H. Retraites de Réversion


62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco


Les règles dans les régimes complémentaires sont très différentes de celles des régimes de base de sécurité sociale. Il n'y a pas de conditions de ressources, mais il ne faut pas être remarié. Le taux de la réversion est de 60 %.

Mises à jour :
- suite à une question : le remariage avec le même conjoint n’exclut pas de la réversion (ajout dans encadré et point 3) ;
- ajout formulaire de demande de réversion (27 juillet 2018)
- suite à la création du régime unifié Agirc-Arrco (19/1/19).
Attention !

Remariage

Le remariage exclut toujours le droit à la pension de réversion ou supprime le bénéfice d’un droit déjà accordé sauf s’il s’agit d’un remariage avec le même ex-conjoint. Elle n’est pas rétablie lorsque l’intéressé divorce de son nouveau conjoint, ni si celui-ci décède.

1. Principes de la réversion

Mariage. Le conjoint survivant appelé à bénéficier de la pension de réversion doit avoir été marié (pas de condition de durée du mariage) avec le conjoint décédé.
Le concubinage ou la conclusion d’un pacte civil de solidarité (Pacs) avec le retraité ou le cotisant décédé ne permettent pas de percevoir une pension de réversion. Toutefois, en cas de mariage entre personnes de même sexe, dès lors que les conditions sont remplies (âge, liquidation de la retraite de base…), le droit aux pensions de réversion Agirc-Arrco est ouvert depuis juin 2013.

Âge. Le droit est ouvert lorsque le survivant atteint l’âge de 55 ans. Toutefois, avant 60 ans, l’Agirc applique une minoration pour tout décès survenu jusqu’au 31 décembre 2018 (voir point 2).

Invalide. Le droit est ouvert dès le décès, si le survivant est invalide ou le devient au sens de la sécurité sociale. Avant 55 ans, la réversion s’arrête si l’invalidité cesse.

Deux enfants à charge. Le droit est ouvert sans condition d’âge si le survivant a au moins deux enfants à charge âgés de moins de 25 ans. Un enfant invalide est considéré à charge quel que soit son âge, mais son état d’invalidité doit avoir été constaté avant son 21e anniversaire. Le versement n’est pas limité dans le temps. La pension de réversion continuera d’être versée lorsque les enfants ne seront plus à charge. En revanche, s’il cesse d’être invalide, le versement de la pension est interrompu. Il reprendra lorsque l’intéressé remplira la condition d’âge.

Mensuel. Depuis janvier 2014, les pensions de réversion Agirc-Arrco sont versées d’avance et au début de chaque mois. Toutefois, si le compte bancaire est domicilié hors de France, la pension de réversion sera versée trimestriellement.

Point de départ. Le point de départ de la pension de réversion est fixé au premier jour du mois qui suit le décès. Lorsque les conditions ne sont pas remplies à la date du décès, la pension de réversion prend effet au premier jour du mois civil qui suit la date à laquelle les conditions sont remplies. En cas de demande tardive après l’ouverture du droit à la réversion, le rappel portera sur douze mois maximum.

Protection sociale. La caisse de retraite prélève les cotisations pour la protection sociale comme pour tout autre retraité : CSG (santé), CRDS (dette sociale), Casa (autonomie). Toutefois, les ménages fiscaux modestes peuvent en être exonérés (voir fiche 28).

Bon à savoir

Versement sur un compte hors de France

Une demande auprès des caisses peut être faite pour bénéficier d’un versement mensuel et non trimestriel. Cependant, la demande rend la décision définitive.

2. Montant de la réversion

La pension de réversion est égale à 60 % du montant de la pension qui était servie (ou aurait été servie) au conjoint décédé.

En cas de remariage, la pension est supprimée de façon définitive et il n’y a aucun report sur les autres pensions s’il y a plusieurs ex-conjoints.

Le droit à la réversion est toujours acquis, sans aucune condition de ressources. Il se cumule sans aucune limitation avec les éventuels droits propres du survivant.

On ne tient pas compte des coefficients d’anticipation ou d’ajournement. Toutefois, le nombre de points attribués au conjoint survivant ne peut dépasser celui inscrit au compte du participant décédé, compte tenu éventuellement du coefficient d’anticipation appliqué aux droits lors de la liquidation de la retraite de ce dernier.

Pour tout décès avant le 31 décembre 2018, la liquidation à l’Agirc du droit de réversion entre 55 et 60 ans entraîne une minoration du taux de 60 %, selon un barème allant de 52% à 55 ans à 58,4% à 59 ans.

3. Droits partagés si ex-conjoints divorcés

Depuis janvier 2019, plusieurs situations peuvent se présenter :
- Le décédé laisse un conjoint survivant ayant seul le droit à une réversion, les autres ex-conjoints étant remariés ou décédés : il a droit à l’intégralité de la réversion.
- Le décédé laisse un conjoint survivant et un ou plusieurs ex-conjoints non remariés : le survivant perçoit, comme les ex-conjoints, une réversion calculée au prorata de la durée respective de chaque mariage par rapport à la durée totale des mariages.
- Le décédé laisse uniquement un ex-conjoint non remarié dont il avait divorcé : la réversion est alors calculée au prorata de la durée du mariage par rapport à la durée d’assurance totale du décédé, limitée à 172 trimestres. Si la durée du mariage est supérieure à la durée d’assurance, l’ex-conjoint divorcé non remarié perçoit l’intégralité de la réversion.
- Le décédé laisse plusieurs ex-conjoints non remariés et pas de veuf ou veuve : chacun d’eux a droit à une pension calculée en tenant compte du rapport entre la durée de chaque mariage et la durée d’assurance (voir tableau 2). Toutefois, si la durée globale des mariages est supérieure à la durée d’assurance, la réversion est partagée entre les ex-conjoints divorcés au prorata de la durée respective de chaque mariage rapportée à la totalité des mariages.

Pour les décès intervenus avant juillet 1996, les conditions d’attribution des droits de réversion sont différentes. Consultez votre caisse de retraite.

Premier exemple. Huguette décède le 10 février. Son ex-conjoint a été marié avec elle 132 mois. Il ne s’est pas remarié. La durée d’assurance d’Huguette est de 170 trimestres, limités à 166 par exemple, soit 498 mois. Huguette a obtenu 6 050 points Arrco. La réversion de l’ex-conjoint est calculée sur la base de : 6 050 x 60 % x (132 / 498) = 962,16 points Arrco.

Deuxième exemple. Joël laisse à son décès, le 26 novembre, une conjointe survivante et une ex-conjointe. L’ex-conjointe a été mariée avec lui 150 mois. Elle ne s’est pas remariée. La conjointe survivante a été mariée avec Joël 135 mois. La durée globale des mariages est donc de : 150 + 135 = 285 mois. Joël, titulaire de 3 580 points Arrco, était retraité. La veuve et l’ex-conjointe ont plus de 55 ans. La réversion de la veuve est donc égale à : 3 580 x 60 % x 135 / 285 = 1 017,47 points. L’allocation de l’ex-conjointe est égale à : 3 580 x 60 % x 150 / 285 = 1 130,53 points.

Attention !

Partage et décès

Si l’un des bénéficiaires du partage vient à décéder, ce décès entraîne l’extinction du droit sans report au profit de l’autre ou des autres bénéficiaires du partage.

Tableau. Partage des droits de réversion

Tableau récapitulatif des droits en cas d’ex-conjoints divorcés.

Conjoint survivant unique (absence d’ex-conjoint divorcé non remarié) La réversion est calculée sur la totalité de la carrière du participant décédé.
Ex-conjoint divorcé non remarié unique (sans conjoint survivant) Application du prorata : durée du mariage/durée d’assurance plafonnée
Plusieurs ex-conjoints divorcés non remariés (sans conjoint survivant) Application du prorata : durée du mariage/durée d’assurance plafonnée (si la durée totale des mariages est inférieure à la durée d’assurance plafonnée).
Application du prorata : durée du mariage/durée totale des mariages (si la durée totale des mariages est supérieure ou égale à la durée d’assurance plafonnée).
Coexistence d’un conjoint survivant et d’un ou plusieurs ex-conjoints divorcés non remariés Règle générale : application du prorata durée du mariage/durée totale des mariages
Cas particulier : si divorce avant juillet 1980 et remariage avant le 13 janvier 1998 :
- conjoint survivant : réversion calculée sur la totalité de la carrière du décédé
- ex-conjoint : application du prorata durée du mariage/durée totale des mariages.

4. Droits des orphelins de leurs deux parents

Si leurs parents ont été salariés, les orphelins de père ET de mère ont droit à la réversion.
Ils doivent être âgés de moins de 21 ans à la date du décès du dernier parent ou de moins de 25 ans s’ils étaient à la charge du dernier parent au moment du décès. Les orphelins reconnus invalides avant l’âge de 21 ans bénéficient de l’allocation de réversion quel que soit leur âge au moment du décès du dernier parent.

L’allocation de réversion est attribuée à chaque orphelin qui remplit les conditions. L’orphelin peut bénéficier, au titre de chaque parent, d’une allocation. Son montant est égal pour chaque orphelin à 50 % des droits à partir de janvier 2019 (avant c’est 50% Arrco et 30% Agirc). Et ce, quel que soit le nombre d’orphelins.
Le point de départ peut être fixé au premier jour du mois ou du trimestre civil suivant le décès du dernier des parents. Cette allocation de réversion est supprimée lorsque l’orphelin, non invalide, atteint 21 ou s’il est à charge, 25 ans.

Bon à savoir

Demandeur pour un orphelin

La demande d’allocation d’orphelin doit être faite par le bénéficiaire ou par toute personne ayant sa charge légale, soit auprès de la dernière institution de retraite de chaque parent, soit auprès du centre d’information et de coordination de l’action sociale (Cicas) du département de résidence.

5. Démarches à effectuer

Pour bénéficier des pensions de réversion Agirc-Arrco, il faut en faire la demande.
Une seule demande suffit. Si ce dernier était retraité, adressez la demande à chaque caisse qui verse une retraite. S’il était encore en activité, il suffit de s’adresser à sa dernière caisse de retraite complémentaire.

Document utile

Pour information le formulaire de demande de la pension de réversion à remettre dans un Cicas, fichier PDF à télécharger :

Agirc-Arrco Demande réversion

Poser une question

1033 messages
modération a priori

La réponse à votre question sera apportée par un militant retraité bénévole... Merci de lire la fiche avant de poser une question...

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

  • 62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco Le 17 septembre à 19:54

    bonjour, ma mère vie en Algérie,mon père est décédé en 1980,et on a perdu son numéro de SC ? aujourd’hui maman a obtenu sa pension de réversion sans les années perdu c’est une loi, ma question est ce qu’elle a le droit d’une pension de réversion complémentaire au prés de agirc-acrro. merci

    Répondre à ce message

  • 62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco Le 8 septembre à 23:49

    Je suis une femme je touche une pension de révertion je reside au maroc il me faut une adresse postale pour envoyer le certificat de vie

    Répondre à ce message

  • 62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco Le 25 août à 22:15

    Bonjour,
    Je suis PACSE depuis novembre 2012 avec ma compagne.
    Son ex-mari né le 01/09/1956 est décédé le 6 mars 2019.
    Elle s’apprête à déposer une demande de réversion à ARGIC-ARRCO. Son ex-mari n’avait pas fait liquider sa retraite civile car il était par ailleurs retraité militaire depuis 1984 au regard de ses 15 ans de service militaire
    Elle a été mariée avec lui 300 mois, il a 2500 points ARRCO acquis après sa retraite militaire. Il a cotisé environ 90 trimestres.
    Il n’y a pas d’autres ayants droit
    Pouvez-vous me donner une estimation du montant de la réversion qui lui sera servie. avec la formule de calcul que vous allez utiliser.
    Par avance, merci
    Cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 25 août à 23:41

      Les règles de la réversion Agirc-Arrco sont décrites dans cette fiche, merci de la lire. Lisez aussi la fiche 64.

      Répondre à ce message

      • Le 26 août à 12:48

        Merci pour votre réponse
        Ce qui m’étonne et c’est la raison pour laquelle je vous ai interrogé c’est que selon la formule (2500 x 60 % x (300 / 90) elle obtient le taux plein car la durée du mariage est supérieure a la durée de cotisation. Or plus la durée de cotisation est longue moins la pension est élevé pour un même nombre de points.
        Pouvez-vous svp me confirmer que mon calcul est bon.
        Merci beaucoup
        Jp

        Répondre à ce message

        • Le 26 août à 15:29

          Le point 3 de la fiche vous explique les différentes situations possibles, vous ne dites pas à laquelle votre compagne correspond.

          Répondre à ce message

          • Le 26 août à 15:47

            Elle correspond a ce point
            Le décédé laisse uniquement un ex-conjoint non remarié dont il avait divorcé : la réversion est alors calculée au prorata de la durée du mariage par rapport à la durée d’assurance totale du décédé, limitée à 172 trimestres. Si la durée du mariage est supérieure à la durée d’assurance, l’ex-conjoint divorcé non remarié perçoit l’intégralité de la réversion.

            Merci de me dire, si c’est possible, si mon calcul est bon

            Cordialement
            Jp

            Répondre à ce message

            • Le 9 septembre à 00:30

              @ Surville

              Bonsoir,

              Merci de me dire, si c’est possible, si mon calcul est bon

              OUI le calcul est bon. Par contre la durée d’assurance prise en compte est celle de la génération de la personne décédée.Dans votre cas la réversion sera proratisée entre la durée du mariage (25 ans) et la durée d’assurance pour la génération 1956 au moins 166 trimestres).

              Répondre à ce message

  • 62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco Le 3 septembre à 21:20

    Bonjour,
    J’ai demandé la réversion de la retraite complémentaire agirc arrco de mon ex-conjoint décédé en 2019, il a eu 3 enfants. Il n’avait pas encore finalisé la liquidation de sa retraite. Elle m’a bien été accordée par contre, dans la rubrique majoration pour enfants nés ou élevés il y a un montant annuel de 0.05euros pour une réversion de 2140 euros annuel. J’ai téléphoné à Klésia qui m’a répondu qu’il fallait que ce soient nos 3 enfants communs or, nous n’avons qu’un enfant ensemble. En lisant les guides salariés n°8 et 9 de l’agirc arrco ce n’est pas l’interprétation que j’en fais.Je souhaiterais avoir votre avis.
    Bien cordialement,

    Répondre à ce message

    • Le 3 septembre à 22:50

      Le droit sur ce sujet est expliqué vers la fin de la fiche 36 : point 4 et tableau 3.
      Selon la réglementation Agirc-Arrco, « les majorations pour enfants nés ou élevés applicables aux droits du participant décédé sont réversibles au taux de 100 %. En cas de réversion, ces majorations sont attribuées pour les enfants du participant décédé même s’ils n’ont aucun lien de parenté avec l’ayant droit. Les majorations sont calculées sur les droits de base du participant décédé, sans tenir compte d’un éventuel coefficient d’anticipation dont les droits directs ont pu être affectés. »

      Répondre à ce message

  • 62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco Le 26 août à 19:30

    Bonjour,

    mon ex mari est décédé en novembre 2015, nous avons été marié 21 ans. Je touche donc une partie de sa retraite de base.
    je me suis remariee en 2004 et divorcee en 2009.
    si j ai compris je n ai pas droit a la retraite complementaire agirc arrco. Il y a remariage meme si au deces de mon premier mari j étais divorcee depuis 6 ans.
    il n y a pas d autres bébéficiaires. Cordialement.

    Répondre à ce message

    • Le 26 août à 19:41

      Oui, le remariage supprime ce droit.

      Répondre à ce message

    • Le 30 août à 12:02

      @ badi

      Bonjour,

      je me suis remariee en 2004 et divorcee en 2009.

      Vous pourrez donc bénéficier au prorata des années de mariage d’une réversion de votre second mari si celui-ci décède avant vous et cotisait au régime ARCCO-AGIRC.

      Répondre à ce message

  • 62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco Le 23 août à 18:37

    veuve ayant moins de 55 ans mais en activité ,j’ai 2 enfants encore a charge une fille de 22 ans étudiante et un garçon de 19 ans sans emploi et sans indemnisation des assedics .puis je pretendre a la reversion de la complaimentaire ARRCO
    D’avance merci

    Répondre à ce message

  • 62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco Le 16 août à 09:41

    Divorcée non remariée j’ai droit à la pension de réversion durant les 10 années de mon mariage avec mon ex époux, si je n’en fais pas la demande son épouse actuelle touchera t elle celle-ci en totalité ? ou sera t elle en proportion des années avec lui ? ..

    Répondre à ce message

  • 62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco Le 10 août à 17:22

    Veuve depuis 1999 je perçois la réversion de la complémentaire
    Si je me pacse, ai je toujours le droit à cette réversion ?
    Je n ai plus d enfants à charge
    Merci de votre retour
    Bien cordialement
    Patricia DUPRÉ

    Répondre à ce message

    • Le 10 août à 22:12

      Comme indiqué seul le remariage supprime la réversion Agirc-Arrco.
      Toutefois, pour la réversion de base, vous conservez le droit mais les revenus du couple sont pis en compte comme expliqué fiche 61.

      Répondre à ce message

  • 62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco Le 30 juillet à 10:03

    le 18 mars 2020 j’ai envoyé à GROUPE HUMANIS TSA 80010 A ORLEANS une demande de changement de banque pour le virement de ma retraite, ce n’est toujours pas effectif Merci de me tenir infomé, impossible de trouver un N° de tel pour me renseigner
    Cordialement

    Répondre à ce message

  • 62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco Le 28 juillet à 12:27

    Mon étant décédé la mère à t elle droit à la complémentaire

    Répondre à ce message

  • 62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco Le 23 juillet à 10:01

    Bonjour, je suis bénéficiaire d’une réversion complémentaire Agirc-Arrco depuis 11 ans (mon mari travaillait dans le privé). Je viens d’avoir 55 ans, donc je peux prétendre à la réversion de la caisse de retraite : les revenus de la réversion complémentaire sont-ils à déclarer dans les ressources pour la demande de réversion de la caisse retraite ou pas, car sur internet un coup c’est oui un coup c’est non, et la caisse de retraite ne répond ni à mes messages, ni au téléphone.
    Merci par avance.
    Cordialement.

    Répondre à ce message

  • 62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco Le 4 juillet à 00:31

    Réponse au message du 3 juillet, 17:09, par Justine
    Les messages avec lien externe sont supprimés. Je vous répond sous votre message.
    Bonjour,
    Vous écrivez, en cas de plusieurs ex-conjoints non remariés :
    "Application du prorata : durée du mariage/durée d’assurance plafonnée (si la durée totale des mariages est inférieure à la durée d’assurance plafonnée)."
    Mais malheureusement, il est précisé en page 22 du guide Agirc-Arrco que le calcul se base sur le prorata durée du mariage/durée total du mariage même dans le cas où la durée totale des mariages est inférieure à la durée d’assurance plafonnée :
    Ou alors j’ai mal compris quelque chose ?
    Merci pour vos éclaircissements.

    Le tableau dans cette fiche reprend les différentes possibiliés, conformément à la réglementation en vigueur.

    Répondre à ce message

    • Le 13 juillet à 10:41

      @Justine

      Bonjour,

      Il y a une erreur dans le guide.concernant ’’la durée totale des mariages est inférieure à la durée d’assurance plafonnée’’ :

      La réglementation : VIII Conditions d’ouverture des droits AGIEC-ARCCO 2016 toujours applicable et consultable sur Internet.

      VIII.4.7.1.3 Pluralité d’ex-conjoints divorcés non remariés (sans conjoint survivant)

      En l’absence de conjoint survivant, chaque ex-conjoint divorcé non remarié a droit à une allocation de réversion calculée selon les dispositions précisées ci-dessus, sous réserve que la durée totale des mariages soit inférieure à la durée d’assurance du participant. Cette durée d’assurance doit être limitée comme indiqué ci-dessus.

      Si la durée globale des mariages du participant est égale ou supérieure à sa durée d’assurance (limitée comme indiqué ci-dessus), les droits de réversion sont partagés entre les ex-conjoints au prorata de la durée respective des mariages, sans qu’il soit tenu compte de la durée d’assurance du participant.
       :

      Répondre à ce message

  • 62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco Le 2 juillet à 08:24

    bonjour,
    Je me suis mariée avec un homme divorcé dont l’ex conjointe était décédée. Après 14 ans j’ai divorcé. Est ce que la pension de reversion sera partagée au prorata même si 1ère exconjointe décédée avant notre mariage et divorcée avant cotisation.
    Merci pour l attention que vous accordez a cette question.
    Bien cordialement.

    Répondre à ce message

    • Le 5 juillet à 19:33

      @ Rita

      Bonjour,

      Après 14 ans j’ai divorcé.

      Vous êtes divorcée non remariée. Votre situation correspond au point 2 de cette fiche.Ex conjoint divorcé unique.La pennsion de réversion sera donc proratisée en fonction de la durée du mariage.

      Répondre à ce message

  • 62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco Le 4 juillet à 14:27

    Bonjour,
    Vous écrivez pour le calcul de la pension en cas de plusieurs ex-conjoints non remariés : "Application du prorata : durée du mariage/durée d’assurance plafonnée (si la durée totale des mariages est inférieure à la durée d’assurance plafonnée)."
    Or malheureusement je comprends le contraire dans le guide Agirc-Arrco en page 22 :
    adresse web : 3w + agirc-arrco.fr/fileadmin/agircarrco/documents/notices/pensions_reversion.pdf
    Il semble que le prorata soit durée du mariage/durée totale des mariages même si la durée totale des mariages est inférieure à la durée d’assurance plafonnée.
    Pourriez-vous svp m’éclairer sur ce point ?
    Merci pour votre temps et votre retour

    Répondre à ce message

  • 62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco Le 24 juin à 17:11

    bonsoir le cas ou elles y’a deux épouses encore vivant non divorcés partagons la pension de révérsion ARRCO par moitié mémé la premiére et plus grande que la deuxiéme la premiére réside on france la deuxiéme au maroc . J’aimerais savoir est ce que dans le cas ou la pension de révérsion ARRCO réparti par moitié sera la mémé choses pour la pension de révérsion CNAV ou les régles sont différentes et merci

    Répondre à ce message

  • 62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco Le 24 juin à 10:49

    Bonjour deux épouses partagons une pension de révérsion ARRCO au taux de 60% si une épouse décéde l’autre a le droit de la révalorisation de sa part ou la répartition pour cette caisse est définitif CORDIALEMENT

    Répondre à ce message

  • 62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco Le 22 juin à 13:26

    Bonjour,

    Nous sommes deux ex épouses a nous partager la reversion, notre ex-conjoint ne s’est pas remarié après le 2ème divorce et a été encore en activité 4ans avant de prendre sa retraite à 60 ans.
    J’ai lu que c’était proportionnel à la durée des deux unions. Mais la caisse considère la durée ou il était non remarié comme si c’était une 3è épouse. Il totalise la durée des deux unions plus la durée de 4 ans jusqu’à la retraite, peut être jusqu’à la date de son décès.
    Es ce que la reversion c’est proportionnel a la durée de chaque union ?
    Es ce que le fait de rajouter une 3è union, puisqu’il ne s’était pas remarié est normal ?

    Sa durée d’assurance est de 163 trimestres, il a été 9 ans, non salarié et a cotisé en tant qu’indépendant à la caisse de base, ce qui amène à 36 trimestres en moins sur la caisse Arrco non cotisé,soit au total 127 trimestres. ( es ce que l’apprentissage de 3ans donnent des points) ?
    La durée de la reversion doit être au prorata des trimestres cotisés en tenant compte de la totalité des deux unions ?

    NOMBRE DE POINTS SALARIE x 60% X DUREE DE CHAQUE UNION / DUREE ASSURANCE COTISE / DUREE TOTALE DES 2 UNIONS= nombre de points de reversion de chaque union( sans majoration des enfants).

    Vous remerciant par avance

    Répondre à ce message

    • Le 22 juin à 14:30

      Les différentes possibilités sont indiquées au point 3 de cette fiche. Vous semblez concernée par le quatrième alinéa. C’est la règle dans ce régime de retraite que vous semblez avoir comprise.
      La retraite de réversion reste une mesure de solidarité envers le survivant d’un couple marié.
      La retraite de base a d’autres règles comme expliqué fiche 61.

      Répondre à ce message

      • Le 23 juin à 15:10

        « Bonjour »
        Vous m’informez de me reporter a votre tableau au point 3, sur l’alinea 4.
        Ex : application du prorata du mariage / durée totale des mariages.,

        Vous n’indiquez pas si l’ex-conjoint ne s’est pas remarié pendant la durée ou il a cotisé sans être remarié, mais en étant célibataire, que cette période est considérée comme une 3ème union.
        Ex : Durée 1ère union + Durée 2èm union + Durée Célibat (3è union)= Durée total des unions ?

        Le célibat ne fait pas parti d’une 3ème union OU on totalise avec les autres unions ? Ou je ne comprend pas ce qui est indiqué !

        Les cotisations d’un assuré qui ont été cotisées pendant de plus de 40 ans peut prétendre a une retraite. Si cet assuré qui a été marié laisse un conjoint survivant ou un ex conjoint survivant, je ne comprend pas le terme de solidarité !
        La solidarité c’est quelqu’un qui n’a jamais pu cotisé et qui peut prétendre a une allocation sans avoir cotisé. Ce sont deux cas de figures différent.

        Je vous remercie pour réponse pour la période de célibat qui est considéré comme une union.

        Répondre à ce message

        • Le 23 juin à 22:17

          Merci de lire ce qui est écrit :
          Si la durée totale des mariages est inférieure à la durée d’assurance plafonnée : Application du prorata : durée du mariage/durée d’assurance plafonnée
          Si la durée totale des mariages est supérieure ou égale à la durée d’assurance plafonnée : Application du prorata : durée du mariage/durée totale des mariages

          Répondre à ce message

  • 62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco Le 16 juin à 06:51

    Bonjour , j’ai fais une demande de réversion a ma mutuel Malakoof humaniste suite au décès de mon époux
    Une 1ère le 19 février 10 jours après. Tous les papiers on été envoyés en recommandé et j’ai bien reçu l’accusé de réception. Après maintes
    Coups de téléphone , au mois de mai ils m’ont dit qu’ils avaient perdu mon dossier donc re documents mais cette fois ci en mail ( problèmes de courrier )
    Car j’ habite à la Réunion.. la poste a de gros problèmes depuis le covid
    Le problème c’est qu’ ils refusent de me dire si ils on bien reçu mes mails ,et que je dois attendre qu’ils ouvrent mon dossier ( bien sur si les mails sont bien arrivés)
    Mon dossier sera éventuellement vu mais là il traitent le mois de mars .
    Comment faire pour au moins savoir si mes documents sont bien arrivés à destination car si ils me redemandent des docs dans trois mois et qu’ils remettent trois mois voir plus
    Pour les étudier, je ne suis pas prête de toucher cette réversion .
    Tous les mois je tourne à mois 500 euros sur mon compte bancaire
    En bref comment faire pour accélérer les démarches.

    Aidez moi !! Cordialement
    Brigitte collas tel : 0692938127 .

    Répondre à ce message

    • Le 16 juin à 18:32

      Avez-vous interrogé la Caisse Réunionnaise de Retraite Agirc-Arrco (CRR Agirc-Arrco) ? Un opérateur peut peut-être voir ce qui se passe pour vous.

      Répondre à ce message

    • Le 23 juin à 00:52

      @ Brigitte Collas

      Bonjour,

      Faites part de votre souci à l’adresse mail ci-dessous.
      medias.sociaux@malakoffhumanis.com

      Répondre à ce message

  • 62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco Le 16 juin à 19:03

    Bonjour. Mariée pendant 20 ans à mon mari décédé en 2017 ( retraité depuis 2006). Sa première épouse est décédée en 2008.
    Est il normal que la pension de réversion complémentaire soit partagée ? En sera-t-il de même pour la réversion sécu ?
    merci pour votre réponse.

    Répondre à ce message

    • Le 23 juin à 00:47

      @ Katy

      Bonsoir,

      Mariée pendant 20 ans à mon mari décédé en 2017 ( retraité depuis 2006). Sa première épouse est décédée en 2008.
      Est il normal que la pension de réversion complémentaire soit partagée ?

      NON,mais il vous fournir un acte de décès ou un acte de naissance sur lequel est reporté le décès de la 1ére épouse de votre mari puisque celui est antérieur au décès de votre mari.

      En sera-t-il de même pour la réversion sécu ?

      NON puisque vous êtes la seule survivante à la date de décés de votre mari.

      Répondre à ce message

  • 62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco Le 20 juin à 17:43

    on est deux épouses on partagons une pension de révérsion ARRCO de notre mari décédé la caisse a partagée cette pension par moitié 249.26 pour chaqu’un mémé la premier est plus grande que moi elle a 69 ans moi 45 j’ai deux enfants étudians de 12/16 Ans NOTRE MARI IL AVAIT UN RETRAITE TRIMESTRIELLE DE 834.22 Euros NET. pour la pension de révérsion CARSAT j’ai pas encore l’age requis de 55 ans alors je bénéfice pas de cette prestation ma question c est ce que on ce moment la la premiére a le droit de bénéficier que a sa part ou a le droit de bénéficier a la tolalitée du montant de la pension de révérsion CARSAT et est ce que je peux renseignée sur le montant de ma part a partir de 55 ans CORDIALEMENT

    Répondre à ce message

    • Le 20 juin à 18:03

      La réversion est partagée en fonction de la durée de mariage sauf cas particulier comme la polygamie, c’est la convention entre les deux pays qui fixe la règle.
      La réversion de l’assurance retraite (Carsat, CNAV...) est attribuée à partir de 55 ans, mais personne n’en bénéficie avant, comme expliqué fiche 61.

      Répondre à ce message

  • 62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco Le 18 juin à 17:01

    Je vie actuellement au Maroc, et Je reçois ma pension complémentaire de retraite de Pro Btp (agirc-arrco), et je voie des prélevements assurance maladie COTAM, et COTAM ETRANGER. Je suis malade depuis des mois, maladie chronique, et autre, et je vais meme faire une opération, dans les prochains mois, et les médicaments, les analyses, les médecins...m’ont coutés chère, et je voulais profiter de mon assurance maladie, et j’ai consulté la cnss au Maroc, qui ont une convention avec la France, et ils m’ont dit qu’ils vont demander un formulaire d’ouverture de droit, et maintenant, celà fait plus que 2 mois, et plus, et à chaque fois, ils me disent, que ce n’est pas encore arrivé. Je ne sais pas quoi faire, vous contacter, contacter la cnav,...Merci de votre aide. Si vous avez besoin de mes coordonnés, répondez moi par email, s’il vous plait. Merci encore

    Répondre à ce message

    • Le 18 juin à 21:21

      Cette cotisation maladie vous donne droit à une une prise en charge de vos soins en France, lors d’un séjour temporaire. Mais il faut vous inscrire avant au Centre national des retraités de France à l’étranger (Cnarefe).

      Répondre à ce message

  • 62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco Le 16 juin à 15:46

    Bjr
    Conjoint deces 16 avril 2020
    1 mariage 1970 divorcé 1977
    2 enfants NON CADRE

    2 mariage 1997 veuve le 16 avril 2020
    2 enfants CADRE

    Pour la réversion CADRE
    Le premier mariage bénéficie de cette réversion alors qu’il n cotisait pas a cette époque

    Cordialement

    Répondre à ce message

  • 62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco Le 11 juin à 22:29

    Bonjour,
    J’ai fait une demande de reversion complémentaire un an après le décès de mon ex-conjoint qui est décédé à 65 ans.Il a pris sa retraite à 60 ans puisqu’il avait les trimestres requis pour la prendre à cette âge là. Son parcours professionnel a fait qu’il a commencé à 16 ans l’apprentissage, a été salarié, indépendant puis à nouveau salarié.
    Il a été marié 2 fois et divorcé 2 fois. Les 2 ex- conjointes sont non remariées.
    Lors de mon mariage, il a été salarié mais aussi a été à son compte en étant indépendant. Es-ce que le fait qu’il était à son compte en indépendant va me pénaliser plus pour le calcul de la reversion complémentaire ?
    Mon divorce a été demandé en mai 1980 et a été prononcé par le Tribunal en septembre 1986. Doit-on considérer la date de prononciation du divorce par le Tribunal ou la date de demande du divorce ?
    Dans ma situation doit-on malgré tout, pour le calcul de la reversion complémentaire prendre en considération le total de chaque mariage.
    Exemple :
    1er mariage = 132 mois
    2e mariage = 228 mois

    Total unions= 360 mois

    Nombre points Arrco du défunt X 60%X 132
    ----------------------------------------------------= Nombre Points Arrco pour une reversion. ?
    360
    Je vous pose toutes ces questions pour comprendre leurs mode de calculs ! Ils viennent d’évaluer la reversion a une somme versé en une seule fois !
    Doivent-ils me donner leur mode de calcul en m’informant de la retraite qu’avait mon ex-conjoint ? Je n’ai pas vu que vous mentionnez pour les enfants. Il a eu 3 enfants (1 avec le 1er mariage et 2 avec le second.)
    J’ai lu que selon le calcul, même si le versement est de 50 euros, il est versé mensuellement ?

    Je vous remercie par avance.

    Répondre à ce message

    • Le 12 juin à 10:47

      La retraite complémentaire Agirc-Arrco ne concerne que la partie comme salarié. Les points qu’il a obtenu sont partagés entres les ex-épouses en fonction de la durée du mariage de chacune. Le tableau au point 3 résume les différents cas possibles.
      La durée du mariage figure sur l’extrait de l’acte de naissance de chacun.
      Les 3 enfants que vous avez eu avec lui sont pris en compte.

      Répondre à ce message

      • Le 12 juin à 12:00

        Bonjour,

        J’ai pris connaissances du tableau 3, effectivement c’est la durée de cotisations en tant que salarié et les nombres de points partagés.
        Je ne comprend pas pourquoi ils m’ont attribué une somme en une seule fois. Alors que le nombre de points sont partagés entre les ex-épouses en fonction de la durée de mariage de chacune.
        Sa 2ème ex-épouses a le versement de la reversion mensuellement en tenant compte de ses 2 enfants.

        Puis-je faire une réclamation, comment ils peuvent définir cette somme, ils ne savent pas la durée de versement ? Et dans leurs textes il n’est pas précisé le versement unique d’un capital, quel qu’il soit !
        Le règlement de la reversion aurait dû être proportionnel à la durée de chacune. Et ce n’est pas le cas !

        Concernant les enfants,c’est à l’ex-conjoint qui avait la majoration pour 3 enfants.
        Puisque chacune a eu 1 enfant et l’autre 2 enfants, il n’est pas précisé qu’une majoration est appliqué pour 2 enfants et l’autre 1 enfant. On ne doit pas tenir compte dans le calcul de reversion les enfants pour chacune.

        Pouvez-vous m’éclairer sur l’attribution d’un capital unique qui est très minime ?
        Et sur la considération des enfants de chaque ex-épouses, logiquement il ne devrait pas être pris en considération ,
        Je vous remercie par avance pour votre réponse.

        Répondre à ce message

  • 62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco Le 11 juin à 22:30

    Bonjour, mon mari est décédé 8/04/2015, il était retraité de la SNCF, il avait 68 ans , je bénéficie de sa pension de réversion, mais je n’ai pas fait de " demande de retraite complémentaire de réversion " ? pouvez vous m’expliquer ce que je dois faire et si j’y ai droit. Merci de votre réponse

    Répondre à ce message

  • 62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco Le 1er juin à 13:12

    Mon ex et décédé en 2014 j’ai jamais su pour la reversion complementaire .j’ai 49 ans mai j’ai 3 enfaits à charge mineur alors normalement j’ai le droit a la toucher mon ex travailler dans le batiment est ce que j’ai le droit d’un rappel pour ces années merci

    Répondre à ce message

    • Le 1er juin à 14:09

      La réversion est un droit qui se demande. Comme indiqué, en cas de demande tardive après l’ouverture du droit à la réversion, le rappel portera sur douze mois maximum.

      Répondre à ce message

  • 62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco Le 27 mai à 14:01

    Bonjour je vait avois 55 ans le 31 mai puis je avoir la complémentaire de mon maris decede en2007 j ai ete mariée 11mois

    Répondre à ce message

  • 62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco Le 25 mai à 06:12

    Bonjour,
    Ma cousine âgée de 66 ans vient d’apprendre le décès de son conjoint en 2014. Divorcée non remariée a-t-elle droit à une reversion Carsat et complémentaires. Merci

    Répondre à ce message

    • Le 25 mai à 14:47

      Oui elle a droit à la réversion de la retraite de base si elle a rempli les conditions indiquées fiche 61. Pour la retraite complémentaire les conditions sont indiqués dans cette fiche. Il lui suffit de remplir à chaque fois une demande officielle.

      Répondre à ce message

  • 62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco Le 22 mai à 14:07

    Bonjour
    Mon papa vient de décédé : il était divorcé depuis juin 1977 de sa première épouse toujours en vie !! et remarié à ma mère depuis mai 1978 !
    Peut -elle dans ces conditions prétendre à la totalité de la réversion complémentaire Agirc Arrco ? Comme mentionné dans certains textes !
    En vous remerciant !

    Répondre à ce message

  • 62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco Le 14 mai à 16:49

    Bonjour mon papa et décédé en août 2019 et il percevait une pension pro btp je voulais savoir si ma maman pouvais valoir sont droit pour une reversion merci

    Répondre à ce message

  • 62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco Le 12 mai à 09:34

    Bonjour voilà ma question depuis début février 2020 , jai plus ma pension de reversion agirc Arrco de irp auto , pas de nouvelles et impossible de les joindre.merci pour les futurs renseignements.

    Répondre à ce message

    • Le 12 mai à 10:31

      Régulièrement, les institutions de retraite complémentaire demandent à chaque bénéficiaire d’une pension de réversion s’il ne s’est pas remarié. Si la personne ne répond pas, la réversion est suspendue. Vous devez donc veiller à ce que votre adresse postale soit connue par l’institution. Connectez vous à votre compte personnel sur le site Agirc-Arrco. Vous pourrez alors leur écrire par internet.

      Répondre à ce message

  • 62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco Le 10 mai à 15:48

    Bonjour

    Je viens d apprendre le décès de la 2eme femme de mon ex mari décédé lui aussi ,je touche la pension de réversion pour le nombre d années que j ai été mariée avec lui ,je suis remariée.
    Puis je prétendre à un complément de cette pension de réversion ?

    Merci

    Répondre à ce message

  • 62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco Le 10 avril à 11:39

    ma cousine n’a pas internet, sa mère Marcelle JACQUET veuve et décédée en 2012 a été créditée de 3 mois de pension de reversion en trop par Humanis.Malakof
    la caisse lui réclame le remboursement du trop perçu en 2020. quel est le délai de prescription ?
    merci de votre réponse dans les meilleurs délais ;
    Le 10 avril 2020

    Répondre à ce message

    • Le 10 avril à 11:46

      Dans un forum public on ne donne pas de renseignements personnels comme son identité.
      La prescription est de cinq ans. Je ne comprend pas qu’on lui réclame un indu de 2012.

      Répondre à ce message

  • 62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco Le 23 mars à 15:18

    Bonjour,
    Veuve depuis 2005, j’ai demandé il y a 1 an ma retraite de réversion complémentaire Arcco.. Le groupe Malakoff humanis gère mon dossier.
    Mon mari était divorcé lors de notre mariage. Son ex épouse s’est remariée avant nous. J’ai joins à Malakoff Humanis la copie de l’acte de mariage de l’ex conjointe.
    Malgré de nombreuses réclamations, ma petite réversion est partagée en fonction de la durée de chaque mariage. J’ai un enfant à charge et la majoration est également partagée....Qu’en est-il de la réglementation car je n’en peux plus d’être dans cette situation ...Je vous remercie très sincèrement de m’avoir lu, en espérant que vous pourrez me répondre.

    Répondre à ce message

    • Le 23 mars à 22:19

      Selon notre compréhension des textes, « en l’absence d’ex-conjoint divorcé non remarié, la pension de réversion du conjoint survivant est calculée sur la base de l’ensemble des droits du participant décédé ». Cette notion d’absence d’ex conjoint non remarié n’est pas forcément bien comprise.
      Écrivez à l’institution de retraite complémentaire qui vous a répondu en copiant cette partie de phrase entre guillemets et en indiquant qu’elle figure dans la réglementation sous le numéro VIII.4.7.1.1 et que l’article 109 de l’ANI du 17 novembre 2017 n’a pas changé cette règle.
      Adressez une copie de ce courrier à Administrateur CFDT Malakoff Humanis, au siège.

      Répondre à ce message

  • 62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco Le 12 mars à 12:19

    bonjour,
    Ou pourrais je trouver le montant de la réversion de mon mari Crasnier Joseph décédé pour ma déclaration d’impôts
    Par avance merci.
    S CRrasnier

    Répondre à ce message

  • 62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco Le 13 mars à 09:39

    Bonjour
    Mon mari venant de décéder j’ai du le déclarer aux caisses de retraite.
    Je suis sa 2eme epouse .
    Il a été marie une 1ere fois de juillet 1981 à mai 1999
    .son ex-epouse est remariée

    Nous avons été mariés de mai 2001 jusqu’à la date de son décès soit début mars 2020.
    Nous pensions que mes droits réversion Agirc Arrco seraient sur les 60% puisque son ex-epouse est remariee (extrait de votre article sur les reversions) .
    Son dossier retraite Agirc Arrco a été traité par Humanis.
    Ces 2 organismes me disent que la reversion sera calculée au prorata des années de mariage.
    Ce qui est le contraire de votre article.
    Merci si nous pouviez me dire au final quels sont vraiment mes droits.
    Merci d’avance.
    Martine C

    Répondre à ce message

    • Le 14 mars à 11:39

      Selon notre compréhension des textes, « en l’absence d’ex-conjoint divorcé non remarié, la pension de réversion du conjoint survivant est calculée sur la base de l’ensemble des droits du participant décédé ». Cette notion d’absence d’ex conjoint non remarié n’est pas forcément bien comprise.
      Écrivez à l’institution de retraite complémentaire qui vous a répondu en copiant cette partie de phrase entre guillemets et en indiquant qu’elle figure dans la réglementation sous le numéro VIII.4.7.1.1 et que l’article 109 de l’ANI du 17 novembre 2017 n’a pas changé cette règle.
      Adressez une copie de ce courrier à Administrateur CFDT Malakoff Humanis, au siège.

      Répondre à ce message

  • 62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco Le 8 mars à 12:30

    bonjour,
    je demande la réversion AGIR ARCCO pour mon ;mari décédé en 1989
    je me suis remarie en 1991 et divorcée en 2012. Après cette date j’ai obtenue la pension de réversion de mon premier mari . Je prends ma retraite en mai et on me dit que j’aurais droit a la réversion complémentaire de mon ex mari donc je fais une demande. on me refuse cette réversion sous prétexte que je suis remariée mais je pense qu’il ne tienne pas compte de mon deuxième divorce. Peut on me renseigner ?
    cordialement

    Répondre à ce message

  • 62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco Le 6 mars à 19:43

    j’ai une part d’une pension de révérsion par trimestre de 249.26 euros chaque trimestre j’ai un prélévement d’une cotisation maladie COTAM avec un taux de 1% et une autre cotisation maladie COTAM étranger avec un taux de 3.20% ( 249.26 * 1% = -2.49 euro ) ( 249.26 * 3.20% = -7.98 euro ) soit aux total 10.47 euro prélever moi je suis une femme marocaine je reside au maroc j’ai seulement cette pension de révérsion arrco de mon mari décédé mais je bénifice pas de ce deux cotisation y’a pas un siége sociale de cette assurance COTAM au maroc J’aimerais savoir est ce que j’ai le droit de remboursé mes médicaments je sais si je l’envoie par lettre postale a cette assurance cotam merci de m’aider CORDIALEMENT

    Répondre à ce message

  • 62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco Le 5 mars à 13:28

    bonjour j’ai une part d’une pension de révérsion de 250 euro je la recu au debut de chaque trimestre partager avec une premiére épouse de mon mari décèdé J’ai pas encore l’age de 55 ans pour bénéficier de ma part de la carsat est ce que ce j’ai le droit de bénéficier a un mituelle santé au maroc malgré montant faible cordialement

    Répondre à ce message

  • 62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco Le 27 février à 17:41

    Bonjour Claude, ma mère à reçu aujourd’hui sa demande de la pension de revérsion qui n’était pas destiné à la caisse complémentaire a la quelle mon père a cotisé croupe Victor Hugo 9 avenue Victor Hugo_88000 Épinal avec une lettre nous accusons réception de votre dossier,relatif à une demande de pension de revérsion. Malheureusement, nous ne pouvons y donner suite.je vien de retrouver un papier humanis qui mensionne les cotisations de mon père croupe humanis TSA 80010 45079 Orléans Cedex 2 je vous demande si je peut renvoyer la demande avec cette lettre pour la justification de ce retard ? merci cordialement

    Répondre à ce message

  • 62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco Le 26 février à 09:27

    Mon ex conjoint est décédé le 25.11.2019 je suis divorcée aprés 55 ans de mariage je me suis remariée le 12 décembre 2018

    ai je droit à une pension ou autre

    cordialement

    Madame CARTON danielle

    Répondre à ce message

  • 62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco Le 21 février à 12:53

    Bonjour, mon ex époux décédé en2019 a eu 3 ex épouses. Une est décédée, une remariée et moi non remariée .Notre divorce a été prononcé en 1986. Es ce que j’ai droit à la réversion des deux autres épouses ? Merci pour votre aide .

    Répondre à ce message

  • 62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco Le 14 février à 22:27

    Bonjour je touche une pension de reversion de mon ex mari depuis 2 ans j’ai 57 ans on ma dit que je peux touché une pension de reversion complémentaire mais comment et où je dois faire la demande et a quel âge merci pour votre réponse cordialement

    Répondre à ce message

  • 62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco Le 8 février à 13:56

    Bonjour Claude
    Mon nouveau taux de prélèvement à la source n à pas été appliqué sur mes retraites complémentaires de janvier ! Pouvez vous me faire savoir si je dois prendre contact avec mon centre des impôts ou si la régularisation se fera automatiquement ,, ??
    Merci à l avance ,

    Répondre à ce message

    • Le 8 février à 14:03

      Le taux de prélèvement à la source est communiqué chaque mois aux retraites complémentaires mais il doit leur parvenir un mois avant le versement. Il sera appliqué en principe le mois prochain.

      Répondre à ce message

  • 62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco Le 5 février à 07:04

    bonjour,
    ma mère a obtenu le versement de la réversion agric-arcco, cependant il n’y a pas de majoration pour les 4 enfants, est ce normal ? merci

    Répondre à ce message

    • Le 5 février à 19:25

      Les majorations pour enfants nés ou élevés applicables aux droits du participant décédé sont
      réversibles au taux de 100 %. Faites une réclamation auprès de la caisse.

      Répondre à ce message

  • 62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco Le 23 janvier à 13:36

    bonjour s’il vous plait j’aimerais savoir est ce que les lettres que vous nous envoyez chaque année ( attestatin de non remariage et l’attestation de vie ) on vous l’avez les envoyer ou pas encore parce que l’année précedent je l’ai reçu on decembre et merci pour votre réponse

    Répondre à ce message

  • 62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco Le 23 janvier à 07:33

    Bonjour
    Mon ex epoux vient de deceder je suis restée 18 ans mariée avec lui . Lui s etait remarié il y a 4 ans . Je vais faire la demande d une pension de reversion a sa caisse de retraite. Mais j ignore s il avait une retraite complementaire, comment dois je procéder ?
    Merci d avance.

    Répondre à ce message

  • 62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco Le 20 janvier à 16:30

    bonjour Claude et tous mes meilleurs Voeux 2020 à tous !
    les retraites complémentaires seront elles augmentées au 1er février de 1% ? ou en novembre prochain de 1% ?
    merci pour votre réponse
    nb je profite de ce message pour vous apporter mon soutien dans les conflits concernant la réforme des retraites et les agressions dont a été victime le Siège CFDT à Paris

    Répondre à ce message

  • 62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco Le 17 janvier à 19:41

    Bonjour J ai déposé mon dossier de réversion mais il m one demande la datte du marriage et du divorce avec la première femme que moi je connais pas que dois je faire et cette femme ne vit pas en France que faire mon dossier de demande est complet merci

    Répondre à ce message

  • 62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco Le 19 décembre 2019 à 06:53

    j ai mon ex mari divorcé depuis 20ans et décédé depuis le mois de juin 20 moi je suis remarié cela fait5 ans et je droit a la pension de réversion que doit je faire merci de votre réponce

    Répondre à ce message

  • 62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco Le 11 décembre 2019 à 14:57

    bonjour
    j’ai divorcé en 12-1980 (mariage en 08-1971) jamais remariée , mon ex époux lui s’est remarié depuis 1988 environ je ne me souviens plus très bien , ai-je droit à une pension de reversion s’il venait à partir avant moi , et est ce systématique ou doit on en faire la demande ?

    Répondre à ce message