D. Retraites Complémentaires


33 Agirc-Arrco Contrôler ses droits avant le départ à la retraite


Le régime de retraite complémentaire Agirc-Arrco reste un régime par points (par opposition aux régimes par annuités). Les cotisations servent à acheter des points. Lors de la liquidation de la pension, ces points multipliés par la valeur du point réactualisée chaque année déterminent la pension complémentaire annuelle.

Mise à jour :
- suite à la création du régime unique Agirc-Arrco en janvier 2019 (31/12/18).

1. Mécanisme d’attribution des points

Pour acquérir un point, le salarié doit verser un montant de cotisation contractuelle égal au prix d’achat du point nommé « salaire de référence ». Cette cotisation prise en compte comprend la part du salarié et celle de l’employeur.

L’attribution du nombre de points, au titre d’une année civile, est égale au montant annuel de la cotisation contractuelle divisé par la valeur du salaire de référence fixé par l’accord patronat-syndicats.

Au moment de la liquidation, on totalise le nombre de points acquis chaque année par le salarié.

L’évolution du prix d’achat du point est fixée par un accord national (voir fiche 36).

Bon à savoir

Le Cicas pour constituer votre dossier de retraite complémentaire

On compte aujourd’hui 100 Cicas (centres d’information de coordination et d’accueil du salarié) en France métropolitaine (un par département et cinq sur Paris), près de 700 lieux de permanence et un peu plus de 500 conseillers. Le Cicas renseigne sur les retraites complémentaires (Agirc-Arrco et Ircantec). Un numéro de téléphone unique permet de prendre rendez-vous avec le Cicas le plus proche : 0820 200 189.

2. Droits exprimés en points

Le point est l’unité de mesure des droits. Les droits obtenus sont exprimés en points. C’est au moment de la liquidation de la pension que ces points sont convertis en euros. Le montant de la pension annuelle est alors égal au total des points acquis au cours de la carrière, multiplié par la valeur du point à la date de départ à la retraite.

Exemple : Fernand part en retraite le 1er février 2019 avec 4 000 points. La valeur annuelle du point Agirc-Arrco est de 1,2588 €. La pension annuelle sera de 5 035,20 €, soit un versement mensuel de 419,60 €.

3. Le récapitulatif de carrière

Chaque assuré est titulaire d’un compte individuel dans chaque régime Arrco et Agirc et à compter du 1er janvier 2019 dans le régime unique Agirc-Arrco. Chaque année, les droits à pension acquis par le cotisant sont enregistrés par les institutions de chacun des régimes.

On peut se procurer le récapitulatif de carrière auprès de son institution de retraite, sur le site www.espace-personnel.agirc-arrco.fr ou auprès du Cicas des régimes de retraite complémentaire Agirc-Arrco et Ircantec (voir Bon à savoir).

La mise en place du système d’information prévu par la réforme de 2003 permet de recevoir régulièrement une information précise et actualisée de ses futurs droits à retraite.

Ce droit est obligatoire et régulier. Mis en œuvre progressivement, il concerne l’ensemble des 35 régimes de retraite légalement obligatoires, coordonnés au sein d’un groupement d’intérêt public, le GIP Info retraite.

À partir de 35 ans et tous les 5 ans, les salariés (et non-salariés) reçoivent un relevé de situation individuelle qui reprend les droits à retraite acquis tout au long de la vie professionnelle. À partir de 55 ans et tous les 5 ans jusqu’au départ en retraite, ils reçoivent une estimation indicative globale indiquant un montant estimé de toutes les pensions du futur retraité (voir détails fiche 15).

Attention !

Les taux

Il ne faut pas confondre le taux contractuel (celui qui sert au calcul des points) et le taux d’appel (montant des parts salarié et employeur prélevé sur le salaire). Ce dernier est fixé à 127 % du taux contractuel. La différence entre ces taux est utile pour financer les éléments de solidarité évoqués dans la fiche précédente. Elle permet également de tenir compte de l’augmentation de l’espérance de vie.

4. Comment contrôler le récapitulatif de carrière ?

Nous vous conseillons de vérifier sur le récapitulatif :

  •  les périodes cotisées dans les entreprises où vous avez été salarié depuis l’âge de 16 ans ;
  •  avant 1972, les périodes validées gratuitement pour ceux travaillant dans des entreprises non couvertes par l’accord entre patronat et syndicats de 1961 ;
  •  le nombre de points si vous avez gardé les relevés annuels ;
  •  les périodes non travaillées (service militaire, périodes de guerre 1939-1945, AFN, arrêt maladie de plus de deux mois, chômage, préretraite, invalidité, maternité…) ;
  •  les majorations diverses prévues par les anciens régimes.

Normalement, chaque salarié recevait un relevé annuel de sa caisse de retraite. Mais ce relevé transmis à l’employeur n’était pas toujours remis à l’intéressé.

Si vous l’avez, les points attribués au titre de chaque année doivent correspondre aux décomptes annuels établis par chaque institution et sur lesquels figurent :

  •  le salaire de référence (prix d’achat du point) ;
  •  le taux de cotisation contractuel de l’entreprise ;
  •  le montant du salaire cotisé ;
  •  le nombre de points attribués convertis en points Arrco.

Prenons un exemple. Au titre de l’année 2013, un salarié a perçu 15 635 € de salaire brut.
La cotisation contractuelle Arrco de son entreprise est de 6 %. Soit : 15 635 x 6 % = 938,10 €. Le salaire de référence en 2013 étant de 15,2284 euros, le compte de ce salarié est crédité de : 938,10/15,228 = 61,60 points.

Poursuivez la lecture de vos droits dans les fiches suivantes.

Bon à savoir

À conserver

Conservez jusqu’à la liquidation définitive de la pension :
-  les bulletins de paie ;
-  les décomptes d’indemnités journalières de maladie, de congé maternité et de pension d’invalidité ;
-  les décomptes des prestations des Assedic (ou Pôle emploi) et des retraites complémentaires.

5. Conversion en points Arrco en 1999

Les points figurant sur le récapitulatif sont des points à valeur Arrco. Leur nombre est différent de celui figurant sur les relevés annuels d’avant 1999.

En effet, lors de la création du régime unique Arrco en janvier 1999, il a été fixé une valeur de point identique pour les 45 régimes existants. La valeur retenue a été celle correspondant à 1 euro (6,5596 francs).

Cette définition unique a amené chacun des régimes à convertir tous les comptes en points Arrco, sans incidence sur le montant des droits acquis. Lors de cette conversion, les avantages spécifiques à chaque régime ont été valorisés au 31 décembre 1998 et traduits en points Arrco.

Poser une question

589 messages
modération a priori

La réponse à votre question sera apportée par un militant retraité bénévole... Merci de noter le numéro de cette fiche pour la retrouver avec la réponse...

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

  • 33 Agirc-Arrco Contrôler ses droits avant le départ à la retraite Le 21 février à 15:35, par Janine Mouttet

    Bonjour,

    En constituant mon dossier retraite que je viens de demander pour le 1er août 2019, j’ai retrouvé des relevés de points d’un régime de retraite supplémentaire auquel j’ai cotisé de 1984 à 1991, la RESURCA. Or, personne est en capacité de me dire ce qu’est devenue cette caisse, ni la CNAV dont ce n’est pas le problème, ni le CICAS, ni les RH de mon employeur de l’époque (Manpower) qui m’a répondu que la RESURCA serait devenue l’IREPS, ce qui semble inexacte.
    Mes recherches sur Internet n’ont rien donné de fiable ; j’ai cru comprendre que cet organisme avait disparu en 99 mais que sont devenus ces points, mystère ?
    Avez-vous des éléments à ce sujet ?
    Avec mes remerciements,
    Cordialement,

    J.mouttet

    Répondre à ce message

    • Le 21 février à 17:06, par Claude (CFDT Retraités)

      Resurca était un des 43 régimes de retraite complémentaire de la fédération Arrco. Les points acquis ont été convertis lors de la création du régime unique Arrco en 1999 en points Arrco, au millième d’euro près (voir point 5). La caisse a pu continuer d’exister mais avec les mêmes règles que toutes les autres caisses. Lisez la fiche 31 pour mieux comprendre.

      Répondre à ce message

  • 33 Agirc-Arrco Contrôler ses droits avant le départ à la retraite Le 16 février à 18:35, par Michèle

    Bonjour,
    Née en 1955,J’ai travaillé 1 mois en août 1972 et 1 mois en août 1973 comme femme de ménage dans une colonie de vacances .Je n’ai aucun bulletin de salaire juste une attestation de l’employeur pour l’année 1973 .Par contre la CARSAT à valider un salaire et 1 trimestre pour chacune de ces périodes.
    Est-il possible d’obtenir des points Accro pour ces 2 périodes sans justificatif ? J’ai entendu dire que cela été possible en adressant une copie du relevé de carrière CARSAT et une attestation sur l’honneur ?
    Avec mes remerciements

    Répondre à ce message

  • 33 Agirc-Arrco Contrôler ses droits avant le départ à la retraite Le 9 février à 14:49, par Maire

    Cicas me demande des justificatifs qui datent de plus de 40 ans mes parents ont déménagé entre temps donc plus de papier comment faire

    Répondre à ce message

  • 33 Agirc-Arrco Contrôler ses droits avant le départ à la retraite Le 30 janvier à 10:40, par Stanislas

    Bonjour,
    J ai travaillé au luxembourg de 1984 a 1990.J ai cotisé a la CRE pendant ces 7 ans.Je viens de voir que sur mes decomptes individuel de points acquis a la CRE ne sont pas du tout les memes que celle de l ARRCO.Pouvez me dire la raison de cette difference ? ou si il y a une erreur de leur part.
    Merci de votre reponse

    Répondre à ce message

    • Le 30 janvier à 10:47, par Claude (CFDT Retraités)

      Les cotisations versée pour un salarié à l’étranger sont en général forfaitaires, en fonction du salaire versé en France par exemple. Il y a plusieurs possibilités de choix au début.

      Répondre à ce message

  • 33 Agirc-Arrco Contrôler ses droits avant le départ à la retraite Le 24 janvier à 18:13, par AUTANT

    Bonjour,
    J’ai 62 ans, je suis en retraite depuis le 1 octobre 2018, je n’ai toujours pas perçu ma retraite complémentaire AGIRC ARRCO . Je les ai appelé, ils me disent que mon dossier est transmis à MEDERIC MALAKOFF. Je n’arrive pas a créer un dossier sur internet toujours en dérangement.. j’ai reussi a leur tél.. ils m’ont dit que mon dossier était complet
    que j’au rai du touché une avance.. mais rien.. qu’il faisait remonté ma demande.. mais sont incapables de me donner une date approximative du traitement de mon dossier..
    ça fait 4 mois déjà.. Quelle procédure je peux mettre en place pour faire accélérer ma demande.. mes factures s’entassent.. et je ne peux même pas dire quand je percevrai ce qui m’est du..
    j’ai regardé les avis sur MEDERIC MALAKOFF ce n’est pas brillant.. comment se fait t il que ce soit eux qui gère AGIRC ARRCO
    Merci pour réponse
    cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 24 janvier à 21:59, par Claude (CFDT Retraités)

      Plusieurs institutions gèrent les retraites Agirc-Arrco, c’est la dernière où vous avez cotisé qui liquide. Ils sont en train de fusionner avec une autre institution.
      Vous pouvez faire une réclamation en suivant la procédure expliquée au point 3 de la fiche 5.

      Répondre à ce message

  • 33 Agirc-Arrco Contrôler ses droits avant le départ à la retraite Le 10 décembre 2018 à 16:40, par SPE MA

    Bonjour,
    En consultant les relevés de points pour la retraite complémentaire, tant pour moi, que pour mon conjoint, nous ne voyons pas apparaître les points acquis durant l’année 2017.
    Alors que nous sommes en décembre
    Est-ce normal ?
    Merci pour votre réponse
    Cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 11 décembre 2018 à 21:27, par Claude (CFDT Retraités)

      Non, ce délai me parait trop long.

      Répondre à ce message

      • Le 3 janvier à 20:22, par claude

        je suis dans le meme cas , toujours pas de mise a jour 2017 et 2018 alors que nous voila en 2019 . si cela n’est pas normal que doit on faire ?

        Répondre à ce message

        • Le 3 janvier à 21:26, par Claude (CFDT Retraités)

          Merci de me dire quelle est l’institution de retraite concernée.

          Répondre à ce message

          • Le 22 janvier à 18:14, par Stéphane

            Bonjour Claude
            Je suis dans le même cas, toujours pas de mise à jour 2017 et 2018 alors que nous sommes en 2019, avec une particularité dans mon cas car je cumule 2 emplois :
            En 2017, il me manque tous les points AGIRC et ARRCO liés à mon principal employeur alors que j’ai bien les points ARRCO liés à mon second emploi.
            L’institution de retraite est Humanis. Je leur ai écrit le 22 septembre 2018 (4 mois déjà) pour leur demander de faire la mise à jour et j’ai envoyé en pièces jointes les justificatifs RAP, RIS et bulletins de salaires. Sur le site Internet d’Humanis, dans la rubrique "J’accède au suivi de ma demande", il n’y a que l’étape 1 "Prise en compte de votre demande" datée du 12/11/2018 qui apparaît (il leur aura fallu plus d’un mois pour prendre en compte la demande).
            Pour 2018, je ne vois aucun point AGIRC et ARRCO sur le RAP et le RIS.
            Quels moyens avons nous pour faire accélérer le traitement des mises à jour ?
            Je vais prendre ma retraite 1er août, il faut que je fasse la demande entre février et avril. Que se passera-t-il si tout n’est pas régularisé et quand et comment seront pris en compte mes points acquis en 2019 jusqu’au mois de juillet ?
            Merci par avance de votre aide.

            Répondre à ce message

  • 33 Agirc-Arrco Contrôler ses droits avant le départ à la retraite Le 21 janvier à 18:49, par JB

    bonjour

    j’ ai 59 ans , j’ai travaillé dans le privé jusqu’ en 2012, actuellement je suis agent territorial en contractuel CDI et cotise donc a l’ Ircantec .
    je peux prétendre a partir a 60 ans et dans cette option je cherche à mettre à jour ma carrière.

    hors il me manque sur ma retraite complementaire tous mes points de 1984 a 2012.
    jai contacté le CICAS, la caisse ARRCO, la caisse PRO BTP, la caisse d’ assurance AG2R , bref tous le monde se renvoi la balle et cela n ’avance pas , cela fait plus d’un an que j’essaye toute ces demarches ;
    quelqu un aurait peut etre une solution ? merci

    Répondre à ce message

    • Le 21 janvier à 19:01, par Claude (CFDT Retraités)

      Vous avez un compte de points à l’Arrco. Le Cicas aurait du vous le dire. Quand vous prendre votre retraite, c’est la dernière caisse de retraite complémentaire où vous avez cotisé qui étudieras vos droits. C’est elle qu’il fait interroger. Avez vous essayer de vos connecter à votre compte Arrco ?

      Répondre à ce message

  • 33 Agirc-Arrco Contrôler ses droits avant le départ à la retraite Le 19 janvier à 17:45, par Daniel

    bonjour claude est ce que l abattement de moins 10% pour un départ longue carrière a 60 ans est toujours appliquer et pour combien de temps merci

    Répondre à ce message

  • 33 Agirc-Arrco Contrôler ses droits avant le départ à la retraite Le 14 janvier à 15:04, par MICHEL SEIGNEURIN

    peu t on récupérer une retraite qui ne m’a pas été payée depuis 20 ans

    Répondre à ce message

    • Le 14 janvier à 22:15, par Claude (CFDT Retraités)

      Non, après un recours amiable expliquant les raisons de la non demande, le rappel ne dépasse pas cinq ans, durée de la prescription. C’est le même délai si on vous a trop versé.

      Répondre à ce message

  • 33 Agirc-Arrco Contrôler ses droits avant le départ à la retraite Le 14 janvier à 08:38, par herve chauvot

    bonjour,
    je suis en train de finaliser mon dossier retraite et complémentaire, j’ai noté que sur le papier du relevé annuel des points que j’ai reçu de la part de mon employeur,
    le total des points est différent du nombre de points noté sur le relevé de carrière de la caisse complémentaire, Pourquoi ?
    est ce que c’est normal ?
    cordialement.
    Hervé Chauvot

    Répondre à ce message

  • 33 Agirc-Arrco Contrôler ses droits avant le départ à la retraite Le 9 janvier à 15:36, par LE CORNEC

    Bonjour
    Lors du changement de paiement des retraites fin 2013,(passage du paiement tous les trimestres à terme échu pour un paiement début de moi à échoir) je me suis aperçu que le dernier trimestre 2013 ne m’avait pas été versé.
    Dernier versement trimestriel 2 octobre 2013 et premier versement mensuel 2 janvier 2014.
    à cette époque, je ne m’étais pas aperçu de cela car j’avais des soucis de santé.
    à présente et à l’occasion de la mise en place des impôts à la source, en vérifiant mes pensions, j’ai redécouvert cette anomalie. Cela représente une somme importante !
    Qu’en pensez-vous et que faire pour régulariser la situation ?
    Merci

    Répondre à ce message

  • 33 Agirc-Arrco Contrôler ses droits avant le départ à la retraite Le 5 janvier à 13:47, par LAVIALLE

    Bonjour,
    Je suis à la retraite depuis le 1er janver 2019. J’ai 60 ans et j’ai eu droit à un départ anticipé pour carrière longue.
    ARCCO me réclame des indemnités journalières pour cause de maternité en 1999. J’ai divorcé, vendu ma maison et des papiers ont été égarés.
    La CPAM ne peut me retrouver ces éléments car ils ne peuvent pas remonter après 2002.
    Comment puis-je récupérer ces documents.
    Cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 5 janvier à 16:04, par Claude (CFDT Retraités)

      Si vous ne les avez pas, personne ne les détient. Lisez la fiche 35.
      Ecrivez que vous n’avez pas conservé de preuves puisque cette période figure sur votre relevé de carrière, que vous avez cotiser à l’Arrco jusqu’à votre congé maternité et repris le travail ensuite.

      Répondre à ce message

  • 33 Agirc-Arrco Contrôler ses droits avant le départ à la retraite Le 4 janvier à 19:11, par LEFEBVRE

    bonjour,
    Je voudrais retrouver les taux de cotisations des retraites TA et TB pour cadres et non cadres à partir de l’année 1979. Merci de me communiquer le moyen. Cordialement.

    Répondre à ce message

  • 33 Agirc-Arrco Contrôler ses droits avant le départ à la retraite Le 4 janvier à 09:00, par Amar A

    Bonjour, je suis à la retraite depuis le 1er Décembre .Le CICAS m a envoyé un relevé de carrière incomplet par rapport à mon relevé de carrière ARRCO de 2008 .je dois fournir beaucoup de justificatifs que je n ai plus concernant des périodes allant de 1975 à 2000.Le comble c est que toutes ces périodes manquantes qu’ on me demande de justifier sont bien inscrites sur mon relevé de carrière 2008 avec les points ARRCO correspondants. J ai joins le CICAS par téléphone mais .ils ne veulent rien savoir, je dois fournir les justificatifs . .Que dois je faire et puis je faire valoir mes droits avec ce relevé de carrière 2008. Merci beaucoup.

    Répondre à ce message

    • Le 4 janvier à 22:11, par Claude (CFDT Retraités)

      De telles exigences sont rares, il y aurait un soupçon de fraude ? Écrivez en expliquant que vous n’avez conservé des justificatifs de périodes figurant sur votre relevé de carrière de 2008. Suivez la procédure expliquée fiche 5.

      Répondre à ce message

  • 33 Agirc-Arrco Contrôler ses droits avant le départ à la retraite Le 3 janvier à 20:26, par claude

    bonjour
    comment justifier des cotisations AGIRC ARRCO au moment de la retraite lorsque l’on est allocataire amiante alors que l’on ne recoit aucun decompte des cotisations de la CARSAT.

    Répondre à ce message

  • 33 Agirc-Arrco Contrôler ses droits avant le départ à la retraite Le 12 décembre 2018 à 11:45, par Gilles FERRAND

    Bonjour,

    Pourquoi lorsque je calcule la totalité de mes points de retraite complémentaire T1 TB TC avec leur valeur correspondante, je n’obtiens pas le même calcul que l’AGIRC ARCCO ?Simulation faite sur le site.
    Mon calcul est supérieur à celui de l’argic arcco.
    Merci

    Répondre à ce message

  • 33 Agirc-Arrco Contrôler ses droits avant le départ à la retraite Le 17 novembre 2018 à 14:45, par cid

    ma caisse de retraite complementaire ne me compte pas des points sur mes eig des années passée et une période chômage de 5 ans validés mais pas de transmission de points ! je ne peux avoir aucun contacte avec eux le me heurte contre un mur pour des explications ! mes lettres sans réponse ou à côtés de mes demandes ! sos que faire

    Répondre à ce message

  • 33 Agirc-Arrco Contrôler ses droits avant le départ à la retraite Le 12 novembre 2018 à 16:28, par montérymard

    bonjour je suis en retraite depuis 2 ans et j/ai 54 ’64 points et comment se fait il que je n/ai pas le droit a la complémentaire

    Répondre à ce message

  • 33 Agirc-Arrco Contrôler ses droits avant le départ à la retraite Le 29 octobre 2018 à 06:47, par Anna Denancé

    Bonjour,
    Je viens de prendre ma retraite et de recevoir le relevé de mes points Agirc-Arrco avec le montant de ma retraite complémentaire. Je constate que le nombre de points a baissé par rapport aux relevés antérieurs, passant grosso modo de 4500 à 4000. Cette baisse vient d’une baisse des points qui m’ont été attribués pour une période de chômage (1994-1997, dispositif AFR / Allocation Formation Reclassement) pendant laquelle j’ai cotisé pour ma retraite complémentaire. Je ne comprends pas ce changement et, avant de contacter l’organisme concerné (Agrica), j’aimerais avoir votre avis. Merci d’avance.
    A Denancé

    Répondre à ce message

    • Le 29 octobre 2018 à 10:49, par Claude (CFDT Retraités)

      Ce sujet est traité fiche 35. Merci de vous y rendre, y compris pour une éventuelle nouvelle question.
      Au moment du départ en retraite, la caisse vérifie la carrière et rectifie les erreurs éventuelle de calcul, et la période d’avant 1997 est souvent concernée pour les points chômage.

      Répondre à ce message

  • 33 Agirc-Arrco Contrôler ses droits avant le départ à la retraite Le 26 octobre 2018 à 16:44, par Michel

    Bonjour Sur mon relevé de compte je retrouve un nombre de point pour toute mon activité salarié ou à titre de cotisant (chômage) Tout pourrait donc sembler ok
    Mais j’ai parfois des points soit uniquement pour le régime Arrco soit uniquement pour l’Agirc , par ailleurs le nombre de points me parait parfois très faible (1,5 points) Comment puis je vérifier que le nombre de points est correct : qu’il n’y a pas eu d’oubli surtout lors des années de transition : travail chômage travail.?
    Merci de votre retour

    Répondre à ce message

  • 33 Agirc-Arrco Contrôler ses droits avant le départ à la retraite Le 16 octobre 2018 à 16:01, par VERSTRAETE GAID

    le releve de carriere suffit il pour faire valoir mes droits a la retraite complementaire (on me reclame des justificatifs sur des periodes inscrites sur mon releve de carriere et helas apres plusieurs demenagements je ne suis plus en mesure de fournir des justificatis surtout que mes anciens employeurs n’existent plus

    Répondre à ce message

  • 33 Agirc-Arrco Contrôler ses droits avant le départ à la retraite Le 13 octobre 2018 à 22:21, par CG

    Bonjour,
    Je suis née en décembre 1958 et j’ai déposé ma demande de retraite pour carrières longues au 01/01/2019. J’ai reçu l’attestation de la Carsat.
    A mon rendez vous au CICAS pour ma demande de retraite complémentaire, j’ai signalé qu’une période travaillée en septembre 1973 n’avait pas été portée sur le relevé de points. Mon interlocutrice m’a signalé que c’était normal car aucun point n’est octroyé pour les périodes travaillées avant l’année des 16 ans (en 1974 pour moi). Pouvez vous me préciser ce point svp ? D’avance, merci

    Répondre à ce message

    • Le 14 octobre 2018 à 09:17, par Claude (CFDT Retraités)

      C’est exact, comme expliqué dans un encadré à la fin du point 7 de la fiche 34.

      Répondre à ce message

      • Le 14 octobre 2018 à 12:08, par CG

        Bonjour Claude, et merci pour votre réponse.
        Encore un éclaircissement sur ce point de la fiche 34 (mais je continue sur la fiche 33 pour maintenir le fil de la discussion), j’ai travaillé aussi en septembre 1974, donc dans l’année de mes 16 ans (mais avant mes 16 ans, car je suis née en décembre 1958) et j’ai par contre des points Arrco attribués pour cette petite activité saisonnière.
        "Les années travaillées avant 16 ans n’étaient pas cotisées jusqu’en 1999. Entre 16 et 21 ans, voire 25 ans pour certaines professions, sur justification de versement de cotisation au régime de base, il est attribué un nombre de points correspondant à 75 % du calcul normal."
        Cette attribution de points va t’elle m’être ôtée, est ce une erreur de l’ARRCO ?
        Merci de votre réponse et surtout de votre disponibilité.
        Cordialement.

        Répondre à ce message

        • Le 14 octobre 2018 à 20:30, par Claude (CFDT Retraités)

          Pour répondre à de très nombreuses questions chaque jour dans nos deux guides, j’ai une seule page où je vois toutes les questions. Donc revenir à la 33 n’est pas un avantage.
          Non, vous conserverez les points attribués.

          Répondre à ce message

  • 33 Agirc-Arrco Contrôler ses droits avant le départ à la retraite Le 3 août 2017 à 18:16, par Anne

    Bonjour,
    J’ai pris ma retraite depuis 2 ans, mais je suis encore en train de contrôler mes points de retraite, car j’ai une carrière très décousue et donc c’est un vrai imbroglio, et à chaque fois que je m’y suis attaquée, au bout d’un moment j’ai baissé les bras, même si je suis une "bonne élève", car j’ai été chercher tout ce que je pouvais comme renseignements, mais cela ne suffisait pas. Cette fois-ci, je suis repartie avec plein de bonnes résolutions, j’ai retravaillé tout ce que je pouvais trouver, mais, mais... je n’y suis toujours pas arrivée, car je n’arrive vraiment pas à trouver la logique, le fil directeur, la façon dont tout est calculé.
    - j’étais salariée et payée à la journée, par tout plein de différents employeurs, avec une feuille de paye pour chacun. Si j’ai bien compris en observant mes feuilles de paie, les taux A et B étaient calculés en fonction de cela. Du style, pour un salaire de 2 jours de 644 euros bruts en 2012, le taux A faisait 2 fois 167 euros (la base journalière du plafond de la sécurité sociale), d’où 334 euros. Il restait donc un taux B de 644-334 = 310 euros. J’ai aussi vérifié que chaque montant (taux A et taux B) était multiplié par la base de cotisation adéquate, d’où toujours pour l’exemple de 2012, cela faisait 3% pour le taux A et 8% pour le taux B.
    - j’ai compris que pour contrôler mes points attribués par les caisses, il fallait que je tienne compte de ces taux A et B. J’ai donc suivi la logique développée par votre site, par exemple : salaire de tel employeur : je prends la partie du taux A X le taux contractuel Arrco de 6% (lorsqu’il n’y a pas de taux contractuel particulier, j’ai un cas comme cela) et divisé par le salaire de référence Arrco de l’année (ainsi pour 2012, c’était 15,0528). Et ensuite, je fais pareil pour la partie du salaire en taux B x taux contractuel Arrco des TB (16% en 2012) divisé tj par le salaire de référence Arrco. Et après, j’ajoute les deux résultats et je devrais retrouver ce qui figure sur mon relevé de points envoyé par les caisses.
    - Ah ah... Eh bien non ! Chaque fois qu’il y a un petit salaire, qui ne dépasse pas le taux A, c’est à dire le plafond de la sécu, ça colle ! Mais, heureusement pour moi, ce n’est pas toujours le cas, mais c’est là où le bât blesse. j’ai pris un employeur en exemple, que j’ai suivi sur des années différentes, j’ai chopé le calcul de différentes façons, rien n’y fait !!! Cela ne tombe pas juste. Des fois, c’est à mon avantage, souvent à mon désavantage...
    - J’ai essayé de contrôler sur les fiches de points que l’on recevait jusqu’en 2008, eh bien je ne comprends pas pourquoi pour certains employeurs, les caisses appliquent le calcul taux A et taux B, et pourquoi d’autres, elles ne le font pas. Je ne peux pas imaginer qu’ils se soient trompés autant tout au long de ces années, ou alors, pour moi, ce sera le pactole (je n’y crois pas trop), d’autant que j’ai une retraite très moyenne, alors que j’ai eu de bons salaires, parce que que mon statut (formatrice "occasionnelle") m’a déjà conduit à perdre beaucoup d ’argent (le mode de calcul des charges sociales était à l’avantage de l’employeur, et complètement à mon désavantage, mais je ne le savais pas. Maintenant, je fais une pub anti auprès de tous mes anciens collègues).
    - Si vous avez une idée (de génie...) je suis preneuse !!!
    - Je ne pense pas pouvoir décrocher un rv avec quelqu’un de l’apicil, qui gère mon dossier, ils sont dans un état.... difficile ??? déliquescent ??? J’ai envoyé un courrier de correction pour l’agirc en septembre 2016, j’ai reçu la réponse.... hier !!! Le pactole aussi ici, j’ai récupéré... 1 euros de plus mensuellement, mais bon, c’est déjà cela (multiplié par 5, cela fait 5 euros, et l’on sait depuis quelques temps tout ce que l’on peut acheter avec 5 euros...)
    - Et le Cicas ??? Est-il pensable de prendre rv avec quelqu’un pour débrouiller mon dossier ??? Je n’y crois pas trop non plus, ils sont débordés (je suis dans la région lyonnaise)

    Merci en tout cas pour votre réponse. Et désolée de mon roman-fleuve... Y’a du vécu là-dedans...

    Répondre à ce message

    • Le 4 août 2017 à 09:56, par Claude (CFDT Retraités)

      La plupart de vos questions trouvent une réponse dans la fiche suivante, la 34.
      Depuis le régime unique Arrco, c’est assez facile de vérifier. Avant, comme il y avait plus de 30 régimes à l’intérieur de l’Arrco, et que chaque entreprise ou branche pouvait avoir un taux de cotisation différent, seul le relevé annuel et individuel envoyé à l’entreprise et qui devait vous être remis permet de vérifier (les caisses n’avaient pas les adresses postales ds cotisants).
      Vous n’étiez pas cadre, donc la tranche B Arrco a vu sont taux minimum augmenter depuis 1999.
      Vu le nombre de possibilités, l’employeur peut se tromper...
      Le Cicas peut vous délivrer une copie de votre relevé de carrière (que vous avez déjà).

      Répondre à ce message

      • Le 9 octobre 2018 à 11:36, par GUILLAUME Micheline

        Depuis un an, alors que j’ai 83 ans et que je suis en retraite et que mon mari est décédé en 2002
        Je me vois "privée" sans avis officiel ou même courrier d’info d’une somme de 167 EUROS 29 PAR MOIS
        J’ai envoyé une lettre recommandée avec AR - j’ai reçu l’accusé de réception avec "un grigri illisible" et quelques jours après, une lettre
        non signée, à peine polie et ne mentionnant pas le nom du "répondant" et bien sûr non signée !!!
        Cette somme profite à qui ???
        Je vous signale que j’étais cadre bancaire et que je sais lire et malgré mon âge (83 ANS) je sais compter et comme vous le voyez, m’exprimer moi-même via un ordinateur.
        Je vous demande de bien vouloir m’expliquer d’où vous sont venues les instructions vous permettant de supprimer cette somme depuis plus d’un an - alors que le Président de la République a certifié qu’il ne toucherai pas à la reversion des pensions....
        Je vous serais reconnaissante de bien vouloir prendre vos responsabilités dans cette affaire "plutôt "brumeuse" et de faire une recherche de la lettre vous ayant autorisés à conserver près de 2000 EUROS EN UN AN

        Répondre à ce message

        • Le 9 octobre 2018 à 18:44, par Claude (CFDT Retraités)

          Vous écrivez dans le Guide des retraites de la CFDT Retraités.
          Si j’ai bien compris, la caisse de retraite complémentaire a cessé de vous verser la réversion de votre mari ? Si vous résidez en France, c’est surprenant sauf si vous êtes remariée. Lisez la fiche 62 de ce guide pour vérifier vos droits.

          Répondre à ce message

  • 33 Agirc-Arrco Contrôler ses droits avant le départ à la retraite Le 22 septembre 2018 à 11:41, par chanteloup

    Bonjour,
    JE VIENS DE CONSULTER MON RÉCAPITULATIF DE MA CARRIÈRE OR CELUI CI M’INDIQUE QUE JE N’AI PAS DE RÉGIME DE COMPLÉMENTAIRE POUR L’ANNÉE 2001. COMMENT PUIS-JE ME RENSEIGNER SACHANT QUE JE TRAVAILLAIS CETTE ANNÉE LA.
    MERCI DE VOTRE RÉPONSE
    CORDIALEMENT

    Répondre à ce message

  • 33 Agirc-Arrco Contrôler ses droits avant le départ à la retraite Le 17 septembre 2018 à 18:16, par Maillard

    Bonjour,
    Je suis en retraite le 20 décembre prochain, un conseiller de l’ARRCO m’a reçu en juin dernier pour faire le point sur mon relevé de carrière.

    Suite à ce rendez-vous j’ai envoyé en juillet dernier les documents manquants (en particulier les justificatifs ASSEDIC des périodes de chômage indemnisées et de CPAM pour les périodes de maladie). La personne de l’ARRCO qui a traité mon dossier m’a informée par téléphone qu’elle avait mis-à-jour mon dossier et l’avait transmis au service concerné, sans d’autre précision.

    Ce mois-ci je reçois un courrier de Humanis qui me confirme ma date de départ en retraite mais avec un relevé de carrière qui date de 2016, pas du tout mis-à-jour.
    J’ai téléphoné à leur service pour savoir si ma carrière allait être mise à jour avant le 20 décembre car cela représente 5 années qui ne sont pas prises en compte, mon interlocutrice m’a répondu que je n’aurai pas d’autre relevé définitif avant mon premier versement de retraite qui sera une estimation et ensuite j’aurai 60 jours pour intervenir...!!!

    Est ce que c’est normal ? je suis étonnée car mon dossier a été traité en août par l’ARRCO et mon départ en retraite est en décembre soit plus de 4 mois de délai pour mettre à jour mon dossier, ce que j’estime suffisant !

    Je suis assez perdue car par téléphone les interlocuteurs campent sur leur position sans qu’il y ait de discussion possible (c’est comme ça, il n’y a pas le choix ...). Dois-je envoyer un courrier à Humanis ou à l’ARRCO ?

    Merci pour votre réponse.

    Répondre à ce message

    • Le 17 septembre 2018 à 20:58, par Claude (CFDT Retraités)

      La procédure de réclamation est expliquée fiche 5. Écrivez d’abord à Humanis (recommandé AR), ensuite vous écrire au médiateur Agirc-Arrco. Indiquez dans votre lettre le déroulé de votre dossier depuis juin.
      Il n’y a pas de conseiller Arrco à ma connaissance, vous avez du passer par un Cicas (service commun à Arrco, Agirc et Ircantec).

      Répondre à ce message

  • 33 Agirc-Arrco Contrôler ses droits avant le départ à la retraite Le 15 septembre 2018 à 10:13, par Martine M

    Bonjour,

    Je suis en invalidité catégorie 2 depuis 2009, je vais demander ma retraite au 01 03 2019. j’aurai de toute façon tous les trimestres pour une retraite à taux plein.
    Est ce que je dois quand même cocher inaptitude au travail plutôt que régime taux plein pour ne pas être impactée par la minoration de 10% au titre du coefficient de solidarité ?

    Répondre à ce message

  • 33 Agirc-Arrco Contrôler ses droits avant le départ à la retraite Le 21 juillet 2018 à 00:19, par Kristophor

    Bonjour,
    J’ai besoin d’attestations de retraite de IRSEA et je ne trouve pas leur site d’ internet . Pourriez-vous me renseigner, s’il vous plait ?
    Cordialement,
    Kristophor

    Répondre à ce message

    • Le 21 juillet 2018 à 17:28, par Claude (CFDT Retraités)

      Je ne connais pas la caisse de retraite complémentaire Irsea.

      Répondre à ce message

      • Le 14 septembre 2018 à 15:46, par CG

        Claude, bonjour,
        Concernant IRSEA j’ai dû moi même tenté des recherches. Ce que j’ai trouvé :
        CIPRA CIRRSE IGIRCA et IRSO (Arrco membres de prémaillance) se sont regroupées au 01/01/2003 sous le nom de IRSEA chez ARRCO
        PREMAILLANCE se serait ensuite rapprochée de AGER LA MONDIALE en signant un protocole en 2009 pour organiser leur fusion au 31/12/2012
        Je ne sais pas si cela pourra aider.
        Cordialement

        Répondre à ce message

        • Le 14 septembre 2018 à 19:46, par Claude (CFDT Retraités)

          Depuis le régime unique Arrco en 1999, le nombre de caisses se réduit en permanence car il n’y a plus de raisons d’en avoir autant. Sachant que cela fait sans changer les droits du futur retraité ni du retraité.

          Répondre à ce message

  • 33 Agirc-Arrco Contrôler ses droits avant le départ à la retraite Le 12 septembre 2018 à 11:39, par Nadine

    Bonjour en lisant mon dossier de demande de retraite complémentaire je m ’ aperçois que la totalité des points est inférieure de plus de 800points par rapport à un relevé communiqué en 1998 que sont devenus les points de 1998à 2018 je ne comprends le calcul merci de me donner la démarche à suivre

    Répondre à ce message

  • 33 Agirc-Arrco Contrôler ses droits avant le départ à la retraite Le 12 septembre 2018 à 11:43, par Gammelin

    Que veut dire trimestres r/ar/tr j’ai 4 en r 4 tr depuis 38 ans

    Répondre à ce message

    • Le 12 septembre 2018 à 12:01, par Claude (CFDT Retraités)

      Ces mentions concernent votre relevé de carrière du régime général pas de la complémentaire ?
      R = retenus
      AR = autre régimes
      TR = trimestres retenus au total

      Répondre à ce message

  • 33 Agirc-Arrco Contrôler ses droits avant le départ à la retraite Le 4 septembre 2018 à 15:31, par COUSINNE née RAVAUT

    Je suis en retraite depuis 2006.Depuis je travaille chez mon fils en tant que gérante non salariée. Nous payons l URSSAF .
    Je suis très étonnée que cette cotisation soit à fond perdu . Pourriez vous m expliquer svp
    Cordialement
    Andree COUSINNE

    Répondre à ce message

  • 33 Agirc-Arrco Contrôler ses droits avant le départ à la retraite Le 24 août 2018 à 18:03, par Michèle

    Bonjour

    Née en mai 1958, mon premier emploi a débuté le 31 mai 1977 pour finir le 16 juin 1977 (soit une quinzaine de jours).
    Puis je me suis retrouvée au chômage du 22 juin 1977 au 14 novembre 1977 (soit environ 5 mois) avant d’être embauchée à l’inspection du travail pour une durée de 6 mois.

    Comme la période de chômage du 22 juin 1977 au 14 novembre 1977 n’indiquait aucun point ARRCO sur mon relevé de carrière, j’ai donc demandé la régularisation et fournit tous les justificatifs de chômage.

    Aujourd’hui, par téléphone, la caisse Humanis me fait savoir que la période de chômage indiquée ne me rapportait aucun point ARRCO parce que les critères de la caisse complémentaire ne le permettaient pas. Aucune explication compréhensible ne m’a pas été fournie par l’interlocutrice.

    Je pensais qu’à l’issue d’un premier emploi, toute période chômage qui suivait, rapportait des points ARRCO ?

    Merci

    Répondre à ce message

  • 33 Agirc-Arrco Contrôler ses droits avant le départ à la retraite Le 20 août 2018 à 14:13, par plissonnier

    bonjour ,je fais actuellement mon dossier arcoo et il manque beaucoup d elements ; j ais ete remuneree pendant 10 mois par le cnasea en octobre 1995 lors d une formation et ais je droit a des points arcoo, du fait de cette formation et remuneration ? merci beaucoup pour votre reponse

    Répondre à ce message

  • 33 Agirc-Arrco Contrôler ses droits avant le départ à la retraite Le 14 août 2018 à 11:05, par MERLE

    bonjour
    j’ai fait ma demande de retraite et ayant travaillé en 1972 aux postes et télécommunication je viens de m’apercevoir que sur mes relevés il me manque six mois de retraite complémentaire - j’ai envoyé mes feuilles de paie à l’ircantec qui me demande un imprimé "état des services à valider auprès de mon employeur SP LYON MONTELIMAR CENTRE - seulement je n’arrive pas à trouver les coordonnées et je risque de perdre ces 6 mois - j’ai le numéro d’immatriculation de l’employeur mais je ne sais pas ou m’adresser pour en savoir plus - sauriez vous comment je dois procéder ? merci bc - Corrine

    Répondre à ce message

    • Le 15 août 2018 à 11:23, par Claude (CFDT Retraités)

      Votre question relève de la fiche 38.
      Je ne connais pas non plus votre employeur de 1972. Interrogez le bureau de poste de Montélimar.
      Insistez auprès de l’Ircantec que vos fiches de paie soient prises en compte, d’autant que les cotisations retraite complémentaire sont bien retirées sur votre salaire.
      Toutefois, je vous signale que la retraite complémentaire est obligatoire depuis janvier 1973.

      Répondre à ce message

      • Le 15 août 2018 à 14:27, par merle

        merci bc de votre réponse
        en fait sur mes feuilles de paie ce n’est pas détaillé - je pense n’avoir pas cotisé pour la complémentaire mais l’ircantec m’a informé que si je pouvais faire remplir le document demandé je pourrai prétendre à ces six mois - je vais donc m’adresser a la poste de montélimar et voir éventuellement comment faire et sinon tant pis cordialement Corrine

        Répondre à ce message

  • 33 Agirc-Arrco Contrôler ses droits avant le départ à la retraite Le 29 juillet 2018 à 03:30, par Bourgeois

    Bonjour,

    Je suis à la retraite depuis décembre 2017 et je perçois une pension estimée dans l’attente de finalisation de mon dossier.
    Ces derniers jours j’ai reçu un document "Carrière validée" concernant ma retraite complémentaire.
    Sur ce document ne figurent que les points ARRCO. En fait je déduit qu’il s’agit des points ARRCO car pour chaque période les points sont multipliés par 1,25130 (qui est la valeur du point ARRCO au 1er janvier 2018.

    Vais-je recevoir la suite c.a.d les points AGIRC plus tard ? ou bien ceux-ci ont été fondus avec les points ARRCO ?
    Merci de votre aide.

    gerard

    Répondre à ce message

    • Le 29 juillet 2018 à 10:15, par Claude (CFDT Retraités)

      Avant janvier 2019, il y a deux régimes séparés (voir fiche 36). Vous devriez avoir un relevé de la caisse Agirc où vous avez cotisé en dernier.

      Répondre à ce message

      • Le 29 juillet 2018 à 13:56, par Bourgeois

        Bonjour Claude,

        et merci de votre aide.
        Je vais donc patienter quelques jours, peut-être MalakofMederic traite-t-il l’ARRCO et l’AGIRC séparément.
        Encore une question y-a-t-il un délai pour faire une réclamation ?

        Répondre à ce message

  • 33 Agirc-Arrco Contrôler ses droits avant le départ à la retraite Le 14 juillet 2018 à 20:51, par BLEIN

    Bonjour,
    Je fais actuellement ma demande de retraite. J’ai été souvent hospitalisée, en arrêt maladie et au chômage durant ma carrière. En invalidité à 80% auprès de la MDPH
    et en 1ere puis 2eme Cat auprès de la CPAM, on me réclame à juste titre des justificatif de montant perçus pour les IJ et les notifications de paiement des ASSEDIC
    pour la période de 1984 à 2006. Un grand nombre me manque. Où puis-je me les procurer ( au niveau archives éventuellement...! ) afin de compléter mon dossier au mieux sinon je serai pénalisée sur le montant de ma retraite sans ces informations.
    Par avance, merci pour votre réponse car je suis très angoissée par le montant annoncé par les différents organismes de retraite. L’avenir me fait peur
    .

    Répondre à ce message

    • Le 14 juillet 2018 à 20:58, par Claude (CFDT Retraités)

      En principe on reçoit ces papiers et au moins une fois par an. Pour pouvoir vous attribuer les points indiqués fiche 35, la caisse a besoin de ces informations si elle ne les a pas reçues.

      Répondre à ce message

  • 33 Agirc-Arrco Contrôler ses droits avant le départ à la retraite Le 6 mai 2018 à 14:38, par AUBEL

    Bonjour,
    Dans le cadre de ma reconstitution de carrière de salarié de la production automobile je vous sollicite pour connaître le taux d’appel de la cotisation employeur de la caisse de retraite IRPSIMMEC pour les années comprises entre 1978 et 1989. A titre d’information et d’exemple le taux de ma cotisation salarié prélevée sur mon bulletin de salaire de 1982 était de 1,76 %, puis 1,84 % en 1983.
    En vous remerciant par avance pour la communication de ces informations, qui me permettront de valider les points obtenus pour le régime Arrco.
    Sincères Salutations

    Répondre à ce message

  • 33 Agirc-Arrco Contrôler ses droits avant le départ à la retraite Le 16 avril 2018 à 21:26, par Pierre

    Bonjour,
    1) Y a t il des possibilites d’affectation de points pour des périodes de travail ou de chômage indemnisées pour les emplois avant 1976 ?
    2) si oui de quelle maniere sont ils donnés.
    3) Y a t il aussi des affectations particulieres de points pour les périodes de travail avant 1973 pour les personnes de moins de 21 ans ?
    En vous remerciant de votre attention
    Pierre V

    Répondre à ce message

  • 33 Agirc-Arrco Contrôler ses droits avant le départ à la retraite Le 11 avril 2018 à 17:45, par CHARLET Magdeleine

    Bonjour,

    Je suis enseignante dans le même collège privé depuis 1982 et mon départ à la retraite est fixé au premier septembre 2018. J’ai consulté mon relevé de retraite complémentaire Agirc et Arrco.
    Il s’avère que de septembre 1982 à 1989, j’ai le détail annuel des points arrco et 0 points agirc , alors qu’à partir de 1989 jusqu’à 2016, j’ai le détail annuel des points arrco et des points agirc comme pour 1981 et jusqu’à septembre 1982 où j’ai travaillé dans un autre établissement.
    J’ai conservé toutes mes fiches de salaire. Pensez-vous que cela soit suffisant pour vérifier s’il y a bien eu cotisation pour ces années-là ?
    En l’absence de cotisation pour Agirc de 1982 à 1989, est-ce à moi de régulariser, à l’Etat qui est mon employeur ou à l’Ogec de mon établissement ?

    Je vous remercie vivement à l’avance de votre réponse.

    Répondre à ce message

    • Le 12 avril 2018 à 10:35, par Marie-Solange (CFDT Retraités)

      Les enseignants sous contrat ne cotisent le plus souvent en Agirc que depuis 1989. En effet, leur salaire étant inférieur au plafond, il ne pouvait pas être assujetti aux cotisations Agirc qui ne concernaient que la portion de salaire supérieure au plafond de la sécurité sociale. Depuis 1989, ils sont soumis au régime de la GMP, de ce fait ils cotisent ce qui leur accorde des points même si leur salaire est inférieur au plafond.
      Il est donc logique que vous n’ayez pas de points Agirc pour les périodes avant 1989 dans la mesure où vous n’avez pas cotisé pour ces périodes.

      Répondre à ce message

  • 33 Agirc-Arrco Contrôler ses droits avant le départ à la retraite Le 5 avril 2018 à 00:53, par basma

    le 4/4/ 2330 bonsoir ma mere agée de 67 ans touche une pension de reversion de 114 euros au mois de septembre elle a rempli le questionnaire des ressources et l’a envoyé a la carsat le 8 janvier2018 : ayant accedé par son espace personnel au site d’assurance retraite elle a reçu un message qui est le suivant:une reversion de service faite,suite du questionnaire de ressources, vous allez recevoir une nouvelle notification cela fait 3 mois quelle a reçu le message elle n’a reçu aucune notification et a chaque fois qu’elle consulte les 3 derniers payements sur le site sa pension est toujours la meme. voulez vous m’expliquer ce retard merci beaucoup pour votre aide

    Répondre à ce message

  • 33 Agirc-Arrco Contrôler ses droits avant le départ à la retraite Le 7 décembre 2017 à 17:10, par Kathleen

    Bonjour,

    J’essaie d’aider un ami à remplir sa demande de retraite, et vérifier le nombre de points attribués par AGR2 La Mondiale (Agirc et Arrco).

    Nos constats et questions à ce stade sont :

    1)Selon l’Estimation Indicative Globale » (de novembre 2017), la valeur annuelle du point Arrco au 01 Novembre 2016 = 1,25130 euro.

    Comment calculer la valeur d’un point (AGR2 La Mondiale / Agirc et Arrco) avant le passage à l’euro (soit entre 1982 et 2001) ?

    2) Selon un récapitulatif reçu fin-1995 (« Récapitulatif des Points Acquis dans L’entreprise ») :

    Le nombre total des points pour cette entreprise au 31/12/1995 est de 784 points (entre 1986 et 1995)
    Mais dans son « Estimation Indicative Globale » ( novembre 2017), le nombre de points attribuées sur la période est de 280 pts.

    Est-ce qu’une telle réduction (d’environ 500 points) est normale ?

    Merci à l’avance pour toute information à ce sujet,
    Cordialement,
    Kathleen

    Répondre à ce message

    • Le 8 décembre 2017 à 14:27, par Claude (CFDT Retraités)

      Le régime unique Arrco date de 1999. Tous les points des 32 régimes adhérent à l’Arrco ont été transformés en points du régime Arrco au millième d’euro près, donc sans perte. Si vous me demandez la valeur du point du régime en question en 1998, je peux vous le retrouver.

      Répondre à ce message

      • Le 9 février 2018 à 17:12, par ROBIN

        Bonjour

        je suis en train de préparer ma retraite, auriez-vous le salaire de référence de la caisse cipra pour l’année 1985 et le taux de conversion afin que je puisse recalculer mes points ?

        merci infiniment
        bien cordialement

        Répondre à ce message

        • Le 10 février 2018 à 10:39, par Claude (CFDT Retraités)

          CIPRA n’était pas un régime mais une caisse, et je n’ai que les valeurs des anciens régimes. Chaque année, l’employeur recevait une relevé pour chaque salarié, qu’il devait lui remettre.
          Les points de l’époque ont été convertis en 1999 au millième d’euro près en point points Arrco.

          Répondre à ce message

          • Le 10 février 2018 à 12:07, par ROBIN

            Bonjour,

            Merci beaucoup pour votre réponse, je me suis renseignée , c’est la cirrse. je ne connais pas le salaire de référence de 85 et celui de 86.
            Si vous les aviez, cela m’arrangerait bien.
            merci beaucoup

            Bien cordialement

            Répondre à ce message

            • Le 10 février 2018 à 14:52, par Claude (CFDT Retraités)

              Je n’ai pas trouvé de Cirrse dans la liste des régimes d’avant 1999.

              Répondre à ce message

              • Le 10 février 2018 à 19:08, par ROBIN

                Bonsoir

                Merci beaucoup pour votre réponse, en fait je crois que c’est prémalliance qui a fusionné avec la cirrse.

                merci encore pour votre réponse.

                bien cordialement,

                Répondre à ce message

                • Le 10 février 2018 à 22:38, par Claude (CFDT Retraités)

                  Ce n’est pas non plus un régime de l’époque. Votre caisse actuelle doit le savoir.

                  Répondre à ce message

                  • Le 11 février 2018 à 12:02, par ROBIN

                    Bonjour

                    Merci beaucoup pour votre réponse, je ne sais plus alors, c’était des emplois dans la restauration (cafeteria chiriac restauration casino...), peut-être pouvez-vous m’aiguiller sur les caisses pour les caisses de restauration de l’époque.

                    merci beaucoup
                    bien cordialement,

                    Répondre à ce message

                    • Le 11 février 2018 à 12:27, par Claude (CFDT Retraités)

                      La retraite complémentaire Arrco résulte de l’action syndicale avec des accords entreprise par entreprise, puis par branche et enfin accord national. Il y avait dans les années 80 environ 200 caisses de retraite et plus de 30 régimes. Après l’obtention de l’obligation pour tous les salariés, on construit pas à pas : le régime unique en 1999 et il reste 15 caisses actuellement.
                      Votre caisse de l’époque dépend soit de l’employeur, soit de la convention collective, pas de votre qualification.

                      Répondre à ce message

                      • Le 11 février 2018 à 19:38, par ROBIN

                        Bonsoir,
                        Je vais me renseigner et je reviens vers vous.

                        Encore merci pour vos réponses et très bonne soirée.

                        Répondre à ce message

                        • Le 12 février 2018 à 10:44, par robin

                          Bonjour Monsieur
                          je crois que c’est l’irsea après renseignements, il me faudrait le salaire de référence de 1985 et celui de 1986 et celui du 31/12/1998 pour trouver l’équivalent en points arrco au 01/01/1999.

                          merci beaucoup pour votre réponse et désolée de vous embêter.

                          Bien cordialement

                          Répondre à ce message

                          • Le 12 février 2018 à 23:20, par Claude (CFDT Retraités)

                            Désolé pas d’Irsea non plus dans la liste des régimes d’avant 1999.

                            Répondre à ce message

                            • Le 13 février 2018 à 19:37, par robin

                              Bonsoir Monsieur,

                              Merci encore pour votre réponse,
                              on m’a dit au tél que c’était l’unirs et on m’a donné le lien de l’arrco pour pouvoir trouver le salaire de référence (historique de la valeur du point).
                              donc l’unirs aurait récupéré prémalliance ?
                              je suis un peu perdue avec tout cela.

                              J’ai aussi des périodes de chômage avant 1990et je ne sais comment calculer les points de retraite complémentaire car il n’y avait pas de salaire journalier de référence à l’époque, m’a t’on dit.
                              Merci beaucoup et bonne soirée.

                              Répondre à ce message

                              • Le 14 février 2018 à 15:45, par Claude (CFDT Retraités)

                                Non, l’Unirs a été une première tentative de régime unique et de nombreuses caisses en faisait partie.
                                POur le chômage, lisez la fiche 35.

                                Répondre à ce message

                                • Le 15 février 2018 à 08:55, par robin

                                  Bonjour,

                                  Merci pour votre réponse et votre aide.
                                  je vais aller sur la fiche 35.

                                  Encore merci.
                                  Bien cordialement,

                                  Répondre à ce message

      • Le 3 avril 2018 à 19:00, par nathalie

        Bonjour,
        J’ai cotisé à la CPPOSS de juin 1982 à décembre 1993.Sur mon relevé ARRCO apparait une période globale.Depuis 2016, je me bats pour obtenir le détail année par année ainsi que le prix d’achat du point cpposs et le taux de conversion par l’arrco, en vain ! Je peux déjà constater qu’une période n’a pas été prise en compte puisque la date de début qui est indiquée est erronée (et l’arrco ne peut rien faire...).Peut -être pourriez-vous me fournir les salaires de référence de la cpposs à cette époque ? J’ai vu que Claude avait pas mal d’information sur les anciens régimes.
        Merci de votre attention.
        cordialement
        nathalie

        Répondre à ce message

        • Le 3 avril 2018 à 22:24, par Claude (CFDT Retraités)

          La quasi faillite de la Cpposs a entrainé un accord directions-syndicats transférant presque tous les droits à une caisse du régime Arrco. Les autres droits ont été transféré à la Capssa. Ce n’est pas un ancien régime interne à l’Arrco mais un régime qui pensait faire tout seul mieux qu’avec les autres.

          Répondre à ce message

  • 33 Agirc-Arrco Contrôler ses droits avant le départ à la retraite Le 29 mars 2018 à 13:28, par domage

    cicas me demande des documents pour ma retraite mais je les aient égarés que faire tout en sachant que je leur ai déjà envoyé en 2013

    Répondre à ce message

  • 33 Agirc-Arrco Contrôler ses droits avant le départ à la retraite Le 26 mars 2018 à 16:53, par Bernard Dormoy

    Bonjour
    L’an passé j’ai fait procéder à la régularisation de mon relevé de carrière du régime général en vue de ma retraite que je prendrai au 01-12-2018, ayant 62 ans le 29 novembre 2018 et plus de trimestres que nécessaire. Les trimestres et années manquants ont été ajoutés mais les points ARRCO de ces années régularisées sont toujours à zéro. Pourquoi la régularisation n’est-elle pas automatique ? ARRCO est pourtant le régime complémentaire de base du régime général, non ?
    D’autre part, si je pars le 30 novembre 2018, est-ce que cette année 2018 va compter dans "les 25 meilleures années" si mon salaire des 11 mois travaillés est supérieur aux 12 mois des autres années ? Ou bien ne sont prises en compte que les années civiles complètes ? Je ne comprends pas bien.
    Merci infiniment de vos précieux conseils.

    Répondre à ce message

    • Le 26 mars 2018 à 18:03, par Claude (CFDT Retraités)

      Il faut faire le même travail de régularisation à l’Arrco (allez dans un Cicas). Il est complémentaire sans le sens où il vient en plus de la retraite de base qui a été considérée comme insuffisante par les syndicats et ont don obtenu par des accords un meilleur retraite.

      Répondre à ce message

    • Le 27 mars 2018 à 05:04, par P-O

      @ Bernard Dormoy

      Bonsoir,

      est-ce que cette année 2018 va compter dans "les 25 meilleures années" si mon salaire des 11 mois travaillés est supérieur aux 12 mois des autres années ?
      NON,elle ne rentrera pas dans le calcul du SAM.
      Ou bien ne sont prises en compte que les années civiles complètes ?
      OUI.Par contre vous aurez des points de retraite complémentaire attribués pour 2018.

      Votre intérêt est de partir au 01/01/2019 si vous voulez que cette année soit prise en compte pour le SAM.En outre,vous n’aurez en partant le 01/01/2019,aucune minoration sur vos retraites complémentaires car vous êtes né en 1956.

      Répondre à ce message

      • Le 28 mars 2018 à 02:20, par Bernard Dormoy

        Merci pour vos réponses, à Claude aussi.
        Vos informations sont plus rapides et complètes que celles obtenues via les caisses concernées !!!
        Merci encore

        Répondre à ce message

  • 33 Agirc-Arrco Contrôler ses droits avant le départ à la retraite Le 18 mars 2018 à 07:04, par Avy

    Bjr voilà je suis à la retraite depuis le 1er janvier 2018 et en tout avec les complémentaire jetouche 1050 par mois ayant commencé à travailler à 16ans .4enfants toujours travailler .chomage. mairie en tout et pour tout..je suis partis à la retraite à 64ans et 9 mois je comprends pas cette petite retraite ma soeur qui n’a pratiquement pasbcp travaille touche 750euro avec 3enfants je comprends pas merci de me répondre. Cordialement.

    Répondre à ce message

  • 33 Agirc-Arrco Contrôler ses droits avant le départ à la retraite Le 5 mars 2018 à 22:19, par violaine

    Bonjour

    est-il vrai que si l’on constate des erreurs sur son relevé de points et qu’il manque des points de chômage avant 1999, et que l’on demande la rectification l’arrco applique la nouvelle réglementation en vigueur ?
    de même pour la maladie avant 2000, si des périodes sont manquantes, et que l’on demande la rectification, ils appliquent aussi la nouvelle règlementation ? (qui est sûrement plus défavorable) ,
    Merci bien

    Cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 5 mars 2018 à 22:34, par Claude (CFDT Retraités)

      Non, les règles applicables sont celles en vigueur au moment de l’achat de points par les salariés. Le principe est que l’attribution de points gratuits ne soit pas plus favorable que l’achat de poins par des cotisations. Si on augmente le prix d’achat du point, un salarié obtient moins de points avec la même cotisation. Cette règle sera appliquée aussi aux points gratuits (de solidarité).
      Normalement, tous les points gratuits obéissent aux même règles. Et ce sujet relève de la fiche 35.

      Répondre à ce message

      • Le 6 mars 2018 à 12:38, par violaine

        Bonjour
        Merci bien pour votre réponse.
        je ne sais pas si je me suis bien expliquée.
        je ne suis pas encore en retraite et il me semble que des erreurs de calcul ont été commises pour le calcul des points
        je voudrais les faire rectifier mais on téléphone on m’a dit que si je les faisais rectifier je serai perdante car ils seraient obligés d’appliquer la nouvelle règlementation pour le calcul des points chômage et maladie, c’est à dire avec le sjr pour le chomage et avec la nouvelle réglementation pour la maladie.

        merci bien

        Répondre à ce message

        • Le 7 mars 2018 à 12:21, par Claude (CFDT Retraités)

          La réglementation n’ayant pas changé, cela signifie qu’à tout moment elle peut être appliquée si la caisse ne l’a pas correctement appliquée (ce qui arrive). Lisez la fiche 35 et son forum.

          Répondre à ce message

          • Le 7 mars 2018 à 21:33, par violaine

            Bonsoir

            Merci infiniment pour votre message.
            je vais aller voir le forum sur la fiche 35 mais on m’a dit au tél que s’il y avait une erreur, ils allaient appliquer la nouvelle méthode de calcul pour les points manquants de chômage avant 1997, d’ailleurs c’est écrit dans la règlementation de l’arrco :

            Les modalités de calcul de droits sur la base du SJR sont applicables aux périodes de chômage indemnisées à compter du 1er janvier 1997, y compris pour les chômeurs en cours d’indemnisation à cette date.

            Ces modalités s’appliquent également aux périodes indemnisées avant le 1er janvier 1997 lorsque les droits n’ont pas été calculés selon des règles antérieures et que les informations figurent dans la base chômage (cf. VII.3.1.5 Preuves) ."

            merci et bonne soirée

            Répondre à ce message

            • Le 7 mars 2018 à 21:43, par Claude (CFDT Retraités)

              La menace du recalcul est surprenante. La réglementation peut être appliquée à tout moment.

              Répondre à ce message

              • Le 8 mars 2018 à 18:03, par violaine

                Bonsoir

                Encore merci pour votre réponse,
                alors je ne sais pas, bon on verra bien

                merci encore pour votre disponibilité

                Répondre à ce message

            • Le 12 mars 2018 à 11:27, par P-O

              @violaine

              Bonjour,

              Ces modalités s’appliquent également aux périodes indemnisées avant le 1er janvier 1997 lorsque les droits n’ont pas été calculés selon des règles antérieures et que les informations figurent dans la base chômage
              OUI,mais plusieurs réserves.
              Les points attribués sur la base du SJR doivent avoir une correspondance avec les points attribués antérieurement au titre du chômage.
              En outre l’attribution des points chômage avant 1997 étant calculée sur l’année la plus favorable N-1 OU N-2,la correspondance avec le SJR n’est pas acquise
              Enfin l’indemnisation au titre de l’A-U-D en vigueur de 1992 à 2001 a pour conséquence que le SJR communiqué par pole emploi n’est pas souvent le SJR d’origine ce qui a pour conséquence que les points attribués ne sont pas calculés sur le SJR.

              Répondre à ce message

              • Le 13 mars 2018 à 13:32, par violaine

                Bonjour
                En effet, je n’avais pas vu que vous aviez répondu.

                Je vous remercie beaucoup pour toutes vos précisions.
                Donc si j’ai bien compris : si on est au chômage en cours d’année avant les années 97 par exemple

                j’ai travaillé du 15 nov 95 au 15 mai 96 chez le même employeur et que je me trouve au chômage le 16 mai jusqu’à la fin de l’année les points de chômage sont-ils calculés par rapport à la période du 15 nov 95 au 15 mai 96 ou du 15 nov 95 au 31 déc 95 ou bien du 01 janvier 96 au 15 mai 96 ?
                D’autre part je n’ai bien compris :
                Les points attribués sur la base du SJR doivent avoir une correspondance avec les points attribués antérieurement au titre du chômage.

                Encore merci pour votre disponibilité et votre aide.

                Répondre à ce message

                • Le 14 mars 2018 à 02:38, par P-O

                  @ violaine

                  Bonsoir,

                  j’ai travaillé du 15 nov 95 au 15 mai 96 chez le même employeur et que je me trouve au chômage le 16 mai jusqu’à la fin de l’année
                  Ils sont calculés par année civile donc dans votre cas,il y aurait une addition de points. :
                  1) des points cotisés de par votre activité du 01/01/1996 au 15/05/1996.
                  2) des points chômage après la fin de la période de carence ASSEDIC (pole emploi) correspondant à ceux acquis par votre activité professionnelle du 15/11/1995 au 31/12/1995 et proratisés. ( jours indemnisés 1996 ASSEDIC/ 365).

                  Les points attribués sur la base du SJR doivent avoir une correspondance avec les points attribués antérieurement au titre du chômage.
                  L’A-U-D ( allocation unique dégressive ) versée par les ASSEDIC induisait un SJR transmis aux caisses de retraites en diminution à chaque changement de palier d’indemnisation ce qui ne correspondait plus au nombre de points cotisés attribués antérieurement.Ceci est valable à compter du 01/01/1997 date à laquelle l’attribution des points s’est faite par rapport au SJR.

                  Répondre à ce message

                  • Le 15 mars 2018 à 12:08, par violaine

                    Bonjour

                    Mille fois merci pour toutes vos précisions, votre forum est fort intéressant et vous êtes plus à même de répondre aux questions que les caisses de retraite complémentaire.
                    bravo !!!

                    bonne journée

                    Répondre à ce message

  • 33 Agirc-Arrco Contrôler ses droits avant le départ à la retraite Le 5 mars 2018 à 16:09, par LECONTE

    Bonjour,
    J’ai obtenu une attestation carrière longue au 1er aout 2017, j aurai 62 ans le 29 juillet 2019, aurai je la décote de 10 % si je prends ma retraite en 2019 ?
    De plus jai réclamé à humanis des points de chômage non comptabilisés. Il m’a été répondu pratiquement un an plus tard que ma période de chômage de 80 à 82 ne précise pas de date de rupture de contrat, ni à quel employeur se rapporte cette période. Or javais démissionné de mon emploi à la suite de mon mariage en 1980. Que puis je faire pour faire rajouter ces points de périodes de chomage indemnisées sachant que je leur ai adressé tous mes decomptes de paiement assedic. humanis m’a répondu que cette période serait revue à la constitution de mon dossier de retraite... je ne comprends pas pour quelle raison reporter ce problème sachant que humanis met des mois à repondre aux problèmes posés.
    Merci par avance pour votre réponse.

    Répondre à ce message

    • Le 6 mars 2018 à 11:50, par Claude (CFDT Retraités)

      Vous vous êtes arrêté à cette fiche alors que les fiches répondent à vos questions.
      1. Si vous avez droit à la retraite anticipée en 2018, vous ne serez pas concerné par les 10% (voir fiche 36).
      2. Si vous avez des décomptes Assedic et que cette période figure sur votre relevé de carrière de l’assurance retraite, cela suffit pour le régime complémentaire Arrco (fiche 35).
      3. Il est fréquent que tout soit traité au moment de la liquidation de la retraite, cela diminuerait les frais de gestion. La possibilité de faire modifier des droits ne s’arrête pas à la retraite.

      Répondre à ce message

  • 33 Agirc-Arrco Contrôler ses droits avant le départ à la retraite Le 15 février 2018 à 19:20, par RODRIGUES

    la pro btp me demande l’attestation annuelle des assedic ou de pole emploi de 1998 à 2002 avec le salaire de référence pour valider mes périodes de retraite complémentaire..Le pole emploi dit que tout a été fourni aux caisses cnav et arrco mais le pole emploi ne peut pas fournir ces documents car ils disent que c’est trop vieux ,nous nous battons depuis septembre 2017, aucune réponse positive de leur part.

    Répondre à ce message

    • Le 15 février 2018 à 21:28, par Claude (CFDT Retraités)

      Votre question relève de la fiche 35.
      Adressez-leur une copie de votre relevé de l’assurance retraite montrant que la période a été validée pour chômage.

      Répondre à ce message

  • 33 Agirc-Arrco Contrôler ses droits avant le départ à la retraite Le 14 février 2018 à 18:10, par Chani

    Bonjour,

    je suis en train de contrôler mes relevés de point AGIRC-ARRCO et il manque une période travaillée en 1969.
    J’ai retrouvé mes BS mais je constate qu’à l’époque l’employeur n’a pas cotisé pour la complémentaire et cette période figure bien sur le RIS de la CNAV.

    J’ai lu que les cotisations aux complémentaires n’était pas obligatoire avant 1976 mais que sous certaines conditions des points pouvaient être attribués.

    Pensez-vous que cette période puisse m’ouvrir droit à des points AGIRC ?

    Je vous remercie de votre réponse.

    Chani.

    Répondre à ce message

  • 33 Agirc-Arrco Contrôler ses droits avant le départ à la retraite Le 12 février 2018 à 17:36, par Guichard

    Bonjour,
    je constate qu’en 1998 j’avais 5795 points en 2002 je n’ai plus que 3193 points, est ce normal de perdre plus de 2000 points. L’année précédent mon départ à la retraite j’etais en mi temps thérapeutique comment est calculé cette année là pour la retraite. Avec la convention 66 j’ai reçu une prime de départ de 6 mois de mon salaire , je crois avoir reçu moins que ce que je pensais recevoir comment est calculé cette prime.

    Répondre à ce message

    • Le 12 février 2018 à 21:02, par Claude (CFDT Retraités)

      Ce sujet est expliqué au point 5 de la fiche ci-dessus.
      La valeur du point de l’ancien régime est différente du nouveau régime unique Arrco qui a commencé par un euro, soit 6,55957 francs. La conversion a été faite avec 4 chiffres après la virgule, donc sans aucune perte ou gain pour les salariés affiliés. Au final la valeur de vos 5795 points était la même que les 3193 Arrco.

      Répondre à ce message

  • 33 Agirc-Arrco Contrôler ses droits avant le départ à la retraite Le 11 février 2018 à 21:17, par IJ

    bonjour

    ces 5 dernieres années je travaillais à 90% avec un salaire à 90% supérieur au plafond de la secu
    devais je cotiser pour la retraite de base sur 90% du plafond de la secu ou sur tout le plafond de la secu ?

    merci de votre aide
    cordialement

    Répondre à ce message

  • 33 Agirc-Arrco Contrôler ses droits avant le départ à la retraite Le 17 janvier 2018 à 11:56, par marine

    bonjour
    sur mon relever de retraite complémentaire ARRCO de 1975 à1988 le total des points et de 241
    j’ai retrouvée un décompte du RIPS décompte de points retraite pour l’exercice de 1980 le total des points est de 580
    et j’ai aussi des décomptes de points de IRCI
    es que c’est normal
    que dois je faire
    merci

    Répondre à ce message

    • Le 17 janvier 2018 à 12:36, par Claude (CFDT Retraités)

      Lors de la création du régime unique Arrco en 1999, la valeur des points des précédents régimes ont été convertis en points Arrco au millième d’euros près. Comme le point Arrco a commencé avec une valeur de un euro, le nombre de points a diminué mais pas les droits à la retraite en valeur.

      Répondre à ce message