B. Retraites anticipées Sécu


13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune


Cette fiche traite du dispositif de retraite anticipée pour carrière longue créé en 2003 (retraite à partir de 56 ans), modifié par la réforme de 2010 (retraite à partir de 58 ans), puis le décret de 2012 (augmente les départs en retraite à 60 ans). Obtenue par la CFDT lors de la réforme de 2003 dans les retraites de base puis dans les retraites complémentaires, il s'agit d'une retraite anticipée au taux plein de 50 % avant l'âge « légal », soit avant 60 ans (jusqu’à 2010), puis avant 62 ans. Pour cela, il faut avoir commencé à travailler à un certain âge (travail jeune) et avoir travaillé toute sa carrière (carrière longue).

Mise à jour :
- du point 3 sur la majoration de durée d’assurance pour pénibilité attribuée uniquement par le régime général qui est considérée comme réputée cotisée
- du simulateur carrière longue de Luma (31/12/18) ;
- du point 2 par une précision sur les périodes étrangères (20/7/19) ;
- du point 3 sur la prise en compte pour la retraite anticipée des périodes de chômage partiel depuis le 12 mars 2020 (décret 2020-1491) (9/12/20) ;
- ajout sur travail jeune non salarié agricole point 1 (24/7/21) .

1. Avoir eu, jeune, une activité

Pour être considéré comme ayant eu une « activité jeune », le salarié doit justifier d’une durée d’activité accomplie avant un âge qui varie en fonction de l’âge de départ (voir tableau).

Pour remplir la condition d’activité jeune, il faut avoir validé au moins 5 trimestres à la fin de l’année civile de ses 16 ou 20 ans, pour partir avant 62 ans (voir tableau).
Si né au cours du dernier trimestre de l’année, seulement 4 trimestres sont exigés à la fin de l’année civile de son anniversaire (16 ou 20 ans).
D’autre part, 4 trimestres suffisent si le début d’activité a eu lieu régime des non salariés agricoles (MSA).

Tous les trimestres jeunes sont pris en compte, y compris les trimestres assimilés (chômage, maladie…).

Attention !

Année civile

En matière de retraite, l’année concernée est l’année civile : elle va du 1er janvier au 31 décembre.

2. Avoir eu une carrière cotisée longue

Les textes exigent une durée cotisée pour bénéficier du départ anticipé pour carrière longue. Toutes les périodes ayant donné lieu à cotisations sont retenues, tous régimes de base confondus, y compris les périodes étrangères indiquées sur le formulaire de liaison. Ne sont pas retenues les périodes d’affiliation à l’assurance-vieillesse des parents au foyer (AVPF). Sont exclus également les versements pour la retraite de périodes non travaillées (études supérieures, années incomplètes…).

Suivant l’âge de départ anticipé, il faut avoir obtenu un certain nombre de trimestres cotisés.

Par exemple, pour ceux nés en 1960 et après :

  •  pour partir à partir de 58 ans : il faut ajouter 8 trimestres à la durée cotisée ;
  •  pour partir à partir de 60 ans : il faut avoir autant de trimestres cotisés que la durée exigée pour avoir le taux plein à l’âge légal.

Toutefois, sont considérés comme des trimestres cotisés certains trimestres assimilés (attribués gratuitement).
Il s’agit de trimestres attribués au titre du service national ainsi que les trimestres assimilés attribués lors de périodes indemnisées au titre de la maladie, maternité et accident de travail, dans la limite de quatre trimestres (voir point 3).
Ces règles s’appliquent aux assurés relevant du régime général de la sécurité sociale et des régimes alignés (MSA, artisans et commerçants). Toutefois, une adaptation de ces règles est faite dans les régimes de non-salariés.

L’assuré remplissant les conditions pour un départ à un âge donné est considéré comme remplissant les conditions les années suivantes. Si les conditions sont remplies pour un départ à l’âge indiqué dans le tableau, le salarié peut partir quand il le souhaite, entre cette date et ses 62 ans.

Les périodes à l’étranger sont retenues dans le cadre de l’accord applicable à l’intéressé (voir formulaire réglementaire de liaison). Si la nature des périodes (cotisées ou assimilées) n’est pas précisée sur le formulaire, toutes les périodes sont retenues.

3. Des périodes « réputées cotisées » peuvent être ajoutées

Certains trimestres assimilés sont réputés avoir donné lieu à cotisations et permettent ainsi d’augmenter le nombre de trimestres cotisés.

Certains trimestres ont été ajoutés en 2012 (décret) et en 2014 (loi du 20 janvier).

Sont réputées cotisées :

  •  du service national dans la limite de 4 trimestres ;
  •  de l’incapacité temporaire au titre de l’assurance-maladie, maternité et accident du travail, dans la limite de 4 trimestres ;
  •  de la maternité sans limite : attention, la réglementation précise qu’il s’agit du « trimestre civil au cours duquel est survenu l’accouchement » et qui a été attribué en raison d’un congé maternité indemnisé par la sécurité sociale ;
  •  des trimestres civils avec paiement d’une pension d’invalidité dans la limite de 2 trimestres ;
  •  du chômage indemnisé et du chômage partiel (voir fiche 19) dans la limite de 4 trimestres ;
  • la majoration de durée d’assurance pour pénibilité (voir fiche 11).

Attention, le nombre total de trimestres (cotisés et réputés cotisés) ne peut dépasser 4 pour une année civile, seule la majoration pour pénibilité est attribuée hors année.

Tableau 1. Conditions à remplir pour un départ anticipé

Le départ devient possible dès que le salarié remplit toutes les conditions. Par exemple, s’il lui manque un trimestre pour partir à un âge indiqué dans le tableau, il pourra partir dès qu’il aura obtenu le trimestre manquant. Autrement dit, le respect du nombre de trimestres nécessaires peut conduire à un départ en retraite au-delà de l’âge indiqué dans le tableau.

Année de naissance Trimestres obtenus jeune Trimestres cotisés Âge de départ possible
1952 5 avant la fin de l’année civile des 17 ans, 4 si né au dernier trimestre 164 59 ans et 4 mois
5 avant la fin de l’année civile des 20 ans, 4 si né au dernier trimestre 164 60 ans
1953 5 avant la fin de l’année civile des 16 ans, 4 si né au dernier trimestre 173 56 ans
169 58 ans et 4 mois
5 avant la fin de l’année civile des 17 ans, 4 si né au dernier trimestre 165 59 ans et 8 mois
5 avant la fin de l’année civile des 20 ans, 4 si né au dernier trimestre 165 60 ans
1954 5 avant la fin de l’année civile des 16 ans, 4 si né au dernier trimestre 173 56 ans
169 58 ans et 8 mois
5 avant la fin de l’année civile des 20 ans, 4 si né au dernier trimestre 165 60 ans
1955 5 avant la fin de l’année civile des 16 ans, 4 si né au dernier trimestre 174 56 ans et 4 mois
170 59 ans
5 avant la fin de l’année civile des 20 ans, 4 si né au dernier trimestre 166 60 ans
1956 5 avant la fin de l’année civile des 16 ans, 4 si né au dernier trimestre 174 56 ans et 8 mois
170 59 ans et 4 mois
5 avant la fin de l’année civile des 20 ans, 4 si né au dernier trimestre 166 60 ans
1957 5 avant la fin de l’année civile des 16 ans, 4 si né au dernier trimestre 174 57 ans
166 59 ans et 8 mois
5 avant la fin de l’année civile des 20 ans, 4 si né au dernier trimestre 166 60 ans
1958 5 avant la fin de l’année civile des 16 ans, 4 si né au dernier trimestre 175 57 ans et 4 mois
5 avant la fin de l’année civile des 20 ans, 4 si né au dernier trimestre 167 60 ans
1959 5 avant la fin de l’année civile des 16 ans, 4 si né au dernier trimestre 175 57 ans et 8 mois
5 avant la fin de l’année civile des 20 ans, 4 si né au dernier trimestre 167 60 ans
1960 5 avant la fin de l’année civile des 16 ans, 4 si né au dernier trimestre 175 58 ans
5 avant la fin de l’année civile des 20 ans, 4 si né au dernier trimestre 167 60 ans
1961, 1962, 1963 5 avant la fin de l’année civile des 16 ans, 4 si né au dernier trimestre 176 58 ans
5 avant la fin de l’année civile des 20 ans, 4 si né au dernier trimestre 168 60 ans
1964, 1965, 1966 5 avant la fin de l’année civile des 16 ans, 4 si né au dernier trimestre 177 58 ans
5 avant la fin de l’année civile des 20 ans, 4 si né au dernier trimestre 169 60 ans
1967, 1968, 1969 5 avant la fin de l’année civile des 16 ans, 4 si né au dernier trimestre 178 58 ans
5 avant la fin de l’année civile des 20 ans, 4 si né au dernier trimestre 170 60 ans
1970, 1971, 1972 5 avant la fin de l’année civile des 16 ans, 4 si né au dernier trimestre 179 58 ans
5 avant la fin de l’année civile des 20 ans, 4 si né au dernier trimestre 171 60 ans
1973 et suivants 5 avant la fin de l’année civile des 16 ans, 4 si né au dernier trimestre 180 58 ans
5 avant la fin de l’année civile des 20 ans, 4 si né au dernier trimestre 172 60 ans

Note : La loi de réforme du 20 janvier 2014 a fixé le nombre de trimestres exigés par génération. Seule une loi pourra les changer.

4. Que faire avant de demander sa retraite ?

Il est conseillé de faire le point sur ses droits avant de déposer la demande de pension de retraite. Si vous n’avez pas encore de reconstitution de carrière, demandez un relevé de carrière, puis complétez le questionnaire pour les périodes manquantes. Si la reconstitution de carrière est réalisée, demandez une étude préalable. En effet, avant le dépôt de la demande de pension, une étude préalable sera effectuée.

À l’issue de cette étude, la caisse remet à l’assuré :

  •  une attestation de sa situation vis-à-vis de la retraite anticipée ;
  •  une demande de retraite anticipée, si les conditions sont remplies.
    C’est seulement après, en toute connaissance de ses droits, que l’on demande la liquidation de sa pension.
Bon à savoir

Plus de cumul des pensions invalidité et d’allocation chômage avec une retraite anticipée

Depuis mars 2010, la pension d’invalidité n’est pas cumulable avec la pension de retraite servie en cas de retraite anticipée. Cette règle ne fait toutefois pas obstacle au maintien des avantages accessoires qui étaient associés à la pension d’invalidité, c’est-à-dire la majoration pour tierce personne (MTP), l’allocation supplémentaire d’invalidité (ASI) ou l’exonération du ticket modérateur.
Depuis février 2014, l’allocation de retour à l’emploi (ARE) n’est plus cumulable avec une retraite anticipée carrière longue.

Tableau 2. Périodes considérées comme cotisées et autres

Certaines périodes sont réputées cotisées (voir point 3).

Périodes Durée pour le taux Durée cotisée Durée d’assurance régime général
Périodes de cotisation à l’assurance obligatoire Oui Oui Oui
Cotisations arriérées Oui Oui Oui
Périodes reconnues équivalentes Oui NON NON
Périodes assimilées Oui NON Oui
Majoration de durée d’assurance pour enfant et congé parental Oui NON Oui (1)
Majoration de durée d’assurance + 65 ans NON NON Oui
Assurance volontaire vieillesse (ex. : ATA, routiers) Oui Oui Oui
Rachats de cotisations Oui Oui Oui
Validation gratuite (loi du 26 décembre 1964) Oui Oui Oui
Versements pour la retraite (taux et proratisation) Oui NON Oui
Versement pour la retraite (taux uniquement) Oui NON NON
Assurance-vieillesse des parents au foyer (AVPF) Oui NON Oui
Congé formation Oui Oui Oui
Périodes validées par présomption Oui Oui Oui
Stagiaires FP et cotisations prises en charge par l’État Oui Oui Oui
Périodes cotisées autres régimes obligatoires Oui Oui NON
Périodes de volontariat associatif, service civique Oui NON Oui

(1) NON pour les enfants nés après le 1er janvier 2010 (article 65 LFSS pour 2010).

Documents utiles

Décret 2 juillet 2012
Décret 19 mars 2014
Demande d’attestation pour une retraite anticipée carriere longue

Simulateur de date de départ anticipé

Un habitué de ce forum, Luma, a réalisé un simulateur. Il permet, en indiquant les renseignements demandés, de savoir sa date de départ possible. Il est indispensable d’avoir son relevé de carrière.

Cliquez ici pour accéder au simulateur.

Poser une question

4922 messages
modération a priori

La réponse à votre question sera apportée par un militant retraité bénévole... Merci de lire la fiche avant de poser une question...

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 20 octobre à 16:28

    Bonjour,

    J’ai envoyé mon dossier de retraite pour carrière longue. Je devrais pouvoir partir le 01/01/2022 à 60 ans.
    Cependant, j’envisage éventuellement de prolonger mon activité professionnel de 6 mois jusqu’au 30/06/2022. Est ce possible étant donné que mon dossier a déjà été déposé auprès de la carsat pour un départ au 01/01/2022 ?
    Merci à vous

    Répondre à ce message

    • Le 20 octobre à 22:58

      Tant que vous n’avez pas reçu la notification, c’est possible. Mais il faut faire une courrier écrit.
      Lisez la fiche 36 pour voir l’intérêt de continuer un an.

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 14 octobre à 14:39

    Bonjour
    Je suis né en Octobre 1963. Durant les étés 1981, 1982, 1983 et 1984 j’ai travaillé de nuit comme Auxiliaire Saisonnier dans un centre de Tri Postal
    Les salaires touchés étaient conséquents et me permettraient de justifier des 4 trimestres avant 20 ans (puisque né en Octobre) : 1 trimestre en 1981, 1 trimestre durant l’été 1982 et 2 trimestres durant l’été 1983
    J’ai poursuivi mes études, passé un concours et en Octobre 1986, j’ai été titularisé au sein des PTT. Peu de temps après mon intégration le service RH (bureau d’ordre à l’époque) m’a "très vivement conseillé voire imposé" de racheter mes années d’auxiliaire puisque "cela serait bon pour ma retraite"
    J’ai donc suivi les conseils et durant l’année 1987 j’ai payé les "retenues rétroactives pour pension"

    Il y a peu, en me renseignant pour demander à bénéficier d’une carrière longue, j’ai eu des réponses divergentes et les dernières en date m’indiquent qu’en intégrant la Fonction Publique les activités d’auxiliaire saisonnier sont comptabilisés en jours réels d’activité et pas en fonction du salaire touché. En clair mes 4 trimestres avant 20 ans (pour un départ possible à partir de 60 ans) se retrouvent transformés en 5 mois et 19 jours (pour un départ possible à 62ans)

    En résumé, en 1987 j’ai payé pour travailler 2 ans de plus

    * Me confirmez vous que je ne peux plus faire valoir mes 4 trimestres avant 20 ans ?
    * Dans l’affirmative, comment est il possible que les syndicats de la Fonction Publique aient pu laisser passer un tel écart de gestion entre le régime général (salarié du privé) et le régime spécial de la Fonction Publique ?
    * Comment se fait il qu’une personne travaillant à l’Éducation Nationale m’a indiqué avoir "racheté ses années d’auxiliaire et bénéficie du droit à la carrière longue" ?

    Merci pour vos éclaircissements

    Répondre à ce message

    • Le 14 octobre à 22:49

      Votre question relève de la fiche 42.
      Tous les fonctionnaires sont convaincus que tout est mieux pour la retraite dans leur régime... Il est différent car les réalités de travail ne sont pas les mêmes. Vous avez transféré vos droits à la retraite acquis dans le régime général et l’Ircantec dans votre régime spécial. Et qui savait à l’époque les conséquence pour vous plus de 40 années plus tard !
      Le régime spécial des fonctionnaires compte en jours de service et 90 jours valent un trimestre, depuis toujours, y compris pour les autres fonctionnaires de l’éducation nationale.

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 12 octobre à 20:34

    Bjr je comprends pas pourquoi j’ai pas u droit a la prime macron je suis parti à la retraite le 1 octobre 2021 j’ai appelé les ressources humaines Arcelor Mittal réponse j’ai pas le droit 42 ans dans l’entreprise ci j’avais su je travaille juste 31 12 2021 je vous remercie bonne journée

    Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 10 octobre à 11:20

    Bonjour,
    je pense que si Macron est réélu il passera certainement la retraite a 64 ans et 62 ans pour les retraites anticipées.
    Mais pensez vous qu’il sera toujours possible de partir a 60 quitte a perdre 10% de malus ?
    Merci pour vos réponses.

    Répondre à ce message

    • Le 11 octobre à 09:52

      Il n’y a pas d’urgence à reculer l’âge de la retraite. La réduction du chômage augmente les recettes et supprime le déficit du à la crise sanitaire car en 2019 les comptes de l’assurance retraite étaient à l’équilibre.
      C’est l’État qui est en déficit abyssal avec un manque de recettes de 145 milliards prévu en 2022 (pour 310 milliards de recettes).
      M. Macron agite une réforme des retraites car ce serait populaire auprès des électeurs de droite (qui votent) et sur lesquels il compte pour se faire réélire.

      Répondre à ce message

      • Le 11 octobre à 12:27

        Donc si j’ai bien compris avec un peu de chance je pourrais encore avoir la retraite a 60 ans si naturellement j’ai
        bien les trimestres (169) nee en 1964 .
        Je devrais a l’heure actuelle l’avoir au 1 avril 2025.

        Merci

        Répondre à ce message

        • Le 11 octobre à 13:57

          La CFDT est contre un recul de l’âge de la retraite car c’est injuste pour ceux qui ont commencé à travailler jeunes. La réforme de 2014 a allongé la durée de cotisations donc retarde le départ en retraite de ceux qui ont commencé à travailler plus tard. Il n’y a pas besoin de reculer l’âge légal !

          Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 4 octobre à 18:05

    Bonjour,
    Je suis né en aout 1963, j’ai commencé à travailler en 1981, j’ai cotisé 5 trimestres avant mes 20ans et avec 168 trimestres je peux bénéficier d’un départ pour carrière longue en septembre 2023. Je n’ai pas eu de période de chômage. Je souhaite proposer à mon employeur une rupture conventionnelle pour partir en avril 2022, les salaires de janvier à mars me permettraient de cotiser pour les 4 trimestres de 2022 pour arriver à 165 trimestres . Puis, je serai au chômage d’avril 2022 à septembre 2023.
    La période de chômage de janvier à septembre 2023 permettrait de valider 4 trimestres pour bénéficier du départ anticipé ?
    Sachant qu’une réforme des retraite est en cours, pensez vous qu’il est possible (et prudent) de faire une demande de rupture conventionnelle début 2022 ?
    Merci. bien cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 4 octobre à 21:38

      Je pense qu’il n’y aura pas de réforme des retraites et en tous cas pas celle qui est au parlement et qui a été abandonnée. Mais pour avoir des voix la menace du recul de l’âge de la retraite plane encore, car ce serait populaire auprès de l’électorat de droite.

      Répondre à ce message

    • Le 9 octobre à 19:35

      @ Pascal

      Bonjour,

      Je suis né en aout 1963,pour partir en avril 2022

      Vous n’aurez pas 59 ans en avril 2022 et en conséquence ,vous ne pourrez pas prétendre au maintien des allocations chômage après 62 ans en cas de réforme des retraites reculant l’âge légal de la retraite et/ou l’augmentant la durée de cotisation.

      Je n’ai pas eu de période de chômage.La période de chômage de janvier à septembre 2023 permettrait de valider 4 trimestres pour bénéficier du départ anticipé ?

      OUI.

      Sachant qu’une réforme des retraite est en cours, pensez vous qu’il est possible (et prudent) de faire une demande de rupture conventionnelle début 2022 ?

      Possible oui. Prudent non.

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 3 octobre à 11:58

    Bonjour.

    J’ai 59 ans et à mes 60 ans j’aurai 168 trimestres de validés dont 5 trimestres validés avant mes 20 ans.
    Je pourrai donc prétendre au dispositif de départ anticipé pour carrière longue ce que m’a confirmé par téléphone un conseiller retraite de la carsat .
    Cependant dans les 168 trimestres validés, 8 correspondent à deux années de chômage indemnisé en 2015 et 2016.
    Dans ces conditions, le départ anticipé au titre de carrière m’est-il toujours ouvert ?
    Merci de votre réponse.

    Répondre à ce message

    • Le 4 octobre à 21:53

      La réponse dépend de votre relevé de carrière. Le mode d’attribution des trimestres dans ce régime vous permet d’avoir 4 trimestres cotisés pour six mois de travail puisqu’il suffisait de percevoir l’équivalent de 200 h de Smic dans l’année civile pour obtenir un trimestre cotisé : lisez la fiche 19.

      Répondre à ce message

      • Le 5 octobre à 07:57

        bonjour, ce serai bien de savoir combien de salaire declaré sur l es années 2015 et 2016 vous avez sur votre relevé de carrière.

        Répondre à ce message

      • Le 8 octobre à 08:48

        Bonjour et merci de votre réponse.
        Je ne comprends pas trop car j’ai vu que les indemnités de chômage indemnisé valident les trimestres mais ne sont assimilables à des trimestres cotisés que jusqu’à concurrence de 4 trimestres dans la carrière.
        Dans mon cas j’ai eu au moins 8 trimestres de chômage indemnisé. Voici les infos du relevé de carrière concernant les indemnités pour les périodes de chômage :

        Chômage :
        01/01/2015 31/12/2015 30 434 EUR L’Assurance retraite Ircantec
        01/01/2016 31/12/2016 30 517 EUR L’Assurance retraite Ircantec

        Merci.

        Répondre à ce message

        • Le 9 octobre à 19:19

          @ Olivier

          Bonjour,

          L’accès au dispositif carrière longue vous restera acquis sous réserve d’obtenir 4 trimestres supplémentaires cotisés et donc de reculer d’un an votre départ à la retraite. Par contre vous pourrez cesser de travailler dés l’obtention par vos salaires de 600 heures de SMIC avec au minimum 2 mois de travail .

          Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 8 octobre à 15:46

    Bonjour
    Né en février 1962, j’ai sur mon relevé de carrière à fin 2020 :
    • 161 trimestres retenus
    • 156 trimestres cotisés
    • 9 trimestres cotisés jusqu’à la fin de l’année civile de mes 20 ans
    • 5 trimestres de chômage indemnisés sur toute ma carrière
    Ma question : Je pense pouvoir prétendre à un départ anticipé pour carrière longue mais je ne sais pas à quelle date je peux partir à la retraite car je ne saisis pas bien quels trimestres sont comptabilisés dans le calcul de l’âge de départ... Dois-je avoir 168 trimestres retenus ou 168 trimestres cotisés  ? Les trimestres de chômage sont dans quelle catégorie ? Si vous pouvez m’éclairer, par avance, grand merci pour vos réponses.

    Répondre à ce message

    • Le 8 octobre à 15:58

      Comme indiqué dans le tableau, il vous faut 168 trimestres cotisés et réputés cotisés. Le point 3 vous indique les trimestres réputés cotisés possibles. Mais il faut faire l’inventaire année par année. Si vous avez déjà 4 trimestres cotisés l’année où vous avez aussi été en chômage indemnisé, on ne vous ajoutera pas des trimestres réputés cotisés.

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 5 octobre à 11:14

    bonjour ,ma fille ne va pas bien du tout .Elle est en dépression pleure toujours ,travaille dans la fonction publique territoriale depuis 27 ans ,elle devrait se mettre en LONGUE MALADIE ,mais doit -elle appeler son médecin combien de temps avant d’en faire la demande ?ne peut plus travailler pour l’instant car est dans 1 état très dépressif et pleure non stop ?s v p pourriez -vous me donner pour elle la marche à suivre ? pour l’instant ne prend que sur ses congés pour ne plus affronter son travail ,qu’elle aimait pourtant.MERCI DE PRENDRE LE TEMPS DE ME REPONDRE ET DE DONNER LA BONNE MMARCHE A SUIVRE

    Répondre à ce message

    • Le 5 octobre à 21:39

      Les congés maladie sont décidés par un médecin. C’est le médecin qui la soigne pour sa dépression qu’elle doit voir.
      Sa situation peut relever de la fiche 40.

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 23 septembre à 22:54

    Bonjour
    Je suis éligible à la carrière longue depuis le 1/7/2021. Je n’ai pas pas encore demandé ma retraite à ce jour et je souhaite démissionner de mon employeur actuel. Si je lance ma demande qu’au mois d’octobre et que je n’ai plus d’emploi pendant le traitement de mon dossier dea retraite et son 1er versement. Savez-vous si je peux bénéficier des assedics chômage durant cette période ?

    Répondre à ce message

    • Le 23 septembre à 23:18

      Avez-vous demander une attestation du droit à la carrière longue ?
      Pour l’alllocation chômage voir le point 4 de la fiche 17.
      La retraite peut commencer le premier jour du mois qui soit votre demande (fiche 27). Si votre date d’effet est le 1er novembre vous toucherez votre retraite depuis cette date, mais vous devrez attendre au moins 4 à 5 mois avant de la percevoir avec un rappel.
      Vous avez intérêt à faire votre demande sur le site info-retraite.fr : Préparez votre retraite maintenant
      Lisez aussi la fiche 36.

      Répondre à ce message

      • Le 4 octobre à 21:10

        Merci de votre réponse, oui j’ai bien demandé et reçu l’attestation de droit à la carrière longue.

        Pour éviter la minoration de -10% j’essaye de faire ma demande de retraite au 1/7/2022 même si actuellement je suis en arrêt maladie avec mon employeur d’où ma question d’avoir le chômage en cas de rupture de contrat.
        même en lisant la fiche 17 point 4 je ne trouve pas ma réponse ou je ne comprend pas la lecture de cette fiche..

        Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 27 septembre à 12:41

    Bonjour,
    Je suis de septembre 1963, j’ai commencer en apprentissage à 16 ans, j’ai mes 5 trimestre avant mes 20ans et avec 168 trimestres je peux bénéficier d’une carrière longue.
    Je suis agent RATP depuis 1995, et je pense prendre ma retraite de la RATP au 1er mai 2023. (59ans et 8mois)
    J’aurai cumulé à cette date 170 trimestres, et une retraite anticipé à 60ans. Puis je prétendre à profité de ma pension du privé au 1er octobre 2023, avec un départ , à 59ans et 8mois ?
    Les conditions, 5 trimestres avant 20ans et 168 trimestres réunis suffisent-ils à percevoir la pension à 60ans même avec un départ à 59ans et 8mois ?
    Merci.

    Répondre à ce message

    • Le 27 septembre à 21:51

      Vous aurez droit à la retraite anticipée si vous remplissez toutes les trois conditions, dont celle d’avoir 60 ans.

      Répondre à ce message

      • Le 29 septembre à 11:02

        Merci de votre réponse.
        Si j’ai bien compris, sur une carrière longue, 3 critères cumulatifs pour percevoir la pension à 60ans : 5 trimestres avant la fin de l’année des 20ans, un nombre de trimestre selon l’année de naissance, et "avoir" 60ans. Il n’est pas obligatoire d’être en activité à 60ans pour percevoir la pension du privé à 60ans. Contrairement à ce que j’avais entendu, "si arrêt de l’activité avant 60ans, le versement de la pension du privé sera repoussée à 62ans".
        Je peux donc partir à 59ans et 8 mois, et percevoir ma pension du privé à 60ans. De ce critère dépendait ma date de départ.
        Merci, bien cordialement.
        Gilles

        Répondre à ce message

        • Le 29 septembre à 12:36

          Oui, vous avez bien compris. Où avez vous lu qu’il faut être en activité à 60 ans ?

          Répondre à ce message

          • Le 30 septembre à 21:31

            Bonjour, un collègue qui avait assisté à une réunion à la CRP RATP, ça me paraissait bizarre.
            Merci de votre réponse.

            Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 23 septembre à 13:33

    Bonjour,
    Née en mars 1962, j’ai reçu mon attestation de départ anticipé au titre de la carrière longue au 01/04/2022. Ma carrière est constituée de 21 ans dans le privé et autant dans le public. Je suis actuellement fonctionnaire et étant à quasiment 6 mois de cette date de retraite effective, j’ai déclenché mes dossiers de demande de retraite sur le site info retraite. Pour le régime général, je pars au titre de carrière longue mais pour le public, je pars au titre d’avoir élevé un enfant invalide car j’ai plus que 17 ans de fonction publique,Il faut donc que je signe le formulaire de radiation des cadres (radiation du statut de fonctionnaire au 01/04/2022 pour retraite), il me reste qq jours pour le faire pour respecter les 6 mois. C’est là que je m’inquiète car j’entends parler de nouveau de cette réforme et crains que les carrières longues soient impactées, du coup, je ne pourrai peut-être pas bénéficier de ma retraite du privé et n’aurait que celle du public ce qui n’irait pas du tout, comment vivre avec 700 euros ? Alors faire marche arrière, peut-être mais une fois qu’on a signé son formulaire de radiation, notre poste peut être fermé ect.... et je ne pourrai peut-être pas être réintégrée à mon poste pur effectuer la rallonge de temps que le gouvernement va peut être nous imposer. Ce qui génère un autre problème, car pour obtenir la retraite carrière longue, il faut être en activité, hors si je suis radiée de la FP pour retraite, plus activité, donc obligée d’attendre l’âge légal pour activer retraite carsat. Je sais que vous n’êtes pas dans le secret des Dieux, mais pensez-vous que le gouvernement peut changer les règles pour les personnes qui sont à 6 mois ou moins et qui ont déjà déposé leur dossier ? Est-ce que 6 mois c’est un délai suffisant pour faire passer cette loi ? Merci d’avance des réponses que vous pourrez m’apporter. Bien cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 23 septembre à 18:15

      Il n’y aura pas de réforme des retraites vous concernant, rassurez-vous.

      Répondre à ce message

      • Le 29 septembre à 16:14

        Bonjour,

        Votre réponse me fait évidemment très plaisir mais sur quels éléments vous basez vous pour cela ? Est-ce sur les précédentes réformes ? date de vote et date d’application très décalée ?
        Je vous renouvelle encore tous mes remerciements pour le temps que vous nous consacrez.
        Bien Cordialement.
        Pascaline

        Répondre à ce message

        • Le 29 septembre à 17:10

          Nous tenons à jour au niveau national un guide des retraites depuis 2006. La CFDT Retraité finance le site et les abonnements spécialisés utiles (très chers). Nous nous appuyons sur des textes que nous avons appris à comprendre. La retraite anticipée carrière longue a été créée lors de la réforme de 2003 à la demande de la CFDT (fiche 3).
          Les textes exigent trois conditions pour avoir droit à la retraite anticipée.
          Les textes prévoient pas ailleurs qu’il faut avoir cesser toute activité à la date de son départ en retraite. Le cumul vient après (fiche 26).

          Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 24 septembre à 13:50

    bonjour
    je suis née le 27 09 1962 carrière longue je peux partir a la retraite le 1er octobre 2022
    es que je peux demander mon attestation maintenant

    Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 25 septembre à 09:39

    Bonjour,

    Je suis né le 28/7/1962 et je peux partir le 31 décembre 2022 dans le cadre de la carrière longue. Vu la date proche puis-je espérer ne pas être impacter par leur réforme
    paramétrique ?
    En vous remerciant
    Cordialement

    Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 22 septembre à 14:51

    bonjour,
    je devrais s’il n’y a pas de changement avoir ma retraite anticipée pour carrière longue le 1.avril 2025.
    je n’ais jamais ete malade ni au chômage. Cependant une question me taraude.
    si je travaille encore les années 2022 et 2023 mais que je suis au chômage toute l’année 2024,
    puis-je toujours prétendre a ma retraite anticipée si je travaille mon dernier trimestre en 2025 ?
    merci pour tout votre travaille.

    Répondre à ce message

    • Le 22 septembre à 20:25

      Vous devrez remplir les trois conditions. Celle des trimestres cotisés et réputés cotisés sera peut être remplie, car vous les avez peut être déjà ces trimestres.

      Répondre à ce message

      • Le 23 septembre à 16:08

        merci pour votre réponse.
        je ne pense pas les avoir ,je suis de1964 et je dois avoir 169 trimestres.
        je ne les aurais pas avant le 1 avril 2025. Pour les 5 avant les 20ans j’en ai 7.
        comme indiqué si je me retrouve au chômage toute l’année 2024 puis-je quand même
        prétendre a la retraite anticipée ?

        Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 22 septembre à 13:44

    bonjour,
    ma date de naissance est le 26/02/1963 : Sur mon relevé de carrière au bas il est indiqué 155 trimestres retenus fin 2020 (total durée d’assurance), mais pas tous forcément cotisés.
    j’ai mes 5 trimestres travaillés avant mes 20 ans,
    Sachant que je n’aurais pas 168 trimestres cotisés à la date de mes soixante ans. Puis je prétendre à la retraite anticipé ?

    Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 19 septembre à 20:24

    Bonjour.
    Né le 01/09/1962 et 8 trimestres avant 20ans , normalement je peux partir en longue carrière le 01/10/2022.
    Si je décide de partir le 01/01/2023 est est-ce que c’est plus intéressant ou pas
    Cordialement.

    Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 16 septembre à 19:22

    Bonjour,
    En prenant ma retraite au 1er novembre je ne valide que 3 trimestres, du fait que je ne termine pas l’année civile. Je voulais savoir si les salaires de cette dernière année et la prime de départ en retraite seront pris en compte pour le calcul de la retraite et si il y a un nouveau calcul de la pension l’année suivante.
    Merci d’avance.
    Cordialement.

    Répondre à ce message

    • Le 17 septembre à 09:41

      Non, comme indiqué fiche 21, les salaires de la dernière année incomplète ne sont pas pris en compte pour la retraite de base.

      Répondre à ce message

    • Le 18 septembre à 01:11

      Cependant, et si je peux me permettre de compléter la réponse de "retraité", tout sera pris en compte dans le calcul des points par l’argic arcoo si toutefois vous y cotisez. Pas forcément le premier mois mais ils m’ont confirmé que la régularisation aurai lieu dès le mois suivant. Et selon le montant de la prime de départ, ce n’est pas neutre !

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 16 septembre à 19:53

    Bonjour,
    Je souhaiterais savoir si je suis éligible pour la retraite anticipée pour carrière longue compte tenu des éléments suivants.
    Je ne suis pas très clair avec le concept de périodes cotisées et réputées cotisées.
    J’ai travaillé en Allemagne et ai pu obtenir de la Deutsche Rentenversicherung Allemagne la validation de mes années d’études.
    Je suis né en Décembre 1963, et mon relevé de carrière se présente comme suit ;
    16 Trimestres : étudiant de Janvier 1981 à Décembre 1984 - trimestres validés par la Deutsche Rentenversicherung (la Deutsche Rentenversicherung a également validé des trimestres étudiant de Janvier 1985 à Octobre 1987, mais j’ai validé ces trimestres en France en travaillant pendant mes études)
    24 Trimestres : Années 1985 à 1990 travaillées et cotisées en France
    12 Trimestres : Années 1991 à 1993 travaillées et cotisées en Allemagne
    112 Trimestres : Années 1994 à 2021 travaillées et cotisées en France


    164 Trimestres à ce jour
    Merci de votre aide
    Cordialement
    Laurent

    Répondre à ce message

    • Le 17 septembre à 09:39

      Les périodes obtenues en Allemagne seront prises en compte en fonction de ce que l’Allemagne indiquera sur le formulaire de liaison européen. Les études n’étant pas cotisées, elles ne seront pas considérées comme cotisées.
      En général, le relevé de carrière n’est définitif qu’en fin de carrière avec le formulaire européen. Quand vous demanderez une attestation de retraite anticipée carrière longue votre carrière sera officiellement mise à jour.

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 7 septembre à 22:17

    bonjour, je suis dans le cadre d’un PSE ma question : mon salaire durant le congé de reclassement sera basé sur la moyenne des 12 derniers salaires, les 2 mois de préavis sont-ils compris dans ces 12 derniers mois ? ce préavis ne sera pas effectué mais payé, commerciale cela pourrait m’être préjudiciable puisque j’aurais alors seulement le fixe ; Si le préavis n’est pas compris ; le mois d’octobre sera travaillé au 2 tiers, il sera inclus dans les 12 dernier mois ? dernière question : la prime de septembre est payée sur le salaire d’octobre (décalage d’un 1 mois), sera t-elle ajoutée quand même si le calcul des 12 derniers mois n’inclus pas octobre mais s’arrête au salaire de septembre ?
    Merci pour votre réponse ; désolée ma question est un peu "tordue": :)
    bien cordialement,

    Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 6 septembre à 09:28

    Bonjour,
    Mon mari était aide familial agricole.
    Il a fait l’armée en 1985, à son retour en 1986, son père l’a déclaré à la MSA, et payé en 1987 les cotisation de 1986.
    Un agent de la MSA nous a indiqué qu’il n’aurait pas de trimestre pour 1986 car les cotisations étaient payées en 1987. Pourtant il a bien travaillé en 1986.
    Est-ce normal ?
    Merci

    Répondre à ce message

    • Le 6 septembre à 21:45

      Comme indiqué fiche 19, c’est seulement depuis 2018 que la date de versement des cotisations ne compte plus mais bien la période concernée. Cela est permis par la modification des déclarations des employeurs pré&parée depuis de nombreuses années avant 2018.
      Donc ce qu’une personne de la MSA vous dit est exact et légal.

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 6 septembre à 10:43

    Bonjour,
    Mon mari est né en 1965, il a fait un an d’armée en 1985.
    Combien de trimestres sont acquis pendant l’armée ?
    Ces trimestres d’armée, comptent ils pour carrière longue.
    Merci

    Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 5 septembre à 21:34

    bonjour ;

    dans le cadre d’un PSE si ma société me propose un plan de reclassement ou une péretraite (à bientôt 61 ans je suis à 13 mois de la retraite) quel est mon interet ? (ma société ne connaissait pas le système "préretraite entreprise ou dite maison" elle va l’étudier..

    Ma question principale ; je sais que la prime de départ dans le cas d’un congé de reclassement est égale à 11 mois de salaire, mais dans le cas d’une Préretraite comment est calculée la prime de départ ? (dans les 2 cas non imposable)
    merci pour votre réponse ;

    Répondre à ce message

    • Le 5 septembre à 21:40

      Si les règles du PSE sont connues car réglementées, il n’y a pas de règles pour une cassation anticipée d’activité, tout est possible. Soit vous percevez une indemnité de licenciement, soit vous percevez une indemnité de départ en retraite à 62 ans (voir fiche 18).

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 5 septembre à 16:05

    Bonjour,
    Je suis née en août 1966
    Quand dois-je avoir acquis mes 5 trimestres :
    - avant mes 20 ans
    ou
    - avant fin 1986
    J’ai du mal à savoir.
    Merci

    Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 5 septembre à 16:25

    bonjour,
    J’ai 2 enfants, si j’ai une carrière longue, les trimestres pour enfant vont être comptés à 60 ans ou 62 ans.
    Merci

    Répondre à ce message

    • Le 5 septembre à 16:26

      Les trimestres gratuits pour enfants ne sont ajoutés qu’à 62 ans.

      Répondre à ce message

      • Le 5 septembre à 16:58

        Merci,
        Ce qui signifie qu’il faut attendre 62 ans si on n’a pas les 169 trimestres même si on a 5 trimestres avant 20 ans.
        Et 2 enfants ouvrent droit à combien de trimestres ?
        Bien cordialement.

        Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 3 septembre à 12:51

    Bonjour, je suis salariée, j’ai 60 ans, l’année prochaine en octobre 2022 je pourrai prendre ma retraite (carrière longue), ceci à 3 mois et demi de mes 62 ans ce n’est peut-être pas intéressant ?
    Ma question principale : je fais partie d’un plan de départ PSE, qui débutera en fin de cette année 2021, on me propose un congé de reclassement de 9 mois peut-être 12 (en cours de négo), à mon âge je sais que le marché du travail sera difficile (euphémisme..) ou faire une formation : qui ne mènera à pas grand chose, si ce n’est un coût supplémentaire pour ma société..j’ai lu sur internet à plusieurs reprises que dans le cadre d’un PSE certaines sociétés acceptent de rémunérer (sans travailler) leurs employés séniors jusqu’à la date de leur retraite, au maximum jusqu’à 24 mois (hors congé reclassement) ; mais je n’arrive pas à avoir le détail (cotisation retraite ou pas, sous quel statut ? un site disait "sous forme de rente" ; merci de bien vouloir me dire ce qu’il en est : bien cordialement ; (je n’arrive pas à avoir d’info, ma sté ne connait pas cette possibilité)

    Répondre à ce message

    • Le 3 septembre à 18:56

      Le PSE mène toujours à des trimestres assimilés chômage et non à des trimestres cotisés. Ces trimestres comptent pour la retraite à l’age légal, 62 ans. Vous pouvez donc accepter le PSE et attendre d’avoir 62 ans pour demander votre retraite au taux plein.
      En dehors du PSE, il y a autant de situations différentes que d’entreprises voulant réduire leurs effectifs seniors discrètement.

      Répondre à ce message

      • Le 4 septembre à 13:55

        Bonjour,
        Merci pour votre retour, en cherchant sur le net, j’ai vu qu’il s’agissait de la "préretraite entreprise" (c’est un PSE qui sera acté fin de cette année), j’aurais donc 61 ans en janvier prochain, ainsi c’est ma société (si elle accepte d’adopter cette solution..) qui me versera mes indemnités tous les mois, au plus tard jusqu’à mes 62 ans (soit environ pendant 12 mois) ; Est-ce que je cotiserais pour ma retraite de base et Agirc (statut employée) ? comment sera calculée mon indemnité de départ pour une préretraite ?.Comparée à un plan de reclassement est-ce plus intéressant ? mais le plan de reclassement m’angoisse un peu, à mon âge je sais que ce sera très "galère" de trouver un emploi..
        En vous remerciant, bien cordialement ;

        Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 3 septembre à 13:48

    Bonjour,

    Je suis née en décembre 1967, j’ai commencé à travailler en 1984. Sur mon relevé de carrière j’ai acquis en 1984 3 trimestres, mais à mes 20 ans (1987) j’avais 15 trimestres, j’ai eu 3 enfants (24 trimestres en plus). En 2020 le nombre de trimestre 146 acquis + 24 pour mes enfants soit un total de 170 trimestres. Est ce que ma date de départ en retraite est à 58 ans, 60 ans ou 62 ans
    merci pour votre aide

    Répondre à ce message

    • Le 3 septembre à 19:01

      Il vous faut 170 trimestres cotisés et réputés cotisés pour cette retraite anticipée entre 60 et 62 ans. Les trimestres gratuits pour enfants ne sont pas cotisés et ne sont ajoutés qu’à 62 ans.

      Répondre à ce message

    • Le 4 septembre à 09:03

      bonjour, jusqu’a vos 60 ans, il vous faut encore 24 trimestres cotisés ou réputés cotisés et il vous reste encore 7 ans pour les obtenir.
      vous pourrez même arrêter a 59 ans puisque a ce moment vous aurez vos 170 trimestres, mais attention, votre retraite ne vous sera accordée et payée qu’a partir de 60 ans.

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 29 août à 09:22

    Bonjour,
    Je suis né en mai 1962 et ai commencé à travailler en 1979 donc j’ai cotisé plus de 5 trimestres avant 20 ans. Je suis actuellement au chômage après avoir arrêté mon activité professionnelle fin 2019 (actif pendant 40 ans sans aucune interruption) avec 164 trimestres, je souhaite bénéficier d’un départ anticipé à la retraite pour carrière longue le 01/06/2022. Mes périodes de chômage indemnisé depuis 2020 comptent elles pour récupérer 4 trimestres afin d’atteindre les 168 trimestres nécessaires pour avoir le taux plein ?
    Merci pour votre réponse.
    Cordialement,

    Répondre à ce message

    • Le 29 août à 10:12

      Oui, les trimestres assimilés pour chômage sereont pris en compte comme trimestres réputés cotisés dans la limite de 4 sur toute votre carrière.

      Répondre à ce message

    • Le 1er septembre à 11:27

      Bonjour je suis né en 1963 j’ai commencé à travailler à 16 ans j’ai aujourd’hui 58 ans et je suis en invalidité catégorie deux depuis août 2021 puis-je demander ma retraite pour longue carrière à 60 ans merci de votre réponse bien cordialement

      Répondre à ce message

      • Le 1er septembre à 12:54

        Vous pouvez lire dans cette fiche que la carrière longue résulté des périodes cotisées et réputées cotisés. Vous pourrez faire la demande d’attestation six mois avant mais je doute que vous remplissiez les conditions. C’est à vous d’étudier votre relevé de carrière.

        Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 30 août à 08:50

    bonjour,
    né en 1963 en 2020 164 trimestres (dont 2 maladie et 2 chômage) soit 160 cotisés. en 2021 j’aurais 2 trimestres maladie et deux trimestres cotisés. soit en 2021 168 trimestres cotisés et assimilés. En septembre on nous annonce une réforme des retraites ayant également 14 trimestres avant mes 20 ans est-ce que ça remettra mon départ en retraite à
    en longue carriere (normalement en avril 2023)

    Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 18 août à 17:23

    Bonjour,je suis née en 1962 et je travaille depuis 1978 en validant un trimestre puis 4 trimestres de 1979 à 2017 soit 157 trimestres .Depuis 2018 j’ai eu des problèmes de santé et
    je suis passé en invalidité 2 ème catégorie ,en incapacité totale de travail .J’ai été licencié et reçois ma pension d’invalidité tous les mois .Je valide mes 4 trimestres tous les ans par ma pension .En 2022 j’aurais 60 ans et mes 168 trimestres ,est’il possible de partir à la retraite pour carrière longue .Merci de votre réponse

    Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 19 août à 09:00

    Bonjour
    je suis nee le 24:07:1966 je travail depuis 1982
    A quelle age ma reraite
    merci

    Répondre à ce message

    • Le 19 août à 15:39

      Les conditions pour partir avant l’âge légal sont indiquées dans cette fiche. Il faut 177 trimestres cotisés pour partir à 58 ans et 169 trimestres cotisés pour un départ à 60 ans.

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 16 août à 13:25

    Bonjour ,
    J’ai mon attestation de la sécu pour carrière longue départ le 01/05/22 . J’ai pas demander mon départ .
    je souhaite savoir si après un licenciement (faute ou autres) jusqu’à quel âge pouvons nous percevoir les allocations chômage ?
    60 ans l ’âge de mon départ pour carrière longue ou 62 ans ?

    Cordialement ,

    Eric .

    Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 9 août à 09:18

    Bonjour,
    Ayant pris ma retraite carriere longue le 1er juillet 2021 a 60 ans, je souhaite retourner chez mon ancien employeur le 1er septembre 2021. j’ai lu qu’il fallait attendre 6 mois pour y retourner et quel type de contrat peut il me proposer ?
    pour info tous mes droits ont ete epuises

    Répondre à ce message

    • Le 9 août à 10:21

      Les règles de cumul sont expliquées fiche 26. Vous pouvez retravailler mais vos retraites seront suspendues si emploi direct pendant les six premiers mois. Posez votre prochaine question fiche 26.

      Répondre à ce message

      • Le 10 août à 10:57

        bonjourt, il peut y retourner, en intérim par exemple, comme ça, ce ne sera pas le même employeur.

        Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 2 août à 08:45

    Bonjour,
    Je suis actuellement au chômage et travaille régulièrement en intérim. Je suis né en 1964 et suis en carrière longue (5 trimestres avant mes 20 ans). J’aurai donc mes trimestres requis (169) à 60 ans et quelques mois. J’ai 2 questions à vous poser pour lesquelles je n’ai pas trouvé de réponse exacte à ce jour.
    Premièrement : Lorsque j’aurai atteint mes 60 ans et quelques mois et que j’aurai mes 169 trimestres, en étant au chômage indemnisé, pourrai je continuer de percevoir mes allocations chômage (si bien sûr il m’en reste) jusqu’à mes 62 ans, car je ne souhaite pas demander ma retraite anticipée ?
    Deuxièmement : Les trimestres assimilés comptant pour la retraite et issus des périodes de chômage indemnisées sont au maximum de 4 par an, ça j’ai bien compris, mais sont ils aussi de 4 maximum sur toute une carrière complète ? Si non combien peut on avoir des trimestres assimilés issus de ces périodes de chômage indemnisées au maximum sur toute une carrière ?
    Dans l’attente de vous lire je vous remercie par avance aux réponses que vous pourrez m’apporter.
    Cordialement.

    Répondre à ce message

    • Le 2 août à 10:32

      Vous devez avoir 169 trimestres cotisés et réputés cotisés. Seuls 4 trimestres de chômage sont réputés cotisés pour toute la carrière.
      Pour le chômage, c’est possible. Lisez cet article : Cumul allocation chômage avec une retraite
      Vous pouvez demander à l’assurance retraite une attestation de droit à la retraite anticipée carrière longue pour vous éviter la minoration temporaire sur la retraite complémentaire. Lisez la fiche 36.

      Répondre à ce message

      • Le 2 août à 16:13

        Re bonjour Claude,
        Tout d’abord un grand merci pour avoir répondu aussi vite et aussi clairement à mes questions. Tout est clair maintenant.
        Cependant à la lecture de votre réponse je viens de découvrir avec stupéfaction que lorsque je prendrai ma retraite à 62 ans, une minoration de 10% de ma complémentaire s’appliquera pendant 3 ans !!! Je suis sidéré car jamais entendu parler de cette minoration et scandalisé de savoir que pour l’éviter il me faudrait travailler encore un an de plus, d’autant que je suis en carrière longue.
        J’ai été regarder la fiche qui traite de ces options de minorations et majorations, je l’ai lu et relu, mais je dois dire que n’étant pas très expert dans ce domaine, je ne m’y retrouve pas vraiement.
        Pourriez vous m’aiguiller en me disant quelle serait la démarche la moins défavorable pour moi. A part bien sûr travailler jusqu’à 63 ans.
        Merci d’avance.
        Cordialement.

        Répondre à ce message

        • Le 3 août à 10:01

          Vous avez oublié de lire vos documents car c’était écrit, la décision date de 2015 applicable depuis 2019.
          Au moins la moitié des retraités sont exonérés car il y a beaucoup de situations exonérantes décrites fiche 36.

          Répondre à ce message

    • Le 7 août à 20:57

      @ PATRICK

      Bonsoir,

      car je ne souhaite pas demander ma retraite anticipée ?

      Vous pourrez percevoir des allocations chômage jusqu’à vos 62 ans.
      Par contre vous devez demander à la CARSAT une attestation retraite anticipée carrière longue lorsque vous aurez atteint la durée de 164 trimestres cotisés.Cette attestation n’est pas une demande de retraite.Elle vous servira pour éviter à 62 ans une minoration de votre retraite complémentaire puisque votre éligibilité à la retraite sera de plus d’un an lors de votre demande effective de retraite.

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 2 août à 15:47

    Bonjour,
    Je suis né en Septembre 1962, j’ai 42ans de cotisations et 168 trimestres, ( 13 trimestres avant 20 ans et 168 trimestres cotisés).
    D’après ce que j’ai vu sur le site de la retraite, je pourrais partir en Octobre 2022.
    En sachant que je pense partir plutôt en Mars 2023, (pour une raison de prime d’intéressement dans ma société)
    Est-ce que je vais être pénalisé sur les complémentaires.?
    Merci d’avance.
    Cordialement.

    Répondre à ce message

    • Le 3 août à 10:04

      Pourquoi seriez vous pénalisé ? La complémentaire continue d’attribuer des points tant que vous cotisez. Mais si vous pensez à la minoration temporaire de 10%, il faudra prolonger votre activité comme expliqué fiche 36.

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 6 juillet à 21:46

    Pas d’annonce d’un recul de l’âge de la retraite le 6 juillet à l’Elysée
    Dans sa déclaration, Lauren Berger (CFDT) fait état de « la rumeur d’une volonté de l’exécutif de reculer de l’âge légal de départ à la retraite se fait persistante depuis plusieurs semaines dans la presse. Vous ne serez pas surpris d’apprendre que pour la CFDT, cette mesure brutale d’économie budgétaire - car c’est bien de cela qu’il s’agit - ne peut se justifier dans la période. »
    « Je rappelle que l’âge (moyen) de départ à la retraite augmente régulièrement pour faire face aux défis démographiques (cf. loi Touraine qui programme une hausse de la durée de cotisations jusqu’à 43 ans pour les générations 73 et au-delà). Faire comme si l’âge de la retraite était immobile, c’est se moquer des efforts que consentent les travailleurs de ce pays. »
    « Sur un relèvement de l’âge légal d’ouverture des droits à la retraite, trois critiques :
    1) Ce n’est pas si efficace financièrement qu’on le dit, à cause d’effets collatéraux qu’on passe sous silence. Le plus évident est le transfert de charges vers d’autres branches de la protection sociale. Aujourd’hui, moins d’une personne sur deux qui liquide sa retraite est en emploi. Les autres sont au chômage ou en invalidité souvent. Reculer l’âge légal de la retraite fera faire des économies au régime de retraite mais alourdira les dépenses de l’assurance chômage ou de l’assurance maladie. Il y a encore pas mal d’autres effets de bords, mais plus techniques.
    2) C’est injuste socialement. Guère besoin de détailler cette argumentation : cela pénalise ceux qui ont commencé à travailler tôt et ceux qui ont du mal à se maintenir en emploi en fin de carrière, soit pour des questions d’employabilité, soit pour des questions de santé et d’usure professionnelle. À ce titre, il faut rappeler que les travailleurs de la deuxième ligne sont particulièrement touchés par ces problèmes, au premier chef par la pénibilité.
    3) C’est dangereux politiquement. Il y a un risque politique d’allumer le feu à l’automne sur les retraites, alors qu’il n’y a aucune urgence financière : les déficits de la CNAV sont repris par la CADES, ceux de l’Agirc-Arrco amortis par les réserves. Aucun risque de non-paiement des pensions. On peut prendre le temps de réfléchir. »

    Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 2 juillet à 17:46

    Bonjour,
    Tout d’abord un grand merci pour le temps que vous consacrez à répondre à toutes les questions, belle leçon de bénévolat
    Depuis quelques semaines nous entendons parler d’une future réforme des retraites et comme il n’y a pas de fumée sans feu, il y a de grandes chances pour qu’elle soit mise à l’étude sous peu.
    Les différentes annonces faites par les politiques, les médias et les économistes sont tout simplement une préparation du terrain, un peu comme les éclaireurs que l’on envoie pour vérifier la réaction du camp d’en face
    Pensez-vous, si vous avez quelques infos, que cette réforme aura une incidence relativement proche puisqu’il est question de l’appliquer dès la génération de 1961 ?
    Je pense notamment aux carrières longues et aux personnes qui ont déjà entamé leurs démarches puisque dans 6 mois la génération de 1962 pourra déjà avoir la possibilité de partir
    Merci d’avance pour votre réponse et vos commentaires
    Bien cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 2 juillet à 19:00

      Répondre sur vos droits est plus facile que répondre sur des hypothèses.
      Selon les sondages, les électeurs de droite sont favorables à une réforme des retraites. Macron s’interroge sur sa réélection et cherche à séduire les électeurs (qui votent) et ceux qu’il vise seraient favorables à des réformes et à un recul de l’âge de la retraite. Cette piste est donc explorée par des indiscrétions organisées et ensuite des sondages vont montrer au président si cette réforme est intéressante pour lui. C’est simple de reculer l’âge de la retraite pour tout le monde, donc aussi pour les carrières longues. La CFDT a déjà exprimé son opposition totale.
      Je précise que la durée de carrière exigée par la réforme de 2014 amène à un recul de fait de l’âge de la retraite, surtout pour ceux qui ont fait des études (il y a 40 ans). Reculer l’âge frappera d’abord ceux qui ont commencé à travailler jeune et ont une carrière complète avant les autres.
      Le budget de l’État à un énorme déficit et on le cache en parlant du déficit éventuel des régimes de retraite qui n’existait pas en 2019 !

      Répondre à ce message

    • Le 3 juillet à 13:53

      Bonjour
      Pour répondre à la question de Phil et bien sûr sous le contrôle de Claude,je ne vois pas comment ils peuvent empêcher la génération 61 carrière longue de partir car en principe ils partent en retraite cette année en 2021, pour la plupart.
      Pour ma part,je pense qu’il va passer cette loi en septembre, comme l’on dit plusieurs personnes du forum,avec la loi de sécurité sociale,et l’application sera pour début 2022, donc pour la génération 62.
      Ils vont prendre 6 mois,la génération 63,12 mois et ainsi jusqu’à la génération 65, qui devra aller à 62 ans,pour avoir la retraite carrière longue.
      Je parle toujours sous contrôle de Claude et avec grand respect pour lui.

      Répondre à ce message

      • Le 4 juillet à 11:13

        La réforme de 2014 a réglé le problème de l’avenir des retraites en augmentant la durée exigée. Ainsi ceux qui ont commencer à travailler après des études supérieures savent qu’ils devront travailler au-delà de 62 ans pour ne pas subir une décote définitive. Comme seul un recul de l’âge de la retraite est envisagé, il va impacter ceux qui ont ont commencé à travailler jeune, on effectué déjà une longue carrière, occupent majoritairement les emplois les plus pénibles physiquement. C’est pourquoi la CFDT a refusé cette solution et continue à s’y opposer.
        Comme le président ne sait pas comment il va faire (il ne connait pas les régimes de retraite, ayant confondu minimum vieillesse et minimum contributif), les sondages lui diront ce qui plait à ses électeurs potentiels.
        Le recul de l’âge a déjà été appliqué par le président Sarkosy en 2010 et c’est probablement la même méthode qui s’appliquera par génération.
        Mais je préfèrerais vous voir argumenter sur l’injustice de cette mesure pour ne pas la subir plutôt que de chercher comment elle va s’appliquer.
        Enfin, dernier argument, le déficit le plus grave actuellement est celui du budget de l’État (100 milliards avant la crise sanitaire, plus de 200 pendant la crise) et non celui de la sécurité sociale, retraite comprise, à l’équilibre en 2019, la branche retraite étant en léger déficit pendant la crise.

        Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 28 mai à 12:09

    née en mars 1963, je travaille depuis 1980 (4 trimestres),en 2010 (2trimestres travaillés + 2 trimestres chomage). de 2011 à 2019 tous les trimestres travaillés.
    en 2020 2 trimestres travaillés et 2trimestres arrêt maladie. Au vu du relevé de carrière de ce jour la carsat considère 164 trimestres comme retenus. si mon calcul est bon il ne me resterai que 4 trimestres pour ma longue carrière. 2021 toujours en arrêt maladie jusqu’en juillet. mon employeur voudrait me licencier à compter du mois Aout . cela mettra t-il en cause ma longue carrière sachant que je dois attendre 60 ans révolu ( soit 04.2023)

    Répondre à ce message

    • Le 28 mai à 14:00

      Les trimestres retenus ne font pas la différence entre les trimestres cotisés et les autres. C’est à vous de le faire. Il vous faut 168 trimestres cotisés et réputés cotisés.

      Répondre à ce message

      • Le 28 mai à 15:01

        n’ayant jamais eu d’autres trimestres maladie ou chomages autre que ceux enoncés . pour moi j’aurai encore 2 trimestres maladie et 2 trimestres chomage qui pourrait être pris en compte pour une logue carrière

        Répondre à ce message

        • Le 28 mai à 21:20

          Si vous êtes au chômage de 2021 à 2023 cela fait bien plus que les quatre trimestres réputés cotisés.

          Répondre à ce message

          • Le 29 mai à 08:31

            merci pour votre reponse

            Répondre à ce message

          • Le 29 mai à 08:41

            bonjour, sur 2021, il reste en effet 2 trimestres maladie et 2 trimestres chômage qui peuvent encore etre comptés comme réputés cotisés.
            donc a la fin 2021, vous devriez avoir vos 168 trimestres si vous êtes licencié en aout 2021.
            restera a attendre vos 60 ans.

            Répondre à ce message

      • Le 29 juin à 14:40

        Bonjour,
        Je rebondis sur la situation de Marie. J’entends parfois qu’un licenciement à l’amiable (rupture conventionnelle dans mon cas) ferait "tomber" les droits à carrière longue, donc une retraite possible à 60 ans. A vous lire, il ne me semble pas mais pourriez-vous me le confirmer ? En vous remerciant par avance. Bien à vous.

        Répondre à ce message

        • Le 29 juin à 14:57

          Ce n’est pas la rupture conventionnelle qui remet en cause le départ anticipé mais la conséquence que celle-ci peut avoir sur le nombre de trimestres cotisés ou réputés cotisés requis comme indiqué dans cette fiche.

          Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 21 juin à 14:11

    Bonjour
    Mon épouse aura 168 trimestres de cotisation fin juin 2023.
    Elle a bien 5 trimestres cotisés avant l’age de 20ans.
    Elle a eu dernièrement,une relation avec la CARSAT,et on lui a dit qu’ils vont modifier les carrières longues début 2023.
    Le président laisserai tomber la réforme de la retraite à points mais passerai en juillet dans un mois un texte à l’assemblée concernant les mesures dites paramétriques .il faudrait aller à 62 ans pour les carriéres longues autrement minoration de 15pour cent toute la durée de retraite.et certains trimestres,maladie chômage,ect ne seraient plus valides comme avant.
    Il ne peut pas faire cela pour 2022 car c’est trop près.(6 mois)
    Avez vous des renseignements là dessus

    Répondre à ce message

    • Le 21 juin à 22:22

      Ce que « on » vous a dit relève du commentaire politique et non de l’information. Mais il est vrai que les électeurs de droite étant favorables à une réforme des retraites selon les études d’opinion, le gouvernement s’interroge. La reforme la plus simple envisagée serait de reculer l’âge de la retraite pour tout le monde, donc aussi pour les carrières longues. La CFDT a déjà exprimé son opposition totale.
      le budget de l’État à un énorme déficit et on le cache en parlant du déficit éventuel des régimes de retraite.

      Répondre à ce message

      • Le 22 juin à 21:09

        Bonjour
        Ce que j’ai lu,c’est que le gouvernement accelerait la réforme tourraine et les premiers concernés seraient ceux nés à partir du 1/07/1962.
        Avez-vous à votre niveau des infos ?
        Cordialement

        Répondre à ce message

        • Le 22 juin à 21:18

          Rien n’est décidé et toutes les hypothèses sont testées...

          Répondre à ce message

          • Le 22 juin à 21:43

            Pour moi rien ne changera en 2022 car dans ma profession je côtoie des agriculteurs et pour ceux qui arrêtent fin 2022 ils ont déjà commencé à vendre leurs animaux et matériels. Cela demande du temps...
            C’est mon avis.

            Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 22 juin à 08:12

    Bonjour, j’ai lu attentivement et plusieurs fois la fiche 19 sans trouver de réponse à mes questions. J’ai été licencié pour abandon de poste (que j’ai contesté) en décembre 2018. J’ai reçu mon solde de tout compte sur une fiche de paie en janvier 2019 mais sans cotisation salariale de retraite à l’exception du ligne S. S. déplafonnée. Est ce normal car vu la somme, j’ aurais pu valider 4 trimestres cotisés pour ma carrière longue en 2019 ?
    Puis suite à ma contestation, nous avons trouvé un accord financier pour que je ne conteste pas mon licenciement. J’ai eu une fiche de paie fin février 2019 avec une ligne RÉMUNÉRATION BRUTE (25K€) avec toujours uniquement cette ligne SS déplafonnée et une ligne INDEM. NON SOUMISES de 80K€. sans aucune cotisation. Est ce normal et légal ?
    Si je devais payer des cotisations sur une de ces sommes, est ce que ça validerait des trimestres en 2019 ou 2018 ?
    Merci par avance

    Répondre à ce message

    • Le 22 juin à 10:20

      L’exposé de votre situation laisse à penser que vous avez conclu une transaction.
      Les sommes versées (détaillées) à l’occasion de la rupture du contrat par transaction qui ont la nature juridique d’un salaire, sont intégralement soumises à cotisations de sécurité sociale et à CSG-CRDS. C’est le cas également pour l’indemnité transactionnelle de licenciement versée au salarié suite à la rupture de son contrat de travail (sauf exception).
      Dès lors, les indemnités soumises à cotisations doivent produire les trimestres.
      On peut penser que l’employeur espère échapper aux cotisations dues par la conclusion de cette transaction. Il risque un redressement en cas de contrôle de l’URSSAF. S’agissant de votre recours, il conviendrait de saisir l’assurance retraite pour rectification de votre relevé de carrière en présentant la fiche de paie fin février 2019.

      Répondre à ce message

    • Le 22 juin à 11:48

      J’ajoute ce qui est précisé fiche 19 : « Depuis janvier 2018, le décalage de paie n’a plus de conséquence pour le salarié car la paie de décembre versée en janvier doit être inscrite dans le compte individuel avec les salaires de l’année de travail. »

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 18 juin à 13:59

    Bonjour,
    Durant ma carrière j’ai été non-salarié agricole à la MSA et j’ai eu des trimestres en tant qu "AIDE FAMILIAL" et "MEMBRE DE SOCIETE".
    Question : est-ce que ces trimestres sont valables à 100% , c’est à dire pris en compte pour un départ en retraite anticipée pour carrière longue ou pas ?
    J’avais lu par exemple que pour un départ anticipé, seul 4 trimestres de chômage maximum sont pris en compte (car trimestres assimilés et non cotisés)...
    Actuellement, je suis salarié dans le privé (donc Carsat et Agirc-Arrco).
    Merci pour votre réponse.
    Bien cordialement,
    Jean

    Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 30 mai à 14:55

    Bonjour
    Tout d’abord, un grand merci pour votre site et le travail que vous réalisez.
    Je suis d’avril 1963, j’ai les trimestres avant 20 ans, et j’aurai mes 168 trimestres nécessaires au 1er trimestre 2023, dont 2 trimestres en chômage. Le site de la Carsat simule un possible départ dés mes 60 ans Mai 2023. A cette date j’ai 168 trimestres, dont 2 en chômage. Il semble que je peux encore cumulé 2 trimestres de chômage dans cette carrière (4 maxi dans la longue carrière).
    Ma question : si j’ai une rupture de contrat de travail au cours de l’année 2022, et que les salaires perçus sur la période de travail sur 2022 couvrent le montant minimum annuel pour valider 4 trimestres (600 X smic horaire), je peux cumuler les mois de chômage sur le reste de l’année 2022 après la rupture de contrat + le 1er trimestre 2023 qui lui sera en chômage et en trimestre réputé cotisé ?( et se cumulera aux 2 trimestres déjà dans ce cadre) ? Merci

    Répondre à ce message

    • Le 30 mai à 18:51

      Votre calcul me semble correct. Mais ne pas avoir de marge reste un risque en cas de correction dans votre carrière. Si vous êtes certain des trimestres déjà acquis pas de problème.

      Répondre à ce message

      • Le 30 mai à 23:10

        merci pour votre réponse.
        Je voulais déjà avoir votre avis éclairé sur la méthode, avant de bien m’assurer de la situation de mes trimestres déjà retenus.
        Bien à vous

        Répondre à ce message

    • Le 1er juin à 13:15

      @ Thierry

      Bonjour,

      je peux cumuler les mois de chômage sur le reste de l’année 2022 après la rupture de contrat

      NON car on ne peut valider qu’un maximum de 4 trimestres par an.

      Répondre à ce message

      • Le 13 juin à 10:39

        @ P-O
        Merci pour ton alerte
        Ma réflexion était plutôt sur la possibilité de valider mes 4 trimestres de l’année 2022 avec mes salaires-congés acquis en début d’année 2022. La période de chômage de 2022 ne devrait pas s’ajouter aux trimestres pour ma carrière longue ? sauf le 1er trimestre de l’année 2023 (cumulant ainsi un maximum de 3 trimestres en chômage pour ma carrière longue, sur un plafond de 4 non atteint) ?

        Répondre à ce message

        • Le 14 juin à 23:50

          @ Thierry

          Ma réflexion était plutôt sur la possibilité de valider mes 4 trimestres de l’année 2022 avec mes salaires-congés acquis en début d’année 2022.

          C’est possible sous réserve que les revenus d’activité 2022 soient supérieurs à 600 heures de smic horaire et que la période d’activité se termine au plus tôt le 01/03/2022.

          La période de chômage de 2022 ne devrait pas s’ajouter aux trimestres pour ma carrière longue ?

          Elle ne s’ajoutera pas si il y a 4 trimestres cotisés en 2022.( 600 heures de smic).

          sauf le 1er trimestre de l’année 2023 (cumulant ainsi un maximum de 3 trimestres en chômage pour ma carrière longue, sur un plafond de 4 non atteint) ?

          Tout à fait.

          Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 13 juin à 17:05

    Bonjour,
    Mon épouse aura ces 60 ans le 3 mai 2022,elle a commencé à travaillé à 17 et 1 mois . Sur le relevé de carrière carsat que j’ai imprimé, elle devrait avoir fin juin 2021, 168 trimestres retenus tous régimes et en trimestres cotisés pour le calcul minimum 153 . Je précise qu’elle a eu une carriére mixte , d’abord dans le privé pendant 20 ans,ensuite une période de chomage de juin 1999 à aout 2000 ponctuée de petites périodes de travail. Elle a fait une formation de septembre 2000 à juin 2001.Elle a ensuite travaillé dans l’aide à domicile d’abord en tant que contractuelle a temps non complet mais qui s’avérait être à temps complet juqu’à la fin mars 2007. Depuis elle est fonctionnaire territoriale .
    Sur ce relevé de carrière il y a beaucoup d’anomalies sur ces années 2000 à 2007 et ll est compliqué de pourvoir faire un calcul fiable pour une éventuelle carrière longue sachant que cela me semble possible.
    Je vous précise que nous avons un rendez-vous avec la carsat mais je souhaite venir avec des arguments sachant que j’ai vérifié le dossier.
    Savez-vous s’il y a de la jurisprudence sur ce type de dossier sachant que l’employeur public abuse de la situation vis à vis du personnel, avez-vous déjà été confronté à ce type de questionnement et avez-vous pu apporter des solutions.

    Merci pour votre aide éventuelle.
    Bien cordialement,

    Didier

    Répondre à ce message

    • Le 13 juin à 18:03

      La formation payée par l’État ne donne presque pas de droits à la retraite : voir fiche 19 et cet article : Formation professionnelle et retraite de base ?
      L’attribution de trimestres est expliquée fiche 19, y compris dans les tableaux en fin de fiche.
      La Carsat s’appuie sur le code de la sécurité sociale, donc sur les cotisations versées par l’employeur de votre épouse.
      Vous devez lire la fiche 42 car c’est la CNRACL qui aura le dernier mot pour le droit à la retraite anticipe carrière longue.

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 9 juin à 14:54

    Bonjour,
    Je suis ne en decembre 1960
    Je totaliserai 167 trimestres au 30 septembre 2021 (carriere longue - attestation provisoire recu en 2020 )

    Je souhaiterai partir le 1er janvier 2022 donc effectuer un trimestre supplementaire pour que l annee 2021 soit comprise dans mon salaire de reference.
    A cet effet je vais faire ma demande de liquidation aupres de la Cnav en juillet 2021 car je souhaite egalement beneficier de la garantie de paiement.

    Depuis quelques jours divers "bruits journalistiques" circulent quant a l evolution des regimes de retraite (notament passage a 64 ans, decote, augmentations des trimestres requis...)

    Du fait que je decale ma liquidation au 1er janvier 2022 plutot qu au 1er octobre 2021 ces eventuelles evolutions de regime, si elles prenaient effet au 1er janvier 2022 pourraient t elles avoir un impact sur mes droits acquis malgre la reception de la garantie de paiement ?

    Merci de l attention que vous voudrez bien accorder a ma demande
    Cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 9 juin à 15:00

      Je ne peux savoir ce qui se cache dans les propos du Président. Mais toute réforme sera annoncée à l’avance et l’objectif est électoral, séduire les électeurs de droite. Donc à mon avis, vous ne serez pas concerné.

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 4 juin à 22:03

    Bonjour
    Je suis né en aout 1957 ,je pouvais prétendre à une carrière longue j avais +de 5 trimestre avant 20 ans je pouvais partir à 60 ans+ 2 trimestres ,je part à la retraite le 31 janvier 2022 a 64 ans + un trimestre avec 182 trimestre ma surcote sera t elle prise en compte à partir de la date de ma retraite carriere longue ou à partir de mes 62 ans ?
    Merci de votre aide
    Cordialement

    Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 3 juin à 16:24

    bonjour,
    Je suis au chomage depuis 01 janvier 2021 et mon départ à la retraite est prévu pour le 01 avril avril 2024.(carrière longue).
    j ai le droit à 3 ans de chomage.
    combien de trimestre sont pris en compte pour ma retraite ?

    Répondre à ce message

    • Le 3 juin à 21:16

      Comme indiqué dans cette fiche, seuls 4 trimestres de chômage sont réputés cotisés. Les autres servent pour la retraite à 62 ans.

      Répondre à ce message

      • Le 4 juin à 11:59

        en intérim, on me propose de contrats d 1 mois et ensuite chomage et encore 1 mois comment sont calculer les trimestres jusqu à ma retraite au 01 avril 2024.
        je dois travailler combien de temps par an pour valider mes trimestres

        Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 2 juin à 14:02

    Bonjour

    Je suis née en 1961.
    J’ai commencé a travailler avant 20 ans (6 trimestres cotisés)
    J’ai eu 4 enfants. dont 1 Seul congé parental
    Et 3 années de chomage.

    L’Äge de départ à la retraite qui figure sur la CNAV tient il compte des éventuelles longues carrières.
    Puis je prétendre à celle ci ?
    Merci pour votre retour

    Répondre à ce message

    • Le 2 juin à 21:44

      Non l’estimation indicative globale ne mentionne pas le droit à la retraite anticipée carrière longue. C’est à vous de le vérifier en lisant attentivement cette fiche. Il vous faut obtenir un nombre de trimestres cotisés personnellement suffisant. Les trimestres pour enfants ne sont pas pris en compte à 60 ans mais uniquement à partir de 62 ans.

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 24 mai à 18:50

    Bonjour , je vais prochainement faire ma demande de retraite auprès de la CARSAT.

    Je pensais faire cette demande avec une date de départ au 01.01.2022. Cependant

    on me déconseille de le faire à cette date, et de faire une demande de retraite au 01.02.2022

    pour des raisons fiscales.

    Qu’en est-il exactement ?

    Merci pour votre aide

    Répondre à ce message

    • Le 24 mai à 21:54

      Pour la retraite, c’est mieux le 1er janvier. Votre indemnité de départ en retraite augmentera votre salaire annuel de 2021. Si vous partez le 1er février, votre indemnité sera versée en janvier et ne ne sera pas pris en compte pour la salaire annuel moyen (voir fiche 19).
      Pour l’impôt sur le revenu, l’indemnité de départ en retraite augmente vos revenus et donc votre impôt. S’il est versé l’année suivante ce sera en même temps que les retraites, donc avec des revenus à la baisse.
      Pensez à lire la fiche 36 sur la minoration temporaire Agirc-Arrco.

      Répondre à ce message

      • Le 26 mai à 20:54

        Bonjour,
        Je rebondit sur la question de Marie-Andrée concernant l’imposition de la prime de la retraite ..
        Comment est calculée l’impôt sur cette prime ? que cela veut il dire au quotient ? Est ce que l’on est pas imposé sur les tranches ?
        Merci

        Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 26 mai à 12:07

    Bonjour.
    Claude j ai rachete deux annees incompletes il ya deux ans. Mais non pas était regularises sur le site internet retaite comment puis je procédais pour les faire mentionnes.......................
    Merci de votre comprehension

    Répondre à ce message

    • Le 26 mai à 15:43

      Vous avez acheter des trimestres pour année incomplète et ils ne figurent pas sur votre relevé de carrière ?
      Je vous rappelle que ces trimestres ne peuvent être pris en compte qu’à 62 ans.

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 21 mai à 23:02

    Bonjour, merci pour votre formidable travail d’information.
    Je suis éligible pour partir en carrière longue mais j’ai plusieurs questions dont je ne trouve pas les réponses.
    1. S’il me manque un trimestre le jour de mes 60 ans en octobre est il possible de partir à 60 ans et 3 mois ou suis-je obligé d’attendre 62 ans ?
    2. Est-ce que les trimestres cotisés de mon année de départ sont comptés ? J’avais lu que non...
    Bien cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 22 mai à 09:19

      1. Oui, départ possible dès que vous remplissez les conditions.
      2. Oui, mais à la fin de chaque trimestre civil (voir fiche 19).
      Pour une plus complète information, lisez aussi la fiche 36.

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 19 mai à 14:14

    Messieurs,

    Je suis née le 11 Mai 1961 et j’ai demandé ma retraite anticipée pour carrière longue.
    Or, il m’a été répondu que pour prendre ma retraite à 60 ans (carrière longue) il me manque deux trimestres. (166 trimestres)
    Puis je saisir le médiateur sachant qu’on l’on m’a répondu qu’au 31 Mars 2023, je réunirai 199 trimestres ayant eu trois enfants
    et que fin 2022, je n’aurai plus droit à l’allocation pole emploi.
    Dans l’attente de vous lire.
    Veuillez agréer, Messieurs, l’expression de mes sentiments distingués.

    Mme Marie Laurence DUMOUX

    Répondre à ce message

    • Le 19 mai à 17:38

      Comme indiqué dans cette fiche, seuls les trimestres cotisés et réputés cotisés sont pris en compte, donc pas les trimestres gratuits pour enfants.
      Les deux trimestres qui vous manquent ne peuvent être obtenus que par un emploi d’au moins 300 h au Smic (voir fiche 19).

      Répondre à ce message