C. Retraites Sécu


20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote


La pension de base est un pourcentage appelé « taux ». On applique ce taux au salaire annuel moyen. Le taux normal de 50 % peut être réduit si l'une ou l'autre condition n'est pas remplie, la décote, et une majoration s'applique en cas de prolongement de l'activité au-delà de l'âge requis, la surcote.

Rappelons qu’il y a deux types d’âge à mémoriser pour comprendre les explications ci-dessous.
« L’âge légal » permet d’obtenir une retraite (vers 62 ans). Le taux plein (50 % sur le salaire annuel moyen) est acquis si l’assuré a le nombre de trimestres requis. Sinon, il subit une décote sur le taux.
« L’âge du taux plein » permet d’obtenir une retraite sans décote sur le taux de 50 %, quel que soit le nombre de trimestres obtenu.
Quand on a obtenu l’ouverture du droit à une retraite au taux plein, on calcule ensuite le montant de la retraite proratisée en fonction de la durée de la carrière (fiche suivante).

1. Taux plein, quel que soit le nombre de trimestres

Le taux plein de 50 % est accordé sans autre condition à partir de l’âge de 65 à 67 ans (voir tableau 1).
Par dérogation, le taux plein s’applique à partir de 62 ans si l’assuré a droit à une pension particulière :

  • les assurés reconnus inaptes au travail
  • les travailleurs handicapés justifiant d’une incapacité permanente au moins égale à 50 %.

Il s’agit aussi des :

  •  titulaires d’une pension d’invalidité ou de l’allocation aux adultes handicapés (AAH) ;
  •  anciens combattants ou prisonniers de guerre ;
  •  anciens déportés ou internés, titulaires de la carte de déporté ou interné de la Résistance, de la carte de déporté ou interné politique ;
  •  mères de famille ouvrières ayant élevé au moins trois enfants pendant neuf ans avant leur 16e anniversaire, totalisant 120 trimestres, tous régimes confondus (y compris les huit trimestres par enfant), et ayant exercé un travail manuel ouvrier pendant au moins cinq ans dans les 15 dernières années.

L’âge du taux plein est maintenu à 65 ans pour certains assurés :

  • interruption de l’activité professionnelle si aidant familial ;
  • bénéficiaire d’un trimestre de majoration d’assurance pour enfant handicapé ;
  • aide effective, en tant que salarié ou aidant familial pendant au moins 30 mois, à l’enfant bénéficiaire de la prestation de compensation du handicap ;
  • né entre juillet 1951 et fin 1955 et remplissant 3 conditions : avoir eu ou élevé au moins 3 enfants ; avoir réduit ou cessé son activité professionnelle pour se consacrer à leur éducation ; justifier d’un nombre de trimestres minimum avant cette interruption ou réduction.

Tableau 1. Âge du taux plein sans décote

Période de naissance Âge du taux plein sans décote
Avant juillet 1951 65 ans
Entre juillet et décembre 1951 65 ans et 4 mois
1952 65 ans et 9 mois
1953 66 ans et 2 mois
1954 66 ans et 7 mois
1955 et après 67 ans
Attention !

Inaptes au travail

Pour le salarié reconnu inapte au travail, la retraite au taux plein est à l’âge légal (depuis 2010).
Lorsque l’assuré invalide justifie d’une activité professionnelle, la pension de retraite allouée au titre de l’inaptitude au travail n’est accordée que si l’assuré en fait expressément la demande.

Bon à savoir

Taux plein à 62 ans pour personnes handicapées

Depuis février 2014, il est possible à une personne en situation de handicap dont le taux d’incapacité est d’au moins 50 % de liquider ses droits à la retraite à taux plein dès l’âge de 62 ans (contre 65 ans auparavant).

2. Taux plein si trimestres requis, tous régimes confondus

Les règles applicables pour le calcul de la retraite sont celles en vigueur au moment où le salarié atteint l’âge où il peut partir en retraite. Ainsi, les règles de calcul sont fixées en fonction de sa génération et non selon l’année de liquidation, que celle-ci ait lieu avant (retraite anticipée) ou après l’âge légal.
Les durées d’assurance validées dans tous les régimes de base sont cumulées pour déterminer le droit à la retraite au taux plein à l’âge légal : régimes sécu, régimes spéciaux de salariés, régimes de non-salariés, régimes étrangers de sécurité sociale.
Le tableau 2 fixe le nombre de trimestres requis pour chaque génération, jusqu’à celle de 1973.
Les préretraités et chômeurs cessent d’être indemnisés dès qu’ils ont l’âge légal et totalisent le nombre de trimestres exigé pour bénéficier du taux plein à 50 %. Si le taux plein n’est pas atteint en cours d’indemnisation à un certain âge, les chômeurs peuvent, sous certaines conditions, continuer à percevoir leur allocation de Pôle emploi, jusqu’à l’âge où ils auront droit à une retraite à taux plein.

Tableau 2. Nombre de trimestres pour le taux plein à l’âge légal

C’est l’année de naissance qui détermine le nombre de trimestres exigé pour bénéficier du taux plein avant 67 ans (âge du taux plein sans décote tableau 1).

Année de naissance Trimestres requis pour l’âge légal Âge légal (départ possible)
Nés en 1948 et avant 160 trimestres 60 ans
Nés en 1949 161 trimestres 60 ans
Nés en 1950 162 trimestres 60 ans
Nés de janvier à juin 1951 163 trimestres 60 ans
Nés de juillet à décembre 1951 163 trimestres 60 ans et 4 mois
Nés en 1952 164 trimestres 60 ans et 9 mois
Nés en 1953 165 trimestres 61 ans et 2 mois
Nés en 1954 165 trimestres 61 ans et 7 mois
Nés en 1955, 1956, 1957 166 trimestres 62 ans
Nés en 1958, 1959, 1960 167 trimestres 62 ans
Nés en 1961, 1962, 1963 168 trimestres 62 ans
Nés en 1964, 1965, 1966 169 trimestres 62 ans
Nés en 1967, 1968, 1969 170 trimestres 62 ans
Nés en 1970, 1971, 1972 171 trimestres 62 ans
Nés en 1973 et après 172 trimestres 62 ans

3. Taux minoré ou décote avant l’âge du taux plein sans décote

Si on demande la liquidation de sa pension avant l’âge du taux plein sans décote (point 1), mais à partir de l’âge légal (point 2), sans avoir le nombre de trimestres nécessaires, le taux est minoré.
Cette décote était de 10 % par année manquante, elle est réduite par la réforme de 2003. La décote descend à 5 % par année manquante (au lieu de 10 %) et sans dépasser 12,5 % (au lieu de 25 %).

La prise en compte de la décote s’effectue de deux façons :

  •  soit par rapport à son âge d’obtention du taux plein ;
  •  soit par rapport à la durée requise pour le taux plein.
    C’est la minoration la plus faible (donc la plus favorable à l’assuré) qui est appliquée.

Le coefficient de minoration réduit le taux et s’applique sur le salaire annuel moyen.
Pour l’assuré dont le taux plein à 65 ans est maintenu, le nombre de trimestres retenu sera celui séparant l’âge auquel la pension est liquidée et le 65e anniversaire de l’intéressé, pour le calcul de la décote.
Exemple. Un salarié né en 1954 demande sa liquidation à 61 ans et 7 mois en septembre 2015, avec 155 trimestres validés.

En application de la règle, on calcule le nombre de trimestres manquants :

  •  par rapport à l’âge du taux plein, soit 66 ans et 7 mois : 5 ans x 4 trimestres = 20 trimestres ;
  •  par rapport à la durée de 165 trimestres : 165 - 155 trimestres = 10 trimestres.
    C’est la pénalité la plus faible qui est appliquée, soit 10 trimestres manquants. La décote par trimestre manquant est de 1,25 % sur le Sam, soit 0,625 sur le taux, soit 0,625 x 10 = 6,25 %. Taux de liquidation : 50 % - 6,25 % = 43,75 % (au lieu des 50 %).

Tableau 3. Coefficients de la décote

La décote est divisée par deux entre les générations 1944 et 1953. Les coefficients de minoration par trimestre manquant sont les suivants.

Année de naissance Coefficient de minoration du taux plein Soit une décote du taux Taux minimum
1944 2,50 % -1,25 25 %
1949 1,75 % -0,875 32,5 %
1950 1,625 % -0,8125 33,75 %
1951 1,5 % -0,75 35 %
1952 1,375 % 0,6875 36,25 %
1953 et après 1,25 % -0,625 37,5 %
Bon à savoir

La décote pour toujours

L’assuré doit donner son accord pour l’attribution de la pension de vieillesse à taux minoré. Il faut avoir conscience qu’une décote sur la pension s’applique pour le reste de sa vie, soit plus de 20 ans en moyenne. Aussi, on a souvent intérêt à attendre d’avoir le taux plein.

4. Majoration de pension ou surcote à partir de l’âge légal

L’assuré ayant dépassé l’âge légal et ayant obtenu la durée d’assurance exigée pour le taux plein (voir tableau 2) peut bénéficier d’une surcote de 1,25 % par trimestre civil depuis 2009 (soit 5 % par an).
Seules les périodes cotisées, donc travaillées, des personnes ayant les trimestres requis pour bénéficier du taux plein, mais ne demandant pas la liquidation de leur retraite sont prises en compte.
La poursuite de l’activité dans un régime de sécurité sociale quelconque ouvre droit simultanément à la surcote dans chacun des régimes où cette mesure est applicable.
Le montant de la surcote s’ajoute au montant de la pension porté au minimum contributif. Elle est prise en compte pour la majoration de pension pour enfants de 10 %. Elle est prise en compte lors du calcul de la pension de réversion.
Attention, on retient un nombre de trimestres égal au nombre de trimestres civils entiers suivant celui au cours duquel est survenu l’anniversaire. Par exemple, pour un salarié né en février, le premier trimestre de surcote commence au 1er avril, premier jour du trimestre civil suivant.
La surcote est appliquée au montant annuel brut de la pension de vieillesse. La surcote peut donc conduire à verser une pension supérieure au maximum.

Poser une question

700 messages
modération a priori

La réponse à votre question sera apportée par un militant retraité bénévole... Merci de bien lire nos fiches avant.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 20 février à 10:43, par caroline

    Bonjour
    je suis dans le cas ou j’aurai tous mes trimestres validés (168 pour ma classe d’âge) à 57 ans mais bien sûr pas l’âge légal de la retraite.
    Si je souhaite partir à la retraite à 59 ans par exemple , existe t il comme je l’ai entendu dire un dispositif de décote mais temporaire (pas définitive ) dans ce cas là c’est à dire applicable entre 59 ans et 62 ans ) ?
    Quelle est le % appliqué à 58 ans , 59 ans ?
    Est ce pour la retraite du régime général, ou également pour les retraites complémentaires AGIRC ARRCO,
    cordialement
    caroline

    Répondre à ce message

    • Le 20 février à 17:32, par Claude (CFDT Retraités)

      Si vous avez une carrière complète, vous pouvez avoir droit à la retraite anticipée carrière longue (voir fiche 13).
      Sinon, il faut attendre 62 ans dans le régime général.
      Pour la complémentaire lisez la fiche concernée (fiche 36).

      Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 19 février à 14:33, par petre

    bonjour

    j aurai 56 ans au mois de juillet 2017 j ai 154 trimestres
    je vais être licencie dans quelles mois,je dois bénéficier de 3 ans de chômages rémunérer.
    ces 3 années vont elles être comptabilisées pour ma retraite ?
    combien de trimestres puis-je prétendre au chomage ?
    Mais aussi es ce que ces 3 années peuvent etre comptabilisé en carriere longue sachant que j ’ai commencé a 17 ans
    cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 19 février à 23:55, par Claude (CFDT Retraités)

      Vous aurez droit à des trimestres gratuits (voir fiche 19) mais ils ne compteront pas tous pour la carrière longue (voir fiche 13).

      Répondre à ce message

    • Le 20 février à 15:16, par P-O

      @ petre

      Bonjour,

      ces 3 années vont elles être comptabilisées pour ma retraite ?
      OUI.
      combien de trimestres puis-je prétendre au chomage ?
      12.(4 par an).
      es ce que ces 3 années peuvent etre comptabilisé en carriere longue
      NON,seule une année au titre du chômage (4 trimestres) peut être comptabilisée.

      Si je vous lis bien,vous aurez 158 trimestres cotisés à fin 2017,il vous en manquera donc 10 dont seul 4 au titre du chômage entreront dans le dispositif carriére longue.

      Vous ne pourrez pas partir à 60 ans sauf à retravailler pour acquérir les 6 trimestres manquants.En outre à 59 ans votre indemnisation chômage s’arrêtera.

      Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 18 février à 20:48, par laouenan

    Merci beaucoup de vous donner la peine de répondre bénévolement à ma question

    Je suis née le 23 juin 1951 ; j’ai en janvier 2017, 159 trimestres
    Je n’ai pas la durée d’assurance requise avant la fin de l’année mais j’ai plus de 65 ans et à ce qu’on me dit ’le taux plein’

    Puis je cependant liquider ma retraite fin juin 2017 sans décote puisque j’ai le taux plein ?
    Est ce que la majoration de la durée d’assurance à 2,5 % peut s’adapter à mon cas ? et d’office ? et si je fais le calcul, 4 trimestres * 2,5 % = 10 trimestres supplémentaires ; dans ce cas ai largement dépassé les 163 trimestres requis ?
    Et dans ce cas, arrêter fin juin plutôt que fin décembre ne changerait rien dans la perte de mes droits ?

    D’autre part étant auxiliaire de vie, (métier à part avec certains emplois intérimaires ) le cumul emploi retraite dans l’organisme où je travaille actuellement ne changerait rien quand je prend ma retraite ? ; je peux continuer sans interruption mon emploi tout en prenant ma retraite ; y a t’il des conditions particulières, un plafond ....?

    merci à l’avance

    Répondre à ce message

    • Le 18 février à 23:25, par Claude (CFDT Retraités)

      La fiche 18 indique que votre génération ne subit pas de décote à 65 ans, sont bénéficie du taux plein.
      La fiche 19 vous explique les trimestres attribués en plus à partir de 65 ans.
      Vous pouvez continuer à travailler pour obtenir la retraite maximum qui s’obtient avec 163 trimestres, comme expliqué fiche 21.
      Comme indiqué fiche 24 (et 18) il faut cesser toute activité au moment de la retraite. Donc obtenir un nouveau contrat de travail si vous reprenez un emploi.

      Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 17 février à 09:48, par Catherine

    Bonjour,
    Je suis prépensionnées (CARSAT et MSA) Je viens d’avoir 62 ans au mois de janvier 2017
    J’ai contacté un agent de la MSA pour effectuer une étude. Il en ressort qu’il faut que je prenne ma retraite avant le 1er juillet 2017. Calcul plus favorable au prorata de chaque régime.
    Après le 1er juillet 2017, avec le nouveau calcul, (25 meilleurs salaires tous régimes confondus) je perds 80.00€ par mois
    Vu le petit montant de ma retraite en ayant débuté mon activité de salarié à l’age de 14 ans, (48 ans de cotisation) je viens de demander une retraite progressive pour bénéficier d’une surcote de 5% pour un départ définitif qui interviendra au 31 mars 2018 en prenant à ma charge les cotisations sur un temps complet.
    Comment sera fait le nouveau calcul ?
    Au prorata de chaque régime ou sur les 25 meilleurs salaires ?
    Sachant, qu’il est signalé que le nouveau calcul au départ de la retraite ne peut être inférieur au calcul de base de la retraite progressive.
    merci pour votre réponse

    Répondre à ce message

    • Le 17 février à 10:01, par Claude (CFDT Retraités)

      Je ne connais pas le statut de prépensionnée. C’est la retraite progressive, selon vous !
      En général, le calcul unique est plus favorable pour le montant de la retraite, je suis surpris que vous ayez moins de retraite à partir du 1er juillet. Je vous invite à le vérifier en utilisant un simulateur comme Marel (soit un calcul comme régime unique soit deux calculs pour deux régimes).
      Le calcul de la retraite est expliqué fiche 21.

      Répondre à ce message

      • Le 17 février à 17:02, par P-O

        Les personnes qui ont cotisé simultanément aux 2 régimes sont pénalisés car une partie de leurs cotisations ne leur donnent aucun droit.

        Répondre à ce message

        • Le 17 février à 19:34, par Claude (CFDT Retraités)

          Vous en connaissez beaucoup des salariés qui cotisent aux deux régimes ? J’ai lu dans la presse qu’une agence conseil en assurance avait pointé ce problème éventuel.
          Mais je sais que presque tous les salariés seront gagnants et auront une meilleure retraite.

          Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 16 février à 00:10, par Lepretre José

    Bonjour Le 16 février 2017 à 00h10
    je viens de faire ma demande pour carrière longue , j aurai 61 ans en juin à ce jour sur l année 2016 j ai accumulé
    180 trimestres mon dossier est en cours , ma question est aurais je le droit à une surcote pour ma retraite . merci
    pour votre réponse

    Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 15 février à 17:47, par JMB

    Bonjour, pendant 10 ans j’ai travaillé comme profession libérale de 2000 à 2009 ! J’ai parfaitement bien cotisé mes charges URSSAF et RSI sur ma 2035 ! je viens de recevoir mes droits a l’information sur ma retraite pour mes 50 ans, et je constate que je n’ai pas cotisé sur cette période a l’assurance vieillesse ! Comment se fait il ? comment puis je rattrapé ses 40 trimestres manquant (je sais que je peux racheter 12 trimestres) ?

    Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 14 février à 15:29, par Tronchere

    Bonjour
    j’ai 62 Ans depuis janvier je travaille encore j’ai demandé ma retraite pour Decembre 2017 afin de gagner mon Année entière en trimestre (4) j’aurai 159 trimestres car j’ai travaillé jeune en belgique pendant 5 Ans soit 20 trimestres mais la retraite en belgique n’ai qu’à 65 Ans
    ma question : est ce que mes 20 trimestres de Belgique se cumulent avec ceux de la France donc 159 + 20 = 179 trimestres certes je toucherai en Decembre 2017 ma retraite France et en 2020 ma retraite belgique puis je prendre ma retraite en Decembre 2017 sans mon taux plein et j’envisage de travailler après cumul retraite travail quel montant de travail supplémentaire ai je droit ou % sans mon taux plein
    merci beaucoup de vos réponses

    Répondre à ce message

    • Le 14 février à 19:21, par Claude (CFDT Retraités)

      Il faut le signaler à la caisse afin que vos trimestres en Belgique soient pris en compte pour vous éviter la décote (voir fiche 57). Mais chacun verse sa retraite selon ses règles.
      POur le cumul lisez la fiche 26.

      Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 13 février à 18:13, par Conreur Didier

    j’aurais 166 trimestres en Septembre 2018 , je suis né le 30 Décembre 1956, est ce que je dois partir à la retraite en Décembre 2018 ou est ce que je peux partir en Septembre 2018

    Répondre à ce message

    • Le 13 février à 19:18, par Claude (CFDT Retraités)

      Si je comprend bien, vous souhaitez bénéficier d’une retraite anticipée carrière longue à 60 ans ? C’est expliqué fiche 13. Vous devrez attendre d’avoir obtenu vos 60 ans.

      Répondre à ce message

    • Le 14 février à 00:00, par P-O

      @Conreur Didier

      Bonsoir,

      Si vos 166 trimestres sont des trimestres cotisés,vous pourrez partir au 01/10/2018.
      Les trimestres cotisés ou réputés cotisés sont : les trimestres travaillés et pour toute la carriére,4 trimestres service national,4 trimestres maladie,4 trimestres chômage,2 trimestres invalidité.
      Si vous ne respectez pas ces conditions,vous pourrez partir à compter du 01/01/2019 avec 166 trimestres validés.

      Sous réserve de législation inchangée.

      Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 13 février à 17:29, par bercut

    Bonjour,
    je suis née en novembre 1954,j’aurai 176 trimestres d’assurance ,et 44 trimestres au régime général et 122 trimestres à la fonction publique hospitalière au 31/12/17.Si je pars à la retraite le 1/04/18 ou le 1/07/18 perdrai-je des trimestres de surcote ? Et au 1er janvier 2018 ?.Quel conseils me donnez-vous pour la date de mon départ à la retraite ,en prévision des réformes de 2017 ?Merci beaucoup pour votre réponse.Christine.

    Répondre à ce message

    • Le 13 février à 19:26, par Claude (CFDT Retraités)

      Vous êtes fonctionnaire, lisez la fiche 49.
      En principe, ceux dont le droit est ouvert de part leur année de naissance ne sont pas touchés par le réforme annoncée par Fillon.

      Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 11 février à 08:50, par bercut

    né en novembre 1954,je bénéficie de 166 trimestre au 1/01/2018 et 176 trimestre d’assurance,j’ai une surcote d’un an=10%.Je veux liquider ma pension au 1 juillet 2018,serai-je impactée par la nouvelle réforme des retraites de 2017,enla posant fin 2017 ?

    Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 5 février à 14:25, par Drouet

    On parle de taux plein à 62 ans et quelques soit le nombre de trimestres pour les anciens combattants ?
    je suis titulaire de la carte d’ancien combattant pour OPEX (missions extérieures-1977-1982) je souhaiterais savoir si je peux bénéficier de cette disposition de départ en retraite à taux plein à 62 ans et sans avoir mes trimestres de cotisation.
    pouvez vous me diriger vers un texte, un décret ... qui précise cette disposition ainsi que les critères exacts pour en bénéficier
    merci

    Répondre à ce message

    • Le 5 février à 15:43, par Claude (CFDT Retraités)

      Le le taux plein signifie que vous évitez la décote mais cel’ne vous pas droit à une retraite complète. La fiche 21 vous explique que le montant de la retraite dépend des trimestres validés.
      Pour els anciens combattants, la réponse dépend de la durée de combattant. C’est expliqué dans l’article D351-2 du code de la sécurité sociale.

      Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 2 février à 17:47, par Lecomte Michele

    Bonjour.
    Sur votre site j’ai trouvé l’information suivante qui correspond à ma situation :

    L’âge du taux plein est maintenu à 65 ans pour certains assurés :
    interruption de l’activité professionnelle si aidant familial ;
    bénéficiaire d’un trimestre de majoration d’assurance pour enfant handicapé ;
    aide effective, en tant que salarié ou aidant familial pendant au moins 30 mois, à l’enfant bénéficiaire de la prestation de compensation du handicap ;
    né entre juillet 1951 et fin 1955 et remplissant 3 conditions : avoir eu ou élevé au moins 3 enfants ; avoir réduit ou cessé son activité professionnelle pour se consacrer à leur éducation ; justifier d’un nombre de trimestres minimum avant cette interruption ou réduction

    Ma question :
    Je n’arrive pas à trouver quel est le nombre de trimestres minimum doit on justifier avant l’interruption de travail pour bénéficier de l’avantage taux plein à 65 ans.

    Ma situation :
    Je suis une femme née en Juillet 1953.
    J’ai commencé à travailler en 1970.
    1978 naissance de mon premier enfant j’avais validé 32 trimestres.
    1981 naissance de mon 2éme enfant j’avais validé 45 trimestres.
    1983 je stoppe mon activité salariée pour élever mes enfants j’avais validé 51 trimestres.
    Je n’ai pas repris d’activité salariée depuis,avec les trimestres assurance vieillesse parents au foyer mon de trimestres total est de 59.

    Merci beaucoup pour votre aide.
    Cordialement Michele Lecomte

    Répondre à ce message

    • Le 2 février à 23:05, par Claude (CFDT Retraités)

      Pour remplir la condition de la cessation ou diminution d’activité, il faut totaliser :
      - 8 trimestres au titre des 2 années civiles qui précèdent la naissance ou l’adoption de l’enfant ;
      - et au maximum 8 trimestres pour l’année de naissance ou d’adoption et les 2 années civiles suivantes. Si l’enfant est né au second semestre, les 8 trimestres maximum doivent être validés au titre des 3 années civiles qui suivent la naissance ou l’adoption.

      Répondre à ce message

    • Le 3 février à 00:46, par P-O

      @ Lecomte Michele

      Bonsoir,

      Vous ne remplissez pas les conditions demandées puisque vous n’avez élevé que 2 enfants et qu’il en faut en avoir élevé un minimum de 3 pour pouvoir partir à 65 ans.

      Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 30 janvier à 13:27, par Dubois

    Bonjour,

    J’ai eu 67 ans au 19 janvier 2017. Je continue à travailler (commerçant au RSI). au 1er janvier 2017, j’aurai 129 trimestres. Est-ce intéressant pour moi de continuer à travailler encore 4 ans ?

    Merci et bien cordialement

    Geneviève Dubois

    Répondre à ce message

    • Le 30 janvier à 22:22, par Claude (CFDT Retraités)

      Les règles décrites dans ce guide concernent les salariés. Elles sont parfois identiques à celle du RSI. Lisez la fiche 19 sur l’attribution de trimestres après l’âge du taux plein (65 à 67 ans).

      Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 27 janvier à 10:27, par Brigitte BORDIN - BUTAUX

    Bonjour,

    Certaines années j’ai aidé mon mari qui était artisan (j’établissais ces devis, factures et faisais un peu de comptabilité. je n’ai pas été payée pendant ce temps.
    Une amie m’a dit qu’en faisant une déclaration sur l’honneur il était possible de faire prévaloir ce travail au niveau de la retraite. Est-ce vrai ? si oui comment procéder ?

    Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 25 janvier à 12:14, par Françoise

    Bonjour,
    je suis née le 1er janvier 1958 et j’aurais le 1er janvier 2019, 138 trimestres considérés cotisés par la Caisse de retraite pour 179 trimestres d’assurance !!
    Si je veux prendre ma retraite à cette date quelle sera ma décote en sachant que j’ai travaillé plus de 7 trimestres (retenus) avant mes 20 ans ? est ce que je peux demander une retraite anticiper quitte à perdre un peu ou bien dois je attendre la date du 1er janvier 2020 que la cnav m’annonce ?

    Répondre à ce message

    • Le 26 janvier à 00:08, par Claude (CFDT Retraités)

      La retraite anticipée nécessite des trimestres cotisés (lire fiche 13). Par contre tous les trimestres sont pris en compte à l’âge légal (voir fiche 18).

      Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 24 janvier à 20:48, par Catherine BARRAT

    Si je prends ma retraite anticipée avec 3 enfants et 15 ans d’ancienneté dans la fonction publique, j’ai 56 ans - Est-ce que je toucherais ma pension retraite maintenant ou devrais-je attendre l’âge légal c’est-à-dire 62 ans ? merci

    Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 23 janvier à 15:44, par Gauriat

    J ai 62 ans en septembre 2017et j aurai 171 trimestres. Je peux donc partir a la retraite.mais que deviennent mes trimestres en trop ? Merci de votre réponse

    Répondre à ce message

    • Le 23 janvier à 15:51, par Claude (CFDT Retraités)

      Ils ne servent pas, c’est ainsi depuis la création de l’assurance retraite en 1945. Par contre, toutes vos cotisations pour la retraite complémentaire donnent droit à des points.
      .

      Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 19 janvier à 19:31, par liliane

    Bonjour,
    Suis née en 1958,J’aurai mon nombre de trimestres début année 2018,
    Je serai en retraite au 1 décembre 2018 car mon soixantième anniversaire est en courant novembre.Je remplis les conditions pour partir à 60 ans étant donné que jai commencé à cotiser avant l’age de 17 ans.
    Mais suite harcèlement moral de mon patron je suis en arrêt maladie (depuis peu),Je commence ma 36 éme année chez ce mème patron.Croyez vous que je serais pénalisées pour ma retraite si mes arrêts maladie s’enchaînent.....car de ce faîte il va me manquer quatre ou cinq trimestres.Merci de m’apporter une réponse .
    Cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 19 janvier à 22:29, par Claude (CFDT Retraités)

      Oui, votre durée cotisée risque de ne pas être suffisante : lisez la fiche 13.

      Répondre à ce message

      • Le 20 janvier à 16:12, par liliane

        Tout d’abord merci de votre réponse.
        Juste une précision, je commence ma 36 ème année chez ce mème patron,mais je suis à ma 42ème année de cotisation depuis décembre 2016.Es ce la mème réponse que vous allez m’apporter ?
        Merci à vous
        Cordialement,

        Répondre à ce message

        • Le 20 janvier à 20:50, par Claude (CFDT Retraités)

          Les arrêts maladie ne comptent pas pour la retraite anticipée : lisez la fiche 13, tout est expliqué.

          Répondre à ce message

        • Le 21 janvier à 19:06, par P-O

          @r liliane

          Bonsoir,

          Ouvrez un compte sur l’assurance retraite,cela vous permettra de consulter votre relevé de carriére.Il vous faut 167 trimestres cotisés ou réputés cotisés pour être éligible au dispositif carriére longue. 4 trimestres maladie sur toute la carriére sont considérés comme cotisés.

          Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 21 janvier à 06:38, par charenton

    bonjour , je suis né le 18/06/1958 , j’ai mes 167 triméstres de cotiser en longue carrière fin juin 2017 puis je percevoir ma retraite avant mes 60 ans et le montant de combien merci de votre réponse

    Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 18 janvier à 19:35, par mouquet christel

    Bonjour
    Je suis née en juillet 61 et j’ai commencé à travailler à 18 ans , j’aurais donc à 60 ans largement tous mes trimestres.
    Pourrais je demander ma retraite sans attendre mes 62 ans.
    Je travaille dans la fonction publique.
    Merci d’avance pour votre réponse.
    Cordialement

    Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 17 janvier à 11:32, par DEFONTAINE CHRISTIANE

    Bonjour,
    Née en août 1951, retraite à partir du 1/01/2017, 65 ans 4 mois donc taux plein. Nombre de trimestres validés confondus régime sécurité sociale + MSA, puis je prétendre au minimum contributif étant donné + 120 trimestres validés.
    Remerciements.
    C.DEFONTAINE.

    Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 16 janvier à 17:07, par Maria

    Bonjour,
    Je suis né en 1952 et je voulais prendre ma retraite au mois de Mars. Comme j’ai 177 trimestres j’ai posé la question si j’avais droit à une surcote/majoration de ma retraite et la réponse est non. Dans le point 4 (Majoration de pension ou surcote à partir de l’âge légal) de votre page c’est écrit :L’assuré ayant dépassé l’âge légal et ayant obtenu la durée d’assurance exigée pour le taux plein (voir tableau 2) peut bénéficier d’une surcote de 1,25 % par trimestre civil depuis 2009 (soit 5 % par an).

    Comment faire pour bénéficier de cette surcote de 1.25% par trimestre ?

    Merci

    Maria

    Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 12 janvier à 15:27, par Gisèle LEBOUCHER

    Bonjour

    Je perçois une retraite anticipée pour 3 enfants de la CNRACL depuis 3/2010 (104 Trimestres cotises).
    je suis née en 1957.j’ai cotisé par ailleurs 37 trimestres dans le privé (CNAV) et 2 à la MSA. Total 111 trimestres
    Si j’ai bien compris je pourrai liquider ma retraite additionnelle fonction publique à 62 ans et j’ai intérêt à attendre 67 ans pour liquider mes pensions de mes retraites CNAV et MSA. + complémentaires.
    Merci de me confirmer

    Cordialement
    Gisèle

    Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 10 janvier à 08:53, par gauthe

    bonjour
    je suis nee en 1958 j’ai une carriere longue j’ai actuellement 163 trimestrescotises et 177 retenues puis je prendre ma retraite en 2018 a 60ans
    cordialement

    Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 8 janvier à 21:11, par Ricquebourg

    Bonjour, je suis retraitée de la CNRACL depuis 2007-IB 382_IM 351 -échelon 10 et j’ai travaillé jusqu’à l’age de 65 ans- j’ai une pension principale et une majoration pour enfants,j’ai appris qu’il y a une surcote puisque j’ai travaillé 5 ans de plus. Je signale aussi que j’ai un total de 197 trimestres retenus. Pourriez vous me dire si la surcote est comprise dans ma pension.Touten vous remerciant,je vous prie d’agréer mes salutations

    Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 3 janvier à 11:15, par Dany

    Bonjour. La carsat peut-elle "oublier"
    De prende en compte par exemple des trimestres pour bénéficier de la surcote ou leurs calculs sont faits à l’aide de logiciels excluant tout genre d’erreur. Merci

    Répondre à ce message

    • Le 3 janvier à 17:33, par Claude (CFDT Retraités)

      Si les logiciels ne font pas des erreurs, ceux qui les renseignent peuvent en faire. La complexité des règles peut entrainer des erreurs lors de la saisie des informations.

      Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 30 décembre 2016 à 14:54, par malaise luc

    Bonjour,

    ne en 1957 j’ai commence a travailler a 18 ans et ai 8 trimestres avant la fin de l’annee civile de mes 20 ans. je peux donc beneficier depart avant 62 ans ayant plus de 166 trimestres. Si je continue a travailler puis je avoir une surcote a partir de la date possible de mon depart anticipe, ou seulement a 62 ans ?

    merci

    Répondre à ce message

    • Le 30 décembre 2016 à 21:10, par Claude (CFDT Retraités)

      La surcote de la retraite de base commence à 62 ans.

      Répondre à ce message

    • Le 2 janvier à 15:16, par cochet

      Bonjour,

      Je suis moi-même né en 1957, j’ai commencé à travailler en Aout 76 et je disposerais de 168 trimestres (2 de plus que nécessaire) fin 2017, je serais âgé de 60 ans je pourrais bénéficier de ma retraite longue carrière tout comme vous.

      Cordialement

      Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 2 janvier à 00:46, par phil

    Bonjour

    Je suis né en avril 1958 et je dois pouvoir partir à 60 ans pour carrière longue.
    Pourriez-vous, SVP, me dire si ma retraite sera calculée sur les 20 ou sur les 25 meilleures années cotisées

    Tous mes meilleurs voeux.
    Merci

    Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 27 décembre 2016 à 18:36, par monique

    bonjour,

    Née en en 1955 j’aurai 62 ans fin juin 2017.
    Je pars à la retraite le 1/09/2017 avec 166 trimestres cotisés.
    J’ai eu 2 enfants en 87 et 90
    J’ai arrêté un an de travailler pour élever mon 2ème enfant.
    Combien de trimestres supplémentaires cela fait-il ?
    Ces trimestres seront ils utiles pour le calcul de la pension ?

    Merci pour votre réponse.

    Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 26 décembre 2016 à 17:31, par Magnaud martine

    Bonjour,
    Je suis née le 30 mars 60 ,ma carrière a commencé en juin 1978 donc avant 20 ans j’ai eu 2 enfants , sans interruption de travail jusqu’à ce jour ,donc à fin 2016 = 154 trimestres , je fais donc partie des carrières longues , ma question : je souhaiterais partir à fin 2018 donc avec 8 trimestres en plus soit = 162 ,quel serait la décote ?,et puis partir à ce moment là ? avant mes 60 ans.
    Je vous remercie beaucoup pour votre réponse .

    Répondre à ce message

    • Le 26 décembre 2016 à 22:38, par Claude (CFDT Retraités)

      Comme indiqué, l’âge légal de la retraite est de 62 ans. C’est à partir de cet âge qu’une décote est possible si la carrière n’est pas complète. La retraite anticipée n’est attribuée que pour une carrière longue complète et cotisée (voir fiche 13).
      Si la législation ne change pas, vous pourrez partir à 60 ans en 2020.

      Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 23 décembre 2016 à 03:37, par BENNASR

    Bonjour
    Deux questions :
    1- Je suis né en Nov. 1952, j’ai cotisé très peu de trimestres. Selon la CNAV je dois attendre jusqu’à sept. 2018. Combien serait-il le montant max. de ma retraite + la complémentaire vers cette période ?
    2- Je prépare ma retraite en Espagne, est-il plus avantageux de la recevoir ici en France ou en Espagne, et pourquoi ? Merci infiniment

    Répondre à ce message

    • Le 23 décembre 2016 à 09:51, par Claude (CFDT Retraités)

      1. Si vous demandez votre retraite avec peu de trimestres validés dans toute votre carrière, vous subirez une décote importante (comme expliqué dans cette fiche). Né en 1952, l’age sans décote est de 65 ans et 9 mois.
      2. Il n’y a pas de différence puisque votre retraite française résulte de vos cotisations et vous sera due en respect des règles européennes. Lisez la fiche 57.
      La retraite doit être demandée dans le pays où on réside via le régime local de retraite.

      Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 20 décembre 2016 à 20:23, par thomas

    bonjour

    A 62 ans, j’aurais 176 trimestres travaillés (durée assurance) et 154 trimestres cotisés (liquidation assurance).
    Aurais-je le droit à une surcote puisque ma durée d’assurance sera supérieure à 172 trimestres malgré que le nombre de trimestres pour la liquidation soit inférieure à 172 trimestres (car temps partiel) ?

    Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 19 décembre 2016 à 17:48, par andre

    Bonjour,
    Est il possible de prendre sa retraite a 58 avec tous ses trimestres ( 167 car né en 1959 ) avec une décote ?
    Merci
    Cordialement.

    Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 17 décembre 2016 à 14:57, par Francine

    Bonjour
    Née ven 1956, j’aurai droit de prendre ma retraite le1er juillet 2018. À ce jour, ayant des problèmes de santé, j’ai la possibilité de négocier une retraite progressive, ne sachant pas si je tiendrai physiquement jusqu’à ma retraite, ou une rupture conventionnelle, ou un licenciement pour inaptitude.

    Que me conseillez vous. Le fait de négocier une rupture conventionnelle à 5 mois de mes 61ans, me fera til perdre en indemnisation de ma retraite ?
    Je vous remercie.

    Répondre à ce message

    • Le 17 décembre 2016 à 16:43, par Claude (CFDT Retraités)

      Je ne donne pas de conseils (cela nous est interdit).
      La retraite progressive est expliquée fiche 25.
      Pour être licenciée pour inaptitude, il faut d’abord être déclaré inapte, lisez le fiche 9.

      Répondre à ce message

    • Le 18 décembre 2016 à 14:19, par P-O

      @ Francine

      Bonjour,

      Le fait de négocier une rupture conventionnelle à 5 mois de mes 61ans, me fera til perdre en indemnisation de ma retraite ?

      Non,si vous avez des salaires égaux ou supérieurs au plafond de la sécurité sociale pour vos 25 meilleures années.Au pire si l’année 2017 entrait dans vos 25 meilleures années ,elle serait remplacée par la 26eme meilleure année de salaire.La différence de retraite serait donc très faible.
      En outre vous seriez indemnisée au titre du chômage et vous bénéficierez de trimestres assimilés comptant pour la durée d’assurance.
      De plus la rupture conventionnelle n’est imposable que sur la partie supérieure à l’indemnité légale ou conventionnelle de licenciement contrairement à l’indemnité de départ en retraite qui elle est imposable au 1er euro.

      Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 15 décembre 2016 à 10:23, par amprino gilles

    Bonjour,

    je suis né en 1958 aujourd’hui j’ai 167 trimestres de cotisés j’ai 15 trimestres de cotisés avant 20 ans , je suis de la fin de l’année , au 1ère avril 2018 vu le plafond du régime général qui est de 5803€ brut , j’aurai 175 trimestres de cotisés mais pas 60 ans puis je partir à la retraite à cette date vu que j’ai le nombre de trimestres + 8.

    Cordialement.

    Répondre à ce message

    • Le 15 décembre 2016 à 10:36, par Claude (CFDT Retraités)

      Non, la dernière année les trimestres civils doivent être écoulés pour être attribués (fiche 19). Pour la retraite anticipée, lisez la fiche 13.

      Répondre à ce message

    • Le 15 décembre 2016 à 13:24, par P-O

      @ amprino gilles

      Bonjour,

      puis je partir à la retraite à cette date vu que j’ai le nombre de trimestres + 8.

      Non,puisque vous ne respectez pas la durée d’assurance nécessaire à la fin de l’année de vos 16 ans.(au 31/12/1974).

      Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 9 décembre 2016 à 18:06, par desilles yves

    bonjour
    j’aurais 168 trimestres en décembre 2018 je suis née le 2 janvier 1961 j’ai commencer en 1975 mais sur mes décompte ne commence qua 1977 j’ai retrouver des fiche de paye des année 1975 et 1976 en plus je touche une rente pour accident de travail reconnu invalide a 28% reconnaissance de travailleur handicapée avec tout ca a quelle âge je pourrais partir en retraite
    merci

    Répondre à ce message

    • Le 9 décembre 2016 à 19:32, par Claude (CFDT Retraités)

      Pur la retraite anticipée de travailleurs handicapé, lisez la fiche 10.
      Lisez la fiche 16 sur la régularisation des périodes travaillées.

      Répondre à ce message

    • Le 9 décembre 2016 à 20:27, par P-O

      @ desilles yves

      Bonsoir,

      Pour vous répondre de manière détaillée,il faudrait connaitre les éléments suivants :
      1) La date des périodes travaillées entre 1975 et 1977.
      2) Le nombre total de trimestres figurant sur votre relevé de carriére.
      3) La date à laquelle vous avez obtenu la reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé.
      4) Le nombre de trimestres travaillés entre cette date de RQTH et le 31/12/2015.

      Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 9 décembre 2016 à 13:03, par dany

    Bonjour,
    selon cette fiche point 4 :"L’assuré ayant dépassé l’âge légal et ayant obtenu la durée d’assurance exigée pour le taux plein peut bénéficier d’une surcote de 1,25 % par trimestre civil depuis 2009 (soit 5 % par an).
    Seules les périodes cotisées, donc travaillées, des personnes ayant les trimestres requis pour bénéficier du taux plein, mais ne demandant pas la liquidation de leur retraite sont prises en compte.
    Au 01/07/2015 61ans 7mois 179 trimestres dont au R.G.136 Bien que né en janvier 1954 je continue à travailler jusqu’
    Au 01/09/2016 Retraite définitive : 182 trimestres dont au R.G.139
    J’ai donc 165 de durée d’assurance au R.G. limitée à 165 /165 (selon l’âge)
    Est-ce que les 3 trimestres supplémentaires (après l’âge légal) compteront en surcote ? ou non car au R.G. je n’en ai que 139 ?Est-ce considéré comme une carrière incomplète au R.G.?selon la fiche 22 : Si la durée totale d’assurance dépasse ce nombre, le minimum entier non majoré est réduit compte tenu de la durée d’assurance au régime par rapport à la durée d’assurance à tous les régimes.
    La majoration est aussi répartie entre les régimes, puis réduite compte tenu des trimestres cotisés à l’ensemble des régimes par rapport à la durée d’assurance maximum pour la pension du régime général. La majoration n’est pas réduite, dès que le total des trimestres cotisés tous régimes confondus est au moins égal à cette durée maximum. malgré la clarté des fiches certains point restent difficiles à comprendre pour un novice.
    Merci d’avance

    Répondre à ce message

    • Le 9 décembre 2016 à 14:07, par Claude (CFDT Retraités)

      La surcote se calcule en additionnant tous les trimestres obtenus dans les régimes de retraite et elle s’applique à tous les régimes de retraite de base.

      Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 4 décembre 2016 à 10:57, par MARQUANT MARTINE

    je pars en retraite dans le cadre des carrières longues en novembre 2017 ; j’aurais 60 ans mais 169 trimestres de cotisation soit
    3 trimestres en plus du quota légal

    puis je prétendre à une majoration pour ces 3 trimestres (où sont-ils "perdus" ?)

    Répondre à ce message

    • Le 4 décembre 2016 à 11:33, par Claude (CFDT Retraités)

      Pour le régime de base, la surcote commence à l’âge légal, soit 62 ans.
      Depuis 1945, avoir plus de trimestres que nécessaire n’apporte rien de plus. Jusque 1983, la retraite était à 65 ans et la majorité commençait à travailler à 14 ans, faites le calcul ! C’est une des raisons qui ont amené à la CFDT a revendiqué la réduction de cette injustice et obtenir une retraite anticipée pour les carrières longues.
      Par contre la retraite complémentaire attribue des points en plus tant que vous cotisez.

      Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 3 décembre 2016 à 22:14, par CARON

    Bonjour,
    Je suis actuellement en invalidité de 2ème catégorie depuis avril 2013 et je ne travaille plus. J’ai commencé à travailler à 18 ans, je suis née en 1957. Je souhaiterais savoir à quel âge est il possible de prendre ma retraite, j’ai eu un enfant. Mon mari ayant 1.000 euros de retraite et étant invalide à + de 80 % pouvez vous me dire si je perds beaucoup et si du fait de mon arrêt vous savez si les complémentaires valident également ces périodes non travaillées
    Merci beaucoup car cela m’inquiète

    Répondre à ce message

    • Le 3 décembre 2016 à 22:35, par Claude (CFDT Retraités)

      Votre retraite sera moins élevée que si vous aviez travaillé.
      Lisez la fiche 19 sur l’attribution de trimestres et la 21 sur le calcul de la retraite de base. Puis la fiche 35 pour la retraite complémentaire.

      Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 1er décembre 2016 à 22:17, par Letombe Marie-Hélène

    Bonjour,
    Je me pose des questions sur mon avenir professionnel.(regroupement de communes, adaptation nouvelle en permanence)J’ai 51 ans je suis directrice de crêche pour une collectivité, je suis fatiguée. J’ai trois enfants, mon mari est retraité et j’envisage de prendre une retraite anticipée.
    J’ai cotisé depuis l’âge de 19 ans,Je suis fonctionnaire depuis 1998, titulaire depuis 2001.
    J’ai tous les documents de relevé de carrière mais je ne m’y retrouve pas et je ne sais pas auprès de qui je peux m’adresser pour connaitre mes droits et trouver la meilleure solution pour ma situation.
    Je vous serai très reconnaissante de me donner des conseils.
    Marie-Hélène

    Répondre à ce message

    • Le 1er décembre 2016 à 22:31, par Claude (CFDT Retraités)

      Vous êtes fonctionnaire, lisez nos fiches sur la retraite des fonctionnaires. Commencez par la 43, puis la 49. Utilisez un simulateur comme indiqué dans l’article de notre page d’accueil titré « Préparer sa retraite ».
      Quasiment toutes les femmes ayant pris une retraite anticipée 3 enfants se remettent à travailler. Ce n’est plus avantageux depuis 2015 car dès que vous liquidez une retraite vos droits à la retraite sont figés partout.
      Si vous prenez votre retraite, c’est pour la vie le même montant, et si vous divorcez...

      Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 1er décembre 2016 à 13:32, par MARC

    J AURAI 60 ANS ET 166 TRIMESTRES EN SEPTEMBRE 2017 POURRAI JE PARTIR EN RETRAITE SANS DECOTE

    Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 30 novembre 2016 à 23:35, par romacho

    bonjour.
    je suis née en 1959 .5 enfants la caf a cotisée pour moi (assurance des parents aux foyer a partir de 1977.j’ai peu travaillé (15 ans).à ce jour je totalise 190 trimestres .puis je partir à 60 ans.j’ai été licencié en 2015 pour inaptitude (5 %d’incapacité).je suis au chômage.et pour retrouver du travail avec une main défaillante.

    Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 30 novembre 2016 à 12:00, par lechevestrier pascal

    oui cela je comprend a 60 ans ’j’aurai 176 trimestres,ce que j’aimerai savoir si je choisis de partir avant mes 60 ans,combien j’aurai de décote. merci .en fait ,nous avons quand mème le droit de partir quand on veut ?
    CORDIALEMENT

    Répondre à ce message

    • Le 30 novembre 2016 à 22:21, par Claude (CFDT Retraités)

      Non, l’âge légal de la retraite est à 62 ans, donc départ possible à cet âge avec une décote. Avant, il faut une carrière complète et remplir les conditions indiquées fiche 13.

      Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 30 novembre 2016 à 09:37, par lechevestrier pascal

    bonjour

    j’ai commencé a travailler à 16 ans .je suis carriere longue,60 ans.mais je désire partir avant à 58.5 j’aurai 166 trimestres.combien de décote j’aurai.merci

    Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 27 novembre 2016 à 21:16, par CORCUFF. R

    bonsoir monsieur,

    Je peux prétendre à une retraite anticipée à 60 ans pour longue carrière. Est ce qu’il y a une décote dans ce cas là ? (j’aurais mes 167 trimestres à 60 ans).

    Merci.

    Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 24 novembre 2016 à 22:31, par verrier MN

    Je suis fonctionnaire de la fonction publique hospitalière.
    Je suis née en décembre 1956 donc l’âge légal de départ à la retraite est fixé à 62 ans. Mais à ce moment là j’aurai travaillé 175 trimestres au lieu de 166...aurai-je un supplément de retraite ?
    Merci

    Répondre à ce message

    • Le 24 novembre 2016 à 22:57, par Claude (CFDT Retraités)

      Non, depuis toujours c’est ainsi, ceux qui ont commencé jeune travaillent plus que les autres. C’est pourquoi l’âge de la retraite n’est pas le bon critère.

      Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 21 novembre 2016 à 16:15, par LE MENY

    Bonjour Monsieur,

    Savez-vous où nous pouvons nous adresser pour trouver une personne "liquidateur de retraite" qui vérifierait notre retraite ?

    Nous n’obtenons pas tous nos points.

    Merci de votre réponse.

    Claudine et Mélanie

    Répondre à ce message

    • Le 21 novembre 2016 à 17:14, par Claude (CFDT Retraités)

      Il existe des entreprises de conseil en retraite qui vendent leurs service mais je n’en connais pas.
      Nous aidons nos adhérents dans des permanences locales.

      Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 21 novembre 2016 à 15:19, par LE MENY

    Bonjour Monsieur,

    Pouvez-vous nous dire si il existe un tableau détaillant le montant à atteindre afin de valider un trimestre . Ceci de 1980 à ce jour.
    Merci d’avance

    Mélanie et Claudine

    Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 20 novembre 2016 à 21:15, par dany

    Bonsoir. Né le 06/01/1954 j ’ai demandé ma retraite définitive le 01/09/2016 au lieu du 01/07/2015 (61 ans et 7 mois).
    Mon cumul de trimestres retenus en France et à l’étranger : 182 dont 139 au R.G.
    Trimestres cotisés R.G.116 Autres Régimes 52 tous régimes 168
    Ma retraite sera calculée par Salaire de base x 50% x par 139 ou x par 165 trim /165 ET aurai-je une surcote de 3 trimestres (oct.nov.déc.2015) (janv fév mars et avril mai juin 2016) soit 3.75% de + sur le montant annuel brut qui sera alloué au regard de mon salaire de base de 26 800e des 25 meilleures années.
    Dernière interrogation : Est-ce que la notification de retraite personnelle de la Carsat indique clairement les critères pris en compte pour estimer cette pension ( quelles années des 25/38 oui les meilleures mais lesquelles (sans la dernière), quel est le taux de revalorisation de chaque salaire annuel (le même que l’estimation de mai 2015 ?)
    C’est-à dire comment puis-je être certain des éléments retenus par la Carsat pour le calcul de la somme que je percevrai.
    Je vous remercie d’avance de votre attention à ma demande.
    Cordialement,

    Répondre à ce message

    • Le 21 novembre 2016 à 01:43, par Claude (CFDT Retraités)

      Le mode de calcul de la pension est expliqué fiche 21, au point 5 car vous êtes polypensionné. Il y a un simulateur de calcul du Sam sous cette fiche 21 qui vous permet de vérifier.
      La surcote se calcule par trimestres civil au-delà de la carrière complète et de l’âge légal. Il me semble que le premier jour du mois qui suit votre âge légal, soit 1er février plus 7 mois, soit le 1er septembre. Le trimestre civil qui suit est bien celui d’octobre à décembre. Avec les deux de 2016, cela fait bien 3 trimestres.

      Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 20 novembre 2016 à 15:14, par VILLETTE

    bonjour,
    j’aimerais savoir combien va être la décote si je veux prendre ma retraite à 60 ans et qu’il me manque 10 trimestres.
    Sur une estimation de retraite mensuel par mois (1500 euros), quelle sera la différence de salaire.
    Merci de votre contribution

    Répondre à ce message