B. Retraites anticipées Sécu


13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune


Cette fiche traite du dispositif de retraite anticipée pour carrière longue créé en 2003 (retraite à partir de 56 ans), modifié par la réforme de 2010 (retraite à partir de 58 ans), puis le décret de 2012 (augmente les départs en retraite à 60 ans). Obtenue par la CFDT lors de la réforme de 2003 dans les retraites de base puis dans les retraites complémentaires, il s'agit d'une retraite anticipée au taux plein de 50 % avant l'âge « légal », soit avant 60 ans (jusqu’à 2010), puis avant 62 ans. Pour cela, il faut avoir commencé à travailler à un certain âge (travail jeune) et avoir travaillé toute sa carrière (carrière longue).

Mise à jour :
- du point 3 sur la majoration de durée d’assurance pour pénibilité attribuée uniquement par le régime général qui est considérée comme réputée cotisée
- du simulateur carrière longue de Luma (31/12/18).

1. Avoir eu, jeune, une activité

Pour être considéré comme ayant eu une « activité jeune », le salarié doit justifier d’une durée d’activité accomplie avant un âge qui varie en fonction de l’âge de départ (voir tableau).

Pour remplir la condition d’activité jeune, il faut avoir validé au moins 5 trimestres à la fin de l’année civile de ses 16 ou 20 ans, pour partir avant 62 ans (voir tableau).
Pour les assurés nés au cours du dernier trimestre de l’année, seulement 4 trimestres sont exigés à la fin de l’année civile de son anniversaire (16 ou 20 ans). Cette mesure vise à ne pas les pénaliser à cause de l’année scolaire.

Tous les trimestres jeunes sont pris en compte, y compris les trimestres assimilés (chômage, maladie…).

Attention !

Année civile

En matière de retraite, l’année concernée est l’année civile : elle va du 1er janvier au 31 décembre.

2. Avoir eu une carrière cotisée longue

Les textes exigent une durée cotisée pour bénéficier du départ anticipé pour carrière longue. Toutes les périodes ayant donné lieu à cotisations sont retenues, tous régimes de base confondus, sauf les périodes d’affiliation à l’assurance-vieillesse des parents au foyer (AVPF). Sont exclus également les versements pour la retraite de périodes non travaillées (études supérieures, années incomplètes…).

Suivant l’âge de départ anticipé, il faut avoir obtenu un certain nombre de trimestres cotisés.

Par exemple, pour ceux nés en 1960 et après :

  •  pour partir à partir de 58 ans : il faut ajouter 8 trimestres à la durée cotisée ;
  •  pour partir à partir de 60 ans : il faut avoir autant de trimestres cotisés que la durée exigée pour avoir le taux plein à l’âge légal.

Toutefois, sont considérés comme des trimestres cotisés certains trimestres assimilés (attribués gratuitement).
Il s’agit de trimestres attribués au titre du service national ainsi que les trimestres assimilés attribués lors de périodes indemnisées au titre de la maladie, maternité et accident de travail, dans la limite de quatre trimestres (voir point 3).
Ces règles s’appliquent aux assurés relevant du régime général de la sécurité sociale et des régimes alignés (MSA, artisans et commerçants). Toutefois, une adaptation de ces règles est faite dans les régimes de non-salariés.

L’assuré remplissant les conditions pour un départ à un âge donné est considéré comme remplissant les conditions les années suivantes. Si les conditions sont remplies pour un départ à l’âge indiqué dans le tableau, le salarié peut partir quand il le souhaite, entre cette date et ses 62 ans.

Les périodes à l’étranger sont retenues dans le cadre de l’accord applicable à l’intéressé (voir formulaire réglementaire de liaison). Si la nature des périodes (cotisées ou assimilées) n’est pas précisée sur le formulaire, toutes les périodes sont retenues.

3. Des périodes « réputées cotisées » peuvent être ajoutées

Certains trimestres assimilés sont réputés avoir donné lieu à cotisations et permettent ainsi d’augmenter le nombre de trimestres cotisés.

Certains trimestres ont été ajoutés en 2012 (décret) et en 2014 (loi du 20 janvier).

Sont réputées cotisées :

  •  du service national dans la limite de 4 trimestres ;
  •  de l’incapacité temporaire au titre de l’assurance-maladie, maternité et accident du travail, dans la limite de 4 trimestres ;
  •  de la maternité sans limite : attention, la réglementation précise qu’il s’agit du « trimestre civil au cours duquel est survenu l’accouchement » et qui a été attribué en raison d’un congé maternité indemnisé par la sécurité sociale ;
  •  des trimestres civils avec paiement d’une pension d’invalidité dans la limite de 2 trimestres ;
  •  du chômage indemnisé dans la limite de 4 trimestres ;
  • la majoration de durée d’assurance pour pénibilité (voir fiche 11).

Attention, le nombre total de trimestres (cotisés et réputés cotisés) ne peut dépasser 4 pour une année civile, seule la majoration pour pénibilité est attribuée hors année.

Tableau 1. Conditions à remplir pour un départ anticipé

Le départ devient possible dès que le salarié remplit toutes les conditions. Par exemple, s’il lui manque un trimestre pour partir à un âge indiqué dans le tableau, il pourra partir dès qu’il aura obtenu le trimestre manquant. Autrement dit, le respect du nombre de trimestres nécessaires peut conduire à un départ en retraite au-delà de l’âge indiqué dans le tableau.

Année de naissance Trimestres obtenus jeune Trimestres cotisés Âge de départ possible
1952 5 avant la fin de l’année civile des 17 ans, 4 si né au dernier trimestre 164 59 ans et 4 mois
5 avant la fin de l’année civile des 20 ans, 4 si né au dernier trimestre 164 60 ans
1953 5 avant la fin de l’année civile des 16 ans, 4 si né au dernier trimestre 173 56 ans
169 58 ans et 4 mois
5 avant la fin de l’année civile des 17 ans, 4 si né au dernier trimestre 165 59 ans et 8 mois
5 avant la fin de l’année civile des 20 ans, 4 si né au dernier trimestre 165 60 ans
1954 5 avant la fin de l’année civile des 16 ans, 4 si né au dernier trimestre 173 56 ans
169 58 ans et 8 mois
5 avant la fin de l’année civile des 20 ans, 4 si né au dernier trimestre 165 60 ans
1955 5 avant la fin de l’année civile des 16 ans, 4 si né au dernier trimestre 174 56 ans et 4 mois
170 59 ans
5 avant la fin de l’année civile des 20 ans, 4 si né au dernier trimestre 166 60 ans
1956 5 avant la fin de l’année civile des 16 ans, 4 si né au dernier trimestre 174 56 ans et 8 mois
170 59 ans et 4 mois
5 avant la fin de l’année civile des 20 ans, 4 si né au dernier trimestre 166 60 ans
1957 5 avant la fin de l’année civile des 16 ans, 4 si né au dernier trimestre 174 57 ans
166 59 ans et 8 mois
5 avant la fin de l’année civile des 20 ans, 4 si né au dernier trimestre 166 60 ans
1958 5 avant la fin de l’année civile des 16 ans, 4 si né au dernier trimestre 175 57 ans et 4 mois
5 avant la fin de l’année civile des 20 ans, 4 si né au dernier trimestre 167 60 ans
1959 5 avant la fin de l’année civile des 16 ans, 4 si né au dernier trimestre 175 57 ans et 8 mois
5 avant la fin de l’année civile des 20 ans, 4 si né au dernier trimestre 167 60 ans
1960 5 avant la fin de l’année civile des 16 ans, 4 si né au dernier trimestre 175 58 ans
5 avant la fin de l’année civile des 20 ans, 4 si né au dernier trimestre 167 60 ans
1961, 1962, 1963 5 avant la fin de l’année civile des 16 ans, 4 si né au dernier trimestre 176 58 ans
5 avant la fin de l’année civile des 20 ans, 4 si né au dernier trimestre 168 60 ans
1964, 1965, 1966 5 avant la fin de l’année civile des 16 ans, 4 si né au dernier trimestre 177 58 ans
5 avant la fin de l’année civile des 20 ans, 4 si né au dernier trimestre 169 60 ans
1967, 1968, 1969 5 avant la fin de l’année civile des 16 ans, 4 si né au dernier trimestre 178 58 ans
5 avant la fin de l’année civile des 20 ans, 4 si né au dernier trimestre 170 60 ans
1970, 1971, 1972 5 avant la fin de l’année civile des 16 ans, 4 si né au dernier trimestre 179 58 ans
5 avant la fin de l’année civile des 20 ans, 4 si né au dernier trimestre 171 60 ans
1973 et suivants 5 avant la fin de l’année civile des 16 ans, 4 si né au dernier trimestre 180 58 ans
5 avant la fin de l’année civile des 20 ans, 4 si né au dernier trimestre 172 60 ans

Note : La loi de réforme du 20 janvier 2014 a fixé le nombre de trimestres exigés par génération. Seule une loi pourra les changer.

4. Que faire avant de demander sa retraite ?

Il est conseillé de faire le point sur ses droits avant de déposer la demande de pension de retraite. Si vous n’avez pas encore de reconstitution de carrière, demandez un relevé de carrière, puis complétez le questionnaire pour les périodes manquantes. Si la reconstitution de carrière est réalisée, demandez une étude préalable. En effet, avant le dépôt de la demande de pension, une étude préalable sera effectuée.

À l’issue de cette étude, la caisse remet à l’assuré :

  •  une attestation de sa situation vis-à-vis de la retraite anticipée ;
  •  une demande de retraite anticipée, si les conditions sont remplies.
    C’est seulement après, en toute connaissance de ses droits, que l’on demande la liquidation de sa pension.
Bon à savoir

Plus de cumul des pensions invalidité et d’allocation chômage avec une retraite anticipée

Depuis mars 2010, la pension d’invalidité n’est pas cumulable avec la pension de retraite servie en cas de retraite anticipée. Cette règle ne fait toutefois pas obstacle au maintien des avantages accessoires qui étaient associés à la pension d’invalidité, c’est-à-dire la majoration pour tierce personne (MTP), l’allocation supplémentaire d’invalidité (ASI) ou l’exonération du ticket modérateur.
Depuis février 2014, l’allocation de retour à l’emploi (ARE) n’est plus cumulable avec une retraite anticipée carrière longue.

Tableau 2. Périodes considérées comme cotisées et autres

Certaines périodes sont réputées cotisées (voir point 3).

Périodes Durée pour le taux Durée cotisée Durée d’assurance régime général
Périodes de cotisation à l’assurance obligatoire Oui Oui Oui
Cotisations arriérées Oui Oui Oui
Périodes reconnues équivalentes Oui NON NON
Périodes assimilées Oui NON Oui
Majoration de durée d’assurance pour enfant et congé parental Oui NON Oui (1)
Majoration de durée d’assurance + 65 ans NON NON Oui
Assurance volontaire vieillesse (ex. : ATA, routiers) Oui Oui Oui
Rachats de cotisations Oui Oui Oui
Validation gratuite (loi du 26 décembre 1964) Oui Oui Oui
Versements pour la retraite (taux et proratisation) Oui NON Oui
Versement pour la retraite (taux uniquement) Oui NON NON
Assurance-vieillesse des parents au foyer (AVPF) Oui NON Oui
Congé formation Oui Oui Oui
Périodes validées par présomption Oui Oui Oui
Stagiaires FP et cotisations prises en charge par l’État Oui Oui Oui
Périodes cotisées autres régimes obligatoires Oui Oui NON
Périodes de volontariat associatif, service civique Oui NON Oui

(1) NON pour les enfants nés après le 1er janvier 2010 (article 65 LFSS pour 2010).

Documents utiles

Décret 2 juillet 2012
Décret 19 mars 2014
Demande d’attestation pour une retraite anticipée carriere longue

Simulateur de date de départ anticipé

Un habitué de ce forum, Luma, a réalisé un simulateur. Il permet, en indiquant les renseignements demandés, de savoir sa date de départ possible. Il est indispensable d’avoir son relevé de carrière.

Cliquez ici pour accéder au simulateur.

Poser une question

3464 messages
modération a priori

La réponse à votre question sera apportée par un militant retraité bénévole... Merci de noter le numéro de cette fiche pour la retrouver avec la réponse...

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 21 avril à 10:43, par MICHEL

    Bonjour, ma question ne concerne pas une retraite mais une allocation équivalent retraite chômage. Savez vous si une pension de reversion est déduite de l’allocation équivalent retraite, même si l’on ne dépasse pas le plafonds tout compris (allocation équivalent retraite, salaire du conjoint et pension de reversion personnelle). Avec mes remerciements.

    Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 20 avril à 10:30, par Gil

    Je suis née en 1961 j’ai travaillée 16 trimestre avant mes 20 ans et en 2021 j’aurais 60 ans et mes 168 trimestre cotiser puis je prétendre avoir mes droits à retraite ?MERCI !

    Répondre à ce message

    • Le 21 avril à 08:34, par retraité

      bonjour
      d’après vos infos, oui pas de problème.
      vous pouvez aussi essayer le simulateur, juste au-dessus de ce forum.

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 14 avril à 18:34, par Moyano

    Bonjour,
    peut on racheter des trimestres manquants afin de pouvoir partir en carrière longue à 60 ans. ( age légal 62 ans)
    Cordialement.

    Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 10 avril à 17:49, par Mme Grondin

    Bonjour .

    A l’heure actuel on parle de repousser l’age de la retraite si j’amais ça ce fait ça sera pour quelle année vu que je suis en longue carriere
    J’ai 8 trimestres avant mes 20ans et normalement je pourrais partir le 1/10/2022

    CORDIALEMENT

    Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 20 mars à 18:25, par philippe

    Bonjour et merci de tous vos conseils
    je peux partir en retraite anticipée a 60 ans le 1er avril 2019, ma question est : mon employeur souhaite que je negocie un depart volontaire avec lui, est ce qu’il vaut mieux aller au chomage jusqu’a 61 ans pour ne pas avoir la décote de 10% ou demander la retraite des la rupture du contrat ?
    merci d’avance.

    Répondre à ce message

    • Le 20 mars à 20:16, par P-O

      @philippe

      Bonsoir,

      je peux partir en retraite anticipée a 60 ans le 1er avril 2019, ma question est : mon employeur souhaite que je negocie un depart volontaire avec lui,

      Vous pouvez le faire mais fiscalement vous serez imposé comme pour un départ en retraite à votre initiative. l’indemnité de rupture conventionnelle sera juste plus importante.

      est ce qu’il vaut mieux aller au chomage jusqu’a 61 ans pour ne pas avoir la décote de 10% ou demander la retraite des la rupture du contrat ?

      Cela dépend du montant prévisible de votre retraite et de l’indemnisation chômage auquel vous pourrez prétendre sachant qu’une rupture conventionnelle entrainera un délai de carence d’indemnisation de 5 mois (150 jours) auquel s’ajoutera le délai légal (7 jours) et le délai congés payés.

      Répondre à ce message

      • Le 25 mars à 12:42, par philippe

        bonjour, meme avec uniquement les indemnités légales il faut prevoir 150jours de carence ???

        Répondre à ce message

        • Le 26 mars à 02:47, par P-O

          @philippe

          Bonsoir,

          meme avec uniquement les indemnités légales il faut prevoir 150jours de carence ???

          OUI car une rupture conventionnelle n’est pas un licenciement même si le calcul des indemnités de rupture conventionnelle est au minimum égal aux indemnités de licenciement. ( légales ou conventionnelles).

          Répondre à ce message

          • Le 28 mars à 09:37, par Jade79

            Bonjour

            Je ne comprends pas votre réponse :

            "OUI car une rupture conventionnelle n’est pas un licenciement même si le calcul des indemnités de rupture conventionnelle est au minimum égal aux indemnités de licenciement. ( légales ou conventionnelles)."

            Je pensais que le délai de carence de 150 jours est appliqué si, lors de la rupture du contrat de travail, vous percevez des indemnités supra-légales.

            - > si il y a uniquement les indemnités légales il n’y a pas de délais de carence

            Non ?

            cordialement

            Répondre à ce message

            • Le 29 mars à 23:43, par P-O

              @Jade79

              Bonsoir,

              OUI Le délai de carence spécifique s’applique uniquement sur le montant des indemnités de licenciement ou de rupture conventionnelle extra-légaux.( différence entre le montant versé et le montant légal ou conventionnel).

              Répondre à ce message

              • Le 5 avril à 10:16, par Jade79

                Bonjour
                Désolée je ne comprends toujours pas ...

                Si comme indiqué dans votre réponse du 29 mars 23:43 Le délai de carence spécifique s’applique uniquement sur le montant des indemnités de licenciement ou de rupture conventionnelle extra-légaux.( différence entre le montant versé et le montant légal ou conventionnel).

                Pourquoi à la question :
                "meme avec uniquement les indemnités légales il faut prevoir 150jours de carence ???"

                Vous répondez :

                OUI car une rupture conventionnelle n’est pas un licenciement même si le calcul des indemnités de rupture conventionnelle est au minimum égal aux indemnités de licenciement. ( légales ou conventionnelles).

                Moi je répondrais
                "NON il n’y a pas de délais de carence supplémentaire s’il y a seult des indemnités légales"

                Cordialement,

                Répondre à ce message

                • Le 6 avril à 13:06, par P-O

                  @Jade79

                  Bonjour,

                  NON il n’y a pas de délais de carence supplémentaire s’il y a seult des indemnités légales"

                  OUI.

                  OUI car une rupture conventionnelle n’est pas un licenciement même si le calcul des indemnités de rupture conventionnelle est au minimum égal aux indemnités de licenciement. ( légales ou conventionnelles).

                  Je me suis mal exprimé et je reformule. Une rupture conventionnelle n’est pas un licenciement mais seul le montant supérieur aux indemnités légales ou conventionnelles de licenciement est soumis au délai spécifique d’une durée maximum de 150 jours.
                  Les indemnités de licenciement supra légales sont aussi soumises au délai spécifique.

                  Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 3 avril à 08:54, par ZOE

    Bonjour
    Je réunis les conditions pour Un dèpart en retraite anticipée à partir du 1/11/2019. J’ai créé mon espace personnel sur le site de la CNAV (j’habite en Essonne)J’ai adressée (02/02/21019) en RAR ma demande d’attestation de départ anticipé (qui a été prise en compte) la délivrance de celle ci peut prendre plusieurs mois...
    La demande de Retraite en ligne 6 mois Soit le 1er Mai 2019...
    SAUF que la situation est bloquante je peux pas finaliser ma demande TANT que je ne suis pas en possession de cette attestation
    j’ai vu à plusieurs reprises sur cette fiche 13 qu’en aucun cas cette atttestation était obligatoire
    comment dois je procéder pour demander ma retraite anticipée au 01/11/2019 dois je adresser un dossier papier avec tous les documents en RAR et sans cette atttestation ??? Il m’est Aussi impossible de prendre un RDV en ligne sans avoir obtenue la fameuse ATTESTATION ...
    mervi de vos conseils

    Répondre à ce message

    • Le 3 avril à 23:49, par Claude (CFDT Retraités)

      Si j’avais le bon renseignement, je vous le donnerais avec plaisir. La Cnav Ile-de-France est dépassée et n’arrive pas à satisfaire ses assurés sociaux. La CFDT Retraités dénonce cette situation.
      Ici, je ne peux que vous dire le droit. Faites un recours amiable pour demander rapidement votre attestation pour pouvoir faire cette demande. Regardez dans le site public info-retraite.fr si vous pouvez faire une demande unique de retraite en ligne.

      Répondre à ce message

    • Le 6 avril à 20:40, par ROCKYROCK

      Bonsoir Zoé, je me permets de vous apporter quelques réponses ayant aidé un ami à demander sa retraite.L’attestation carrière longue n’ayant pas été reçue(par courrier) 7 semaines après,j’en ai fait part via la messagerie de l’assurance retraite.fr.Quelques jours après je l’avais sur la msg du site(l’attestation n’est pas obligatoire pour la demande en ligne).Ensuite il vous faut activer France connect grace à vos identifiants ameli.fr ou impot-gouv.fr pour faire la demande en ligne sur inforetraite.fr ou l’assuranceretraite.fr.Numériser dans l’ordi les avis impot des 2 dernières années+votre
      R.I.B qui vous seront demandés dans un 1er temps.J’ai fait la demande le 1/04/19 pour un départ au 1/08/19,accusé réception et enreg demande ok,étude dossier estimé entre 2 mois 21j et 3 mois 9j (délai ou vous compléterez les les justificatifs demandés).Vous suivez votre demande en ligne et etes avertie par mail de la situation(n’oubliez pas dans mon profil-gérer mes abonnements de cocher "Dossier suivre l’avancement...).Pas de panique vous etes dans les billes,faites votre demande le 2 mai et bonne continuation.

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 5 avril à 14:09, par Yannick Prigent

    Bonjour,
    Je suis né le 8 novembre 1960 j ai aujoud hui 170 trimestres cotisés, dont 16 trimestres avant l’âge de mes 20 ans.
    Il semblerait que je puisse pretendre à ma retraite au titre de carrière longue, cela est-il possible ?
    D’avance merci de votre retour.
    Bien cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 6 avril à 10:11, par retraité

      bonjour
      si éventuellement, vous avez au moins 4 trimestres a fin 1976, vous pouvez demander votre retraite dès que vous aurez 175 trimestres cotisés.
      sinon, se sera dès que vous aurez 60 ans ( 168 cotisés).
      a 1 mois près il sera plus avantageux de prendre votre retraite le 01/01/2021.

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 3 avril à 16:19, par lcas

    “bonjour
    je dois partir en retraite carrière longue le 1er juin 2021 à 60 ans étant donné que je remplis tous les critères (vu avec la carsat)
    ma question est : vu le "flou" que l’on entend à la télé, que l’on lit sur les réseaux sociaux sur les réformes à venir. pensez vous que pour les carrières longues 2021 il pourrait y avoir du changement ?
    merci à vous

    Répondre à ce message

    • Le 4 avril à 00:21, par Claude (CFDT Retraités)

      Pour le moment il n’y a qu’une concertation sur le retraites. Il est prévu une réforme s’appliquant dans cinq ans. C’est un des quatre engagements du gouvernement rendus publics le 10 octobre que je rappelle ici :
      1. Il y aura toujours un âge légal de la retraite à partir duquel on pourra liquider ses droits. Il restera fixé à 62 ans.
      2. Les assurés qui sont aujourd’hui à la retraite ne seront pas concernés par la réforme. Pour eux, les montants des retraites, des pensions de réversion et les droits à réversion en cas de décès du conjoint ne seront ainsi aucunement modifiés.
      3. La nouvelle phase de concertation qui s’ouvre permettra de déterminer la première génération d’actifs concernée par la réforme et les modalités de la transition.
      4. Cette transition sera très progressive pour tenir compte de la diversité des situations initiales ; en tout état de cause, ceux qui seront à moins de 5 ans de l’âge de départ à la retraite lors de l’adoption de la loi ne seront pas concernés.
      5. Pour tous les actifs, les droits relatifs aux périodes travaillées avant l’entrée en vigueur du nouveau système, qu’il s’agisse de trimestres ou de points, seront conservés à 100 %.
      Compte-tenu des déclarations de certains membres du gouvernement, la méfiance reste de mise : nous devons tous leur rappeler leurs engagements.

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 27 mars à 07:50, par bernard

    Bonjour
    Je suis du 19 decembre 1960,a fin 2018 je cumule 165 trimestres retenus mais 153 cotises auxquels je pense avoir droit a 4 trimestres de service militaire et 4 pour periode de chomage indemnises (de 2016 a 2017 inclus)cela ferait donc 161 cotises.je suis en activite pour toute l’annee 2019 donc j’aurais 4 trimestres de plus:soit 165,il en manquerait 2 pour atteindre les 167 requis.Pretendant partir le 1 janvier 2021 En dispositif carriere longue car 13 trimestres avant mes 20 ans, (juste apres mes 60 ans)comme m’indique mon "RIS",dois -je travailler 2 trimestres plein en 2020 ou est ce que 2 mois de salaire a 2300 brut suffiront pour que je puisse m’arreter de travailler ,dans l’attente de la date echeance retraite qui donc ne se situe pas dans la meme annee civile que ma derniere annee d’activitee(subtilité importante a priori).merci de votre aide
    Cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 27 mars à 08:58, par Claude (CFDT Retraités)

      La dernière année il faut attendre la fin des trimestres civils pour avoir droit à ces trimestres comme expliqué fiche 19.

      Répondre à ce message

      • Le 27 mars à 19:26, par Bernard

        Bonsoir
        Oui ,sur la fiche 19 il est bien dit qu’il faut effectuer completement les trimestres si on prend la retraite dans la meme année civile(que la derniere annee d’activite ).Dans mon cas,comme je vous l’ai précisé, la date de prise de la retraite ne serait pas dans la meme année civile.
        Pouvez vous m’aider a ce sujet.merci d’avance

        Répondre à ce message

    • Le 27 mars à 10:04, par retraité

      bonjour, dès 3009 euros de salaire, vous pouvez arrêter, mais votre retraite ne sera versée qu’a partir du 1er juillet, 2 trimestres civils écoulés.
      en procédant de cette manière, vous perdrez sans doute votre indemnité de départ en retraite, car au final vous ne partirez pas en retraite a ce moment.

      Répondre à ce message

    • Le 27 mars à 11:20, par P-O

      @bernard

      Bonjour,

      dois -je travailler 2 trimestres plein en 2020

      NON.

      est ce que 2 mois de salaire a 2300 brut suffiront pour que je puisse m’arreter de travailler ,

      OUI.

      dans l’attente de la date echeance retraite qui donc ne se situe pas dans la meme annee civile que ma derniere annee d’activitee(subtilité importante a priori)

      La seule conséquence de votre prise de retraite au 01/01/2021 sera que les salaires perçus en 2020 pourront rentrer dans vos 25 meilleures années pour le calcul du SAM.( salaire annuel moyen).

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 17 mars à 11:12, par Celine

    Bonjour je voudrais savoir comment sont calculer 4 trimestres dans l annee pour une retraite anticipe , j ai 60 ans merci pour tout Céline

    Répondre à ce message

    • Le 17 mars à 11:14, par Claude (CFDT Retraités)

      C’est expliqué fiche 19 de ce guide.

      Répondre à ce message

      • Le 17 mars à 15:01, par Celine

        Dans les années 1976 j’étais apprentis j ai commence le 1 juillet 3 è trimestre 921 francs
        4 è trimestres 934 francs
        Total 1855 francs

        Pour la retraite anticipe on ne me compte aucun trimestres ,sachant que pour valider 1 trimestre il fallait cotisé
        1500 francs me signalant que on ne pouvait pas cumuler 2 trimestres pour un valider 1 merci

        Répondre à ce message

    • Le 17 mars à 11:46, par retraité

      bonjour, pour 4 trimestres, c’est 6018 euros de salaire brut , sans dépasser le plafond de la sécu (3377 euros).
      tout ce qui est au dessus de ce montant, n’est pas a compter.

      Répondre à ce message

    • Le 17 mars à 17:39, par P-O

      @Celine

      Bonsoir,

      comment sont calculer 4 trimestres dans l annee pour une retraite anticipe , j ai 60 ans

      Ils sont calculés de la même manière que pour une autre retraite.
      Ils sont attribués avec un salaire de 600 heures de smic et un minimum de 3 mois de travail pour 4 trimestres donc 150 heures de smic pour un trimestre et ils sont validés le dernier jour du trimestre civil ,le 31/12 pour 4 trimestres.

      Répondre à ce message

      • Le 19 mars à 13:17, par Celine

        Un conseiller carsat au téléphone m a indique qu on ne pouvais pas cumuler 1 trimestre en 6 mois ( annee 1976) et les heures travaillées ne comptait pas . retraite anticipe merci pour tout

        Répondre à ce message

        • Le 20 mars à 13:58, par P-O

          @Celine

          Bonjour,

          Un conseiller carsat au téléphone m a indique qu on ne pouvais pas cumuler 1 trimestre en 6 mois ( annee 1976) et les heures travaillées ne comptait pas

          C’est n’importe quoi. Un salarié du privé peut cumuler les jours et heures travaillées durant l’année civile pour l’attribution de trimestres cotisés. En 1976 il fallait cotiser sur 200 heures de smic pour obtenir un trimestre .

          Répondre à ce message

          • Le 20 mars à 18:12, par Celine

            Suite à la « réponse reçu de votre part merci les 2 trimestres d apprentissage en 1976 j ai effectuées 1040 heures combien de trimestres pourrai je validés merci pour tout

            Répondre à ce message

            • Le 20 mars à 18:17, par Claude (CFDT Retraités)

              L’apprentissage n’étant pas payé au Smic au début, ce n’est pas le nombre d’heures qui compte mais vos salaires soumis à cotisations.

              Répondre à ce message

            • Le 20 mars à 20:37, par P-O

              @ Celine

              Bonsoir,

              les 2 trimestres d apprentissage en 1976

              les cotisations de retraite des apprentis étaient calculées sur la base du salaire forfaitaire versé à l’apprenti, diminué d’un abattement de 11 points. Compte tenu de la modicité de cette assiette, les apprentis ne parvenaient pas à valider 4 trimestres au titre d’une année civile, puisqu’il fallait avoir cotisé sur la base de 200 fois le Smic horaire en vigueur pour valider un trimestre jusqu’à fin 2013.

              Vous pouvez de toute façon vous référer à vos fiches de paies si le montant des cotisations assurance vieillesse y figure et/ou consulter les sommes figurant sur votre relevé de carrière.

              Répondre à ce message

              • Le 24 mars à 11:13, par celine

                Bonjour, suite a votre réponse Pour les 2 trimestres 1976 apprentis hotel restaurant (logé nourri)
                effectué 1040 heures
                6 mois -15 % smic salaire de base 1355 F
                6 mois salaire brut 1929 F
                6 mois avantages en nature 1593 F
                Cotisations maladie-vieillesse 933 F
                pourquoi le salaire brut de 1929 F n’a pas été pris en compte pour les cotisations Maladie _vieillesse
                relevé de carrière est de 1053 F avec aucun trimestre valide alors que j’ai travaillée 1040 h
                déclaration fiscale des 6 mois salaire brut 456 F salaire net a déclarer 334 F + 1593 f avantage en nature
                j’aimerais connaitre votre réponse .Merci pour tous vos renseignements Céline

                Répondre à ce message

                • Le 24 mars à 12:53, par P-O

                  @celine

                  Bonjour,

                  Les cotisations sociales des apprentis avaient ont toujours un dispositif dérogatoire au droit commun.
                  La réforme des retraites de 2014 permet aux appentis d’obtenir la validation de 4 trimestres par an ou au prorata pour une année incomplète mais elle n’est pas rétro-active.

                  Répondre à ce message

                  • Le 25 mars à 16:56, par CelineCe,

                    Bonjour’ comme j ai compris avant 2014 on prenait les apprentis pour des imbéciles et malgré les heures travaillee ca compte pas pour la retraite et de plus j ai cotiser
                    peut on racheter des trimestres d apprentissage pour la retraite anticipe merci

                    Répondre à ce message

                    • Le 25 mars à 22:46, par Claude (CFDT Retraités)

                      Ceux qui font des études sans travailler dans une entreprise n’ont rien, c’est la période travaillée qui compte et comme le salaire est très faible au début, il ne suffisait pas à obtenir des trimestres.

                      Répondre à ce message

                    • Le 26 mars à 02:40, par P-O

                      @ CelineCe,

                      Bonsoir,

                      peut on racheter des trimestres d apprentissage

                      OUI.

                      pour la retraite anticipée

                      NON car les trimestres rachetés ne sont pas éligible à ce dispositif.

                      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 25 mars à 13:20, par Paul

    Bonjour pour la retraite anticipe peut on racheter des trimestres d apprentissage annee 1977 j ai cotise à la hauteur de 15 % du smic merci

    Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 24 mars à 13:00, par Martine hUBERT

    bonjour,
    pour le calcul retraite anticipée, dont j’ai fort espoir !, née en sept 1959 j’ai 5 trimestres avant 20 ans.
    et 157 trimestre et 5 jours au 31 12 2018

    titulaire
    j’ai eu un enfant pour lequel j’ai pris du congé parental du 8 mai 1999 au 1er mai 2000. non rémunéré mais accordé par arrêté.

    cette période est elle prise en compte pour le calcul du départ anticipé ? elle n’apparait nulle part.
    faut-il que je la fasse valoir au régime général ?

    bref puis-je bénéficier d’un départ anticipé. Je ne trouve pas d’interlocuteur pour éclairer ma chandelle.
    Merci d’avance Martine

    Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 24 mars à 15:27, par bonnot

    bonjour,
    Je suis née le 18/03/1961j’ai validé 5 trimestres avant mes 20 ans donc je suis en carrière longue ma date de départ en 2018 était le 01/07/2021 or après la reforme des complémentaires. Ma date de départ en 2019 est le 01/07/2022. Sachant que j’aurai 168 trimestres le 01/07/2021. Ma question est la suivante puis-je quand même partir à la retraite le 01/07/2021 comme prévu en 2018 avec 10% en moins sur ma complémentaire.
    merci pour votre réponse
    Dominique

    Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 23 mars à 00:05, par friboulet

    bonsoir, pour un homme né en 1960 et ayant travaillé à partir de l’age de 14 ans, si je pars à la retraite à 60 ans, est ce que je touche une pension complète ? Merci pour votre réponse

    Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 22 mars à 14:23, par LEONARD

    Bonjour,

    Je n’ai validé que 3 trimestres avant le 31/12 de mes 20 ans. Il me manque 1 trimestre sur cette année là (1991) pour pouvoir prétendre à une retraite anticipée pour carrière longue (je suis du mois d’octobre 71).

    Le rachat d’un trimestre sur cette année là (1991) me permettrait il de bénéficvier d’un départ anticipé ?

    Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 22 mars à 09:21, par Annenbretagne

    Bonjour, Je viens de recevoir un courrier de la caisse de retraites complémentaires AGRICA qui, suite à un rappel de salaires en 2016 après une décision de justice, m’informe de la révision de mes pensions ARRCO et AGIRC. Oh surprise, pour la pension AGIRC tranche B elle m’indique une prise d’effet au 1er octobre 2019.
    Je précise que je suis née en juillet 1953, que je suis partie à la retraite à 60 ans en août 2013 au titre des carrières longues et que les pensions ARRCO et AGIRC comme celles de la CARSAT et de la MSA m’ont été payées régulièrement depuis août 2013.
    J’ai pris contact avec AGRICA pour demander des explications, il m’a été répondu qu’on me rappellerait.
    De votre côté, pouvez-vous me dire s’il y a un bien un texte stipulant qu’un salarié parti à la retraite à taux plein à 60 ans en 2013, pour carrières longues ne peut percevoir sa pension de retraite complémentaire sur la tranche B qu’à partir de 65 ans.
    Avec mes remerciements pour votre aide

    Répondre à ce message

    • Le 22 mars à 09:26, par Claude (CFDT Retraités)

      Il y a six fiches dans ce guide sur les retraites complémentaires !
      Seule la tranche C avait la retraite à 65 ans. Merci d’aller sur la bonne fiche pour reposer une éventuelle question.

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 20 mars à 15:18, par Dubrunfaut

    Bonjour,
    Je suis né le 16/10/1961 avec une cotisation de 157 trimestres en 2018. L’assurance retraite m’informe que je peux prétendre à la retraite anticipée pour carrière longue, à 60 ans et 2mois, soit le 01/01/2022. Mes questions, sont les suivantes.
    - J’ai une invalidité de 15%, est ce que ma rente me sera encore versée si je prends ma retraite anticipée.
    - J’ai eu quatre enfants, en prenant ma retraite anticipée est ce que je pourrai bénéficier de la majoration de 10% qui est octroyer à partir de trois enfants.
    Merci pour vos réponses, et pour tous ce que vous faites.
    Cordialement.

    Répondre à ce message

    • Le 20 mars à 15:51, par Claude (CFDT Retraités)

      Une rente invalidité compense un préjudice pour la vie.
      LA majoration de pension sera attribuée pour un départ en carrière longue.

      Répondre à ce message

      • Le 20 mars à 18:37, par Dubrunfaut Eric

        Je vous remercie pour les réponses apportées. Cependant, la CARSAT de Villeneuve d’Asqc, me soutien que je perdrai la majoration des 10%si je prenais ma retraite anticipée pour carrière longue.
        Merci de me confirmé vos dires.
        Je vous remercie pour le travail que vous faîtes, afin de satisfaire les questions de chacune et chacun .
        Cordialement

        Répondre à ce message

        • Le 20 mars à 18:46, par Claude (CFDT Retraités)

          Je maintiens ma réponse, comme expliqué fiche 24, la majoration de la pension pour trois enfants et plus est de droit dans tous les cas. C’est la majoration de 8 trimestres par enfant qui n’est pas attribuée avant 62 ans.

          Répondre à ce message

          • Le 20 mars à 19:27, par Dubrunfaut Eric

            Encore merci.
            Heureusement qu’il y a des gens comme vous pour nous rassurer et nous renseigner.
            Cordialement.

            Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 18 mars à 13:22, par Philippe

    Bonjour, Né le 18 janvier 1959, à ce jour je comptabilise 164 trimestres sur les 167 trimestres requis pour une retraite à taux plein. Souhaitant m’arrêter maintenant (santé de mon épouse) puis-je obtenir ma retraite avant, avec application d’une décote pour les trois derniers trimestres non travaillés. Merci pour votre réponse.

    Répondre à ce message

    • Le 18 mars à 21:14, par Claude (CFDT Retraités)

      Non, en vous arrêtant maintenant de cotiser, votre retraite sera repoussée à 62 ans (voir fiche 18).

      Répondre à ce message

    • Le 20 mars à 10:58, par retraité

      bonjour, moi je dirai que si les 164 trimestres c’est a fin 2018, vous avez aquis a fin mars 2019 les trois trimestres manquants.
      vous pouvez donc arrêter maintenant, mais votre retraite ne sera versé que le 1er octobre 2019, après les trois trimestres calendaires écoulés.

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 19 mars à 07:27, par Jean claude

    Bonjour commençant à travailler au mois de juillet 1976 j étais apprentis le 1 trimestre j ai eu 921 francs le 2 trimestres 934 francs pui je valider 1 trimestre en totalisant les 2 sommes merci pour tout ce que vous faites

    Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 18 mars à 09:54, par MURIEL Alain

    bonjour,
    je vais avoir tous mes trimestres cotisés pour pouvoir partir à 60 ans ( carriere longue ) ;
    ma question : aurais-je un malus ; combien de temps, et sera-il récupérable ensuite. merci

    Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 17 mars à 10:36, par patruno

    bonjour , j’aurai 60 ans le 25juillet 2020 , j’ai commencé à travailler à 16 ans j’ai mes 5 trimestres avant 20 ans , j’ai travaillé dans le privé et suis actuellement dans la fonction publique hospitalière ,fin 2018 j’ai 162 trimestres de cotisés , en juillet 2020 j’aurai mes 167 trimestres cotisés pour partir en retraite anticipé , mais lorsque je regarde sur mon compte retraite sur internet c’est noté départ retraite anticipée 60 ans et 11 mois donc départ en juillet 2021 au lieu de août 2020 , pourriez-vous m expliquer pourquoi ces 11 mois de plus
    cordialement

    Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 12 mars à 11:48, par SUJKOWSKI

    >Bonjour,
    >Je suis né le 15/04/1962 donc 57 ans dans un mois.
    >Je travail dans la même société depuis le 13/12/1979 soit 39 ans accomplie fin Décembre 2018 et 156 trimestres cotisés sans chômage ni maladie.Je suis Cadre commercial depuis 12 ans.
    >Si je travail jusqu’à 60 ans j’aurais le droit a la carrière longue car il me faut 168 trimestres.
    >Mon patron me propose une rupture conventionnelle au 30/09/2019.
    >J’ai droit a trois années de chômage dont 4 trimestres peuvent êtres compté comme validé.
    >Ma question est la suivante :
    >Si je ne retrouve pas de travail pendant ces trois années de chômage,j’aurai 60 ans et 5 mois a la fin de mon indemnisation ARE.
    >J’ai fais une simulation sur le simulateur AGIRC/ARRCO en intégrant les 3 années de chômage.
    >Ce simulateur me donne un départ possible a la retraite a 60 ans et 8 mois.Soit le 01/01/2023
    >Pouvez vous me dire si le résultat du simulateur est bien exact ou devrais je attendre mes 62 ans pour pouvoir prendre ma retraite.
    >Cordialement

    .

    Répondre à ce message

    • Le 12 mars à 23:50, par P-O

      @ SUJKOWSKI

      Bonsoir,

      >Si je ne retrouve pas de travail pendant ces trois années de chômage,j’aurai 60 ans et 5 mois a la fin de mon indemnisation ARE.

      OUI et vous vous retrouverez sans indemnisation chômage ARE.

      OUI avec 164 trimestres cotisés ou réputés cotisés. Si durant cette période vous avez un arrêt de travail supérieur à 240 jours,vous pourrez acquérir 4 trimestres maladie réputés cotisés.( exemple 2 fois 120 jours 2 années distinctes vous donneraient 2 *2 trimestres chômage + 2*2 trimestres maladie ce qui vous permettrait un départ au 01/05/2022,mois suivant votre 60éme anniversaire au titre de la retraite anticipée dispositif carrière longue.

      Ce simulateur me donne un départ possible a la retraite a 60 ans et 8 mois.Soit le 01/01/2023

      IL y a une erreur puisque sans retravailler ni arrêt maladie vous n’aurez pas la durée d’assurance nécessaire pour un départ avant 62 ans.

      Le mieux pour vous serait de signer une rupture conventionnelle l’année prochaine au plus tôt le 01/03 avec un salaire cumulé supérieur à 600 heures de smic ce qui vous donnerait 4 trimestres cotisés en 2020 et 4 trimestres chômage en 2021 ce qui vous ferait partir au 01/05/2022 avec 168 trimestres cotisés ou réputés cotisés.

      Répondre à ce message

    • Le 13 mars à 11:19, par retraité

      bonjour, si vous partez a 60 ans, pas de problème.
      si vous prenez la rupture conventionelle en 2019, vous aurez bien 4 en 2019 + 4 chômage en 2020 mais c’est tout , donc 164 maxi manquera 4 trimestres , donc 62 ans a moins de retravailler.
      le mieux sera de prendre votre rupture en 2020, quand vous aurez acquis vos 4 trimestres ( 6000 euros environ)
      2019 = 4 travaillés
      2020 = 4 travaillés
      2021 = 4 chômage
      ça fait 168 et retraite a 60 ans.

      Répondre à ce message

      • Le 13 mars à 13:42, par SUJKOWSKI

        >Bonjour,
        >Dans un premier temps je vous remercie de votre réponse rapide.
        >Une autre question : serait il possible d’acheter ces 4 trimestres qui me manquerait ?
        >Cordialement.

        Répondre à ce message

        • Le 14 mars à 10:08, par retraité

          les trimestres rachetés ne comptent pas pour la retraite carrière longue, donc rachat inutile.

          Répondre à ce message

        • Le 14 mars à 10:27, par P-O

          @ SUJKOWSKI

          Bonjour,

          serait il possible d’acheter ces 4 trimestres qui me manquerait ?

          OUI mais cela n’a aucune utilité puisque d’une part ,vous obtiendrez des trimestres chômage et d’autre part que les trimestres rachetés ne sont pas éligibles à la retraite anticipée dispositif carrière longue.
          Votre seule option est de retravailler ou de mixer chômage et arrêts maladie pour pouvoir partir en retraite à 60 ans comme je vous l’ai indiqué dans mon précédent message.

          Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 13 mars à 11:52, par Remy

    bonjour ne le 18:10:1959 ayant 172 trimestres au 31:12:2018 ayant travaille 4 trimestre avant mes 20 ans pourrais je prétendre à un départ en retraite à 60 ans sans décote sur ma complémentaire merci

    Répondre à ce message

    • Le 14 mars à 10:29, par P-O

      @ Remy

      Bonjour,

      bonjour ne le 18:10:1959 ayant 172 trimestres au 31:12:2018 ayant travaille 4 trimestre avant mes 20 ans pourrais je prétendre à un départ en retraite à 60 ans sans décote sur ma complémentaire

      NON puisque vous ne remplissez pas la condition d’âge au 31/12/2018.

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 12 mars à 14:38, par DI PIETRANTONIO mario

    bonjour ; peut on partir a la retraite a 60 ans ( carriere longue) en mars 2020 avec 167 trimestres dont 4 (chomage non indemnises).merci pour votre reponse.

    Répondre à ce message

    • Le 12 mars à 23:56, par P-O

      @DI PIETRANTONIO mario

      Bonsoir,

      avec 167 trimestres dont 4 (chomage non indemnises)

      Cela dépend de la date de vos périodes de chômage.
      Avant le 01/01/1980 OUI.( chômage involontaire constaté).
      Après le 01/01/1980 NON.

      Répondre à ce message

      • Le 14 mars à 07:33, par DI PIETRANTONIO mario

        bonjour, donc la retraite pour moi est mars 2021,merci de votre reponse.

        Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 13 mars à 11:36, par Remy

    bonjour je suis ne le 18/10/ 1959 ayant au 31/12/2018 172 trimestre pourrais je prétendre un départ à la retraite à 60 ans sans décote sur ma complémentaire merci

    Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 12 mars à 18:21, par Michel SUJKOWSKI

    >Bonjour,

    >Je suis né le 15/04/1962 donc 57 ans dans un mois.

    >Je travail dans la même société depuis le 13/12/1979 soit 39 ans accomplie fin Décembre 2018 et 156 trimestres cotisés sans chômage ni maladie.Je suis Cadre commercial depuis 12 ans.

    >Si je travail jusqu’à 60 ans j’aurais le droit a la carrière longue car il me faut 168 trimestres.

    >Mon patron me propose une rupture conventionnelle au 30/09/2019.

    >J’ai droit a trois années de chômage dont 4 trimestres peuvent êtres compté comme validé.

    >Ma question est la suivante :

    >Si je ne retrouve pas de travail pendant ces trois années de chômage,j’aurai 60 ans et 5 mois a la fin de mon indemnisation ARE.

    >J’ai fais une simulation sur le simulateur AGIRC/ARRCO en intégrant les 3 années de chômage.

    >Ce simulateur me donne un départ possible a la retraite a 60 ans et 8 mois.Soit le 01/01/2023

    >Pouvez vous me dire si le résultat du simulateur est bien exact ou devrais je attendre mes 62 ans pour pouvoir prendre ma retraite.

    >Cordialement

    Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 11 mars à 17:16, par Martin Philippe

    Bonjour, j’étais en arrêt de travail pour une ALD toute l’année 2018.
    J’ai repris mon travail a mi temps thérapeutique depuis le 01 janvier 2019 .
    J’ai pu voir sur le site de retraite que 4 trimestres seulement étaient validés au max en arrêt de travail.
    Les trimestres a mi temps thérapeutique sont ils considérés comme validés pour le calcul d’une retraite anticipée a 60 ans dont je peux prétendre ?
    Merci pour votre aide.
    Philippe,

    Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 11 mars à 09:43, par le goff

    Bonjour,
    j’ai bénéficié du congé de fin d’activité(cfa) je suis en retraite depuis juillet 2018, je conteste ma notification de retraite carsat , les bruts vieillesse sont minorés ! j,ai bénéficie d’une assurance volontaire, ceci me demande d’apporter la preuve et lorsque je demande les justificatifs à la carcept prev( groupe klésia) ceci me font parvenir les attestations de versement de cotisations urssaf. la retraite complémentaires (arrco) quand à elle prend en compte les droits inscris à mon compte réalisé par le groupe klésia .

    pourriez-vous m’éclairer !

    merci

    Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 10 mars à 09:18, par gavelle bruno

    bonjour , j’ai regardé sur le site de la carsat pou l’obtention de l"age du depart a la retraite.alors qu’il m’avait annoncer un depart 1er mai 2024 en carriere longue.maitenant c’est 60 ans et 11 mois. je comprends pas. je suis né en avril 1964 et j’ai mes 5 trimestres avant 20 ans.a fin decembre 2018 j’ai 148 trimestres cotises
    merci pour votre réponse.
    cordialement .m gavelle

    Répondre à ce message

    • Le 11 mars à 09:37, par P-O

      @gavelle bruno

      Bonjour,

      je suis né en avril 1964 et j’ai mes 5 trimestres avant 20 ans.a fin decembre 2018 j’ai 148 trimestres cotises

      Avec 148 trimestres travaillés au 31/12/2018 ( 4 trimestres cotisés, travaillés par année civile) vous obtiendrez en poursuivant votre activité professionnelle les 169 trimestres exigibles pour la génération 1964 au 31/03/2024 pour une prise de retraite au 01/05/2024 mois suivant votre 60éme anniversaire.

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 6 mars à 17:31, par jocelyne

    Bonjour
    En 2018 j’ai pris un conge sabbatique et repris mon travail le 1novembre . J’ai cotise a l’assurance volontaire vieillesse pour les 4 trimestres ,je viens de consulter mon relevé de carrière ,il y parait 2 trimestres de mon employeur ( salaire de novembre et décembre ),mais pas ceux de mes cotisations auprès de l’assurance volontaire et cela me surprend .
    Pouvez vous me rassurer a ce sujet, d’autant que je compte demander ma retraite anticipée à partir du 1decembre 2019 .
    Mon relevé de carrière mentionne 164 trimestres cotises au lieu de 166 .
    Merci .
    Cordialement
    Jocelyne

    Répondre à ce message

    • Le 6 mars à 22:14, par Claude (CFDT Retraités)

      Je peux vous dire que ces cotisations à l’assurance volontaire sont des périodes cotisées pour la retraite anticipée. Mais je ne sais pas pourquoi elles ne sont pas inscrites sur votre relevé de carrière si vos paiement ont bien été enregistrés par l’assurance retraite.

      Répondre à ce message

      • Le 7 mars à 08:37, par retraité

        bonjour, financièrement parlant, c’est plus interressant de prendre votre retraite au 1er janvier 2020 que décembre 2019.
        2019 ne sera pas compté dans vos 25 meilleures années si vous partez en 2019.

        Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 20 février à 16:19, par chantal

    Bonjour,

    Née le 17 avril 1962, j’ai commencé ma carrière professionnelle et comptabilise sur mon relevé de carrière jusqu’à 20 ans : en 1979 : 3 Trimestres, en 1980 : 4 T, en 1981 : 4 T, en 1982 ; 4 T.
    Puis, j’ai toujours travaillé et comptabilisé mes trimestres au fur et à mesure.

    j’ai connu 3 licenciements économiques, j’ai comptabilisé pendant ces 3 périodes des mois de salaires intermédiaires qui permettent d’obtenir (4T X 3) ans sur mon relevé de carrière.

    En 2018, à l’âge de 56 ans, 4ème licenciement économique en mai, qui sera, malgré tout, "cotisé" par 4 trimestres puisque j’ai travaillé 4 mois (2300 E/mois brut) qui permettent de valider également 4T sur ladite année.

    En janvier 2019, j’ai travaillé en intérim et gagné 1600 € brut, soit un 1 trimestre en CSP .
    1ère question : N’arrivant pas à décrocher un CDI, puis-je compléter 3 T en cumulant allocation ARE et chèque CESU (à la fin du CSP le 1er juin 2019) jusqu’au 31 décembre 2019

    2ème question :
    POUR LA PERIODE DES 4 TRIMESTRES DIT TOLERES "COTISES" PENDANT LA PERIODE DE CHOMAGE SUR ANNEE CIVILE
    - Aurai je droit d’avoir ces 4 « trimestres gratuits et cotisés » si j’envisage une retraite carrière longue à 60 ans ou devrai- je travailler à nouveau ARE et CESU (ou intérim) pour obtenir 4 T cotisés sur l’année civile 2020

    Tout en sachant qu’il faudra que je travaille en 2021 (59ans) 1 trimestre ( ARE et CESU) ou intérim pour atteindre les 168 trimestres.

    Je vous remercie à l’avance pour votre réponse à mes deux questions.

    Bien cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 21 février à 18:04, par P-O

      @ chantal

      Bonsoir,

      A fin 2018 au vu de votre message votre durée d’assurance cotisée serait de 159 trimestres.
      - 15 trimestres au 31/12/1982 + 144 trimestres de 1983 à 2018.
      Il vous manque 9 trimestres pour atteindre la durée d’assurance demandée à la génération 1962.

      N’arrivant pas à décrocher un CDI, puis-je compléter 3 T en cumulant allocation ARE et chèque CESU (à la fin du CSP le 1er juin 2019) jusqu’au 31 décembre 2019
      En janvier 2019, j’ai travaillé en intérim et gagné 1600 € brut, soit un 1 trimestre

      Vous pouvez compléter les 3 trimestres manquants soit par du travail salarié soit au titre du chômage sachant que les trimestres cotisés sont prioritaires.

      Aurai je droit d’avoir ces 4 « trimestres gratuits et cotisés » si j’envisage une retraite carrière longue à 60 ans

      OUI.

      Pour résumer vous avez au 31/12/2018 159 trimestres cotisés auquel pourront s’ajouter 4 trimestres chômage soit 163 trimestres. Vous devez donc entre 2019 et 03/2022 cotiser 5 trimestres ou être en arrêt de travail plus de 200 jours dans l’année ce qui vous attribuera 4 trimestres maladie éligibles à la retraite anticipée.

      Répondre à ce message

      • Le 22 février à 08:38, par chantal

        Bonjour,

        Est ce que les 4 trimestres chômage pourront être répartis sur les années 2019 et 2020, si je complète sur ces deux années par 4 autres trimestres en ARE et CESU par exemple.

        Sur les sites de retraite longue, il est bien noté que les 4 trimestres chômage doivent être comptabilisés sur une année civile.

        Question :
        Peuvent ils être appliqués sur 2 ans ? avec complément de salaires

        Merci

        Répondre à ce message

        • Le 22 février à 09:34, par Claude (CFDT Retraités)

          Non, les trimestres de chômage sont attribués chaque fois que vous êtes au chômage (voir tableau 2 fiche 19). Ils peuvent être répartis sur toute la carrière. Mais les trimestres cotisés étant prioritaires, et que on ne peut pas obtenir plus de 4 trimestres par année civile, de courtes périodes de chômage ne sont pas prises en compte.
          Au final, parmi les trimestres de chômage pris en compte, 4 seront réputés cotisés. Merci de continuer fiche 19 qui traite de ce sujet.

          Répondre à ce message

          • Le 25 février à 09:41, par chantal

            Bonjour,

            Je vous remercie sincèrement de m’avoir renseigné sur les 4 Trimestres cotisés "chômage" auxquels j’aurai droit. Il me reste 5 trimestres à travailler et à intercaler pour obtenir les 168 trimestres avant mes 60 ans.

            Je souhaiterai donc travailler dans le cadre des chèques CESU puisque les sommes accumulées finissent par représenter des trimestres qui viendront s’intercaler à mes trimestres cotisés chômage.


            - Je n’ai pas encore vu de fiche de paye CESU :
            * Pour le montant de salaire pris dans le cadre de la retraite :

            S’agit il du montant de salaire de base (avant les 10% de congés payés) ou du salaire brut ?

            ou comme il s’agit d’un temps limité "partiel", l’employeur doit-il cotiser à temps plein la retraite ?

            - est ce que le brut chèque CESU ne doit pas dépasser le brut des allocations ARE ?

            Cordialement

            Répondre à ce message

            • Le 25 février à 11:45, par Claude (CFDT Retraités)

              Les réponses figurent fiche 19, car elle traite de l’attribution des trimestres.
              Le Cesu est un moyen de paiement, le code du travail et de celui de la sécu s’appliquent. Tout le salaire brut est soumis à cotisations et 150 heures au Smic valident un trimestre cotisé (voir fiche 19).

              Répondre à ce message

              • Le 5 mars à 11:55, par chantal

                Bonjour,

                Si je pends en 2022 ma carrière longue à 60 ans en ayant mes trimestres requis,
                mes trimestres enfants (16 trimestres pour 2 enfants) seront -ils perdus totalement puisque je n’aurai pas 62 ans ?

                Qu’elle est la différence, que rapporte ces trimestres enfants ? des trimestres ou des sommes complémentaires ? intéressantes infimes ?

                Merci de votre réponse

                Répondre à ce message

            • Le 25 février à 20:25, par claude isbled

              bonsoir j ai bientôt 58 ans 162 trimestre cotises je vais bientôt connaitre une rupture conventionnelle
              est ce sa pause un probleme pour mes droits a la retraitre

              cordialement mr isbled

              Répondre à ce message

              • Le 25 février à 21:28, par Claude (CFDT Retraités)

                Oui, vous pouvez perdre le droit à la retraite anticipée carrière longue décrite dans cette fiche puisque les trimestres à venir ne seront pas cotisés, sauf si vous reprenez un emploi.

                Répondre à ce message

                • Le 7 mars à 09:34, par Jade79

                  Bonjour
                  Je ne comprends pas : suite à une rupture conventionnelle on bénéficie bien d’une allocation ARE -> cela n’ouvre pas droit à des trimestre validés cotisés dans la limite de 4 trimestre ?
                  Cordialement,

                  Répondre à ce message

        • Le 23 février à 13:58, par P-O

          @ chantal

          Bonjour,

          Est ce que les 4 trimestres chômage pourront être répartis sur les années 2019 et 2020, si je complète sur ces deux années par 4 autres trimestres en ARE et CESU par exemple.
          Peuvent ils être appliqués sur 2 ans ? avec complément de salaires

          OUI.
          Exemple :
          Vous ne retravaillez pas en 2019 mais vous avez acquis 1 trimestre cotisé.
          200 jours de chômage vous donnent 4 trimestres pour un total de 5 sur l’année.
          Il sera retenu 1 trimestre cotisé + 3 trimestres chômage ce qui vous permettra d’avoir en 2020 un trimestre chômage éligible à la retraite anticipée carrière longue.

          Autrement dit seul les trimestres chômage vous permettant d’atteindre 4 trimestres par année civile seront retenus pour votre durée d’assurance et dans la limite de 4 sur toute la carrière pour la retraite anticipée dispositif carrière longue.Ces trimestres chômage éligibles à la retraite anticipée dispositif carrière longue peuvent donc être comptabilisés sur plusieurs années successives.

          Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 6 mars à 10:59, par jean paul

    bonjour, pour un départ au 1 janvier en retraite carrière longue peut on arrêter 3 semaines avant fin décembre en prenant les derniers congés ou faut’il revenir travailler le ou les dernier jours du mois de décembre. merçi
    ps : j’ai entendu dire ( a tord sans doute) que si on prenait des congés, ça retardait d’autant le préavis de départ.

    Répondre à ce message

    • Le 6 mars à 22:25, par Claude (CFDT Retraités)

      Cela dépend de l’employeur car il n’est pas obligé de vous accorder les congés, mais il devra les payer. Il n’y a pas de préavis pour la retraite mais votre employeur doit être averti au moins deux mois avant. Lisez la fiche 18.

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 5 mars à 15:21, par Pierre

    Bonjour,

    Adhérent CFDT né en mars 1959, j’aurai 60 ans dans quelques jours.
    Je pense sauf erreur de ma part obtenir la retraite anticipée pour carrière longue mais pas avant 61 ans, obtention de mes 167 trimestres.
    Avant la fin de l’année civile de mes 20 ans (1979) j’ai 4 trimestres pour le Service National de juin 1978 à mai 1979 et j’ai travaillé (jobs en période étudiant) entre le 18 juillet et le 30 novembre 1977, soit en tout au minimum 6 trimestres.
    Cette période du 18/07/1977 au 30/11/1977 n’est pas sur mon relevé de carrière de la CNAV mais apparaît bien avec ces dates sur la complémentaire AGIRC-ARRCO avec 14,60 points ARRCO acquits.
    Je n’ai retrouvé que 3 bulletins de salaire (avec les cotisations), celui de juillet mois partiel (salaire brut 798,38 F), d’octobre mois partiel (salaire brut 189,80 F) et de novembre mois complet (salaire brut 2921,60 F) pour un total de 3909,78 F qui me valident 2 trimestres puisque un salaire brut de 1788,00 F valide un trimestre l’année 1977. Cependant je pense qu’il me manque au moins un bulletin pour cette période car je suis pratiquement certain d’avoir travaillé dans cette même entreprise au minimum le mois de septembre 1977 complet, ce qui pourrait me valider un troisième trimestre. La société n’existe plus.
    Je me suis rapproché de l’AG2R qui comptabilise mes cotisations pour la complémentaire, ils ont effectués des recherches et me confirment par une attestation que j’ai bien travaillé dans cette société entre le 18 juillet 1977 et le 30 novembre 1977, mais sans plus de détail (pas de durée de travail, pas de notion de salaire brut, de cotisations…)

    J’ai deux questions :

    1) Sachant que j’ai demandé en décembre 2018 une régularisation de mon relevé de carrière à la CRAM pour diverses raisons et pour fournir les 3 bulletins de salaire supposés me valider 2 trimestres en 1977, est-ce que mon raisonnement est bon pour considérer que j’aurai droit à la retraite anticipée carrière longue (4 trimestres Service National en 1978/1979 + 2 trimestres en 1977), c’est à dire au moins 5 trimestres avant la fin de l’année de mes 20 ans (1979) ?
    En dehors de l’armée je n’ai pas d’autre trimestre assimilé dans ma carrière (tous cotisés). Sauf si je valide un autre trimestre, ma retraite anticipée ne serait effective qu’au 31/03/2020 (après 61 ans) puisque je n’aurai acquit qu’à cette date les 167 trimestres nécessaires à ma génération.

    2) Est-il possible de se procurer des informations plus détaillées sur cette période de juillet à novembre 1977 ? Ou, peut-on recalculer un salaire brut en partant de mes 14,60 points ARRCO ? Ou alors, existe-il un moyen de faire valider un trimestre supplémentaire sur la présomption, déclaration sur l’honneur… vu que la complémentaire atteste cette période. J’ai bien pris connaissance de la fiche 19 sur les modalités d’attribution des trimestres mais je ne suis pas certain de bien l’interpréter pour mon cas.

    Merci beaucoup pour votre aide
    Bien cordialement
    Pierre

    Répondre à ce message

    • Le 5 mars à 22:42, par Claude (CFDT Retraités)

      1. Oui, pour les trimestres jeune, tout compte, même le service militaire.
      2. Il est surprenant qu’une période validée par l’Arrco ne le soit pas par l’assurance retraite. Mais chacun veut des preuves pour valider. La meilleure solution est bien de demander la validation d’une période travaillée sur présomption, comme expliqué fiche 16.
      En espérant vous avoir été utile !

      Répondre à ce message

      • Le 5 mars à 22:58, par Pierre

        Bonsoir Claude,
        Merci beaucoup pour votre réponse rapide. Effectivement, vous m’avez été très utile.
        Chapeau une fois de plus pour votre implication et votre disponibilité (à tout heure !)
        Bonne fin de soirée.
        Bien cordialement
        Pierre

        Répondre à ce message

        • Le 5 mars à 23:26, par Claude (CFDT Retraités)

          Merci pour vos remerciements ! Au plaisir de vous compter bientôt parmi les adhérents retraités.

          Les informations données par notre site et dans nos messages sont dues au bénévolat des militants retraités et aux cotisations des adhérents retraités.

          Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 5 mars à 15:41, par GUTTON

    Bonjour ,
    j’ai 56 ans , je suis vrp .
    j’ai eu deux endocardites infectieuses en deux ans , peut-on prétendre a une retraite anticipé pour ce cas la ?
    et si oui qu’elles sont la procédures et les démarches a effectuer ?
    faut-il la déclarer comme maladie professionnel ?
    merci d’avance pour vos réponse .
    cordialement

    Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 5 mars à 17:16, par Francine Leclerc

    Je suis née en 1958.j ai 163 trimestres il me manque 4trimestres puis je demandé la retraite anticipée merci 3351

    Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 1er mars à 14:41, par Brigitte

    Je suis née en 1962, fin 2017, j’ai 156 trimestres et (180 avec mes trimestres enfants, )qui ne comptent pas dans le privé !
    J’ai bien 5 trimestres avant 20 ans, et je rentre bien dans les conditions de trimestres validés lors de mon congé parental avec complément attribué pendant trois ans.
    Je vais prochainement obtenir une rupture conventionnelle , quel sera l’âge du départ en retraite, 60 ou 62 ?
    Merci

    Répondre à ce message

    • Le 2 mars à 16:30, par Claude (CFDT Retraités)

      Si vous êtes née en 1962, il vous faut 168 trimestres cotisés personnellement pour avoir droit à la retraite anticipée carrière longue. Il a aussi des trimestres réputés cotisés qui s’ajoutent comme indiqué dans cette fiche.

      Répondre à ce message

      • Le 4 mars à 13:09, par Brigitte

        Je vous remercie, à ce jour, j’ai donc 160 trimestres, les trimestres réputés cotises concernant mon congé parental de 3 ans, avec versement du complément familial sont donc bien pris en compte en vérifiant le tableau.
        Hors, lors de mon entretien avec la caisse, on m’a informé que mes trois années pour congé parental étaient déduites de mon relevé. Donc retraite à 62 ans.
        Pourtant il semble logique que j’obtienne ma retraite à 60 ans, car j’aurai bien tous mes trimestres, dont 5 avant 20 ans, je n’y comprends plus rien, merci de m’éclairer.

        Répondre à ce message

        • Le 4 mars à 21:30, par Claude (CFDT Retraités)

          Il n’est écrit nulle part que les trimestres gratuits pour congés parental sont des trimestres réputés cotisés. En tous cas, même s’il vous donnent droit à l’AVPF, ils ne sont pas cotisés par vous.

          Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 4 mars à 10:42, par cellier brigitte

    Bonjour, je suis en 1961 commencé de travaillée à 18ans dont 3 ans de chômage, en 2021 j’aurai 168 trimestres
    , puis - je prétendre de partir à la retraite à 60ans.
    Merci

    Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 3 mars à 18:04, par LAUVERGNAT

    Bonjour,
    Je suis née en juin 1963, je suis considérée en carrière longue car j’ai commencé à travailler et cotiser à partir de janvier 1982 dans le secteur privé, puis je suis rentrée dans l’administration au denier trimestre 1990. J’aurai fin 2019, 152 trimestres cotisés. Si j’arrête de travailler fin 2021, j’aurai obtenu 160 trimestres. J’ai eu deux enfants.
    Si je demande ma retraite en juin 2023, à l’âge de mes 60 ans, est ce que j’aurai la majoration éducation pour mes enfants de 8 trimestres et ainsi obtiendrai 168 trimestres et donc la retraite à taux plein.
    Bien cordialement.

    Répondre à ce message

    • Le 3 mars à 22:59, par Claude (CFDT Retraités)

      Comme indiqué dans cette fiche et fiche 42 pour vous, les trimestres pour enfants ne sont pas cotisés. Il sont pris en compte à partir de l’âge légal uniquement.

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 2 mars à 15:32, par dominique hubert

    Bonjour,
    J’ai demandé mon attestation à la CNAV pour Carriere longue, étape obligatoire pour pouvoir faire la demande de ma retraite.
    Je viens de la recevoir (28/02/19) et ils m’indiquent que je peux prendre ma retraite à compter du 01/04/2019.
    Parfait.
    Petit bémol, la CNAV m’indique qu’il est préférable de faire la demande 4 à 6 mois avant la date souhaitée pour ma retraite, donc si je compte bien la date au plus tôt que je dois demander est le 01/07/2019.
    Question : si je demande une date comme par exemple le 01/05/2019, j’ai compris que je risque de ne pas recevoir ma pension à cette date. Mais en fait, existe-t-il un paiement rétroactif par exemple si la CNAV ne me verse ma pension qu’à partir de septembre 2019, vont-ils me payer rétroactivement mai,juin, juillet, août ?
    Autre question : la caisse complémentaire AGIRC-ARRCO a-t-elle la même règle que la CNAV
    En vous remerciant pour votre réponse.

    Bien cordialement,
    Dominique H.

    Répondre à ce message

    • Le 2 mars à 15:40, par Claude (CFDT Retraités)

      L’attestation n’est pas obligatoire mais conseillée. Pour faire cette attestation, vos droits ont été vérifiés et votre retraite d’avril devrait pouvoir être versée le 9 mai 2019. Même en cas de retard de l’assurance retraite, la date d’effet reste et vous aurez un rappel depuis la date d’effet.
      Le droit à une retraite anticipée de l’assurance retraite donne le même droit pour la complémentaire Agirc-Arrco (lisez attentivement la fiche 36 sur les nouvelles règles applicables à partir de 2019).

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 27 février à 14:15, par etienne

    Bonjour,
    Devant prendre ma retraite pour longue carrière, j’aimerai connaître combien de trimestres vont être retenus pour mon accident de travail ?
    Je suis fonctionnaire d’état détaché dans une société privée et pendant mon détachement j’ai été accident de travail pendant 4 ans..
    Pendant ces 4 ans d’arrêt de travail pour accident de travail, mes salaires m’ont été payés intégralement ainsi que mes cotisations de ma pension civil.
    Etienne

    Répondre à ce message

    • Le 27 février à 19:20, par Claude (CFDT Retraités)

      Un fonctionnaire détaché reste fonctionnaire et bénéficie des règles du régime de retraite des fonctionnaires. Lisez la fiche 42.

      Répondre à ce message

      • Le 28 février à 09:47, par Etienne

        Je suis polypensionné.
        Mon accident de travail a été pris en charge par le régime de la sécurité sociale (CPAM) et non par l’administration.

        De plus, l’imprimé d’attestation de congés maladie du Service de Retraite de l’Etat que doit remplir la société où j’étais détaché, plafonne à 4 timestres sur l’ensemble de la carrière " les congés ordinaires de maladie, congés longue durée et congés de longue maladie et congé pour accident de travail"

        Si je comprends bien, toutes mes cotisations de ma pension civile versés pendant mes 4 ans d’accident de travail sont perdues.

        Répondre à ce message

        • Le 28 février à 23:04, par Claude (CFDT Retraités)

          Pour la retraite vous relevez du service des retraites de l’État, c’est donc les règles de la fiche 42 qui s’appliquent pour une retraite anticipée. Seuls les 365 premiers jours d’arrêt sont réputés cotisés.
          Par contre à l’âge légal tout compte.

          Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 22 septembre 2017 à 09:36, par dce34

    Bonjour a tous

    Je suis né le 29 Juillet 1958 et je totalise 8 trimestres dans l’année de mes 20 ans en 1978. Je remplis donc la condition des 5 trimestres avant 20 ans pour le bénéfice « carrière longue »
    Pour la 2eme condition, je me pose cette question par rapport au relevé de trimestres :
    Au 31/12/2016 un écart de 5 trimestres entre le total retenu (161 trimestres) et le total cotisé "pour le calcul du minimum" (156 trimestres).
    Plus précisément, Sur le relevé de trimestres de la Carsat est noté :

    En 1978 : 1 trimestre SN (RG) et 3 trimestres RG cotisés -> colonne de droite (TR) : 4 Trimestres
    En 1979 : 4 trimestres SN (RG) et 1 trimestre RG cotisé -> colonne de droite (TR) : 4 Trimestres (4 trimestres maxi)
    En 1980 : 1 trimestre chômage indemnisé (RG) et 3 trimestres RG cotisés -> colonne de droite (TR) : 4 Trimestres

    En vérifiant, ces 5 trimestres réputés cotisés ne sont pas comptabilisés dans cette colonne et dans le récapitulatif du total des trimestres cotisés pour le calcul du minimum t !! par contre la case Trimestres retenus tiens bien compte de ces 5 trimestres (161 Trimestres) !!
    C’est étonnant

    Devrais-je comprendre que ces 5 trimestres seront considérés réputés cotisé et comptabilisés plus tard ???
    et donc a ajouter au total de 156 trimestres cotisés ?

    Ce qui ferait donc un total de 161 trimestres au 31/12/2016 ? et donc en projection au 31/07/2018, un total de 167 trimestres (4 en 2017 et 2 en 2018).
    La condition des 167 trimestres a 60 ans serait également remplie ? (total des cotisés ET réputés cotisés)

    J’avoue que je suis assez décontenancé de voir ça… cela a une grosse incidence !!

    Je vous remercie pour vos réponses et partager vos expériences

    dce34

    Répondre à ce message

    • Le 22 septembre 2017 à 16:43, par Claude (CFDT Retraités)

      Les trimestres cotisés figurant sur le relevé de carrière ne concernent que le minimum contributif majoré. Pour la retraite anticipée carrière longue, on prend ces cotisés et on ajoute au moment de la demande de retraite, les réputés cotisés. Cela devrait vous rassurer.

      Répondre à ce message

      • Le 22 septembre 2017 à 19:04, par dce34

        Merci pour cette réponse claire et précise

        Bravo pour votre contribution a ce forum

        Répondre à ce message

      • Le 11 février 2018 à 18:55, par YRB

        Bonjour
        Votre réponse m’interpelle,
        Si j’ai bien compris le nombre de trimestres indiqués COTISÉ sur le relevé de carrière est donc provisoire, il faut rajouter les trimestres assimilés ????
        Merci pour votre réponse, Désolée si j’ai fais une erreur. ...

        Répondre à ce message

        • Le 11 février 2018 à 23:59, par Claude (CFDT Retraités)

          Il faut lire la fiche avant de poser une question : certains trimestres assimilés sont réputés cotisés.

          Répondre à ce message

        • Le 12 février 2018 à 01:23, par P-O

          @ YRB

          Bonsoir,

          Les trimestres assimilés ne rentrent pas en compte pour le calcul du minimum de retraite accordé sous conditions .(minimum contributif ) aux assurés ayant une retraite à taux plein.
          Par contre ils sont pris en compte pour le taux plein et la durée d’assurance à l’age légal de la retraite et sont dans certaines limites réputés cotisés pour un départ au titre des carrières longues.
          Le relevé de carrière indique le nombre de trimestres retenus et ceux entrant dans le calcul du minimum contributif,la durée d’assurance requise pour une retraite à taux plein ou pour une retraite carrière longue peut donc être supérieure à celle retenue pour le calcul du minimum.

          Répondre à ce message

          • Le 14 février 2018 à 10:51, par dce34

            En complement a mes questions :
            Je compte donc partir au 01/08/2018 a la retraite anticipée carrière longue.
            Ma demande est en cours auprès de la CARSAT et réceptionnée depuis le 12/02/2018
            La question qui me viens a l’esprit c’est qu’il parait que la dernière année, la validation des trimestres est faite par trimestre civil et donc, la CARSAT ne pourrait pas me donner une réponse avant le terme échu du 30 Juin 2018 (pour les 2 Trimestres de 2018 manquants) ou peut elle signifier avant une validation ?
            C’est très gênant vis-à-vis de mon employeur que je dois prévenir 2 mois avant le départ ! et aussi pour solder mes CP et RTT avant cette date. Il me resterait 1 mois pour les délais de prévenance
            Je vous remercie pour vos réponses et partager vos expériences.

            Répondre à ce message

            • Le 14 février 2018 à 16:17, par P-O

              @ dce34

              Bonjour,

              c’est qu’il parait que la dernière année, la validation des trimestres est faite par trimestre civil
              EXACT.
              et donc, la CARSAT ne pourrait pas me donner une réponse avant le terme échu du 30 Juin 2018
              NON car les 2 trimestres sont acquis avec un salaire brut 2018 cumulé de l’ordre de 3.000,00€ C’est à dire de 2 mois au smic.La carsat peut donc vous fournir dés l’atteinte de cette somme l’attestation d’éligibilité à la retraite anticipée dispositif carrière longue en sachant que les 2 trimestres ne seront validés qu’au 30/06/2018 ce qui n’est pas un souci dans la mesure ou vous souhaitez partir au 01/08/2018.

              Répondre à ce message

              • Le 15 février 2018 à 10:53, par dce34

                Bonjour,
                Merci pour votre réponse.
                J’ai en effet fourni, a la demande de la Carsat, le Bulletin de paye de janvier 2018 > a 3000 € net.
                Je recevrais donc logiquement une attestation d’éligibilité bien avant le 30 Juin.(quand ??)
                Dois je la demander ou est elle envoyée automatiquement ?
                Sachant que la Carsat me déclare dans mon environnement personnel de leur site, un délai estimé de 2 mois et 25 jours a 3 mois et 14 jours a partir du 12/02/2018. (ce qui fait fin mai maxi).

                Merci encore de votre implication sur ce forum :)

                Répondre à ce message

                • Le 16 février 2018 à 01:01, par P-O

                  @ dce34

                  Bonsoir,

                  Je recevrais donc logiquement une attestation d’éligibilité bien avant le 30 Juin.
                  NON excepté si vous avez déjà rempli et renvoyé le formulaire de demande d’attestation de retraite anticipée dispositif carrière longue disponible sur le site de l’assurance retraite accompagné des justificatifs demandés.

                  Répondre à ce message

          • Le 18 février 2018 à 20:23, par YRB

            Bonsoir PO,
            Merci pour votre réponse, j’avoue que c’est un peu compliqué, à force de lire et relire toutes ces fiches j’y perd mon latin.
            Ma petite histoire. .
            Indiqué sur mon relevé de carrière 161 trimestres cotisés (dont 4 chômage)
            165 trimestres retenus (dont 4 majoration enfant).
            J’ai une période de chômage non indemnisé de 1/7/1976 au 31/10/1976. Ne figurant pas sur ce relevé, et bien sûr plus aucun documents pour justifier,
            Pensez vous qu’il est possible que je fasse valider ces trimestres par presomption.soit 2 T. Avec tout ça serait t il possible que j’accède au dispositif carrière longue.
            Oups je suis née en 12/1958. Et 8
            trimestres avant 20 ans.
            Encore merci pour vos analyses
            A bientôt
            YRB

            Répondre à ce message

            • Le 19 février 2018 à 01:02, par P-O

              @ YRB

              Bonsoir,

              161 trimestres cotisés (dont 4 chômage)
              161 trimestres retenus dont 157 trimestres cotisés et 4 trimestres assimilés.(chômage).
              165 trimestres retenus (dont 4 majoration enfant).
              165 trimestres retenus avec la majoration d’assurance pour 1 enfant (régime spécial / fonctionnaire). Les femmes salariées du privé ont 8 trimestres de majoration de durée d’assurance par enfant.
              Ces trimestres pour enfant ne sont pris en compte qu’à l’âge légal de la retraite et par conséquent non éligibles au dispositif carrière longue.
              J’ai une période de chômage non indemnisé de 1/7/1976 au 31/10/1976.
              Pensez vous qu’il est possible que je fasse valider ces trimestres par présomption.soit 2 T
              OUI sous réserve d’avoir travaillé avant le 01/07/1976 et par conséquent d’avoir acquis la qualité d’assuré social avant cette date. La validation par présomption ne concerne que l’intervalle entre 2 périodes d’emplois.
              Avec tout ça serait t il possible que j’accède au dispositif carrière longue.
              Vous pourrez accéder au dispositif carrière longue quand vous aurez atteint le nombre de 167 trimestres cotisés ou réputés cotisés.
              Au 31/12/2017 sont éligibles au dispositif carrière longue vos 157 trimestres cotisés et vos 4 trimestres chômage soit 161 trimestres.il en manque donc 4 ou 6 suivant que vous pourrez ou non valider par présomption vos 2 trimestres 1976 qui seraient considérés comme cotisés et non pas comme trimestres chômage.
              En continuant votre activité vous pourrez donc bénéficier du dispositif carrière longue soit au 01/01/2019,soit au 01/07/2019.
              Vos trimestres enfants ne vous seront en tout état de cause d’aucune utilité puisqu’à vos 62 ans vous aurez dépassé la durée d’assurance de 167 trimestres requise pour la génération 1958.

              Répondre à ce message

              • Le 19 février 2018 à 10:45, par YRB

                Bonjour M . PO,
                Un grand merci pour vos réponses et le temps que vous nous accorder.
                Encore une petite question si plus de justificatifs (1976) l’assurance retraite peut vraiment valider des trimestres de presomption ?
                Et pour quelle raison pourrait elle refuser.
                A bientôt
                YRB

                Répondre à ce message

                • Le 19 février 2018 à 22:25, par P-O

                  @ YRB

                  Bonsoir,

                  si plus de justificatifs (1976) l’assurance retraite peut vraiment valider des trimestres de presomption ?
                  OUI puisque la validation par présomption des périodes de chômage non indemnisé (involontaire constaté) antérieures au 01/01/1980 est justement prévue en l’absence de justificatifs fournis par l’assuré.(cartes de pointages ANPE).
                  Circulaire CNAV 35/82 du 05/04/1982 consultable sur internet.

                  Et pour quelle raison pourrait elle refuser.
                  1) vous avez déjà 4 trimestres validés à un autre titre pour l’année ou vous demandez cette validation.
                  2) vous avez déjà atteint la durée d’assurance requise pour votre génération pour une retraite à taux plein ( dispositif carrière longue dans votre cas) lors de votre demande.
                  3) vous n’avez jamais travaillé avant cette période de chômage.

                  Pour rappel la validation par présomption ne pourra concerner que l’intervalle situé entre la fin de votre dernière période d’emploi à priori le 30/06/1976 et votre reprise d’emploi le 01/11/1976.La période à valider étant comprise entre le 01/07 et le 31/10.
                  La raison de votre demande est/
                  J’ai perdu mes cartes de pointages ANPE d’où ma demande de validation par présomption et les trimestres étant cotisés je peux partir plus tôt en retraite.
                  Letrre CNAV DU 09/06/2005 consultable sur internet.

                  Répondre à ce message

                  • Le 20 février 2018 à 10:42, par YRB

                    Bonjour PO,
                    Encore un grand merci pour vos réponses très claires. ..
                    "Vous en savez des choses "
                    Je viens de faire la demande de validation par presomption de mes 2 trimestres à la Carsat.

                    A suivre
                    Merci encore
                    Cordialement
                    YRB

                    Répondre à ce message

                    • Le 28 février à 14:56, par YRB

                      Bonjour à tous les militants, Mr PO, Claude. ...
                      Un grand merci pour vos réponses, j ai obtenu ma retraite au 1er janvier 2019.
                      Carrière longue, validation 2 trimestres par présomption.
                      Tout était OK. .
                      Merci encore à vous et courage aux futurs retraité. ..
                      Cordialement
                      YRB

                      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 26 février à 13:37, par Jean marc

    Bonjour
    Mon épouse doit partir en retraite longue carrière au 01 07 2020 avec 167 trimestres. Pour des raisons personnelles elle voudrai partir au 01 07 2019 sachant qui lui manquera 4 trimestres. D’après vous es ce possible et avec quelle répercussions sur le montant de sa pension.
    Merci d’avance

    Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 22 février à 09:24, par Ludivine

    Bonjour,
    Je vais être au chômage pendant 1 année (avant retraite) mais j’aurai un délai de carence pendant lequel je ne percevrai pas d’allocation, mon indemnité de départ dépassant l’indemnité légale.
    Merci de me confirmer que je suis bien couverte par l’assurance maladie pendant ce délai de carence.
    Je vous remercie pour votre réponse
    Bien cordialement

    Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 20 février à 16:31, par Zoe

    Bonjour, née en Octobre 1959 je peux bénéficier d’une Retraite anticipée à 60 ans au 01/11/2019..Depuis la fin d’année 2018 j’ai demandé unRDV à ma RH pour une demande de Rupture Conventionnelle j’ai enfin obtenu un RDV Le 24 Janvier et une reponse négative Le 18 Février .... 2 mois de délai... efficace !!! Le Motif du refus étant que la Sté subit un contrôle URSAFF et que toute Rupture Conventionnelle n’est Pas Réalisable... La DIRRECTE Refuse t’elle systématiquement les ruptures conventionnelles dans le cas d’un redressement URSAFF ou c’est un MOTIF que je peux contester ? Merci de vos informations Cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 21 février à 17:40, par P-O

      @ Zoe

      Bonsoir,

      Vous ne pouvez malheureusement rien contester quelque soit le motif de refus réel ou fantaisiste de votre direction RH car l’employeur n’est pas obligé d’accepter une demande de rupture conventionnelle.

      Votre seule option est de provoquer une rupture conventionnelle ou votre licenciement de par votre comportement dans l’entreprise et ce avant vos 60 ans.

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 20 février à 14:29, par Edith Jeanblanc

    Bonjour
    Je suis née le 18 août 1960
    J ai travaillé 3 trimestres avant mes 20 ans au lieu de 5 nécessaires pour prétendre partir à la retraite pour carrière longue
    Ces 3 trimestres ont été effectués dans le privé
    Je suis fonctionnaire depuis 1985.
    J aurais cotisé 167 trimestres pour 2020
    Ma question est la suivante : relevant de la fonction publique n est il pas possible de demander une dérogation pour effectuer les 2 trimestres manquant pour carrière longue en les effectuant après mes 60 ans soit un départ anticipé en mars 2021.
    Merci pour votre réponse
    Cordialement
    Édith

    Répondre à ce message

    • Le 21 février à 17:32, par P-O

      @ Edith Jeanblanc

      Bonsoir,

      J ai travaillé 3 trimestres avant mes 20 ans au lieu de 5 nécessaires pour prétendre partir à la retraite pour carrière longue

      Donc vous ne serez jamais éligible à la retraite anticipée dispositif carrière longue. Votre prise de retraite pourra intervenir qu’après l’atteinte de vos 62 ans.

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 21 février à 16:09, par mahaut

    bonjour,
    né en décembre 1962 ; ai 4 trimestres cotisés en 1979 (avant mes 17 ans), 0 en 1980, 2 en 1981 + normalement 2 pour service militaire (avril 81 à avril 82), et ensuite ja n’ai jamais été ni au chômage ni arrêté et ai cotisé au 31 décembre 2018 le cumul de 154 trimestres.
    Si normalement cela continue ainsi :
    en décembre 2019 j’aurai 158 trimestres + 2 service militaire = 162
    en décembre 2020 j’aurai 162 trimestres + 2 service militaire = 164
    en décembre 2021 j’aurai 166 trimestres + 2 service militaire = 168
    puis-je prétendre à partir à la retraite au 1er janvier 2022 en raison d’avoir cotisé 168 trimestres dont 4 trimestres à l’âge de 17 ans (4 trimestres et non 5 car né en fin d’année) puisqu’il me faut 168 trimestres pour partir à la retraite ???
    ou dois-je attendre le 1er janvier 2023 ???

    Répondre à ce message

    • Le 21 février à 17:27, par P-O

      @ mahaut

      Bonsoir,

      dois-je attendre le 1er janvier 2023 ???

      OUI car pour partir en retraite à partir de 58 ans,il faut 176 trimestres et 4 ou 5 trimestres l’année de ses 16 ans pour la génération 1962.

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 21 février à 14:29, par Catherine

    Bonjour

    vous avez introduit un renvoi dans les informations concernant les objecteurs de conscience par rapport au jugement de la cours de cassation de fin d’année dernière.

    Vous indiquez "Comme cette jurisprudence va mettre du temps à s’appliquer, vous pouvez la télécharger pour votre intervention." J’aimerai avoir des explications sur cette phrase.

    Mon mari, fonctionnaire, a fait son service en tant qu’objecteur de conscience en 1985 et 1986 et si ces 8 trimestres sont comptabilisées, il pourra prétendre à une retraite anticipée à 60 ans et demi. Peut-on espérer que d’ici là cette jurisprudence aura été appliquée ? et si non comment faire pour que les 8 trimestres soient pris en compte ?

    Merci de votre réponse

    Catherine

    Répondre à ce message

    • Le 21 février à 17:13, par Claude (CFDT Retraités)

      Votre question concerne la fiche 19, il n’y a pas de raison de venir fiche 13 !
      Cet texte vous suggère d’intervenir auprès de la caisse de retraite pour obtenir ces trimestres et si elle refuse, envoyez leur la jurisprudence. N’attendez pas, c’est à vous d’intervenir.

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 6 février à 17:53, par GACHET Colette

    Bonjour
    Objet : carrière longue

    je suis né le 12 avril 1960. j’ai commencé à travaillé en 1979
    sur mon relevé de carrière j’ai en :
    1979 : 1 trimestre
    1980 : 4 trimestres ( 13 198 fr/ le plancher revenu en 1980 soit 2586 = 5.1 trimestres donc 4 de retenus)
    donc j’ai bien les 5 trimestres avant la fin de l’année civile des mes 20 ans (31/12/1980)
    Mais en 1980 ,j ai commencé à travailler au 01/07/1980 soit après mes 20 ans date anniversaire du 12/04/1960

    Actuellement au 31/12/2017 mon relevé me donne 157 trimestres + 4 en 2018 + 4 en 2019 + 2 en 2020 l’année de mes 60 ans = 169 trimestres supérieurs au 167 trimestres requis pour la carrière longue de 1960. Dans ces trimestres, il 8 trimestres pour mes deux enfants (ils sont mentionnés sur mon relevé)
    Est-ce que je peux prétendre à la carrière longue ?
    Merci pour la réponse
    Colette

    Répondre à ce message

    • Le 10 février à 02:45, par P-O

      @GACHET Colette

      Bonsoir,

      Mais en 1980 ,j ai commencé à travailler au 01/07/1980 soit après mes 20 ans date anniversaire du 12/04/1960

      Cela n’a aucune importance car c’est la situation au 31/12 de l’année N qui est prise en compte.

      Actuellement au 31/12/2017 mon relevé me donne 157 trimestres + 4 en 2018 + 4 en 2019 + 2 en 2020

      Donc 167 trimestres retenus au 01/07/2020.

      il 8 trimestres pour mes deux enfants (ils sont mentionnés sur mon relevé)
      Est-ce que je peux prétendre à la carrière longue ?

      NON car la majoration de durée d’assurance pour enfants n’est pas éligible au dispositif carrière longue.En outre cette majoration est de 16 trimestres pour 2 enfants pour les salariés du privé.

      Vous ne pourrez partir en retraite qu’à compter du 01/05/2022 mais vous pourrez cesser votre activité dés l’atteinte des 167 trimestres ou antérieurement.Les trimestres chômage étant pris en compte à l’âge légal de la retraite et l’indemnisation courant sur 36 mois ,vous pouvez choisir dés maintenant en fonction des délais de carence l’option vous paraissant la meilleure.

      Répondre à ce message

      • Le 19 février à 14:40, par collin Yannick

        "la majoration de durée d’assurance pour enfants n’est pas éligible au dispositif carrière longue"

        Bonjour à vous .

        j’ai du mal a comprendre ceci ... est ce que ça veut dire que si je fais ma demande pour carrière longue mes trimestres pour mes enfants ne seront pas comptabilisés sans mes 168 trimestres ??

        Répondre à ce message

        • Le 19 février à 16:10, par Claude (CFDT Retraités)

          Les trimestres gratuits pour enfants ne sont ajoutés à votre carrière qu’à l’âge légal, soit 62 ans. C’est plus clair ainsi ?

          Répondre à ce message

        • Le 20 février à 22:12, par P-O

          @collin Yannick

          Bonsoir,

          est ce que ça veut dire que si je fais ma demande pour carrière longue mes trimestres pour mes enfants ne seront pas comptabilisés sans mes 168 trimestres ??

          OUI ce qui entraine votre non éligibilité au dispositif.

          Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 19 février à 14:23, par collin Yannick

    Bonjour,
    Je m’interroge sur ma "longue carrière" .. Ayant rencontré un agent de la MSA qui m’a indiqué que je n’y avais pas droit . Mais au regard des infos que je collecte cela ne semble pas le cas . Je vous résume :
    Je suis née en février 1961.
    1978 : j’ai eu une période travaillé et une période chômage . :2 trimestres validés .
    1979 : travail et chômage : 4 trimestres validés .
    1980 : travail : 4 trimestres validés .
    1981 : travail : 4 trimestres validés .

    Qu’en pensez vous ?
    Merci de votre réponse .

    Cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 19 février à 14:26, par Claude (CFDT Retraités)

      Pour la condition de travail jeune, tous les trimestres comptent, pas seulement les cotisés.

      Répondre à ce message

      • Le 19 février à 14:44, par collin Yannick

        Oui mais ces trimestres me permettent ils de faire valoir mes droits à la carrière longue ??
        Si je comprends les explications que je lis , il faut donc avoir 5 trimestres c’est cela ?

        Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 18 février à 18:50, par JOELLE

    Bonsoir,
    J’ai fait valoir mes droits à la retraite au 1er mai 2019.
    Je cesserai donc mes fonctions le 30/04/2019.
    Je dépends de la convention collective de commerce de détail et de gros à prédominance alimentaire.
    Le treizième mois nous est habituellement versé pour 50% le 30/06 et 50% le 31/12 de chaque année.
    Du fait de mon départ au 1er mai, mon employeur est-il tenu de me verser le prorata du treizième mois ?
    D’avance merci pour votre réponse.
    Bonne soirée.
    Joëlle.

    Répondre à ce message