UNION CONFÉDÉRALE CFDT DES RETRAITÉS

B. Retraites anticipées Sécu


13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune


Cette fiche traite du dispositif de retraite anticipée pour carrière longue créé en 2003 (retraite à partir de 56 ans), modifié par la réforme de 2010 (retraite à partir de 58 ans), puis le décret de 2012 (augmente les départs en retraite à 60 ans). Obtenue par la CFDT lors de la réforme de 2003 dans les retraites de base puis dans les retraites complémentaires, il s'agit d'une retraite anticipée au taux plein de 50 % avant l'âge « légal », soit avant 60 ans (jusqu’à 2010), puis avant 62 ans. Pour cela, il faut avoir commencé à travailler à un certain âge (travail jeune) et avoir travaillé toute sa carrière (carrière longue).

Mises à jour :
- du point 3 sur la majoration de durée d’assurance pour pénibilité attribuée uniquement par le régime général qui est considérée comme réputée cotisée
- du simulateur carrière longue de Luma (31/12/18) ;
- du point 2 par une précision sur les périodes étrangères (20/7/19) ;
- du point 3 sur la prise en compte pour la retraite anticipée des périodes de chômage partiel depuis le 12 mars 2020 (décret 2020-1491) (9/12/20) ;
- ajout sur travail jeune non salarié agricole point 1 (24/7/21) .

1. Avoir eu, jeune, une activité

Pour être considéré comme ayant eu une « activité jeune », le salarié doit justifier d’une durée d’activité accomplie avant un âge qui varie en fonction de l’âge de départ (voir tableau).

Pour remplir la condition d’activité jeune, il faut avoir validé au moins 5 trimestres à la fin de l’année civile de ses 16 ou 20 ans, pour partir avant 62 ans (voir tableau).
Si né au cours du dernier trimestre de l’année, seulement 4 trimestres sont exigés à la fin de l’année civile de son anniversaire (16 ou 20 ans).
D’autre part, 4 trimestres suffisent si le début d’activité a eu lieu régime des non salariés agricoles (MSA).

Tous les trimestres jeunes sont pris en compte, y compris les trimestres assimilés (chômage, maladie…).

Attention !

Année civile

En matière de retraite, l’année concernée est l’année civile : elle va du 1er janvier au 31 décembre.

2. Avoir eu une carrière cotisée longue

Les textes exigent une durée cotisée pour bénéficier du départ anticipé pour carrière longue. Toutes les périodes ayant donné lieu à cotisations sont retenues, tous régimes de base confondus, y compris les périodes étrangères indiquées sur le formulaire de liaison. Ne sont pas retenues les périodes d’affiliation à l’assurance-vieillesse des parents au foyer (AVPF). Sont exclus également les versements pour la retraite de périodes non travaillées (études supérieures, années incomplètes…).

Suivant l’âge de départ anticipé, il faut avoir obtenu un certain nombre de trimestres cotisés.

Par exemple, pour ceux nés en 1960 et après :

  •  pour partir à partir de 58 ans : il faut ajouter 8 trimestres à la durée cotisée ;
  •  pour partir à partir de 60 ans : il faut avoir autant de trimestres cotisés que la durée exigée pour avoir le taux plein à l’âge légal.

Toutefois, sont considérés comme des trimestres cotisés certains trimestres assimilés (attribués gratuitement).
Il s’agit de trimestres attribués au titre du service national ainsi que les trimestres assimilés attribués lors de périodes indemnisées au titre de la maladie, maternité et accident de travail, dans la limite de quatre trimestres (voir point 3).
Ces règles s’appliquent aux assurés relevant du régime général de la sécurité sociale et des régimes alignés (MSA, artisans et commerçants). Toutefois, une adaptation de ces règles est faite dans les régimes de non-salariés.

L’assuré remplissant les conditions pour un départ à un âge donné est considéré comme remplissant les conditions les années suivantes. Si les conditions sont remplies pour un départ à l’âge indiqué dans le tableau, le salarié peut partir quand il le souhaite, entre cette date et ses 62 ans.

Les périodes à l’étranger sont retenues dans le cadre de l’accord applicable à l’intéressé (voir formulaire réglementaire de liaison). Si la nature des périodes (cotisées ou assimilées) n’est pas précisée sur le formulaire, toutes les périodes sont retenues.

3. Des périodes « réputées cotisées » peuvent être ajoutées

Certains trimestres assimilés sont réputés avoir donné lieu à cotisations et permettent ainsi d’augmenter le nombre de trimestres cotisés.

Certains trimestres ont été ajoutés en 2012 (décret) et en 2014 (loi du 20 janvier).

Sont réputées cotisées :

  •  du service national dans la limite de 4 trimestres ;
  •  de l’incapacité temporaire au titre de l’assurance-maladie, maternité et accident du travail, dans la limite de 4 trimestres ;
  •  de la maternité sans limite : attention, la réglementation précise qu’il s’agit du « trimestre civil au cours duquel est survenu l’accouchement » et qui a été attribué en raison d’un congé maternité indemnisé par la sécurité sociale ;
  •  des trimestres civils avec paiement d’une pension d’invalidité dans la limite de 2 trimestres ;
  •  du chômage indemnisé et du chômage partiel (voir fiche 19) dans la limite de 4 trimestres ;
  • la majoration de durée d’assurance pour pénibilité (voir fiche 11).

Attention, le nombre total de trimestres (cotisés et réputés cotisés) ne peut dépasser 4 pour une année civile, seule la majoration pour pénibilité est attribuée hors année.

Tableau 1. Conditions à remplir pour un départ anticipé

Le départ devient possible dès que le salarié remplit toutes les conditions. Par exemple, s’il lui manque un trimestre pour partir à un âge indiqué dans le tableau, il pourra partir dès qu’il aura obtenu le trimestre manquant. Autrement dit, le respect du nombre de trimestres nécessaires peut conduire à un départ en retraite au-delà de l’âge indiqué dans le tableau.

Année de naissance Trimestres obtenus jeune Trimestres cotisés Âge de départ possible
1952 5 avant la fin de l’année civile des 17 ans, 4 si né au dernier trimestre 164 59 ans et 4 mois
5 avant la fin de l’année civile des 20 ans, 4 si né au dernier trimestre 164 60 ans
1953 5 avant la fin de l’année civile des 16 ans, 4 si né au dernier trimestre 173 56 ans
169 58 ans et 4 mois
5 avant la fin de l’année civile des 17 ans, 4 si né au dernier trimestre 165 59 ans et 8 mois
5 avant la fin de l’année civile des 20 ans, 4 si né au dernier trimestre 165 60 ans
1954 5 avant la fin de l’année civile des 16 ans, 4 si né au dernier trimestre 173 56 ans
169 58 ans et 8 mois
5 avant la fin de l’année civile des 20 ans, 4 si né au dernier trimestre 165 60 ans
1955 5 avant la fin de l’année civile des 16 ans, 4 si né au dernier trimestre 174 56 ans et 4 mois
170 59 ans
5 avant la fin de l’année civile des 20 ans, 4 si né au dernier trimestre 166 60 ans
1956 5 avant la fin de l’année civile des 16 ans, 4 si né au dernier trimestre 174 56 ans et 8 mois
170 59 ans et 4 mois
5 avant la fin de l’année civile des 20 ans, 4 si né au dernier trimestre 166 60 ans
1957 5 avant la fin de l’année civile des 16 ans, 4 si né au dernier trimestre 174 57 ans
166 59 ans et 8 mois
5 avant la fin de l’année civile des 20 ans, 4 si né au dernier trimestre 166 60 ans
1958 5 avant la fin de l’année civile des 16 ans, 4 si né au dernier trimestre 175 57 ans et 4 mois
5 avant la fin de l’année civile des 20 ans, 4 si né au dernier trimestre 167 60 ans
1959 5 avant la fin de l’année civile des 16 ans, 4 si né au dernier trimestre 175 57 ans et 8 mois
5 avant la fin de l’année civile des 20 ans, 4 si né au dernier trimestre 167 60 ans
1960 5 avant la fin de l’année civile des 16 ans, 4 si né au dernier trimestre 175 58 ans
5 avant la fin de l’année civile des 20 ans, 4 si né au dernier trimestre 167 60 ans
1961, 1962, 1963 5 avant la fin de l’année civile des 16 ans, 4 si né au dernier trimestre 176 58 ans
5 avant la fin de l’année civile des 20 ans, 4 si né au dernier trimestre 168 60 ans
1964, 1965, 1966 5 avant la fin de l’année civile des 16 ans, 4 si né au dernier trimestre 177 58 ans
5 avant la fin de l’année civile des 20 ans, 4 si né au dernier trimestre 169 60 ans
1967, 1968, 1969 5 avant la fin de l’année civile des 16 ans, 4 si né au dernier trimestre 178 58 ans
5 avant la fin de l’année civile des 20 ans, 4 si né au dernier trimestre 170 60 ans
1970, 1971, 1972 5 avant la fin de l’année civile des 16 ans, 4 si né au dernier trimestre 179 58 ans
5 avant la fin de l’année civile des 20 ans, 4 si né au dernier trimestre 171 60 ans
1973 et suivants 5 avant la fin de l’année civile des 16 ans, 4 si né au dernier trimestre 180 58 ans
5 avant la fin de l’année civile des 20 ans, 4 si né au dernier trimestre 172 60 ans

Note : La loi de réforme du 20 janvier 2014 a fixé le nombre de trimestres exigés par génération. Seule une loi pourra les changer.

4. Que faire avant de demander sa retraite ?

Il est conseillé de faire le point sur ses droits avant de déposer la demande de pension de retraite. Si vous n’avez pas encore de reconstitution de carrière, demandez un relevé de carrière, puis complétez le questionnaire pour les périodes manquantes. Si la reconstitution de carrière est réalisée, demandez une étude préalable. En effet, avant le dépôt de la demande de pension, une étude préalable sera effectuée.

À l’issue de cette étude, la caisse remet à l’assuré :

  •  une attestation de sa situation vis-à-vis de la retraite anticipée ;
  •  une demande de retraite anticipée, si les conditions sont remplies.
    C’est seulement après, en toute connaissance de ses droits, que l’on demande la liquidation de sa pension.
Bon à savoir

Plus de cumul des pensions invalidité et d’allocation chômage avec une retraite anticipée

Depuis mars 2010, la pension d’invalidité n’est pas cumulable avec la pension de retraite servie en cas de retraite anticipée. Cette règle ne fait toutefois pas obstacle au maintien des avantages accessoires qui étaient associés à la pension d’invalidité, c’est-à-dire la majoration pour tierce personne (MTP), l’allocation supplémentaire d’invalidité (ASI) ou l’exonération du ticket modérateur.
Depuis février 2014, l’allocation de retour à l’emploi (ARE) n’est plus cumulable avec une retraite anticipée carrière longue.

Tableau 2. Périodes considérées comme cotisées et autres

Certaines périodes sont réputées cotisées (voir point 3).

Périodes Durée pour le taux Durée cotisée Durée d’assurance régime général
Périodes de cotisation à l’assurance obligatoire Oui Oui Oui
Cotisations arriérées Oui Oui Oui
Périodes reconnues équivalentes Oui NON NON
Périodes assimilées Oui NON Oui
Majoration de durée d’assurance pour enfant et congé parental Oui NON Oui (1)
Majoration de durée d’assurance + 65 ans NON NON Oui
Assurance volontaire vieillesse (ex. : ATA, routiers) Oui Oui Oui
Rachats de cotisations Oui Oui Oui
Validation gratuite (loi du 26 décembre 1964) Oui Oui Oui
Versements pour la retraite (taux et proratisation) Oui NON Oui
Versement pour la retraite (taux uniquement) Oui NON NON
Assurance-vieillesse des parents au foyer (AVPF) Oui NON Oui
Congé formation Oui Oui Oui
Périodes validées par présomption Oui Oui Oui
Stagiaires FP et cotisations prises en charge par l’État Oui Oui Oui
Périodes cotisées autres régimes obligatoires Oui Oui NON
Périodes de volontariat associatif, service civique Oui NON Oui

(1) NON pour les enfants nés après le 1er janvier 2010 (article 65 LFSS pour 2010).

Documents utiles

Décret 2 juillet 2012
Décret 19 mars 2014
Demande d’attestation pour une retraite anticipée carriere longue

Simulateur de date de départ anticipé

Un habitué de ce forum, Luma, a réalisé un simulateur. Il permet, en indiquant les renseignements demandés, de savoir sa date de départ possible. Il est indispensable d’avoir son relevé de carrière.

Cliquez ici pour accéder au simulateur.

Poser une question

5702 messages
modération a priori

La réponse à votre question sera apportée par un militant retraité bénévole... Merci de lire la fiche avant de poser une question...

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 30 novembre à 18:28

    Laurent Berger était en direct sur RTL lundi 28 novembre. Il est revenu notamment sur la position de la CFDT concernant le projet de réforme des retraites souhaité par le gouvernement...

    « La question de fond c’est : est-ce que le gouvernement a vraiment envie de mettre le feu au pays ? Est-ce qu’il a envie de faire une réforme profondément injuste pour les travailleurs les plus modestes ? Si la réponse est oui, la CFDT se mobilisera ! »

    Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 29 novembre à 13:07

    Bonjour
    Je viens d apprendre ce matin dans les médias que Madame Borne va presenter d ici mi decembre son projet de loi de la réforme des retraites.
    A priori elle est prête à degainer un 49-3 pour passer en force sur le report de l’âge légal de
    62 ans à 65 ans ( plus dure que le senat qui a voté un report à 64 ans).
    Quelle injustice pour tous les travailleurs qui ont à commencer à travailler tôt et qui ont le nombre de trimestres requis pour partir plus tôt.
    Savez vous quelles sont les avancées sur les carrieres longues , la pénibilité, ect ?
    Personnellement je pars en carrière lobgue au 01/01/23 mais je pense à tous ceux qui doivent partir prochainement et qui ne savent pas encore ce qui les attends.
    J espère que tous les syndicats vont s unir prochainement pour un appel à la grève qui j en suis sûre sera suivie.
    Merci d avance pour votre retour,
    Eric
    .

    Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 29 novembre à 10:35

    Bonjour,
    Je peux partir en retraite pour carrière longue le 17 juillet 2023 ( née en 1962) et ma demande est faite pour partir le 1er septembre 2023. Est ce que ma demande peut être remise en cause par la réforme ?
    Merci

    Répondre à ce message

    • Le 29 novembre à 22:42

      Oui, mais la réponse dépend du projet de loi et des intentions du gouvernement dans le décret d’application. Si je regarde la réforme de 2010, il fallait travailler 4 mois de plus si on était né dans le deuxième semestre.

      Répondre à ce message

    • Le 30 novembre à 09:24

      Bonjour . Je suis né en juin 62. Je pourrais partir à 61 ans le 1er juillet 2023 en retraite carrière longue avec 168 trimestres. J ai reçu mon attestation provisoire. Je dois informer mon employeur 6 mois avant (déc 2022) afin de solder mes congés de fin de carrière. La date du 1er juillet peut elle être remise en cause ? Merci.

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 27 novembre à 20:55

    Bonjour,

    J’ai fait une.demande de retraite longue carrière courant août.auprès de la cnav ile de france.
    L’étude du dossier est terminé depuis le.6 octobre et au contrôle depuis.
    Malgré plusieurs appels et messages laissés sur internet je ne reçois aucune information.
    Je commence à m’inquiéter car sans notification de retraite, les demandes de retraite complémentaire et supplémentaire ne sont pas avancées.
    Ce délai est il normal ? Que dois je faire si au 1er janvier je n’ai rien reçu sachant que bien.evidemment j’aurai arrêté de travailler.

    Merci par avance de votre réponse.

    Répondre à ce message

    • Le 28 novembre à 00:17

      Si vous êtes certain d’avoir à la retraite anticipée carrière longue, vous toucherez votre retraite dans les temps à mon avis, soit le 9 février 2023. Il est exact que ce retard bloque la liquidation définitive de votre retraite complémentaire, et donc risque d’être versée avec retard.
      Je suppose que vous n’aviez pas demandé d’attestation de droit à la retraite anticipée carrière longue, car dans ce cas votre dossier a déjà été étudié.

      Répondre à ce message

    • Le 28 novembre à 06:47

      Bonjour,

      Je vous remercie pour votre réponse.
      J’ai obtenu une attestation longue carriere fin juillet et c’est au niveau du contrôle que ça bloque, ce pourquoi je m’inquiète car on m’avait dit que dans ce cas ça allait plus vite.

      Répondre à ce message

      • Le 28 novembre à 10:16

        En effet, il semblerait qu’il y ai un problème. À la sécurité sociale l’ordonnateur est contrôler par le payeur (agent comptable). Les services de ce dernier contrôlent les liquidations de retraite. Je suppose qu’une période de votre carrière est en cause. Mais avec une attestation, l’assurance retraite s’est engagée.

        Répondre à ce message

        • Le 28 novembre à 12:41

          Au téléphone je n’arrive à obtenir aucune réponse car ils disent que lorsque le dossier est au contrôle ils ne peuvent rien faire.

          J’ai oublié de vous indiquer que je n’aurai tous les 168 trimestres cotisés qu’au 31 décembre.

          Est ce que cela pourrait justifier le retard et qu’ils attendent que je valide bien tous les trimestres ?
          Merci d’avance.

          Répondre à ce message

          • Le 28 novembre à 23:21

            Le mode d’attribution des trimestres expliqué fiche 19 justifie vos 4 trimestres cotisés bien avant la fin de l’année. Ce n’est pas la raison.
            Regardez s’il y a une période de votre carrière contestable.

            Répondre à ce message

            • Le 29 novembre à 16:58

              Je ne vois aucune anomalie sur mon relevé de carriere. Je n’ai que des trimestres cotisés et pas de trimestres assimilés et tout est bon.

              Par contre j’ai vu sur un article de presse que la cdft avait signalé le 16 novembre de nombreux retards dans le traitement des dossiers de retraite par la cnav.

              Nous sommes en fin d’année et il y a peut être du retard et mon dossier fait partie du lot et je ne dois Pas être la seule.

              Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 28 novembre à 15:45

    Bonjour

    J’ ai 17 trimestres à mes20 ans , suis au chômage depuis le 01/04/2022 .
    à ce jour je comptablise 168 trimestres , mais sur ces trimestres , trois sont pas cotisés.
    Je suis né le 27/03/1963.
    Ma demande carriére longue , à donc était refusé.
    Par contre ;je suis reconnu maladie professionnel depuis 2019 à 18% et recois une pension par trimestre.
    Ces 18% , me donne -t-il le droit de partir à 60 ANS ;
    cdlt
    Mr alain

    Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 27 novembre à 16:05

    Bonjour,
    Je tiens à préciser que mon dossier retraite anticipé carrière longue est clos depuis fin juillet et j’ai reçu ma notification de retraite fin aout ; pour un départ au 1er Janvier 2023.
    Cependant ma direction me demande mon attestation rupture anticipée pour carrière longue droit ouvert.
    J’ai suivi la procédure et demandé l’attestation à la CARSAT, début mars donc bien avant de déposer mon dossier de demande de retraite le 1er juillet, mais je ne l’ai jamais reçue.
    Que dois je faire pour obtenir ce document ? J’ai envoyé un mail à la CARSAT, mais ils me répondent que mon dossier est clos et que s’il est clos c’est que mes droits étaient ouverts. Que me conseillez vous de faire auprès de ma direction, car je pense que ce qu’elle me demande est tout simplement illégal.
    Merci pour votre retour. Cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 27 novembre à 20:09

      A mon avis, l’employeur s’assure que vous partiez bien en retraite avant de vous verser votre indemnité de retraite (voir fiche 18). Son syndicat d’employeurs a du le lui conseiller pour les retraites anticipées pour éviter de payer cette indemnité si vous démissionnez pour aller travailler ailleurs.
      Masquez les infos personnelles qui ne le concerne pas sur votre notification de retraite, une preuve irréfutable que vous partez bien pour une retraite.
      Le code du travail ne prévoit pas cette obligation, et vous êtes en droit de refuser. Mais si l’employeur s’entête, il faudra aller en justice pour avoir votre indemnité de départ en retraite.
      C’est vous qui décidez.

      Répondre à ce message

      • Le 27 novembre à 21:26

        Excellente idée, je vais faire comme ceci. Je vous remercie.
        Bonne soirée. Merci pour tout ce que vous faites. Cordialement

        Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 23 novembre à 18:32

    Bonsoir Claude
    Si la réforme prévoit 65 ans en 2032..( +4 mois/ année), impossible d’avoir la même cadence pour les carrières longues’ ou alors double peine...plus de cotisations sur une vie et les 62 ans de l’éventuel départ dès 2028 !!!!!!

    Répondre à ce message

    • Le 23 novembre à 21:01

      Nous ne savons pas ce que proposera le gouvernement dans son projet de loi. Il fera des sondages avant de le rendre public. Mais l’objectif annoncé est bien de reculer l’âge du droit de départ à la retraite de trois ans pour tous dans 9 années.

      Répondre à ce message

      • Le 25 novembre à 14:14

        Bonjour

        C est bien pour ça que je trouve injuste de reculer de 4 mois les carrieres longues . Les travailleurs qui ont commencés à travailler tôt avec une espérance de vie inférieure aux autres seront pénalisés.
        Le plus juste serait un certain nombre de trimestres par rapport à l année de naissance.
        Cdt

        Répondre à ce message

        • Le 25 novembre à 22:18

          Oui, le plus juste serait d’avoir droit à la retraite dès qu’on a une carrière complète.

          Répondre à ce message

          • Le 25 novembre à 22:41

            Totalement d’accord avec Claude, seule la durée de cotisation doit compter pour carriere longue, un âge mini est une injustice

            Répondre à ce message

            • Le 26 novembre à 15:49

              Pourquoi cette évidence semble si tabou et compliquée !!!!

              Répondre à ce message

              • Le 27 novembre à 09:58

                Je vois au moins 2 raisons sur cet entêtement
                1) Parce que nos "elites" ne rentrent pas dans cette catégorie. Ils ont souvent débuté tardivement, donc toute règle basée sur la durée de cotisation les impacte directement. Ils préfèrent un âge mini qui ne les impactera pas, puisqu’à 65 ans ils n’auront pas leurs années.
                2) ils souhaitent conserver en emploi les personnes compétentes et engagées le plus longtemps possible pour faire face au besoin de main d’œuvre.

                A titre perso, je ne suis pas fermé à travailler un peu plus après 60 ans. Mais cela doit être un choix individuel et cela doit se faire a un rythme acceptable/compatible pour un plus de 60 ans (temps partiel sur l’année) et bien évidemment au bon niveau de rémunération (l’expertise en ces temps de crise main doeuvre, cela doit se payer)
                Cdlt

                Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 24 novembre à 10:23

    A lire dans le site de la confédération CFDT (ici c’est la CFDT Retraités) :
    Réforme des retraites : un nouveau cycle de concertation commence

    Répondre à ce message

    • Le 24 novembre à 19:48

      Bonsoir,
      Je viens de lire l article sur la nouvelle concertation qui s est ouvert hier mais je m etonne de ne rien voir sur les carrières longues.
      Pouvez vous nous dire quand ce sujet sera t il abordé ?
      Merci d avance

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 25 novembre à 09:16

    Ma crainte est que les critères changent sur les carrières longue au niveau des trimestres assimilées accordé pour un départ anticipé ( chômage , service militaire ect..) avez vous des informations sur ce sujet ? Merci

    Répondre à ce message

    • Le 25 novembre à 13:24

      Ces critères pour les trimestres réputés cotisés sont fixés par décret et peuvent changer à tout moment. Ils ont été améliorés sous Hollande-Touraine et n’ont pas changé depuis.
      A mon avis, ce qui compte pour eux, c’est afficher un recul de l’âge de la retraite. Et c’est déjà assez injuste pour les carrières longues, il n’y a pas besoin d’en rajouter.

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 22 novembre à 15:56

    Bonjour donc si la loi passe la première génération serait 1963. Donc 1963 plus 4 mois, 1964 plus 8 mois,1965 plus 1 ans ,1966 1 ans et 4 mois .Je suis de 1966 alors 1 ans et 4 mois à faire en plus

    Répondre à ce message

    • Le 22 novembre à 20:01

      Si l’application a lieu à partir de juillet 2023, ce sera probablement ce que vous écrivez pour la retraite anticipée carrière longue.

      Répondre à ce message

      • Le 22 novembre à 20:31

        Bonsoir ,moi je suis de 07,65 et je doit partir au1 aout 2025,je ne peu pas me resigner a repousser mon depart d’un an,c’est scandaleux de nous annoncer une telle mesure ,surtout aux travailleurs si proche de la fin .
        Peut étre aurions nous droit a une clause genre du grand pére ?
        Je pense qu’il faudra manifester notre refus et ne pas accepter ces injustices.

        Répondre à ce message

        • Le 22 novembre à 22:20

          Vous annoncez ça depuis quelques jours comme si tout était déjà fait.....
          Je crois que les gens attendent le feu vert des syndicats pour bouger car quand on est de 63 à 65 et proche de la fin (carrière longue) on pourrait s’ attendre à un autre discours
          Je croyais que cgt fo et cfdt était contre de repousser l âge de la retraite et de toucher aux carrières longues.

          Répondre à ce message

          • Le 22 novembre à 22:43

            Je répond aux questions posées le plus sérieusement possible, en partant ce qui s’est passé avec Sarkozy.
            Laurent Berger le dit chaque fois qu’on l’interroge, la CFDT est contre le recul de l’âge de la retraite et appellera à manifester le moment venu.

            Répondre à ce message

            • Le 23 novembre à 12:14

              Bonjour,
              Il me semble que nous sommes nombreux prêts à descendre dans la rue pour manifester contre une telle réforme.
              Les salariés ayant commencés à travailler avant 20 ans seront les grands perdants.
              Cette nouvelle réforme est tout sauf JUSTE.
              Aussi j espère que tous les syndicats seront unis pour défendre l intérêt de tous les salariés....

              Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 21 novembre à 09:04

    Bonjour Claude,
    J ai lu plusieurs articles indiquant que la retraite anticipée pour carriere longue risque d etre supprimée en l’etat. Les critères risquent d etre ciblés de sorte que peu de salaries puissent en bénéficier.
    Si c est le cas ce serait la double peine pour tous les travailleurs qui ont commencés à travailler tôt.
    Pensez vous que cette possibilité soit possible ?
    Etes vous au courant car il me semble que ce dispositif a été acquis grâce à la CFDT et je ne peux pas croire que le premier syndicat de France ne contre-attaque pas !
    D avance merci pour vitre retour

    Répondre à ce message

    • Le 21 novembre à 09:21

      Le ministre nous confirmé le maintien de la retraite anticipée carrière longue. Il a aussi dit que l’âge d’ouverture du droit serait reculé pour tous, y compris les carrières longues, même si la CFDT le refuse.

      Répondre à ce message

      • Le 21 novembre à 09:43

        Merci pour votre réponse.
        Rassurée de savoir que le maintien du dispositif des carrières longues va rester .
        J espere qu’il concernera l ensemble des salariés qui ont commencés à travailler tôt et pas seulement une categorie de salariés selon des métiers définis.
        Comme vous et une majorité de francais je suis contre le report de l’âge légal de 62 a 65 ans mais j ai bien peur malheureusement que cela passe.
        Cdt

        Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 29 septembre à 16:05

    Bonjour Claude
    Je viens de lire dans la presse que la nouvelle loi concernant la modification de l âge de départ sera applicable à compter de hiver 2023-2024.
    Je suis né en septembre 1963 , j ai acquis 11 trimestres avant 20 ans et j aurai au 30/09/2023 172 trimestres donc éligible à un départ anticipé pour carrière longue au 01/10/2023, aussi pouvez me confirmer que je ne serai pas concerné par la nouvelle réforme.
    Merci d avance pour votre réponse.
    Steed

    Répondre à ce message

    • Le 30 septembre à 00:01

      La réforme s’appliquera au moins six mois après la parution de la loi au JO.

      Répondre à ce message

      • Le 30 septembre à 13:21

        Merci Claude pour votre réponse.
        On peut comprendre que si la loi est votée à la fin de l hiver (mars 2023) alors elle sera appliquée 6 mois après soit en Octobre 2023 ?
        Lorsque la loi est votée est ce que cela veur dire qu elle inscrite au JO ?
        Je regrette qu à 1 an d un possible de départ cartiere longue on ne sache pas à quelle sauce on va être mangé.
        Cordialement
        Steed

        Répondre à ce message

        • Le 30 septembre à 14:12

          Le délai de six mois est un engament public pour permettre aux caisses de retraite de s’adapter et d’éviter des contestations fortes y compris en justice comme en 2008, mais ce n’est pas une obligation légale. C’est la loi qui fixera la date d’application.

          Répondre à ce message

          • Le 30 septembre à 16:00

            Ok merci beaucoup !
            Il .n y a plus qu’à croiser les doigts.
            Steed

            Répondre à ce message

            • Le 20 novembre à 15:46

              Bonjour je remercie la cfdt pour sont combat sur les retraites et surtout les carrières longues mais là il faut hausser le ton et se préparer au combat perso je suis prêt merci

              Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 16 novembre à 21:25

    Bonjour,
    Quelles informations ou évolutions possibles des carrières longues ont été évoquées par le gouvernement avec les organisations syndicales, lors du 1er cycle de concertation sur la future réforme des retraites.

    je vous remercie.

    Répondre à ce message

    • Le 16 novembre à 21:34

      Le « relevé de discussions » du ministère indique ceci :
      « Concernant le dispositif de carrières longues, enfin, le principe d’accorder un avantage retraite aux personnes ayant commencé à travailler tôt et atteint la durée d’assurance avant l’âge légal est partagé. Toutefois, pour certaines organisations, le dispositif n’est pas adapté à cet objectif et devrait donc évoluer et être le cas échéant
      mieux ciblé.
      Une organisation patronale a proposé de substituer aux dispositifs de retraite anticipée du marché du travail existants un mécanisme unique fondé sur la constatation médicale ex-post d’une usure prématurée qui empêcherait le salarié de continuer son activité jusqu’à l’âge de la retraite. »

      Répondre à ce message

      • Le 17 novembre à 00:29

        Bonjour,
        Est ce que cela veut dire que les regles actuelles ne seront plus valables.
        Je suis chauffeur de bus dans le privé, j ai 11 trimestres avant 20 ans et j aurai 171 trimestres le 30/09/2023, ma retraite avec la loi actuelle serait pour le 1/10/2023,
        Est ce que cela veut dire que pour ma profession il n y aura plus la possibilité de partir en carriere longue.
        Sachant qu à la Ratp les conducteurs de bus partent actuellement avant 60 ans, cela serait terriblement injuste.
        J espère que la CFDT défendra tous les travailleurs qui ont commencés tôt et qui ont leurs nombre de trimestres pour partir.
        Merci d avance pour votre réponse.

        Répondre à ce message

      • Le 17 novembre à 02:05

        Bonjour,
        Suite à la réponse apportée à Patrick, pouvez vous me préciser ce que la phrase ci dessous veut dire :
        "D apres certaines organisations le dispositif actuel n est pas adapté et il sera probablement ciblé."
        Comment devons nous interpréter ?
        S agit il d une évolution positive ou au contraire allons nous être perdants.
        Il me semble que les organisations syndicales sont là pour faire des avancées et non le contraire.
        J espère que la CFDT qui est à l issue des carrières longues defendra au mieux les intérêts de tous les travailleurs qui ont commencés à travailler tôt.
        Dans l attente de votre réponse
        Metci d avance

        Répondre à ce message

      • Le 17 novembre à 06:09

        Bonjour
        Quelles sont donc les organisations syndicales qui trouvent que le dispositif n’est pas adapté et devrait être mieux ciblé ?
        Quand on travaille depuis 18 ans et cotisé 42 ans on doit pouvoir partir au titre d’une carrière longue quelque que soit l’emploi occupé....
        Sans faire de politique , un peu d’accord avec mr Mélenchon qui demande que les principaux syndicats se réunissent pour préparer les gens à la rue.....bientôt il sera trop tard.

        Répondre à ce message

        • Le 18 novembre à 10:55

          Bonjour
          Il ne me semble pas que ce soit une organisation représentative des salariés qui trouve que le dispositif carrière longue n’est pas adaptés !
          Ce serait plutôt, une organisation représentative des employeurs pour qui le dispositif carrière longue s’apparente à du "poil à gratter" depuis longtemps !
          Cordialement

          Répondre à ce message

          • Le 18 novembre à 14:39

            Bonjour
            Ce n est pas ce qui est indiquée dans le relevé des discours du ministère (voir reponse de Claude dans le message du 16/11 21:36).
            Les organisations patronales ont elles demandées de substituer au dispositif carrière longue une constation médicale ex-post d une usure prématurée.
            En conclusion nous ne savons pas vraiment qui demande quoi puisque les organisations ne sont pas recues en même temps.

            Répondre à ce message

      • Le 17 novembre à 07:50

        Bonjour, je vous remercie pour votre réponse, mais il est quand dommage que le gouvernement ne dévoilent pas concrètement son projet, car compte tenu des délais à respecter notamment pour prévenir les employeurs, il est difficile de définir actuellement une date qui peut-être proche. Dans mon cas personnel je suis né en 1962, et éligible à un départ anticipé en octobre 2023, mais compte tenu de la situation je suis incapable d’informer mon employeur, alors qu’avec les congés, un CET je risque d’arreter mon activité en mars,
        Cordialement.

        Répondre à ce message

        • Le 17 novembre à 22:44

          Le gouvernement pratique une concertation mais ne retient des échanges que ce qu’il veut et annonce que ce que ce qui est annoncé sera appliqué.
          Je vous ai copié un texte du ministère, sans commentaires, pour répondre à votre question sur le 1er cycle de la concertation. Je suis assailli de questions sur l’avenir mais je ne le connais pas. Je suppose que le projet de loi retardera de quatre mois par année de naissance le départ en retraite à partir de juillet 2023 ou de janvier 2024. En clair, ceux nés entre juillet et décembre 1963 auraient leur retraite 4 mois plus tard et ceux nés en 1964 attendraient huit mois de plus et ainsi de suite.
          La CFDT refuse le recul de l’âge de la retraite car il pénalise ceux qui ont commencé à travailler jeune, exercent les métiers les plus pénibles réduisant leur espérance de vie.

          Répondre à ce message

          • Le 18 novembre à 07:57

            Bonjour Claude,
            cela voudrait dire que ceux nés au premier semestre 1963 et bénéficiants d’une carrière longue ne seraient pas concernés par cette réforme ?
            Comme évoqué plus haut, je ne comprends pas qu’il y ait ce flou pour des personnes qui doivent prendre leur retraite prochainement ( CP, RTT, etc. déduits)
            limite un manque de respect...

            Franck

            Répondre à ce message

            • Le 18 novembre à 08:49

              A partir du moment où le président veut appliquer sa réforme le 1er juillet 2023, les premiers concernés sont ceux qui sont nés en 1963 après le 1er juillet, ceux nés avant ne seraient pas concernés.
              Oui, il faut laisser du temps aux futurs retraités.

              Répondre à ce message

              • Le 18 novembre à 14:20

                Bonjour,

                Non, je suis né en février 63 et je vais devoir faire 4 mois de plus car mon départ officiel est prévu le 1er septembre 2023...C’EST SCANDALEUX

                Répondre à ce message

                • Le 18 novembre à 16:53

                  Pensez à ceux qui vont devoir travailler jusque 3 années de plus !
                  J’ai expliqué que la réforme ne toucherait que ceux qui sont nés après le 1er juillet 1963, car c’est l’année de naissance qui sera prise en compte et pas la date d’ouverture du droit à la retraite car ce serait trop compliqué.

                  Répondre à ce message

                • Le 18 novembre à 22:01

                  Bonsoir Alain
                  Je suis également né en février 63, mais à ce jour j’ai déjà les 168 trimestres et 5 (même plus ) avant mes 20 ans. Ce qui me permet de partir au 1er mars 2023
                  Si vous êtes au régime général, vous devriez faire votre demande de retraite en avril pour un départ en septembre. La réforme est envisagée pour une application à partir de l’été donc en juillet au plus tôt. Et pour des raisons techniques, je ne pense pas que les dossiers soient "instanciés", mais plutôt traités au regard de la situation au moment de la date possible de dépôt ( 6 mois avant ).
                  De plus faire des 1/2 années, du genre application de la réforme pour "ceux nés à partir du 1er juillet 196x", ne me semble pas très cohérent ni lisible ; et techniquement alambiqué. Mais pas impossible quand même.
                  Je verrai plutôt une réforme applicable à partir de janvier 2024 pour ceux nés en 1962 (année complète) et 64 pour les carrières longues. En cas, ce serait beaucoup plus clair pour tout le monde, y compris pour les logiciels et les agents de la CNAV, et ça n’aurait aucun impact politique ni même un impact financier important. Si tant est qu’il y est un vrai impact financier de la réforme !!!
                  A mon (très humble) avis vous devriez passer au travers de ces 4 mois supplémentaires, qui pourraient bien sûr modifier vos projections et projets éventuels.
                  J’étais dans la même situation de questionnement que vous il y a peu, entre projets gouvernementaux, programmes électoraux, annonces médiatiques pour tester les réactions ou faire monter la pression.....il m’était également difficile de me projeter clairement.
                  Bon, en même temps, 4 mois dans une vie.... !!!!
                  Et puis, rien n’est encore acté........cette réforme n’est pas votée, loin s’en faut !
                  Une des étapes en sera peut être le congrès LR en décembre. Peut être plus important que les "concertations" en fait malheureusement.
                  Cordialement

                  Répondre à ce message

                • Le 19 novembre à 11:09

                  Bonjour,
                  Ce qui n’est pas juste c’est qu’il y aurait deux dates différentes de départ pour la même année de naissance.

                  Répondre à ce message

                  • Le 19 novembre à 14:22

                    Il y aura des âges différents suivant la date de naissance pendant plusieurs années comme à partir de juillet 2011.

                    Répondre à ce message

                    • Le 19 novembre à 17:52

                      Oui, mais pour les personnes nées en 63 et partant en retraite anticipée (carrière longue) en 2023, celles nées avant juillet partiraient à 60 ans, les autres, nées au second semestre, devraient partir à 60 ans et 4 mois.
                      Il y aurait bien deux dates différentes de départ pour la même année de naissance.

                      Répondre à ce message

                      • Le 19 novembre à 19:47

                        Oui, ce sont deux âges différents et forcément deux dates différentes.

                        Répondre à ce message

                        • Le 20 novembre à 08:46

                          Bonjour
                          Pas juste du tout car quelqu’un né en février ou octobre 2023 qui a commencé à travailler à 18 ans aura 42 ans de cotisations dans les 2 cas de figure.....

                          Répondre à ce message

              • Le 20 novembre à 10:47

                Bonjour,

                J’ai cru comprendre qu’avec cette nouvelle réforme, ceux qui sont nés le deuxième semestre 1961 seraient déjà concernés à partir du 1er juillet 2023 avec 4 mois de plus à effectuer pour ceux qui souhaitent partir à l’âge l’égal de 62 ans et on ne sait pas encore pour les carrières longues.

                Répondre à ce message

                • Le 20 novembre à 11:20

                  Il n’y a aucune certitude sans avoir eu le projet de loi, pour le moment on suppose !
                  Oui, si on se réfère à la réforme de 2010 appliquée en juillet 2011, ceux ayant 62 ans aux deuxième semestre 2023 seraient les premiers concernés. Et pour les carrières longues, ce serait ceux ayant 60 ans au deuxième semestre 2023.

                  Répondre à ce message

                  • Le 20 novembre à 12:22

                    Bonjour Claude et merci pour toutes vos réponses... même le dimanche !
                    pour vous, quand aurons-nous un peu plus de précisions sur toutes ces incertitudes ?
                    bon dimanche.
                    Franck

                    Répondre à ce message

                  • Le 20 novembre à 13:56

                    Sauf si les syndicats négocient pour que la loi annoncée au 01.07.2023 ne soit applicable qu’au 01.01.2024.
                    Ce serait beaucoup plus juste et surtout plus simple pour ceux qui vont devoir en début d’année faire leur demande de retraite .Par exemple quelqu’un né en sept voir devoir faire les premières démarches en mars2023....pour finalement faire 4 mois de plus.
                    On compte sur les négociateurs et moi perso j’ai confiance.
                    Merci pour nous.

                    Répondre à ce message

          • Le 18 novembre à 08:37

            Bonjour

            Je pense comme Ollivier Lucas qu il faudrai que toutes les organisations envisagent une grève prochaine sur la reforme des retraites avant que cela soit trop tard.
            J ai bien peur que l ouverture retraite anticipée pour carrière longue devienne une usine a gaz avec le projet actuel s il devient ciblé.
            Les grands perdants seront les travailleurs qui ont commencés à travailler tôt

            Cdt

            Répondre à ce message

            • Le 18 novembre à 08:43

              Comme en 2010, il y aura des manifestations et des grèves. Je vous rappelle que les électeurs de droite et des retraités sont pour cette réforme et c’est pour cette raison que le président candidat l’a annoncée et compte l’appliquer.

              Répondre à ce message

              • Le 18 novembre à 09:13

                Merci pour votre retour mais d apres les sondages ceux sont les partis Renaissance et LR qui sont pour cette reforme ainsi qu une majorité des retraites mais pas forcément leurs electeurs.
                Pour ma part je suis prête à descendre dans la rue pour contester cette reforme.
                Les grands perdants seraient les carrieres longues exemple un salarie ne en septembre 1963 qui devait partir à 60 ans en octobre 1963 partira à 63 ans si les conditions de départs deviennent ciblée puisqu’il ne rentrerait plus dans le cadre de droits a carriere longue.
                Cela serait la double peine.
                Cdt

                Répondre à ce message

                • Le 18 novembre à 10:31

                  Si je prend comme exemple la réforme de 2010 (applicable en juillet 2011), il y avait deux mesures d’âge différentes entre âge légal et âge de retraite anticipée carrière longue. Cela signifie que ceux nés en 1961 et ayant droit à la retraite au deuxième semestre 2023 auraient leur retraite retardée de 4 mois, les 1962 de 8 mois, les 1963 de 12 mois (ou un an)... Comme ce n’est pas applicable aux carrières longues car trop injuste, ce sont les 1963 qui seraient les premiers touchés par le recul de l’âge des carrières longues.

                  Répondre à ce message

                  • Le 18 novembre à 11:34

                    Merci Claude pour votre retour, j ai bien compris que le premieres personnes impactées par la nouvelle reforme seraient les salaries nes entre le 1 juillet et 31 decembre 1963.
                    Mais ma question concerne les futurs critères pour obtenir l ouverture de droits à une carriere longue puisque le gouvernement semble sur demande d autres organisations vouloir mieux cibler cette possibilité de depart anticipée .
                    C est vraiment très flou et je ne comprends pas que certains syndicats puisse faire ce type de demande , cela me semble une regression et non une avancée.
                    Dans une telle hypothèse une personne exclus des nouveaux critères subirait la double peine et si ne en sept 1963 passerait de 60 ans à 63 d un sel coup.
                    Est ce que vous pensez que cela soit possible ?
                    D avance merci.

                    Répondre à ce message

                    • Le 18 novembre à 13:05

                      Je ne sais pas car je ne participe à la concertation. Mais ce n’est pas ce que je comprend. Le gouvernement n’a qu’un objectif : reculer l’âge réel de départ à la retraite pour faire des économies sur les dépenses de retraite et les consacrer à autre chose.

                      Répondre à ce message

                  • Le 18 novembre à 18:30

                    Bonsoir Claude
                    j’ai lu dans une revue sérieuse, si la loi passe, ce sera bien été 2023, mais le 1 septembre pour faire 4 mois de plus en 2023 ( les 4 derniers mois de l’année)
                    avez vous des échos ?
                    Merci

                    Répondre à ce message

      • Le 17 novembre à 08:56

        Bonjour,
        Suite à votre réponse apportée à Patrick pouvez vous me dire ce que cette phrase veut dire.
        " pour certaines organisations le dispositif n est pas adapté à cet objectif et devrait évoluer et etre le cas échéant le mieux ciblé "
        Est ce que cela veut dire que l ouverture de droits carrieres longues sera remise en cause pour une grande partie des salariés ?
        Exemple cas d un salarié travaillant dans un bureau ne en 09/63 avec 170 trimestres, celui ci partirait à 63 ans au lieu de 60 ans ?

        Répondre à ce message

      • Le 17 novembre à 16:37

        Bonjour,
        Cette proposition est-elle crédible ?
        Cdt
        Franck

        Répondre à ce message

    • Le 20 novembre à 21:41

      STOP ! Cet échange est beaucoup trop long et devient illisible.

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 20 novembre à 10:35

    Bonjour,
    Je souhaite savoir si je prends le risque de devoir travailler 4 mois de plus si je prends ma retraite en carrière longue au 1er juillet 2023 ? Effectivement, je suis né le 26 novembre 1961 et j’ai bien reçu de vos services l’attestation me donnant le droit de partie en carrière longue mais avec la nouvelle réforme qui se profile, je me pose des questions. Je n’ai pas encore signé mon dossier de départ mais par précaution, devrais je plutôt changer ma date de départ et partir le 1er juin 2023 que le 1er juillet 2023 afin de ne prendre aucun risque ?
    En vous remerciant pour votre réponse éclairée,

    Très cordialement,

    Répondre à ce message

    • Le 20 novembre à 11:25

      Nous n’avons rien envoyé ! Vous êtes dans le site de la CFDT Retraités et nous renseignons bénévolement.
      Né en 1961 et ayant droit à la retraite anticipée carrière longue vous n’êtes pas concerné par la réforme, si elle est appliquée comme en 2010. Lisez aussi la fiche 36 sur la majoration temporaire dont vous allez bénéficier.

      Répondre à ce message

      • Le 20 novembre à 11:51

        Désolé, c’est une question que j’avais posé sur Google et j’ai fait un copié collé. Je vous remercie en tout cas pour votre réponse. Je vais regarder la fiche 36 sur la majoration temporaire mais êtes vous certain que je ne serai pas concerné pour un départ en carrière longue au 1er juillet 2023 si je suis né en novembre 1961 car mon référent retraite où je travaille à des doutes sur la question ?

        Bien à vous,

        Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 20 novembre à 08:01

    Bonjour , j’ai 61 ans , je suis né le 5 septembre 1961. J’aurais pu partir en retraite pour carrière longue le 1 févriers 2022 mais j’ai préféré prolonger ma carrière pour former les jeunes entrant dans mon entreprise. Malgré tout je m’inquiète de ce que va devenir la carrière longue avec la réforme et de me trouver pénalisé financièrement en terme de pension, en ne partant à la retraite qu’au début de l’année 2024.

    Merci de votre réponse éclairé.

    Répondre à ce message

    • Le 20 novembre à 08:51

      Si vous avez demandé une attestation de droit à la retraite anticipée carrière longue, vous aurez la preuve que vous n’êtes pas concerné par la réforme, car c’est l’année de naissance qui compte. De plus elle vous sera utile pour la majoration temporaire décrite fiche 36.

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 18 novembre à 09:47

    Bonjour, je suis en carrière longue et j’aurais mes 168 trimestre le 01 juillet 2023 ,est-ce que je saurais concerné par la nouvelle réforme ?

    Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 18 novembre à 06:15

    Bonjour
    Je suis née en septembre 1963. Ma retraite est prévue le 1 janvier 2024. en carrière longue. En fin d’année j’aurai 164 trimestres, et l’année prochaine 168 avec 4 trimestres de chômage. S’il faut 4 mois de plus, je n’aurai plus ma carrière longue.
    Pour avoir un trimestre, il faut gagner 1522,50 EUR, comment se fera le calcul si je dois travailler 4 mois de plus.
    Je vous remercie de votre réponse

    Répondre à ce message

    • Le 18 novembre à 09:00

      Oui, si vous n’avez les trimestres nécessaires, votre départ en retraite sera reporté. Pour 4 mois de plus, il faut obtenir deux trimestres cotisés. Un trimestre s’obtient avec 150 heures équivalent Smic (valeur 2023).

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 17 novembre à 07:51

    Bonjour

    Suite a votre réponse sur les carrières longues savez vous si je serais concerné en partant le 011023.
    Slts

    Répondre à ce message

    • Le 17 novembre à 22:45

      Je suppose que le projet de loi retardera de quatre mois par année de naissance le départ en retraite à partir de juillet 2023 ou de janvier 2024. En clair, ceux nés entre juillet et décembre 1963 auraient leur retraite 4 mois plus tard et ceux nés en 1964 attendraient huit mois de plus et ainsi de suite.
      La CFDT refuse le recul de l’âge de la retraite car il pénalise ceux qui ont commencé à travailler jeune, exercent les métiers les plus pénibles réduisant leur espérance de vie.

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 26 octobre à 13:59

    bonjour et merci pour ce simulateur
    voilà je suis née en janvier 1964 sur mon relevé de compte j’ai 8 trimestres avant mes 20 ans j’ai eu 3 enfants mais je me suis mise en congés parentale( pour la derniére) 3 ans
    est-ce que je peux prétendre à un départ à la retraite en 2024 ?
    MERCI POUR VOTRE REPONSE

    Répondre à ce message

    • Le 26 octobre à 17:45

      Cette fiche vous indique les trimestres cotisés et réputés cotisés pris en compte pour la retraite anticipée. Le congé parental n’est pas pris en compte.

      Répondre à ce message

    • Le 13 novembre à 11:56

      Bonjour je suis née le 21 Janvier 1963 je réunis 14 trimestres avant fin 1983, année de mes 20 ans.
      Mon relevé de carrière mentionne 161 trimestres fin 2021.J’ai 3 enfants en ayant pris des congés parentale sans solde pour les élever. Je rajoute 4 trimestres pour l’année 2022 ce qui donne 165 trimestres.
      j’ai recu un document de droit non ouvert que je peux contester pour une retraite anticipée de longue carrière. Il mentionne 142 trimestres cotisés en réunissant mes 14 trimestres avant fin 1983.
      Si j’ai bien compris je rajoute 8 trimestres pour chacun de mes 3 enfants. je comptabilise 142 +24 soit 166 trimestres. Pour avoir droit de partir en retraite a taux plein, l’année de naissance 1963 mentionne 168 trimestres. Que dois-je faire ?

      Répondre à ce message

      • Le 13 novembre à 21:21

        Comme indiqué dans cette fiche, seuls les trimestres cotisés (en travaillant) et quelques trimestres gratuits réputés cotisés sont pris en compte pour avoir droit à cette retraite anticipée. La majoration de trimestres pour enfants n’est attribuée qu’à légal, 62 ans actuellement.

        Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 9 novembre à 21:28

    Bonjour, née le 01/02/63 je suis carrière longue, j’ai envoyé ma demande récemment pour avoir une réponse fin décembre afin de faire ma demande de retraite pour partir le 01/07/23,j’en ai fait part à mon patron pour qu’il puisse prévoir mon remplacement, en comptant mes congés, rtt, compte d’heures cela me ferai partir le 15/04/23
    Pensez-vous que je serais concerné par la réforme des retraites que prévoit Monsieurr|rrr macron, je n’ai jamais manifeste, mais je pense que si cela devait se faire, je n’hésiterai pas un seul instant
    Merci à vous

    Répondre à ce message

    • Le 9 novembre à 21:59

      En principe, vous n’êtes pas concernée. Mais vous ne dites pas à quelle date vous remplissez les conditions : si c’est avant juillet, vous ne sera pas concernée par la réforme.
      Merci pour votre soutien par avance à l’action de la CFDT.

      Répondre à ce message

      • Le 9 novembre à 23:02

        Re bonsoir ma date de départ retenue est le 01/07/23
        Merci

        Répondre à ce message

        • Le 10 novembre à 05:45

          Si la réforme s’applique comme en 2010, ceux nés avant le 1er juillet 1963 ne sont pas concernés. C’est la date de naissance qui a été prise en compte pour retarder l’âge possible de départ.

          Répondre à ce message

          • Le 10 novembre à 05:58

            Bonjour
            Et si j’ai bien compris normalement ceux nés en 63(sur toute l’année) ne devrait pas être concernés car si la loi est publiée au 01.07.2023 avec le décalage de 6mois pour l’application cela ferait le 01.01.2024 ?
            Merci pour toutes vos réponses .
            Cordialement

            Répondre à ce message

            • Le 10 novembre à 07:04

              Oui, mais il est trop tôt pour prévoir la date de publication de la loi.

              Répondre à ce message

              • Le 11 novembre à 08:51

                Bonjour Claude,

                Vous dites à Lucas que c est encore trop tôt pour connaitre la date de publication de la loi, ma question est la suivante s agit il de la publication au JO ?
                Pensez vous que cette loi pourra selon le calendrier envisagé par le gouvernement être inscrite au 01/07/2023 au JO et être applicable à partir de cette date là ?
                Merci d avance

                Répondre à ce message

                • Le 11 novembre à 10:34

                  Le calendrier du gouvernement varie selon les ministres. L’un prévoit le dépôt de la loi au parlement en janvier, l’autre en mars. Il faut ensuite des débats et des votes à l’Assemblée nationale puis au Sénat puis un passage. A mon avis, si ce gouvernement respecte les usages et ne prévoit pas d’application de la loi moins de six mois après sa date de parution au JO, la réforme ne s’appliquera qu’en janvier 2024. Mais c’est une hypothèse dans le cas où tout se passe normalement, sans procédure d’urgence et 49.3 immédiat.
                  Le gouvernement prévoit la mise en oeuvre de sa réforme le 1er juillet 2023 et il est en capacité de l’imposer.

                  Répondre à ce message

                  • Le 13 novembre à 17:55

                    Bonsoir
                    Il faut avec l’aide de tous les syndicats que le peuple se réveille.
                    Manifestation et grève générale s’il le faut......il n y a pas de raison de dire amen et de ne pas appliquer le délai habituel de 6 mois pour les gens qui ont des démarches en cours (60ans en 2023 et carrière longue).
                    Il faut insister pour que cette réforme ne s’applique pas avant le 01.01.2024.

                    Répondre à ce message

                    • Le 13 novembre à 21:13

                      Vous seul souhait est que la réforme soit appliqué six mois plus tard pour échapper à 4 mois de travail en plus.
                      Pas d’accord, nous ne voulons pas de trois années de plus à terme.

                      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 9 novembre à 17:45

    Bonjour,

    J’ai effectué un service militaire long de 16 mois, qui plus est pour 12 mois et 20 jours en outre-mer, engendrant une bonification de 1/2 campagne, soit 6 mois.
    Est-ce que cette période sera compté pleinement ou réduite à 4 trimestres (selon la circuliare de 2012) ?

    Je vous remercie de votre réponse.

    Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 9 novembre à 02:23

    Je peux bénéficier de la retraite pour carrière longue. Je suis né fin 1962 et ai le nbre de trimestres.
    Je viens d’apprendre que je vais être licencié le 30/11 pour motif économique.
    Comment cela se passe par rapport à Pôle emploi et la CNAV ?

    Répondre à ce message

    • Le 9 novembre à 14:29

      Pour 2022 vous aurez vos 4 trimestres cotisés dans votre relevé de carrière. Pour 2023 le chômage donne droit à des trimestres gratuits (voir tableau 2 fiche 19). Si vous n’avez jamais été au chômage, on peut vous ajouter jusque 4 trimestres réputés cotisés au titre du chômage. Mais je vous redis ce qui est écrit dans cette fiche, merci de la lire attentivement. Comparez avec votre relevé de carrière pour savoir ce qui vous manque fin 2022.

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 8 novembre à 18:10

    Bonjour. Né le 26 décembre 1963 j aurai 172 trimestres en 2023. Je peut prendre ma retraite longue carrière en janvier 2024. Suis je obligé ou la caisse retraite peut elle m obliger ?? Je voudrais continuer de travailler un peu pour récupérer mes 10% de complémentaire. Puis je bénéficier des indemnités chômage si je suis sans emploi car étant intérimaire un mois il y a du travail et le mois d après moins ou plus !!! Ensuite puis je décider par exemple de prendre ma retraite à 61,5 ans ?? Quel serons les conséquences ?? Merci beaucoup de votre aide

    Répondre à ce message

    • Le 8 novembre à 19:34

      Vous avez le droit de travailleur aussi longtemps que vous le souhaitez. Il n’y a pas de limite d’âge dans le privé.
      Pensez à demander une attestation de droit à la retraite anticipée carrière longue pour Agirc-Arrco (voir fiche 36).
      Si vous travaillez jusque 62 ans, votre retraite augmentera régulièrement.
      Après 62 ans, vous aurez droit à la surcote de la retraite de base (fiche 20).

      Répondre à ce message

      • Le 8 novembre à 20:27

        Merci pour votre rapidité 👍👍par contre si je fait ma demande d attestation à 60 ans et que je travaille jusqu’à 61 ou 62 ans, je peux travailler mais pourrais je bénéficier d allocations chômage si besoin ?? J ai entendu dire que quand l assurance retraite nous envoi l attestation elle l envoi également a d autres organismes dont pôle emploi ??? Merci

        Répondre à ce message

        • Le 8 novembre à 22:13

          Je n’ai pas connaissance que l’attestation soit envoyée à Pôle Emploi. Je sais qu’à 62 ans, si on dit ne pas avoir une carrière complète pour être indemnisé plus longtemps, Pôle Emploi demande un justificatif officiel obligeant à faire une demande de retraite, qui doit être confirmée s’il y a décote.
          Sans attestation, vous devrez attendre 63 ans pour ne pas avoir de minoration temporaire de 10% pendant trois ans (voir fiche 36).

          Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 29 octobre à 13:37

    Bonjour, je suis née le 28 février 1963. Je suis en carrière longue j’ai commencé à travailler à 18 ans. Je dois partir à la retraite au 1er juillet 2023. J’ai déjà fait la demande d’attestation pour départ anticipé et la CARSAT doit me la fournir d’ici janvier. Lorsque j’aurais cette attestation je pourrais faire ma demande de retraite. J’espère sincèrement que je n’aurai pas de mauvaise surprise car j’ai déjà prévenu mon employeur que je prenais ma retraite et celui-ci a déjà prévu mon remplacement.

    Répondre à ce message

    • Le 29 octobre à 18:06

      J’espère que cette réforme ne retardera pas votre retraite de 4 mois.

      Répondre à ce message

      • Le 29 octobre à 18:44

        Merci pour votre réponse et votre engagement.

        Répondre à ce message

      • Le 30 octobre à 11:29

        Bonjour
        J’avais cru lire dans votre forum que si la loi passe au 01.07. 2023 elle serait applicable 6 mois après soit le 01.01.2024.?
        J’ai cherché dans les textes et rien trouvé de précis concernant ça....

        Répondre à ce message

        • Le 30 octobre à 13:53

          Ce n’est pas écrit dans les textes, c’est un usage depuis les problèmes rencontrés en 2008 par un changement survenant mois de six mois avant la date d’effet. La loi du 9 novembre 2010 s’appliquait à partir de juillet 2011.

          Répondre à ce message

    • Le 5 novembre à 01:30

      Bonjour
      Je partage mon expérience. L’attestation carrière longue m’a été délivrée très rapidement, en moins d’un mois. Toutefois la CARSAT y met "les formes" et les réserves temporelles. En résumé, l’attestation est délivrée en l’état de connaissance de la législation en vigueur et de votre situation à ce jour. Il ne s’agit donc pas d’un "engagement" de la part de cet organisme à vous payer une pension ni d’une garantie que vous remplirez toujours les conditions à la date souhaitée. Elle permet surtout de "faire le point" de votre carrière à date, et d’éventuellement régulariser la situation.
      C’est différent en ce qui concerne la retraite elle même. Ma demande a été traitée également en moins d’un mois ( sans doute la demande de carrière longue effectuée précédemment a permis ce traitement rapide ). Mais ici, la CARSAT vous délivre une notification de retraite avec le montant , les 25 meilleures années et la date à partir de laquelle elle vous sera versée. Il s’agit là d’un engagement (inscription au registre des retraites).
      Cependant, dans mon cas, comme les 6 mois restants n’influençaient pas le nombre de trimestres requis, c’est peut-être la raison de cet "engagement" !
      Et comme vous pouvez faire cette demande au maximum 6 mois à l’avance, c’est la raison pour laquelle il y aura certainement ce même délai de 6 mois minimum avant l’application effective de la loi. Sinon cela reviendrai à remettre en cause les notifications délivrées dans l’intervalle ou de bloquer tous le dossiers de demande de retraite.

      Un autre petit "truc" : si vous avez une question à poser n’hésitez pas à téléphoner 2 fois. ( parfois un peu long, mais gratuit) Donc à deux conseillers téléphoniques différents ! Sans remettre en cause, sur le fond, le professionnalisme de ces agents car la législation est parfois très complexe, les réponses peuvent quand même varier d’un agent à l’autre.
      Cordialement

      Répondre à ce message

      • Le 5 novembre à 08:52

        Merci pour ce retour d’expérience.
        Les renseignements par téléphone sont toujours indicatifs car la lecture de fiches ne suffit pas et parfois la réponse se fait en fonction de ce que pense la personne qui répond. Il est préférable de lire les fiches de ce guide ou d’un site officiel.

        Répondre à ce message

      • Le 6 novembre à 08:55

        Bonjour mic83,

        Merci pour votre retour d’expérience. Je partage totalement votre analyse mais je ne comprends pas votre conclusion...
        Vous partez certainement avant juillet 2023 donc c’est normal que la caisse de retraite valide vos droits mais pour les individus comme moi qui partent après juillet, j’ai mon attestation et les caisses me demandent de faire la demande en février 2023 en stipulant clairement que mon départ n’est absolument pas acquis, ils attendent les directives...au mieux, je vous l’accorde, un délai de six mois sera accordé aux caisses pour finaliser les dossiers...

        Bon dimanche.

        Répondre à ce message

        • Le 6 novembre à 17:19

          Bonjour Alain
          Si on vous invite à faire votre demande à partir de février c’est que vous pouvez partir en aout, non ?
          Je pense et j’espère surtout pour vous que le délai de 6 mois minimum, avant application de la loi, sera effectif.
          Car dans votre cas il faudrait qu’elle soit votée avant le 1er février pour que vous soyez potentiellement impacté.
          Beaucoup de gens vont sans doute passer dans un "trou de souris" ! Mais les négociations vont peut être aussi porter sur la date d’application, les générations concernées, le maintien des critères ( donc l’âge et les trimestres) des carrières longues ou une progressivité différente d’allongement, etc..... Le parcours législatif promet d’être très compliqué aussi, sans compter les manifestations prévisibles.
          Effectivement, l’attestation carrière longue mentionne bien "vous pourriez obtenir votre retraite anticipée à la date du ....." donc au conditionnel. Et c’est normal car vous n’avez peut être pas encore tous les critères, et le dossier est analysé au regard de la législation actuelle. En cas, je crois qu’il est inutile de la demander à moins de 6 mois avant le départ.
          Par contre si au 1er février ( ce que je suppose pour vous ), vous pouvez faire votre demande, je vois mal la CARSAT vous dire : on attend les directives. Travaillant dans un organisme similaire, en général le "discours client" c’est oui le dossier est recevable ou non il ne l’est pas. Bref, si au 1er février le service de demande sur internet vous est ouvert, c’est que votre demande est recevable. Bien sur recevable ne veut pas dire acquis !
          La situation des CARSAT est un peu compliquée car ce sont les générations 60 qui partent actuellement et cela représente beaucoup de dossiers à instruire. Si en plus on leur demande de stocker et d’attendre les directives, ça compliquera encore plus leur situation.
          Autre élément à prendre en compte : pour le régime général la demande est à faire entre 6 et 4 mois avant. Pour d’autres régimes c’est parfois 12 mois avant ( fonctionnaires il me semble ).
          On parle très peu des contraintes techniques d’application dans les médias et encore moins dans les discours politiques. Elles jouent bien un rôle pour autant. Claude à déjà évoqué plusieurs fois l’exemple d’une réforme précédente.
          Pour ma part, ce que l’on attend souvent, application à partir du 1er juillet pour la génération 61, ne me semble pas du tout réaliste sur le terrain technique.
          Quoiqu’il en soit, je souhaite bon courage à tous ceux qui sont dans l’attente ( c’est pas facile ) et encore plus de courage aux négociateurs CFDT pour le maintient de nos acquis sociaux.

          Répondre à ce message

          • Le 7 novembre à 10:38

            Bonjour mic83,
            mon départ est prévu pour le 1er sept 2023 mais je préfère faire ma demande en février, je suis fonctionnaire…
            Je suis d’accord avec vous, cet acharnement que subit la génération 60 est monstrueux…
            cordialement.

            Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 5 novembre à 07:08

    Bonjour, Je serais en retraite le 1er décembre 2023, lendemain de mes 62 ans. Cependant je suis carrière longue et aurais pu prétendre à 60 ans. Devrais je faire quand même 4 mois de plus si la réforme passe ? (Je suis née en 1961). Merci pour votre réponse.

    Répondre à ce message

    • Le 5 novembre à 08:47

      En principe oui car la caisse de retraite n’aura pas vérifié votre droit à la retraite anticipée. Je vous suggère de demander une attestation de droit à la retraite anticipée carrière longue. Ainsi ce droit sera inscrit dans votre compte retraite et l’attestation vous sera aussi utile pour éviter la minoration temporaire de la retraite complémentaire (fiche 36).

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 27 octobre à 01:49

    Bonjour,

    Macron a l’intention de pousser le départ en retraite anticipée pour carrière longue à 62 ans.
    Pensez-qu’il va le faire d’un seul coup, dès juillet 2023, ou va-t-il le faire progressivement, de 4 mois chaque année.
    Je devais partir à 60 ans le 1 mai 2025.
    Avec la réforme je devrais partir le 1 mai 2027 à 62 ans ou pourrais- partir à 60 ans et 8 mois, soit le 1 décembre 2025 ?
    Qu’en pensez-vous ?
    Qu’est-ce qui vous parait le plus probable ?
    Merci pour votre réponse.
    Cordialement,
    Jean-Michel

    Répondre à ce message

    • Le 27 octobre à 12:24

      J’ai déjà répondu, je me répète.
      Le gouvernement a été contraint de lancer une concertation. Le ministre chargé des retraites a annoncé à la CFDT que le projet de loi est prévu pour mars 2023. Un autre ministre annonce le projet de loi pour janvier 2023. Ce report à 2023 amènera à mon avis une réforme applicable au 1er janvier 2024. En effet, l’application ne la loi ne doit pas intervenir mois de six mois après sa publication au Journal Officiel.
      À cause de la CFDT, le gouvernement n’oseras pas supprimer ce mode de départ en retraite anticipée.
      Si le gouvernement veut retarder l’âge de départ, il repoussera de quatre mois par génération l’âge de départ ; soit par exemple ceux qui auront 60 ans en 2024.
      En conclusion, on ne peut rien exclure car c’est au parlement que cela se décidera.

      Répondre à ce message

      • Le 27 octobre à 20:03

        Bonjour Claude
        Dans votre réponse à Jean Michel vous dites qu un autre ministre annonce le projet de loi pour janvier 2023 alors que le ministre chargé des retraites a annoncé a la CFDT la date de fin mars 2023.
        Pouvez vous dire qui est ce ministre ?
        Si la parole du ministre en charge des retraites est remise en cause par un autre ministre c est de mon point de vue incompréhensible.
        Merci d avance

        incompréhensible .

        Répondre à ce message

        • Le 27 octobre à 21:30

          La fin de la concertation est prévue pour fin décembre. Logiquement, le projet de loi sera écrit après mais certains veulent aller vite, y compris le président hier.

          Répondre à ce message

    • Le 4 novembre à 21:51

      Bonjour,pour moi j’ai bien peur que le couperet tombe à 62 ans au 1 juillet 23 pour les carrières longues ,terminé les departs à 60 ans ou bien avec des critères que presque personne ne pourra remplir le secret est bien gardé de toute façon ce sera au minimum 4 mois supplémentaires par an et ainsi de suite moi ce devrait être le 1 octobre 23 donc 4 mois de plus il faudra m’estimé heureux car 1964 c’est 8mois ect.je croise les doigts en espérant que tout nos leaders syndicaux sauront parler d’une même voix c’est ça l’intelligence de défendre les travailleurs qui ont donné pour la France. A bon entendeur.

      Répondre à ce message

      • Le 4 novembre à 22:06

        Seuls les syndiqués participent à la défense des travailleurs !
        La CFDT contribue à obtenir de nouveaux droits aussi comme cette retraite anticipée carrière longue qui vous permet de partir en retraite deux ans plus tôt !

        Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 4 novembre à 21:58

    Bonjour
    J’ai obtenu le droit de partir à la retraite pour carrière longue le 01 octobre 2021. J’ai cependant décidé de continuer mon activité professionnelle jusqu’à mes 62 ans, en janvier 2023.. À partir de cette date je souhaite faire valoir mes droits à la retraite et prendre un autre emploi. J’ai fait ma carrière entièrement dans le privé comme salarié. Pourrai-je cumuler intégralement retraite et salaire ?
    Merci pour votre retour.
    Philippe

    Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 31 octobre à 18:06

    Seul le site de la confédération CFDT traite de la réforme des retraites
    Vous pouvez y lire :
    - Les premières propositions de la CFDT sur la pénibilité et l’emploi des séniors
    - Réforme des retraites : 65 ans, c’est non ! ( On peut y lire cette phrase : La CFDT revendique le maintien du dispositif carrières longues pour permettre aux personnes ayant commencé à travailler plus tôt, de partir plus tôt à la retraite).

    Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 1er novembre à 10:17

    Bonjour Claude.
    j’aurai 60 ans en avril 2023. Je suis en carrière longue avec 168 trimestres validés au 31 décembre 2023. Serais-je concerné par la nouvelle réforme retraite ? Et si oui, combien de mois (ou années... Merci Mr Macron) devrais- je effectué en plus à votre avis ?
    _j’ai lu aussi qu’il compte enlever les trimestres assimilés avant 20 ans (armée, chômage, etc...) et passer directement la retraite à 62 ans pour les longues carrières...
    merci pour votre réponse.

    Répondre à ce message

    • Le 1er novembre à 10:21

      La réforme ne pouvant pas être rétroactive, en me référant à la réforme de 2010, comme votre droit à la retraite anticipée carrière longue est ouvert avant l’application de la loi, vous conservez ce droit même si vous repoussez votre retraite d’un an.
      La période est propice aux infox sur le sujet puisque rien n’est encore écrit, la concertation est en cours.

      Répondre à ce message

      • Le 1er novembre à 13:25

        Bonjour Claude,

        Je rebondis à la reponse que vous avez donné à Marcus ; est ce que cela veut dire que les personnes nées entre le 01 janvier 1963 et le 30 juin 2023 qui auront acquis le nombre de trimestres après juillet 2023 date annoncée par M Macron pour la mise en place de la nouvelle loi de retraite ne seront pas concernés par la nouvelle réforme alors que ceux nés apres juillet 2023 le seront.
        C est mon cas je vais avoir 59 ans en septembre 2023 avec 171 trimestres 11 trimestres avant 20 ans suis- je concerné même si j obtiens le courrier Cnav avec mon ouverture de droits carriere longue avant la date annoncée de juillet 2023 .
        Merci d d’avance pour votre réponse.

        Répondre à ce message

        • Le 1er novembre à 22:09

          Je ne sais pas ce qui sera écrit dans le décret d’application pour les retraites anticipes carrières longues. Je suppose que le recul de l’âge sera de quatre mois par génération pour ceux remplissant les conditions de durée d’assurance cotisée. Je ne sais pas si vous serez concerné, car je ne sais pas comment sera réécrit l’article D351-1-1 du code de la sécu.
          Le tableau de cette fiche montre le recul de l’âge de la réforme de 2010 pour ceux nés jusque 1960.

          Répondre à ce message

          • Le 1er novembre à 23:13

            Bonsoir Claude
            Merci pour votre réponse mais vous avez répondu à Marcoz que la loi ne pouvait être rétroactive alors qu’il est né en avril 1963 et aura les 168 trimestres en decembre 2023 pour être eligible à la retraite anticipée carriere longue.
            Sauf erreur de ma part l attestation d ouverture de droit ne peut peut-être délivrée plus de 6 mois avant le départ.
            C est pourquoi je reviens vers vous sur ce cas précis qui m interroge.
            Merci d avance pour votre retour.

            Répondre à ce message

            • Le 2 novembre à 08:57

              Lui a droit à cette retraite dès avril 2023, c’est avant juillet 2023, donc je suis convaincu qu’il échappera à la réforme.

              Répondre à ce message

              • Le 2 novembre à 14:02

                Bonjour Claude

                Suite à votre réponse concernant le cas de Marcoz vous dites etre convaincu que lui aura le droit a partir a 60 ans puisqu’il est né en avril 1963, mais sauf erreur de ma part à cette date il ne sera pas eligible puisqu’il n obtindea les 168 trimestres qu au mois de decembre 2023.
                Par contre sur la réponse donnée à Christine qui est née en fevrier 1963 et qui aura les 168 trimestres vous dites qu’elle sera peut-être impactée par la nouvelle loi soit 4 mois de plus à faire.
                Il me semble que le traitement de ces 2 cas seront identiques
                4 mois de plus ou echappent à la nouvelle reforme.
                Qu’en pensez vous ?
                Cordialement

                Répondre à ce message

                • Le 2 novembre à 14:10

                  Sur ce sujet, je ne peux pas vous dire le droit puisqu’il n’est pas connu.
                  J’ai dit à Christine qu’elle ne devrait pas être impactée, je rajoute « j’espère » pour qu’elle comprenne que rien n’est certain.
                  Merci de ne pas prendre à la lettre ce que je prévois, ce ne sont que des suppositions. Vous saurez suffisamment à l’avance le projet du gouvernement.
                  Je vais arrêter de répondre à ces questions pour éviter des confusions.

                  Répondre à ce message

                  • Le 2 novembre à 17:02

                    Merci Claude pour vos réponses
                    Merci de continuer, à chacun d’analyser sa propre situation
                    je pense que Claude aide beaucoup..

                    Répondre à ce message

        • Le 1er novembre à 22:48

          Suite à votre reponse à Marcoz, je reviens sur mon message précédent car j ai noté avoir fait des erreurs de saisie sur les dates
          Veuillez lire 1ere question corrigée :
          Est ce que les personnes nées entre le 1 janvier 1963 et le 30 juin 1963 qui auront acquis les 168 trimestres après le 1 juillet 2023 seront impactées par la nouvelle loi ?
          2ème question :
          Est ce que les personnes nées après juillet 1963 qui auront reçu de la CNAV l’attestation d’ouverture de droits pour retraite anticipée avant juillet 2023 seront impactées par la nouvelle loi ?
          (exemple mon cas personnel 60 ans en octobre 2023 avec 171 trimestres et demande d’attestation d ouverture de droits en cours)
          Merci d avance pour votre réponse

          Répondre à ce message

          • Le 2 novembre à 09:01

            1. Je ne pense pas car c’est la date de naissance qui sera prise en compte.
            2. L’attestation est délivrée sous réserve de changement de la réglementation. Elle reflète le droit en vigueur du moment.

            Répondre à ce message

      • Le 1er novembre à 15:50

        Merci beaucoup pour votre réponse ! Il faut arriver à les faire plier avec le soutien de l’ensemble des salariés. Bon courage à tous

        Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 1er novembre à 14:17

    Bonjour, je benificie d un trimestre pénibilité mais si je démissionne 1 an avant l age légal puis je bénificier malgrè tout d une mise à la retraite anticipée de 3 mois ? D avance merci pour votre réponse.

    Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 31 octobre à 08:30

    Bonjour Claude
    Je suis chauffeur de bus âgé de 59 ans et je peux prétendre avec la loi en vigueur actuelle à un depart à 60 ans au 01/10/23.
    Avec le changement d âge de la réforme à venir, je pensais qu au plus je devais faire 4 mois supplémentaire mais un article lu ce matin sur internet m interroge.
    Je suis très inquiet car je viens de lire que les critères de départ carriere longue risquent de changer à savoir que l l’éligibilité se fera sur la réalité des métiers et des tâches via des facteurs individualisés.
    Savez vous ce que cela veut dire au juste et avez vous entendu parlé de ce changement de critère pour pouvoir partir en retraite anticipée carrière longue.
    Merci d avance pour votre réponse.
    Pascal

    Répondre à ce message

    • Le 31 octobre à 10:01

      La CFDT revendique la prise en compte de la pénibilité réduisant l’espérance de vie pour la retraite (voir fiche 11). Mais il n’est pas question à ma connaissance de remettre en cause la retraite anticipée carrière longue, la CFDT y tient !
      Peu de monde connait bien le dossier des retraites et il y a beaucoup de mauvaises compréhensions.

      Répondre à ce message

      • Le 31 octobre à 11:06

        Merci Claude pour votre retour.
        C est bien le problème on lit tout et son contraire .
        Cordialement
        Pascal

        Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 30 octobre à 20:42

    Bonjour,
    Dans le cadre du dispositif carrières longues, je totaliserai 171 trimestres et aurai 60 ans en juillet. D’après mon relevé de carrière, je peux prendre ma retraite au 01/08/2023. Bien que je ne sois pas trop inquiet concernant mon cas personnel, je suis véritablement effaré de constater que l’intention du Président Macron soit de proposer un âge de départ anticipé pour carrière longue à 62, 63 ans, voire plus !!!
    On est bien loin des propositions du premier quinquennat avec cette mesure d’âge brutale et injuste. Une personne qui aurait commencé à travailler à 16 ans devrait attendre 63 ans (âge légal 65), soit une carrière de 47 années de travail !!! Ce type d’injustice aura comme conséquence, en dehors de celle qui portera sur les futurs retraités, d’inscrire à l’actif de ce Président, par cette énorme trahison, l’installation au pouvoir de l’extrême droite en 2027 (ou avant) alors que celui-ci n’a de cesse de la combattre dans la sémantique qu’il utilise. En proposant une mesure d’âge discutable, il était possible de définir parallèlement une durée de cotisation pour taux plein et retraite anticipée… mais la volonté d’être juste semble cette fois être restée au vestiaire du premier quinquennat. La prochaine fois, je resterai à la maison…

    Répondre à ce message

    • Le 30 octobre à 22:15

      Ne pas vouloir aller voter, c’est lui donner raison !

      Je vous remercie de ne pas utiliser ce forum pour débattre de la réforme et de son injustice. Je souhaite que ce forum soit réservé à renseigner sur le droit existant.

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 31 octobre à 09:11

    Bonjour Claude

    En cas de vote en mars 2023 de la loi sur la nouvelle réforme des retraites quel sera le délai pour la parution au journal officiel ?
    Autre question sur la volonté de M Macron de faire appliquer la nouvelle loi à partir de juillet 2023 alors qu à cette date la loi ne sera probablement pas encore inscrite au JO.
    Dans l attente de vous lire
    Merci d avance

    Répondre à ce message

    • Le 31 octobre à 09:52

      En général, la loi parait au JO moins de un mois après le vote définitif (certains articles sont vérifiés par le conseil constitutionnel).
      Je maintiens qu’il serait irresponsable d’appliquer cette loi moins de six mois après sa parution au JO.

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 31 octobre à 09:12

    Bonjour, comme j ai largement mes trimestres pour partir en retraite anticipée même avec la nouvelle reforme, je souhaitais faire un abandon de poste à la fin de l année et j aurais voulu savoir à partir de quelle date ce ne sera plus possible de percevoir l assurance chômage vu que ça été voté la semaine dernière. Merci

    Répondre à ce message

    • Le 31 octobre à 09:49

      Je n’ai pas étudié ce projet de loi, allez sur le site de l’assemblée nationale pour voir où il en est car se sont les députés qui ont le dernier mot, pas les sénateurs.

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 26 octobre à 23:07

    Bonjour,
    Je suis née en 1968 et j’aurais dû partir a la retraite à 60 ans fin 2028.(carrière longue). Je pense qu’il va falloir travailler encore 2 ans de plus soit 45 ans !!!!
    J’ai l’impression que les jeux sont fait et que ces pauvres carrières longues n’ont plus aucun sens. Nous qui avons commencé jeunes allons nous retrouver à travailler plus longtemps que les autres. C’est tout simplement scandaleux et injuste.
    Ma collègue née en 1966 qui a commencé à 20 ans partira en même temps que moi avec moins de trimestres. Pourquoi les syndicats ne nous défendent pas d’avantage ??
    J’ai le sentiment que tous le monde s’en fiche et nous abandonnent .Je suis écoeurée. Quelle intérêt de la carrière longue si on doit travailler plus d’années que tous le monde ???
    Carrière longue .....elle porte bien son nom.

    Répondre à ce message

    • Le 27 octobre à 12:21

      Vous reprenez les arguments de la CFDT utilisés pour obtenir la retraite anticipée carrière longue en 2003 et pour obtenir son maintien lors des réformes de 2008, 2010 et 2014. Et la CFDT continuera de revendiquer le maintien tel quel des carrières longues
      Les études d’opinion montrent qu’une grosse partie des électeurs préfèrent une réforme de l’âge de la retraite car ils ignorent celle de la durée d’assurance et ne comprennent pas ce que vous vivez.

      Répondre à ce message

    • Le 27 octobre à 16:02

      Merci pour votre réponse Claude.
      Pourquoi ne pas laisser les personnes en carrière longue partir en fonction des trimestres et donc du nombres d’années travaillées au lieu de parler d’âge ??
      Soit par exemple 172 trimestres pour 43 ans de travail. Peut importe l’âge du moment que l’on a travaillé le nombre d’années nécessaires.
      Pourquoi la CFDT ne propose pas ce système pour les carrières longues au gouvernement ?
      Ce serait plus juste pour nous les carrières longues.

      Répondre à ce message

      • Le 27 octobre à 16:04

        C’est ce que la CFDT revendique et vous avez pu entendre Laurent Berger refuser cette réforme de l’âge pour ces raisons.

        Répondre à ce message

        • Le 28 octobre à 07:49

          Oui Claude, Laurent Berger refuse la réforme de l’âge, mais j’ai le sentiment que tous le monde est résigné et considère que cette réforme de l’âge va passer y compris pour les carrières longues , puisque je lis que probablement, elles augmenteront aussi e 4 mois par génération.
          C’est énorme pour ceux nés entre 1964 et 1970.
          La CFDT devrait proposer une réforme de l’âge adaptée à ces carrières longues en fonction du nombre d’années travaillées..
          Bonne journée.

          Répondre à ce message

          • Le 28 octobre à 09:05

            La CFDT a obtenu en 2003 la retraite anticipée pour les carrières longues à partir de 56 ans. Nous en sommes à 60 et le projet est de le faire passer à 63 ans, même si la carrière longue est atteinte avant. Un nouveau retraité sur quatre part chaque année en retraite anticipée carrière longue grâce à la CFDT.
            Cette fois encore nous participerons à la concertation avec nos revendications.
            Je vous invite à attendre le projet de loi et d’écouter ce que la CFDT dira.

            Répondre à ce message

    • Le 29 octobre à 08:50

      idem pour moi début de travail a 15 ans et 10 mois en decembre 1984 nee en fevrier 1969 grace a monsieur macron je partirais pour carriere tres longue a 62 ans soit 46 ans de travail tres physique car boulanger bravo macron bravo les syndicats bravo la france

      Répondre à ce message

      • Le 29 octobre à 09:20

        Bravo David ! Puisque vous vous en prenez à tout le monde, vous pouvez vous ajouter à la liste. Qu’avez vous fait pour soutenir un syndicat ? Qui a obtenu la retraite anticipée carrière longue ? Qui continue à la défendre ?
        Nous sommes un pays d’Europe où le niveau des retraites (par rapport au salaire) est le plus élevé avec l’âge le plus précoce ! On dit merci au syndicat qui agit et signe des accords dans les entreprises ou les branches pour obtenir ce résultat.
        Si la CFDT est contre la réforme de l’âge c’est justement par ce que nous soutenons les ouvriers qui commencent à travailler jeune, effectuent les métiers les plus pénibles réduisant l’espérance de vie. La CFDT est pour le droit à la retraite dès que la carrière est complète. Mais les électeurs de droite sont pour une recul de l’âge selon les sondages et Macron veut les séduire. Interrogez vos amis, votre famille et vous entendrez des avis autres !

        Répondre à ce message

        • Le 29 octobre à 13:51

          Bonjour Claude
          Nous comptons sur la CFDT pour continuer à defendre les ouvriers qui ont commencés à travailler tôt. Les departs pour carrieres longues sont une vrai avancée obtenue par la CFDT et je pense que la CFDT fera tout pour que cela continue.
          Cette réforme est terriblement injuste puisque que l augmentation de l âge à 64 ans ou 65 ans pénalisent principalement les salariés ayants
          commencés à travailler tôt.
          Je ne suis pas sûre que les électeurs de droite souhaitent une augmentation de l âge, c est plutôt les partis politiques de droite et selon les sondages les retraités actuels.
          Un référendum serait une bonne chose.
          Merci pour votre combat contre un pouvoir qui ne veux rien entendre.
          Cordialement

          Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 17 septembre à 07:46

    Bonjour Claude,

    Vous répondez à jean pierre : "Ce sera injuste, de toute façon. Je pense que ce sera adapté pour les carrières longues avec 4 mois de plus pour ceux qui ont 60 ans à partir de juillet 2023, et ainsi de suite."

    Je suis né en février 63 et je peux prétendre à partir le 1er septembre 2023 car c’est à cette date que je totalise les 168 trimestres. Cela m’arrange, bien évidemment mais si ce que vous dites est appliqué, il y a une injustice car celui qui est né en juillet et a tous ses trimestres peut partir au 1er aout mais du coup, il doit faire 4 mois de plus et pas moi car né en février !!!

    Dans l’attente de vous lire.

    Merci d’avance.

    Répondre à ce message

    • Le 17 septembre à 18:30

      J’essaie de vous renseigner à partir de mon expérience mais ce n’est pas moi qui fait la loi.
      La réforme ne peut pas s’appliquer avant le 1er juillet car il faut que le sache six mois avant son départ et l’éventuelle loi ne sera pas définitive avant la fin de l’année.

      Répondre à ce message

      • Le 27 octobre à 07:27

        Bonjour Claude,

        J’aimerais tant partager votre enthousiasme quand vous dites que l’application de la loi se fera au 1er janvier 2024 mais tous les médias s’accordent à dire ce que j’écris dans mon post précédent, même votée en mars, la loi sera effective au 1er juillet. Personne n’évoque le moindre report...c’est désespérant...

        Tout sera ficelé avant, en décembre, c’est pour faire passer la pilule, un leurre. Les caisses de retraite n’auront qu’à décaler les départs de 4 mois, un simple courrier faisant référence à la loi, tout simplement...

        Répondre à ce message

        • Le 27 octobre à 12:05

          J’essaie d’être réaliste et je suppose que le gouvernement respectera la parole donnée dans le passé de ne pas réformer moins de six mois après la parution de la loi.
          Mais vous pouvez avoir une analyse différente.

          Répondre à ce message

          • Le 27 octobre à 16:01

            Merci Claude pour votre retour.

            Je partage votre analyse, mais vous parlez de respect de la part du gouvernement, c’est utopique, vous voyez bien comment ce gouvernement respecte les députés de l’opposition, 49/3 point barre, toutes les lois seront votées, surtout la retraite car les députés de droite voteront le projet de macron...

            Je suis juste en colère...

            Je tiens à vous remercier de votre dévouement, c’est très appréciable.

            Cordialement.

            Répondre à ce message

            • Le 27 octobre à 16:09

              Je regarde ce que le gouvernement propose dans la loi de financement de la sécurité sociale, pas le 49.3 car l’opposition se serait opposée de toute façon.
              Par exemple, le gouvernement veut retirer à l’Agirc-Arrco la perception de ses cotisations, pour nous c’est grave car c’est la mainmise mise de l’État sur ce droit. Cette retraite complémentaire est le résultat de l’action syndicale et d’accords patronats-syndicats car l’État a toujours refusé d’améliorer la retraite du privé.

              Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 11 juin 2017 à 22:43

    Bonjour ,

    Née en Février 1959 : Début d’activité « Mai -75 à Dec 2016 = 168 Trimestres Cotisé -validé » (avec 1 enfant 172 trimestres )
    En Février 2019 « J’ aurai 60 ans avec 181 Trimestres au 31 Mars » Question: :
    Avec ces trimestres : Est- ce que je saurais pénaliser par la décote de 10% pendant 3 ans Argic- Arrco entrée en vigueur 2019 je crois.
    Si oui !! pour ne pas l’être , quand je pourrai faire ma demande y a t-il une Astuce.

    Merci a vous tous pour votre investissements a nous éclairer & au temps que vous prenez à nous répondre.
    Cordialement
    Monique

    Répondre à ce message

    • Le 11 juin 2017 à 23:30

      La réforme applicable en 2019 est expliquée fiche 36.

      Répondre à ce message

      • Le 12 juin 2017 à 07:44

        bonjour, il n’y a pas d’astuce, vous n’échapperez pas a la décote de 10 % pour 3 ans a moins de faire un an de plus

        Répondre à ce message

    • Le 12 juin 2017 à 14:26

      @Monique-Rhone

      Bonjour,

      y a t-il une Astuce.
      La seule possibilité serait que vous rentriez dans les cas d’exemption prévus ou que vous soyez lors de la prise de retraite non résident fiscal en France car les non résidents ne sont pas soumis à la CSG.

      Pour le reste une rupture conventionnelle à tout moment serait plus avantageuse que l’indemnité de départ à la retraite tant au niveau du montant que de la fiscalité applicable.

      Répondre à ce message

      • Le 24 octobre à 19:03

        Bonjour,
        j ai eu 59 ans fin aout ,
        je bénéficie d une carrière longue départ anticiper a partir de septembre 2023,
        serait il raisonnable de demander une rupture conventionnel ?
        si oui a quel moment la demander ?
        Cordialment

        Répondre à ce message

        • Le 24 octobre à 19:05

          Si vous remplissez les conditions des trimestres cotisés dès cette année, vous pouvez conservez le droit à la retraite anticipée. Vous avez déjà une attestation que vous y avez droit ?

          Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 22 octobre à 12:21

    Bonjour,
    Je suis née en 1962 et je pouvais partir en carrière longue en juillet 2023. j’ai travaillé de 1981 à 2021 sans interruption mais je me suis retrouvée au chômage en janvier 2022 jusqu’à ce jour (je pense vu mon âge on à du mal à m’embaucher) donc il me manque maintenant 6 trimestres si j’ai bien compris j’ai droit à 4 trimestres cotisés par Pôle emploie mais il m’en manquerait deux mêmes si mes droits vont jusqu’en fin 2023.
    Pensez vous qu’il faut comme même que je demande ma carrière longue ou dois je attendre jusqu’à mes 62 ans en espérant trouver un emploi
    Est ce que l’année 62 sera concerné par la nouvelle loi et il faudra rajouter 8 mois de plus soit à un départ en retraite à 62 ans et 8 mois.
    Merci encore pour votre réponse

    Répondre à ce message

    • Le 22 octobre à 22:28

      Rien ne vous empêche de demander une attestation de droit à la retraite anticipée carrière longue, au cas où vous auriez mal calculé.
      Si vous devez attendre l’âge légal, actuellement de 62 ans, soit 2024, il est possible que vous deviez attendre 4 mois de plus.

      Répondre à ce message

    • Le 23 octobre à 12:54

      Bonjour, né également en 62, je me permets quelques remarques sur ce que je ferai dans votre cas
      - étiez-vous au licenciée des le 1er janvier 2022 ou a la fin ? (auquel cas vous avez peut-être déjà engrangé un ou des trimestres ?)
      - sinon peut-être serait-il envisageable de faire un peu d’interim a concurrence de 3171 euros ce qui vous permettrait de valider 2 trimestres cotisés : mais attention a voir si cela n’influe pas sur les droits ARE ?
      Cela vous permettrait de partir en retraite en juillet 2023 sinon ça risque de mener beaucoup beaucoup plus loin ...

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 21 octobre à 07:07

    Bonjour,

    Né le 02 06 1962 éligible a une retraite anticipée le 01 10 2023 avec 168 T.
    Pensez vous que je peux être impacté par le nouveau projet.
    Denis Roudier (adhérent)

    Répondre à ce message

    • Le 21 octobre à 07:52

      J’ai déjà répondu, je me répète.
      Le gouvernement a été contraint de lancer une concertation. le ministre chargé des retraites a annoncé à la CFDT que le projet de loi est prévu pour mars 2023. Un autre ministre annonce le projet de loi pour janvier 2023. Ce report à 2023 amènera à mon avis une réforme applicable au 1er janvier 2024. En effet, l’application ne la loi ne doit pas intervenir mois de six mois après sa publication au Journal Officiel.
      À cause de la CFDT, le gouvernement n’oseras pas supprimer ce mode de départ en retraite anticipée.
      Si le gouvernement veut retarder l’âge de départ, il repoussera de quatre mois par génération l’âge de départ ; soit par exemple ceux qui auront 60 ans en 2024.
      En conclusion, on ne peut rien exclure car c’est au parlement que cela se décidera.

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 19 octobre à 22:39

    Bonjour
    avez-vous des informations sur le contenu du projet de modernisation carrière longue ? Ou savez-vous quand le projet sera connu ?
    Merci pour votre réponse

    Répondre à ce message

    • Le 19 octobre à 23:26

      Il n’y a pas de modernisation annoncée mais un recul de l’âge de départ en retraite pour tous.

      Répondre à ce message

      • Le 20 octobre à 06:18

        Bonjour
        question concernant votre réponse.
        Recul de l’age pour tous, y compris personnes nées en 1963 , susceptible de partir en 2023 ?
        merci

        Répondre à ce message

        • Le 20 octobre à 09:16

          J’ai déjà répondu, je me répète.
          Le gouvernement a été contraint de lancer une concertation. Il a annoncé à la CFDT que le projet de loi est prévu pour mars 2023. Un autre ministre annonce le projet de loi pour janvier 2023. Ce report à 2023 amènera à mon avis une réforme applicable au 1er janvier 2024.
          À cause de la CFDT, le gouvernement n’oseras pas supprimer ce mode de départ en retraite anticipée.
          Si le gouvernement veut retarder l’âge de départ, il repoussera de quatre mois ceux qui auront 60 ans en 2024, par exemple.

          Répondre à ce message

          • Le 20 octobre à 09:27

            Bonjour
            Question concernant votre réponse, vous dites un autre ministre annonce le projet de loi de la retraite pour janvier 2023, qui a raison mars 2023 ou janvier 2023 ?
            Je suppose que les conséquences sur la date d application de la loi ne seront pas les mêmes !
            Dans l attente de votre réponse.
            Merci d avance
            Pierre

            Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 18 octobre à 07:19

    Bonjour
    J’ai commencé à travailler à 17 ans et j’ai bien cotisé 5 trimestres avant 20 ans.
    Aucune interruption lors de ma carrière si ce n’est que durant l’année 2021 j’ai fait du chômage partiel pour environ 60 % de mon trmps de travail.
    Mais les 40 % restants m ont permis de cotiser pour 18000 euros au regime de base.
    Quels nombte de trimestres sont retenus dans ce cas mes trimestres cotisés ou des trimestres au titre du chômage partiel ?
    Merci d’avance de votre réponse

    Répondre à ce message

    • Le 18 octobre à 09:55

      Comme indiqué fiche 19, avec l’équivalent de 150 heures de Smic vous obtenez un trimestre cotisé, soit ?1537,50 € en 2021.
      Le chômage partiel (ou activité partielle) donne droit à des trimestres (fiche 19) et à des points Agirc-Arrco (fiche 35).

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 15 octobre à 06:03

    Bonjour
    Merci pour votre travail.
    Un point concernant la période de carence de chômage : les jours de carence, notamment ceux liés au différé spécifique, permettent ils l’acquisition de trimestres pour la carrière longue (dans le maxi de 4 trimestres) ? il semble que ces jours de carences soient considérés comme du chômage indemnisés, mais comment sont ils assimilés pour la retraite si il n’y a pas de paiement chômage correspondant ?
    Merci

    Répondre à ce message

    • Le 15 octobre à 21:21

      Selon la réglementation des retraites, le « différé d’indemnisation est pris en compte, en tant que périodes assimilées, pour la détermination des droits à retraite ».

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 14 octobre à 11:22

    bonjour,
    je suis née le 15/04/62 et peux prétendre à une retraite anticipée ( carrière longue) avec 168 trimestres demandés, départ le 01/10/23.
    suis je concernée par la nouvelle réforme
    merci de votre réponse
    Françoise

    Répondre à ce message

    • Le 14 octobre à 19:52

      J’ai déjà répondu, je me répète.
      Le gouvernement a été contraint de lancer une concertation. Il a annoncé à la CFDT que le projet de loi est prévu pour mars 2023. Ce report amènera à mon avis une réforme applicable au 1er janvier 2024.
      À cause de la CFDT, le gouvernement n’oseras pas supprimer ce mode de départ en retraite anticipée.
      Si le gouvernement veut retarder l’âge de départ, il repoussera de quatre mois ceux qui auront 60 ans en 2024, par exemple.

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 11 octobre à 17:15

    Bonjour
    je suis né début 1966.A ce jour j’ai mon compte carsat qui me confirme ma carrière longue et mes 169 trimestres de cotisés.J’ai fait la demande le mois dernier pour avoir l’attestation de départ anticipé pour carrière longue au regard de ma situation décrite ci-dessous
    J’ai fait un point avec les RH de mon entreprise car j’ai la chance d’avoir un compte CET fin de carrière qui me permet de partir 30 mois avant mes 60 ans
    A cela viendront se rajouter mes CP 2023 ce qui m’autorise a partir en juin 2023.
    Pouvez-vous s’il vous plait me dire si je serai concerné par la réforme des retraites.
    Merci à vous
    Cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 11 octobre à 17:21

      Oui, les futurs retraités ayant moins de 60 ans en 2023 seront probablement touchés.

      Répondre à ce message

      • Le 11 octobre à 18:31

        Vous voulez dire que les carrières longues vont être annulées ou modifiées ?

        Répondre à ce message

        • Le 12 octobre à 15:05

          Non, j’ai déjà répondu.
          Le gouvernement a été contraint de lancer une concertation. Il a annoncé à la CFDT que le projet de loi est prévu pour mars 2023. Ce report amènera à mon avis une réforme applicable au 1er janvier 2024.
          À cause de la CFDT, le gouvernement n’oseras pas supprimer ce mode de départ en retraite anticipée.
          Si le gouvernement veut retarder l’âge de départ, il repoussera de quatre mois ceux qui auront 60 ans en 2024, par exemple.

          Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 12 octobre à 12:08

    Bonjour Claude,
    merci pour tous vos précieux renseignements,
    une question sur le dispositif carrière longue :
    - des trimestres assimilés validés au titre du chômage avant la fin de l ’ année civile des 20 ans , peuvent-ils être pris en compte pour déterminer le droit au départ en retraite pour
    carrière longue ? je parle bien de la période avant la fin de l ’ année civile des 20 ans et de trimestres non cotisés.
    Merci pour votre réponse.

    Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 11 octobre à 21:38

    Bonjour, je suis né le 01/11/1962 et peux prétendre à un départ pour carrière longue le 01/10/2023. Je dois prévenir mon employeur 8 à 9 mois avant ma retraite, car avec les jours du CET et mes congés je risque d’arrêter en mars avril/2023. Et je ne peux faire ma demande à la caisses vieillesse que 6 mois avant (avril 2023). Mais compte tenu de la réforme en cours, y a t-il un risque que ma date de retraite anticipée soit décalée. Pensez vous qu’en étant né en 1962, avec une possibilité de départ carrière longue en octobre 2023, je serai concerné par la réforme à venir ?

    Répondre à ce message

    • Le 12 octobre à 11:44

      Je comprend mais tout dépend de la date de parution de la loi. Si la loi passe au parlement en mars prochain, il est probable que sa mise en œuvre soit fixée au 1er janvier 2024.

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 12 octobre à 08:00

    Bonjour suite aux réunions avec le gouvernement je viens de voir que le départ progressif pour les séniors va être favorisé je part le 1 août 2024 en carriere longue hors les fonctionnaires territoriaux n y on pas droit dommage sa m aurais intéressée est se que le gouvernement va remettre le depart progressif pour les agents territoriaux merci de votre reponse

    Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 11 octobre à 06:49

    Bonjour,
    Je suis né le 11/12/1963 et la caisse de retraite me confirme que je peux partir en retraite anticipée pour carrière longue le 01/01/2024 étant donné que j’aurai 172 trimestres de cotisé au 31/12/2023 alors qu’il ne m’en fallait que 168.
    Pouvez-vous s’il vous plait me dire si je serai concerné par la réforme des retraites.
    Merci à vous
    Cordialement

    Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 10 octobre à 09:33

    Bonjour,
    Je suis née le 31 janvier 1962, totaliserai 168 trimestres à la fin de l’année 2022 et comptabilise 8 trimestres avant la fin de l’année de mes 20 ans.
    J’ai reçu, en juillet 2022, mon attestation de carrière longue avec indication que je peux obtenir ma retraite anticipée au 1er janvier 2023.
    Mon idée première était de continuer jusqu’à 62 ans pour éviter la minoration des 10 % sur la complémentaire.
    Néanmoins, au regard de la réforme à venir, je ne sais plus trop.
    Si je dépose maintenant mon dossier pour carrière longue avec un départ au 1er mai 2023, croyez-vous que je puisse me faire rattraper par la réforme à venir ?
    Dans l’hypothèse où je décide de continuer, est ce que je perds le bénéfice de la carrière longue ?
    Merci d’avance de vore réponse.

    Répondre à ce message

    • Le 10 octobre à 19:30

      Pour éviter la minoration temporaire, il faut un de plus que votre droit à la retraite anticipée (fiche 36).
      Vous saurez suffisamment à l’avance le contenu de la réforme pour vous décider. Mais jusqu’à présent, ceux qu avaient droit à la retraite avant la parution de la loi ne sont pas touchés par la réforme.

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 10 octobre à 13:29

    Bonjour
    Né en octobre 1962 sur le simulateur retraite je peux y prétendre pour carrière longue au 01/01/2024
    Sur le relevé de carrière toutes mes périodes y figurent ainsi que mes périodes de chômage apparaissent mais des personnes me disent que seul 4 trimestres seront pris en compte pour l’ensemble de mes périodes de chômages cumulées
    Donc mon estimation ne serait pas juste

    Pouvez vous m’éclairer

    Cordialement
    MEYER Philippe

    Répondre à ce message