C. Retraites Sécu


20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote


La pension de base est un pourcentage appelé « taux ». On applique ce taux au salaire annuel moyen. Le taux normal de 50 % peut être réduit si l'une ou l'autre condition n'est pas remplie, la décote, et une majoration s'applique en cas de prolongement de l'activité au-delà de l'âge requis, la surcote.

Mise à jour : - du point 4 sur la surcote suite à la circulaire Cnav 2017-4.

Rappelons qu’il y a deux types d’âge à mémoriser pour comprendre les explications ci-dessous.
« L’âge légal » permet d’obtenir une retraite (vers 62 ans). Le taux plein (50 % sur le salaire annuel moyen) est acquis si l’assuré a le nombre de trimestres requis. Sinon, il subit une décote sur le taux.
« L’âge du taux plein » permet d’obtenir une retraite sans décote sur le taux de 50 %, quel que soit le nombre de trimestres obtenu.
Quand on a obtenu l’ouverture du droit à une retraite au taux plein, on calcule ensuite le montant de la retraite proratisée en fonction de la durée de la carrière (fiche suivante).

1. Taux plein, quel que soit le nombre de trimestres

Le taux plein de 50 % est accordé sans autre condition à partir de l’âge de 65 à 67 ans (voir tableau 1).
Par dérogation, le taux plein s’applique à partir de 62 ans aux assurés :

  • reconnus inaptes au travail
  • travailleurs handicapés justifiant d’une incapacité permanente au moins égale à 50 %.

Il s’agit aussi des :

  •  titulaires d’une pension d’invalidité ou de l’allocation aux adultes handicapés (AAH) ;
  •  anciens combattants ou prisonniers de guerre ;
  •  anciens déportés ou internés, titulaires de la carte de déporté ou interné de la Résistance, de la carte de déporté ou interné politique ;
  •  mères de famille ouvrières ayant élevé au moins trois enfants pendant neuf ans avant leur 16e anniversaire, totalisant 120 trimestres, tous régimes confondus (y compris les huit trimestres par enfant), et ayant exercé un travail manuel ouvrier pendant au moins cinq ans dans les 15 dernières années.

L’âge du taux plein est maintenu à 65 ans pour certains assurés :

  • interruption de l’activité professionnelle si aidant familial ;
  • bénéficiaire d’un trimestre de majoration d’assurance pour enfant handicapé ;
  • aide effective, en tant que salarié ou aidant familial pendant au moins 30 mois, à l’enfant bénéficiaire de la prestation de compensation du handicap ;
  • né entre juillet 1951 et fin 1955 et remplissant 3 conditions : avoir eu ou élevé au moins 3 enfants ; avoir réduit ou cessé son activité professionnelle pour se consacrer à leur éducation ; justifier d’un nombre de trimestres minimum avant cette interruption ou réduction.

Tableau 1. Âge du taux plein sans décote

Période de naissance Âge du taux plein sans décote
Avant juillet 1951 65 ans
Entre juillet et décembre 1951 65 ans et 4 mois
1952 65 ans et 9 mois
1953 66 ans et 2 mois
1954 66 ans et 7 mois
1955 et après 67 ans
Attention !

Inaptes au travail

Pour le salarié reconnu inapte au travail, la retraite au taux plein est à l’âge légal (depuis 2010).
Lorsque l’assuré invalide justifie d’une activité professionnelle, la pension de retraite allouée au titre de l’inaptitude au travail n’est accordée que si l’assuré en fait expressément la demande.

Bon à savoir

Taux plein à 62 ans pour personnes handicapées

Depuis février 2014, il est possible à une personne en situation de handicap dont le taux d’incapacité est d’au moins 50 % de liquider ses droits à la retraite à taux plein dès l’âge de 62 ans (contre 65 ans auparavant).

2. Taux plein si trimestres requis, tous régimes confondus

Les règles applicables pour le calcul de la retraite sont celles en vigueur au moment où le salarié atteint l’âge où il peut partir en retraite. Ainsi, les règles de calcul sont fixées en fonction de sa génération et non selon l’année de liquidation, que celle-ci ait lieu avant (retraite anticipée) ou après l’âge légal.
Les durées d’assurance validées dans tous les régimes de base sont cumulées pour déterminer le droit à la retraite au taux plein à l’âge légal : régimes sécu, régimes spéciaux de salariés, régimes de non-salariés, régimes étrangers de sécurité sociale.
Le tableau 2 fixe le nombre de trimestres requis pour chaque génération, jusqu’à celle de 1973.
Les préretraités et chômeurs cessent d’être indemnisés dès qu’ils ont l’âge légal et totalisent le nombre de trimestres exigé pour bénéficier du taux plein à 50 %. Si le taux plein n’est pas atteint en cours d’indemnisation à un certain âge, les chômeurs peuvent, sous certaines conditions, continuer à percevoir leur allocation de Pôle emploi, jusqu’à l’âge où ils auront droit à une retraite à taux plein.

Tableau 2. Nombre de trimestres pour le taux plein à l’âge légal

C’est l’année de naissance qui détermine le nombre de trimestres exigé pour bénéficier du taux plein avant 67 ans (âge du taux plein sans décote tableau 1).

Année de naissance Trimestres requis pour l’âge légal Âge légal (départ possible)
Nés en 1948 et avant 160 trimestres 60 ans
Nés en 1949 161 trimestres 60 ans
Nés en 1950 162 trimestres 60 ans
Nés de janvier à juin 1951 163 trimestres 60 ans
Nés de juillet à décembre 1951 163 trimestres 60 ans et 4 mois
Nés en 1952 164 trimestres 60 ans et 9 mois
Nés en 1953 165 trimestres 61 ans et 2 mois
Nés en 1954 165 trimestres 61 ans et 7 mois
Nés en 1955, 1956, 1957 166 trimestres 62 ans
Nés en 1958, 1959, 1960 167 trimestres 62 ans
Nés en 1961, 1962, 1963 168 trimestres 62 ans
Nés en 1964, 1965, 1966 169 trimestres 62 ans
Nés en 1967, 1968, 1969 170 trimestres 62 ans
Nés en 1970, 1971, 1972 171 trimestres 62 ans
Nés en 1973 et après 172 trimestres 62 ans

3. Taux minoré ou décote avant l’âge du taux plein sans décote

Si on demande la liquidation de sa pension avant l’âge du taux plein sans décote (point 1), mais à partir de l’âge légal (point 2), sans avoir le nombre de trimestres nécessaires, le taux est minoré.
Cette décote était de 10 % par année manquante, elle est réduite par la réforme de 2003. La décote descend à 5 % par année manquante (au lieu de 10 %) et sans dépasser 12,5 % (au lieu de 25 %).

La prise en compte de la décote s’effectue de deux façons :

  •  soit par rapport à son âge d’obtention du taux plein ;
  •  soit par rapport à la durée requise pour le taux plein.
    C’est la minoration la plus faible (donc la plus favorable à l’assuré) qui est appliquée.

Le coefficient de minoration réduit le taux et s’applique sur le salaire annuel moyen.
Pour l’assuré dont le taux plein à 65 ans est maintenu, le nombre de trimestres retenu sera celui séparant l’âge auquel la pension est liquidée et le 65e anniversaire de l’intéressé, pour le calcul de la décote.
Exemple. Un salarié né en 1954 demande sa liquidation à 61 ans et 7 mois en septembre 2015, avec 155 trimestres validés.

En application de la règle, on calcule le nombre de trimestres manquants :

  •  par rapport à l’âge du taux plein, soit 66 ans et 7 mois : 5 ans x 4 trimestres = 20 trimestres ;
  •  par rapport à la durée de 165 trimestres : 165 - 155 trimestres = 10 trimestres.
    C’est la pénalité la plus faible qui est appliquée, soit 10 trimestres manquants. La décote par trimestre manquant est de 1,25 % sur le Sam, soit 0,625 sur le taux, soit 0,625 x 10 = 6,25 %. Taux de liquidation : 50 % - 6,25 % = 43,75 % (au lieu des 50 %).

Tableau 3. Coefficients de la décote

La décote est divisée par deux entre les générations 1944 et 1953. Les coefficients de minoration par trimestre manquant sont les suivants.

Année de naissance Coefficient de minoration du taux plein Soit une décote du taux Taux minimum
1944 2,50 % -1,25 25 %
1949 1,75 % -0,875 32,5 %
1950 1,625 % -0,8125 33,75 %
1951 1,5 % -0,75 35 %
1952 1,375 % 0,6875 36,25 %
1953 et après 1,25 % -0,625 37,5 %
Bon à savoir

La décote pour toujours

L’assuré doit donner son accord pour l’attribution de la pension de vieillesse à taux minoré. Il faut avoir conscience qu’une décote sur la pension s’applique pour le reste de sa vie, soit plus de 20 ans en moyenne. Aussi, on a souvent intérêt à attendre d’avoir le taux plein.

4. Majoration de pension ou surcote à partir de l’âge légal

L’assuré ayant dépassé l’âge légal et ayant obtenu la durée d’assurance exigée pour le taux plein (voir tableau 2) peut bénéficier d’une surcote de 1,25 % par trimestre civil depuis 2009 (soit 5 % par an).
Seules les périodes cotisées, donc travaillées, des personnes ayant les trimestres requis pour bénéficier du taux plein, mais ne demandant pas la liquidation de leur retraite sont prises en compte.
La poursuite de l’activité dans un régime de sécurité sociale quelconque ouvre droit simultanément à la surcote dans chacun des régimes où cette mesure est applicable.
Le montant de la surcote s’ajoute au montant de la pension porté au minimum contributif. Elle est prise en compte pour la majoration de pension pour enfants de 10 %. Elle est prise en compte lors du calcul de la pension de réversion.

Attention, on retient un nombre de trimestres égal au nombre de trimestres civils entiers suivant celui au cours duquel est survenu l’anniversaire de l’âge légal. Par exemple, pour un salarié né en février, le premier trimestre de surcote commence au 1er avril, premier jour du trimestre civil suivant.
Toutefois, si le nombre de trimestres requis est atteint après l’âge légal, le décompte des trimestres de surcote commence dès le premier jour jour du mois suivant.

La surcote est appliquée au montant annuel brut de la pension de vieillesse. La surcote peut donc conduire à verser une pension supérieure au maximum.

Poser une question

1500 messages
modération a priori

La réponse à votre question sera apportée par un militant retraité bénévole... Merci de noter le numéro de cette fiche pour la retrouver avec la réponse...

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 11 novembre à 12:44, par Pascal DUBREIL

    Bonjour
    Depuis 7 mois je suis en situation d’invalidité Cat 2, sans activité professionnelle.
    Né en 1962 je fais parti des carrières longues, avant mon Invalidité j’avais calculé mon départ possible à la retraite à 58ans et 9 mois capitalisant à cette date 175 trimestres.
    - Qui décide de ma date de départ à la retraite, la CPAM ou moi ?
    - Les trimestres validés en maladie, maladie professionnelle, invalidité, et chômage, sont ils tous comptabilisés pour le calcul de la surcote ?
    - Si je décide d’attendre mes 62 ans, ou plus, les trimestres acquis au delà de mes 168 premiers trimestres compteront ils tous pour le calcul de la surcote ?
    Dans l’attente de vous lire, je vous remercie par avance, bien cordialement.
    Pascal

    Répondre à ce message

    • Le 11 novembre à 16:35, par Claude (CFDT Retraités)

      C’est vous qui décidez de votre date de départ en retraite. Dès vos 62 ans, votre pension d’invalidité cessera et on vous proposera de prendre votre retraite, sauf si vous avez une activité (voir fiche 17).
      Comme indiqué dans cette fiche, la surcote ne commence qu’à 62 ans, pas avant.

      Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 8 novembre à 16:07, par Roubaud

    Bonjour,
    Je souhaite demander ma retraite de fonctionnaire anticipée (mère de 3 enfants+ 15 ans de carriere avant 2012) le 1er mars 2021 alors que je n’aurai pas encore 62ans.
    Comment cela se passe-t-il pour ma pension au régime général (j’ai travaillé 10 ans en tant que salariée non fonctionnaire) étant donné que dans la demande en ligne nous ne pouvons donner qu’une seule date de liquidation ?
    Est-ce que la liquidation des droits du régime général se fera à ma date d’anniversaire de mes 62 ans automatiquement ? ou Est-ce que je vais perdre cette pension du régime général ?
    Par avance merci pour votre réponse
    Marie-CHristine

    Répondre à ce message

    • Le 8 novembre à 17:30, par Claude (CFDT Retraités)

      Vous n’aurez droit à la retraite du régime général que lorsque vous remplirez les conditions, soit 62 ans. Et vous n’avez pas retravaillé, donc n’avez ps un carrière complète, vous subirez la décote indiqué dans cette fiche. Pour ne pas avoir de décote vous pourrez attendre vos 67 ans. Les retraites se demandent au moment de votre choix, quand vous y avez droit.

      Répondre à ce message

    • Le 8 novembre à 20:29, par P-O

      @ Roubaud

      Bonsoir,

      Vous ne subirez une décote à 62 ans que si vous n ’avez pas la durée nécessaire pour une retraite à taux plein.( durée d’assurance RG +FP). Par contre votre retraite RG sera proratisée. ( nombre de trimestres rg / nombre de trimestres requis pour votre génération).

      Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 4 novembre à 10:23, par ISABELLE COURONNE

    Bonjour,
    Je suis née en 1963 et actuellement rémunérée par le RETREP (je fais partie de la vague de départ 2011). Si j’ai bien compris mon dossier sera basculé à la sécu le 1 juillet 2030.
    Comment savoir ce que je toucherai ?
    Je touche une majoration enfant de 117,26 pour trois enfants, jusqu’à quand ?
    J’ai travaillé 6 trimestres avant mes 20 ans, suis-concernée par une carrière longue ?
    Merci pour votre réponse.

    Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 2 novembre à 15:19, par Alain Marchetti

    Bonjour !
    Je suis né le 22 mai 1956. J ai acquis au 30 septembre 2019 120 trimestres en France régime général et 60 trimestres en Allemagne contrat local allemand régime général.(52 trimestres travaillés et 8 trimestres de chômage). J aimerais demander ma retraite au 01 juillet 2020. Ça me.ferait donc 7 trimestres de plus depuis sept 2019 cad 127 trimestres en France. Total 127 + 60= 187 trimestres. Il me faut 166 trimestres pour mon année de naissance. De combien sera ma surcôté 187 - 166 = 21 trimestres x 1.25 = 26.25 % ou de 127 + 52= 179 trimestres - 166= 13 trimestres x 1.25 = 16.25% ? Cela revient à dire est ce que les 8 trimestres de chômages en Allemagne sont pris en compte ou seulement les trimestres travaillés et cotisés ? Merci de votre reponse

    Répondre à ce message

    • Le 2 novembre à 22:45, par Claude (CFDT Retraités)

      Ce n’est pas ce qui est écrit. Si votre carrière est complète à 62 ans, soit 166 trimestres, tous trimestres confondus inscrits que votre relevé de carrière, allemands compris, la surcote commence pour chaque trimestre civil travaillé à partir ce cet âge.

      Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 1er novembre à 12:46, par Lydia Surier

    Bonjour,
    Je suis née en avril 1954, il me faut donc 165 trimestres. En décembre 2015, date à laquelle j’ ai atteint l’ âge légal de départ à la retraite, je totalisais 176 trimestres plus 8 pour 1 enfant, soit 184 trimestres. Je continue à travailler et envisage de partir à la retraite au 30 juin 2020. Je bénéficierai donc d’ une surcote, mais comment sera-t-elle calculée ? Aurai-je 184 trimestres plus 18 trimestres travaillés entre janvier 2016 et juin 2020 soit 202 trimestres ce qui ferait une surcote de 202 moins 165 soit 37 trimestres ou bien les trimestres supplémentaires déjà acquis au 31 decembre 2015 ne comptent-ils pas auquel cas là la surcote serait calculés à partir des 165 trimestres requis soit seulement 18 trimestres ? Je me permets de vous poser la.question car malgré mes recherches je n’ ai pas trouvé de réponse claire à ce sujet. Merci de votre réponse et cordialement.

    Répondre à ce message

    • Le 1er novembre à 16:20, par Claude (CFDT Retraités)

      La surcote ne porte que sur les trimestres civils effectués depuis vos 62 ans, puisque votre carrière était complète à cet âge. « Attention, on retient un nombre de trimestres égal au nombre de trimestres civils entiers suivant celui au cours duquel est survenu l’anniversaire de l’âge légal. »

      Répondre à ce message

    • Le 1er novembre à 20:26, par P-O

      @ Lydia Surier

      Bonsoir,

      Je suis née en avril 1954, il me faut donc 165 trimestres. En décembre 2015, date à laquelle j’ ai atteint l’ âge légal de départ à la retraite, je totalisais 176 trimestres
      Je continue à travailler et envisage de partir à la retraite au 30 juin 2020.

      La surcote portera donc sur 18 trimestres qui correspondent aux trimestres civils travaillés entre l’ âge légal de la retraite pour votre génération (61 ans 7 mois) et votre cessation d’activité.Elle augmentera votre retraite de 22,5% par rapport à une retraite prise à 61 ans 7 mois.

      Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 30 octobre à 22:54, par TRAN

    Bonjour,

    J’ai 77 ans. je suis parti à la retraite à 65 ans avec 110 trimestres. ma fille m’embauche pour un temps partiel. pouvez vous me dire si le cumul retraite emploi est sans limitation de salaire svp ? j’ai lu des choses qui se contredisaient. je ne souhaite pas que ma pension de retraite soit diminuée.

    Merci de votre réponse,
    Cordialement,
    Minh

    Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 28 octobre à 14:56, par fongarnand catherine

    ou trouve ou comment faire pour avoir l imprime proposition à taux minore

    Répondre à ce message

    • Le 28 octobre à 15:07, par Claude (CFDT Retraités)

      Je ne comprend pas la question ?

      Répondre à ce message

    • Le 29 octobre à 11:34, par P-O

      @ fongarnand catherine

      Bonjour,

      ou trouve ou comment faire pour avoir l imprime proposition à taux minore

      Il n’y a pas d’ imprimè.

      Vous devez remplir une demande de retraite normale à la suite de quoi l’assurance retraite vous demandera votre accord pour la minoration viagère de votre retraite.la même démarche est à faire pour les retraites complémentaires.

      Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 24 octobre à 19:16, par christian marel

    Bonjour,

    Né en février 1953 ma retraite de base au 1er juillet 2019 m’ été notifiée avec 167 trim soit deux 2 trimestres de surcote qui existaient au 31/12/2018.
    Il n’a pas été tenu compte des deux trimestres d’activité jusqu’au 30/06/2019 .
    Par téléphone la MSA m’a dit qu’il ne fallait surtout pas réclamer par écrit en joignant les fiches de paie pour la période, que la régularisation s’effectuerai d’elle même dans quelque mois ou un an voire plus.
    Qu’en pensez-vous , en rappelant que le délai de recours est de deux mois.
    En vous remerciant.

    Bien cordialement.

    Christian

    Répondre à ce message

    • Le 24 octobre à 22:19, par Claude (CFDT Retraités)

      Le délai de deux mois concerne le recours administratif préalable obligatoire.
      Faites le courrier que vous aviez l’intention de faire pour prendre date. Même si ma MSA préfère attendre d’avoir la déclaration annuelle de l’employeur car c’est automatiquement ajouté à votre compte retraite.

      Répondre à ce message

      • Le 25 octobre à 08:14, par christian marel

        Encore une fois merci beaucoup pour ces réponse rapides et précises..
        Bien cordialement .

        Christian

        Répondre à ce message

      • Le 25 octobre à 08:57, par christian marel

        Bonjour,
        le courrier doit il etre fait auprès du service retraite de la MSA ou auprès de la commission de recours amiable ?
        En vous remerciant .
        Christian

        Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 14 octobre à 19:18, par RENAUD samper

    je prends ma retraite en janvier 2020 né 22-12-58

    j’ai commencé en avril 1978 donc plus de 167 trim

    puis je bénéficier de surcote après 2020 et combien de temps rester en activitée pour que ce soit intéressant ?

    Répondre à ce message

    • Le 15 octobre à 23:09, par Claude (CFDT Retraités)

      Comme indiqué au point 4, la surcote commence à partir de 72 ans.

      Répondre à ce message

    • Le 17 octobre à 20:55, par P-O

      @RENAUD samper

      Bonsoir,

      puis je bénéficier de surcote après 2020

      OUI

      combien de temps rester en activitée pour que ce soit intéressant ?

      Cela dépend à partir de quel montant supplémentaire de votre retraite,vous jugerez cela intéressant.
      La surcote c’est 1,25% de majoration par trimestre donc 5% par année travaillée au delà de 62 ans.

      Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 17 octobre à 09:38, par terrisse dominique

    bonjour
    j’aurais 63 ans au 18/12/2019 j’ai actuellement 185 trimestre
    je vais prendre ma retraite au 31/08/2020 serais je à taux plein ??
    n’arrivant pas à obtenir une réponse claire dans le service de gestion du personnel
    merci de votre réponse

    Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 15 octobre à 17:05, par jacques

    Bonsoir j’ai une question à vous demander : ma femme à 66 ans elle n’a pas beaucoup de trimestre cotiser donc elle aurait du partir à 66 ans et 2 mois à taux plein le 1 Juillet 2019 ,nous avons commencer à remplir son dossier retraite, mais ma question pourra t’elle avoir un rappel à partir du 1 er Juillet 2019, en vous remerciant d’avance merci

    Répondre à ce message

    • Le 15 octobre à 18:39, par Gilbert (CFDT Retraités)

      Non, la pension prend effet impérativement au plus tôt le 1er du mois qui suit la demande.

      Répondre à ce message

      • Le 15 octobre à 19:39, par jacques

        donc ci j’ai bien compris je dépose mon dossier la semaine prochaine car j’ai un rendez vous , ma pension de retraite pourrais démarrer à partir du 1er Novembre

        Répondre à ce message

        • Le 16 octobre à 14:31, par Claude (CFDT Retraités)

          Oui, mais la liquidation prendra quelques mois et vous aurez un rappel. Pareil pour la retraite complémentaire.

          Répondre à ce message

          • Le 16 octobre à 15:35, par jacques

            exactement comme il faut au minimum 4 mois pour que le dossier retraite de base et complémentaire soit étudier , je vous remercie pour ces renseignements

            Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 15 octobre à 20:27, par NEZOT BRUNO

    Bonjour,
    j’ ai eu 70 ans en juillet 2018. Je n’avais pas le nombre de trimestres necessaire pour prendre ma retraite a 65 ans et j’ai donc continué à travailler jusqu’à 70 ans.
    Aurais-je droit à la surcote de 5% par année de travail supplémentaire ?
    Merci

    Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 14 octobre à 19:40, par Florence

    bonjour,
    j’ai 59 ans et je n’ai plus la force de travailler,
    j’ai aujourd’hui cotisé 120 trimestres, je ne souhaite pas m’inscrire au chômage.
    une petite rente temporaire me permet de subvenir à mes besoins jusqu’à l’age de 67 ans
    est ce que j’aurai le droit à quelque chose lorsque mes 67 ans arriveront.
    merci de votre réponse
    Florence

    Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 13 octobre à 16:18, par Michèle

    Bonjour,

    J’ai 14 trimestres à la fin de ma 20e année, donc carrière longue.

    J’aurai mes 168 trimestres (12-2021) à 59 ans. Que ce passe t-il si je pars à 59 ans ?
    Je ne comprends pas pourquoi le tableau du montant estimatif de ma retraite commence à 62 ans ?
    Devrais-je travailler 3 ans de plus pour rien de plus ?

    Si je pars à 62 ans (soit 180 trimestres), que deviennent les 12 trimestres travaillées en trop ?

    Par avance, merci !

    Répondre à ce message

    • Le 14 octobre à 12:30, par Claude (CFDT Retraités)

      Les retraites anticipées ne figurent jamais sur les estimations de retraite.
      Comme indiqué fiche 13, il faut remplir trois conditions, donc celle d’avoir 60 ans.
      Dans un régime par annuités, les trimestres en trop sont perdus.

      Répondre à ce message

    • Le 14 octobre à 23:08, par P-O

      @Michèle

      Bonsoir,

      Que ce passe t-il si je pars à 59 ans ?

      Ce n’est pas possible,vous pouvez juste arrêter votre activité professionnelle dés l’atteinte des 168 trimestres
      mais votre prise de retraite ne pourra intervenir que le 01 du mois suivant votre soixantième anniversaire.

      Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 10 octobre à 19:00, par brigitte

    bonjour,
    je suis née le 25/03/1958 (62 ans en mars)
    je suis infirmière libérale, je totalise 173 trimestres au 01/04/2020 (date envisagée pour ma retraite),j’ai deux enfants qui ne sont pas comptés dans ces trimestres.
    soit un total de 189 trimestres
    ma retraite comprendra t-elle une surcôte ?

    Répondre à ce message

    • Le 11 octobre à 17:39, par Claude (CFDT Retraités)

      Si vous êtes libérale non salariée, consultez votre régime de retraite. Mais ici la surcote comme à partir de de 62 ans si la carrière est complète.

      Répondre à ce message

    • Le 12 octobre à 03:22, par P-O

      @ brigitte

      Bonsoir,

      Je suis née le 25/03/1958 je totalise 173 trimestres au 01/04/2020

      vous aurez uniquement une surcote du régime complémentaire de la CARPIMKO pour un départ au 01/04/2020.. Celle-ci sera de 5% puisque vous aurez travaillé 1 an après vos 61 ans avec une durée d’assurance au 01/042019 supérieure à 167 trimestres.

      Vos trimestres pour enfants ne vous apporteront aucun droit puisque vous atteint la durée d’assurance nécessaire pour une retraite au taux plein par vos cotisations .

      Répondre à ce message

    • Le 13 octobre à 12:02, par bladier

      J’ai effectivement 62 ans (née en mai 1957)
      J’ai cotisé à ce jour 150 trimestre ’en travaillant) ;
      J’ai eu 4 enfants et donc, j’ai droit à 32 trimestres pour cela.
      Si je prends ma retraite au 1 er Janvier 2020 est-ce que j’aurai droit à une surcote pour avoir 16 trimestres de plus que les 166 pour ma tranche d’âge ?

      Et si j’attends encore 4 ans, cela changera-t-il la donne ?
      Merci beaucoup
      MP B
      0664664434

      Répondre à ce message

      • Le 14 octobre à 23:14, par P-O

        @ bladier

        Bonsoir,

        Si je prends ma retraite au 1 er Janvier 2020 est-ce que j’aurai droit à une surcote pour avoir 16 trimestres de plus que les 166 pour ma tranche d’âge ?

        NON. La surcote ne portera que sur les trimestres travaillés après l’atteinte de vos 62 ans.

        Et si j’attends encore 4 ans, cela changera-t-il la donne ?

        OUI si vous travaillez 4 ans de plus la surcote sera plus importante.

        Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 14 octobre à 08:27, par leroux

    Dans ma jeunesse j’ai acquis 4 trimestres avant de rentrer dans l’armée pour y faire carrière. Aussi j’aimerai savoir si je pourrais percevoir quelque chose.
    peut être un versement unique
    Si oui ou m’adresser et à quel âge ?

    Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 7 octobre à 21:36, par JM

    Bonjour ne retrouvant plus ma question posée le 4.10 dans toutes ces conversations je me permet de la reposer , sinon m’indiquer dans quel forum ou se trouve t elle .

    Bonjour j’aurais 168 trimestres au 1er juillet 2021 à 59 ans et 3 mois. Suis je obligé de partir à 60 ans au 05 mai 2022 si je suis au chômage après rupture conventionnelle le 1er juillet 2020 ( 1 année de chômage soit 4 trimestres après mes 164 trimestres cotisés normalement ) . Est ce que pole emploi va m’obligé à prendre ma retraite avec 1490€ nets/mois moins minoration sur la complémentaire pendant 3 ans !!!!

    Ou attendre 61 ans et dans ce cas je n’aurais plus de décote ?? Si je suis au chômage mes allocations seront de 1700€ environ minimum en fonction de mon salaire actuel. Je pensais que les séniors avait droit à 36 mois de chômage ? Ce sont mes 25 dernières années qui pénalisent mon montant retraite. Merci dans l’attente de vos conseils.

    Répondre à ce message

    • Le 8 octobre à 04:26, par P-O

      @ JM

      Bonjour,

      Suis je obligé de partir à 60 ans au 05 mai 2022 si je suis au chômage

      NON sauf à demander votre retraite anticipée. Sans demande de votre part ,votre indemnisation chômage cessera à vos 62 ans.

      après rupture conventionnelle le 1er juillet 2020 ( 1 année de chômage soit 4 trimestres après mes 164 trimestres cotisés normalement )

      Votre rupture conventionnelle doit être effective avant vos 60 ans pour bénéficier d’une fiscalité favorable.
      Les 4 trimestres chômage de 2021 seront acquis au 20/07 mais validés qu’au 31/12/2021.

      Est ce que pole emploi va m’obligé à prendre ma retraite avec 1490€ nets/mois moins minoration sur la complémentaire pendant 3 ans !!!!

      OUI à 62 ans. Autrement dit si comme je l’ai compris vous êtes né en mai 1962,vous devrez pour ne pas subir la minoration de la retraite complémentaire :

      1) Demander à la CNAV une attestation d’éligibilité à la retraite anticipée dispositif carrière longue qui n’est pas une demande de retraite début 2022. Cette attestation indiquera une retraite à taux plein acquise à compter du 01/06/2022.( mois suivant l’atteinte de vos 60 ans)
      2) Demander votre retraite à compter du 01/06/2023 ce qui vous évitera la minoration en produisant l’attestation CARSAT d’éligibilité au dispositif carrière longue.

      Je pensais que les séniors avait droit à 36 mois de chômage ?

      OUI,sous 2 conditions avoir travaillé les derniers 36 mois avant rupture du contrat de travail et ne pas pouvoir prétendre à une retraite à taux plein à l’âge légal de la retraite.(62 ans)

      Vous concernant si une rupture conventionnelle intervient en 07/2020,votre indemnisation cessera au plus tard le 30/06/2023 et ne pourra être prolongée puisque vous n’aurez pas 62 ans à cette date.

      Mon conseil est de différer à compter du 01/05/2021 votre rupture conventionnelle ce qui vous permettra de bénéficier de 3 ans d’indemnisation chômage et de partir à 62 ans sans minoration de votre retraite complémentaire et avec des points de retraite complémentaire gratuits durant votre période d’indemnisation chômage.

      Répondre à ce message

      • Le 9 octobre à 08:27, par JM

        OUI,sous 2 conditions avoir travaillé les derniers 36 mois avant rupture du contrat de travail et ne pas pouvoir prétendre à une retraite à taux plein à l’âge légal de la retraite.(62 ans)

        Est ce que si les 2 années précédents la rupture conventionnelle je suis en arrêt maladie ( donc 4 trimestres validés maxi ) je peux prétendre à une ARE pendant au moins 1 an afin d’arriver à la retraite sans minoration donc 61 ans pour mon cas ?
        Cdt

        Répondre à ce message

        • Le 9 octobre à 14:16, par P-O

          @ JM

          Bonjour,

          L’important est d’être dans les effectifs de l’entreprise donc c’est la date de cessation d’emploi et la durée de votre emploi dans l’entreprise qui seront pris en compte pour le calcul des 36 derniers mois.Par contre le calcul du montant de l’ARE sera fait sur les 12 derniers mois travaillés sauf si votre employeur vous octroie un maintien de salaire et perçoit pour votre compte les IJSS.

          Si vous percevez un complément de salaire (prévoyance entreprise) vous obtiendrez des trimestres cotisés qui seront prioritaires sur les trimestres maladie.

          Répondre à ce message

          • Le 9 octobre à 15:23, par JM

            Par contre le calcul du montant de l’ARE sera fait sur les 12 derniers mois travaillés sauf si votre employeur vous octroie un maintien de salaire et perçoit pour votre compte les IJSS.

            Si vous percevez un complément de salaire (prévoyance entreprise) vous obtiendrez des trimestres cotisés qui seront prioritaires sur les trimestres maladie.

            Je pensais que cela revenait au même ? que ce soit le dernier salaire perçu 12 ou 18 mois avant la rupture conventionnelle suite à reprise après arrêt sans reclassement possible ou les revenus perçus en IJSS et récupérés par l’employeur toute la durée des 18 mois d’arrêt c’est à dire environ 1900€/mois que cela servirait de base au calcul des indemnités chômage .

            Répondre à ce message

            • Le 10 octobre à 22:56, par P-O

              @ JM

              les revenus perçus en IJSS et récupérés par l’employeur toute la durée des 18 mois d’arrêt

              OUI mais certains salariés en arrêt de travail ne touchent que les IJSS et d’autres perçoivent directement les IJSS et un complément de prévoyance qui seul apparait sur la fiche de paie.
              Donc sans subrogation de l’employeur pour régler les IJSS et le complément prévoyance,ce sera les 12 derniers mois travaillés qui seront pris en compte pour le calcul de l’ARE.

              Je pensais que cela revenait au même ?

              Dans votre cas ,cela revient au même car le montant de votre fiche de paie est identique.

              Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 11 octobre à 01:16, par KASIMR

    Bonjour,
    Merci à la CFDT pour ces précieuses fiches. Une véritable boussole.
    Un doute subsiste. N’ayant pas le nombre de trimestres pour un départ à la retraite à taux plein, j’ai du prolonger mon activité jusqu’à l’âge de 66 ans et 2 mois pour bénéficier du taux plein automatique. Mais là encore, je n’aurai obtenu que 118 trimestres. Est-il exact de dire que je ne pourrai pas améliorer ma pension de base au moyen de la surcote à cause du nombre insuffisant de trimestres malgré le taux plein ? Merci d’avance

    Répondre à ce message

    • Le 11 octobre à 15:26, par Claude (CFDT Retraités)

      Non, pas la surcote dans ce cas. Mais en travaillant après votre âge du taux plein, vous obtenez une majoration de trimestres conséquente. Lisez le point 8 de la fiche 19.

      Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 8 octobre à 23:33, par Didier

    Bonjour,
    je suis né en 1961 j’aurai mes 168 trimestres le 01/04/2024. Parmi ces trimestres j’en aurai 8 assimilés (service militaires et chômage).
    Si je prolonge d’un an pour éviter la décote de 10% pendant 3 ans sur la complémentaire, départ le 01/04/2025, est ce que les 4 trimestres supplémentaires me donneront droit à une surcote de 5% sur la retraite de base bien que dans les 168 trimestres j’ai des trimestres assimilés ?
    Autrement dit est-ce que la surcote commence au delà de 168 trimestres cotisés ? dans mon cas la surcote commencerait au 177ème trimestre ?
    Cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 9 octobre à 15:20, par Claude (CFDT Retraités)

      Si la carrière est complète, tous trimestres confondus, la surcote commence au premier jour du trimestre civil qui suit l’ouverture de votre droit à la retraite.

      Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 1er septembre à 14:59, par HENRI BEAUVALLET

    bonjour ,je suis né le 11/10/1958,j aurai 62 ans le 01/11/2021,pour prendre ma retraite,j aurai 168 trimestres Validés,mais que 165 trimestres cotisés.Combien aurais de décotes sur mon taux plein,j ai été en ALD depuis le 18/12/2017 et ne reprendrais pas le travail jusqu a mon age de départ a la retraite selon mon medecin traitant et médecin conseil.Je vous remercie beaucoup

    Répondre à ce message

    • Le 1er septembre à 18:57, par Claude (CFDT Retraités)

      Si vous avez 167 trimestres validés à 62 ans, vous aurez droit au taux plein, donc sans décote. Les trimestres cotisés sont pris en compte pour la retraite anticipée carrière longue et le calcul du minimum contributif.

      Répondre à ce message

      • Le 6 octobre à 18:44, par HENRI BEAUVALLET

        Je vous remercie de votre réponse,mais pour les points arrco,comment ca se passe ,si pour aller a 62 ans ,j ai mes 168 trimestres validés,mais que 165 trimestres cotisées ,qui ont déja été obtenus a la fin 2018 ,sachant que j arriverai a mes 62 ans le 11/10/2020,mais en ayant eu un arrét en longue maladie du 18/12/2017 au 01/11/2020 ,aurais je des points arco en plus des 6068 points déja acquis en fin 2018, malgrés mon arrét de 34 mois en fin de carriére . je vous remercie de nous aidez tous ,par vos renseignements trés utiles.Cordialement

        Répondre à ce message

    • Le 7 octobre à 20:49, par P-O

      @HENRI BEAUVALLET

      Bonsoir,

      je suis né le 11/10/1958,

      Donc 62 ans en 10/2020.

      j ai été en ALD depuis le 18/12/2017 et ne reprendrais pas le travail jusqu a mon age de départ a la retraite selon mon medecin traitant et médecin conseil.Je vous remercie beaucoup

      Donc votre mise en invalidité interviendra au plus tard en 12/2020.

      Votre intérêt serait de :
      1) de demander au médecin du travail de constater votre inaptitude au poste et votre employeur dire qu’il n’a aucun reclassement possible et par conséquent de vous licencier pour cause d’inaptitude ce qui vous permettra de toucher une prime de licenciement non imposable contrairement à l’indemnité de départ en retraite à l’initiative du salarié imposable au 1er euro.

      2) de bénéficier d’une indemnisation chômage jusqu’à l’atteinte d’une retraite à taux plein avec l’attribution de trimestres et de points de retraite complémentaire.

      3) de faire une demande de reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé (RQTH) avec un taux minimal de 50% et ce afin d’éviter une minoration pendant 3 ans de votre retraite complémentaire.Vous devez aussi faire une demande AAH qui pourrait vous accorder un droit théorique et qui permettra d’indiquer le taux d’incapacité retenu au titre de la RQTH.

      4) Vous avez aussi l’option de demander une pension d’invalidité de catégorie 2 avant 12/2020 ce qui vous évitera la minoration de la retraite complémentaire mais qui ne sera pas cumulable avec l’indemnisation chômage.

      Le calcul à faire :
      57% ou 40,4% + part fixe du salaire annuel correspondant aux 12 derniers mois travaillés . ( allocation chômage)
      50% du salaire moyen des 10 dernières années pour la pension d’invalidité auquel peut s’ajouter une prévoyance complémentaire si votre employeur a souscrit cette garantie ce qui vous donnerait un maintien de salaire jusqu’à l’âge légal de la retraite.

      Le mieux serait de vous ouvrir des droits chômage puis faire une demande de mise en invalidité. Vos droits chômage seraient alors suspendus et reprendraient à vos 62 ans puisque la pension d’invalidité et l’éventuelle prévoyance collective cesserait à cette date.Bien évidemment si à 62 ans votre durée d’assurance validée est égale ou supérieure à 167 trimestres cette solution n’a pas lieu d’être.

      Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 7 octobre à 11:52, par LE BIHAN

    BONJOUR,

    JE SUIS NE LE 19/06/1959 ET J’AURAI 162 TRIMESTRES A 62 ANS
    QUEL SERA LE COEFFICIENT DE MINORATION APPLIQUE SI JE PRENDS MA RETRAITE A CETTE DATE
    MERDI

    Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 4 octobre à 12:42, par BOUZAHZAH

    Bonjour, je suis né le 20/01/52 j’ai cotisé 150 trimestres. A quel age dois je partir pour avoir le taux plein à la retraite et éventuellement est ce que j’ai droit à une surcote. Merci

    Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 2 octobre à 07:07, par JEROME AVEZOU

    Bonjour Madame, Monsieur

    Je suis né le 9 Février 1958 et je compterai 167 trimestres validés / cotisés au 31/12/2019.
    J’envisage de prendre ma retraite à compter du 01/10/2020. Pourriez-vous me dire si je subirai une décote pour la période allant de mes 62 à mes 65 ans ( je n’ai pas compris si cette décote dont on parle dans le nouveau projet de retraite s’applique pour ma tranche d’âge ou non ) et si les trimestres effectués en plus de mes 167 trimestres requis m’ouvrent droit a contrario à une surcote ?
    Je vous remercie par avance pour votre retour et vous souhaite une excellente journée.

    Répondre à ce message

    • Le 2 octobre à 21:59, par Claude (CFDT Retraités)

      Le projet de réforme des retraites s’appliquerait à partir de 2025 et il ne vous concernera pas.
      Oui, les trimestres civils cotisés après vos 62 ans et votre carrière complète surcotent votre retraite.

      Répondre à ce message

    • Le 3 octobre à 00:22, par P-O

      @ JEROME AVEZOU

      Bonsoir,

      Je suis né le 9 Février 1958
      si je subirai une décote pour la période allant de mes 62 à mes 65 ans

      OUI vous subirez une décote de 10% pendant 3 ans sur vos retraites complémentaires AGIRC-ARCCO sauf à prolonger votre activité jusqu’au 01/03/2021 ou au 01/01/2021 si vous demandez à la CARSAT une attestation d’éligibilité à la retraite anticipée dispositif carrière longue.

      je n’ai pas compris si cette décote dont on parle dans le nouveau projet de retraite s’applique pour ma tranche d’âge ou non )

      Pour l’instant,rien n’est acté et la génération 1958 ne sera pas concernée puisque le projet du PLFSS 2020 connu hier ne contient pas de mesures paramétriques modifiant les conditions de prise de retraite.

      si les trimestres effectués en plus de mes 167 trimestres requis m’ouvrent droit a contrario à une surcote ?

      OUI votre poursuite d’emploi à compter du 01/03/2020 vous donnera droit à une surcote de votre retraite de base (SS) de 1,25% par trimestre travaillé.

      Autrement dit prolonger votre activité d’un an après l’obtention d’une retraite à taux plein (âge+durée) vous permettra d’obtenir une retraite de base augmentée de 5% et vous évitera une minoration de vos retraites complémentaires AGIRC-ARCCO et ce pendant 3 ans.

      Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 25 septembre à 18:23, par Jean-Marie

    N’etant plus en activité, je dois attendre 67 ans pour liquider ma retraite avec un taux plein. Etant donné qu’il me manque plus de 20 trimestres, il me semble que le calcul de la rente devrait etre :
    - depart avant 67 ans : (moyenne des 25 meilleures années) * 37.5% * (nb de trimestres) / 166
    - après 67 ans : (moyenne des 25 meilleures années) * 50% * (nb de trimestres) / 166

    Cependant la simulation fournie par Info Retraite (Estimation Indicative Globale) montre une progression de ma retraite de base entre 62 ans (mon age actuel) et 67 ans alors que ni le nombre de trimestres ni la moyenne des 25 meilleures années changent (pas d’activité). La progression est d’environ 9% par an entre 62 et 66 ans. Puis 12% entre 66 et 67 ans.

    Quelle formule est utilisée pour le calcul de la rente dans ce cas ?

    Merci

    Répondre à ce message

    • Le 26 septembre à 00:37, par Claude (CFDT Retraités)

      La formule est expliquée au point 3, car il y a deux méthodes de calcul.

      Répondre à ce message

      • Le 26 septembre à 14:13, par Jean-Marie

        Merci pour la réponse. Je n’avais en effet pas compris que la décote se calcule "par rapport à son âge d’obtention du taux plein" dans le cas ou c’est plus favorable que par rapport au nombre de trimestres manquants. Cordialement.

        Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 25 septembre à 13:37, par Pons Lucien

    Bonjour,
    Ma femme est née en 1958, elle a commencé à travailler en 1986 et à 3 enfants.
    Il lui faut 167 trimestres, au 31/12/2019 elle aura 136 trimestres.
    Ma question : Les 24 trimestres pour enfants s’ajoutent-ils au 136 trimestres actuels ?
    De faits il lui manquerait 7 trimestres, soit un départ à un peu plus de 63 ans.
    Merci.
    Cordialement
    Lucien Pons

    Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 24 septembre à 09:11, par bernard

    bonjour,
    je suis encore en activité je désirerais prendre ma retraite en janvier 2021 j ai commencer a travaillé a l âge de 15 ans et 10 mois j’aurais 179 trimestres retenus
    pourrais je prétendre a une carrière longue (je ne valide pas le nombre de trimestre exiges pour mes 16 ans) mais je plus de trimestres. merci d’avance.

    Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 18 septembre à 15:13, par lanfrey-Laperrière Roland

    Bonjour , je suis en invalidité 2 depuis 2012 , je suis né le 28/12/1957 la CPAM m’oblige à partir en retraite à 62 ans ( 1er Janvier 2020 ) , pourriez vous me dire si une minoration de 10 % sera appliquée sur ma pension de retraite complémentaire ? Merci . Cordialement . L L Roland .

    Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 13 septembre à 00:34, par Berenzon

    J’ ai 55 ans et je vais être lecenciee pour motif économique. Je sais que j’ ai le droit à 3 ans d allocations chômage 1 année ASP et deux années ARE.
    Ai je le droit au maintien de mes allocations chômage jusqu’à ma retraite à taux plein ?
    Je vais avoir le droit à 5 ans de trimestres validés puisqu’ à 58 ans je ne serai plus indemnisée et que j’ ’ ai cotisé plus de 20 ans.
    En 2018 j’ ai acquis 127 trimestres + 8 trimestres car ils manquent deux années de travail sur mon relevé de carrière que je vais mettre à jour + 3 trimestres que j’ ai acquis en 2019.
    J’ ai donc en réalité 138 trimestres à ce jour.
    Combien aurais je de trimestres à la fin de mon indemnisation ? Mes allocations chômage seront elles maintenues jusqu’à ma retraite à taux plein ? J’ ai le droit à 5 années de trimestres validés par le pôle emploi mais concrètement je ne comprends pas ce que cela signifie ? Pourrais je demander ma retraite à 58 ans ?
    Si je ne trouve pas d’ emploi je préfère si j’ ai le droit liquider ma retraite à 58 ans même minorée que de vivre avec les ASS.
    Je vous remercie par avance de m’ éclairer sur tous ces points car j’ ai été licenciée économique sans m y attendre avec 24 ans d’ ancienneté. Je vais aller bien évidemment aux prud’hommes sur conseil d’ un avocat pour licenciement abusif.
    Je suis perdue donc je vous remercie de me venir en aide. J’ obtiens des réponses différentes. Certaines mes rassurent et d autres me perturbent.
    Si il vous plaît avec les éléments énoncés ci dessus je vous prie de m apporter des réponses précises et justes.
    Salutations respectueuses

    Répondre à ce message

    • Le 13 septembre à 08:51, par Claude (CFDT Retraités)

      C’est une guide des retraites, pas un guide de l’assurance chômage. Si une autre personne vous répond, tant mieux.

      Répondre à ce message

    • Le 13 septembre à 17:21, par P-O

      @ Berenzon

      Bonsoir,

      J’ ai 55 ans Ai je le droit au maintien de mes allocations chômage jusqu’à ma retraite à taux plein ?

      NON puisque vous aurez moins de 62 ans à la fin de votre indemnisation initiale.Par contre vous pourriez être indemnisé par le régime de solidarité (ASS) si vous en respectez les conditions d’éligibilité et ce jusqu’à l’atteinte d’une retraite à taux plein ou de 67 ans.

      Combien aurais je de trimestres à la fin de mon indemnisation ?

      4 trimestres par an. Vous avez 55 ans et 138 trimestres,vous êtes donc né en 1964. La durée d’assurance requise pour votre génération.169 trimestres sera donc acquise au plus tôt au 01/10/2027..

      J’ ai le droit à 5 années de trimestres validés par le pôle emploi mais concrètement je ne comprends pas ce que cela signifie ?

      Un chômeur non indemnisé de + de 55 ans avec 20 ans de cotisation bénéficie de la validation par la sécurité sociale sous réserve d’être inscrit à pole emploi d’une validation gratuite d’un maximum de 20 trimestres.
      ATTENTION si vous reprenez un emploi qui à sa fin ne vous donne pas de droits à indemnisation chômage ( moins de 6 mois d’emploi à compter du 01/11/2019) cette validation cesse.

      Pourrais je demander ma retraite à 58 ans ?

      NON.vous pourrez juste demander votre retraite complémentaire avec un abattement viager de 50% à 58 ans.

      de vivre avec les ASS.

      L’ASS vous octroie des points de retraite complémentaire et des trimestres assimilés.

      Pour résumer,3 ans d’indemnisation suivie soit de l’ASS,soit d’une inscription comme demandeur d’emploi non indemnisé vous donneront les trimestres nécessaires à l’obtention d’une retraite à taux plein au 01/10/2027.

      Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 12 septembre à 11:39, par COUCOU1960

    Bjr, Je suis née octobre 1960. Depuis 2010, je suis au chômage. A mon âge , il est difficile de retrouver un travail. En plus, je suis reconnue travailleur handicapée. J’ai un taux 50 et 79%. J’ai 152 trimestres acquis, l’âge départ au taux maxi est 2022. Mais si je ne retrouve pas du travail à cette date butoire mais trimestre resteront idem. Donc j’aurais quand même une pension retraite au plus bas ? Rachat des trimestres est-il possible ? A combien se monte-il et combien en plus cela donne sur une pension retraite ?
    Merci e votre aide . Cdlt

    Répondre à ce message

    • Le 12 septembre à 22:12, par Claude (CFDT Retraités)

      Commencez par regarder le mode d’attribution des trimestres fiche 19. Le chômage vous donne droit à des trimestres.

      Répondre à ce message

    • Le 13 septembre à 17:36, par P-O

      @ COUCOU1960

      Bonjour,

      je suis reconnue travailleur handicapée. J’ai un taux 50 et 79%.

      Donc votre retraite sera calculée au taux plein de 50% à compter du 01/11/2022.

      J’ai 152 trimestres acquis,mais trimestre resteront idem

      OUI si vous ne bénéficiez pas d’une indemnisation chômage (ASS) ou de la validation gratuite de 5 ans applicable aux demandeurs d’emplois de plus de 55 ans. Votre retraite de base sera calculée comme suit :
      SAM * 50% * nombre de trimestres acquis / durée requise (167).

      Rachat des trimestres est-il possible ? A combien se monte-il et combien en plus cela donne sur une pension retraite ?

      Le rachat de trimestres est possible soit au titre des années d’études supérieures ;soit des années incomplètes.( moins de 4 trimestres cette année là inscrits sur votre relevè de carrière). Le coût du rachat est variable suivant l’âge atteint au moment de la demande et son intêret est fonction de votre taux marginal d’imposition et du gain de retraite obtenu.

      Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 11 septembre à 17:04, par Patrick LE ROUX

    Bonjour Madame, Monsieur,

    Si je suis mis au chômage à 61,5 ans, lors de mon 62ème anniversaire je n’aurais pas eu 1 an d’indemnisation chômage (une des 4 conditions). Or à 62 ans je n’aurais pas encore acquis le nombre de trimestres requis pour une retraite à taux plein. Est-ce que l’indemnisation chômage continuera de m’être versée jusqu’à l’obtention des trimestres pour une retraite à taux plein ou est-ce que l’on me mettra à la retraite d’office (donc avec une retraite minorée) ?

    Merci pour votre réponse.

    Répondre à ce message

    • Le 11 septembre à 17:36, par Claude (CFDT Retraités)

      Vous restez indemnisé jusqu’au droit au taux plein.

      Répondre à ce message

    • Le 11 septembre à 19:51, par P-O

      @Patrick LE ROUX

      Bonsoir,

      Si je suis mis au chômage à 61,5 ans, lors de mon 62ème anniversaire je n’aurais pas eu 1 an d’indemnisation chômage

      OUI mais cela n’a aucune importance. La condition est à 62 ans ou après avoir été indemnisé pendant 1 an lors de la fin d’indemnisation initiale pour pouvoir prétendre au maintien des droits jusqu’à 67 ans ou dés l’obtention d’une retraite à taux plein.

      Est-ce que l’indemnisation chômage continuera de m’être versée jusqu’à l’obtention des trimestres pour une retraite à taux plein

      OUI si vous remplissez les autres conditions pour l’éligibilité au maintien de l’indemnisation ARE.

      Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 11 septembre à 10:56, par christine

    bonjour
    née en 1958,j’ai travaillé depuis 1974,et maintenant depuis 2013 je suis en invalidite quand aurais je ma retaite .dernier nombre de trimestres connus 172.

    Répondre à ce message

    • Le 11 septembre à 11:03, par Claude (CFDT Retraités)

      Lisez la fiche 17.

      Répondre à ce message

    • Le 11 septembre à 19:55, par P-O

      @ christine

      Bonsoir,

      quand aurais je ma retaite je suis en invalidite

      Le mois suivant votre 62 éme anniversaire sous réserve de remplir le formulaire de demande de retraite 6 à 4 mois avant vos 62 ans.En outre vos retraites ne subiront aucun abattement ou décote.

      Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 4 septembre à 17:12, par Joanna

    Bonjour, en retraite progressive à 80 pour cent depuis 1 aout 2018, j’ai opté de de liquider la retraite au 1er février 2020 à l’age 63 ans et 5 mois.
    Ma retraite à taux plein est calculée au 1 octobre 2019. Est-ce que je bénéficierai d’un trimestre de surcote ?
    Merci d’avance

    Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 30 août à 09:31, par ROBERT

    Bonjour si à 60 ans j’ai plus ( + ) de trimestres que les 168 nécessaires pour carrière longue (11 trim avant 20 ans ) , par exemple 174 et que dans ces trimestres j’en ai plus ( + ) que 4 pour maladie ,exemple 7 trimestres totaux est ce que cela me bloque pour carrière longue ou pas sachant que je serais au dessus des 168. Cela pour expliquer que actuellement je suis à 160 trimestres à 57 ans ( dont 4 de maladie datant de 2016) et que ma santé s’aggrave à nouveau et risque d’être arrêté bientôt peut être 1 année complète .
    Si par contre je part en rupture conventionnelle en fin d’année 2019 , la il va me manquait des trimestres pour partir en carrière longue ? est ce que le chômage pendant 3 ans va me les procurer ? Est ce que on cotise sur les indemnités chômage pour sa retraite ? car si maladie au chômage je ne pourrais pas re travailler . Si en plus il y a maintenant une décote de 3 ans il va falloir que je parte à 61 ans et 1 mois je crois avec plus de revenus de chômage ou encore ? Il est de plus en plus dur de travailler quand on a un souci de santé et qu’on a déjà plus de 40 années de travail derrière soi. En résumé soit je touche 33 ke en partant en fin 2019 et cela me compense mon manque à gagner pendant 3 ans soit je suis en arrêt maladie longue durée et peu de revenus et me diminue le montant de ma future retraite à 62 , 63 ou 64 ans ?? Merci de votre aide . Cdt Robert

    Répondre à ce message

    • Le 30 août à 14:40, par Claude (CFDT Retraités)

      Vous devriez lire la fiche 13 sur la retraite anticipée carrière longue.
      Si vous remplissez les conditions vous pourrez partir en retraite anticipée.

      Répondre à ce message

    • Le 1er septembre à 23:49, par P-O

      @ ROBERT

      J’ai répondu à votre précédent et identique message fiche 42 sur cette même fiche 42.

      Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 27 août à 18:37, par Ronne

    Bonjour. Né en.1957
    J’ai cotisé 183 trismeste. Seulement 166 on était retenue pour ma retraite que je prend le 1 er octobre 2019 à 62 ans. Es normal ? Mes trismestes en plus ne servent donc à rien ?

    Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 26 août à 17:24, par Maryse Bonnaire

    Bonjour,
    Je suis née en mars 1959 et j ai pu pu bénéficier d’un départ pour carriere longue au 01/04/2019.
    Au 31/12/2018, j’avais acquis les 167 trimestres nécessaires. Suis je concernée par la décote de 10 % mise en place au 01/01/2019 ?
    Merci d’avance pour votre réponse
    Cordialement.

    Répondre à ce message

    • Le 26 août à 21:14, par Claude (CFDT Retraités)

      Oui, c’est possible comme expliqué fiche 36.

      Répondre à ce message

    • Le 27 août à 01:30, par P-O

      @Maryse Bonnaire

      Bonsoir,

      Suis je concernée par la décote de 10 % mise en place au 01/01/2019 ?

      OUI car vous ne remplissiez pas au 31/12/2018 la condition d’âge.(née après le 31/12/1958).

      Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 21 août à 18:04, par Ida

    Bonjour .je suis née en 1957 j’ai 96 trimestres je ne travaille pas et je ne perçois rien dois je atteindre 67 ans pour avoir une retraite a taux plein et ai je droit a des aides merci de m éclairer sur ce sujet

    Répondre à ce message

    • Le 21 août à 21:27, par Claude (CFDT Retraités)

      Vous avez le droit de travailler, de vous inscrire comme demandeur d’emploi et d’avoir droit au RSA en attendant le droit à la retraite au taux plein. A 65 ans, vous avez droit à l’Aspa (voir fiche 23).

      Répondre à ce message

      • Le 22 août à 09:24, par Ida

        Vous dites que j ai droit au ras mais mon mari travaille donc ils vont prendre en compte les salairés de mon mari et s inscrire a pôle emploi a mon age n est ce pas un peu déplacé.que faire merci de venir a mon aide

        Répondre à ce message

        • Le 22 août à 09:38, par Claude (CFDT Retraités)

          Vous avez droit au RSA si vous vivez seule. Pour les aides sociales, les revenus du couple sont pris en compte. Pour augmenter votre future retraite et vos revenus maintenant vous avez le droit de travailler.

          Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 21 août à 09:34, par lucette cullie

    sur quel montant de retraite se détermine la majoration pour enfant
    sur le montent de la pension pour le nombre de trimestres travaillés ?
    sur le montant de la pension avec la décote ?
    J’ai 138 trimestres et je veux demander la retraite à mes 62 ans , je ne travaille plus et ne suis inscrite au chômage
    merci d’avance de votre réponse
    Lucette CULLIE

    Répondre à ce message

    • Le 21 août à 10:08, par Claude (CFDT Retraités)

      Elle est calculée sur la pension réelle.
      Attention, pour une carrière incomplète, la décote est pour toujours et il y aura un abattement sur la retraite complémentaire. Et vous n’avez pas droit au minimum contributif (fiche 22).
      Tout le monde a droit aux taux plein à 67 ans, donc une retraite sans décote ou abattement. Avant cet âge, si la carrière n’est pas complète on subit une décote (retraite de base) et un abattement (retraite complémentaire). Et ces réductions des droits sont définitifs. J’ajoute que en plus de la décote que votre retraite sera proportionnelle à la durée validée, soit pour les retraites de base 138/167e (si née de 1958 à 1960) à du salaire annuel moyen (fiche 21).

      Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 19 août à 16:35, par Fabienne

    En cas d’invalidité et n’ayant pas tous les trimestres au nombre de 170 pour moi est ce que le taux de calcul de la pension est de 75 %
    Merci de me répondre.
    Cordialement.

    Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 14 août à 10:00, par Boussemart

    Bonjour , je vais avoir 60 ans et je vais partir en retraite pour carrière longue . A la date anniversaire de mes 60 ans , j’aurai acquit 174 trimestres , mais seulement 167 trimestres sont pris en compte . Est ce normal ?

    Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 12 août à 13:04, par Catherine

    Bonjour,
    Je dois valider 167 trimestres pour partir en retraite (salariée dans le privé). Ayant commencé à travailler avant 20 ans (mais je n’ai pas validé assez de trimestres avant cet âge pour obtenir une carrière longue), j’aurai 168 trimestres fin 2019, mais seulement 61 ans. Impossible d’obtenir de la CNAV d’information sur un possible départ avant 62 ans, même avec une décote. Toutes les informations concernent un manque de trimestres et la date de départ à partir de 62 ans. Avez-vous des informations si on souhaite partir avant 62 ans, tout en ayant le nombre de trimestres requis ?
    D’avance, merci. Catherine

    Répondre à ce message

    • Le 12 août à 19:24, par Gilbert (CFDT Retraités)

      En dehors des dispositifs de départ anticipé (fiches 10 à 13), un départ avant 62 ans n’est pas admis même si vous remplissez les conditions des trimestres requis.

      Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 10 août à 19:48, par chaveyriat betty

    bonjour,
    J’ai 62 ans et je suis en retraite progressive depuis juillet 2017. J’ai 179 trimestres validés et 154 retenus. Aurais je la décote de 10 pour cent si je part le 1er janvier 2020 ou si je pars le 31 décembre 2020.
    Pourrais je toucher la totalité de ma pension si je garde mon emploi à temps partiel tout en liquidant la totalité de ma pension.
    Je suis née en juin 1957.
    Merci

    Répondre à ce message

    • Le 10 août à 20:59, par Claude (CFDT Retraités)

      Vous évoquez la minoration temporaire de la retraite complémentaire, lisez la fiche 36.

      Répondre à ce message

      • Le 10 août à 22:07, par chaveyriat betty

        merci pour votre réponse. Dans la fiche pour éviter la minoration temporaire il faudrait que je fasse valoir mes droits à partir du 1er janvier 2021. Si j’ai bien compris ce qui est expliqué.

        Répondre à ce message

        • Le 12 août à 13:50, par P-O

          @ chaveyriat betty

          Bonjour,

          il faudrait que je fasse valoir mes droits à partir du 1er janvier 2021.

          NON.

          vous avez + de 62 ans et 174 trimestres validés à ce jour.

          Donc la minoration temporaire sur la retraite complémentaire ne sera plus appliquée à compter d’une prise de retraite le 01 du mois suivant l’atteinte de vos 63 ans (01/07/2020) puisque la durée d’assurance requise pour votre génération est déjà acquise à ce jour.
          Votre retraite sera recalculée sans décote pour un départ à compter du 01/07/2020.

          Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 11 août à 13:52, par marie

    je suis née le 26/04/1959 mon releve de carriere = 151 trimestres au 31/12/2018 je suis fonctionnaire a qu elle date puis-je prendre ma retraite

    Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 8 août à 10:35, par woynas

    j’ai 58 ans j’ai valide mes 168 trimestre je dois encore travayer deux ans et ce que le montant de ma retraite va encore augmenté

    Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 29 mai à 15:29, par sc

    Bonjour,
    Ayant cotisé au régime général et actuellement , fonctionnaire, je me demande : quels sont les trimestres que la CNAV prend en compte pour calculer le prorata qui correspond au montant qui me sera versé pour la "retraite régime général" ? R ?AR ?TR ? J’ai reçu mon relevé et une estimation que je n’arrive pas à vérifier sur ce point.
    Merci pour votre aide.
    Bien à vous
    S

    Répondre à ce message

    • Le 30 mai à 16:13, par Claude (CFDT Retraités)

      C’est indiqué en bas du relevé. Ce sont ceux qui relèvent de ce régime, les R.

      Répondre à ce message

      • Le 31 juillet à 10:00, par sc

        Bonjour et merci pour votre réponse que je viens de voir !
        Désolée de vous déranger de nouveau mais je ne comprends pas tout...J’ai contacté la CNAV et ils sont incapables de me renseigner
        Donc, pour le calcul du prorata,
        1-seulement les trimestres R et non pas les TR qui incluent les périodes équivalentes régime général ? (deux trimestres figurent comme équivalents sur mon relevé donc, pas en R mais en TR .)
        2-en 1988, j’ai une période de 70jours en tant qu’auxiliaire racheté. Toutefois cette période n’apparaît pas sur le relevé (R= 4 trimestres TR= 4 trimestres) mais seulement dans la rubrique Informations complémentaires en indiquant l’annulation de versement au profit d’un autre régime. Comment compte cette période dans le calcul du prorata ? (1 trimestre validée pour la fonction publique) .
        3-en 1995, j’ai intégré la fonction publique au 01-09 après une période de chômage. Il apparaît R=4 AR=1 TR= 4

        Je vous remercie de votre aide précieuse !
        Bien à vous
        SC

        Répondre à ce message

        • Le 31 juillet à 14:25, par Claude (CFDT Retraités)

          R = Retenus
          AR = Autres régimes
          Pour éviter la décote, tous les trimestres comptent. Pour le calcul de la retraite seuls les trimestres du régime comptent.
          Les périodes transférées au régime spécial ne sont plus prises en compte par le régime général.
          Chaque régime a son mode de calcul des trimestres. Le régime généal est expliqué fiche 19 : 200 heures payées au Smic donnent droit à une trimestre. Dans le régime des fonctionnaires, 90 jours de service donnent droit à un trimestre.

          Répondre à ce message

          • Le 31 juillet à 20:52, par Sc

            Bonjour et merci de votre réponse. Toutefois, les R incluent ils les trimestres équivalents ? Dans mon cas j’ai des trimestres figurant comme des trimestres équivalents sur le relevé . Merci encore. En dernier, quel est la fiche qui explique le calcul du prorata et des différés types de trimestre SVP ? Merci encore de votre aide.

            Répondre à ce message

          • Le 31 juillet à 20:56, par Sc

            Désolée mais j’ai oublié de vous demander si les TR ne servent que pour la décote et surcote et non pas pour le calcul du prorata.merci de me le confirmer.

            Répondre à ce message

            • Le 31 juillet à 21:36, par Claude (CFDT Retraités)

              Oui les trimestres tous régimes (TR) sont ramenés à 4 si besoin et servent pour la décote et la surcote.

              Répondre à ce message

              • Le 1er août à 06:37, par Sc

                Merci de votre réponse. Toutefois pour le calcul du prorata en prenant les R tel que vous me l’avez indiqué, je n’obtient pas le même résultat. Y a t’il des rdv possible , des permanences ? ce sera sans doute plus facile en montrant mon relevé. Merci encore pour votre aide.

                Répondre à ce message

                • Le 1er août à 18:24, par Claude (CFDT Retraités)

                  Les équipes locales de la CFDT Retraités tiennent des permanences dans toute la France, vous trouverez leurs coodonnées dans ce site : Nous trouver

                  Répondre à ce message

                • Le 2 août à 02:14, par P-O

                  @Sc

                  Bonsoir,

                  J’ai reçu mon relevé et une estimation que je n’arrive pas à vérifier sur ce point.

                  Pour vérifier l’EIG cela suppose d’utiliser le barème de revalorisation des salaires portés au compte disponible sur internet pour les 25 meilleures années arrêtées à l’année N-1 de la date de votre estimation pour connaitre le SAM.(salaire annuel moyen). Aprés cette opération ,il faut déterminer le taux et l’éventuelle proratisation .(durée régime/durée requise de la génération).

                  Donc, pour le calcul du prorata,

                  Les trimestres R. Les trimestres AR sont des trimestres d’un autre régime et les TR sont les trimestres équivalents (par exemple un rachat au titre du taux seul ou certains trimestres MSA ou SSI).Les AR et TR sont pris en compte pour le taux alors que les R sont validés pour le taux et la durée d’assurance.

                  Répondre à ce message

                  • Le 3 août à 22:33, par sc

                    Je vous remercie de votre réponse. Donc, pour calculer le prorata seuls les trimestres R doivent être pris en compte même si sur mon relevé dans la colonne R j’ai aussi des trimestres équivalentes régime général. Ces derniers ne sont pas à prendre en compte dans le nombre de trimestres permettant de calculer le prorata. Veuillez me le confirmer. c’est très compliqué ! Bonne soirée.

                    Répondre à ce message

                    • Le 6 août à 00:25, par P-O

                      @ sc

                      Bonsoir,

                      Donc, pour calculer le prorata seuls les trimestres R doivent être pris en compte

                      OUI.Ce sont les trimestres REGIME qui sont retenus pour la proratisation.

                      j’ai aussi des trimestres équivalentes régime général.

                      OUI ils sont inscrits dans la colonne TR avec d’éventuels trimestres AR.

                      Répondre à ce message

                      • Le 7 août à 21:24, par Sc

                        Merci. Donc les équivalents ne rentrent pas dans le calcul du prorata ? Merci.

                        Répondre à ce message

                        • Le 8 août à 00:50, par P-O

                          @ Sc

                          Bonsoir,

                          Donc les équivalents ne rentrent pas dans le calcul du prorata ?

                          OUI.
                          Exemple : Génération 1958-1960. durée requise 167 trimestres tous régimes pour ne pas subir de décote et 167 trimestres régime SS pour ne pas subir la proratisation.

                          Durée d’assurance tous régimes 169 dont 4 trimestres équivalents ,1 trimestre autres régimes et 164 trimestres régime général SS.
                          La retraite SS sera à taux plein (50%) proratisée au 164/167. 164 trimestres SS pour 167 trimestres requis.
                          La retraite autre régime sera un versement unique au vu de son montant 1/167.

                          Répondre à ce message

                  • Le 3 août à 22:40, par sc

                    Excusez moi mais le taux c’est par exemple 50% ? Ce que vous appelez la durée d"assurance c’est le nombre de trimestres régime général permettant de calculer le prorata ? Je suis à 50% et j’ai les trimestres requis tous régimes confondus , donc, pas de décote . Mon problème c’est de vérifier le nombre de trimestres pris en compte pour le calcul du prorata et donc du montant de la retraite proprement dite. Encore mille merci !!! Votre aide m’est précieuse !

                    Répondre à ce message

                    • Le 6 août à 00:31, par P-O

                      @ sc

                      Bonsoir,

                      le taux c’est par exemple 50%

                      OUI et il est acquis si vous avez la durée d’assurance tous régimes requise pour votre génération.

                      Ce que vous appelez la durée d"assurance c’est le nombre de trimestres régime général permettant de calculer le prorata ?

                      OUI le prorata résulte de votre durée d’assurance régime général / durée d’assurance requise pour votre génération.

                      du montant de la retraite proprement dite.

                      OUI celle du régime général.

                      Répondre à ce message

                      • Le 7 août à 20:57, par Sc

                        Merci de votre réponse. Je me pencherai là dessus et reviendrai vers vous si besoin. Bonne soirée .

                        Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 7 août à 17:37, par DELLYS

    Bonjour,
    Ma question concernant la retraite de mon oncle (né en 1942) qui vit actuellement en Algérie.
    Il a travaillé en France 16 ans entre 1965 et 1983. Il perçoit 55 euros montant mensuel pour sa retraite.
    En 2003, le calcul de sa retraite est basé :
    - sur 52 trimestres au régime général
    - un taux réduit de 25%
    - un salaire de base de 6969 euros (total des meilleurs salaires retenues / 16).
    Est-il normal de percevoir une si petite retraite pour 16 années de travail ?
    Merci de votre réponse
    Cordialement,
    M. Dellys

    Répondre à ce message

    • Le 7 août à 18:48, par Claude (CFDT Retraités)

      Oui, car il a demandé sa retraite trop tôt. Il a donc subi une énorme décote et n’a pas bénéficié du minimum contributif. Il aurait du attendre ses 65 ans.

      Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 6 août à 19:30, par RAUJOL

    J’aimerais savoir combien je vais obtenir de la retraite du privé, ayant 31 Trimestres plus 4 trimestres pour un enfant éduqué et sur une période avant l’euro, soit pour les meilleures années entre 1988 et 1990, je gagnais autour de 8500 à 9000 francs. Je n’ai pas de décote car j’ai un handicap (contrôle médical à l’appui) et en additionnant le privé et le public je totalise 169 trimestres. Je n’arrive pas à le savoir avec la CARSAT.

    Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 6 août à 12:08, par loic meignant-ricordel

    bonjour voilà je veux partir en retraite en 2020 et je n’ai que 145 trimestre combien je vais touché par mois merci

    Répondre à ce message

    • Le 6 août à 19:15, par Claude (CFDT Retraités)

      Il faut avoir au moins 62 ans et cette vous explique le montant de la décote sur le taux de 50% en fonction de votre année de naissance. La fiche 21 vous indique que votre retraite ensuite proportionnelle aux nombre de trimestres exigés pour votre génération.
      Allez sur le site officiel info-retraite.fr pour avoir une estimation gratuite de vos retraites (ne vous trompez pas de site).

      Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 30 juillet à 09:48, par lanfrey-Laperrière Roland

    Bonjour, née en 1958 J’ai 60 ans , je vais demander ma retraite à 62 ans car j’aurai tous mes trimestres , subirai-je une minoration ? Merci de me répondre . L L Michèle .

    Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 23 juillet à 17:34, par Denis Palazo

    Bonjour,
    Je suis né le 30 décembre 1956.
    Il me faut mes 4 trimestres en 2019 pour avoir 166 trimestres.
    Si je pars en retraite au 1 novembre 2019 est ce que j’aurai 4 trimestres de validés pour 2019 ou bien 3 seulement et dans ce cadre quelle est la décote ?

    Répondre à ce message

    • Le 23 juillet à 18:37, par Claude (CFDT Retraités)

      Comme expliqué fiche 19, la dernière année il faut effectuer un trimestre civil pour l’obtenir. Il faut donc attendre 31 décembre pour obtenir 4 trimestres. La décote pour un trimestre manquant est indiquée dans cette fiche.
      Lisez aussi la fiche 36.

      Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 19 juillet à 13:14, par Hervé

    Bonjour,
    J’aimerais savoir si l’inflation est prise en compte dans la détermination des salaires des meilleurs années. On est d’accord qu’un salaire en 1995 était bien plus faible que les salaires actuels. Si elle n’est pas prise en compte et que le calcul de la retraite se fait sur toute une carrière, sans la prise en compte de l’inflation ça va être n’importe quoi !
    Merci pour vos lumières,
    Cordialement
    Hervé

    Répondre à ce message