UNION CONFÉDÉRALE CFDT DES RETRAITÉS

D. Retraites Complémentaires


31 Agirc-Arrco et Ircantec Pourquoi des retraites complémentaires ?


La retraite complémentaire existe parce que le régime de base créé en 1945 prévoit une retraite trop basse et exclut le salaire au-dessus du plafond. Ce sont les deux raisons à la création d'abord de l'Agirc, puis de l'Arrco et de l'Ircantec. Les salariés voulaient conserver un niveau de vie proche lors du départ en retraite.

Mise à jour :
- suite à la création du régime unique Agirc-Arrco en janvier 2019.

1. Pourquoi une retraite complémentaire ?

La retraite complémentaire a été instaurée pour pallier les insuffisances de la retraite de base du régime général créée en 1945.
Première carence, la retraite de base représentait alors 40 % seulement du salaire moyen. Personne n’avait droit à une retraite correcte.
Deuxième carence, il n’y avait pas de retraite au-dessus du plafond de la sécurité sociale.
Faute de faire aboutir toutes leurs revendications dans le régime général, les syndicats obtiendront la création de régimes de retraite complémentaire à ce régime général.
D’abord des accords d’entreprise, puis des accords dans les branches professionnelles et, enfin, des accords nationaux interprofessionnels ont permis cette généralisation.
Il a fallu plus de vingt années d’actions syndicales pour aboutir à la retraite complémentaire légalement obligatoire pour tous sous le plafond.

2. L’Agirc créée pour le salaire des cadres au-dessus du plafond

Si tous les salariés bénéficient du régime général, seule la partie du salaire en dessous du plafond de la sécu sert à calculer le revenu de remplacement.
La convention collective interprofessionnelle pour les cadres de l’industrie et du commerce du 14 mars 1947 crée l’Agirc. Signé par le patronat et les syndicats, cet accord crée un régime de retraite complémentaire pour la partie du salaire dépassant le plafond : c’est un régime par répartition, par points et par gestion paritaire.
Dès le départ, s’il y a des caisses différentes selon les branches, il n’y a qu’un seul régime, donc une seule valeur et un seul prix d’achat du point.

3. L’Arrco pour tous en complément du régime général

La retraite du régime général apparaît limitée dès sa création : 40 % puis 50 % de l’ancien salaire sont considérés comme insuffisants. Les syndicats agissent dans les entreprises et branche par branche, pour créer des régimes complémentaires. Ils s’efforceront ensuite de les fédérer, d’abord dans l’Unirs, puis après un accord interprofessionnel, en 1961, dans l’Arrco. Il faudra attendre une loi de 1972 pour étendre à tout le secteur privé l’obligation de cotiser à un régime complémentaire de retraite. Un accord de 1973 affilie tous les cadres à un régime Arrco pour la partie du salaire sous le plafond.
Chaque caisse de retraite complémentaire créée par un accord de branche ou d’entreprise forme un régime propre. Par la suite, l’Unirs forme la première tentative d’avoir un régime unique. La création de l’Arrco ne réglera pas ce problème en conservant plus de 40 régimes différents, donc avec chacun sa propre valeur du point. C’est par un accord de 1993 qu’est mis en place, en 1999, un régime unique pour l’Arrco.

Bon à savoir

Outre-mer

Les salariés des Dom, de Saint-Pierre-et-Miquelon, de Nouvelle-Calédonie et de la principauté de Monaco sont également acceptés dans les régimes complémentaires, avec des conditions particulières.

4. Le régime unifié Agirc-Arrco à partir de 2019

Depuis 1996, les régimes de retraite complémentaires Agirc et Arrco n’auront de cesse de rapprocher leurs réglementations et donc les droits des salariés.

Ce processus aboutit à l’accord du 30 octobre 2015 décidant de créer un régime unique. L’accord du 16 novembre 2017 le complète pour organiser au mieux la fusion des deux régimes. Au 1er janvier 2019 est mis en place le régime unifié Agirc-Arrco.

Comme avant, tous les salariés (cadres ou non cadres) cotisent sur la tranche de salaire sous le plafond à l’identique. Avec cette réforme, sur la tranche 2 du salaire, soit de 1 à 8 plafonds les salariés non-cadres cotiseront autant que les cadres. Il n’y a plus de différence selon le statut mais seulement en fonction du plafond pour obtenir une retraite de base.

5. L’Ircantec pour les non-titulaires des fonctions publiques

Le régime de retraite des fonctionnaires ne couvre pas les agents non-titulaires (contractuels, vacataires, auxiliaires). Si ceux-ci dépendent bien du régime général pour la retraite de base, ils ne sont pas concernés par les accords entre patronat et syndicats, leurs employeurs ne faisant pas partie des syndicats patronaux. Mais ces salariés sont confrontés aux mêmes problèmes d’insuffisance de la future retraite.

Ainsi, dès 1949, est créée l’Ipacte, pour les cadres non-titulaires du secteur public et en 1960, l’Igrante pour les non-cadres non-titulaires, toujours du secteur public. En 1971, est créée l’Ircantec, par fusion de l’Ipacte et de l’Igrante. L’Ircantec couvre les cadres et les non-cadres et s’ouvre aux personnels à temps partiel des administrations, des services et établissements publics de l’État, des départements et des communes.

En 1973, l’adhésion devient obligatoire pour les non-titulaires des établissements publics à caractère industriel et commercial, des organismes d’intérêt général à but non lucratif dont le financement est principalement assuré par des fonds publics, et pour les fonctionnaires titulaires à temps non complet (temps partiel imposé de moins de 31 heures 30), car ne relevant pas de la CNRACL (Caisse nationale de retraite des agents des collectivités locales).

Les fonctionnaires titulaires n’ayant pas 15 ans de service sont exclus du régime spécial de retraite jusqu’en 2010. Depuis 2011, la durée minimum est ramenée à 2 ans. Ces « titulaires sans droits », comme on les appelle, sont affiliés pour la retraite au régime général et à l’Ircantec.

L’Ircantec forme une caisse et un régime uniques pour les non-titulaires depuis sa création avec un taux de cotisations sous le plafond et un autre au-dessus.

Initialement, le critère d’affiliation à l’Ircantec reposait la nature juridique de l’employeur, soit les employeurs publics.

Depuis janvier 2014, l’Ircantec s’adresse aux personnels en fonction de la nature juridique de leur contrat de travail. Les agents contractuels de droit public sont obligatoirement affiliés à l’Ircantec. Les autres sont affiliés à l’Agirc-Arrco. Pour plus de détails lire le point 7.

6. Une gestion paritaire dans le privé et une gestion déléguée dans le public

Fruit de l’action des organisations syndicales, l’Arrco et l’Agirc sont des régimes conventionnels par répartition institués par accord entre le patronat et les confédérations syndicales de salariés.

Le choix de la technique de répartition leur a permis de valider gratuitement les périodes non cotisées avant leur création ou leur généralisation. L’Arrco et l’Agirc sont gérées paritairement, c’est-à-dire à égalité de représentants entre les organisations patronales (Medef, CGPME et UPA) et les confédérations syndicales (CFDT, CFTC, CGC, CGT et CGT-FO).
Les cotisations, les droits à pension et l’âge de départ en retraite sont, eux, fixés par des accords.

L’Ircantec est un régime réglementaire (décret 70-1277 du 23 décembre 1970 actualisé). C’est un régime obligatoire, c’est-à-dire qu’il s’applique, à titre obligatoire, à une catégorie d’employeurs juridiquement définie. Le régime regroupe les cadres et les non-cadres. C’est un régime complémentaire par points, qui fonctionne selon le principe de la répartition. La caisse Ircantec est gérée par la Caisse des dépôts et consignations, comme d’autres régimes de retraite publics.

7. Nouvelle répartition des salariés entre Agirc-Arrco et Ircantec

La loi de réforme des retraites de janvier 2014 apporte une clarification des critères d’affiliation des salariés entre les régimes Ircantec et Agirc-Arrco.

Avant la réforme, le statut de l’employeur constituait le critère d’affiliation :
- les employeurs relevant du droit public relèvent de l’Ircantec ;
- les employeurs de droit privé relèvent de l’Arrco et l’Agirc.
En pratique, il y avait de nombreuses exceptions à ce principe.

Depuis 2017, l’affiliation dépend de la nature juridique du contrat de travail :
- les agents contractuels de droit public sont affiliés à l’Ircantec ;
- les salariés relevant d’un contrat de droit privé sont affiliés à Agirc-Arrco.

Les droits acquis sous le régime antérieur au changement seront maintenus.
Les salariés déjà affiliés à un régime de retraite complémentaire avant 2017 conservent leur affiliation jusqu’à la rupture de leur contrat de travail.

Bon à savoir

Contrats aidés et retraite complémentaire ?

Les salariés embauchés dans le cadre d’un contrat de travail aidé seront affiliés en fonction de la nature juridique de l’employeur. Pour une personne morale de droit public à l’Ircantec, et pour une personne morale de droit privé à l’Agirc-Arrco.

Poser une question

488 messages
modération a priori

La réponse à votre question sera apportée par un militant retraité bénévole... Merci de lire la fiche avant de poser une question...

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

  • 31 Agirc-Arrco et Ircantec Pourquoi des retraites complémentaires ? Le 27 novembre à 10:19

    Bonjour, je pars à la retraite le 1er janvier 2023. Je suis fonctionnaire (administrateur des Postes et Télécommunications) détaché en tant que salarié (article 29.5). Je pouvais partir avec toutes mes annuités au 1er avril 2021. De fait je surcote depuis cette date et ce jusqu’au 31.12.2022. J’ai fait ma demande de départ en juillet 2022. Mon dossier est toujours à l’étude au sein de la Carsat. De plus quand je vais sur le site de l’Ircantec, il m’est annoncé qu’il manque des pièces à mon dossier qui par ailleurs ne m’ont jamais été demandées. Pouvez vous me dire la relation qui existe entre la Carsat et l’Ircantec et quelles actions me recommanderiez vous afin de débloquer cette situation ? Je vous remercie bien sincèrement. Jean-Pierre Pérez

    Répondre à ce message

    • Le 27 novembre à 10:32

      Chaque caisse de retraite est indépendante. Si vous avez effectué votre demande en ligne, il faut vérifier en ligne auprès de chaque caisse. Écrivez en ligne à l’Ircantec pour demander quelles pièces manquent.
      Toutefois, s’ils attendent la notification pour savoir si vous avez droit à la retraite avec décote ou avec surcote, ils pourront le voir dans un un fichier commun.

      Répondre à ce message

  • 31 Agirc-Arrco et Ircantec Pourquoi des retraites complémentaires ? Le 26 novembre à 11:02

    Bonjour,
    Un décret du 3/11/1994 incluant désormais les périodes de CES dans la retraite complémentaire et le chômage qui reprend après, ne sont pas du tout pris en compte par l’AGIRC Arrco.
    Je me bats depuis le début de mon dossier retraite en 2020 pour faire valoir ce droit.
    Comment puis je faire condrètement ?
    Bien cordialement,
    Mme Nicolas

    Répondre à ce message

  • 31 Agirc-Arrco et Ircantec Pourquoi des retraites complémentaires ? Le 18 novembre à 17:56

    J’ai reçu 2 formulaires à remplir par l’ircantec et agirc-arrco pour ma demande de retraite, est-ce que j’envoie les deux ou 1, et les pièces jointes au 2 ? Merci

    Répondre à ce message

  • 31 Agirc-Arrco et Ircantec Pourquoi des retraites complémentaires ? Le 12 novembre à 12:49

    Sur mon relevé de carrière il est marqué que j ai droit à une retraite complémentaire ircantec et je viens de recevoir ma première pension ou elle n apparaît pas que faut t il contacter ? Merci pour votre réponse

    Répondre à ce message

  • 31 Agirc-Arrco et Ircantec Pourquoi des retraites complémentaires ? Le 28 octobre à 21:53

    Pourquoi l.ircantec qui est une caisse de retraite complémentaire n’applique t.elle pas l’augmentation de 5,12% comme l,arcoo et l,agirc . Les retraites de l ircantec sont ainsi défavorisées le taux de 4% étant celui de la retraite de base de laCNAV il s.agit donc d.une perte du pouvoir d.achat en période d.inflation à plus de 6%.Nos administrateurs devraient contester cette décision. Merci de me répondre

    Répondre à ce message

  • 31 Agirc-Arrco et Ircantec Pourquoi des retraites complémentaires ? Le 17 octobre à 08:41

    Je vais partir à la retraite et cotisant ircantec je me rends compte que je n aurai pas assez de points (2898) pour percevoir ma rente tous les mois. Avec les difficultés de pouvoir d achat comment se fait il qu’ il me faudra attendre un trimestre pour percevoir ma rente. Combien de personnes sont en difficultés financières tous les mois à cause d un système qui ne bouge pas depuis des décennies ? Les fonctionnaires qui gèrent l ircantec ne sont pas sensibilisés par cette injustice ? Après il est vrai qu’ à leur départ à la retraite ils auront largement cotisé au delà des 2999 points . Du coup c est peut être pas leur problème .

    Répondre à ce message

    • Le 17 octobre à 18:36

      Votre question relève de la fiche 39. La valeur du point annuel étant de 0,51 €, si la retraite n’est pas mensuelle c’est parce que le montant est trop faible. Ce ne peut pas être votre complémentaire principale avec si peu de points.

      Répondre à ce message

  • 31 Agirc-Arrco et Ircantec Pourquoi des retraites complémentaires ? Le 22 juillet à 15:50

    Bonjour,
    J’aimerais savoir si l’ARRCO a adressé ma notification de retraite complémentaire datée du 18 décembre 2015 ainsi que le décompte de paiement daté du 15 décembre 2015, dans le cadre des actions coordonnées visant notamment à l’amélioration du service aux assurés et du dispositif de signalements réciproques du dépôt d’une demande de retraite personnelle.
    Merci

    Répondre à ce message

    • Le 22 juillet à 23:24

      Je ne comprend pas la question.

      Répondre à ce message

      • Le 29 juillet à 10:51

        Bonjour,
        J’aimerais savoir en quoi consiste exactement le signalement réciproque entre la Carsat et l’Arrco rendu obligatoire par la circulaire 2015-50 du 28 octobre 2015 : Depuis juillet 2012, la Cnav et les régimes complémentaires Agirc et Arrco ont mis en place un dispositif de signalements réciproques du dépôt d’une demande de retraite personnelle.
        Et donc ma question est : lors de ce signalement réciproque quelles données ont été exactement échangées et est-ce que l’Arrco a envoyé à la Carsat la confirmation que j’avais obtenu une retraite complémentaire après ce signalement. Lors de ma demande de retraite de base auprès de la Carsat qui a eu lieu en 2015 et obtenue le 1er janvier 2016, celle-ci prétend ne pas avoir été mise au courant que j’avais également obtenu une retraite complémentaire de l’Arcco au 1er janvier 2016.
        Il existe deux répertoires qui collectent et échangent nos données : RNCPS et EIRR, auxquels les assurés et retraités n’ont malheureusement pas accès mais dans lesquels nous avons tous un compte personnel numéroté avec notre NIR (numéro de sécurité sociale).
        Merci.

        Répondre à ce message

        • Le 29 juillet à 21:24

          Ces répertoires ont été créés pour lutter contre la fraude, nous dit-on. Ils sont consultables par des personnes autorisées à cet effet.
          Le signalement ne concerne que la demande de retraite pour éviter que des salariés oublient de demander une retraite à laquelle ils ont droit.

          Répondre à ce message

        • Le 2 août à 18:51

          Merci Claude.

          Répondre à ce message

        • Le 13 octobre à 22:58

          Bonjour,
          J’ai exactement le même problème que vous, et à peu près pour les mêmes périodes.
          J’ai engagé une procédure auprès du Tribunal administratif et j’attend une audience.
          Pouvons-nous échanger à ce sujet ?

          Cordialement.

          Répondre à ce message

          • Le 14 octobre à 10:01

            Ni l’Agirc-Arrco, ni l’Assurance retraite relèvent du tribunal administratif. La sécurité sociale est un bien commun et les litiges relèvent du tribunal judiciaire.

            Répondre à ce message

            • Le 14 octobre à 15:46

              Merci d’avoir corrigé, effectivement c’est le pôle social du tribunal judiciaire.

              Répondre à ce message

              • Le 14 octobre à 16:10

                Précision : Attention à la procédure et le recours en retraite complémentaire (AGIRC-ARRCO se traite différemment. Lisez la fiche 5

                Répondre à ce message

                • Le 14 octobre à 17:24

                  Ma démarche ne concerne que la CNAV qui prétend ne pas avoir été informée de l’obtention de ma retraite complémentaire.
                  Or conformément à la circulaire 2025-50, la CNAV a été informée par le signalement ARGIRC ARCCO car à deux reprise en 1 mois la CNAV m’a demandé le montant de ma retraite complémentaire pour déterminer le montant de la réversion.
                  Il en était de même pour la retraite CIPAV, prétendant que je ne l’avait pas informée alors que j’avais renvoyé le formulaire de non-acquisition de nouveaux droits précisant j’avais une retraite de la CIPAV à ce jour et que le dossier était en cours de traitement. J’avais informé la CNAV un mois auparavant que la CIPAV demandait ma notification de retraite CNAV ou le relèvé définitif de carrière pour traiter mon dossier.
                  Donc en 2018 la CNAV a revu la date de cristallisation et m’a réclamé un trop-perçu de 8 152 euros précisant que ce trop-perçu m’avait été notifié auparavant. Or cette notification n’AVAIT PAS ETE EMISE et la CNAV depuis 2018 n’a jamais effectué de démarches pour récouvrir ce trop-perçu.

                  Répondre à ce message

  • 31 Agirc-Arrco et Ircantec Pourquoi des retraites complémentaires ? Le 7 octobre à 09:41

    Est-ce que je peut envoyer les documents ircantec et agirc_arrco dans une même enveloppe ?

    Répondre à ce message

  • 31 Agirc-Arrco et Ircantec Pourquoi des retraites complémentaires ? Le 28 septembre à 11:24

    bonjour,
    l’ircantec m’a attribue une petite retraite versée en une seule fois , le taux de 78% par anticipation avec decote ,
    est-ce possible d’avoir un taux plein pour inaptitude ( comme pour la retraite du secteur privé) ??

    Répondre à ce message

    • Le 28 septembre à 22:06

      Votre question relève de la fiche 39.
      Vous avez droit au taux plein à 62 ans, quelle que soit la durée d’assurance, dans les situations suivantes reconnues par le régime général ou agricole de sécurité sociale :
      - agents reconnus inaptes au travail par la sécurité sociale.
      - agents dont la pension d’invalidité est remplacée par une pension d’inaptitude.
      - agents admis à bénéficier d’une retraite anticipée au titre d’une incapacité permanente.
      - anciens combattants et prisonniers de guerre, titulaires d’une pension sécurité sociale attribuée à ce titre.
      - ouvrières mères de familles, bénéficiaires d’une pension de sécurité sociale attribuée en cette qualité.
      - affiliés handicapés (art L351-8 point 1 ter du code de la sécurité sociale) qui bénéficient d’une pension de retraite à taux plein du régime général ou du régime agricole des assurances sociales : uniquement pour les pensions Ircantec liquidées à compter du 1er avril 2018.
      La production préalable de la notification de retraite du régime général ou agricole est exigée.

      Répondre à ce message

  • 31 Agirc-Arrco et Ircantec Pourquoi des retraites complémentaires ? Le 5 septembre à 17:08

    Bonjour,
    Durant 2 ans en 91 et 92 j’ai cotisé à l’AGIRC et ARRCO (cotisations sur bulletins) et en 1996 après mon départ en 1992 mon ex employeur a décidé de cotiser à l’IRCANTEC de façon rétro active. Est ce légal et ne vais je pas perdre par rapport à mes cotisations retraites "cadres" ARRCO versées ?
    merci pour votre retour.

    Répondre à ce message

    • Le 5 septembre à 22:54

      L’Ircantec a été crée pour les travailleurs du secteur public non titulaires car l"Etat ne voulais pas confier aux syndicats et patronat les retraites complémentaire qui été créée par des accords.
      L’Ircantec fonctionne comme l’Agirc-Arrco aujourd’hui.

      Répondre à ce message

  • 31 Agirc-Arrco et Ircantec Pourquoi des retraites complémentaires ? Le 20 août à 12:25

    j’aimerais savoir si le régime des retraites agirc-arrco connaîtra une revalorisation ? si oui quand elle sera effective, merci

    Répondre à ce message

  • 31 Agirc-Arrco et Ircantec Pourquoi des retraites complémentaires ? Le 17 mai à 12:40

    Bonjour, je viens de recevoir un courrier de agirc-arrco m’informant que mon dossier est transféré à l’ircantec, pouvez vous, s’il vous plaît, me dire pourquoi, et ce que ça change pour moi. Merci beaucoup. Cordialement.
    PS je suis en retraite depuis 2019

    Répondre à ce message

    • Le 17 mai à 17:49

      En principe, on ne change pas de régime de retraite pendant la retraite. Je ne comprend pas ce qui vous est dit.

      Répondre à ce message

    • Le 4 août à 01:36

      Bonjour, je souhaite prendre ma retraite en juin 2023.
      Polypensionnee
      J’ai travaillé de décembre 1981 à avril 1983 en tant que stagiaire recherche vacataire au centre national de transfusion sanguine (Paris) sur mon relevé de carrière cet employeur n’est pas mentionné, figure uniquement employeurs multiples et organismes sociaux et activité salariale. Le CNTS étant un établissement public, et logiquement soumis à des cotisations, je pensais donc avoir pour cette période cumulée des points Ircantec.?
      Pouvez vous m’indiquer si je suis dans l’erreur ?
      Merci pour votre réponse

      Répondre à ce message

  • 31 Agirc-Arrco et Ircantec Pourquoi des retraites complémentaires ? Le 3 août à 16:47

    Bonjour ,

    Je souhaierai prendre ma retraite le 1 février 2023 .
    Pour le calcul du montant de la retraite complémentaire ( total des points ) , le mois de janvier 2023 sera t il pris en compte.
    Merci d’avance ,

    Cordialement

    Répondre à ce message

  • 31 Agirc-Arrco et Ircantec Pourquoi des retraites complémentaires ? Le 20 juillet à 00:06

    Bonjour,
    Pourquoi la valeur du point de retraite complémentaire est différente entre Ircantec et Agirc-Arcco ?
    La valeur du point étant inférieure pour Ircantec par rapport à celle d’Agirc-Arrco cela signifie t’il que le régime Ircantec est moins favorable pour un agent contractuel de la Fonction Publique par rapport au régime d’Agric-Arrco pour un salarié du secteur privé ?

    Je vous remercie de votre réponse

    Répondre à ce message

    • Le 20 juillet à 16:26

      Si les deux régimes présentent des similitudes, les paramètres pour l’acquisition des points et pour le calcul de la retraite sont différents. Les comparaisons ne sont pas pertinentes. Pour obtenir un point Ircantec, il faut 5,083 € de cotisations et 17,431€ en AGIRC-ARRCO.

      Répondre à ce message

  • 31 Agirc-Arrco et Ircantec Pourquoi des retraites complémentaires ? Le 16 juillet à 18:18

    Bonjour,
    je suis à la retraite depuis le 1/01/2021 et je continue de travailler étant assistante familiale et élevant un enfant depuis 12 ans.mes points ircantec ne se cumule plus mais je ne touche pas la retraite de la part de l’ircantec.Pouvez-vous me dire SVP si c’est normal,(j’’ai des contradictions) et ou s’adresser,vu que mon dossier retraite a déjà été rempli,personne ne veux me recevoir.
    Merci pour votre réponse

    Répondre à ce message

    • Le 16 juillet à 18:59

      Pourquoi auriez vous cotisé à l’Ircantec ? Vous étiez non titulaire d’un employeur public ?

      Répondre à ce message

      • Le 18 juillet à 11:36

        Car je suis employé par le département en tant que assistante familiale.

        Répondre à ce message

        • Le 19 juillet à 09:13

          Dans ce cas vous avez cotisé à l’Ircantec au lieu d’Agirc-Arrco.
          Vous n’avez pas fait une demande de retraite unique via le site internet www.info-retraite.fr je suppose. En principe le formulaire de demande de retraite de base prévoit une case à cocher pour qu’une copie de la demande soit transmise aux retraites complémentaires. Contactez l’Ircantec pour expliquer votre situation, ils ont l’habitude d’être oubliés.

          Répondre à ce message

  • 31 Agirc-Arrco et Ircantec Pourquoi des retraites complémentaires ? Le 8 juillet à 19:33

    Bonjour

    De 1992 à 2011 , j’ai travaillé dans une société assimilée fonctionnaire et je cotisais à la fois à l’ircantec et à l’arrco, que j’ai quitté suite à une restructuration. Je me suis donc retrouvée au chomage ( indemnisé par pole emploi) , et j’ai alterné chomage , contrats, intérim pendant 5 ans avant de retrouver un CDI.
    Je demande ma retraite cette année .
    L’arrco m’a bien attribué des points gratuits pour chomage. L’ircantec devrait aussi me verser des points gratuits pour le chomage . Mais l’attribution des points gratuits est différente si le chomage a donné lieu à cotisation au titre de la retraite complémentaire ou pas : dans le cas où il n’y a pas de cotisation , l’ircantec n’indemnise que sur sur 1 an en prenant le SMIC comme salaire fictif , alors que dans le cas de cotisation, toute la période de chomage est prise en compte en prenant en compte le SJR pour le salaire fictif .
    La retenue retraite complémentaire sur l’ARE a t-elle reversée à l’ARRCO et à l’IRCANTEC puisque je cotisais à 2 caisses de retraite au moment de ma cessation d’activité ? Les points chomage à l’Ircantec vont m’être attribués selon quel cas .
    Merci d’avance
    Cdt

    Répondre à ce message

  • 31 Agirc-Arrco et Ircantec Pourquoi des retraites complémentaires ? Le 28 juin à 06:31

    Est ce que ircantec peut prendre en charge toute les liquidations des retraites complémentaire privé, public et titulaires
    Merci

    Répondre à ce message

  • 31 Agirc-Arrco et Ircantec Pourquoi des retraites complémentaires ? Le 21 juin à 18:15

    Bonjours je perçoit la retraite complémentaire du privé depuis mai de cette année pour mes année travaillépour le privé.je travail depuis 2017 dans la fonction publique jusque octobre 2022,est ce que j’aurais des droits as la complémentaire aussi pour le publique

    Répondre à ce message

    • Le 22 juin à 10:54

      Les fonctionnaires n’ont pas de retraite complémentaire comme l’Agirc-Arrco, qui complète la retraite de la sécurité sociale de 50% du salaire annuel moyen.
      Je vous invite à lire la fiche 54 car je suis surpris que vous ayez obtenu une retraite complémentaire tout en continuant de travailler.

      Répondre à ce message

  • 31 Agirc-Arrco et Ircantec Pourquoi des retraites complémentaires ? Le 25 avril à 09:33

    Bonjour,
    Je suis installé en Nouvelle Calédonie depuis 25 ans. J’ai des points IRCANTEC et touche ma retraite de base. Pour demander ma complémentaire IRCANTEC, je dois créer mon espace personnel sur le site. Lors de la dernière étape de la création de cet espace, impossible d’aboutir, le site affiche systématiquement "erreur code inconnu". Cette erreur est-elle fréquente ? Le site est-il opérationnel ? Comment faire ma demande ? Aucune adresse mail à qui s’adresser sur les courriers de l’IRCANTEC. Je tourne en rond autour d’un bunker administratif.
    Merci

    Répondre à ce message

    • Le 25 avril à 10:26

      Pour une régime de retraite français, il faut utiliser le numéro de sécurité sociale Français. je ne vois pas d’autre raison à votre problème.

      Répondre à ce message

    • Le 21 juin à 00:23

      Je suis comme cette personne. Je suis au Bresil, mais j’ai cotise a l’ircantec, je viens de recevoir un courrier de leur part pour me dire que ma retraite etait ok, et de rentrer dans leur site. Pour creer un compte, au moment de rentrer le mot de passe, meme message :erreur code inconnu.

      Répondre à ce message

  • 31 Agirc-Arrco et Ircantec Pourquoi des retraites complémentaires ? Le 17 mai à 09:09

    Bonjour,

    De 1990 à 2021 j’ai travaillé dans le secteur privé et cotisé au régime Agirc-Arrco.
    Depuis 2021, je travaille dans le public en tant que contractuelle, et cotise donc au régime Ircantec.
    La valeur du point est 2.5 fois plus basse que celle du régime Agirc-Arrco mais le mode de calcul est différent.
    je cherche à savoir/ comprendre si la cotisation à l’ircantec est moins intéressant et dans quelle mesure.

    merci par avance pour vos réponses .
    Bien cordialement,

    Répondre à ce message

  • 31 Agirc-Arrco et Ircantec Pourquoi des retraites complémentaires ? Le 11 mars à 09:12

    Bonjour,
    J’ai exercé pendant 20 ans le métier d’aide soignante et je le quitte prochainement pour une reconversion, j’ai presque 55 ans et je dois continuer de travailler.
    J’ai deux possibilités d’orientation :
    1 en tant qu’AESH dépendant de l’éducation nationale en tant que contractuelle.24/semaine.
    L’autre, administrative d’accueil à mi-temps.
    Ma questions est la suivante :
    Quel régime sera le plus intéressant "ircantec ou agirrc Arrco !!!!?

    Répondre à ce message

    • Le 11 mars à 14:28

      Les deux sont complémentaires à la retraite de base. Vous ne serez pas pénalisée en cotisant à l’un ou à l’autre puisque ce sont des régimes par points. Mais l’objectif des deux est le même en montant de retraite en plus. L’Ircantec a été créé par l’Etat après la création de l’Agirc puis de l’Arrco car il ne voulait que la retraite complémentaire de ses agents dépendent des partenaires sociaux.
      Notez qu’un temps partiel réduit le montant des droits à la retraite et en particulier des points obtenus.
      Choisissez l’emploi qui vous plait le plus.

      Répondre à ce message

  • 31 Agirc-Arrco et Ircantec Pourquoi des retraites complémentaires ? Le 4 décembre 2021 à 17:58

    Agent de droit privé (France Telecom/Orange) après avoir cotisé de nombreuses années à l’Ircantec, je cotise désormais à l’ARCO. Je n’ai reçu aucun document à ce moment sur ce transfert. Comment savoir, s’il vous plaît, si la totalité de mes cotisations Ircantec ont bien été toutes prises en compte par l’ARCO ? Merci d’avance

    Répondre à ce message

    • Le 4 décembre 2021 à 18:40

      Vos droits n’ont pas été transférés, vous aurez une retraite de chaque régime de retraite. Consultez votre compte personnel de retraite : Préparez votre retraite maintenant

      Répondre à ce message

      • Le 26 février à 21:10

        Bonjour j’ai fait liquider ma retraite, j’ai travaillé sous 2 régimes droit public et droit privé, je perçois une complementaire arrco agirc, une additionnelle , concernant l’ircantec rien, dois je prétendre à une retraite ircantec ayant travaillé 8 ans en droit ircantec ?
        Merci de votre attention

        Répondre à ce message

        • Le 27 février à 12:31

          L’Ircantec est une retraite complémentaire à la retraite de base de la sécurité sociale, elle ne concerne que les périodes de contractuel dans le public.

          Répondre à ce message

  • 31 Agirc-Arrco et Ircantec Pourquoi des retraites complémentaires ? Le 10 janvier à 15:18

    Bonjour
    ma mère étant décédée je dois contacter ses caisses de retraite je viens de voir qu’elle percevait une pension de l’Ircantec
    j’ai prévenu l’AGIRC et la Carsat dois je également faire un courrier à l’Ircantec où les caisses principales font elles le nécessaire ?
    merci pour votre réponse

    Répondre à ce message

  • 31 Agirc-Arrco et Ircantec Pourquoi des retraites complémentaires ? Le 17 décembre 2021 à 16:22

    Bonjour, j’ai travaillé un an comme maitre auxiliaire dans l’éducation nationale en 1979, puis un an comme stagiaire secrétaire comptable à la banque de france en 1980 avant d’avoir le concours en 1981. J’ai mis fin à ma carrière à la Banque le 1.1.95 dont je suis pensionnée depuis cette date. Je voudrais savoir si je toucherai ou non l’ircantec par le biais de l’agirc arrco automatiquement, sachant que mon total des points chez eux est de 0. faut-il que je contacte directement l’ircantec, sachant que je ne dispose plus d’aucun justificatif
    Merci pour votre aide

    Répondre à ce message

    • Le 17 décembre 2021 à 17:22

      Consultez votre compte retraite sur le site officiel info-retraite.fr
      Mais si vous avez 0 point, vous avez 0 droit !
      Je vous signale que l’Ircantec est complémentaire à la retraite de base de la sécurité sociale, les deux vont ensemble. Lisez Préparez votre retraite maintenant

      Répondre à ce message

    • Le 5 janvier à 15:44

      J ai travaillé en que ouvrier d etat pendant 21 ans et j ai eu une tout petite retraitre je voudrais savoir si j ai le droit de l ircantec

      Répondre à ce message

  • 31 Agirc-Arrco et Ircantec Pourquoi des retraites complémentaires ? Le 16 décembre 2021 à 17:33

    Bonjour, je suis née en 1961. J’aurai acquis mes 168 trimestres à mes 62 ans. Je souhaite partit à 62 ans et demi pour des raisons liées à la nature de mon activité. Pouvez vous me dire si mon coefficient de minoration sur ma retraite complémentaire sera appliqué pendant 3 ans à partir de mon départ ou bien 3 ans à partir de ma date anniversaire ? Merci, Caroline

    Répondre à ce message

  • 31 Agirc-Arrco et Ircantec Pourquoi des retraites complémentaires ? Le 14 décembre 2021 à 13:42

    Bonjour,

    J’ai cotisé à cette caisse de retraite complémentaire pendant presque 20 ans dans le cadre de mes différents contrats de travail dans le privé. Puis j’ai intégré la fonction publique territoriale en juillet 2007. Pourrais-je prétendre à une retraite complémentaire en plus de celle de la fonction publique ? Dans l’affirmative, pourriez-vous m’indiquer svp, quel montant puis-je espérer ? Avec mes sincères remerciements, Cordialement, Mme Corret

    Répondre à ce message

    • Le 14 décembre 2021 à 22:55

      Cette retraite est complémentaire à l’assurance retraite de base, ou régime général. Faites une demande de retraite unique sur le site officiel info-retraite.fr

      Répondre à ce message

  • 31 Agirc-Arrco et Ircantec Pourquoi des retraites complémentaires ? Le 11 décembre 2021 à 11:55

    Bonjour,
    Mon oncle à travaillé 13 ans en France en tant que maçon , ensuite est retourné vivre en Italie avec son épouse et ses enfants , ou il a continué à travaillé.
    Il est décédé après quelques années en retraite.
    Comment peut-on, connaitre le montant total de retraite et complémentaire à laquelle a droit son épouse ?
    Il y a t’il un site a consulté ?

    Merci pour votre réponse

    Passez de Bonnes Fêtes

    Répondre à ce message

  • 31 Agirc-Arrco et Ircantec Pourquoi des retraites complémentaires ? Le 6 décembre 2021 à 13:49

    Bonjour,
    Je termine actuellement ma carrière en travaillant à 40% (retraite progressive)
    Je suis contractuelle dans une mairie .
    Tous les mois je fais 3 heures complémentaires.
    Ces heures ,depuis le 1 janvier 2019,sont exonérées de cotisation salariale.
    Pouvez-vous me dire ,si dans ce cas, ces 3 heures sont bien prises dans le montant du traitement annuel pour le calcul de ma retraite.
    D’avance merci pour la réponse
    Cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 6 décembre 2021 à 22:42

      Vos heures complémentaires ne sont pas exonérées de cotisations retraite complémentaire Agirc-Arrco mais seulement de cotisations pour la retraite de base.

      Répondre à ce message

  • 31 Agirc-Arrco et Ircantec Pourquoi des retraites complémentaires ? Le 16 novembre 2021 à 17:32

    Bonjour,
    Je travaille dans une association depuis 1992, affiliée à Ircantec.
    Depuis 2017, les nouveaux salariés de l’association sont affiliés à Agric arrco.
    Je viens d’apprendre que pour un problème de logiciel de paie qu’à partir de janvier je devrai être affiliée à Agirc arrco sinon ils seront dans l’impossibilité de faire mon bulletin de salaire.
    Y aurait-il une autre solution ?
    Quelle caisse de retraite est la plus avantageuse ? Ircantec ou Argirc arrco ?
    Par avance merci pour votre réponses ?

    Répondre à ce message

    • Le 16 novembre 2021 à 23:30

      Comme c’est deux régimes par points, le passage de l’un à l’autre n’est pas pénalisant. L’Ircantec n’ayant que des agents non titulaires du secteur public, elle ne souffre pas en cas de crise. Mais si le secteur public se met à réduire ses effectifs, elle aura des difficultés.

      Répondre à ce message

  • 31 Agirc-Arrco et Ircantec Pourquoi des retraites complémentaires ? Le 3 novembre 2021 à 14:00

    Bonjour,
    De 1985 à 1991, J’ai travaillé 6 ans dans un commerce et cotisé au régime Agirc Arrco, à partir de 1992 jusqu’à ce jour, j’ai travaillé dans une association de droit privé qui par erreur a cotisé à l’Ircantec (régime droit public).
    J’ai eu un enfant en 1990 (régime Agirc-Arrco) et un 2ème enfant en 1995 (régime Ircantec mais en tant que salarié de droit privé).
    Ma question ; pour le calcul de ma retraite aurai-je droit à des trimestres supplémentaires pour mes enfants (soit 8 trimestres par enfant) étant donné que ma carrière est réalisée dans le privé ? Merci pour votre réponse.

    Répondre à ce message

    • Le 3 novembre 2021 à 19:17

      Agirc-Arrco comme Ircantec sont complémentaires à la retraite de base de la sécurité sociale. Le mode d’attribution des trimestres est le même, lisez la fiche 19.

      Répondre à ce message

  • 31 Agirc-Arrco et Ircantec Pourquoi des retraites complémentaires ? Le 25 octobre 2021 à 17:10

    Bonjour,
    Plusieurs collègues qui ont travaillé dans une fondation de droit privé (et donc cotisé à l’AGIRC-ARCCO) vont passer en contrat d’Etat (donc cotiser à l’IRCANTEC). Comment cela va-t-il se passer pour la retraite ? Ce qui a été cotisé à l’AGIRC-ARCCO va-t-il être transféré à l’IRCANTEC ? Comme le point retraite n’a pas la même valeur dans les deux organismes, va-t-il y avoir une perte de retraite ?
    Je vous remercie par avance pour votre réponse.
    Miguel

    Répondre à ce message

    • Le 25 octobre 2021 à 21:44

      Si la valeur du point est différente, le prix d’achat aussi est différent. Au final les rendements sont proches. Donc pas d’inquiétude ils conservent leurs droits et ne sont pas les premiers à cotiser dans les deux régimes.
      L’Ircantec a été créée parce que l’État ne voulait pas que les retraites complémentaires de ses agents, bien que obtenues par l’action syndical et des accords, soient gérées par le patronat et les syndicats.

      Répondre à ce message

  • 31 Agirc-Arrco et Ircantec Pourquoi des retraites complémentaires ? Le 23 octobre 2021 à 15:48

    Bonjour,
    J’ai travaillé pendant près de 12 ans en milieu hospitalier (entre 1979 et 2003).
    Ayant travaillé moins de 15 ans dans la fonction publique , j’ai reçu un courrier de la CNRACL m’informant que mes cotisations avaient été transférées auprès
    du régime général de la sécurité sociale et du régime complémentaire de l’IRCANTEC.
    Je vais avoir 62 ans en mars 2022, j’ai fait m’a demande de retraite auprès de la sécurité sociale et de l’IRCANTEC.
    Pour le régime général de la sécurité sociale cela semble bien se passer.
    Par contre je viens de recevoir un courrier de l’IRCANTEC attirant mon attention pour le paiement de mes cotisations d’un montant de 977,59 €
    pour le 12 décembre 2021 sinon ils seront dans l’obligation d’appliquer la règle de la déchéance des droits !!
    la raison invoquée dans un précédant courrier serait que : "le régime titulaire auquel vous cotisiez précédemment a reversé l’intégralité de vos cotisations
    au régime général de la sécurité sociale".
    Cette situation me parait anormale, y a-t-il eu un manquement quelque part ?
    Comment puis-je réagir à cela ? et auprès de qui ?

    Répondre à ce message

    • Le 23 octobre 2021 à 16:09

      C’est légal. Vos cotisations retraite de fonctionnaire étant légèrement plus faibles que celles d’un contractuel, l’Ircantec vous demande un complément. Il est de votre intérêt de le payer.

      Répondre à ce message

      • Le 23 octobre 2021 à 17:58

        Ok, je vous remercie de cette information et de votre réactivité.
        Cordialement
        Françoise Damiens

        Répondre à ce message

  • 31 Agirc-Arrco et Ircantec Pourquoi des retraites complémentaires ? Le 7 octobre 2021 à 18:23

    Monsieur,
    J’ai été professeur de l’enseignement privé sous contrat du 1er septembre 1985 au 31 août 2021. Je suis à la retraite depuis le 1er septembre 2021. Mon salaire de professeur a été supérieur au PASS de l’année 1993 au 31 août 2021. Du premier septembre 2007 au 31 août 2021, j’ai réalisé des vacations dans l’enseignement public. Celles-ci ont engendré des points IRCANTEC. Au moment de liquider ma retraite, j’ai découvert sur le site de l’IRCANTEC qu’il y a deux tranches de cotisations, A et B. Mes points ont été calculés en tranche A, alors qu’il me semble qu’ils auraient dû l’être en tranche B. Pouvez-vous confirmer, infirmer et préciser ce point ?
    De plus, mon RIS, intègre depuis 2007 mes salaires de vacataire de l’enseignement public à mes revenus de retraite de base des salariés du secteur privé qui apparaît du coup comme la somme du PASS et du revenus de mes vacations de l’enseignement public. En revanche l’assurance retraite ne prend en compte que le PASS dans le calcul de mes 25 meilleures années revalorisées. Cela ne me semble pas normal. J’ai l’impression d’avoir payé des cotisations retraites sans qu’elles ouvrent de droits à la retraite, tant pour la retraite de base que pour la retraite complémentaire. Qu’en pensez-vous ? Y a-t-il une erreur ? Si oui, comment la corriger ?
    J’espère avoir exposé clairement une situation compliquée. Je reste à votre disposition pour toute précision.
    Je vous félicite pour votre site tellement riche !
    Je vous remercie,
    Laurent Nicolle

    Répondre à ce message

    • Le 9 octobre 2021 à 17:18

      Pendant votre carrière, vous avez eu 2 statuts différents (mais concomitants)
      - l’un comme contractuel de droit public au titre de l’enseignement privé
      - l’autre comme vacataire , c’est à dire agent non titulaire de l’Etat et des Collectivités Publiques
      Pour ce second statut , n’étant pas titulaire de la Fonction Publique :
      - vos salaires ont été portés au Régime Général et non au Régime des Fonctionnaires
      - vous avez cotisé à la retraite complémentaire IRCANTEC et non à l’ARRCO-AGIRC
      Pour le calcul de la retraite de base, les salaires sont écrêtés au niveau du PASS, c’est la règle, il n’y a pas d’erreurs. Les cotisations vieillesse salariales obligatoires sont de 6.90% jusqu’au plafond SS et 0.4% au delà ( ce taux est appliqué sur le salaire total)
      En ce qui concerne les cotisations salariales IRCANTEC , les taux sont de 2.8% sous le plafond SS et 6.95% au delà. Comme le prix d’achat d’un point IRCANTEC est le même quelque soit le niveau des salaires (au dessus ou au dessous du plafond), vous aurez moins de points car vous n’avez cotisé que dans la tranche A.
      La situation de vacataire est "occasionnelle" et aléatoire, c’est pourquoi vous cotisez en tranche A.

      Répondre à ce message

  • 31 Agirc-Arrco et Ircantec Pourquoi des retraites complémentaires ? Le 17 août 2021 à 10:53

    Bonjour , je serai à la retraite le 01/01/2022 , je viens de recevoir mon dossier complémentaire AGIRP-ARRCO à remplir mais qui comporte des périodes manquantes et comme cela remonte aux années 1975 1976 ? je n’ai plus de justificatifs à fournir pour ces périodes manquantes ; sur périodes de carrière à compléter je vais cocher la case : pas de justificatifs , je pense que ce ne sera pas pris en compte et en meme temps à cette période je n’avais aucun salaire donc ? On me demande aussi la période manquante du 01/01/2021 au 31/12/2021 ( j’ai mes payes jusqu’ au mois de Juillet 2021 mais pour les autres mois je ne les ai pas encore travaillées ,je ne sais pas quoi faire ? Peut etre vont ils faire un calcul de retraite provisoire en attendant de les fournir en fin d’année ? Je vous remercie de me répondre . Cordialement . Mme Lanfrey

    Répondre à ce message

    • Le 17 août 2021 à 21:20

      Pour l’année 2021, la déclaration annuelle de l’employeur permettra la régularisation, donc pas de souci sur ce point.
      Pour les année 1975 et 1976, si vous n’avez aucune preuve et que votre employeur de l’époque ne vous a ps déclaré, ce sera un problème. Mais si c’est le même employeur avant et après, c’est mieux.
      La retraite reposant sur sa carrière, il faut toujours garder toutes ses fiches de paie. Certes on peut depuis dix ans vérifier sa carrière chaque année.

      Répondre à ce message

      • Le 20 août 2021 à 14:17

        Bonjour , merci pour vos réponses , en (1975 mi 1976 ) j’étais étudiante et je ne me rappelle pas avoir travaillé , à part peut etre pendant les vacances scolaire à aider mes parents à faire les foins , ils sont tous les 2 décédés depuis environ 10 ans , je n ’ai aucun justificatif en ma possession , rien qui me permette de justifier cette 1 année et demie manquante à l’ AGIRP- ARRCO . Dans ma demande de retraite complémentaire au chapitre : périodes de carrière à compléter, est ce que je peux mettre pour cet 1 an et demie : scolarité et je ne me rappelle pas ou scolarité et plus de justificatif ou scolarité tout court . Si je renonce à cette 1 an et demie , si j’avais eu quelques points vu que l’ARRCO a marqué cette période , si mes parents m’avais mis à mon insu sur leur complémentaire par sécurité car pour le reste mon aide était gratuite , serait-il possible de renoncer à ces périodes quitte à refuser le peu de points acquis en inscrivant : scolarité , plus de justificatif . Je vous remercie de me répondre . Cordialement . Mme Lanfrey Michèle .

        Répondre à ce message

        • Le 20 août 2021 à 18:10

          Votre relevé Agirc-Arrco pointe toutes les périodes manquantes, même si vous n’avez pas travaillé et donc pas cotisé. Si vous avez des cotisations versées à la MSA pour cette période, c’est différent.

          Répondre à ce message

          • Le 20 août 2021 à 19:25

            Bonjour , que voulez vous dire par c’est différent ? Vous avez raison ça doit etre la MSA vu que mes parents étaient agriculteur , j’ai envoyé le dossier à AGIRP-ARRCO et j’ai simplement dit que j’étais à cette époque à l’école . Est ce que ça peut créer des problèmes pour avoir droit à ma complémentaire . Je ne vole personne puisque j’aimerais gommer ces 2 ans de toutes façons je n’ai aucun documents en ma possession , ce sera ce que l’AGIRP-ARRCO aura de moins à me payer . Si ce n’est pas ce que je pense ma demande de retraite complémentaire risque de trainer en longueur . Je me permets de vous demander encore votre avis . Merci de m’éclairer sur tous ces points , j’espère que ce n’est pas préjudiciable à mon égard , j’ai omis la déclaration de la MSA qui doit etre minime . Cordialement . Mme Lanfrey Michèle .

            Répondre à ce message

            • Le 21 août 2021 à 10:16

              L’Agirc-Arrco ne vous attribue des points que si vous prouvez avoir cotisé. Si avez répondu que vous étiez à l’école, pas de problème, votre complémentaire sera calculée normalement.

              Répondre à ce message

  • 31 Agirc-Arrco et Ircantec Pourquoi des retraites complémentaires ? Le 17 août 2021 à 16:33

    Bonjour,
    Je suis sollicité par une adhérente retraitée depuis le 1/1/2021 qui ne perçoit toujours pas sa retraite complémentaire Agirc-Arrco.
    Elle relève de Malakoff-Médéric et n’arrive pas à obtenir d’information sur son dossier.
    Quelles démarches peut-on lui conseiller ?
    D’avance merci.
    Amitiés syndicales.

    Répondre à ce message

    • Le 17 août 2021 à 22:00

      Quand un internaute signale un problème avec Malakoff Humanis fiche 37, leur service de veille réseaux sociaux demande qu’on leur écrive pour régler le problème.
      Sinon, les voies de recours, toujours par écrit, sont décrites fiche 5.

      Répondre à ce message

  • 31 Agirc-Arrco et Ircantec Pourquoi des retraites complémentaires ? Le 9 août 2021 à 16:09

    ma mère viens de décède j ai appeler ircantec pour prévenir il m on dit que mon père n avait pas
    réclamer c est droit ircantec il nous envois un dossier pour les avoir j aimerais savoir si il revienne
    en arrière car mon papa a 79 ans maintenant
    cordialement Nathalie

    Répondre à ce message

  • 31 Agirc-Arrco et Ircantec Pourquoi des retraites complémentaires ? Le 22 avril 2021 à 20:24

    Bonjour,
    J’aienvoyé mon dossier de retraite en Janvier 2002 après étude du dossier ,on m’a communiqué cette décision :

    -Attribution d’une retraite personnelle en taux de 25% dont je demande un éclaircissement concernant ce pourcentage.
    -nombre de trimestre à 52.

    Il ont fixé la prestation de base à 95,95 Euro et la majoration pour enfant à 10% donc 9,59 pour obtenir un montant brut mensuel de 105,54 euro .
    Je souhaite déposer un recours sur ce montant de retraite que j’estime trop faible, mes question sont :
    A qui dois je m’adresser à mon institution de retraite ou alors à la commission de recours amiable.

    Je devais envoyer mon recours juste après deux mois mais je ne l’ai pas fait, est ce qu’il est serait toujours possible de revoir mon dossier.
    Je vous remercie par avance.
    Meilleurs salutations

    Répondre à ce message

    • Le 22 avril 2021 à 22:02

      Votre description correspond au calcul de la retraite de base, encore que le taux minimum est de 37%. Lisez les fiches 20 et 21.
      Si vous parlez réellement de la retraite complémentaire lisez la fiche 36.
      Pour répondre j’ai besoin de connaitre votre année de naissance ou votre âge.

      Répondre à ce message

  • 31 Agirc-Arrco et Ircantec Pourquoi des retraites complémentaires ? Le 16 avril 2021 à 18:00

    bonjour
    j’ai travaillé pour les hopitaux de marseille puis j’ai été en congé parental et en disponibilité pour suivre mon conjoint
    dois je préciser ces années sur mon dossier agirc-arrco ;
    merci de bien vouloir me répondre
    claire

    Répondre à ce message

  • 31 Agirc-Arrco et Ircantec Pourquoi des retraites complémentaires ? Le 30 mars 2021 à 18:45

    Bonjour, j’ai fait ma demande de retraite complémentaire au cicas,pour agirc-arrco mais j’ai travaillé pour l’aide social à l’enfance et j’ai des points ircantec ,est ce que le cicas va me les prendre en compte. Merci de me répondre.

    Répondre à ce message

    • Le 31 mars 2021 à 13:14

      Le Cicas est commun aux régimes Agirc-Arrco et Ircantec. Mais il faut indiquer sur votre demande que vous avez des droits chez Ircantec. Reprenez contact avec votre Cicas.

      Répondre à ce message

  • 31 Agirc-Arrco et Ircantec Pourquoi des retraites complémentaires ? Le 29 mars 2021 à 16:48

    Bonjour

    Je viens juste d’avoir ma retraite. Cependant je suis un peu confus concernant ma retraite complementaire.Je sais que Ircantec est pour le public et ARGI-ARCCO pour le prive.Est ce que les paiements seront versees separemment sur mon compte c-a-d Ircantec me versera sa part et AGIR6ARCCO la sienne separemment.
    Merci

    Répondre à ce message

  • 31 Agirc-Arrco et Ircantec Pourquoi des retraites complémentaires ? Le 26 mars 2021 à 11:10

    Bonjour, mon mari a travaillé comme prof ds le public durant 4 ans et depuis ds le privé mais comme salarié ds l’aéronautique. Le doc de retraite de la cnavts a validé 3 ans sur 4 de l’ircantec alors que le regime arrco-agirc a validé les 4 ans. Du coup il lui manque 1 an pour son départ en retraite. S’agit-il d’une erreur ou des modifications de calcul de ces derniers. Avons nous un recours.? Merci de votre réponse .

    Répondre à ce message

    • Le 26 mars 2021 à 11:43

      Les retraites complémentaires n’attribuent pas de trimestres mais des points.
      Le calcul des trimestres dans la focntion publique (fiche 48) est différent de celui du régime général (fiche 19). C’est bien le relevé de carrière de l’assurance retraite qu’il faut examiner.

      Répondre à ce message

  • 31 Agirc-Arrco et Ircantec Pourquoi des retraites complémentaires ? Le 23 mars 2021 à 12:20

    Bonjour, j’aimerai savoir si, à salaire Net équivalent pour un cadre, la retraite agirc-arco et la retraite ircantec sont équivalentes ? Est ce que l’une est plus intéressante que l’autre ? Mon mari est contractuel dans la fonction publique. J’ai l’impression que l’écart entre son salaire Brut et son salaire Net est moins élevé que dans le privé. Est ce parce qu’il cotise moins pour la retraite ? et est ce que du coup sa retraite sera moins élevée ? Merci d’avance pour votre réponse.

    Répondre à ce message

    • Le 23 mars 2021 à 19:54

      La structure démographique de l’Ircantec étant plus favorable dans le passé, le rendement des cotisations était plus élevé. Toutefois ce régime va vers un déséquilibre et il y aura des changements.

      Répondre à ce message

  • 31 Agirc-Arrco et Ircantec Pourquoi des retraites complémentaires ? Le 9 mars 2021 à 01:59

    J’ai fait 5 ans d’armée de séjour outre-mer le Liban et de Centrafrique quels sont mes droits de retraite

    Répondre à ce message

  • 31 Agirc-Arrco et Ircantec Pourquoi des retraites complémentaires ? Le 1er mars 2021 à 10:35

    Bonjour. J’ai été radié des cadres de la fonction publique territoriale en tant que titulaire pour invalidité en octobre 2017.J’ai pu bénéficier d’allocations chômage (Are) de juin 2018 à novembre 2020 car considéré comme perte involontaire d’emploi. J’étais à taux plein pour bénéficier de ma retraite dans le privé au 01/12/2020. Des cotisations pour la retraite complémentaire ont été déduites de l’ARE durant cette période. Je voudrais savoir quelle caisse complémentaire de retraite doit prendre en charge cette période car l’AGIR ARRCO n’en a pas tenu compte pour le calcul de ma retraite. L’ ayant contacté par téléphone et mail, elle refuse en disant que mon dernier contrat était avec une mairie et que c’est à eux de s’en charger. J’ai donc contacté la CNRACL qui refuse aussi et qui me renvoie à l’AGIR ARRCO. Je précise que j’ai travaillé dans le privé pendant 17 ans avant d’être titulaire dans le public. Merci de m’aider à comprendre qui est compétent dans ce renvoi de balle.

    Répondre à ce message

    • Le 1er mars 2021 à 21:54

      Vous avez été indemnisée par votre employeur il a du verser ces cotisations à la complémentaire du secteur public, l’Ircantec. Mais elle refusera car son règlement ne le prévoit pas (article 11 ter de l’Arrêté du 30 décembre 1970 relatif aux modalités de fonctionnement du régime de retraites complémentaire des assurances sociales institué par le décret du 23 décembre 1970).

      Répondre à ce message

      • Le 2 mars 2021 à 09:46

        Merci pour votre réponse. J’ai été indemnisée pour ma période de chômage par Pôle Emploi qui inscrivait agirc arrco comme caisse complémentaire sur les attestations annuelles. Donc si je vous suis, les cotisations qui m’ont été retirées de mon ARE, ont été données à l’Ircantec sans contrepartie. Est ce normal et légal ?

        Répondre à ce message

        • Le 2 mars 2021 à 12:08

          Je ne comprend pas que ce soit Pôle emploi qui vous versait l’allocation chômage alors que vous étiez fonctionnaire avant, donc que vous ne cotisiez pas pour le chômage ? Certes, certaines collectivités locales peuvent peuvent confier à Pôle emploi la gestion des allocations, voir adhérer et cotiser mais c’est très rare. Est-ce votre cas ?
          De toute façon, c’est toujours un problème pour les anciens fonctionnaires car ils ne ne cotisaient pas avant leur radiation des cadres.

          Répondre à ce message

  • 31 Agirc-Arrco et Ircantec Pourquoi des retraites complémentaires ? Le 19 janvier 2021 à 09:55

    Bonjour
    Peux-t-on être affilié en même temps à l’IRCANTEC et l’ARRCO ?
    Cdlt

    Répondre à ce message

  • 31 Agirc-Arrco et Ircantec Pourquoi des retraites complémentaires ? Le 29 janvier 2021 à 13:47

    Je suis à la retraite depuis le 01 janvier2021 j’ai ma retraite complementaire arco mais il me manque 5 ans de l’ircantec comment faire pour savoir pourquoi il ne son pas avec quand j’appelle difficile d’ avoir quelqu’un

    Répondre à ce message

  • 31 Agirc-Arrco et Ircantec Pourquoi des retraites complémentaires ? Le 29 janvier 2021 à 15:56

    Bonjour,

    Pourquoi la valeur d’un point de retraite Ircantec (0,48705€) est différente de la valeur d’un point AGIRC-ARRCO (1,2714€ ) ?

    Merci pour votre réponse

    Claire

    Répondre à ce message

    • Le 29 janvier 2021 à 16:53

      Il s’agit de 2 régimes différents avec des règles différentes. Si les valeurs de service du point sont forts différentes, la valeur d’achat l’est tout autant, En 2021, il faut 5,028€ de cotisations pour acquérir 1 point IRCANTEC, alors que cette valeur est de 17,3982€ pour ARRCO-AGIRC

      Répondre à ce message

  • 31 Agirc-Arrco et Ircantec Pourquoi des retraites complémentaires ? Le 15 janvier 2021 à 01:34

    Je percevais la pension de réversion de mon defun mari
    273 euro par mois et un complémentaire de retraite de 270 euro
    En décembre 2020
    Jai eu la surprise de voir l aide complémentaire de retraite supprimé
    Je ne c c’est pas pour quelle raison ils ont fais sa

    Répondre à ce message

  • 31 Agirc-Arrco et Ircantec Pourquoi des retraites complémentaires ? Le 21 décembre 2020 à 18:20

    Bonjour
    Je suis actuellement en retraite progressive. J’ai constaté des erreurs sur le nombre de points que ma complémentaire AGIRC-ARRCO m’a accordés. Je les ai contacté une première fois par mail puis une deuxième fois en envoyant mon dossier par courrier avec accusé de réception. Cela fait maintenant 3 mois que j’attends leur réponse. Le silence sidéral ! A votre avis, dois-je les relancer où attendre patiemment qu’il veuille bien me contacter. Merci de votre réponse.

    Répondre à ce message

    • Le 21 décembre 2020 à 19:53

      Le régime Agirc-Arrco se compose de plus de dix institutions de retraite complémentaire. Je suppose que vous avez écrit à la vôtre. Vous pouvez aussi vous adresser à un Cicas, centre de renseignements commun à tous.
      La fiche 34 explique comment on obtient des points et la fiche 5 les voies de recours.
      Cette année tout est perturbé et certaines demandes prennent du retard.

      Répondre à ce message

  • 31 Agirc-Arrco et Ircantec Pourquoi des retraites complémentaires ? Le 20 décembre 2020 à 06:38

    Bjr j’ai pris ma demi retraite au bou de 26 dans la ministration et on ma donné que 101 € au lieux au lieux de 145 € pour 3 ans anfant elvé alors ? Cordialement

    Répondre à ce message