UNION CONFÉDÉRALE CFDT DES RETRAITÉS

C. Retraites Sécu


26 Cumul emploi avec retraites et deuxième retraite


Les bénéficiaires d’une retraite personnelle du régime général peuvent reprendre une activité professionnelle dans le cadre d’un cumul emploi retraite total ou dans le cadre d’un cumul emploi retraite plafonné. Si on liquide sa première retraite, le montant des autres est figé. Depuis 2023, une deuxième retraite est possible sous conditions.

Mises à jour :
(les mises à jour précédentes sont retirées)
 ajout point 5 sur la « deuxième retraite » suite à la réforme des retraites 2023 (08/10/23) ;
 mise à jour point 5 selon texte de la Cnav dans Notre Temps (10/2/24).

Le droit au travail est inscrit dans la Constitution. Toutefois le maintien de la pension de retraite, en totalité ou en partie, suppose de respecter des règles en cas de cumul avec une activité (salariée ou non salariée). Le non-respect de ces règles peut conduire à rembourser les pensions perçues.

1. Rupture avec l’employeur

Le service de n’importe quelle pension obligatoire est subordonné à la rupture de tout lien professionnel avec son ou ses employeurs.

Pour un salarié, une reprise d’activité, y compris chez son dernier employeur, est possible et donne lieu à un nouveau contrat de travail. Cette reprise peut être immédiate si on remplit les conditions pour un cumul intégral (point 2). Si un délai de six mois avant la reprise d’un emploi chez le même employeur n’est pas observé lorsqu’on ne remplit pas les conditions du point 2 (cumul sans limites) mais celle du point 3 (cumul avec limites), la pension est suspendue.

L’assuré qui exerce une activité hors de France n’est pas tenu à cesser son activité.

Pour un travailleur indépendant, il est possible de maintenir ou poursuivre son activité lorsqu’il demande sa retraite dans deux cas :
 s’il déclare vouloir exercer une activité avec des revenus professionnels inférieurs à la moitié du plafond de la Sécurité sociale (cas général) ;
 s’il remplit les conditions pour bénéficier du cumul emploi retraite (intégral ou plafonné).

Lire toutes les dérogations au point 4 ci-dessous.

Attention !

Fonctionnaires

Cette cessation d’activité concerne aussi les fonctionnaires et les ouvriers d’État.

2. Cumul sans limites de la pension avec une activité professionnelle

On peut cumuler, sans aucune restriction, les pensions de retraite et le revenu d’une activité professionnelle.

Il faut remplir les trois conditions suivantes :
 cesser son activité dans tous les régimes de retraite, donc y compris les régimes spéciaux ;
 avoir liquidé ses retraites personnelles auprès de la totalité des régimes de base et complémentaires légalement obligatoires où l’on a cotisé, sauf si le droit à l’un de ces régimes n’est pas encore ouvert ;
 avoir l’âge légal et le droit au taux plein de 50 % pour une carrière complète ; à défaut avoir l’âge du taux plein sans décote (voir fiche 18 pour les âges).

Si ces conditions sont réunies, on peut reprendre une activité chez n’importe quel employeur.
Si les conditions ne sont pas réunies, le cumul emploi-retraite n’est possible que dans les règles décrites au point 3 ci-dessous.
Le libéralisme du dispositif s’accompagne pour le retraité de l’obligation de déclarer sa reprise d’activité à son dernier organisme d’affiliation.

3. Cumul avec limites de la pension avec une activité professionnelle

Le retraité ne remplissant pas les conditions décrites au point 2 ci-dessus peut reprendre une activité, mais sous deux conditions :

  • la reprise d’activité chez le dernier employeur intervient au plus tôt six mois après le début de la retraite ;
  • le cumul de son salaire avec ses pensions de base et complémentaires est soumis à un plafond.
    En cas de reprise d’activité chez le dernier employeur, la retraite est suspendue jusque six mois après le départ en retraite.

Le plafond du cumul consiste à ne pas dépasser :
 le salaire moyen soumis à la CSG des trois derniers mois civils d’activité ;
 ou si c’est plus favorable, 160 % du Smic mensuel calculé sur 1820 heures annuelles en vigueur au 1er janvier de l’année.

Les revenus d’activité ne faisant pas partie du groupe 1 ne sont pas prises en compte (voir renvoi 1). Autrement dit, la reprise d’une activité dans un autre régime (dont ceux des non-salariés) n’est pas soumise à un plafond de cumul.

Si la dernière période d’activité est inférieure à trois mois, on établit une moyenne mensuelle des salaires soumis à la cotisation CSG. Si l’intéressé a exercé plusieurs activités, toutes les activités sont retenues.

L’assuré ayant exercé une activité à temps partiel peut demander la prise en compte d’un revenu correspondant à une activité exercée à temps complet.

Les pensions retenues pour leur montant brut sont :
 les pensions de vieillesse des régimes du groupe 1 (1)
 les majorations pour enfants et les majorations à charge servies par ces régimes ;
 les retraites complémentaires Agirc-Arrco, Ircantec et du personnel navigant de l’aviation civile.

Les activités artistiques, littéraires ou scientifiques ne sont pas concernées par les dispositions relatives au cumul emploi-retraite.

Si le total des revenus de remplacement et d’activité est supérieur au plafond autorisé, la pension de vieillesse est écrêtée ou suspendue (voir encadré ci-dessous).

Attention !

Si le plafond de cumul mensuel est dépassé, la pension est écrêtée

Si les conditions permettant le cumul emploi-retraite intégral ne sont pas remplies (voir point 2), le retraité doit respecter le plafond de cumul (point 3). Si le plafond est dépassé, un mécanisme d’écrêtement s’applique. Il est appelé sur les documents officiels « plafonnement du cumul d’une activité rémunérée et d’une pension de retraite ».
Si le cumul emploi-retraite mensuel est supérieur à l’ancien salaire ou à 1,6 fois le Smic (limites du cumul autorisé), le montant du dépassement s’applique à chacune des pensions de retraite de base versées.
Si le montant de l’écrêtement est supérieur à la pension, cette dernière n’est plus versée.

Exemple en 2023 : L’ensemble des ressources du pensionné s’élève à 3 000 € (pensions régime général, MSA, complémentaire et salaire). La limite de cumul étant de 2 735 € (1,6 Smic, valeur au 1er janvier), le montant de l’écrêtement est de 3 000 € - 2 735 € = 265 €. Ce montant sera retranché de la pension du régime général et de celui de la MSA .
Il n’y a pas égalité de traitement entre les uni et pluri-pensionnés, au détriment de ces derniers.

Attention !

Règles Arrco-Agirc

Le cumul d’un salaire avec les retraites complémentaires est possible sans limite, à condition d’avoir :
 liquidé toutes leurs retraites légalement obligatoires ;
 obtenu toutes leurs retraites personnelles obligatoires ;
 droit au taux plein pour une carrière complète et au moins d’avoir l’âge légal (entre 62 et 64 ans) ou l’âge du taux plein sans décote (67 ans).

Si les conditions ci-dessus ne sont pas remplies, le cumul est possible avec limite de ressources.

Dans ce cas, la somme des revenus annuels (retraites personnelles obligatoires + salaire de reprise d’activité) doit être inférieure à :
 soit un montant égal à 160 % du Smic ;
 soit au dernier salaire normal d’activité (revalorisé si besoin) ;
 soit au salaire moyen des dix dernières années d’activité.

L’engagement de signaler toute reprise d’activité salariée figure sur le formulaire « Demande de retraite complémentaire ».

4. Autres dérogations à la cessation d’activité

Le pensionné peut cumuler sa pension avec le bénéfice d’une rente d’accident du travail qui indemnise un préjudice corporel subi.

Certaines activités salariées limitativement énumérées peuvent être poursuivies au moment de la liquidation de la retraite. Elles sont définies :

  • selon la nature de l’emploi : élus locaux ; nourrices ; gardiennes d’enfants ; assistantes maternelles ; fonctions de tierce personne auprès d’une personne âgée, invalide ou handicapée ; artistes du spectacle (pas en CDI) ; artistes auteurs (d’œuvres littéraires et dramatiques, musicales et chorégraphiques, audiovisuelles et cinématographiques, graphiques, plastiques, photographiques) ; personnes handicapées travaillant dans un CAT ; ministres des cultes ; activités de parrainage dans les DOM ;
  • selon les revenus issus de l’activité : salariés logés par leur employeur (Smic) ; activités de faible importance (tiers du Smic) ; activités accessoires à caractère littéraire ou scientifique (tiers du Smic) ; vacations d’infirmiers ou médecins dans des établissements de santé ;
  • selon la durée de l’activité : activités juridictionnelles et assimilées ; consultations données occasionnellement ; participation à des jurys de concours publics ou à des instances consultatives ou délibératives.

5. Deuxième retraite possible sous conditions

Le cumul emploi retraite donne droit à une seconde retraite de base depuis la réforme de 2023. Il faut avoir droit au cumul intégral (voir point 2). Selon la Cnav dans Notre Temps, un délai de carence de six mois s’impose si on reprend son activité chez le même employeur.

Cette deuxième retraite sera calculée comme la retraite habituelle du régime concerné, sans décote, sans surcote et sans majorations. Pour un salarié, le revenu servant de base de calcul à la deuxième retraite est le salaire mensuel moyen ayant permis la validation d’au moins un trimestre. La période prise en compte se situe entre la date à laquelle l’assuré remplit les conditions du cumul emploi-retraite total et la date d’effet de la nouvelle retraite. Les salaires de la dernière année sont donc retenus même si elle est incomplète.

Cette deuxième retraite sera plafonnée à 5% du plafond sécu (183€ mois en 2023). Elle n’est pas prise en compte pour le plafond de retraites du minimum contributif mais compte dans les ressources pour l’Aspa.

Il faut la demander et elle n’est attribuée qu’une seule fois.

Ce dispositif est entré en vigueur le 1er septembre 2023 et prend en compte le cumul effectué depuis janvier 2023. Aucune circulaire d’application n’est parue à ce jour. Ce point 5 sera mis à jour dès sa publication.

6. Cotisations sociales et future retraite en cas de cumul

Règle générale : les cotisations sociales sont identiques pour tous les salariés. Ainsi, il n’y a pas d’avantage à employer un retraité.
Compte tenu du caractère définitif de la liquidation des pensions, les nouvelles cotisations n’apportent aucun droit supplémentaire à la retraite liquidée. Pour augmenter sa retraite principale, la surcote majore la pension de base pendant toute la retraite (voir fiche 20).

La réforme de 2023 permet d’obtenir une deuxième retraite comme expliqué au point 5 ci-dessus.

Depuis janvier 2015, la liquidation de première pension fige les droits à la retraite dans tous les autres régimes de retraite.
L’exercice d’une activité après l’attribution de leur retraite peut ouvrir des droits :
 aux titulaires d’une retraite militaire ;
 aux fonctionnaires d’une retraite d’une retraite civile pour invalidité ;
 aux retraités du régime des marins jusqu’au 1er janvier 2018 ;
 aux artistes de ballet retraités du régime de l’Opéra national de Paris jusqu’au 1er janvier 2018 .
Cette dérogation prend fin à l’attribution de la deuxième retraite de base.
Les périodes d’AVPF (assurance vieillesse des parents au foyer) restent prises en compte.

Bon à savoir

Indemnités journalières maladie et cumul emploi-retraite

La règle de l’indemnisation des arrêts maladie a changé par décret 2021-428. Ce décret réduit l’indemnisation journalière des retraités ayant repris un emploi de six mois à 60 jours : « La limite du nombre d’indemnités journalières mentionnée à l’article L.323-2 est fixée à soixante jours pour l’ensemble de la période pendant laquelle l’assuré perçoit un avantage vieillesse à compter de l’âge prévu au premier alinéa. »
LA CFDT a protesté et obtenu pour les salariés en retraite progressive la suppression de cette mesure (ils ne reçoivent qu’une fraction de retraite) dans la loi de réforme des retraites depuis depuis le 1er mai 2023.

D’autre part, l’assurance maladie vérifie les conditions d’ouverture du droit aux indemnités journalières du retraité comme pour un salarié (durée cotisée...). Si le salarié n’a pas une retraite à taux plein (décote), il devra reconstituer ses droits à indemnités journalières à compter de la date de sa reprise d’activité (22 878,10 € de salaire en 2023 ou 600h de travail).

(1) Régimes du même groupe que le régime général - article L161-22 du code de la sécurité sociale :
 Régime général des salariés (et activités non salariées rattachées au régime général prévues à l’article L161-22) ;
 Régime des salariés agricoles ;
 Régimes spéciaux : IEG, SNCF, RATP, Mines, Banque de France, CRPCEN, Opéra national de Paris, Comédie Française, Port autonome de Strasbourg.

Poser une question

4561 messages
modération a priori

La réponse à votre question sera apportée par un militant retraité bénévole... Merci de lire la fiche avant de poser une question...

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

  • 26 Cumul emploi avec retraites et deuxième retraite Le 13 mai à 12:50

    Bonjour,
    Née en août 1963, en retraite pour carrière longue depuis le 01 avril 2024, je voudrais reprendre 2 jours pas semaine chez le même employeur. Pour éviter le délai de carence de 6 mois, puis je passer par une agence d’intérim ? Nouvel employeur mais entreprise utilisatrice identique à mon ancien employeur.
    Merci beaucoup, Cordialement.

    Répondre à ce message

  • 26 Cumul emploi avec retraites et deuxième retraite Le 6 mai à 17:15

    Bonjour,
    Je suis à la retraite à taux plein depuis le 01/03/2022 (CNAV + AGIRC-ARRCO) à 62 ans.
    J’ai créé une micro-entreprise le 01/03 2023, et depuis la loi de retraite Macron j’ai droit à une seconde retraite, plafonnée à 5% du PMSS, soit 193 Euros / mois en 2024.
    Je compte avoir cette activité jusqu’au 30/06/2027, soit une durée > à 4 ans.
    Je travaille à temps partiel et mon CA annuel moyen sera de 20 000 Euros.
    Sachant que l’on ne peut demander qu’une seule fois cette seconde retraite, savez-vous me faire une estimation du moment ou je peux la demander pour être au plafond des 5%, sans attendre la fin de mon activité ?
    Merci d’avance pour votre réponse.
    Cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 6 mai à 18:49

      Vous n’êtes plus salarié, mais un auto-entrepreneur avec de petites cotisations pour la retraite donc de petits droits. Nous appelons ce statu d’auto-exploité.
      Il y a des calculs à effectuer pour transformer vos cotisations en revenu annuel moyen servant au calcul de la retraite. En effet, 41% de vos cotisations servent à la retraite....
      Lisez la fiche du site service public pour faire vous même le bon calcul et surtout le comprendre : Régime de retraite du micro-entrepreneur

      Répondre à ce message

  • 26 Cumul emploi avec retraites et deuxième retraite Le 4 mai à 17:11

    Bonjour et bravo pour votre excellent travail,
    J’ai 64 ans et suis à la retraite depuis le 01/04/2024 (167 trimestres-taux plein). Sachant que je peux bénéficier d’un cumul emploi retraite intégral, j’en ai informé la CNAV en bonne et due forme.(Je travaille à mi-temps en tant qu’éducateur).
    La CNAV me demande de lui transmettre les notifications de mes retraites complémentaires faute de quoi elle suspendra le paiement de ma retraite.C’est donc ce que j’ai fait avec l’AGIRC-ARRCO et l’IRCANTEC, mais l’IRCEC (retraite complémentaire des artistes auteurs) ne m’a toujours pas envoyé sa notification. Je les ai relancé à plusieurs reprises, mais rien n’y fait !
    Comment dois-je m’y prendre pour que la CNAV ne suspende pas mes paiements si l’IRCEC ne m’envoie pas sa notification ?
    Cordialement.

    Répondre à ce message

    • Le 5 mai à 12:08

      Quelle histoire ! La Cnav croit que vous êtes limité dans le cumul et que c’est pour cette raison que vous les avez prévenus, il me semble. Même si c’est prévu, presque personne ne le fait.
      Puisque vous avez droit au cumule intégral, elle n’a pas à vérifier vos revenus et les comparer à vos retraites comme indiqué au point 3 de cette fiche.
      Vous pouvez écrire à l’assurance retraite (Cnav en Ile-de-France) en vous appuyant sur les 4e et 5e alinéas de l’article L.161-22 du code de la sécurité sociale (CSS). Le cumul emploi retraite est autorisé sans aucune restriction lorsque l’assuré a :
       obtenu l’ensemble de ses retraites personnelles auprès de la totalité des régimes légaux ou rendus légalement obligatoires de base et complémentaires, français ou étrangers (principe de subsidiarité) ;
       atteint l’âge légal prévu à l’article L. 351-1 CSS (62 ans) et réunit la durée d’assurance du taux maximum de 50 % ou a atteint l’âge d’obtention automatique du taux maximum de 50 % prévu à l’article L. 351-8 CSS (67 ans)

      Répondre à ce message

      • Le 5 mai à 13:29

        Bonjour et merci de m’avoir répondu,
        En tous cas, les différentes conseillères de la CNAV que j’ai eu au téléphone, savent très bien que j’ai droit à un Cumul Emploi Retraite intégral !
        Il me semble, comme vous le soulignez fort bien à la fin de votre réponse que la CNAV veut s’assurer que j’ai bien obtenu l’ensemble de mes retraites personnelles et c’est la raison pour laquelle elle me demande les notifications de ces retraites.Ors l’IRCEC ne m’envoie pas cette notification et c’est bien là le problème : tant que je n’ai pas cette notification, la CNAV suspend mes paiements, ce qui est totalement inadmissible dans la mesure où je n’y suis strictement pour rien !
        Comment remédier à cette situation cauchemardesque ?
        Cordialement

        Répondre à ce message

  • 26 Cumul emploi avec retraites et deuxième retraite Le 4 mai à 19:57

    Bonjour,
    Je vais prendre ma retraite au mois de mars 2025 a taux plein (188 trimestres ).
    je suis actuellement au chômage mais j’effectue des remplacements de temps en temps dans une administration j’ai donc à chaque fois un contrat pour quelques jours avec cet employeur.
    est ce que je pourrais continuer à travailler avec cet employeur après avoir pris ma retraite en mars ou faudra-t-il attendre 6 mois ?
    Je vous remercie d’avance pour votre réponse.
    Bien cordialement

    Répondre à ce message

  • 26 Cumul emploi avec retraites et deuxième retraite Le 30 avril à 19:15

    Bonjour à toute l’équipe !
    le salaire de référence pour le plafond cumul emploi retraite pour carrière longue est-il issu des 3 derniers mois avec prime retraite et congés payés inclus alors que je suis en arrêt maladie et je le serais jusqu’à mon départ à la retraite ou bien est-il issu des 3 mois qui ont précédés l’arrêt maladie ?
    En vous remerciant encore infiniment pour votre travail absolument remarquable !!!

    Répondre à ce message

  • 26 Cumul emploi avec retraites et deuxième retraite Le 1er mai à 10:53

    J’ai pris ma retraite en 2017 (65 ans) sans avoir tous mes trimestres. J’ai repris une activité depuis 5 ans. Est ce que j’aurai droit à une revalorisation de ma retraite actuelle si j’en fait la demande.

    Répondre à ce message

  • 26 Cumul emploi avec retraites et deuxième retraite Le 20 avril à 09:48

    Madame, Monsieur, bonjour, je liquide ma retraite le 01/01/2025 et je souhaite reprendre une activité salariée en cumul emploi retraite partiel ( carrière longue) pourriez-vous me dire si mon solde de tout compte ( congés payés, prime départ retraite) est comptabilisé pour le calcul de la moyenne de mes 3 derniers mois de salaire. Avec mes remerciements pour votre réponse.

    Répondre à ce message

    • Le 20 avril à 14:34

      Oui, tout ce qui est soumis à la CSG est pris en compte.

      Répondre à ce message

      • Le 30 avril à 10:11

        Bonjour,
        Je suis en retraite carrière longue depuis le 1er avril 2024 et je souhaite reprendre en cumul emploi retraite partiel le 1er octobre 2024 chez le même employeur.
        Pour le calcul de la moyenne des trois derniers mois de salaire, pouvez-vous me confirmer que les montants de congés payés, indemnité départ en retraite (13650 €) soumis à CSG mais non inclus dans mon salaire de référence (2960€) sont pris en compte ?
        Merci pour votre retour
        Cordialement
        Isabelle

        Répondre à ce message

  • 26 Cumul emploi avec retraites et deuxième retraite Le 25 avril à 10:13

    Tout d’abord un immense merci pour l’excellence de ce site, et la qualité de vos réponses sur ce forum.
    Je souhaiterais, s’il vous plait, savoir quelle serait, en cas de reprise d’activité professionnelle, la limite de cumul mensuel de mon nouveau revenu et de mes retraites à ne pas dépasser pour éviter l’écrètement de ma retraite, étant précisé que :
      la retraite m’a été attribuée, à ma demande, en date du 1/04/2024 et je ne remplis pas les conditions pour bénéficier d’un cumul emploi retraite intégral du fait d’une durée d’assurance de 166 trimestres (au lieu de 168 requis pour ma génération pour le taux plein).
      les 20 mois qui ont précédé la prise d’effet de ma retraite j’étais en période de chômage indemnisé ;
      ma dernière période d’activité professionnelle s’est achevée le 31/07/2022 , dans le cadre d’un CDD de 9 mois et demi ;
      les salaires bruts de mes 3 derniers mois d’activité qui remontent à mai, juin et juillet 2022 étaient respectivement de € 8965 , € 8800 et € 9340 ;
    Vous remerciant vivement par avance pour vos éclairages et commentaires, notamment sur le point de savoir si le fait que les derniers salaires remontent à 2022 n’empêchent pas leur prise en compte pour calculer la limite de cumul, et s’ils vont être revalorisés ou pas (tenant compte du taux d’inflation significatif depuis 2 ans) pour ledit calcul .

    Répondre à ce message

    • Le 25 avril à 17:56

      Votre retraite subira une décote pour toujours (fiche 20).
      Les salaires de référence seront les derniers perçus, revalorisés comme les salaires servant au calcul de la retraite (et les retraites : voir fiche 27).
      Merci pour le compliment !

      Répondre à ce message

  • 26 Cumul emploi avec retraites et deuxième retraite Le 22 avril à 20:35

    Bonjour,
    ayant 62 ans depuis le 1 er mars, et 168 trimestres, j’ai compris que je pouvais partir à taux plein à compter du 01/10/2024
    je souhaite poursuivre mon activité salariée qui est mixte entre le secteur public et le secteur privé
    j’ai compris que je pouvais reprendre chez les mêmes employeurs, mais que je ne génèrerai de nouveaux droits qu’à partir du 7 e mois
    le secteur public cotisant à l’IRCANTEC : aurai je de nouveaux droits acquis pour l’IRCANTEC ou seulement dans le secteur privé avec AGIRC ARCO ?
    les choses ne sont pas très claires concernant l’IRCANTEC
    merci de votre réponse éclairée

    Répondre à ce message

    • Le 23 avril à 08:50

      Si vous travaillez dans un établissement public, vous cotisez à l’Ircantec. Dans le privé, vous cotisez à l’Agirc-Arrco. Voir fiche 31.

      Répondre à ce message

      • Le 23 avril à 19:32

        bonjour, ma question était : en cumul emploi retraite, y a t’il une 2è retraite acquise auprès de l’ircantec (après 6 mois d’activité ?)
        merci d’avance de voter réponse

        Répondre à ce message

  • 26 Cumul emploi avec retraites et deuxième retraite Le 22 avril à 12:31

    Bonjour,
    Infos : je suis parti en cumul emploi retraite plafonné le 31/12/2019 à 60 ans et 3 mois avec 181 trim. chez un nouvel employeur.(Il en fallait 167)
    Je travaille donc depuis plus de 4 ans.
    Question : Le fait d’être parti en cumul emploi retraite plafonné puis à 62 ans (âge légal) de passer en cumul emploi intégral ne fait il pas obstacle
    à l’obtention d’une deuxième retraite ?
    Merci d’avance pour votre retraite.

    Répondre à ce message

    • Le 22 avril à 23:15

      Il faut avoir eu droit au cumul intégral lors de son départ en retraite, selon notre compréhension des textes. La circulaire d’application n’est pas encore parue !

      Répondre à ce message

  • 26 Cumul emploi avec retraites et deuxième retraite Le 18 avril à 12:50

    Bonjour,
    né en 1963 je suis à la retraite au 1 er juillet 2024 a l’age de 60 ans et 11 mois pour longue carriére à taux plein avec 170 trimestres
    je peut cumuler cumuler ma retraite et une activité professionnelle sans décote sur ma retraite car J’ai l’age du taux plein sans décote.

    Cordialement

    Répondre à ce message

  • 26 Cumul emploi avec retraites et deuxième retraite Le 8 avril à 23:15

    Bonjour et merci de votre aide.
    J’ai repris une activité en cumul emploi retraite partiel depuis janvier et je viens de recevoir ce courrier de l’AGIRC.

    "Après étude de votre dossier, il s’avère que vous pouvez exercer une activité salariée à condition que
    le salaire brut annuel (du 1er janvier au 31 décembre), issu de cette reprise d’activité, ne
    dépasse pas la somme de 884,00 euros."

    Touchant 1942,98€ de retraites brut/mois (toutes retraites cumulées), j’avais fait le calcul établi sur vos informations d’une possibilité de travailler pour un salaire max de 884€ brut/mois et non par an (1,6x le smic - retraites).
    l’AGIRC aurait elle fait une erreur dans son courrier ?

    Merci d’avance.
    Bien cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 9 avril à 18:51

      Si vous êtes soumis au cumul plafonné, nos informations sont exactes.
      La réglementation Agirc-Arrco calcule par année civile pour que ce soit plus simple. Mais l’institution qui vous écrit (elle gère le régime pour vous), n’a pas spécifié que c’était par mois les 884 euros ? Posez leur la question si vous doutez.

      Répondre à ce message

      • Le 9 avril à 19:05

        Bonsoir Claude, non justement c’est tout le problème car comme vous pouvez vous en apercevoir, 1,6× le smic - le montant de mes retraite correspond bien à 884€ mais par mois !! Or pour moi un salaire annuel brut est la totalité des salaire sur un an soit un mensuel autorisé de 884÷12 par mois !!

        Répondre à ce message

  • 26 Cumul emploi avec retraites et deuxième retraite Le 7 avril à 23:29

    Bonsoir,

    Etant en retraite à taux plein depuis 2011, je retravaille dans une autre socièté privée depuis cette année 2011.

    Pouvez vous me confirmer malheureusement que je ne peux pas bénéficier d’une autre retraite ?

    Merci pour votre réponse.

    Répondre à ce message

  • 26 Cumul emploi avec retraites et deuxième retraite Le 7 avril à 11:31

    Bonjour, Je ne remplis pas les conditions, quand je vais prendre ma retraite, pour un cumul emploi retraite intégral. Je voudrai savoir si je peux retravailler chez le m ?me employeur, sans attendre six mois, car je travaille dans un métier sous tension (la restauration). J’ai cru en entendre parler dans une formation retraite, mais je voulai en avoir confirmation. Merci de votre réponse, sincèrement, Jean Yves.

    Répondre à ce message

    • Le 7 avril à 14:48

      Il y a beaucoup d’avantages a rester salarié jusqu’à l’âge légal.
      Comme indiqué dans cette fiche au début, le droit au travail est inscrit dans notre constitution. Pour conserver sa retraite il faut respecter les conditions indiquées au point 2. Comme ce n’est pas votre cas, votre retraite sera suspendue pendant six mois puis soumise à un plafond indiqué au point 3.
      Vous n’aurez pas droit à une deuxième retraite, comme expliqué dans cette fiche.
      Vous n’aurez pas droit non plus à la surcote qui majore votre retraite à partir de l’âge légal (voir fiche 20).

      Répondre à ce message

  • 26 Cumul emploi avec retraites et deuxième retraite Le 30 janvier à 19:25

    Née en juillet 1961 et atteint le taux plein et l’âge légal en juillet 2023 j’ai fait ma demande de retraite le 25 aout 2023 pour faire valoir mes droits à la retraite le 01/01/2024
    au mois d’Octobre 2023 une réforme sur le cumul emploi retraite a été validé mais me concernant je pensais faire parti de l’ancienne réforme du cumul emploi retraite ce qui signifiait que je pouvais reprendre chez mon dernier employeur à tout moment.
    J’ai informé la CNAV de mon désir de reprendre dès le 01/01/2024 mon activité chez le même employeur (manipulatrice en radiologie) qui m’a informé que dans mon cas je pouvais continuer mon activité.
    j’ai reçu un courrier de la CNAV qui m’informait du délai de carence de 6 mois et que ma pension ne serait versé qu’au 7e mois.
    je voudrais avoir plus de précision : est ce que je fait parti réellement de la nouvelle réforme ou de l’ancienne réforme ayant fait ma demande avant le 1/09/2023. Merci de votre réponse.

    Répondre à ce message

    • Le 30 janvier à 22:22

      Cette règle n’a pas changé, elle existait avant la réforme !

      Répondre à ce message

      • Le 3 février à 08:15

        Bonjour,
        cette règle a changé puisque je dois attendre 6 mois avant de reprendre mon activité chez mon ancien employeur alors qu’avec l’ancienne réforme on pouvait reprendre à tout moment : il n’y avait pas de carence de 6 mois.
        je fais partie de la catégorie 2.
        Pouvez vous me confirmer si par ailleurs la CNAV me payera bien au 7e mois même si je travaille chez mon dernier employeur pour lequel un contrat a été effectué au 01/01/2024 de 20H en CDI. : Arrêt du contrat de 35H au 31/12/2023. Ma retraite débute 01/01/2024 et suspendu durant 6 mois.

        Répondre à ce message

        • Le 3 février à 09:50

          Non, la règle n’a pas changé. Si la Cnav vous a répondu par écrit que vous deviez attendre six mois c’est que vous avez pris une retraite anticipée ou une retraite sans avoir une carrière complète. Donc que vous ne remplissiez pas les conditions indiquées au point 2 de cette fiche.

          Répondre à ce message

          • Le 3 février à 14:54

            J’ai la totalité de mes trimestres 173 TR atteint au 31/12/2024 , j’aurais pu prendre ma retraite le 01/08/2023 j’avais atteint les 168 TR à l’âge légal. Pourquoi les 6 mois de carence ?

            Répondre à ce message

            • Le 3 février à 17:03

              Je vous redis qu’il n’y en a pas si vous remplissez les conditions indiquée au point 2, soit avoir l’âge légal et les trimestres.

              Répondre à ce message

              • Le 26 mars à 11:35

                Bonjour,
                je me permets d’intervenir dans cet échange, car je suis exactement dans la même situation : j’atteins prochainement l’âge légal de la retraite à taux plein, j’ai la totalité de mes trimestres, donc catégorie 2. Mais mon employeur m’affirme que pour déclencher le cumul, il faut ce délai de carence d’activité de 6 mois. Il s’appuie sur le 1° de l’article D161-2-16 du code de la sécurité sociale, et tout particulièrement sur son dernier morceau de phrase :
                I.-Les dispositions du présent article sont applicables :
                1° En cas de reprise, postérieurement à la date d’effet de la pension, d’une activité salariée pour le compte de l’employeur dont relevait l’assuré avant cette date ou de l’activité non salariée, donnant lieu à affiliation au régime général, qu’exerçait l’assuré pour le compte de la même entreprise avant cette date : à compter du premier jour du septième mois courant de la date d’effet de la pension.
                Cet article concerne l’acquisition des nouveaux droits, qui, en cas de reprise chez le même employeur, ne peuvent donc démarrer que six mois après le début de la retraite ; ce que mon employeur interprète non comme la suspension temporaire du versement de la pension ou de l’acquisition de nouveaux droits, mais comme l’expression de cette interruption d’activité de six mois qu’il doit m’appliquer.
                Ce point précis soulève des interprétations divergentes : service-public.fr affirme aussi qu’il faut respecter une carence d’activité de 6 mois si on veut/peut reprendre chez le même employeur, mais pas l’assurance retraite, qui n’évoque pas cette obligation et rappelle juste la dernière partie de l’article ci-dessus.
                Dans cette même page, au point 5, on lit que : Le cumul emploi retraite donne droit à une seconde retraite de base depuis la réforme de 2023. Il faut avoir droit au cumul intégral (voir point 2). Selon la Cnav dans Notre Temps, un délai de carence de six mois s’impose si on reprend son activité chez le même employeur.
                Ce qui contredit, il me semble, ce qui est au point 2, cité dans ce paragraphe.
                Un éclaircissement d’interprétation serait donc vraiment très utile.
                Merci à vous,
                Grégoire

                Répondre à ce message

                • Le 26 mars à 14:29

                  Il faut aller au bout de l’article cité pour lire : « Toutefois, les dispositions du présent article ne sont pas applicables aux assurés remplissant les conditions prévues aux quatrième, cinquième et sixième alinéas de l’article L. 161-22. »
                  Les règles de la deuxième retraite sont nouvelles et la Cnav n’a pas encore publié la circulaire d’application. Nous avons donc précisé dans le point 5 ce que nous savons car si le code prévoit un délai de carence de six mois, nous pensions au début qu’il ne fallait avoir repris chez son dernier employeur pendant six mois, mais le responsable des relations avec la presse de la Cnav a donné une interprétation.
                  Notre réponse est donc exacte en droit, ce qui est notre seul objectif dans ce guide.
                  Je vous signale que la surcote est souvent plus avantageuse (voir fiche 20) car elle majore la montant de votre retraite pour la vie.

                  Répondre à ce message

                  • Le 27 mars à 23:15

                    Merci pour votre réponse rapide, et pour la mention du point 20 ;
                    Mais ce que je comprends finalement, c’est que dans l’attente de la circulaire d’application de la Cnav, rien n’est clair concernant la nature du délai de carence de six mois (suspension de la pension, suspension de l’acquisition de nouveaux droits, ou vraie interruption) en cas de signature d’un nouveau contrat chez l’ancien employeur, c’est bien ça ?
                    Je n’ai pas trouvé dans les archives de Notre temps l’interprétation du service de presse de la Cnav que vous mentionnez.
                    Merci encore,
                    GM

                    Répondre à ce message

                    • Le 27 mars à 23:21

                      Le délai de carence de six mois signifie que les six premiers mois chez le même employeur ne sont pas pris en compte pour le calcul de la deuxième retraite.

                      Répondre à ce message

                      • Le 28 mars à 23:36

                        Merci, c’est bien clair maintenant ;
                        mais le service RH de mon employeur interprète ce délai de carence comme une interruption d’activité, ai-je un moyen de recours ?

                        Répondre à ce message

                        • Le 29 mars à 11:27

                          Non, pas de recours puisque votre contrat de travail s’est arrêté lors de votre retraite. Le nouveau contrat de travail se négocie avec votre employeur. Comme l’employeur ne risque rien, il ne devrait pas s’opposer à une reprise immédiate, sauf s’il n’a pas besoin de vous de suite.

                          Répondre à ce message

  • 26 Cumul emploi avec retraites et deuxième retraite Le 28 mars à 11:57

    Bonjour

    Dans le cas d’une retraite anticipée pour handicap (1 an avant l’age légal ) et après 20 ans de carrière dans le secteur privé, puis 15 comme fonctionnaire d’etat, ai je le droit en étant à la retraite de reprendre une activité de salariée (quelques heures par semaine) dans le privé ? (mon dernier employeur est Public)
    Dois je respecter un delai d’attente de 6 mois après ma fin de travail dans le secteur public

    Le maximum retraite + salaire d’appoint à comparer aux 3 derniers mois de salaires doit il se faire en tenant compte uniquement :
     de la retraite cnav + retraite complémentaire d’un coté
     des 3 derniers mois de salaires dans le privé

    ou au contraire
     de la retraite complète y compris retraite publique
     des 3 derniers mois de salaires dans le Public (fin de carrière dans le public, sans rémunération dans le privé)

    Sinon c’est le 2ieme cas, ai je le droit de percevoir des honoraires via une autoentreprise à créer (cours d’ensieignement)

    Je vous remercie par avance
     

    Répondre à ce message

    • Le 28 mars à 17:12

      Une retraite anticipée est toujours soumise au plafond de cumul.
      Pour vos retraites du régime général vous devez respecter les règles de cette fiche, qui prend en compte toutes vos retraites. Et pour celle comme fonctionnaire, c’est fiche 54.
      Les revenus de micro-entrepreneur sont des revenus d’activité pris en compte.

      Répondre à ce message

  • 26 Cumul emploi avec retraites et deuxième retraite Le 26 mars à 14:23

    bonjour,
    née en 1962, je pourrais prendre ma retraite en Janvier 2025 à taux plein (191 trimestres et âge légal).
    je souhaite augmenter mes revenus car salaire retraite est bas.
    qu’est-ce qui est le plus avantageux ? la surcote ou un cumul emploi retraite (deuxième retraite).
    merci de votre aide.
    cordialement.
    Charlie

    Répondre à ce message

    • Le 26 mars à 14:44

      La surcote majore le montant de votre retraite de 5% par an (voir détail fiche 20). La deuxième retraite dépend du nouveau salaire : s’il est élevé, plus du double de la retraite, ce sera plus intéressant.

      Répondre à ce message

  • 26 Cumul emploi avec retraites et deuxième retraite Le 24 mars à 09:48

    Bonjour

    Suis à la retraite depuis décembre 2014 , ce à taux plein ; J’ai repris une activité en avril 2015 chez mon ancien employeur dans le cadre emploi retraite sans limite de salaire . Suis toujours en activité et ai cotisé depuis . Ai je droit à une retraite supplémentaire ? , Si oui ,à compté de 2015 ou depuis 2023 ?
    Merci de votre retour

    Répondre à ce message

  • 26 Cumul emploi avec retraites et deuxième retraite Le 22 mars à 18:07

    J’ai 69 ans je suis à la retraite depuis mes 62 ans jai eu 3 enfants et suite à mon invalidité mes trimestres ont été validés et liquidé ma retraite je suis au taux plein..j ai repris une activite depuis 2021 en vacations et en CDI depuis 2022 ..ai je bien droit au cumul sans restrictions de ressources ? Un employé des retraités m’a renseigné sur mes droits Mais je n’ai pas averti ma caisse de retraite ni ma complémentaire de ce changement.est ce obligatoire de le faire ? Et ai je bien droit au cumul retraite-emploi

    Répondre à ce message

  • 26 Cumul emploi avec retraites et deuxième retraite Le 15 mars à 14:55

    Bonjour
    Ai-je droit à une deuxième retraite ayant continué le travail et ayant pris ma retraite en 2016 ?
    Merci pour votre réponse
    Jacqueline

    Répondre à ce message

  • 26 Cumul emploi avec retraites et deuxième retraite Le 4 mars à 22:25

    Retraité depuis 2015 , j’ai repris une activité en 2017 jusqu’à ce jour . Puis je prétendre à une révaluation de ma retraite ? Je dépends de la CARSAT et ai une complémentaire AGIRARCO

    Répondre à ce message

  • 26 Cumul emploi avec retraites et deuxième retraite Le 15 mars à 09:54

    Bonjour
    Je serai à la retraite au 1 juillet 2024 à taux plein
    62 ans et 6mois.
    aurai-je le droit de faire des vacations et quelle nombre d’heures.
    mreci

    Répondre à ce message

    • Le 15 mars à 21:35

      Il est écrit au début de cette fiche que vous avez le droit dans tous les cas de travailler. Pour conserver tout ou partie de votre Retraite, il faut respecter les conditions indiquées au point 2 ou au point 3.

      Répondre à ce message

  • 26 Cumul emploi avec retraites et deuxième retraite Le 14 mars à 12:31

    Bonjour, je perçois une pension de retraite militaire depuis 2007. Actuellement, je suis en activité dans une entreprise privée et après vérification, je ne suis pas soumis aux règles du cumul emploi-retraite. Au vu de mon relevé de carrière, le calcul de ma 2ème retraite, serait de l’ordre de 310€ environ mensuel. Es ce que je suis concerné vis à vis de ma situation d’ancien militaire, par les règles de plafonnement de la sécu. Cela pourrait-il entrainer une diminution de ma prochaine retraite, et de quel ordre ?
    Merci pour votre réponse !

    Répondre à ce message

  • 26 Cumul emploi avec retraites et deuxième retraite Le 12 mars à 17:52

    Bonjour,
    J ai pris ma retraite en 2015 de la fonction publique . Je n ai pas le taux plein.
    J ai repris une activité à temps partiel depuis septembre 2023. Aurai-je droit à une 2 eme retraite ? Si oui , à quelle condition ?
    Merci d ’avance pour votre réponse .

    mme Thibault

    Répondre à ce message

  • 26 Cumul emploi avec retraites et deuxième retraite Le 12 mars à 17:18

    Bonjour je suis à la retraite depuis janvier 2022. J’ai repris chez mon ancien employeur après 6 mois de carence et je voulais savoir si je fais en moyenne 850 euros par mois en cotisant bien 150 heures par trimestre voir plus. Combien j’aurai pour la deuxième retraite. Est-ce qu’il faut calculer la moyenne de tous les mois travaillés. Merci de votre réponse

    Répondre à ce message

  • 26 Cumul emploi avec retraites et deuxième retraite Le 12 mars à 11:05

    Bonjour,je suis retraitée depuis le 1 octobre ,j’ai 167 trimestres retenus, et duree d’assurance toutes activitées confondues 199 trimestres.Jai tout de même continué à faire quelques heures par semaine par cesu chez des personnes âgées.Ce n’était pas mon principal employeur...Je suis au régime local

    Répondre à ce message

  • 26 Cumul emploi avec retraites et deuxième retraite Le 4 mars à 17:48

    Bonjour
    Je suis retraitée depuis le 31/07/2008 et j’ai repris une activité de 2010 à fin décembre 2023.
    J’ai cotisé
    Ai-je droit à une 2eme retraite ?
    Si oui comment procéder pour faire la demande
    Bien cordialement

    Répondre à ce message

  • 26 Cumul emploi avec retraites et deuxième retraite Le 3 mars à 16:27

    Bonjour je suis né le 28/12/1948 j’ai pris ma retraite en 2010 j’ai travailler ensuite 5 ans dans une entreprise de travaux public et cotisé ai je droit a une deuxième retraite !!!
    Merci pour votre réponse.

    Répondre à ce message

  • 26 Cumul emploi avec retraites et deuxième retraite Le 28 février à 08:20

    Bonjour,
    A la fin de l’année, j’aurai cumulé le nombre de trimestres pour une retraite à taux plein, après avoir racheté des trimestres au titre du taux seul (et non au titre du taux et de la durée).
    Dans ces conditions, pourrais-je bénéficier du cumul emploi-retraite total / sans limite si je reprends une activité ?
    merci

    Répondre à ce message

  • 26 Cumul emploi avec retraites et deuxième retraite Le 23 février à 13:38

    bonjour, je viens de lire la circulaire CNAV 2017/41 et au paragraphe 2.4.2 il est mentionné "les retraites (base et complémentaires) des régimes précités sont retenues pour leur montant brut à l’exception de la majoration pour tierce personne. Faut il comprendre que tierce personne c’est la MAJ pour les enfants ? merci cordialement

    Répondre à ce message

  • 26 Cumul emploi avec retraites et deuxième retraite Le 20 février à 17:41

    Bonjour

    Je vous met ci dessous une copie de ma question à la Carsat et la réponse qui m’a été faite.
    << Retour à ma liste de questions

    10473821 - Je souhaite prolonger mon activité

    Votre message :

    Le 18/02/2024 à 21:38

    Bonjour Etant à la retraite anticipée pour carrière longue depuis le 1er mars 2023 et ayant créé une auto-entreprise, je souhaiterai savoir il y a une limite maximale au cumul de la pension de retraite et des revenus d’auto-entrepreneur ? Merci d’avance pour votre réponse Cordialement Frédéric Kubler

    Notre réponse :

    Le 20/02/2024 à 14:15

    Bonjour Monsieur

    Vous pouvez bénéficier du dispositif du cumul emploi-retraite plafonné tant que vous n’avez pas atteint l’âge légal de départ à la retraite

    Vous pouvez cumuler le revenu professionnel d’indépendant et la pension si ce revenu ne dépasse pas un certain montant.

    Voir le barème

    Si le plafond est dépassé, le versement de la retraite de base peut être suspendu pour chaque année de cumul pendant un maximum de 12 mois.

    Le plafond est calculé au prorata des mois d’activité sur l’année.

    Nous vous invitons à nous faire un courrier nous déclarant votre poursuite d’activité, à :

    CARSAT Alsace Moselle

    36 rue du Doubs

    67011 STRASBOURG Cedex 01

    Cordialement

    Votre conseiller clientèle

    Si vous souhaitez poser une question sans lien avec cet échange, cliquez sur le service Poser une question
    J’y perds mon latin : dans le point 3 de la fiche 26, il est expliqué qu’il n’y a pas de règle de cumul retraite/ activité non salariée telle que auto-entrepreneur alors que la Carsat me dit le contraire

    Pourriez-vous éclairer ma lanterne ?
    Merci d’avance

    Répondre à ce message

    • Le 20 février à 22:14

      Moins de lignes vides s’il vous plait, car elles prennent de la place !
      Après vérification auprès de Dominique une autre militant retraité, notre fiche est exacte. La circulaire Cnav 2071-41 rappelle le droit en la matière. Je regrette que vous ayez eu une réponse écrite inexacte.

      Répondre à ce message

    • Le 20 février à 23:34

      Bonsoir
      Je vous remercie pour votre réponse.
      C’est bien dans l’article 2 de la circulaire que la règle de l’absence de limites est précisée ?
      Je ne comprends pas l’expression "relevant d’autres regimes".
      En temps qu’auto-entrepreneur artisan je dépend du régime général comme quand j’étais salarié, donc ça ne va pas le faire ?
      Afin de d’étayer ma demande, je vous précise mon cas : je suis né en 1963, j’ai pu obtenir ma retraite pour carrière longue à 60 ans en mars 2023. J’ai alors créé une biscuiterie en auto-entrepreneur, je vends ma production sur les marchés. Il y a quelques jours on m’a proposé de former mon fils qui commence un nouveau travail, je serait en sorte son tuteur, je faisais le même job avant de partir à la retraite. Cet tutorat se réaliserait 2 jours par semaine pendant 6 mois. Il est bien entendu que je rajouterai cette activité de " tutorat " à mon statut d’auto-entrepreneur.
      Ou bien je réalise cette mission en temps que salarié, peut-être en intérim, mais là je pense que la loi du cumul s’appliquera ?
      Pour infos, je perçoit 2296,00 € brut de retraite CRAV + Agirc
      je suis désolé pour les interlignes et de vous ennuyer avec les questions.
      Merci

      Répondre à ce message

      • Le 21 février à 16:11

        Même si c’est l’assurance retraite qui gère le régime de retraite des travailleurs indépendants, ils ont leur propres règles et elles n’ont pas changé.

        Répondre à ce message

    • Le 21 février à 18:06

      Bonjour
      pour votre complément d’information et en espérant ne pas rajouter d’interrogations.
      Je suis dans le même cas que vous. Année 63 départ en carrière longue en mars 2023.
      Je disposais, avant mon départ, d’une auto entreprise, mais j’ai toujours gardé la CIPAV et n’ai jamais basculé au régime général dans ce cadre. C’est sans doute la différence entre nous.
      Pour autant, l’information que m’avait donné la CARSAT s’est que, que ce soit relevant d’un régime général ou pas, l’activité libérale était bien considérée comme un "autre régime". Et donc que les revenus issus de cette activité n’entraient pas dans le plafond de cumul emploi retraire salarié. Information identique fournie par l’ARGIC ARCO
      Par contre je devais obtenir toutes mes retraites de base et donc celle de la CIPAV pour pouvoir partir en carrière longue.
      Interrogés également sur la question CIPAV et URSAFF m’ont confirmé ces deux points. Mais qu’au demeurant je n’étais pas obligé de clôturer mon auto entreprise, et que je n’étais donc pas soumis à un délai quelconque pour continuer à percevoir les revenus.
      Par contre il existe bien un plafond de revenus tant qu’on a pas atteint l’âge légal. Qui est d’environ la moitié du plafond à ne pas dépasser permettant de rester dans le cadre de l’auto entreprise. Sauf si on est implatanté en ZFU ( pas de plafond ).
      Je pense que vous devriez interroger l’URSAF.

      Répondre à ce message

      • Le 21 février à 21:51

        Les règles sont dans cette fiche. Ce monsieur est travailleur indépendant et non profession libérale.
        L’Urrsaf est la banque de toute la sécurité sociale, elle ne gère pas le cumul emploi retraite.

        Répondre à ce message

  • 26 Cumul emploi avec retraites et deuxième retraite Le 20 février à 03:51

    Bonjour !

    Touchant une petite retraite à laquelle s’ajoute le complément de l’allocation Solidarité, suis-je en droit de travailler ?
    Et ce, jusqu’à quel montant de salaire ?

    Répondre à ce message

  • 26 Cumul emploi avec retraites et deuxième retraite Le 19 février à 19:29

    bonjour. je suis né le 15 avril 61 et j ai pris ma retraite en carriere longue à l age de 61 ans (le 30 avril 2022) j’ai repris une activité pro depuis 11.2021. A partir de combien de trimestres travaillés depuis la reprise de cette activité, ai-je le droit de toucher une deuxième retraite ? Y a t’il un nombre de trimestres minimal a effectuer ?
    merci

    Répondre à ce message

    • Le 19 février à 21:50

      Il doit y avoir une erreur dans vos dates.
      Il n’y a pas de minimum pour une deuxième retraite. Mais vous aurez pour un an mois de 1/42e de votre retraite actuelle si le salaire est aussi élevé qu’avant la retraite.

      Répondre à ce message

  • 26 Cumul emploi avec retraites et deuxième retraite Le 19 février à 19:26

    Bonsoir,

    je suis employé territorial bénéficiant de la carrière longue et du service actif.
    je peux faire valoir ma retraite de la fonction publique dès maintenant 60 ans
    je n’aurai pas tout mes trimestres pour un taux plein.
    j’ai cotisé quelques mois en tant que placier à l’Agirc-Arrco en tant que placier dans l’évènementiel.
    je n’aurai normalement cette complémentaire qu’à mes 62 ans.

    j’ai l’occasion de reprendre une activité dans l’événementiel à temps partiel.

    en ai-je la possibilité dès ma retraite à 60 ans ou dois-je attendre 62 ans ?

    quel est l’age légal considéré 60 ou 62 ?

    Merci pour votre réponse et au temps passé pour nous

    Répondre à ce message

  • 26 Cumul emploi avec retraites et deuxième retraite Le 16 février à 16:10

    Bonjour,

    Je serai à la retraite le 1er mai 2024 pour carrière longue. Je suis née en 1963 et cumulé 188 trimestres (170 maximum autorisé). Je percevrai environ 2.700 euros nets mensuels (CNAV + AGIRC-ARCO).

    Mon employeur me propose un contrat à 3/5ème :
    1. Ai-je le droit d’accepter (suis-je considérée être à la retraite à taux plein) ?
    2. N’ai-je pas le délai de six mois de carence à respecter ?
    3. Ai-je un plafond de salaire à ne pas dépasser pour ne pas réduire le montant de ma pension ?
    Merci pour vos retours.

    Répondre à ce message

    • Le 16 février à 22:36

      1. On a toujours le droit de travailler : lisez la première phrase de cette fiche.
      2. Les six premiers mois votre retraite sera suspendue.
      3. A partir du 7e mois, la part de retraite dépassant le plafond sera écrêtée.
      C’est indiqué dans cette fiche.

      Répondre à ce message

  • 26 Cumul emploi avec retraites et deuxième retraite Le 14 février à 17:44

    Bonjour,
    J’ai lu vos articles avec attention, mais j’ai un doute sur la compréhension du point 2 qui a priori me concerne.
    Je compte prendre ma retraite le 1er octobre 24 à l’âge de 62 ans et 6 mois, et je serai à TAUX PLEIN.
    Mon employeur actuel me propose de continuer à travailler pour lui jusqu’à fin décembre. Cela m’intéresse, mais je voudrais être sûre que je n’aurai pas à démissionner puis à attendre 6 mois pour resigner un contrat avec lui. Donc est-ce que mon employeur peut, dès le 1er octobre, me proposer un nouveau contrat en CDD ou en CDI ?
    Merci !

    Répondre à ce message

  • 26 Cumul emploi avec retraites et deuxième retraite Le 14 février à 11:35

    Bonjour,
    les nouvelles règles du cumul emploi retraite sont elles rétroactives ? Si oui, à quelle date ?
    (j’ai 6 ans d’ancienneté )
    merci

    Répondre à ce message

  • 26 Cumul emploi avec retraites et deuxième retraite Le 13 février à 07:12

    Bonjour dans le cadre d’une reprise d’activité en continuant à être salariée dans le privé suite à sa retraite carrière longue cette reprise sera faite au vu du point 3 de votre fiche cela veut il dire qu’au bout de 6 Mois on se retrouve au conditions point 2 évoquées dans cette fiche ? Merci

    Répondre à ce message

    • Le 13 février à 18:06

      Non, ce n’est pas ce qui est écrit. Les six premiers mois chez le même employeur suspendent la retraite, ensuite il faut respecter le plafond indiqué au point 3.

      Répondre à ce message

      • Le 14 février à 08:13

        merci pour votre réponse je me suis mal exprimée je voulais dire si l’on reprend une activité salariée chez un autre employeur pendant 6 mois suivant la prise de retraite ; à l’issue démission et reprise chez l’ancien employeur est ce possible sans contrainte/limite de salaire ? cordialement

        Répondre à ce message

        • Le 14 février à 11:16

          Après une retraite anticipée carrière longue, ont doit toujours respecter les conditions du point 3 jusqu’à son âge légal. Pour la retraite de base et la retraite complémentaire.

          Répondre à ce message

  • 26 Cumul emploi avec retraites et deuxième retraite Le 13 février à 19:13

    né en 1946- je suis retraité de la fonction publique depuis 2006 avec toutes les annuités requises. Depuis 2008 je travaille comme agent d entretien pour une régie d immeubles à temps partiel (contrat de 90 heures par mois). D’après les nouvelles dispositions puis-je avoir droit à une 2ème retraite. Merci pour votre réponse.

    Répondre à ce message

  • 26 Cumul emploi avec retraites et deuxième retraite Le 10 février à 12:31

    bonjour,
    J’ai effectué environ 20 ans dans la fonction publique hospitalière, j’ai demandé ma retraite étant donné que j’ai eu 3 enfants. J’ai ainsi pu cumuler retraite et une nouvelle activité en autoentrepreneur. J’ai 62 ans, je vais demander cette 2ème retraite, et j’envisage de continuer après, est-ce que j’aurai droit à une nouvelle retraite ?
    merci de m’éclairer

    Répondre à ce message

    • Le 10 février à 19:05

      Comme indiqué fiche 54, en prenant votre retraite avant 2015, vous aviez le droit de cumuler et d’obtenir des droits dans d’autres régimes de retraite. Ce n’est pas une deuxième retraite au sens indiqué dans cette fiche.
      Pour pourvoir ensuite cumuler sans plafond, vous devez respecter les règles du point 3 de cette fiche.

      Répondre à ce message

      • Le 13 février à 09:34

        Merci pour votre réponse.
        En fait je réunis les conditions c est à dire que j ai l âge légal, j ai tous mes trimestres, mais j ai une activité en autoentreprise et je ne peux pas la suspendre 6 mois ??

        Répondre à ce message

  • 26 Cumul emploi avec retraites et deuxième retraite Le 11 février à 13:51

    Bonjour je suis âgée de 69 ans en retraite et je travaille puis je demander une 2e retraite si oui où faire la demande

    Répondre à ce message

  • 26 Cumul emploi avec retraites et deuxième retraite Le 8 février à 14:19

    Bonjour
    J’ai 63 ans, je suis retraité depuis 01 mai 2022 a taux plein 170 trimestre et carrière longue et age légale 62, secteur privé régime général , je remplis toutes les conditions.

    ma question : mon ancien employeur me propose un poste de cadre en cdd 1 ans renouvelable,
    ma retraite est de 1700 euro net et nouveau salaire proposé net 2800 euro, est ce que je cumule les deux, plus deuxième retraite ou il y a un plafond, comment cela se passe concrètement ?
    merci d’expliquer avec mes chiffres comme exemple

    cordialement Boinet

    Répondre à ce message

  • 26 Cumul emploi avec retraites et deuxième retraite Le 23 janvier à 15:35

    Bonjour,
    Né en Novembre 1963, ayant cotisé 6 trimestres avant mes 18 ans, je totaliserai 170 trimestres pour partir à taux plein au 1 er Avril 2024 (carrière longue)
    Ma complémentaire étant l’Agirc-Arcco.
    Etant actuellement employé dans le privé en CDI
    Ma question est la suivante :
    Si je prends ma retraite au 1er Juillet 2024, puis-je continuer mon emploi (avec passage du CDI en CDD) chez le même employeur de suite (pas d’interruption de 6 mois) et cumuler intégralement mon salaire et ma retraite sans plafonnement ?
    Merci d’avance pour votre réponse.

    Répondre à ce message

    • Le 23 janvier à 21:44

      Si vous reprenez un contrat de travail chez le même employeur votre retraite est suspendue pendant six mois puis vous devez respecter le plafond de ressources pour conserver votre retraite.
      Vous me demandez de vous redire ce qui est écrit dans cette fiche !

      Répondre à ce message

      • Le 8 février à 11:21

        Bonjour,
        Bravo pour votre site et pour vos éclairages très judicieux.
        Je ne suis pas sûr en revanche de votre toute dernière réponse.
        En effet, dans le cas de Madame, il me semble que le régime applicable sera celui du cumul intégral emploi retraite, puisqu’elle partira en juillet 2024 au taux plein.
        En conséquence de ce régime, il n’y aura pas de délai de carence de 6 mois pour le versement de la première retraite (donc versée dès juillet 2024) ; en revanche, il n’y aura pas de droits à seconde retraite, puisqu’elle restera employée chez le même employeur.

        Répondre à ce message

        • Le 8 février à 15:38

          Il faut le taux plein et l’âge légal, soit 62 et 9 mois pour la génération 1963. Les retraites anticipées carrière longue ne remplissent pas ces deux conditions.

          Répondre à ce message

  • 26 Cumul emploi avec retraites et deuxième retraite Le 8 février à 08:41

    bonjour,
    je suis retraitée de la fonction publique hospitalière depuis 2011 et travaille dans le privé depuis 2012.
    je suis elligible à la retraite progressive à partir de 09/2024 (née en 11/1963, j’aurai 60 ans et 9 mois).
    l’agent de la retraite complémentaire ne sait pas si j’ai le droit de faire cette demande étant donné que j’ai déjà liquidé une retraite ?
    l’agent de la CARSAT ne semblait pas opposé lui ...
    Qu’en pensez vous, puis je prendre une retraite progressive dans mon emploi actuel dans le privé ?
    merci de votre réponse
    cordialement.

    Répondre à ce message

  • 26 Cumul emploi avec retraites et deuxième retraite Le 7 février à 11:48

    Bonjour
    Je suis né en 1957 ,j’ai pris ma retraite ( carriere longue ) en 2017 , j’ai continué à travailler dans la même société avec un salaire moins important ( 1000,00 € mensuel ) jusqu’à ce jour et peut être encore 6 mois .
    Est ce que je vais pouvoir bénéficier de la 2 eme retraite , et comment va elle être calculée .
    Merçi

    Répondre à ce message

  • 26 Cumul emploi avec retraites et deuxième retraite Le 5 février à 11:42

    Je perçois une retraite depuis octobre 2022. Je bénéficie du cumul emploi-retraite en travailleur indépendant. Pour toucher la deux !ème retraite mise en place suite à la réforme des retraites, est il obligatoire de déclarer une cessation d’activité ou pius je maintenir mon statut de travailleur indépendant ?
    Merci
    Bien cordialement

    Répondre à ce message

  • 26 Cumul emploi avec retraites et deuxième retraite Le 5 février à 11:54

    Bonjour, je suis retraité et depuis le 6 octobre je travaille à temps partiel, ma société veut me faire une rupture conventionnelle. Est-ce que je paierai des cotisations sociales et et la csg sur mon indemnité de rupture car il me propose 500 euros brut pour cela,merci.

    Répondre à ce message

  • 26 Cumul emploi avec retraites et deuxième retraite Le 4 février à 09:35

    Bonjour
    Je suis né en 1964, et j’ai fait valoir mes droit a la retraite au 01-04-204 en carrière longue, puije reprendre de suite une activite chez mon employeur
    merci

    Répondre à ce message

    • Le 4 février à 21:36

      C’est écrit au début : Le droit au travail est inscrit dans la Constitution. Toutefois le maintien de la pension de retraite, en totalité ou en partie, suppose de respecter des règles en cas de cumul avec une activité (salariée ou non salariée). Le non-respect de ces règles peut conduire à rembourser les pensions perçues.
      Pour vous c’est expliqué au point 3.

      Répondre à ce message

  • 26 Cumul emploi avec retraites et deuxième retraite Le 29 janvier à 07:14

    Bonjour salariée du privée j’ai demandé à la carsat et agirc arrco ma retraite en carrière longue au o1042024 sachant que si je souhaite faire un cumul étant salariée je fais partie du point 3 le fait de calculer les revenus sur la base des 3 derniers mois me semble biaiser par le fait que forcément le dernier mois vos revenus sont augmentés du fait de l’ifc perçu et forcément élargi change tout ! Merci pour. Os infos

    Répondre à ce message

    • Le 29 janvier à 10:00

      C’est effectivement un avantage puisque vous pouvez cumuler plus.

      Répondre à ce message

      • Le 29 janvier à 13:02

        Bonjour je peux cumuler plus ? Désolée pas compris votre réponse

        Répondre à ce message

        • Le 29 janvier à 19:27

          Vos retraites et le nouveau salaire ne doivent pas dépasser un plafond calculé avec vos derniers salaires. Plus votre dernier salaire est élevé plus le plafond augmente !

          Répondre à ce message

          • Le 3 février à 11:31

            Merci pour vos éclaircissements alors en tant qu’état dans le bâtiment mes CP seront réglés après mon départ donc la carsat n’intégrera pas ce montant c’est dommage

            Répondre à ce message

  • 26 Cumul emploi avec retraites et deuxième retraite Le 2 décembre 2023 à 14:29

    Bonjour
    Je suis sur le point de prendre ma retraite au 01/01/2024 (régime général salarié ,actuellement en CDD) .. J’ai 62 ans et tous mes trimestres(168) donc la retraite à taux plein.
    L’Assurance Retraite me répond que je ne peux pas retravailler en CDD (nouveau contrat à temps partiel : 1 jour par semaine) chez le même employeur !!
    Cela semble contraire à vos dires ? Qui a raison ?
    Merci beaucoup pour votre réponse

    Répondre à ce message

    • Le 2 décembre 2023 à 18:07

      Si vous êtes né avant le 1er septembre 1961, vous avez droit à la retraite au taux plein et donc au cumul emploi retraite sans plafond. C’est le droit en vigueur.
      Avez-vous eu une réponse par écrit de l’assurance retraite ?

      Répondre à ce message

      • Le 7 décembre 2023 à 16:00

        Merci ...
        Leur réponse est « afin de connaitre les conditions ,nous vous invitons à consulter notre page dédiée "cumul emploi retraite" ».

        Répondre à ce message

      • Le 3 février à 08:46

        Mais avec une carence de 6 mois ou pas : je suis dans le même cas que cette personne.

        Répondre à ce message