C. Retraites Sécu


20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote


La pension de base est un pourcentage appelé « taux ». On applique ce taux au salaire annuel moyen. Le taux normal de 50 % peut être réduit si l'une ou l'autre condition n'est pas remplie, la décote, et une majoration s'applique en cas de prolongement de l'activité au-delà de l'âge requis, la surcote.

Mise à jour : - du point 4 sur la surcote suite à la circulaire Cnav 2017-4.

Rappelons qu’il y a deux types d’âge à mémoriser pour comprendre les explications ci-dessous.
« L’âge légal » permet d’obtenir une retraite (vers 62 ans). Le taux plein (50 % sur le salaire annuel moyen) est acquis si l’assuré a le nombre de trimestres requis. Sinon, il subit une décote sur le taux.
« L’âge du taux plein » permet d’obtenir une retraite sans décote sur le taux de 50 %, quel que soit le nombre de trimestres obtenu.
Quand on a obtenu l’ouverture du droit à une retraite au taux plein, on calcule ensuite le montant de la retraite proratisée en fonction de la durée de la carrière (fiche suivante).

1. Taux plein, quel que soit le nombre de trimestres

Le taux plein de 50 % est accordé sans autre condition à partir de l’âge de 65 à 67 ans (voir tableau 1).
Par dérogation, le taux plein s’applique à partir de 62 ans aux assurés :

  • reconnus inaptes au travail
  • travailleurs handicapés justifiant d’une incapacité permanente au moins égale à 50 %.

Il s’agit aussi des :

  •  titulaires d’une pension d’invalidité ou de l’allocation aux adultes handicapés (AAH) ;
  •  anciens combattants ou prisonniers de guerre ;
  •  anciens déportés ou internés, titulaires de la carte de déporté ou interné de la Résistance, de la carte de déporté ou interné politique ;
  •  mères de famille ouvrières ayant élevé au moins trois enfants pendant neuf ans avant leur 16e anniversaire, totalisant 120 trimestres, tous régimes confondus (y compris les huit trimestres par enfant), et ayant exercé un travail manuel ouvrier pendant au moins cinq ans dans les 15 dernières années.

L’âge du taux plein est maintenu à 65 ans pour certains assurés :

  • interruption de l’activité professionnelle si aidant familial ;
  • bénéficiaire d’un trimestre de majoration d’assurance pour enfant handicapé ;
  • aide effective, en tant que salarié ou aidant familial pendant au moins 30 mois, à l’enfant bénéficiaire de la prestation de compensation du handicap ;
  • né entre juillet 1951 et fin 1955 et remplissant 3 conditions : avoir eu ou élevé au moins 3 enfants ; avoir réduit ou cessé son activité professionnelle pour se consacrer à leur éducation ; justifier d’un nombre de trimestres minimum avant cette interruption ou réduction.

Tableau 1. Âge du taux plein sans décote

Période de naissance Âge du taux plein sans décote
Avant juillet 1951 65 ans
Entre juillet et décembre 1951 65 ans et 4 mois
1952 65 ans et 9 mois
1953 66 ans et 2 mois
1954 66 ans et 7 mois
1955 et après 67 ans
Attention !

Inaptes au travail

Pour le salarié reconnu inapte au travail, la retraite au taux plein est à l’âge légal (depuis 2010).
Lorsque l’assuré invalide justifie d’une activité professionnelle, la pension de retraite allouée au titre de l’inaptitude au travail n’est accordée que si l’assuré en fait expressément la demande.

Bon à savoir

Taux plein à 62 ans pour personnes handicapées

Depuis février 2014, il est possible à une personne en situation de handicap dont le taux d’incapacité est d’au moins 50 % de liquider ses droits à la retraite à taux plein dès l’âge de 62 ans (contre 65 ans auparavant).

2. Taux plein si trimestres requis, tous régimes confondus

Les règles applicables pour le calcul de la retraite sont celles en vigueur au moment où le salarié atteint l’âge où il peut partir en retraite. Ainsi, les règles de calcul sont fixées en fonction de sa génération et non selon l’année de liquidation, que celle-ci ait lieu avant (retraite anticipée) ou après l’âge légal.
Les durées d’assurance validées dans tous les régimes de base sont cumulées pour déterminer le droit à la retraite au taux plein à l’âge légal : régimes sécu, régimes spéciaux de salariés, régimes de non-salariés, régimes étrangers de sécurité sociale.
Le tableau 2 fixe le nombre de trimestres requis pour chaque génération, jusqu’à celle de 1973.
Les préretraités et chômeurs cessent d’être indemnisés dès qu’ils ont l’âge légal et totalisent le nombre de trimestres exigé pour bénéficier du taux plein à 50 %. Si le taux plein n’est pas atteint en cours d’indemnisation à un certain âge, les chômeurs peuvent, sous certaines conditions, continuer à percevoir leur allocation de Pôle emploi, jusqu’à l’âge où ils auront droit à une retraite à taux plein.

Tableau 2. Nombre de trimestres pour le taux plein à l’âge légal

C’est l’année de naissance qui détermine le nombre de trimestres exigé pour bénéficier du taux plein avant 67 ans (âge du taux plein sans décote tableau 1).

Année de naissance Trimestres requis pour l’âge légal Âge légal (départ possible)
Nés en 1948 et avant 160 trimestres 60 ans
Nés en 1949 161 trimestres 60 ans
Nés en 1950 162 trimestres 60 ans
Nés de janvier à juin 1951 163 trimestres 60 ans
Nés de juillet à décembre 1951 163 trimestres 60 ans et 4 mois
Nés en 1952 164 trimestres 60 ans et 9 mois
Nés en 1953 165 trimestres 61 ans et 2 mois
Nés en 1954 165 trimestres 61 ans et 7 mois
Nés en 1955, 1956, 1957 166 trimestres 62 ans
Nés en 1958, 1959, 1960 167 trimestres 62 ans
Nés en 1961, 1962, 1963 168 trimestres 62 ans
Nés en 1964, 1965, 1966 169 trimestres 62 ans
Nés en 1967, 1968, 1969 170 trimestres 62 ans
Nés en 1970, 1971, 1972 171 trimestres 62 ans
Nés en 1973 et après 172 trimestres 62 ans

3. Taux minoré ou décote avant l’âge du taux plein sans décote

Si on demande la liquidation de sa pension avant l’âge du taux plein sans décote (point 1), mais à partir de l’âge légal (point 2), sans avoir le nombre de trimestres nécessaires, le taux est minoré.
Cette décote était de 10 % par année manquante, elle est réduite par la réforme de 2003. La décote descend à 5 % par année manquante (au lieu de 10 %) et sans dépasser 12,5 % (au lieu de 25 %).

La prise en compte de la décote s’effectue de deux façons :

  •  soit par rapport à son âge d’obtention du taux plein ;
  •  soit par rapport à la durée requise pour le taux plein.
    C’est la minoration la plus faible (donc la plus favorable à l’assuré) qui est appliquée.

Le coefficient de minoration réduit le taux et s’applique sur le salaire annuel moyen.
Pour l’assuré dont le taux plein à 65 ans est maintenu, le nombre de trimestres retenu sera celui séparant l’âge auquel la pension est liquidée et le 65e anniversaire de l’intéressé, pour le calcul de la décote.
Exemple. Un salarié né en 1954 demande sa liquidation à 61 ans et 7 mois en septembre 2015, avec 155 trimestres validés.

En application de la règle, on calcule le nombre de trimestres manquants :

  •  par rapport à l’âge du taux plein, soit 66 ans et 7 mois : 5 ans x 4 trimestres = 20 trimestres ;
  •  par rapport à la durée de 165 trimestres : 165 - 155 trimestres = 10 trimestres.
    C’est la pénalité la plus faible qui est appliquée, soit 10 trimestres manquants. La décote par trimestre manquant est de 1,25 % sur le Salaire annuel moyen (Sam), soit 0,625 sur le taux, soit 0,625 x 10 = 6,25 %. Taux de liquidation : 50 % - 6,25 % = 43,75 % (au lieu des 50 %).

Tableau 3. Coefficients de la décote

La décote est divisée par deux entre les générations 1944 et 1953. Les coefficients de minoration par trimestre manquant sont les suivants.

Année de naissance Coefficient de minoration du taux plein Soit une décote du taux Taux minimum
1944 2,50 % -1,25 25 %
1949 1,75 % -0,875 32,5 %
1950 1,625 % -0,8125 33,75 %
1951 1,5 % -0,75 35 %
1952 1,375 % 0,6875 36,25 %
1953 et après 1,25 % -0,625 37,5 %
Bon à savoir

La décote pour toujours

L’assuré doit donner son accord pour l’attribution de la pension de vieillesse à taux minoré. Il faut avoir conscience qu’une décote sur la pension s’applique pour le reste de sa vie, soit plus de 20 ans en moyenne. Aussi, on a souvent intérêt à attendre d’avoir le taux plein.

4. Majoration de pension ou surcote à partir de l’âge légal

L’assuré ayant dépassé l’âge légal et ayant obtenu la durée d’assurance exigée pour le taux plein (voir tableau 2) peut bénéficier d’une surcote de 1,25 % par trimestre civil depuis 2009 (soit 5 % par an).
Seules les périodes cotisées, donc travaillées, des personnes ayant les trimestres requis pour bénéficier du taux plein, mais ne demandant pas la liquidation de leur retraite sont prises en compte.
La poursuite de l’activité dans un régime de sécurité sociale quelconque ouvre droit simultanément à la surcote dans chacun des régimes où cette mesure est applicable.
Le montant de la surcote s’ajoute au montant de la pension porté au minimum contributif. Elle est prise en compte pour la majoration de pension pour enfants de 10 %. Elle est prise en compte lors du calcul de la pension de réversion.

Attention, on retient un nombre de trimestres égal au nombre de trimestres civils entiers suivant celui au cours duquel est survenu l’anniversaire de l’âge légal. Par exemple, pour un salarié né en février, le premier trimestre de surcote commence au 1er avril, premier jour du trimestre civil suivant.
Toutefois, si le nombre de trimestres requis est atteint après l’âge légal, le décompte des trimestres de surcote commence dès le premier jour jour du mois suivant.

La surcote est appliquée au montant annuel brut de la pension de vieillesse. La surcote peut donc conduire à verser une pension supérieure au maximum.

Poser une question

1809 messages
modération a priori

La réponse à votre question sera apportée par un militant retraité bénévole... Merci de lire la fiche avant de poser une question...

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 1er décembre à 11:03

    Bonjour,

    Pouvez vous m’indiquer la bonne formule du calcul du MICO.

    Je viens de recevoir ma troisième notification de retraite du régime général avec le rajout du MICO et je suis un peu désorientée.
    Je suis née en 1954 donc taux plein 165 trimestres , j’ai 178 trimestres (dont 131 RG+ 47 FP = 178).

    Le calcul du MICO de la notification est le suivant :

    642,93 € (MICO 2020) * 131 trimestres RG / 178 (131 trimestres RG + 47 trimestres fonction publique) = 473,16 €

    La fonction publique ne fait pas partie du LURA , ni des retraites de base alignées. je ne comprends plus rien dans leur calcul de la notification.

    La formule que j’attendait c’était :

    642,93 euros(MICO 2020) * 131 trimestres RG / 165 = 510,44 €

    Pouvez vous me donner une confirmation du calcul officiel selon la législation.

    Merci d’avance pour l’information,

    Cordialement,

    Marie

    Répondre à ce message

    • Le 1er décembre à 14:40

      La formule de calcul appliquée est conforme à ce que nous expliquons au point 4. La proportionnalité s’applique sur la carrière totale.

      Répondre à ce message

      • Le 1er décembre à 16:00

        Claude voici votre réponse : La formule de calcul appliquée est conforme à ce que nous expliquons au point 4. La proportionnalité s’applique sur la carrière totale.

        Quel point 4 ?
        car le point 4 de cette page parle de surcote et non du MICO.

        Je croyais que la proportionnalité était appliquée sur les régimes de base LURA, mais la fonction publique ne fait pas partie du LURA.

        Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 11 novembre à 21:11

    Bonjour, est il normal que l’age de la retraite en totalité soit reculé progressivement, pour les multi-nationaux. Cet age pour moi, étant passé plusieurs fois. De 65 ans passé actuellement a 67 ans que ce soit France et étranger. Ainsi ne voyant jamais la fin du tunnel ! Chose qui n’existerait si les trimestres auraient été effectuer seulement pour exemple en France à l’age mini du taux plein. Merci.

    Répondre à ce message

    • Le 12 novembre à 10:40

      La réforme des retraite de 2010 a reculé l’âge de la retraite de deux ans pour tout le monde. Lisez la fiche 59.

      Répondre à ce message

      • Le 12 novembre à 14:23

        Oui, merci. Mal exprimé ok pour être passé de deux ans pour tout le monde, le problème est le système de décote un système pour moi anti social. Le fait est d’obtenir nos trimestres tout régimes (France étranger) et d’être obligé d’attendre l’age de "taux plein" donc 67 ans actuellement. Car effectivement nous ne pouvons obtenir nos trimestres en totalité en France si avons travaillé ailleurs ! Maintenant être proratisé oui cela est normal aussi, mais nous perdons aussi notre longue carrière. Pourtant délivré mais ne servant a rien, car le gain abattu par la décote, donc comme je l’ai dit pas correct pour moi. Mais est ce la logique pour un syndicat !?

        Répondre à ce message

        • Le 12 novembre à 19:44

          Ceci est un guide des droits, pas un lieu de revendications, que nous avons en grandes quantités.
          Si vous lisiez la fiche 59 vous verrez qu’avec de nombreux pays il y a une convention de sécurité sociale permettant aux travailleurs d’avoir le taux plain avant 67 ans. En effet, les trimestres travaillés dans un autre pays sont pris en compte.

          Répondre à ce message

          • Le 14 novembre à 09:03

            Bonjour, oui aucun problème d’obtenir le taux plein tout régime confondu, avec longue carrière en plus pour mon cas. Mais quand la France fait le calcul, n’ayant dans ce Pays mes trimestres en totalité je subis une décote. Pour demande avant 67 ans plus la proratisation qui elle est normale. D’ailleurs les syndicats le savent que ce procédé n’est correct, je viens de voir cela en moteur de recherche : " Les huit premiers syndicats français, CGT, CFDT, FO, CFTC, CGC, Unsa, Solidaires, FSU, estiment que la décote pénalise". Oui plusieurs situations sont pénalisé, dont la mienne ! Qui depuis 2017 me bats pour justifié mes années de travaille, et n’avoir été reconnu avec handicap même avant " chose reconnu par mon médecin de famille ". Et de ce fait obligé d’être au RSA pour ne subir aussi cette décote si renouvellement de ma demande de handicape actuellement.
            Je ne comprends que cela soit caché dans les textes ! Car une grande bavure, pénalisant principalement beaucoup de femmes et immigrés. Et un grand détournement d’argent que les caisses de retraite de l’état profite !

            Répondre à ce message

            • Le 14 novembre à 18:44

              J’en déduis que vous avez été travailler dans un pays qui n’a pas de convention de sécurité sociale avec la France, c’est donc à ce pays que vous devez faire des reproches.

              Répondre à ce message

              • Le 19 novembre à 15:26

                Bonjour, merci pour vos réponses. Malheureusement cela se passe avec un pays Européens avec conventions, le Portugal. Je suis quand même surpris que peu de personnes connaissent ces problèmes, et sont pénalisés par la loi de M. Balladur.

                Répondre à ce message

                • Le 30 novembre à 10:01

                  Bonjour, dommage que cette conversation n’est eu de réponse ! Mais j’aurais aimé quand même connaitre ce que pense faire les syndicats pour tous ces problèmes qui existent. Car avec les prévisions de réforme des retraites, encore plus vont être pénalisé ! Et il est grand temps de réagir, tout augmente mais les pensions non et pourtant avons cotisé pour !
                  Mais il faut ce concerté et voir les failles, car si cela est pour faire comme la réforme travaux pénibles merci. Les points ont été totalisé après, et les personnes ayant travaillé avant avec 50 heures par semaine ou plus dans les mêmes condition ont été oublié ! Je pense que parfois l’égalité, et la fraternité avec qui nous défends, n’existe plus. Et cela n’est pas faire de la politique, juste demandé ce qui se passe !

                  Répondre à ce message

                  • Le 30 novembre à 11:48

                    Le système des retraites est plus complexe que ce que vous croyez. La durée de retraite moyenne actuelle est de 26 ans, tous régimes de retraite confondus. Mais elle est acquise avec peu de trimestres qu’a 67 ans, ce qui diminue la dépense pour ceux qui ont peu cotisé. Si vous supprimez la décote, il faudrait repose l’âge de la retraite à 64 ans environ, selon les calculs que j’ai vu.
                    Que faisions nous quand la retraite était à 65 ans et que le travail commençait à 14 ans ? Quand la retraite est passée à 60 ans en 1983, les retraités n’ont pas vu leur retraite augmenter. Quand la retraite est passée de 60 à 62 ans, les retraites n’ont pas été baissées. On peut pas modifier les retraites liquidées et on ne peut pas attribuer des droits qui n’ont pas été enregistrés pendant la carrière. C’est pour cette raison que nous a avons revendiqué et obtenu en 2003 la retraite anticipée carrière longue et travail jeune.
                    Dans la CFDT, nous échangeons sur les retraites et étudions toutes les possibilités pour pérenniser nos régimes et ne pas se retrouver comme la Grèce à baisser de plus 40% toutes les retraites. Ceci par la faute de partis politiques ayant fait des promesses inconséquentes pour se faire élire.
                    La CFDT a des lieux de débats pour ses adhérents, ce n’est pas ce guide qui le permet. Je vous répond à nouveau par politesse, mais je souhaite arrêter.

                    Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 28 novembre à 17:41

    je Vien d’avoir 60ans le 27.09.1960 je désire arête a 62 ans carrière complète démarre a 16ans .
    la surcote de 10 pourcent mai telle acquisse merci

    Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 27 novembre à 20:28

    j’aurai pas assez de trimestre pour la retraite a 67ans j’aurai le taux plein mais j’ai une pension invalidité militaire 300 euros je voudrais savoir le montant de ma retraite merci

    Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 18 novembre à 19:19

    Bonjour, je viens de recevoir ma notification de retraite et ne suis pas d’accord , pouvez vous me donner une confirmation
    j’ai 62 ans au 1 janvier 2021 avec 186 trimestres cotisés, donc je suis au taux plein de 50 .pour cent.

    1. Si j’ai bien compris le calcul :
    revenu de base x 50 pour cent = Y
    Y x (186/167) = retraite annuelle et la je suis OK

    mais dans ma notification revenu de base x 50 = Y . ce qui fait une petite différence !!!
    Merci d’avance pour l’information,

    Répondre à ce message

    • Le 18 novembre à 22:05

      Depuis la création de la sécu en 1945, ce régime par annuités n’augmente plus quand la carrière est complète (voir fiche 21). Contrairement à une régime par points comme Agirc->Arrco créé par des syndicats réformistes.

      Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 17 novembre à 21:37

    J’ai demandé la liquidation de ma retraite au01/04/2021. J’aurai cotisé 167 trimestres et suis né le 06/02/1957. La caisse de retraite à plafonné mon nombre de trimestres à 166 pour le calcul de ma retraite à taux plein. Est-ce normal, je pensais avoir droit à une surcote pour le trimestre supplémentaire cotisé ?
    merci pour votre aide

    Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 15 novembre à 12:28

    Madame , Monsieur ;

    Ma femme est en invalidité 2 , et ne travaille pas , elle est née le 04/05/1959 et peut donc prendre sa retraite le 01/06/2021 .

    Par contre elle n’aura que 135 trimestres , alors peut elle continuer à être en invalidité et toucher sa pension jusqu’à 67 ans et ainsi avoir 20 trimestres de plus pour sa retraite .
    Ou est elle dans l’obligation de prendre sa retraite à 62 ans .

    Merci de votre réponse

    Cordialement

    Dominique

    Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 12 novembre à 12:33

    Bonjour j ai acquis 177 trimestres et j ai 54 ans et 4 enfants . Ca me dit que je peux prendre ma retraite a taux pleins j avais 15 ans quand j ai commencer a travailler est ce possible que je peux prendre ma retraite a mon age ?
    Merci

    Répondre à ce message

    • Le 12 novembre à 19:33

      Non, il faut remplir plusieurs conditions pour avoir droit à la retraite, donc celle de l’âge.
      Lisez la fiche 13 pour voir si vous remplissez les conditions d’une retraite anticipée carrière longue.

      Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 12 novembre à 18:22

    Bonjour, et merci pour vos réponses.
    On m’informe que j’ai le taux plein et que je dois prendre ma retraite, sauf si je suis encore en activité. J’ai 62 ans, 143 trimestres cotisés sur 167 validés. Je suis rqth et invalide. Si je perds mon emploi : plus de pension d’invalidité, plus de revenu, plus le droit de m’inscrire à Pole Emploi.

    Mais taux plein ne veut pas dire retraite pleine, si j’ai compris, et la décote (ou plutôt "minoration prorata des T cotisés manquants") est énorme :
    - durée d’assurance réduite au prorata : 0.85 % du SAM (143 T divisés par 167) et ensuite
    - 37,5% de cette somme au lieu des 50 % (car 1.25 % de minoration pour chaque T cotisé manquant est plafonnée à 12.5 % )
    - et 24 % en moins de la complémentaire.
    Est-ce exact ?

    Et si je perds mon emploi, puis-je demander ma retraite dans plusieurs mois, pour essayer de cotiser un Trimestre en plus, même si je n’ ai plus de revenus pendant quelques mois, ; ou bien suis-je de suite en retraite forcée ?

    Répondre à ce message

    • Le 12 novembre à 18:47

      Vous n’êtes pas tenu de prendre votre retraite. Vous pouvez poursuivre votre activité avec maintien de la pension d’invalidité.
      S’agissant de votre calcul, dans votre situation il n’est pas exact. Vous bénéficiez du taux plein donc 50% et non pas 37,5%. Pour la retraite complémentaire, le manque à gagner proviendrait du nombre de points moindre que si vous aviez un carrière complète.
      Pour une perte d’emploi (autre qu’une demande de retraite), vous pouvez bénéficier d’une inscription à Pôle emploi et validé des trimestres supplémentaires.

      Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 10 novembre à 16:53

    Bonjour,
    J’ai 64 ans (année 1956) et depuis le 1er juillet 2020 je suis à la retraite. J’ai cotisé 202 trimestres et le calcul de ma retraite a retenu seulement 166 trimestres. Ai je travaillé 36 trimestres pour rien ? Ou seront ils pris en compte par la surcote ?
    Merci de votre réponse.
    Cordialement

    Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 8 novembre à 21:00

    Bonjour.
    Je voulais savoir si la décote pour la retraite de base et le régime complémentaire est incluse dans l’estimation indicative globale.
    Je souhaite partir à la retraite à 63 ans le 1er avril 2021.
    J’aurai 154 trimestres.
    Mon taux plein étant à 167 trimestres à 66 ans et 3 mois.

    Merci pour votre réponse.

    Cordialement.

    Jacques BONNEFOY

    Répondre à ce message

    • Le 8 novembre à 22:26

      En principe oui, vous voyez en grisé la date à laquelle vous avez droit au taux plein. Le taux plein est acquis à 67 ans (ou avant si né avant 1955) ou quand vous avez le nombre de trimestres requis. Attention, si vous avez droit au taux plein pour l’âge votre retraite sera proportionnelle à la durée validée dans le régime (fiche 21).

      Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 5 novembre à 09:43

    Madame , Monsieur ;

    Ma femme est en invalidité 2 , elle est née le 04/05/1959 et doit donc prendre sa retraite le 01/06/2021 .
    On me dit que comme elle est en invalidité elle est prise à taux plein (donc 50%) .
    Par contre elle n’aura que 135 trimestres , donc sera t’elle vraiment à taux plein ou est ce qu’il y aura une décote et si oui quel est le pourcentage de décote .

    Merci de votre réponse

    Cordialement

    Dominique

    Répondre à ce message

    • Le 5 novembre à 17:47

      En effet, la retraite sera liquidée à taux plein de 50% mais la pension est toujours calculée au prorata des trimestres acquis donc dans ce cas le rapport sera de 135/167, il ne s’agit pas d’une décote. Lire la fiche 21.

      Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 5 novembre à 14:06

    Bonjour
    je suis née en 1958, j’ai cotisé 172 trimestres, j’ai 4 enfants dont 1 enfant handicapé je viens de recevoir ma notification de retraite CARSAT et je ne comprends pas pourquoi je ne bénéficie pas de la surcote pour trimestres supplémentaires
    il est indiqué que ma durée d’assurance est de 214 trimestres mais que le maximum retenu est de 167 trimestres
    pourriez vous m’éclairer sur ce point
    cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 5 novembre à 14:20

      La pension de base est toujours calculée sur les trimestres requis pour votre génération (167). La surcote n’intervient que pour les durées d’assurance cotisées au-delà de l’âge légal de 62 ans. La majoration de durée d’assurance pour enfants et enfants handicapés ne vous permettent pas d’améliorer votre retraite.

      Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 4 novembre à 12:17

    BONJOUR
    Je suis née en septembre 1969,à la fin de l’année 2020 j’aurai 154 trimestres, j’ai commencé à travailler à l’âge de 16 ans,j’ai 2 enfants.
    Pour des raisons qui me sont personnelles je souhaiterai m’arrêter dés que j’aurai atteint mes 170 trimestres auxquels je peux prétendre. C’est à dire dans 4 ans.
    Ma question est de savoir au moment ou je vais enfin pouvoir toucher ma retraite à partir d’octobre 2029 de combien va elle être minorée. Sera elle minorée sur le régime de base ou simplement sur le régime complémentaire.et pendant combien de temps 3 ans comme j’ai pu le lire sur certain site, ou à vie.
    Cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 4 novembre à 21:29

      Votre retraite de base que vous prévoyez anticipée pour carrière longue à 60 ans (voir fiche 13) sera complète si vous avez une carrière complète. Toutefois, si cela existe encore dans 9 ans, vous pourriez subir une minoration temporaire de 10% sur votre seule retraite complémentaire pendant trois ans comme expliqué fiche 36.

      Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 28 octobre à 11:43

    Je suis en 1972 et ai cotisé actuellement 106 trimestres à fin 2020.J’ai également 2 enfants
    J’aimerais arreter de travailler à 58 ou 59 ans. quel sera le montant de ma retraite à 62 ans dans ce cas ?

    Merci de votre retour

    Répondre à ce message

    • Le 28 octobre à 12:28

      La retraite est proportionnelle aux cotisations versées (donc aux salaires perçus) et à la durée d’assurance validée.
      Si la carrière n’est pas complète vous subirez une décote (expliquée dans cette fiche) à 62 ans. Pour ne pas avoir de décote il faut attendre 67 ans. Le montant de la retraite sera proportionnel aux trimestres (fiche 21).

      Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 13 février 2019 à 16:18

    bonjour,

    Je suis fonctionnaire territorial je suis née le 29/11/1962 je souhaiterai partir à 60 ans est ce possible ?et comment se fait le calcul de la décote ?
    cORDIALEMENT

    Répondre à ce message

    • Le 13 février 2019 à 16:25

      Lisez la fiche 42 de ce guide.

      Répondre à ce message

    • Le 26 octobre à 19:19

      bonsoir
      je suis ne le 27/05/1956 et j’aurais le 1er JUILLET 2021 187 T
      comment est calcule la surcote et a partir de quelle date est comptabilisee la surcote ?
      faut il faire 187T - 166 T = 21 T
      merci pour la reponse
      et aussi de savoir si les montants indiques dans l’estimatation indice globale est deja incluse la surcote ou s’il faut la rajouter aux montants

      Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 26 octobre à 20:45

    Imaginons quelqu’un qui travaille de ses 25 ans à ses 60 ans sur la base d’un smic à temps plein toute sa vie. (dans le public par exemple)
    Quel est le montant qu’il touche s’il demande la liquidation de sa pension.
    Merci

    Répondre à ce message

    • Le 26 octobre à 21:13

      S’il est fonctionnaire titulaire, et a cotisé 42 ans, il peut avoir 75% de son traitement (donc hors primes) comme expliqué fiche 49.
      Dans les autres cas (public ou privé), il aura droit à 50% de son salaire annuel moyen (donc du Smic à temps plein dans votre exemple) comme expliqué fiche 21, et d’autre part à une retraite complémentaire Agirc-Arrco qui lui apporte en moyenne 25% de son salaire.
      La réponse est bien plus complexe, mais je me suis efforcé d’être simple.

      Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 26 octobre à 14:12

    Bonjour , ayant problèmes avec carsat au sujet de ma Retraire ...
    je souhaiterais savoir si :
    ayant commencé à travailler à 15 ans ( née en 1950 ), et pour cause litige avec carsat ma pension établie à 50% devrait être ramenée à 33.75 maigre les délais intangibilité !
    j ai ce jour 69 ans puis je prétendre versement de ma retraite maintenue à 50%
    convoquee au tribunal par carsat pour refuser diminuer ma retraite ,j ai gagne mais carsat est allée en appel ,où je dois me rendre en Janvier : j aurais alors 70 ans ! Ce fait ou la loi peut me garder maintenue dans le calcul de 50% ou y a t il une autre possibilité ? Ma pension est de 406€ mois +102€ par arcco
    je suis sans beaucoup d infos car je vis en Irlande et peu habituée à devoir me battre et défendre contre des organismes d état .
    conseillez moi je vous prie .
    merci et cordialement . Noelle

    Répondre à ce message

    • Le 26 octobre à 14:37

      Si je comprend bien, votre Carsat vous applique une décote sur le taux de 50% et vous pensez remplir les conditions pour avoir droit au taux de 50% comme indiqué dans cette fiche ?
      Les règles sont indiquées dans le code de la sécurité sociale.

      Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 25 octobre à 16:51

    BONJOUR JE VOUDRAIS SAVOIR COMMENT ET SURTOUT COMBIEN JE VAIS TOUCHER AVEC LES ELEMENTS SUIVANTS
    1/ 22 ANS DE TRAVAIL EN FRANCE DONT 10 ANS AVEC UN SALAIRE SUPERIEUR AU SMIC DE 500 EURO PAR MOIS
    2/ 10 ANS EN BELGIQUE
    3 / 12 ANS 9 mois au luxembourg
    4/ 3 enfants et travail penible (produits chimiques et travail lourds)
    5/ plus de 25 ans avec un salaire tres eleve puisque j’ai 10 ans en france 10 ans en belgique et 12 ans et 9 mois avec un salaire de 2600 au luxembourg
    6/ surcote
    7/ j’ai 59 ans et je pars en 2022 au mois de’avril

    Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 23 avril 2018 à 16:59

    Bjr
    au 01/03/2018 j’ai 176 trimestres travaillés et 16 trimestres supplémentaires (majoration enfant) soit 188 trimestres. Je peux partir en carriere longue. Mais j’aimerai comprendre les surcotes, sont seulement les trimestres effectues après l’age légales ?
    Car a mes 62 ans j’aurai 180 trimestres travaillé soit 14 de plus ai je le droit a une surcote ?

    Répondre à ce message

    • Le 23 avril 2018 à 21:45

      Les trimestres pour enfants ne sont attribués qu’à l’âge légal (62 ans), pas avant. Et la surcote commence aussi à partie de l’âge légal, pas avant.

      Répondre à ce message

    • Le 24 avril 2018 à 02:41

      @Isa91_57

      Bonsoir,

      au 01/03/2018 j’ai 176 trimestres travaillés
      Car a mes 62 ans j’aurai 180 trimestres travaillé

      Vous êtes donc née en 1957.
      Vous devriez demander à la CARSAT,une attestation d’éligibilité à la retraite anticipée dispositif carrière longue qui n’est pas une demande de retraite et ce afin à 62 ans en 2019 d’éviter le malus de 10% sur les retraites complémentaires AGIRC-ARCCO puisque vous pourriez dés maintenant demander votre retraite.
      sont seulement les trimestres effectues après l’age légales ?
      OUI. après 62 ans pour les assurés nés à compter de 1955.
      ai je le droit a une surcote ?
      NON.

      Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 15 octobre à 16:34

    Bonjour,
    J’ai demandé la retraite au 1er déc 2020 car j’aurai 62 ans le 18 novembre.

    J’ai 182 trimestres. 80 dans la fonction publique (j’ai été enseignante pendant 20 ans) et 102 dans le privé.

    J’aurai 361 € de retraite cnav ! Ils « proratisent » la durée de cotisation en multipliant mon salaire annuel de base par 102/167... ce que je trouve logique.

    Mais ils ils gardent les 25 « meilleures » années sans aucun prorata.

    C’est à dire que quelqu’un qui cotisé toute sa vie dans le privé voit calculer sa retraite sur ses 25 meilleures années... et quelqu’un qui a cotisé 25 ans dans le privé voit calculer sa retraite sur ses 25 ans de cotisations. De ce fait, en prend dans mes « meilleures » années, les années lycée pdt lesquelles j’ai travaillé un mois ! Cela plombe évidemment ma moyenne, d’où ma super retraite de 361 € !

    Je suis scandalisée ! J’ai écrit au président de la commission amiable. Pensez-vous qu’il y ait une suite favorable ?

    Dans mon cas, ils devraient faire, comme pour les trimestres, c’est à dire : 25x102/167=15.29 années !

    C’est d’autant plus écœurant que l’année 2020 ne compte pas car elle n’est pas complète : je n’ai cotisé que 11 mois !

    Ce sentiment d’injustice m’a fait perdre mon sommeil. Que puis-je faire ?

    Merci beaucoup d’avance

    Répondre à ce message

    • Le 15 octobre à 23:05

      Votre question relève de la fiche 21.
      Ce système existe depuis 1945 et personne n’a pu la changer depuis. A chaque fois le gouvernement nous demande d’accepter que la retraite du fonctionnaire soit aussi calculée sur 25 ans !
      Seuls les régimes alignés, donc ayant les mêmes règles de calcul sont épargnés mais seulement depuis la réforme de 2003 pour la MSA.
      C’est une des raisons qui ont amené la CFDT à revendiquer une régime unique de retraite car à présent un retraité sur deux est polypensionné.
      En résumé, c’est légal, et c’est regrettable.

      Répondre à ce message

      • Le 16 octobre à 06:24

        Bonjour et merci pour votre réponse.
        Pensez-vous alors qu’il serait intéressant pour moi de reporter la retraite au 1er janvier 2021 afin de faire compter l’année 2020 et supprimer, par exemple, l’année 1975 où je n’ai eu qu’un seul salaire. La différence va être minime et je vais perdre un mois de retraite... comment savoir si c’était intéressant ?
        Merci beaucoup
        Bien cordialement

        Répondre à ce message

        • Le 17 octobre à 11:15

          Utilisez le caculateur proposé fiche 21 pur mesurer les effets d’une année complète prise en compte dans votre Sam (salaire annuel moyen). L’effet forcément positif dans votre cas.

          Répondre à ce message

      • Le 16 octobre à 06:27

        Pensez-vous également que prendre un avocat servirait à quelque chose... sinon à perdre de l’argent...
        merci, je suis tellement écœurée !

        Répondre à ce message

      • Le 16 octobre à 07:38

        C’est encore moi, désolée. J’ai vu la fiche que vous me recommandiez de lire et l’un des derniers paragraphes me pose question : que veut dire cette histoire d’indemnités journalières que l’on peut reporter sur la dernière année d’activité, sur demande… ?
        Merci !

        Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 16 octobre à 13:10

    bonjour,
    je vais prendre ma retraite au 01/10/2021 à 62 ans. J aurais 170 trimestres sans la majoration de 16 trimestres pour mes 4 enfants.
    je suis fonctionnaire sédentaire. Dois je continuer un trimestre de plus pour avoir une surcote qui comptabilise les 16 trimestres de mes enfants, ou la surcote s’applique immédiatement.
    merci pour la réponse

    Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 15 octobre à 11:57

    bonjour j aurai 176 trimestres a 65 ans,combien je percevrai net et brut de retraite merci

    Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 15 octobre à 14:58

    Née en juillet 1959, j’aurai tous mes trimestres (167) fin 2020, je peux partir le 01/08/21 ou le 01/10/21 (fin trimestre) avec le même montant ? Quand démarrerait la surcôte . Merci

    Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 12 octobre à 15:47

    j’aurais 58 ans en janvier prochain et je suis reconnu travailleur handicapé a un taux de 79 pour cent , est ce que je peut prétendre a un retraite , meerci

    Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 5 octobre à 14:03

    je travaille en Martinique j’ai 62 ans et j’ai le nombre de trimestre requis pour le taux pleins (176)
    mais les 166 qu’ils me faut sont constitués des bonifications.Si je continue a travailler après 62 ans aurais droit a la majoration de 1,25%

    Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 5 octobre à 18:39

    Bonjour
    je souhaiterais savoir si je peux travailler en cumulent emploi retraite
    j’ai fait valoir mes droits à la retraite au 1 octobre 2020 IL ME MANQUE 3 trimestres pour obtenir le taux maxi de 50% donc je toucherais une une retraite minorée
    l’assurance retraite me dis que je peux retravailler est se vrai car suivant les texte je pourrais retravailler chez un autre employeur et chez mon ancien employeur si mois aprés
    cordialement
    rene streiff

    Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 4 octobre à 03:58

    Bonjour
    Si on commence la surcote en 2011 ,on s’arrête en 2021 pour le calcul on se base sur la retraite de base de 2011 ou sur celle de 2021 qui elle a été réévaluée depuis ?
    Cdt

    Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 3 octobre à 18:46

    +bonjour,
    Je serais à la retraite a taux plein en juin 2021 hors celle ci ne me suffira pas j’ai été pendant des années commerçante et pendant 17 ans salariée.
    Je dois rentrer mes revenus de salariée vrp pour 2019 39000 € et pour 2020 35000 € je ne compte pas l’année 2021 car je ne sais pas combien je gagnerai vu le covid. je ne sais pas pour quelle raison l’agir arco n’a pas ces renseignements et s’arrêtent à 2018.
    je serais pour juin 2021 a 972 € et pour artisan commerçant a 737 € tout ceci brut également si je prends la retraite.
    je n’arrive pas à calculer si le montant changera en 2021 en mieux..avec ces 74000 € en + de salaires 2019+2020
    Pourriez vous m’aider ?
    Je vous remercie
    CD

    Répondre à ce message

    • Le 4 octobre à 11:39

      Avec le confinement, les institutions de retraite complémentaire on donné la priorité aux demandes de retraite. Il y a toujours des retards dans la validations des points passés qui existaient avant.
      La retraite de base est calculée comme expliqué fiche 21 et la complémentaire fiche 36.

      Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 3 octobre à 13:34

    Bonjour,
    J’ai travaillé dans le privé et en tant qu’indépendante. J’ai 62 ans, 168 trimestres validés mais pas tous cotisés.
    Puis-je quand même partir à la retraite à 62 ans ou dois-je continuer de travailler jusqu’à 67 ans ?
    Merci

    Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 25 septembre à 12:11

    Merci pour ce site et pour le travail des bénévoles qui répondent.
    Née en 1954, j’ai travaillé 26 ans dans le privé période pendant laquelle j’ai eu 4 enfants dont un handicapé 80 %. Puis fonctionnaire pendant 3 ans, puis en disponibilité depuis 2003 pour aider mon enfant handicapé devenu maintenant adulte.
    A 65 ans, je demande la liquidation de ma retraite à la CNRACL et à la CARSAT. La CNRACL m’attribue les trimestres majoration de durée d’assurance enfants dont 3 trimestres supplémentaires pour enfant handicapé et le taux plein à 65 ans (par rapport à l’enfant handicapé)
    Je pense bénéficier du taux plein à 65 ans également pour ma retraite CARSAT car je lis que dès lors qu’un trimestre de majoration de durée d’assurance pour enfant handicapé est attribué à l’assuré, ce dernier bénéficie du taux plein dès son 65ème anniversaire.
    Or, je reçois un courrier de la CARSAT refusant ce taux plein à 50 % à 65 ans sans explication. J’ai le choix entre accepter une retraite à 65 ans avec un taux de 45,625 % ou attendre 66 ans et 7 mois pour avoir droit au taux plein, ce que je ferai bien sûr, si je n’ai pas d’autre choix.
    Pensez-vous que j’ai bien droit au taux plein pour ma retraite CARSAT ? Et si non, pour quelle raison ? Je vous remercie par avance

    Répondre à ce message

    • Le 25 septembre à 12:29

      Le droit à la majoration de durée d’assurance pour enfant handicapé est expliquée au point 6 de la fiche 19 (article L351-4-1 CSS). Vérifiez si vous remplissez les conditions.

      Répondre à ce message

      • Le 25 septembre à 22:48

        Oui, bien sûr, je remplis les conditions. Le souci pourrait-il venir du fait qu’ayant bénéficié du taux plein pour ma fille handicapée de par la CNRACL, je n’y aurais plus droit par le régime privé ? Je ne trouve pas d’information à ce sujet et la CARSAT ne me donne aucune explication : la personne en charge de mon dossier doit me rappeler depuis une semaine.
        Je vous remercie par avance.

        Répondre à ce message

        • Le 26 septembre à 19:47

          Vous dites avoir eu droit au taux plein à la CNRACL car vous avez 65 ans ? Pouvez vous m’en dire plus ?
          Pour la retraite du régime général, les cas de retraite au taux plein sont indiquées fiche 17.

          Répondre à ce message

          • Le 26 septembre à 22:43

            Merci de m’avoir répondu. Je n’ai pas eu droit au taux plein à la CNRACL car j’ai 65 ans, mais parce que mon enfant handicapé m’a donné droit à des trimestres au titre de la majoration de durée d’assurance pour enfant handicapé, ce qui me permet d’avoir l’annulation de la décote à 65 ans comme indiqué dans votre fiche 47 paragraphe 5 :
            « Conservent l’annulation de la décote à 65 ans (au lieu de l’âge indiqué dans le tableau 6), donc une limite d’âge à 65 ans, les fonctionnaires qui :
            bénéficient d’au moins 1 trimestre au titre de la majoration de durée d’assurance pour enfant handicapé. »

            Je ne suis pas concernée par la fiche 17, mais par la fiche 20 :

            L’âge du taux plein est maintenu à 65 ans pour certains assurés :

            • bénéficiaire d’un trimestre de majoration d’assurance pour enfant handicapé ;

            donc je pense avoir droit à ce taux plein à 65 ans également pour ma retraite du régime général. La question que je me pose : la CARSAT me dit que je n’ai pas droit au taux plein sans me donner d’explication : le souci pourrait-il venir du fait qu’ayant bénéficié du taux plein pour ma fille handicapée de par la CNRACL, je n’y aurais plus droit par le régime privé ? Pour autant, je ne lis rien dans ce sens et ne comprends pas le refus de la CARSAT
            Pensez-vous comme moi que j’y ai droit également côté CARSAT ?
            Je vous remercie par avance.

            Répondre à ce message

            • Le 27 septembre à 11:41

              Je regrette que votre Carsat n’indique aucun argument de droit pour son refus. Un recours amiable l’obligera à le faire, en principe.
              Une circulaire de la Cnav indique les conditions à remplir pour y avoir droit dans le régime général. Recherchez la circulaire Cnav 2016-47 et servez vous en pour écrire un recours amaiable à votre Carsat. Si vous ne la trouvez pas, je vous l’adresserais.

              Répondre à ce message

              • Le 1er octobre à 15:42

                Merci, merci pour votre réponse si rapide ! un dimanche !
                Je vais en effet faire valoir cette circulaire Cnav 2016-47. Mais je ne trouve pas normal qu’une CARSAT puisse refuser un taux plein sans en donner la raison, sans explication.

                Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 22 septembre à 13:15

    Bonjour ! Je suis né le 15/01/1955. J’ai donc 65 ans,j’ai mes 166 trimestres. Si je prends ma retraite à 67 ans de combien le montant de ma pension de retraite serait il majoré ? Merci

    Répondre à ce message

    • Le 22 septembre à 15:44

      Chaque trimestre civil supplémentaire vous permettra d’augmenter votre pension de 1,25% à compter de la date où vous avez rempli les 166 trimestres. Si vous avez rempli cette condition au 31/12/2019, à 67 ans soit un départ au 1er/02/2022, la majoration pour 7 trimestres civils sera de 8,75%.

      Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 21 septembre à 18:39

    Bonjour.je suis né le 21 mai 1960. J ai cotisé 16 trimestres avant 20 ans. J ai 167 trimestres et plus.j 1i cotise 25 ans au plafond de la sécurité sociale.Je bénéficie de une carrière longue.Pouvez vous me dire quel sera le montant de ma retraite brut en 2020 hors complémentaire. Cordialement Picquart

    Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 17 septembre à 09:38

    Bonjour, d’après la CARSAT, en partant au 01 avril 2021, j’apprends que les salaires de janvier à mars 2021 y compris la prime de départ ne seront pas pris dans la calcul de ma retraite. Est ce exact ? Merci

    Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 12 septembre à 13:55

    Bonjour, je demande ce mois ci ma retraite (prévue en mars 2021), sur l’estimation de la Carsat, on m’annonce 1455 brut, soit environ 1300 net, (je vis seule, ça sera compliqué, mais faisable ..) j’ai eu 3 enfants élevés en partie toute seule, on m’écrit "le montant de votre retraite est à majorer de 10%), est-elle déjà calculée ou puis je espérer 10% des 1300 net en plus ? Merci de votre retour, et votre site, bien pratique. Bonne journée.

    Répondre à ce message

    • Le 12 septembre à 16:53

      Si on vous indique que le montant est à majorée, cela veut dire qu’il ne l’a pas été. Et il s’agit bien sûre du montant brute. Comme expliqué fiche 28 le montant des cotisations sociales varie en fonction de votre revenu fiscal de référence.

      Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 12 septembre à 08:38

    Bonjour,
    né en 1962, aurais acquis les 168 trimestres requis en 2024 à 62 ans ( 40 ans Secteur Privé 5 dernières années dans le secteur Public contractuel) , âge taux plein 67 ans.
    Quelle sera ma diminution de retraite si je pars à 62 ans au lieu de 67 pour un taux plein ?
    Situation CARSAT reçue montant par année mais à taux plein si j’ai bien compris.
    Qu’est ce qu’il se passe entre 6é et 67 ans ?
    Merci d’avance

    Répondre à ce message

    • Le 12 septembre à 15:46

      La génération de 1962 doit justifier de 168 trimestres tous régimes confondus pour obtenir une retraite à taux plein et ce dès 62 ans, ce qui semble être votre cas. 67 ans est dit « l’âge à taux plein » peu importe la durée d’assurance.
      Sur les incidences d’une poursuite d’activité voir le point 4.

      Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 3 septembre à 17:32

    Bonjour,
    LE 01/04/21 j’aurais 179 trimestres validés pour partir a la retraite est ce que la formule est :
    25 meilleures x le taux x 179 / 167 ou 25 meilleures x le taux x 167 / 167
    Merci pour votre réponse

    Répondre à ce message

    • Le 3 septembre à 22:13

      C’est la deuxième formule comme indiqué fiche 21.

      Répondre à ce message

      • Le 4 septembre à 10:38

        Merci pour votre réponse et votre dévouement
        sur ces 179 trim j’ai 30 de SNCF est ce que la règle est de 149 + 18 = 167 ou 149+30 = 179 grosso modo est ce que la SNCF me règle sur le temps des 30 ou en complément des 167
        Merci pour votre réponse et du travail formidable que vous faite

        Répondre à ce message

        • Le 4 septembre à 18:48

          Le règlement de la CPR SNCF est différent des autres. Le régime calculera votre retraite avec les trimestres effectués dans ce régime. Ensuite le régime spécial appliquera une règle de trois pour apporter le complément.

          Répondre à ce message

          • Le 7 septembre à 08:34

            Merci
            Mais je ne comprend pas la règle de 3
            concrètement pour :
            CNAV 149
            SNCF 31
            Cela me donne droit a quoi en nombres de trimestres
            Merci encore

            Répondre à ce message

            • Le 7 septembre à 10:32

              Je redis que c’est expliqué au point 1 de la fiche 21 et que la réponse dépend de votre année de naissance.

              Répondre à ce message

            • Le 8 septembre à 23:36

              @ Sylvain

              Bonsoir,

              Cela me donne droit a quoi en nombres de trimestres

              Cela signifie que vous n’aurez pas d’abattement sur votre retraite CNAV et SNCF.

              Par contre votre retraite sera proratisée tant à la CNAV qu’à la SNCF.

              1) CNAV 149 / durée d’assurance pour votre génération..
              2) SNCF 31 / durée d’assurance régime SNCF pour votre génération.

              Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 31 août à 20:48

    Je suis née en janvier 1954.

    la Carsat m’a écrit que je pourrai avoir le taux plein à 66 ans et 7 mois soit 01.09.2020.

    Qu’adveindrai t il du taux si je ne la prends qu a 67 ans révolu soit février 2021 ?

    merci

    Répondre à ce message

    • Le 1er septembre à 09:12

      Comme indiqué dans le tableau 1 votre retraite ne subira pas de décote à partir de 66 ans et 7 mois en cas de carrière incomplète. Si c’est votre cas, tout trimestre supplémentaire augmente votre durée d’assurance, donc votre retraite de base : lisez le point 8 de la fiche 19.

      Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 31 août à 12:20

    Bonjour

    j’ai le bénéfice de la carrière longue , je suis née en Mars 1961 , j’ai eu 3 enfants
    à quel moment puis je prendre ma retraite ( mon dossier me donne comme date le 1 octobre 2021)
    vais je avoir une décote ?? et pourrai je bénéficier du cumul emploi retraite .. je voudrai continuer de travailler 2 jours / Semaine chez le meme employeur ???

    d’avance merci
    cordialement Myriam V

    Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 29 août à 21:47

    bonsoir monsieur je me presente madame perin yvette voila ma situation jai elever un fils depuis sa naissance avec un handicap mental intecletuel et jai perdue un enfant mort neejai fai tout ce que jai pu dans ma vie animatrice commercial cantine ecole 2 fois licenciment economique ect vent de linge produits voila a ce jour je suis nee le 8mars 1959 jai ete battue et abandonnee par mon ex il ces jamais ocupe de mon fils aucune epauleil fallait le faire suivre partout jai recue mon relever de cariere jai que 69 trimestres jai des problemes de sante plus de force en 2018 jai encore fait 2 jours animation commercial je percois le rsa 492 euros jai epicerie solidaire pour survivre voila hier jai tel a la carsat moi ces arco argic jil mon dit qua 65 ans jaurais percue 69 euros par mois je tresse vais me retrouver a la rue jai aucune dette voici ma questions a 65ans esceque peux avoir apsa minimum viellesse merci de me repondre cordialement madame perin yvette

    Répondre à ce message

    • Le 30 août à 08:48

      Vous pouvez faire une demande de retraite pour inaptitude. Si la caisse vous reconnaît inapte, vous ouvrez droit à l’ASPA (minimum vieillesse ) dès 62 ans.
      Il faut remplir la partie 9 du formulaire et joindre un certificat médical de votre médecin traitant.

      Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 28 août à 16:05

    Bonjour,
    j’ai 64 ans je travaille en tant qu’intermittente comme animatrice sportive, je n’ai pas le nombre de trimestres requis (154) car j’ai eu des périodes de chômages non rémunérées qui n’ont pas été prises en compte dans mon relevé de carrière. Je voudrais prendre ma retraite et continuer mon travail d’animatrice sportive. est ce possible ?

    Répondre à ce message

    • Le 28 août à 18:58

      C’est possible mais votre retraite va subir une grosse décote pour la vie. Il faut attendre 67 ans pour avoir une retraite sans décote si la carrière est incomplète.
      Lisez la fiche 26 sur le cumul qui sera plafonné.

      Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 27 août à 16:18

    bonjour
    je suis né le 31/08/1959 et dois effectuer 167 trimestres.
    j’ai atteint 157 trimestres et 52 jours au 31/12/2019
    J’ai deux enfants nés en 1990 et 1987 .
    Puis je intégrer la bonification enfant soit 8 trimestres aux trimestres réalisés pour atteindre les 167 trimestres au 31/08/2021
    merci de votre réponse

    Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 27 août à 16:02

    Bonjour,
    Je suis formatrice pour de multiples employeurs, dont beaucoup où je ne suis que "vacataire". J’aurai 64 ans le 20/09/2020. Je cumulerai à ce moment-là 192 trimestres (polypensionnée : SS, Cipav, Agirc-Arrco, Ircantec). Je suis arrêtée en maladie pour burn-out et dépression sévère (avec une période d’hospitalisation) depuis le 30/09/2019. Il me semble avoir compris que ces trimestres d’arrêt maladie me permettent d’obtenir la surcote de 1,25 % par trimestre civil. Ai-je bien compris ?
    Ai-je donc intérêt à rester en arrêt-maladie où je perçois de très faibles indemnités journalières puisque les employeurs où je suis vacataire ne me versent rien, mais en bénéficiant de la surcote (si vous validez la réponse à ma question précédente) ?
    ou - ai-je intérêt à demander ma retraite ?
    Et si j’ai intérêt à demander ma retraite, vaut-il mieux la demander dès le 1/10/2020 ou attendre le 1/01/2021 ?
    Merci d’avance de votre réponse.

    Répondre à ce message

    • Le 27 août à 22:09

      La réponse sur la surcote figure au point 4 : seules les périodes cotisées, donc travaillées, des personnes ayant les trimestres requis pour bénéficier du taux plein, mais ne demandant pas la liquidation de leur retraite sont prises en compte.
      En arrêt maladie, vous ne cotisez pas pour la retraite, vous avez droit à des trimestres gratuits, mais pas de salaire porté au compte (fiche 19). Comme votre carrière est complète, votre retraite sera identique (fiche 21).

      Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 25 août à 06:29

    Bonjour,

    Je suis d’avril 59 et je dois prendre ma retraite en juillet 2021. Si je prends ma retraite en juillet 2021 je subie une décote de ma retraite complémentaire jusqu’à mes 65 ans.
    Dois-je travailler plus pour ne pas subir cette décote et combien de trimestres en plus.
    J’ai une carte une carte mobilité inclusion . et une carte stationnement pour personne handicapée. J’ai eu une opération du dos en 2017. Puis-je faire valoir ce droit afin de partir en juillet 2021 et ne pas subir cette décote.
    Dans l’attente de vous lire. En vous remerciant.

    Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 20 août à 11:19

    Bonjour,
    Je suis née en 1961 ( 59 ans ) en Septembre, j’ai 162 trimestres et 89 jours je lie sur le tableau pour les naissances de 1961 nous devons cotiser 168 trimestres et partir à 62 ans à la retraite
    selon mes comptes il me reste environ moins de 6 trimestres a faire soit 1an 1/2 je vais avoir + de trimestre .
    Dans ce cas pouvons nous partir plus tôt à la retraite avec le même taux ?
    Merci

    Répondre à ce message

    • Le 20 août à 17:04

      Sauf cas de départ anticipé (voir fiches 10 à 13), le départ à la retraite n’est possible que si vous remplissez la condition d’âge de 62 ans même si le nombre de trimestres acquis est dépassé.

      Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 13 août à 15:26

    Bonjour,je vais prendre ma retraite a 62 ans avec 173 trimestre et en invalidité depuis 2008 combien vais je percevoir,étant donner que l’assurance retraite me dise que j’arais la retraite pour inaptitude au travail ,pouvez me renseigner je vous remercie

    Répondre à ce message

    • Le 13 août à 15:35

      A 62 ans vous avez droit à une retraite pleine et entière car vous avez tous vos trimestres. L’attribution de la retraite pour inaptitude de plus de 50% vous permet d’être exonéré de la minoration de 10% sur 3 ans de la partie de la retraite complémentaire. Prenez soin de remplir la partie 9 de votre demande.

      Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 10 août à 15:38

    bonjour je voudrais savoir jai ette oblige de prende ma retraite sncf cause depuis 2017 je trenais arret a repettition pour mon epaule qui voulais pas prende en maladie professionnelle apres demande de retraite il mon opere et mon prix en maladie professionnelle mais retraite depuis fevrier 2018 la mon donner 15 pour cent dinvalidite et deja 10 pour cent cause accident travaille au garage ou travaille avant rentre a la sncf jai demande mon decomte jai 163 donc 25 trimestes a la securite social je me demande combien vais touche pour sa et si vais pouvoir avoir a 60 ans commance a 16 ans carriere longue penible et 10 et 15 pour cent ipp mercie de votre reponse

    Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 1er août à 21:22

    bonjour,
    Je suis poly-pensionnée. En effet, j ’ai effectuée des années dans le secteur privé et je totalise 67 trimestres de cotisation. Je suis née en 1957 et mon départ à la retraite pouvait être prévu en novembre 2019. En janvier 1994, je suis entrée dans la fonction publique de l’état où je totalise ce jour 107 trimestres de cotisation. Je compte partir en retraite de ce fait en juillet 2021. Je totaliserai donc 6 trimestres de surcote à 1,25%. Après renseignements pris auprès du service de retraite de l’état pour une estimation celui-ci additionne mes 6 trimestres complémentaires ce qui m’amène donc ) 180 trimestres tous régimes confondus mais à la question de ma surcote ce service me répond "qu’étant donné que ne totalise pas 166 trimestres dans la fonction publique mais 107 la surcote n’est pas prise en compte. Or, d’après les textes de loi notamment de novembre 2010 la surcote s’exerce sur tous régimes confondus.

    Qui doit prendre en charge le paiement de cette surcote ? Je ne pense pas que face au statut de poly-pensionné la surcote ne s’applique pas.

    Merci pour votre réponse.

    Répondre à ce message

    • Le 1er août à 21:35

      Comme expliqué fiche 49, vous aurez droit à la surcote dans tous les régimes de retraite de base. Je pense que le service des retraites de l’État appliquera les textes sans problème le moment venu. Mais ils ne veulent pas prendre le risque de donner une information inexacte en votre faveur pour éviter un procès (ce qui arrive).

      Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 31 juillet à 10:27

    Bonjour,

    J’ai beau chercher je ne trouve pas d’explication claire aux terme utilisé sur mon relevé de carrière et au calcul qui en résulte.
    Je suis né en février 1959 et souhaite travailler après l’âge du taux plein afin de bénéficier d’une surcote.
    Mon relevé indique au 31/12/2019 157 trimestres retenus et 156 trimestres cotisés (pour le calcul du minimum). Dans quel calcul est utilisé ce nombre 156 qui j’imagine correspond à l’année 1982 où j’ai des trimestres non cotisés

    Activité salarié avec cotisation 3 trimestres
    chômage régime général 2 trimestres
    service militaire régime général 2 trimestres

    A mon sens j’atteindrai 167 trimestres (retenus) au 1 juillet 2022 à 63 ans et 4 mois cependant il m’est indiqué que mon « âge estimatif de départ au taux maximum est à 63 ans et 7 mois ».

    Pouvez vous m’éclairer sur cette différence et sur la formule de calcul correspondante.
    Pouvez vous également m’indiquer à partir de quelle date commencera la période prise en compte au titre des trimestres de surcote.
    Que signifie l’expression « pour le calcul du minimum » que je ne retrouve pas dans vos différentes fiches hormis le minimum contributif qui ne s’applique pas à ma carrière.

    Merci par avance pour votre réponse.
    Patrick

    Répondre à ce message

    • Le 31 juillet à 16:32

      Les trimestres cotisés pour le minimum sont bien ceux prévus fiche 22.
      Les trimestres retenus prennent aussi en compte les trimestres gratuits.
      La surcote s’applique à condition d’avoir une carrière complète, tous trimestres confondus, soit 167 trimestres pour vous. Le taux maximum restera de 50%. La surcote majore la retraite calculée et non le taux.

      Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 30 juillet à 10:49

    Bonjour Claude,

    Pour bien comprendre : "Les durées d’assurance validées dans tous les régimes de base sont cumulées pour déterminer le droit à la retraite au taux plein à l’âge légal"
    Un salarié de 62 ans ayant cotisé 96 trimestres au régime général de la Sécurité Sociale et 80 trimestres au régime des fonctionnaires territoriaux cumule plus de 167 trimestres mais peut-il prétendre à un taux plein ?
    Merci et bonne journée
    François

    Répondre à ce message

    • Le 30 juillet à 22:42

      Oui, il a droit au taux plein, donc sans décote dans chaque régime de retraite. Mais le montant de la retraite sera proportionnel à la durée validée (fiche 21 et fiche 49).

      Répondre à ce message