UNION CONFÉDÉRALE CFDT DES RETRAITÉS

E. Retraites Anticipées des Fonctionnaires


42 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune


Les fonctionnaires bénéficient de la retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune obtenue au départ par la CFDT. Les nouvelles règles sont les mêmes qu’au régime général et présentées fiche 13. La possibilité, pour un fonctionnaire classé en catégorie active, de partir 5 à 10 ans avant l'âge d'ouverture des droits à la retraite est présentée dans la fiche 47.

Mise à jour :
(les mises à jour précédentes sont retirées)
 selon loi, décrets et circulaire Cnav applicables au 1er septembre 2023 (16/8/23) ;
 ajout encadré point 2 sur « retraite avant 60 ans » (7/11/23).
Bon à savoir

Les nouveaux paliers de la réforme de 2023

Quatre paliers d’âge (au lieu de deux) :
 année des 16 ans pour un départ à partir de 58 ans ;
 année des 18 ans pour un départ à compter de 60 ans ;
 année des 20 ans pour un départ entre 60 et 62 ans selon l’année de naissance ;
 année des 21 ans pour un départ à partir de 63 ans.

1. Avoir eu une activité jeune

Pour remplir la condition d’activité jeune, il faut avoir validé au moins 5 trimestres à la fin de l’année civile d’un des quatre paliers, ou 4 trimestres si né au dernier trimestre (voir tableau 1).

Tous les trimestres jeunes sont pris en compte, y compris les trimestres assimilés obtenus dans les autres régimes de retraites (chômage, maladie…).

Un fonctionnaire obtient un trimestre pour 90 jours de service.

Attention !

Année civile

En matière de retraite, l’année concernée est l’année civile : elle va du 1er janvier au 31 décembre.

2. Avoir eu une carrière longue

Bon à savoir

Exceptions si droit à la retraite avant 60 ans

Une dérogation concerne les droits au départ anticipé autres que les catégories actives, soit une retraite pour carrière longue, mais aussi pour invalidité, fonctionnaire handicapé, enfant invalide, conjoint invalide, parent de 3 enfants.
Si la date d’ouverture du droit à la retraite est atteinte avant 60 ans, la durée de services et de bonifications requise sera :
 pour ceux pouvant liquider leur pension avant le 1er septembre 2023, à la durée applicable avant la réforme de 2023 (voir article) ;
 pour ceux pouvant liquider leur pension à compter du 1er septembre 2023, durant une période transitoire, en fonction de la date d’ouverture du droit : 2023 et 2024 = 169 trimestres ; 2025 = 170 ; 2026 = 171 ; 2027 = en fonction de l’année de naissance.

Pour remplir la condition d’une « carrière longue », le nombre de trimestres cotisés, tous régimes de base obligatoires confondus, doit être au moins égal au nombre de trimestres exigés pour sa génération (voir tableau 1).

Le tableau 1 donne les différentes modalités en fonction de l’année de naissance.

La durée cotisée est la durée totale des périodes de service (voir fiche 48).

Seuls 4 trimestres de congés de maladie statutaires (dont longue maladie, longue durée, Citis), comptent comme cotisés. Ils s’appliquent à l’ensemble des régimes dans la limite de 4 trimestres.

Seuls 4 trimestres de service national comptent comme cotisés.

Ne sont pas considérés comme cotisés les périodes de disponibilité, de congé de fin d’activité, ainsi que les diverses bonifications.

Ne sont pas considérés comme cotisés les trimestres achetés (études et années incomplètes).

Pour les polypensionnés, sont également pris en compte d’autres périodes appelées réputées cotisés (voir la liste au point 3 de la fiche 13).

Les temps partiels ou non complets sont pris en compte sur la base du temps plein pour la durée d’assurance ayant donné lieu à cotisation (voir fiche 46).

Le nombre total de trimestres (cotisés et réputés cotisés) ne peut dépasser 4 pour une année civile, cas fréquents lors de l’entrée dans la fonction publique.

Pour les périodes cotisées au régime général, lisez la fiche 13 du guide : 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune

Bon à savoir

Clause de sauvegarde

Les fonctionnaires nés entre le 1er septembre 1961 et le 31 décembre 1963 et ayant 168 trimestres cotisés avant le 1er septembre 2023, conservent le droit à la retraite anticipée carrière longue.
Le calcul de leur retraite s’effectue sur la base des trimestres exigés à partir de septembre 2023. S’il a moins de trimestres, il y aura proratisation mais pas de décote.

Tableau 1. Nouvelles conditions à remplir pour un départ anticipé

Le départ devient possible dès que le fonctionnaire remplit toutes les conditions. Par exemple, s’il lui manque un trimestre pour partir à un âge indiqué dans le tableau, il pourra partir dès qu’il aura obtenu le trimestre manquant.

Naissance Tr jeune (1) Tr cotisés (2) Départ
9à12/1961 (3) 20 ans 169 (6) 61 ans
1962 20 ans 169 (6) 60 ans
1à8/1963 (4) 20 ans 170 (6) 60 ans
9à12/1963 (5) 16 ans 170 (6) 59 ans
18 ans 170 (6) 60 ans
20 ans 170 (6) 60 ans
20 ans 170 60 ans et 3 mois
1964 16 ans 171 58 ans
18 ans 171 60 ans
20 ans 171 60 ans et 6 mois
1965 16 ans 172 58 ans
18 ans 172 60 ans
20 ans 172 60 ans et 9 mois
21 ans (7) 172 63 ans
1966 16 ans 172 58 ans
18 ans 172 60 ans
20 ans 172 61 ans
21 ans 172 63 ans
1967 16 ans 172 58 ans
18 ans 172 60 ans
20 ans 172 61 ans et 3 mois
21 ans 172 63 ans
1968 16 ans 172 58 ans
18 ans 172 60 ans
20 ans 172 61 ans et 6 mois
21 ans 172 63 ans
1969 16 ans 172 58 ans
18 ans 172 60 ans
20 ans 172 61 ans et 9 mois
21 ans 172 63 ans
1970 16 ans 172 58 ans
18 ans 172 60 ans
20 ans 172 62 ans
21 ans 172 63 ans

(1) Règle générale des trimestres jeune ne change pas : 5 avant la fin de l’année civile, 4 avant la fin de l’année civile si né au dernier trimestre.
(2) Trimestres cotisés requis pour son année de naissance.
(3) Né entre le 1er septembre et le 31 décembre 1961
(4) Né entre le 1er janvier et le 31 août 1963
(5) Né entre le 1er septembre et le 31 décembre 1963
(6) Droit ouvert si 168 trimestres cotisés ou réputés cotisés avant septembre 2023 et trimestres jeune l’année des 20 ans.
(7) Ce palier ouvre droit à une retraite anticipée à 63 ans, donc à partir de la génération 1965, les générations précédentes ayant une retraite légale à 63 ans ou avant.

Poser une question

3087 messages
modération a priori

La réponse à votre question sera apportée par un militant retraité bénévole... Merci de lire la fiche avant de poser une question...

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

  • 42 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 1er juin à 09:03

    Bonjour,

    Pôle emploi peut-il cesser de m’indemniser dès que je remplis les conditions pour bénéficier d’un départ à la retraite « carrière longue », sans attendre que j’atteigne l’âge légal ? 62 ans et 6 mois dans mon cas (né en mars 1962) ?

    Carrière mixte RG et fonction publique.

    Merci pour votre réponse.

    Répondre à ce message

  • 42 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 20 mai à 20:43

    Bonjour,
    Je suis né le 23/10/1964 et j’ai commencé ma carrière le 12/08/1982 dans la fonction publique, je désire partir à la retraite dans le cadre des carrières longues le 01/05/2025 à 60 ans et 6 mois mais seulement avec 170 trimestres et 80 jours au lieu de 171 trimestres requis.
    D’après vous dois-je attendre le 01/06/2023 pour partir à la retraite, moi je pense que la règle de l’arrondi s’applique, donc un départ possible dès le 01/05/2025.
    Par avance, avec mes remerciements.
    Cordialement.
    Daniel PASQUIER

    Répondre à ce message

    • Le 20 mai à 22:36

      La règle de l’arrondi ne s’applique pas pour la durée d’assurance comme expliqué fiche 48.
      Vous devrez travailler un mois de plus, pour avoir 90 jours et un trimestre de plus. C’est trop pour vous ?

      Répondre à ce message

  • 42 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 6 mai à 14:43

    Bonjour,
    La CNRACL, a traité et valider mon départ à la retraite en carrière longue à 60 ans.
    Ma complémentaire Agirc-Arco viennent de s’apercevoir qu’il me manquait 2 trimestres.
    Vais-je avoir une décote de ma retraite complémentaire ? ou un malus d’un certains pourcentage sur une durée fixée ?
    Est ce que ma complémentaire peut annuler ma validation de retraite dans le public pour le manque de 2 trimestres ?
    Cordialement.

    Répondre à ce message

    • Le 6 mai à 18:32

      Vous n’avez pas de réponse de l’assurance retraite (Carsat ou Cnav) ?
      Vous avez probablement travaillé à temps partiel en tant que fonctionnaire. Dans ce cas, votre relevé de carrière mentionne vos trimestres en liquidation et non vos trimestres réels comme expliqué fiche 46.
      La CNRACL doit indiquer dans votre relevé de carrière la durée d’assurance valable pour la retraite anticipée dans son régime, sachant que pour le régime général elle voit vos trimestres cotisés. Les règles sont identiques dans tous les régimes concernant le durée cotisée nécessaire. La CNRACL ne trompant pas, le problème vient de l’information dont dispose vos autres régimes de retraite.
      Vous pouvez répondre à l’institution qui gère pour vous le régime Agirc-Arrco (laquelle ?) ceci : « Pour la durée d’assurance cotisée, le temps partiel des fonctionnaires est compté comme du temps plein. Pour la durée en liquidation (calcul de la pension), le temps partiel est compté pour la quotité de services réellement effectuée. »

      Répondre à ce message

  • 42 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 12 septembre 2023 à 16:03

    Bonjour
    Je suis né le 4 octobre 1963, avec 4 trimestres cotisés avant le 31 décembre 1983.
    Je suis en dispositif de "pré-retraite" à La Poste, avec un calcul initial de départ (effectué en 2022) en carrière longue au 1er décembre 2024, à 61 ans et un mois avec 168 trimestres cotisés à cette date.
    Je ne comprends pas complètement votre tableau... la lecture que j’en fais, est que je partirais au 1er juin 2025, avec 170 trimestres cotisés, soit 6 mois supplémentaires.
    Ma lecture est-elle correcte ?
    Un grand merci pour tout le boulot que vous faites depuis des années sur votre site.
    JMarc LETANG

    Répondre à ce message

  • 42 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 19 avril à 13:06

    Bonjour, je suis né le 22/12/1966 et j’ai fait mon service national du 1er/12/1985 au 30/11/1986.

    De ce fait est-ce que je vais pouvoir bénéficier d’une carrière longue avant 20 ans ?

    D’après ce que j’ai compris, 4 trimestres suffisent si on est né en fin d’année ?

    Merci.

    Répondre à ce message

  • 42 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 7 avril à 19:02

    Bonsoir, je suis ouvrier d’état depuis 2003 avec des périodes à temps plein et à temps partiel.les trimestres cotisés sont ils au prorata du % du TP ? Mon parcours dans le privé 98 trimestres retenus 78 trimestres. Je n’arrive absolument pas à obtenir mon relevé de carrière par la RH du ministère des armées. Lors de cette 2 eme partie de carrière j’ai accumulé 694 jours d’arrêts maladie ordinaires et professionnels et 183 en Congés Longue Maladie j’ai donc dépassé les 4 trimestres de franchise. Sans connaître le nombre de jours supplémentaires à effectuer pour avoir finalement tous mes trimestres.Je vais avoir 60 ans en fin 2024 et navigue à vue sans infos. Je pense pouvoir bénéficier d’un carrière longue car j’ai les 4 trimestres avant 20 ans car je suis de fin d’année Cordialement Brigitte

    Répondre à ce message

    • Le 7 avril à 22:36

      Pour le droit à la retraite anticipée pour carrière longue, le temps partiel compte comme du temps plein. C’est uniquement pour le calcul de la retraite qu’il est compter selon la durée réelle.
      Les jours de congés maladie dépassant 4 trimestres ne comptent plus dans la durée cotisée.
      Votre relevé de carrière est disponible dans votre compte retraite en ligne sur info-retraite.fr
      A vous ensuite d’enlever les trimestres non cotisés.

      Répondre à ce message

  • 42 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 25 mars à 08:43

    Bonjour.
    Je suis né le 01/10/1965 et totalise 4 trimestres avant la fin de l’année de mes 16 ans.
    Je peux donc demander un départ en retraite à 58 ans.
    Avec la réforme, il me faut maintenant 172 trimestres. Je les aurais en 2025 mais au paragraphe 2 de cette fiche, je lis qu’il y a une exception si je valide le droit de départ avant fin 2024 (ce qui est le cas il me semble, 58 ans au 01/10/2023), il ne me faudrait que 169 trimestres, que j’aurais au 01/07/2024.
    Confirmez vous cela car c’est la première fois que je vois cette info et personne ne m’en à parlé.
    Merci pour votre engagement.

    Répondre à ce message

    • Le 28 mars à 02:07

      @ Alain

      Bonsoir,

      Cela ne concerne que les fonctionnaires éligibles au dispositif carrière longue

      Répondre à ce message

      • Le 28 mars à 19:26

        @p-o
        Oui, c’est mon cas.
        Mais est-ce que cela me concerne, vu ce que j’expose plus haut ?
        Cordialement.

        Répondre à ce message

        • Le 29 mars à 02:05

          @ Alain

          Bonsoir,

          OUI vous êtes concerné et vous devrez lors de votre demande de retraite vous référer au décret 2023-435 .

          Une dérogation prévue dans le décret 2023-435 concerne les droits au départ anticipé autres que les catégories actives.

          Répondre à ce message

          • Le 29 mars à 18:59

            Merci beaucoup. Vous m’êtes d’une grande aide.
            Je vous embête encore.
            Le service des retraites de l’état m’a dit que j’aurais mes droits au 01/03/2025 où j’aurais alors 172 trimestres (sans tenir compte de ce décret visiblement).
            J’ai donc fait déjà une demande pour cette date (et déposé une demande de radiation des cadres pour cette date).
            Je constate effectivement que je pourrais faire valoir mes droit pour plus tôt. Idéalement je souhaiterais au 01/09/2024. Comment faut-il procéder ? Dois-je demander une confirmation préalable au service des retraites, puis-je modifier ma demande, dois-je l’annuler et la refaire ?
            Cordialement.
            Alain

            Répondre à ce message

            • Le 29 mars à 21:36

              Au point 2, un encadré vous explique : Exceptions si droit à la retraite avant 60 ans

              Répondre à ce message

            • Le 1er avril à 00:39

              @ Alain

              Bonsoir,

              Le mieux serait d’annuler votre demande au motif que vos droits sont ouverts avant la date indiquée par le SRE puis de faire une nouvelle demande en tenant compte du préavis que vous devez à l’administration.

              Répondre à ce message

  • 42 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 19 mars à 13:15

    bonjour monsieur,
    je viens vous poser une question.
    voila je dois partir a la retraite le 1 juillet 2024 et il me reste 50 jours de cp et de jrtt puis je les prendre avant la date de départ ?
    moi je veux les prendre avant cette date . est ce que mon patron peut me les refuser .
    merci de votre réponse .
    bonne journée .

    Répondre à ce message

  • 42 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 19 mars à 10:00

    Bonjour à vous,

    Je suis statut ouvrier d’état et carrière longue pouvant partir à 60 ans et 6 mois (5 tri avant 18 ans et 172 tri faits).
    Est-ce que je peux bénéficier aussi de l’IDV pour un départ à 58 ans et 6 mois ?
    Si oui, est-ce qu’il y aurait des conséquences sur mon nbre de trimestres réalisés et mon montant retraite ?

    A vous lire

    Cordialement,

    Répondre à ce message

  • 42 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 17 mars à 18:02

    Etant interessée par un TPAS,vaut il mieux surcotiser pour avoir une retraite complete soit 171 trimestres ?
    Cordialement

    Répondre à ce message

  • 42 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 14 mars à 13:08

    Bonjour, reconnu travailleur handicapé (entre 50 et 80%) depuis le 18 janvier 2024 suite à une opération en date de septembre 2003 . Aujourd’hui je souhaiterai savoir si je peux bénéficier d’une reconnaissance rétroactive de cette période d’incapacité ( soit 81 trimestres ) . Si oui quelle démarche à effectuer svp ? Cordialement

    Répondre à ce message

  • 42 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 9 mars à 16:10

    Bonjour

    je suis éligible à La carrière longue. je suis née en 1963 et il me faut 170 trimestres cotisés en durée d’assurance.

    j’ai validé mes services civils en 1982 pour la période du 24 mai au 31 décembre 1982 soit 7 mois et 7 jours

    mais je souhaiterai savoir comment ont été calculés le nombre de trimestres (aucune activité du 1er janvier au 23 mai 1982) ?

    Est ce que j’ai droit à 2 trimestres et 37 jours ou plus ?
    Je vous remercie

    Répondre à ce message

    • Le 10 mars à 20:10

      Le régime des fonctionnaires attribue 1 trimestre par période 90 jours. Contrairement au régime général.
      Vous le voyez sur votre relevé de carrière.

      Répondre à ce message

    • Le 11 mars à 06:03

      @ NC

      Bonsoir,

      Est ce que j’ai droit à 2 trimestres et 37 jours ou plus ?

      NON mais vous validerez le dernier trimestre avec uniquement 53 jours de travail puisque votre reliquat de 37 jours sera alors pris en compte.

      Répondre à ce message

  • 42 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 29 février à 16:13

    Bonjour .,je suis iligibe pour un départ à la retraite le 01 04 24.dosier complet. jai Reçu la semaine dernière mon relevé carrière actualisé. Suivi d une mention que prochainement je recevai une notification avec le montant de ma retraite d apret ce relevé m’a question est pourquoi j ai rien eu à ce jour y reste 4 semaine. Et y faut faire le préavis. Prévoir une mutuelle j ai envoyer 2 mails à la carsat mais la réponse est nous somme surchargé à cause de la nouvelle réforme soyer patient...avez vous eu ce cas merci

    Répondre à ce message

  • 42 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 20 février à 08:59

    Bonjour,

    Je suis fonctionnaire au ministère de l’Intérieur, et je pars en retraite au 1er mai 2024 avec 170 trimestres (carrière longue). Ma demande a été prise en compte le 26/10/2023, et là présentement à deux mois de l’échéance elle est toujours en "cours de traitement", je n’ai toujours pas eu notification du document officiel d’indication du montant de la pension.
    Le SRE me dit que c’est "dans les encours de mon employeur" : renseignement pris,mon service RH m’a dit que lui ne pouvait pas pas agir, car c’est le service des pensions à Draguignan qui traite le dossier.
    Cette absence de notification est-elle normale, habituelle ? ou dois je m’inquiéter et essayer de faire bouger les choses ?

    Merci de me répondre, si vous avez des informations..

    Bonne journée

    AB 05

    Répondre à ce message

    • Le 20 février à 14:57

      Vous êtes le premier à nous poser la question du traitement des pensions à Draguignan. je n’ai pas d’informations. Mais si vous n’y aviez pas droit, vous le sauriez déjà à mon avis.

      Répondre à ce message

  • 42 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 19 février à 16:15

    Bonjour, je suis née en 1967 . J ai mes 5 trimestres avant mes 20 ans dans le secteur Privé j ai travaillé 14 ans dans le secteur privé et depuis 2002 je travaille en milieu hospitalier publique catégorie active B . Dois je acquérir 169 ou 172 trimestres pour prétendre à la carrière longue ? Merci pour votre réponse

    Répondre à ce message

    • Le 19 février à 19:12

      Pour la retraite anticipée carrière longue, c’est bien 172 trimestres cotisés et au moins 60 ans
      Pour la retraite au titre de la catégorie active indiquée fiche 47, l’ouverture du droit est à 57 ans et 6 mois si vous avez 17 années en catégorie active.

      Répondre à ce message

  • 42 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 11 février à 21:28

    Bonjour,

    J’ai travaillé quelques années à temps partiel à 50% en tant que fonctionnaire à l’hopital (caisse CNRACL). Sur mon relevé de carrière, durant ces années j’ai bien 4 trimestres d’assurance mais seulement 2 trimestres comptés cotisés. Du coup l’assurance retraite me dit que je n’ai pas les trimestres nécessaires pour faire valoir une carrière longue.
    Est ce que c’est bien juste ? Les années à temps partiel à 50% comptent pour seulement 2 trimestres dans le cadre des trimestres requis pour carrière longue ?
    Le service privé France Retraire m’affirme que ces années sont censées compter pour 4 trimestres dans le cadre d’une carrière longue mais l’Assurance Retraite m’affirme le contraire ... Je ne sais pas quoi faire, je ne sais pas si je peux ou non partir en retraire anticipée pour carrière longue.

    Merci par avance pour votre retour

    Meilleures salutations,

    /Michael

    Répondre à ce message

    • Le 11 février à 22:55

      Le relevé CNRACL ne mentionne pour le moment que les trimestre pour liquidation de la retraite et pas les trimestres d’assurance. Comme expliqué fiche 46, il y a deux décomptes de trimestres pour les fonctionnaires à temps partiel. Cela n’existe pas à l’assurance retraite mais que la plupart des liquidateurs connaissent, contrairement aux réponses par téléphone.
      Faites une demande de retraite anticipée carrière longue à la bonne date via votre employeur à la CNRACL, le situation se débloquera ensuite.
      Avez-vous consulter votre compte retraite dans le site officiel info-retraite.fr ?

      Répondre à ce message

      • Le 12 février à 09:32

        Bonjour Claude,

        Merci beaucoup pour votre réponse claire et rapide.
        En effet sur info-retraite.fr quand je fais une simulation il est bien indiqué que je peux partir en anticipé pour carrière longue à 61 ans et 9 mois. Cependant sur le site officiel lassuranceretraite.fr mon age de départ est celui de l’age légal, dans mon cas 62 ans et 6 mois. J’ai eu un souci avec 2 trimestres travaillés avant mes 18 ans qui n’étaient pas pris en compte. La correction a bien été faite et prise en compte sur info-retraite.fr mais pas sur lassuranceretraite.fr. Je me demande si ce n’est pas l’origine de tous mes problèmes ... C’est peut être la raison pour laquelle tous mes interlocateurs téléphoniques me disent que je ne peux pas prétendre à une carrière longue. C’est peut être à cause de ces 2 trimestres qui m’ont été validés par courier mais qui n’ont pas encore été reportés sur lassuranceretraite.fr. J’ai fait la demande de correction en Decembre 2022 ..
        Que pensez vous de la situation ? Que puis je faire ?

        Salutations,

        /Michael

        Répondre à ce message

        • Le 12 février à 22:15

          C’est surprenant car info-retraite va chercher les infos dans les ordinateurs des autres régimes.
          Ce n’est pas le simulateur qui compte mais votre relevé de carrière.

          Répondre à ce message

      • Le 12 février à 14:58

        Bonjour Claude,

        Merci beaucoup pour votre réponse rapide et claire.

        En effet sur le site info-retraite.fr, quand je fais une simulation il est écrit que je peux partir en anticipé pour carrière longue. Mes trimestres affichées ici correspondent bien à 4 trimestres chaque année ou j’étais à temps partiel.
        Par contre coté Assurance Retraite ils ne veulent rien savoir ... Il ne veulent pas prendre ma demande de retraite ancitipé en me disant que je n’ai pas les trimestres cotisés nécessaires.
        Je viens également d’avoir au téléphone la liquidatrice de la caisse des hopitaux ou je travaille qui m’a fait un bilan complet et une simulation complète et maintient que je n’ai pas le droit à une carrière longue à cause de mes années à temps partiel.
        Je ne sais plus quoi faire ni à qui m’adresser ... Tout le monde semble me dire que les années à temps partiel comptent au prorata du temps travaillé pour le décompte des trimestres dans le cadre d’une carrière longue. L’assurance retraite me le dit, la CNRACL me le dit, mon employeur me le dis ... Et en meme temps le cabinet privé France Retraite et vous meme me dites le contraire.

        J’ai bien compris votre réponse, selon vous les trimestres pris en compte pour une carrière longue sont les trimestres d’assurance tous régime et non les trimestres liquidables, c’est juste ? Donc un fonctionnaire à mis temps 50% toute sa carrière a potentiellement le droit à un départ anticipé pour carrière longue, c’est juste ? C’est seulement le montant de sa pension qui sera limité à cause de son 50%, ou à ce moment la ce sont les trimestres liquidables qui sont pris en compte. J’ai bien compris ?

        Si oui, que puis je faire pour débloquer ma situation ? A qui m’adresser ?

        Meilleures salutations,

        /Michael

        Répondre à ce message

        • Le 12 février à 23:15

          La CNRACL connait le droit des retraites. Ecrivez-leur pour demander si le temps partiel compte bien comme du temps plein dans la durée d’assurance prise en compte pour une carrière longue.
          Le site de la CNRACL est clair : Modalité de prise en compte des périodes en durée d’assurance cotisée

          Répondre à ce message

          • Le 15 février à 15:03

            Je viens d’avoir un agent de la CNARCL au téléphone. Il me confirme que chez eux (différent du privé), pour le décompte des trimestres d’une carrière longue, ils se basent sur la durée effective de temps de travail. Donc un temps partiel à 50% compte 2 trimestres par an cotisés. Ce seront donc 2 trimestres par an qui seront pris en compte dans le décompte pour la carrière longue.

            Répondre à ce message

            • Le 15 février à 22:52

              Le renseignement par téléphone n’est apporté par des employés expérimentés. Je regrette mais il se trompe.
              je vous ai répondu en vous suggérant d’écrire car une réponse écrite engage la CNRACL. Et en plus je vous ai mis le lien vers le site de la CNRACL qui précise que les temps partiel compte à 100% pour la durée cotisée.
              Si vous ne tenez pas compte de ma réponse, inutile de poser une question.

              Répondre à ce message

              • Le 16 février à 07:58

                Je suis désolé, biensur que j’ai lu avec attention et pris en compte votre réponse. Je n’avais juste pas compris que écrire ou téléphoner était différent. Je pensais qu’un interlocuteur direct à la CNARCL pourrait me renseigner correctement. Je vais leur écrire de ce pas.
                Et par rapport au lien que vous avez envoyé, je l’ai regardé également biensur mais je ne trouve pas l’information dans la page que j’ai parcouru complètement. Il y a bien un tableau à la fin avec les "Modalités de prise en compte des périodes en durée d’assurance cotisée" mais je n’ai pas trouvé d’information sur le temps partiel.
                Il y a les services civiles à temps partiel, les temps partiels de droit pour élever un enfant, les temps partiels thérapeutiques et un autre type de temps partiel pendant lequel le salarié a recu une indemnité particulière. Ce sont tous des cas particuliers et je n’ai pas vu la case qui précise que les temps partiels "classiques"/sur autorisation comptent à 100%.
                Il y a également la phrase qui dit "La durée d’assurance cotisée s’entend de la durée totale des périodes d’activité ayant donné lieu au versement de retenues pour pension ou de cotisations vieillesse par l’agent" mais elle ne précise pas le cas des temps partiel.

                Est ce que je peux vous demander quelle partie/quelle phrase dans cette page vous permet de conclure sur la question ?
                Je suis désolé si mes réponses peuvent paraitre stupides mais je vous assure que je fais de mon mieux pour comprendre tout ca et utiliser avec attention toutes vos réponses.

                Merci encore pour votre aide

                Répondre à ce message

                • Le 16 février à 08:19

                  Le site de la CNRACL indique :« Services civils à temps partiel ou temps non complet 100% ». C’est clairement votre cas, le temps partiel. La mention « sur autorisation » vise à faire la différence avec le temps partiel « de droit pour élever un enfant », mais les deux comptent comme du temps à 100% dans la durée cotisée de la retraite anticipée carrière longue.

                  Répondre à ce message

                  • Le 16 février à 20:00

                    Oula d’accord ... Moi je pensais que les services civils c’était relatif à un service de type armée ou bien service civique de type engagement volontaire d’interet général ... Je ne me doutais pas du tout qu’un infirmier standard dans un hopital public rentrait dans la case "Service civil" par défaut.

                    Répondre à ce message

                    • Le 16 février à 22:42

                      Pour l’État il y a les fonctionnaires civils et les militaires qui ont des règles différentes.

                      Répondre à ce message

                      • Le 17 février à 00:43

                        Merci beaucoup pour toutes ces informations, je vais essayer de contacter par écrit la CNACRL avec ces éléments à l’appui. Je suis tout de meme extrement choqué de constater que ni les agents de la CNACRL, ni le liquidateur retraite chez mon ancien employeur ne connaissent correctement le droit de la fonction publique hospitalière. C’est pourtant leur métier, ils ont ce genre de cas tous les jours normalement. Ce n’est pas quelque chose de nouveau ni de très spécifique mon cas.

                        Répondre à ce message

                        • Le 17 février à 11:01

                          Seuls les liquidateurs de la CNRACL ayant bénéficié d’un an et demi de formation maitrisent le droit à le retraite des fonctionnaires (les trois fonctions publiques ont les mêmes règles).
                          Les temps partiels sont peu nombreux et il faut avoir été confronté à la question pour s’en rappeler.
                          Le plus important est que vous soyez correctement renseigné sur vos droits pour les faire valoir. S’il n’y avait jamais de problème, on ne serait pas obligés de réaliser ce guide pour les adhérents CFDT.

                          Répondre à ce message

  • 42 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 19 janvier à 08:43

    Bonjour,
    Né en juin 1968, j’ai commencé jeune (15ans -non cotisé),début de carrière en 1984 à l’âge de 16ans au privé, à ce jour 157 trimestres (9 trimestres avec le service militaire, et 128 fonction publique service actif).L’assurance retraite m’informe que mon départ est de 60ans et 3mois.
    J’aurais tous les trimestres en 2027:172
    J’étais également TUC, et j’ai renseigné sur le site mes périodes, j’attends la suite, pas de réponse actuellement.
    Je vais également faire un rachat de trimestres pour la période de 1985,car il me manque 2 trimestres pour ma période d’apprentissage.
    Dans l’ensemble c’est possible de partir à 60ans.
    Merci à vous.

    Répondre à ce message

    • Le 19 janvier à 14:45

      Oui, lisez la fiche 13 pour la période cotisée au régime général.

      Répondre à ce message

    • Le 21 janvier à 05:04

      @ DIDIER 68

      Bonsoir,

      Vous pourrez partir au titre du régime général à compter de 60 ans si vous totalisez à cet âge 172 trimestres cotisés ou réputés cotisés tous régimes
      Le service militaire n’attribue qu’un maximum de 4 trimestres réputés cotisés au titre du dispositif carrière longue sur les 5 trimestres validés à ce titre qui seront à votre choix pris en compte par le régime général ou celui des fonctionnaires.

      Vous pourrez partir au titre de la catégorie active du régime fonction publique à compter de l’âge de départ fixé pour votre génération.

      Les trimestres TUC validés par la CARSAT ne vous seront utiles que pour le régime catégorie active des fonctionnaires puisqu’ils ne sont pas éligibles au dispositif carrière longue.Par contre ils seront comptabilisés dans la durée d’assurance du régime général pour le calcul de votre retraite CARSAT.

      Les trimestres rachetés au titre de l’apprentissage sont depuis le 1er septembre 2023 considérés comme des trimestres cotisés sous réserve de produire à la CARSAT votre contrat d’apprentissage.

      Les 2 trimestres rachetés vous permettront de partir à 60 ans avec 172 trimestres cotisés ou réputés cotisés sous réserve que votre service militaire vous permettent de valider 4 trimestres une année ou vous ne validez pas d’autres trimestres.

      Répondre à ce message

      • Le 22 janvier à 09:18

        Bonjour p-o,

        Merci pour tous ces informations.
        Sur mon relevé de carrière , le service militaire est bien pris en compte pour les 4 trimestres.
        Détails ;
        TOTAL DURRE D’ASSURANCE : 29
        Trimestres retenus :157
        Trimestres cotisées : 154

        En 2023, j’ai déjà racheté 1 trimestre pour mon apprentissage (année 1984).
        Je vais encore racheté 1 trimestre cette année pour comblé l’année 1985.
        En ce qui concerne la période de TUC, je vais encore attendre sur mon relevé si ces jours sont pris en compte, sinon , je vais également les achetés à part.
        Il me reste quelques années à faire avant mon départ en retraite, si tout vas bien je partirais avec mes rachats en juillet 2028 avec 44ans de travail.

        Bonne journée.

        Répondre à ce message

        • Le 23 janvier à 02:49

          @DIDIER 68

          Bonsoir,

          Le rachat ou la validation des trimestres TUC ne vous sera d’aucune utilité si vous partez au titre du dispositif carrière longue puisqu’ils ne sont pas éligibles à celui-ci.

          Leur seule utilité serait de diminuer la décote si vous optez pour un départ au titre des catégories actives de la fonction publique avant d’atteindre l’âge de départ du dispositif carrière longue et la durée d’assurance cotisée ou réputée cotisée demandée par celui-ci.

          Répondre à ce message

          • Le 15 février à 12:09

            Bonjour P.O.,

            Merci beaucoup pour toutes ces informations.
            Pour ma carrière, j’ai fait ma demande de rachat d’un trimestre pour la période d’apprentissage à ROUEN.
            Je vais suivre mon dossier qui prendra environ 6 à 8 mois pour ce rachat.
            Pour ma part je partirais en carrière longue, comme j’ai commencé à 16ans.
            Je regarderais à fur et à mesure si le rachat des trimestres TUC me servira par la suite.
            Cordialement.

            Répondre à ce message

  • 42 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 14 février à 05:58

    1. Est-ce que ces 4 trimestres de maladie cotisés pour la retraite sont comptés de manière consécutive ? Les jours sont-ils décomptés du lundi au samedi ou uniquement les jours de maladie ?
    2. Est-il limité à 4 trimestres de maladie cotisés pour la retraite dans une carrière professionnelle sous peine de perdre les avantages liés à la longue carrière pour la retraite ?
    3. Est-ce que le calcul des 4 trimestres cotisés pour la retraite maximum inclut toutes les périodes de longue maladie, longue durée et Citis ? Et ces périodes ne doivent-elles pas excéder 4 trimestres dans une carrière professionnelle sous peine de perdre les avantages liés à la longue carrière pour la retraite ?

    PS : Mes questions ont fait référence à ce texte ci-dessous :Texte CFDT :Seuls les 4 trimestres de congés de maladie statutaires (dont longue maladie, longue durée, Citis), comptent comme cotisés. Ils s’appliquent à l’ensemble des régimes dans la limite de 4 trimestres

    Répondre à ce message

    • Le 14 février à 11:10

      1. Ce sont les jours inscrits par l’employeur dans votre dossier. Pour les fonctionnaires tous les jours comptent, c’est pourquoi un jour de grève ne coute que 1/30e alors que dans le p^rivé c’est 1/22e (suivant le mois).
      2. Seuls les 365 premiers jours de congé maladie sont pris en compte dans les trimestres cotisés. Si après ce calcul vous remplissez les conditions pour la retraite anticipée carrière longue, vous y avez droit.
      3. De fausses infos circulent sur ce point : on ne perd le droit à la retraite anticipe carrière longue si on a plus de 365 jours de congé maladie. Il faut remplir les trois conditions indiquées (trimestres jeune, trimestres cotisés, âge atteint).

      Répondre à ce message

  • 42 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 12 février à 22:29

    Bonjour, née le 18/04/1962
    Actuellement au chômage (fin des droits octobre 2024) carrière longue départ janvier 2023. Personne m’a informé une obligation de prendre ma retraite et pôle emplois me dit qu’il faudra remboursé le trop persu
    Environ 13 mois. La caisse de retraite ni pôle emplois me l’a annoncé avant, je suis effondré.
    Merci pour votre réponse,
    Cordialement,
    Éric.

    Répondre à ce message

    • Le 13 février à 16:50

      @ Berenguier eric

      Bonjour,

      A vous lire votre indemnisation a dû commencer en octobre 2021 pour une durée maximale de 36 mois.

      La suppression des allocations chômage intervient à l’âge légal de la retraite pour les demandeurs d’emplois pouvant bénéficier d’une retraite à taux plein soit pour la génération 1962 à compter de l’âge de 62 ans et 6 mois depuis la réforme des retraites 2023.
      Les bénéficiaires d’une retraite anticipée ont l’option soit de prendre leurs retraites,soit de continuer à percevoir leurs allocations chômage jusqu’à l’âge légal de la retraite de leur génération.

      Réglementation d’assurance chômage applicable au 1er octobre 2021..
      Unédic.org
      https://www.unedic.org › uploads › 2023/07/21
      PDF

      Circulaire n° 2021-13 du 19/10/2021 _________________________________________________________________________________ 3/5
      CIRCULAIRE n° 2021-13 du 19 octobre 2021
      Direction des Affaires Juridiques
      Réglementation d’assurance chômage en vigueur au 1er octobre 2021

      CONDITION D’AGE
      Conformément à l’article L. 5421-4 du code du travail, l’article 4 c) du règlement d’assurance chômage
      prévoit que peuvent bénéficier de l’allocation d’aide au retour à l’emploi, les travailleurs privés d’emploi
      n’ayant pas atteint l’âge déterminé pour l’ouverture du droit à une pension de vieillesse au sens du 1° de
      l’article L. 5421-4 du code du travail et au plus tard jusqu’à l’âge prévu au 2° de ce même article.
      Il est précisé que les conditions d’âge définies ci-après s’appliquent à tous les allocataires indemnisés
      ou susceptibles de l’être, quelle que soit la date d’ouverture de leurs droits à l’allocation d’aide au
      retour à l’emploi.
      4.1. AGE LÉGAL D’ACCÈS A LA RETRAITE AU SENS DU 1° DE L ’ARTICLE L. 5421-4 DU CODE
      DU TRAVAIL
      L’article L. 5421-4 du code du travail fait référence aux articles L. 161-17-2 et L. 351-1 du code de la
      sécurité sociale fixant respectivement l’âge d’ouverture du droit à une pension de retraite et la durée
      d’assurance requise pour l’ouverture du droit à une pension de vieillesse à taux plein.
      Ainsi, les allocations d’assurance chômage cessent d’être versées aux allocataires ayant atteint l’âge
      légal d’accès à la retraite et justifiant de la durée d’assurance pour avoir droit à une pension de
      vieillesse à taux plein.
      FICHE 1 - CONDITIONS D’ATTRIBUTION 19 / 296
      Age légal d’accès à la retraite
      Le code de la sécurité sociale prévoit que l’âge d’ouverture du droit à une pension de retraite est fixé
      à 62 ans pour les assurés nés à compter du er janvier 1955.

      Pour les assurés nés avant le 1er janvier 1955, l’article L. 161-17-2 du code de la sécurité sociale prévoit
      que cet âge est atteint à raison de 4 mois par génération, selon la progressivité suivante (Décret n° 2011-2034
      du 29/12/2011, art. 1 - C. sec. soc., art. D. 161-2-1-9) :
       ? 60 ans et 9 mois pour les assurés nés en 1952 ;
       ? 61 ans et 2 mois pour les assurés nés en 1953 ;
       ? 61 ans et 7 mois pour les assurés nés en 1954.
      Durée d’assurance nécessaire pour obtenir une retraite à taux plein
      L’article 4 c) du règlement d’assurance chômage prévoit également que les personnes ayant atteint
      l’âge ainsi défini qui ne remplissent pas les conditions pour percevoir une retraite à taux plein, peuvent
      bénéficier des allocations de chômage jusqu’à ce qu’elles justifient du nombre de trimestres requis au
      sens des articles L. 351-1 à L. 351-6-1 du code de la sécurité sociale (tous régimes confondus) pour
      percevoir une pension à taux plein, et au plus tard jusqu’à l’âge prévu au 2° de l’article L. 5421-4 du
      code du travai

      Répondre à ce message

  • 42 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 12 février à 20:26

    Bonsoir,

    si je comprends bien le 1 de la fiche 42, en tant que fonctionnaire partant en retraite en carrière longue, dont une partie de ma carrière était dans le régime général (début) et possédant des trimestres assimilés avant vingt ans, ils comptent dans le total des trimestres nécessaires pour partir en carrière longue ? Le cas échéant sont-ils intégrés aussi dans le calcul du nombre total des trimestres nécessaires pour le taux plein carrière longue ? oct 1963 :170 trimestres au 1 er janvier 25, sans assimilés, 172 avec assimilés. Dont 4 avant 20 ans ou 6 avec assimilés.
    La CARSAT m’indique que je peux partir à une date coté CNRACL et une autre 6 mois plus tard pour le régime général, avec donc un décalage du versement de la partie de pension régime général de 6 mois. Est-ce possible ?

    Merci de votre réponse et pour le travail que vous faites.
    Meilleures salutations.
    Bruno.

    Répondre à ce message

    • Le 12 février à 22:36

      Le droit dans un régime donne toujours le droit dans l’autre régime. Un décalage n’est pas possible. Ne téléphonez plus, cela ne sert à rien, l’assurance retraite a embauché 300 CDD l’an dernier...
      Pour la partie dans le régime général, lisez la fiche 13.
      Faites une demande de retraite anticipée carrière longue à la bonne date via votre employeur à la CNRACL, le situation se débloquera ensuite.
      Avez-vous consulter votre compte retraite dans le site officiel info-retraite.fr ?

      Répondre à ce message

  • 42 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 22 janvier à 17:17

    Bonjour,

    Enseignant titulaire, je suis né le 26 avril 1965, j’ai 6 trimestres avant 20 ans.
    Le simulateur de la CNAV m’indique le 1 juillet 2026 pour partir en retraite anticipée.
    Souffrant d’une ADL ( Affection Longue durée pour un syndrome dépressif), le médecin préconise de me mettre en maladie 6 mois, du 1 septembre 2025 puis faire une demande de longue maladie de 4 mois, jusqu’à ma retraite anticipée ( soit 6 mois d’arrêt au total).
    J’ai eu un conseiller de l’ENSAP qui m’a dit que si je m’arrêtais en maladie, je perdais le bénéfice de la carrière longue.
    Qu’en est-il exactement ?
    Est-ce que les arrêts de courtes durée le long de ma carrière annule ma carrière longue ?
    Le conseiller m’a dit que sur mon dossier il n’y avait pas d’arrêt maladie de comptabiliser.
    Merci pour votre réponse et votre aide bénévole que vous apportez à nous tous.
    Cordialement,
    Jean-Michel

    Répondre à ce message

    • Le 22 janvier à 19:06

      La réponse dépend du nombre de trimestres inscrits dans votre compte retraite.
      Comme indiqué dans cette fiche, les 365 premiers jours de congé maladie sont pris en compte dans les trimestres réputés cotisés. Donc il faut plus d’un an de congés maladie pour qu’ils ne soient plus pris en compte.
      D’autre part, je vous signale que si vous avez des difficultés à assurer votre travail, les congés maladie peuvent conduire à une inaptitude définitive et donc à la retraite anticipée pour invalidité comme expliqué fiche 40 de ce guide.

      Répondre à ce message

    • Le 23 janvier à 02:32

      @Jean-Michel Rubin

      Bonsoir,

      On ne perd jamais son éligibilité au dispositif carrière longue.Il faut simplement obtenir le nombre de trimestres cotisés ou réputés demandé par celui-ci avant d’atteindre l’âge légal de la retraite de votre génération.C’est la durée d’assurance tous régimes qui est prise en compte pour le calcul des trimestres cotisés ou réputés cotisés.
      Si vous avez un total d’arrêts maladie dans votre carrière supérieur à 365 jours vous devrez continuer votre activité d’autant de jours que la différence entre le total de vos arrêts maladie et 365 jours sauf à totaliser la durée d’assurance tous régimes requise par le dispositif carrière longue avec uniquement 4 trimestres maladie ou moins dans votre carrière.

      Le simulateur de la CNAV m’indique le 1 juillet 2026 pour partir en retraite anticipée. j’ai 6 trimestres avant 20 ans

      Cela suppose que vous totalisez + de 6 trimestres l’année de vos 20 ans au 31 décembre 1985 puisque vous ne pouvez totaliser que 168 trimestres au 1er juillet 2026 pour 172 demandés à votre génération.( x à 1985 inclus 6 trimestres + 160 trimestres de 21 ans à 60 ans + 2 trimestres en 2026 année de vos 61 ans soit un total de 168 trimestres).

      Répondre à ce message

      • Le 30 janvier à 22:56

        Bonjour,

        Merci pour votre réponse.
        Le problème est que je ne connais pas le nombre de courts arrêts maladie tout au long de ma carrière.
        La CNAV me dit zéro, je sais que j’ai été parfois arrêté. Pourquoi me donnent-ils cette réponse ?
        Pour moi c’est important pour savoir si je peux encore m’arrêter 4 trimestres avant de prendre ma retraite anticipée.
        Merci beaucoup pour vos précisions.
        Cordialement,
        Jean-Michel

        Répondre à ce message

        • Le 30 janvier à 23:09

          Si l’employeur ne les a pas notés, vous n’en avez pas, c’est aussi simple !

          Répondre à ce message

        • Le 31 janvier à 04:42

          @Jean-Michel Rubin

          Bonsoir,

          Pourquoi me donnent-ils cette réponse ? La CNAV me dit zéro

          Parce que vos salaires des années concernées vous ont permis de valider 4 trimestres cotisés et que ceux-ci sont prioritaires sur les trimestres assimilés.

          Si vous êtes fonctionnaire c’est le SRE qui peut vous donner cette information.

          Répondre à ce message

  • 42 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 25 janvier à 22:22

    Bonjour
    Etant fonctionnaire territoriale et etant né en 1964 , je comptais partir en retraite carriere longue en janvier 2026 avec les 171 trimestres requis(et les 5 T avant mes 20 ans).La personne s’occupant des dossiers retraites me dit que du fait que j’ai totalisé plus de 360 jours (392 exactement)soit plus de 4Td’arret maladie dit "cmo" durant ma carrière, cela me fermerai la porte a la possibilité de départ en carrière longue.Je suis surprise et étonné, j’ai beau faire des recherches a ce sujet et je ne trouve rien en ce sens .Pourriez vous m’aider a ce sujet.
    Merci d’avance

    Répondre à ce message

    • Le 26 janvier à 10:30

      Les 360 premiers jours de congé maladie sont réputés cotisés. Les jours en plus sont retirés de votre durée cotisée. Cela peut retarder d’un mois ou deux l’ouverture de votre droit au départ en retraite anticipée.

      Répondre à ce message

  • 42 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 23 janvier à 22:52

    Bonjour,
    peut on cumuler un départ en carrière longue et une cessation progressive d activité ? Merci

    Répondre à ce message

  • 42 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 18 janvier à 18:14

    Retraite catégorie active et carrière longue pour les personnes nées avant le 1er septembre 1961
    A partir du cas pratique suivant, pourriez-vous nous indiquer à partir de quelle date l’agent peut bénéficier d’une retraite à temps plein, tout régime confondu alors qu’il a fait valoir ses droits à la retraite dans le cadre du dispositif "catégorie active" :
    L’agent hospitalier est né en juillet 1961. Départ en retraite pour catégorie active à 57 ans en 2018. 177 trimestres cotisés.
    Est-ce que la date aurait été différente si l’agent avait pu faire également reconnaitre "une carrière longue" en complément ?
    Merci par avance.

    Répondre à ce message

    • Le 18 janvier à 18:45

      C’est l’un ou l’autre, il faut choisir. La retraite anticipée carrière longue aurait été à 58 ans avec 176 trimestres cotisés et 5 trimestres l’année des 16 ans. Si non, c’est à 60 ans.
      Qu’est-ce qui vous préoccupe ?

      Répondre à ce message

  • 42 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 16 janvier à 17:00

    Bonjour,

    Née en février 1963, je totalise au 30 août 2023 114 trimestrs au régime général et 50 trimestres cotisés/travaillés de fonctionnaire actIf + 12 trimestres de bonification 1/5ème.
    Le SRE ne sait pas me dire si ces trimestres de bonification comptent dans le calcul global du nombres de trimestres retenus. Si cela était le cas, je pourrais bénéficier de la clause de sauvegarde puisque je serais au dessus des 168 trimestres requis pour ma génération avant la réforme (donc le calcul de la retraite sécurité sociale se ferait sur la base de 114 trimestres/168 trimestres. La CNAV me réclame une fiche de liaison mentionnant ces 12 trimestres tout en sachant pertinamment qu’on ne délivre pas un tel document à un salarié/agent.
    Merci par avance pur votre réponse

    Répondre à ce message

  • 42 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 15 janvier à 13:50

    Bonjour,
    Je suis née le 26 mars 1967, j’ai cotisé 7 trimestres avant mes 20 ans.
    Je suis enseignante depuis 05 septembre 1988 dans un lycée privé sous contrat.
    J’ai deux enfants.
    Quelle serait la date de mon départ à la retraite sachant qu’actuellement je suis à 150 trimestres cotisés. j’ai regardé vos tableaux et l’un dit départ à 61 ans et 3 mois mais je n’aurais pas les 172 trimestres demandés. c’est confus.
    Merci de votre réponse
    Catherine AUGUSTE

    Répondre à ce message

    • Le 15 janvier à 14:05

      Pour vous, ce sont les règles de la fiche 13 (identiques). Il faudra avoir les 172 trimestres cotisés, si vous ne les avez il faudra attendre de les avoir. Et votre retraite sera au pus tard à l’âge légal, soit 63 ans et 9 mois.

      Répondre à ce message

    • Le 15 janvier à 20:06

      @AUGUSTE Catherine

      Bonsoir,

      l’un dit départ à 61 ans et 3 mois je suis à 150 trimestres cotisés

      C’est l’âge minimal de départ de la génération 1967 pour le palier 18-20 ans du dispositif carrière longue qui totalise à cet âge une durée d’assurance cotisée ou réputée cotisée d’au moins 172 trimestres.

      Vous concernant,vous pourrez partir le 1er du mois suivant l’atteinte d’une durée d’assurance de 172 trimestres cotisés ou réputés cotisés soit à compter du 1er juillet 2029.
      Pour information un trimestre est acquis avec 150 heures de smic mais n’est validé qu’au dernier jour du trimestre civil.

      Répondre à ce message

  • 42 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 12 janvier à 17:09

    Il me disent que j ai valider les trimestres avant 20 ans 2023 60 ans et 7mois 171 trimestres maintenant 60 ans 10 mois pourquoi 171 trimestres merci

    Répondre à ce message

    • Le 14 janvier à 01:59

      @ Nina

      Bonsoir,

      La génération 1964 doit valider 171 trimestres cotisés ou réputés cotisés pour ceux des assurés éligibles au dispositif carrière longue au lieu de 169 trimestres cotisés ou réputés cotisés avant réforme. En outre l’âge de départ à compter de .... est reporté de 60 ans à 60 ans et 6 mois pour les assurés du palier 18-20 ans.

      Répondre à ce message

  • 42 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 11 janvier à 11:54

    Bonjour
    Je suis née en novembre 1963, éducation nationale pendant 29 ans, j’ai pu prendre une retraite anticipée en 2011( mère de 3 enfants) je touche donc déjà une retraite de la fonction publique avec 131 trimestres cotisés.
    J’ai dû reprendre un travail dans le privé en 2012 et j’y ai validé 44 nouveaux trimestres.
    Pour étudier mes droits à une carrière longue , et pouvoir partir dès 60 ans 3 mois,est-ce qu’on compte l’ensemble des trimestres , pour moi 131 +44, donc 175 au total.
    Je précise que j’ai validé 7 trimestres avant 20 ans, mais qui ont été comptabilisés lors de la liquidation de ma retraite de la fonction publique.
    Merci pour votre éclairage.

    Répondre à ce message

    • Le 11 janvier à 23:09

      Vous êtes en retraite de la fonction publique, les règles d’une retraite anticipée sont forcément celles de votre régime de retraite actuel décrites fiche 13.

      Répondre à ce message

    • Le 11 janvier à 23:58

      @ Roulant

      Bonsoir,

      OUI c’est la durée d’assurance cotisée ou réputée cotisée tous régimes qui est prise en compte pour l’éligibilité au dispositif carrière longue.
      Par contre si vous voulez partir à compter du 1er février 2024 vous devrez demander l’application de la clause de sauvegarde puisque vous totalisiez au moins 168 trimestres cotisés au 31 août 2023.Sinon vous ne pourrez partir qu’à compter du 1er mars 2024.

      Répondre à ce message

  • 42 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 21 août 2023 à 15:41

    Bonjour,

    Je suis né en septembre 1963, et pourrait partir suivant la nouvelle réforme le 1er juillet 2025.
    Par contre, j’ai été recruté en tant qu’intérimaire au Service du Cadastre sur un contrat ne dépassant pas les 1000 heures, ce qui ne m’a pas permis de bénéficier d’allocations chômages.
    La période de chômage qui a suivi, soit environ un an, je ne percevais rien.
    Est ce que cette période peut être prise en compte ou pas dans ma carrière, aujourd’hui elle ne figure pas.

    Merci d’avance de votre analyse

    Répondre à ce message

    • Le 21 août 2023 à 17:24

      Lisez la fiche 19 pour savoir si la période de chômage non indemnisé vous donne droit à des trimestres (tableau 2).

      Répondre à ce message

      • Le 9 janvier à 20:24

        J’ai consulté la fiche 19 et il semble que je puisse bénéficier de quatre trimestres supplémentaires.
        Etes vous d’accord ?

        Répondre à ce message

    • Le 11 janvier à 00:33

      @Denet Jean-Marie

      Bonsoir,

      Je suis né en septembre 1963 pourrait partir suivant la nouvelle réforme le 1er juillet 2025

      Vous êtes donc éligible au dispositif carrière longue.

      Les 4 trimestres accordés pour la 1ére période de chômage non indemnisé dans la carrière depuis le 1er janvier 1980 ne sont validés qu’à l’âge légal de la génération soit à partir de 62 ans et 9 mois pour la génération 1963.
      Pour vous cette validation interviendrait à compter du 1er juillet 2026 .

      Répondre à ce message

  • 42 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 2 janvier à 14:54

    Bonjour et Meilleurs Vœux pour 2024.
    Je viens d’éditer mon relevé de carrière. J’ai débuté à 17,5 ans et je totalise 166 trim à ce jour (dont les 10 premiers dans le privé). Née en sept 63, je peux partir en janv 25 en carrière longue à taux plein.
    Voici ma question, j’ai un enfant née en 86 et j’ai pris un congé parental de 10 mois non rémunéré. Quels seront les trimestres pris en compte dans le calcul de la liquidation ? (Ces 7 trims ne comptent pas en durée d’assurance) Je suis perdue depuis la réforme. Aurais-je intérêt à partir à l’âge légal pour récupérer ces trims (4+3) ? Merci, bien cordialement,

    Répondre à ce message

    • Le 2 janvier à 22:05

      Comme vous êtes polypensionnée, l’ouverture du droit à la retraite anticipée est indiqué dans cette fiche, mais le calcul de la retraite sera effectué comme indiqué fiche 49. Donc tout ce qui compte pour la retraite de fonctionnaire sera pris en compte.

      Répondre à ce message

  • 42 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 7 décembre 2023 à 04:45

    Bonjour ayant commencé à travaillé en apprentissage en 1979 et ayant eu 5 trimestres avant mes 18 ans et me manquant 2 trimestres est il possible de les obtenir avec le chômage indemnisé ? Et où est ce possible de les avoir en touchant 600x le SMIC horaire pour un trimestre car là je ne peut apparamment pas racheté de trimestres ni même partir avec une décote.
    Cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 7 décembre 2023 à 10:33

      Si vous avez travaillé dans le privé, voyez la fiche 13 pour les périodes réputés cotisés.

      Répondre à ce message

    • Le 8 décembre 2023 à 01:49

      @Primot

      Bonsoir,

      ayant commencé à travaillé en apprentissage en 1979

      Les trimestres d’apprentissage sont rachetables (4 à prix réduit) pour compléter une année ou vous ne totalisez pas 4 trimestres validés. En outre ils sont éligibles au dispositif carrière longue depuis le 1er septembre 2023.

      est il possible de les obtenir avec le chômage indemnisé ?

      4 trimestres de chômage indemnisé sont éligibles au dispositif carrière longue.

      je ne peut apparemment pas racheté de trimestres

      Si vous avez été salarié du privé vous pouvez aussi outre les trimestres d’apprentissage racheter des années ou vous ne totalisez pas 4 trimestres une année N non éligibles au dispositif carrière longue.

      Si vous avez fait des études supérieures sanctionnées par un diplôme vous pouvez aussi racheter ces années là non éligibles au dispositif carrière longue ( salariés du privé et fonctionnaires).

      Répondre à ce message

  • 42 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 27 novembre 2023 à 19:21

    Bonjour à toutes et à tous,
    fonctionnaire titulaire, à ce jour toujours en activité, né en septembre 1962, et concerné par le dispositif carrière longue (5 trimestres cotisés avant l’âge de 20 ans), j’avais fait ma demande de départ il y a aujourd’hui plus de 18 mois, conformément aux règles imposées par mon administration, et avant la dernière réforme des retraites. J’avais prévu de partir le 1er octobre 2023 avec 168 trimestres cotisés. Il m’avait été signifié par le Ministère qu’avec la réforme des retraites, je ne pouvais partir que le 1er janvier 2024 avec 169 trimestres, soit un trimestre de plus à travailler. Aujourd’hui, j’ai reçu mon titre de pension pour un départ au 1er janvier 2024 m’appliquant une décote pour un trimestre manquant (168 trimestres retenus au lieu des 169 trimestres travaillés), annulant au passage le mois de septembre 2023, me considérant comme déjà retraité au motif de mes années antérieures hors fonction publique et comme non titulaire, m’opposant le décret 2014-1713 du 30 décembre 2014 pour me refuser la prise en compte de la période du 1er octobre 2023 au 31 décembre 2023. Je ne comprends pas comment ce décret peut m’être appliqué, puisque le service des retraites de l’État lui-même m’avait signifié que je ne remplissais plus les conditions pour un départ au 1er octobre, et que je devais ainsi travailler un trimestre de plus. Ce n’est pas la même interprétation pour l’assurance retraite, l’IRCANTEC et l’AGIRC-ARRCO, qui me considèrent comme retraité depuis le 1er octobre 2023. Que dois-je faire ? Introduire un recours ? Et auprès de chacune de ces trois dernières caisses, ou du service des retraites de l’État ? Merci d’avance pour vos réponses !

    Répondre à ce message

    • Le 27 novembre 2023 à 21:49

      Si j’ai bien compris, le régime des fonctionnaires ne vous attribue pas un trimestre en 2023 parce que vous êtes déjà en retraite des autres régimes. En effet, une règle de 2014 prévoit que lorsqu’on liquide une retraite, les droits à la retraite sont figés dans tous les autres régimes.
      Ce que je ne comprends pas, c’est pourquoi le régime des fonctionnaires exige un trimestre de plus que le régime général pour vous attribuer une retraite anticipé carrière longue auto plein. Je suppose que la réponse dépend de la date à laquelle vous avez obtenu les trimestres exigés.
      si le service des retraites de l’État applique le droit des retraites des fonctionnaires, essayer de demander au régime de base, et elle a complémentaire de reporter votre retraite de un trimestre, et vous devrez rembourser ce trimestre.

      Répondre à ce message

      • Le 4 décembre 2023 à 14:58

        Je vous remercie pour votre réponse et votre disponibilité. Malheureusement, je me heurte à un mur : le service des retraites de l’État, après m’avoir imposé de travailler un trimestre supplémentaire, prétend aujourd’hui annuler purement et simplement ma demande de départ pour carrière longue au motif que je serais déjà pensionné depuis le 1er octobre 2023, que je ne remplirais plus les conditions requises pour un départ à cette date, ni au 1er janvier 2024, et que ma nouvelle date de départ serait ainsi fixée au ... 23 mars 2025, à mon âge légal, soit à 62 ans et 6 mois ! et alors même que j’exerce un métier que j’estime être pénible et dans des conditions en infraction avec la loi : aucune perspective d’avancement depuis des années, sous prétexte de revalorisation des carrières ! (comprenne qui pourra), pas d’aménagement de poste, malgré le bénéfice d’une RQTH, pas de prime de départ à la retraite prévue au prorata de l’ancienneté dans l’administration. J’ai contacté l’assurance retraite depuis juillet 2013. Cet organisme ne semble pas comprendre la situation. Je viens de réitérer ma demande pour un départ au 1er janvier 2024, avec proposition de remboursement des 125,45 euros perçus en novembre, et établissement d’une attestation destinée au service des retraites de l’État. J’attends toujours leur réponse. Au moment où j’avais fait ma demande de départ, il y a 18 mois, conformément aux règles de l’administration qui m’emploie, on ne parlait pas encore de réforme des retraites. Je croyais naïvement alors qu’en travaillant depuis l’âge de 17 ans, avec 5 trimestres cotisés avant l’âge de 20 ans, puis 41 ans de travail sans interruption, je pourrais partir le 1er octobre 2023. J’ignorais tout des règles de calcul du service des retraites de l’État : prise en compte des seules années civiles, pas de cumul possible la même année entre les différents régimes, neuf mois de service national pris en compte sur mon relevé de carrière au lieu des douze effectués, en raison de la règle du non cumul, mois de septembre 2023 annulé en vertu d’une certaine règle d’arrondi dont la logique m’échappe. Que dois-je faire ? Que me conseillez-vous ? Le médiateur de la République étant ici incompétent, je ne vois que la saisine du tribunal administratif, avec un délai de 4 ans prévisible m’empêchant de surcroît de partir d’ici là...

        Répondre à ce message

  • 42 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 1er novembre 2023 à 12:28

    Bonjour je suis née le5/07/1963 au 31/12/2023 je totaliserai 166 trimestres j ai effectué un stage pratique en entreprise du 1/01/82 au 30/06/82 mon salaire net total était de 17474 franc pour les 6 mois à l époque c était un salaire payé à 90 % du smic sans cotisation
    sécurité sociale j ai lu que les cotisations des stages sont pris en charge par l état. J ai effectué 174 heures par mois pendant 6mois donc 1044 heures au total je voudrais savoir si ces trimestres seront validés avec la nouvelle réforme ? La carsat sur le relevé de carrière des 6mois
    du1/01 au30/06 /1982 a mis un revenus en franc de 3466 francs ne donnant aucun trimestre qu en pensez vous !
    merci de votre retour

    Répondre à ce message

    • Le 1er novembre 2023 à 14:33

      Oui, des trimestres gratuits sont possibles pour certaines périodes précises. Nous l’avons expliqué au point 5 de cet article : Comprendre la réforme des retraites pour l’âge légal, les carrières longues, le minimum de retraite…
      Et nous venons d’ajouter ces périodes de contrat aidé ayant la forme de stage de formation dans le tableau 2 et son renvoi (3) de cette fiche du guide : 19 Modalités d’attribution des trimestres cotisés, assimilés, par majoration…

      Répondre à ce message

      • Le 1er novembre 2023 à 20:24

        Bonsoir merci d avoir répondu si j ai bien compris ils vont me valider mes deux trimestres pour la période des premiers 6 mois de l année 1982 ayant effectué 180 jours de travail et si cela est exact j aurai fin d année 168 trimestres et il me restera 2 trimestres à travailler en 2024 pour atteindre 170 trimestres requis pour carrière longue. Pourquoi ce n est toujours pas à jour à la carsat malgré les fiches de paye contrat de travail envoyés ?
        merci de votre retour

        Répondre à ce message

        • Le 1er novembre 2023 à 22:37

          Si vous avez envoyer les justificatifs prévus, pas de problème. Je vous les rappelle :
          Pièces justificatives à fournir selon une instruction ministérielle :
          Ensemble des bulletins de paie correspondant à la période pour laquelle la validation des trimestres est demandée ;
          Ou le contrat de travail ou la convention de stage accompagnés soit de : L’un des bulletins de salaires parmi les trois derniers correspondant à la période de travail précisée au contrat de travail ; Le solde de tout compte ; L’attestation de fin de contrat ;
          Ou l’attestation de fin de stage comportant les dates de début et de fin de contrat ;
          Ou l’attestation d’expérience professionnelle comportant les dates de début et de fin de contrat ;
          Ou l’attestation de paiement délivrée par le CNASEA (Centre national pour l’aménagement des structures des exploitations agricoles ), la DDTE (Direction départementale du Travail et de l’Emploi) ou la DDTEFP (Direction départementale du Travail de l’Emploi et de la Formation Professionnelle) comportant les dates de début et de fin de contrat ou de stage.

          Pour être recevable, toute pièce devra dater du moment de l’exécution ou de l’achèvement du contrat ou du stage et devra obligatoirement faire apparaître l’identité de l’organisme qui l’a délivrée, la date de cette délivrance et les nom et prénom de l’assuré concerné.

          Répondre à ce message

        • Le 10 novembre 2023 à 20:16

          @ Karin s

          Bonsoir,

          Vous validerez bien 3 trimestres en 1982 avec 180 jours de stage mais ils ne vous seront d’aucune utilité puisqu’ils ne rentreront pas dans la durée cotisée ou réputée cotisée du dispositif carrière longue.

          Vous devrez donc travailler jusqu’au 31 décembre 2024 pour valider 170 trimestres cotisés ou réputés cotisés pour partir en retraite à compter du 1er janvier 2025.

          Répondre à ce message

          • Le 21 novembre 2023 à 20:03

            Bonsoir p-o
            je n ai pas compris pourquoi ces 6 mois ne sont pas comptés et q ils ne rentrent pas dans la carrière longue je les ai travailler : 174 h/ mois avant mes 20 ans et l état à semble t il cotisé ces 6 mois donc ces deux trimestres devrait être validés et cotisés par rapport à la nouvelle réforme ou sinon je n est rien compris et tout cela c est une belle arnaque pour nous faire travailler plus longtemps qui pour moi a la base c était une retraite fonctionnaires a 55 ans
            Merci de votre retour

            Répondre à ce message

            • Le 22 novembre 2023 à 20:30

              @ Karin s

              Bonsoir,

              Avant 2014 et la loi n’est pas rétroactive,les stagiaires de la formation professionnelle ne cotisaient pas sur leurs salaires bruts puisque l’état versait aux CARSATS des cotisations forfaitaires dont le montant ne permettait au mieux de valider un trimestre qu’avec un an de stage.
              Depuis 2014 les stages valident des trimestres assimilés,un trimestre pour 50 jours de stage qui ne sont pas éligibles au dispositif carrière longue.
              La réforme a étendu aux trimestres de stage BARRE,aux TUC et aux SIVP la validation existante depuis 2014 pour ces trimestres effectués avant cette date.

              c est une belle arnaque

              C’est un progrès pour 2 catégories d’assurés :
              1) Ceux qui grâce à ces trimestres validés pourront partir plus tôt à compter de l’âge légal de la retraite de leur génération.
              2) Ceux éligibles au dispositif carrière longue qui grâce à ces validations de trimestres assimilés pourront changer de palier dans le cadre du dispositif carrière longue par exemple passer du palier 18-20 ans au palier 16-18 ans.

              Répondre à ce message

              • Le 4 décembre 2023 à 13:31

                Bonjour je reviens vers vous ne pourrai t on pas racheté ces deux trimestres pour les valider et cotisé et pouvoir partir en carrière longue avec 170 trimestre donc pour le 1
                juillet 2024
                merci de votre réponse et bonne journée

                Répondre à ce message

                • Le 4 décembre 2023 à 21:11

                  @ Karin s

                  Bonsoir,

                  ne pourrai t on pas racheté ces deux trimestres pour les valider et cotisé et pouvoir partir en carrière longue avec 170 trimestres

                  Non,seuls les trimestres rachetés au titre de l’apprentissage ainsi que les trimestres rachetés avant le 13 octobre 2008 sont éligibles au dispositif carrière longue.(Fiche 16 du guide).

                  Répondre à ce message

  • 42 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 18 novembre 2023 à 13:28

    au 1er avril 2024, j’aurai 170 trimestres, étant donné que je suis de 1963, je pourrai partir en carrière longue, je voudrai savoir si je finis l’année 2024 et donc 3 trimestres de plus ,est ce que ces trimestres seraient pris en compte (cela me permettrait de validé une année pour éliminer une année
    avec des revenus un peu bas) merci pour votre réponse

    Répondre à ce message

  • 42 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 21 septembre 2023 à 10:46

    Bonjour
    j’aurai besoin de precision par rapport à votre reponse
    Je suis née le 1er mars 1964 et suis fonctionnaire de la fonction publique territoriale sédentaire
    J’ai validé 6 trimestres avant mes 21 ans
    Dans le tableau I : pour l’année 1964 , il n’y a pas de palier 21 ans
    Il y a quand meme un gros ecart avec une personne née en 1964 ayant travaillée avant ses 20 ans

    Ma question : Est- ce que je pourrais partir un peu avant mes 63 ans

    A l’avance je vous remercie
    Bien cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 21 septembre 2023 à 21:34

      Si vous ne remplissez pas les conditions pour une retraite anticipée du palier des 20 ans, vous devrez attendre 63 ans.

      Répondre à ce message

    • Le 30 octobre 2023 à 05:46

      @ Baheu

      Babou,

      Bonsoir,

      un gros écart avec une personne née en 1964 ayant travaillée avant ses 20 a

      Pour vous si vous aviez cotisé un total de 5 trimestres l’année des 20 ans puisque né avant le 1er octobre 1964 et 1 trimestre à 21 ans le départ serait à intervenu à 62 ans et 3 mois.

      Vous partirez 9 mois plus tard à l’âge légal de la retraite de votre génération puisque le palier 21 ans du dispositif carrière longue.n’est pas applicable à la génération 1964

      Par contre si vous avez des enfants vous pouvez si vous le souhaitez cesser votre activité avant 63 ans puisque une majoration de 4 trimestres par enfant s’ajoutera à votre durée d’assurance à cette date.
      Bien évidemment votre prise de retraite sera à compter de vos 63 ans.

      Répondre à ce message

  • 42 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 26 octobre 2023 à 11:19

    Bonjour
    Je souhaite annuler ma retraite CNAV CLongue au 1/12/2023. Je pense avoir jusqu’au 31/10/2023 pour le faire d’après la circulaire CNAV.
    Le SRE a repoussé le 11/09 mon départ au 1/06/2024, et n’a pu se mettre d’accord avec la CNAV sur une date commune.
    Je leur ai fournis mon relevé de carrière mis à jour +2 Trim suite à révision de carrière obtenue par la CNAV.
    En vertu du principe que
    la liquidation d’une pension dans un autre régime de base entraînerait la neutralisation de toute période d’activité réalisée ensuite..
    Je risque en effet, de continuer mon activité de fonctionnaire à compter du 1/12 sans acquérir de nouveau droits car retraité CNAV.
    Ceci me ferai basculer hors CL avec depart à 62 ans + 3T (1963) en 2026 et décote de près de 13%, puisqu’aucun droit acquis.
    Et tout cela à cause d’un dossier mal traité.

    Répondre à ce message

    • Le 26 octobre 2023 à 21:32

      Effectivement, votre intérêt est d’avoir les retraites à la même date.
      Mais le SRE doit prendre en compte votre relevé de carrière révisé (que vous voyez en ligne dans votre compte sur info-retraite.fr), que vous pouvez interroger directement et via votre employeur.

      Répondre à ce message

      • Le 27 octobre 2023 à 10:13

        Merci Claude
        Le relevé de carrière est bien Mis à jour à la CNAV, mais pas sur info_retraite. Et le SRE m’indique que la base nationale non plus. Il ont donc juste le relevé que je leur ai transmis.
        Si toutefois rien ne bouge coté SRE debut novembre, pensez vous que je doive saisir le TA ? En référé ?

        Répondre à ce message

        • Le 27 octobre 2023 à 10:36

          Si la Cnav n’a pas mis à jour la base de donnée commune, le SRE ne peut pas la voir. Intervenez par écrit auprès de la Cnav pour obtenir cette mise à jour (voir fiche 5).

          Répondre à ce message

  • 42 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 17 octobre 2023 à 14:19

    Bonjour
    Je devrais partir en carrière longue le 1/10/2024 à 61 ans avec 170 trimestres,et j’ai demandé une attestation de retraite anticipée à la CARSAT depuis plusieurs mois (j’ai dû réitéré une demande déjà faite avant la réforme sur leur demande).
    Ils ont accusé réception de ma demande mais m’invitent à encore patienter dans l’attente de la parution des décrets d’application : où en est-on à ce sujet car il me semblait que tout était paru.? Devrais ja attendre cette attestation pour demander ma retraite début 2024 ?

    Merci pour votre réponse et tout votre travail.

    Pierre

    Répondre à ce message

    • Le 17 octobre 2023 à 22:40

      Votre question relève de la fiche 13, cette fiche concerne le régime des seuls fonctionnaires.
      L’attestation n’est pas obligatoire, c’est l’assurance de d’y avoir droit. Mais cela oblige l’assurance retraite à étudier votre carrière comme pour une départ en retraite. Vu la retard accumulé, vous n’êtes pas prioritaire.

      Répondre à ce message

  • 42 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 1er octobre 2023 à 17:55

    Bonjour à tous,
    Je suis née en septembre 64 et bénéficie de la carrière longue qui me permettra de partir à 61 ans et 9 mois.
    J’ai pris note que seul 360 jours d’arrêt maladie sont pris en compte sur toute la carrière, je suis dans les clous mais je ne sais pas si les jours de congé maternité entrent dans le calcul, car 90 jours par enfant, fois deux, c’est déja la moitié des droits.
    Merci pour votre retour

    Répondre à ce message

  • 42 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 26 septembre 2023 à 16:15

    Bonjour a tous et merci pour vos renseignements qui sont très utiles
    J aimerai savoir concernant la minoration de l agirc va t elle être supprimée prochainement.
    Pour ma part je suis reconnu rqth depuis 2010 j aimerai savoir si la minoration va me concerner
    Pour un départ en retraite le 1 novembre2023.
    Merci pour vos reponses

    Répondre à ce message

  • 42 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 20 septembre 2023 à 18:26

    Bonjour,
    Je suis née le 1er mars 1964 et suis fonctionnaire de la fonction publique territoriale depuis le 1er août 1986.
    Avant la réforme, je pouvais partir à 62 ans ; avec la nouvelle réforme, je ne peux partir qu’au 1er mars 2027 soit 63 ans.

    Avec le nouveau dispositif, j’ai pu valider 6 trimestres au 31 décembre 1985, c’est-à-dire de mes 21 ans.
    Au 31 décembre 2023, j’aurai acquis 158 trimestres. J’ai eu 2 enfants soit 8 trimestres à rajouter.
    Compte tenu de ces éléments, vous est-il possible SVP de me dire à quel âge je peux partir en retraite au plus tôt.
    J’ai l’impression que la nouvelle réforme (21 ans) ne m’apporte rien.
    Avec mes remerciements,

    Mme Pascale BAHEU

    Répondre à ce message

  • 42 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 19 septembre 2023 à 13:12

    Née en 1962. Carrière complète dans la fonction publique d’état depuis le 16 avril 1981. J’ai 2 trimestres de congé parental en 1991 qui apparaissent sur relevé CNAV (4 trimestres retenus et 58 550 Frs de revenu soumis à cotisations). Ces trimestres ne sont pas retenus par mon administration dans mon droit à partir en carriere longue ( voir reforme de 2023). Est ce normal ?
    Merci d’avance.

    Répondre à ce message

    • Le 19 septembre 2023 à 15:15

      Si vous n’avez pris un congé parental en travaillant dans le privé ou comme contractuelle, je ne comprend pas pourquoi vous avez cette période sur votre relevé de carrière.

      Répondre à ce message

      • Le 19 septembre 2023 à 18:10

        Merci pour votre retour. Je vous confirme que j’étais bien titulaire de la fonction publique en 1991. C’est une anomalie alors ? Dans quelles conditions est ce que pourrais réintégrer ces deux trimestres pour ma carrière longue au titre de l’AVPF comme prévu dans la réforme ?

        Répondre à ce message

        • Le 19 septembre 2023 à 21:39

          Si vous avez 4 trimestres AVPF pour cette période (voir fiche 29), ils seront pris en compte comme trimestres cotisés. On peut avoir droit à l’AVPF sans être en congé parental.

          Répondre à ce message

  • 42 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 18 septembre 2023 à 14:37

    Bonjour,
    Je suis né en 1966 et j’ai cotisé 5 trimestres avant mes 20 ans. Est-ce que le fait d’être resté 3 ans en congé parental ( non éligible Avpf ou ava ) m’empêche de prétendre à la carrière longue ?
    Etant née en 66 je pourrai partir à 61 ans si j’ai validé 172 trimestres à ce moment. Mais si je ne les ai pas validé à 61 ans puis-je partir à 62 ans si je les valides à ce moment ?
    Merci d’avance pour votre retour
    Géraldine

    Répondre à ce message

  • 42 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 16 septembre 2023 à 15:44

    Bonjour,
    Doit on prendre en compte les trimestres cotises ou cotises valides ?
    Est ce que les contrats PIL seront pris en compte pour la retraite ?
    Merci

    Répondre à ce message

    • Le 17 septembre 2023 à 10:13

      C’est écrit : une carrière complète se mesure avec les seuls trimestres cotisés, ou réputés cotisés.
      Les PIL sont dorénavant pris en compte pour la retraite mais pas dans les trimestres cotisés. Il faudra apporter des preuves à l’assurance retraite dès que les modalités pratiques seront définies.

      Répondre à ce message

  • 42 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 14 septembre 2023 à 18:07

    Bonjour
    Je suis fonctionnaire catégorie sédentaire (technicien maintenance) dans un centre hospitalier. Je suis né en Février 1964 et J’ai trois enfants déclarés sur mon livret de famille (1 mort né). J’ai effectué une partie de ma carrière dans le secteur privé.
    J’ai fait une demande à la CARSAT en juillet 2023 de rachats de 2 trimestres d’apprentissage avant 18 ans(pas assez cotisé pour valider 4 trimestres) selon la nouvelle réforme d’avril 2023 et une demande carrière longue. Si mes demandes son acceptées, je serais en retraite en avril 2024 avec 171 trimestres.
    Hors, mon employeur me demande de l’informer 6 mois avant mon départ, donc à la fin du mois de septembre, mes demandes sont toujours en cours et selon mon espace personnel sur le site de la CARSAT il faut 5 mois de délais pour le traitement de la demande Il est donc peu probable que je sois dans les temps.
    Avec les éléments fournis, pouvez vous me dire si :
     ma carrière soit acceptés
     le rachat des trimestres validés
     le nombre d’enfant a t il une incidence sur ma retraite (départ) ?
    Merci

    Répondre à ce message

    • Le 14 septembre 2023 à 23:17

      Cette réforme est imposée dans un délai trop court pour être appliquée correctement.
      Les trimestres d’apprentissage achetés sont dorénavant cotisés (fiche 13 et fiche 16). Mais les trimestres pour enfants ne sont pas cotisés et donc ne comptent pas pour la retraite anticipée.
      J’espère que votre demande sera traitée dans les délais, mais je ne sais pas !

      Répondre à ce message

  • 42 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 14 septembre 2023 à 13:35

    Bonjour, je suis née en novembre 1963. J’ai cotisé 6 trimestres avant la fin de l’année de mes 20 ans. Au 31 septembre 2023 j’aurai 165 trimestres cotisés. J’ai travaillé sans interruption dans le secteur privé et ensuite dans la fonction publique territoriale. Pouvez-vous me confirmer la possibilité de partir en retraite anticipée pour carrière longue au 31 décembre 2024 lorsque j’aurai validé 170 trimestres ? Merci.

    Répondre à ce message

    • Le 14 septembre 2023 à 16:16

      Je confirme ce qui est écrit dans le tableau : les 1963 doivent avoir 170 trimestres cotisés et 60 ans et 3 mois pour avoir droit à la retraite anticipée.

      Répondre à ce message

  • 42 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 13 septembre 2023 à 07:31

    Bonjour
    Je suis fonctionnaire d’Etat née le 25 août 1964. D’après la lecture que je fais de la réforme, comme j’ai commencé à travailler le 11 avril 1983 et que je n’ai pas eu d’arrêt maladie important, je pourrai bénéficier du dispositif carrière longue au plus tôt le 1er avril 2025 à 60 ans et 6 mois à condition d’avoir 171 trimestres. Or à cet âge je n’en aurai que 170 sans compter les trimestres pour enfants (j’ai 2 enfants qui comptent pour 8 trimestres). Puis je prendre en compte ces trimestres ?

    Répondre à ce message

  • 42 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 13 septembre 2023 à 16:01

    Bonjour, je suis né en avril 1964. je suis elligible à la carrière longue ayant 7 trimestres avant 20 ans. quand je regarde votre tableau je serai elligible à la retraite en octobre 2024 . soit à 60ans et 6 mois alors que dans mon relevé de carrière il apprarait 31 mars 2025 comme date de départ retraite. je ne comprends pas pourquoi, pivez-vous m’expliquer ?

    Répondre à ce message

  • 42 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 13 septembre 2023 à 15:20

    Bonjour
    Née en juin 1965, je souhaite demander un départ anticipé pour carrière longue je dois donc justifier de 5 trimestres cotisés avant la fin année civile de mon 20eme anniv soit 31 decembre 1985. J’ai en fait 4 trimestres, pas 5, par contre j’ai un total de trimestres cotisés de 162 à l’age de 60 and et 9M + les 16 trimestres pour 2 enfants (nés en 1987 et 1990) soit 178 contre les 160 requis.
    Les trimestres en plus peuvent-ils compenser le trimestre manquant avec l’age de 20 ans ?
    Le rachat de trimestres pour les études supérieures (dans mon cas 2 ans de 18 à 20 ans) n’est pas reconnu pour compléter le trimestre manquant avant l’age de 20 ans ?
    Y a t-il une autre option ? - pas de handicap ou d’aide à l personne dans ma carrière dans le privé

    Merci par avance

    MC Menier

    Répondre à ce message

  • 42 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 12 septembre 2023 à 15:28

    Bonjour,
    Pouvez vous me renseigner quant à l’assurance vieillesse parents au foyer (AVPF) en effet la CAF a cotisé 3 trimestres sur mon relevé de carrière (j’étais scolarisé et j’ai élevé mon enfant pendant cette période). Je souhaite savoir si ces 3 trimestres rentrent en compte pour les trimestres cotisés pour carrière longue. J’ai le nombre de trimestres à mes 18 ans pour prétendre à la carrière longue mais il me faut également 171 trimestres cotisés....
    merci pour votre aide.

    Répondre à ce message

  • 42 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 8 septembre 2023 à 09:20

    Bonjour
    Je suis fonctionnaire, et suite à la réforme je ne vais partir en retraite qu’au 01/05/2024, au lieu du 01/12/2023 comme initialement prévu.
    Il est prévu que tous les fonctionnaires aient 5 points d’indice de plus sur leur traitement à compter du 01/01/2024.

    Pourrais je ou pas profiter de ces cinq points de plus d’indice sur le traitement pour le calcul de mon montant de retraite ? ou ne sera ce finalement pas pris en compte car ça n’y sera dans mon cas juste que depuis quatre mois (alors que la règle c’est six mois à priori) ? Ça représenterait à priori une majoration du montant de retraite de 18,45 € brut. C’est pas grandiose, mais toujours bon à prendre ;
    Merci à vous, et pour la qualité, et la quantité, du travail fourni.
    Alain (Haute-Alpes)

    Répondre à ce message

    • Le 8 septembre 2023 à 16:27

      Si je prend pour exemple juillet 2022 comme règle, les 5 points seront pris en compte.

      Répondre à ce message

      • Le 11 septembre 2023 à 14:48

        Bjr Claude et Bill05
        vous êtes certain Claude ? Je suis dans la même situation que Bill (je pars au 1er juin) et sachant qu’il faut se baser sur les 6 derniers mois.. nous ne les aurons qu’au 1 er juillet.
        Votre comparatif à juillet 2022 consiste en quoi ? Les pensions ont été basées sur moins de 6 mois ?
        merci de votre retour

        Répondre à ce message