H. Retraites de Réversion


62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco


Les règles dans les régimes complémentaires sont très différentes de celles des régimes de base de sécurité sociale. Il n'y a pas de conditions de ressources, mais il ne faut pas être remarié. Le taux de la réversion est de 60 %.

Mises à jour :
- suite à une question : le remariage avec le même conjoint n’exclut pas de la réversion (ajout dans encadré et point 3) ;
- ajout formulaire de demande de réversion (27 juillet 2018)
- suite à la création du régime unifié Agirc-Arrco (19/1/19).
Attention !

Remariage

Le remariage exclut toujours le droit à la pension de réversion ou supprime le bénéfice d’un droit déjà accordé sauf s’il s’agit d’un remariage avec le même ex-conjoint. Elle n’est pas rétablie lorsque l’intéressé divorce de son nouveau conjoint, ni si celui-ci décède.

1. Principes de la réversion

Mariage. Le conjoint survivant appelé à bénéficier de la pension de réversion doit avoir été marié (pas de condition de durée du mariage) avec le conjoint décédé.
Le concubinage ou la conclusion d’un pacte civil de solidarité (Pacs) avec le retraité ou le cotisant décédé ne permettent pas de percevoir une pension de réversion. Toutefois, en cas de mariage entre personnes de même sexe, dès lors que les conditions sont remplies (âge, liquidation de la retraite de base…), le droit aux pensions de réversion Agirc-Arrco est ouvert depuis juin 2013.

Âge. Le droit est ouvert lorsque le survivant atteint l’âge de 55 ans. Toutefois, avant 60 ans, l’Agirc applique une minoration pour tout décès survenu jusqu’au 31 décembre 2018 (voir point 2).

Invalide. Le droit est ouvert dès le décès, si le survivant est invalide ou le devient au sens de la sécurité sociale. Avant 55 ans, la réversion s’arrête si l’invalidité cesse.

Deux enfants à charge. Le droit est ouvert sans condition d’âge si le survivant a au moins deux enfants à charge âgés de moins de 25 ans. Un enfant invalide est considéré à charge quel que soit son âge, mais son état d’invalidité doit avoir été constaté avant son 21e anniversaire. Le versement n’est pas limité dans le temps. La pension de réversion continuera d’être versée lorsque les enfants ne seront plus à charge. En revanche, s’il cesse d’être invalide, le versement de la pension est interrompu. Il reprendra lorsque l’intéressé remplira la condition d’âge.

Mensuel. Depuis janvier 2014, les pensions de réversion Agirc-Arrco sont versées d’avance et au début de chaque mois. Toutefois, si le compte bancaire est domicilié hors de France, la pension de réversion sera versée trimestriellement.

Point de départ. Le point de départ de la pension de réversion est fixé au premier jour du mois qui suit le décès. Lorsque les conditions ne sont pas remplies à la date du décès, la pension de réversion prend effet au premier jour du mois civil qui suit la date à laquelle les conditions sont remplies. En cas de demande tardive après l’ouverture du droit à la réversion, le rappel portera sur douze mois maximum.

Protection sociale. La caisse de retraite prélève les cotisations pour la protection sociale comme pour tout autre retraité : CSG (santé), CRDS (dette sociale), Casa (autonomie). Toutefois, les ménages fiscaux modestes peuvent en être exonérés (voir fiche 28).

Bon à savoir

Versement sur un compte hors de France

Une demande auprès des caisses peut être faite pour bénéficier d’un versement mensuel et non trimestriel. Cependant, la demande rend la décision définitive.

2. Montant de la réversion

La pension de réversion est égale à 60 % du montant de la pension qui était servie (ou aurait été servie) au conjoint décédé.

En cas de remariage, la pension est supprimée de façon définitive et il n’y a aucun report sur les autres pensions s’il y a plusieurs ex-conjoints.

Le droit à la réversion est toujours acquis, sans aucune condition de ressources. Il se cumule sans aucune limitation avec les éventuels droits propres du survivant.

On ne tient pas compte des coefficients d’anticipation ou d’ajournement. Toutefois, le nombre de points attribués au conjoint survivant ne peut dépasser celui inscrit au compte du participant décédé, compte tenu éventuellement du coefficient d’anticipation appliqué aux droits lors de la liquidation de la retraite de ce dernier.

Pour tout décès avant le 31 décembre 2018, la liquidation à l’Agirc du droit de réversion entre 55 et 60 ans entraîne une minoration du taux de 60 %, selon un barème allant de 52% à 55 ans à 58,4% à 59 ans.

3. Droits partagés si ex-conjoints divorcés

Depuis janvier 2019, plusieurs situations peuvent se présenter :
- Le décédé laisse un conjoint survivant ayant seul le droit à une réversion, les autres ex-conjoints étant remariés ou décédés : il a droit à l’intégralité de la réversion.
- Le décédé laisse un conjoint survivant et un ou plusieurs ex-conjoints non remariés : le survivant perçoit, comme les ex-conjoints, une réversion calculée au prorata de la durée respective de chaque mariage par rapport à la durée totale des mariages.
- Le décédé laisse uniquement un ex-conjoint non remarié dont il avait divorcé : la réversion est alors calculée au prorata de la durée du mariage par rapport à la durée d’assurance totale du décédé, limitée à 172 trimestres. Si la durée du mariage est supérieure à la durée d’assurance, l’ex-conjoint divorcé non remarié perçoit l’intégralité de la réversion.
- Le décédé laisse plusieurs ex-conjoints non remariés et pas de veuf ou veuve : chacun d’eux a droit à une pension calculée en tenant compte du rapport entre la durée de chaque mariage et la durée d’assurance (voir tableau 2). Toutefois, si la durée globale des mariages est supérieure à la durée d’assurance, la réversion est partagée entre les ex-conjoints divorcés au prorata de la durée respective de chaque mariage rapportée à la totalité des mariages.

Pour les décès intervenus avant juillet 1996, les conditions d’attribution des droits de réversion sont différentes. Consultez votre caisse de retraite.

Premier exemple. Huguette décède le 10 février. Son ex-conjoint a été marié avec elle 132 mois. Il ne s’est pas remarié. La durée d’assurance d’Huguette est de 170 trimestres, limités à 166 par exemple, soit 498 mois. Huguette a obtenu 6 050 points Arrco. La réversion de l’ex-conjoint est calculée sur la base de : 6 050 x 60 % x (132 / 498) = 962,16 points Arrco.

Deuxième exemple. Joël laisse à son décès, le 26 novembre, une conjointe survivante et une ex-conjointe. L’ex-conjointe a été mariée avec lui 150 mois. Elle ne s’est pas remariée. La conjointe survivante a été mariée avec Joël 135 mois. La durée globale des mariages est donc de : 150 + 135 = 285 mois. Joël, titulaire de 3 580 points Arrco, était retraité. La veuve et l’ex-conjointe ont plus de 55 ans. La réversion de la veuve est donc égale à : 3 580 x 60 % x 135 / 285 = 1 017,47 points. L’allocation de l’ex-conjointe est égale à : 3 580 x 60 % x 150 / 285 = 1 130,53 points.

Attention !

Partage et décès

Si l’un des bénéficiaires du partage vient à décéder, ce décès entraîne l’extinction du droit sans report au profit de l’autre ou des autres bénéficiaires du partage.

Tableau 2. Partage des droits de réversion

Tableau récapitulatif des droits en cas d’ex-conjoints divorcés.

Conjoint survivant unique (absence d’ex-conjoint divorcé non remarié) La réversion est calculée sur la totalité de la carrière du participant décédé.
Ex-conjoint divorcé non remarié unique (sans conjoint survivant) Application du prorata : durée du mariage/durée d’assurance plafonnée
Plusieurs ex-conjoints divorcés non remariés (sans conjoint survivant) Application du prorata : durée du mariage/durée d’assurance plafonnée (si la durée totale des mariages est inférieure à la durée d’assurance plafonnée).
Application du prorata : durée du mariage/durée totale des mariages (si la durée totale des mariages est supérieure ou égale à la durée d’assurance plafonnée).
Coexistence d’un conjoint survivant et d’un ou plusieurs ex-conjoints divorcés non remariés Règle générale : application du prorata durée du mariage/durée totale des mariages
Cas particulier : si divorce avant juillet 1980 et remariage avant le 13 janvier 1998 :
- conjoint survivant : réversion calculée sur la totalité de la carrière du décédé
- ex-conjoint : application du prorata durée du mariage/durée totale des mariages.

4. Droits des orphelins de leurs deux parents

Si leurs parents ont été salariés, les orphelins de père ET de mère ont droit à la réversion.
Ils doivent être âgés de moins de 21 ans à la date du décès du dernier parent ou de moins de 25 ans s’ils étaient à la charge du dernier parent au moment du décès. Les orphelins reconnus invalides avant l’âge de 21 ans bénéficient de l’allocation de réversion quel que soit leur âge au moment du décès du dernier parent.

L’allocation de réversion est attribuée à chaque orphelin qui remplit les conditions. L’orphelin peut bénéficier, au titre de chaque parent, d’une allocation. Son montant est égal pour chaque orphelin à 50 % des droits à partir de janvier 2019 (avant c’est 50% Arrco et 30% Agirc). Et ce, quel que soit le nombre d’orphelins.
Le point de départ peut être fixé au premier jour du mois ou du trimestre civil suivant le décès du dernier des parents. Cette allocation de réversion est supprimée lorsque l’orphelin, non invalide, atteint 21 ou s’il est à charge, 25 ans.

Bon à savoir

Demandeur pour un orphelin

La demande d’allocation d’orphelin doit être faite par le bénéficiaire ou par toute personne ayant sa charge légale, soit auprès de la dernière institution de retraite de chaque parent, soit auprès du centre d’information et de coordination de l’action sociale (Cicas) du département de résidence.

5. Démarches à effectuer

Pour bénéficier des pensions de réversion Agirc-Arrco, il faut en faire la demande.
Une seule demande suffit. Si ce dernier était retraité, adressez la demande à chaque caisse qui verse une retraite. S’il était encore en activité, il suffit de s’adresser à sa dernière caisse de retraite complémentaire.

Document utile

Pour information le formulaire de demande de la pension de réversion à remettre dans un Cicas, fichier PDF à télécharger :

Agirc-Arrco Demande réversion

Poser une question

803 messages
modération a priori

La réponse à votre question sera apportée par un militant retraité bénévole... Merci de noter le numéro de cette fiche pour la retrouver avec la réponse...

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

  • 62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco Le 20 février à 07:55, par denou

    Bonjours pour une demande de réversion complémentaire quel sont les justificatif a fournir .Merci
    J ai 4 enfants

    Répondre à ce message

    • Le 20 février à 22:25, par Claude (CFDT Retraités)

      Aucun, vous les autorisez à utiliser le compte du défunt à l’assurance retraite. Connectez-vous au compte Agirc-Arrco de votre époux avec son numéro de sécurité sociale.

      Répondre à ce message

  • 62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco Le 6 février à 15:20, par Anne

    Bonjour,
    Je suis veuve depuis juin 2009, ayant 55 ans en mai, j’ai le droit à la reversion à partir de juin.
    J’aimerai savoir comment est calculée la complémentaire sachant que mon mari était divorcé et son ex femme remariée.
    Merci.

    Répondre à ce message

    • Le 7 février à 18:02, par P-O

      @ Anne

      Bonsoir,

      son ex femme remariée.

      Vous devez percevoir la totalité de la réversion sous réserve de fournir un extrait de naissance de l’ex conjointe de votre mari décédé mentionnant son remariage survenu antérieurement au décès de votre mari.

      J’ai indiqué dans plusieurs posts de cette fiche la réglementation applicable.

      Répondre à ce message

    • Le 7 février à 18:05, par P-O

      @ Anne

      Conditions d’ouverture des droits AGIRC-ARCCO consultable sur Internet.

      VIII.4.7.1.1 Conjoint survivant unique

      En l’absence d’ex-conjoint divorcé non remarié, la pension de réversion du conjoint survivant est calculée sur la base de l’ensemble des droits du participant décédé.
      .

      Répondre à ce message

  • 62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco Le 7 février à 03:31, par neel fiche 798

    bjr, ans
    j’ai 78 ans, divorcé après 36 ans de mariage, 1 enfant de 48 ans, remarié avec épouse agée de 48 ans et 2 nouveaux enfants de 9 ans
    A mon deces, si j’applique la regle du prorata années de mariage: :
    - mon épouse avec nos 2 enfants ne touchera que 1/6 de ma retraite, + 8% majoration enfants AGIRC, et + 0% majoration ARRCO + 10% majoration CNAV - moins de 600€/mois - mon ex-épouse , agée de 80 ans, seule, touchera 1500€/mois
    ce qui est totalement injuste, inégalitaire, et dans le non respect de la doctrine de Mr DELEVOYE qui préconise le maintien d’un niveau de vie correct de la veuve (étant propriétaire de notre appartement 3 chambres - comment fera -t-elle avec 600€/mois pour vivre, alors que les charges de copro, la TH et TF font déja 600/mois)
    Existe -t-il une autre formule de calcul de retraite de reversion dans ce cas de veuve remariée avec 2 enfants à charge = je n’en connais pas ; et j’ai proposé à Mr Delevoye de tenir compte d’un coefficient multiplicateur type fiscal de 1+1/2+1/2, soit 2
    Par ailleurs, j’avais l’espoir que, moi décedé, mon épouse et mes 2 enfants pouvaient bénéficier de la part retraite de reversion de mon ex-épouse décédée après moi, et d’après ce que j’ai lu dans votre NB partage et decès, il n’en est rien
    Merci d’avance pour votre réponse qui, j’en suis sur, peut interessé d’autres retraités remariés avec enfant(s), ce qui est aujourd’hui une nouvelle tendance sociologique.

    Répondre à ce message

    • Le 7 février à 18:09, par P-O

      @neel fiche 798

      Bonsoir,

      remarié avec épouse agée de 48 ans et 2 nouveaux enfants de 9 ans

      Donc votre épouse pourra toucher sa part de réversion sans condition d’âge.

      d’après ce que j’ai lu dans votre NB partage et decès, il n’en est rien

      C’est exact seule la part de réversion CNAV est réattribuée aux allocataires survivants après le décès d’un allocataire.

      Répondre à ce message

  • 62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco Le 18 janvier à 10:27, par Sorridente

    bonjour,
    J’ai effectué une demande de pension de reversion auprès du CICAS (agirc arrco) le 17 décembre 2018 les dernières pièces justificatives réclamées ont été validées et selon le CICAS mon dossier était complet et transmis à AG2R LA MONDIALE organisme payeur chargé d’effectuer le règlement rétroactif , mon ex mari étant décédé en juillet 2017 ;
    or, le 9 janvier 2019 AGIRC ARCCO me réclame un nombre incroyable de pièces justificatives : certificats de travail etc.., attestation de la CPAM pour la période d’invalidité ; que je ne peux pas fournir étant divorcée, j’avais adressé au CICAS la copie du relevé de carrière de la CARSAT, n’est ce pas suffisant ? ma demande traine depuis des mois, pourriez vous m’aider svp, je suis desespérée,
    cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 18 janvier à 18:43, par Claude (CFDT Retraités)

      Je suppose que votre époux était encore en activité et que sa retraite n’avait pas encore été calculée. Par exemple, si vous apportez des preuves de son invalidité, il aura des points gratuits de solidarité, ce qui augmentera sa retraite et donc la votre.
      Mais je ne comprend pas que votre demande ai été dépose fin 2018 après un décès en juillet 2017.

      Répondre à ce message

      • Le 24 janvier à 16:24, par Sorridente Maria

        bonjour,
        je vous remercie infiniment pour votre réponse
        J’ai effectivement effectué tardivement la demande auprès du CICAS car je pensais que c’était automatique avec ma demande auprès de la CARSAT du sud est, je l’ai su par la CARSAT bien plus tard.
        J’ai adressé à AGIRC ARRCO un nouveau relevé de carrière réactualisé sur lequel les périodes d’invalidité apparaissent j’espère que cela sera suffisant car je ne suis en possession d’aucun autre document.
        Merci pour votre précieux concours
        Cordialement

        Répondre à ce message

  • 62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco Le 24 janvier à 09:01, par ALBERT

    Bonjour. Hier j’ai reçu un décompte de reversion auquel je ne comprends rien. Mon mari touchait 1345,55€ par mois de complémentaire ARRCO. Avec mon fils nous avions calculé en gros combien je toucherai nous en étions arrivés à 750 € car nous ne savions pas quel était le taux de l’impôt sur le revenu ;. Hier j’ai eu la désagréable surprise de voir que pour décembre et janvier je n’allais toucher que 144,03€ ? D’où une désagréable surprise. Nous nous sommes mariés en 1965, avons eu 2 enfants et nous étions toujours ensemble. C’est quoi le tiers instittution qu’on me prélève et qui est de 600,71€. J’ai une amie dont le mari est décédé en MAI 2018 et qui a touché 60% de sa complémentair sans avoir un tiers institution. D’ailleurs il est bien noté que le montant net de l’allocation mensuelle après prélèvement de l’impôt sur le revenu est de 7,50%. est de 744,74 € D’ailleurs je trouve que c’est élévé. Merci

    Répondre à ce message

    • Le 24 janvier à 18:33, par Claude (CFDT Retraités)

      Le tiers institution représente ce que vous devez à l’institution de retraite complémentaire car vous avez toucher un mois ou plus de retraite après le décès de votre époux, je regrette que cela ne vous soit pas dit clairement.
      Le taux du prélèvement à la source est celui communiqué par les finances publiques à l’institution pour votre ménage fiscal. Connectez vous à votre compte fiscal et demandez une réduction du taux pour prendre en compte la baisse de vos revenus imposables en 2019.
      Je n’ai jamais vu un retraité percevant une retraite Arrco aussi élevée, elle représente en moyenne la moitié de la retraite de base dont le maxi est d’environ ce montant.

      Répondre à ce message

  • 62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco Le 20 janvier à 22:04, par SIMONE KB

    Bonsoir,
    Mon 1er conjoint né 10/08/1950 est décédé en 10/1999. Il avait donc 49 ans révolu. Je ne connais pas les regles d attribution des pensions de réversion à cette époque.
    Nous avons été mariés ensemble pendant 5 années du 29/04/1973 au 18/04/1977. Après notre divorce, par la suite quelques années après, nous nous sommes remariés chacun de notre côté. J’ai pour ma part 65 ans révolus et suis désormais à la retraite fepyis 3 ans. Des amis viennent de m’informer que j aurais pu ou pourrais prétendre (base legislation en 1999) à une quote part proportionnelle au nombre d Années marié avec lui, de la pension de réversion des Caisses complémentaires. EST CE BIEN EXACT ? et si OUI, Quelles sont encore les démarches possibles aujourd’hui avec toutes ces années passées depuis son décès.. Je précise que mon défunt ex.mari était salarié du CREDIT MUTUEL pendant toute sa période travaillée (30 années complètes).
    MERCI pour v/ailable réponse. Cordialement. SIMONE

    Répondre à ce message

    • Le 21 janvier à 13:11, par P-O

      @ SIMONE KB

      Bonjour,

      Nous avons été mariés ensemble pendant 5 années
      nous nous sommes remariés chacun de notre côté

      Donc vous n’avez aucun droit à réversion de votre 1er conjoint puisque le remariage supprime la réversion.

      Par contre sa dernière conjointe pourra bénéficier au prorata des années de mariage de sa réversion.
      Vous-même pourrait bénéficier de la réversion de votre actuel conjoint.

      Répondre à ce message

      • Le 21 janvier à 16:33, par SIMONE KB

        Cher Monsieur.
        Votre réponse est TRÈS clair.
        Un GRAND merci pour votre promptitude et votre amabilite.
        Bonne fin de journée.
        Cordialement.
        SIMONE

        Répondre à ce message

  • 62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco Le 19 janvier à 13:09, par elody

    bonjour J’ai une seul fille agé de 18 ans est ce que J’ai le droit a la pension de révérsion ?

    Répondre à ce message

  • 62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco Le 17 janvier à 17:56, par Pointière Pierre

    Bonjour,
    Je suis retraité, en bonne santé, et je perçois une pension ARRCO et aussi AGIRC et je me soucies de la reversion pour mon épouse au cas où je disparaîtrais.
    Ma femme actuelle est ma 3ème épouse.
    La 1ère de mes deux ex-conjointes est remariée.
    N’étant pas éligible à la reversion de la retraite complémentaire, que devient la part qui lui aurait été attribuée ?
    Est-elle partagée entre la veuve et la 2ème ex-conjointe ?
    Merci pour votre réponse.

    Répondre à ce message

  • 62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco Le 12 janvier à 11:47, par Mettey

    Pour une raison inconnue ma pension de réversion agir Arrco n est pus paye depuis 3 mois mari DCD depuis plus de 20 ans et cela a toujours fonctionné. A qui dois je m adresser
    merci

    Répondre à ce message

    • Le 12 janvier à 15:31, par Claude (CFDT Retraités)

      Il doit y avoir une raison : soit il leur manque une preuve de vie, soit vous vous êtes remariée, soit c’est une erreur. Écrivez pour demander la raison de cet arrêt.

      Répondre à ce message

  • 62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco Le 12 janvier à 11:56, par Roy

    Ma mère s est trompée a renvoyé l attestation de non remariage en cochant mariage, la pension de réversion a été stoppée que faire pour la recevoir à nouveau, elle a des soucis psychologiques en ce moment. Merci

    Répondre à ce message

    • Le 12 janvier à 15:29, par Claude (CFDT Retraités)

      Il faudrait envoyer à sa caisse de retraite un courrier rectificatif en joignant une copie de son acte de naissance montrant qu’elle ne s’est pas remarié et si possible, un certificat médical signalant des troubles ayant entrainé une mauvaise réponse.

      Répondre à ce message

  • 62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco Le 12 janvier à 15:03, par Corinne Lagoutte

    Je bénéficie d ’une réversion agirc arrco.Puis je acheter un bien immobilier commun avec mon ami et continuer à la percevoir. Pas de remariage .Au vu des nouvelles réformes y a t il un risque ? J ’ai une petite retraite et ne peux pas me permettre de la perdre.Cordialement.

    Répondre à ce message

    • Le 12 janvier à 15:13, par Claude (CFDT Retraités)

      La retraite complémentaire Agirc-Arrco ne prend en compte que le remariage. par contre pour la retraite de base, il faut déclarer les revenus du concubin (fiche 61) si votre réversion n’est pas cristallisée.

      Répondre à ce message

  • 62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco Le 10 janvier à 13:20, par BERRIER

    JE SUIS VEUVE JE TOUCHE UNE PENSION DE REVERSION EST CE QUE L’ON A LE DROIT DE VIVRE A LA MEME ADRESSE AVEC UNE PERSONNE SANS SE REMARIER

    Répondre à ce message

    • Le 11 janvier à 10:46, par Claude (CFDT Retraités)

      Il y a des règles différentes pour chaque réversion.
      Pour conserver la réversion Arcco, il ne fait pas se remarier.
      Pour la réversion de l’assurance retraite, il faut déclarer les revenus du concubin (voir fiche 61).

      Répondre à ce message

  • 62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco Le 7 janvier à 12:12, par HB

    J’ai une pension de réversion a condition de deux enfants de mon mari décédé d’un montant de 200 euro par trimestre et J’aimerais savoir si je je peux faire un mutuelle santé avec mes deux enfants J’ai seulement une pension de réversion arrco J’attend encore ma retraite de base de la sécurité social a la 55 ans

    Répondre à ce message

    • Le 7 janvier à 14:50, par Claude (CFDT Retraités)

      Je ne comprend pas la question ! Vous pouvez accepter la mutuelle santé obligatoire de votre entreprise.

      Répondre à ce message

      • Le 8 janvier à 12:33, par HB

        J’ai seulement ma pension de réversion arrco versé par trimestre est ce que J’ai le droit a la mutuelle santé avec mes deux enfants malgré ce faible montant de 200 euro

        Répondre à ce message

  • 62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco Le 2 janvier à 19:00, par Odette latulippe

    Bonjour,
    Je vous écris depuis Le Québec pour vous demander votre aide. Depuis le mois d’avril, j’ai parvenir une demande de réversion de pension de mon défunt mari, décédé en janvier 2018. Mon mari était français et moi canadienne. Nous nous sommes mariés au Québec. J’ai reçu en mai 2018, une correspondance de Agic et Arco, CG Cicas, résident hors France, me demandant plusieurs documents que j’ai fait parvenir le 15 juin dernier. Depuis ce temps-là, il m’a été encore demandé des documents, qui sont les mêmes mais que j’ai renvoyés, toujours par lettre recommandée et l’apothéose est que j’ai reçu une lettre malée le 30 novembre 2018 et reçue dernièrement, qui me demandait encore des documents déjà envoyés. J’ai renvoyé, malgré tout pour être correcte, les documents demandés le 17 décembre 2018, toujours en recommandé et preuves à l’appui s’il le faut. Cette lettre émanait de Malakoff Mederic à St jean de braye.
    Je vous avoue que je ne sais plus à quel saint me vouer et que je ne sais plus quoi faire pour que ma demande finisse par aboutir et enfin obtenir mon droit.
    Existe t’il dans cette entreprise une personne avec laquelle communiquer (genre ombudsman) pour se faire assister dans cette démarche qui semble plus difficile que d’aller sur la lune et qui me surprend beaucoup n’étant pas habituée à faire face au Québec à ces lenteurs inimaginables. En vous remerciant à l’avance de votre support.

    Répondre à ce message

    • Le 2 janvier à 22:38, par Claude (CFDT Retraités)

      Je comprend votre mécontentement. Je ne doute que vous ayez envoyé les bons documents.
      Oui, il existe une procédure de réclamation expliquée fiche 5. Il faut absolument avoir écrit à la direction de Malakoff Médéric avant de s’adresser à l’Agirc-Arrco.

      Répondre à ce message

  • 62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco Le 23 décembre 2018 à 16:23, par masson

    bonjour
    J’ai lu que la carsat réclame les relevés bancaires s’il y a des économies dessus mais qui ne sont pas placés sur compte rémunéré est ce qu’elle prend en compte l’argent sur les comptes pour la demande de pension de reversion
    merci pour votre aide
    cordialement
    mme masson

    Répondre à ce message

  • 62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco Le 23 décembre 2018 à 13:28, par NEMMAR OUZENA

    Bonjour,
    je n’ai pas perçue ma pension de réversion complémentaire depuis 2010 , que doit je faire pour récupérer ma pension ?

    Répondre à ce message

  • 62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco Le 18 décembre 2018 à 11:14, par pierre

    Bonjour,
    Nous sommes 2 veufs de plus de 70 ans. nous envisageons de nous marier.
    Si l homme décédé, mon épouse a t elle droit à une pension de réversion
    y a til un délai entre la date du mariage et celui du décès ?

    Répondre à ce message

  • 62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco Le 13 décembre 2018 à 17:40, par Albertin Marie-France

    Bonjour,
    Mon mari est décédé en novembre. Nous étions mariés depuis 1999.
    Il avait été marié une première fois de 1966 à 1977. Cette première épouse s’est remariée en 1980.
    Il s’est ensuite remarié, de 1979 à 1991, et cette seconde épouse ne s’est pas remariée.
    Comment seront partagés nos droits ?
    Avec mes remerciements et bien cordialement
    MF Albertin

    Répondre à ce message

    • Le 13 décembre 2018 à 18:52, par Claude (CFDT Retraités)

      Comme expliqué dans cette fiche, la réversion sera partagée entre le conjoint est les ex-conjoints vivants, au prorata de la durée respective de chaque mariage par rapport à la durée totale des mariages.

      Répondre à ce message

  • 62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco Le 23 novembre 2018 à 15:37, par Dolores

    Bonjour
    mon mari est décédé il y a quelque mois et j’ai demandé la pension de réversion à la AGIR ARCCOj ai commencé à la percevoir , j ai trouvé le montant assez faible et après réclamation , la caisse de retraite m’a répondu qu’ effectivement les pensions de mon mari n’ont pas été verse depuis le deuxième semestre 2008. J’ai une une rétrocession de pensions de 5 années seulement et Se retranchant sur la loi n2008-561 du 17 juin 2008 , il m’a été répondu qu’il y a prescription sur les paiements des 5 années non versées.
    apres différents courriers échangés , la caisse invoque , dans une lettre avoir envoyé à mon domicile un courrier d enquête fin 2007 retourne « non distribué ... ( facile !! ) adresse un courrier à ma banque
    dans le même sens , qui n aurait également pas reçu de réponse ( encore facile ! )
    dans un second courrier , la caisse invoque encore l envoi d un courrier le 21 juin 2013 ,precisant que sans réponse ´ les règlements seraient suspendus .... hors le dernier versement a eu lieu en avril 2008
    Hors mon mari en moi n .avons pas changer de résidence , ni de domiciliation bancaire dans les deux années citées dans les courriers . Les versements se sont interrompus en avril 2008 , la loi est passée en juin 2008.
    je n’ai pas une grosse retraite , quels sont les recours possibles afin de récupérer les 5 années manquantes.
    merci de votre aide
    bien Cordialement
    Dolores

    Répondre à ce message

    • Le 23 novembre 2018 à 22:54, par Claude (CFDT Retraités)

      En droit, il y a prescription de cinq ans depuis 2008, dans les deux sens. Voyez avec un juriste (avocat) si vous deviez bénéficier de l’ancienne législation.
      Mais si vous résidez en France je suis surpris que la réversion se sont interrompue puisqu’on ne demande de preuve de vie en général. Pour les recours en retraite complémentaire, lisez la fiche 5.

      Répondre à ce message

  • 62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco Le 20 novembre 2018 à 11:40, par birgel

    Bonjour,
    Mon papa est DCD le 16 juin 2017. Nous avons rempli la demande de réversion pour ma maman. Nous avons déclaré le montant de sa pension et de sa pension d’accident du travail ce qui correspond à 1 200 euros environ par mois. Mais il y avait aussi des rubriques qui demandaient d’autres sources de revenus, là nous avons indiqué deux loyers car elle possède en usufruit deux appartements qui ne sont pas ses biens propres mais qui avaint été achetés pendant le mariage, donc en bien communs. Il fallait joindre également trois fiches d’imposition donc encore avec les revenus de mon père et suite à cette demande la carsat nous a dit que ses revenus étaient au dessus du plafond, donc elle ne touche aucune réversion de la retraite de base de mon papa.
    Est-ce que le calcul de la carsat est juste concernant la prise en compte des loyers qui lui fait dépasser le plafond ?

    Merci beaucoup pour votre réponse
    CDT
    Martine Birgel

    Répondre à ce message

    • Le 20 novembre 2018 à 23:37, par Claude (CFDT Retraités)

      Le droit est expliqué fiche 61.

      Répondre à ce message

    • Le 23 novembre 2018 à 13:55, par P-O

      @ birgel

      Bonjour,

      nous avons indiqué deux loyers car elle possède en usufruit deux appartements qui ne sont pas ses biens propres mais qui avaint été achetés pendant le mariage, donc en bien communs.

      Ils n’étaient donc pas à déclarer.

      Est-ce que le calcul de la carsat est juste concernant la prise en compte des loyers qui lui fait dépasser le plafond ?

      OUI le calcul est juste puisque vous avez déclarés ses loyers.

      Vous devez faire une nouvelle déclaration en joignant l’acte notarié précisant l’ acquisition des biens pendant le mariage et sa qualité d’usufruitière suite au décès de votre père..

      Répondre à ce message

  • 62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco Le 8 novembre 2018 à 17:09, par Benyahia

    Bonjour, étant des étrangers vivant en dehors de la france, comment faire pour la demande de reversion de la retraite que pecevait mon mari, décédé il y a 3 semaines.,

    Répondre à ce message

  • 62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco Le 1er novembre 2018 à 19:16, par mme bouzitoune akila

    je percois une pension de rever0sion j’ai envoie le certifecat de vie mais j’ai percu ma pension d’octb

    Répondre à ce message

  • 62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco Le 29 octobre 2018 à 06:04, par Ratel

    Bonjour, je prépare la retraite de réversion pour ma femme . mariés depuis 52 ans. 3 enfants.
    j’ai pu calculer la réversion de la CNAV, mais je me pose questions :
    1. touche t on aux 10 % pour 3 enfants élevés ,ou sont ils conservés dans le calcul CNAV ?
    2. certitude que mes retraites complémentaires seront intégralement versées à mon épouse (60 %) et non prises en compte dans le plafond ?
    Pourrais je donc les additionner à la réversion CNAV ? une représentante de la CICAS avait émis des doutes ….
    3. qu’en est il de cette majorations de 11 % ?
    Je vous remercie pour ces renseignements.

    Répondre à ce message

    • Le 29 octobre 2018 à 22:29, par Claude (CFDT Retraités)

      Les réponses se trouvent fiche 61.

      Répondre à ce message

    • Le 31 octobre 2018 à 05:46, par monique fister

      A quoi correspond le tiers institution ?? D’après les documentations, pour la reversion de agir arrco, il n’y a pas de plafond de revenus pour toucher les 60 pour 100 de la pension du défunt ?? Sur votre envoi du 19 octobre , ce n’est pas le cas !! Pouvez-vous m’éclairer. Merci

      Répondre à ce message

      • Le 31 octobre 2018 à 09:09, par Claude (CFDT Retraités)

        Je regrette que la caisse ne vous l’explique pas. Il s’agit en général du remboursement de la retraite complémentaire versée en trop, donc versée après le décès.

        Répondre à ce message

  • 62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco Le 9 septembre 2018 à 00:36, par meriem

    8 septembre ;0015 bonjour ; j’ai reçu mon capital unique juste aprés le decés de mon mari et mes deux enfants avaient 13et14ans ma question est , est ce que l’arrco n’aurait pas du me demander le capital unique puisque mes deux enfants étaient à ma charge merci beaucoup . merci beaucoup cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 17 septembre 2018 à 20:51, par Claude (CFDT Retraités)

      Comme expliqué friche 37, à l’Arrco, la pension inférieure à 100 points est remplacée par le versement d’un capital, y compris pour la pension de réversion. Si vous n’aviez pas eu deux enfants à charge vous auriez touché ce capital à 55 ans. Il faut savoir que si le capital unique n’existait pas, vous auriez touché environ 9 € par mois seulement.

      Répondre à ce message

      • Le 17 octobre 2018 à 23:50, par Marina

        Bonjour.
        Est -ce que la complementaire est a declarer pour le dossier de reversion.merci

        Répondre à ce message

        • Le 18 octobre 2018 à 10:52, par Claude (CFDT Retraités)

          Attention, il n’y a pas de conditions de ressources pour la complémentaire Agirc-Arrco.
          Comme indiqué fiche 61, la réversion de la complémentaire du défunt n’est pas à déclarer, mais votre retraite personnelle oui.

          Répondre à ce message

  • 62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco Le 4 octobre 2018 à 22:04, par CHOUTY

    A quelle adresse envoyer le demande réversion

    Répondre à ce message

  • 62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco Le 23 août 2018 à 10:34, par liliane

    Bonjour,
    Mon mari est décédé le 13-03-1993. Nous nous sommes mariés le 13-12-2012. Il avait été marié deux fois et divorcé avant 1880. Je pensais ne pas avoir droit à une pension de réversion pensant que c’était au prorata des années de mariage. Mais au vu du chapitre 3 (droits partagés si ex-coinjoints divorcés) et "cas particulier" dans le tableau 2 il me semble que je pourrai demander une pension de réversion. Pouvez vous me le confirmer et, dans l’affirmative, me donner les coordonnées pour faire ces démarches. Mon mari a été commerçant et artisan.
    Merci pour votre réponse

    Répondre à ce message

    • Le 23 août 2018 à 17:20, par Claude (CFDT Retraités)

      Ces règles ne le concerne pas. Lisez la fiche 61 pour la réversion de sa retraite de base.

      Répondre à ce message

    • Le 7 septembre 2018 à 16:45, par MARTIN LILIANE

      Bonjour,
      je viens de lire votre réponse et viens de m’apercevoir que j’ai fait une erreur dans la rédaction de ma question : mon mari est bien décédé le 13 mars 1993. mais nous nous sommes bien mariés le 13 décembre1992 (au lieu de 2012).
      Au précision (mais je ne pense pas que cela rentre dans les critères de calcul) : nous sommes restés en union libre pendant 10 ans (ni PACS, ni concubinage) et un enfant est né de notre union en 1983.
      Le reste sans changement.
      merci pour votre retour
      Cordialement

      Répondre à ce message

      • Le 8 septembre 2018 à 10:38, par Claude (CFDT Retraités)

        D’accord mais je vous redis que les règles de cette fiche 62 ne concernent pas un artisan cotisant au RSI. Lisez plutôt la fiche 61. La réponse dépend des autres ex conjoints existants.

        Répondre à ce message

  • 62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco Le 5 septembre 2018 à 10:40, par meriem

    le 5-9 9 ;10 bonjour ; j’ai vu sur internet une page sur la retraite complementaire ARRCO ET AGIRC un point qui m’interesse mais je ne lai pas bien compris voudriez vous me l’expliquer ce point est le suivant ; complement de droits attribué posterieurement au versement d’un capital unique exception il existe des cas repondant auxconditions de versement de capital unique et qui pourtant donnent lieu au versement d’une allocation quelle que soit sa periodicité il s’agit des cas ; - revision à la baisse des droits dans ce cas la periodicité initiale doit etre maintenue - perte de la majoration pour enfant à la charge ; c’est un cas de la revisionà la baisse avec maintien de la periodicité initiale aidez mo à comprendre ces deux points s’il vous plait et merci beaucoup pour votre aide

    Répondre à ce message

    • Le 5 septembre 2018 à 18:27, par Claude (CFDT Retraités)

      Votre question relève de la fiche 37.
      Une retraite complémentaire en cours de versement ne peut pas être un capital unique si les droits sont révisés, par exemple perte de la majoration pour enfant à charge.

      Répondre à ce message

  • 62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco Le 3 septembre 2018 à 22:03, par Marie

    Bonjour . Retraitée au moment du décès de mon mari lui-même retraité ( il s’agissait d’un premier mariage pour l’un et l’autre ) , je perçois les pensions de réversions Agirc et Arrco ; Aujourd’hui un mariage est envisagé avec mon ami lui-même retraité et veuf et bénéficiaire lui aussi des réversions Agirc et Arrco ( il s’agissait également d’un premier mariage pour chacun des époux ) . Nos réversions seront alors supprimées. Quels seront nos droits respectifs lorsque l’un de nous deux décèdera ? Quel sera le mode de calcul de ces nouvelles réversions Agirc et Arrco ? est-ce que l’on tiendra ou non compte de la durée de ce deuxième mariage ? Merci pour votre réponse .

    Répondre à ce message

    • Le 4 septembre 2018 à 10:01, par Claude (CFDT Retraités)

      La réponse dépend de l’existence ou non d’ex-conjoints vivants au moment du décès. Le point 3 et le tableau 2 résument les situations pour ce régime de retraite uniquement.

      Répondre à ce message

      • Le 4 septembre 2018 à 16:55, par Anne

        Merci pour votre réponse . . Dans mon explication il n’y a pas d’ex-conjoints vivants au moment du déces. Alors qu’en est-il pour le calcul de ces 2e réversion agirc et arrco notemment ( durée du 2e mariage prise en compte ou pas ? ) Encore merci

        Répondre à ce message

        • Le 5 septembre 2018 à 10:01, par Claude (CFDT Retraités)

          Je vous répète que le tableau 2 répond à votre question. Je me demande pourquoi je dois le répéter : en cas de conjoint survivant unique la réversion est entière.

          Répondre à ce message

          • Le 5 septembre 2018 à 14:02, par Anne

            Merci cher Claude . C’est gentil de nous donner de votre temps,mais ne vous impatientez pas ! Si j’ai demandé confirmation c’est parce que j’ai reçu d’humanis une autre réponse après que j’aie bien réexpliqué la situation. Réponse d’humanis : 2e mariage , même s’il n’y a pas d’ex-conjoint , nouvelle réversion=durée du deuxième mariage ! Je n’étais pas convaincue ,c’est pourquoi j’ai fait appel à vos compétences . Encore merci .

            Répondre à ce message

  • 62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco Le 2 juillet 2018 à 13:56, par CORBINEAU

    Bonjour,
    Mon mari est décédé le 20 fevrier 2018 nous étions mariés depuis le 2 mai 2014 il avait été marié une premièrement fois divorcé et cette femme est remariée divorcée de nouveau et pacsee
    Quels sont mes droits pour la réversion ?
    Merci de me répondre,
    MARYVONNE CORBINEZU

    Répondre à ce message

    • Le 2 juillet 2018 à 17:44, par Claude (CFDT Retraités)

      Les règles de la réversion ne sont pas les mêmes selon le régime de retraite du décédé. Pour la retraite de base, lisez la fiche 61 et pour la retraite complémentaire Agirc-Arrco lisez cette fiche 62.

      Répondre à ce message

    • Le 3 juillet 2018 à 19:15, par P-O

      @ CORBINEAU

      Bonsoir,

      Réversion cnav à partager selon durée de mariage.
      Réversion AGIRC-ARCCO totale pour vous sous réserve de fournir une preuve du remariage de l’ex conjointe.

      Répondre à ce message

      • Le 21 août 2018 à 17:17, par Catherine

        Je me bats avec l’arrco qui me prélève la part de l’ex femme de mon époux alors qu’elle est remariée.ayant de bonnes relations avec ma belle-fille et sa maman j’ai pété les boulons et les ai mises au courant du fait que l’arrco me ponctionnait la part de l’ex- femme de mon mari alors qu’elle n’a rien demandé.... Pire, elle n’a même pas demandé des droits au régime général depuis 2013 ! J’ai transmis à l’arrco l’extrait de mariage de la première femme de mon époux à leur demande.... Réponse : mais cela ne sert à rien la pension vous sera tout de même reversée au prorata des années de mariage. Étant donné que j’ai promis à la fille de mon mari de l’aider dès que je percevrai la pension de réversion de son papa je voudrai être sûre de leurs dires car selon les personnes que j’ai au téléphone.... j’ai

        Répondre à ce message

        • Le 21 août 2018 à 17:50, par Claude (CFDT Retraités)

          En cas de remariage, chaque conjoint a droit à une réversion en fonction de la durée de mariage.Pas plus si l’autre conjoint n’y a plus droit ou décède.

          Répondre à ce message

        • Le 22 août 2018 à 06:46, par P-O

          @ Catherine

          Bonjour,

          l’ex femme de mon époux alors qu’elle est remariée.

          La réglementation est différente suivant que le remariage de l’ex conjointe de votre époux est intervenu avant ou après son décès.

          1) Remariage de l’ex conjointe avant le décès.de votre époux
          Vous devez percevoir la totalité de la pension de réversion AGIRC-ARCCO.
          2) Remariage de l’ex conjointe après le décès de votre époux.
          Les droits de l’ex conjointe sont supprimés et vos droits sont calculés sur la durée totale des mariages.
          Autrement dit ,le montant de votre réversion est inchangé.

          J’ai transmis à l’arrco l’extrait de mariage de la première femme de mon époux à leur demande..

          Vous avez eu raison.J’ai indiqué dans un post sur cette fiche la réglementation AGIRC-ARCCO applicable au conjoint survivant en l’absence d’ex-conjoint divorcé non remarié..

          Répondre à ce message

  • 62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco Le 4 août 2018 à 12:09, par Isabelle Chevalier

    bonjour
    puis je demander pension de reversion regime complementaire sans demander reversion regime general(mes revenus sont très élevé,je ny ai pas droit ;donc je n’ai pas envie de faire leur dossier general) ?
    merci beaucoup pour votre benebolat

    Répondre à ce message

  • 62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco Le 27 juillet 2018 à 13:54, par Brigitte RAVIER

    Bonjour.
    Veuve depuis mai 2001. Mon conjoint était en activité salariale. Non remariée. Moi même en retraite depuis septembre 2014.
    Je n’ai pas fait de demande de reversion de "retraite de base", étant au dessus du montant plafonné. J’ai fait demande pour pension de reversion.
    Je touche une somme mensuelle mais je désire savoir si le paiement des pensions de reversion Arrco Agirc est commun aux deux caisses ou s’il y a un paiement distinct. En regardant la déclaration de revenus 2017 reçu par le groupe B2V, je vois qu’il est précisé CIRESA "retraite régime Arrco". la reversion Agirc est-elle incluse ou faut-il faire une demande spécifique pour chaque caisse ? Et, si oui... n’est-il pas trop tard ?
    La pension de reversion ARRCO AGIRC est-elle versée groupée ou y a t-il deux virements ?
    Merci de votre aide !

    Répondre à ce message

    • Le 27 juillet 2018 à 18:53, par Claude (CFDT Retraités)

      Chaque régime de retraite verse sa pension de réversion, donc vous devriez avoir deux réversion. Sur la demande de réversion il y a une case à cocher pour signaler que le décédé a cotisé à l’Agirc. Vous pouvez vous renseigner au Cicas le plus proche.

      Répondre à ce message

  • 62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco Le 9 juillet 2018 à 14:54, par mumu fiche 62

    mon mari est décédé en 2009, puis je prétendre à la réversion Arcco- Agirc car depuis 2012 je suis pacsée

    Répondre à ce message

  • 62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco Le 1er juillet 2018 à 11:52, par coulton richard

    J’ai vu la suivant sur la site votreargent.lexpress

    Pour les retraites Agirc et Arrco, le montant de la pension de réversion correspond à 60% de la pension du conjoint ou ex-conjoint décédé. Cette pension de réversion est actuellement plafonnée à 1000 euros par mois pour l’Arrco et 1000 euros par mois pour l’Agirc. La fusion des deux régimes a conduit les partenaires sociaux à fixer le plafond de réversion à 2000 euros par mois à partir de 2019.

    Es-ce-que Les pensions de reversion Arrco et Agric seront plafonnée à 1000 euros par mois pour l’Arrco et 1000 euros par mois pour l’Agirc a partir de 2019 pour les personnes déjà a la retraite en 2019 ?
    m
    Merci

    Répondre à ce message

    • Le 1er juillet 2018 à 18:45, par Claude (CFDT Retraités)

      Vous avez mal compris, il n’y a pas de plafond de la réversion prévu en 2019. C’est la majoration pour enfants élevés qui est plafonnée à 1000 euros par an (voir point 3 fiche 36).

      Répondre à ce message

  • 62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco Le 28 juin 2018 à 13:44, par Vigier

    Je suis veuve depuis le 10/4/1980 . j’ai 58 ans et je me suis jamais remarié et j’ai entendu parler de la pension de réversion mon mari est né le 13/9/1952 il est décédé le 10/4/1980 et je voulais savoir si j’avais des droits après tant d’années

    Répondre à ce message

  • 62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco Le 23 février 2018 à 12:33, par clo

    bjr mon ex mari est decedé le 11 avril 2017 !! je touche la reversion carsat et une du rsi car il avait eté micro entreprise !!! je ne suis pas remariee mais vit depuis 10 ans avec mon compagnon ai je droit a la complementaire ???? quels revenus sont pris en compte ????? j ai fait une demande de dossier qui devrait ne pas trder a arrivee mais je voudrais savoir si je rentre dans les conditions d attribution merci a vous pour vos reponse clo

    Répondre à ce message

  • 62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco Le 25 mai 2018 à 15:13, par micka

    Bonjour, mon père est décédé en avril 2017, mal renseigné nous n’avons pas fait la demande de reversion (pour ma mère) à l’arrco, que pouvons-nous obtenir vu que le délai d’un an est dépassé de 4 semaines ?
    merci

    Répondre à ce message

    • Le 25 mai 2018 à 17:53, par Claude (CFDT Retraités)

      Selon la réglementation, la pension commence le premier jour du mois qui suit la date de la demande. Essayer de dire que la demande a été rédigée en avril...

      Répondre à ce message

  • 62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco Le 15 mai 2018 à 20:03, par tavares

    ma belle mere est veuve depuis novembre2017 elle a fait le dossier pour la reversion agirc elle ne touche que un quart car son mari a ete marié une premiere fois son ex conjointe s est remariée ma belle mere la signalée a mla caisse qui devait faire une enquete elle vient de telephoner a la caisse qui lui a repondu que l ex conjointe ne repond pas au courrier lui demandant l extrait de mariage ma belle mere ne sais pas quoi faire la dame qu téléphone lui a répondu que àa pouvait durer longtemps et qu elle ne toucherai riende plus tant que la situation reste comme ça que peut on faire a t on un recours merci

    Répondre à ce message

    • Le 16 mai 2018 à 04:11, par P-O

      @ tavares

      Bonsoir,
      Il suffit d’obtenir un extrait de naissance de la femme de l’ex mari de votre belle-mére sur lequel la date de remariage sera mentionnée en marge de cet extrait et ensuite de l’envoyer à la caisse de retraite.
      Il faut vous adresser à sa commune de naissance.
      Si vous ne pouvez pas l’obtenir ,il vous restera la solution judiciaire à l’encontre de cette femme au motif qu’elle prive votre belle-mére de ses droits à percevoir une pension de réversion complète.en tant que conjoint survivant unique en l’absence d’ex conjoint divorcé non remarié.

      Répondre à ce message

  • 62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco Le 5 mai 2018 à 15:34, par loubeyre annie

    Je viens d’apprendre que ma retraite de base serait de 917 euros et l’assurance vieillesse me dit que la retraite de reversion m’est supprimé compte tenu de mes revenus !! Je ne comprends pas cette décision alors qu’auparavant je travaillais et percevais un salaire mensuel net de 1200 euros et je recevais chaque mois 90 euros de reversion.

    Répondre à ce message

  • 62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco Le 30 avril 2018 à 18:21, par Naima

    Bonjour,
    J’habite au Maroc. J’ai fait la demande de la réversion de la retraite complémentaire arrco le mois de décembre et j’ai reçu le mois de mars l’accusé de réception et des imprimés que j’ai renvoyés. Je voudrais savoir pourquoi ce retard alors que le payement l de cette retraite débute le mois qui suit le décés. Mon mari est décédé le mois de novembre et le payement de sa retaite était arreté le mois Janvier(il recevait une retraite mensuelle) . Je voudrais aussi savoir si ces mois de retard me seront remboursés
    Merci bien

    Répondre à ce message

    • Le 30 avril 2018 à 22:10, par Claude (CFDT Retraités)

      Les formulaires sont téléchargeables en ligne, un tel délai pour les obtenir est surprenant.
      La retraite de réversion commencera au premier jour du mois qui suit le décès si la demande est faite moins d’un ana après le décès. Vous percevrez un rappel.

      Répondre à ce message

      • Le 1er mai 2018 à 20:01, par Naima

        La demande a été faite dans le mois qui suit le décés de mon mari, c’est-à-dire le mois de décembre 2017.. Je me demande pourquoi tout ce retard.. S’il vous plait, est-ce que j’ai la possibilité de suivre l’étude de mon dossier en ligne ? Je suis dans une situation difficile. Je n’ai pas de ressources et j’ai trois enfants à charge.
        Merci de votre réponse

        Répondre à ce message

        • Le 1er mai 2018 à 21:16, par Claude (CFDT Retraités)

          N’oubliez pas de demandez la retraite de réversion à l’assurance retraite (fiche 61).
          Le délai est long, il manque peut être des pièces à la demande !

          Répondre à ce message

          • Le 1er mai 2018 à 22:39, par Naima

            Je n’ai pas le droit à la réversion de la retraite de base, car je ne satisfais pas la condition d’age. Je suis agée de 44 ans et j’ai fait la demande de l’allocation veuvage dont le payement ne débuterai qu’au mois du décédé de mon mari. S’il manque des pieces justificatives, on devrait me contacter. J’ai noté toutes mes coordonnées y compris mon mail pour accélérer les démarches.
            Merci encore une fois de votre réponse

            Répondre à ce message

            • Le 2 mai 2018 à 17:16, par P-O

              @ Naima

              Bonjour,

              Je suis agée de 44 ans
              Donc vous êtes éligible à percevoir une pension de réversion AGIRC-ARCCO car vous avez au moins 2 enfants à charge.
              Assurez vous que tous les documents d’^état civil de vos enfants soient en possession de la caisse et traduits en Français si nécessaire.

              Répondre à ce message

  • 62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco Le 17 avril 2018 à 07:56, par ruocco marius

    ma retraite complementaire est actuellement versee par KLESIA pour L AGIRC et ceresa pour ARRCO en cas de deces qui dois-je prévenir ? KLESIA ou AGIRC et ou CERESAou ARRCO et a quelles adresse ( j habite dans les bdr 13500) merci de votre reponse

    Répondre à ce message

    • Le 17 avril 2018 à 22:29, par Claude (CFDT Retraités)

      Klesia est une caisse du régime de retraite Agirc et Ciresa est une caisse du régime Arrco. La demande de réversion peut se faire dans le Cicas le plus proche pour n’importe quel régime complémentaire. A poartir de janvier 2019 il n’y aura plus qu’un seul régime Agirc-Arrco, ce sera plus simple pour les mêmes droits.

      Répondre à ce message

  • 62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco Le 15 avril 2018 à 19:24, par MAGRI

    bonjour,
    Mon père vient de décéder. Il était marié en Algérie depuis 2005. Sa veuve peut-elle bénéficier d’une pension de réversion en sachant qu’elle est étrangère et habite en Algérie ?

    Merci pour votre réponse

    Répondre à ce message

  • 62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco Le 11 avril 2018 à 20:00, par GM

    Bonjour,

    Mon mari à travaillé 37 ans, il est décédé à l’âge de 54 ans je perçois une pension de reversion de 230 euros, je trouve le montant faible, est ce normal ? J’ai lu que la pension est égale à 54 % de la retraite que mon mari aurait pu percevoir, il aurait reçu quel montant pour sa retraite lorsque le montant de la reversion est de seulement 230 euros. Je vous remercie par avant de bien vouloir m’apporter une réponse. Cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 11 avril 2018 à 22:20, par Claude (CFDT Retraités)

      Sa retraite est calculée comme expliqué fiche 21. Il a droit au taux de 50% de son salaire annuel moyen et à une retraite égale à la proportion de trimestres cotisés.
      Mais je pense que ce sont vos revenus qui limitent le montant de la réversion.

      Répondre à ce message

      • Le 12 avril 2018 à 00:33, par GM

        Bonsoir,
        Je perçois la reversion de la retraite complémentaire ARRCO, je ne pense pas ce que soit mes ressources, car ils m’ont bien dit que la pension de réversion de la retraite complémentaire est attribuée sans condition de ressources.
        Alors pourquoi un montant si faible ? En plus mon mari a été cadre pendant plusieurs années. Je ne comprends vraiment pas ce montant.
        Cordialement

        Répondre à ce message

    • Le 11 avril 2018 à 22:21, par Claude (CFDT Retraités)

      Sa retraite de base est calculée comme expliqué fiche 21. Il a droit au taux de 50% de son salaire annuel moyen et à une retraite égale à la proportion de trimestres cotisés.
      Mais je pense que ce sont vos revenus qui limitent le montant de la réversion : lisez la fiche 61.

      Répondre à ce message

  • 62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco Le 6 avril 2018 à 17:19, par selma

    le 6/4 15 ;30 bonjour ma retraite complementaire m’etait versée en capital unique car l’arrco a l’epoque m’a demandé le choix entre la pension annuelle et le capital unique mon mari possédait 228 points est ce que pour la reversion j’aurais seulement les 60 pour cent des points de mon mari ou tous les points merci beaucoup pour votre aide

    Répondre à ce message

  • 62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco Le 5 avril 2018 à 13:46, par Hernandez Mina

    bonjour
    j’ai perdu mon époux le 21 octobre 2017 et mon dossier de réversion Carsat est toujours à l’étude et j’avoue que je trouve le temps long car à ce jour je suis toujours dans l’incertitude de savoir quels seront mes droits
    Afin d’évaluer approximativement mes revenus à venir, j’aimerais savoir si la réversion des retraites complémentaires Agirc et Arcco que touchaient mon mari est prise en compte dans le plafond de la Carsat, à savoir 1 691.73 mensuels, et s’il s’agit de Brut ou de Net
    merci de votre réponse
    MH

    Répondre à ce message

    • Le 5 avril 2018 à 17:22, par Claude (CFDT Retraités)

      Les réponses figurent dans cette fiche : les réversion Arrco et Agirc de sont pas prises en compte. Ce qui doit être déclaré ou pas déclaré est indiqué dans la fiche. On parle toujours en brut, partout.

      Répondre à ce message

  • 62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco Le 5 avril 2018 à 14:38, par Philippe Marie-claude

    Mon mari vient de décéder, à quelle adresse dois-je envoyer le certificat de décès ?
    J’ai essayé votre tél : 08 20 20 01 89, le délai d’attente est difficilement supportable
    et en plus taxé

    Répondre à ce message

    • Le 5 avril 2018 à 17:19, par Claude (CFDT Retraités)

      Ce n’est pas notre numéro : ici nous renseignons !
      Le Cicas renseigne sur les retraites complémentaires (Arrco, Agirc et Ircantec). Un numéro de téléphone unique permet de prendre rendez-vous avec le Cicas le plus proche : 0820 200 189. Ce n’est pas un numéro surtaxé.
      Mais vous pouvez vous rendre sur le site de l’Arrco pour télécharger et remplir le formulaire officiel de demande de retraite de réversion. Il faut demander la retraite de réversion à toutes les caisse de retraite du défunt.

      Répondre à ce message

  • 62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco Le 4 avril 2018 à 12:36, par caputo marie-france

    bonjour,je vous informe le décés de mon mari le 02 mars 2018 a Strasbourg j’aurais voulu savoir pour les démarches et pour les adresses les plus proches merci de me répondre madame Caputo

    Répondre à ce message

    • Le 4 avril 2018 à 18:58, par Claude (CFDT Retraités)

      Pour la retraite complémentaire (cette fiche) prenez rendez-vous au Cicas le plus proche.
      Pour la retraite de base, prenez rendez-vous avec l’assurance retraite (Carsat), voir fiche 61.
      Il faut signaler le décès et remplir une demande de retraite de réversion.

      Répondre à ce message

  • 62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco Le 25 mars 2018 à 15:50, par LEROY

    Bonjour,

    Divorcée depuis 1986, j’ai été mariée 17 ans et non remariée.

    Mon ex-époux était salarié "cadre" dans la même entreprise depuis 1972.
    Son employeur versait les cotisations retraites au groupe RESURCA devenu CIRESA semble-t-il.

    Pouvez vous me renseigner sur le nom et l’adresse de l’organisme à contacter pour faire ma demande de reversion partielle,
    ainsi que les documents à fournir pour que ma demande soit prise en considération.

    Avec mes remerciements anticipés
    Bien cordialement

    M.LEROY

    Répondre à ce message

  • 62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco Le 24 mars 2018 à 14:56, par DA CONCE

    retraite complémentaire AGIRC ARRCO

    bonjour

    je suis la deuxième épouse et me suis marié lorsque mon mari avait déjà sa retraite, pour la pension de reversion de retraite complémentaire il me semblait que c’était la dernière épouse qui touchait l’intégralité de la pension de reversion, source CPAM ??

    est ce bien le cas ???

    cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 25 mars 2018 à 03:57, par P-O

      @DA CONCE

      Bonsoir,

      je suis la deuxième épouse,il me semblait que c’était la dernière épouse qui touchait l’intégralité de la pension de reversion,
      est ce bien le cas ???

      OUI si la 1ére épouse est décédée (CNAV-ARCCO-AGIRC) ou remariée (ARCCO-AGIRC).
      Dans les autres cas il y aura partage de la réversion.Celle-ci sera définitive (ARCCO-AGIRC) et recalculée en augmentation (CNAV) lors du décès de l’un des bénéficiaires de la pension de réversion.

      Répondre à ce message

  • 62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco Le 24 mars 2018 à 14:09, par DANIELLE CHATRY

    bonjour , je suis retraitee depuis le 1 janvier 2018et je viens d apprendre que je peux peut etre avoir une pension de reversion de mon ex mari decede en fevrier 2009 . je souhaiterai connaitre les conditions d obtention .Il y a t il un plafond de ressources ? Je vous remercie a l avancepour ces renseignements

    Répondre à ce message

    • Le 25 mars 2018 à 04:11, par P-O

      @ DANIELLE CHATRY

      Bonsoir,

      une pension de reversion de mon ex mari decede en fevrier 2009 . je souhaiterai connaitre les conditions d obtention
      Les droits à pension de réversion sont ouverts à 55 ans et sans limite d’âge si 2 enfants à charge à l’arcco-agirc.Pour les personnes divorcées,la pension de réversion est partielle et sous réserve de non-remariage à l’arcco-agirc auquel cas aucune pension de réversion n’est versée et ce à titre définitif quelque soit votre situation ultérieure.
      .Il y a t il un plafond de ressources ?
      Oui pour la réversion de la retraite de base (ss) et non pour les réversions de retraite complémentaire.(arcco-agirc)

      Répondre à ce message

  • 62 La réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco Le 22 mars 2018 à 17:38, par courtial

    Bonjour,
    Mon mari est décédé en 2011,il était cadre et divorcé.Sa première épouse s’est remariée en1998.Pour ma part,j’ai 56 ans,et pense attendre mes 60 ans pour demander une réversion.Comment cela se passe t’il.J’ai été mariée 18 ans et l’autre épouse 30 ans.Merci de votre réponse

    Répondre à ce message

    • Le 23 mars 2018 à 01:28, par P-O

      @ courtial

      Bonsoir,

      Vous êtes veuve. la première épouse de votre mari s’est remariée avant son décès.
      Vous devez percevoir la totalité de la pension de réversion et vous l’obtenir dés l’atteinte de vos 55 ans.

      Conditions d’ouverture des droits AGIRC-ARCCO consultable sur Internet.

      VIII.4.7.1.1 Conjoint survivant unique

      En l’absence d’ex-conjoint divorcé non remarié, la pension de réversion du conjoint survivant est calculée sur la base de l’ensemble des droits du participant décédé.
      .

      Répondre à ce message