UNION CONFÉDÉRALE CFDT DES RETRAITÉS

D. Retraites Complémentaires


36 Agirc-Arrco Calcul de la retraite, décotes, majorations, cumul, deuxième retraite


Pour l'âge de départ en retraite, depuis l'accord de 2003, l'ouverture du droit est alignée sur le régime général. Toutefois, on peut liquider sa pension avant, mais en subissant un abattement sur la pension.

Mises à jour :
 suite création du régime unique Agirc-Arrco en 2019 (31/12/18) ;
 ajout de quatre cas d’exonération de la minoration (avenant 3 du 13 juin 2019) (7/10/19) ;
 plafonds tableau 3 (8/11/21) ;
 suite loi de réforme des retraites et accord Agirc-Arrco d’octobre 2023 (03/11/2023) ;
 mise à jour point 6 Deuxième retraite suite circulaire Agirc-Arrco 2024-04-DRJ (16/2/24) .

Comme pour le régime de base, la liquidation de la pension de retraite complémentaire ne peut être effectuée que si l’intéressé cesse toute activité (sauf dérogation pour les non-salariés). Plus de détails fiche 26, points 1 et 4.

Cet article retrace le déroulé de la négociation conclue par un accord. : Le contenu de l’accord Agirc-Arrco approuvé par la CFDT.

1. Ouverture du droit à une retraite complémentaire

L’âge de la retraite dans le régime unique Agirc-Arrco est le même que dans les régimes sécu (voir tableau 1), y compris pour les départs anticipés comme pour la carrière longue (fiches 10 à 13).

Tableau 1. Ouverture du droit au départ à la retraite

Les âges sont alignés sur ceux du code de la sécurité sociale (voir fiche 18).

Naissance Âge légal Trimestres exigés
1955, 1956, 1957 62 ans 166
1958- 1959 - 1960 62 ans 167
1/1 au 31/8 1961 62 ans 168
1/9/1961 au 31/12/61 62 ans et 3 mois 169
1962 62 et 6 mois 169
1963 62 et 9 mois 170
1964 63 ans 171
1965 63 et 3 mois 172
1966 63 et 6 mois 172
1967 63 et 9 mois 172
1968 et après 64 ans 172

Toutefois, le régime Agirc-Arrco permet de liquider la retraite complémentaire jusque dix ans avant 67 ans (’âge de la retraite au taux plein). En cas de carrière incomplète deux situations sont possibles :

 A. Liquidation anticipée sans liquidation du régime de base. Un salarié peut demander sa retraite Agirc-Arrco au plus tôt 10 ans avant l’âge du taux plein (67 ans), soit au plus tôt à 57 ans (si né à compter de 1955). Dans ce cas, un « coefficient d’anticipation viager » est appliqué aux points de retraite inscrits au compte des intéressés (viager = à vie). Ce coefficient figure dans le tableau 2.

Tableau 2. Coefficient d’anticipation sans liquidation de la retraite de base

Si la personne n’a pas droit à une retraite au régime général, elle peut liquider sa retraite Agirc-Arrco jusque dix ans avant l’âge du taux plein sans décote (67 ans). Ainsi, une personne partant 9 ans avant sans demander sa retraite du régime général verra sa pension réduite de moitié (coefficient 0,5).

Avant 67 ansCoefficient appliqué
Moins 10 ans 0,43
Moins 9 ans 0,5
Moins 8 ans 0,57
Moins 7 ans 0,64
Moins 6 ans 0,71
Moins 5 ans 0,78
Moins 4 ans 0,83
Moins 3 ans 0,88
Moins 2 ans 0,92
Moins 1 an 0,96

Il existe un tableau indiquant les minorations par trimestre manquant.

 B. Liquidation anticipée avec liquidation de la retraite de base. Le salarié peut demander sa retraite Agirc-Arrco avant 67 ans, et ne pas subir d’abattement car il a droit au taux plein pour sa retraite de base, même si sa carrière est incomplète (voir fiche 20). Mais si sa carrière est courte et qu’il n’a pas droit au taux plein, entre 62 et 67 ans la retraite Agirc-Arrco subit un coefficient d’anticipation en fonction du nombre de trimestres manquants. C’est le même principe que la décote sur la retraite de base. Ce coefficient figure dans le tableau 3.

Toutefois, la retraite ainsi obtenue ne peut être inférieure à celle calculée après application du coefficient d’anticipation correspondant à l’âge atteint par l’intéressé lors de la liquidation de son allocation (tableau 2). Le plus avantageux des deux calculs est retenu.

Tableau 3. Coefficient d’anticipation avec liquidation de la retraite de base

Si on demande ses retraites entre l’âge légal (62 ans) et l’âge du taux plein (67 ans) sans avoir les trimestres requis pour une carrière complète (voir tableau 1), la retraite subit une décote appelée coefficient d’anticipation. C’est le nombre de trimestres manquants qui détermine le coefficient d’anticipation.

Trimestres manquantsCoefficient d’anticipation
20 0,78
19 0,7925
18 0,805
17 0,8175
16 0,83
15 0,8425
14 0,855
13 0,8675
12 0,88
11 0,89
10 0,90
9 0,91
8 0,92
7 0,93
6 0,94
5 0,95
4 0,96
3 0,97
2 0,98
1 0,99
Bon à savoir

Cessation anticipée des travailleurs de l’amiante

Les bénéficiaires de l’allocation amiante peuvent obtenir une retraite au taux plein sans abattement à partir de 60 ans, s’ils remplissent les conditions de durée d’assurance.

2. Le calcul de la retraite complémentaire

Le montant de la retraite Arrco ou Agirc puis Agirc-Arrco figure sur le récapitulatif de carrière. Il est égal au nombre total des points acquis au cours de la carrière. C’est sur ce montant de la pension normale que s’appliquent les éventuelles minorations pour liquidation avant l’âge requis et les majorations éventuelles.

La liquidation de la pension complémentaire avant l’âge du taux plein, sans rentrer dans les cas énoncés ci-dessus, entraîne l’application d’un coefficient qui minore le montant de la pension pour le reste de l’existence (voir tableau 2). Ainsi, une pension annuelle de 3 500 € affectée d’un coefficient de 0,78 ne sera que de 2 730 €.

L’accord de 2015 a créé un régime unique Agirc-Arrco avec une seule valeur du point en janvier 2019. Ce régime repose sur la valeur du point Arrco, la conversion des points Agirc en points Arrco se fait au millionième de point, donc sans préjudice. La formule de calcul est expliquée dans cette page : Formule de conversion.

Complément à la fiche 36
Les anciennes règles pour la minoration temporaire et la majoration temporaire

3. Les changements en 2023 et 2024

L’accord de 2015 a créé une contribution de solidarité, ou minoration temporaire, et une majoration temporaire. Ce dispositif incitait à la poursuite d’activité pour face au déficit annuel du régime jusque 2021. Les deux sont supprimés dans l’accord d’octobre 2023.

Retraites attribuées à partir de décembre 2023. La minoration temporaire ne s’applique plus aux retraites prenant effet le 1er décembre 2023.

Retraites attribuées avant décembre 2023. La minoration temporaire de toutes les retraites liquidées avant décembre 2023 est supprimée à partir d’avril 2024. Cette date plus tardive s’impose car il faut recalculer les pensions d’environ 700 000 retraités. Les services Agirc-Arrco assurent ne pouvoir le faire au mieux que pour avril 2024.

Majoration temporaire. Ceux ayant prolongé leur carrière pour bénéficier de la majoration temporaire d’un an continuent à en bénéficier. Le dispositif continue d’exister :
 si né avant septembre 1961 et ayant déjà liquidé sa retraite ;
 si obtention du taux plein avant le 1er décembre 2023, donc en cours de décalage calendaire pour liquider leur pension de retraite.
Pour ne léser personne, la Commission paritaire définira plus précisément les modalités d’application.

4. Les majorations familiales pour enfant

Avant la création du régime unique Arrco en janvier 1999, les majorations familiales facultatives étaient du ressort de chaque régime. De 1999 et jusqu’à 2011, on obtient certaines majorations à l’Arrco. Les majorations Agirc ont changé en 1995.
Depuis 2012, un nouveau mode de calcul commun s’applique (voir tableau 3).
On distingue deux types de majorations familiales : pour enfant à charge et pour enfant élevé.

Majoration pour enfant à charge. Cette majoration disparaît au fur et à mesure que les enfants cessent d’être à charge. Est considéré comme enfant à charge :
 l’enfant âgé de moins de 18 ans ;
 l’enfant âgé de 18 à 25 ans, s’il est étudiant, apprenti, demandeur d’emploi inscrit à Pôle emploi et non indemnisé par l’assurance-chômage ;
 l’enfant invalide, quel que soit son âge, à condition que l’état d’invalidité ait été constaté avant son 21e anniversaire.

Cette majoration est appliquée sur la totalité de la pension. Il faut justifier chaque année d’avoir toujours son enfant à charge.

Majoration pour enfant né ou enfant élevé. Est considéré comme enfant, l’enfant :
 dont la filiation avec le futur retraité est établie ;
 adopté ;
 recueilli par une personne ayant la qualité de tuteur ;
 recueilli par une personne n’ayant pas la qualité de tuteur, personne qui a pris en charge son éducation pendant neuf ans avant son 16e anniversaire ;

Est considéré comme enfant élevé l’enfant élevé pendant 9 ans avant l’âge de 16 ans au point de départ de la retraite complémentaire.

Autres majorations. Avant la mise en place du régime unique Arrco en janvier 1999, certaines caisses appliquant le règlement de l’Unirs accordaient une majoration de droits en fonction de l’ancienneté acquise dans la même entreprise.

Attention !

Majorations non cumulables

La majoration pour enfant élevé ne peut se cumuler avec la majoration pour enfant à charge.
À noter que les majorations se calculent sur les droits de base, avant la décote (ou coefficient d’anticipation).

Tableau 4. Majorations familiales Agirc Arrco

> Points obtenus avant 1999 Points obtenus de 1999 à 2011 Points obtenus à compter de 2012 Plafond
Arrco Majoration de 5 % par enfant à charge sur les droits de toute la carrière Non
Majoration pour enfant né ou élevé
Selon anciens règlements des régimes 5 % si 3 enfants 10 % si 3 enfants Plafond annuel Agirc-Arrco (1)
Agirc Majoration de 5 % par enfant à charge sur les droits de toute la carrière Non
Majoration pour enfant né ou élevé
8 % pour 3 enfants, 12 % pour 4, 16 % pour 5, 20 % pour 6 et 24 % pour 7 et plus 10 % si 3 enfants Plafond annuel Agirc-Arrco (1)

(1) Plafond par régime avant 2019. Depuis novembre 2023, le plafond annuel de tout le régime unique est de 2 330,12 €.
Le plafond est revalorisé comme le point de retraite.

5. Le cumul de la retraite complémentaire avec un emploi

Une fois à la retraite, un retraité peut reprendre une activité professionnelle. Les règles de cumul sont proches de celles du régime sécu de base (26 Cumul emploi avec retraites et deuxième retraite).

Pour une reprise d’activité salariée, les retraités doivent prévenir leur caisse de retraite complémentaire au préalable. La caisse pourra indiquer les conséquences de la reprise d’activité salariée sur le versement de la retraite.
Une reprise d’activité non salariée reste autorisée, il n’y a pas de règle à respecter.

Cumul sans conditions. Le cumul d’un salaire avec ses retraites complémentaires est possible sans limite de ressources et sans suspension de pension à condition :
 d’avoir obtenu toutes ses retraites personnelles obligatoires ;
 d’avoir au moins l’âge du taux plein sans décote ou justifier d’une carrière complète de la sécurité sociale (taux plein) et la retraite complémentaire Agirc-Arrco sans coefficient d’anticipation.

Cumul sous conditions. Si les conditions ci-dessus ne sont pas remplies, la somme des revenus (retraites personnelles obligatoires plus salaire de reprise d’activité) doit être inférieure à :
 soit un montant égal à 160 % du Smic ;
 soit au dernier salaire normal d’activité revalorisé. L’activité est celle qui a donné lieu à un versement de cotisations à une caisse Arrco et éventuellement Agirc ;
 soit au salaire moyen des dix dernières années d’activité, pour lesquelles il y a eu des cotisations versées à une caisse Arrco et éventuellement Agirc.

Cotisations. L’ensemble des cotisations pour la retraite complémentaire (part patronale et part salariale) sont prélevées sur le salaire de reprise d’activité.

6. Deuxième retraite possible sous conditions

La loi de réforme 2023 permet d’obtenir une deuxième retraite pour la retraite de base (fiche 26). Les organisations patronales se sont montrées particulièrement favorables à appliquer ce nouveau dispositif au nom de la « valeur travail » dans le régime Agirc-Arrco.

L’accord d’octobre 2023 permet donc d’attribuer une deuxième retraite. Si des points sont attribués pour les cotisations versées en cas de cumul emploi retraite, c’est avec une limite. Seules les cotisations de la tranche 1 sont prises en compte (salaire sous le plafond). Les cotisations sur la tranche 2 ne donneront pas droit à des points.
Aucun point ne sera attribué au titre de périodes non cotisées comme l’incapacité de travail, l’activité partielle ou le chômage indemnisé. Aucune majoration ne sera appliquée (enfants...).

Cette deuxième retraite suppose d’avoir eu droit au cumul sans conditions (voir ci-dessus), donc sans plafond de ressources et d’avoir cessé toute activité. Et il n’y aura pas de troisième retraite.

Les cotisations versées en cas de cumul depuis janvier 2023 donneront droit à une deuxième retraite à partir de janvier 2024.

La deuxième retraite sera prise en compte pour la réversion.

Poser une question

2048 messages
modération a priori

La réponse à votre question sera apportée par un militant retraité bénévole... Merci de lire la fiche avant de poser une question...

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

  • 36 Agirc-Arrco Calcul de la retraite, décotes, majorations, cumul, deuxième retraite Le 17 février à 10:26

    Bonjour, je suis en retraite depuis le mois de mars 2023 et je voudrais savoir le supplément car je 4 enfants née entre 1980 et 1990 la complémentaire me donne pour les 4 enfants le 6.8% je voudrais savoir si s’est le bon calcul. Merci beaucoup pour votre réponse

    Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul de la retraite, décotes, majorations, cumul, deuxième retraite Le 17 février à 09:46

    Bonjour suite à vos conseils j’ai envoyé ma notification carsat à agirc arrco et en 48 heures mon dossier s’est débloqué ! Merci

    Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul de la retraite, décotes, majorations, cumul, deuxième retraite Le 9 février à 20:18

    Bonjour je viens de recevoir ma notification pour mon départ au 01 avril de l’assurance retraite et rien de l’arrco aucun renseignement concernant l’avancement de mon dossier arrco et personne ne peut bizarrement me répondre au téléphone comment suivre et savoir si tout est ok ? Est ce que l’assurance retraite transmets la notification à l’arrco ? Merci

    Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul de la retraite, décotes, majorations, cumul, deuxième retraite Le 3 février à 10:31

    Bonjour,

    Je voudrais connaître la formule de calcul, à partir des éléments du bulletin de salaire, afin de vérifier le nombre de points AGIRC ARCCO attribués chaque année.

    Vous remerciant par avance.

    Bien cordialement.

    Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul de la retraite, décotes, majorations, cumul, deuxième retraite Le 30 janvier à 16:18

    Bonjour
    enseignante, je pense opter pour une retraite progressive à la rentrée 2024 (11h/ semaine)
    Est-ce que je pourrai opter pour un « pacte education nationale » de 24 heures annuelles , qui lisser sur 10 mois équivalent à 0,6 h/ semaine
    Merci pour votre réponse.
    Dominique

    Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul de la retraite, décotes, majorations, cumul, deuxième retraite Le 24 janvier à 23:02

    Bonsoir,
    Je prends ma retraite au 01/04/2024, j’aurai 65 ans et 2 mois et 162 trimestres validés par la CARSAT (au lieu des 167 nécessaires)
    l’AGIRC-ARRCO m’a fait parvenir une "demande d’autorisation de minoration" à lui retourner.
    Celle-ci mentionne une minoration de 8% relative à mon âge (65 ans) à la date de mon départ à la retraite (01/04/2024) sans tenir compte des trimestres de 2023 et du 1er trimestre 2024.
    Elle mentionne également que cette minoration est DEFINITIVE.
    Il se trouve que le 01/04/2024, j’aurai validé 162 trimestres /167 et il ne me manquera donc que 5 trimestres.
    La minoration devrait donc être limitée à 5% et non pas 8%
    Que dois-je faire ?
    Dans l’attente de vous lire,
    Bien cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 25 janvier à 22:59

      Si vous tenez à prendre une retraite avec décote, vous devez donner votre accord exprès dans chaque régime. Pour l’Agirc-Arrco, le coefficient appliqué sera le bon, mais pour être rassuré, mentionnez sur la feuille renvoyée qu’il vous manquera 5 trimestres à la date d’effet de la retraite.

      Répondre à ce message

    • Le 26 janvier à 16:59

      Merci pour votre retour.
      Cordialement

      Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul de la retraite, décotes, majorations, cumul, deuxième retraite Le 10 janvier à 11:44

    Bonjour,
    Suite à mes divers métiers dans la gestion (dont la paie) je souhaite créer mon tableau de liquidation svp, suite à un litige avec le régime agirc arrco.
    1 ere colonne : les bruts annuels en euros (à titre indicatif)
    2 ieme colonne : l’addition des cotisations annuelles par année civile des cotisations arrco part salariale + part patronale
    3 colonne : le total des cotisations arrco par année civile / valeur du point : ma question où trouver cette valeur du point pour une liquidation en 03/2022 svp ( valeur en 03/22, valeur du point selon l’année civile, valeur d’achat ….? ) Le résultats donnant les points acquis par année civile.

    puis idem pour Agirc (cotisations sur la Tr B , meme si les points acquis sur x ans sont inferieurs à 1000) ?
    sinon comment procéder svp ?
    Et comment procéder, svp pour la GMP (garantie minimale de points : cotisation obligatoire pour les cadres qui n’atteignaient pas le salaire au delà de la Tr A)

    mille mercis

    Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul de la retraite, décotes, majorations, cumul, deuxième retraite Le 8 janvier à 14:07

    Bonjour,
    Ma question porte sur l’impact du rachat de trimestres en option 1 (taux seul) ou en option 2 (taux et durée d’assurance) sur le calcul de la retraite complémentaire.
    J’ai vu dans vos réponses qu’il semble que l’option 1 (portant sur le taux seul) suffisait à supprimer la décote de 1% par trimestre sur la retraite complémentaire AGIRC/ARRCO.
    La retraite de base est calculé avec un coefficient (taux) qui tient compte du nombre de trimestres manquants (-0,625%/trimestre) multiplié par un coefficient qui est le quotient du nombre de trimestres acquis divisé par le nombre de trimestres requis. Je comprends donc que dans ce calcul l’option 1 modifie le 1er coefficient mais pas le deuxième, et l’option 2 modifie les deux. Est-ce juste ?
    Mais pour la retraite complémentaire, il n’y a qu’un coefficient qui est de 100% moins 1% par trimestre manquant : ce nombre de trimestres manquants est-il bien impacté par le rachat de trimestre en option 1 alors que dans cette option, il est dit que la durée d’assurance n’est pas modifiée ?
    Quand on questionne l’AGIRC/ARRCO, ils disent que le rachat de trimestres, c’est la CNAV. Et quand on questionne la CNAV, ils disent que la retraite complémentaire, ce n’est pas eux ! Et à aucun endroit dans les sites officiels, je n’ai trouvé la réponse.
    Donc, pourriez-vous me confirmer que le rachat en option 1 suffit à remonter la retraite complémentaire et me dire si cela est écrit quelque part de manière non ambiguë sur un site officiel ?

    Merci d’avance et bravo pour votre site extrêmement riche d’informations.

    Répondre à ce message

    • Le 8 janvier à 22:21

      Cette fiche vous donne clairement la réponse, à mon avis.
      Si vous achetez option A (fiche 16) et demandez vos retraites en même temps vous serez dans le cas « B. Liquidation anticipée avec liquidation de la retraite de base » décrit au point 1 de cette fiche : « Le salarié peut demander sa retraite Agirc-Arrco avant 67 ans, et ne pas subir d’abattement car il a droit au taux plein pour sa retraite de base, même si sa carrière est incomplète ».
      Si vous prenez votre retraite avec une carrière incomplète, votre retraite de base de base subira une décote (fiche 20) et votre retraite complémentaire un abatement.

      Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul de la retraite, décotes, majorations, cumul, deuxième retraite Le 4 janvier à 19:02

    bonjour

    En retraite anticipée en janvier 2023 (cnracl) donc à 59 ans , quelles sont les démarches à faire pour solliciter les caisses complémentaires et quand dois je les solliciter
    AGIR ARCCO - IRCANTEC - MSA , (caisse qui m’ont générées des points ) et ou trimestres) car je ne touche actuellement que la CNRACL
     attendre les 62 ans et 9 ans (car née en 1963)
     ou maintenant ?
    Merci de vos retours

    Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul de la retraite, décotes, majorations, cumul, deuxième retraite Le 13 décembre 2023 à 14:43

    Bonjour,
    Je suis né en février 1965 et je compte demander ma retraite le 1er janvier 2029, donc à 63 ans et 10 mois (63 ans et 3 mois sont nécessaires)
    Toutefois, il me manquera 6 trimestres.
    Je compte les racheter au titre du taux seul.
    Le rachat au taux seul permet-il de ne pas subir d’abattement sur la retraite complémentaire ?
    Merci d’avance pour vos réponses.

    Répondre à ce message

    • Le 13 décembre 2023 à 15:11

      Les trimestres achetés au régime général (fiche 16) seront pris en compte par la retraite complémentaire pour vous éviter un abattement.
      Vous pouvez acheter des points comme expliqué au point 6 de la fiche 34 de ce guide.

      Répondre à ce message

      • Le 26 décembre 2023 à 11:43

        Bonjour Claude,

        Par votre réponse, vous affirmez donc qu’au niveau de la retraite complémentaire il y a 2 aspects distincts :

        1) le fait qu’en achetant les trimestres manquants pour une retraite de base à taux plein (50%), la décote au niveau de la retraite complémentaire se trouve dans le même temps neutralisée.
        Au passage, est-il nécessaire de jouer sur les 2 paramètres : le taux ET la durée, ou bien seul le taux suffit ?

        2) le fait qu’indépendamment de tout rachat de trimestres, il soit possible d’acheter des points pour la retraite complémentaire

        c’est bien cela ?

        Merci pour vos précisions

        Répondre à ce message

        • Le 26 décembre 2023 à 16:07

          1. Oui.
          2. Oui.
          Cette question est traitée au point 6 de la fiche 34.

          Répondre à ce message

          • Le 27 décembre 2023 à 18:25

            Merci beaucoup.

            Et concernant la question complémentaire svp, relative au rachat de trimestres :

            Est-il nécessaire d’en racheter au titre des 2 paramètres – le taux de pension ET la durée d’assurance – ou bien du seul taux de pension pour neutraliser la décote au niveau de la retraite complémentaire ?

            Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul de la retraite, décotes, majorations, cumul, deuxième retraite Le 13 décembre 2023 à 18:18

    Bonjour

    Je suis née le 1 janvier 1961. Mère de 3 enfants j’ai cotisé 115 trimestres et bénéficie de 24 trimestres supplémentaires (2 ans par enfant accordés par la cnav).
    Je demande ma retraite pour le 1 janvier 2024.
    L’Agirc-Arrco est incapable de me donner le montant précis de ma retraite entre le taux d’anticipation, la minoration par trimestre manquants, mon âge ....(alors que la CNAV est très claire sur le mode de calcul)
    Je cumule un départ 1 an après l’âge légal mais avant 67 ans, avec des trimestres manquants supérieurs à 20.
    J’ai un doute sur le cumul entre anticipation et minoration.
    Qu’elle formule dois-je retenir pour le montant annuel de ma retraite.
    Formule 1 : ( retraite annuelle = Nombre de points x 1.4159 (au 1 novembre 2023)) +10% (3 enfants)) x 0.78 (taux d’anticipation supérieur à 20 Trimestres) x 0.81% (taux de minoration de 17% pour un départ à 63 ans)
    Formule 2 : Formule 1 : ( retraite annuelle = Nombre de points x 1.4159) +10% (3 enfants)) x 0.78 (taux d’anticipation supérieur à 20 Trimestres) x 0.88% (taux de minoration le plus vantageux des deux)
    Formue 3 :( retraite annuelle = Nombre de points x 1.4159) +10% (3 enfants)) x 0.88 (taux d’anticipation le plus avantageux par rapport à l’âge de départ en retraite - 3 ans jour pour jour)
    merci pour votre aide

    Répondre à ce message

    • Le 15 décembre 2023 à 19:24

      Tout d’abord, comme indiqué dans cette fiche, ce n’est pas 10% par enfant. Le taux de la majoration s’applique par période suite à une décision de justice.
      C’est le paragraphe B du point 1 et du tableau 3 qui s’applique puisque vous liquidez votre retraite de base en même temps.
      Formule de calcul : (points X valeur du point) + majoration 3 enfants = retraite normale
      Le montant obtenu ne peut être inférieur à celui qui serait versée après application du coefficient d’anticipation correspondant à l’âge atteint à la liquidation de votre retraite par rapport à 67 ans (tableau 2).

      Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul de la retraite, décotes, majorations, cumul, deuxième retraite Le 8 décembre 2023 à 07:05

    Bonjour,
    Je souhaiterai savoir si une retraite progressive peut minorée mon indemnisation de départ lors de la retraite définitive qui arriverait un an après.
    je suis cadre ingénieur dans la convention collective de la métallurgie.
    Bien cordialement.

    Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul de la retraite, décotes, majorations, cumul, deuxième retraite Le 5 décembre 2023 à 13:48

    Bonjour, suis retraitée depuis le 1 septembre 2023.
    Je suis à taux plein, travaillé 168 trimestres avec du chômage indemnisé...ma caisse comptabilise 179 trimestres.
    Vu que j’ai toujours été payée au SMIC ma retraite n’est pas énorme.
    Premier paiement de ma caisse de retraite 739.97 le 10 octobre puis 743.41 avec une majoration du minimum contributif de 3.44 pour le mois de novembre...je m’attendais à une plus importante majoration
    Qu’en pensez-vous ?
    D’avance merci

    Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul de la retraite, décotes, majorations, cumul, deuxième retraite Le 1er décembre 2023 à 19:24

    Depuis le 31 décembre 2022 j ai 12 trimestres d assurances supérieurs à la durée requise pour mon départ à l age et validé pour le 01 12 2023.
    Est ce que j aurai un surcote tenant compte de ma durée d assurance par rapport à celle exige pour le taux plein ?

    Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul de la retraite, décotes, majorations, cumul, deuxième retraite Le 1er décembre 2023 à 19:27

    En réalité pour partir à l age légal 62 ans et une reconnaissance travailleur handicape
    Existe il une surcote pour les trimestres d assurance au dela des trimestres exiges

    Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul de la retraite, décotes, majorations, cumul, deuxième retraite Le 20 novembre 2023 à 20:50

    Bonjour

    Actuellement tous les points retraite complémentaire sont des points convertis AGIRC-ARCO.
    Si j’ai bien compris la majoration pour 3 enfants est différente selon avant et après 2012, comment fait on pour calculer ? faut-il repartir des points avant la fusion , ajouter les 5 ou
    8% ou 10 % de majoration selon les années at les régimes, puis refaire la conversion ?
    Pourquoi dans l’estimation de ma retraite proposée par info-retraite.fr est -il noté que l’on m’a appliqué une majoration de 10 % ?
    Pour info je partirai à la retraite à 61 ans ans pour carrière longue avec 172 trimestres en oct 2026

    En vous remerciant par avance de votre aide

    Répondre à ce message

    • Le 21 novembre 2023 à 10:39

      Le régime Arrco a été créé en 1999 et n’a pas changé. Ce sont les points du régime Agirc créé en 1947 qui ont été convertis en points Arrco et sont devenus des points Agirc-Arrco.
      Suite à une jurisprudence, le régime doit attribuer des points gratuits pour 3 enfants en fonction de la période d’obtention des points.
      Info-retraite va chercher l’information dans les bases de données de chaque régime de retraite. Si le calcul précis n’a pas encore été effectué pour vous par Agirc-Arrco, aucune simulation ne sera exacte.

      Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul de la retraite, décotes, majorations, cumul, deuxième retraite Le 10 novembre 2023 à 16:50

    Bonjour, j’ai déposé une demande de retraite progressive à dater du 1er novembre 2023 (temps partiel 70%).
    J’ai 150 trimestres et je suis de 1962, il me manque donc 19 trimestres. J’ai compris que ma retraite complémentaire (sur la partie versée au titre de la retraite progressive) sera minorée de 20,75%.
    Sur l’imprimé qui m’a été envoyé par Agirc-Arrco il est fait mention de "taux de minoration définitif". Cela signifie-t-il que lorsque je prendrai ma retraite définitive complète, même si j’ai cumulé des trimestres entre temps, ma retraite complémentaire restera minorée de ces 20,75% ? Ou bien sera-t-elle recalculée en fonction du nombre de trimestres acquis lors de mon départ en retraite définitif ?
    J’ai appelé Agirc-Arrco mais la réponse qui m’a été faite ne m’a pas semblée claire du tout et je ne trouve pas d’explication sur le site à ce sujet.
    En vous remerciant par avance !

    Répondre à ce message

    • Le 10 novembre 2023 à 18:52

      Cela fait des années que cet imprimé incomplet existe et il n’a toujours pas été changé ! Cela signifie qu’il est définitif jusqu’à la retraite définitive, ile ne sera pas recalculé, même si vous changez de durée de travail.

      Répondre à ce message

    • Le 10 novembre 2023 à 20:08

      @ Sylvie ELICHE

      Bonsoir,

      j’ai déposé une demande de retraite progressive

      Si vous avez déposé à l’AGIRC-ARCCO une demande de retraite progressive votre retraite sera recalculée lors de votre départ définitif.Dans le cas contraire votre retraite ne changera pas et vos cotisations n’ouvriront aucun nouveau droit.
      Vous pouvez refuser cette minoration et attendre de liquider votre retraite de sécurité sociale pour demander votre retraite complémentaire AGIRC-ARCCO.

      Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul de la retraite, décotes, majorations, cumul, deuxième retraite Le 10 novembre 2023 à 17:09

    Bonjour ,
    Je vous contacte au sujet de cumul emploi-retraite , qui n’est pas trop visible , en tout cas pour moi.
    Ma situation : Retraité depuis 2018 au taux plein avec tous les trimestres
    J’ai continué à travaillé en qualité de salarié et avec les prélèvements de cotisations qui vont avec .et je suis toujours en activité soit 5 ans de plus pour l’instant
    Ma question est la suivante : Mes cotisations me donnent elles des droits supplémentaires pour la prise de retraite définitive dite" Deuxième retraite" et comment la calculer ?
    Retraite de base et Agirc-Arcco).
    En effet à la lecture des différents moyens d’informations concernant cette faculté n’était possible que pour les salariés partant en retraite à partir de septembre 2023.
    Et qu’elle n’était pas rétroactive.

    Merci pour votre réponse
    Bien cordialement
    Mr Baziz

    Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul de la retraite, décotes, majorations, cumul, deuxième retraite Le 8 novembre 2023 à 20:05

    bonjour,
    INFO concernant les retraités pour invalidité CNAV ;(cf ce forum il y a 3 mois)

    si on ne demande rien à ARGIC ARCOO la retraite invalidité n’est pas prise en compte , je viens de le constater ;

    apres la demande ils vont prendre en compte l’invalidité sans que je transmette de documents (je pense qu’ils verifient aupres de la CNAV)

    Répondre à ce message

    • Le 9 novembre 2023 à 14:12

      @cretey

      Bonjour,

      la retraite invalidité n’est pas prise en compte ,

      Vous voulez dire l’attribution d’une retraite pour inaptitude décidée par le médecin de la CPAM.

      L’AGIRC -ARCCO sauf si vous finissez votre carrière dans un autre régime ou avec l’IRCANTEC connaît votre situation puisqu’elle vous attribue gratuitement des points de retraite durant votre période d’invalidité.

      Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul de la retraite, décotes, majorations, cumul, deuxième retraite Le 7 novembre 2023 à 18:37

    Bonjour,
    je suis en retraite progressive depuis le 1 er octobre 2020 er en retraite définitive depuis le 1 er juillet 2023 à taux plein
    par contre on m’indique un abattement de 10% en application du coefficient de solidarité
    je ne comprends pas car ayant fait valoir ma retraite progressive celle ci était déjà minorée ?
    dans l’attente de votre retour
    cordialement

    Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul de la retraite, décotes, majorations, cumul, deuxième retraite Le 3 novembre 2023 à 13:56

    Bonjour
    Merci tout d’abord d’être là pour nous. Je vous explique mon cas. Je suis à la retraite depuis le 1er juillet 2021.
    J’ai envoyé deux courriers dont le dernier en recommandé a l’agirc arrco soit malakoff humanis et plusieurs appels. Ils ne répondent pas. 1er courier février 2022 et 2 ème septembre 2022.
    Je voulais abandonné mais voilà ce qui est dû est dû.
    Je vous explique.
    J’ai élevé 3 enfants et j’ai une majoration que de 4.118% ce qui est impisdible aon sens.
    J’ai pourtant acquis avant 1999 :2231 points avec une majoration de 8 %, (source recueillie lors d’un appel) ensuite de 1999 à 2011:1339 points avec une majoration de 5% et après 2012 :1253 points avec une majoration de 10 % soit une majoration total de 370.79 points soit un brut de 476.13 e (valeur du point a l’époque du courrier 1.2841 et eux me compte que 255.12 soit un manque de 221 e brut.
    Comment arrivez a bout ? Ma réclamation n’aboutit pas. Je voudrais juste récupérer mon argent.
    Qui peut le confimer mes calculs ?
    Merci pour votre aide.

    Répondre à ce message

    • Le 3 novembre 2023 à 22:01

      Le tableau 4 vous indique le mode de calcul depuis 2019 selon la période d’acquisition des points.
      Comme indiqué au point 2, les points Agirc ont été convertis en points Agirc-Arrco en 2019 au millième d’euro près. Ainsi vos 2231 points Agirc valant 0,4378 € le point ont été convertis en 775 points valant 1,2588 € le point.
      Je regrette que personne n’ai pris le temps de vous l’expliquer.

      Répondre à ce message

      • Le 3 novembre 2023 à 23:55

        Merci beaucoup pour votre réponse. Je me permets d’insister mais mes 2231 points avant 1999 sont des points arcco donc si je prends la calculette cela me change rien... Seuls les points argirc sont concernés mais moi j’en ai pas. Ils ne sont donc pas convertis si je comprends bien, donc pourquoi cette errreur de calcul dans ma majoration ? Qui peut m’aider.?
        Merci d’avance
        Bien cordialement
        Jpp

        Répondre à ce message

        • Le 4 novembre 2023 à 10:00

          Avant 1999, très peu de régimes majoraient au titre des enfants. Le seul qui attribuait 8% est l’Agirc, d’où ma réponse. Je suppose que votre régime d’avant 1999 ne majorait pas pour enfants. Refaites vos calculs sur cette base avec le tableau 4.

          Répondre à ce message

          • Le 4 novembre 2023 à 11:39

            Merci beaucoup Gilbert, maintenant je comprends mieux. C’est quand même honteux que lors de mes appels aucune personne a pu m’expliquer ça...
            Merci encore à vous.
            Heureusement qu’on peut compter sur vous.
            Je regardais avant 1999, la caisse est l’ireeps la plupart des années.
            Savez vous si eux majorait ?
            Mille mercis et un bon week-end.
            Jpp

            Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul de la retraite, décotes, majorations, cumul, deuxième retraite Le 2 novembre 2023 à 12:44

    Merci à Claude pour sa prompte réponse.
    C’est bien ce que pensais ce minimum concerne la CARSAT et non la complémentaire il y a donc bien une erreur sur tous les sites.
    Car en effet la retraite complémentaire se calcul par points.
    Merci encore et bonne journée.
    Cordialement Mr Petrequin

    Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul de la retraite, décotes, majorations, cumul, deuxième retraite Le 2 novembre 2023 à 10:00

    Bonjour,
    Sur internet j’ai tapé ( retraite complémentaire agirc-arrco minimum ) et surprise il est mentionné
    En 2022, le montant minimum de la retraite complémentaire est de 652,60 euros par mois pour une carrière complète. Ce montant minimum est destiné aux salariés du secteur privé qui remplissent les conditions nécessaires pour obtenir une retraite à taux plein, mais qui ont cotisé sur des salaires bien modestes.3 juil. 2023.
    C’est très curieux car moi même ayant travaillé toute ma vie sans interruption depuis l’âge de 16 ans jusqu’à 60 ans et ceci est valable aussi pour ma conjointe qui par contre a commencée à travaillée depuis 14 ans. Et ont touchent un petit peut plus de 400 euros net donc si on rajoute les cotisations sociales plus les impôts prélevés a la source on est bien loin du compte.
    Merci de bien vouloir me tenir informé et de me m’indiquer les démarches à suivre afin de régulariser cette situation.
    Dans cette attente je vous prie d’agréer, Madame, Monsieur toute ma considération.

    Répondre à ce message

    • Le 2 novembre 2023 à 10:12

      C’est une erreur car cela n’existe pas dans toutes les retraites complémentaires. Le montant indiqué correspond à celui de la retraite de base expliquée fiche 22.

      Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul de la retraite, décotes, majorations, cumul, deuxième retraite Le 23 octobre 2023 à 12:01

    Bonjour, je suis parti en retraite ce mois ci en supposant que j’étais à taux plein (167 trimestres). Mais la carsat m’informe que mon taux sera minoré du fait du manque de 3 trimestres. J’étais pourtant en possession de la totalité de mes trimestres, dixit les documents de relevé de carrière de la carsat. Ces 3 trimestres sont des trimestres MSA et, toujours dixit la carsat, ils n’apparaissent plus du fait d’un changement de logiciel, et donc la carsat est en attente de la saisie de ces 3 trimestres par la MSA dans le nouveau logiciel. D’après la carsat, ça va s’arranger, ils reconnaissent au téléphone que ces trimestres sont valides, mais ça peut prendre du temps. La carsat me propose donc de me verser ma retraite à taux minoré de manière provisoire, en attendant la régularisation. J’ai accepté.
    Mais l’Agirc-Arrco me demande, soit d’accepter une décote définitive, soit de retarder le versement de ma pension dans l’attente de la résolution du problème. Aucune de ces solutions ne me conviennent. J’accepterai également un versement provisoire avec décote de l’Agirc-arrco, mais certainement pas une décote définitive.
    Que puis je faire ?
    Merci de votre aide.

    Répondre à ce message

    • Le 24 octobre 2023 à 23:22

      @dugas alain

      Bonsoir,

      Le mieux pour vous serait d’attendre le 1er décembre pour prendre votre retraite AGIRC -ARCCO car à cette date le malus de 10% sera supprimé pour les nouvelles retraites non décotées alors qu’il ne sera supprimé qu’à compter du 1er avril pour les retraités actuels concernés par celui-ci.

      Pour le reste les voies de recours sont indiquées fiche 5 du guide.Vous pourriez éventuellement accepter une décote définitive et la contester lorsque votre souci sera réglé.

      ils reconnaissent au téléphone que ces trimestres sont valides,

      Vous auriez du demander à la CARSAT de vous l’écrire avant d’accepter une retraite minorée.

      Répondre à ce message

    • Le 25 octobre 2023 à 10:56

      Votre situation est inhabituelle. Le droit n’est pas toujours d’un grand secours.
      Sur le régime général, il est curieux de faire une notification provisoire. je vous suggère de prendre des garanties en saisissant la CRA dans le délai de 2 mois avec justificatifs de la validation des 3 trimestres + fiches de paie (voir fiche 5).
      Sur la retraite complémentaire, la liquidation dépend de celle de la Carsat. Cependant curieux aussi de considérer qu’elle soit définitive : d’une part quand le régime général rectifie une retraite, l’assuré peut demander la rectification de la retraite complémentaire. D’autre part, la réclamation est toujours possible, le délai de prescription étant de 5 ans.

      Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul de la retraite, décotes, majorations, cumul, deuxième retraite Le 20 octobre 2023 à 11:03

    Bonjour, je suis à la retraite à 60 ans depuis le 01/10/23 pour raison d’incapacité permanente (maladie professionnelle avec un taux d’invalidité à 32%).
    Je n’ai que 102 trimestres validés. Est-ce que ma retraite complémentaire va être minorée du fait du manque de trimestres ?
    Merci d’avance pour la réponse.

    Répondre à ce message

    • Le 20 octobre 2023 à 23:00

      Non, comme indiqué dans cette fiche. Mais il faut signaler à votre institution que vous avez une retraite anticipée pour incapacité permanente avec 32% d’IPP.

      Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul de la retraite, décotes, majorations, cumul, deuxième retraite Le 20 octobre 2023 à 09:19

    Bonjour je viens de passer en retraite définitif agirc arrco comme j’ai été augmenté je souhaiterais savoir si je vais avoir un paiement rétroactif merci

    Répondre à ce message

    • Le 20 octobre 2023 à 14:11

      La retraite correspond aux cotisations versées (fiche 34). Je ne comprend pas votre question.

      Répondre à ce message

    • Le 20 octobre 2023 à 17:39

      @Desloges

      Bonsoir,

      A vous lire vous étiez en retraite progressive et vous venez de prendre votre retraite définitive. Votre retraite a donc été recalculée en prenant en compte les points obtenus depuis votre prise de retraite progressive.Votre retraite sera augmentée de 4,9% à compter du 1er novembre 2023 comme toutes les retraites AGIRC-ARCCO.

      Il ne pourra y avoir un paiement rétroactif que si par exemple vous percevez au 1er octobre 2023 votre retraite progressive alors que vous avez demandé votre retraite définitive à cette date.Dans ce cas la différence sur 1 mois vous sera versée.

      Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul de la retraite, décotes, majorations, cumul, deuxième retraite Le 11 octobre 2023 à 18:17

    Bonjour. Je vais partir en retraite le 1er avril 2024 j aurais 65 ans et 2 mois, je suis né en janvier 1959. j’aurais pus partir en retraite a 60 ans en carrière longue , j’avais déjà tout mes trimestres . Actuellement j’ai environ 20 trimestres cotisé en plus.
    Sur une simulation que j avais fait en debut d année 2023 pour savoir ce que je toucherais par l agirc arrco en partant en avril 2024 j aurais droit a une majoration de 20% pendant 1 ans de la complementaire.
    Je m’inquiete parce qu aujourd’hui je lis un peu partout la suppression a partir de decembre 2023 du bonus et du malus de la part des mutuelle.
    pouvez vous me dire ce qu il en est et est ce que je serais concerné par la suppression de ce bonus vus que je suis né en 1959 et donc ne suis pas concerné par la nouvelle reforme des retraites.
    Merci de votre réponse.

    Répondre à ce message

    • Le 11 octobre 2023 à 22:35

      Nous allons bientôt mettre à jour cette fiche.
      Les partenaires sociaux n’ont pas voulu que le bonus soit supprimé pour les retraités qui actuellement en bénéficient ou pour les travailleurs proches de la retraite et qui ont commencé à travailler plus longtemps pour en bénéficier. C’est pourquoi le dispositif du bonus continuera d’exister pour les personnes nées avant le 1er septembre 1961 et qui ont déjà liquidé leur retraite ou qui ont obtenu les conditions requises pour le taux plein avant le 1er décembre 2023.

      Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul de la retraite, décotes, majorations, cumul, deuxième retraite Le 10 octobre 2023 à 17:57

    bonjour
    j aimerais savoir concernant mon montant BRUT annuel de la retraite Agirc Arrco si la somme mensuel sera en net ou en brut
    en vous remerciant

    Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul de la retraite, décotes, majorations, cumul, deuxième retraite Le 6 octobre 2023 à 09:30

    Bonjour, je viens de m’apercevoir que la majoration pour enfants AGIRC ARRCO qui m’a été versée fait l’objet de l’application du coefficient de solidarité de 0,90 soit moins 10% pendant 3 ans comme le montant de ma retraite alors que j’avais lu que la majoration pour enfants n’était pas minorée et que cela s’appliquait seulement à la retraite complémentaire .
    Qu’en est-il ?
    D’autre part impossible d’avoir le détail du calcul des points pour les différentes périodes pour la majoration enfants...... comment peut-on contrôler ?
    ils ne disent pas tout c’est hallucinant, on a un montant et voilà ? Je vais refaire une réclamation je pense.
    D’autre part pour l’indemnité de départ à la retraite de janvier et l’indemnité de fin de carrière d’avril, ARRCO ne comptabilise pas les points acquis d’après la totalité du salaire brut payé en 2023 :
    Soit janvier 2023 : salaire brut 10 519€ / base complémentaire tranche 1 pour cotisation 3666€ donne droit à 13,04 points ça c’est ok et base complémentaire tranche 2 pour cotisation 6 853€21 donne droit à 66,84 points ça c’est ok soit 79,88 points au total.
    Soit avril 2023 : salaire brut 28 120,93€ / pas de tranche 1 et montant tranche 2 de 18 808€79 à quoi correspond il ?
    Sur la fiche de paie il n’est marqué que la base complémentaire tranche 2 : 18 808€79 est-ce juste ?
    Je pensais que le calcul pour avril était : tranche 1 : 3666€ + tranche 2 : 24 454€93 pour un salaire brut de 28 120,93€ ce qui ferait 13.04 points + 238,49 points soit 251,53 points. Donc une différence de 68,10 avec mon calcul soit 91,92€ en plus
    Du coup moins de points vu qu’il n’y a pas de tranche 1 en avril et seulement une tranche 2 moindre.
    Tranche 1 pour janvier : 3666€ soit 13,04 points / tranche 2 :6853€21 pour janvier +18 808€79 pour avril soit 25 662€ équivalent à 250,27 points... donc 263,31 points je ne comprends plus rien....est-ce normal ?
    Merci pour votre aide.

    Répondre à ce message

    • Le 6 octobre 2023 à 19:04

      Le coefficient de solidarité temporaire s’applique sur le montant de la retraite complémentaire (voir Guide des coefficients majorations/minorations temporaires dans le site Agirc-Arrco).
      Le mode d’attribution des points est indiqué fiche 34.
      C’est l’employeur qui déclare et verse les cotisations. Vous devez avoir des cotisations tranche 1 sur chaque fiche de paie mensuelle.
      Merci de préciser votre institution gérant votre retraite complémentaire.

      Répondre à ce message

    • Le 9 octobre 2023 à 19:33

      @ Jean-Luc

      Bonsoir,

      La tranche 1 est limitée au plafond de sécurité sociale. Donc si vous avez quitté votre emploi le 31 mars,les cotisations seront limités à un quart du plafond annuel de sécurité sociale.(43.992/4) soit 10.998 euros.
      La tranche 2 est limitée à 8 plafonds de sécurité sociale (351.936/4) soit 87.984 euros.

      Vous devez donc totaliser au 31 mars un nombre de points maximum sur la tranche tranche 1 et un nombre de points tranche 2 basé sur la différence entre votre rémunération réelle et le total de 3 plafonds mensuels de sécurité sociale.( 10.998 euros puisque celle-ci est inférieure à un quart de 8 plafonds annuels de sécurité sociale.

      Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul de la retraite, décotes, majorations, cumul, deuxième retraite Le 6 octobre 2023 à 18:32

    Bonjour,
    Dans les simulations d’INFO-RETRAITE, savez-vous si le montant présenté pour AGIRC-ARCO tient compte de la décôté de 10% ? Merci à vous.

    Répondre à ce message

    • Le 6 octobre 2023 à 18:36

      Je ne sais pas, logiquement ce doit être mentionné si c’est pris en compte. Comme c’est une minoration temporaire, contrairement à une décote qui est permanente, que près de moitié des nouveaux retraités en sont exonérés, je ne pense pas que ce soit pris en compte.

      Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul de la retraite, décotes, majorations, cumul, deuxième retraite Le 4 octobre 2023 à 22:54

    Bonjour

    Qu’en est-il de la majoration pour report de deux ans du départ à la retraite suite aux négociations de ce jour ??
    Je lis une possible suppression bonus malus en décembre 2023. Mais que ce passe-t-il pour les personnes comme moi qui ont reporté leur départ de 2 ans et subissent un report d’un trimestre du fait de la réforme ( départ initial en décembre 23 reporté à mars 24). Ils devraient perdre cette majoration ?? Merci beaucoup pour votre soutien. Agréable fin de journée

    Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul de la retraite, décotes, majorations, cumul, deuxième retraite Le 29 septembre 2023 à 09:12

    Bonjour,
    J’ai fait mon service national du 01/08/79 au 02/08/80. J’ai droit à 5 trimestres. Ces trimestres ont été positionnés dans mon relevé de carrière, 2 en 79 et 3 en 80.
    Il me semble que l’on peut positionner le 5ème trimestre en début ou en fin de période, comme cela peut nous avantager.
    Est-ce que je peux repositionner 3 trimestres en 79 et 2 en 80 ? Cela m’arrangerait en fonction de ma carrière. Merci.

    Répondre à ce message

    • Le 29 septembre 2023 à 16:45

      La règle est indiqué fiche 19.

      Répondre à ce message

    • Le 29 septembre 2023 à 23:18

      @ GARCIA

      Bonsoir,

      Est-ce que je peux repositionner 3 trimestres en 79 et 2 en 80 ?

      OUI puisque la validation la plus favorable à l’assuré doit être retenue comme le précise la circulaire CNAV 2023-14 dans son paragraphe 1-2-4-1.

      Ainsi, les périodes de service national, quelle que soit leur nature, sont retenues de date à date par
      périodes de 90 jours en totalisant tous les jours de service validables. Le résultat est arrondi au chiffre
      entier supérieur (articles R.351-12 6°, R.161-10-2 CSS et lettre CNAV du 10 octobre1996).
      Les trimestres assimilés sont validés dans l’année civile durant laquelle expire chaque période de 90 jours.
      Le trimestre supplémentaire qui correspond à la dernière fraction de période est affecté soit :
      • à la fin de la période validée,
      • au début de cette même période.
      La solution la plus favorable à l’assuré est rete

      Répondre à ce message

      • Le 3 octobre 2023 à 03:24

        @ GARCIA

        Bonsoir,

        Correction

        En 1979 vous n’avez acquis qu’un trimestre puisque vous ne totalisez pas 180 jours de service pour en acquérir 2.La CARSAT vous a donc attribué le 5éme trimestre sur l’année 1979 comme le prévoit la législation.

        En conséquence vous ne pouvez pas bénéficier d’une validation de 3 trimestres de service militaire en 1979.

        Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul de la retraite, décotes, majorations, cumul, deuxième retraite Le 28 septembre 2023 à 15:02

    Bj
    je suis en retraite depuis le 01/01/2023 et je n’arrive pas à avoir mes doits à majoration pour les 3 enfants que j’ai élevés et ce pour la période avant 1999
    je cotisais alors au groupe mornay CGIS et CGIC
    pour la CGIC on m’a appliqué avant 1999 une majoration de 8% au lieu de 10 prévus dans les conditions générales CGIC
    pour la CGIS je n’ai aucun majoration de points pour mes 3 enfants avant 1999
    je n’arrive pas à trouver les conditions et règles applicables pour la CGIS avant 1999
    et j’ai des doutes sur les notions d’enfants à charges ou enfants élèves de l’époque
    je pense que la seule règle était alors d’avoir plus de 3 enfants pour avoir la majoration de 10%
    avez vous la possibilité de connaître les conditions applicables par le groupe mornay avant 1999 ?
    cdt
    g favier

    Répondre à ce message

    • Le 28 septembre 2023 à 21:01

      Selon notre documentation, le régime CGIS ne majorait pas la retraite pour enfants.
      La CGIC devait faire partie de l’Agirc, régime unique de la retraite des cadres au-dessus du plafond depuis sa création en 1947. Ce sont donc les règles Agirc qui s’appliquent.

      Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul de la retraite, décotes, majorations, cumul, deuxième retraite Le 5 septembre 2023 à 21:20

    Bonjour,
    Pourriez-vous svp me renseigner, je suis à la retraite depuis le 01/08/2022 avec un traitement provisoire.
    j’ai reçu mon décompte définitif le 11/08/2023, et je ne comprend pas les différences de points entre le dernier relevé de point datant du 11/08/2022 et les relevés de décompte des points reçu personnellement.
    1- Exemple, ARRCO relevé personnelle CBTP 1989 = 399 pts, sur le relevé de situation individuelle 98pts soit une différence en m’a défaveur de 301pts. J’ai plusieurs années dans ce cas précis, qui a raison ?.
    2- ARRCO, Il me manque 1993 et 1994 de relevés personnels. Je trouve qu’il y a de grosses différences de points entre le "Relevé de situation individuelle" du 26/12/2012 qui est détaillé année par année, et qui me sert à vérifier les points attribués. Avec la base de calcul :
    (Salaire référence X Taux validation) / salaire de référence = Nombre de points acquis, si je trouve un résultat différent en m’a faveur, sera t’il pris en compte ? si oui avec quel justificatif ?.
    3- Ayant cotisé à la caisse durant 35ans d’affilée dans la même entreprise, ne n’ai pas eu de majoration d’ancienneté, es que c’est normal ?.
    4- Pourquoi après 2008 jusqu’à 2022, je n’ai plus reçu de décomptes annuels personnels sans avoir déménagé ?.
    Pourriez-vous m’aider à y voir plus clair svp, merci d’avance.
    Bien cordialement.
    Fabien FRONTIL

    Répondre à ce message

    • Le 15 septembre 2023 à 14:26

      @ fabien62

      Bonjour,

      ne n’ai pas eu de majoration d’ancienneté, es que c’est normal ?

      Certaines caisses avant 1999 attribuaient des majorations.Tous les points acquis ultérieurement ne bénéficient pas de majorations.

      Tous les points des 45 caisses de retraite ont été convertis en 1999 en points ARCCO ce qui explique la différence du nombre de points.( Fiche 33 du guide point 5).

      Il vous suffit de retrouver la valeur du point 1998 de votre caisse de retraite de multiplier cette valeur par le nombre de points acquis à cette date et le diviser par 1 après conversion Franc Euro puisque la valeur du point ARCCO 1999 est égale à 1 euro.Vous pourrez aussi le trouver sur internet.Par exemple la valeur du point 1998 pro-BTP était de 2,6976 Francs ce qui donne au 1er janvier 1999 une valeur de 0,41124 euro pour 1 point de retraite 1998..(un euro correspond à 6,55957 francs). Votre total de points au 1er janvier 1999 sera donc réduit de 58,876% mais vous ne subissez aucune perte puisque la valeur du nouveau point de retraite est supérieure à la valeur de l’ancien point de retraite.

      Points acquis ancien régime X valeur annuelle du point de l’institution au 31/12/1998 / valeur du point Arrco au 01/01/1999.

      Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul de la retraite, décotes, majorations, cumul, deuxième retraite Le 4 septembre 2023 à 13:34

    bonjour je suis a la retraite depuis le 1 aout 2023 .je suis parti a 60 ans pour penibilite avec 2 ipp une de 18% et une de 10% . j ai 171 trimestres
    la caisse complémentaire me fait une minoration de 10% pendant 3 ans .pouvez vous me dire si il sont dans leur droit ou si je doit faire une réclamation
    cordialement Dubosts Alain

    Répondre à ce message

    • Le 4 septembre 2023 à 17:05

      Comme indiqué ci-dessus, si vous êtes reconnu en incapacité permanente d’un taux global de 20% ou plus (après totalisation des taux d’IPP) suite à un accident du travail ou une maladie professionnelle, la minoration est annulée. Faites une réclamation en joignant la notification de retraite et les attestations d’IPP.

      Répondre à ce message

      • Le 4 septembre 2023 à 18:58

        Merci pour votre réponse je vais une réclamation par recommande.
        bonne soirée Dubosts Alain

        Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul de la retraite, décotes, majorations, cumul, deuxième retraite Le 13 août 2023 à 04:01

    Bonjour,

    Il est indiqué au point 3 sous l’intitulé « "Majoration si report »
    L’accord prévoit la majoration de la retraite pendant un an, pour tout salarié ayant droit à sa retraite au taux plein dans le régime de base mais qui décale d’au moins de huit trimestres calendaires la liquidation de sa retraite complémentaire, de la façon suivante :
    * coefficient de 1,10 pour un report d’au moins huit trimestres ;
    * coefficient de 1,20 pour un report d’au moins douze trimestres ;
    * coefficient de 1,30 pour un report d’au moins seize trimestres."
    Je suis née en 01.1959,
    Le 01.02.2019 débute ma retraite progressive,
    Le 01.11.2022 je demande ma retraite définitive, donc avec un décalage de 14 trimestres
    Le 07.06.2023 je reçois mes 1ers paiements ARRCO MAIS le coefficient temporaire de 1,2 qui m’est dû est omis.
    Je le réclame alors les 26.06.2023, 21.07.2023 et 04.08.2023.
    Le 08.08.2023 on m’annonce que je n’aurais droit qu’ à un coefficient de 1,1 au motif que :
    « l’application ou non d’un coefficient majorant est déterminée en fonction de la date d’effet taux plein qui aurait pu être fixée en fonction des trimestres cotisés.
    Les trimestres non cotisés attribués au titre des enfants ne sont pas pris en compte »
    Or je n’ai trouvé nulle part sur votre site que les trimestres non cotisés attribués au titre des enfants pris en compte pour le régime de base ne serait pas pris en compte dans ce cas de figure
    Pourriez-vous m’aider à y voir plus clair ?

    Par ailleurs au regard du retard de bientôt 10 mois pris dans le versement de mon dû, avez vous prévu un dédommagement financier à minima ?
    Merci d’avance pour vos réponses
    Cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 13 août 2023 à 10:18

      Le coefficient de majoration concerne unique la retraite définitive, comme nous l’avons écrit. C’est donc la période entre votre droit à la retraite complète (62 ans et 167 trimestres) qui doit être pris en compte.
      Selon ma lecture des textes, tous les trimestres comptent, pas seulement les cotisés. Votre institution qui gère le régime Agirc-Arrco (laquelle ?) ne vous fait pas une réponse correcte.
      Si vous avez décalé la liquidation de vos droits à retraite complémentaire d’au moins 12 trimestres (36 mois), écrivez au médiateur du régime en joignant les preuves de votre carrière et le courrier de refus de votre institution.

      Répondre à ce message

    • Le 13 août 2023 à 15:37

      Bonjour,
      En réponse à votre question, c’est Malakoff Humanis qui gère mon dossier.
      J’ai bien pris note de vos conseils.
      Cependant je reprends mon message en y apportant des précisions signalées par "les flèches ==> et <==" au cas où ces précisions modifieraient votre réponse
      Il est indiqué au point 3 sous l’intitulé « "Majoration si report »
      L’accord prévoit la majoration de la retraite pendant un an, pour tout salarié ayant droit à sa retraite au taux plein dans le régime de base mais qui décale d’au moins de huit trimestres calendaires la liquidation de sa retraite complémentaire, de la façon suivante :
       coefficient de 1,10 pour un report d’au moins huit trimestres ;
       coefficient de 1,20 pour un report d’au moins douze trimestres ;
       coefficient de 1,30 pour un report d’au moins seize trimestres."
      Je suis née en 01.1959
      ==> De l’année 1975 à 1978, de 16 à 19 ans, j’ai 6 trimestres de comptabilisés sur mon relevé de carrière <==
      Le 01.02.2019 débute ma retraite progressive
      ==> J’ai 60 ans AVEC 174 trimestres indiqués dans la rubrique TOTAL DUREE d’ASSURANCE dont :
       162 trimestres dans la rubrique "TRIMESTRES RETENUS,
       12 pour les trimestres à justifier (1 enfant né et élevé + 1 enfant mort né)
      ma retraite progressive m’a donc été servie au taux de 50% <==
      Le 01.11.2022 est la date de départ de ma retraite définitive, donc avec un décalage de 14 trimestres
      ==> J’ai calculé ce décalage de 14 trimestres non pas à partir de mes 62 ans comme vous l’indiquez mais par rapport à la date de départ de ma retraite progressive à 60ans au 01.02.2019, date à laquelle j’avais déjà acquis les 167 trimestres.
       QUESTION : Est-ce que dans ces conditions, il est correct de comptabiliser le décalage de 14 trimestres à compter de mes 60ans et de pouvoir en tenir compte dans le calcul du coefficient temporaire ? <==
      ==> La suite ci-après reste inchangée <==
      Le 07.06.2023 je reçois mes 1ers paiements ARRCO MAIS le coefficient temporaire de 1,2 qui m’est dû est omis.
      Je le réclame alors les 26.06.2023, 21.07.2023 et 04.08.2023.
      Le 08.08.2023 on m’annonce que je n’aurais droit qu’ à un coefficient de 1,1 au motif que :
      « l’application ou non d’un coefficient majorant est déterminée en fonction de la date d’effet taux plein qui aurait pu être fixée en fonction des trimestres cotisés.
      Les trimestres non cotisés attribués au titre des enfants ne sont pas pris en compte »
      Or je n’ai trouvé nulle part sur votre site que les trimestres non cotisés attribués au titre des enfants pris en compte pour le régime de base ne serait pas pris en compte dans ce cas de figure
      Pourriez-vous m’aider à y voir plus clair ?
      Cordialement

      Répondre à ce message

      • Le 13 août 2023 à 22:34

        Inutile de donner autant de précisions dans un forum public.
        Je vous refait la même réponse : C’est la période entre votre droit à la retraite complète (62 ans et 167 trimestres) qui doit être pris en compte.
        Combien de trimestres avez vous travaillé après avoir eu vos 62 ans ?

        Répondre à ce message

        • Le 16 août 2023 à 19:39

          Bonjour,

          Pour répondre à votre question, après mes 62ans, soit après en 02.2021, j’ai cotisé jusqu’en 11.2023 et on arrive ainsi 8 trimestres cotisés

          Seulement, selon ma compréhension des textes, ma date du droit à une retraite complète était à 60ans et non à 62ans.
          Du fait que j’étais carrière longue j’avais acquis 6 trimestres fin 2018 avant mes 20 ans
          Ma retraite progressive prise en 02.2019 à 60 ans m’avait alors été calculée avec les éléments suivants :
           Revenu de base
           Taux applicable sur le calcul de votre retraite : 50%
           Durée d’assurance : 167 (maximum autorisé qui tient compte de ma majoration pour enfants)
          Et à 60 ans , j’avais acquis 162 trimestres + 12 pour enfants (tout ceci indiqué sur mon relevé de carrière à fin 2018)

          Quant à mon interlocutrice ARRCO, elle affirme que :
           " l’application ou non d’un coefficient majorant est déterminée en fonction de la date d’effet taux plein qui aurait pu être fixée en fonction des trimestres cotisés"
           Les trimestres non cotisés attribués au titre des enfants ne sont pas pris en compte.
           Aussi, votre date taux plein aurait pu être fixée au 01/04/2020 avec 167 trimestres.
           En partant à la retraite définitive le 01/11/2022, vous avez décalé votre départ de 2 ans et 6 mois, soit un coefficient majorant de 10%.

          J’avoue avoir du mal à m’y retrouver

          Cordialement

          Répondre à ce message

          • Le 16 août 2023 à 22:28

            L’institution Malakoff Humanis ne peut pas savoir si vous aviez droit ou pas à une retraite anticipée. Seule une attestation de l’assurance retraite est prise en compte comme indiqué dans la fiche. A défaut de cette attestation, les huit trimestres effectués après vos 62 ans sont pris en compte et vous donnent droit à une majoration de votre retraite de 10% pendant un an. Le palier suivant est de 12 trimestres.

            Répondre à ce message

            • Le 21 août 2023 à 22:42

              Pour Info, voici ci-après l’explication de l’ARRCO sur mon cas. Je vais donc cesser de vous importuner. En vous remerciant pour votre aide
              Cordialement

              "Pour comprendre l’application de ce taux, il est important de distinguer les deux situations suivantes :
              1. la date taux plein que vous auriez pu obtenir pour une retraite définitive.
              2. Le taux plein attribué au titre de la retraite progressive.

              Le coefficient majorant est déterminé en fonction de la première situation.

              Vous avez obtenu un taux plein au titre de la retraite progressive (date effet 01/02/2019) car tous les types de trimestres sont pris en compte pour l’ouverture des droits à la retraite progressive.

              En revanche, votre date d’effet taux plein au titre de la carrière longue est fixée au 01/04/2020 avec 167 trimestres.

              Un point très important : la nature de vos trimestres est déterminante. En effet, pour une retraite anticipée au titre de la carrière longue, tous les trimestres inscrits à votre compte ne sont pas forcément retenus contrairement à la retraite progressive.

              Sont ainsi pris en compte :
              · - tous les trimestres acquis par cotisations,
              · - les trimestres assimilés pour chômage (4 au maximum dans toute la carrière)
              · - les trimestres assimilés pour maladie (4 au maximum dans toute la carrière)
              · - les trimestres assimilés pour invalidité (4 au maximum dans toute la carrière)
              · - les trimestres attribués pour le service militaire (4 au maximum)
              En revanche ne sont pas comptabilisés :
              · - Les trimestres de majoration de durée d’assurance attribués pour les enfants (8 au maximum pour chacun).
              · - Les trimestres attribués au titre de l’assurance vieillesse des parents au foyer (AVPF).
              · - Les trimestres acquis par un rachat de cotisation.

              Pour obtenir un coefficient majorant de 20%, vous auriez dû repousser votre départ au 01/04/2023."

              Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul de la retraite, décotes, majorations, cumul, deuxième retraite Le 13 août 2023 à 13:47

    Bonjour,
    j’ai 62 ans depuis le 27 Mai 2023. J’ai effectué 5 trimestres avant mes 20 ans.
    j’ai demandé la liquidation des mes droits au 1er Aout 2023. A cette date j’ai 166 trimestres cotisé. Ma pension si j’ai bien compris sera diminué de 2,5%. Est ce qu’il en est de même pour ma pension Agirc Arco ? Est ce que la décote temporaire de 10% sera applicable dans mon cas ? Une fois que la notification définitive me sera transmise puis je la refuser et reprendre un emploi ?
    merci de votre aide

    Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul de la retraite, décotes, majorations, cumul, deuxième retraite Le 10 août 2023 à 20:45

    Bonjour..
    La minoration sur la complementaire, est ce brut ou net..?exemple:sur une retraite de 1400e, est ce que ce sera 140e net.. Merci.. Cordialement

    Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul de la retraite, décotes, majorations, cumul, deuxième retraite Le 8 août 2023 à 18:23

    Bonjour. J’ai pris ma retraite au 1 juillet et je n’ai pas de paiement de ma complémentaire car je ne suis pas d’accord sur le coefficient de minoration . J’ai une minoration de 2.5% sur ma retraite de base. Né en 1958 il me faut 167 T j’en ai 163 T d’où ma minoration. L’ AGIRC ARCCO m’attribue un coefficient de minoration de 4% ? Je pensais qu’il devait appliquer le même coefficient. Est ce normal ? Cdlt

    Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul de la retraite, décotes, majorations, cumul, deuxième retraite Le 5 août 2023 à 05:08

    Bonjour j ai une rente AT de 13% et une RQTH . Née le 01/12/1961 j aurais mes 169trimestres au 31 décembre 2023 .puis je prendre ma retraite pour incapacité permanente ? Et dans ce cas serais je exonérée de la minoration agirc arco ou n est ce que pour les taux de plus de 20%.
    merci pour vos retours
    cordialement

    Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul de la retraite, décotes, majorations, cumul, deuxième retraite Le 2 août 2023 à 22:15

    Bonsoir, je suis en retraite depuis un an avec 600 eu avec la complémentaire dont 55 eu de majoration que l on me supprime au bout d un an je comprend pas trop pourquoi. Merci

    Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul de la retraite, décotes, majorations, cumul, deuxième retraite Le 27 juin 2023 à 15:44

    Bonjour Claude,

    Je note au paragraphe 3 : Minoration annulée : si retraite progressive (pas la retraite définitive)

    J’ai fait une retraite progressive de 60 à 62 ans, puis retraite définitive, l’Agirc-Arrco me refuse l’annulation de la minoration

    J’avais compris que la souscription au dispositif de retraite progressive annulait la minoration dès sa souscription ??

    Par ailleurs, je suis la mère d’un adulte handicapé MDPH + 80 % et là aussi il me semblait que cette spécificité était suspenssive

    Si oui pour l’un ou l’autre de ces situations, vous serait-il possible de m’indiquer quel sont les textes juridiques qui explicite cela afin que j’en justifie auprès de l’agirc-arrco

    Avec mes remerciements

    Répondre à ce message

    • Le 27 juin 2023 à 23:21

      La minoration temporaire ne s’applique pas sur la retraite progressive, uniquement sur la retraite définitive.

      Répondre à ce message

      • Le 15 juillet 2023 à 19:35

        Bonjour,
        On m’avait expliqué en 2019 que le fait d’avoir été en retraite progressive préalablement faisant que lors du passage en retraite définitive il y avait exonération de la minoration temporaire (0,9). Agirc Arco m’indique que c’est faux ! Pouvez confirmer ou infirmer ?

        Répondre à ce message

        • Le 15 juillet 2023 à 19:39

          Cela n’a jamais existé. C’est écrit dans cette fiche : seule la fraction de retraite progressive est exonérée, mais pas de la retraite définitive.

          Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul de la retraite, décotes, majorations, cumul, deuxième retraite Le 29 juin 2023 à 11:38

    Bonjour,

    J’ai 62 ans et j’aimerais partir à la retraite à 63 ans avant d’avoir la totalité de mes trimestres validés (3 trimestres manquants).
    Est-ce que la minoration AGIRC-ARCCO de départ anticipé (3%) se cumule avec le coefficient de solidarité AGIRC-ARCCO (minoration de 10% pendant 3 ans avant 67 ans) ?

    Merci,

    Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul de la retraite, décotes, majorations, cumul, deuxième retraite Le 27 avril 2023 à 15:03

    bonjour,
    je n’arrive pas à trouver cette réponse pourtant je suis sûr que je ne suis pas le seul à me la poser : quels impacts de la réforme (nouvelle loi 2023) sur les règles de minoration-majoration sur la complémentaire et surtout sur la règle principale de minoration de 10% sur 3 ans ? D’avance merci !

    Répondre à ce message

    • Le 27 avril 2023 à 19:30

      Agirc-Arrco est le résultat de l’action syndicale et donc d’accords entre patronat et syndicats (ceux qui signent). Un nouvel accord devra être négocié pour la période 2024 à 2027 (4 ans). Je pense que cette minoration temporaire pourra être supprimée à partir de 2024.

      Répondre à ce message

      • Le 26 juin 2023 à 10:48

        Bonjour,

        Vous parlez d’une éventuelle suppression de la minoration de 10%, en 2024, mais pensez-vous que la majoration de 10 % en travaillant deux ans de plus serait elle aussi supprimée ??
        Je travaille deux ans de plus jusqu’au 1er mars 2024 pour y avoir droit, serait elle supprimée, alors que pour le moment je répondrais aux conditions ?
        Je vous remercie par avance pour votre réponse.

        Répondre à ce message

        • Le 26 juin 2023 à 12:04

          La minoration temporaire ne sera supprimée qu’aux nouveaux retraités. Je suppose que ce sera aussi le cas pour ceux ayant retardé leur départ en retraite. Je transmet votre question à la confédération CFDT.

          Répondre à ce message

          • Le 29 juin 2023 à 10:00

            Bonjour

            Je vous remercie d’avoir pris le temps de me répondre et de transmettre ma question concernant la majoration de 10 % pour deux années de travail supplémentaires. comment pourrais-je être informée de la réponse de la confédération ??
            Agréable fin de journée,
            Cordialement
            Claudine

            Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul de la retraite, décotes, majorations, cumul, deuxième retraite Le 20 juin 2023 à 21:12

    En arrêt à compter de fin juin 2019 puis licencié fin novembre 2019 en raison de mon inaptitude à occuper mon emploi et de l’impossibilité de me reclasser compte-tenu de l’avis du médecin du travail, j’ai été reconnu en maladie professionnelle jusqu’à ma consolidation intervenue en janvier 2023. Entre temps, j’ai fait valoir mes droits à la retraite en octobre 2022 à l’âge de 62 ans (étant né en septembre 1960) avec tous mes trimestres. Dans ma situation, peut-on considérer que j’ai été mis en retraite pour inaptitude ? Puis-je être exonéré du malus de la complémentaire ? Pour être très complet, mon taux d’IPP définitif vient d’être fixé à 15% (sachant que je fais réclamation) alors que mon taux provisoire était supérieur à 25%.

    Répondre à ce message

    • Le 21 juin 2023 à 10:46

      La notification de retraite précise si c’est une retraite pour inaptitude.
      Il me semble que vous ne remplissez pas une des conditions pour être exonéré de la minoration temporaire, elles sont toutes indiquées dans cette fiche.

      Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul de la retraite, décotes, majorations, cumul, deuxième retraite Le 17 juin 2023 à 00:45

    Bonsoir.
    Je suis née le 14/2/1961.
    Je suis en retraite depuis mars 2023 pour inaptitude au travail.
    Il me reste à finaliser agir arrco. Mais je n arrive pas à avoir tous les justificatifs. Je pensais qu avec retraite de base carsat pour inaptitude avec beaucoup de documents justificatifs et certificats medicaux, la complémentaire s alignerait sans autre demande et sans minoration ? Pouvez vous me éclairez ? Avec mes remerciements Cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 17 juin 2023 à 19:23

      Les cas d’exonération de la minoration temporaire sont indiqués dans cette fiche.
      Si vous avez une retraite au taux plein, vous n’aurez pas abattement sur la retraite complémentaire. C’est différent de la minoration temporaire.

      Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul de la retraite, décotes, majorations, cumul, deuxième retraite Le 29 mars 2023 à 17:02

    Bonjour,

    Ayant 58 ans, étant sans emploi et ne touchant pas de revenu de remplacement, je souhaite liquider ma retraite complémentaire sans liquider ma retraite de base. Pour ce faire, j’ai eu quelques échanges téléphoniques avec l’AGIRC-ARRCO mais ceux-ci m’ont laissé confus quant à la procédure à suivre. J’ai pu aussi constater une certaine mauvaise volonté de la part des conseillers à m’éclairer sur cette procédure.
    J’aurai donc souhaité avoir quelques précisions quant à cette possibilité de liquidation :

     Y-a-t-il une démarche à effectuer auprès de l’assurance retraite et/ou de la CARSAT ? L’AGIRC-ARRCO peut-elle exiger une notification ou tout autre document d’un de ces organismes pour faire avancer mon dossier ?
     Y-a-t-il des conditions à remplir autres que l’âge (57 ans ou plus), et le fait de ne pas être salarié ou de toucher des revenus de remplacement ?
     Que faire en cas de mauvaise volonté manifeste de la part de l’AGIRC-ARRCO ?

    Bien cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 29 mars 2023 à 17:08

       Non, votre demande sera notée comme ne concernant pas la retraite de base dans la demande en ligne du site officiel info-retraite.fr Votre retraite sera fortement réduite pour la vie comme indiqué au tableau 2.
       Non, pas de conditions à remplir.
       Faites votre demande en ligne.

      Répondre à ce message

      • Le 30 mars 2023 à 11:26

        Bonjour Claude,

        Je vous remercie pour vos conseils. J’ai fait ma demande en ligne.

        Bien cordialement

        Répondre à ce message

        • Le 30 mars 2023 à 11:29

          Je renseigne, je ne conseille pas.

          Répondre à ce message

          • Le 8 juin 2023 à 10:58

            Bonjour Claude,

            J’ai reçu les autorisations de minoration (Agirc et tranche C) et la demande de complémentaire tranche C plus d’un moi et demi après après le dépôt de mon dossier. Ces pièces ne m’ont été transmises qu’après une réclamation de ma part suite au constat que mon dossier n’évoluait pas.
            D’où mes questions si vous pouvez y répondre :
            Aurai-je du recevoir ces pièces avec le reste du dossier sinon combien de temps après ?
            Quel délai normal entre la validation par l’Agirc du dernier document et le paiement dans le cas d’une liquidation pour raison d’âge de la seule retraite complémentaire ?
            Pouvez-vous (la CFDT) intervenir si mon dossier n’avance toujours pas du fait d’une (très) vraisemblable mauvaise volonté de la part de l’Agirc ?

            Bien cordialement

            Répondre à ce message

            • Le 9 juin 2023 à 00:07

              Il n’y a pas de caisse Agirc-Arrco car ce régime est géré par des institutions de retraite complémentaire à but non lucratif.
              Si vous avez écrit à la direction de cette institution, vous pouvez aussi vous adresser au médiateur du régime comme expliqué fiche 5.

              Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul de la retraite, décotes, majorations, cumul, deuxième retraite Le 6 juin 2023 à 11:17

    Bonjour , je suis en retraite anticipée pour carrière longue depuis le 1 er Avril 2023 mais je suis en situation de handicap depuis mon plus jeune âge ( auditif) reconnu par la MDPH à 80% seulement ma déclaration de travailleur handicapée à été faite en 2009 comme on me l’avais jamais proposé avant . J’ai travaillée 42 ans et 3 mois . Donc la Carsat ne veut pas me donner ma notification de retraite pour handicap comme je n’ai pas assez de trimestres déclarés en situation d’handicap .J’ai pourtant envoyé mon dossier médical professionnel attestant toutes mes années en handicap , j’ai saisi la commission de recours amiable sans succès .Ils me disent que çà changera rien car je suis en retraite anticipée pour carrière longue .Mais par contre , pour la complémentaire je dois bénéficier de l’exonération de la CSG normalement ?
    Merci de votre retour .
    Cordialement .
    Francine Deguerville

    Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul de la retraite, décotes, majorations, cumul, deuxième retraite Le 27 mai 2023 à 16:53

    Bonjour,
    Mon cld s’est terminé le 1 et mars, mon employeur FPH m’a mis en DoRs avec des indemnités journalières mais je n’ai pas d’arrêté.
    J’ai enfin une convocation médecine medicale, pour me voir, et valider ma demande d’inaptitude pour invalidité sous réserve, mais mes certificats médicaux l’attestent avec 3 pathologies invalidantes.
    J’ai demandé une expertise comme le prévoit la loi, mais je ne sais pas si c’est ce medecin qui va évaluer mon % d’invalidité sachant
    que j’ai 59 ans pas l’âge de l âge de la retraite, et travaille aussi en dehors du public. J’ai 3 enfant, 1988, combien de trimestre car la première est née dans le privé. Pas les 2 autres.
    ils ont dit que les délais seraient très longs voir 2 ans pour avoir ma retraite.
    M’es questions c’est combien de trimestre en plus pour mes enfants ? Pour avoir une reconnaissance que j’ai de travailleur handicapé mais après mon arrêt, aurais je tout de même les 10% en plus et pas de décote. Dois je aussi voir du côté privé donc sécurité sociale pour une demande d’invalidité ou pas, comme j’ai beaucoup bougé dans mon travail c’est un peu compliqué pour moi.
    Si j’ai compris c’est 75% dû meilleur salaire avant arrêt , ou celui de base brut pendant l’arrêt non divisé par 2. Et comment est calculé l invalidité, est ce une pension en plus.
    J’ai des erreurs dans mon suivi de carrière non corrigé j’ai demandé la correction et déclarer les 3 enfants mais cane bouge pas.

    merci pour l’attention et réponse. Ou trouve t on les fiches.
    cordialement

    Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul de la retraite, décotes, majorations, cumul, deuxième retraite Le 25 mai 2023 à 17:25

    Bonjour,
    J’ai obtenu 97,65 points agir arrco pour une petite période travaillée dans le domaine agricole. Pour cette activité il était prévu que le régime agir arrco d’après les premiers calculs d’agir arrco eux mêmes, me verse un capital unique de 3176€ ,sur cette somme je n’ai reçu que 655 € .J’ai donc appelé agir arrco ,ils m’ont expliqué que ce montant de 655€ représentait le rappel du 01/06/2019 (date à laquelle j’ai pris ma retraite) au 31/12/2023 ; et que donc je n’avais pas droit au versement unique de 3176€ car la majoration de 10% pour enfants a été ajoutée aux 97,65 points obtenu , je suis donc passé à 107,41 points, ce qui a fait dépasser la limite de 100 points qui donnent droit au versement unique et que dorénavant je serai payé par versement annuel car petit montant vu le nombre de points. Ma question est : ces 10% de bonus pour enfants auraient-ils du être ajoutés sur les points acquis ou sur le capital du versement unique que j’aurais du recevoir en sachant que sur le site agir arrco et après finalisation de ma demande de retraite la simulation (que j’avais faite et que j’avais enregistrée) avec déclaration des enfants me disait bien que je devais recevoir un versement unique de 3176€.
    Merci de votre réponse
    Cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 26 mai 2023 à 09:48

      Selon ma lecture des textes, c’est bien l’allocation qui est majorée et non le nombre de points. Je me renseigne auprès d’autres militants et je reviens vers vous.
      En attendant, merci de me dire quel groupe de protection sociale liquide vos droits car Agirc-Arrco est une régime de retraite, pas une institution de retraite complémentaire. Par exemple, ce peut être Malakoff Humanis ou Klésia.

      Répondre à ce message