C. Retraites Sécu


20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote


La pension de base est un pourcentage appelé « taux ». On applique ce taux au salaire annuel moyen. Le taux normal de 50 % peut être réduit si l'une ou l'autre condition n'est pas remplie, la décote, et une majoration s'applique en cas de prolongement de l'activité au-delà de l'âge requis, la surcote.

Rappelons qu’il y a deux types d’âge à mémoriser pour comprendre les explications ci-dessous.
« L’âge légal » permet d’obtenir une retraite (vers 62 ans). Le taux plein (50 % sur le salaire annuel moyen) est acquis si l’assuré a le nombre de trimestres requis. Sinon, il subit une décote sur le taux.
« L’âge du taux plein » permet d’obtenir une retraite sans décote sur le taux de 50 %, quel que soit le nombre de trimestres obtenu.
Quand on a obtenu l’ouverture du droit à une retraite au taux plein, on calcule ensuite le montant de la retraite proratisée en fonction de la durée de la carrière (fiche suivante).

1. Taux plein, quel que soit le nombre de trimestres

Le taux plein de 50 % est accordé sans autre condition à partir de l’âge de 65 à 67 ans (voir tableau 1).
Par dérogation, le taux plein s’applique à partir de 62 ans si l’assuré a droit à une pension particulière :

  • les assurés reconnus inaptes au travail
  • les travailleurs handicapés justifiant d’une incapacité permanente au moins égale à 50 %.

Il s’agit aussi des :

  •  titulaires d’une pension d’invalidité ou de l’allocation aux adultes handicapés (AAH) ;
  •  anciens combattants ou prisonniers de guerre ;
  •  anciens déportés ou internés, titulaires de la carte de déporté ou interné de la Résistance, de la carte de déporté ou interné politique ;
  •  mères de famille ouvrières ayant élevé au moins trois enfants pendant neuf ans avant leur 16e anniversaire, totalisant 120 trimestres, tous régimes confondus (y compris les huit trimestres par enfant), et ayant exercé un travail manuel ouvrier pendant au moins cinq ans dans les 15 dernières années.

L’âge du taux plein est maintenu à 65 ans pour certains assurés :

  • interruption de l’activité professionnelle si aidant familial ;
  • bénéficiaire d’un trimestre de majoration d’assurance pour enfant handicapé ;
  • aide effective, en tant que salarié ou aidant familial pendant au moins 30 mois, à l’enfant bénéficiaire de la prestation de compensation du handicap ;
  • né entre juillet 1951 et fin 1955 et remplissant 3 conditions : avoir eu ou élevé au moins 3 enfants ; avoir réduit ou cessé son activité professionnelle pour se consacrer à leur éducation ; justifier d’un nombre de trimestres minimum avant cette interruption ou réduction.

Tableau 1. Âge du taux plein sans décote

Période de naissance Âge du taux plein sans décote
Avant juillet 1951 65 ans
Entre juillet et décembre 1951 65 ans et 4 mois
1952 65 ans et 9 mois
1953 66 ans et 2 mois
1954 66 ans et 7 mois
1955 et après 67 ans
Attention !

Inaptes au travail

Pour le salarié reconnu inapte au travail, la retraite au taux plein est à l’âge légal (depuis 2010).
Lorsque l’assuré invalide justifie d’une activité professionnelle, la pension de retraite allouée au titre de l’inaptitude au travail n’est accordée que si l’assuré en fait expressément la demande.

Bon à savoir

Taux plein à 62 ans pour personnes handicapées

Depuis février 2014, il est possible à une personne en situation de handicap dont le taux d’incapacité est d’au moins 50 % de liquider ses droits à la retraite à taux plein dès l’âge de 62 ans (contre 65 ans auparavant).

2. Taux plein si trimestres requis, tous régimes confondus

Les règles applicables pour le calcul de la retraite sont celles en vigueur au moment où le salarié atteint l’âge où il peut partir en retraite. Ainsi, les règles de calcul sont fixées en fonction de sa génération et non selon l’année de liquidation, que celle-ci ait lieu avant (retraite anticipée) ou après l’âge légal.
Les durées d’assurance validées dans tous les régimes de base sont cumulées pour déterminer le droit à la retraite au taux plein à l’âge légal : régimes sécu, régimes spéciaux de salariés, régimes de non-salariés, régimes étrangers de sécurité sociale.
Le tableau 2 fixe le nombre de trimestres requis pour chaque génération, jusqu’à celle de 1973.
Les préretraités et chômeurs cessent d’être indemnisés dès qu’ils ont l’âge légal et totalisent le nombre de trimestres exigé pour bénéficier du taux plein à 50 %. Si le taux plein n’est pas atteint en cours d’indemnisation à un certain âge, les chômeurs peuvent, sous certaines conditions, continuer à percevoir leur allocation de Pôle emploi, jusqu’à l’âge où ils auront droit à une retraite à taux plein.

Tableau 2. Nombre de trimestres pour le taux plein à l’âge légal

C’est l’année de naissance qui détermine le nombre de trimestres exigé pour bénéficier du taux plein avant 67 ans (âge du taux plein sans décote tableau 1).

Année de naissance Trimestres requis pour l’âge légal Âge légal (départ possible)
Nés en 1948 et avant 160 trimestres 60 ans
Nés en 1949 161 trimestres 60 ans
Nés en 1950 162 trimestres 60 ans
Nés de janvier à juin 1951 163 trimestres 60 ans
Nés de juillet à décembre 1951 163 trimestres 60 ans et 4 mois
Nés en 1952 164 trimestres 60 ans et 9 mois
Nés en 1953 165 trimestres 61 ans et 2 mois
Nés en 1954 165 trimestres 61 ans et 7 mois
Nés en 1955, 1956, 1957 166 trimestres 62 ans
Nés en 1958, 1959, 1960 167 trimestres 62 ans
Nés en 1961, 1962, 1963 168 trimestres 62 ans
Nés en 1964, 1965, 1966 169 trimestres 62 ans
Nés en 1967, 1968, 1969 170 trimestres 62 ans
Nés en 1970, 1971, 1972 171 trimestres 62 ans
Nés en 1973 et après 172 trimestres 62 ans

3. Taux minoré ou décote avant l’âge du taux plein sans décote

Si on demande la liquidation de sa pension avant l’âge du taux plein sans décote (point 1), mais à partir de l’âge légal (point 2), sans avoir le nombre de trimestres nécessaires, le taux est minoré.
Cette décote était de 10 % par année manquante, elle est réduite par la réforme de 2003. La décote descend à 5 % par année manquante (au lieu de 10 %) et sans dépasser 12,5 % (au lieu de 25 %).

La prise en compte de la décote s’effectue de deux façons :

  •  soit par rapport à son âge d’obtention du taux plein ;
  •  soit par rapport à la durée requise pour le taux plein.
    C’est la minoration la plus faible (donc la plus favorable à l’assuré) qui est appliquée.

Le coefficient de minoration réduit le taux et s’applique sur le salaire annuel moyen.
Pour l’assuré dont le taux plein à 65 ans est maintenu, le nombre de trimestres retenu sera celui séparant l’âge auquel la pension est liquidée et le 65e anniversaire de l’intéressé, pour le calcul de la décote.
Exemple. Un salarié né en 1954 demande sa liquidation à 61 ans et 7 mois en septembre 2015, avec 155 trimestres validés.

En application de la règle, on calcule le nombre de trimestres manquants :

  •  par rapport à l’âge du taux plein, soit 66 ans et 7 mois : 5 ans x 4 trimestres = 20 trimestres ;
  •  par rapport à la durée de 165 trimestres : 165 - 155 trimestres = 10 trimestres.
    C’est la pénalité la plus faible qui est appliquée, soit 10 trimestres manquants. La décote par trimestre manquant est de 1,25 % sur le Sam, soit 0,625 sur le taux, soit 0,625 x 10 = 6,25 %. Taux de liquidation : 50 % - 6,25 % = 43,75 % (au lieu des 50 %).

Tableau 3. Coefficients de la décote

La décote est divisée par deux entre les générations 1944 et 1953. Les coefficients de minoration par trimestre manquant sont les suivants.

Année de naissance Coefficient de minoration du taux plein Soit une décote du taux Taux minimum
1944 2,50 % -1,25 25 %
1949 1,75 % -0,875 32,5 %
1950 1,625 % -0,8125 33,75 %
1951 1,5 % -0,75 35 %
1952 1,375 % 0,6875 36,25 %
1953 et après 1,25 % -0,625 37,5 %
Bon à savoir

La décote pour toujours

L’assuré doit donner son accord pour l’attribution de la pension de vieillesse à taux minoré. Il faut avoir conscience qu’une décote sur la pension s’applique pour le reste de sa vie, soit plus de 20 ans en moyenne. Aussi, on a souvent intérêt à attendre d’avoir le taux plein.

4. Majoration de pension ou surcote à partir de l’âge légal

L’assuré ayant dépassé l’âge légal et ayant obtenu la durée d’assurance exigée pour le taux plein (voir tableau 2) peut bénéficier d’une surcote de 1,25 % par trimestre civil depuis 2009 (soit 5 % par an).
Seules les périodes cotisées, donc travaillées, des personnes ayant les trimestres requis pour bénéficier du taux plein, mais ne demandant pas la liquidation de leur retraite sont prises en compte.
La poursuite de l’activité dans un régime de sécurité sociale quelconque ouvre droit simultanément à la surcote dans chacun des régimes où cette mesure est applicable.
Le montant de la surcote s’ajoute au montant de la pension porté au minimum contributif. Elle est prise en compte pour la majoration de pension pour enfants de 10 %. Elle est prise en compte lors du calcul de la pension de réversion.
Attention, on retient un nombre de trimestres égal au nombre de trimestres civils entiers suivant celui au cours duquel est survenu l’anniversaire. Par exemple, pour un salarié né en février, le premier trimestre de surcote commence au 1er avril, premier jour du trimestre civil suivant.
La surcote est appliquée au montant annuel brut de la pension de vieillesse. La surcote peut donc conduire à verser une pension supérieure au maximum.

Poser une question

902 messages
modération a priori

La réponse à votre question sera apportée par un militant retraité bénévole... Merci de noter le numéro de cette fiche pour la retrouver avec la réponse...

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 17 septembre à 05:48, par Chantal salerno

    Bonjour mes parents se sont mariés en 1957 dans ce temps les femmes restaient à la maison élevait leur enfants.Ce fut le cas de ma mère .Ma mère à élevés 7enfants et cousait à la maison et coudre à la maison n’etait pas reconnu par aucune rentes ou pension.alors ma mere a 65 ans avait une infine pension .à l’âge de 67 ans le 20 décembre 2006 ma mère décédait mon père ne sait pas lire n’y écrire ma soeur avait fait des démarche pour savoir si mon père avait le droit d’avoir une pension pour les veufs et ont lui a dit vu que ma mère n’a pas travaillée dans sa vie je vous répète que dans ce temps là les femmes restait à la maison mon père n’avait pas le droit a la pension des veufs .Mon père n’a que 1000 dollars par mois pour vivrec’est très peu si l’ont calcul un loyer de 750.00 par mois il ne lui reste pas grand sous et en plus il se doit de payer sa médication ses couches car il a eu un cancer du colon. Je voudrais savoir si il y a une aide monétaire pour les veufs dont la femme élevait ses enfants

    Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 12 septembre à 15:03, par dumontire

    jai 186 trimestres de valide sur mon releve de carriere jai 62 ans je voudrai s v p je vousdrais savoir oui ou non jai le droit a une surcote car il faut 166 trimestre valide pour avoir une retraite a taux plien plien cela est ou faut merci de votre reponse

    Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 11 septembre à 14:25, par Denis

    Bonjour, je suis de 1964 et commencer à travailler à 17 ans. J ai 140 trimestres cotisés +4 pole emploi + 8 pour mes 2 enfants. J aimerai touche ma retraite à 60 ans avec une décote. Est ce possible ? Et combien sera ma décote. Je veux arrêter de travailler car mon mari est à la retraite.

    Merci

    Répondre à ce message

    • Le 11 septembre à 22:42, par Claude (CFDT Retraités)

      Ce n’est pas possible. Il faut attendre l’âge légal, 62 ans, pour avoir droit à la retraite avec une décote pour la vie.

      Répondre à ce message

    • Le 12 septembre à 16:35, par P-O

      @ Denis

      Bonjour,

      J aimerai touche ma retraite à 60 ans avec une décote. Est ce possible ?
      NON.
      Avec 144 trimestres cotisés et réputés cotisés au 31/12/2016,vous atteindrez en continuant votre activité professionnelle la durée d’assurance de 169 trimestres nécessaire à votre génération au 01/04/2023.
      Vous pourrez donc arrêter votre activité à cette date et obtenir à 60 ans en 2024 votre retraite sans décote.

      Avec 160 trimestres validés (-salarié du privé- majoration de 8 trimestres par enfant) au 31/12/2016 vous pouvez arrêter votre activité professionnelle dés l’atteinte des 169 trimestres soit le 01/04/2019 pour un départ à 62 ans en 2026 avec une retraite sans décote.

      La décote correspond à 1,25% par trimestre manquant soit une réduction de 0,625% du taux de liquidation.
      Dans votre cas au 31/12/2016 la décote s’établirait à 1,25 * 9 soit 11,25% et le taux appliqué serait de 50 - 5,625 soit 44,375% au lieu de 50%.
      Le montant à 62 ans de la retraite de base SS serait : SAM * 0,44375 * 160/169 au lieu de SAM * 0,50 pour une retraite sans décote.

      Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 31 août à 16:22, par MELMOUX

    Bonjour,

    Dans le cadre de la retraite progressive le calcul de la pension prend en compte( proportionnellement au temps partiel effectué) une minoration pour le régime général qui suit la même règle que la liquidation totale, et pour les régimes de retraite complémentaires des coefficients "Coefficients temporaires de service de l’allocation durant la période de préretraite progressive" sont appliquées.

    ma question : y a t il une réévaluation chaque année du calcul (régime général et complémentaires) prenant en compte les points et semestres acquis sur la nouvelle période.

    Par exemple Au 1 janvier 2018 avec les conditions requises je disposerai de 158 trimestres et 60 ;75 ans ce qui donne une taux minoré pour le régime général de 45 % et un ratio de 158/166, pour les régimes de retraites complémentaires le taux applicable pour 60,75 ans et 158 trimestres et de 0,75.
    Au 1° janvier 2019 que deviennent ces minorations.

    merci d’avance pour votre réponse

    Eric MELMOUX

    Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 29 août à 20:15, par MEZONNET

    Bonjour,

    J’ai signé une rupture conventionnelle avec mon employeur en Juin 2016. Celui-ci ne cotisant pas à l’assurance chômage, employeur public,il se substitue aux paiement de mes indemnités qui sont plus élevés que ma future retraite.Mes droits sont ouverts pour une durée de 1095 jours.
    J’aurais mon taux plein et 62 ans au mois de janvier 2018. Dois-je demander ma retraite a 62 ans, c’est-à- dire, en janvier 2018 ou puis-je attendre la fin de mes droits, c’est -à-dire, Juin 2019.
    Merci d’avance.
    Bien cordialement.

    Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 23 août à 18:15, par Marie

    Ayant 62 ans et tous mes trimestres, je dois passer en surcote à compter du 1er octobre 2017.
    Je vais devoir subir une intervention chirurgicale à la main et risque d’être en arrêt maladie environ deux mois. La surcote sera-t-elle supprimée pour ce dernier trimestre 2017 ou sera-t-elle calculée au prorata de présence au travail pendant le trimestre ?
    je vous remercie par avance.

    Répondre à ce message

    • Le 24 août à 08:28, par Claude (CFDT Retraités)

      La réponse dépend de votre indemnisation : si c’est votre employeur (subrogation) ce sera une période travaillée ; si c’est l’assurance maladie, ce ne sera pas une période travaillée.

      Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 17 août à 08:52, par Helene

    je ne travaille pas , mais j’ai un AAH pour un taux entre 80-95%, cet année en septembre j’ aurai 62 ans et ma demande de retrait est fait. Les année sans travail, pendant que j’ai perçue la allocation, s’ ajoutent au total des trimestres ? j’ai 28 trimestres seulement,( pour avoir enlevé 3 enfants +4 chaumage ,) je sais que sera calculé au taux plain au cause de mon handicap, mais je sais pas si la période sans travailler, pendant que j’ai bénéficié de AAH, compte pour cumuler les trimestres .

    Répondre à ce message

    • Le 17 août à 15:16, par Gilbert (CFDT Retraités)

      Non, la période de perception de la seule AAH n’est pas validable pour la retraite.
      Les bénéficiaires de l’AAH dont le taux d’incapacité permanente est au moins égal à 80 % peuvent percevoir une AAH différentielle

      Répondre à ce message

    • Le 19 août à 19:52, par Helene

      @ Helene

      Si vous n’avez aucuns trimestres validés par des cotisations,vous n’aurez pas de retraite CNAV ;Par contre vous pourrez continuer à percevoir l’AAH .

      Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 17 août à 11:50, par Bianchi

    Bonjour, je n’arrive pas à comprendre les formules de calcul. Je suis née en 1960 j’aurais mes 167 trimestres à peu près à mes 58 ans. Je voudrai partir en retraite à 60 ans, et je n’arrive pas à savoir combien je vais avoir de décote. En plus je voulais savoir si les estimations de la CNAV sont correctes sur le montant de notre retraite. Merci

    Répondre à ce message

    • Le 17 août à 20:44, par Claude (CFDT Retraités)

      Si votre carrière est complète vous n’aurez pas de décote.
      Il y a un fichier pour calculer sa retraite sous la fiche 21.
      Mais vous pouvez aussi utiliser le site Marel.

      Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 9 août à 12:21, par LAMBINON jean-luc

    existe t’-il un plafonnement de la surcote ? En ce qui me concerne, j’ai tous mes trimestres (165) depuis décembre 2015. Je suis né en 1954. Si je continue à travailler jusqu’à l’âge de 67 ans et 7 mois, comme la loi m’autorise, sur combien de trimestres pourrai-je bénéficier de la surcote ?

    Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 8 août à 12:50, par Jocelyne

    Bonjour
    suite à un licenciement économique, je me suis retrouvée au chômage, pendant cette période j’ai eu des arrêts maladies qui m’ont valu une pension invalidité catégorie 1, mes droits au chômage se sont arrêtés au mois de mai 2017 , j’aurai 61 ans en octobre 2017 , est ce que mon invalidité compte pour la retraite et puis je demander ma retraite avant mes 62 ans , sans avoir une décote, je suis un peu perdue. Quelle est la meilleure solution dans mon cas
    merci pour votre réponse

    Répondre à ce message

    • Le 8 août à 22:14, par Claude (CFDT Retraités)

      Lisez la fiche 17 (invalidité), puis la 18 (âges et trimestres), et la 19 (trimestres assimilés).

      Répondre à ce message

    • Le 9 août à 17:18, par P-O

      @ Jocelyne

      Bonjour,

      est ce que mon invalidité compte pour la retraite
      OUI,vous aurez une validation de trimestres durant votre période d’invalidité.

      puis je demander ma retraite avant mes 62 ans
      NON mais à 62 ans vous ne subirez pas de décote.

      Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 3 août à 10:48, par Ghislaine

    Bonjour.
    Je suis en invalidite 2è catégorie depuis plusieurs années.
    Arrivée à l’âge légal de la retraite, on m’impose celle-ci.
    Je dois bénéficier de celle-ci à taux plein, c’est à dire à 50%.
    Qu’en est-il aux niveaux des trimestres ? j’en comptabilise 149. Est-ce sur cette base que la retraite va porter ou est-ce 166 du fait que l’on m’impose celle-ci ?
    Merci de votre réponse
    cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 3 août à 11:45, par Claude (CFDT Retraités)

      Effectivement, la pension d’invalidité s’arrête : lisez la fiche 17.
      Oui, votre retraite sera calculée selon vos trimestres acquis (fiche 21), vous invalidité vous évite une décote sur le taux.

      Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 31 juillet à 11:15, par Leroy

    Je suis en ald . Je ne peux reprendre mon travail donc je vais rester en ald 3ans jusqu’ en mars 2019.,et être mis en retraite anticipée pour incapacité. Je n’ aurai que 159 trimestres à 62 âge pour ma retraite étant né en 1963. Quel sera ma décote ?

    Répondre à ce message

    • Le 1er août à 11:47, par Gilbert (CFDT Retraités)

      La pension de retraite liquidée en raison de l’inaptitude est à taux plein de 50% donc sans décote. Cependant, elle sera calculée au prorata des trimestres acquis suivant le rapport 159/168 dans votre cas.

      Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 26 juillet à 10:02, par mario

    Bonjour je suis née en 1957 et au 31/12/2016 j’avais déjà cotisé 172 trimestres. J’ai demandé à partir en retraite dans le cadre des carrières longues et je suis dans l’attente de la réception de l’attestation.
    Ma question concerne la décôte et surcôte.
    Un texte de loi annonce que pour les personnes qui atteindront 62 ans et qui partiront en retraite au 01/01/2019 subiront une décôte de 10% la première année. Serais je concerné si je décide de continuer malgré la possibilité de partir maintenant ?
    et si non au 01/01/2019 j’aurais 180 trimestre soit 14 de plus que requis ma retraite de base sera t’elle bien majorée de 17.5% ?
    Merci de m’apporter un élément de réponse
    Cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 26 juillet à 12:29, par Claude (CFDT Retraités)

      La surcote ne peut commencer qu’à l’âge légal (62 ans), donc pour vous après votre anniversaire en 2019, comme expliqué dans cette fiche.
      Les règles des carrières longues sont expliquées fiche 13.
      La cotisation temporaire applicable à partir de 2019 est expliquée fiche 36 car elle ne concerne que les complémentaires Arrco-Agirc.

      Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 20 juillet à 10:30, par TEMOIN ANDRE

    BONJOUR.
    JE SUIS NE LE 8 FEVRIER 1952.
    J AI 43 ANS DE TRIMESTRES RETENUS LE SECTEUR PRIVE ( BÂTIMENT )
    ET 147 TRIMESTRES RETENUS DANS LE SECTEUR FONCTION PUBLIC TERRITORIALE.
    CE QUI FAIT 190 TRIMESTRES RETENUS.

    JE SUIS EN RETRAITE DEPUIS LE 1ER JUILLET 2017 .

    AYANT TRAVAILLER 4 ANNÉES ET 6 MOIS APRES L AGE DE 60 ANS ET 9 MOIS , DATE DE DÉPART DES SALARIES NÉS EN 1952, JE SUIS ÉTONNÉ DE N APERCEVOIR AUCUNE TRACE DE SURCOTE...
    CAR MON BUT DE TRAVAILLER PLUS C ÉTAIT EVIDEMMENT POUR UNE GRANDE PART A L OBTENTION D UNE SURCOTE.

    JE CROIS AVOIR LU QU EN 2003 UN TEXTE STIPULAIT QUE POUR LE CALCUL DE SURCOTE ON ADDITIONNAIT LES TRIMESTRES DES DEUX CAISSES, CNRACL ET CNAV..
    POUVEZ VOUS M ÉCLAIRER
    RESPECTUEUSEMENT

    Répondre à ce message

    • Le 20 juillet à 14:27, par Claude (CFDT Retraités)

      Les conditions pour obtenir la décote sont expliquées au point 4 de cette fiche. La surcote commence à l’âge légal, soit pour la génération 1952, 60 ans et 9 mois.
      C’est la même règle pour les fonctionnaires (fiche 49).
      Oui, la surcote commence à l’âge légal si la carrière est complète, donc 164 trimestres pour la génération 1952.

      Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 17 juillet à 11:19, par Evelyne Guérin

    Je suis née en 1958. J’ai à ce jour 151 trimestres et j’ai travaillé à l’âge de 17 ans, avec avant mes 20 ans, au moins 12 trimestres de cotisations.
    Est-ce que je peux prétendre bénéficier de ma retraite et à quel taux ?
    Merci de votre réponse.

    Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 14 juillet à 11:05, par MOUQUET Gérard

    bonjour
    suite à l’arret d’activité ou de vente de l’entreprise de transport en fin 2017, mon patron a décidé de me licencier (arret ou accord avec le futur repreneur)
    j’aurai 63 ans et 15 ans d’ancienneté dont 13 ans comme seul salarié à temps complet)
    je n’aurai que 124 trimestres fin 2017
    j’ai depuis 4 ans et une opération de l’épaule droite une restriction du médecin du travail à la conduite d’un autocar à boite automatique et une limite de charge à 10kg
    actuellement j’ai :
    - un genou gauche usé en phase 4(maxi) suite à un accidet de ski et opéré il y a 30 ans
    - une arthrose à lépaule droite et un tendon du longbiseps droit arraché
    - un début de prostate
    mais je travaille toujours 50h par semaine
    je résiste !!!!
    qu’en pensez-vous de la suite à donner ?
    merci
    cordialement
    gérard Mouquet

    Répondre à ce message

    • Le 15 juillet à 16:34, par P-O

      @MOUQUET Gérard

      Bonjour,

      mon patron a décidé de me licencier
      Vous pourrez donc bénéficier d’une indemnisation chômage pendant 3 ans.

      .j’aurai 63 ans et 15 ans d’ancienneté dont 13 ans comme seul salarié à temps complet).je n’aurai que 124 trimestres fin 2017
      Vous pourrez obtenir le maintien de l’indemnisation chômage jusqu’à 67 ans.(période entre la fin de votre indemnisation de 3 ans et vos 67 ans).

      Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 14 juillet à 11:42, par Sabrina Beltrami

    Bonjour,

    Je suis née en juillet 1948, j’ai travaillé en France pendant 14 ans et j’ai 58 trimestres.
    J’ai fait ma demande en Mai 2013.

    Vais je perdre 5annees ?

    Merci par avance pour votre réponse.

    Cordialement.

    Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 13 juillet à 15:10, par Christine

    Bonjour,

    née en nov 1958, j’aurai mes 167 trimestres ( en dehors des 24 trimestres pour mes 3 enfants) avant l’âge légal de 62 ans , précisément à 61 ans et 3 mois.
    Si je pars ( ayant les 5 trimestres avant mes 20 ans) à ce moment là, donc avant l’âge légal, subirai je une décote, et laquelle ?
    Merci d’avance.
    Cordialement

    Christine

    Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 10 juillet à 09:55, par Alexandre

    Bonjour,
    Je suis né le 1 mai 1952, et suis actuellement demandeur d’emploi indemnisé. J’aurai 164 trimestres de durée d’assurance au 31 décembre 2017. Est ce que j’ai droit à la retraite à taux plein au 1 janvier 2018 ?
    Avec mes remerciements

    Répondre à ce message

    • Le 10 juillet à 14:15, par Claude (CFDT Retraités)

      Pour un travailleur né en 1952, il faut 164 trimestres et au moins 60 ans et 9 mois pour avoir droit au taux plain, comme indiqué dans le tableau 2. Pourquoi vous posez la question ?

      Répondre à ce message

    • Le 10 juillet à 16:31, par P-O

      @ Alexandre

      Bonjour,

      Est ce que j’ai droit à la retraite à taux plein au 1 janvier 2018
      OUI,car vous remplirez à cette date la double condition d’avoir atteint la durée d’assurance pour une retraite à taux plein et d’avoir dépassé l’âge légal de la retraite fixé à 60 ans et 9 lois pour la génération 1952 ;

      Je suis né le 1 mai 1952, et suis actuellement demandeur d’emploi indemnisé.
      Votre indemnisation pole emploi sera donc supprimée à compter du 01/01/2018,date à laquelle vous pouvez prétendre à une retraite à taux plein.

      Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 7 juillet à 18:13, par Perrierflorence

    Bonjour
    j ai 58 ans . Ayant interrompu ma vie professionnelle pres de 18 ans pour élever mes 3 enfants, je n aurai ma retraite ( très modeste)à taux plein qu a 67 ans . Je souhaiterai la prendre a 65 ans et racheter 8 trimestres donc qui manquent pour arriver à 67 ans. Est ce que ce chiffre de 8 trimestres a racheter est le bon ? ou est ce qu il faudrait que je rachète le nombre de trimestres manquants bien superieur c a dire celui correspondant a quelqu un qui n aurait jamais cessé de travailler
     ?
    merci

    Répondre à ce message

    • Le 7 juillet à 22:12, par Claude (CFDT Retraités)

      On ne peut pas acheter des trimestres comme on veut. C’est expliqué fiche 16. Plus ont près de la retraite, plus le coût est élevé car il correspond au coût rel pour la caisse de retraite.

      Répondre à ce message

    • Le 8 juillet à 12:29, par P-O

      @Perrierflorence

      Bonjour,

      Je souhaiterai la prendre a 65 ans et racheter 8 trimestres donc qui manquent pour arriver à 67 ans. Est ce que ce chiffre de 8 trimestres a racheter est le bon ?
      NON. Les 8 trimestres servent uniquement pour calculer la décote .( diminution du taux). De plus la retraite sera proratisée :- durée acquise/ durée requise

      ou est ce qu il faudrait que je rachète le nombre de trimestres manquants bien superieur c a dire celui correspondant a quelqu un qui n aurait jamais cessé de travailler ?
      OUI,mais le rachat est limité à 12 trimestres et est soumis à conditions.

      Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 5 juillet à 19:20, par prigent francois

    Je suis né en juillet 1953. Je doit valider 165 trimestres pour avoir le taux plein. Je souhaite partir a la retraite en janvier 2018 : j’aurais 153 trimestres. Il me manque donc 12 trimestres pour le taux plein à 165 trimestres ou 7 trimestres pour arriver à 66 ans et 2 mois, date de fin d’activité pour ceux né en 1953.
    Question : pour avoir le taux plein dois-je racheter 12 trimestres ou 7 trimestres ?
    Merci

    Répondre à ce message

    • Le 5 juillet à 20:47, par Claude (CFDT Retraités)

      Vous ne pouvez acheter des trimestres comme vous voulez. C’est expliqué fiche 16.

      Répondre à ce message

    • Le 7 juillet à 08:20, par P-O

      @prigent francois

      Bonjour,

      pour avoir le taux plein dois-je racheter 12 trimestres ou 7 trimestres ?
      Pour obtenir une retraite à taux plein,vous devez racheter 12 trimestres.

      1) les 7 trimestres manquants serviraient à calculer la décote sur le taux plein auquel s’ajouterait une proratisation de la retraite au 153/165.

      2) Le rachat du taux et de la durée d’assurance vous donnera une retraite pleine 165/165 alors qu’un rachat au taux seul vous donnera une retraite proratisée au 153/165.
      Pour rappel les rachats de trimestres sont entièrement déductibles du revenu imposable et le paiement peut être fractionné.Dans votre cas,l’intérêt fiscal serait de partir en retraite au 01/02/ ou 01/03/2018 et de régler en 2 fois le rachat de trimestres afin de minorer votre revenu fiscal de référence sur 2017 et 2018.

      Sous réserve de législation inchangée.

      Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 4 juillet à 19:51, par valdestinfr francoise

    J’ai 159 trimestre et 32 trimèstre pour mes enfants je suis de 1955 et suis déjà A la retraite de la fonction public retraite pour 3 enfant et plus il sont comptabilisé 80 trimestre sans bonification pour les enfantsje demande ma retraite de base et la cnav me calcul que les 159 t et Pas les enfants
    Il dise que je ne peut pas avoir ma retraite à taux plein alors que en tout j’ai 191 t merci de me renseigne

    Répondre à ce message

    • Le 4 juillet à 21:21, par Claude (CFDT Retraités)

      A vous lire, la caisse de retraite se trompe. Mais je doute de son erreur car les trimestres sont indiqués sur le relevé de carrière. Si vous avez 166 trimestres tous régimes confondus, vous ne subissez pas de décote. Les trimestres pour enfants sont attribués par le régime spécial en priorité. Si vous avez déjà ces trimestres dans le régime des fonctionnaires, vous n’en aurez pas dans le régime général.

      Répondre à ce message

      • Le 5 juillet à 12:25, par valdestin francoise

        La majoration pour enfant n’a pas été comptabilisé dans le régime spécial d’où ma question merci

        Répondre à ce message

        • Le 5 juillet à 16:17, par Claude (CFDT Retraités)

          Logiquement, elle doit alors être prise en compte par le régime général.
          Mais attention, comme ces trimestres ne sont pas affectés à une année, ils sont ajoutés au relevé de carrière au moment de la retraite.

          Répondre à ce message

    • Le 5 juillet à 15:48, par P-O

      @valdestinfr francoise

      Bonjour,

      La majoration de durée d’assurance pour enfants a été prise en compte pour le calcul de votre retraite FP.Il est donc normal que la CNAV n’en tienne pas compte.
      Votre retraite CNAV sera donc au taux plein (50%) mais proratisée -Durée d’assurance validée CNAV/ durée requise.(166 trimestres).

      Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 3 juillet à 14:11, par GADRAT

    Bonjour,

    Je suis née en 1961 j’ai commencé à travailler à 17 ans et j’ai elevée ma fille seule ( j’ai actuellement 158 trimestres. Si je pars à la retraite à 60 ans y aura t il une décote par rapport à un départ à 62 comme prévu sur mon relevé de carrière ? et si oui de quel pourcentage environ
    Merci de votre réponse

    Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 10 juin à 09:50, par arlette

    Bonjour,
    Je suis âgée de 57 ans 1/2 (09/10/59)
    J’ai commencé à travailler en emploi été à 14 ans, j ai 10 trimestres avant 20 ans
    162 trimestres cotisés, 178 trimestres assimilés (10/06/2017)
    Je ne suis pas en bonne santé, un environnement familial difficile
    Je travaille actuellement dans la même société depuis 34 ans et J’aimerais demander une rupture conventionnelle à mon employeur ou autre formule afin de m’arrêter de travailler et être plus disponible pour ma famille
    Je voudrais savoir ce que cela changerait pour la retraite, et ce que je dois faire ?
    Dans la négative quels types de négociations je peux engager avec mon employeur ?

    Je vous remercie sincèrement par avance de votre réponse
    Cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 10 juin à 11:00, par Claude (CFDT Retraités)

      Comme expliqué fiche 13, pour la retraite anticipée vous devez avoir 167 trimestres cotisés à 60 ans, si vous ne travaillez plus sans les avoir vous ne pourrez prendre votre retraite qu’à 62 ans.

      Répondre à ce message

    • Le 10 juin à 17:11, par P-O

      @ arlette

      Bonjour,

      Si vous avez 162 trimestres cotisés au 31/12/2016,vous avez déjà acquis 4 trimestres cotisés en 2017 si le total de vos salaires depuis le 01/01/2017 est supérieur à 5.886,00 € ce qui fait 166 trimestres.Il en manque donc 1 pour atteindre la durée d’assurance de 167 trimestres nécessaire à votre génération pour une retraite pleine éligible au dispositif carriére longue.4 trimestres chômage que vous pourriez obtenir en 2018 sont aussi éligibles à ce dispositif ce qui vous donnerait plus que la durée d’assurance nécessaire pour un départ à 60 ans au 1/11/2019.

      Une rupture conventionnelle vous donnera des trimestres chômage et une indemnisation pole emploi pendant 3 ans et jusqu’à 62 ans si la rupture conventionnelle intervient après vos 59 ans.( 10/10/2018).

      Le calcul financier à faire pour prendre une décision est de savoir si l’indemnisation chômage sera supérieure ou non à votre retraite prévisible pour déterminer la date de la rupture conventionnelle.

      Je voudrais savoir ce que cela changerait pour la retraite, et ce que je dois faire ?
      La période de chômage ne rentrera pas dans le calcul de vos 25 meilleures années pour déterminer votre salaire annuel moyen (SAM) servant au calcul de votre retraite.Par contre vous obtiendrez durant cette période des points de retraite complémentaire calculés par rapport à vos 12 derniers mois travaillés.
      La rupture conventionnelle est très avantageuse car son montant est plus important qu’une indemnité de départ en retraite et son imposition est nulle ou inférieure à celle de l’indemnité de départ.

      Répondre à ce message

      • Le 2 juillet à 10:14, par Arlette

        fiche 20
        Tout d’abord un grand merci pour votre expertise et le temps que vous consacrez pour nous aider

        Je reviens donc sur votre réponse :
        Je rencontre mon DG mardi pour ma demande de rupture conventionnelle
        Au vue des raisons déjà évoquées, je souhaite quitter l’entreprise très rapidement soit le 1/10/2017 et m’inscrire à pole emploi

        Quelles conséquences sur ma retraite si rupture conventionnelle avant mes 59 ans ?
        merci par avance

        Répondre à ce message

        • Le 2 juillet à 14:38, par P-O

          @Arlette

          Bonjour,

          Quelles conséquences sur ma retraite si rupture conventionnelle avant mes 59 ans ?
          Un maintien de droits après votre fin d’indemnisation de 3 ans ne sera pas possible car votre indemnisation se terminera avant vos 62 ans.

          Avec 166 trimestres cotisés au 31/12/2017 et un trimestre chômage en 2018,vous aurez atteint la durée d’assurance nécessaire pour un départ anticipé dispositif carriére longue au 01/11/2019.
          Vous serez donc indemnisée au titre du chômage après le délai de carence jusqu’à votre départ en retraite sauf si vous retrouvez un emploi.

          Sous réserve de dispositions inchangées.

          Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 1er juillet à 11:02, par WAMO Edouard

    Ai-je droit à une surcote dès que j’aurai mes 62ans dans un mois ?
    Né le 28 juillet 1955 et a commencé à travailler dans un collège le 13 juin 1973, j’ai bénéficier au nom de la carrière longue un départ anticipé le 1-11-2016. Au total, j’ai totalisé 55ans 11mois 16 jours,bonifications outre- mer comprises soit arrondi à 224 trimestres. Ma durée d’assurance est de 231 Trimestres 34 jours. J’ai dépassé toutes les durées exigéees et suis parti 9 mois avant mes 62ans. Pourrai-je prétendre à une surcote lors de ma 62ème année. MERCI BEAUCOUP ;

    Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 25 juin à 13:16, par thibault

    Bonjour,
    je suis née en 1958, 2 enfants nés avant 2004, j’ai cotisé 107 trimestres dans le privé, actuellement je suis fonctionnaire titulaire de la fonction publique hospitalière dans la catégorie active et j’ai lu que pour ma catégorie (active) l’âge limite de départ est de 61 ans et 2 mois. Hors d’après mes calculs, à l’âge de 61 ans et 2 mois il me manquera 6 trimestres pour bénéficier du taux plein (167 trimestres en tout)... mes questions sont :
    Si je fais une demande de prolongation d’activité pour avoir mes 167 trimestres et que celle-ci est refusée par le comité médical et donc obligée de partir à 61 ans et 2 mois, vais je quand même toucher ma retraite du privé à ce moemnt-là ? et à quel taux ? à 50% ou 37,5 % ?
    Merci d’avance pour vos réponses et de me donner de votre temps pour répondre à mes questions
    Cordialement

    Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 26 juin à 17:21, par RAFFIN

    Je suis née en 1955 et j’ai élevée 3 enfants, le total de ma durée d’assurance est de 186 Trimestres. Or pour le calcul de ma retraite on me retient 166 trimestres est ce normal ?

    Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 23 juin à 19:01, par Serge

    Bonsoir,
    Je vais avoir 60 ans en Juillet 2017. J’ai tous mes trimestres. Si je prends ma retraite au 1er Janvier 2019 ou au 31/12/2018 suis-je concerné par la décote de 10%.
    Merci de votre réponse

    Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 21 juin à 10:34, par Marie

    Bonjour,
    je peux partir en décembre 2017 ayant l’âge, ainsi que tous les trimestres cotisés.
    Sachant que je peux valider une année avec un montant total de 5886 et étant payé environ 2000 euros par mois, donc ayant validée l’année en trois mois, puis-je partir fin mars 2018 en bénéficiant de 4 trimestres de surcôte ?
    Merci de votre réponse.

    Répondre à ce message

    • Le 21 juin à 11:32, par Claude (CFDT Retraités)

      Les trimestres ne sont validés la dernière année que quand ils sont écoulés (lisez la fiche 19). La surcote commence quand vous avez l’âge légal et tous les trimestres.

      Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 18 juin à 18:30, par Carraud

    Bonjour,
    J’ai hésite beaucoup si je peux partir à la retraite à l’age legal.
    Je suis née en février 56, au chômage depuis janvier 2017 suite à une rupture conventionnelle, j’ai 148 trimestres (2017 inclus) tous régimes.
    Je pourrai partir en mars 2018 sans tous les trimestres mais je ne sais pas comment m’y prendre dans le calcul de décote de ma retraite.
    Je ne sais pas non plus ce qu’il va se passer à pole emploi si à mes 62 ans, le projet de micro entreprise dont je cherche à me reconvertir sera fonctionnant.
    Si mon projet de création n’aboutie pas, dois je chercher un travail jusqu’à 67 ans et en tous cas jusqu’à 166 trimestres ?
    Merci de m’éclairer.
    Cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 18 juin à 22:20, par Claude (CFDT Retraités)

      Le tableau explique le calcul de la décote, il vous manque beaucoup de trimestres à la fin de l’année, 18 ce qui entraine une décote à 38,75% au lieu de 50%, sachant qu’ensuite votre retraite sera calculée sur 148/166e comme expliqué fiche 21.
      Le chômage vous donne droit à des trimestres gratuits jusqu’à ce que vous ayez droit au taux plein (voir fiche 19).
      Une retraite liquidée ne bouge plus, alors que la retraite dure plus de 20 ans en moyenne.

      Répondre à ce message

    • Le 20 juin à 00:50, par P-O

      @ Carraud

      Bonsoir,

      Je ne sais pas non plus ce qu’il va se passer à pole emploi si à mes 62 ans,
      Les seniors ont droit à 3 ans d’indemnisation pole emploi à condition d’avoir travaillé les 3 années précédant la rupture de leur contrat de travail.

      A vous lire,chômage depuis 01/2017,votre indemnisation pole emploi se terminera en 01/2020 puisqu’à 62 ans vous n’aurez pas la durée d’assurance pour une retraite à taux plein.En 01/2020,vous devriez pouvoir obtenir le maintien de votre indemnisation chômage jusqu’à l’obtention d’une retraite à taux plein. ( 166 trimestres atteints au 01/07/2022 à vos 66 ans et 4 mois).

      Si mon projet de création n’aboutie pas, dois je chercher un travail jusqu’à 67 ans et en tous cas jusqu’à 166 trimestres ?
      OUI, vous avez une obligation de moyens (recherche d’emploi) mais pas de résultat (embauche).

      Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 15 juin à 19:10, par Boucher patricia

    Je suis née le 12/11/1954, j’ai travaillé dans le privé 74 trimestres, et 94 trimestres dans le public en tant qu’aide soignante titulaire, j’ai eu 2 enfants nées en 1973 et 1978, j’ai pris ma retraite le 1er juillet 2016 à 61 ans et 7 mois, l’hopital m’a calcule ma retraite cnracl pour depart anticipé catégorie active avec un pourcentage de liquidation de 47,51% est ce que ce calcul est juste. Merci de votre réponse

    Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 13 juin à 15:11, par Jeanneau

    Je suis née en août 1954 j’ai eu 3 enfants je ne travaille plus depuis le 1 er enf j’ai 104 trimestres il y aura t’il une différence pour moi entre maintenant et le taux plein puisque je ne cotise plus merci de me repondre c’est très gentil

    Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 11 juin à 15:17, par elmir

    je suis né en 1958 et je n’ai que 102 trimestres cotisés actuellement je perçois l’ASS. A quel âge pourrais je prendre ma retraite au taux plein sinon si je demande une retraite anticipée pourrais je faire une demande du minimum vieillesse en même temps ou dois je attendre l’âge de retraite du taux plein pour en bénéficier ?
    Merci de votre réponse

    Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 4 juin à 12:37, par PERRIN Marie-Edith

    Madame, Monsieur,
    Bonjour,

    Je suis née le 11 avril 1959, au 31 décembre 2017 j’aurai acquis 150 trimestres (j’ai eu 2 enfants nés en 1982 et 1992) soit 8 trimestres se rajoutant soit 158 car ceux-ci pris en compte dans le régime spécial. Ce qui n’est pas juste du fait que je travaillais dans le privé lors de leurs naissances. J’ai travaillé dans le régime privé et depuis 2010 je travaille dans la fonction publique hospitalière et fonctionnaire depuis octobre 2013.
    Ma question est la suivante, dans l’hypothèse où j’arrête mon activité professionnelle au 31/12/2017 et j’attends de prendre ma retraite au 01 juin 2021 (62 ans) au vu de ma date de naissance, merci de m’aider à calculer la décote subie. Sur le site de l’assurance retraite le montant de ma retraite est estimée à 917 euros brut et je devrai appliquer une déduction d’environ 8% (CSG, ...) le montant serait d’environ 830 euros net.
    Je vous remercie pour votre réponse et vous prie d’agréer, Madame, Monsieur, mes salutations distinguées.

    Répondre à ce message

    • Le 5 juin à 14:14, par P-O

      @ PERRIN Marie-Edith

      Bonjour,

      merci de m’aider à calculer la décote subie.
      La décote sera égale à 1,25% par trimestre manquant soit 11,25%. Le taux appliqué sera donc minoré de 5,625 ce qui le fera passer de 50% à 44,375% pour le calcul de votre retraite du privé.Pour la retraite de fonctionnaire , la décote s’appliquera directement sur le montant de la pension.La retraite du privé sera aussi proratisée.( durée validée dans le privé divisée par durée requise (167 trimestres) ).

      Pour éviter ces décotes et diminuer la proratisation ,il vous suffirai après démission de la FPH de retrouver un travail d’au moins 4 mois dans le privé ce qui vous ouvrirait des droits à l’assurance chômage pour 4 mois mais surtout en restant inscrite à pole emploi ,d’obtenir la validation gratuite de trimestres retraite SS après la fin d’indemnisation chômage ( + de 55 ans et + de 20 ans de cotisations au régime général) ce qui vous permettrait d’acquérir les 9 trimestres manquants.

      Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 4 juin à 01:37, par Balmont dominique

    J’ai 57 ans donc née en 1960 je devrai partir à la retraite d après la cram en octobre 2022 à 62 ans et l on m indique que je devrais toucher avec la complementaire 1371 € brut.mais d apres un cout de téléphone à la cram j e pourrais partir le 1er aout 3020 car j ai 5 trimestres avant mes 20 ans et j aurais mes 167 trimestres.vais je toucher le même montant qui comprend la complementaire.merci de me repondre

    Répondre à ce message

    • Le 4 juin à 10:39, par Claude (CFDT Retraités)

      Le montant sera forcément un peu moins élevé deux ans plus tôt. Si votre salaire annuel est presque identique, votre retraite de base sera la même mais vous aurez des points Arrco en plus correspondant aux deux années supplémentaires. Lisez la fiche 21 sur le calcul et la 13 sur la retraite anticipée.

      Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 31 mai à 21:17, par DESCHAUD

    Bonjour
    Je suis née le 03.01.1960
    j’ai 5 trimestres cotisés l’année de mes 20 ans
    A fin 2016 mon relevé de carrière indique : 151 trimestres cotisés et 163 trimestres retenus (en effet l’écart entre "cotisés" et "retenus" est 8 trimestres pour enfant et 4 trimestres de chômage)
    puis je partir à 60 ans c’est à dire en janvier 2020 ? sachant que j’aurai à ce moment là : 163 trimestres cotisés (puisque je suis salariée actuellement et que j’espère l’être jusqu’à cette date ) et 175 trimestres retenus ?

    sinon dois je vraiment avoir 167 trimestres cotisés et auquel cas pourrais-je partir à 61 ans ou cela saute t il automatiquement à 62 ans ??

    merci de vos précisions

    cordialement

    Jocelyne

    merci pour votre réponse

    Répondre à ce message

    • Le 31 mai à 22:08, par Claude (CFDT Retraités)

      Les règles sont expliquées fiche 13.

      Répondre à ce message

    • Le 1er juin à 21:59, par P-O

      @DESCHAUD

      Bonsoir,

      4 trimestres de chômage
      4 trimestres chômage sur toute la carriére sont éligibles au dispositif carriére longue.

      dois je vraiment avoir 167 trimestres cotisés
      OUI.

      163 trimestres travaillés + 4 trimestres chômage réputés cotisés vous permettront de partir à 60 ans au 01/02/2020 en cas de poursuite d’activité jusqu’à cette date.La prise d’effet de la retraite est toujours le 1er du mois suivant l’âge légal atteint sauf pour les assurés nés le 1er d’un mois auquel cas c’est le jour de l’atteinte de l’âge légal qui est retenu.

      Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 31 mai à 20:25, par Reidid83

    Bonjour,
    J’ai 62 ans. Je n’ai pas tous les trimestres validés. J’ai demandé ma retraite et je viens de recevoir un rejet au taux plein. Je n’ai jamais demandé le taux plein. J’ai demandé ma retraite en sachant que j’aurai une décote.
    Que puis je faire pour obtenir ma retraite avec décote ?
    Je vous remercie infiniment.

    Répondre à ce message

    • Le 31 mai à 22:11, par Claude (CFDT Retraités)

      En effet, à l’âge légal vous pouvez demander la liquidation de votre retraite et subir une décote pour le reste de votre vie. Comme c’est une décision grave et lourde de sens, ce refus attire votre attention sur les conséquences. Écrivez que vous en acceptez les conséquences.

      Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 27 mai à 20:30, par madeline

    Bonjour

    Jai 2 carrieres une privé et une publiques dans le privé j’ai 176 trimestres et dans le publique , j’ai 188 trimestres qu "est que c’est au juste

    Cordialement

    MADELINE

    Répondre à ce message

    • Le 27 mai à 23:13, par Claude (CFDT Retraités)

      Ce que vous écrivez n’est pas possible.
      Tous les non titulaires des fonctions publiques cotisent à l’assurance retraite (régime général). On peut travailler dans le secteur public et cotiser dans le même régime que les salariés du privé.
      Votre relevé de carrière est probablement commun à tous les régimes de retraite.

      Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 25 mai à 11:59, par charles

    Bonjour, J’ai 58 ans je suis invalide militaire à 80% total général des services et bonifications : 19 ans (76 trimestres) CIPAV : 13 trimestres - CNAV : 82 trimestres soit 171 trimestres puis-je prétendre la retraite avant 62 ans ? Vous remerciant par avance cordialement Charles

    Répondre à ce message

    • Le 25 mai à 14:26, par Claude (CFDT Retraités)

      Pour la retraite anticipée carrière longue, seuls les trimestres cotisés sont pris en compte (voir fiche 13).
      Si vous êtes reconnu comme travailleur handicapé, lisez la fiche 10.

      Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 23 mai à 09:42, par BONNE

    Rencontrant des difficultés financières,je souhaiterais solder certaines de mes retraites,^par anticipation
    A l’occurence il s’agit des caisses suivantes :
    AGIRC/ARCCO,MSA,RSI et CIPAV dont des mrestations mensuelles,s’élève a un peu moins de 300e

    En effegt,a 71 ans ,je rencontre des difficultés a régler,mon arriéré de loyer,et,hélas ,ne dispose
    pas d’autres solutions.

    Je vous remerçie pour l’attention que vous voudrez bien porter au mprésent mail

    Cordialement

    Jean-Luc BONNE

    Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 17 mai à 15:41, par iw

    J’ai 53 ans.

    Trimestres acquis : 158
    trimestres demandés : 168

    J’ai commencé à travailler à 20 ans (plus de 17 à 20 toutes les vacances scolaires).

    j’aurais donc le nombre de trimestres demandés en 2019 à 56 ans. Il m’est donné un âge de départ à la retraite de 60 ans et 5 mois. Y a til une possibilité de partir à la retraite à 56 ans ET de toucher une retraite partielle ou complète (avant 60 ou 62 ans) ?

    merci

    Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 17 mai à 09:58, par jean-claude

    bonjour
    62 ans en aout 2018 : la prime de départ à la retraite sera-t-elle comptée pour le calcul des 25 meilleures années ? ais-je intérêt à attendre janvier 2019 ? (l’année de liquidation ne comptant pas ?)
    merci

    Répondre à ce message

    • Le 17 mai à 10:54, par Claude (CFDT Retraités)

      L’indemnité de départ en retraite n’est prise en compte que jusqu’au plafond sécu (voir fiche 19).
      En effet, la dernière année incomplète ne compte pas (fiche 19).
      Utilisez le simulateur de la fiche 21 pour estimez le gain de cette dernière année complète.

      Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 9 mai à 01:59, par Putoud

    Bonjour ,

    Je suis ne en 1954 , je compte prendre ma retraite en 2018 , à ce moment là j aurais 180 Trimestres valides dans trois regimes differents ,privé ,fonction publique et MSA ....
    Premiere question ,aurais je droit à une surcote touchant les trois regimes sachant qu il me faut 165 trimestres ..pour pretendre à une retraite ..
    Enfin ,si je peux beneficier de cette surcote ,sera t elle calculée sur les neuf trimestres au delà de 61 ans et 7 mois ou sur la difference entre les 180 trimestres que j aurais cotise et les 165 pour lesquels j avais le droit de partir en retraite ,soit 15 trimestres ??
    Merci de m eclairer sur ce point ,la difference est notable !!!!

    Répondre à ce message

    • Le 9 mai à 22:23, par Claude (CFDT Retraités)

      La surcote dans le régime général et la MSA sera calculée comme expliqué eu point 4.
      Pour la retraite de fonctionnaire, c’est expliqué fiche 49, sachant que la surcote s’applique à tous les régimes de base.

      Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 9 mai à 13:13, par GHISLEN

    Bonjour,
    née en 1956, actuellement au chômage, j’ai 182 T retenus, et 143 T cotisés, je peux prendre ma retraite le 1/06/2018
    Quand est il préférable de demander la retraite ? en DEC 2017, en janvier 2018 ou en Avril 2018 ?
    Merci

    Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 6 mai à 22:09, par Benoit

    Bonjour.
    Concernant. RETRATE:GARE AU PARTAGE DE TRIMESTES.
    Je vous informe qu’on m’à octroyé 4 trimestres , j’aurai voulu savoir si j’ai droit à une surcote sachant que mon âge légal est prévu en Mars 2016 et mon départ est positionné Décembre 2017.

    Je vous remercie d’avance
    Cordialement.

    Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 2 mai à 16:48, par sandrine

    Bonjour,
    J’ai 54 ans et 3 enfants je suis fonctionnaire et je désrerai partir en retraite anticipée l’année prochaine. Je dois certainement bénéficier de la mesure puisqu ’en 2012 j’avais 19 ans d’activité. Je n’aurai l’année prochaine que 105 trimestres pouvez vous me dire qu’elle comment sera calculé ma retraite ? et est-il possible de travailler à côté ?
    Merci
    Sandrine

    Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 2 mai à 11:32, par Pozzo di borgo

    Bonjour,
    je suis né en 1956, actuellement au chômage, il me manque 12 trimestres pour une retraite à taux plein, je vais donc retravaillé 36 mois à partir de Juin, ensuite comment puis je calculer le montant approximative de ma retraite ? Quel calcul faire ? Comment le faire ? En me basant sur quoi ?
    Cordialement

    Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 25 avril à 04:19, par Michel

    Bonjour, Je vous avais contacté, la semaine dernière au sujet de la différence importante entre ma retraite prise à l’âge de 61 ans et l’offre qui m’avait été faite si je la prenais à 65 ans et 4 mois ( né en aout 1951). Je viens de réaliser que cette différence ne tenait pas à la retraite elle même , 69.68 euros prise à 61 ans et 236.17 euros à taux pleins ( 65 ans). En regardant de plus près , je me suis aperçu que la retraite elle même à taux plein était de 93.54 euros. La différence étant due, à la majoration du minimum contributif soit 142.63 euros. que je peux avoir à partir de 65 ans. Ma question est la suivante, ayant dépassé les 65 ans et 4 mois puis je demander, maintenant, la majoration du minimum contributif même si j’ai pris ma retraite en 2012 à l’âge de 61 ans. Une autre question concernant l"ASPA. peut on la percevoir même si je vis à l’étranger . je suis Français né en France et j’ai toujours une adresse en France.

    Répondre à ce message

    • Le 25 avril à 13:45, par Claude (CFDT Retraités)

      Une retraite liquidée ne change plus, même si la réglementation change.
      Pour l’Aspa, lisez la fiche 23.

      Répondre à ce message

      • Le 25 avril à 17:20, par Michel

        je ne parlais pas de la retraite qui en effet est definitive, je parlais de la majoration du minimum contributif.
        Puis je le demander maintenant que j’ai 65 ans.Cordialement Michel

        Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 25 avril à 10:16, par Evelyne

    Bonjour,

    Je suis née le 18 septembre 1957, j’ai acquis 168 trimestres et je souhaite prendre ma retraite pour carrière longue le 1er octobre 2017. Partirai-je à taux plein ou aurai-je une décôte ?
    Merci pour la réponse

    Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 25 avril à 16:16, par Brigitte

    Bonjour
    je compte prendre la retraite à 62 ans , je ne sais pas si j ’ai les trimestres nécessaires ( travail à l ’étranger dans le privé et dans le public avec deux enfants .
    je souhaiterai faire une demande 6 mois avant ma date anniversaire 62 ans mais si je n ’ai pas les trimestres nécessaires je continuerai .
    ma question puis je demander l’estimation 6 mois avant de ma retraite et ne pas la prendre.
    j ’ai envoyé il y a 8 mois un courrier avec tout mes justificatifs pour établir un premier décompte à ce jour aucune réponse .
    j ’ai demandé un rendez vous on me répond qu’ ’on ne reçoit plus
    merci de votre réponse

    Répondre à ce message

    • Le 25 avril à 23:42, par Claude (CFDT Retraités)

      Vous avez accès par internet à votre compte personnel et donc à votre relevé de carrière sur le site de l’assurance retraite. Si votre adresse postale est la bonne vous recevez tous les 5 ans une estimation indicative globale.

      Répondre à ce message