C. Retraites Sécu


20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote


La pension de base est un pourcentage appelé « taux ». On applique ce taux au salaire annuel moyen. Le taux normal de 50 % peut être réduit si l'une ou l'autre condition n'est pas remplie, la décote, et une majoration s'applique en cas de prolongement de l'activité au-delà de l'âge requis, la surcote.

Rappelons qu’il y a deux types d’âge à mémoriser pour comprendre les explications ci-dessous.
« L’âge légal » permet d’obtenir une retraite (vers 62 ans). Le taux plein (50 % sur le salaire annuel moyen) est acquis si l’assuré a le nombre de trimestres requis. Sinon, il subit une décote sur le taux.
« L’âge du taux plein » permet d’obtenir une retraite sans décote sur le taux de 50 %, quel que soit le nombre de trimestres obtenu.
Quand on a obtenu l’ouverture du droit à une retraite au taux plein, on calcule ensuite le montant de la retraite proratisée en fonction de la durée de la carrière (fiche suivante).

1. Taux plein, quel que soit le nombre de trimestres

Le taux plein de 50 % est accordé sans autre condition à partir de l’âge de 65 à 67 ans (voir tableau 1).
Par dérogation, le taux plein s’applique à partir de 62 ans si l’assuré a droit à une pension particulière :

  • les assurés reconnus inaptes au travail
  • les travailleurs handicapés justifiant d’une incapacité permanente au moins égale à 50 %.

Il s’agit aussi des :

  •  titulaires d’une pension d’invalidité ou de l’allocation aux adultes handicapés (AAH) ;
  •  anciens combattants ou prisonniers de guerre ;
  •  anciens déportés ou internés, titulaires de la carte de déporté ou interné de la Résistance, de la carte de déporté ou interné politique ;
  •  mères de famille ouvrières ayant élevé au moins trois enfants pendant neuf ans avant leur 16e anniversaire, totalisant 120 trimestres, tous régimes confondus (y compris les huit trimestres par enfant), et ayant exercé un travail manuel ouvrier pendant au moins cinq ans dans les 15 dernières années.

L’âge du taux plein est maintenu à 65 ans pour certains assurés :

  • interruption de l’activité professionnelle si aidant familial ;
  • bénéficiaire d’un trimestre de majoration d’assurance pour enfant handicapé ;
  • aide effective, en tant que salarié ou aidant familial pendant au moins 30 mois, à l’enfant bénéficiaire de la prestation de compensation du handicap ;
  • né entre juillet 1951 et fin 1955 et remplissant 3 conditions : avoir eu ou élevé au moins 3 enfants ; avoir réduit ou cessé son activité professionnelle pour se consacrer à leur éducation ; justifier d’un nombre de trimestres minimum avant cette interruption ou réduction.

Tableau 1. Âge du taux plein sans décote

Période de naissance Âge du taux plein sans décote
Avant juillet 1951 65 ans
Entre juillet et décembre 1951 65 ans et 4 mois
1952 65 ans et 9 mois
1953 66 ans et 2 mois
1954 66 ans et 7 mois
1955 et après 67 ans
Attention !

Inaptes au travail

Pour le salarié reconnu inapte au travail, la retraite au taux plein est à l’âge légal (depuis 2010).
Lorsque l’assuré invalide justifie d’une activité professionnelle, la pension de retraite allouée au titre de l’inaptitude au travail n’est accordée que si l’assuré en fait expressément la demande.

Bon à savoir

Taux plein à 62 ans pour personnes handicapées

Depuis février 2014, il est possible à une personne en situation de handicap dont le taux d’incapacité est d’au moins 50 % de liquider ses droits à la retraite à taux plein dès l’âge de 62 ans (contre 65 ans auparavant).

2. Taux plein si trimestres requis, tous régimes confondus

Les règles applicables pour le calcul de la retraite sont celles en vigueur au moment où le salarié atteint l’âge où il peut partir en retraite. Ainsi, les règles de calcul sont fixées en fonction de sa génération et non selon l’année de liquidation, que celle-ci ait lieu avant (retraite anticipée) ou après l’âge légal.
Les durées d’assurance validées dans tous les régimes de base sont cumulées pour déterminer le droit à la retraite au taux plein à l’âge légal : régimes sécu, régimes spéciaux de salariés, régimes de non-salariés, régimes étrangers de sécurité sociale.
Le tableau 2 fixe le nombre de trimestres requis pour chaque génération, jusqu’à celle de 1973.
Les préretraités et chômeurs cessent d’être indemnisés dès qu’ils ont l’âge légal et totalisent le nombre de trimestres exigé pour bénéficier du taux plein à 50 %. Si le taux plein n’est pas atteint en cours d’indemnisation à un certain âge, les chômeurs peuvent, sous certaines conditions, continuer à percevoir leur allocation de Pôle emploi, jusqu’à l’âge où ils auront droit à une retraite à taux plein.

Tableau 2. Nombre de trimestres pour le taux plein à l’âge légal

C’est l’année de naissance qui détermine le nombre de trimestres exigé pour bénéficier du taux plein avant 67 ans (âge du taux plein sans décote tableau 1).

Année de naissance Trimestres requis pour l’âge légal Âge légal (départ possible)
Nés en 1948 et avant 160 trimestres 60 ans
Nés en 1949 161 trimestres 60 ans
Nés en 1950 162 trimestres 60 ans
Nés de janvier à juin 1951 163 trimestres 60 ans
Nés de juillet à décembre 1951 163 trimestres 60 ans et 4 mois
Nés en 1952 164 trimestres 60 ans et 9 mois
Nés en 1953 165 trimestres 61 ans et 2 mois
Nés en 1954 165 trimestres 61 ans et 7 mois
Nés en 1955, 1956, 1957 166 trimestres 62 ans
Nés en 1958, 1959, 1960 167 trimestres 62 ans
Nés en 1961, 1962, 1963 168 trimestres 62 ans
Nés en 1964, 1965, 1966 169 trimestres 62 ans
Nés en 1967, 1968, 1969 170 trimestres 62 ans
Nés en 1970, 1971, 1972 171 trimestres 62 ans
Nés en 1973 et après 172 trimestres 62 ans

3. Taux minoré ou décote avant l’âge du taux plein sans décote

Si on demande la liquidation de sa pension avant l’âge du taux plein sans décote (point 1), mais à partir de l’âge légal (point 2), sans avoir le nombre de trimestres nécessaires, le taux est minoré.
Cette décote était de 10 % par année manquante, elle est réduite par la réforme de 2003. La décote descend à 5 % par année manquante (au lieu de 10 %) et sans dépasser 12,5 % (au lieu de 25 %).

La prise en compte de la décote s’effectue de deux façons :

  •  soit par rapport à son âge d’obtention du taux plein ;
  •  soit par rapport à la durée requise pour le taux plein.
    C’est la minoration la plus faible (donc la plus favorable à l’assuré) qui est appliquée.

Le coefficient de minoration réduit le taux et s’applique sur le salaire annuel moyen.
Pour l’assuré dont le taux plein à 65 ans est maintenu, le nombre de trimestres retenu sera celui séparant l’âge auquel la pension est liquidée et le 65e anniversaire de l’intéressé, pour le calcul de la décote.
Exemple. Un salarié né en 1954 demande sa liquidation à 61 ans et 7 mois en septembre 2015, avec 155 trimestres validés.

En application de la règle, on calcule le nombre de trimestres manquants :

  •  par rapport à l’âge du taux plein, soit 66 ans et 7 mois : 5 ans x 4 trimestres = 20 trimestres ;
  •  par rapport à la durée de 165 trimestres : 165 - 155 trimestres = 10 trimestres.
    C’est la pénalité la plus faible qui est appliquée, soit 10 trimestres manquants. La décote par trimestre manquant est de 1,25 % sur le Sam, soit 0,625 sur le taux, soit 0,625 x 10 = 6,25 %. Taux de liquidation : 50 % - 6,25 % = 43,75 % (au lieu des 50 %).

Tableau 3. Coefficients de la décote

La décote est divisée par deux entre les générations 1944 et 1953. Les coefficients de minoration par trimestre manquant sont les suivants.

Année de naissance Coefficient de minoration du taux plein Soit une décote du taux Taux minimum
1944 2,50 % -1,25 25 %
1949 1,75 % -0,875 32,5 %
1950 1,625 % -0,8125 33,75 %
1951 1,5 % -0,75 35 %
1952 1,375 % 0,6875 36,25 %
1953 et après 1,25 % -0,625 37,5 %
Bon à savoir

La décote pour toujours

L’assuré doit donner son accord pour l’attribution de la pension de vieillesse à taux minoré. Il faut avoir conscience qu’une décote sur la pension s’applique pour le reste de sa vie, soit plus de 20 ans en moyenne. Aussi, on a souvent intérêt à attendre d’avoir le taux plein.

4. Majoration de pension ou surcote à partir de l’âge légal

L’assuré ayant dépassé l’âge légal et ayant obtenu la durée d’assurance exigée pour le taux plein (voir tableau 2) peut bénéficier d’une surcote de 1,25 % par trimestre civil depuis 2009 (soit 5 % par an).
Seules les périodes cotisées, donc travaillées, des personnes ayant les trimestres requis pour bénéficier du taux plein, mais ne demandant pas la liquidation de leur retraite sont prises en compte.
La poursuite de l’activité dans un régime de sécurité sociale quelconque ouvre droit simultanément à la surcote dans chacun des régimes où cette mesure est applicable.
Le montant de la surcote s’ajoute au montant de la pension porté au minimum contributif. Elle est prise en compte pour la majoration de pension pour enfants de 10 %. Elle est prise en compte lors du calcul de la pension de réversion.
Attention, on retient un nombre de trimestres égal au nombre de trimestres civils entiers suivant celui au cours duquel est survenu l’anniversaire. Par exemple, pour un salarié né en février, le premier trimestre de surcote commence au 1er avril, premier jour du trimestre civil suivant.
La surcote est appliquée au montant annuel brut de la pension de vieillesse. La surcote peut donc conduire à verser une pension supérieure au maximum.

Poser une question

807 messages
modération a priori

La réponse à votre question sera apportée par un militant retraité bénévole... Merci de bien lire nos fiches avant.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 17 mai à 15:41, par iw

    J’ai 53 ans.

    Trimestres acquis : 158
    trimestres demandés : 168

    J’ai commencé à travailler à 20 ans (plus de 17 à 20 toutes les vacances scolaires).

    j’aurais donc le nombre de trimestres demandés en 2019 à 56 ans. Il m’est donné un âge de départ à la retraite de 60 ans et 5 mois. Y a til une possibilité de partir à la retraite à 56 ans ET de toucher une retraite partielle ou complète (avant 60 ou 62 ans) ?

    merci

    Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 17 mai à 09:58, par jean-claude

    bonjour
    62 ans en aout 2018 : la prime de départ à la retraite sera-t-elle comptée pour le calcul des 25 meilleures années ? ais-je intérêt à attendre janvier 2019 ? (l’année de liquidation ne comptant pas ?)
    merci

    Répondre à ce message

    • Le 17 mai à 10:54, par Claude (CFDT Retraités)

      L’indemnité de départ en retraite n’est prise en compte que jusqu’au plafond sécu (voir fiche 19).
      En effet, la dernière année incomplète ne compte pas (fiche 19).
      Utilisez le simulateur de la fiche 21 pour estimez le gain de cette dernière année complète.

      Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 9 mai à 01:59, par Putoud

    Bonjour ,

    Je suis ne en 1954 , je compte prendre ma retraite en 2018 , à ce moment là j aurais 180 Trimestres valides dans trois regimes differents ,privé ,fonction publique et MSA ....
    Premiere question ,aurais je droit à une surcote touchant les trois regimes sachant qu il me faut 165 trimestres ..pour pretendre à une retraite ..
    Enfin ,si je peux beneficier de cette surcote ,sera t elle calculée sur les neuf trimestres au delà de 61 ans et 7 mois ou sur la difference entre les 180 trimestres que j aurais cotise et les 165 pour lesquels j avais le droit de partir en retraite ,soit 15 trimestres ??
    Merci de m eclairer sur ce point ,la difference est notable !!!!

    Répondre à ce message

    • Le 9 mai à 22:23, par Claude (CFDT Retraités)

      La surcote dans le régime général et la MSA sera calculée comme expliqué eu point 4.
      Pour la retraite de fonctionnaire, c’est expliqué fiche 49, sachant que la surcote s’applique à tous les régimes de base.

      Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 9 mai à 13:13, par GHISLEN

    Bonjour,
    née en 1956, actuellement au chômage, j’ai 182 T retenus, et 143 T cotisés, je peux prendre ma retraite le 1/06/2018
    Quand est il préférable de demander la retraite ? en DEC 2017, en janvier 2018 ou en Avril 2018 ?
    Merci

    Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 6 mai à 22:09, par Benoit

    Bonjour.
    Concernant. RETRATE:GARE AU PARTAGE DE TRIMESTES.
    Je vous informe qu’on m’à octroyé 4 trimestres , j’aurai voulu savoir si j’ai droit à une surcote sachant que mon âge légal est prévu en Mars 2016 et mon départ est positionné Décembre 2017.

    Je vous remercie d’avance
    Cordialement.

    Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 2 mai à 16:48, par sandrine

    Bonjour,
    J’ai 54 ans et 3 enfants je suis fonctionnaire et je désrerai partir en retraite anticipée l’année prochaine. Je dois certainement bénéficier de la mesure puisqu ’en 2012 j’avais 19 ans d’activité. Je n’aurai l’année prochaine que 105 trimestres pouvez vous me dire qu’elle comment sera calculé ma retraite ? et est-il possible de travailler à côté ?
    Merci
    Sandrine

    Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 2 mai à 11:32, par Pozzo di borgo

    Bonjour,
    je suis né en 1956, actuellement au chômage, il me manque 12 trimestres pour une retraite à taux plein, je vais donc retravaillé 36 mois à partir de Juin, ensuite comment puis je calculer le montant approximative de ma retraite ? Quel calcul faire ? Comment le faire ? En me basant sur quoi ?
    Cordialement

    Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 25 avril à 04:19, par Michel

    Bonjour, Je vous avais contacté, la semaine dernière au sujet de la différence importante entre ma retraite prise à l’âge de 61 ans et l’offre qui m’avait été faite si je la prenais à 65 ans et 4 mois ( né en aout 1951). Je viens de réaliser que cette différence ne tenait pas à la retraite elle même , 69.68 euros prise à 61 ans et 236.17 euros à taux pleins ( 65 ans). En regardant de plus près , je me suis aperçu que la retraite elle même à taux plein était de 93.54 euros. La différence étant due, à la majoration du minimum contributif soit 142.63 euros. que je peux avoir à partir de 65 ans. Ma question est la suivante, ayant dépassé les 65 ans et 4 mois puis je demander, maintenant, la majoration du minimum contributif même si j’ai pris ma retraite en 2012 à l’âge de 61 ans. Une autre question concernant l"ASPA. peut on la percevoir même si je vis à l’étranger . je suis Français né en France et j’ai toujours une adresse en France.

    Répondre à ce message

    • Le 25 avril à 13:45, par Claude (CFDT Retraités)

      Une retraite liquidée ne change plus, même si la réglementation change.
      Pour l’Aspa, lisez la fiche 23.

      Répondre à ce message

      • Le 25 avril à 17:20, par Michel

        je ne parlais pas de la retraite qui en effet est definitive, je parlais de la majoration du minimum contributif.
        Puis je le demander maintenant que j’ai 65 ans.Cordialement Michel

        Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 25 avril à 10:16, par Evelyne

    Bonjour,

    Je suis née le 18 septembre 1957, j’ai acquis 168 trimestres et je souhaite prendre ma retraite pour carrière longue le 1er octobre 2017. Partirai-je à taux plein ou aurai-je une décôte ?
    Merci pour la réponse

    Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 25 avril à 16:16, par Brigitte

    Bonjour
    je compte prendre la retraite à 62 ans , je ne sais pas si j ’ai les trimestres nécessaires ( travail à l ’étranger dans le privé et dans le public avec deux enfants .
    je souhaiterai faire une demande 6 mois avant ma date anniversaire 62 ans mais si je n ’ai pas les trimestres nécessaires je continuerai .
    ma question puis je demander l’estimation 6 mois avant de ma retraite et ne pas la prendre.
    j ’ai envoyé il y a 8 mois un courrier avec tout mes justificatifs pour établir un premier décompte à ce jour aucune réponse .
    j ’ai demandé un rendez vous on me répond qu’ ’on ne reçoit plus
    merci de votre réponse

    Répondre à ce message

    • Le 25 avril à 23:42, par Claude (CFDT Retraités)

      Vous avez accès par internet à votre compte personnel et donc à votre relevé de carrière sur le site de l’assurance retraite. Si votre adresse postale est la bonne vous recevez tous les 5 ans une estimation indicative globale.

      Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 24 avril à 01:05, par harrache

    Actuellement en activité , je serai officiellement à la retraite le 1 er septembre 2017.
    J’ai travaillé 17 trimestres en Algérie de 1973 à 1977 = 17 trimestres ,
    ensuite salarié du privé en France de 1978 à 1998 = 69 trimestres trimestres.
    De 1999 à 2000= 4 trimestres en RDA comme lecteur.
    Enfin de 2000 à août 2017 , dans l’éducation nationale = 84 trimestres
    En tout 17+69+4+84=174 trimestres
    Ma question est des savoir sur régime s’ajouteront ( surcote) mes 21 trimestres travaillés en Algérie et en RDA ?
    Sur les trimestres du régime général ou sur le régime de la fonction publique ?
    Merci pour l’aide que vous nous apportez.

    Répondre à ce message

    • Le 24 avril à 18:25, par Claude (CFDT Retraités)

      Seuls les trimestres d’un seul pays étranger sont pris en compte, en principe.
      La surcote s’applique aux retraites de base françaises uniquement (régime général et fonction publique).

      Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 21 avril à 22:17, par Michel

    Bonjour, en relisant les différentes propositions qui m’ont été faites par la CNAV il y a quelques années, je ne comprends pas la si grande difference des montants brut entre le taux à 50% proposé et le taux à 37.25%.. En effet si le montant brut pour un départ à 65ans et 4 mois est de 232.17 euros (50%), il n’est que de 69.68 euros (37.25%) pour un départ à 61 ans soit 3 fois moins. Pensez vous qu’il y ait une erreur ? Pourriez vous me dire si le RSI et l’ENIM font partie du régime général. Cordialement.

    Répondre à ce message

    • Le 22 avril à 12:00, par Claude (CFDT Retraités)

      Effectivement, la différence de taux ne donne pas une si grande différence, mais à nombre de trimestres identique. Lisez la fiche 21 sur le mode de calcul de la retraite.
      Le RSI est un régime aligné sur le régime général. L’Enim est un régime spécial.

      Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 21 avril à 14:18, par Board. P

    Bonjour.
    Je suis né en 1953
    Pouvez-vous me la date de mon âge légal de ma retraite sachant que j’ai 8 trimestres en Algérie de 1973 à fin 74
    Qui sont notés sur mon relève de carrière. A ce jour je suis toujours en activité
    Et combien de trimestres de surcôte ,si j’ai droit.
    Merci de votre réponse

    Cordialement.

    Répondre à ce message

    • Le 21 avril à 17:48, par Claude (CFDT Retraités)

      Votre âge légal est indiqué fiche 18, soit 61 ans et 2 mois pour une personne née en 1953. Les trimestres civils travaillés après cet âge et après une carrière complète de 165 trimestres bénéficient d’une surcote.

      Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 19 avril à 11:09, par Benoit

    Bonjour.
    J’aurai voulu savoir, si la surcôté est calculée sur les trimestres tous régimes ou sur trimestres retenus
    (Trimestre régime*)
    Merci d’avance de votre réponse.
    Cordialement.

    Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 20 avril à 07:18, par ballester

    Bonjour,

    Mon épouse peut prendre sa retraite à 62 ans mais elle n’aura que 117 trimestres, donc décôte. Cela lui donnera droit à 330 € bruts par mois. En partant au taux maximum à 67 ans, elle toucherait 530 € bruts par mois. Selon vous quel est le meilleur choix à faire entre prendre 330 € tout de suite ou attendre 5 ans pour toucher 530 € ? Merci d’avance

    Répondre à ce message

    • Le 20 avril à 11:15, par Claude (CFDT Retraités)

      Sachant que l’espérance de vie de votre épouse est celle des femmes soit plus de 80 ans en moyenne, encore plus si on mesure que les 60 ans, son intérêt est d’attendre de ne plus avoir de décote. Un calcul simple permet de constater qu’elle sera gagnante après 8 ans de retraite.

      Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 19 avril à 15:17, par Benardo

    Bonjour.
    Ayant travaillé 8 trimestres en Algérie de 1972 à 2974
    Inscrit sur mon relève de carrière et de 1976 jusqu’à ce jour,je suis à 166 trimestresur et je souhaiterais prendre ma retraite au 01/11/2017
    Question, ai-je droit à la sur côté et de quel taux ?
    je suis né en 1953.Merci d’avance de votre réponse
    Bin cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 19 avril à 19:11, par Claude (CFDT Retraités)

      L’assuré ayant dépassé l’âge légal et ayant obtenu la durée d’assurance exigée pour le taux plein (voir tableau 2) peut bénéficier d’une surcote de 1,25 % par trimestre civil.

      Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 16 janvier à 17:07, par Maria

    Bonjour,
    Je suis né en 1952 et je voulais prendre ma retraite au mois de Mars. Comme j’ai 177 trimestres j’ai posé la question si j’avais droit à une surcote/majoration de ma retraite et la réponse est non. Dans le point 4 (Majoration de pension ou surcote à partir de l’âge légal) de votre page c’est écrit :L’assuré ayant dépassé l’âge légal et ayant obtenu la durée d’assurance exigée pour le taux plein (voir tableau 2) peut bénéficier d’une surcote de 1,25 % par trimestre civil depuis 2009 (soit 5 % par an).

    Comment faire pour bénéficier de cette surcote de 1.25% par trimestre ?

    Merci

    Maria

    Répondre à ce message

    • Le 16 janvier à 18:13, par Claude (CFDT Retraités)

      Qui vous a répondu non !
      Si vous remplissez les conditions vous y avez droit automatiquement.

      Répondre à ce message

      • Le 15 avril à 02:25, par Reine

        Bonjour
        j’ai 63 ans (née janvier 1954)
        j’ai cotisé 170 trimestres, je viens d’obtenir une retraite progressive mais la caisse d’assurance retraite, dans l’avis de notification que je viens de recevoir, me dit ne retenir que "165 trimestres (maximum autorisé)" alors que je pensais pouvoir obtenir une surcote sur les 5 trimestres supplémentaires et sur les trimestres à venir dans le cadre de la continuité de l’exercice de mon emploi temps partiel (40%)
        y a t il vraiment un maximum de trimestres ?
        par ailleurs mon employeur passant par TESE ne sait comment cotiser taux plein sur la retraite uniquement (régime général et complémentaire)
        merci de votre aide et bravo pour votre efficacité

        Répondre à ce message

        • Le 15 avril à 13:54, par Claude (CFDT Retraités)

          La retraite progressive est calculée selon les trimestres acquis à la d’été d’effet. Il n’y a pas de surcote en trimestres à 63 ans (lisez la fiche 19).
          Sur le site du Tese, il nest pas précisé si la cotisation retraite comme sur un temps plein est possible. Écrivez leur ou téléphonez au numéro indiqué.

          Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 14 avril à 17:49, par MENARD laurent

    Bonjour je possede une pension militaire maintenant je travaille depuis 9 ans mais en partant a la retraite a 62 ans il me manquera 10 années ou je n’ai pas cotisé etant a l institution des invalides de lalegion etrangere comment sera calculée ma retraite merci

    Répondre à ce message

    • Le 14 avril à 21:22, par Claude (CFDT Retraités)

      Vous avez intérêt à éviter une décote qui reste pour toujours. À 67 ans il n’y a plus de décote. Il est possible que votre période d’invalide soit prise en compte, renseignez-vous.

      Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 7 avril à 10:31, par sauvard

    Monsieur Madame
    nee 09 04 1958 démarrage
    carriere dès 18 ans + 8 trimestre pour 1 enfant
    163 au 31/12/2015
    167 au 31/ 12 /2016
    171 au 31/12/2017
    175 au 31/ 12 /2018
    179 au 31/12/2019

    si je partais en 2018 : 175 aurais le taux plein ,,,, ?

    age taux plein 01/05/2020 -1333euro brut

    Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 6 avril à 19:56, par yvon

    Bonsoir,
    le simulateur MOREL de la CNAV tient il compte de la surcote lorsque nous avons atteint l’age ’légal’ de la retraite et le nombre de trimestres nécessaires ?
    merci

    Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 5 avril à 16:22, par Dominique

    Bonjour, J’aurai 62 ans le 12 Mai 2017. Ai signé mon 1er CDI le 29/08/1972 et depuis je travaille sans interruption de carrière qui a été continue. Chose rarissime à ce jour.
    Ai donc déposé ma demande de retraite le 19 Janvier 2017. Hier, 4 Avril, ai reçu un courrier de l’Assurance Retraite NORD-PICARDIE me signifiant la prise en compte de ma demande au 1er Juillet, avec montants mensuel BRUT et NET. Taux 50% le maximum car 182 Trimestres totalisés et calculés sur les 25 dernières meilleures années soit de 1992 à 2016.
    Durée d’Assurance : 166 (maximum autorisé) RETENU pour le calcul de ma retraite ??
    Question : Ai travaillé et cotisé 16 Trimestres en trop, soit 4ans pour rien et pour qui ? Il n’y a pas de SURCOTE ??
    Il est préciser que je peux envoyer une lettre au Président de la Commission de Recours Amiable dans un délai de 2 mois, ce que je veux faire, mais après avoir eu votre avis sur mon dossier.
    Par avance, je vous remercie d’analyser ma situation, si défendable ou pas.

    Dominique

    Répondre à ce message

    • Le 5 avril à 23:51, par Claude (CFDT Retraités)

      Vous êtes dans la même situation que tous les travailleurs ayant commencé jeunes depuis la création de la sécu. La CFDT revendique une retraite selon la durée validée et non selon l’âge.

      Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 4 avril à 15:10, par MCR

    Bonjour, j’aurai 62 ans en juin, je suis allée sur le site de l’assurance retraite pour obtenir une estimation globale et relevé de carrière. Le récapitulatif stipule : 175 trimestres tous régimes et 114 trimestres cotisés (pour le calcul du minimum). Je peux prétendre partir à la retraite à 62 ans mais n’ayant pas mes 166 trimestres cotisés (je parle pas des validés (175)) est-ce que l’on me déduira un % sur les trimestres cotisés manquants, est-ce bien les trimestres cotisés qui comptent pour le montant ? en résumé je dois avoir 166 trimestres cotisés pour le taux plein ou attendre mes 67 ans si j’ai bien compris, pourriez-vous me le confirmer ou me donner la réponse. merci d’avance.

    Répondre à ce message

    • Le 4 avril à 22:04, par Claude (CFDT Retraités)

      Le tableau 2 vous indique qu’il faut avoir 166 trimestres validés pour ne pas avoir de décote. Les trimestres cotisés ne sont pris en compte que pour la retraite anticipée carrière longue (fiche 13) et pour le calcul du minimum majoré (fiche 22).

      Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 31 mars à 16:52, par Benardo

    Bonjour .
    Au sujet des 4 trimestres ( choix de repartition ) me sont attribués. Questions seront ils comptés en surcote sachant que je suis à taux plein depuis déjà 1 trimestre

    Je vous remercie d’avance pour votre réponse
    Bien cordialement.

    Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 29 mars à 10:44, par Agnès

    Bonjour, née le 23/12/57 j’ai cumulé 166 trimestres avec une carrière longue.Je pourrai prétendre à une retraite à 60 ans,c’est à dire au 01/01/2018.
    Aujourd’hui je suis autoentrepreneur et je souhaite continuer cette activité.
    Puis-je cumuler retraite et activité ?

    Merci

    Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 24 mars à 10:21, par sandrin

    Bonjour
    Née le 19/12/1957, j’aurai 165 trimestres cotisés fin décembre 2017 dont 5 trimestres avant mes 20 ans. Chef d’exploitation agricole je pensais cotiser en 2018 (1 trimestre) et bénéficier ainsi de la retraite pour carrière longue à compter du 01/04/18, ce qui m’a été confirmé d’ailleurs oralement à 2 reprises par l’antenne MSA de Macon 71.
    Or la MSA de Dijon refuse de me fournir l’attestation de départ anticipé invoquant le fait que les 166 trimestres doivent être obtenus à la date anniversaire. Je tombe de très haut !!!
    Il me manquerais donc 1 trimestre ! Que puis je faire ?.
    Puis je racheter un trimestre en tant qu’ étudiante en 1976 ?.
    Puis je quand même prendre ma retraite le 01/04/18 mais sous quelles conditions financières ?
    Dans l’attente de vos conseils et avec mes sincères remerciements
    Evelyne

    Répondre à ce message

    • Le 24 mars à 19:57, par Claude (CFDT Retraités)

      Si vous étiez salarié, votre raisonnement serait correct. Mais il y a des règles particulières pour les non salariés liées au fait que les cotisations sont annuelles que je ne connais pas bien.

      Répondre à ce message

    • Le 25 mars à 03:05, par P-O

      @ sandrin

      Bonsoir,

      la MSA de Dijon refuse de me fournir l’attestation de départ anticipé
      Si vous êtes sûre d’avoir la durée d’assurance nécessaire,vous pouvez formuler directement une demande de retraite 4 à 6 mois avant votre prise de retraite.
      Bien évidemment,le calcul de votre retraite ne sera effectif qu’après paiement des cotisations du 1er trimestre 2018.
      Par contre vous toucherez le rappel de pension du 01/04/2018 à la date ou un premier versement sera fait par la MSA.

      Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 24 mars à 13:56, par marie

    Bonjour,

    Je peux prétendre à la retraite à 62 ans car je suis en invalidité 1 er Catégorie, retraite à taux plein. Mais n’ayant cotisé que 20 ans, il semblerait que soit appliqué une minoration de ma retraite( 91 trimestres acquis au moment de mon départ au lieu de 167). Comment s’effectue ce calcul ?.
    Pour une invalidité en catégorie 2, la minoration pour nombres de trimestres non acquis s’applique t’elle ?
    Dans l’attente de votre réponse et vous en remerciant par avance.
    Cordialement.

    Répondre à ce message

    • Le 24 mars à 19:44, par Claude (CFDT Retraités)

      Comme indiqué au point 1, l’invalidité donne droit à la retraite au taux plein, donc sans décote.
      Mais la retraite est toujours proportionnelle à la durée validée, comme expliqué fiche 21. Vos 50% seront divisés par 167 et multiplié par 97, soit 97/167e.

      Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 23 mars à 16:39, par Claude ARDID

    Bonjour,

    J’ai tous mes trimestres depuis le 1er octobre 2016. Mais je continue de travailler depuis cette date. Et je continuerai de travailler comme salarié du privé jusqu’au 1er juillet 2017.
    Date à laquelle je serai parti officiellement à la retraite. La surcôte est-elle applicable à mon cas ? Et si oui, que me rapportera-t-elle de plus sachant que ma pension est estimée à 3000 euros nets ? Merci de votre réponse.

    Répondre à ce message

    • Le 23 mars à 23:19, par Claude (CFDT Retraités)

      Je ne peux pas vous répondre car il y a des conditions pour obtenir la surcote. D’autre part, le montant indiqué ne peut pas être obtenu dans le régime général. Merci de lire cette fiche.

      Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 22 mars à 11:25, par vercucque joseph antoine

    Bonjour, je suis le 17 decembre 1963 actuellement je suis à 149 trimestres cotises a quel age je pourrais partir à la retraite ?
    cordialement Antoine

    Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 20 mars à 21:09, par Benardo

    Bonjour
    Je suis né en 1953 , de 1972 à 1974 j’ai travaillé en Algerie et de1976 jusqu’à ce jour je suis en activité jusqu’à la fin d’année
    je totaliserais 168 trimestres en france plus 8 trimestres transcrits sur mon relève de carrière .
    Je voudrais savoir les 8 trmestre travaillés à l’etranger seront prisent en compte pour la surcote ou pas ?
    Je vous remercie d’avance pour votre réponse.
    Bien cordialement.

    Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 19 mars à 14:44, par MicheleGiancarlo

    Bonjour,
    Né en 1950, je prévois de prendre ma retraite au 1/09/2017 avec 167 ou 168 trimestres validés tous régimes (dont 106 au régime général et 62 validés pour emploi en Belgique )
    Ai je droit à une surcote ?
    Il existe deux modes de calcul ( communautaire et français ) : comment connaitre le plus avantageux dans mon cas ?
    Cordialement,

    Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 19 mars à 09:24, par Jocelyne

    Actuellement au chômage depuis 1 ans, Pôle Emploi a bloqué mes allocations, car j’ai acquis 170 trimestres et me donne droit à la retraite. Comment savoir à quelle date j’ai acquis ces 170 trimestres me permettant de partir à la retraite, car Pôle emploi pourrait me demander de rembourser les allocations versées si cette date est dans la plage des indemnisations versées. J’ai fait ma demande de retraite le 17/3/17, pour une retraite à compter du 1/09/17, mais cela ne suffit pas vis à vis de Pôle Emploi. Ils veulent connaître exactement la date d’acquisition de ces trimestres..
    Merci de votre réponse. Cordialement
    .

    Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 18 mars à 15:42, par FROMENT MARYLIN

    Bonjour,

    Je suis née en 1955 et je suis en retraite depuis le 1er Février 2017 dans le cadre des carrières longues.
    La notification de la part de l’assurance retraite mentionne 191 trimestres et pourtant on me plafonne à 166 trimestres.
    Pourquoi n’ai je pas droit à la surcote ?

    D’avance merci pour votre retour.
    Salutations

    M FROMENT

    Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 17 mars à 18:50, par Benoit

    Bonjour.
    Mon point départ de la retraite au 01/03/2015 ,je suis né en 1953 et toujours en activité jusqu’au 01/01/2018 , donc je totaliserais
    176 trimestres dont 8 trimestres en Algérie qui apparaissent dans mon relève de carrière .pouvez vous me confirmer si j’ai droit à une surcote et de combien ?
    Merci par avance de votre réponse .
    Très bien cordialement.

    Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 14 mars à 18:57, par MOUTON J

    Je suis né en Juillet 1951 et après de longues périodes non travaillées (pour maladie essentiellement) j’ai été mis à la retraite le 01/01/2012 pour inaptitude au travail sur avis médical
    Lorsque j’ai reçu mon relevé de carrière j’ai constaté que j’avais été crédité de 56 trimestres validés (tous régimes confondus car j’ai été salarié ET indépendant) J’ai accepté la pension que l’on m’a attribué : 200,32 par mois (ignorant que la notion d’inaptitude pouvant intervenir dans les calculs) Le 24 Novembre 2016 j’ai reçu un courrier du RSI qui m’annonçait une REVISION du montant de ma retraite au titre de mon inaptitude au travail et donc un COMPLEMENT MICO à effet rétroactif au 01/01/2012 ! Comme je ne suis pas habitué à autant de générosité de la part de cet organisme, j’ai demandé confirmation des explications, et on m’a expliqué que l’erreur à été commise en n’appliquant pas l’article L351-7 du Code de la sécurité sociale qui stipule qu’en cas de retraite pour inaptitude au travail on ne doit pas tenir compte des trimestres cotisés mais établir un forfait de 50% du taux plein sur la base de 163 trimestres…
    Depuis cette explication du RSI j’essaie (EN VAIN..!) de faire reconnaitre ces droits par ma Carsat et je n’essuie que des REFUS et des silences ou des fin de non-recevoir !
    Selon eux je devais faire une réclamation dans les délais à la suite de leur notification et ma pension est définitive…J’aurai fais une réclamation SI j’avais CONNU mes droits… Qu’en pensez-vous ?

    Répondre à ce message

    • Le 14 mars à 21:12, par Claude (CFDT Retraités)

      Les règles en la matière sont différentes entre les deux régimes. La fiche 22 explique le mécanisme du Mico.

      Répondre à ce message

      • Le 16 mars à 00:24, par MOUTON

        Vous voulez dire que la reconnaissance de l’inaptitude au travail n’est pas pris en compte de la même manière selon RSI ou Carsat ?
        Pourtant il me semblait que L’ Article L351-7 du Code de Sécurité Sociale était applicable par tous les régimes ? Non ?

        Répondre à ce message

        • Le 16 mars à 22:55, par Claude (CFDT Retraités)

          Je ne comprend pas bien vos questions. S’il s’agit de l’application du Mico, c’est fiche 22.
          Mais si vous connaissez vos droits, faites les valoir par écrit. Lisez la fiche 5 sur les recours.

          Répondre à ce message

          • Le 17 mars à 20:52, par MOUTON

            Je possède effectivement quelques connaissances essentiellement trouvées sur le net mais je ne suis sûr de rien et surtout pas de mes droits !
            J’ai bien envoyé un courrier AR demandant une révision de ma pension à la Commission de Recours Amiable de ma Carsat… mais je n’ai pas de réponse à ce jour ce qui peut vouloir dire qu’ils jugent ma requête non fondée et donc je m’interroge sur la pertinence de poursuivre la procédure en faisant appel à un avocat pour entamer une procédure devant le Tribunal des affaires sociales ?
            D’autant que j’ai lu qu’une loi prévoyait sa disparition ?

            Répondre à ce message

            • Le 17 mars à 21:06, par Claude (CFDT Retraités)

              Les Tass et les TCI (présidés par des magistrats professionnels) seront regroupés dans les TGI. Les voies de recours en sécurité sociale sont et resteront accessibles sans avocat.

              Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 16 mars à 18:32, par Benobb

    Bonjour.
    Je suis en 1953 , ayant cotisé 8 trimestres en Algérie de 1972 à 1974 et 165 trimestres en france au total 172 trimestres .
    Question. ai je droit à la sucote ? Pour information les 8 trimestres sont inscrits dans mon relève de carrière.
    Merci par avance de votre de réponse.
    Très bien cordialement.

    Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 9 mars à 11:44, par roudot

    Bonjour,

    Je suis née en octobre 1962, et j’ai commencé à travaillé en août 1980 jusqu’à ce jour durant cette période j’ai eu trois grossesses, puis je prétendre à partir en retraite à taux plein (sans décote) à 60 ans ?

    Avec mes remerciements.

    F. ROUDOT

    Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 9 mars à 16:08, par SMAGGHE Maryse

    Bonjour
    J’ai 55 ans. J’ai 3 enfants, et j’ai commencé à travailler à 17ans 1/2. A quel age je pourrais prendre ma retraite, en sachant qu’aujourd’hui j’ai 174 trimestres retenus et 124 trimestres cotisés.
    Merci pour votre réponse

    Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 30 novembre 2016 à 12:00, par lechevestrier pascal

    oui cela je comprend a 60 ans ’j’aurai 176 trimestres,ce que j’aimerai savoir si je choisis de partir avant mes 60 ans,combien j’aurai de décote. merci .en fait ,nous avons quand mème le droit de partir quand on veut ?
    CORDIALEMENT

    Répondre à ce message

    • Le 30 novembre 2016 à 22:21, par Claude (CFDT Retraités)

      Non, l’âge légal de la retraite est à 62 ans, donc départ possible à cet âge avec une décote. Avant, il faut une carrière complète et remplir les conditions indiquées fiche 13.

      Répondre à ce message

      • Le 8 mars à 14:43, par henderson

        Bonjour,
        Née en 58, lorsque j’aurai 62 ans il me manquera 46 trimestres. Merci de m’expliquer la "décote" ? la possibilité de rachat de trimestres ? si j’ai la possibilité de m’arrêter à 62 ans ?
        Merci d’avance de votre patience
        Bien cordialement
        B.H

        Répondre à ce message

        • Le 9 mars à 00:42, par Claude (CFDT Retraités)

          La décote est dissuasive car elle reste pour la vie. Elle réduit le taux mais votre pension sera calculée en fonction du nombre de trimestres exigés pour votre génération (voir fiche 21).
          Comme la retraite dure plus de 20 ans en moyenne, plus pour une femme, il est préférable d’attendre de ne plus avoir de décote.

          Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 8 mars à 23:12, par Patrick

    Bonsoir
    je suis cheminot ( régimes spéciaux) je suis en 1961 (56 ans ) j’ai ouvert mes droits à la retraite depuis le 29 mars 2016 mais pour éliminer ma décote je comptais liquider ma retraite le 31 decembre 2018 . Au vu de la réforme que prévoit Fillon s’il est élu pensez vous que je sois impacter par la réforme et dois-je liquider ma retraite le plus tôt possible et accepter d’avoir une décote merci

    Répondre à ce message

    • Le 8 mars à 23:15, par Claude (CFDT Retraités)

      Pas de précipitation, vous aurez le temps de vous retourner s’il est élu et si le parlement l’autorise à réformer. D’autre part, en principe, ceux qui ont atteint l’âge d’ouverture du droit ne sont pas concernés par une nouvelle réforme.

      Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 6 mars à 17:24, par Gigneys

    Bonjour
    j’ai 62 ans le 20 mars 2017 et je totalise 174 troimestres, suis je en surcots !.
    merci de votre réponse.

    Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 27 février à 16:10, par Anne

    Bonjour,

    Je suis en invalidité 1ère catégorie et j’ai une activité à temps partiel et je peux continuer à travailler jusqu’à mes 66 ans et 2mois.
    Au 31/12/2016 j’ai 180 trimestres validés ( puisque l’invalidité valide des trimestres et rentre dans le calcul de la retraite) . Mais j’ ai 150 trimestres cotisés.
    Cette semaine j’ai eu la Carsat concernant le calcul de la surcote, ils m’ont dit que l’invalidité plus l’activité à temps partiel, malgré que cette activité dans le trimestre je ne cotise pas les 1450€uros (soit par an 3trimestres cotisées),mais les deux associées me permettra d’obtenir une surcôte de 1.25% par trimestre, soit par an 4 trimestres à 5%.
    A 66 ans 2 mois lors de ma mise à la retraite aurais-je droit à cette surcôte par an soit 5% par le nombre d’années travaillées ?
    Le calcul de ma retraite se calculera sur un sal moyen des 25 années x 50%X 150/165 donnera le montant de base de ma retraite et sur ce montant s’appliquera le pourcentage de la surcote.obtenu. Si j’ai bien compris.
    Pouvez-vous m’informer et m’éclairer sur cette subtilité et ce mode de calcul.

    Je vous remerce par avance de votre réponse.
    Cordialement.

    Répondre à ce message

    • Le 27 février à 18:25, par Claude (CFDT Retraités)

      Pour déclencher la surcote, tous les trimestres sont pris en compte, pas seulement les cotisés.
      C’est bien chaque trimestre civil écoulé qui génère une surcote.

      Répondre à ce message

    • Le 28 février à 16:18, par P-O

      @ Anne

      Bonsoir,

      Le calcul de ma retraite se calculera sur un sal moyen des 25 années x 50%X 150/165
      NON,le calcul se fera sur les 165/165 puisque le calcul se fait sur la durée validée.A cela s’ajoutera la surcote pour tous les trimestres civils travaillés au delà de vos 61 ans 2 mois puisque l’âge du taux plein est de 66 ans 2 mois pour la génération 1953.

      Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 26 février à 18:18, par Bellanger

    Servicepublic.fr Activité professionnelle après 65 ans : quelles conséquences pour la retraite ?
    Vérifié le 16 octobre 2015 - Direction de l’information légale et administrative (Premier ministre)

    "Majoration de la pension : surcote
    La surcote permet de majorer le montant de votre pension de retraite.
    Vous y avez droit automatiquement si vous exercez une activité salariée alors que vous avez atteint l’âge ouvrant droit automatiquement à pension de retraite à taux plein."

    Il n’est pas fait référence au nombre de trimestres requis nécessaire pour bénéficier du taux plein ; la surcote est elle automatique ( entre 65 ans et 67 ans selon l’année de naissance ) ??

    Répondre à ce message

    • Le 26 février à 18:27, par Claude (CFDT Retraités)

      Je viens de vérifier, il y font référence aussi : « le salarié remplit la condition de durée d’assurance pour bénéficier de la retraite à taux plein ».
      Notre fiche repose sur les textes officiels.

      Répondre à ce message

      • Le 26 février à 19:19, par Bellanger

        Je suis né fin novembre 1951 et j’ai validé 154 trimestres .( 163 trimestres nécessaires ou 65 ans et 4 mois pour avoir le taux plein) , donc au 1 avril 2017 .

        Si je poursuis mon activité , je n’aurai donc pas de surcote lors de ma liquidation de retraite ? mais une majoration de ma durée d’assurance de 2,5% par trimestre ? ( plafonnée à hauteur de 163 )

        La surcote éventuelle commencerait elle après 163 trimestres ?

        Pour le calcul de ces 163 trimestres ( pour la surcote ) , est-il tenu compte le la majoration de durée d’assurance ? ou bien c’est 163 trimestres non majorés ? ( la majoration pour durée d’assurance n’intervenant que lors du calcul de la liquidation )

        En cas de retraite progressive , lors de la liquidation finale , tout est recalculé ? y compris la majoration pour durée d’assurance ?

        Merci de votre réponse

        Jean-Louis

        Répondre à ce message

        • Le 27 février à 10:59, par Claude (CFDT Retraités)

          La surcote s’applique dès que la durée d’assurance pour le taux plein est atteinte, selon les textes. Donc avant application de la majoration de trimestres indiquée fiche 18. Effectivement, tout est recalculé après une retraite progressive (fiche 25).

          Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 24 février à 15:06, par GNECCHI THIERRY

    bonjour

    dans la fonction publique :
    j’ai normalement les trimestres pour partir à 60 ans (trimestres cotisés supérieurs à 167) mais à priori on ne tient pas compte des services hors europe
    est ce exact ?

    si je pars à 60 ans, les trimestres des services hors europe sont ils perdus ou y a t il un nouveau calcul à 62 ans ?

    merci d’avance
    cord
    TG

    Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 24 février à 10:50, par calmels didier

    bonjour,

    J’ai 62 ans,166 trimestres mais je ne
    désire prendre ma retraite que dans 5 ans pour l’améliorer.
    Dois-je continuer et mon employeur aussi,à cotiser au chômage,sachant que que serai mis à la retraite d’office en cas de licenciement ?
    merci pour votre réponse et recevez mes sincères salutations.
    D.Calmels

    Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 24 février à 08:54, par renault anne marie

    bonjour ma femme a eu 60 ans en decembre a eu 3 enfants carriere incomplete 124 trimestres assistante maternelle nee en 1956 a quelle age peut elle prendre sa retraite et quelle montant cordialement f renault

    Répondre à ce message

    • Le 24 février à 09:40, par Claude (CFDT Retraités)

      Lisez la fiche 18 sur l’ouverture du droit à la retraite (62 ans) mais pour ne pas subir de décote il faut attendre 67 ans ou 166 trimestres, comme indiqué ci-dessus. Le montant de la pension dépend des salaires cotisés, voir fiche 21.

      Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 22 février à 13:40, par CHANTAL

    Bonjour
    Je suis née en avril 1956.
    Je suis au chômage depuis décembre 2016
    Je comptabilise 159 trimestres fin 2016
    J’aurai un taux plein le 1/10/2018
    Aurais je 4 trimestres uniquement qui seront comptabilisés étant au chômage ou puis espérer obtenir ma retraite à taux plein en octobre 2018 si je suis toujours au chômage à cette date.
    J’ai cru lire qu’en fonction de mon âge et du nombre des années cotisées, je pourrais obtenir plus de trimestres ?
    Merci pour votre réponse
    Bien à vous

    Répondre à ce message

    • Le 22 février à 15:47, par Claude (CFDT Retraités)

      On ne peut pas obtenir plus de 4 trimestres par an. Lisez la fiche 19.

      Répondre à ce message

      • Le 22 février à 16:36, par CHANTAL

        Merci pour votre réponse
        La fiche 19 ne me confirme pas que je pourrai cumuler 4 trimestres en 2017 et 3 trimestres en 2018 , soit un total de 7 trimestres.
        Car il est dit qu’on ne peut avoir que 4 trimestres au total dans le cadre d’un chômage.
        Donc que dois je conclure :
        4 ou 7 trimestres si je suis au chômage jusqu’au 1/10/2018
        Merci pour cette précision
        Bien à vous

        Répondre à ce message

        • Le 22 février à 16:42, par Claude (CFDT Retraités)

          Où avez vous lu cela fiche 19 : toute la période de chômage donne droit à des trimestres assimilés (gratuits).

          Répondre à ce message

        • Le 23 février à 04:26, par P-O

          @ CHANTAL

          Bonjour,

          Car il est dit qu’on ne peut avoir que 4 trimestres au total dans le cadre d’un chômage.
          OUI,par année de chômage car les 4 trimestres sont acquis avec une période de chômage de 200 jours sur l’année.
          Par contre pour la retraite anticipée dispositif carriére longue ,c’est uniquement 4 trimestres chômage sur toute la carriére.
          Vous concernant,vous serez créditée de 7 trimestres chômage si vous ne retrouvez pas d’emploi.

          Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 20 février à 10:43, par caroline

    Bonjour
    je suis dans le cas ou j’aurai tous mes trimestres validés (168 pour ma classe d’âge) à 57 ans mais bien sûr pas l’âge légal de la retraite.
    Si je souhaite partir à la retraite à 59 ans par exemple , existe t il comme je l’ai entendu dire un dispositif de décote mais temporaire (pas définitive ) dans ce cas là c’est à dire applicable entre 59 ans et 62 ans ) ?
    Quelle est le % appliqué à 58 ans , 59 ans ?
    Est ce pour la retraite du régime général, ou également pour les retraites complémentaires AGIRC ARRCO,
    cordialement
    caroline

    Répondre à ce message

    • Le 20 février à 17:32, par Claude (CFDT Retraités)

      Si vous avez une carrière complète, vous pouvez avoir droit à la retraite anticipée carrière longue (voir fiche 13).
      Sinon, il faut attendre 62 ans dans le régime général.
      Pour la complémentaire lisez la fiche concernée (fiche 36).

      Répondre à ce message

    • Le 21 février à 16:58, par P-O

      @ caroline

      Bonsoir,

      Si je souhaite partir à la retraite à 59 ans par exemple

      Si vous avez 4 trimestres validés avant la fin de l’année de vos 16 ans si née au 4éme trimestre ou 5 trimestres avant la fin de l’année de vos 16 ans si née avant le 1/10,vous pourrez partir avant 60 ans avec une retraite complète dés l’atteinte de 176 trimestres cotisés ou réputés cotisés.
      Dans le cas contraire ,vous ne pourrez partir que le 1er du mois qui suivra votre 60éme anniversaire.
      En outre,votre retraite complémentaire AGIRC-ARCCO sera minorée de 10% pendant 3 ans si votre départ intervient à compter du 01/01/2019.

      Sous réserve de législation inchangée.

      Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 19 février à 14:33, par petre

    bonjour

    j aurai 56 ans au mois de juillet 2017 j ai 154 trimestres
    je vais être licencie dans quelles mois,je dois bénéficier de 3 ans de chômages rémunérer.
    ces 3 années vont elles être comptabilisées pour ma retraite ?
    combien de trimestres puis-je prétendre au chomage ?
    Mais aussi es ce que ces 3 années peuvent etre comptabilisé en carriere longue sachant que j ’ai commencé a 17 ans
    cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 19 février à 23:55, par Claude (CFDT Retraités)

      Vous aurez droit à des trimestres gratuits (voir fiche 19) mais ils ne compteront pas tous pour la carrière longue (voir fiche 13).

      Répondre à ce message

    • Le 20 février à 15:16, par P-O

      @ petre

      Bonjour,

      ces 3 années vont elles être comptabilisées pour ma retraite ?
      OUI.
      combien de trimestres puis-je prétendre au chomage ?
      12.(4 par an).
      es ce que ces 3 années peuvent etre comptabilisé en carriere longue
      NON,seule une année au titre du chômage (4 trimestres) peut être comptabilisée.

      Si je vous lis bien,vous aurez 158 trimestres cotisés à fin 2017,il vous en manquera donc 10 dont seul 4 au titre du chômage entreront dans le dispositif carriére longue.

      Vous ne pourrez pas partir à 60 ans sauf à retravailler pour acquérir les 6 trimestres manquants.En outre à 59 ans votre indemnisation chômage s’arrêtera.

      Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 18 février à 20:48, par laouenan

    Merci beaucoup de vous donner la peine de répondre bénévolement à ma question

    Je suis née le 23 juin 1951 ; j’ai en janvier 2017, 159 trimestres
    Je n’ai pas la durée d’assurance requise avant la fin de l’année mais j’ai plus de 65 ans et à ce qu’on me dit ’le taux plein’

    Puis je cependant liquider ma retraite fin juin 2017 sans décote puisque j’ai le taux plein ?
    Est ce que la majoration de la durée d’assurance à 2,5 % peut s’adapter à mon cas ? et d’office ? et si je fais le calcul, 4 trimestres * 2,5 % = 10 trimestres supplémentaires ; dans ce cas ai largement dépassé les 163 trimestres requis ?
    Et dans ce cas, arrêter fin juin plutôt que fin décembre ne changerait rien dans la perte de mes droits ?

    D’autre part étant auxiliaire de vie, (métier à part avec certains emplois intérimaires ) le cumul emploi retraite dans l’organisme où je travaille actuellement ne changerait rien quand je prend ma retraite ? ; je peux continuer sans interruption mon emploi tout en prenant ma retraite ; y a t’il des conditions particulières, un plafond ....?

    merci à l’avance

    Répondre à ce message

    • Le 18 février à 23:25, par Claude (CFDT Retraités)

      La fiche 18 indique que votre génération ne subit pas de décote à 65 ans, sont bénéficie du taux plein.
      La fiche 19 vous explique les trimestres attribués en plus à partir de 65 ans.
      Vous pouvez continuer à travailler pour obtenir la retraite maximum qui s’obtient avec 163 trimestres, comme expliqué fiche 21.
      Comme indiqué fiche 24 (et 18) il faut cesser toute activité au moment de la retraite. Donc obtenir un nouveau contrat de travail si vous reprenez un emploi.

      Répondre à ce message

  • 20 Le taux de liquidation de la pension, décote, surcote Le 17 février à 09:48, par Catherine

    Bonjour,
    Je suis prépensionnées (CARSAT et MSA) Je viens d’avoir 62 ans au mois de janvier 2017
    J’ai contacté un agent de la MSA pour effectuer une étude. Il en ressort qu’il faut que je prenne ma retraite avant le 1er juillet 2017. Calcul plus favorable au prorata de chaque régime.
    Après le 1er juillet 2017, avec le nouveau calcul, (25 meilleurs salaires tous régimes confondus) je perds 80.00€ par mois
    Vu le petit montant de ma retraite en ayant débuté mon activité de salarié à l’age de 14 ans, (48 ans de cotisation) je viens de demander une retraite progressive pour bénéficier d’une surcote de 5% pour un départ définitif qui interviendra au 31 mars 2018 en prenant à ma charge les cotisations sur un temps complet.
    Comment sera fait le nouveau calcul ?
    Au prorata de chaque régime ou sur les 25 meilleurs salaires ?
    Sachant, qu’il est signalé que le nouveau calcul au départ de la retraite ne peut être inférieur au calcul de base de la retraite progressive.
    merci pour votre réponse

    Répondre à ce message

    • Le 17 février à 10:01, par Claude (CFDT Retraités)

      Je ne connais pas le statut de prépensionnée. C’est la retraite progressive, selon vous !
      En général, le calcul unique est plus favorable pour le montant de la retraite, je suis surpris que vous ayez moins de retraite à partir du 1er juillet. Je vous invite à le vérifier en utilisant un simulateur comme Marel (soit un calcul comme régime unique soit deux calculs pour deux régimes).
      Le calcul de la retraite est expliqué fiche 21.

      Répondre à ce message