D. Retraites Complémentaires


33 Agirc-Arrco Contrôler ses droits avant le départ à la retraite


Le régime de retraite complémentaire Agirc-Arrco reste un régime par points (par opposition aux régimes par annuités). Les cotisations servent à acheter des points. Lors de la liquidation de la pension, ces points multipliés par la valeur du point réactualisée chaque année déterminent la pension complémentaire annuelle.

Mise à jour :
- suite à la création du régime unique Agirc-Arrco en janvier 2019 (31/12/18).

1. Mécanisme d’attribution des points

Pour acquérir un point, le salarié doit verser un montant de cotisation contractuelle égal au prix d’achat du point nommé « salaire de référence ». Cette cotisation prise en compte comprend la part du salarié et celle de l’employeur.

L’attribution du nombre de points, au titre d’une année civile, est égale au montant annuel de la cotisation contractuelle divisé par la valeur du salaire de référence fixé par l’accord patronat-syndicats.

Au moment de la liquidation, on totalise le nombre de points acquis chaque année par le salarié.

L’évolution du prix d’achat du point est fixée par un accord national (voir fiche 36).

Bon à savoir

Le Cicas pour constituer votre dossier de retraite complémentaire

On compte aujourd’hui 100 Cicas (centres d’information de coordination et d’accueil du salarié) en France métropolitaine (un par département et cinq sur Paris), près de 700 lieux de permanence et un peu plus de 500 conseillers. Le Cicas renseigne sur les retraites complémentaires (Agirc-Arrco et Ircantec). Un numéro de téléphone unique permet de prendre rendez-vous avec le Cicas le plus proche : 0820 200 189.

2. Droits exprimés en points

Le point est l’unité de mesure des droits. Les droits obtenus sont exprimés en points. C’est au moment de la liquidation de la pension que ces points sont convertis en euros. Le montant de la pension annuelle est alors égal au total des points acquis au cours de la carrière, multiplié par la valeur du point à la date de départ à la retraite.

Exemple : Fernand part en retraite le 1er février 2019 avec 4 000 points. La valeur annuelle du point Agirc-Arrco est de 1,2588 €. La pension annuelle sera de 5 035,20 €, soit un versement mensuel de 419,60 €.

3. Le récapitulatif de carrière

Chaque assuré est titulaire d’un compte individuel dans chaque régime Arrco et Agirc et à compter du 1er janvier 2019 dans le régime unique Agirc-Arrco. Chaque année, les droits à pension acquis par le cotisant sont enregistrés par les institutions de chacun des régimes.

On peut se procurer le récapitulatif de carrière auprès de son institution de retraite, sur le site www.espace-personnel.agirc-arrco.fr ou auprès du Cicas des régimes de retraite complémentaire Agirc-Arrco et Ircantec (voir Bon à savoir).

La mise en place du système d’information prévu par la réforme de 2003 permet de recevoir régulièrement une information précise et actualisée de ses futurs droits à retraite.

Ce droit est obligatoire et régulier. Mis en œuvre progressivement, il concerne l’ensemble des 35 régimes de retraite légalement obligatoires, coordonnés au sein d’un groupement d’intérêt public, le GIP Info retraite.

À partir de 35 ans et tous les 5 ans, les salariés (et non-salariés) reçoivent un relevé de situation individuelle qui reprend les droits à retraite acquis tout au long de la vie professionnelle. À partir de 55 ans et tous les 5 ans jusqu’au départ en retraite, ils reçoivent une estimation indicative globale indiquant un montant estimé de toutes les pensions du futur retraité (voir détails fiche 15).

Attention !

Les taux

Il ne faut pas confondre le taux contractuel (celui qui sert au calcul des points) et le taux d’appel (montant des parts salarié et employeur prélevé sur le salaire). Ce dernier est fixé à 127 % du taux contractuel. La différence entre ces taux est utile pour financer les éléments de solidarité évoqués dans la fiche précédente. Elle permet également de tenir compte de l’augmentation de l’espérance de vie.

4. Comment contrôler le récapitulatif de carrière ?

Nous vous conseillons de vérifier sur le récapitulatif :

  •  les périodes cotisées dans les entreprises où vous avez été salarié depuis l’âge de 16 ans ;
  •  avant 1972, les périodes validées gratuitement pour ceux travaillant dans des entreprises non couvertes par l’accord entre patronat et syndicats de 1961 ;
  •  le nombre de points si vous avez gardé les relevés annuels ;
  •  les périodes non travaillées (service militaire, périodes de guerre 1939-1945, AFN, arrêt maladie de plus de deux mois, chômage, préretraite, invalidité, maternité…) ;
  •  les majorations diverses prévues par les anciens régimes.

Normalement, chaque salarié recevait un relevé annuel de sa caisse de retraite. Mais ce relevé transmis à l’employeur n’était pas toujours remis à l’intéressé.

Si vous l’avez, les points attribués au titre de chaque année doivent correspondre aux décomptes annuels établis par chaque institution et sur lesquels figurent :

  •  le salaire de référence (prix d’achat du point) ;
  •  le taux de cotisation contractuel de l’entreprise ;
  •  le montant du salaire cotisé ;
  •  le nombre de points attribués convertis en points Arrco.

Prenons un exemple. Au titre de l’année 2013, un salarié a perçu 15 635 € de salaire brut.
La cotisation contractuelle Arrco de son entreprise est de 6 %. Soit : 15 635 x 6 % = 938,10 €. Le salaire de référence en 2013 étant de 15,2284 euros, le compte de ce salarié est crédité de : 938,10/15,228 = 61,60 points.

Poursuivez la lecture de vos droits dans les fiches suivantes.

Bon à savoir

À conserver

Conservez jusqu’à la liquidation définitive de la pension :
-  les bulletins de paie ;
-  les décomptes d’indemnités journalières de maladie, de congé maternité et de pension d’invalidité ;
-  les décomptes des prestations des Assedic (ou Pôle emploi) et des retraites complémentaires.

5. Conversion en points Arrco en 1999

Les points figurant sur le récapitulatif sont des points à valeur Arrco. Leur nombre est différent de celui figurant sur les relevés annuels d’avant 1999.

En effet, lors de la création du régime unique Arrco en janvier 1999, il a été fixé une valeur de point identique pour les 45 régimes existants. La valeur retenue a été celle correspondant à 1 euro (6,5596 francs).

Cette définition unique a amené chacun des régimes à convertir tous les comptes en points Arrco, sans incidence sur le montant des droits acquis. Lors de cette conversion, les avantages spécifiques à chaque régime ont été valorisés au 31 décembre 1998 et traduits en points Arrco.

Poser une question

1028 messages
modération a priori

La réponse à votre question sera apportée par un militant retraité bénévole... Merci de lire la fiche avant de poser une question...

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

  • 33 Agirc-Arrco Contrôler ses droits avant le départ à la retraite Le 3 mars à 14:47

    Bonjour,
    J’ai travaillé chez Essilor entre 1976 et 1979 et acquis 135 points de complémentaire Irnis avant 1981. cette complémentaire n’existe plus.
    Ces points ont été convertis en points ARRCO mais sur mon relevé Agirc-Arrco il est mentionné 61.21. Je ne comprend pas la méthode de calcul.
    Cordialement
    Thierry

    Répondre à ce message

    • Le 3 mars à 19:05

      C’est expliqué au point 5 de cette fiche.
      Je n’ai pas retrouvé l’Irnis dans les 45 régimes existant avant 1999. La valeur du point du régime de l’époque a été transformée en points Arrco, avec une valeur au millième d’euro près. La valeur du point Arrco a été fixée en 1999 à un euro, soit un montant plus élevé que tous les régimes existants.
      Dans la retraite complémentaire, il y avait et il y a des militants représentant tous les syndicats présents dans toutes les instances, donc vos droits ont été respectés lors du transfert.

      Répondre à ce message

  • 33 Agirc-Arrco Contrôler ses droits avant le départ à la retraite Le 2 mars à 17:09

    Bonjour,

    Ma caisse de retraite de base, la CARSAT veut connaître le montant de ma retraite complémentaire qui sera versée par la CNRACL. Pour quelle raison ? Il me semble que la retraite de base est calculée en fonction des trimestres mais pas en fonction de ce que les autres caisses payent.

    Je vous remercie de votre réponse

    Bien cordialement

    Martine Richard

    Répondre à ce message

    • Le 2 mars à 17:23

      Oui, vous avez raison. Mais ils ne doivent pas avoir tous les trimestres pris en compte par la CNRACL, y compris pour enfants dans la base commune. Donc il y a une lien entre les deux.
      Lisez les fiches 19, 20 et 21.

      Répondre à ce message

  • 33 Agirc-Arrco Contrôler ses droits avant le départ à la retraite Le 28 février à 17:48

    J’ai travaillé dans deux entreprises dans la même période je souhaiterais récupérer les cotisations salariales de la deuxième entreprise .
    dans la deuxième entreprise, je travaillais à temps partiel comment puis-je faire ?
    ou ai-je droit ?
    cordialement
    dardonville pascal

    Répondre à ce message

  • 33 Agirc-Arrco Contrôler ses droits avant le départ à la retraite Le 22 février à 16:36

    Bonjour je voulais savoir combien j’ai déjà de points pour ma retraite j’ai 59ans et si je peux faire ma demande de retraite maintenant ou pas
    Fabriano.Gabrielle.971@gml.com

    Répondre à ce message

  • 33 Agirc-Arrco Contrôler ses droits avant le départ à la retraite Le 21 février à 09:39

    Bonjour,
    Je suis retraité depuis le 01/02/2021.
    J’ai élevé 3 enfants dont 1 est encore à charge.
    J’ai une majoration de 10% CNAV.
    L’AGIRC-ARRCO ne m’attribue qu’une majoration de 5% pour l’enfant à charge.
    Lors de mon appel téléphonique, il m’est signalé que dans mon cas, c’est toujours la majoration enfant à charge qui est prise en compte.
    Je le conteste, j’ai lu que le plus favorable devait être retenu.
    Qu’en pensez-vous ? Quelle démarche dois-je entreprendre ?
    Merci pour votre réponse

    Répondre à ce message

  • 33 Agirc-Arrco Contrôler ses droits avant le départ à la retraite Le 20 février à 13:22

    Bonjour,
    Dans mon bulletin de paie, j’ai cotisé un complémentaire tranche 1 et deux complémentaires tranche 2 AgircArrco.

    En revanche, la deuxième cotisation tranche 2 n’est pas prise en compte dans le calcul des points qui m’ont été attribués. Pourquoi m’a-t-on tout de même prélevé cette cotisation ?

    Je vous remercie d’avance

    Répondre à ce message

  • 33 Agirc-Arrco Contrôler ses droits avant le départ à la retraite Le 26 janvier à 16:45

    bonjour
    l’agirc-arrco me demande les attestations d’indemnités journalières de mes congés maternité. Ne les ayant pas conservées, j’ai interrogé leurs services. Un conseiller m’a demandé de transmettre copies des mes feuilles de salaires indiquant les retenues d’IJ, un autre conseiller m’a dit que cela n’était pas ce qui était demandé. Sachant que cela date de plus de 30 ans, que pouvez-vous me conseiller ?
    en vous remerciant
    cordialement
    Brigitte

    Répondre à ce message

    • Le 26 janvier à 22:56

      Comme expliqué fiche 35, il leur fait des preuves de votre indemnisation par l’assurance maladie-maternité. Mais si vous avez été payé entièrement, vous n’obtiendrez pas plus de points.

      Répondre à ce message

      • Le 17 février à 19:40

        je suis dans le même cas , on me demande des justificatifs d’arrêt de travail datant de plus de 20 ans que je n’ai pas conservé ( et d’ailleurs il n’est mentionné nul part que l’on doivent conserver ces justificatifs a vie )
        mais que se passe t-il si on ne peut pas les fournir ? et pourquoi les demander puisque les points ont été attribués pour ces années la et qu’ils sont mentionnes sur le relevé de carrière . ne cherche t-il pas la petite bete pour ennuyer le monde et suis poli ?

        Répondre à ce message

        • Le 19 février à 11:43

          Je suppose que cette question résulte d’arrêts maladie dont la caisse ne connait pas la durée. S’il est est supérieur à 60 jours, vous avez droit à des points en plus au titre de la solidarité (voir fiche 35).
          Les ratés de transferts dans le passé étaient fréquents. Un adhérent avait une année blanche pour sa retraite de base en 1992 car le relevé de l’assurance maladie n’a pas été enregistré. Ouf, il l’avait gardé.

          Répondre à ce message

    • Le 29 janvier à 16:15

      Agirc-Arrco refuse de prendre en compte plusieurs années travaillées au motif que je n’étais pas cadre, après avoir été cadre !

      Par ailleurs l’organisme me dit " Après étude de vos bulletins de salaire, vos points Ex-Agirc du 13.12.82 au 28.02.86 sont à zéro car vos salaires n’ont jamais atteint le plafond de la Sécurité Sociale ces années-là, votre employeur ne vous a donc pas fait cotiser au régime Cadre malgré votre statut."

      Sur mes bulletins de salaire en effet, je constate que certains mois, mon employeur ne m’a pas fait cotiser à la Caisse des Cadres.

      Or j’ai bien travaillé !!!!!!

      Comment serait-ce possible -et de quel droit ?- que durant ces années Agirc-Arrco ne prenne pas en compte mes périodes non cadre et cadre ? Alors même qu’ils ont reçu tous mes bulletins de salaires et mes relevés de points, dont ils me disent aujourd’hui, qu’ils ne les auraient pas tous reçus ???

      Merci beaucoup pour votre réponse !

      Répondre à ce message

      • Le 29 janvier à 17:41

        Comme expliqué fiche 31, l’Agirc a été créée pour avoir une retraite au-dessus du plafond sécu, car il n’y avait aucune retraite. Et comme à sa création les cadres seuls gagnaient plus que le plafond, c’est devenu la retraite des cadres et la CGC s’est accaparé ce régime. Les employeurs s’en sont servi pour ne pas augmenter le salaire tout en attribuant le statut de cadre.
        D’autre part, les travailleurs avec leurs syndicats ont trouvé que la retraite sous le plafond était insuffisante (50%). L’action syndicale a conduit à créer des institutions de retraite complémentaire pour la partie du salaire sous le plafond, cadres compris. Ils se sont fédérés dans l’Arrco.
        La garantie minimale de points (GMP) de l’Agirc a été créée en 1989 et supprimée en 2019.
        Pour ces années 1982 à 1986 le droit a été respecté par votre employeur en ne cotisant pas à l’Agirc tout en vous attribuant le mot cadre dans votre emploi.

        Répondre à ce message

  • 33 Agirc-Arrco Contrôler ses droits avant le départ à la retraite Le 11 février à 18:22

    Bonjour,

    Pourquoi AGIRC ARCO me demande des attestations assedic ? en vous remerciant pour votre réponse
    Liliana Le Goff Natale

    Répondre à ce message

  • 33 Agirc-Arrco Contrôler ses droits avant le départ à la retraite Le 9 février à 17:16

    Bonjour
    Ayant 62 ans j’ai demandé une liquidation a la retraite pour le 1/4/21
    Sur mon relevé de situation individuelle a debut 2021 j’avais 13 523 points Agirc Arrco (j’étais salarié jusqu’en 2011)
    Je viens de recevoir le courrier Agirc Arrco suite a ma demande de retraite avec le formulaire périodes de carrière a compléter.
    Or sur ce document il n’y a plus que 12699 points soit 823 points en moins
    En pointant il apparait que cela correspond une période de chomage indemnisé entre 9/2004 et 8/2006 ou la part arrco a bien été pris en charge mais pas la part
    Agirc . Celle ci correspond a 2369 points agirc soit 823 points agirc arrco .
    En téléphonant a Malakoff ceux ci me dise que c’est normal : Agirc Arrco ne mentionne pas sur son relevé les périodes de chomage, invalidité pour les controler ...
    (pourtant il y a l’arcco )
    Bizarre , avez vous une idée et que faut il faire ?
    Avec mes remerciements

    Répondre à ce message

    • Le 10 février à 21:47

      Agirc-Arrco est une fédération d’institutions de retraite complémentaire. C’est elles qui traitent les dossiers.
      Pour avoir une réponse officielle de votre institution, il faut écrire (recommandé AR). Au téléphone, la personne répond selon ses fiches, pas toujours complètes.

      Répondre à ce message

  • 33 Agirc-Arrco Contrôler ses droits avant le départ à la retraite Le 7 février à 21:18

    Bonjour,
    Je commence à préparer ma retraite que je prendrais à 63 ans pour ne pas avoir à subir le malus des 10 % sur la complémentaire. Je cotise pour ma retraite à Pro-Btp (je suis cadre dans le bâtiment) et je me suis rendu compte dans mon estimation, que sur le site l’assurance retraite et sur le site pro Btp je n’ai pas les mêmes montants estimés pour ma future retraite. Pro-Btp calcul une estimation retraite plus importante que le site de la retraite officiel en l’occurrence l’assurance retraite. Pouvez-vous me dire pourquoi ?
    Je vous en remercie.
    Cdt.

    Répondre à ce message

    • Le 7 février à 21:44

      Toute estimation repose sur une projection vers l’avenir de la situation du salarié et en particulier le salaire. Avez essayé le site officiel info-retraite.fr ?
      Lisez les fiches 21 et 36 pour estimer vous même les montants.

      Répondre à ce message

  • 33 Agirc-Arrco Contrôler ses droits avant le départ à la retraite Le 5 février à 17:38

    Bonjour.

    Je voudrai simplement savoir si le Simulateur Morel sur le site Agirc/Arco est vraiment Fiable.

    merci à vous.

    Répondre à ce message

  • 33 Agirc-Arrco Contrôler ses droits avant le départ à la retraite Le 4 février à 11:13

    Bonjour,

    Je suis en train de préparer mon dossier pour demander ma mise à la retraite au 1er juillet 2021.

    Je viens d’avoir une information comme quoi les administrateurs de la sécurité sociale peuvent prétendre à des trimestres (1 par année).

    Pouvez-vous me dire si cette information est réelle et si je dois faire valoir ces droits ?

    Je vous en remercie et reste à votre disposition.

    Excellente journée.
    Cordialement,

    Ghighi

    Répondre à ce message

  • 33 Agirc-Arrco Contrôler ses droits avant le départ à la retraite Le 31 janvier à 17:37

    Bonjour

    Je souhaite vérifier la concordance entre les points de retraite complémentaire indiqué sur mon relevé ARRCO/AGIRS et les sommes indiquées sur mes bulletins de salaire au tire de la retraite complémentaire.

    Par exemple en 1983, il est indiqué comme retenue sur mon bulletin de salaire la somme de 32.84 FF pour ma retraite complémentaire et sur mon relevé il est mentionné que j’ai acquis 1.94 point.

    Comment faire pour trouver un rapport entre ces deux chiffres ? Quel est le lien ou quelle est la formule pour transformer une retenue en point ?

    Un grand merci par avance pour votre aide.

    Cordialement,

    Frédéric

    Répondre à ce message

  • 33 Agirc-Arrco Contrôler ses droits avant le départ à la retraite Le 23 janvier à 23:01

    Bonjour
    en 1973 1974 1975 salaires en francs j ai. obtenu 315 points de retraite complementaire en 2019 pour ces 3 annees ils mon donne 90 point de retraite complementaire,pourquoi il en manque autant

    Répondre à ce message

  • 33 Agirc-Arrco Contrôler ses droits avant le départ à la retraite Le 22 janvier à 15:28

    BONJOUR,
    Mon mari Michel retraité depuis courant 2007, n’a jamais reçu de retraite complémentaire AGIRC - ARRCO. je ne trouve pas cette situation normale, mais chaque fois que nous essayons de poser cette question, on nous regarde bizarrement et on ne nous réponds pas.
    que pouvons nous faire pour vérifier s’il y a un réel problème sur ses droits. Merci de votre réponse. Cordialement. pour Michel. B/V

    Répondre à ce message

  • 33 Agirc-Arrco Contrôler ses droits avant le départ à la retraite Le 22 janvier à 09:07

    Bonjour,
    Est ce que les vieux salaires en francs sont convertis en euros puis revalorisés (comme indiqué sur une grille de la cnav) pour établir les calculs ? A ce jour mes salaires sont bien convertis en euros, mais ne sont pas revalorisés. Mon départ en retraite est pour mai prochain.
    Merci pour votre aide

    Répondre à ce message

    • Le 22 janvier à 09:24

      Vous posez la question sous une fiche de retraite complémentaire pour laquelle la revalorisation n’intervient pas puisqu’il s’agit d’une attribution de points au fur et à mesure de la carrière. Pour le régime général, il y a une revalorisation en €. Vous pouvez utiliser le simulateur proposé en fin de fiche 21.

      Répondre à ce message

  • 33 Agirc-Arrco Contrôler ses droits avant le départ à la retraite Le 22 janvier à 09:09

    Bonjour,
    J’ai travaillé dans une MJC plusieurs années et au fil des ans mes salaires augmentaient. Cependant, les points ARRCO n’augmentaient pas de la même manière et même ont baissé d’une année à l’autre ? C’est possible ?
    Merci pour votre réponse

    Répondre à ce message

  • 33 Agirc-Arrco Contrôler ses droits avant le départ à la retraite Le 20 janvier à 10:07

    Bonjour,
    41 ans après, je viens de retrouver les coordonnées du patron qui n’a pas versé la complémentaire et dont j’ai perdu les feuilles de paye.
    Quel document dois -je lui réclamer pour régulariser ma situation ? Et s’il refuse , de quelle façon peut intervenir Klesia ?
    cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 20 janvier à 11:49

      A défaut d’une copie de vos fiches de paie, Tout document prouvant que des cotisations ont été versées fera l’affaire. S’il n’a pas payé les cotisations, allez en justice pour le contraindre à régulariser la situation.

      Répondre à ce message

  • 33 Agirc-Arrco Contrôler ses droits avant le départ à la retraite Le 19 janvier à 17:44

    Bonjour,
    Pour un travail ,j’ai perdu ma feuille de paye . Le montant de ma paye figure bien sur mon relevé retraite mais pas sur le relevé de la complémentaire.Si je fourni le certificat de travail pour cette période est-ce suffisant pour retrouver mes points Arcco ?
    cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 19 janvier à 21:59

      Oui, vous pouvez demander cette régularition en apportant des preuves comme votre relevé de carrière, votre certificat de travail, votre feuille d’impôt. Mais il faut savoir que des salariés acceptaient de ne pas cotiser pour la seule retraite complémentaire, donc sans cotisations sur la fiche de paie. Et le régime ayant confronté à cette fraude, s’il vous manque juste un mois, ce sera possible à mon avis.

      Répondre à ce message

  • 33 Agirc-Arrco Contrôler ses droits avant le départ à la retraite Le 19 janvier à 11:34

    Bonjour, en comparant mon relevé de carrière pour la retraite de base (effectuée en totalité dans la même société) avec le relevé de points Arrco, le montant par année n’est pas toujours en corrélation. Exemple revenus similaires en 1998 et 1999, et 7% en moins de points acquis en 1999. Idem entre 1987 et 1988. Pouvez-vous me donner une explication. Cordialement.

    Répondre à ce message

    • Le 19 janvier à 11:40

      On peut supposer que cela résulte d’une modification du prix d’achat du point. Par exemple, si le prix d’achat du point est augmenté et que votre salaire reste stable, vous aurez moins de points.

      Répondre à ce message

  • 33 Agirc-Arrco Contrôler ses droits avant le départ à la retraite Le 19 janvier à 05:58

    Je suis sur le point de demander ma retraite mais j’ai constate une erreur ds le releve AGRR pour un employeur qui a utilise un mauvais identifiant de SS. Qui dois je contacter pour faire corriger cette erreur ?
    Merci d’avance pour votre reponse

    Répondre à ce message

    • Le 19 janvier à 11:31

      L’utilisation par l’employeur d’un mauvais numéro de sécurité sociale a des conséquences à la fois pour la retraite de base et la retraite complémentaire. Il est donc préférable de s’adresser directement à votre caisse de retraite de base pour lui demander de rectifier cette période. Joignez des preuves.

      Répondre à ce message

  • 33 Agirc-Arrco Contrôler ses droits avant le départ à la retraite Le 12 janvier à 13:59

    BONJOUR.
    JE SERAIS EN RETRAITE A COMPTER DU 1 FEVRIER 2021.CICAS ME RECLAME UNE ATTESTATION POLE EMPLOI POUR L ANNEE 1995.A CE JOUR IL LEUR EST IMPOSSIBLE DE ME LA FOURNIR POUR CAUSE DE DATE TROP ANTERIEURE,DE MON COTE APRES PLUSIEURS TENTATIVES DE RECHERCHES,JE NE RETROUVE PLUS CE DOCUMENT PROBABLEMENT EGARE.COMMENT SERA CALCULE ALORS LE MONTANT DE MA COMPLEMENTAIRE ;
    JE VOUS REMERCIE.

    Répondre à ce message

  • 33 Agirc-Arrco Contrôler ses droits avant le départ à la retraite Le 28 novembre 2020 à 10:56

    bonjour,
    sur mon relevé de carrière figure bien mes périodes travaillée en 1977,1978,1979 ; en revanche l’AGIRC ARRCO m’ont indiqué que, faute d’avoir pu leur fournir mes bulletins de salaire de cette période (je n’arrive plus retrouver mes BS...) ils ont fait un recalcul... avec leur recalcul qui ne correspond pas à mon relevé de carrière (il n’ont pas pris en compte toutes les périodes indiquées sur le dit relevé de carrière) je perds environ 500euros... !! Je suis actuellement en retraite progressive et je crains beaucoup pour ma future retraite sans ces 500 euros de retraite complémentaire. La personne au téléphone m’a dit de compléter les dites périodes à nouveau et lui envoyer... Elle a insisté sur le fait que leur recalcul est juste. Lorsque je lui ai indiqué que je lui envoyais à nouveau la copie de mon relevé de carrière... sur un haussement de ton désagréable comme presque ’menaçant’, elle m’a répondu : ’on verra ! ’ .
    Je ne sais pas vers qui me diriger pour que le montant de ma retraite complémentaire corresponde au montant de mon relevé de carrière... Ne sont-ils pas obligés d’en prendre compte alors ?? A quoi servirait le relevé de carrière si ce n’est d’avoir enregistré ma carrière professionnelle où mes cotisations ont été payées pour ma retraite ?
    Merci pour votre aide,
    CH

    Répondre à ce message

    • Le 28 novembre 2020 à 16:18

      Un employeur peut ne pas verser les cotisations dues pour la retraite complémentaire (mais en versant celles pour la retraite de base en cas de contrôle Urssaf), vous privant de droits. Si ces cotisations figurent sur vos fiches de paie, vous droits seront validés même sans cotisations versées. Mais si vous n’avez pas payé votre part, compte tenu des lois contre la fraude, vous serez considéré comme complice et n’aurez pas de points.

      Répondre à ce message

      • Le 9 janvier à 20:42

        A ma connaissance, les cotisations de retraites complémentaires qu’il s’agisse de la part employeur ou de la part employé sont payées par l’employeur, donc si l’employeur n’a pas payé les cotisations je ne vois pas comment l’employé peut être considéré comme fraudeur, car il n’a aucun moyen de vérifier que les sommes portées sur sa fiche de paie on été versées à la retraite complémentaire.

        Répondre à ce message

  • 33 Agirc-Arrco Contrôler ses droits avant le départ à la retraite Le 28 décembre 2020 à 21:32

    Bonjour,

    Je suis salariée et prendrai ma retraite en 2021
    Au début des années 90 j’ai été employée d’une entreprise de BTP au statut ETAM coefficient 830+00
    Je cotisais CBTP TA - TB ainsi que mon employeur CBTP TA - TB et ANEP TB
    Dans ma reconstitution de carrière pour cette période il n’y a pas de valorisation en point ancien régime AGIRC mais uniquement des points ancien régime AARCO
    Il y a deux ans environ j’ai demandé à ma caisse de retraite complémentaire Malakoff-Médéric de bien vouloir vérifier ce point, et on m’a alors confirmé qu’il n’ avait pas d’anomalie.
    Qu’en pensez-vous ? Est-il normal pour un statut ETAM de cotiser pour la Tranche B des revenus sans obtenir de points AGIRC ?
    D’avance merci pour votre réponse

    Répondre à ce message

    • Le 28 décembre 2020 à 22:08

      En principe seuls les cadres cotisaient à l’Agirc sur la tranche B du salaire. Les non cadres cotisaient sur la tranche B à l’Arrco. Vous donnez la réponse vous-même : l’Anep était un régime de la fédération Arrco et la CBTPR aussi.

      Répondre à ce message

      • Le 28 décembre 2020 à 22:18

        Cher Monsieur,
        Merci infiniment pour votre réponse rapide
        Bien à vous

        Répondre à ce message

  • 33 Agirc-Arrco Contrôler ses droits avant le départ à la retraite Le 27 décembre 2020 à 16:35

    bonjour, je suis a la retraite depuis le 01.01.2020, l’ensemble de mon dossier complémentaire finalisé en juin 2020, je suis dans l’attente de l’étude de mon dossier pour le minimum contributif ( a l’étude de mon dossier carsat on m’a dit que je pouvais y prétendre) la carsat attend de l’ircem qu’un dossier en commum soit rempli avec date d’entrée en jouissance, droits, etc.. A ce jour toujours rien, l’ircem dit que c’est fait , la carsat dit rien reçu ? est ce normal ce delai, Je viens d’envoyer pour la 2eme fois, a leur demande, a la Carsat la notification de me droits finalisé de la complémentaire.,Ayant vraiment une petite retraite, cela me fait défaut, y aura t’il un effet retroactif ? et que puis je faire ? merci de votre réponse

    Répondre à ce message

    • Le 28 décembre 2020 à 08:37

      Les institutions de retraite complémentaire ne mesurent l’effet du retard de l’inscription par eux dans l’EIRR du montant de la retraite complémentaire.
      Pour le calcul du minimum contributif, selon l’assurance retraite, les données collectées lors des échanges inter-régimes (EIRR) sont utilisées pour vérifier l’attribution et le montant des retraites de l’intéressé.
      Vous pouvez écrire à l’Ircem Agirc-Arrco pour leur signaler votre problème en leur expliquant que cette inscription dans l’EIRR est très importante car elle conditionne l’attribution du minimum contributif (voir fiche 22).
      Toute fois, votre majoration sera assez faible car vous ne bénéficiez pas de l’avance prévue (fiche 22).

      Répondre à ce message

  • 33 Agirc-Arrco Contrôler ses droits avant le départ à la retraite Le 13 novembre 2020 à 16:27

    Bonjour merci pour le travail d information que vous faites
    je prepare ma retraite , agirc arrco m a envoyé la reconstitution de ma carriere avec le total de points correspondant à mes activitées dans le privé, je viens d apprendre que les periodes de chomage comptaient pour la complementaires , j ai fait tout de meme de longues periode de chomage il y a longtemps , je n ai plus aucun justificatif le prouvant , à votre avis il y a t il quelques choses à faire pour recuperer des justificatifs par l administration en plus je n habitait pas la region j etais dans le nord ce sont des periodes qui s ecoulent des années 1985 à 2005 merci

    Répondre à ce message

    • Le 13 novembre 2020 à 22:11

      Non, lisez la fiche 35.

      Répondre à ce message

      • Le 14 novembre 2020 à 12:11

        Bonjour j ai bien lu la fiche 35 désolé de mon ignorance je ne vois pas ou je ne comprends pas la reponse à ma question pour recapituler vous me repondez non donc cela veux dire qui est inutile pour moi de faire des demarches administratives ex : pole emploi pour recuperer des attestations des avis de paiement , notification de mes periodes de chomage que je pourrais transmettre à aggir arrco pour ma complementaires, etes vous sur car etant donné que les periodes de chomage compte pour la retraite (complemetaires) il existe bien un moyen de recuperer ces justificatifs quand nous les avons egarés merci

        Répondre à ce message

        • Le 14 novembre 2020 à 18:49

          Les organismes comme Pôle Emploi (ANPE...) ne conservent pas ces documents plus de dix ans. C’est pareil pour les fiches de paie, elles sont conservées dix ans par l’employeur et à vie pour le salarié.
          Au nom de la lutte contre la fraude, il faut apporter des preuves s’il manque une période sur votre relevé de carrière.

          Répondre à ce message

        • Le 19 décembre 2020 à 00:23

          Bonjour,
          En réponse à Gauthier en date du 14/11
          Suite à un dégat des eaux et à la perte de documents, en 2020 j’ai contacté en RAR le médiateur Pole emploi,Une Agence m’a renvoyé pour les années 1993,1995,2000,2002, et pour chacune de ces années :
          l’attestation à adresser aux caisses de retraite complémentaires,la notification de décision, l’attestation fiscale et l’attestation de situation, en m’informant que L’Unedic se charge d’envoyer aux caisses complémentaires les périodes indemnisées depuis 1983.
          Pour information,Pole Emploi/Unédic à toutes les archives jusqu’à 1983...même les avis de paiements ce qui est l’équivalent du bulletin de paye (source interne de 45 années)
          Lire la réglementation AGIRC ARRCO sur le sujet c’est à dire :
          Qu’à partir de 1983, les renseignements concernant les périodes indemnisées sont transmises aux institutions AGIRCet ARRCO via le CIN.(base de transmission dématérialisée de L’Unédic)
          Avant 1983, les périodes indemnisées n’étaient pas intégrées dans cette base, et ainsi les Assedics nous délivrait des attestations papier en double "SANS TRANSMISSIONS à AGIRC et ARRCO (c’était à nous de les transmettre)
          Tout ceci est inscrit dans la réglementation AGIRC ARRCO que vous trouverez sur le net et qu’il faudra leurs rappeler... ne lâchez rien, et ne vous contentez jamais d’un "non ce n’est pas possible...demander toujours la législation qui est à l’origine de ce refus....la mémoire leur revient de suite quand vous commencer à parler de loi, d’assistance juridique ou d’avocat.Bon courage à vous.

          Répondre à ce message

  • 33 Agirc-Arrco Contrôler ses droits avant le départ à la retraite Le 11 décembre 2020 à 11:25

    Bonjour,
    J’ai 62 ans et suis en retraite à taux plein depuis le 1er novembre.Je viens de recevoir le décompte de ma retraite complémentaire agirc arrco et je suis étonnée par la calcul de la majoration enfants élevés. J’ai élevé 3 enfants bien au delà de leur majorité. Ils sont né en en 1980, 83,86. Le montant de la majoration ne correspond pas aux 10% du montant contrairement à l’ircantec et à la retraite de base. De plus je me vois appliquer une minoration de 5% jusqu’à mes 65 ans ce qui n’est pas le cas des 2 autres caisses puisque j’avais largement le nombre de trimestres pour partir à taux plein.
    Je suis un peu perdue dans tous ces calculs et les explications données sur le sitede l’agirc arrco ne sont pas assez claires pour moi . Merci d’avance pour vos éclairages.

    Répondre à ce message

  • 33 Agirc-Arrco Contrôler ses droits avant le départ à la retraite Le 11 février 2020 à 16:42

    Bonjour , excusez-moi de vous déranger , je suis en cours de demande de retraite complémentaire . Faut-il les originaux de justificatifs et que puis-je faire , il me manque mes congés maternité de 2 de mes enfants . Dans l’attente d’1 réponse de votre part , veuillez s’il vous plait recevoir mes sincères salutations . Merci

    Répondre à ce message

  • 33 Agirc-Arrco Contrôler ses droits avant le départ à la retraite Le 29 novembre 2020 à 18:44

    mon employeur ma versé 37500 EUROS sur ma fiche de paye de novembre 2020 dans la rubrique retraite tranche 1
    a savoir que j’était en at de 2013 a 2015 RECONNUE par la cour d’appel de colmar.
    qui va percevoir ces indémnitées.

    Répondre à ce message

    • Le 30 novembre 2020 à 10:26

      Vous ne précisez pas ce qui concerne cette somme.
      Soit une indemnité de licenciement (légale ou conventionnelle) et dans ce cas, elle doit être exonérée de cotisations
      Soit des salaires, dans ce cas, ils doivent être affectés aux bonnes années pour être pris en compte pour les différentes caisses de retraites.
      Vos pouvez demander la rectification de votre fiche de paie pour que celles-ci mentionnent dans le détail les années de référence.
      La plafond sécu mensuel pour la retraite de base (fiche 21) et de la tranche 1 Agirc-Arrco est de 3.428 € (fiche 34).

      Répondre à ce message

  • 33 Agirc-Arrco Contrôler ses droits avant le départ à la retraite Le 13 novembre 2020 à 19:58

    Bonjour,
    Suite à ma demande de retraite pour carrière longue déposée en 10/2020, j’ai constaté sur mon relevé d’estimation globale l’absence de points en 1995 alors que j’avais un Contrat Emploi Solidarité (20h/semaine) et une réduction du nombre de points à compter de 2012 malgré une augmentation régulière de salaire. (sans arrêt de travail)
    2011 :164,48 pts,
    2012 : 96,81 pts
    ...
    2018 : 135,06 pts
    Je n’obtiens aucune explication de la part d’agirc-arrco ni de Malakoff Humanis d’ailleurs
    Pouvez-vous m’aider ?
    Cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 13 novembre 2020 à 21:38

      Le nombre de points dépend du prix d’achat du point et des cotisations versées. Des différences peuvent être constatées si le prix d’achat du point augmente plus que votre salaire. Une baisse important peut être due à la déclaration de l’employeur, regardez vos fiches de paie.
      Lisez la fiche 34.

      Répondre à ce message

    • Le 16 novembre 2020 à 17:01

      Bonjour Madame,
      Nous venons de prendre connaissance de votre message. Afin de faire un point sur votre dossier, pourriez-vous nous transmettre par mail (à medias.sociaux@malakoffhumanis.com) les informations suivantes : vos nom, prénom, numéro d’adhérent (à défaut votre numéro de sécurité sociale), date de naissance et coordonnées téléphoniques ? Nous vous remercions et vous souhaitons une agréable journée.
      L’équipe Malakoff Humanis

      Répondre à ce message

  • 33 Agirc-Arrco Contrôler ses droits avant le départ à la retraite Le 13 novembre 2020 à 10:43

    Bonjour,

    Je ne comprends pas mon relevé de points. J’ai plus de points sur la période 1981 à 1997 que celle de 1998 à 2005 ? et pareil pour la période 2006 à 2013 moins de points que les années précédentes. Pourtant mon salaire a augmenté chaque année et je n’ai pas eu d’arrêt de travail. Est-ce normal ?

    Cordialement.

    Répondre à ce message

  • 33 Agirc-Arrco Contrôler ses droits avant le départ à la retraite Le 13 novembre 2020 à 19:46

    Bon soir, sa fait déjà 1 mois que j’ai une réponse de la Probtp que má notification de retraite complémentaire é fait, j’ai rien reçu et aux aucun payement, c’est normal ? Merci

    Répondre à ce message

  • 33 Agirc-Arrco Contrôler ses droits avant le départ à la retraite Le 12 novembre 2020 à 22:55

    Bonjour,
    Je suis en train de vérifier mes points Arrco-Agirc avant de faire valoir mes droits à la retraite et je n’arrive pas à comprendre pourquoi les taux qui apparaissent sur mon bulletin de salaire ne sont pas ceux retenus pour le calcul des points.
    Si je prends l’année 1993 à titre d’exemple, j’ai cotisé :
    -  Tranche A (CIPC A) : 13,12% (5,31% part salariale + 7,81% part patronale). Si j’applique 13,12% sur le montant du plafond qui était de 149820 frs et que je divise ce montant par 1,25 (taux d’appel Arrco de 125% en 1993), j’aboutis à 15725,11 de cotisations retenues pour le calcul des points. En prenant le salaire de référence de 55,8464 de 1993 j’obtiens 281,58 points.
    Sur mon relevé j’ai 286 points qui sont obtenus en en partant des 149820 Frs de plafond mais en appliquant 4% de cotisation obligatoire et 4% de régime supplémentaire soit 8% au total de cotisations retenues pour le calcul des points, tout cela avec un salaire de référence de 41,86 Frs (et non 55,8464)

    -  Tranche B (CIPC B) : 22,55% de cotisations qui apparaissent sur mon bulletin de salaire (8,929 et 13,621). Si je fais les calculs sur la tranche B avec 22,55% de cotisations que je divise le résultat obtenu par 1,17 (taux d’appel Agirc de 117% en 1993) et que je redivise ce montant par le salaire de référence qui était de 19,28 Frs en 1993 j’obtiens un résultat qui n’a rien à voir avec celui qui apparaît sur mon relevé CIPC R.
    Celui ci mentionne bien ma partie de salaire au dessus du plafond mais le taux retenu est de 16% et non de de 22,55%/1.17 soit 19,27%.
    Le salaire de référence étant de 19,28 Frs sur mon relevé il y un écart non négligeable de points entre les 2 calculs

    Vous est il possible de m’expliquer pourquoi les taux appliqués sur mon bulletin de salaire (corrigés des taux d’appel bien entendu) ne se retrouvent pas sur mon relevé de points ?
    Pouvez vous également m’expliquer pourquoi le salaire de référence Arrco n’est pas le même sur mon relevé de points que celui que je trouve sur la série reconstituée par le Gie Agirc -Arrco alors que le salaire de référence de l’Agirc est identique sur le relevé et sur la série ?
    Dernier point si je fais une erreur dans les chiffres retenus dans mes calculs merci de bien vouloir me l’indiquer ?

    Je vous remercie par avance du temps que vous voudrez bien consacrer à me répondre et à m’éclairer.
    Cordialement

    Christian

    Répondre à ce message

  • 33 Agirc-Arrco Contrôler ses droits avant le départ à la retraite Le 11 novembre 2020 à 09:51

    Bonjour, j’ai commencé à travailler à l’âge de 16 ANS. Avant 20 ans, j’ai le nombre de trimestres exiger pour accéder à ma retraite. Cependant sans aucune explication, on considère que je n’ai pas assez de trimestre, merci de m’expliquer.
    Mon salaire en 1975 ? 603 Fr divisé par 12 = JE NE TOUCHAIS QUE 5O,25 Fr PAR/MOIS divisé par une moyenne de 20 jours = environ 2,51 Fr /JOUR 1,60 € QUOI !!!!
    (lever 6h du matin - matinée 7h - 13h, après-midi 16h - 20h30 = 6+4h30 = 10h30 pour 2,51 Fr (0,24 cent. de l’heure)
    Puis je exercer un recour même 45 années après, c’est quand même de l’esclavage.
    Merci de votre réponse
    Cordialement
    HUMEAU BENOIT

    Répondre à ce message

    • Le 11 novembre 2020 à 15:51

      Comme expliqué fiche 13, il faut un certain nombre de trimestres cotisés (donc travaillés) pour avoir droit à la retraite anticipe carrière longue.
      En 1975, il fallait gagner 1 350,00 F cotisés pour avoir droit à une trimestre cotisé. Toujours en 1975, le Smic était au 1er juin de 7,12 F de l’heure. Les montants que vous indiquez ne sont pas conformer au droits de l’époque.

      Répondre à ce message

  • 33 Agirc-Arrco Contrôler ses droits avant le départ à la retraite Le 9 novembre 2020 à 21:39

    Bonjour
    Je suis travailleur handicapé depuis 2009 j’ai pris ma retraite en décembre 2019 et on m’a enlevé les 10% sur ma retraite complémentaire est ce normal.
    Merci

    Répondre à ce message

  • 33 Agirc-Arrco Contrôler ses droits avant le départ à la retraite Le 8 novembre 2020 à 10:32

    bonjour
    les documents :périodes de retraite à compléter n’ont que 10 lignes , hors je comptabilise 20 lignes
    puis-je regroupés les années comprenant le mème régime sur 1 seule ligne ?
    dans l’attente de votre réponse , recevez mes sinçéres salutations

    Répondre à ce message

  • 33 Agirc-Arrco Contrôler ses droits avant le départ à la retraite Le 5 novembre 2020 à 18:08

    Bonjour Claude,

    je vous remercie, de votre réponse du 3 novembre et je vous donne des informations que suggère cette réponse
    • la période travaillée pour cette société d’enseignement porte sur 1988 2004
    • sur le relevé de carrière https://www.info-retraite.fr/portail-services/…, des salaires sont déclarés, seulement en 1988, 89, 90, 91, et 93 (pour un total de 14 trimestres)
    • je ne vois aucune incidence sur ma retraite du régime général ou sur les points agirc – arco pour cette société
    • la société qui m’employait est déclarée en liquidation judiciaire le 25-07-1995
    • je confirme que sur les bulletins de paie, dans la ligne cotisation vieillesse, apparaît un taux et un prélèvement dans les colonnes patronales, rien dans les colonnes salariales

    En intégrant ces données qui vous manquaient, je repose mes questions
    1- quelle incidence cela peut-il avoir sur le niveau de ma retraite ?
    2- y a t il des recours possibles si cela affectait négativement le niveau de ma retraite ?
    En vous remerciant de votre réponse tenant compte de ces précisions.
    Cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 6 novembre 2020 à 18:09

      1. Je ne comprend pas le sens d’incidence pour vous ? S’il n’y a pas de cotisations retraite enregistrées dans vos compte retraite, il n’y a pas de droits à la retraite, ou en rapport avec les cotisations versées.
      2. La présentation de vos fiches de paies peut vous permettre d’obtenir des droits. Prenez rendez-vous dans un Cicas pour qu’ils voient les originaux et les copient.

      Répondre à ce message

  • 33 Agirc-Arrco Contrôler ses droits avant le départ à la retraite Le 5 novembre 2020 à 15:37

    bonjour
    comme j ai trouvé des années ou les points étaient loin d etre bons (rectif de 400 points arrco pour 2 ans) je suis tenté de vérifier toutes les années et de convertir les cotisations en points ANEP et AFB puis ARRCO , mais cela necessite de resaisir tous les montants cotisés par mois sur 35 ans , n hesiste t il pas un autre moyen de controler ou un outil info autre qu excel ?

    Répondre à ce message

  • 33 Agirc-Arrco Contrôler ses droits avant le départ à la retraite Le 2 novembre 2020 à 20:47

    Bonjour,
    sur mes bulletins de paie je ne vois pas de cotisations vieillesse salariales, uniquement des cotisations patronales :
    1- quelle incidence cela peut-il avoir sur le niveau de ma retraite ?
    2- y a t il des recours possibles si cela affectait négativement le niveau de ma retraite ?

    En vous remerciant de votre réponse.
    Cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 3 novembre 2020 à 14:44

      Les fiches de paie ont été simplifiées mais pas au point de ne plus montrer les cotisations salariales. Interrogez votre employeur et consultez votre compte retraite en ligne pour vérifier s’il y a un salaire porté à votre compte.

      Répondre à ce message

      • Le 5 novembre 2020 à 13:36

        Merci de votre réponse rapide.
        Elle me conduit à préciser ma situation :
        - Il s’agit de fiches de paie qui courent de 1988 à 2004 chez un employeur qui n’existe plus de puis cette date.
        - A la ligne "SS vieillesse" dans les colonnes taux sal/ à retenir/ à payer il n’y a rien et dans la colonne Taux pat / charge patronale c’est renseigné (respectivement 8,3 et 207,5 pour le bulletin de novembre 96.
        - Enfin, sur mon relevé seuls les salaires annuels des 5 première années sont mentionnés, et sur mon relevé Argic Arco je n’ai pas de points correspondant à cette activité que ce soit les 5 premières années ou les suivantes ..

        Que dois-je comprendre ?
        Que puis je faire si des droits n’ont pas été pris en compte ?

        merci encore de m’apporter vos lumières. Cordialement

        Répondre à ce message

        • Le 5 novembre 2020 à 21:39

          De 1998 à 2004 les cotisations vieillesse sont de 6,55% pour le salarié et de 8,20% pour l’employeur jusqu’au plafond et de 0,10% pour le veuvage pour le salarié et de 1,6% sur tout le salaire pour l’employeur.
          Vous n’avez pas de cotisations pour la retraite complémentaire ? Qui faisait les paies chez cet employeur ?
          En principe, a vu des fiches de paie, on peut vous rétablir dans vos droits. Mais, au nom de la lutte contre la fraude, on considère à présent que s’il n’y a pas de cotisations sur la fiche de paie, le salarié était complice, car il faisait aussi l’économie des ces cotisations.

          Répondre à ce message

  • 33 Agirc-Arrco Contrôler ses droits avant le départ à la retraite Le 25 octobre 2020 à 22:41

    "Bonjour,
    * Avant de liquider ma retraite, j’ai consulté à plusieurs reprises mon relevé de carrière et celui ci annonçait 15324 points pour AGIRC-ARRCO.
    Seulement lorsque j’ai constitué mon dossier, la gestionnaire de AG2R m’a dit que le nombre de points AGIRC était faux : de 1986 à 2006 "le système informatique" AGIRC se serait trompé et "aurait doublé" mes points. Ce qui fait que je n’aurais plus que 10000 points, soit 500 euros de retraite en moins.
    Comment cela est il possible ? Comment le système a t il pu se tromper pendant 20 ans ?
    Y a t-il eu des cas similaires dont vous auriez entendu parlé ?
    Comment puis je avoir gain de cause ? Si j’avais su qu’il y avait une telle erreur, j’aurais continué à travailler pour cotiser plus, maintenant que la retraite est liquidée, il est trop tard. Je me retrouve du coup dans une situation financière catastrophique, car je suis seule à assumer le paiement de la maison de retraite de ma mère.
    * Autre problème : la gestionnaire AG2R me demande les remboursements IJSS de la sécurité sociale pour mes arrêts maternité de 1992 et de1994. J’ai fourni les bulletins de salaire mentionnant la subrogation de l’employeur mais cela ne lui suffit pas, elle me demande les arrêts de travail pour contrôler les dates. J’ai demandé tous ces documents à la sécurité sociale, mais ils ne remontent pas plus de 8 ans en arrière.
    Y aurait-il un autre moyen de les obtenir, car mes points sont à zéro pour ces périodes ?
    Merci pour votre réponse"

    Répondre à ce message

    • Le 25 octobre 2020 à 23:02

      Un doublement des points est une erreur manifeste que vous ne pouvez pas ignorer en droit.
      Comme expliqué fiche 35, les périodes d’incapacité de travail d’une durée supérieure à 60 jours
      consécutifs occasionnées par une maladie, une maternité ou un accident donnent droit à des points gratuits. Et le nombre de points dépend du nombre de jours d’arrêt. Votre institution doit donc avoir ce chiffre pour calculer vos points gratuits. Il est regrettable que ce nombre n’apparaisse pas sur vos fiches de paie.

      Répondre à ce message

  • 33 Agirc-Arrco Contrôler ses droits avant le départ à la retraite Le 30 septembre 2020 à 15:17

    Bonjour
    sur mon relevé de carrière mes relevés de point agirc arco ne sont pas identiques chaque année pourtant mo salaire n’a pas bouger sur les 10 dernières années .Est ce normal ? Et sur l’année 2017 il me manque les point agirc comment cela se fait il ? quelle démarche dois je faire ? MERCI POUR VOTRE AIDE

    Répondre à ce message

    • Le 30 septembre 2020 à 15:29

      Le prix d’achat du point (salaire de référence) augmente chaque année comme l’indice des salaires. Lisez la fiche 34.
      Il n’y a pas de raison que vos seuls points Agirc manquent en 2017. Faites une réclamation écrite auprès de votre institution de retraite complémentaire (voir fiche 5).

      Répondre à ce message

      • Le 30 septembre 2020 à 17:06

        bonjour
        merci pour votre réponse rapide mais mes point agirc arco sont différent mais pas en augmentant , des fois ils sont supérieurs et l’année suivante inférieur ,je trouve çà bizarre à moins que cela ne soit du à des prises de congé ou maladie ou accident travail ....je ne sais pas....merci pour votre réponse .
        Cordialement

        Répondre à ce message

        • Le 30 septembre 2020 à 22:15

          Sur chaque fiche de paie doit être indiquer l’assiette servant au calcul des cotisations pour la retraite complémentaire. C’est ce qui est déclaré par l’employeur et sert à attribuer des points.

          Répondre à ce message

  • 33 Agirc-Arrco Contrôler ses droits avant le départ à la retraite Le 30 septembre 2020 à 20:59

    bonjour j’espère que tous les bénévoles qui répondent sur ce site vont bien.
    ma question ; L’ARRCO m’indique que tous les points obtenus avant le 1er jan 1999 ont été convertis mais personne ne m’explique la formule
    le taux utilisé etc... et donc de 1982 à 1999 tous les points indiqués sur les relevés des caisses complémentaires (18 pour ma part !!)
    dont j’ai les originaux en ma possession sont divisés par 4 ou 5
    un exemple 45 points en 1989 sont devenus 17.43 points sur mon relevé d’Etat.
    sur votre site il est indiqué que la valeur retenue au 1/1/1999 est = à 1 euro ou 6.5596 Francs - mais quelle formule est utilisée pour que tous les points soient
    diminués à ce point. en gros sur les 18 caisses je devrais avoir 7000 points et mon relevé d’Etat indique 4000 points
    j’ai l’impression d’avoir été flouée. merci de votre aide car l’Arrco n’est pas très aimable

    Répondre à ce message

    • Le 30 septembre 2020 à 22:09

      L’État n’intervient pas dans l’Arrco car c’est le résultat de l’action syndical et donc d’accords.
      Avant 1999, il y avait 35 régimes différents dans l’Arrco avec chacun une valeur de point différente (lire point 5). Les points ont été convertis au millième d’euro près à l’époque et les militants CFDT (et d’autres syndicats) y on veillé.
      Donnez moi un exemple de points en me donnant le régime concerné et je vous indique sa valeur à l’époque. Vous pourrez comparer avec votre relevé de carrière.
      Rassurez vous, vous n’avez pas été flouée, je regrette que votre caisse n’est pas pris la peine de vous l’expliquer.

      Répondre à ce message

  • 33 Agirc-Arrco Contrôler ses droits avant le départ à la retraite Le 25 septembre 2020 à 17:27

    Bonjour
    Je suis en retraite depuis 2009. En discutant retraite avec un ami , il m’a fait remarquer que j’avais travaillé pour un centre culturel et donc acquis des points argic arcco qui n’ont pas été comptés pour ma retraite.
    Peut on retrouver une trace de ces points et est ce qu’ils sont encore valable aujourd’hui.
    merci pour votre réponse

    Répondre à ce message

  • 33 Agirc-Arrco Contrôler ses droits avant le départ à la retraite Le 24 septembre 2020 à 14:03

    bonjour
    les indemnitées journalières maternité cerfa 60-3719 sont-elles à transmettre pour la retraite à la carsat et également à la complémentaire agirc arcco ! encore merci

    Répondre à ce message

    • Le 24 septembre 2020 à 14:26

      En principe les données sont transférées aux caisses de retraite. Mais je vous conseille de garder le document au cas où un problème serait constaté.

      Répondre à ce message

  • 33 Agirc-Arrco Contrôler ses droits avant le départ à la retraite Le 21 septembre 2020 à 17:41

    Bonjour , à ce jour la dernière année prise en compte sur mon relevé de carrière est 2017 alors que je n’ai pas cessé mon activité et que je n’ai pas eu de période de absence maladie ou autre . Est ce que cela vous semble normal ?
    Jai déjà tenté de demander une régularisation sur mon compte Agirc-Arrco mais il ne se passe rien , auriez vous une solution à me proposer ?
    Merci pour votre réponse

    Répondre à ce message

  • 33 Agirc-Arrco Contrôler ses droits avant le départ à la retraite Le 17 septembre 2020 à 10:04

    Bonjour
    Que faire quand les bulletins de salaire sont perdus, l’employeur ne repond pas aux demandes d’attestation, le CICAS a-t’il d’autre moyen de reconstituer la carriere sachant que la CNAV a elle trouve la periode et valide les trimestres
    Merci d’avance

    Répondre à ce message

    • Le 17 septembre 2020 à 22:38

      L’employeur peut avoir cotisé pour la retraite de base (Cnav) et pas pour la retraite complémentaire. Si ces cotisations apparaissent sur les fiches de paie c’est que vous ne saviez pas qu’il fraudait. Les cotisations ne sont pas versées aux mêmes organismes.
      Vous pouvez demander à votre employeur vos droits à la retraite aux prud’hommes.

      Répondre à ce message

  • 33 Agirc-Arrco Contrôler ses droits avant le départ à la retraite Le 7 septembre 2020 à 00:01

    bonjour j’ai pris ma retraite le 1 janvier 2019 j’ai travaillé 16 ans comme salarié agricole dans la même entreprise de 1974 à 1990, le 6 mai 2019 j’ai recu mes points agir arrco 2710.41 ag2r à mis plus d’un an pour valider mon dossier et le 26 mars 2020 ils me valident avec 130.69 points en moins qu’ils me retirent pour la période du 1 07 1982 au 31 03 1989 sans explication .

    Répondre à ce message

    • Le 7 septembre 2020 à 11:00

      Le mode d’attribution des points est expliqué fiche 34. Leur nombre peut être modifié si une erreur est constatée, dans les deux sens. Vous pouvez faire une réclamation pour demander des explications comme expliqué fiche 5.

      Répondre à ce message

  • 33 Agirc-Arrco Contrôler ses droits avant le départ à la retraite Le 30 août 2020 à 17:53

    Bonjour, j’ai travaillé comme ouvrier agricole de 1981 à 1988 chez le même exploitant agricole mais il ne m’a jamais remis les feuilles de cotisation à la complémentaire, l’AG2R me refuse mes fiches de paies et m’ont demandé si celles ci n’étaient des faux, savez vous à qui les cotisations retraites complémentaires étaient versées à cette époque car la MSA me connait en tant qu’ouvrier agricole à cette époque , mais AG2R ne veut rien entendre. Merci de votre aide.

    Répondre à ce message

    • Le 30 août 2020 à 21:52

      Quelque soit l’institution de retraite complémentaire de l’époque, c’est la dernière qui liquide les droits.
      Vous pouvez montrer les fiches paie originales dans un Cicas afin d’apporter la preuve de leur véracité. C’est effectivement un moyen de frauder de plus en plus fréquent.

      Répondre à ce message

  • 33 Agirc-Arrco Contrôler ses droits avant le départ à la retraite Le 27 août 2020 à 11:26

    Bonjour,

    Je suis fonctionnaire EN depuis septembre 1988. J’ai auparavant travaillé dans des colonies de vacances et des centres de loisirs (mairie, CNRS) tous les mercredis et toutes les vacances scolaires.
    Si, dans mon décompte d’activités relevant d’autres régimes, les années 1984 à 1988 sont bien indiquées, en revanche aucune durée d’assurance ni de cotisations ne figure.
    Puis-je faire prendre en compte ces périodes de travail ? Comment et dans quelle mesure ?

    Merci d’avance pour votre réponse,

    Cordialement,
    NB

    Répondre à ce message

  • 33 Agirc-Arrco Contrôler ses droits avant le départ à la retraite Le 21 août 2020 à 16:46

    Bonjour,

    Objet : point gratuit Arco

    Dans le cadre d’une reconstitution de carrière, j’envisage de prendre ma retraite au 1/01/2021. J’ai été salariée du privé dans un institut privé de 1975 – 1982). Sur les bulletins de salaire, le prélèvement de cotisation pour la prévoyance des non cadre apparait à partir de 1979 (taux 0.5)
    Pour les périodes suivantes :
    • 1975 : pour un brut mensuel de 2 021.83 FRF (CDD)
    • 1976 : pour un brut mensuel de 2 441.79 FRF (CDD)
    • 1977 : pour un brut mensuel de 2 772,02 FRF (CDD)
    • 1978 : pour un brut annuel de 20 220.77 FRF (CDI)
    • 1979 : pour un brut annuel de 43 931.45 FRF (CDI)
    • 1980 : pour un brut annuel de 53 438.16 FRF (CDI)
    • 1981 : pour un brut annuel de 68 755.90 FRF (CDI)

    J’ai informé l’Arcco que les points acquis étaient très faible soit 2.63 pour l’ensemble de ces années.
    J’ai envoyé tous les B à l’ARCCO, ils m’ont répondu que ma carrière été à jour. Hors les points pour l’ensemble de mes années sont toujours à 2.63.
    J’ai envoyés des mails, des contacts téléphonique, j’ai eu un conseil en ligne et les points sont toujours à 2.63
    Dans une de vos fiches, il est indiqué point gratuit pour les années non cotisées (66 point).
    Donc, je pourrais en conclure que pour les années de 1975 à 1979, l’Arcco devrait me donner des points gratuit ?

    Merci
    Très cordialement à vous
    Sylvie (CFDT)

    Répondre à ce message

    • Le 21 août 2020 à 18:44

      La retraite complémentaire est obligatoire depuis 1973. Des points gratuits dit services passés concernent des périodes avant 1975. La prévoyance, c’est au autre aspect de la protection sociale comme par exemple un complément de salaire en cas d’invalidité.
      Pour les années 1975 à 1977, vos salaires sont très bas, donc vous avez eu peu de points. Vous avez cotisé normalement pour la retraite Arrco pendant 4 ans. Vous avez obtenu, si j’ai bien compris 263 points. Je suppose que vous cotisiez au taux minium dans cet institut et que vos salaires étaient assez bas.
      Si vous êtes syndiquée à la CFDT et que vous avez une question, vous pouvez utiliser le lien Contact en bas de cette page.

      Répondre à ce message