H. Retraites de Réversion


65 L’allocation veuvage avant la retraite de réversion


L'assurance-veuvage a été bousculée ces dernières années. Elle devait être remplacée par la réversion, mais les pouvoirs publics ont changé d'avis et l'ont rétablie en deux temps. Une première loi réintroduit la notion d'âge en 2009. La réforme des retraites de 2010 rétablit l'allocation veuvage à partir de janvier 2011. L'allocation veuvage est une allocation temporaire à montant unique.

1. Principes généraux

L’assurance-veuvage n’est pas une prestation de vieillesse. Au contraire, elle n’est jamais versée après le 55e anniversaire du bénéficiaire et est soumise à conditions de ressources.

L’allocation veuvage vise à assurer un minimum de ressources au conjoint survivant d’un assuré décédé dans l’attente d’une activité, ou du bénéfice de la pension de réversion. Le bénéficiaire type est la femme sans activité professionnelle au jour du décès de son mari. Cela explique le caractère purement temporaire, 2 ans maximum, du versement de l’allocation de veuvage.

Son montant est versé tous les mois tant que les conditions sont remplies, et pendant deux ans après le décès. Si le conjoint survivant a au moins 50 ans au moment du décès, l’allocation veuvage est versée jusqu’à 55 ans. L’allocation peut être réduite en fonction de l’évolution des ressources.

Bon à savoir

Résider en France

L’assurance-veuvage s’étend à tous les travailleurs de l’Espace européen (EEE) et de la Suisse, sous certaines conditions. Le bénéficiaire doit résider en France, en Polynésie française ou en Nouvelle-Calédonie. Et il ne peut pas obtenir une pension de réversion au titre du dernier régime d’affiliation du conjoint décédé.

.

2. Conditions d’ouverture du droit visant l’assuré décédé

Sans qu’il y ait lieu de tenir compte des causes ou conditions du décès, le conjoint décédé doit être dans l’une des situations suivantes :

  • avoir été affilié à l’assurance-vieillesse sécurité sociale (régime général ou agricole) pendant trois mois au cours des 12 mois précédant la date du décès ;
  • être en stage rémunéré ;
  • être détenu et exercer un travail pénal.

Cas particulier. Les assurés qui, au moment de leur décès, étaient affiliés à un régime n’assurant pas le droit à l’assurance-veuvage conservent la qualité d’assuré veuvage dans le cadre du régime auquel ils étaient affiliés antérieurement, dès lors qu’ils l’ont quitté depuis moins de 12 mois. Le conjoint survivant ne peut toutefois alors prétendre à l’allocation de veuvage que s’il n’est pas susceptible d’obtenir une pension de réversion au titre du dernier régime d’affiliation du conjoint décédé.

Certaines situations ouvrent droit à l’assurance-veuvage, sans condition de cotisation :

  • être titulaire d’une pension de vieillesse, d’invalidité ou d’une rente d’accident de travail ;
  • être chômeur indemnisé ;
  • être femme bénéficiaire du complément familial ;
  • être en stage de formation professionnelle non rémunéré.
Attention !

Vivre seul

Les concubins ou les ex-conjoints divorcés sont exclus de tout droit. Le bénéficiaire ne peut être remarié, vivre maritalement ou avoir conclu un Pacs.

3. Conditions d’ouverture du droit visant le conjoint survivant

Seul le conjoint marié avec le défunt au jour du décès, même séparé de corps ou de fait, est considéré comme conjoint survivant.

Pour bénéficier ou continuer à bénéficier de l’allocation, le conjoint survivant doit être âgé de moins de 55 ans. Il doit résider en France, en Polynésie française ou en Nouvelle-Calédonie. À l’exclusion des ressortissants de l’Espace économique européen (Union européenne, Norvège, Lichtenstein et Islande) et de la Suisse, les demandeurs de nationalité étrangère doivent justifier de la régularité de leur séjour en France au point de départ de l’allocation de veuvage.

Cette condition n’est pas exigée si le défunt relevait de l’assurance volontaire et exerçait ou avait exercé une activité professionnelle à l’étranger.

Par ailleurs, il ne faut pas avoir disposé, au cours des trois mois civils précédents, de ressources personnelles, supérieures au plafond fixé par trimestre à 3,75 fois le montant mensuel maximum de l’allocation.

La demande doit être faite dans les deux ans à partir du premier jour du mois au cours duquel l’assuré est décédé.

Les droits à l’allocation veuvage sont étudiés en priorité sur l’allocation de parent isolé, le revenu familial ou l’allocation aux adultes handicapés. Le bénéfice d’une pension de réversion au dernier régime d’affiliation s’oppose à l’attribution de l’allocation veuvage dans un autre régime. En revanche, l’attribution d’une fraction de pension de réversion à un ex-conjoint divorcé non remarié ne s’oppose pas à l’attribution de l’allocation veuvage à une autre épouse.

Bon à savoir

À terme échu

L’allocation veuvage est versée à terme mensuel échu. Elle est exonérée de cotisations pour la protection sociale.

4. Conditions de ressources

Les ressources trimestrielles du demandeur, y compris le montant de l’allocation elle-même, ne doivent pas être supérieures à 3,75 fois le montant normal de l’allocation. Toutes les ressources sont prises en compte comme pour l’Aspa.

Ces ressources sont celles qui profitaient au demandeur au cours des trois derniers mois civils précédant la demande :

  • revenus professionnels, salariaux ou non ;
  • allocation aux adultes handicapés ;
  • avantages vieillesse ou invalidité ;
  • revenus de biens mobiliers ou immobiliers (y compris ceux dont le demandeur a fait donation moins de 5 ans avant sa demande) ;
  • capitaux décès (autres que ceux de la sécurité sociale) qui sont censés produire, pendant chacune des trois années de bénéfice de l’allocation, un intérêt égal à celui servi au 1er janvier de l’année considérée par le Livret A de la Caisse d’Épargne.

Toutefois, un certain nombre d’allocations ou d’indemnités ne sont pas pris en compte, par exemple :

  • allocation logement ou l’aide personnalisée au logement ;
  • aide des personnes tenues à l’obligation alimentaire ;
  • allocations d’aide sociale ;
  • locaux d’habitation occupés comme résidence principale ;
  • RSA (RMI) ;
  • prestations familiales, d’assurance-maladie ou d’assurance-maternité.

5. Montant de l’allocation veuvage

Le montant mensuel de l’allocation veuvage est revalorisé aux mêmes dates et dans la même proportion que les pensions de retraite.

L’allocation est calculée sur une base différentielle. Si l’addition de l’allocation veuvage et des autres ressources du demandeur conduit à un total de ressources supérieur au maximum autorisé (voir encadré), le montant de l’allocation est réduit dans la proportion voulue, pour que le total des ressources soit ramené au maximum autorisé.

Le niveau des ressources du bénéficiaire est régulièrement vérifié, pour voir s’il y a respect du maximum autorisé.

Le service de l’allocation est suspendu ou supprimé lorsque le bénéficiaire se remarie ou est en situation de vie maritale, ou s’il cesse de remplir l’une des conditions d’attribution : âge, niveau de ressources, lieu de résidence, etc.

Toutefois, le conjoint survivant peut prétendre à son rétablissement, si les conditions exigées sont rétablies.

Bon à savoir

Montant et plafond

Le montant et le plafond sont révisés annuellement comme les pensions de retraite. Les montants sont les suivants :
-  allocation mensuelle : 602,72 € ;
-  plafond de ressources trimestriel (égal à 3,75 allocations) : 2 260 €.

Poser une question

606 messages
modération a priori

La réponse à votre question sera apportée par un militant retraité bénévole... Merci de noter le numéro de cette fiche pour la retrouver avec la réponse...

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

  • 65 L’allocation veuvage avant la retraite de réversion Le 18 mars à 11:18, par Thomas

    Bonjour,

    j’etais venue sur ce site il y a quelques mois pour une question sur l’allocation veuvage à laquelle je n’ai eu aucune réponse !
    aujourd’hui je reviens vers vous pour expliquer ma situation, veuve depuis septembre 2016 je ne peux prétendre à la réversion de mon époux car je n’avais que 52 ans. Je venais d’etre licenciée à l’epoque du décès, donc je percevais de l’allocation chômage 900€ plus une rente de la probtp de 270€ par mois, je ne ne pouvais donc pas prétendre à l’allocation veuvage car je dépassais le plafond’ ensuite mon allocation chômage a diminuée pour passée à 400€ par mois mais là encore je dépassais le plafond pour l’allocation veuvage, j’ai repris le travaille un contrat de 6 mois à mi-temps, ce qui a prolongé mes indemnités chômage mais là encore toujours pas le droit à l’allocation veuvage car au dessus du plafond. En août 2018 il me reste 1 mois pour faire la demande de celle-ci je ne pouvais la faire avant car je dépassais tjrs ce fameux plafond. Je fais ma demande le 3 août 2018, mi septembre toujours pas de réponse, j’appelle et là on me dit qu’il n’y a pas de dossier à mon nom et on m’invite à renouveler ma demande, bémole la date pour une nouvelle demande est dépassé. Donc veuvage refusé pour un dépassement d’une semaine. Actuellement mes revenus sont de 273€ de probtp et 180€ de RSA en tout et pour tout avec des charges mensuelles de 450€. c’est tout simplement honteux de voir ça alors que mon mari a toujours travaillé et cotisé depuis l’age de 16 ans. Malheureusement je n’ai aucune preuve que mon dossier a été envoyé le 3 août 2018 et je n’ai eu droit à aucun recours car j’ai dépassé le délai d’une semaine ?
    La j’ai déposé mon dossier de pension de réversion en décembre pour en bénéficier en mai car j’aurai 55 ans en avril j’attends je n’ai toujours pas de nouvelles.....est ce normal. Et pour couronner le tout on me diagnostique un cancer en décembre 2018 donc je suis en longue maladie et sous traitement de chimiothérapie......elle est belle la France.....
    Je ne demande pas une réponse de votre part, mais juste crier ma colère pour cette injustice cette inégalité.

    Bien a vous Mme Thomas

    Répondre à ce message

    • Le 19 mars à 00:24, par Claude (CFDT Retraités)

      Comme expliqué au début, l’allocation veuvage s’arrête deux ans après le décès. Ce n’est pas un problème de délai de la demande mais de durée du droit.
      Vous pouvez demande la pension de réversion, ce n’est pas le même formulaire, dont le droit est expliqué fiche 61, lisez aussi la fiche 62.

      Répondre à ce message

  • 65 L’allocation veuvage avant la retraite de réversion Le 29 décembre 2018 à 05:27, par LARCHER

    Mon papa est décédé il y a 3 jours. Je dois donc faire les démarches nécessaires pour ma maman âgee de 85 ans (qui souffre à présent de grosses pertes de mémoire), et do t la retraite mensuelle n’est que de 40 euros. Comment procéder rapidement dans l’urgence ? A quoi peut-elle prétendre ?
    Merci d’avance pour vos conseils.
    Sincères salutations.

    Répondre à ce message

    • Le 29 décembre 2018 à 10:19, par Claude (CFDT Retraités)

      Elle a droit à une pension de réversion des retraites de votre père. Lisez les fiches 61 et 62 s’il n’a ps été fonctionnaire.

      Répondre à ce message

    • Le 30 janvier à 22:36, par Iken

      Oui elle a le droit a la pension de reversion.

      Répondre à ce message

      • Le 14 mars à 14:19, par mouna

        bonjour,
        merci d’abord pour vos éclaircissement compte allocation de veuvage et celle de réversion
        j’ai un cas d’une cousine née en 1970 n’ayant jamais quitté le maroc lors du décès de son mari qui était lui aussi marocain travaillant plus de 45 ans en France elle avait 5 enfants à charges dont deux encore scolarisés jusqu’à nos jours en plus elle est invalide à plus de 80% ( elle a une attestation de son medecin qui est expert assermenté auprès des tribunaux marocains)
        maintenant ,elle ne touche rien ni allocation de veuvage ni de réversion
        la question est la suivante : peut elle avoir droit à une allocation de réversion complémentaire ?
        merci de me réponde .

        Répondre à ce message

  • 65 L’allocation veuvage avant la retraite de réversion Le 4 mars à 21:21, par Naima

    Bonsoir,
    Je suis veuve marocaine, âgée de 45 ans.Je touche l’allocation veuvage depuis 01/11/2017 et la réversion de retraite ARRCO dont le montant est de 109 euro versé au début de chaque trimestre. Je voudrais, s’il vous plaît, savoir quels sont mes droits après la suppression de l’allocation veuvage. Je porte à votre connaissance que je suis une femme au foyer comme la plupart des femmes marocaines et j’ai trois enfants à charge. Je ne pourrai pas subvenir à mes besoins avec le montant de l’ARRCO jusqu’à atteindre mes 55ans.
    Je précise que la notification de l’attribution de l’allocation veuvage ne comportait aucune indication sur la durée de cette dernière. Je pense à faire la demande de la RSA, mais je ne sais pas si j’en ai droit dans le cadre des accords franco-marocains de la sécurité sociale.
    Merci de bien vouloir me répondre.
    Cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 4 mars à 21:54, par Claude (CFDT Retraités)

      Si vous avez obtenu l’allocation veuvage au Maroc c’est parce que le défunt était Français ?
      C’est une allocation temporaire en attendant de retrouver un emploi. La réversion de la retraite de base n’est versée qu’à 55 ans.
      Selon les textes, le RSA est réservé aux résidents en France. La convention de sécurité sociale entre nos deux pays se trouve sur le site du Cleiss.

      Répondre à ce message

      • Le 5 mars à 12:19, par Naima

        Le défunt était de nationalité marocaine. Il a travaillé en France. C’est pourqoui j’ai voulu savoir si j’ai droit à une aide sociale comme la RSA étant une veuve n’ayant droit à aucune aide sociale marocaine puisque mon mari cotisait aux régimes français..
        Les textes de l’accord franco-marocains ne sont malheureusement pas clairs.
        Merci pour votre réponse.

        Répondre à ce message

  • 65 L’allocation veuvage avant la retraite de réversion Le 3 mars à 15:47, par anny

    bonjour ,voila au mois d aout 2018 mon mari a fait un infarctus ; depuis je m inquietes j ai peur que la mort ns separe et me demande ce que je deviendrai sans lui car je suis sans emploi j ai 66ans et lui 52 cela fait 20 ans qu ik travaille au Luxembourg pour un salaire de 2400 net par mois pourriez vous me dire ce qu il me reviendrai en cas ou pour que je puisse redormir la nuit et plus me reveiller causes de cauchemars merci bcp a vous cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 3 mars à 23:16, par Claude (CFDT Retraités)

      Pour le travail au Luxembourg il faut regarder le site de la retraite de ce pays (Cnap).
      S’il a travaillé en France dans le secteur privé lisez les fiches 61 et 62.
      Une partie de la réversion dépend de vos ressources et des autres épouses de votre mari.

      Répondre à ce message

  • 65 L’allocation veuvage avant la retraite de réversion Le 20 février à 08:58, par denou

    Bonjours mon époux est décéder en 2018 ; j ai 46 ans ,4 enfants je touche l alloc veuvage et est ce que j ai droit a la réversion complémentaire .Merci

    Répondre à ce message

  • 65 L’allocation veuvage avant la retraite de réversion Le 9 janvier à 23:18, par Geny Carla

    Bonjour,
    Je suis veuve depuis 3 ans et sans emploi ; je percevais l’allocation veuvage jusqu’à mes 55 ans. J’ai fait ma demande de pension de réversion, mais celle -ci ne seras pas conséquente, puisque nous sommes trois à en bénéficier ( les 2 ex-conjointes et moi ).
    Ma question est : en faisant une demande auprès de la Commission de Recours Amiable de la Carsat, pourrais-je encore bénéficier l’attribution de l’allocation veuvage, vu que le montant de la pension de réversion serait inférieur à l’allocation veuvage que je percevais ? A savoir que la pension de réversion dépend du nombre d’année de mariage, et à la date du décès de mon époux, l’anniversaire de notre mariage allait sur ses 10 ans.
    Cordialement,
    Carla

    Répondre à ce message

    • Le 9 janvier à 23:45, par Claude (CFDT Retraités)

      Comme indiqué cette allocation provisoire s’arrête au plus tard à 55 ans.

      Répondre à ce message

      • Le 27 janvier à 15:50, par Iken

        Je suis veuve depuis le 23 /06/2018 je vis au maroc .je suis ne le 31/12/1964 j ai demande les allocations de veuvage et j ai recu la liquidation de la caisse cnss je l ai envoye a la carsat mais a ce jour j ai aucun centime recu.
        Cirdlt

        Répondre à ce message

        • Le 31 janvier à 23:38, par Ahssayan

          Bonjour Madame ,tu né en 1964 c’est à dire 55 ans, tu n’a pas de droit au allocation de veuvage, tu un avantage au retraite de reversion au titre d’activité salariés de votre conjoint décédé. Cordialement. En ce qui concerne date de dépôt de votre dossier qui transmis par intemidaire de la cnss c’est un délais normal. Traitement d’un dossier par carsat 6 mois. Bon chance

          Répondre à ce message

  • 65 L’allocation veuvage avant la retraite de réversion Le 31 janvier à 20:23, par Mokhtari

    M’a femme et décide le mois d’août 2018, et j’ai fait une demande le mois de janvier, quant je peux toucher a mon allocation.je parle du mois.

    Répondre à ce message

  • 65 L’allocation veuvage avant la retraite de réversion Le 18 janvier à 09:28, par Mina

    Bonjour
    Est ce que on préviens avant de suspendre l allocation de veuvage je n ai pas reçu le formulaire a remplir pour janvier 2019 Merci

    Répondre à ce message

  • 65 L’allocation veuvage avant la retraite de réversion Le 15 janvier à 19:47, par bideaumichele@live.fr

    je touche une pension d réversion de 10276 euros con bien je vais payer d’impôt sur cette petite retraite.merci de me rèpondre

    Répondre à ce message

  • 65 L’allocation veuvage avant la retraite de réversion Le 29 décembre 2018 à 10:57, par KAT

    Mon mari est décédé en avril 2015 nous vivions séparément ,je vais avoir 50 ans et je bénéficie du Rsa depuis peu ai je le droit à cette allocation ?

    Répondre à ce message

  • 65 L’allocation veuvage avant la retraite de réversion Le 13 décembre 2018 à 10:58, par NatP

    Bonjour,

    Ma maman qui a eu 55 ans fin novembre, et qui percevait l’allocation veuvage, peut prétendre à la pension de reversion. Simplement elle vient d’apprendre qu’il y a une carence entre les 2 versements et que de ce fait elle ne percevra aucun versement en décembre. Est-ce normal ? Ne devrait-elle pas percevoir en décembre l’allocation veuvage pour novembre étant donné que celle-ci est versée à terme échu ? ou n’a-t-elle rien pour novembre puisqu’elle a eu 55 ans le 25 novembre ? mais dans tous les cas elle ne peut pas rester sans revenu pour décembre, c’est ceci que je ne comprends pas.
    Merci d’avance

    Répondre à ce message

    • Le 14 décembre 2018 à 21:29, par Claude (CFDT Retraités)

      Selon la réglementation, « l’allocation veuvage est supprimée le 1er jour du mois qui suit l’âge du droit à retraite de réversion, soit 55 ans. Six mois avant la suppression, la caisse informe l’allocataire des conditions d’attribution de la retraite de réversion. »
      En effet, les pensions de réversions se demandent à l’aide de formulaires officiels à chaque caisse de retraite ou son mari a cotisé. Si la demande a été déposée quatre mois avant ses 55 ans, elle bénéficie de la garantie de versement, comme expliqué dans la fiche 61.

      Répondre à ce message

  • 65 L’allocation veuvage avant la retraite de réversion Le 5 novembre 2018 à 00:14, par Fatiha Berramdane

    Bonjour.
    Mon mari est décédé le 29 juillet 2017 laissant derrière lui nos deux enfants mineurs de 10 et 12 ans. Il était retraité du secteur privé et touchait une retraite de 260 du complémentaire et 689 de la retraite de base. J ai 47 ans et un salaire de 1100 euro par mois. Ma demande de l allocation veuvage a été refusée vu ces conditions .J aimerais savoir si mes enfants ont le droit a une partie de la retraite de leur père ?
    J ai entendu parlé de la pension d orphelin , de la pension de l éducation d orphelin, de la pension de réversion pour orphelin........ je suis perdu dans tout ça !!!!
    on ma dit qu on avait le droit a rien, ce qui me choque. Merci

    Répondre à ce message

    • Le 5 novembre 2018 à 21:48, par Claude (CFDT Retraités)

      Oui, la pension obligatoire d’orphelin n’existe pas. C’est pourquoi nous négocions dans les entreprises et les branches (convention collective) des accords de prévoyance comportant, une allocation décès, une rente au conjoint survivant, ou une pension d’éducation. Mais à la retraite il n’y a plus rien. Toutefois, renseignez-vous dans votre entreprise. Car comme c’est facultatif, il y beaucoup de différences entre contrats de prévoyance.

      Répondre à ce message

      • Le 1er décembre 2018 à 18:18, par BERAMDANE

        Bonsoir.
        Merci pour votre réponse, mais, étant donné que mon marie était déjà a la retraite au moment de son décès, il dépendait seulement de 2 organismes qui sont : la CARSAT et l AGIR ARCO. je vois pas comment me renseigner auprès des entreprises ou il avait travaillé avant. A titre d information, sa dernière entreprise était le groupe Total Fina Elf ou il avait effectué ses 20 dernières années de carrière ( Agent d entretien).
        cordialement

        Répondre à ce message

    • Le 11 décembre 2018 à 07:59, par nadia Khettal

      Adressé votre demande a la caisse complémentaire arcco qui englobe toutes les caisses et a 51 a la cram demander votre pension de reversion voilà j espère vous avoir aider je suis moi même veuve et 4 enfants attention le remariage ne donne aucun droit pour la veuve mais pour les enfants rien ne change sur leur droits

      Répondre à ce message

  • 65 L’allocation veuvage avant la retraite de réversion Le 1er décembre 2018 à 19:05, par BERAMDANE

    bonsoir.
    Mon mari est décédé le 29 juillet 2017 et après une batail de presque un an, on m a enfin accordé l allocation de réversion du complémentaire qui s élève à 72 euros/mois. Mais, comme l organisme payeur de cette allocation (IRP AUTO) avait versé a tort sur le compte de mon défunt mari le 01/08/2017et 01/09/2017 la somme de 531 euros, et que la banque de ce dernier a refusé de rembourser, je ne perçois que 54 euros par mois car ils ont décidé de retenir 18 euro sur cette allocation et ça, jusqu’ à extinction de la dette.
    Sachant que j ai renonce a l héritage de mon mari , je ne comprends pas pourquoi je dois rembourser cette somme alors que c est la banque qu’ elle a gardé.

    Répondre à ce message

    • Le 1er décembre 2018 à 20:57, par Claude (CFDT Retraités)

      La caisse a versé la retraite de votre conjoint sur son compte après son décès. Donc elle récupère cette somme sur votre réversion, partagée entre ex épouses vu son faible montant
      La banque est en tort et devrait au moins reverser à la caisse de retraite ce qui a été versé à tort. Faites cette demande par écrit en précisant que votre pension de réversion est réduite du montant versé après le décès. Saisissez le médiateur de la banque, puis le médiateur des banques, puis le défenseur des droits, toujours par écrit et attendez quelques semaines entre chaque courrier sans réponse pour continuer à réclamer.

      Répondre à ce message

  • 65 L’allocation veuvage avant la retraite de réversion Le 23 novembre 2018 à 15:34, par REgnier

    Bjr ma mère perçoit la pension de veuvage cela fait 2 mois qu elle n à rien touché malgré aucun changement ds situation et ses déclarations sont faites en temps et en heure elle a encore un enfant de 16 ans s charge quand elle essaye d appeler aucun renseignement ne lui ai donner on lui dit de patienter elle se retrouve à découvert couvert de frais bancaires et sans son argent elle ne peux même pas faire de courses c est inadmissible et honteux que pouvons nous faire svp cdlt

    Répondre à ce message

    • Le 23 novembre 2018 à 23:01, par Claude (CFDT Retraités)

      Comme expliqué, l’allocation veuvage est une allocation temporaire, de deux ans maximum, le temps de trouver un emploi. Après il faut demander le RSA.
      Si son droit n’est pas respecté, les voies de recours sont expliquées fiche 5.

      Répondre à ce message

  • 65 L’allocation veuvage avant la retraite de réversion Le 14 novembre 2018 à 03:01, par Khacer

    Bonjour
    mon mariest décédé 05/12/201
    jai faite une demande de veuvage
    je n’ai auqune réponse merci

    Répondre à ce message

  • 65 L’allocation veuvage avant la retraite de réversion Le 11 novembre 2018 à 15:09, par Stéphane LABBE

    Bonjour,

    Ma femme vient de décéder le 5 novembre 2018 des suites d’un cancer du sein à l’âge de 48 ans.
    Moi-même, je suis en longue maladie depuis plusieurs années, j’attends une greffe de rein et j’ai 48 ans également ( donc pas de pension de réversion ).
    Je me retrouve seul avec 2enfants à charge de 15 et 11 ans.
    Actuellement, nous percevons chacun 600 euros par mois d’indemnités du R.S.I., soit un total de 1.200 euros mensuel plus les allocations familiales.
    Or, je m’aperçois que pour bénéficier de l’allocation veuvage, les revenus des 3 derniers mois précédents le décès ne doivent pas dépasser : 2.260 euros.
    Je vais me retrouver le mois prochain avec des indemnités de seulement 600 euros par mois.
    Puis-je quand même faire une demande d’allocation veuvage ?

    Merci beaucoup par avance pour votre aide et vos conseils.

    Stéphane LABBE

    Répondre à ce message

    • Le 12 novembre 2018 à 10:24, par Claude (CFDT Retraités)

      Seuls vos revenus doivent être déclarés sur le formulaire. La réglementation précise que « le conjoint survivant ne doit pas avoir disposé, au cours des trois mois civils précédant la date de réception de la demande, de ressources personnelles supérieures à 3,75 fois le montant mensuel de l’allocation ».

      Répondre à ce message

  • 65 L’allocation veuvage avant la retraite de réversion Le 31 octobre 2018 à 13:44, par PLANTIN Yvette

    J’ai 56 ans je perçois l’allocation de solidarité (chômage). Mon époux âgé de 56ans et encore en activités vient de mourir quelle aide ai-je droit ?

    Répondre à ce message

    • Le 31 octobre 2018 à 14:08, par Claude (CFDT Retraités)

      Vous avez droit à une allocation décès de la caisse primaire d’assurance maladie et une aide de la prévoyance de l’entreprise si elle existe (accord entre parton et syndicats).
      Vous avez droit à la pension de réversion du régime général (voir fiche 61) et à la pension de réversion de la complémentaire (voir fiche 62). Vous devrez déclarer ces nouveaux revenus à Pôle Emploi car l’ASS sera recalculée.

      Répondre à ce message

  • 65 L’allocation veuvage avant la retraite de réversion Le 27 octobre 2018 à 06:35, par PAULINE

    Bonjour
    Mon mari est décédé le 18/11/2016 , j’ignorais que je pouvais prétendre à une allocation veuvage , depuis son décès je suis sans activité .
    c’est en Septembre 2018 que j’ai pris connaissance de mes droits à l’allocation veuvage , j’ai donc fait ma demande en Septembre et le 15 Octobre j’ai reçu 1200 EUR pour le mois de Septembre et Octobre , hier j’ai reçu un courrier de la Carsat me disant que l’allocation allait être supprimée et je ne serai plus payer à compter du 01/11/2018 , pourrais je faire un recours ?

    Merci

    Répondre à ce message

    • Le 27 octobre 2018 à 11:02, par Claude (CFDT Retraités)

      Comme indiqué au point 1, celle allocation est versée pendant deux maximum après le décès. C’est donc une allocation temporaire à durée limitée. Si vous l’aviez demandée dans la première année après le décès vous auriez touché un rappel depuis le décès, il est regrettable que vous n’en étiez pas informée.

      Répondre à ce message

  • 65 L’allocation veuvage avant la retraite de réversion Le 15 octobre 2018 à 09:37, par hulin

    bonjour j aimerez savoir les date de paiement de l allocation veuvage merci

    Répondre à ce message

    • Le 15 octobre 2018 à 22:32, par Claude (CFDT Retraités)

      L’allocation de veuvage est versée le 20 de chaque mois tant que vous remplissez les conditions, soit pendant 2 ans à partir du 1er jour du mois du décès. Si vous êtes âgé d’au moins 50 ans au décès de votre conjoint, elle peut vous être versée jusqu’à vos 55 ans.

      Répondre à ce message

  • 65 L’allocation veuvage avant la retraite de réversion Le 5 octobre 2018 à 07:01, par Nounou

    Ma femme est décidé , j’ai fait une assimilation , je suis pas en droit d’avoir une allocation de veuvage..au motif que je perçois une allocation chômage qui dépasse ...bref ma question est...si je peut refaire ma demande ...ou moment où mes revenus de chômage seront supprimés.

    Répondre à ce message

  • 65 L’allocation veuvage avant la retraite de réversion Le 18 septembre 2018 à 14:37, par Thomère

    Mon époux est décédé il y a plus de 3 ans. Ai je le droit à des aides ? Je suis chômeuse indemnisée et âgée de 51ans.

    Répondre à ce message

  • 65 L’allocation veuvage avant la retraite de réversion Le 22 août 2018 à 10:03, par Catherine Leroy

    Bonjour,

    Mon époux invalide en 3 ème catégorie est décédé le 14 juillet..j’étais son aidant familial. J’ai fait une demande d’allocation veuvage et n’ayant pas eu de revenu les mois précédent son décès, je pense y avoir droit. J’ai percu le capital prevoyance pour lequel nous avons cotisé pendant 15 ans et qui servira à payer les frais d’obsèques..pouvez-vous me dire svp dans quelle mesure il sera pris en compte dans le calcul de mon allocation pour les prochains mois ? Merci d’avance pour votre réponse

    Répondre à ce message

    • Le 22 août 2018 à 17:25, par Claude (CFDT Retraités)

      Comme indiqué dans la fiche, les capitaux décès sont censés procurer, pendant la durée du service de l’allocation, un revenu annuel calculé sur la base du taux d’intérêt du livret A des caisses d’épargne. Le taux applicable est celui en vigueur au 1er janvier (0,75%).

      Répondre à ce message

  • 65 L’allocation veuvage avant la retraite de réversion Le 4 juillet 2018 à 11:50, par PHILIPPE

    Bonjour, mon épouse est décédée à 43 ans après avoir travaillé durant 18 ans et n’a donc pas pu effectuer une carrière pleine.
    Je suis non remarié, seul et je vais être bientôt à la retraite.
    Quelle sera la base de calcul de la retraite de mon épouse à partir de laquelle sera calculée ma pension de reversion ?
    N’ayant pas acquis le nombre de trimestres requis, étant pour cela aussi partie trop tôt, y aura-t-il un montant minimum servant de base au calcul de ma pension de reversion ?
    Merci par avance de vos réponses Philippe.

    Répondre à ce message

  • 65 L’allocation veuvage avant la retraite de réversion Le 20 juin 2018 à 19:53, par Florence Lefèvre

    Bonjour mon ex mari donc divorcée est décédé il y a trois ans ..au je droit à l allocation veuvage ou la revertion ? Nous avons un enfant ensemble de 10 ans .et me suis pas remarié et n ai eu que des petits CDD ou formation renumere entre 2016 et 2017..au moment du décès rsa merci de votre réponse .cordialement ..

    Répondre à ce message

    • Le 20 juin 2018 à 22:17, par Claude (CFDT Retraités)

      Vous n’avez plus droit à l’allocation temporaire de veuvage. Mais vous pouvez avoir droit à la retraite de réversion : lisez la fiche 61 puis la fiche 62 s’il était salarié.

      Répondre à ce message

  • 65 L’allocation veuvage avant la retraite de réversion Le 12 décembre 2017 à 14:58, par lamri fatiha veuve MERAH

    Bonjour
    voila mon mar est décédé en date du 05 juillet 2015 , je suis actuellement agée de 45 ans , j’ai demander à la CARSAT de Marseille les allocation de veuvage , j’ai recus ce jour le 12/12/2017 une notification par laquelle ils m’ont donner la somme de 1808.65 euros pour la période du mois d’avril au juillet 2017 . c’est à dire un rappel de trois mois seulement . et en me disant que votre allocation est supprimé .
    ma question est la suivante : Est que j’ai le droit de recevoir uniquement trois paiements , sachez que je suis agée de 45 ans seulement .
    répondez moi s’ils vous plait
    cordialement .

    Répondre à ce message

    • Le 12 décembre 2017 à 23:35, par Claude (CFDT Retraités)

      Lisez cette fiche qui explique vos droits.

      Répondre à ce message

      • Le 9 juin 2018 à 23:06, par Crivello

        Bonsoir mon mari est décédé en août 2014 a l âge de 59 ans j étais alors âgée de 57 ans je perçois seulement 70 e de pension de réversion je ne sais pas où m adresser pour des conseils. Merci i d’avance

        Répondre à ce message

        • Le 10 juin 2018 à 09:36, par Claude (CFDT Retraités)

          La retraite de réversion dépend du régime de retraite où votre défunt mari a cotisé. Lisez les fiches 61 à 64 après vous être renseignée sur les régimes de retraite de votre défunt mari.
          Des militants de la CFDT Retraités tiennent des permanences dans presque tous les départements : adresse en cliquant ici.

          Répondre à ce message

  • 65 L’allocation veuvage avant la retraite de réversion Le 30 mai 2018 à 13:23, par CHEVALIER

    Bonjour,
    Ayant eu 50 ans au moment du décès de mon époux, je suis bénéficiaire de l’allocation de veuvage dont je dépend pour vivre. Logiquement cette dernière est versée aux alentours du 20 de chaque mois, il y a un formulaire de déclarations de ressources à remplir et renvoyer tous les 6 mois, chose que j’ai fait dernièrement toujours dans les délais et qui a été réceptionné car renvoyé en envoi suivi, je ne comprends pas pourquoi en Mai je n’ai Toujours rien à ce jour, appels téléphoniques ont été lancés je suis tombée sur une plateforme dont l’interlocutrice n’avait pas accès a mon dossier, j’ai persisté avec un second appel, une personne m’a rappelé pour me dire que les virements avaient du retard suite aux ponts de Mai mais qu’ils avaient effectués à la date du 24, hors je n’ai toujours rien perçu à ce jour, comment les contacter autrement ? Comment savoir ou être assurée qu’il n’y a pas une suspension voir un problème ?? Reçoit-on un courrier de leur part si arrêt de cette allocation ?? En attendant j’ai pris contact avec ma banque, qui elle me dit que rien n’a été réceptionné, est il logique d’avoir autant de retard pour un virement ? Les dates de ces derniers ne sont elles pas mises en place à la réception des déclarations renvoyées ?? Je ne sais plus quoi faire pour avoir une réponse concernant la certitude que ce virement a bien été effectué pour Mai 2018. Il m’est arrivé en Décembre 2016 de rester tout 1 mois sans aucune ressources à cause d’une déclaration non reçue que j’ai donc renvoyé car j’en fais toujours une copie par sécurité, les versements ont été faits le mois suivant mais en attendant c’est la galère, voilà je ne sais plus quoi faire ni comment avoir une réponse, ni que faire...Merci à vous si vous avez une idée ou un conseil sur cette situation, que je ne suis peut être pas la seule à subir, et qui pourra peut être nous être utile. Egalement merci de m’avoir lu, cordialement.

    Répondre à ce message

    • Le 30 mai 2018 à 15:24, par Claude (CFDT Retraités)

      Selon l’assurance retraite, l’allocation de veuvage vous est payée :
      - le 20 de chaque mois ;
      - tant que vous remplissez les conditions ;
      - pendant 2 ans à partir du 1er jour du mois du décès. Si vous êtes âgé d’au moins 50 ans au décès de votre conjoint, elle peut vous être versée jusqu’à vos 55 ans.
      Faites un courrier écrit à la commission de recours amiable de votre caisse (vous ne précisez pas) pour demander des explications en précisant que vous remplissez les conditions.

      Répondre à ce message

  • 65 L’allocation veuvage avant la retraite de réversion Le 9 mai 2018 à 16:18, par catherine

    Bonjour
    Je serai à la retraite le 01/06/2018 pour carrière longue 62ans
    je touche des retraites de réversion de ARRCO AGIRC et de la CNAV
    Je voulais savoir si elles vont être supprimées
    merci

    Répondre à ce message

  • 65 L’allocation veuvage avant la retraite de réversion Le 4 mai 2018 à 20:00, par CHRIST ANH

    Bonsoir,
    est-qu’il y a d’autre ressource en plus de la réversion, après 55ans ; quand on a pas l’ âge de la retraite. Merci

    Répondre à ce message

    • Le 5 mai 2018 à 17:06, par Claude (CFDT Retraités)

      Le système prévoit que c’est l’emploi qui procure les principales ressources. Le revenu d’activité (ex-RSA) est un droit jusqu’à la retraite, mais son montant est faible (à mon avis).

      Répondre à ce message

  • 65 L’allocation veuvage avant la retraite de réversion Le 27 avril 2018 à 12:37, par Le Maigat laurence

    Bonjour je perçois une pension veuvage depuis le décès de mon mari décédé le 17 07 2016 de 253 euros je viens de prendre 55 ans le 2 avril une demande de pension de réversion et en cours et la je viens de recevoir un courrier me disant que mon allocation de veuvage est annulée a compter du 01/05/2018 motif ne peut excéder mon 55éme anniversaire,comment je fais pour vivre tous le temps que ma réversion n’est pas versé,surtout que l’on m’avait dit au téléphone que je continuerais a percevoir ma pension veuvage en attendant ;merci de votre réponse

    Répondre à ce message

    • Le 27 avril 2018 à 14:48, par Claude (CFDT Retraités)

      POur que la continuité soit assurée, il faut faire la demande au moins 4 mois avant la date anniversaire. Mais vous aurez droit à la réversion à partir de mai, soit une premier versement le 9 juin.

      Répondre à ce message

  • 65 L’allocation veuvage avant la retraite de réversion Le 25 avril 2018 à 12:03, par GRUDECER

    Bonjour, 55 ans, veuf en 2014, remarié en 2016, divorcé en 2018, puis je prétendre à la pension de réversion de ma première épouse et dans ce cas où dois-je adresser ma demande ?

    Répondre à ce message

  • 65 L’allocation veuvage avant la retraite de réversion Le 27 décembre 2017 à 23:14, par steph

    Bonjour, ma mère est décédée , mon pere bénéficie de l’aah et du complément de ressources, comment l’aah sera calculée par la caf dans les années à venir, si il touche l"allocation veuvage avant reversion. Pourra t il cumuler les deux ? merci

    Répondre à ce message

    • Le 28 décembre 2017 à 08:49, par Claude (CFDT Retraités)

      En principe, la pension de réversion est prise en compte dans le calcul de l’AAH mais pas l’allocation veuvage.

      Répondre à ce message

      • Le 7 avril 2018 à 23:18, par steph

        Bonjour, la caf a calculé son aah en tenant compte des revenus n - 2, il a perdu une grosse partie de son aah et aussi le complément de ressources, par ailleurs il ne percoit plus l’allocation veuvage depuis aout.
        Y a t il un recours possible ?
        merci d’avance

        Répondre à ce message

  • 65 L’allocation veuvage avant la retraite de réversion Le 26 mars 2018 à 16:06, par Catherine

    Bonjour,
    j’ai 54 ans et veuve depuis septembre 2016, actuellement j’ai de l’allocation chômage + une rente de la probtp. En avril mon chômage prend fin je vais donc faire une demande d’allocation veuvage.
    Ma question eSt la suivante
    est ce que la rente doit se déclarer, et à partir de quand puis je faire cette demande étant donné que les 3 mois précédent la demande sont pris en compte ? Cela veut-il dire que pendant plusieurs mois je n’aurai aucun revenu ?
    Bien cordialement

    Répondre à ce message

  • 65 L’allocation veuvage avant la retraite de réversion Le 6 mars 2018 à 21:08, par nadia

    Bonsoir ;
    veuve depuis 2016, j’ai droit une allocation de veuvage que je n’ai pas encours reçu de 607 euro par mois, jusqu’au mois 07/2017, elle a été révisée pour être réduite à 508 euro, pouvez vous de faire savoir les raison de cette révision sachant que j’ai retravaillé pour un salaire mensuel de 220 euro.

    Merci

    Répondre à ce message

  • 65 L’allocation veuvage avant la retraite de réversion Le 20 février 2018 à 17:23, par BOUTIN

    {{}} MON 2POUX D2C2D2 LE 27 SEPTEMBRE 2017 AUCUNE RETRAITE CARSAT NE M A ENCORE ETE VERSEE

    Répondre à ce message

  • 65 L’allocation veuvage avant la retraite de réversion Le 20 février 2018 à 12:52, par Pome

    Ma question est la suivante est ce qu’on peut continuer à avoir l’allocation veuvage même sile titre de sejour est expiré.et qu’on n’a pas encore renouvelé

    Répondre à ce message

  • 65 L’allocation veuvage avant la retraite de réversion Le 16 février 2018 à 13:11, par fournier sylviane

    +Bonjour ma soeur a perdu son conjoint le 15//10/2016 mariée le 14/10/2016,elle a 65ans mais n’a pas droit à la réversion de son mari puisque c’est son ex femme qui l’a eu
    Ne peut elle pas toucher l’allocation de veuvage var elle ne touche que 651e de retraite et 112e decomplémentaire
    Cordialement

    Répondre à ce message

  • 65 L’allocation veuvage avant la retraite de réversion Le 29 décembre 2017 à 14:28, par DENIZE

    Bonjour,
    Actuellement, je suis en allocation veuvage. Je vais avoir 55ans ; est-ce que la réversion peut être inférieur à l’ allocation veuvage, merci de votre réponse.

    Répondre à ce message

    • Le 29 décembre 2017 à 22:00, par Claude (CFDT Retraités)

      Oui, si votre mariage a duré peu de temps. Lisez les fiches 61 et 62.

      Répondre à ce message

      • Le 4 février 2018 à 14:49, par MOUSSAOUI

        Mon mari est décédé le 02/11/2016, j avais 49 ans et 7 mois le jour de son décès, je reçois l ’allocation de veuvage depuis le 1 ère jour de son décès, sans enfants , mon mariage avec cette homme donc a dure 18 mois.
        Ma question : La durée de cette allocation ?
        est ce que j ai droit a la retraite, est ce qu elle est inférieure a l’allocation de veuvage ?
        je précise que sa première femme est décédée .
        Merci d’avance .

        Répondre à ce message

        • Le 4 février 2018 à 18:17, par Claude (CFDT Retraités)

          L’allocation veuvage dure deux ans puisque nous n’aviez pas 50 ans. Il faudra vous inscrire à Pôle Emploi, au moins jusqu’à 55 ans (voir fiches 61 et 62).

          Répondre à ce message

  • 65 L’allocation veuvage avant la retraite de réversion Le 2 février 2018 à 10:09, par Nacira

    Bonjour, je reçois mon allocation de veuvage depuis le décès de mon mari en 2013. Mais cette fois la caisse de retraite n’a pas reçus le questionnaire que je l’ai renvoyé dans le bon délai. Alors on m’a informé que le paiement de mon allocation est suspendue. S’il vois plait dîtes moi ce que je peut faire.

    Merci

    Répondre à ce message

  • 65 L’allocation veuvage avant la retraite de réversion Le 2 février 2018 à 17:53, par noelle

    Bonjour

    je voudrais savoir si mon amie qui vient de perdre son mari à l age de 59 ans , va avoir droit dans 2 ans à la retraite de son mari ?merci

    Répondre à ce message

  • 65 L’allocation veuvage avant la retraite de réversion Le 1er février 2018 à 10:53, par BRUYERE Karinek

    Bonjour,

    J’ai perdu mon mari le 9 décembre 2017, et on m’a parlé de l’allocation veuvage, mais je ne sais pas quelle démarche et à qui (coordonnées) faire la demande ? je n’ai pas vu dans l’article ci dessus les coordonnées.

    merci

    cordialement

    Karine

    Répondre à ce message

  • 65 L’allocation veuvage avant la retraite de réversion Le 29 janvier 2018 à 10:55, par fati

    Bonjour,
    j’ai besoin de quelques renseignements concernant les démarches a faire après le décès de mon mari (85 ans) résidait en France ( décès survenu pendant son séjour en Algérie) moi j’ai 70 ans( actuellement aucune ressource) réside en Algérie , j’ai deux filles mariées qui résident en France et j’ai 6 enfants ( tous majeurs) résident en Algérie, si vous pouvez me renseigner sur toutes les démarches à faire au niveau des caisses de retraites et de la sécurité sociale et si je peux faire une procuration a une de mes filles pour s’occuper de mes démarches administratifs
    avec mes remerciements

    Répondre à ce message

  • 65 L’allocation veuvage avant la retraite de réversion Le 15 janvier 2018 à 18:05, par Myriam

    Bonjour,
    je souhaiterais avoir des renseignements concernant la situation de la soeur dont le mari est décédé le 27/12/17.
    Elle n’a jamais travaillé, elle est mère au foyer et à 4 enfants dont 3 mineurs
    Son mari travaillait dans le secteur privée et cela durant presque 20 ans.
    Aujourdhui elle n’a pas de ressources et souhaite savoir si elle peut demander l’allocation veuvage seule ou en complément de la pension de réversion ARRCO ou les deux ?
    Et dans le cas où elle demande l’allocation veuvage, peut-elle demander dans 2 ans la pension de réversion de son mari ?
    Merci par avance pour vos réponses

    Répondre à ce message

  • 65 L’allocation veuvage avant la retraite de réversion Le 9 janvier 2018 à 14:56, par Wafiadz

    Bonjour,
    Mon mari est décédé en 2014, il a travaillé en France et moi je suis algérienne je vis en Algérie ( j ai 40 ans). J ai fait une demande d allocation veuvage peu de temps après sa mort, mais mob dossier été incomplet, je l ai complète seulement maintenant . Est-ce trop tard ? Je pourrai qu’en même avoir le cumul des 2 ans de l allocation ? J attends la réponse pour mon dossier mais je ne comprends pas car y en ils disent que pour avoir droit, il faut habiter en France, et d autres qui disent que même les étrangers peuvent. Qu est ce qui est vrai ?? Il y ube convention de 1980 ?? Merci.

    Répondre à ce message

  • 65 L’allocation veuvage avant la retraite de réversion Le 3 janvier 2018 à 22:35, par Samira

    Bonjour, mon mari est décédé à l’âge de 56 ans il a touché avant aah et j’ai 43 ans lorsqu’il a décédé et j’ai un enfant à charge et je touche RSA.
    es-ce-que j’ai le droit de quelque choses. Et ça fait maintenant 9 mois de décé de mon mari. S’il vous plaît c’est quoi les démarches à faire. Merci beaucoup.

    Répondre à ce message

  • 65 L’allocation veuvage avant la retraite de réversion Le 29 décembre 2017 à 21:36, par K

    Bonjour, mon mari est décédé en octobre 2015. Pensant ne pas avoir droit à cette allocation veuvage car ayant moins de 55 ans, je ne me suis pas renseignée en profondeur des droits qui pouvaient m’être accordés. Les 2 ans ont été dépassés de deux mois, cependant j’ai bien déclaré son décès. J’ai 52 ans, puis-je encore espérer recevoir cette aide si ma demande est faite dans les jours qui suivent ?

    Répondre à ce message

  • 65 L’allocation veuvage avant la retraite de réversion Le 29 avril 2017 à 13:54, par heitz m

    Bonjour

    Mon mari fonctionnaire d’état venant à décéder, aurais je bien 50 % du montant de la pension de réversion ? n’y a t-il pas un plafond (1600 euros) à ne pas dépasser entre ma retraite et la sienne ?

    Merci

    Répondre à ce message

    • Le 30 avril 2017 à 19:10, par Claude (CFDT Retraités)

      Non, comme expliqué fiche 64.

      Répondre à ce message

      • Le 22 décembre 2017 à 10:12, par Ravel

        Bonjour,
        J’ai 43 ans commerçante en France depuis l’an 2000 , mon mari est décédé en janvier 2016 à l’âge 54 ans . Nous avons 2 enfants . J’aimerai savoir qu’est-ce j’ai droit . Au début on m’a envoyé une somme de 3400 et quelques euros et puis je ne reçois plus rien . Pourriez -vous m’aider s’il vous plaît. Qu’est j’ai droit car je ne comprend plus rien . Merci de votre réponse. Cordialement

        Répondre à ce message

    • Le 10 mai 2017 à 11:27, par Benyamina Aicha

      Mon mari décédé en 1977 il m’a laissé trois enfants mineurs et jai pas bénéficier de pension orphelin et de retraite complémentaire acause Je suis ingrante et j’habites au maroc et je savais pas loi de sécurité sociale. Aussi j’ai pas reçu le capital de de ce comment je peux récupérer mon affaire et med droit merci

      Répondre à ce message

  • 65 L’allocation veuvage avant la retraite de réversion Le 15 décembre 2017 à 17:28, par N.BOUTIRA

    J’ai 49 ans mon conjoint est décédé depuit 2000 je vie en algerie je ne savait plus de votre loi j’ai élvé mon fils toute seul depuis 28 ans
    j’ai demande une retraite de veuvage en 2015 vous m’avait donné un numéro de suceriter et après vous me rejet ma demande par ce que il faut le posé depuis 2 ans après le décès de mon conjoint mais moi je ne rien reçu quand il est mort jus qu’ a mon fils parti en France et la porter ( les papies)
    j’attant ton répons
    merci

    Répondre à ce message

  • 65 L’allocation veuvage avant la retraite de réversion Le 10 décembre 2017 à 09:05, par Berramdane Fatiha

    Bonjour.
    Mon mari retraité est décédé le 29 juillet 2017. J ai 46 ans et nous avons 2 enfants mineurs. Je suis salariée en CDI avec 1100 € net de salaire par mois. J aimerai savoir si on peut prétendre à l allocation veuvage ou à une autre allocation ?
    Merci d avance pour votre aide.

    Répondre à ce message

    • Le 10 décembre 2017 à 10:20, par Claude (CFDT Retraités)

      Vos revenus ne vous ouvrent pas droits à l’allocation veuvage. Pour la retraite de réversion, lisez la fiche 62, car vous avez droit à la réversion Arrco avec deux enfants à charge.

      Répondre à ce message

  • 65 L’allocation veuvage avant la retraite de réversion Le 10 décembre 2017 à 10:12, par lasseron

    bonjour
    j’ai 51 ans,je suis à la retraite pour invalidité des agents des collectivités locales mon époux est décédé le 24 novembre 2017 d’un cancer il était en invalidité de troisième catégorie avec tierce personne dont j’étais sa tierce personne .Nous sommes marier depuis trente ans sans contrat de mariage avons eu trois enfants ,ils sont tous mageurs.j’aimerai savoir mes droits car pour le mois de janvier 2018 je toucherai que 856 euros entre ma pension retraite pour invalidité,ma rente de maladie profésionnelle et ma aah que puis je faire pour m’en sortir car je n’aurai pas asser pour payer le mois prochain et rien pour vivre.En attente de vous lire.je vous remercie.cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 10 décembre 2017 à 10:17, par Claude (CFDT Retraités)

      Vous aurez droit à sa pension de réversion à partir de 55 ans. Avant cet âge, l’allocation veuvage, temporaire et sous conditions de ressources, ne vous sera pas attribuée car vos revenus sont trop élevés.

      Répondre à ce message

  • 65 L’allocation veuvage avant la retraite de réversion Le 2 décembre 2017 à 20:47, par Lude

    Bonjour . Mon mari est décédé subitement en avril 2014 à l’âge de 48 ans . J’aimerais savoir si j’ai des droits pour une pension de réversion ou autre . Je suis âgée de 44 ans et ne sais pas du tout vers qui me tourner pour avoir des renseignements. Je ne suis pas en couple je vis du pôle emploi et de quelques petits contrats . . Merci de votre réponse . Car je suis au bout du rouleau pour m’en sortir

    Répondre à ce message