à 19:03

    Bonjour, je souhaite avoir un renseignement sur un départ a retraite le 01/10/2023 concernant les cotisation arrco du 01/01/2023>30/09/2023 si sont pris en compte au calcul par arrco

    merci d avance de votre réponse . kd

    Répondre à ce message

  • 34 Agirc-Arrco Modalités d’attribution des points de retraite complémentaire Le 15 juillet 2023 à 09:16

    Bonjour
    j ai retrouver un relevé des points acquis depuis affiliation de 1979 a 1982. or en regardant mon relevé de carrière les points acquis ne correspondent pas
    pourriez vous me dire si cela et logique ?
    merci de votre réponse

    Répondre à ce message

  • 34 Agirc-Arrco Modalités d’attribution des points de retraite complémentaire Le 27 juin 2023 à 12:09

    bonjour

    comment avoir accès a mon RIS
    j ai demande a agir Arco leur réponse votre dossier est en étude vous ne pouvez avoir accès au RIS
    cordialement

    Répondre à ce message

  • 34 Agirc-Arrco Modalités d’attribution des points de retraite complémentaire Le 7 juin 2023 à 10:34

    Bonjour, je souhaite avoir un renseignement concernant le taux supplémentaire cotisé. Sur les fiches de paire de 2021 les cotisations pour la tranche 1 est de 10,98% (salarié + employeur) , pour la tranche 2 est de 24,30% (salarié + employeur) et pour la tranche 1+2 est de 0,35%. J’ai demandé le décompte détaillé à l’Agirc Arrco il m’indique un taux supplémentaire de 0,30% depuis 2020 alors d’avant il était à 0,95%. Est-ce normale cette diminution ? car je trouve toujours 0,95%. Merci pour votre aide.

    Répondre à ce message

    • Le 8 juin 2023 à 18:04

      Ce que nous savons est indiqué dans cette fiche.

      Répondre à ce message

      • Le 17 juin 2023 à 15:00

        Ok donc personne ne sait calculer le taux supplémentaire d’après les taux que j’ai transmis ? Même l’AGIRC Arco ne sait pas, je les ai eu au téléphone. C’est le groupe AG2R la Mondial qui gère cela ! C’est vraiment le bordel ce calcul des points pour la retraite complémentaire. Je pense qu’il y a beaucoup de personnes qui se font avoir. Merci tout de même !

        Répondre à ce message

        • Le 17 juin 2023 à 19:34

          Agirc-Arrco ne répond pas téléphone, c’est la fédération. Chaque institution a des employés formés spécialement sur les dossiers complexes (groupe de protection sociale à but non lucratif).
          Les taux réels sont indiqués dans le tableau 3 et le taux contractuel servant au calcul des points est indiqué dans le tableau 2. Je suis surpris par un aussi petit taux de supplémentaire. Votre employeur doit le savoir puisque c’est lui qui verse et déclare les cotisations.

          Répondre à ce message

          • Le 19 juin 2023 à 16:02

            Merci à vous, j’ai fait une demande au près du service RH, je verrai bien si j’ai une réponse. Sinon je passerai par les délégués syndicaux présent dans l’entreprise pour savoir si j’ai d’autres démarches à faire afin l’entreprise réagisse à ma demande. Car je pense que je ne suis pas le seul concerné dans l’entreprise.

            Répondre à ce message

  • 34 Agirc-Arrco Modalités d’attribution des points de retraite complémentaire Le 8 juin 2023 à 01:53

    J’approche de la retraite et mon relevé agirc arrco contient des années avec très peu de points alors que j’ai travaillé à temps plein, en tant que cadre et avec un bon salaire.

    Ces années coincident avec des entreprises ayant à cette époque des caisses spéciales.

    Existe t il un ou plusieurs sites internet proposant le calcul des points pour des périodes anciennes, en francs ? Calcul indicatif bien sûr, qui se baserait sur les dates et les salaires, et éventuellement sur plus de détails figurant sur les fiches de paie, et qui effectuerait l’actualisation jusqu’à nos jours.

    Cela permettrait d’avoir un ordre de grandeur des points réellement acquis et de mieux discuter avec l’agirc arrco.

    MERCI à tous !

    Répondre à ce message

    • Le 9 juin 2023 à 10:33

      Vous n’avez aucun autre droit pour ces années selon votre compte retraite d’info-retraite.fr ?

      Répondre à ce message

      • Le 9 juin 2023 à 19:37

        Non !
        J’ai fait un calcul d’ordre de grandeur comme si la caisse n’était pas spéciale et l’ai adressé aux agirc arrco et à la société chargée de gérer le transfert spéciale vers agirc arrco, et cette société vient de m’appeler pour me dire que mes points actuels sont que arrco, que les agirc vont arriver et en plus des points de différentiel arriveront aussi. Me dire aussi que mon cas ne peut pas être géré par elle mais par une seule personne de l’entreprise où j’étais salarié il y a 35 ans, personne qui a d’autres missions.

        A part ça j’ai une seconde caisse spéciale pour une autre entreprise, pareil pour l’instant, peu de points par an, pas en rapport avec le salaire. Je ne sais même pas qui gère le transfert vers les agirc arrco, peut être vous pourriez m’aider d’ailleurs ?

        La loi devrait imposer aux agirc arrco et autres caisses de justifier par des formules tous les points attribués à chaque français.

        Ce serait certes un travail informatique supplémentaire mais il serait à la marge donc peu coûteux, en effet tous les points sont établis par des calculs à partir de formules, donc il faudrait "seulement" enrichir les programmes existants pour qu’ils sortent ces formules en même temps que les points, et qu’ils affichent les deux sur nos relevés en ligne.

        Aujourd’hui c’est la porte ouverte au "fait du prince", car qui en externe peut contrôler ces points à part une poignée d’experts ?

        En interne je pense qu’il y a une cellule d’informaticiens qui vérifient s’il y a des "if monsieur copain then points = beaucoup".

        Mais y a t il une cellule qui a son mot à dire sur les formules générales touchant des millions de français ? Cellule qui devrait être à la fois interne et ... indépendante !

        A moins que Bercy ait son commando d’informaticiens ... jamais entendu parler ... et quel intérêt à corriger les erreurs pour tout gouvernement qui cherche à équilibrer le poids des pensions ... regardez la Cipav ... et les critiques de 2022 de la cour des comptes aux agirc arrco

        Répondre à ce message

        • Le 9 juin 2023 à 20:00

          L’information annuelle des points existe depuis longtemps. Le relevé annuel étant envoyé chaque.année à l’entreprise puis l’institution n’avait pas l’adresse postale des cotisants. Mais il allait souvent à la poubelle soit par l’entreprise soit par le salarié. Internet a permis de le consulter chaque année.
          Quelques rares secteurs professionnels ont pensé faire mieux seuls mais ils ont fini par rejoindre les régimes Agirc et Arrco.
          Lisez nos fiches sur l’histoire de la retraite complémentaire, résultat de l’action syndicale.

          Répondre à ce message

          • Le 11 juin 2023 à 19:19

            Je ne suis pas encore retraité et j’ai 3 enfants étudiants sous mon toît, je lirai l’histoire des retraites quand je serai moins dans le guidon, mais je suis déjà convaincu que nous devons beaucoup à nos anciens salariés et peu à nos politiques qui ont des retraites dorées

            Pour information, j’ai eu au téléphone une personne de la S2H, société en charge de gérer les anciens cotisants de la caisse d’Air France passée sous les agirc arrco. La S2H ne peut pas gérer mon cas ! Seule une personne à Air France peut le faire mais elle s’en occupe quand elle a le temps (sic), cela fait 2 ans que j’attends et relance pour apprendre cela. Depuis une semaine j’ai 175 points pour 2 ans 9 mois de cadre, avant j’avais zéro. La personne de la S2H m’a dit que j’étais sur le haut de la pile. Pile poil ?

            Vous pourriez m’aider à identifier ma seconde caisse spéciale qui m’attribue une misère de points, 164 pour 2 années de cadre ? il s’agit d’une grande banque mutualiste.

            C’est un syndicat qui m’avait indiqué la S2H, sans lui j’étais perdu sans réponse de la Cnav et de l’agir arrco.

            Je n’ai rien jeté à la poubelle mais malgré mes bulletins devant leurs nez, la S2H et Air France n’avancent pas, et je crains ce qu’ils vont me proposer je ne sais quand.

            Répondre à ce message

            • Le 12 juin 2023 à 19:45

              Je me réponds à moi même !!! Non non je ne suis pas fou

              En fait par hasard en rangeant mes affaires avant un long voyage je retrouve un récapitulatif de 2014, celui des 10 ans avant la retraite, et à l’époque c’était Humanis tout seul qui gérait ma complémentaire, et que vois je sur son relevé concernant mes deux années dans cette grande banque ?

              630 points d’arrco et 1100 points d’agric qu’aujourd’hui Malakoff Humanis a supprimés !

              A ce rythme là bientôt y’aura plus de retraite ! Le vrai débat ce s’ra plus l’âge mais les points !! Ils s’envolent heuhh se volent ?

              Répondre à ce message

  • 34 Agirc-Arrco Modalités d’attribution des points de retraite complémentaire Le 2 juin 2023 à 23:34

    Bonjour, mon entreprise a cotisé à un taux supérieur au taux contractuel ( 3.9% au lieu de de 3.15% pour les salariés et 5.85% au lieu de 4.72% pour la partie patronale) .
    Est ce que ce surplus de cotisation sera profitable en donnant des points supplémentaires par rapport au taux contractuel ?
    dans l’affirmative comment est fait le calcul des points obtenus et dans la négative ...a quoi sert ce surplus de cotisations ?

    Répondre à ce message

    • Le 3 juin 2023 à 12:04

      Oui, plus de cotisations donnent droit à plus de points et plus de retraite complémentaire.
      Le taux contractuel supérieur à 6% n’est possible pour les nouveaux depuis 1999, mais les salariés des entreprises en bénéficiant avant conservent ce droit après.
      Attention à ne pas confondre taux contractuel et taux d’appel.

      Répondre à ce message

      • Le 5 juin 2023 à 10:54

        suite à votre réponse j’ai fait le calcul en remontant jusqu’en 2015 avec les valeurs annuelle du prix d’achat du point ( salaire de référence AGIRC-ARRCO) et sur mon relevé, les points obtenus correspondent exactement au taux contractuel ...A priori il n’y a pas de points supplémentaires pour le surplus de cotisations ???
        est ce une erreur de leur part ou est ce qu’il n’y a plus de points supplémentaires depuis 1996 ?

        Répondre à ce message

  • 34 Agirc-Arrco Modalités d’attribution des points de retraite complémentaire Le 3 juin 2023 à 10:27

    Bonjour et merci pour votre aide. Mon nombre de point acquis pour ma retraite complémentaire à diminué ces huits dernière années. Avant je bénéficié de la complémentaire transport routier en tant qu’agent d’exploitation. Depuis huit ans je suis affilié à la caisse SYNTEC pour le même emploi. Par contre depuis ce temps mon salaire est resté le même. L’employeur doit t’il cotisé le même montant ou cela dépent t’il de la convention ? Bien cordialement.

    Répondre à ce message

    • Le 3 juin 2023 à 12:00

      Le prix d’achat du point (ou salaire de référence) augmente chaque année, comme le salaire moyen. Si votre salaire n’augmente pas, vous avez moins de points.

      Répondre à ce message

  • 34 Agirc-Arrco Modalités d’attribution des points de retraite complémentaire Le 2 juin 2023 à 00:37

    Je ne comprends pas pourquoi mes années 1972 et 1973 ne sont pas pris en compte ! Je pensais que l’attribution de points pour « service passé « 
    m’aurait été accordé ! Pouvez-vous m’apporter une explication
    Merci

    Répondre à ce message

  • 34 Agirc-Arrco Modalités d’attribution des points de retraite complémentaire Le 17 mai 2023 à 13:58

    Bonjour
    Je souhaiterais compléter ma retraite du privé j’ai actuellement 71 points ircantec,30 points aggir arcco et 12 trimestres à l ’assurance retraite.Combien de points me faudrait-il pour pouvoir avoir un montant mensuel ,combien d’années et quel salaire faut-il atteindre ?
    Merci d’avance

    Répondre à ce message

  • 34 Agirc-Arrco Modalités d’attribution des points de retraite complémentaire Le 29 janvier 2023 à 23:25

    Bonjour,

    Salarié du secteur privé, je pars en retraite en 2024 et je veux vérifier le calcul des points listés sur mon relevé de carrière.

    Exemple : pour l’année 2020 et à partir de mes bulletins de salaires je fais la somme de mes cotisations complémentaires T1 T2 ainsi que celles de mon employeur. Je n’inclus les cotisations de Contribution Equilibre Technique.

    J’obtiens un total (part salarié + part employeur) de 35 726 euros.

    J’applique un taux d’appel de 127% ce qui donne un pouvoir d’achat de points de 35 726 / 1,27 = 28 131 euros.

    en 2020 la valeur d’achat du point était de 17,3982 ce qui donne un nombre de points acquis de 28 131 / 17,3982 = 1617 points.

    Mon relevé de carrière indique 1418 points.

    Quelle erreur ai-je fait ?

    Cordialement,

    Yves

    Répondre à ce message

    • Le 30 janvier 2023 à 06:06

      Le nombre de points dépend du taux contractuel uniquement.

      Répondre à ce message

      • Le 30 janvier 2023 à 12:35

        Merci de votre réponse rapide, néanmoins je ne la comprends pas.

        Cordialement,

        Répondre à ce message

        • Le 30 janvier 2023 à 17:27

          Les cotisations à prendre en compte sont celles figurant au tableau 2 ci-dessus

          Répondre à ce message

          • Le 10 mai 2023 à 15:48

            Bonjour,
            Je ne comprends pas non plus votre réponse puisque l’interlocuteur indique ne pas avoir inclus les appels d’équilibre mais seulement les T1 et T2 salariés et employeurs dans ses calculs.
            Merci de votre clarification.
            Cordialement

            Répondre à ce message

  • 34 Agirc-Arrco Modalités d’attribution des points de retraite complémentaire Le 15 novembre 2022 à 18:12

    Bonjour
    retraité depuis 6 ans je pense avoir découvert une anomalie retrait complémentaire ; j’ai toujours travaillé avec mon frère , memes patrons mêmes usines ; salaire presque égal , lui était régleur de machine moi électromécanicien ; pour X raisons tantôt mon salaire était plus élevé tantôt le sien’ et là on vient de comparer nous trimestres et nous points , ! surprise, il á beaucoup plus des points que moi ´ jusqu’à 56 par an ´ j’ai donc 980 points en moins se que est énorme , je sait que arcco n’aime pas les comparaisons ( chaque un est un cas à part) mais pour moi c’est une base comme quoi il à une anomalie , est-ce que je peut réclamer ? Est-ce que il existe un organisme que peut m’aider à faire le calcul ? Que me conseille vous de faire ? Merci

    Répondre à ce message

    • Le 16 novembre 2022 à 21:50

      Je vous invite à comparer vos fiches de paie mis par mois et de compter les cotisations retraites complémentaire versées, il doit y avoir une différence. Depuis 20 ans au moins, le montant des cotisations déclarées par l’employeur est automatiquement transformé en points.
      Si vous n’êtes pas syndiqué, il existe des entreprises de services qui vendent ce genre de contrôle.

      Répondre à ce message

      • Le 9 mai 2023 à 12:01

        Bonjour Mr Claude
        Suite à la grosse différence des points entre mon frère et moi , j’ai suivi votre conseil, en cherchant quelqu’un que pourrai m’aider à calculer mes points .
        hélas j’ai pas trouvé association ou autre pour m’aider, je ne trouve que des experts payants très cher
        est-ce que vous connaissez quelqu’un dans le 91 ( Essonne) prêt à m’aider, même si je dois payer restant dans le raisonnable ?
        je mets ici le salaire brut et points de 2 année ´se de mon frère et le mien pour avoir une idée
        merci
        moi
        salaire brut 1989
        moi. Frère
        125280 fr =163 points 125280fr=237
        1990
        131040=163points. 131040=225

        Répondre à ce message

  • 34 Agirc-Arrco Modalités d’attribution des points de retraite complémentaire Le 19 avril 2023 à 16:37

    Bonjour.
    Vous indiquez dans la fiche 34 que des taux supérieurs aux taux contractuels AGIRC-ARRCO (6,2% et 17%) peuvent être appliqués par une entreprise.

    Ce surplus de cotisation est-il générateur de points supplémentaires ?
    Si non, pour quelle raison une entreprise pratiquerait des taux de cotisation supérieurs aux taux standards ?

    merci pour votre réponse.

    Répondre à ce message

    • Le 20 avril 2023 à 19:22

      Oui, ils sont générateurs de droits. Avant 1999 on pouvait cotiser entre 4 et 8 au taux contractuel. Pour que toute le monde passe à 6, on a accepté que seules les entrepris déjà à plus de 6 le restent. Les études montraient qu’à 8% la retraite nette était supérieure au salaire net pour une carrière complète.
      L’avantage des retraités c’est que nous militons depuis longtemps et gardons en mémoire notre action syndicale.

      Répondre à ce message

  • 34 Agirc-Arrco Modalités d’attribution des points de retraite complémentaire Le 3 mars 2023 à 22:26

    Bonjour,
    une question sur les trimestres automatiquement attribués pour les enfants.
    Est - il possible de demander le transfert de 4 trimestres sur les 8 au père de ma fille née en 2000 qui a été en congé parental officiellement pour s’occuper de sa fille, et qui a besoin de valider des trimestres ?
    Comment faire cette démarche ?
    merci pour votre réponse

    Répondre à ce message

  • 34 Agirc-Arrco Modalités d’attribution des points de retraite complémentaire Le 21 février 2023 à 18:51

    Bonjour,

    Je travaille dans la société depuis 1985 et les appels de cotisation sont supérieurs à la normale.
    Sur ma feuille de paie de 2022 le taux d’appel AGIRC-ARRCO est de 4,03 pour moi et 6,06 pour mon employeur pour la tranche 1
    est de 9,716 pour moi et 14,574 pour mon employeur pour la tranche 2
    donc supérieur au 7,87 et 21,59 ( taux contractuel +125%).
    Lors du calcul des points retraite les 6,2% et 17% seront-ils pris ou on tiendra compte du surcoût de la cotisation ?
    Merci de votre aide.
    Cordialement

    Répondre à ce message

  • 34 Agirc-Arrco Modalités d’attribution des points de retraite complémentaire Le 20 février 2023 à 16:50

    Bonjour
    D’abord merci de votre aide pour nous permettre dans ce maquis des droits à la retraite...
    Une question à la lecture de mon relevé de carrière que je viens de télécharger : je note une différence importante entre le nombre de points Agirc Arrco pour une année donnée tel qu’il est mentionné sur ce relevé et le nombre de points indiqués pour cette même sur les décomptes de points Arrco et Agirc pour cette même année
    Prenons pour exemple l’année 1994, avec un brut tranche A égal à 153120 FRF et un brut tranche B égal à 59343 FRF
     taux de cotisation Arrco : 5% chez CIPC-A (salaire de référence : 42,53 FRF) et Agirc : 16% chez CIPC-R (salaire de référence : 19,52 FRF)
     points selon décomptes reçus en 1993 :
    Arrco = 153120 x 5% / 41,86 = 180.01 (arrondi à 180 sur le décompte)
    Agirc = 59343 x 16% / 19,52 = 486,42 (arrondi à 486 sur le décompte)
     points selon relevé de carrière : 302,97
    soit une différence de 302,97 - (180 + 486) = 363
    Comment s’explique-t-elle ?
    Une conséquence de la fusion des régimes Arrco et Argic avec effet au 1er janvier 2019 ?
    Pourtant, en utilisant la calculette de conversion des points Agirc en points Arrco Argoc, pour 486 points Agirc j’obtiens 169,03 points qui, ajoutés aux 180 points Arrco, donnent un total de 349,03 supérieur de (tout de même 15,2%) aux 302,97 indiqués sur le relevé de carrière pour l’année concernée
    Merci de vos lumières

    Répondre à ce message

    • Le 21 février 2023 à 15:35

      Je ne vois rien à ajouter à votre analyse qui me semble correcte puisque vous avez utilisé le convertisseur. Toutefois, je ne pense pas que la conversion soit effectuée par année mais pour la carrière en 2019.
      Vous pouvez écrire une courrier de réclamation à la direction de votre institution comme expliqué fiche 5. Faites court, dites l’essentiel, pour avoir une réponse.

      Répondre à ce message

  • 34 Agirc-Arrco Modalités d’attribution des points de retraite complémentaire Le 17 février 2023 à 15:37

    Bonjour,

    Je reposte ma question qui fait suite à nos échanges dans la rubrique 33 et dont le thème devrait être débattu ici.

    En appliquant le calcul que vous m’avez indiqué (voir questions rubrique 33) pour un de mes nombreux employeurs (je suis intermittent du spectacle) pour lequel au titre de l’année 2019 j’ai cotisé à hauteur des assiettes suivantes pour un salaire brut global de 10000€ :
    5766,50€ en complémentaire tranche A et 4233,50€ en complémentaire tranche B.
    Je devrais donc obtenir (5766,50 x 6,20%) / 17,0571 = 20,96 points + (4233,50 x 17%) = 42,19 points, soit un total de 63,15 points. Or mon relevé ne mentionne que 20,96 points, la partie au dessus du plafond n’a pas été prise en compte. Il s’agit donc d’une erreur ?

    Merci pour votre aide précieuse et très bonne journée,

    Brice

    Répondre à ce message

    • Le 17 février 2023 à 22:41

      Depuis 2017, le plafond s’applique à la périodicité du salaire. Si c’est un salaire mensuel, le plafond mensuel pour 2019 est de 3 377,00 €. Vous n’avez probablement pas cotisé en tranche B. Lisez attentivement vos fiches de paie.

      Répondre à ce message

  • 34 Agirc-Arrco Modalités d’attribution des points de retraite complémentaire Le 16 février 2023 à 15:09

    Bonjour,

    J’ai bien compris ce que vous m’avez expliqué concernant le calcul du point et en appliquant la règle que vous m’avez donné pour l’année 2019 (6,2% du salaire brut /17,0571=points) je trouve le nombre de points indiqués sur mon relevé à la différence que pour mes revenus dépassant le plafond, ce n’est pas le salaire brut mais l’assiette plafonnée utilisée pour le calcul de la tranche 1 qui me donne le bon résultat. La tranche 2 pourtant mentionnée sur le bulletin de salaire avec appel de cotisation n’est pas prise en compte.

    Le total des points ne devrait-il pas être égal à (6,2% de l’assiette plafonnée /17,0571)+(17% du salaire au dessus du plafond/17,0571) ?

    Merci pour votre aide.

    Répondre à ce message

    • Le 17 février 2023 à 17:34

      C’est surprenant. Les cotisations versées par l’employeur sont transformées en points par des ordinateurs. Une erreur de déclaration est possible mais avec la DSN c’est très rare.

      Répondre à ce message

  • 34 Agirc-Arrco Modalités d’attribution des points de retraite complémentaire Le 9 février 2023 à 14:59

    Bonjour,
    Avant tout, merci pour vous fiches et votre réactivité.

    Petite question vs la future retraite soit disant proche des 1200€.
    Avec le régime général dans le privé, j’ai lu que la retraite d’une personne au SMIC serait d’environ avec certaines aides de 850€.
    Le complément serait par les complémentaires, soit environ 350€… ce qui me parait peu probable vs un SMIC.

    Pouvez-vous nous dire combien de points gagne une personne au SMIC durant tout l’année 2022 ?
    Ceci afin de multiplier par 43 ans et le point d’environ 1,35€ afin de vérifier si cette cible de 1200€ (que je suppose hors CSG, CRDS, casa et AM pour cet exemple) est vraiment possible comme le rabâche actuellement le gouvernement.

    Merci bien.

    Répondre à ce message

    • Le 9 février 2023 à 22:07

      Oui, le gouvernement ne dit pas tout. Selon une réponse de l’Agirc-Arrco à un journaliste, une personne au Smic et à temps plein toute sa vie percevrait 255 euros par mois, minoration temporaire comprise (fiche 36).
      Le ministre donne des moyennes plus élevées. De plus le minimum contributif expliqué fiche 22 sera à 822 € par mois maximum, soit pour une carrière complète cotisée.

      Répondre à ce message

      • Le 10 février 2023 à 09:31

        Merci Claude pour cette prompte réponse.

        Cela confirme mes calculs : il manque une bonne centaine d’Euro !

        Attendons de leur part une explication bien fumeuse comme par exemple :
         oui mais l’exemple donné était bien pour une personne au SMIC …mais avec une majoration de 10% pour 3 enfants

        Répondre à ce message

  • 34 Agirc-Arrco Modalités d’attribution des points de retraite complémentaire Le 3 février 2023 à 09:10

    Bonjour,
    Depuis 2019 mon salaire n’a pas bougé, mais je fais 4 heures de moins par semaine.
    Y a-t-il une incidence sur le bénéfice des points.
    Merci d’avance pour votre réponse.
    Cdt.

    Répondre à ce message

    • Le 3 février 2023 à 09:24

      Seules les cotisations versées au titre de la retraite complémentaire sont prises en compte pour l’attribution de points.

      Répondre à ce message

      • Le 4 février 2023 à 13:18

        Bonjour Gilbert ,
        Un grand Merci pour votre prompte réponse qui a répondu à mes attentes. J’ai une autre question concernant des cotisations supplémentaires payées par rapport aux taux légaux chez Malakoff Mederic entre 1988 et 2000 (Cotisations IREC - IRPSIMMEC à hauteur de 7.5% de ma remuneration brut mensuel) soit un montant non négligeable de cotisations. Normalement ces cotisations auraient dû être converties automatiquement en points Arrco lors lors du rapprochement AGIRC -ARRCO mais je ne les retrouve pas dans mon releve de carriere !!! .Pourriez vous me donner votre avis d’expert sur le sujet ainsi que la procédure à suivre pour faire valoir mes droits ?
        Merci par avance pour votre aide
        Cordialement
        Gilles Delecroix

        Répondre à ce message

  • 34 Agirc-Arrco Modalités d’attribution des points de retraite complémentaire Le 1er février 2023 à 04:25

    Bonjour,

    j’ai une question concernant mes cotisations de retraite complémentaire pour attribution de points AGIRC ARRCO base 2021 soit un PASS de 41136€ annuel pour la tranche 1

    1) Le taux contractuel pour la tranche 1 est de 6.2% (3.72% pour l’employeur et 2.48% pour le salarié)
    2) Le taux de cotisation pour la tranche 1 est de 7.87% (4.72% pour l’employeur et 3.15% pour le salarié) mais ma société cotise à hauteur de 10.37% (6.22% pour l’employeur et 4.15% pour le salarié) soit 2.5% de plus que le taux de cotisation légal.
    Comment cela se traduit en terme de points supplémentaires ?
    Est ce que cela implique un taux contractuel supplémentaire de 2.5% soit 8.7% au lieu de 6.20% ?
    Faut il appliquer la décote du taux d’appel de 127% (2.5% / 127 = 1.968%) soit 8.168% au lieu de 6.20% ?
    Je vous remercie par avance pour votre réponse

    Cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 1er février 2023 à 15:35

      Quand les 45 régimes ont été fusionnés en 1999, le taux pouvait varier de 4 à 8%. Le taux minimum est passé obligatoirement à 6%. Et les taux entre 6 et 8% sont restés uniquement pour les entreprises qui en bénéficiaient déjà grâce à des accords d’entreprise.
      Il est donc possible que pour le salaire sous le plafond, vous soyez dans une entreprise ayant le droit à un taux contractuel entre 6 et 8.
      Le taux d’appel s’applique sur la totalité du taux contractuel.

      Répondre à ce message