C. Retraites Sécu


22 Pension de base minimum et maximum


La pension de base au taux plein ne peut pas être inférieure à un montant minimum, dit « minimum contributif ». Il ne faut pas confondre ce minimum contributif avec le minimum vieillesse (Aspa). Ce dernier est une aide sociale sous condition de ressources constituant un revenu minimum des personnes âgées (voir fiche 23).

Mises à jour :
- montants 2021 (12/1/21) ;
- réécriture de la fiche pour faciliter la compréhension (13/2/21 et 2/3/21).

1. Histoire et actualité syndicale du minimum contributif

Le minimum contributif ne concerne qu’une partie de la retraite obligatoire, le régime de base. Retraite forcément complétée par la retraite complémentaire, soit en moyenne un tiers des pensions pour ceux ayant une carrière sous le plafond sécu.

Le minimum contributif, institué en 1983, est à mettre à l’actif de la CFDT. Nous revendiquions, pour ceux qui ont cotisé mais ont perçu de faibles salaires, un minimum de toutes les pensions égal au Smic. En janvier 1984, le minimum contributif représente environ 73 % du Smic net. Avec la retraite complémentaire Arrco, il garantit ainsi un revenu mensuel légèrement inférieur au Smic net (95 %).

Revalorisé comme les pensions depuis 1986, ces revalorisations sont indexées sur les prix et non sur le Smic. Ainsi, le montant du minimum contributif brut est tombé à 55,5 % du Smic net en 2003.

Une revalorisation est obtenue lors de la réforme de 2003 : « En 2008, le minimum de pension s’élèvera à 85 % du Smic net pour une carrière pleine. » Trois revalorisations ont permis ces 85 % du Smic en 2008 (pour une carrière complète cotisée et pour un retraité non imposable).

Une réforme entrée en vigueur en avril 2009 limite cette majoration à ceux qui ont cotisé 30 années (120 trimestres).

Une nouvelle réforme entrée en vigueur en 2012 limite le droit à ce minimum à ceux qui ont des retraites inférieures à un montant assez faible : le plafond est de 89% du Smic net. La CFDT a obtenu un relèvement du plafond à 98% du Smic net dans la réforme de 2014.

Pourquoi le Smic net ? Si le bénéficiaire du minimum contributif n’est pas imposable, cas le plus fréquent, sa pension n’est pas soumise aux cotisations sociales, contrairement au salarié au Smic soumis, lui, à des cotisations estimées à 21 %. Nous ne revendiquons pas une retraite supérieure au Smic.

C’est toujours une priorité revendicative de la CFDT : obtenir un minimum de pension pour une carrière complète égal au Smic net (pension de base + retraite complémentaire).

Le minimum contributif ne doit pas être comparé avec l’Aspa (allocation de solidarité aux personnes âgées) appelée auparavant « minimum vieillesse ». Cette aide sociale soumise à conditions, n’a pas le même objectif, comme expliqué dans cette fiche : 23 L’allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA).

Le calcul de la pension de réversion du conjoint survivant d’un bénéficiaire du minimum contributif se fait sur le montant de base de la retraite, avant alignement sur ce minimum. Ce qui est injuste.

Bon à savoir

Les montants à connaître

Montants mensuels du minimum contributif si liquidation à partir de janvier 2021 :
- majoration durée d’assurance : 645,50 € ;
- majoration durée cotisée (705,35 – 645,50) : 59,85 €.
- plafond de retraites personnelles : 1203,35 €
- seuil permettant le paiement de l’avance du minimum contributif : 105,38 €
Si la carrière n’est pas complète, le minimum est calculé au prorata des trimestres validés.

2. Le calcul du minimum contributif

Le régime de retraite de base calcule la pension de base à partir des droits acquis par les cotisations personnelles. Si cette pension de base au taux plein (hors avantages complémentaires) est inférieure à un montant dit « minimum contributif », la caisse vérifie si le retraité y a droit.

Deux conditions. Pour obtenir une majoration minimum contributif il faut :
- obtenir sa retraite de base au taux plein (50%) ; attention, on peut avoir droit au taux plein soit en ayant les trimestres exigés, soit pour pension d’invalidité, inaptitude, travailleur handicapé… (voir fiche 20) ; le minimum contributif est calculé au prorata des trimestres obtenus ;
- percevoir un total de retraites inférieures à un plafond de retraites personnelles (indexé sur le Smic) ; en cas de dépassement du plafond, le minimum contributif est écrêté.

Deux étapes. Si ces deux conditions sont remplies, la pension obtenue est majorée en deux étapes au prorata des trimestres obtenus :
- majoration au titre de la durée d’assurance validée totale, y compris les périodes de chômage, maladie, accident de travail, invalidité, service militaire, majorations de trimestres, etc.) ;
- majoration au titre de la durée cotisée ; si la condition d’avoir au moins 120 trimestres cotisés personnellement tous régimes confondus confondus est remplie, cette majoration sera calculée en proportion des trimestres cotisés obtenus..

Les deux majorations sont calculées à la liquidation, à la date d’effet de la pension. Si le total de la retraite résultant de ces calculs dépasse le plafond de retraites personnelles autorisé, la majoration due au titre du minimum est réduite du montant du dépassement.

Avantages complémentaires. Après avoir porté la pension au minimum, on applique la surcote.
Ce nouveau montant (minimum plus surcote) bénéficie de la majoration de 10 % pour trois enfants et de la majoration pour conjoint à charge (supprimée pour les nouveaux retraités par la réforme de 2010).
La majoration pour tierce personne et la majoration de retraite versée au titre de la retraite anticipée travailleur handicapé (fiche 11) s’ajoutent éventuellement.
Peuvent venir en plus la pension de réversion et ses avantages complémentaires.

Pour faciliter la compréhension, voici deux exemples.

Exemple 1. Un salarié né en 1960 totalisant 162 trimestres dont 110 cotisés demande sa retraite pour inaptitude à 62 ans. Sa durée exigée est de 167 trimestres. Sa retraite de base s’élève à 490 €. Le calcul sera :
- la majoration au titre de la durée d’assurance validée est proratisée : 645,50 x 162/167 = 626,17 € moins 490 € = 136,17 € ;
- pas de la majoration pour durée cotisée n’ayant pas 120 trimestres cotisés.
Le retraité percevra sa retraite de 490 € et une majoration de 136,17 €, soit 626,17 €.

Exemple 2. Un salarié né en 1960 totalisant 172 trimestres dont 156 cotisés demande sa retraite pour février 2021. La durée exigée est de 167 trimestres. Sa retraite de base s’élève à 560 € :
- la majoration au titre de la durée validée est entière : 645,50 x 167/167 = 645,50 € moins 560 € = 85,50 € ;
- la majoration au titre de la durée cotisée est proratisée : 59,85 € x 156/167 = 55,91 €.
Le retraité percevra sa retraite de 560 € et une majoration de 141,41 € (85,50 + 55,91), soit 701,41 €.

Ces deux exemples supposent que l’ensemble des pensions de retraite soient inférieures au plafond (voir montants annuels ci-dessus).

Attention !

Retards dans l’attribution du minimum contributif

Si l’ensemble des pensions de retraite personnelles légalement obligatoires (y compris les majorations) est inférieur à un montant (plafond), la pension de base bénéficie d’une majoration à hauteur du minimum comme expliqué au point 2.
Pour appliquer cette réforme, un système d’information partagé entre les 37 régimes de retraite s’est mis en place. Mais encore faut-il que chaque régime de retraite ayant inscrit un droit à la retraite alimente cette base de données lorsqu’il liquide une retraite.
C’est pourquoi une avance est attribuée si le montant éventuel du minimum est égal ou supérieur à 10 % du minimum appelé « seuil permettant le paiement de l’avance du minimum contributif » (voir montant dans cette fiche). La régularisation éventuelle se fera ultérieurement. Attention, cette avance peut être source de trop payé si au final le droit au minimum n’est pas ouvert.

3. Le calcul du minimum contributif pour un pluripensionné

Les durées d’assurance accomplies dans les régimes visés par la Lura (liquidation unique de retraite des régimes alignés : assurance retraite, indépendants, salariés agricoles) sont totalisées comme s’il s’agissait d’un seul régime. Par conséquent, depuis 2017, il n’y a plus qu’un mode de calcul des majorations au titre du minimum contributif pour ces régimes (voir point 2 ci-dessus.

Pour les autres ayant été affiliés à plusieurs régimes de retraite de base (France et étranger), et sous réserve qu’ils ne dépassent pas le plafond (voir ci-dessus), le calcul du minimum dépend de la durée d’assurance totale, même si les autres régimes ne prévoient pas de montant minimum.

La durée d’assurance est celle indiquée par les autres régimes. Les trimestres sont totalisés même s’ils se superposent, et ils ne sont pas limités à quatre par an.

Majoration durée d’assurance. Le calcul de la majoration au titre de la durée d’assurance totale de la retraite dépend de la situation :
- si la durée totale d’assurance ne dépasse pas le nombre de trimestres exigé pour le taux plein à l’âge légal : la majoration est calculée au prorata de la durée d’assurance au régime par rapport à la durée d’assurance exigée ; formule = majoration durée d’assurance x (trimestres validés régimes Lura / trimestres exigés) ;
- si la durée totale d’assurance dépasse le nombre de trimestres exigé pour le taux plein à l’âge légal : la majoration est calculée au prorata de la durée d’assurance au régime par rapport à la durée d’assurance dans tous les régimes ; formule = majoration durée d’assurance x (trimestres validés régimes Lura / trimestres tous régimes).

Majoration durée cotisée. Le calcul de la majoration au titre de la durée cotisée dépend de la situation :
- si la durée totale cotisée ne dépasse pas le nombre de trimestres exigé pour le taux plein à l’âge légal : la majoration est calculée au prorata de la durée cotisée au régime par rapport à la durée d’assurance exigée ; formule = majoration durée cotisée x (trimestres cotisés Lura / trimestres exigés) x (trimestres validés Lura x trimestres validés tous trimestres) ;
- si la durée totale cotisée dépasse le nombre de trimestres exigé pour le taux plein à l’âge légal : la majoration est entière ; toutefois ce montant est réduit à la part revenant aux régimes Lura ; formule = majoration durée cotisée x (trimestres validés Lura / trimestres validés tous régimes).

4. Les trimestres considérés comme cotisés

Les périodes retenues au titre des trimestres cotisés sont les périodes de cotisation à un régime de base français, sauf les périodes d’affiliation à l’assurance-vieillesse des parents au foyer (voir tableau).

Il s’agit des périodes suivantes :
-  cotisation à l’assurance-vieillesse obligatoire, par rachat de cotisations, par cotisations arriérées ;
- assurance volontaire-vieillesse, congé de formation et de stage de formation professionnelle ;
- versements pour le rachat de trimestres effectués au titre du taux et de la durée d’assurance ;
-  validations sur présomption ainsi que validations de carrière au titre de la loi du 26 octobre 1964.

Les périodes qui ne sont pas retenues :
-  les périodes assimilées : chômage, maladie, maternité, invalidité, AT, service national ;
-  les périodes reconnues équivalentes et celles de l’AVPF ;
- la majoration de durée d’assurance pour enfant, congé parental, pour enfant handicapé, pour les assurés de plus de 65 ans ;
-  les versements pour le rachat de trimestres effectués au titre du taux uniquement.

Sont également prises en compte les périodes validées par les régimes étrangers dans le cadre des règlements communautaires et des accords internationaux de sécurité sociale, si la pension mise en paiement est la pension communautaire ou est calculée dans le cadre d’une convention. Si la distinction entre les périodes d’assurance, d’emploi, de résidence et les périodes assimilées n’apparaît pas, c’est l’ensemble des périodes qui doit être retenu en tant que périodes cotisées.

Tableau 1. Durées d’assurance considérées comme cotisées et autres

Périodes Durée pour le taux Durée cotisée Durée d’assurance au régime général
Périodes de cotisation à l’assurance obligatoire Oui Oui Oui
Cotisations arriérées Oui Oui Oui
Périodes reconnues équivalentes Oui NON NON
Périodes assimilées Oui NON Oui
Majoration d’assurance enfant Oui NON Oui
Majoration de durée d’assurance + 65 ans NON NON Oui
Assurance volontaire vieillesse (ex. : ATA, routiers) Oui Oui Oui
Rachats de cotisations Oui Oui Oui
Validation gratuite (loi du 26 décembre 1964) Oui Oui Oui
Versement pour la retraite effectué au titre du taux de liquidation et de la proratisation Oui Oui Oui
Versement effectué au titre du taux uniquement Oui NON NON
Assurance-vieillesse des parents au foyer (AVPF) Oui NON Oui
Congé formation Oui Oui Oui
Périodes validées par présomption Oui Oui Oui
Stagiaires FP et cotisations prises en charge par l’État Oui Oui Oui
Périodes cotisées autres régimes obligatoires Oui Oui NON

5. Maximum de la pension

Le montant de la pension ne peut pas être supérieur à 50 % du montant du plafond de la sécurité sociale en vigueur dans l’année de la liquidation (avantages complémentaires non compris). Ainsi, si le calcul de la pension (salaire annuel moyen x taux) fait apparaître un résultat supérieur à 50 % du plafond en cours, la pension est alors « écrêtée », pour être ramenée à ce maximum possible.

Du fait de l’indexation sur les prix des salaires portés au compte individuel, cet écrêtement ne se rencontre presque jamais. Le plafond sécu augmente plus vite que les salaires portés au compte.

Des salariés à employeurs multiples, ou des pluri actifs, dont le cumul des salaires et des revenus cotisés a dépassé le plafond pendant plusieurs années, peuvent être concernés par ce plafonnement (voir fiche 21).

Toutefois, si l’assuré bénéficie d’une surcote, la pension servie peut être supérieure au maximum.

Poser une question

2525 messages
modération a priori

La réponse à votre question sera apportée par un militant retraité bénévole... Merci de lire la fiche avant de poser une question...

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

  • 22 Pension de base minimum et maximum Le 4 mars à 14:12

    Bonjour à tous,

    Ayant lu pas mal de demandes concernant la pension de reversion, je me pose quand même toujours la même question : mon mari est décédé le 19/10/2020 à 73 ans,
    nous nous sommes mariés en 1972 48 ans de mariage. J’ai fait une demande de pension de reversion à la cnav et j’ai déclaré le montant de mes comptes en banque et mon assurance vie. J’ai économisé depuis le début de notre mariage. Je dépasse le plafond et la demande est refusée. J’ai lu les questions et les réponses concernant la déclaration des comptes en banque et assurance vie et vous dites qu’il n’y a pas à déclarer ces sommes ? Est ce bien cela ? j’aimerai en avoir la confirmation et si c’est bien le cas comment puis je faire auprès de la CNAV.
    Merci par avance pour votre réponse et je vous souhaite une bonne journée Françoise

    Répondre à ce message

    • Le 4 mars à 15:15

      C’est indiqué dans notre fiche 61 (que je vous invite à lire) et c’est aussi écrit sur la demande de retraite de réversion : les biens communs au moment du décès ne sont pas à déclarer. Je vous recopie une passage du formulaire Cerfa officiel :
      Important : « Si vous étiez mariés sous le régime de la communauté, vous ne devez pas déclarer :
      - les biens constitués pendant le mariage avec votre conjoint ou ex-conjoint décédé ;
      - les biens personnels de votre conjoint ou ex-conjoint décédé.
      Vous ne devez également pas déclarer les biens acquis en raison du décès de votre conjoint ou ex-conjoint. »
      Vous pouvez faire un recours amiable (fiche 5) expliquant que vous mal lu le formulaire et avez déclaré à tort les biens du couple et vous joignez un nouveau formulaire rempli correctement.

      Répondre à ce message

  • 22 Pension de base minimum et maximum Le 25 juin 2020 à 00:50

    J ai 87 trimestres et de 330 euro *30 EUROS MAJORATION *196 EUROS COLPLEMENTAIRE * 36 CONTRUBITIF

    Répondre à ce message

    • Le 25 juin 2020 à 19:14

      Votre question manque de précision pour vous dire si le calcul est juste.
      Votre retraite ne sera pas très élevée avec 87 trimestres. Vérifiez vos droits à la retraite complémentaire.

      Répondre à ce message

      • Le 2 mars à 21:19

        j’ai cotisé 136 trimestres dans la fonction publique et 32 trimestres dans le secteur privé ai -je droit au minimum contributif

        Répondre à ce message

        • Le 2 mars à 22:39

          Dans la fonction publique il y a le minimum garanti (expliqué fiche 49).
          Pour vos 32 trimestres, votre retraite sera majorée de 32/168e du minimum indiqué dans cette fiche. Merci de la lire.

          Répondre à ce message

  • 22 Pension de base minimum et maximum Le 28 février à 11:20

    bonjour je suis retraite depuis avril 2001 j ai 75 ans activité artisanale 74 trimestre plus 73 trimestres autres activités : total cotisés 144 trimestres total de mes retraites 274 euros par mois ,gérer par la sécu .aurais je droit au minimun vieillesse .merci pour votre réponse

    Répondre à ce message

  • 22 Pension de base minimum et maximum Le 15 février à 09:29

    Bonjour. Je viens d’avoir ma notification de retraite. J’ai cotisé 187 trimestres en totalité. La CARSAT ne retient que 167 trismetres. Le montant calculé est de 564,20 de retraite personnelle ajoutée à ça 97,01 de pension de réversion et 66,82 pour les enfants. Déduction faite pour la csg et le reste j’arrive à une retraite de 692,52 €. Je trouve aberrant que l’on est pas pris en compte les 20 trimestres cotisés. Quel recours ai-je pour faire valoir mes droits. Merci pour votre réponse

    Répondre à ce message

    • Le 15 février à 10:36

      La retraite sécurité sociale est calculée ainsi depuis sa création. Ce n’est pas un régime par points. Quand on a obtenu le nombre de trimestres exigés, 167 pour vous, on obtient le taux plein de 50%. Ensuite le calcul de la retraite repose sur vos 25 meilleures années donc de vos salaires comme expliqué fiche 21.
      Avec 564 € de retraite de base pour une carrière complète, vous devriez bénéficier des majorations du minimum contributif.
      Les cotisations sociales dépendent du RFR du ménage fiscal comme expliqué fiche 28.

      Répondre à ce message

    • Le 15 février à 10:38

      L’énoncé de votre situation ne nous permettent pas faute de précisions de vous répondre précisément sur le calcul de votre retraite. Le montant dépend sans doute de la faiblesse de vos salaires soumis à cotisations.
      Vous pouvez faire une réclamation comme indiquée sur votre notification mais celle-ci sera vouée à l’échec si elle porte sur les 20 trimestres qui ne sont pas pris en compte.

      Répondre à ce message

  • 22 Pension de base minimum et maximum Le 12 février à 23:57

    Bjr je viens de recevoir le montant de ma retraite de 54€ pour 48 trimestres et 133.54 de majoration du minimum contributif donc 187.78 pouvez vous me confirmez cette somme ? Merci

    Répondre à ce message

    • Le 13 février à 09:52

      Le calcul de vos droits personnels dépend de plusieurs paramètres (fiche 21) et il est impossible de vous répondre sur le faible montant de ces droits. Par contre l’attribution du minimum contributif permet de dire que le montant des salaires est relativement faible. Celui-ci est proratisé suivant la formule : 645,50 X 48 / 165 = 187,78€

      Répondre à ce message

  • 22 Pension de base minimum et maximum Le 4 février à 15:19

    bonjour .j ai pris ma retraite le 01012021.je suis en sur cote.la cnracl me verse 740 euros .la carsat 125euros.es je droit au minimun contributif ?.ils se basent uniquement sur ma retraite ou les retraites du foyer ?.en vous remerciant.tout confondu j ai 182 trimestres

    Répondre à ce message

    • Le 5 février à 00:12

      Toutes vos retraites personnelles sont prises en compte, y compris la complémentaire.

      Répondre à ce message

      • Le 5 février à 06:09

        bonjour .merci claude.pensez vous qu ils vont m attribuer le minimun contributif ?j avec les montants que je vous ai ecrit.740 euros de la cnracl .125 euros de la carsat.pas de complementaire.je suis en surcote . plus de 167 trimestres.je suis nee en 1955..en vous remerciant.

        Répondre à ce message

  • 22 Pension de base minimum et maximum Le 7 février à 18:49

    Bonjour,
    J’ai cotisé en France pour 33 trimestres (9 ans). Je suis de nationalité algérienne.
    Ensuite, j’ai travaillé en Algérie, pendant 34 ans. (ie 132 trimestres). J’ai liquidé ma seule retraite algérienne.
    Le montant du minimum contributif basique me semble acquis. Ai-je droit au minimum contributif majoré ?
    Je poses cette question, en tenant compte de la convention algéro-française sur la SS (1982) portant sur la totalisation des périodes cotisées.
    Merci de votre réponse.

    Répondre à ce message

    • Le 7 février à 21:38

      La majoration au titre du minimum contributif sera proportionnelle à vos 33 trimestres, comme si vous aviez cotisé dans un autre régime en France. Par exemple, le calcul sera : 645x(33/168).

      Répondre à ce message

  • 22 Pension de base minimum et maximum Le 2 février à 08:11

    Boinjour,
    Une adhérente née en 1959 (62 ans en 2021) et ayant acquis tous ses trimestres (et même plus)
    aurait 548 € mensuels (brut) de retraite du régime général et 246 € mensuels de retraite complémentaire.
    Quel serait le montant de minimum contributif auquel elle aurait droit ?
    D’avance merci.
    B. Geay

    Répondre à ce message

    • Le 2 février à 16:50

      Le minimum contributif de base pour 2021 est à 645,50€. Il peut être porté à 705,35€ si les trimestres requis ont tous été cotisés. Dans le cas contraire et sous réserve qu’elle ait cotisé 120 trimestres, il est calculé au prorata comme indiqué dans la fiche 22 de notre guide lien
      Le minimum contributif est tenu à jour dans Panorama social de Retraité Militant qui vient de paraitre.

      Répondre à ce message

  • 22 Pension de base minimum et maximum Le 29 janvier à 10:26

    Bonjour , je voudrai savoir si le montant du minimum contributif de 1203£ est net ou brut je vous remercie

    Répondre à ce message

    • Le 29 janvier à 11:16

      Le minimum contributif majore votre retraite de base afin qu’elle attteigne 645 euros bruts par exemple.

      Répondre à ce message

      • Le 29 janvier à 12:48

        donc si je comprends quand on a atteind1203 £ avec la retraite et le minimum contributif il faut enlever combien en pourcentage de retrenu

        Répondre à ce message

        • Le 29 janvier à 17:48

          Je n’avais pas compris que vous parliez du plafond.
          En cas de dépassement du plafond, le minimum contributif est écrêté. Autrement, votre majoration de minimum contributif est réduite pour que le total ne dépasse 1203 €.

          Répondre à ce message

  • 22 Pension de base minimum et maximum Le 23 janvier à 10:18

    Bonjour Claude,
    Après plusieurs mois d’échange de courrier avec CARSAT pour percevoir le MICO. La réponse je ne la comprends pas :
    "" Après étude de votre dossier, vous bénéficiez d’une retraite depuis le 01/01/2020 pour un montant au régime général de 657.78 €. Nous effectuons une comparaison entre votre pension calculée au 01/01/20 et le MICO non majorè entier 642.93 € (barème 2020) Votre pension calculée est déjà supérieure au mico théorique donc il n’ y a aucun droit à vous servir au titre de cette majoration"
    j’ai pris ma retraite avec 173 trimestres et 166 de retenu, retraite KLESIA 229.00 € Les 120 trimestres pour percevoir le mico sont acquis, je m’interroge sur le mico majorée, auquel je pensais avoir droit. Malgré vos fiches explicites, je n’ai pas réussi à calculer le montant pour vérifier le calcul de la CARSAT.
    Avant de réclamer à la CARSAT je souhaiterai votre avis si j’entame un nouveau parcours du combattant avec des informations précises.
    Je vous souhaite une bonne année 2021 et vous remercie de votre attention.
    Cordialement

    Répondre à ce message

  • 22 Pension de base minimum et maximum Le 22 janvier à 18:19

    Bonjour,
    je voudrais contrôler les salaires pris en compte par la CNAVTS : j’ai tous mes bulletins de salaire . Dois-je tenir compte du salaire annuel brut sur lequel sont calculées les cotisations sociales ?
    Merci d’avance pour votre réponse,
    Cordialement,

    Répondre à ce message

    • Le 22 janvier à 18:23

      Oui, il s’agit bien des salaires bruts.
      Pour information, vous disposez d’un simulateur en bas de la fiche 21 pour entrer les données et le calcul de la retraite.

      Répondre à ce message

  • 22 Pension de base minimum et maximum Le 20 janvier à 18:58

    Bonjour,
    Mon épouse a pris sa retraite à 62 ans (née en 53), minorée (pas assez de trimestres pour taux plein). Ayant dépassée aujourd’hui l’âge du taux plein pourrait-elle bénéficier du minimum contributif ?
    Merci d’avance.
    Cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 21 janvier à 10:11

      Une retraite attribuée l’est à titre définitif et n’est pas révisable. Si le droit à minimum contributif était ouvert à 62 ans, il aura été intégré dans le calcul, sachant que se minimum est toujours proportionnel aux trimestres acquis

      Répondre à ce message

  • 22 Pension de base minimum et maximum Le 17 janvier à 19:04

    Pardon je me suis mal exprimé. Le calcul que vous donnez c’est 645 x les trimestres valides sur les trimestres tous regimes. Danc ce cas on arrive au double .65x 18/167 =69.50 dans le premier cas.et 645 x 18/ 84 dans
    le cas de la prise en compte des 66 trimestres plus les 18 rg.ce qui donne 138 euros. Ou est mon erreur ? Merci

    Répondre à ce message

  • 22 Pension de base minimum et maximum Le 17 janvier à 17:49

    Bonsoir. Tout d’abord merci beaucoup car tout ce que vous dites est extrêmement clair. Ce soir il y a une émission capital sur les retraites. Il faudrait vraiment qu’ils parlent de votre site. Je vous pose encore une question sans vouloir abuser.jai cotise 16 ans et demi et je percois une retraite de 750 euros de la fonction publique pour 3 enfants. Jai par ailleurs 18 trimestres zu regime general qui feront sans doute 24 car des périodes avpf n’ont pas été comptabilisées. Ma question est . Le montant de ma retraite sera til de 645e minimum contributif simpleX 18/167 pour 1958. Je pars au taux plein pour inaptitude. Ou alors il y a un autre calcul comme vous le soulignez.pour les polypensionnes Mais cela me paraît énorme comme difference si on compte les 16 ans fonction publique. Merci de votre gentillesse .

    Répondre à ce message

    • Le 17 janvier à 18:43

      Merci pour les compliments. Mais notre guide est d’abord destiné à aider les adhérents à la CFDT.
      Le droit au taux plein est essentiel, en effet. Lisez la fiche 20. Pour l’AVPF c’est fiche 29.
      Le calcul proposé est exact. Mais si vous n’avez pas retravaillé et donc cotisé, vos retraites sont faibles.

      Répondre à ce message

  • 22 Pension de base minimum et maximum Le 17 janvier à 17:44

    Je suis mariée j’ai 73 ans, j’ai travaillé et déclaré pendant 10 ans. Je touche une retraite de 240 Euros par mois
    cela me semble peu par rapport à ceux qui n’ont jamais travaillé
    merci de votre reponse

    Répondre à ce message

    • Le 17 janvier à 17:51

      La retraite est le résultat du versement de cotisations au cours de la carrière professionnelle (au moins 42 ans pour une retraite complète). Les personnes qui n’ont jamais ou peu travaillé peuvent bénéficier d’une aide sociale au titre de la solidarité appelé ASPA voir fiche 23.. Contrairement à la retraite personnelle cette aide est récupérable sur la succession.

      Répondre à ce message

  • 22 Pension de base minimum et maximum Le 15 janvier à 21:15

    Bonjour, je compte partir à la retraite au 31/12/2021, j’aurais au total 168 trimestres (maxi 167 retenus), j’aurais 129 trimestres cotisés et j’aurais 62 ans en juillet 2021. Le montant de retraite calculé par mois est de 551€ (donc hors complementaire). Quel peut etre le montant du minimum contributif ? Merci pour votre aide.

    Répondre à ce message

    • Le 16 janvier à 09:32

      Vous aurez droit à une majoration portant votre retraite de base de 167/167e de 645 €. Puis une autre majoration différentielle de 129/167e de (705 € - 645€), soit environ 691€ somme à laquelle s’ajoute la retraite complémentaire comme expliqué au point 3.

      Répondre à ce message

  • 22 Pension de base minimum et maximum Le 14 janvier à 14:31

    Bonjour.je suis en train de demander ma retraite pour inaptitude au 1 er janvier 2020. J’ai le droit a une fraction du minimum contributif puisque tres peu travaille dans le regime general. Si le minmum contributif passe a 1000 euros en 2022 pensez vous qu’il vaille mieux que j’attendes 2022 ou est-ce que ce sera rétabli pour ceux qui l’auront demandee avec le minimum a 642 comme aujourd’hui. Merci beaucoup

    Répondre à ce message

    • Le 14 janvier à 18:40

      Le minimum contributif actuel ne passera pas à 1000 euros en 2022 car le gouvernement considère que c’est déjà le cas pour une carrière complète au Smic, retraite complémentaire comprise. Le président a fait une promesse intenable par méconnaissance des régimes de retraite. Il faut savoir que 37% des nouveaux retraités actuels peuvent bénéficier du minimum contributif, tel qu’il existe.

      Répondre à ce message

  • 22 Pension de base minimum et maximum Le 13 janvier à 12:23

    Bonjour Monsieur.
    J,étais en invalidité 2eme catégorie ,je viens de passer en retraite avec 119 trimestres et un montant de 380,55 brut .Je contacte la carsat pour savoir si j’ai le droit au minimum contributif et on me répond que le minimum contributif est déjà inclus dans ma retraite .Est ce que le fait que mon mari soit en invalidité 2eme catégorie pose problème ?
    Je pensais qu’en retraite je ne pouvais pas toucher moins qu’en invalidité. Pourriez m’éclairer svp (j’avais 957.97 euros brut en invalidité) Merci

    Répondre à ce message

    • Le 13 janvier à 15:59

      Sur votre notification de retraite, la majoration au titre du minimum contributif est indiquée, en principe.
      Si vous êtes née en 1958, votre durée d’assurance est de 167 trimestres. Votre minimum doit vous permettre d’atteindre ce montant : 645 € x (119/167e) = 459 €. Il vous maque 79 € environ.
      Comme ce minimum est soumis à un plafond de retraites (lire fin du point 2), l’assurance retraite va attendre d’avoir connaissance de vos autres retraites avant de vous l’attribuer.
      Avez vous obtenu vos retraites complémentaires ?
      La retraite dépend de votre carrière et pas de la pension d’invalidité. Mais pour une carrière complète de 167 trimestres vos retraites auraient été plus élevées, c’est certain, et proches au total de de votre pension d’invalidité.

      Répondre à ce message

    • Le 13 janvier à 19:29

      j’ai une question concernant l’invalidité, les trismestres d’invalidité ne compte pas sur la calcul de retraiteCar moi j’ai cotisé 125 trimestres et 11 ANS en invalidité alors comment ça se passe pour la retraite svp

      Répondre à ce message

  • 22 Pension de base minimum et maximum Le 8 janvier à 11:35

    Bonjour , je vous remercie pour votre avis , comme vous en parlez , il doit y avoir pas mal de gens qui ont le meme problème que moi, je suis d’accord avec vous c’est scandaleux ; je me suis plaints à la CARSAT par téléphone et par email , ils m’ont envoyé un document avec la marche à suivre . Ce matin j’ai renvoyé comme ils me l’ont demandé les 3 notifications de retraite validées en accusé de réception . De toutes façons ils seront bien obligé de me l’attribuer un jour ou ils ne font pas leur job , ou gros manque de personnel ou c’est intentionnel directives de l’état , je ne sais pas ?? En venir au tribunal ça mettra des années et ça risque d’etre couteux , j’ai eu l’expérience pour un problème familial il y a 4 ans et toujours pas de réponse avec les tribunaux c’est extrèmement long à se dénouer à moins qu’il y ait mort d’hommes là ça change tout . Il faut remercier nos élites technocrates ( inhumains et sans pitié ils sont) Pauvre France . Quand meme d’après vous ça peut aboutir , au pire en combien de temps s’il est possible de répondre à ça , j’ai de la chance je ne suis pas coincé financièrement mais c’est inhumain pour ceux qui sont dans la peine . Je vous remercie par avance . Cordialement . Roland .

    Répondre à ce message

    • Le 8 janvier à 11:58

      La Cour des comptes a signalé dans son rapport 2020 que 500.000 retraités attendait leur minimum contributif parce que le nouveau RGCU (répertoire de gestion des carrières unique) qui est entrain de remplacer l’EIRR (échange inter-régimes de retraite) n’est pas renseigné par les autres régimes de retraite.
      Depuis mars 2020, les délais s’allongent car le télétravail n’est pas toujours plus facile.
      J’ai déjà accompagné un adhérent au tribunal et en quelques mois l’affaire était jugée et l’assurance retraite mise en demeure par le juge (ce n’était pas pour le minimum contributif). En première instance, l’avocat n’est pas obligatoire, il faut uniquement écrire sa requête en s’appuyant sur le droit de la sécurité sociale.
      Les électeurs veulent payer moins de cotisations sociales avec les mêmes avantages. le gouvernement a imposé en 2017 à l’assurance retraite de réduire ses effectifs de 2,5% au nom du numérique. Mais le papi boom est là et les mêmes effectifs doivent traiter beaucoup plus de dossiers.
      Toute le monde sait qu’il n’y a pas assez de juges en France alors que nous allons plus facilement en justice mais ce gouvernement a baissé l’impôt sur le revenu en 2017 et engagé de nouvelles dépenses en 2018.
      Le problème ne vient pas des « élites technocrates », expression populiste ou d’extrême droite. Je préfère avoir des hauts fonctionnaires ayant fait de sérieuses études, comme je préfère être opéré par un chirurgien ayant fait de longues études que par mon boucher ! Pourtant les médecins font aussi partie des élites de ce pays.
      J’évite en général de répondre sur autre chose que le droit, mais par politesse, je vous apporte mes arguments en vous demandant d’en rester là car cet échange pourrait durer ! Merci d’avance.

      Répondre à ce message

  • 22 Pension de base minimum et maximum Le 7 janvier à 16:40

    Bonjour, bonne année malgré le covid , je vous ai déjà sollicité il y a quelques mois , pourriez vous m’aider de nouveaux ? J’ai envoyé toutes les attestations de validations de mes retraites à la CARSAT avec accusé de réception pour espérer toucher le minimum contributif ( 167 trimestres acquis et plus de 120 cotisés) il y a 3 mois , depuis toujours rien , j’ai attendu 10 mois avec l AG2R pour qu’il valide la retraite complémentaire . J’ai envoyé un mail à la CARSAT , j’ai reçu un courrier d’eux me disant que si je ne touchais pas mon minimum contributif en janvier 2021 il fallait de nouveau renvoyer les attestations des retraites à la CARSAT alors qu’ils les ont ! Qu’en pensez vous ? Avez vous un avis la dessus ? Je vous remercie d’avance . Roland . PS : le délai doit etre assez long je pense , manque de personnel peut etre ?

    Répondre à ce message

    • Le 7 janvier à 22:29

      Nous sommes scandalisés par ces délais pour attribuer la majoration au titre du minimum contributif.
      Vous pouvez faire une recours amiable comme expliqué fiche 5 en joignant à nouveau copie des vos autres notifications de retraite. Faute de réponse dans deux mois, vous pourrez aller au tribunal judiciaire faire valoir votre droit.

      Répondre à ce message

  • 22 Pension de base minimum et maximum Le 9 décembre 2020 à 11:39

    Bonjour Claude,
    J’aimerais vérifier si ma conclusion est bonne.
    Un adhérent, né en 1958 me demande un conseil avant de partir en retraite. il a 172 trimestres retenus dont 135 au régime général et 37 comme fonctionnaire.
    L’assurance retraite compte 127 trimestres cotisés au régime général et 37 comme fonctionnaire.
    conclusion :
    Cet adhérent peut donc partir en retraite au taux plein.
    sa pension ne pourra pas être inférieur au minimum contributif suivant : 642.93€ x (127/167) = 488.93€
    auquel s’ajoutera le minimum majoré suivant (702.45€ - 642.93€)*(135/172)*(164/167) = 45.95€
    soit au total 534.89€

    Répondre à ce message

    • Le 9 décembre 2020 à 15:05

      Pour un poly-pensionné le calcul est différent comme expliqué au point 4.
      Le Mico se compose de deux étages : le normal sur la totalité des trimestres validés et le majoré sur les seuls trimestres cotisés. Ainsi je comprend :
      1. Minimum non majoré x (trimestres régime général / trimestres tous régimes) = 135/172e de 642 €
      2. Majoration entière x (trimestres régime général / trimestres tous régimes) x (trimestres cotisés tous régimes / durée d’assurance maximum) = 127/167e de 702 moins résultat de 1.

      Répondre à ce message

      • Le 23 décembre 2020 à 16:47

        Bonjour,
        J’ai exactement le même problème que la personne qui a posé la question et après de nombreuses recherches je vous communique le résultat de ma recherche :
        Minimum contributif : montant minimum, fixé par décret et versé au régime général et dans les régimes alignés, pour une pension liquidée au taux plein. Ce minimum est versé entier si l’assuré réunit la durée d’assurance maximum prévue pour le calcul de la pension. Sinon, il est réduit proportionnellement.
        Dans la fonction publique, un dispositif similaire existe, il s’agit du minimum garanti.
        Pour le minimum contributif on prend tous les trimestres des régimes LURA pour faire la proportionnalité ce qui évite de donner plus que le minimum contributif fixé par décret, ceci dans le cas où l’on a plusieurs régimes LURA qui doivent payer le minimum contributif, ce qui est logique.
        Pour moi l’explication de la personne est correcte au sujet du calcul du minimum contributif.
        Pouvez-vous m’indiquer sur quelle loi ou décret vous avez donné votre réponse.
        Merci d’avance
        Cordialement

        Répondre à ce message

        • Le 23 décembre 2020 à 20:51

          Ce qui est écrit au point 4 est exact. La liquidation unique de retraite, ou Lura, ne concerne pas les fonctionnaires.
          Ces règles figurent dans le code de la sécurité sociale, évidemment.

          Répondre à ce message

  • 22 Pension de base minimum et maximum Le 18 décembre 2020 à 22:26

    Bonsoir
    Le minimum contributif s’additionne t il au montant de la retraite de base ? (Je ne parle pas de complémentaire) Par ex, retraite de base 300€ - minimum contributif 400€ = 700€ ?

    Répondre à ce message

    • Le 19 décembre 2020 à 08:31

      Vous n’avez pas lu la fiche !
      C’est une majoration de la retraite personnelle permettant d’atteindre un montant garanti, celui du minimum. C’est un montant différentiel.

      Répondre à ce message

  • 22 Pension de base minimum et maximum Le 18 décembre 2020 à 22:25

    Bonsoir,
    Le minimum contributif peut il être accorder sans taux plein ? Y a t il une décote ?

    Merci

    Répondre à ce message

  • 22 Pension de base minimum et maximum Le 18 décembre 2020 à 22:27

    Bonsoir, Puis je bénéficier de l’ASPA puis demander le minimum contributif ?
    merci d’avance

    Répondre à ce message

  • 22 Pension de base minimum et maximum Le 17 décembre 2020 à 19:18

    Bonjour . J’ai 81 ans , et ai quité l’actif à 60 ans ( suite problème de santé ), avec 147 trimestres reconnus ( il eut fallu en avoir 150 pour un taux plein !! )
    je perçois , depuis , toutes caisses confondues , , CRAM ; ARCCO ; Complémentaire , la somme d’environ 340 euros par mois ...!!! pourquoi ne pourrai-je pas prétendre
    au minimum contributif du régime général ?? ( en notant toutefois que je sais ne pas pouvoir bénéficier de l’ASPA , ( la retraite de mon mari , pourtant très moyenne !!), me fait dépasser au niveau foyer ( nous sommes mariés depuis 62 ans !! ) , le minimum estimé ( je crois à quelques 15000 e/an)
    J’ai plusieurs fois expliquer ma situation aux Autorités ..... mais n’ai jamais eu de réponse précise et convaincante ..
    Pouvez-vous m’aider ???
    Merci .. Cordialement

    Répondre à ce message

  • 22 Pension de base minimum et maximum Le 14 décembre 2020 à 19:44

    Bonjour,
    Je suis née en octobre 1957, j’ai 2 enfants, j’ai commencée à travailler en 1974, avec des périodes sans trimestres validés.
    J’ai été en arrêt de travail en mars 2018, puis licenciée en novembre 2019 car déclarée en maladie professionnelle avec une incapacité permanente de 17%, ce qui fait que je pouvais bénéficier d’une retraite au taux plein "dixit le médecin du travail".
    Je touche ma retraite depuis mars 2020 (302,87€ + 200,63€ de mini contributif).
    Est ce que je peux bénéficier du mini contributif majoré, j’ai 130 trimestres de pris en compte.
    Merci

    Répondre à ce message

    • Le 15 décembre 2020 à 09:54

      Le taux plein signifie uniquement que vous ne subissez pas de décote (fiche 20). La retraite reste calculée en fonction de vos trimestres, y compris le minium contributif.
      Le minimum majoré suppose au moins 120 trimestres cotisés, ce nombre est indiqué sur le relevé de carrière.

      Répondre à ce message

  • 22 Pension de base minimum et maximum Le 3 décembre 2020 à 12:30

    Bonjour
    J’ai 60 ans et ne travaille plus depuis 1 an (chomage). J’ai dans ma vie travaillé 132 trimestres cotisés et béneficie en théorie de16 trimestres supplementaires validés pour avoir elevé 2 enfants. Comme j’etais assistante maternelle, mes salaires n’etaient vraiment pas élevés (500 euros nets par mois pour 12h par jour durant toutes ces années de travail !).
    Pour essayer de toucher une meilleure retraite toute aide confondue, je ne vais pas demander ma retraite à 62 ans, mais je vais attendre mes 67 ans pour - d’après vos fiches explicatives, pouvoir "bénéficier" automatiquement d’une retraite à taux plein sans décote du fait de mes trimestres insuffisants. Pensez-vous que je serais eligible à mes 67 ans des 1000 euros nets promis par Mr Macron (retraite + complement contributif ?). Le fait d’attendre 67 ans équivaut-il à un taux plein ? Merci de votre réponse, vos explications sont claires et facilement compréhensibles, contrairement au site info retraite. Prenez soin de vous en ces temps compliqués. Cordialement. MARIE

    Répondre à ce message

    • Le 3 décembre 2020 à 15:47

      Le gouvernement considère que les salariés devenant retraités ont déjà 1000 euros pour une carrière complète au SMIC. Il prévoit d’augmenter uniquement les indépendants et les agriculteurs.
      L’estimation d’info-retraite.fr vous indique combien vous aurez de retraite à chaque âge à partir de 62 ans.
      Cette fiche vous indique comment on calcule la retraite minimum de base à laquelle s’ajoute la complémentaire.
      Lisez la fiche 23.

      Répondre à ce message

      • Le 7 décembre 2020 à 20:44

        On parle pourtant de 1000€ de retraite pour 43 années de cotisation à tiers temps... Donc une revalotisation pour ceux qui ontravailler à temps partiel salarié compris

        Répondre à ce message

        • Le 8 décembre 2020 à 08:13

          Début 2020, le gouvernement a considèré que les salariés devenant retraités ont déjà 1000 euros pour une carrière complète au Smic. Il prévoit d’augmenter uniquement les indépendants et les agriculteurs.

          Répondre à ce message

          • Le 9 décembre 2020 à 20:52

            Je suis d’accord avec vous que cela se rapproche de 1000€ pour une carrière complète à temps plein.
            Le gouvernement a cependant également indiquer que tout personne ayant une carrière complete a temps partiel en ayant validé tout ses trimestre touchera également 1000 €, ce qui n’est pas actuellement le cas ( différence sur la complémentaire

            Répondre à ce message

            • Le 9 décembre 2020 à 21:47

              Vous avez raison. Mais entre les déclarations d’intentions et le projet de loi au parlement, il y a une différence.
              Je n’ai pas besoin de vous dire que nous revendiquons un minimum de retraite égal au Smic net pour une carrière complète.

              Répondre à ce message

    • Le 12 décembre 2020 à 05:09

      Bonjour

      Je suis Mr Hyacinthe NGOMA, né le 11/09/1956 Français originaire du Gabon j’ai travaillé tour à tour au Gabon et en France, Reconnu RQTH, et depuis le 11/09/2018, la Caf m’a obligé de partir à la retraite, mais la Carsat de l’’Hérault refuse, comme je n’ai pas suffisamment de trimestres cotisés en France, de m’accorder le montant minimum contributif ou le minimum retraite + Majoration de pension au titre de la retraite liée à mon handicap). Pour y parvenir, et refuser mon accès à ces avantages, la Carsat, décide d’inclure ma pension, du Gabon. Or la pension du Gabon n’est ni superposable, et ni doublement imposable, du fait des Accords bilatéraux existant entre la France et le Gabon. Dire que cette situation ne se passe qu’à Montpellier Et pourtant nous sommes plus de 1583 pensionnés du Gabon résident en France, je suis le seul à qui ce traitement distinctif est réservé. Que pouvez-vous me conseiller ?

      Répondre à ce message

      • Le 12 décembre 2020 à 08:02

        Selon la réglementation, le versement du minimum contributif ne peut pas avoir pour conséquence de porter le total de vos pensions de retraites (de base et complémentaire, tous régimes confondus, français et étrangers) au-delà de 1 191,57 € par mois. En cas de dépassement, la majoration est réduite de façon à ce que ce montant soit atteint.

        Répondre à ce message

  • 22 Pension de base minimum et maximum Le 10 décembre 2020 à 12:01

    Bonjour,
    Je touche de la carsat 282e/mois depuis aout 2020. j’ai droit au minimum contributif. Mes retraites complémentaires sont liquidées. Mais il manque 4 trimestres AVPF de l’année 1996 qui n’apparaissent pas sur mon relevé de carrière. Sur la demande la carsat , j’ai déjà fourni par 3 fois les bulletins de salaires de mon mari France Telecom qui faisait alors guichet pour les allocations familiales, où tout y est inscrit :les allocations familiales, le supplément familial et mes 3 enfants mineurs. Mon mari y a travaillé de 1981 à 2005. La carsat vient de me dire que ces bulletins de salaire ne sont pas exploitables, qu’ils font une requête auprès d’orange qui ne leur répond pas.
    Mes questions , pourquoi une requête auprès d’orange ? Est ce que le minimum contributif me sera payé a partir d’août où lorsqu’ils l’auront décidé ?
    merci

    Répondre à ce message

    • Le 10 décembre 2020 à 21:16

      C’est l’employeur de l’époque qui devait cotiser pour vous a l’AVPF, c’est donc lui qui est responsable s’il n’y a pas eu de cotisations. Comme l’entreprise s’appelle Orange maintenant, elle doit réparer son erreur. Vous pouvez intervenir pour qu’elle réponde à la Carsat et que soit valide ainsi vos trimestres AVPF.
      Lisez la fiche 29 qui traite du sujet.

      Répondre à ce message

  • 22 Pension de base minimum et maximum Le 6 décembre 2020 à 14:44

    bonjour,
    je vais avoir une retraite de base de 456 euros, une complémentaire de 150 euros, mon nombre de trimestres est 140 sur 165 estimés, pouvez-vous me dire si le montant de mon minimum contributif sera de 98 euros environs.
    merci !

    Répondre à ce message

    • Le 7 décembre 2020 à 00:17

      Pour y avoir droit, il faut obtenir le taux plein. Si c’est le cas, le montant sera proportionnel aux nombres de trimestres validés, comme expliqué dans cette fiche.

      Répondre à ce message

  • 22 Pension de base minimum et maximum Le 6 décembre 2020 à 15:07

    autre question le calcul du minimum contributif est-t-il intégré dans le montant de la retraite de base avant de faire valoir ses droits à la retraite sur l’estimation globale, ou sera-t-il intégré une fois la demande effectuée ?

    Merci !

    Répondre à ce message

  • 22 Pension de base minimum et maximum Le 6 décembre 2020 à 19:05

    A ton droit au minimum contributif avec 100 trimestres cotisés en attendant le taux plein qui sera erà mon âge à 67 ans ne en 1957 merci

    Répondre à ce message

  • 22 Pension de base minimum et maximum Le 2 décembre 2020 à 13:32

    J ai toucher ma retraite en septembre et j ai demandé le début octobre le minimum contributif, estce que je serais remboursée les mois ou j attend la décision

    Répondre à ce message

    • Le 2 décembre 2020 à 13:40

      Le minimum contributif est automatique à la date de départ en retraite si vous remplissez les conditions et en particulier le montant total de toutes vos retraites.

      Répondre à ce message

      • Le 2 décembre 2020 à 14:24

        J ete obligé de le demer moi-même un mois après de recevoir ma première paye de retraite et ils m ont dit d attendre de finaliser mon dossier au minimum trois moi pour recevoir le minimum contributif et j attend toujours je suis a la msa

        Répondre à ce message

        • Le 2 décembre 2020 à 22:42

          Pour avoir droit au minimum contributif, toutes vos retraites doivent être inférieures à un montant indiqué dans cette fiche, soit 1191 €. Dès que votre institution de retraite complémentaire aura inscrit le bon montant dans le bon fichier, la MSA pourra vous attribuer le minimum contributif.

          Répondre à ce message

  • 22 Pension de base minimum et maximum Le 1er décembre 2020 à 19:33

    Bonjour,
    J’ai besoin de votre expertise.
    Né en 1955, mon départ à la retraite est prévu pour 1 janvier 2021.
    J’ai 101 trimestres Régime général et 74 trimestres fonction publique territoriale.
    Est-ce que j’ai le droit au minimum contributif ?
    Cordialement,

    Répondre à ce message

  • 22 Pension de base minimum et maximum Le 25 novembre 2020 à 19:29

    Bonjour,
    J’aimerais d’abord savoir si ayant cotisé au régime général et rsi, je suis considérée comme poly-pensionné ?
    Ma question est relative au calcul du minimum contributif, car si tel est le cas les calculs différent, si l’assuré a été affilié au régime général ou plusieurs régimes. Pouvez-vous me le confirmer ?
    Je vous donne des éléments pour que vous m’aidiez :
    Née en 1958, 167 T acquis, 171 au total (113 du régime général et 58 du rsi dont 8 trimestres pour un enfant sur le total)
    134 cotisés, retraite de base : 509,63, complémentaires , rsi : 18,15, agir/arrco : 160,71
    Total de mes retraites de base et complémentaires : 688,49 €
    On m’annonce un minimum contributif majoré de 180,77 €. Qu’en pensez-vous ?

    Merci pour tout.

    Répondre à ce message

    • Le 26 novembre 2020 à 09:56

      Comme expliqué fiche 21, vous bénéficiez depuis 2017 de la liquidation unique de retraite, la Lura. Donc vous n’êtes plus considérée comme pluripensionnée.

      Répondre à ce message

  • 22 Pension de base minimum et maximum Le 25 novembre 2020 à 13:31

    Bonjour,
    j’ai quitté mon entreprise par rupture conventionnelle au delà de l’âge fixé pour bénéficié de la retraite (62 ans dans mon cas).En conséquence, l’indemnité de rupture a été soumise à l’ensemble des cotisations de protection sociale, dont assurance retraite.
    Les cotisations d’assurances retraites versées à cette occasion sont équivalentes à celles de 10 mois de cotisations salariées. L’assurance retraite ne considère dans son calcul du revenu de la dernière année travaillée, que les 4 mois effectivement travaillés, avec pour conséquence la non prise en compte de cette année parmi les 25 meilleures années.
    Je cotise - et je règle les impôts correspondants- pour l’équivalent de 10 mois de travail, mais on ne prend en compte que le revenu perçu sur 4 mois !
    Quelles bases réglementaires pour faire évoluer cette appréciation ?

    Alain

    Répondre à ce message

    • Le 25 novembre 2020 à 17:23

      Comme indiqué au point 4 de la fiche 21, il ne doit pas être tenu compte de l’année au cours de laquelle se situe le point de départ de la retraite (Circ. CNAV no 1-73, 3 janv. 1973)

      Répondre à ce message

  • 22 Pension de base minimum et maximum Le 20 novembre 2020 à 16:49

    Bonjour,

    Retraitée du secteur Public et Privé depuis le 1er octobre 2020, le montant total de mes pensions de retraites dépasse 1191.57 euros par mois.
    Je ne comprends pas pourquoi l’assurance retraite m’attribue la Majoration du minimum contributif d’un montant de 37.31 euros.
    J’ai contacté l’assurance retraite 2 fois via leur site internet mais me confirme que cette majoration du minimum contributif m’a bien été attribuée.

    Pensez-vous que c’est possible que je perçoive cette majoration du minimum contributif bien que je dépasse les 1191.57 euros ?
    Je vous remercie.
    Cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 20 novembre 2020 à 19:03

      Effectivement, si vos retraites brutes dépassent le plafond avant attribution du minimum contributif, il y a une erreur. Car si elles ne dépassent pas, le minimum est écrêté pour ne pas le dépasser.

      Répondre à ce message

      • Le 20 novembre 2020 à 19:25

        Merci beaucoup pour la rapidité de votre réponse.
        Je vais à nouveau contacter l’assurance retraite pour qu’elle actualise absolument mon dossier.
        Cordialement,

        Répondre à ce message

  • 22 Pension de base minimum et maximum Le 19 novembre 2020 à 06:18

    les 643 euros du mico sont net ou brut ???

    Répondre à ce message

  • 22 Pension de base minimum et maximum Le 18 novembre 2020 à 11:35

    Bonjour,
    Retraitée du public et du privé, je perçois au total 1192,87 € avec un minimum contributif indiqué dans les documents de la CNAV.
    Ayant pu bénéficier d’un départ en carrière longue à 60 ans et 5 mois, je vais recevoir d’ici quelques jours un capital de retraite de la fonction publique, soit environ 5000 € brut. J’aimerai savoir si mes pensions de retraite vont être diminuées en conséquence car je n’ai reçu aucune information sur ce point. Et d’autre part, ce montant de 1191 € de minimum contributif à ne pas dépasser, est-il brut ou net ?
    Merci d’avance de votre réponse

    Répondre à ce message

    • Le 18 novembre 2020 à 15:01

      Le plafond de retraites personnelles brutes pour avoir droit au minimum contributif est 1191,56 €. Si elles sont inférieures à ce montant mais risquent de le dépasser avec la majoration du minimum contributif, ce minimum est écrêté pour ne pas dépasser le plafond.
      Le versement exceptionnel en capital de la RAFP (fiche 53) n’est pas une retraite régulière et ne doit pas être prise en compte.

      Répondre à ce message

  • 22 Pension de base minimum et maximum Le 18 novembre 2020 à 09:12

    Bonjour,

    Mon épouse qui était infirmière dans le public est en retraite depuis 3 ans et touche 630 euros par mois. Elle a travaillé 32 ans a mi temps dont 3 ans a temps complet.

    Tout d’abord est-ce normal ? Par ailleurs existe t -il un minimum de base dans la profession retraite comme dans la privé ?

    Si nécessaire, je vous envoie mon tél 0615391138.

    Cordialement ! m Youssef drali

    Répondre à ce message

    • Le 18 novembre 2020 à 11:22

      Le mode de calcul pour la retraite des fonctionnaire est expliqué fiche 49.
      Si elle a travaillé à mi-temps, elle a une demi-retraite. De plus il faut travailler 42 ans pour avoir une retraite complète.

      Répondre à ce message

  • 22 Pension de base minimum et maximum Le 14 novembre 2020 à 08:37

    Bonjour,
    l’année prochaine, j’aurai 67 ans et 47 trimestres validés ,Le montant de ma pension est de environ 200 euros.
    Mon mari aura une pension de 1500 euros brut par mois. Est ce que je peux prétendre au minimum contributif ?.
    Merci de votre réponse

    Répondre à ce message

  • 22 Pension de base minimum et maximum Le 12 novembre 2020 à 15:13

    Bonjour,
    Retraité depuis peu (1er Novembre) j’ai reçu de l’Assurance Retraite ma notification de retraite qui stipule après étude de mon dossier :
    à compter du 1er Novembre 2020 qu’elle m’attribue une retraite personnelle.avec un revenu de base à 11204,90 euros avec un taux applicable de 50 pour cent
    avec une durée d’assurance de 165 trimestres (maximum autorisé).
    Détail de mes mensualités:retraite personnelle=466,87 euros
    majoration du minimum contributif=176,06 euros
    Montant net mensuel avant prélèvement de l’impôt sur le revenu=642,93
    Soit jusque là ça allait mais
    au dos on m’indique que ce montant dépend,notamment, du total mensuel de mes retraites personnelles et que lorsqu’on connaîtra les montants de toutes ces retraites la
    majoration du minimum contributif sera déterminée définitivement et automatiquement et que l’on m’informera d’une éventuelle variation de son montant.
    Né en Mars 1954 je pars donc en retraite à 66 ans et 7 mois.
    J’ai deux retraites complémentaires.L’une de AUDIENS-agirc-arrco d’un montant de 379,64 euros net et l’autre de l’IRCANTEC d’un montant annuel brut de 442,91 versé en fin d’année,ce qui correspond à environ 36,90 euros brut mensuel.Mes questions sont les suivantes.1) Ce montant (642,93 euros) va-t-il être profondément modifié ?
    2)ma retraite personnelle peut-elle être inférieure à ma retraite complémentaire globale,soit 416,54 euros ?Merci de votre compréhension.

    Répondre à ce message

    • Le 12 novembre 2020 à 22:04

      Avec votre relevé de carrière, lisez la fiche 21 et le calculateur de Sam proposé pour vérifier le montant de votre retraite.
      La Cour des comptes vient de signaler dans son rapport que 500.000 retraités attendait leur minimum contributif parce que le nouveau RGCU (répertoire de gestion des carrières unique) qui est entrain de remplacer l’EIRR (échange inter-régimes de retraite) n’est pas renseigné par les autres régimes de retraite. Vous pouvez envoyer vos justificatifs de retraite complémentaire. Mais vous pouvez aussi écrire aux deux institutions pour leur demander d’inscrire dans le registre commun aux régimes de retraites le montant qui vous est versé car tant que ce n’est pas fait vous n’aurez pas droit à la majoration au titre du minimum contributif.
      Vous pouvez aussi demander à l’Assurance retraite de bénéficier de l’avance prévue par les textes compte tenu du montant de la majoration supérieur à 105 euros (article R173-6 du Code de la sécurité sociale).

      Répondre à ce message

      • Le 13 novembre 2020 à 14:16

        Merci beaucoup pour la promptitude de votre réponse Claude.
        Je vais suivre vos précieux conseils.
        Une dernière question cependant:Tant qu’ils ne m’auront pas versé le minimum contributif ,est-ce qu’ils me verseront quand même ma retraite personnelle de 466,87 euros ?
        Merci encore.
        Jean Marcel.

        Répondre à ce message

  • 22 Pension de base minimum et maximum Le 8 novembre 2020 à 12:00

    Bonjour et merci à la CFDT pour son guide et ses réponses précises aux questions.

    Mon épouse a reçu une première notification de sa retraite CNAV (hors minimum contributif) faisant état de :
    durée d’assurance toutes activités confondues : 127 trimestres
    durée d’assurance pour activités exercées en France : 118 trimestres (9 trimestres attribués pour activité en UK)

    Le nombre de trimestres cotisés (en France ou à l’étranger) est à priori de 80 (donc inférieur à 120)
    Question : Dans le calcul du "minimum contributif normal", qui me semble être celui qui s’applique dans son cas, peut-on considérer que le calcul se fera sur la base des 127 trimestres (incluant les trimestres UK) ou seulement des 118 ?

    Merci d’avance
    WJ

    Répondre à ce message

  • 22 Pension de base minimum et maximum Le 9 novembre 2020 à 19:30

    Bonjour,
    j’ai totalisé 35 trimestres d’assurance avec un taux de 50% . J’ai demandé ma retraite à 66 ans et 7 mois.
    dans les simulations était indiqué le montant de la retraite personnelle 33,89 euros et majoration du minimum contributif de100,73euros soit un montant brut mensuel de 134,62euros. Cte-tenu du faible montant de la retraite complémentaire, j’ai perçu un montant unique de 1000 euros. J’ai adressé le 15/10 à la Carsat le justificatif de ce montant, mais je n’ai pas de réponse. Je viens de recevoir le 2 ème versement de la retraite mais toujours sans le minimum contributif de 100,73 euros que l’on m’avait indiqué.
    Que dois- je faire SVP. Merci de votre réponse.
    cordialement,

    Répondre à ce message

    • Le 9 novembre 2020 à 22:21

      La Cour des comptes vient de signaler dans son rapport que 500.000 retraités de l’assurance retraite attendait leur minimum contributif parce que le nouveau RGCU (répertoire de gestion des carrières unique) qui est entrain de remplacer l’EIRR (échange inter-régimes de retraite) n’est pas renseigné par les autres régimes de retraite. Vous avez bien fait d’envoyer votre justificatif de retraite complémentaire mais les délais restent long, et ils s’allongent cette année.

      Répondre à ce message

      • Le 10 novembre 2020 à 11:27

        Merci pour cette réponse claire er précise.
        cordialement

        Répondre à ce message

  • 22 Pension de base minimum et maximum Le 9 novembre 2020 à 04:02

    Bonjours mon épouse a toujours travaillé en contact aidés environ 650 euro par mois elle a reçu son relevée de retraite 44T et 386 point complementaire que va t elle toucher car c est flou pour elle merci

    Répondre à ce message

    • Le 9 novembre 2020 à 09:22

      Si elle a droit au taux plein, donc si elle a 67 ans, sa retraite de base sera majorée pour avoir environ 160 euros par mois. Et pour la retraite complémentaire ce serait environ 40 euros.

      Répondre à ce message

  • 22 Pension de base minimum et maximum Le 9 août 2019 à 19:11

    Bonjour,
    Née en 1953, je dois prendre ma retraite au taux plein soit à 66 ans et 2 mois.
    J’ai 126 trimestres validés, une retraite de base de 222 euros et un minimum contributif de
    263 euros.Je vous serais reconnaissante de me faire savoir si ce montant du minimum
    contributif est normal.
    Cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 9 août 2019 à 19:17

      Le minimum contributif se calcule ainsi : 636 divisé par 165 multiplié par 126 = 485 € en tout. De ce montant on déduit votre retraite de base.

      Répondre à ce message

      • Le 6 novembre 2020 à 09:18

        il faudrait plutot ajouter les 485€ au 222€ et non les déduire..... agissez en ce sens auprès de notre Gouvernement il faut aider les plus démunis qui ont travaillé et non réduire un aide qui leur est vitale.....

        Répondre à ce message

        • Le 6 novembre 2020 à 17:02

          Vous n’avez obtenu par vos cotisations que 222 euros de retraite de base, et on vous l’augmente par solidarité à 485 €.
          Quand on a pas assez pour vivre, on peut demander l’Aspa (fiche 23).

          Répondre à ce message

  • 22 Pension de base minimum et maximum Le 2 novembre 2020 à 17:09

    Salutations,

    Voici je cherche une explication claire depuis pas mal de temps sur le calcul du MICO mais surtout sur les modalités d’application.
    Je lis tout et son contraire sur les pages Internet que je consulte. Difficile !

    Pour le calcul, les explications sont pertinentes la plupart du temps, pour l’application c’est le ....Foutoir.

    On admet : les droits au minimum contributif sont actés. Ok, on revient pas dessus ici.
    Le calcul est fait bien que des doutes subsistent au regard de certaines situations (polypensionné). Ok, on reviendra dessus une autre fois.

    les modalités d’application :
    - 1 je lis :"Le minimum contributif s’ajoute aux pensions de base et complémentaires. Le total ne peut dépasser 1.191,57 euros par mois en 2020. En cas de dépassement, le MICO est réduit d’autant."
    - 2 je lis : "Le régime de retraite calcule la pension de base à partir des droits acquis par les cotisations personnelles. Si cette pension de base au taux plein (hors avantages complémentaires) est inférieure à un montant dit « minimum contributif », la pension est portée au minimum."

    La logique me dirait dans la première assertion (-1) . Le droit au MICO est acquis OK. On calcule quel est le montant du MICO dans la situation présentement à partir du minimum contributif (642,93 € à 702,55 € en 2020 et suivant les situations personnelles), on le rajoute aux pensions de bases et complémentaires et on écrête si le montant total dépasse 1.191,57 € en 2020.

    dans la deuxième assertion (-2 ), ce qui me perturbe c’est cette phrase " si cette pension de base au taux plein (hors avantages complémentaires) est inférieure à un montant dit « minimum contributif », la pension est portée au minimum.".
    Phrase que je ne lis pas seulement sur ce site, du reste !
    Car cette phrase pourrait se lire comme cela : si une fois le calcul de la retraite de base effectué le montant est inférieur de 642,93 € à 702,55 € en 2020 et suivant les situations personnelles alors le montant de la retraite est porté à ce minimum donc à 642,93 € à 702,55 € auquel on rajouterait seulement (la) les retraites complémentaires.
    Dans cette situation, quid du calcul de ce montant contributif suivant le nombre de trimestres cotisés ?

    Par ailleurs, si le calcul de ma pension est très légèrement supérieur à ce minimum contributif calculé avec ces 642,93 € à 702,55 €, je n’y aurais pas droit. Ce qui serait abscons car au centime ou à l’euros près le montant définitif de ma pension pourrait être complètement différent.

    Ceux sont là (-1) et (-2) deux interprétations différentes et deux résultats différents. J’opte pour la véracité de l’assertion (-1). Qu’en dites vous ?

    Je suis en âge de demander ma retraite. il ne s’agit pas là pour moi simplement d’un amusement, veuillez bien le croire !

    En souhaitant ne pas avoir fait trop de mal de tête au lecteur qui aurait été assidus, cordialement.

    Répondre à ce message

    • Le 2 novembre 2020 à 17:26

      1. C’est faux.
      2. C’est exact.
      Le calcul est expliqué dans cette fiche. Je vous résume :
      - il faut avoir droit au taux plein ;
      - il faut que le total de tous ses retraites soit inférieur à un plafond (1191,56 € en 2020) ;
      - la majoration de la pension au titre du minimum contributif est proportionnelle à la durée validée par rapport à la durée total exigée pour cette génération (lire le point 3).

      Répondre à ce message

    • Le 2 novembre 2020 à 17:51

      Je crois que j’ai compris :

      Si ma pension de base est inférieure à un minimum contributif, alors celle-ci est portée au minimum contributif suivant le calcul qui est appliqué à ma carrière. Autrement dit, le minimum contributif appliqué à ma carrière ne se cumule pas avec la dite pension mais se substitue à cette même pension de base.

      La question en tant que polypensionné (en invalidité de la FPT) le nombre de trimestres retenus pour le calcul de base (sans la majoration) sera bien le nombre de trimestres cotisés au régime général et régimes affiliés ? Non pas le nombre de trimestres de l’ensemble de ma carrière.

      Répondre à ce message

      • Le 2 novembre 2020 à 18:07

        Ni ajout, ni substitution, mais une majoration dont le montant permet d’attendre le minimum avec vos droits obtenus par vos cotisations.
        Le montant sera proportionnel à la durée validée dans le régime général, par rapport au total exigé. La CNRACL vous a appliqué le minimum garanti (fiche 49).
        La retraite pour invalidité d’un fonctionnaire est traitée fiche 40.

        Répondre à ce message

  • 22 Pension de base minimum et maximum Le 30 octobre 2020 à 15:05

    Bonjour est ce que j’ai droit a un minimum contributif de mon défunt mari décédé je suis titulaire d’une pension de réversion.
    Quelle sont les majoration y je droit a demandé pour améliorer ma pension de réversion. Merci

    Répondre à ce message

    • Le 30 octobre 2020 à 15:55

      Le minimum contributif n’est pas pris en compte pour calculer la pension de réversion. Si votre réversion est faible, elle peut être majorée comme expliqué fiche 61.

      Répondre à ce message

  • 22 Pension de base minimum et maximum Le 1er octobre 2020 à 15:27

    bonjour je suis en invalidité et j’ai 178 trimestres ma retraite de base est fixée à 443€ on m’accorde un minimum contributif de 199€ ma retraite complémentaire est de 95€ est ce que celle ci est compté pour ne pas dépasser le plafond du minimum contributif qui est 642.93€c est ce que m annonce la msa. qu ils vont me baisser celui ci vu que ma retraite complémentaire doit être rajouter au calcul Cordialement merci de m’expliquer le fonctionnement.

    Répondre à ce message

    • Le 1er octobre 2020 à 21:25

      Comme expliqué, le minimum contributif est une majoration de votre retraite de base pour atteindre ce minimum. Le montant est un peu plus élevé si vous avez au moins 120 trimestres cotisés.
      La retraite complémentaire s’ajoute à votre retraite majorée, elle ne la réduit pas.

      Répondre à ce message

      • Le 5 octobre 2020 à 09:25

        Bonjour merci de votre réponse je n’ai pas cotisé 120 trimestres si je comprend bien la complémentaire n ai pas rajoutée au calcul retraite de base +minimum contributif ,si avec la complémentaire je dépasse le seuil du minimum contributif il ne me réduiront pas celui ci de la différence .Cordialement

        Répondre à ce message

        • Le 5 octobre 2020 à 18:12

          Non, le minimum contributif ne concerne que la retraite de base. Si vous avez moins de 120 trimestres cotisés, mais une carrière complète, vous avez en tout (votre retraite plus la majoration) 642,93 euros. La retraite complémentaire s’ajoute.

          Répondre à ce message

          • Le 9 octobre 2020 à 15:59

            Retraite septembre 2012 à 65 ans 116 trimestres 2 enfants élevés, je ne touche que 225€ tous confondus, je viens d’entendre parler de se minimum contributif , s que je peu en bénéficier, mon mari touche 1100€ tous confondus avec même un surplus de trimestre que la demande autorisée, que pouvez vous me dire là-dessus, cordialement merci Mme TARANTOLA

            Répondre à ce message

            • Le 9 octobre 2020 à 16:31

              Le minimum contributif existe depuis longtemps et vous y avez eu droit en 2012. La retraite de votre mari n’est pas prise en compte. Lisez attentivement cette fiche.

              Répondre à ce message

              • Le 28 octobre 2020 à 06:50

                Faut-il consigner des salaires non cotisés dans le relevé de carrière de mon dossier de retraite ? Sachant que j’ai plus de 70 ans.

                Répondre à ce message

  • 22 Pension de base minimum et maximum Le 25 octobre 2020 à 17:07

    Bonjour,
    Mon épouse a une retraite de base de 487 euros et une complémentaire Arrco de 160 euros .
    Elle totalise 170 trimestres pour 166 requis mais ne doit pas avoir 120 trimestres cotisés.
    Quel est le est le montant du minimum contributif qui s’ajoute à ces deux pensions.
    Est le mico plein non majoré de 647 euros ou le résultat de 647 euros moins la retraite de base de 487 euros ?
    En effet je n’ai pas trouvé d’information à ce sujet.
    Merci.

    Guy.

    Répondre à ce message

  • 22 Pension de base minimum et maximum Le 22 octobre 2020 à 11:25

    Bonjour je suis retraité et ma femme le sera au 1 septembre 2021 se retraite sera petite car elle a 138/167 trimestre cotisé on voudrait savoir si le minimum contributifs majoré ma femme y auras le droit. la réponse de la Msa non car moi je touche une retraite.

    Répondre à ce message