UNION CONFÉDÉRALE CFDT DES RETRAITÉS

B. Retraites anticipées Sécu


13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune


Cette fiche traite du dispositif de retraite anticipée pour carrière longue créé en 2003 (retraite à partir de 56 ans), modifié par la réforme de 2010, par le décret de 2012 et enfin par la réforme de 2023. Obtenue par la CFDT lors de la réforme de 2003, il s'agit d'une retraite anticipée au taux plein de 50 % avant l'âge « légal ». Pour cela, il faut avoir commencé à travailler à un certain âge (travail jeune) et avoir travaillé toute sa carrière (carrière longue).

Mises à jour :
(les mises à jour précédentes sont retirées)
 selon loi, décrets et circulaire Cnav applicables au 1er septembre 2023 (16/8/23).
Bon à savoir

Les nouveaux paliers de la réforme de 2023

Quatre paliers d’âge (au lieu de deux) :
 année des 16 ans pour un départ à partir de 58 ans ;
 année des 18 ans pour un départ à compter de 60 ans ;
 année des 20 ans pour un départ entre 60 et 62 ans selon l’année de naissance ;
 année des 21 ans pour un départ à partir de 63 ans.

1. Avoir eu, jeune, une activité

Pour remplir la condition d’activité jeune, il faut avoir validé au moins 5 trimestres à la fin de l’année civile de ses 16, 18, 20 ou 21 ans, pour partir avant son âge égal (voir tableau 1). Si né au cours du dernier trimestre de l’année, seulement 4 trimestres sont exigés à la fin de l’année civile de son anniversaire. D’autre part, 4 trimestres suffisent si le début d’activité a eu lieu régime des non-salariés agricoles (MSA).

Tous les trimestres jeunes sont pris en compte, y compris les trimestres assimilés (chômage, maladie…).

Attention !

Année civile

En matière de retraite, l’année concernée est l’année civile : elle va du 1er janvier au 31 décembre.

2. Avoir eu une carrière cotisée longue

Les textes exigent une durée cotisée pour bénéficier du départ anticipé pour carrière longue. Toutes les périodes ayant donné lieu à cotisations sont retenues, tous régimes de base confondus, y compris les périodes étrangères indiquées sur le formulaire de liaison. Ne sont pas retenus les versements pour la retraite de périodes non travaillées (études supérieures, années incomplètes…).

Suivant l’âge de départ anticipé, il faut avoir obtenu un certain nombre de trimestres cotisés.

La réforme 2023 ajoute les trimestres achetés au titre de l’apprentissage par un versement pour la retraite (VPLR). Ces trimestres sont pris en compte dans les trimestres cotisés pour la retraite anticipée carrière longue ou travailleur handicapé. Le versement pour la retraite pour l’apprentissage est expliqué fiche 16 au point 6.

D’autre part, sont considérés comme des trimestres cotisés certains trimestres assimilés (attribués gratuitement comme indiqué au point 3).

Ces règles s’appliquent aux assurés relevant du régime général de la sécurité sociale et des régimes alignés (MSA, artisans et commerçants). Toutefois, une adaptation de ces règles est faite dans les régimes de non-salariés.

L’assuré remplissant les conditions pour un départ à un âge donné est considéré comme remplissant les conditions les années suivantes.

Les périodes à l’étranger sont retenues dans le cadre de l’accord applicable à l’intéressé (voir formulaire réglementaire de liaison). Si la nature des périodes (cotisées ou assimilées) n’est pas précisée sur le formulaire, toutes les périodes sont retenues.

3. Des périodes « réputées cotisées » peuvent être ajoutées

Certains trimestres assimilés sont réputés avoir été cotisés et permettent ainsi d’augmenter le nombre de trimestres cotisés.

Sont réputées cotisées, les périodes :

  • du service national dans la limite de 4 trimestres ;
  • de l’incapacité temporaire au titre de l’assurance-maladie, maternité et accident du travail, dans la limite de 4 trimestres ;
  • de la maternité sans limite : attention, la réglementation précise qu’il s’agit du « trimestre civil au cours duquel est survenu l’accouchement » et qui a été attribué en raison d’un congé maternité indemnisé par la sécurité sociale ;
  • de versement d’une pension d’invalidité dans la limite de 2 trimestres ;
  • de chômage indemnisé et de chômage partiel (voir fiche 19) dans la limite de 4 trimestres ;
  • la majoration de durée d’assurance pour pénibilité (voir fiche 11).
  • l’Assurance vieillesse parents au foyer (AVPF) et la nouvelle assurance vieillesse des aidants (AVA), dans la limite de 4 trimestres.

Attention, le nombre total de trimestres (cotisés et réputés cotisés) ne peut dépasser 4 pour une année civile, seule la majoration pour pénibilité est attribuée hors année.

Bon à savoir

Clause de sauvegarde

Les assurés nés entre le 1er septembre 1961 et le 31 décembre 1963 ayant 168 trimestres cotisés avant le 1er septembre 2023, ont droit à la retraite anticipée carrière longue sur demande.
Le calcul de leur retraite s’effectue sur la base des trimestres exigés à partir de septembre 2023. S’il a moins de trimestres, il y aura proratisation mais pas de décote.

Tableau 1. Nouvelles conditions à remplir pour un départ anticipé

Le départ devient possible dès que le salarié remplit toutes les conditions. Par exemple, s’il lui manque un trimestre pour partir à un âge indiqué dans le tableau, il pourra partir dès qu’il aura obtenu le trimestre manquant. Autrement dit, le respect du nombre de trimestres nécessaires peut conduire à un départ en retraite au-delà de l’âge indiqué dans le tableau.

Naissance Tr jeune (1) Tr cotisés (2) Départ
9à12/1961 (3) 20 ans 169 (6) 60 ans
1962 20 ans 169 (6) 60 ans
1à8/1963 (4) 20 ans 170 (6) 60 ans
9à12/1963 (5) 16 ans 170 (6) 59 ans
18 ans 170 (6) 60 ans
20 ans 170 (6) 60 ans
20 ans 170 60 ans et 3 mois
1964 16 ans 171 58 ans
18 ans 171 60 ans
20 ans 171 60 ans et 6 mois
1965 16 ans 172 58 ans
18 ans 172 60 ans
20 ans 172 60 ans et 9 mois
21 ans (7) 172 63 ans
1966 16 ans 172 58 ans
18 ans 172 60 ans
20 ans 172 61 ans
21 ans 172 63 ans
1967 16 ans 172 58 ans
18 ans 172 60 ans
20 ans 172 61 ans et 3 mois
21 ans 172 63 ans
1968 16 ans 172 58 ans
18 ans 172 60 ans
20 ans 172 61 ans et 6 mois
21 ans 172 63 ans
1969 16 ans 172 58 ans
18 ans 172 60 ans
20 ans 172 61 ans et 9 mois
21 ans 172 63 ans
1970 16 ans 172 58 ans
18 ans 172 60 ans
20 ans 172 62 ans
21 ans 172 63 ans

(1) Règle générale des trimestres jeune ne change pas : 5 avant la fin de l’année civile, 4 avant la fin de l’année civile si né au dernier trimestre.
(2) Trimestres cotisés requis pour son année de naissance.
(3) Né entre le 1er septembre et le 31 décembre 1961
(4) Né entre le 1er janvier et le 31 août 1963
(5) Né entre le 1er septembre et le 31 décembre 1963
(6) Droit ouvert si 168 trimestres cotisés ou réputés cotisés avant septembre 2023 et trimestres jeune l’année des 20 ans.
(7) Ce palier ouvre droit à une retraite anticipée à 63 ans, donc à partir de la génération 1965, les générations précédentes ayant une retraite légale à 63 ans ou avant.

4. Que faire avant de demander sa retraite ?

Il est conseillé de faire le point sur ses droits avant de déposer la demande de pension de retraite. Si vous n’avez pas encore de reconstitution de carrière, demandez un relevé de carrière, puis complétez le questionnaire pour les périodes manquantes. Si la reconstitution de carrière est réalisée, demandez une étude préalable avant le dépôt de la demande de pension.
À l’issue de cette étude, la caisse remet à l’assuré :

  • une attestation de sa situation vis-à-vis de la retraite anticipée ;
  • une demande de retraite anticipée, si les conditions sont remplies.
Bon à savoir

Plus de cumul des pensions invalidité et d’allocation chômage avec une retraite anticipée

Depuis mars 2010, la pension d’invalidité n’est pas cumulable avec la pension de retraite servie en cas de retraite anticipée. Cette règle ne fait toutefois pas obstacle au maintien des avantages accessoires qui étaient associés à la pension d’invalidité, c’est-à-dire la majoration pour tierce personne (MTP), l’allocation supplémentaire d’invalidité (ASI) ou l’exonération du ticket modérateur.
Depuis février 2014, l’allocation de retour à l’emploi (ARE) n’est plus cumulable avec une retraite anticipée carrière longue.

Tableau 2. Périodes considérées comme cotisées et autres

Périodes de cotisations à l’assurance obligatoire Oui
Périodes reconnues équivalentes Non
Périodes assimilées Oui (dans une certaine limite) :
  4 au titre du service national ;
  4 au titre de la maladie et des accidents du travail en cas d’incapacité temporaire ;
  4 au titre du chômage et de l’activité partielle ;
  2 au titre de l’invalidité ;
 toutes au titre de la maternité et de l’adoption.
AVPF/Ava Oui
dans la limite de 4 trimestres
Achats apprentissage Oui
Majoration de durée d’assurance du CPP (pénibilité) Oui
Majoration de durée d’assurance enfant Non
Assurance volontaire : cotisations à la charge de l’assuré, même prises en charge par un tiers (ex : amiante (ATA), routiers) Oui
Achats « études supérieures », « formation initiale », « assistant maternel » depuis le 13/10/2008 : Non
Congé formation Oui
Stagiaires de la FP et cotisations prises en charge par l’Etat Oui (mais pas assez de trimestres)
Périodes de volontariat associatif Non

Documents utiles

Décret 2023-436

Pour chaque dispositif, il existe des formulaires spécifiques :
Demande unique de retraite personnelle

Poser une question

9860 messages
modération a priori

La réponse à votre question sera apportée par un militant retraité bénévole... Merci de lire la fiche avant de poser une question...

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 13 mai à 22:14

    Bonsoir,je suis en retraite depuis le 1 mars et j aurais voulu savoir quand est-ce que le montant de ma pension de retraite sera définitive avec la carsat ayant fourni tous les documents. Pour ma complémentaire c est bon j ai eu le retard la semaine dernière. Merci

    Répondre à ce message

    • Le 17 mai à 12:15

      @Anne
      Bonjour, étant moi aussi à la retraite depuis le 1 janvier 2024, la CARSAT m’a informé qu’il y aura une régularisation de la pension au cours du premier semestre 2024 et que l’année 2023 serait prise en compte, si elle fait partie des 25 meilleurs années.
      Cordialement.

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 16 mai à 22:44

    bonjour,
    une période de chômage non indemnisé et sans justificatif peut elle être validée sur la base d’une déclaration sur l’honneur et être prise en compte dans les trimestres "carrière longue" ?
    Je suis née en 07/1963. Je valide 4 trimestres avant dec 1983. J’ai été diplômée en 06/1983 puis au chômage de sept à nov 1983. Je n’ai malheureusement conservé aucun document de cette inscription ANPE car n’ouvrant droit à aucune indemnité chômage. Une déclaration sur l’honneur peut elle permettre la validation du trimestre manquant à la reconnaissance en carrière longue.
    Que me conseillez vous de faire ?
    Merci pour votre aide

    Répondre à ce message

    • Le 16 mai à 23:02

      Non, car l’ANPE est censé avoir transmis votre inscription. Mais vous n’étiez pas assuré social faute d’avoir cotisé à l’assurance retraite en travaillant avant !

      Répondre à ce message

    • Le 17 mai à 00:48

      @ Elise

      Bonsoir,

      Je valide 4 trimestres avant dec 1983.

      Donc vous avez travaillé avant d’être diplômée en juin 1983 et vous n’avez pas validé 4 trimestres l’année 1983 mais vous totalisez à cette date 4 trimestres validés.

      Une déclaration sur l’honneur peut elle permettre la validation du trimestre manquant

      OUI en indiquant que vous avez égaré vos cartes de pointages ANPE et en indiquant la période de chômage non indemnisée entre votre date de fin d’études et et votre reprise d’emploi. 50 jours d’inscription à l’ANPE valident un trimestre de retraite.

      Par contre la durée d’assurance retenue par le dispositif carrière ne comprend que les trimestres cotisés ou réputés cotisés ce qui signifie que ce trimestre validé vous fera entrer dans le dispositif carrière longue mais ne sera pas comptabilisé dans la durée d’assurance de 170 trimestres cotisés ou réputés cotisés demandée à votre génération par le dispositif carrière longue.

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 16 mai à 19:32

    Bonjour,
    Né en août 1968, Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé (RQTH) avec une Incapacité Permanente <50%, durant les périodes suivantes :
    - du 19/03/1998 au 19/03/2001.
    - du 02/02/2001 au 02/02/2006.
    - du 29/08/2006 au 29/08/2011.
    - du 30/08/2011 au 29/08/2016.
    - du 30/08/2016 au 29/08/2021.
    - du 30/08/2021 au 29/08/2031.
    Suite à la réforme des retraites 2023 et suivant la circulaire CNAV 2018-24 du 23 octobre 2018, est-ce que toutes les conditions sont remplies pour prétendre à un départ anticipé en retraite à partir de l’age de 59 ans (70 trimestres cotisés) ?
    Est-ce que l’année 2006 est prise en compte dans son intégralité (absence d’attestation RQTH du 03/02/2006 au 28/08/2006) ?
    Merci à vous et bien cordialement.
    Auguste
    PS. : Bravo pour ce site.

    Répondre à ce message

    • Le 16 mai à 19:52

      Votre questions traitée en détail fiche 10. Nous regrettons que la circulaire d’application de la Cnav ne soit toujours pas parue.
      10 Retraite anticipée pour les travailleurs handicapés

      Répondre à ce message

    • Le 17 mai à 01:20

      @Auguste

      Bonsoir,

      avec une Incapacité Permanente <50%

      Si vous totalisez pendant votre période de RQTH 70 trimestres cotisés arrêtée au 31 décembre 2016 vous pourrez partir en retraite à compter de 59 ans au titre du handicap.

      1) 1998 - 2001 12 trimestres.
      2) 2001- 2006 19 trimestres + 1 mois et 13 jours.
      3) 2006 - 2011 20 trimestres
      4) 2011 - 2016 20 trimestres.
      5) 2016 - 29-08-2016 au - 31-12-2016 1 trimestre + 34 jours .

      Vous totalisez donc + de 70 trimestres de RQTH au 31 décembre 2016 et par conséquent vous pouvez partir à compter de vos 59 ans avec une retraite anticipée Handicap.

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 15 mai à 18:40

    Bonjour, née le 14 11 1965, mon relevé de carrière compte 4 trimestres en 1983 , j’ ai 2 enfants. Fin 2022 mon relevé était de 154 trimestres en ajoutant mes enfants qui me donne 16 trimestres, est ce que je peux partir à 60 ans à la r etraite ? Je suis toujours en activité. 154+16=170 jusqu’à 2022 ,je rajoute 4 trimestres pour 2023. J’ai 174 trimestres. Le compte est bon mais je voudrais confirmation. Merci. Cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 15 mai à 22:58

      Cette fiche vous indique les trimestres cotisés et réputés cotisés pris en compte pour une retraite anticipée. les trimestres gratuits pour enfants comptent à l’âge légal (63 et 3 mois pour vous).

      Répondre à ce message

    • Le 16 mai à 15:33

      @Malterre

      Bonjour,

      Votre âge de départ est fixé à compter de 60 ans avec une durée de cotisation de 172 trimestres cotisés ou réputés cotisés.
      Avec 154 trimestres cotisés ou réputés cotisés au 31 décembre 2022 vous atteindrez la durée de cotisation demandée par le dispositif carrière longue le 30 juin 2027 pour un départ à compter du 1er juillet 2027 à l’âge de 61 ans et 7 mois.
      Vos trimestres enfants ne sont seront d’aucune utilité .

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 16 mai à 14:09

    Bonjour,
    Je suis né en août 1965. Au 31/12/2023, sur mon relevé de carrière, je possède 160 trimestres validés dont 8 avant mes 20 ans.
    Par contre au niveau des trimestres cotisés, j’en ai 140 au titre du régime général et 24 au titre du régime agricole (exploitant), soit un total de 164.
    Pouvez-vous me dire si je peux bénéficier d’une carrière longue en sachant que les trimestres cotisés au titre du régime agricole ont été acquis en même temps que ceux du régime général (soit 6 ans avec 4 au RG et 4 au RA, soit 8 cotisés pendant 6 ans). J’ai eu aussi 4 années de chômage dans ma carrière. J’ai envoyé à la CARSAT une demande d’attestation de carrière longue, mais sans réponse à ce jour.
    Je dois former une personne avant mon départ et je n’ai pas de réponse quant à ma date de départ à fournir à mon employeur.
    Vous remerciant par avance de votre réponse et restant à votre disposition pour vous faire parvenir mon relevé de carrière explicatif,
    Bien cordialement.
    Philippe ROGER

    Répondre à ce message

    • Le 16 mai à 14:30

      On ne prend pas plus de 4 trimestres par année civile pour la durée d’assurance comme pour la durée cotisée.
      Les périodes réputées cotisées sont indiquées dans la fiche.

      Répondre à ce message

    • Le 16 mai à 15:49

      @ ROGER Philippe

      Bonjour,

      Pouvez-vous me dire si je peux bénéficier d’une carrière longue

      Vous y êtes éligible mais pour en bénéficier vous devrez totaliser 172 trimestres cotisés ou réputés cotisés avant vos 63 ans et 3 mois.

      Vos 48 trimestres cotisés serviront pour le calcul de vos 2 retraites.(24 trimestres pour chacun des régimes) mais seul 24 trimestres seront retenus au titre de la durée d’assurance.
      Vous pourrez ajouter 4 trimestres de chômage indemnisé réputés cotisés à la durée d’assurance éligible au dispositif carrière longue.

      En conséquence vous ne pourrez pas partir avant l’âge légal de votre génération fixé à 63 ans et 3 mois date à laquelle tous les trimestres validés comptent.

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 15 mai à 14:36

    Bjr je suis née le 26/02 /1965 j’ai commencé à travailler en début 1981 en 2021 j’ai été licencié pour inaptitude d’origine professionnelle tassement de vertebre cela s’est passé le 08/09/2021 et inscrit le 12/04/2022 à France travail logiquement je devais partir en carrière longue le 1 mars 2025 j’ai actuellement 163 cotisé et 168 retenu et mon nouveau relevé me marque 0 trimestre mais 65.42 arco cela est il normal et puije partir a la date du 1er mars 2025 et si manque des trimestres puije en racheter merci d’avance

    Répondre à ce message

    • Le 16 mai à 16:01

      @Descarpentries

      Bonjour,

      Si vous êtes inscrit à France travail vous validez chaque année des trimestres de chômage indemnisé et ce pendant 3 ans et ensuite des trimestres de chômage non indemnisé.
      Si vous êtes mis en invalidité vous obtenez alors des trimestres validés jusqu’à votre départ en retraite pour inaptitude à 62 ans.

      Vous pourrez partir à 60 ans si vous remplissez les conditions de la fiche 12.(point 1 et 2) concernant les maladies professionnelles.
      Dans le cas contraire vous devrez reprendre une activité puisque avec 163 trimestres cotisés et 4 trimestres de chômage indemnisé réputés cotisés il vous manque 5 trimestres éligibles au dispositif carrière longue.

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 16 mai à 00:46

    Bonjour, je suis né en 1964. Avec la réforme 2023, je dois cumuler 171 trimestres et je pourrai partir à la retraite à 63 ans. Toutefois j’ai 5 trimestres avant mes 18 et mes 20 ans ce qui me permettrait de partir dès l’âge de 60 ans en retraite anticipée carrière longue.
    Actuellement j’ai cumulé 177 trimestres dont 163 (7 trimestres de chômage dont 4 validés) en France et 14 à l’étranger.
    On m’a envoyé une Evaluation de retraite personnelle qui indique le revenu du base, le taux qui s’applique pour le montant mensuel.
    Ce taux n’est pas à taux plein à 50% mais avec malus à hauteur de 45%, ce qui réduit le montant mensuel de ma retraite.
    Je ne comprends pas que l’on m’applique ce malus. Est-ce que les trimestres travaillés en Union Européenne (Italie, Allemagne et Royaume-Uni) ne sont pas pris en compte pour le calcul du taux appliqué au montant mensuel de la pension ?
    Merci pour votre réponse.

    Répondre à ce message

    • Le 16 mai à 06:38

      Cette question est traitée fiche 57.
      Ce sera pris en compte lorsque vous demanderez votre retraite, l’assurance retraite demandera aux pays signalés par vous les périodes qu’ils ont validé.

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 14 mai à 11:17

    Bonjour,

    Je suis né le mois de décembre 1963. J’aurais validé 170 trimestres au 1er janvier 2026. Malheureusement, je n’aurais pas atteint le nombre de trimestres cotisés pour prétendre à une retraite anticipée pour carrière longue même si j’ai bien les 4 trimestres cotisés avant 20 ans (né en décembre). Donc, je ne pourrais partir à la retraire uniquement le 1er octobre 2026 malgré mon nombre de trimestres atteints au 1er janvier 2026. Une question : puis je cesser mon activité salariale le 1er janvier 2026 pour attendre le 1er octobre le premier versement de ma retraite ? et travailler différemment, à mon compte par exemple sans obligation de cotiser des trimestres

    Merci

    Cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 15 mai à 00:35

      @ Ben.

      Bonsoir,

      Vous pourrez cesser votre activité en 2025 dés que vous totaliserez une rémunération de salarié d’un minimum de 600 heures de smic et une durée d’activité d’au moins 2 mois dans l’année.

      Bien évidemment vous ne percevrez votre retraite qu’à compter du 1er octobre 2026.

      et travailler différemment, à mon compte par exemple sans obligation de cotiser des trimestres

      La seule possibilité de ne pas cotiser pour la retraite est de créer une S-A-S ou une S-A-S-U et de se rémunérer en dividendes.

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 12 mai à 18:16

    Bonjour, je suis née le 17/12/1968. j ai commencé a travaillé en 1986 job d été 0 trimestre ensuite 1987 job d été 1 trimestre . 1988 job d été et a la suite en septembre 88 embauchée dans la meme société jusqu’à maintenant, ce qui me totalise mes 5 trimestres avant 20 ans. Dans toutes ces années je n ai eu aucun arrèt maladie long, a part :
    - 03/94 congé maternité suivi d un congé parental de 6 mois sans solde mais j ai quand meme pu cotisé pour avoir 4 trimestres
    - 02/98 maternité suivi d un congé parental de 3 ans mais toujours 4 trimestres s affiche sur mon relevé de carrière pour chaque année jusqu en 2001
    Sur mon relevé de carrière de l assurance retraite est indiqué au 01/01/2024 : total durée d assurance 145 trimestres.
    D après vos calculs à quel age puis je partir a la retraite. Je vous remercie . Cordialement.

    Répondre à ce message

    • Le 13 mai à 15:44

      @ mutin

      Bonjour,

      Votre relevé de carrière au 31 décembre 2023 indique bien que vous totalisez 4 trimestres cotisés entre 21 ans et 55 ans ainsi que 5 trimestres cotisés au 31 décembre de l’année de vos 20 ans.

      Votre âge de départ au titre du palier 18 -20 ans du dispositif carrière longue est fixé à compter de 61 ans et 6 mois soit débutant le 1er juillet 20230.
      Votre durée de cotisation éligible au dispositif carrière longue de 172 trimestres cotisés ou réputés cotisés sera atteinte le 30 septembre 2030.

      Donc votre départ pourra intervenir à partir du 1er octobre 2030 puisque vous remplirez à cette date les conditions d’âge et de durée d’assurance demandées par le dispositif carrière longue.

      Répondre à ce message

      • Le 13 mai à 22:12

        bonsoir
        Merci pour votre retour . J espère que ce sera bien cette date car sur mon compte de l assurance retraite ,il me propose comme première date de départ carrière longue 01/01/2032 a 63 ans et 177 trimestres. Encore merci.
        Bonne soirée.

        Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 12 mai à 19:23

    Bonjour
    Né en15/09/1969 j’ai commencé à travaillé le 15/09/1986, j’ai 4 trimestres cotisés +1 trimestre SIVP qui n’ est pas validé encore avant 18 ans , ensuite non stop .
    Assurance retraite m’indique 148 trimestres cotisés au 31 décembre 2023.
    A votre avis quelle pourrait être ma date de départ ? Merci pour la réponse et pour tout ce que vous faites !
    Cordialement Laurent

    Répondre à ce message

    • Le 13 mai à 17:29

      @laurent

      Bonjour,

      avant 18 ans , ensuite non stop Né en15/09/1969

      Vous totalisez l’année de vos 20 ans en 1989 12 trimestres cotisés et de 1990 (21 ans) à 2023 (54 ans) 136 trimestres cotisés soit un total de 148 trimestres éligibles au dispositif carrière longue.

      Vous atteindrez la durée d’assurance demandée de 172 trimestres cotisés ou réputés cotisés le 31 décembre 2029 à l’âge de 60 ans et 3 mois.
      Si votre trimestre SIVP est validé Vous pourrez partir à compter du 1er janvier 2030 à 60 ans et 3 mois.Dans le cas contraire vous ne pourrez partir qu’à compter de l’atteinte de l’âge de 61 ans et 9 mois soit à compter du 1er juillet 2031.

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 12 mai à 18:13

    Bonjour, je suis née le 17/12/1968. j ai commencé a travaillé en 1986 job d été 0 trimestre ensuite 1987 job d été 1 trimestre . 1988 job d été et a la suite en septembre 88 embauchée dans la meme société jusqu’à maintenant, ce qui me totalise mes 5 trimestres avant 20 ans. Dans toutes ces années je n ai eu aucun arrèt maladie long, a part :
    - 03/94 congé maternité suivi d un congé parental de 6 mois sans solde mais j ai quand meme pu cotisé pour avoir 4 trimestres
    - 02/98 maternité suivi d un congé parental de 3 ans mais toujours 4 trimestres s affiche sur mon relevé de carrière pour chaque année jusqu en 2001
    Sur mon relevé de carrière de l assurance retraite est indiqué au 01/01/2024 : total durée d assurance 145 trimestres.
    D après vos calculs a quel age puis je partir a la retraite. Je vous remercie . Cordialement.

    Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 12 mai à 18:10

    Bonjour, je suis née le 17/12/1968. j ai commencé a travaillé en 1986 job d été 0 trimestre ensuite 1987 job d été 1 trimestre . 1988 job d été et a la suite en septembre 88 embauchée dans la meme société jusqu’à maintenant, ce qui me totalise mes 5 trimestres avant 20 ans. Dans toutes ces années je n ai eu aucun arrèt maladie long, a part :
    - 03/94 congé maternité suivi d un congé parental de 6 mois sans solde mais j ai quand meme pu cotisé pour avoir 4 trimestres
    - 02/98 maternité suivi d un congé parental de 3 ans mais toujours 4 trimestres s affiche sur mon relevé de carrière pour chaque année jusqu en 2001
    Sur mon relevé de carrière de l assurance retraite est indiqué au 01/01/2024 : total durée d assurance 145 trimestres.
    D après vos calculs a quel age puis je partir a la retraite. Je vous remercie . Cordialement.

    Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 13 mai à 09:05

    Bonjour,
    La loi n°2023-270 du 14 avril 2023 a prévue que :"Les périodes de stage dont les cotisations sociales ont été prises en charge par l’Etat et ayant pour finalité l’insertion dans l’emploi par la pratique d’une activité professionnelle définies par décret en Conseil d’Etat ainsi que celles mentionnées à l’article 3 de la loi n° 79-575 du 10 juillet 1979 portant diverses mesures en faveur de l’emploi et à l’article L. 980-9 du code du travail, dans sa rédaction antérieure à la loi n° 91-1405 du 31 décembre 1991 relative à la formation professionnelle et à l’emploi." En 1981 j’ai débuté un stage conforme aux disposition du décret 79-579 du 10 juillet 1979. Ce stage est lui pris en application de l’article 4 (et non de l’article 3) de la loi n°79-575 du 10 juillet 1979.
    La commission de recours amiable de la CARSAT a donc rejeté ma demande de prise en compte de mon stage qui m’aurait permis de valider 1 trimestre en 1981, et donc pour ma part d’avoir 5 trimestres l’année de mes 20 ans et ainsi de pouvoir entrer dans le cadre de la retraite anticipée pour carrière longue.
    La lecture des articles 3 et 4 me semble si proche pour le même type de stage que je trouve la décision de la CARSAT vraiment difficile à accepter.

    L’article 3 dit : "Ces stages, qui doivent comporter une période de formation théorique, sont ouverts aux jeunes sans emploi agés de dix-huit à vingt-six ans à la date d’entrée en stage, aux jeunes gens âgés de moins de dix-huit ans qui ont terminé un cycle complet de l’enseignement technologique et, sans condition d’âge, aux femmes sans emploi qui sont veuves non remariées, divorcées non remariées, séparées judiciairement, célibataires assumant la charge d’au moins un enfant, ou bénéficiaires de l’allocation de parent isolé en vertu des articles L. 545 à L. 549 du code de la sécurité sociale."

    L’article 4 dit : "Jusqu’au 30 juin 1982, des stages correspondant aux actions de formation prévues au 1. de l’article L. 900-2 du code du travail sont ouverts aux jeunes gens sans emploi âgés de seize à vingt-six ans à la date d’entrée en stage, et, sans condition d’âge, aux femmes sans emploi qui sont veuves non remariées, divorcées non remariées, séparées judiciairement, célibataires assumant la charge d’au moins un enfant, ou bénéficiaires de l’allocation de parent isolé en vertu des articles L. 545 à L. 549 du code de la sécurité sociale."

    Je pense qu’il n’y a rien à faire de plus hélas non ? Pourquoi la loi n°2023-270 n’a pris que l’article 3 et non les deux (3 et 4) ?

    Par ailleurs cette même année 1981 j’étais inscrite à l’ANPE une grande partie de l’année, donc en chômage non indemnisé, il me semble avoir lu qu’une première période de chômage non indemnisé pouvait être prise en compte dans un relevé de carrière.

    Cordialement
    Anne

    Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 10 mai à 18:49

    Mon époux né en 1948 était à 16ans dans l’armée de l’air en 1964, en 1973 cadre du privé, jusqu’en 1999, il trouve via l’APEC un contrat a l’étranger jusqu’en 2004, il revient ayant gagner un procès sur le paiement de ces salaires non perçus, il échange avec la CNAV sur son départ de retraite, qui lui écrit qu’au moment de prendre sa retraite, il n’a aucune démarche à faire ...il retourne a l’étranger se battre pour ses salaires impayés, et vit des prestations qu’il envoie a la famille ici ..il meurt là-bas en septembre 2022, ses relevés de carrières sont ici dans ses dossiers au complet, j’ai 47ans , ai je droit a quelque chose vu qu’il est mort a l’étranger, qu’il n’a pas ouvert ses droits de retraite, même si il meurt a 74ans ...? Il a plus de 100 trimestres, et peut on considérer qu’il a atteint le taux plein ?
    Merci de m’éclaircir, car je suis dans la.rue avec nos enfants depuis le décès.

    Répondre à ce message

    • Le 10 mai à 21:06

      Vous pouvez avoir droit éventuellement à la location veuvage pendant les deux ans qui suivent le décès comme expliqué fiche 66 de ce guide.
      Pour avoir droit à la réversion de ses retraites, vous devez avoir au moins 55 ans comme expliqué fiche 61 pour la retraite de base, et fiche 62 pour la retraite complémentaire. En effet, en France on considère que avant cet âge vous travailler Pour vivre et nourrir vos enfants.
      Sommaire Guide des pensions de retraite

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 7 mai à 23:06

    Bonsoir,

    je suis un peu perdue.
    Je suis née le le 28 octobre 1963 ; J’ai un trimestre en 1982 et ai travaillé depuis 1983 sans discontinu hormis une période de congés parental entre le 15 Aout 1994 et le 1er juillet 1997 . J’ai 3 enfants, nés en 1988, 1989et 1994.
    J’ai donc 5 trimestres avant mes 20 ans et l’assurance retraite m’indique un départ en retraite en Avril 2026 ? 62 ans et 5 mois.
    Est ce normal ?
    Je vous remercie par avance pour votre retour.
    Bien Cordialement.
    Claudine

    Répondre à ce message

    • Le 8 mai à 22:39

      Vous avez lu cette fiche sur les trimestres cotisés ?
      Les trimestres gratuits pour enfants ne comptent pas. Le congé parental ne compte pas sauf si vous avez eu droit à l’AVPF.

      Répondre à ce message

    • Le 9 mai à 00:11

      @ Braize

      Bonsoir,

      A vous lire vous totaliseriez au 31 décembre 1983 5 trimestres cotisés ce qui vous permet d’être éligible au dispositif carrière longue à compter de 60 ans et 3 mois avec une durée d’assurance de 170 trimestres cotisés ou réputés cotisés.

      Du 1er janvier 1984 au 31 décembre 2023 vous totalisez 160 trimestres duquel au mieux il faut déduire 8 trimestres pour les années 1995 et 1996 en supposant que vous avez validé au titre du travail 4 trimestres en 1994 et 4 trimestres en 1997. votre durée cotisée pour cette période serait donc de 152 trimestres.

      Donc vous totalisez au mieux (hors 4 trimestres d’AVPF) 157 trimestres cotisés au 31 décembre 2023. Il manque donc 13 trimestres cotisés au 31 décembre 2023.
      Vous avez perçu de l’AVPF donc 4 trimestres supplémentaires sont éligibles au dispositif carrière ce qui induit qu’il vous manque 9 trimestres cotisés ou réputés cotisés pour arriver aux 170 trimestres demandés par le dispositif carrière longue.
      4 trimestres cotisés en 2024 + 4 trimestres cotisés en 2025 + 1 trimestre cotisé en 2026 donne effectivement un départ à compter du 1er avril 2026 tel qu’indiqué par la CARSAT.

      Vous gagnez 4 mois par rapport à un départ à l’âge légal de la retraite de votre génération ou vos 24 trimestres enfants auraient été pris en compte.
      Vous pouvez si vous le désirez cesser dés maintenant ou à tout moment votre activité sachant que vous percevrez une retraite à taux plein à compter du 1er août 2026 date à laquelle vous aurez dépassé l’âge de 62 ans et 9 mois.

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 8 mai à 01:17

    Bonjour, j’ai 165 trimestres cotisés à fin 2023 on me dit que je peux partir pour carrière longue (site CNAV)au 1/7/2025 avec 171 trimestres. J’ai 2 trimestres acquis en 2024. Il m’en reste donc 2 à obtenir en 2024 et 2 en 2025. Je suis actuellement en arrêt de maladie si j’ai bien compris je peux avoir 4 trimestres pour maladie et partir le 1/7/2025 ou être considérée inapte (Burnout) et bénéficier de 4 trimestres au chômage et partir le 1/7/2025 ? Je n’ai pas de chômage et maladie dans ma carrière en trimestre et j’ai mes 5 trimestres avant 20 ans je suis de août 1964. Merci pour votre retour.

    Répondre à ce message

    • Le 8 mai à 23:45

      @Brigitte

      Bonsoir,

      Je suis actuellement en arrêt de maladie

      Depuis quand ? Avez vous une prévoyance entreprise qui complète vos indemnités journalières ?

      Vous pouvez acquérir 4 trimestres cotisés si vous totalisez au 31 décembre 2024 une rémunération d’un minimum de 600 heures de smic et que le début de votre arrêt maladie est intervenu à compter du 1er mars 2024.Les trimestres cotisés sont prioritaires par rapport aux trimestres maladie ou de chômage indemnisé pour la validation des 4 trimestres par an.

      Effectivement 4 trimestres maladie et 4 trimestres de chômage indemnisé sont éligibles au dispositif carrière longue.1 trimestre pour 60 jours de maladie et 1 trimestre pour 50 jours de chômage indemnisé.

      Vous ne bénéficierez de trimestres de chômage indemnisé que si votre employeur vous licencie suite à la décision du médecin du travail qui vous déclarera inapte à votre poste de travail et votre employeur déclarant qu’il ne peut pas vous reclasser sur un autre poste ou que vous refusez ce reclassement.
      Bien évidemment vous devrez vous inscrire comme demandeur d’emploi à France Travail.

      En tout état de cause vous devriez quelque soit la solution retenue pouvoir partir à compter du 1er juillet 2025 puisque vous aurez dépassé l’âge de 60 ans et 6 mois et totaliserez au 30 juin 2025 171 trimestres cotisés ou réputés cotisés.

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 7 mai à 18:08

    Bonjour,
    J’ai eu 61 ans ce mois d’Avril, et 170 trimestres cotisés, dans ces trimestres j’ai 6 trimestres cotisés avant les 20 ans.
    Si je demande à mon employeur de passer à 80% de mon temps de travail. Cela aura t-il un impact sur ma retraite ou bien je vais encore bénéficier de trimestres cotisés ?

    Vous remerciant d’avance pour votre réponse
    Cordialement
    Serge

    Répondre à ce message

    • Le 7 mai à 19:24

      Comme expliqué fiche 19, vous obtenez un trimestres chaque fois que vous gagnez l’équivalent de 150 heures au Smic. Vous aurez donc largement vos trimestres cotisés.

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 6 mai à 15:09

    Bonjour,

    J’ai cotisé 6 trimestres avant 20 ans. Je suis née en 1966 et quand je fais ma simulation sur mon compte retraite il est noté que je peux partir le 1er août 2029 à l’âge de 63 ans et demi avec 178 trimestres.
    Pourquoi ma carrière longue n’est pas prise en compte.
    Je vous remercie par avance de votre réponse.
    Bien cordialement,
    Véronique ANTUNES

    Répondre à ce message

    • Le 6 mai à 22:12

      Le simulateur n’est pas parfait, c’est un robot dont le résultat dépend du paramétrage. Il suffit que les trimestres cotisés ne soient pas indiqués dans votre relevé de carrière pour qu’il ne puisse pas faire correctement la simulation. Il arrive aussi l’inverse créant de fausses joies.
      Avec cette fiche, vous pouvez faire vous même une estimation.

      Répondre à ce message

      • Le 7 mai à 08:46

        Bonjour,

        Merci pour votre retour. Néanmoins quand je regarde mon relevé de carrière c’est bien noté.
        C’est bien ce qui m’inquiète.
        Cordialement,
        Véronique ANTUNES

        Répondre à ce message

    • Le 7 mai à 19:04

      @ ANTUNES VERONIQUE

      Bonsoir,

      L’éligibilité au dispositif carrière longue suppose aussi de totaliser 172 trimestres cotisés ou réputés cotisés avant l’âge légal de la retraite.
      Vous concernant votre départ en retraite pourra intervenir entre 61 ans et 63 ans et 6 mois âge légal de la retraite de la génération 1966 dés que vous totaliserez 172 trimestres cotisés ou réputés cotisés.

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 7 mai à 10:46

    Bonjour,

    Je suis au chômage depuis le 15/01/2022.
    Je bénéficie d’une indemnisation jusqu’à mi juillet 2025 environ.
    J’ai 169 trimestres (dont 4 trimestres de chômage) au 01/01/2023
    Je suis né en septembre 1963. Je suis éligible à la carrière longue. Avec la nouvelle réforme je dois non plus avoir cotisé 168 trimestres mais 170.
    J’aurai 61 ans et 10 mois à la fin de mon indemnisation chômage. Il va donc me manquer 1 mois et demi avant mes 62 ans. Est ce que je perds le bénéfice de retraite anticipée pour carrière longue ? Et dans ce cas, je ne peut pas prétendre à partir avant le 1 juillet 2026. Est ce que je pourrai bénéficier d’une prolongation d’indemnisation jusqu’à cette date ?
    Enfin, si tel n’est pas le cas, puis-je actionner la clause de sauvegarde (168 trimestres cotisés avant le 1/09/2023) ?

    Merci pour votre réponse

    Répondre à ce message

    • Le 7 mai à 17:40

      Si vous avez 168 trimestres cotisés avant le 1er septembre 2023, vous pouvez bénéficier de la clause de sauvegarde.
      Si non, il vous suffit de trouver un emploi payé l’équivalent 150 heures de Smic juste avant votre retraite pour obtenir un trimestre cotisé.

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 7 mai à 17:13

    J’ai validé 12 trimestres au 31/12/1987 soit l’année de mes 20 ans donc je bénéficie de la carrière longue. Mais pour bénéficier de la carrière très longue il me manque 1 trimestre car j’ai validé 4 trimestres au 31/12/1985 soit l’année de mes 18 ans. Existe t ’il une solution ou dérogation pour bénéficer de cette carrière très longue car il me manque que quelques jours. Avec mes remerciements

    Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 5 mai à 20:28

    Merci, et bonne retraite à tous.

    Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 5 mai à 20:36

    En admettant qu’il traite mon dossier tantôt, d’après vous ; l’année 1987 j’ai 2 mois de job d’été, et je commence un apprentissage le 01 septembre, j’ai 16 ans le 04 octôbre 1987, les salaires étant trop faible, j’obtiens mes tout premiers points, mais 0 trimestre cotisé. Est-ce que je vais rentré dans les critères de rachat des 4 trimestres manquant de 1987 ? Merci encore.

    Répondre à ce message

    • Le 5 mai à 22:25

      Vous ne pouvez pas acheter plus de 1 trimestre en 1987 si vous êtes en contrat d’apprentissage dès septembre, puisqu’en 4 mois il ne rentre pas plus de un trimestre.

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 5 mai à 10:58

    Bonjour, j’ai joins à la caisse régionale les documents prouvants mon activité de l’année 1987 afin de validé et éssayé de racheté les 4 trimestres manquants(apprentissage). Pas de réponse après 3 mois. Je me serais trompé d’adresse ? Merci de vos réponse.

    Répondre à ce message

    • Le 5 mai à 11:31

      Vous avez demandé l’achat de 4 trimestres d’apprentissage non validés à prix réduit comme expliqué fiche 16. Si vous avez écrit à votre Carsat, le courrier est enregistré dans votre compte retraite. S’il n’y figure pas ajoutez le.
      Attention, les courriers papier sont analysés par des lecteurs optiques et si la machine ne peut pas lire le courrier pour l’entrer dans le système d’information, il attend une intervention manuelle, parfois longtemps.

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 2 mai à 15:00

    bonjour,
    Je suis née en septembre 1971, j’ai commencé à travaillé septembre 1988 (17 ans), pour un départ anticipé à 60 ans, il faut avoir 5 trimestres avant la fin de l’année civile de mes 18 ANS (décembre 1989). Or le trimestre fin 1988 septembre à décembre 1988 n’est pas pris en compte n’ayant pas assez cotisé. Si bien que seuls les 4 trimestres de l’année de mes 18 ans sont pris en compte. Dois je comprendre que pour 1 trimestre en moins, je vais devoir travailler 1 trimestre en plus (ce qui me semble normal) ou et c’est là ma grande crainte plusieurs mois peut être.
    merci pour votre réponse.

    Répondre à ce message

    • Le 2 mai à 19:03

      Si vous ne remplissez pas les conditions du palier 18 ans, il faut attendre le palier des 20 ans. Le palier des 19 ans manque.

      Répondre à ce message

    • Le 3 mai à 00:54

      @RUBIANO

      Bonsoir,

      Votre départ en retraite au titre du dispositif carrière longue interviendra à compter de vos 62 ans avec un minimum de 172 trimestres cotisés ou réputés cotisés au lieu de à compter de 60 ans si vous aviez un trimestre supplémentaire validé à la fin de l’année civile de vos 18 ans.
      Vous perdez pour quelques jours le bénéfice du palier 16-18 ans du dispositif carrière longue acquis au 31 décembre de l’année civile de leurs 18 ans avec un total de 4 trimestres validés pour ceux nés à compter du 1er octobre de l’année alors que ceux nés avant cette date doivent justifier d’un total de 5 trimestres validés au 31 décembre de l’année civile de leurs 18 ans.

      Vous devrez travailler 1 an et 9 mois supplémentaires. ( 172 trimestres acquis au 31 décembre 2031 et âge de départ acquis au 1er octobre 2033).

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 3 mai à 10:34

    Bonjour et merci pour toute l’aide que vous nous apportez.
    Née en mars 1966, j’ai commencé à travailler à 17 ans pendant 12 mois en TUC (en 83 et 84) puis j’ai enchainé CDD et enfin CDI à 20 ans.
    Simulation : je partirai à 61 ans (1er avril 2027) avec 172 trimestres qui est le minimum requis.
    Je reçois un courrier de l’assurance retraite qui dit qu’après recalcul, il sera validé
     4 périodes assimilés pour mon contrat TUC
     4 trimestres majoration maternité
     4 trimestres majoration éducation.
    et il est précisé en bas de page : les trimestres à confirmer sont attribués à titre définitif au moment du départ à la retraite.
    QUESTION : est-ce que l’un de ces trois nouveaux points pourraient me permettre de partir avant 61 ans ?
    Un immense merci pour votre réponse.

    Répondre à ce message

    • Le 3 mai à 11:10

      Non, ce ne sont pas des trimestres cotisés ni des trimestres réputés cotisés.
      Mais si les TUC vous donnent droit à 5 trimestres l’année de vos 18 ans, vous pourriez partir dès vos 172 trimestres cotisés obtenus.

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 2 mai à 14:16

    Bonjour
    Actuellement en carrière longue né en 1970 mon départ en retraite est fixé au 01/10/2032. Je bénéficie chaque année de 8 pts de penibilite et ma question est de savoir si on peut cumuler carriere longue et penibilite et si cela me permettra de partir encore plus tôt
    Merci de vos réponses

    Répondre à ce message

    • Le 2 mai à 16:06

      Les dispositifs carrière longue et points de pénibilité ne se cumulent pas. Cependant, les trimestres acquis au titre des points peuvent "améliorer" les trimestres cotisés requis pour la carrière longue dans la limite d’un départ 2 années avant l’âge légal, donc dans votre cas pas avant 62 ans.

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 28 avril à 12:27

    je suis né le 4 octobre 1964 et j’ai un avis favorable pour carrière longue. Au 31 décembre 2023 je totalise 164 trimestres, il me reste donc 7 trimestes à enregistrer pour avoir un total requis de 171, ce qui correspond à un départ le 1er octobre 2025. Ma question est que je suis en arrêt de travail depuis décembre 2023 et compte tenue de ma situation santé je ne pense pas reprendre...(salaire : 50% par la cpam et le reste pris en charge par mon employeur qui assure le sans perte de salaire pendant 3 années via assurance Malakoff ). Quelles vont être les conséquences sur mon âge de départ retraite ? En outre je vais demander en accord avec mon médecin une reconnaissance maladie professionnelle mais, si c’est acceptée je n’en connais pas non plus les bénéfices ???
    Merci

    Répondre à ce message

    • Le 29 avril à 01:01

      @ vignal raymond

      Bonsoir,

      Vous ne pourrez valider qu’un maximum de 4 trimestres maladie au titre du dispositif carrière longue.

      Donc si vous totalisez 164 trimestres cotisés (nombre inscrit sur votre relevé de carrière dans la case trimestres cotisés pour le minimum) ou 160 trimestres cotisés plus 4 trimestres de service militaire,vous validerez 168 trimestres cotisés ou réputés cotisés au 31 décembre 2024 avec 240 jours d’arrêt de travail dans l’année.

      Il vous restera 3 trimestres à valider en 2025.

      Plusieurs options s’offrent à vous.

      1) Vous pourriez à compter de septembre 2024 (+ de 200 jours depuis le 1er janvier) ou début 2025 demander une visite de reprise au médecin du travail ce qui conduira le médecin du travail à vous déclarer inapte au poste et votre employeur ne pouvant vous reclasser un licenciement s’ensuivra ce qui vous permettra acquérir 3 trimestres de chômage indemnisé réputés cotisés avec 150 jours d’inscription à France travail ce qui rendra possible un départ à compter du 1er octobre 2025 au titre du dispositif carrière longue.

      2) Si vous êtes reconnu avec un taux compris entre 10 et 20% ou de + de 20% en maladie professionnelle vous pourrez partir à compter de sa reconnaissance à compter de l’âge de 60 ans mais vous n’obtiendrez une retraite à taux plein qu’à compter d’un départ au 1er octobre 2025 avec 171 trimestres validés.(voir Fiche 12).

      3) Si le médecin de la CPAM cesse le paiement des indemnités journalières et vous place en invalidité vous pourrez partir à compter de vos 62 ans avec une retraite complète puisque vous totalisez + de 171 trimestres validés. (voir Fiche 9)

      Il faut savoir qu’une indemnité de licenciement ou de rupture conventionnelle égale à celle-ci n’est pas fiscalisée et est supérieure à une indemnité de départ en retraite qui elle est fiscalisée au 1er euro.

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 27 avril à 15:44

    Bonjour. Je suis né le 09 janvier 1964. Je suis en carrière longue avec 7 trimestres avant mes 20 ans. Au 01 janvier 2024 j ai totalisé 163 trimestres. Il m en faut 171 pour ma génération. Ma date prévue de départ à la retraite au taux plein est le 1 janvier 2026. J ai dans mon relevé de carrière sur 2 années 1 trimestre pour maladie mais qui ne comptent pas puisque j ai ces années là déjà mes 4 trimestres acquis grâce à mon travail.
    Je viens d’être opéré pour un quadruple pontage et vu le travail stressant et physique que j ai ,si je peux ne PAS reprendre je suis preneur... Il faut si j ai bien compris en gros 1750 euros bruts pour valider un trimestre. Je gagne 3500 bruts par mois. Ma question : si je suis arrêté depuis le 28 mars et ce jusque la fin 2025, en sachant que je suis pris en charge par la sécu et ma prévoyance pro BTP au bout de 3 mois, n aurais je pas plus de 4 trimestres pris en maladie, sachant qu en carrière longue je ne peux avoir plus de 4 trimestres de maladie dans toute ma carrière ? Merci pour votre réponse. En gros je ne veux pas du tout reprendre ni cette année ni en 2025.

    Répondre à ce message

    • Le 28 avril à 01:18

      @Philippe

      Bonsoir,

      1) Votre durée d’assurance ne comptabilise qu’un maximum de 4 trimestres par an ce qui induit que vos 2 trimestres maladie ne rentrent pas dans votre durée d’assurance de 163 trimestres puisque vous totalisez ces années là 4 trimestres cotisés.
      2) Vous avez validé 4 trimestres cotisés au 28 février 2024 en fonction de votre rémunération. il restera donc à valider 4 trimestres cotisés ou réputés cotisés en 2025.
      3) Vous pourrez obtenir en 2025 4 trimestres de maladie utiles ou si vous êtes licencié pour inaptitude ce qui serait plus favorable financièrement pour vous 4 trimestres de chômage indemnisé.
      Il faut savoir qu’une rupture conventionnelle ou une indemnité de licenciement est toujours plus élevée qu’une indemnité de fin carrière et en outre n’est pas fiscalisée contrairement à l’indemnité de fin de carrière imposable au 1er euro.
      4) Vous pourrez donc partir en retraite à compter du 1er janvier 2026 au titre du dispositif carrière longue quelque soit votre choix de rester dans votre entreprise ou d’en partir par rupture conventionnelle ou licenciement.

      Répondre à ce message

      • Le 28 avril à 11:24

        Merci pour votre réponse rapide. Toujours là pour nous aider avec cette foutue réforme ou autres questions plus pointues. Merci encore 😊

        Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 27 avril à 08:43

    Bonjour, j’ai commencé à travailler tôt, à 17 ans et ai 5 trimestres cotises avant mes 18 ans. Le site de l’assurance retraite me dit que je peux partir à 62 ans . En effet. J’ai eu des petites périodes de chômage qui au total sont supérieures à 4 trimestres et ne peux donc partir à 60 ans. Malgré le fait que j’ai le nombre de trimestres cotisés à 62 ans, mon employeur me dit que comme j’ai plus de 4 trimestres de chômage je n’ai plus droit à être carrière longue car c’est un des critères meme si jai assez de trimestres cotises. Je ne comprends pas. Si j’ai tous mes trimestres cotisés à 62 ans pourquoi devrais je partir d’après mon employeur à 63 ans et 9 mois ? Avoir plus de 4 trimestres de chômage empêche til d’être en carriere longue ? Il n’y en a que 4 qui donnent droit à indemnisation les autres ne sont pas pris en compte. Si j’ai mes 172 trimtres à 62 ans ça devrait suffire. Merci pour votre aide précieuse

    Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 7 avril à 14:51

    Bonjour,

    Je suis née le 1er août 1969. J’ai validé 5 trimestres avant l’âge de 20 ans. J’ai 2 enfants.
    Sur le site de l’assurance retraite, je suis concernée par le dispositif carrière longue. Actuellement salariée du secteur privé, à l’âge 56 ans et 6 mois je totaliserai 172 trimestres validés (166 trimestres validés à ce jour).
    Je voulais savoir si une fois ces 172 trimestres validés, et quelque soit l’évolution de ma carrière (chômage indemnisé, chômage non indemnisé, congés maladie...) je pouvais toujours bénéficier du départ anticipé en retraite pour carrière longue à l’âge de 60 ans et 2 mois ?

    Merci.

    Répondre à ce message

    • Le 7 avril à 15:17

      Dès l’obtention de vos 172 trimestres cotisés et réputés cotisés (donc sans ceux gratuits pour les enfants) , le droit est acquis pour partir à l’âge d’ouverture du droit.

      Répondre à ce message

    • Le 9 avril à 01:17

      @ Gaelle

      Bonsoir,

      Vous restez éligible au dispositif carrière longue sous réserve de totaliser 172 trimestres cotisés ou réputés cotisés avant l’âge de 64 ans.
      La majoration enfant 16 trimestres pour vous n’entre pas dans la durée d’assurance du dispositif carrière longue tout comme les trimestres de chômage non indemnisé.Quant aux trimestres de chômage indemnisé et aux trimestres maladie ils y sont éligibles dans la limite de 4 par catégorie dans toute la carrière.

      Répondre à ce message

      • Le 22 avril à 11:25

        Bonjour,

        Un grand merci pour vos 2 réponses.

        Je suis désolée mais je ne les comprends, notamment la notion de trimestre gratuits pour enfants.

        Sur mon décompte à ce jour il est inscrit :
        trimestres cotisés : 150
        trimestres retenus :166

        Si je travail encore les 18 prochains mois, mon relevé devrait afficher les trimestres suivants :
        trimestres cotisés : 156
        trimestres retenus : 172

        Dois-je comprendre que je dois travailler 16 trimestres de plus pour pouvoir faire valoir mes droits à la retraite à 60 ans dans le cadre du dispositif carrière longue ? Si 16 trimestres = 4 ans, je dois travailler jusqu’à 60 ans finalement ?

        Merci de votre réponse précieuse.

        Répondre à ce message

        • Le 24 avril à 00:41

          @Gaelle

          Bonsoir,

          Pour partir avant 60 ans à compter de 58 ans cela suppose que vous totalisiez au moins 5 trimestres validés l’année de vos 16 ans au 31 décembre 1985 ce qui ne semble pas être le cas et avec une durée d’assurance de 172 trimestres cotisés ou réputés cotisés.

          Pour partir à compter de 60 ans cela suppose que vous totalisiez au moins 5 trimestres validés l’année de vos 18 ans au 31 décembre 1987 ce qui reste à confirmer et avec une durée d’assurance de 172 trimestres cotisés ou réputés cotisés.

          Si vous n’entrez pas dans ces 2 catégories vous ne pourrez pas partir au titre du dispositif carrière longue née en 1969 avant vos 61 ans et 9 mois avec une durée d’assurance d’un minimum de 172 trimestres cotisés ou réputés cotisés.

          Vos 16 trimestres enfants ne vous seront d’aucune utilité si vous continuez votre activité puisqu’ils n’entreront dans votre durée d’assurance qu’à l’âge légal de la retraite de la génération 1969,soit à vos 64 ans.
          Par contre vous pouvez cesser votre activité à compter du 1er janvier 2026 avec 172 trimestres validés si vous le souhaitez mais vous ne percevrez votre retraite qu’après l’atteinte de vos 64 ans .

          Vous pouvez aussi cesser votre activité à compter du 1er janvier 2030 puisque vous totaliserez à cette date 172 trimestres cotisés ou réputés cotisés mais vous ne percevrez votre retraite au titre du dispositif carrière longue qu’à compter de l’atteinte de vos 61 ans et 9 mois sauf vous totalisez un total de 5 trimestres validés l’année de vos 18 ans au 31 décembre 1987 auquel cas vous pourriez partir à compter du 1er janvier 2030.

          Répondre à ce message

          • Le 24 avril à 22:25

            Un grand merci pour toutes ces infos.

            je suis née le 1er août 1969
            je suis dans le dispositif carrière longue car j’ai 5 trimestres cotisés avant 20 ans
            je dois valider 172 trimestres avant mes 60 ans
            mes 2 enfants ne sont pas comptabilisés

            en 1986 j’ai 1 trim de validé. Depuis j’ai toujours été en activité.
            si je travaille sans m’arreter jusqu’a l’âge de 60 ans (soit le 1er août 2029)
            je pense pouvoir atteindre 172 trimestres cotisés et donc être en retraite à 60 ans.

            mais si jamais je n’ai pas les 172 trimestre pour différentes raisons (congés sabbatique, perte d’emploi, maladie ou autre) je comprends que je sors du dispositif carrière longue.

            Si par exemple je n’ai que 170 trimestres cotisés à 60 ans, et peut être 172 trimestres a 61 ans, je dois attendre mes 64 ans pour toucher ma retraite ?
            Entre 60 et 64 ans hors dispositif carrière longue mes enfants ne valident pas des trimestres manquants ?

            Répondre à ce message

            • Le 25 avril à 16:59

              Non, on peut avoir droit à la retraite anticipée dès qu’on remplit les conditions, donc y compris à 61 ou 62 ans..
              Pour partir à partir de 60 ans, il faut avoir validé 5 trimestres l’année de vos 18 ans comme indiqué dans le tableau.

              Répondre à ce message

              • Le 25 avril à 21:09

                Encore merci pour vos réponses. Et surtout votre immense patience. C’est vraiment très compliqué tout cela.

                J’ai compris que je reste dans le dispositif carrière longue (5 trimestres validés avant 20 ans).

                si j’ai 172 trimestres validés à 60 ans je peux faire valoir mes droits à la retraite à 60 ans. (Dans les 172 trimestres il peut y avoir maximum 4 trim maladie et 4 trimestre chômage indemnisés).

                si j’ai 172 trimestres validés seulement à l’age de 61 ans, je peux faire valoir mes droits et toucher ma retraite à 61 ans.

                merci infiniment pour votre confirmation.

                Répondre à ce message

            • Le 25 avril à 18:58

              @Gaëlle

              Bonsoir,

              en 1986 j’ai 1 trim de validé. Depuis j’ai toujours été en activité.

              Donc vous avez validé 5 trimestres au 31 décembre 1987 l’année de vos 18 ans.Si vous poursuivez votre activité vous atteindrez une durée d’assurance de 172 trimestres cotisés le 30 septembre 2029 pour un départ à compter du 1er octobre 2029 .

              je comprends que je sors du dispositif carrière longue.

              NON vous sortirez uniquement du dispositif carrière longue si vous ne totalisez pas 172 trimestres cotisés ou réputés cotisés à 64 ans au 1er août 2033 et par conséquent que vous ayez besoin de vos trimestres enfants pour percevoir une retraite à taux plein à compter du 1er août 2033.
              Vous pourrez partir au titre du dispositif carrière longue à compter du 1er octobre 2029 1ére date possible de départ et le 1er juillet 2033 dernière date possible de départ dés vous totalisez 172 trimestres cotisés ou réputés cotisés.

              Vous pourrez si nécessaire ajouter un maximum de 4 trimestres maladie dans toute la carrière ainsi que 4 trimestres de chômage indemnisé qui seront éligibles au dispositif carrière longue sous réserve de compléter une année ou vous ne totalisez pas 4 trimestres cotisés.

              Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 25 avril à 11:59

    Bonjour à toute l’équipe.
    la surcote peut-elle s’appliquer aux carrières longues ?
    pour être précise
    Je suis censée partir en carrière longue au 01.10.24. Qu’elle différence si je décale au 01.01.25 ?
    En vous remerciant

    Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 30 octobre 2023 à 07:30

    Bonjour,

    Né en octobre 1962. 172 trimestres à ce jour, carrière longue (attestation obtenue en avril 2018).

    J’avais acquis mes droits à la retraite de base à taux plein, depuis le 1 novembre 2022 (168Trimestres) et pouvais partir à mes 60ans.

    Depuis12mois, je décale mon départ d’un an, pour partir le 01 novembre 2023, et je voulais ainsi éviter le malus de la complémentaire.

    Mes demandes de retraite ont été faites en juin 2023, dans le brouillard de la reforme que nous connaissions tous, et pas d’info fiable disponible sur le malus à ce moment, puisqu’il était attendu le passage de la reforme pour en discuter ensuite à l’automne.

    J’apprends il y a 6 jours, car tout se dénoue à la fin ultime, que l’on m’applique un malus de 10% sur ma retraite complémentaire à compter du 01 novembre 2023.

    La réforme est donc passée par là, et les règles du jeu ont encore changé en cours de route hélas.

    J’aurais donc bien fait 1ans de plus en rapport à mon ancien age de départ, mais pas pour le nouveau sans éviter cette pénalité.

    Rageante cette double peine non ?

    Décidé en septembre dernier, ce malus disparaîtra le 1 décembre 2023.

    Pour ceux sous le coup de ce malus au 1 décembre 2023 (dont je ferais partie), il faudra attendre avril, dans le meilleur des cas, pour nous le voir supprimer.

    Peut on espérer récupérer sous forme d’un rétroactif la perte de décembre à Avril ?

    Durant ma période préparatoire à la retraite, par la simple lecture, j’ai beaucoup appris de vos échanges. Il me suffisait souvent de lire car beaucoup d’éléments se recoupent. Et si vous ne saviez pas c’était aussi écrit. Je vous en suis très reconnaissant.... Un grand MERCI pour votre travail.

    Répondre à ce message

    • Le 30 octobre 2023 à 10:44

      Comme indiqué fiche 36, si vous apportez la preuve que vous aviez droit à la retraite il y a un an, la minoration temporaire ne vous sera pas appliquée.

      Répondre à ce message

      • Le 31 octobre 2023 à 07:47

        Merci Claude,
        Je vais voir à utiliser cette possibilité auprès d’ AGIRC/ARCCO.
        Alain

        Répondre à ce message

        • Le 24 avril à 18:46

          Bonjour,

          Je reviens sur le sujet car ceci pourrait être utile au peu d’entre nous, partis en retraite les 1septembre, 1 octobre ou 1 novembre 2023 et qui avaient été minorés malgré tout, après avoir travaillé un an de plus.
          Après une première demande auprès d’ AGIRC ARCCO par messagerie restée infructueuse en avril, j’ai effectué ensuite une réclamation (étape incontournable avant celle de l’appel au médiateur) qui à porté ses fruits.
          Tout est rentré dans l’ordre. La minoration indument prélevée depuis novembre 2023 m’a enfin été restituée.
          Grand merci Claude pour tes bon conseils car ils servent à quelque chose. La preuve !!!
          Bien cordialement,
          Alain

          Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 24 avril à 12:31

    Bonjour,

    Trimestres retenus
    y compris majorations retenues 38 137 175

    Trimestres cotisés
    pour le calcul du minimum 38 128 166

    Au regard de mon relevé, il y a 9 trimestres d’écart entre les trimestres retenus et les trimestres cotisés. Ayant toujours travaillé comme fonctionnaire, puis dans le privé et à nouveau fonctionnaire, n’ayant jamais été au chomage, comment expliquer cet écart important qui m’empêche d’avoir un départ anticipé ?
    Merci pour votre réponse.
    Cordialement,

    Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 24 avril à 10:00

    Bonjour
    a quoi ai je droit de la part de mon employeur pour un départ anticipé pour carrière longue j ai actuellement 62 ans et je suis dans l entreprise depuis 26 ans
    il me propose deux mois de salaire ??????
    est ce correct

    Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 18 avril à 19:45

    Bonsoir. Je reviens vers vous car je suis en stress..le 1/4/2024 je suis sensé être en retraite. Tout est OK carrière finalisé.fe plus en me presisent que notification et le montant me parviendra prochainement et ça depuis le 26 février on est le17 avril et tjr rien..l agir arco ma notifier depuis le 4 avril pas de souci j ai même pas intervenu ce qui me paraît pas très normal que la carsat n est pas fait de même..je comprends plus.et pas moyen d avoir la moindre info...sur mon espace tout est figé d’osier en court...et comment l agir arco à pu me notifiée ???normalement ils attendent l ordre de ka carsat..au secours..ou puis-je m adressé.. moi c carsst alsace Lorraine merci Cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 22 avril à 10:12

      Bonjour. Pourriez vous répondre à mon message svp.merci beaucoup

      Répondre à ce message

    • Le 22 avril à 22:58

      La Carsat Alsace-Moselle ne vous répond pas ? Vous avez obtenu une attestation de droit à la retraite anticipée carrière longue ? Vous êtes certain d’y avoir droit ?
      Notez que la retraite d’avril est versée le 9 mai, ce qui leur laisse encore quelques jours pour être dans les temps. La garantie de versement de la retraite est acquise le 9 mais si vous avez déposé votre demande 4 mois avant avril, soit en janvier. S’il n’y a pas ce délai, la liquidation de votre retraite n’est pas prioritaire. Vous l’aurez depuis avril, donc avec rappel, mais en retard.

      Répondre à ce message

      • Le 24 avril à 00:49

        @ Claude (CFDT Retraités)

        Bonsoir,

        Notez que la retraite d’avril est versée le 9 mai,

        NON la Carsat d’Alsace-Moselle verse la retraite de base le 1er jour ouvrable du mois comme les retraites complémentaires Agirc-Arcco.C’est la seule Carsat qui verse les retraites d’avance.

        Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 23 avril à 17:04

    Bonjour Mr claude,
    je viens de recevoir un courrier mise en retraite pour invalidité à partir du 15/04/2024 sur demande de l’employeur ?
    Je ne sais pas combien je vais toucher ,et comment récupérer mon solde du crédit épargne temps .(fonction publique hospitalière).
    Adhérente Cfdt, mais personne pour m’aider .
    Cordialement

    Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 20 mars à 19:40

    Bonjour
    Je suis né en décembre 1964 et je suis à 171 trimestres validés fin 2023. Je peux donc partir en retraite carrière longue au 01/01/2025. Je compte faire ma demande à compter de juillet (recommandé par la CARSAT), ma question :
    Dois je d’abord demander une attestation carrière longue avant de faire ma demande de retraite ou pourrais je faire directement ma demande de retraite ?
    Merci pour votre réponse et merci pour l’aide et les conseils précieux que vous apportait

    Répondre à ce message

    • Le 20 mars à 22:09

      En droit, l’attestation n’est pas obligatoire. Mais en la demandant, vous obligez l’assurance retraite de mettre à jour votre relevé de carrière si besoin. Ainsi quand vous demanderez votre retraite, elle sera rapidement liquidée.

      Répondre à ce message

      • Le 16 avril à 16:51

        bonjour à toute votre equipe,

        Sur le site l assurance retraite,deux dates differentes apparaissent sur ce site pour que je puisse partir en carriere longue !! :
        l age de depart au 01/07/2026 et mon estimation retraite est au 01/04/2026 .
        d apres vous, quel est la date qui sera prise en consideration pour le depart en retraite finalement ?
        la plus lointaine celle de la carsat calcul different du sre ou est ce la date du sre car j ai pratiquement toute ma carriere au sre ?
        Qui va trancher en finalité ?
        l attestation de depart en carriere longue doit etre envoyée à la carsat ou au sre ? afin que les deux caisses se mettent d accord pour une meme date soit le 1 er avril ou le 1 er juillet , ?.
        qu en pensez vous ?
        Merci d avance pour votre reponse.
        Bien cordialement.
        Mary

        Répondre à ce message

        • Le 17 avril à 07:32

          Ce écart est du probablement à du temps partiel effectué dans votre carrière. La Carsat voit vos trimestres en liquidation, différents des trimestres en durée d’assurance.
          Lisez aussi la fiche 42.

          Répondre à ce message

          • Le 18 avril à 12:11

            bonjour Claude,
            merci pour votre reponse rapide.
            je crois que c est un reliquat de services comptabilisés par le SRE soit 90 jours travailles et cotisés à cheval sur deux années mais non comptés par la carsat car ces jours sont comptés à partir du 1er janvier au 21 mai 2000 (1 trimestre + 50 jours travaillés pour le SRE) et du 20 mai au 31 decembre 2001 pour l année suivante 2 trimestres + 40 jours travaillés et cotisés pour le SRE ( conges parental pour 1 an du 21/05/2000 au 20 mai 2001) soit un total de 90 jours de service pour le SRE MAIS hors trimestres civils pour la CARSAT pour ces 90 jours travaillés et cotisés reellement (du 1er avril au 21 mai 2000 et du 21/05/2001 au 30/06/2001)
            j etais à l epoque à temps complet 100%.
            Dans ce cas de figure, qui va me dire si je dois partir le 1 avril ou le 1 juillet en retraite
            et si je fais une demande d’attestation de carriere longue, à quelle date devrais je mettre mon depart souhaité ? la date la plus lointaine ? car il me manquera un trimestre cotisé pour la carsat et non pour le SRE.
            merci beaucoup pour votre travail .
            mary

            Répondre à ce message

            • Le 19 avril à 11:57

              Le reliquat de jours n’est pas vu par l’assurance retraite (Carsat) mais ces jours ne sont pas perdus et seront pris en compte dans votre dernière année de travail par le SRE. La Carsat ne verra vos trimestres réels qu’à ce moment. Donc si votre retraite de fonctionnaire est liquidée assez tôt, ce sera mieux pour vous.

              Répondre à ce message

              • Le 19 avril à 17:05

                Merci claude pour ces precisions.

                ca veut dire que ma demande de retraite devra être faite aupres du sre et liquidée assez tot
                c est à dire si je comprends bien, dossier complet et validé aupres du SRE ou le fameux trimestre reliquat de jours de service sera mon dernier trimestre cotisé pour l année 2026 pour valider mes 172 trimestres cotisés ?
                Ainsi la carsat validera donc mes 172 trimestres comme le SRE ?
                fin 2023 j ai 163 trimestres pour le sre (158 T pour le minimum + le Trimestre reliquat de service+ 4 T avpf) et 162 pour la carsat (sans le reliquat de service).
                fin 2024 4 trimestres cotisés ==> 167 trimestres pour le sre- 166 pour la carsat
                fin 2025 4 trimestres cotisés ==> 171 trimestres pour le sre reste 1T à travailler- 170 pour la carsat reste 2 à faire
                31 mars 2026 1 trimestre travaillé et cotisé soit au total 172 trimestres cotisés et assimiles cotisés au total pour le SRE.
                la carsat validera donc mon depart comme le sre à la meme date alors que pour elle il y aura que 170 trimestres cotisés fin 2025 ? donc 2 autres à travailler pour arriver à 172 trimestres cotisés ?
                Merci beaucoup pour votre retour.

                Répondre à ce message

                • Le 20 avril à 12:23

                  Je vous laisse faire les calculs selon les règles de cette fiche et celles de la 42.
                  Si le SRE vous attribue une retraite anticipée carrière longue, le régime général le fera aussi après.

                  Répondre à ce message

                  • Le 22 avril à 16:59

                    merci Claude pour votre reponse.

                    juste une derniere question :

                    pour la demande de depart en carriere longue au SRE, dois je leur demander une attestation de depart anticipé ou remplir le questionnaire de la carsat (attestation de depart en carriere longue) et l envoyer au SRE afin qu il puisse analyser mon dossier ?
                    merci pour votre travail et toutes vos reponses claires et interessantes.
                    mary

                    Répondre à ce message

                    • Le 23 avril à 09:16

                      Non, vous bénéficiez d’une régime spécial géré par l’employeur et non d’une régime de sécurité sociale indépendant de l’employeur. Donc votre demande de retraite anticipée passe par votre employeur qui transmet au service des retraites de l’Etat (SRE) du ministère des finances après avoir complété votre dossier personnel. le code prévoit un délai de six mois avant la date d’effet. Si le site Ensap vous permet une demande directe, faites les deux.

                      Répondre à ce message

                      • Le 23 avril à 11:52

                        merci claude pour votre reponse.
                        je vais prendre contact avec mon employeur et demander le dossier à completer pour une demande de depart anticipé carriere longue.
                        sur le site ensap , je ne vois pas de possibilité de faire la demande pour une retraite anticipée directement sauf la demande de depart en retraite.
                        merci beaucoup pour tout
                        mary

                        Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 22 avril à 12:25

    bonjour,

    j’ai pris un congé parentale de février 1991 à août 1992, je travaillais pour l éducation nationale en tant qu’agent de service .
    comment savoir si j’ai été affilié à l AVPF.
    merci

    Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 21 avril à 12:26

    Bonjour et merci pour tous vos retours de qualité à nos questions,

    Je vais avoir 60 ans le 22/08 et je peux prendre ma retraite longue carrière dès le 01/09/2024. Mon dossier est créé et j’ai eu la confirmation de cette date par l’assurance retraite (j’ai tous mes trimestres).
    Je souhaiterais quitter mon emploi actuel à compter du 30/06/2024. Mon entreprise ferme 5 semaines vacances estivales de juillet à début août.
    Selon vous, quelles démarches dois-je faire :
    1 : Démission avec préavis de 2mois comme attendu par la loi
    2 : Courrier notifiant, départ volontaire à la retraite.
    J’ai la possibilité de pouvoir assurer financièrement les quelques semaines avant de pouvoir recevoir ma rente retraite.
    Je suis un peu perdu et je souhaite faire les choses correctement.
    merci bien pour votre aide
    EB

    Répondre à ce message

    • Le 21 avril à 22:31

      Vous n’avez pas droit à une indemnité de départ en retraite ? Vois fiche 18. Car il faut démissionner pour un départ en retraite pour y avoir droit.

      Répondre à ce message

      • Le 22 avril à 07:13

        Bonjour Claude,
        Merci déjà pour votre retour.
        Alors dans mon cas et après avoir pris connaissance de la fiche 18, je ne réponds pas aux critères. Je ne travaille dans cette entreprise que depuis 5 années.
        Donc si j’ai bien compris, je peux faire une démission « classique » à la date souhaitée soit au 30/06/2024.
        Cette fin de contrat déclenchera les droits attendus : solde de tous compte, paiement des congés payés dûs.
        Pour ce qui est de l’assurance retraite, les droits ne changent pas car j’ai déjà largement mes 172 trimestres.
        Est-ce juste ?

        Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 21 avril à 18:41

    J’ai fais ma demande de carriere longue au 3 Janvier 2024 pour un départ au 1 octobre 2024 mais toujours aucune réponse

    Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 20 avril à 11:28

    Bonjour. d avril 63.carriere longue avec attestation.j ai eu 164 trimestres travaillé cotisé fin 2021 +4 trimestres au chomage indemnisé en 2022 =168t 2022.
    plus 4 trimestres au chomage en 2023. total 172. ai je droit de demander ma retraite en utilisant la clause de reserve, ? car ayant 168 t avant le 01/09/2023.

    merci pou votre reponse.

    Répondre à ce message

    • Le 20 avril à 16:33

      Oui, vous remplissez les contions de la clause de sauvegarde en ayant 168 trimestres avant juillet 2023. Pourquoi avez vous attendu puisque vous y avez droit, et que vous avez une attestation.

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 17 avril à 19:43

    Bonjour
    Merci à tout les bénévoles pour votre travail remarquable.
    Une question qui va en dérouter plus d’un.
    En 2003 j’ai occupé un travail au Luxembourg toute l’année , ce qui me valide 4 trimestres pour 2003.
    J’ai également travaillé en France dans la sécurité , ce qui m’a validé un trimestre pour 1734€ brut.
    Il me manquait un trimestre pour partir en octobre 2023.
    Ce trimestre supplémentaires de 2003 ne peut pas être pris en compte.
    Je souhaiterais qu’il ne soit pas pris en compte pour le calcul de ma retraite française.
    Ce trimestre me fait perdre 52€ par mois sur le calcul de ma retraite française soit 624€ par an.
    Puis-je le faire retirer de mon relevé de carrière ?
    Merci d’avance
    Cordialement
    Jean-Jacques

    Répondre à ce message

    • Le 18 avril à 04:13

      @Jean-Jacques

      Bonsoir,

      NON.
      Effectivement vous êtes pénalisé si ce trimestre entre dans vos 25 meilleures années de travail en France.

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 17 avril à 14:40

    ATTENTION : CAS SPECIFIQUE RALC + CLAUSE DE SAUVEGARDE.

    Bonjour,
    Je suis né le 15/10/1962. A fin 2021 j’avais 164 trimestres cotisés.
    En 2022, j’ai été inscrit 300 jours au chômage du 01/01/2022 au 27/10/2022, mais uniquement indemnisé 88 jours indemnisés par Pole-Emploi (du 01/01/2022 au 29/03/2022).
    Soit à fin 2022, j’avais (ma logique et après étude) 168 trimestres validés (composés de 164 T cotisés et de 4 T assimilés pour chomage donc réputés cotisés).
    Je n’ai pas travaillé en 2023 et pas de chômage = seulement homme au foyer et vivant sur mes économies personnelles.

    Tardivement, j’ai compris que je pouvais demander ma retraite pour carrière longue. J’ai donc déposé une demande de retraite au 01/12/2023 en demandant à bénéficier de la clause de sauvegarde. Mon calcul : au 01/12/2023, j’ai 164 trimestres cotisés + 4 trimestres assimilés pour chômage donc réputés cotisés pour une RALC.

    Or, on me refuse mon départ. La raison : les 3 trimestres validés en 2022 au titre du chômage NON INDEMNISE NE SONT PAS CONSIDERES COMME DES TRIMESTRES REPUTES COTISES. Donc ma demande est rejetée.

    Question : Pourriez-vous m’aider à retrouver le texte de loi qui confirme ce refus ? Car je n’ai jamais trouvé de texte m’indiquant explicitement que des trimestres de chomage NON INDEMNISE ne seraient pas considérés comme REPUTES COTISES. Autrement dit, je n’ai jamais eu la subtilité entre période indemnisé et période non indemnisée pour la longue carrière.
    Merci beaucoup pour votre réponse et aide,
    Bien cordialement,
    Jean JOYAUX.

    Répondre à ce message

    • Le 18 avril à 04:10

      @ JOYAUX

      Bonsoir,

      Il est bien précisé dans la liste des trimestres réputés cotisés que seul les trimestres de chômage indemnisé dans la limite de 4 pour toute la carrière sont pris en compte dans la durée d’assurance du dispositif carrière longue.La liste des trimestres réputés cotisés est limitative à ceux inscrits sur cette liste.
      Cela exclut donc les trimestres de chômage non indemnisé validés depuis le 1er janvier 1980.Avant le 1er janvier 1980 il n’y avait pas de trimestres de chômage indemnisé ou non indemnisé seulement des trimestres de chômage involontaires constatés qui sont éligibles au dispositif carrière longue.

      Donc vous totalisiez au 31 décembre 2022 168 trimestres validés dont 165 trimestres cotisés ou réputés cotisés. vous validez en 2022 un trimestre de chômage indemnisé réputé cotisé.
      Vous devrez donc (sauf à retravailler un minimum de 2 mois avec une rémunération minimale de 600 heures de smic si vous voulez bénéficier du dispositif carrière longue au 1er janvier 2025) attendre d’avoir atteint l’âge de 62 ans et 6 mois pour partir en retraite.
      Si vous étiez resté inscrit à pole emploi au moins 50 jours en 2023,vous totaliseriez 169 trimestres validés ce qui vous permettrait d’obtenir une retraite à taux plein à compter du 1er mai 2025 date à laquelle vous aurez dépassé l’âge de 62 ans et 6 mois.
      Sans retravailler 1 mois avec une rémunération de 150 heures de smic pour valider le trimestre manquant votre retraite sera décotée et proratisée.(minoration de 1,25% et proratisation au 168/169éme).

      La clause de sauvegarde ne vous concerne pas puisque vous ne totalisiez pas 168 trimestres cotisés ou réputés cotisés au 31 août 2023 et qu’en outre si vous les aviez totalisé,la date de validation aurait été le 31 décembre 2022 ce qui vous aurait permis de partir en retraite au titre du dispositif carrière longue avant l’application de la réforme qui vous ajoute un trimestre supplémentaire.

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 15 avril à 21:22

    Faisant suite à mon précédent message, cela concerne un départ anticipé pour carrière longue
    Merci
    Didier

    Répondre à ce message

    • Le 17 avril à 13:15

      @Jequilou

      Bonjour,

      La validation d’un trimestre SIVP ne vous sera d’aucune utilité pour le dispositif carrière longue puisqu’il n’est pas éligible à la durée d’assurance de celui-ci.

      Répondre à ce message

      • Le 18 avril à 12:07

        Bonjour Si je peux me permettre votre T SIVP, même assimilé peut vous permettre d’accéder au dispositif carriére longue s’il vous en manque 1 avant vos 16-18-20 ou 21 ans MAIS n’etant qu’assimilé il ne sera pas pris en compte dans le nbre de T necessaires selon votre année de naissance ( par ex 171 ). Cdlt Marie

        Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 15 avril à 21:10

    Bonjour,
    Je reviens vers vous concernant la validation d’un trimestre en SIVP.
    En 1986 j’ai effectué un Sivp du 1/11/86 au 30/12/86 (soit 2 mois et pas un trimestre complet). Chaque mois m’étais payé 1228,36 frs. J’ai transmis mes 2 bulletins de salaire à la Carsat qui m’indique que ce trimestre ne peut être validé compte tenu du faible niveau de cotisation.
    Il me semblait que les trimestres assimilés devaient être ajouté à notre carrière pour cette période de stage.
    Au vu de ses infos dois-je relancer la Carsat ou laisser tomber.
    Encore merci pour votre travail
    Cordialement
    Didier

    Répondre à ce message

    • Le 17 avril à 13:12

      @ Jequilou

      Bonjour,

      Effectivement,il ne peut pas être validé comme trimestre cotisé mais il doit être validé comme un trimestre de chômage puisque sa durée est comprise entre 50 et 100 jours.
      Vous devez demander la validation de ce stage SIVP en fournissant à la CARSAT votre attestation de stage.

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 15 avril à 22:02

    MON MARI NE LE 11 SEPTEMBRE 1963 A VALIDE 168 trimestres au 1ER decembre 2023, il lui manque 2 trimestres pour etre à la retraite au 1er juin 2024 car il est carrière longue, mais comme il sort d’une période de chomage de 4 mois a fin fevrier, il perd le bénéfice de la carrière longue lui dit-on - il doit retourner travailler ou alors il ne pourra prétendre d’etre à la retraite à a taux plein en octobre 2026, on lui a répondu

    Répondre à ce message

    • Le 16 avril à 00:15

      @onesime

      Bonsoir,

      Un assuré ayant un minimum de 5 trimestres validés au 31 décembre de l’année de ses 20 ans reste toujours éligible au dispositif carrière longue.
      Il doit juste totaliser 170 trimestres cotisés ou réputés cotisés avant l’âge légal de la retraite soit 62 et 9 mois pour la génération 1963 pour en bénéficier.

      Si votre mari ne totalise pas + de 3 trimestres de chômage indemnisé utiles dans sa carrière, il pourra ajouter un trimestre de chômage indemnisé réputé cotisé en 2024 puisque il totalise entre 50 et 100 jours de chômage indemnisé.Il lui manquerait alors 1 trimestre qu’il pourrait acquérir avec un mois de travail au smic ou 2 mois de travail au smic pour acquérir 2 trimestres.
      Un travail du 1er mai au 30 juin 2024 le ferait partir au 1er juillet 2024.

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 15 avril à 02:13

    Bonjour, pouvez vous m aider svp, mon mari a eu plusieurs période de chômage ds sa carrière, en 1992, il a fait un stage de formation A.F.R. payé par l assedic, en consultant ses bulletins de paie assedic je vois qu il a été soumis à cotisations , ma question est vu qu il a été prélevé à cotisations sociales les 8 mois
    AF.R. cela lui donne t il un ou 2 trimestres ?
    J ai pas saisie dans vos fiches alors si vous pouvez me renseigner merci

    Répondre à ce message

    • Le 15 avril à 08:58

      Pour la retraite de base et les trimestres, il n’y a pas de cotisations. Il a droit à des trimestres pour chômage comme indiqué dans le tableau 2 de la fiche 19, soit 1 trimestre par période de 50 jours, sans dépasser 4 dans l’année civile. Jusque 4 trimestres de chômage dans la carrière peuvent être réputés cotisés.
      Les cotisations ne concernent que la retraite complémentaire Agirc-Arrco.

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 12 avril à 00:53

    Bonsoir p-0 , je pense avoir mal faite ce message donc je recommence, en février une personne au tel m envoie une demande d attestation pour départ anticipé seule façon de savoir sa date de départ, je l ai envoyé et suis en attente pour plusieurs mois car ils ont du retard.ce matin en essayant d avoir des renseignements car 2 agents n ont pas le même avis sur mes trimestres, un agent au tel me demande si j ai envoyé l attestation a mom employeur, non puisque personne m en a informé, elle va m en envoyer une pour que je la remplisse et envoie a mon employeur, ma question en quoi consiste cette attestation en rappelant que je ne connais pas ma date de départ, merci de me répondre c est demoralisant

    Répondre à ce message

    • Le 12 avril à 19:12

      Vous n’avez rien à envoyer à votre employeur ! Les réponses téléphoniques ne sont pas fiables car il y a eu plus de 300 CDD embauchés pour faire face aux trop nombreux appels. Il faut écrire dans son compte retraite.
      Vous avez effectué par écrit une demande d’attestation de droit à la retraite anticipe en février à votre Carsat et vous n’avez pas encore la réponse ?

      Répondre à ce message

      • Le 13 avril à 10:15

        Bonjour et merci, j ai fait ma demande d attestation par voie postale le 14/02, la CARSAT a bien reçu mon courrier, on m avait informé de 4 mois de délai mais a cause de retard faut au moins 6 mois m a dis un agent a un guichet d une permanence. Claude je suis né en 64 et 11 t avant mes 20 ans. En 2022 mon relevé de carrière dis 163 t retenus et 153 t cotise pour le minimum, si j ai bien compris ce que vous expliquer aux personnes sur ce site, pour la carrière anticipé c est les tr cotises pour le minimum donc les 153+8tr de 2023/24+12 tr (armé maladie et chômage) j arrive a 173 puis je partir au 1 janvier 2025 ou mon raisonnement est pas bon, merci pour votre site et votre reponse

        Répondre à ce message

        • Le 13 avril à 10:45

          Votre raisonnement est bon. Mais attention aux trimestres réputés cotisés. Ils sont ajoutés si dans l’année civile vous n’avez pas déjà de trimestres cotisés. Regardez attentivement votre relevé de carrière.

          Répondre à ce message

      • Le 13 avril à 11:30

        Claude je précise en 1982 j’ai 3 trimestres activité général, en 83, 4 tr activité général et en 84, 4 tr armée j’ ai eu du chômage et de la maladie dans ma carriere

        Répondre à ce message

        • Le 13 avril à 12:16

          Oui, je comprends que vous avez eu de la maladie et du chômage dans votre carrière. Mais je vous rappelle que vous ne pouvez pas avoir plus de 4 trimestres par an. Par exemple, si vous avez déjà 4 trimestres cotisés en 1983, vous n’en aurez pas d’autres réputés cotisés. Pareil dans votre carrière, vous ne pouvez pas ajouter automatiquement des trimestres réputés cotisés n’importe quand. Vous ne pouvez en ajouter que l’année où vous étiez au chômage si vous n’aviez pas déjà vos trimestres cotisés.

          Répondre à ce message

          • Le 13 avril à 12:53

            Merci infiniment pour votre réponse Claude mais j ai beau essayer de retourner votre réponse dans ma tête, je dois vous avouer, je n y comprend pas, en 1983 ce sont des trimestres que j ai travaillé, ayant eu dans ma carrière l armée chômage et maladie et qu il me semblait avoir compris que dans une carrière même pour départ anticipé, je pouvais en ajouter 4 d armée, 4 maladie et 4 chômage. Je vous remerci d avoir répondu si vite

            Répondre à ce message

        • Le 14 avril à 01:14

          @ Yannick

          Bonsoir,

          A vous lire pouvez ajouter pour l’éligibilité au dispositif carrière longue :
          1) 4 trimestres armée en 1984 si vous n’avez aucun autre trimestre validé cette année là.
          2) 1 trimestre chômage ou maladie en 1982 si cette année là vous avez eu un total d’au moins 60 jours d’arrêt maladie ou un minimum de 50 jours de chômage indemnisé.
          3) Aucun trimestre en 1983 puisqu’on ne valide qu’un maximum de 4 trimestres par an.

          Donc vous devez regarder votre relevé de carrière et ajouter uniquement les trimestres de chômage indemnisé et les arrêts maladie qui complètent une année ou vous ne validez pas 4 trimestres cotisés.

          Vous ajouterez le nombre trouvé au nombre de trimestres inscrits dans la case trimestres cotisés pour le minimum et vous saurez alors quand vous totaliserez la durée d’assurance demandée par le dispositif carrière longue pour partir en retraite.

          Répondre à ce message

          • Le 14 avril à 11:29

            Bonjour, c’est ok tout est clair.Merci a vous et à ce site qui permet de nous aider a comprendre les règles.

            Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 10 avril à 19:08

    Bonsoir ..j’ai reçu une notification de l agir arco pour un paiement provisoire dans les prochains jours...afin de finaliste mon dossier pour un Paiement complet plus tard..ce que je comprend pas j ai pas eu encore la notification de la carsat c silence radio chez eux .....je précise ma daté d effet était le 01/04/2024, on est le 10 aujourd’hui.....le seul document de chez eux c la finalisation de ma carrière en date du 26/02 ..mentionnant qu une notification me parviendra ..mais rien depuis 7 semaines..est normal ?merci pour votre réponse

    Répondre à ce message

    • Le 10 avril à 21:53

      Si vous avez demandez votre retraite plus de quatre mois avant le 1er avril, votre premier versement est prévu pour le 9 mai. Votre Carsat a encore quelques jours pour vous envoyer la notification.

      Répondre à ce message

      • Le 11 avril à 17:20

        Bonsoir .merci
        Je précise que je suis d alsace...Est ce que l agir arco à besoin de la notification de la carsat pour validé la retraite et faire les virements de la pension..retraite complémentaire cordialement

        Répondre à ce message

        • Le 12 avril à 19:08

          La Carsat Alsace-Moselle est en retard ! Vous êtes certain de remplir les conditions du droit à la retraite anticipée carrière longue ? Vous avez obtenu une attestation précisant que vous y avez doit ? Vous avez bien demandé votre retraite au moins 4 mois avant la date d’effet ?

          Répondre à ce message

          • Le 13 avril à 19:01

            Oui. Oui car le 26 février j ai reçu de la carsat la finalisation de mon relevé de carrière avec une mention me précisant qu une notification et le montant de ma retraite me parviendra prochainement..à ce jour le 13 avril trs pas mais l agir arco à procédé à la liquidation et paiement provisoire le 5 avril. D ou ma question...ma date deffet est le 1 avril 2024..pourquoi c si long ...alors qu on m’a dit que l agir arco attend tjr la notification de la carsat avant toute ouverture de droit ..merci

            Répondre à ce message

            • Le 13 avril à 22:10

              Bien, vous avez la réponse rassurante vous disant que vous y avez droit. L’institution qui gère Agirc-Arrco pour vous a vu votre relevé de carrière. Et comme je suis optimiste, je présume que votre première retraite devant être versée le 9 mai, votre Carsat vous aura notifié votre retraite d’ici là.

              Répondre à ce message

      • Le 12 avril à 17:36

        Merci .mais ma question est pourquoi l agir arco c ok reçu paiement et notif et la carsat rien pas de notification...ce qu on ma dit c que l agir arco ne fait pas de paiement
        ni notification sans celle de la carsat comment ce fait t il ???
        Est normal., ?..la notification de la carsat est très important pour la suite..mer i pour votre réponse

        Répondre à ce message

        • Le 12 avril à 19:05

          Oui, Agirc-Arrco suite la décision de votre Carsat mais pour ne pas vous pénaliser elle liquide d’avance supposant que vous y avez droit. Si votre Carsat refuse votre retraite anticipée, la retraite complémentaire sera annulée et vous devrez la rembourser.

          Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 7 avril à 19:54

    Bonsoir, née décembre 1966 , je dois valider 172 trimestres. J ’ai commence avant 20 ans et valider 5 trimestres. j’ ai 2 enfants et j’ai pris 3 ans de congé parental . PREVISION CARSAT : je serai à la retraite le 1er/01/30 avec un total de 176 Trimestres soit 4 de + J’aurai en décembre 2028 (62 ANS) 172 trimestres (les trimestres comptabilisés pour chaque enfant NE SONT PAS COMPTABILISES (8 Trimestres x 2 enfants = 16 trim). QUESTION : a quel âge au plus tôt puis-je m’arrêter sans perdre ma retraite a taux plein et ne pas subir de décote puisque j’aurai acquis même + de trimestres. merci d’avance

    Répondre à ce message

    • Le 7 avril à 22:14

      Comme indiqué fiche 18, la génération 1966 a droit à la retraite à l’âge légal de 63 ans et 6 mois.
      Pour obtenir le taux plein à cet âge il faut 172 trimestres validés, majoration pour enfants comprise.
      Pour une retraite anticipée à 61 ans, en ayant validé 5 trimestres l’année des 20 ans, vous devez avoir 172 trimestres cotisés et réputés cotisés comme indiqué dans cette fiche. La majoration gratuite pour enfants ne compte pas.
      Je vous laisse calculer la date à laquelle vous aurez les 172 cotisés exigés.

      Répondre à ce message

    • Le 8 avril à 16:56

      @ANNE MARIE desogus

      Bonsoir,

      Vous pourrez uniquement si vous avez perçu l’AVPF ajouter 4 trimestres à vos trimestres cotisés.
      Donc à 61 ans au 1er janvier 2028 vous totaliserez au mieux avec 5 trimestres au 31 décembre 1986 + 164 trimestres au 31 décembre 2027 duquel je déduis soit 8 trimestres,soit 12 trimestres congés parental suivant que vous avez perçu ou non de l’AVPF.Vous totalisez donc soit 157 soit 161 trimestres cotisés ou réputés cotisés éligibles au dispositif carrière longue.Il vous manque soit 11 soit 15 trimestres pour partir en retraite.
      Donc au mieux vous pourriez partir à compter du 1er octobre 2030 donc au delà de l’âge légal de votre génération fixé à 63 ans et 6 mois.
      Bien sûr si vous totalisez des trimestres cotisés la première année et la dernière année de votre congé parental votre âge de prise de retraite sera avancé d’autant de trimestres cotisés ces années là.

      Vous ne subirez aucune décote que vous partiez au titre du dispositif carrière longue ou à compter de l’âge légal de votre génération puisque une retraite prise au titre du dispositif carrière longue est toujours à taux plein et qu’à compter de l’âge légal de la retraite tous les trimestres validés sont pris en compte.(congé parental et majoration enfants).

      Répondre à ce message

      • Le 8 avril à 19:57

        Bonjour suite à vos réponses. Assez complexe à comprendre.
        je vais essayer d’ être plus clair en vous donnant plus d’info :
        fin 2023 j ai 152 Trims retenus et 140 Trims cotisés
        sans souci en prevision
        fin 2024 j’aurai 156 Trims retenus
        fin 2025 j’aurai 160 Trims retenus
        fin 2026 J’aurai 164 Trims retenus et 60 ans
        fin 2027 J’aurai 168 Trims retenus et 61 ans
        fin 2028 J’aurai 172 Trims retenus et 62 ans
        fin 2029 J’aurai 176 Trims retenus et 63 ans
        ma question est ce que je peux m’arrêter de travailler a 62ans puisque j’ai le nombre de trimestres acquis pour ceux né en 1966 car je pense bénéficier des trimestres avec mes 2 enfants malgre e congé parental. merci pour votre réponse

        Répondre à ce message

        • Le 9 avril à 00:40

          @ANNE MARIE desogus

          Bonsoir,

          Vous totalisez au 31 décembre 2023.une durée d’assurance de 152 trimestres validés dont 140 trimestres cotisés et 12 trimestres de congé parental sans perception d’AVPF.
          A 63 ans au 1er janvier 2030 vous totaliserez 164 trimestres cotisés donc une durée insuffisante pour partir au titre du dispositif carrière longue qui sert toujours une retraite à taux plein.
          Par contre vous pourrez partir à compter du 1er juillet 2030 date à laquelle vous aurez dépassé l’âge de 63 ans et 6 mois avec 194 trimestres validés.(166 trimestres cotisés + 12 trimestres de congé parental validés et 16 trimestres de majoration pour 2 enfants).

          Vous pourrez arrêter de travailler si vous le souhaitez à compter de l’atteinte de 172 trimestres validés soit à compter du 1er janvier 2025 mais vous ne percevrez votre retraite à taux plein qu’à compter du 1er juillet 2030 à l’âge légal de la retraite de la génération 1966.
          Autrement dit vous ne pourrez pas partir en retraite avant le 1er juillet 2030.

          Répondre à ce message

          • Le 10 avril à 18:13

            BONJOUR, je vous remercie sincèrement pour votre réponse .
            j’ai par contre un petit souci, sur le site de la carsat sur mon compte personnel je lis mot pour mot : comprendre mes droits
            152 trimestres enregistrées depuis de début de la carrière
            24 trimestres nécessaires pour partir a 63 ans
            2 trimestres manquants pour partir à taux plein en juillet 2030

            Apres je peux lire
            en partant a 63 ans au 1er janvier a l’âge de la carrière longue, vous avez validé le nombre de trimestres nécessaires
            ect...
            CELA SIGNIFIE QUOI ? ce n’est pas la même conclusion que vous.
            DESOLEE DE VOUS EMBETER : merci d’avance anne marie

            Répondre à ce message

            • Le 10 avril à 23:29

              @ ANNE MARIE desogus

              Bonsoir,

              Il y a déjà un souci puisque la durée d’assurance pour la génération 1966 est de 172 trimestres et non pas de 176 trimestres comme vous l’indique la CARSAT.( 152+24).
              A 63 ans vous ne totaliserez pas un nombre de trimestres cotisés suffisants pour partir au titre du dispositif carrière longue mais par contre vous pouvez arrêter de travailler puisqu’à cette date vous totaliserez + de 172 trimestres validés.
              Au 1er juillet 2030 vous pourrez partir sans difficulté avec une retraite à taux plein puisque vous totalisez hors majoration enfants 176 trimestres validés pour 172 demandés à votre génération à l’âge légal de la retraite.

              Répondre à ce message

              • Le 11 avril à 20:40

                Bonsoir, je viens de prendre connaissance de votre sms. GRAND MERCI, pour votre aide. vous m’avez apporté les infos nécessaires pur ma future retraite. Je vous souhaite une bonne continuation dans votre aide. MERCI MERCI.
                ANNE MARIE

                Répondre à ce message