UNION CONFÉDÉRALE CFDT DES RETRAITÉS

H. Retraites de Réversion


62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco


Les règles dans les régimes complémentaires sont très différentes de celles des régimes de base de sécurité sociale. Il n'y a pas de conditions de ressources, mais il ne faut pas être remarié. Le taux de la réversion est de 60 %.

Mises à jour :
 suite à une question : le remariage avec le même conjoint n’exclut pas de la réversion (ajout dans encadré et point 3) ;
 ajout formulaire de demande de réversion (27 juillet 2018)
 suite à la création du régime unifié Agirc-Arrco (19/1/19) ;
 complément à ligne sur l’âge au point 1 (28/5/22) ;
 mise à jour point 2 suite circulaire Agirc-Arrco 2024-5-DRJ (16/2/24).
Attention !

Remariage

Le remariage exclut toujours le droit à la pension de réversion ou supprime le bénéfice d’un droit déjà accordé sauf s’il s’agit d’un remariage avec le même ex-conjoint. Elle n’est pas rétablie lorsque l’intéressé divorce de son nouveau conjoint, ni si celui-ci décède.

1. Principes de la réversion

Mariage. Le conjoint survivant appelé à bénéficier de la pension de réversion doit avoir été marié (pas de condition de durée du mariage) avec le conjoint décédé.
Le concubinage ou la conclusion d’un pacte civil de solidarité (Pacs) avec le retraité ou le cotisant décédé ne permettent pas de percevoir une pension de réversion. Toutefois, en cas de mariage entre personnes de même sexe, dès lors que les conditions sont remplies (âge, liquidation de la retraite de base…), le droit aux pensions de réversion Agirc-Arrco est ouvert depuis juin 2013.

Âge. Le droit est ouvert lorsque le survivant atteint l’âge de 55 ans. Toutefois, avant 60 ans, l’Agirc applique une minoration pour tout décès survenu jusqu’au 31 décembre 2018 (voir point 2). Cette minoration ne s’applique pas aux personnes obtenant une pension de réversion de la Sécurité sociale sous condition de ressources (voir fiche 61).

Invalide. Le droit est ouvert dès le décès, si le survivant est invalide ou le devient au sens de la sécurité sociale. Avant 55 ans, la réversion s’arrête si l’invalidité cesse.

Deux enfants à charge. Le droit est ouvert sans condition d’âge si le survivant a au moins deux enfants à charge âgés de moins de 25 ans. Un enfant invalide est considéré à charge quel que soit son âge, mais son état d’invalidité doit avoir été constaté avant son 21e anniversaire. Le versement n’est pas limité dans le temps. La pension de réversion continuera d’être versée lorsque les enfants ne seront plus à charge. En revanche, s’il cesse d’être invalide, le versement de la pension est interrompu. Il reprendra lorsque l’intéressé remplira la condition d’âge.

Mensuel. Depuis janvier 2014, les pensions de réversion Agirc-Arrco sont versées d’avance et au début de chaque mois. Toutefois, si le compte bancaire est domicilié hors de France, la pension de réversion sera versée trimestriellement.

Point de départ. Le point de départ de la pension de réversion est fixé au premier jour du mois qui suit le décès. Lorsque les conditions ne sont pas remplies à la date du décès, la pension de réversion prend effet au premier jour du mois civil qui suit la date à laquelle les conditions sont remplies. En cas de demande tardive après l’ouverture du droit à la réversion, le rappel portera sur douze mois maximum.

Protection sociale. La caisse de retraite prélève les cotisations pour la protection sociale comme pour tout autre retraité : CSG (santé), CRDS (dette sociale), Casa (autonomie). Toutefois, les ménages fiscaux modestes peuvent en être exonérés (voir fiche 28).

Bon à savoir

Versement sur un compte hors de France

Une demande auprès des caisses peut être faite pour bénéficier d’un versement mensuel et non trimestriel. Cependant, la demande rend la décision définitive.

2. Montant de la réversion

La pension de réversion est égale à 60 % du montant de la pension qui était servie (ou aurait été servie) au conjoint décédé.

En cas de remariage, la pension est supprimée de façon définitive et il n’y a aucun report sur les autres pensions s’il y a plusieurs ex-conjoints.

Le droit à la réversion est toujours acquis, sans aucune condition de ressources. Il se cumule sans aucune limitation avec les éventuels droits propres du survivant.

On ne tient pas compte des coefficients d’anticipation ou d’ajournement. Toutefois, le nombre de points attribués au conjoint survivant ne peut dépasser celui inscrit au compte du participant décédé, compte tenu éventuellement du coefficient d’anticipation appliqué aux droits lors de la liquidation de la retraite de ce dernier.

Pour tout décès avant le 31 décembre 2018, sauf si le défunt était encore en activité, la liquidation à l’Agirc du droit de réversion entre 55 et 60 ans entraîne une minoration du taux de 60 %, selon un barème allant de 52% à 55 ans à 58,4% à 59 ans.

3. Droits partagés si ex-conjoints divorcés

Depuis janvier 2019, plusieurs situations peuvent se présenter :
 Le décédé laisse un conjoint survivant ayant seul le droit à une réversion, les autres ex-conjoints étant remariés ou décédés : il a droit à l’intégralité de la réversion.
 Le décédé laisse un conjoint survivant et un ou plusieurs ex-conjoints non remariés : le survivant perçoit, comme les ex-conjoints, une réversion calculée au prorata de la durée respective de chaque mariage par rapport à la durée totale des mariages.
 Le décédé laisse uniquement un ex-conjoint non remarié dont il avait divorcé : la réversion est alors calculée au prorata de la durée du mariage par rapport à la durée d’assurance totale du décédé, limitée à 172 trimestres. Si la durée du mariage est supérieure à la durée d’assurance, l’ex-conjoint divorcé non remarié perçoit l’intégralité de la réversion.
 Le décédé laisse plusieurs ex-conjoints non remariés et pas de veuf ou veuve : chacun d’eux a droit à une pension calculée en tenant compte du rapport entre la durée de chaque mariage et la durée d’assurance (voir tableau 2). Toutefois, si la durée globale des mariages est supérieure à la durée d’assurance, la réversion est partagée entre les ex-conjoints divorcés au prorata de la durée respective de chaque mariage rapportée à la totalité des mariages.

Pour les décès intervenus avant juillet 1996, les conditions d’attribution des droits de réversion sont différentes. Consultez votre caisse de retraite.

Premier exemple. Huguette décède le 10 février. Son ex-conjoint a été marié avec elle 132 mois. Il ne s’est pas remarié. La durée d’assurance d’Huguette est de 170 trimestres, limités à 166 par exemple, soit 498 mois. Huguette a obtenu 6 050 points Arrco. La réversion de l’ex-conjoint est calculée sur la base de : 6 050 x 60 % x (132 / 498) = 962,16 points Arrco.

Deuxième exemple. Joël laisse à son décès, le 26 novembre, une conjointe survivante et une ex-conjointe. L’ex-conjointe a été mariée avec lui 150 mois. Elle ne s’est pas remariée. La conjointe survivante a été mariée avec Joël 135 mois. La durée globale des mariages est donc de : 150 + 135 = 285 mois. Joël, titulaire de 3 580 points Arrco, était retraité. La veuve et l’ex-conjointe ont plus de 55 ans. La réversion de la veuve est donc égale à : 3 580 x 60 % x 135 / 285 = 1 017,47 points. L’allocation de l’ex-conjointe est égale à : 3 580 x 60 % x 150 / 285 = 1 130,53 points.

Attention !

Partage et décès

Si l’un des bénéficiaires du partage vient à décéder, ce décès entraîne l’extinction du droit sans report au profit de l’autre ou des autres bénéficiaires du partage.

Tableau. Partage des droits de réversion

Tableau récapitulatif des droits en cas d’ex-conjoints divorcés.

Conjoint survivant unique (absence d’ex-conjoint divorcé non remarié) La réversion est calculée sur la totalité de la carrière du participant décédé.
Ex-conjoint divorcé non remarié unique (sans conjoint survivant) Application du prorata : durée du mariage/durée d’assurance plafonnée
Plusieurs ex-conjoints divorcés non remariés (sans conjoint survivant) Application du prorata : durée du mariage/durée d’assurance plafonnée (si la durée totale des mariages est inférieure à la durée d’assurance plafonnée).
Application du prorata : durée du mariage/durée totale des mariages (si la durée totale des mariages est supérieure ou égale à la durée d’assurance plafonnée).
Coexistence d’un conjoint survivant et d’un ou plusieurs ex-conjoints divorcés non remariés Règle générale : application du prorata durée du mariage/durée totale des mariages
Cas particulier : si divorce avant juillet 1980 et remariage avant le 13 janvier 1998 :
 conjoint survivant : réversion calculée sur la totalité de la carrière du décédé
 ex-conjoint : application du prorata durée du mariage/durée totale des mariages.

4. Droits des orphelins de leurs deux parents

Si leurs parents ont été salariés, les orphelins de père ET de mère ont droit à la réversion.
Ils doivent être âgés de moins de 21 ans à la date du décès du dernier parent ou de moins de 25 ans s’ils étaient à la charge du dernier parent au moment du décès. Les orphelins reconnus invalides avant l’âge de 21 ans bénéficient de l’allocation de réversion quel que soit leur âge au moment du décès du dernier parent.

L’allocation de réversion est attribuée à chaque orphelin qui remplit les conditions. L’orphelin peut bénéficier, au titre de chaque parent, d’une allocation. Son montant est égal pour chaque orphelin à 50 % des droits à partir de janvier 2019 (avant c’est 50% Arrco et 30% Agirc). Et ce, quel que soit le nombre d’orphelins.
Le point de départ peut être fixé au premier jour du mois ou du trimestre civil suivant le décès du dernier des parents. Cette allocation de réversion est supprimée lorsque l’orphelin, non invalide, atteint 21 ou s’il est à charge, 25 ans.

Bon à savoir

Demandeur pour un orphelin

La demande d’allocation d’orphelin doit être faite par le bénéficiaire ou par toute personne ayant sa charge légale, soit auprès de la dernière institution de retraite de chaque parent, soit auprès du centre d’information et de coordination de l’action sociale (Cicas) du département de résidence.

5. Démarches à effectuer

Pour bénéficier des pensions de réversion Agirc-Arrco, il faut en faire la demande.
Une seule demande suffit. Si ce dernier était retraité, adressez la demande à chaque caisse qui verse une retraite. S’il était encore en activité, il suffit de s’adresser à sa dernière caisse de retraite complémentaire.

Document utile

Pour information le formulaire de demande de la pension de réversion à remettre dans un Cicas, fichier PDF à télécharger :

Agirc-Arrco Demande réversion

Poser une question

1643 messages
modération a priori

La réponse à votre question sera apportée par un militant retraité bénévole... Merci de lire la fiche avant de poser une question...

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

  • 62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco Le 15 mai à 19:35

    je touchais la réversion de mon époux décédé. Les complémentaires de réversion m’ont été supprimé. Je touche de ma retraite personnelle : 1 470€ + 500 € de réversion. On me demande de rembourser le trop perçu 61,83 € par mois pendant 18mois. Sous prétexte que je touchais trop . Est ce normal, alors qu’il y a reversements bien plus élevé que les miens ? Merci de vos réponses.
    Isabelle.

    Répondre à ce message

  • 62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco Le 12 mai à 18:50

    Est-ce qu’ayant vécu 15 ans de ma vie en "concubinage" je peux avoir droit à la réversion de la retraite complémentaire Agirc.arrco ???

    Répondre à ce message

  • 62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco Le 9 mai à 09:54

    Bonjour,
    je reçois une pension de réversion de l’ARGIC-ARCO pour le décès de mon mari….
    Le fait de se pacser implique t il la suppression de la réversion ???
    Merci de votre réponse,
    Cordialement ….Martine Leclercq…

    Répondre à ce message

  • 62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco Le 12 mars à 11:20

    bonjour
    A quoi correspond sur la retraite de reversion le prélèvement intitulé "Tiers institution" ?
    Et est ce qu’il sera prélevé tous les mois ?
    merci
    cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 12 mars à 22:06

      Je regrette que cette information ne vous soit pas donnée : c’est la retraite de votre époux versée en trop par l’institution qui gère Agirc-Arrco.

      Répondre à ce message

    • Le 9 mai à 13:56

      Bonjour, même question, a quoi correspond cette déduction ? Merci

      Répondre à ce message

      • Le 9 mai à 21:44

        Vous auriez pu lire la réponse que j’ai donné. La retraite complémentaire Agirc-Arrco étant versée par avance en début de mois, elle n’est pas dû pour le mois suivant le décès. Si elle a été versée, l’institution récupère la somme sur la réversion versée au tiers.

        Répondre à ce message

  • 62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco Le 3 mai à 11:12

    Bonjour,

    J’ai perdu ma 2ème femme en décembre 2023 (la 1ère est décédée en mai 2017...), et je suis donc à nouveau veuf, et élevant ma fille unique de 14 ans, née de mon 1er mariage.

    J’avais ma 1ère pension de réversion (régime complémentaire), qui a été interrompue à mon 2ème mariage en janvier 2019, ce qui me semble normal.
    Mais je comprends que en cas de remariage, je n’ai plus droit à aucune pension de réversion...C’est bien cela ??

    Il n’existe aucune solution pour obtenir une quelconque pension de réversion ?

    Merci de votre réponse.
    Cordialement,
    Louis

    Répondre à ce message

    • Le 3 mai à 15:03

      Le remariage supprimer la première pension de réversion uniquement dans ce régime. Vous pouvez la demander dans une demande unique de réversions via le site www.info-retraite.fr

      Répondre à ce message

      • Le 3 mai à 17:31

        Bonsoir,

        Merci de votre réponse et pour le lien que vous m’avez donné pour info retraite.

        Or c’est en fonction du plafond de revenus pour percevoir la réversion de l’assurance retraite principale : je dépasse le plafond requis, car je suis encore en activité professionnelle. J’avais déjà regardé cela, en janvier dernier.

        Ce qui veut dire, que quand je serai officiellement à la retraite, et sans doute sous le plafond de revenus, je pourrais refaire la demande, ou y a t-il une prescription / délai pour déposer une demande de réversion ?
        J’ai actuellement 56 ans et avec reconnaissance handicapé 80% illimitée.

        Merci de votre réponse.
        Bien cordialement,
        Louis

        Répondre à ce message

  • 62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco Le 16 avril à 22:51

    Bonjour,
    mon époux est décédé en septembre 2016.
    à l’âge de 55 ans j’ai fait ma demande de réversion de base et la complémentaire Agirc
    qui a été minorée étant donné mes 55 ans. Pourquoi est elle minorée alors que je perçois la retraite de base ? Il est dit que celle-ci était minoré si il n’y avait pas de retraite de base ce qui n’est pas mon cas puisque je perçois une retraite de base. Pouvez vous m’expliquer car je suis un peu perdue. Merci pour votre réponse.

    Répondre à ce message

    • Le 17 avril à 06:51

      La réponse figure au point 1 de cette fiche : « Le droit est ouvert lorsque le survivant atteint l’âge de 55 ans. Toutefois, avant 60 ans, l’Agirc applique une minoration pour tout décès survenu jusqu’au 31 décembre 2018 (voir point 2). Cette minoration ne s’applique pas aux personnes obtenant une pension de réversion de la Sécurité sociale sous condition de ressources (voir fiche 61). »
      Si vous avez obtenu une retraite de réversion de l’assurance retraite, il faut le signaler à l’institution qui vous verse la réversion Agirc. C’était indiqué dans le formulaire.

      Répondre à ce message

  • 62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco Le 20 avril à 10:36

    Bonjour,
    Mon mari est décédé ce 23 mars 2024, j’ai 32 ans et 1 enfant de 8 ans qu’elles sont mes droits, mon mari cotisait à l’agirc arcco et à la retraite de base.
    En vous remerciant

    Répondre à ce message

  • 62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco Le 12 avril à 13:41

    Bonjour, pouvez vous me.confirmer les modalite d entree envigueur de la loi retraite de janvier 2019 notament en ce qui concerne la pension de reversion dans le cas d une ex epouse unique beneficiaire. Il me semblait que si la personne etait agee de plus de 60 ans et que son deces intervenait avant 2025, la loi 2019 ne s appliquait pas. Merci d avance

    Répondre à ce message

    • Le 12 avril à 18:53

      La réforme de 2019 a été enterrée début 2020 par le premier ministre d’alors, Edouard Philippe !

      Répondre à ce message

      • Le 18 avril à 21:03

        Merci pour votre reponse. Pourquoi vous vous referez a janvier 2019 dans le paragraphe 3 ? Quels etaient les droits de l ex conjoint unique avant cette date ? Merci d avance

        Répondre à ce message

  • 62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco Le 10 avril à 17:59

    Bonjour, mon mari est décédé en décembre 2021.J’ai fait une demande de pension de réversion auprès de la carsat qui jusqu’ici me la versait . Depuis le 1er janvier je suis en retraite, je viens de recevoir ma notification de retraite et en lisant je m’aperçois qu’il me supprime la pension de réversion de mon mari par rapport à mes ressources ?
    Alors ai je le droit de faire une demande auprès agirc-arrco car je ne savais pas que je pouvais avoir le droit.
    Merci à vous pour votre réponse.

    Répondre à ce message

    • Le 10 avril à 22:01

      Oui, car il n’y a pas de conditions de ressources, comme expliqué dans cette fiche.

      Répondre à ce message

      • Le 11 avril à 11:57

        Bonjour, je vous remercie pour votre réponse, mais puis-je encore faire une demande car mon mari étant décédé en décembre 2021 n’est ce pas trop tard. Merci d’avance

        Répondre à ce message

  • 62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco Le 5 avril à 19:55

    Bonjour. Mon père vient de décédé, je voudrais savoir si je peux jeter les attestations de paiement de la caisse de retraite complémentaire.
    merci de votre réponse

    Répondre à ce message

  • 62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco Le 3 avril à 12:19

    Bonjour.
    J’ai touché une pension de reversion Agirc-Arco après le décès de mon épouse en juillet 2017. Mais je me suis remarié en septembre 2021.
    Qu’en est-il de cette pension, et devrai-je rembourser depuis la date de mon remariage ?
    Merci de votre réponse.
    Bernard Le Roy.

    Répondre à ce message

  • 62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco Le 19 février 2021 à 16:39

    Mon ex marie dont je suis divorcée de puis 1985 vient de decede en juillet 2020 lui c’est remarié moi non
    je viens de faire mes demande de reversions avec 6 mois de retard car je ne savais pas qu’il était décedé
    pour la reversion complementaire puije comme pour l’assurance retraite toucher le rappel
    Merci pour votre réponse

    Répondre à ce message

    • Le 19 février 2021 à 16:56

      Comme indiqué au point 1, le rappel peut se faire jusque un an après le décès.

      Répondre à ce message

      • Le 19 février 2022 à 15:24

        Bonjour,
        Mon mari est décédé en novembre 2021.
        Il a eu 2 autres mariages anterieurs. Les ex conjointes sont toutes les 2 remariées et vivantes.
        Est-ce que la pension de réversion de la retraite complémentaire sera tout de même proratisee aux années de mariage ?
        Est-ce que je dois prouver le remariage à la caisse de retraite ?
        Merci pour votre aide.

        Répondre à ce message

        • Le 20 février 2022 à 07:14

          La réponse figure au point 3 :
           Le décédé laisse un conjoint survivant ayant seul le droit à une réversion, les autres ex-conjoints étant remariés ou décédés : il a droit à l’intégralité de la réversion.

          Répondre à ce message

          • Le 23 février 2022 à 16:03

            Bonjour,
            Je vous remercie pour votre réponse.
            Toutefois, mon dossier de réversion est en cours de traitement par la caisse complémentaire et je n’ai fourni que les actes de naissance demandés par la caisse soit le mien et celui de mon mari décédé.
            Dois-je tout de même fournir les actes de naissance des ex conjointes remariées pour le calcul de mes droits ?
            Merci pour votre réponse.
            Bien cordialement.

            Répondre à ce message

            • Le 25 février 2022 à 00:35

              Pourquoi pas, si vous arrivez à les obtenir.

              Répondre à ce message

            • Le 11 mai 2022 à 20:46

              Bonjour,
              Je viens de percevoir le premier versement de la pension de réversion de la caisse de retraite complémentaire auquel elle a appliqué un coefficient de partage suivant les années de mariage. Les ex conjointes étant remariées, je devrais percevoir 60% sur la totalité de la carrière.
              J’ai donc appelé la caisse qui m’a confirmé qu’il y a bien eu une proratisation aux années de mariage et qu’elle ne fait aucune (mais vraiment rien) recherche sur la situation des ex conjointes. La proratisation est systématiquement appliquée. Or, en signant le formulaire de demande, j’ai autorisé la caisse à prendre les mesures nécessaires pour étudier le dossier.
              La réglementation de 2019 n’est pas appliquée sauf si j’arrive à prouver les remariages ce qui est impossible. Vôtre fiche devrait le préciser.
              Quels sont les recours dans mon cas ?
              Merci pour votre collaboration.
              Bien cordialement
              .

              Répondre à ce message

              • Le 12 mai 2022 à 17:54

                Merci pour cette information, j’entends que vous n’avez pas accès aux extraits d’acte de naissance mais vous avez peut être d’autres preuves du remariage.

                Répondre à ce message

                • Le 22 juin 2022 à 19:20

                  Bonjour
                  J’ai pu récupérer les extraits d’actes de naissance des ex conjointes remariées.
                  J’ai reçu la notification de pension de réversion le 10 mai 2022. Je dispose de combien de temps pour demander la révision de mes droits puisque je suis la seule conjointe non remariée.
                  Dans l’attente de vous lire.
                  Bien cordialement.

                  Répondre à ce message

                  • Le 23 juin 2022 à 07:12

                    Le délai de prescription est de cinq ans.

                    Répondre à ce message

                  • Le 30 août 2022 à 09:10

                    Bonjour,
                    Merci pour tous ces échanges concrets.
                    En finalité, il serait intéressant de savoir comment vous avez pu vous procurer les actes de naissance avec mention de remariage des ex-conjointes.
                    Je suis concernée par ce cas avec 3 ex conjointes ! et n’en connais aucune.
                    Je n’ai pas trouvé de solution...
                    Merci par avance.

                    Répondre à ce message

                    • Le 30 août 2022 à 09:25

                      C’est l’acte de naissance du conjoint qui mentionne les différents mariages et divorces.

                      Répondre à ce message

                    • Le 5 septembre 2022 à 21:01

                      Bonjour
                      Vous pouvez solliciter votre notaire qui fera la demande d’extrait d’acte de mariage des ex-conjointes.
                      Avec ces actes, vous disposez de leurs dates et lieux de naissance. Il suffit de demander à chaque mairie un extrait d’acte de naissance sans filiation mais avec mentions marginales.
                      Puis vous portez réclamation auprès de la caisse de retraite.
                      Bien cordialement.

                      Répondre à ce message

                  • Le 1er avril à 21:14

                    Bonjour,
                    Je voulais saviour comment vous
                    Faire pour recuperer les actes de naissancess des ex conjointes.

                    Cordialement.

                    Répondre à ce message

          • Le 3 mars 2022 à 18:14

            Bonjour mon mari est décédé en septembre,j’ai fait ma demande de réversion à cela s ajoute une ex qui est remariée depuis 20 ans mais on me répond que j’ai droit qu au 30% qu il n y a pas de report pour moi alors que j’ai cru comprendre qu une fois remariée elle est perdait ses droits .au final j’ai droit à quoi exactement merci pour la réponse

            Répondre à ce message

            • Le 3 mars 2022 à 22:45

              Si vous êtes la seule survivante ayant droit à une réversion, vous avez droit à la totalité. Faites votre demande afin qu’un liquidateur étudie votre dossier. Au téléphone ils sont peu formés.

              Répondre à ce message

  • 62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco Le 26 mars à 13:59

    Bonjour
    Veuve depuis 10 ans je viens de savoir en discutant avec une amie que je pouvais prétendre à une pension de reversion agirc arcco
    Je suis née le 22 10 1972
    Et au moment du décès mes 2 enfants ete âgés se 14 et 17 ans
    J’ai donc fait me demande
    On m’a demandé pleins de documents et l’on me dit maintenant que c’est trop tard
    Pouvez vous m aider
    Cordialement
    Mme gonzalez celine

    Répondre à ce message

  • 62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco Le 24 mars à 16:55

    Bonjour, je suis retraitée de la fonction publique hospitalière (CNRACL), mon mari (depuis 40 ans) est retraité du secteur privé (CARSAT/AGIRC ARCCO).
    En cas de décès de mon mari, une amie m’a dit que la pension de réversion qui me serait allouée ne serait pas forcément de 50%, car les retraités de la fonction publique seraient plafonnés…
    Pouvez-vous me renseigner ?
    En vous remerciant par avance pour votre éclairage.

    Répondre à ce message

    • Le 24 mars à 22:16

      Je suppose que vous n’avez pas chacun d’ex-conjoint.
      Il vous suffit de lire la fiche 64 de ce guide pour apprendre que votre mari aura droit à une réversion égale à 50% de sa retraite.
      Par contre, si votre mari décède avant vous, vous aurez 60% de sa retraite Agirc-Arrco comme expliqué dans cette fiche. Et pour sa retraite de sa Carsat, cela dépendra de vos ressources comme expliqué fiche 61.

      Répondre à ce message

  • 62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco Le 22 mars à 15:09

    Bonjour

    en 2025, les conditions de reversion vont elles changer pour cette complémentaire ? car je peux demander jusqu’à Janvier 2025 ma reversion ... J’ai entendu que le taux passerai à 70% vs 60% et que l’age serait non plus 55 mais 62 ans pour la déclencher. y aura t’il une dérogation pour enfants à charge pour déclencher avant 62 ou 55 ans ?

    merci

    Répondre à ce message

    • Le 22 mars à 22:42

      C’est inexact. Les règles de la réversion Agirc-Arrco sont décidées par des négociations patronat-syndicats (cette résulte résulte de l’action syndicale). Il n’y a rien de prévu.

      Répondre à ce message

  • 62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco Le 12 mars à 11:12

    est il possible que la 1ère epouse renonce à son droit de reversion par écrit (elle est très malade) au profit de la sende épouse.
    Le seconde épouse veuve pourra t’elle alors percevoir la totalité de la reversion (et non au prorata des années de mariage)
    merci de votre retour

    Répondre à ce message

  • 62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco Le 9 mars à 22:07

    Réversion

    cas suivant :
    1ere épouse divorcée non remariée de plus de 55 ans demande sa réversion
    2eme épouse veuve ne peut pas la demander car 52 ans

    Cas 1 : la premier épouse demande la réversion et pas le seconde (à cause de l’âge) : que touche la première épouse ?
    Cas 2 : que touchera la seconde épouse à 55 ans quand elle déclenchera également ses droits de réversion ?
    Cas 3 : que touchera la seconde épouse à 55 ans quand elle déclenchera ses droits à la réversion et si entre temps la première épouse décède après avoir déclenché ses droits ?

    Répondre à ce message

    • Le 9 mars à 23:20

      La réversion est partagée en fonction de la durée de chaque mariage dans ce régime de retraite complémentaire.

      Répondre à ce message

      • Le 12 mars à 10:01

        dans le cas 3 , l’agirc Arrco semble prendre en compte le decès de la 1ere épouse et donner l’ensemble de la réversion à la Seconde épouse (donc sans prorata) puisqu’elle ne l’avait pas demandé

        Répondre à ce message

  • 62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco Le 8 mars à 23:20

    Bonjour,
    Mon mari est décédé en juin 2014 et je perçois une pension de reversion.( j ai maintenant 59 ans)
    J ai déclaré lors de ma demande ,avoir fait une donation de 16000 euros à chacune de mes filles (2) en octobre 2014 (avec l argent de la communauté) et perçu un heritage de 12000 euros en 2019.
    Le montant de la reversion à été diminué suite à cela.
    Jusqu’à quand l administration va tenir compte de ces montants, qui diminuent fortement la reversion ?
    Au moment de ma retraite (dans 3 ans ),devrais-je encore les signaler sur leur document ?
    Merci beaucoup pour les réponses apportées.

    Répondre à ce message

  • 62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco Le 6 mars à 15:59

    Bonjour,comment prouver que l’ex de mon époux décédé est remariée ?
    Je sors de la mairie ils ne savent pas. L’arcco me le demande pour la réversion.Merci.Cdt

    Répondre à ce message

  • 62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco Le 3 mars à 10:53

    POURQUOI MA PENSION DEFEVRIER DE785.45 EST PASSEE A660.95 AU MOIS DE MARS

    Répondre à ce message

  • 62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco Le 1er mars à 16:26

    J’ai été marié 22 ans avec mon ex-mari, ni l’un ni l’autre ne nous sommes remariés,
    nous avons eu 7 enfants vivants 1 décédé,
    mon ex -mari percevait 783€ mensuels en retraite Agirc/Arrco, combien puis-je espérer toucher en pension de réversion ?

    Répondre à ce message

  • 62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco Le 19 février à 09:35

    Bonjour,

    J’ai une retraite complémentaire en tant que cadre est-elle pris en compte pour la réversion pour mon conjoint en cas de mon décès

    Merci

    Répondre à ce message

  • 62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco Le 18 février à 19:46

    Bonjour
    J ai une question je suis veuve depuis 20 ans depuis 3 ans je e touche la pension de réversion de mon ex mari j ai rencontré une personne depuis peu nous ne vivons pas ensemble mais dans un avenir nous parlons de nous installer ensemble sans se marier sans se pacser vais je continuer a percevoir ma pension de réversion si cette personne vient vivre chez moi . Merci de m avoir lu et j attends de vous lire .

    Répondre à ce message

    • Le 18 février à 22:00

      Chaque caisse de retraite a ses propres règles. Cette fiche ne concerne que votre réversion de la retraite complémentaire Agirc-Arrco : dans ce régime seul le remariage fait perdre la réversion.
      Lises les fiches des autres régimes pour votre autre réversion.

      Répondre à ce message

  • 62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco Le 7 février à 03:01

    Bonjour !
    Retraité du régime général + agirc Arrco, je suis remarié.
    Mon ex femme, en concubinage mais non remariée, gagne plus de 25000€/an net.

    Mon épouse ( actuelle) aurait t elle la totalité de la pension de réversion à mon décès ? Ou juste la part qu’elle aurait eu si mon ex femme était sous la limite de ressources ?

    Merci beaucoup
    Christophe.

    Répondre à ce message

    • Le 7 février à 11:36

      Pour le régime général lisez la fiche 61.
      Pour les régime Agirc-Arrco, comme indiqué dans cette fiche, il n’y a pas plafond de ressources. Il ne faut pas se remarier.

      Répondre à ce message

  • 62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco Le 6 février à 20:08

    combien je vais toucher pour la reversion de la retraite de mon mari

    Répondre à ce message

  • 62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco Le 3 février à 18:23

    Bonjour mr ou me , j ai 74 ans et j ai travaille dans le prive depuis 1967 soit 224 trimestres ; j ai ete marie de 1969 a 1988 puis divorce en 1989 et remarie en 1989 . Mon ex conjoint est non remariee ; j ai 2 questions svp : pouvez vs svp m aider car je constate sur internet qu il existe des cas ou l ex conjoit pourrait toucher l integralite de la pension de reversion et je souhaite proteger mon epouse actuelle autant que mon ex ; le partage sera t il au prorata de la duree de mariage independamment de la duree d assurance evoquee et que je ne comprend pas ; d autre part si la pension de base de la secu etait refusee ( plafons depasse par ex) cela peut il entrainer la suppresion e la complementaire agirc /arco ?Merci mille fois de votre aide T res cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 4 février à 21:56

      C’est la situation au moment de votre décès qui sera examinée. Votre conjointe survivante et votre ex conjointe non remariée se partageront votre pension de réversion. L’institution gérant Agirc-Arrco appliquera un prorata durée du mariage/durée totale des mariages.
      Vous évoquez des cas qui ne vous concernent pas.

      Répondre à ce message

      • Le 5 février à 18:57

        Merci CLAUDE et bravo pour votre devouement. En complement, si la pension de base securite sociale est refusee ( depassement du plafond)cela peut il remettre en cause la complementaire AGIRC/ARCO qui n est pas soumise a conditions de revenus svp ? Pour la demande de reversion a la secu , il est exige de declarer les revenus dont les retraites, Or , au moment du deces , la complementaire et la base ne sont pas au prorata temporis que vs confirmez pour l ex epouse , donc ne correspond pas au veritable revenu du conjoint vivant ;ceci peut entrainer un refus pour depassement alors que celui ci n est pas avere ; Faut il envisager de ne demander la pension secu que quques mois apres le deces et attendre une regularisation ?Merci de votre aide precieuse tres cordialement

        Répondre à ce message

        • Le 5 février à 21:36

          Chaque régime de retraite a ses règles ! Ce n’est pas écrit dans cette fiche. Je ne sais où vous avez lu un lien entre les deux régimes pour la réversion, cela n’existe pas. Pour la réversion Agirc-Arrco tout est dans cette fiche.

          Répondre à ce message

  • 62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco Le 5 janvier à 20:25

    Bonjour,
    je reçois une pension de réversion Agirc-Arco en tant qu’ex-épouse et seule ayant-droit du défunt et je m’interroge sur le mode de calcul de la durée d’assurance pour le coefficient de partage. En effet mon ex-mari ayant été travailleur indépendant, il a eu une multitude d’employeurs et n’a pas pas cotisé de façon linéaire à ces caisses. Nous avons été mariés 16 ans et il a cotisé l’ Agirc-Arrco 8 ans (en cumulant le nombre de mois) en 25 ans. Nous avons divorcé en 2002 alors qu’il a cessé de cotiser en 2008. On m’applique le coefficient de partage de 0.50. Je n’arrive pas à obtenir de réponse rationnelle quant au calcul de ce coefficient.
    Est-ce le bon coefficient selon vous ?
    Je vous remercie de votre réponse.
    Cordialement.

    Répondre à ce message

    • Le 6 janvier à 11:27

      Il me semble que le point 3 décrive toutes les situations avec des ex-conjoints. Le partage dépend de la durée du mariage.

      Répondre à ce message

    • Le 10 janvier à 11:14

      Bonjour Claude,

      Ma question portait en fait sur la durée d’assurance qui entre en ligne de compte dans le calcul du coefficient de partage.
      Mon ex-mari était travailleur non salarié intervenant auprès de différents donneurs d’ordre pour des missions de durées variées. Ainsi il a cotisé à l’Agirc-Arco de 1983 à 1988 puis de 1993 à 1997 et un jour en 2008 pour un total de 9 ans, sachant que pour certaines années il n’a parfois cotisé qu’un ou deux jours. Quelle durée d’assurance retient-on ? 25 ans ? 9 ans ? ou le nombre réels de jours cotisés ou, dans ce cas là, applique-t-on directement un coefficient de partage de 0.50 ?
      Je vous remercie.

      Répondre à ce message

      • Le 10 janvier à 21:38

        Mais si vous êtes la seule survivante ayant-droit, il n’y a pas de partage.

        Répondre à ce message

        • Le 11 janvier à 20:53

          Je suis l’ex-épouse, divorcée non remariée unique. Il y a donc partage.

          Répondre à ce message

          • Le 11 janvier à 22:27

            En effet, il y a un prorata entre la durée du mariage et la durée d’assurance exigée pour l’année de naissance de votre ex-mari (voir fiche 18).

            Répondre à ce message

            • Le 16 janvier à 15:33

              Le prorata se calcule sur la durée totale d’assurance du décédé selon le point 3, 3e alinéa. C’est sur la définition de cette notion que portait ma question.
              je vous remercie de vous être penché sur l’analyse de mon cas.
              Cordialement.

              Répondre à ce message

          • Le 17 janvier à 08:49

            Bonjour
            Mon ex mari est décédé le 29 octobre 2023.
            Il avait été marié avant notre union et divorcé
            Cette conjointe est décédée en 2018.
            Je suis donc la seule survivante.
            AG2R HUMANIS décompte la part de la 1ere femme donc me verse la moitié de la reversion en capitalisant alors qu ils n ont jamais payé à cette première epouse et ne la paieront jamais.
            Je suis révoltée !
            Qu en pensez vous et que faire.Salutations et remerciements

            Répondre à ce message

            • Le 17 janvier à 09:43

              Le droit est de votre côté puisque vous êtes la seule survivante ayant droit.
              Faites un courrier de réclamation à la direction d’AG2R La Mondiale en rappelant votre situation (recommandé AR). Sans réponse dans deux mois, écrivez au médiateur Agirc-Arrco pour lui signaler ce problème. Vous obtiendrez satisfaction avec un rappel.

              Répondre à ce message

        • Le 6 février à 02:05

          Je viens de recevoir ma notification de réversion suite au décès de mon époux.
          Je découvre que son ex-femme bénéficie d’une partie de la réversion. Or, elle s’était remariée, elle a divorcé une deuxième fois et depuis son deuxième mari est décédé. Est-ce normal qu’elle récupère des droits à réversion de son premier mari ?
          Je croyais qu’en se remariant on perdait les droits à réversion.

          Répondre à ce message

          • Le 6 février à 14:01

            Oui, le remariage supprime le droit à la réversion du premier époux. Écrivez un courrier de réclamation à la direction de l’institution qui gère la réversion pour Agirc-Arrco.
            Et si vous étiez encore mariée au moment du décès, seule ayant droit, vous aurez droit à l’intégralité de la réversion, comme indiqué dans cette fiche.

            Répondre à ce message

  • 62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco Le 12 janvier à 08:03

    Madame,Monsieur
    J’ai longuement hésité avant de vous écrire, mais je ne sais plus comment faire .En 2022 , j’ai demandé une pension de réversion Agirc-Arrco.
    La pension a été accordée à compter du 01/03/2022.
    Dès cette date , ils ont appliqué un coefficient de partage de 0,2364 soit 4477,20 euros brut .
    N’y connaissant rien en matière de réglementation je ne me suis pas inquiétée .En septembre 2023 ,un des mes enfants étudiant en droit m’ a expliqué que je ne devrais pas avoir de coefficient de partage puisque que la première épouse s’était remariée en 1987 et en 2008.je précise que mon ex mari est décédé en 2016.Suite à cela j’ai contacté Agirc-Arrco qui m’ont dit que je devais leur envoyer l’acte de naissance de la première épouse et que mon dossier passerai à l’étude . Après avoir bataillé avec eux sans avoir jamais les mêmes réponses .Ils m’ont répondu que c’était trop tard , qu’il fallait que je fournisse cet acte de naissance lors de ma demande de pension de réversion en 2022 .Comment aurai je pu le savoir , il n’est nullement demander de fournir les actes de naissance des ex- conjoints
    dans le dossier à fournir .De surcroît m’a été répondu également que j’avais cas me renseigner avant . Je précise également que tous les agents dAgirc-Arrco que j’ai eu au téléphone m’ont tous répondu qu’effectivement l’on ne devrait pas m’appliquer un coefficient de partage mais que la décision ne leur appartenait pas .Que dois je faire s’il vous plaît ? Je comprends pourquoi la cour des comptes a estimé qu’un nombre anormal de pension de réversion étaient mal payées .Merci pour votre temps .Bien cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 12 janvier à 14:53

      C’est une institution qui gère pour le régime Agirc-Arrco.
      Avez vous envoyé un courrier recommandé signalant cette erreur ? Les réponses orales n’ont pas de valeur juridique.
      Si oui, écrivez au médiateur du régime Agirc-Arrco en précisant ce que vous écrivez.
      Le problème que vous rencontrez n’a aucun rapport avec le constat de la Cour des Comptes des nombreuses erreurs dues au non paiement des cotisations par des employeurs. Votre problème est du à l’interprétation par votre institution de la réglementation du régime Agirc-Arrco. La réversion est toujours partagée entre conjoints sauf si le survivant vivant avec le retraité est le seul survivant ayant droit à cette réversion. Le "sauf" est parfois oublié !

      Répondre à ce message

      • Le 24 janvier à 19:34

        Bonsoir et encore merci pour le temps que vous passez à nous répondre.
        Quand vous me dites "le sauf est parfois oublié" qu’entendez vous par cela ?
        J’ai déjà envoyé de nombreuses lettres en recommandé pour avoir des explications .
        Au médiateur, à la direction des affaires réglementaires et Juridique.
        Les réponses sont toujours les mêmes .Je ne souhaite pas avoir plus que je devrais avoir , mais les explications que l’on me donne ne sont jamais claires .
        Sur mon décompte de pension de réversion , l’on m’applique des minorations :
        _application d’un coefficient de réversion de 0,60 soit 3908,85 euros brut annuel.
        Application d’un coefficient de partage de 0,2364 soit 4477,20 euros brut annuel .

        La durée du mariage a été de 117 mois .
        La durée d’assurance jusqu’au décès de mon ex-mari représente 165 trimestres soit 495 mois .
        Le total des points Agirc Arrco est de 7239,69
        Le montant brut annuel est de 9772,13 euros .
        Je suis la seule ex-épouse non remariée .
        La première épouse s’étant remariée .
        Je suis donc seule bénéficiaire dune pension de réversion .
        Pourquoi Donc m’est il appliqué un coefficient de partage .
        Je ne comprends plus rien .
        Merci pour vos réponses qui pourront peut être m éclairer.
        Bien cordialement

        Répondre à ce message

        • Le 25 janvier à 10:58

          La règle depuis 2019 figure dans cette fiche. Si vous êtes la seule survivante ayant droit, faites en état.
          La procédure à suivre est indiquée fiche 5. Le médiateur ne peut être saisi si l’institution qui gère n’a pas été saisie avant.

          Répondre à ce message

          • Le 29 janvier à 11:35

            Bonjour Monsieur et merci pour la rapidité de vos réponses .

            Ayant un problème de compréhension , tous n’est pas toujours clair pour moi et je m’en excuse .

            Pouvez vous juste me dire si en étant l’unique ayant droit divorcée, l’on doit m’appliquer un coefficient de partage ou pas ?

            En sachant que la première épouse s’étant remariée 2 fois avant le décès de mon ex mari et n’est pas décédée elle ne pourra jamais bénéficier de la pension de réversion .

            Je vous remercie vraiment pour vos explications
            Bien cordialement

            Répondre à ce message

            • Le 29 janvier à 19:06

              Si vous êtes divorcée, il y a partage comme indiqué dans la fiche, même si vous êtes seule ayant droit.

              Répondre à ce message

              • Le 29 janvier à 21:24

                Bonsoir et merci de la rapidité de vos réponses .
                Je crois que votre dernier message est clair .
                Je m’interroge quand même sur ce coefficient de partage que l’on m’applique alors qu’il n’y aura jamais de partage puisque la première épouse s’est remariée par 2 fois et donc de ce fait elle ne pourra jamais bénéficier de la pension de réversion .
                C’est un mystère , mais si t’elle est la réglementation je dois m’y soumettre .
                Je reste quand même perplexe !!!!
                Après des recherches de témoignages sur votre site , j’ai retrouvé une correspondance que vous avez eu le 16/08/2022 à 17h52 avec Mme Legrand qui rencontrait à cette période les mêmes interrogations que moi et qui de surcroît était dans le même cas de figure .

                Vous lui avez répondu en date du 16/08/2022
                "En principe non, le survivant sans autre ayant droit perçoit la totalité .
                Mais les institutions complémentaires doivent faire l’effort de rechercher l’information."

                Vous lui avez à nouveau répondu le 18/08/2022 à 8h28
                "En principe oui, la réversion est recalculée.Voys devez signaler que vous êtes la seule survivante non remariée "

                Du coup , je vous avoue en perdre mon latin , nous sommes toutes les 2 dans le même cas de figure, avec des réponses différentes.

                Dans l’attente de vous lire .
                Bien cordialement
                Oui

                Répondre à ce message

                • Le 29 janvier à 21:47

                  Vous avez raison, il y a des confusions, y compris par mes mots, entre survivante unique ayant droit et ex-conjointe unique ayant droit.Le tableau est plus clair.
                  La réversion est payée par tous, même par les célibataires, c’est bien une mesure de solidarité. La veuve vivant avec le retraité au moment du décès est privilégiée en ayant toute les réversion alors que la logique et de partager selon la durée du mariage.

                  Répondre à ce message

                  • Le 31 janvier à 19:48

                    Bonsoir et encore merci

                    Donc en conclusion, en ce qui me concerne , suis je comme Mme Legrand (message du 16/08/2022) c’est à dire la seule survivante sans autre ayant droit non remariée ou ai je un autre statut ?
                    Surtout comme je le disais précédemment, je suis dans la même situation que cette dame .
                    J’y perd mon latin !!!!

                    Quel est l’intérêt dAgirc-Arrco de m’avoir demander un acte de naissance de la première épouse pour prouver qu’elle était remariée si c’est pour continuer à m’appliquer un coefficient de partage .
                    Surtout que je leur ai spécifié à de nombreuses reprises que j’étais divorcée mais non remariée .

                    Quelle est la conclusion de tous cela pour moi .
                    Merci beaucoup

                    Répondre à ce message

                    • Le 31 janvier à 21:36

                      Il y a une différence au moment du décès entre la personne qui vit avec son époux et celle qui est divorcée. En divorçant vous vous êtes organisée pour vivre sans la réversion.
                      C’est le droit inscrit dans le tableau de cette fiche. Même si ma réponse vous a semblé différente. !

                      Répondre à ce message

                      • Le 1er février à 08:34

                        Bonjour et merci pour vos réponses éclairées
                        Merci de prendre du temps sur votre temps .
                        Bonne continuation
                        Cordialement

                        Répondre à ce message

  • 62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco Le 29 janvier à 03:06

    Bonjour, divorcé en 2006, ayant eu ensemble 3 enfants, mon ex époux remarié, n ayant aucune adresse récente de lui, si il décède serais je informée par les caisses pour la réversion ?
    Je sais juste qu’il vit en banlieue parisienne et au Maroc
    Merci si vous pouvez m apporter une réponse....

    Répondre à ce message

  • 62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco Le 28 janvier à 17:14

    Bonjour ma mère est décédé en janvier 2020 mon père toucher la pension de réversion CARSAT malheureusement mon père décède en août 2023 et nous avons appris quelques temps après que mon père c’était remarié a l’étranger en 2021 nous n’étions pas au courant de ce remariage il avait 76ans a la date de son mariage et maintenant ça fameuse femme fais les démarches du Maroc pour toucher la reversion de retraite ma père n’a jamais déclaré ce mariage en France et continué a toucher la reversion de ma défunte mère qu’elle sont les droits de cette femme merci je suis perdu et écoeuré

    Répondre à ce message

    • Le 28 janvier à 20:49

      Un veuf a le droit de se remarier. Mais il perd le droit à la réversion de la retraite complémentaire et doit le déclarer pour la retraite de base (fiche 61). Cette fraude va générer des indus qui peuvent être remboursés sur ses biens propres.
      Sa deuxième épouse a droit à sa réversion.

      Répondre à ce message

  • 62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco Le 24 janvier à 19:10

    Bonsoir je me permets de vous contacter car il me semble avoir détecté une anomalie dans le calcul de la pension de réversion de mon mari décédé le 30/01/2018. En effet j’ai reçu de la part d’Humanis un courrier daté du 26/09/2019 m’indiquant que « du fait de l’existence d’un ou plusieurs ex conjoints, la pension de réversion a été partagée en fonction de la durée de chaque mariage « Hors mon mari n’a jamais été marié avant ou remarié après le notre
    Il est donc notifié que mon allocation fait l’objet de minorations :
    application d’un coefficient de réversion de 0,60
    application d’un coefficient de partage de 0,5932.
    Pouvez vous m’indiquer si cette situation et donc les montants versés sont corrects selon vous ?
    Je vous remercie par avance de votre retour.
    Cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 25 janvier à 10:47

      Pour avoir 60% de la retraite de votre époux, le coefficient est bien de 0,60. Il n’y a donc pas de partage. Le deuxième coefficient est si peu différent que je ne comprend pas cet écart.

      Répondre à ce message

      • Le 25 janvier à 20:41

        Bonsoir’,
        après avoir consulté vos fiches j’ai peut-être trouvé l’explication. J’ai divorcé de mon mari en 2013 donc je pense qu’une minoration de ce fait s’applique … ?

        Répondre à ce message

  • 62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco Le 19 janvier à 16:17

    Qu’est-ce que le prélèvement "tiers institution" sur la pension de réversion ?

    Répondre à ce message

    • Le 19 janvier à 18:20

      C’est le remboursement par un tiers (vous) à l’institution de retraite complémentaire de la retraite versée en trop à votre époux. Je rappelle que la retraite Agirc-Arrco est versée à l’avance en début de mois.

      Répondre à ce message

  • 62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco Le 16 janvier à 19:00

    J’ai depose ma demande de réversion complémentaire et je reçois un formulaire sur l’honneur de coter tous les mariages de mon ex-conjoint décédé.
    Je m’inscris sur le formulaire,
    Est ce que je dois inscrire l’autre conjointe qui refuse de faire une demande unique avec moi ?
    Dans ce cas pourrais-je bénéficier de ma pension de réversion complémentaire en suivant seule mon dossier ?
    Pourrais-je bénéficier de la totalité du montant ou non ?

    Répondre à ce message

    • Le 16 janvier à 22:20

      Je ne comprend pas ce que l’institution (laquelle ?) vous demande ?
      On ne peut pas effectuer de demande commune aux ex-conjointe.
      La réversion sera partagée entre les ex conjointe ayant droit à la réversion, qu’elle la demande ou pas.

      Répondre à ce message

    • Le 17 janvier à 13:41

      Bonjour
      Ma demande est prise en charge par Malakoff Humanis.
      Donc je continué à suivre ma demande seule.
      Pour la liste des ex-conjointes je m’inscris seule ou je peux aussi inscrire l’autre ex-conjointe ?

      Répondre à ce message

  • 62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco Le 1er novembre 2023 à 14:48

    J’ai fait la demande de réversion auprès de l’AGIRC ARRCO en juillet . Début Août, ils m’ont écrit qu’étant donné que mon mari s’était marié une première fois, ils appliquaient un coefficient de partage.

    Cependant, l’ex-femme de mon mari s’est remariée après leur divorce. J’avais cru comprendre que lorsqu’un ex-conjoint se remariait il perdait ses droits et que ces droits revenaient donc à la dernière épouse, c’est ce que je lis en tout cas sur leur site internet.

    J’ai donc fait un courrier recommandé début septembre pour contester ce coefficient de partage et j’ai joint un acte de naissance de la première épouse stipulant le remariage.

    N’ayant aucune réponse depuis, j’ai téléphoné aujourd’hui et le conseiller me dit que malgré le remariage, le calcul est fait au prorata des années de mariage.

    Je ne sais plus quoi penser, je me suis dit que vous pourriez peut-être me renseigner ? Merci d avance .

    Répondre à ce message

    • Le 1er novembre 2023 à 16:06

      Nous avons rédigé cette fiche à partir des textes officiels.
      Je viens de regarder le site public du régime Agirc-Arrco, il est écrit :
      « Règles d’attribution et de partage de la pension de réversion :
      - Dans le cas d’un conjoint survivant, seul ayant droit, la réversion est calculée sur la totalité de la carrière.
       Dans le cas d’un ex-conjoint divorcé non remarié unique, la réversion est calculée proportionnellement à la durée du mariage par rapport à la durée d’assurance aux régimes de base du salarié ou retraité décédé. »
      Il me semble que l’expression « seul ayant-droit » s’applique à vous.

      Je vous invite à suivre la procédure de réclamation indiquée fiche 5. Vous ne dites à qui vous avez écrit en recommandé, est-ce bien à l’institution qui gère les droits Agirc-Arrco de votre époux ? Si oui, vous pouvez passer à l’étape suivante et écrire au Médiateur de l’Agirc-Arrco en joignant la preuve de votre 1ère réclamation.

      Répondre à ce message

      • Le 1er novembre 2023 à 18:58

        Oui, j’avais bien envoyé le recommandé à Agirc Arrco qui m’a d’ailleurs répondu en me disant qu’ils avaient bien reçu mon courrier et qu’ils allaient le traiter . Aucune nouvelle depuis 2 mois ... Je vais donc suivre votre conseil et saisir le médiateur.
        Merci

        Répondre à ce message

        • Le 1er novembre 2023 à 22:40

          Relisez-moi, à quelle institution (ou caisse) avez-vous vous écrit (Malakoff Humanis, AGRR...) ? C’est elle qu’il faut citer dans votre courrier au médiateur.

          Répondre à ce message

          • Le 2 novembre 2023 à 17:09

            Excusez moi, je n’avais pas bien lu votre question. Il s’agit d’ Humanis.
            Ils ont reçu mon recommandé le 6 septembre , j’attends donc le 7 novembre pour contacter le médiateur car j’ai vu qu’il fallait attendre un délai de 2 mois sans réponse pour pouvoir le contacter .

            Répondre à ce message

            • Le 2 novembre 2023 à 17:14

              Malakoff Humanis, c’est la plus grosse caisse. Merci de me tenir informer de la suite.

              Répondre à ce message

              • Le 9 novembre 2023 à 12:52

                Bonjour, j ai donc fait hier une demande au médiateur via internet.
                Je vous tiendrai au courant lorsque j aurai une réponse.
                Bien cordialement

                Répondre à ce message

                • Le 20 décembre 2023 à 21:30

                  Bonjour, voici la première réponse du médiateur. Que c est long et compliqué de faire respecter ses droits.
                  Bien cordialement.
                  Madame,

                  Vous m’avez saisi pour contester le partage de vos droits de réversion Agirc-Arrco alors que la première épouse de votre conjoint, Monsieur Michel VERRECCHIA, est remariée.
                  Votre demande est recevable dans le cadre de la médiation Agirc-Arrco.
                  Aussi, j’ai pris attache avec votre caisse de retraite complémentaire, Malakoff Humanis Agirc-Arrco, pour lui demander de l’examiner et de porter à ma connaissance toutes les informations utiles de votre dossier.
                  Une fois ceux-ci en ma possession, je ne manquerai pas de vous faire part de mes conclusions.

                  Répondre à ce message

                  • Le 20 décembre 2023 à 21:49

                    Il s’agit d’une mauvaise interprétation de la règle en présence d’une situation particulière. Dans tous les cas il y a partage sauf dans votre cas.

                    Répondre à ce message

                    • Le 11 janvier à 21:33

                      Bonsoir,
                      Tout d’abord tous mes vœux pour cette nouvelle année.
                      J ai enfin eu la réponse du médiateur :

                      Madame,

                      Je fais suite à notre échange concernant le partage de vos droits de réversion Agirc-Arrco.

                      Suite à votre saisine, je suis intervenu auprès de votre caisse, Malakoff Humanis Agirc-Arrco.

                      Selon les informations portées à ma connaissance, Malakoff Humanis Agirc-Arrco a révisé votre dossier pour annuler le coefficient de partage, en considération du remariage de la première épouse de votre conjoint.

                      En conséquence, un rappel d’allocations vous sera versé dans les prochains jours .

                      je vous remercie beaucoup de vos précieux conseils.
                      Bien cordialement

                      Répondre à ce message

    • Le 2 janvier à 15:40

      Bonjour
      Mon défunt mari est décédé le 18/06/2022 j’ai fait une demande de reversion après son décès a la retraite complémentaire argic arrco après le dépôt de mon dossier j’ai reçue une notification sur laquelle ils m’ont fait savoir que ma pension me sera versé annuellement je voudrai savoir la date de mon premier versement c’est pour quand nous sommes en janvier 2024. Mes salutations

      Répondre à ce message

  • 62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco Le 8 janvier à 18:55

    Bonjour

    Pour les ex-conjoints non remariés mais vivant en concubinage notoire, y a t-il possible de solliciter une pension de réversion ?
    Par ailleurs considère-t-on la date de divorce ou celle de la date de séparation officielle (enregistrée sur le livret de famille) pour le calcul des trimestres de vie commune ?
    Merci pour votre éclairage

    Répondre à ce message

  • 62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco Le 5 janvier à 11:34

    Marié une première fois avec une ex épouse dont j’ai divorcé en 1991 , qui est décédée le 23 janvier 2023 , j’ai sollicité auprès de L’Agirc Arrco sa pension de réversion.
    Après ce premier divorce je me suis remarié une seconde fois en 2001 et j’ai ensuite divorcé en 2005.
    Je suis donc célibataire depuis 2005.
    L’Agirc Arcco me demande une attestation sur l’honneur comme quoi je ne suis pas remarié et cela dans le cadre de l’étude de ma demande .
    Puis je reçois un appel qui m’indique que -bien que vivant seul et non marié- je ne peux pas bénéficier de la pension de réversion de ma première épouse car j’ai eu une seconde épouse ( bien que divorcé de celle ci).
    Vu que 2 collaborateurs différents de cette institution me tiennent des propos différents : pour l’un prouver que je ne suis pas marié à la date de la demande de pension de réversion , pour l’autre que je n’y ai pas droit car j’ai eu une seconde femme , je souhaite savoir quelle est votre avis sur ce sujet .
    Merci par avance

    Répondre à ce message

    • Le 5 janvier à 16:42

      Agirc-Arrco est une institution et les retraites sont gérées par 15 institutions différentes. Quelle est la votre ?
      Lisez attentivement le point 3 de cette fiche pour me dire dans quel cas vous êtes.

      Répondre à ce message

    • Le 8 janvier à 02:02

      @ Dindar

      Bonsoir,

      Vous avez perdu le droit à une pension de réversion suite au décès de votre 1ére épouse puisque vous vous êtes remarié .Le fait d’avoir divorcé à nouveau ne rétablit pas le droit à pension.
      Par contre si vous restez divorcé vous pourrez bénéficier de la pension de réversion de votre seconde épouse si celle-ci décède avant vous.

      Répondre à ce message

  • 62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco Le 30 décembre 2023 à 19:46

    Bonjour,
    Je suis en attente d"une pension de reversion,j"ai fait ma demande à Agirc Arrco, mon mari travaillait dans le BTP aussi mon dossier a été transmis à PROBTP qui me demande les avis d’imposition pour l’année 2021 et 2022 , alors que normalement les revenus ne sont pas pris en compte pour la réversion de la complémentaire est-ce normal ?
    Merci par avance.

    Répondre à ce message

  • 62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco Le 13 septembre 2017 à 22:40

    bonsoir
    Mon beau père décédé récemment avait plusieurs organismes versant une retraite arrco que l’on retrouve sur la déclaration de revenus
    dont Malakoff Médéric et Crirep. Depuis quelques années Crirep a disparu de cette déclaration.Il n’apparait plus que Malakoff Médéric qui semble reprendre les paiements. Cela est d’autant plus vrai que sur les relevés de banque, Malakoff verse sa propre petite pension ainsi que
    celle de ex Crirep soit 2 lignes sur ce relevé. A qui dois-je faire la demande de réversion ? Notamment celle de Crirep.
    PS/ Il semble que cette dernière existe encore. ( adresse 2 rue de Falogne à Metz.)
    Merci

    Répondre à ce message

    • Le 14 septembre 2017 à 18:06

      Depuis plusieurs années, il y a concentration des institutions de retraite complémentaires. La Crirep a été effectivement reprise dans le groupe Malakoff Médéric. C’est donc cette institution qui verse la totalité des droits acquis y compris dans le cadre de la Crirep.
      Pour une pension de réversion, c’est donc à Malafoff Médéric retraite Arrco qu’il faut s’adresser.

      Répondre à ce message

    • Le 12 décembre 2023 à 14:50

      bonjour, je suis a la retraite j ai cotisé a CRIREP comment faire pour avoir ma petite pension de CRIREP

      Répondre à ce message

  • 62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco Le 9 décembre 2023 à 15:20

    Bonjour
    Suite au décès de mon mari depuis 2018 je perçois une pension de réversion complémentaire par l’Agirc-Arco en plus de la réversion de la Cnav. Je vais être en retraite en début d’année. Dois-je sur le questionnaire de ressource des 3 dernières mois en plus du montant de la réversion de base que je dois renvoyer la la Cnav notifier le montant que je perçois pour la réversion complémentaire ?, et est ce que celle-ci peut mettre réduire ou supprimé ?
    En vous remerciant pour votre réponse

    Répondre à ce message

  • 62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco Le 28 novembre 2023 à 11:07

    bonjour
    j’ai une pension de réversion et pension complémentaire de mon mari décédé pais sur lui qui est marie avec une deuxième femme

    et maintenant la deuxième femme est décédé que dieu l’accueille dans vaste paradis
    je voulais savoir si la pension complémentaire est recalculé ou non ?
    si c’est oui quels sont les procédures a faire ?
    merci bien

    Répondre à ce message

  • 62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco Le 26 novembre 2023 à 11:28

    Bonjour,
    Je viens d’avoir le détail de la Carsat concernant la pension de réversion. Pourriez-vous me dire si cette réversion comprend les caisses complémentaires ?
    Merci d’avance

    Répondre à ce message

  • 62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco Le 18 novembre 2023 à 11:10

    Bjr ,mon defunt mari est décédé en 2005 ,je suis âgé de 53ans ,j’ai effectuer une demande de pension de reversion argic arrco, est ce que j’aurais le droit de la percevoir maintenant

    Répondre à ce message

  • 62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco Le 14 novembre 2023 à 17:49

    Bonjour,je n’arrive pas à savoir si l’ex épouse de mon mari s’est remariée,elle est étrangère et son pays délivre simplement un acte de naissance sans mentions autres,que puis je faire ?Je vous remercie

    Répondre à ce message

  • 62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco Le 3 novembre 2023 à 16:10

    Bonjour
    Peut-on obtenir un rappede réversion de plus de un an ?
    Si oui quel sont les cas de figure ?

    Cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 3 novembre 2023 à 18:30

      La réversion peut se demander à tout moment. Elle prend effet le mois suivant la demande sauf si le décès a eu lieu moins de 12 mois avant car dans ce cas il y a un rappel.

      Répondre à ce message

  • 62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco Le 31 octobre 2023 à 07:53

    Bonjour,
    Je touche actuellement une petite partie de la pension de réversion de mon défunt mari au prorata de mes années de mariage.
    Je viens d’apprendre que son ex-épouse est décédée.
    Étant maintenant la seule ayant droit, puis-je faire une demande auprès de l’Agirc-Arrco pour une revalorisation de ma pension ?
    Je vous remercie.
    Bien cordialement,

    Répondre à ce message

  • 62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco Le 24 octobre 2023 à 14:58

    Bonjour,
    J’ai un autre point à vous soumettre, mon époux devait toucher la tranche C de sa retraite à compter de septembre 2023 puisqu’il devait atteindre ses 67 ans, il est décédé en juin. J’avais eu confirmation au téléphone par un conseiller Agirc que j’y avais droit à partir de septembre, mon dossier était donc en révision depuis août.
    il y a 2 semaines, un interlocuteur Malakof Humanis m’a contacté pour m’indiquer que au contraire, je n’y avais pas droit car elle n’était pas liquidée et que l’Agirc Arrco répondait sans savoir. Je ne vous parle pas de l’amabilité de l’interlocuteur...
    Pouvez vous me le confirmer ? Cela me paraît pas juste du tout, mon époux avait cotisé pour cela.

    D’avance je vous en remercie
    Bien cordialement,

    Répondre à ce message

    • Le 25 octobre 2023 à 11:54

      La retraite de réversion est un dispositif de solidarité, on ne cotise pas pour elle. Sinon, il faudrait donne plus de retraite aux célibataires !
      J’ai recherché dans ma documentation et dans le site Agirc-Arrco et je n’a pas lu que le décès avant la liquidation de la tranche C ne donnait pas droit à la réversion sur cette tranche. Attendez la liquidation de votre réversion pour savoir si vous y avez eu droit ou pas avant de porter réclamation

      Répondre à ce message

      • Le 26 octobre 2023 à 12:07

        Bonjour,
        Merci pour votre réponse. J’attends tjs la suppression du coefficient de partage appliqué sur la réversion que je touche déjà car je leur ai adressé les preuves que les 2 ex épouses de mon mari avait été remariées.
        Mon dossier est en cours depuis août en fait. J’ai demandé à Malakof Humanis de faire une demande en interne mais ils m’ont indiqué que ce serait négatif.
        Comment savoir quand ma réversion sera liquidée pour leur adresser une éventuelle réclamation ?
        Merci
        Bien cordialement,

        Répondre à ce message

        • Le 26 octobre 2023 à 22:04

          Vous avez lu ce passage de cette fiche : Depuis janvier 2019, plusieurs situations peuvent se présenter :
           Le décédé laisse un conjoint survivant ayant seul le droit à une réversion, les autres ex-conjoints étant remariés ou décédés : il a droit à l’intégralité de la réversion.
          Vous pouvez écrire un courrier de réclamation à la direction de Malakoff Humanis Agirc-Arrco pour leur rappeler cette règle et demander son application. Suivez la procédure de recours de la fiche 5.

          Répondre à ce message

  • 62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco Le 20 octobre 2023 à 19:20

    Bonjour

    Mon mari est décédé il y a mois il a été marié fois avant moi, sa première femme elle est remarié. Sa seconde femme ne veut pas de la réversion elle peut y renoncer ?
    Merci

    Répondre à ce message

  • 62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco Le 15 octobre 2023 à 13:30

    bonjour, ; mon père avait une retraite de 1200 euros ,ma mère environ 800 euros au décès

    de mon père elle n a eu droit que a 240 euros je trouve cela très faible et incompréhensif ,et la plus rien elle ne recrois plus la reversions , pourquoi ? ou dois je me renseigner Merci

    Répondre à ce message

    • Le 15 octobre 2023 à 16:30

      Votre père avant plusieurs retraites car il y a les retraite de base (fiche 61) et la retraite complémentaire (cette fiche). Il faut donc demander les deux réversions. Si votre père a eu un autre mariage, la réversion est partagée.

      Répondre à ce message

  • 62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco Le 13 octobre 2023 à 13:49

    BONJOUR
    Quel est l impact du concubinage sur les pensions de reversion malakoff humanis

    Répondre à ce message

  • 62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco Le 3 octobre 2023 à 16:41

    Bonjour,je perçois une pension de rev ?rsion compl ?mentaire AG2R tous les trois mois,y a-il- une augmentation ? Merci

    Répondre à ce message

    • Le 3 octobre 2023 à 18:43

      C’est prévu pour novembre, donc pour vous en janvier.

      Répondre à ce message

      • Le 3 octobre 2023 à 22:15

        Meci beaucoup

        Répondre à ce message

      • Le 10 octobre 2023 à 21:36

        Bonjour à vous, j’ai fait une demande de reconversion retraite suite aux décédé, mon dossier est complet et je demande conbien de temps pour être payé hurgent je vie dû RSA merci de me repondre je vous remercie pour votre compréhension cordialement Mme Saker jamilla.

        Répondre à ce message