C. Retraites Sécu


22 Pension de base minimum et maximum


La pension de base au taux plein ne peut pas être inférieure à un montant minimum, dit « minimum contributif ». Il ne faut pas confondre ce minimum contributif avec le minimum vieillesse (Aspa). Ce dernier est une aide sociale sous condition de ressources constituant un revenu minimum des personnes âgées (voir fiche 23).

Mises à jour :
- montants 2021 (12/1/21) ;
- réécriture de la fiche pour faciliter la compréhension (13/2/21 et 2/3/21).

1. Histoire et actualité syndicale du minimum contributif

Le minimum contributif ne concerne qu’une partie de la retraite obligatoire, le régime de base. Retraite forcément complétée par la retraite complémentaire, soit en moyenne un tiers des pensions pour ceux ayant une carrière sous le plafond sécu.

Le minimum contributif, institué en 1983, est à mettre à l’actif de la CFDT. Nous revendiquions, pour ceux qui ont cotisé mais ont perçu de faibles salaires, un minimum de toutes les pensions égal au Smic. En janvier 1984, le minimum contributif représente environ 73 % du Smic net. Avec la retraite complémentaire Arrco, il garantit ainsi un revenu mensuel légèrement inférieur au Smic net (95 %).

Revalorisé comme les pensions depuis 1986, ces revalorisations sont indexées sur les prix et non sur le Smic. Ainsi, le montant du minimum contributif brut est tombé à 55,5 % du Smic net en 2003.

Une revalorisation est obtenue lors de la réforme de 2003 : « En 2008, le minimum de pension s’élèvera à 85 % du Smic net pour une carrière pleine. » Trois revalorisations ont permis ces 85 % du Smic en 2008 (pour une carrière complète cotisée et pour un retraité non imposable).

Une réforme entrée en vigueur en avril 2009 limite cette majoration à ceux qui ont cotisé 30 années (120 trimestres).

Une nouvelle réforme entrée en vigueur en 2012 limite le droit à ce minimum à ceux qui ont des retraites inférieures à un montant assez faible : le plafond est de 89% du Smic net. La CFDT a obtenu un relèvement du plafond à 98% du Smic net dans la réforme de 2014.

Pourquoi le Smic net ? Si le bénéficiaire du minimum contributif n’est pas imposable, cas le plus fréquent, sa pension n’est pas soumise aux cotisations sociales, contrairement au salarié au Smic soumis, lui, à des cotisations estimées à 21 %. Nous ne revendiquons pas une retraite supérieure au Smic.

C’est toujours une priorité revendicative de la CFDT : obtenir un minimum de pension pour une carrière complète égal au Smic net (pension de base + retraite complémentaire).

Le minimum contributif ne doit pas être comparé avec l’Aspa (allocation de solidarité aux personnes âgées) appelée auparavant « minimum vieillesse ». Cette aide sociale soumise à conditions, n’a pas le même objectif, comme expliqué dans cette fiche : 23 L’allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA).

Le calcul de la pension de réversion du conjoint survivant d’un bénéficiaire du minimum contributif se fait sur le montant de base de la retraite, avant alignement sur ce minimum. Ce qui est injuste.

Bon à savoir

Les montants à connaître

Montants mensuels du minimum contributif si liquidation à partir de janvier 2021 :
- majoration durée d’assurance : 645,50 € ;
- majoration durée cotisée (705,35 – 645,50) : 59,85 €.
- plafond de retraites personnelles : 1203,35 €
- seuil permettant le paiement de l’avance du minimum contributif : 105,38 €
Si la carrière n’est pas complète, le minimum est calculé au prorata des trimestres validés.

2. Le calcul du minimum contributif

Le régime de retraite de base calcule la pension de base à partir des droits acquis par les cotisations personnelles. Si cette pension de base au taux plein (hors avantages complémentaires) est inférieure à un montant dit « minimum contributif », la caisse vérifie si le retraité y a droit.

Deux conditions. Pour obtenir une majoration minimum contributif il faut :
- obtenir sa retraite de base au taux plein (50%) ; attention, on peut avoir droit au taux plein soit en ayant les trimestres exigés, soit pour pension d’invalidité, inaptitude, travailleur handicapé… (voir fiche 20) ; le minimum contributif est calculé au prorata des trimestres obtenus ;
- percevoir un total de retraites inférieures à un plafond de retraites personnelles (indexé sur le Smic) ; en cas de dépassement du plafond, le minimum contributif est écrêté.

Deux étapes. Si ces deux conditions sont remplies, la pension obtenue est majorée en deux étapes au prorata des trimestres obtenus :
- majoration au titre de la durée d’assurance validée totale, y compris les périodes de chômage, maladie, accident de travail, invalidité, service militaire, majorations de trimestres, etc.) ;
- majoration au titre de la durée cotisée ; si la condition d’avoir au moins 120 trimestres cotisés personnellement tous régimes confondus est remplie, cette majoration sera calculée en proportion des trimestres cotisés obtenus.

Les deux majorations sont calculées à la liquidation, à la date d’effet de la pension. Si le total de la retraite résultant de ces calculs dépasse le plafond de retraites personnelles autorisé, la majoration due au titre du minimum est réduite du montant du dépassement.

Avantages complémentaires. Après avoir porté la pension au minimum, on applique la surcote.
Ce nouveau montant (minimum plus surcote) bénéficie de la majoration de 10 % pour trois enfants et de la majoration pour conjoint à charge (supprimée pour les nouveaux retraités par la réforme de 2010).
La majoration pour tierce personne et la majoration de retraite versée au titre de la retraite anticipée travailleur handicapé (fiche 11) s’ajoutent éventuellement.
Peuvent venir en plus la pension de réversion et ses avantages complémentaires.

Pour faciliter la compréhension, voici deux exemples.

Exemple 1. Un salarié né en 1960 totalisant 162 trimestres dont 110 cotisés demande sa retraite pour inaptitude à 62 ans. Sa durée exigée est de 167 trimestres. Sa retraite de base s’élève à 490 €. Le calcul sera :
- la majoration au titre de la durée d’assurance validée est proratisée : 645,50 x 162/167 = 626,17 € moins 490 € = 136,17 € ;
- pas de majoration pour durée cotisée n’ayant pas 120 trimestres cotisés.
Le retraité percevra sa retraite de 490 € et une majoration de 136,17 €, soit 626,17 €.

Exemple 2. Un salarié né en 1960 totalisant 172 trimestres dont 156 cotisés demande sa retraite pour février 2021. La durée exigée est de 167 trimestres. Sa retraite de base s’élève à 560 € :
- la majoration au titre de la durée validée est entière : 645,50 x 167/167 = 645,50 € moins 560 € = 85,50 € ;
- la majoration au titre de la durée cotisée est proratisée : 59,85 € x 156/167 = 55,91 €.
Le retraité percevra sa retraite de 560 € et une majoration de 141,41 € (85,50 + 55,91), soit 701,41 €.

Ces deux exemples supposent que l’ensemble des pensions de retraite soient inférieures au plafond (voir montants annuels ci-dessus).

Attention !

Retards dans l’attribution du minimum contributif

Si l’ensemble des pensions de retraite personnelles légalement obligatoires (y compris les majorations) est inférieur à un montant (plafond), la pension de base bénéficie d’une majoration à hauteur du minimum comme expliqué au point 2.
Pour appliquer cette réforme, un système d’information partagé entre les 37 régimes de retraite s’est mis en place. Mais encore faut-il que chaque régime de retraite ayant inscrit un droit à la retraite alimente cette base de données lorsqu’il liquide une retraite.
C’est pourquoi une avance est attribuée si le montant éventuel du minimum est égal ou supérieur à 10 % du minimum appelé « seuil permettant le paiement de l’avance du minimum contributif » (voir montant dans cette fiche). La régularisation éventuelle se fera ultérieurement. Attention, cette avance peut être source de trop payé si au final le droit au minimum n’est pas ouvert.

3. Le calcul du minimum contributif pour un pluripensionné

Les durées d’assurance accomplies dans les régimes visés par la Lura (liquidation unique de retraite des régimes alignés : assurance retraite, indépendants, salariés agricoles) sont totalisées comme s’il s’agissait d’un seul régime. Par conséquent, depuis 2017, il n’y a plus qu’un mode de calcul des majorations au titre du minimum contributif pour ces régimes (voir point 2 ci-dessus.

Pour les autres ayant été affiliés à plusieurs régimes de retraite de base (France et étranger), et sous réserve qu’ils ne dépassent pas le plafond (voir ci-dessus), le calcul du minimum dépend de la durée d’assurance totale, même si les autres régimes ne prévoient pas de montant minimum.

La durée d’assurance est celle indiquée par les autres régimes. Les trimestres sont totalisés même s’ils se superposent, et ils ne sont pas limités à quatre par an.

Majoration durée d’assurance. Le calcul de la majoration au titre de la durée d’assurance totale de la retraite dépend de la situation :
- si la durée totale d’assurance ne dépasse pas le nombre de trimestres exigé pour le taux plein à l’âge légal : la majoration est calculée au prorata de la durée d’assurance au régime par rapport à la durée d’assurance exigée ; formule = majoration durée d’assurance x (trimestres validés régimes Lura / trimestres exigés) ;
- si la durée totale d’assurance dépasse le nombre de trimestres exigé pour le taux plein à l’âge légal : la majoration est calculée au prorata de la durée d’assurance au régime par rapport à la durée d’assurance dans tous les régimes ; formule = majoration durée d’assurance x (trimestres validés régimes Lura / trimestres tous régimes).

Majoration durée cotisée. Le calcul de la majoration au titre de la durée cotisée dépend de la situation :
- si la durée totale cotisée ne dépasse pas le nombre de trimestres exigé pour le taux plein à l’âge légal : la majoration est calculée au prorata de la durée cotisée au régime par rapport à la durée d’assurance exigée ; formule = majoration durée cotisée x (trimestres cotisés Lura / trimestres exigés) x (trimestres validés Lura x trimestres validés tous trimestres) ;
- si la durée totale cotisée dépasse le nombre de trimestres exigé pour le taux plein à l’âge légal : la majoration est entière ; toutefois ce montant est réduit à la part revenant aux régimes Lura ; formule = majoration durée cotisée x (trimestres validés Lura / trimestres validés tous régimes).

4. Les trimestres considérés comme cotisés

Les périodes retenues au titre des trimestres cotisés sont les périodes de cotisation à un régime de base français, sauf les périodes d’affiliation à l’assurance-vieillesse des parents au foyer (voir tableau).

Il s’agit des périodes suivantes :
-  cotisation à l’assurance-vieillesse obligatoire, par rachat de cotisations, par cotisations arriérées ;
- assurance volontaire-vieillesse, congé de formation et de stage de formation professionnelle ;
- versements pour le rachat de trimestres effectués au titre du taux et de la durée d’assurance ;
-  validations sur présomption ainsi que validations de carrière au titre de la loi du 26 octobre 1964.

Les périodes qui ne sont pas retenues :
-  les périodes assimilées : chômage, maladie, maternité, invalidité, AT, service national ;
-  les périodes reconnues équivalentes et celles de l’AVPF ;
- la majoration de durée d’assurance pour enfant, congé parental, pour enfant handicapé, pour les assurés de plus de 65 ans ;
-  les versements pour le rachat de trimestres effectués au titre du taux uniquement.

Sont également prises en compte les périodes validées par les régimes étrangers dans le cadre des règlements communautaires et des accords internationaux de sécurité sociale, si la pension mise en paiement est la pension communautaire ou est calculée dans le cadre d’une convention. Si la distinction entre les périodes d’assurance, d’emploi, de résidence et les périodes assimilées n’apparaît pas, c’est l’ensemble des périodes qui doit être retenu en tant que périodes cotisées.

Tableau 1. Durées d’assurance considérées comme cotisées et autres

Périodes Durée pour le taux Durée cotisée Durée d’assurance au régime général
Périodes de cotisation à l’assurance obligatoire Oui Oui Oui
Cotisations arriérées Oui Oui Oui
Périodes reconnues équivalentes Oui NON NON
Périodes assimilées Oui NON Oui
Majoration d’assurance enfant Oui NON Oui
Majoration de durée d’assurance + 65 ans NON NON Oui
Assurance volontaire vieillesse (ex. : ATA, routiers) Oui Oui Oui
Rachats de cotisations Oui Oui Oui
Validation gratuite (loi du 26 décembre 1964) Oui Oui Oui
Versement pour la retraite effectué au titre du taux de liquidation et de la proratisation Oui Oui Oui
Versement effectué au titre du taux uniquement Oui NON NON
Assurance-vieillesse des parents au foyer (AVPF) Oui NON Oui
Congé formation Oui Oui Oui
Périodes validées par présomption Oui Oui Oui
Stagiaires FP et cotisations prises en charge par l’État Oui Oui Oui
Périodes cotisées autres régimes obligatoires Oui Oui NON

5. Maximum de la pension

Le montant de la pension ne peut pas être supérieur à 50 % du montant du plafond de la sécurité sociale en vigueur dans l’année de la liquidation (avantages complémentaires non compris). Ainsi, si le calcul de la pension (salaire annuel moyen x taux) fait apparaître un résultat supérieur à 50 % du plafond en cours, la pension est alors « écrêtée », pour être ramenée à ce maximum possible.

Du fait de l’indexation sur les prix des salaires portés au compte individuel, cet écrêtement ne se rencontre presque jamais. Le plafond sécu augmente plus vite que les salaires portés au compte.

Des salariés à employeurs multiples, ou des pluri actifs, dont le cumul des salaires et des revenus cotisés a dépassé le plafond pendant plusieurs années, peuvent être concernés par ce plafonnement (voir fiche 21).

Toutefois, si l’assuré bénéficie d’une surcote, la pension servie peut être supérieure au maximum.

Poser une question

2631 messages
modération a priori

La réponse à votre question sera apportée par un militant retraité bénévole... Merci de lire la fiche avant de poser une question...

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

  • 22 Pension de base minimum et maximum Le 28 juillet à 17:44

    Bonjour
    Je perçois un retraite d’ouvrier d’État d’environ 2000€, 98€ de la carsat et 61€ de l’agirc. Est il normal que la carsat m’attribue un minimum contributif de 35€ avec un rappel depuis avril 2018 l’âge de mes 60 ans. Je suis partie en carrière longue avec 171 trimètres. Merci

    Répondre à ce message

    • Le 28 juillet à 23:13

      Non, ce n’est pas conforme au droit. Je suppose que le FSPOIE a oublié d’inscrire votre retraite dans la base commune des régimes de retraite, l’EIRR, ce qui a induit votre Carsat en erreur.

      Répondre à ce message

  • 22 Pension de base minimum et maximum Le 20 juillet à 01:41

    Bonjour,
    J’ai aidé mes parents âgés de 2008 à 2014 comme aidant familial mais pas déclaré, ils n’avaient pas de prestation handicap, est-ce que je peux être affiliée à l’avpf pour ma retraite.
    Cordialement

    Répondre à ce message

  • 22 Pension de base minimum et maximum Le 12 juillet à 13:19

    Bonjour,
    Je viens d’avoir un agent de la CARSAT au téléphone. Cette personne m’a indiqué que ma demande de minimum contributif a été rejetée car celui-ci serait de 80 € donc inférieur à 100 €. Or, s’il est inférieur à 100 €, il n’est pas versé en vertu d’un décret signé sous le gouvernement Sarkozy. Dans dans mon cas, le total de mes pensions brutes s’élève à 1055 €. Je suis né en 1956 et je totalise 167 trimestres de cotisations. Je pensais pouvoir prétendre à 149 € par mois de minimum. Qu’en pensez-vous ? Je n’ai pas trouvé de texte traitant de ce minimum de 100 €. Merci à l’avance de votre réponse. Cordialement.

    Répondre à ce message

    • Le 12 juillet à 18:45

      Cette réponse n’est pas exacte. Faites une réclamation à la Commission de recours amiable. Le minimum contributif s’apprécie uniquement sur la retraite de base. Quelle est la Carsat en question ?

      Répondre à ce message

    • Le 13 juillet à 00:38

      Bonjour,
      Merci pour votre réponse. Il s’agit de la CARSAT DU NORD-EST à NANCY. Je suis polypensionnné et n’ai acquis que 29 trimestres à la retraite de base du régime général, le reste soit 106 trimestres à la Fonction Publique et 32 à la CIPAV. Peut-être n’ai-je pas assez cotisé au régime général ? Je suis un peu perdu. Cordialement.

      Répondre à ce message

      • Le 13 juillet à 10:30

        Vous êtes donc concerné par le point 1 de la fiche 27.

        Répondre à ce message

        • Le 13 juillet à 11:32

          Bonjour. Merci à nouveau pour votre réponse cependant je ne vois pas le lien avec mon cas. Il n’est pas question de minimum contributif dans la fiche 27 ni de ce minimum de 100 € évoqué par la CARSAT. Le montant mensuel de ma pension au régime général est de 42 € par mois, soit 505 € par an.
          Je profite de ce message pour vous féliciter pour votre site et votre implication. C’est de loin le plus clair et le plus complet sur le net. Merci beaucoup. Cordialement.

          Répondre à ce message

          • Le 13 juillet à 22:45

            J’ai lu pension basse et je vous ai renvoyé à la 27.
            Mais la réponse à votre question figure dans cette fiche : la majoration au titre du minimum est attribuée quand la caisse a connaissance de toutes vos retraites car il y a un plafond. Lisez à la fin du point 2 l’encadré titré : « Retards dans l’attribution du minimum contributif ».

            Répondre à ce message

            • Le 14 juillet à 10:57

              Bonjour. Je suis en retraite depuis le 1er avril 2020. La dernière caisse, la CIPAV, a renseigné le fichier central seulement en novembre 2020. Toutes mes retraites sont bien liquidées. C’est depuis que la CARSAT me répond n’importe quoi. Je crois qu’il ne me reste plus que le recours amiable. Cordialement.

              Répondre à ce message

  • 22 Pension de base minimum et maximum Le 12 juillet à 15:15

    Bonjour
    J’aimerais savoir si dans le calcul du minimum contributif, les trimestres d’Allemagne sont comptabilisés, vu qu’ils comptent pour la décote en France.
    J’espère que vous comprenez ma question.
    Merci d’avance.
    GC

    Répondre à ce message

    • Le 12 juillet à 23:01

      Non, seuls les trimestres validés en France entrent dans le calcul du minimum contributif. Mais vos trimestres en Allemagne vous permettent d’avoir droit au minimum proratisé car il faut avoir droit au taux plein.

      Répondre à ce message

      • Le 13 juillet à 01:31

        Bonsoir
        Je viens de prendre connaissance de votre réponse,et je ne comprend pas.
        Je vais prendre ma retraite à 67 ans,sur le déroulement de carrière les trimestres d’Allemagne ne ressortent pas,alors je ne vois pas ce qu’ils vont m’apportés pour le calcul de la retraite en France.
        D’avance, Merci
        GC

        Répondre à ce message

        • Le 13 juillet à 10:27

          Effectivement, à 67 ans vous avez droit au taux plein comme expliqué fiche 20. Vous n’avez pas besoin des trimestres en Allemagne. Toutefois, pour obtenir votre retraite allemande, vous devez passer par la caisse de retraite française pour bénéficier ds règlements européens (fiche 57).
          Ma réponse sur le minimum au prorata reste valable.

          Répondre à ce message

  • 22 Pension de base minimum et maximum Le 6 juillet à 15:54

    Bonjour,
    J’ai 64 ans et risque d’être licenciée en décembre 2021. Puisque j’ai travaille 170 trimestres, je suis donc arrivée au taux plein, MAIS ... je n’ai travaillé que 64 trimestres en France (505 euros par mois) et ne recevrai le reste de ma retraite (britannique et espagnole) que dans 18 mois. Serai-je obligée de prendre la retraite dans ce cas très précis ou aurais-je droit au chômage ?
    Merci d’avance.
    Cdlt,

    Répondre à ce message

  • 22 Pension de base minimum et maximum Le 1er juillet à 13:51

    Bonjour,
    Lorsque je visionne mon relevé de carrière, il y est indiqué 174 trimestres retenus mais seulement 97 cotisés.
    Comment connaître le montant de ma retraite ?
    Je suis née en 1960, j’ai commencé à travailler à 16 ans.
    Malheureusement, je suis en invalidité 2ème catégorie et mdph à 80% reconnue depuis 2010.
    Je dois prendre ma retraite en 2022, et j’aimerais avoir tous les renseignements utiles pour toucher une retraite décente.
    Je vous remercie de prendre le temps de me lire.
    Bonne journée,
    Cordialement,

    Répondre à ce message

  • 22 Pension de base minimum et maximum Le 30 juin à 21:34

    je viens de prendre ma retraite à 62 ans avec 181 trimestres qui me donnent droits à un taux de 50/100 . ma retraite est petite , ayant travailler à temps partiel . sachant que je touche la reversion de mon mari puis je malgrès tout prétendre à un minimum contributif

    Répondre à ce message

  • 22 Pension de base minimum et maximum Le 30 juin à 12:20

    Bonjour, je perçois une pension de retraite pour une mise à la réforme pour invalidité suite à un AT. Suite à cela j’ai pu travailler 50 trimestre dans le privé. Quelle va être ma retraite pour cette carrière dans le privé SVP

    Répondre à ce message

    • Le 30 juin à 15:52

      Elle sera calculée comme indiquée fiche 21 et au prorata des trimestres acquis dans le régime général soit 50/ nb de trimestres requis pour votre génération. Le cas échéant portée au minimum contributif suivant le même prorata.

      Répondre à ce message

  • 22 Pension de base minimum et maximum Le 24 mai à 16:05

    Bonjour

    J’aimerais savoir si je peux bénéficier du minimum contributif en France. J’ai liquidé ma retraite de base et d’Arrco à 60 ans, longue carrière et je remplis toutes les conditions (taux plein, montant etc) sauf la liquidation de ma retraite britannique. Je ne peux pas la liquider avant Mars 2027 car mes droits ne seront pas ouverts avant l’age légal de 66.5 ans, est ce que la condition de subsidiarité me permet quand-même de bénéficier de toucher le minimum contributif.

    Merci d’avance de votre réponse.

    Répondre à ce message

    • Le 24 mai à 18:32

      La retraite communautaire est expliqué fiche 57.
      Le minimum contributif peut vous être attribué jusque 2027.

      Répondre à ce message

      • Le 29 juin à 15:04

        Je vous remercie de votre réponse, me confirmant que je pourrai toucher le minimum contributif. Depuis que j’ai reçu votre message j’ai contacté le Carsat, par contre ils le refusent car je n’ai pas liquidé ma retraite britannique. Comme j’ai indiqué dans ma première question, c’est parce que je n’ai pas l’age, donc mes droits ne sont pas ouverts, ce n’est pas parce que je ne veux pas le faire.

        Que faire ?

        Merci d’avance.

        Répondre à ce message

        • Le 30 juin à 00:50

          Je pense que vous allez devoir écrire un courrier de recours amiable à la caisse de retraite en expliquant que vous n’avez pas encore droit À votre retraite britannique. Je vous copie ce que j’ai trouvé dans le site de la Cnav et que vous pouvez citer dans votre courrier : « La condition de subsidiarité est satisfaite si le point de départ des retraites personnelles (y compris les retraites à taux réduit) coïncide avec le point de départ de la retraite du régime général. A défaut, l’assuré doit prouver qu’il ne remplit pas les conditions d’attribution (telle la condition d’âge). La majoration est alors calculée sans tenir compte de ces retraites jusqu’au dernier jour du mois civil qui précède celui où les conditions sont remplies. »
          Vous joignez une preuve que vous n’avez pas droit à la retraite britannique.

          Répondre à ce message

  • 22 Pension de base minimum et maximum Le 24 juin à 14:35

    Bonjour Question posée à AM : il est écrit que j’aurais droit au minimum contributif, merci de me dire. Cordialement

    Réponse AM : Une retraite calculée au taux plein, c’est-à-dire au taux maximum de 50%, ne peut pas être inférieure au montant du minimum contributif.

    Votre retraite a été accordée à taux minoré, vous ne pouvez donc pas bénéficier du minimum contributif.

    Quelles sont les possibilités ?
    Merci

    Répondre à ce message

    • Le 24 juin à 14:56

      Le droit est indiqué dans cette fiche : pour avoir droit au minimum contributif, il faut obtenir une retraite au taux plein La fiche 20 indique les cas où on a droit à la retraite au taux plein.
      En cas d’inaptitude à 62 ans, on peur obtenir le taux plein sans avoir une carrière complète par exemple. Dans ce cas, le minimum contributif sera proportionnel aux trimestres obtenus.

      Répondre à ce message

  • 22 Pension de base minimum et maximum Le 23 juin à 11:42

    bonjour, mon mari est décédé et n’a cotisé que 37 trimestres. comment va se calculer la pension de reversion ? merci

    Répondre à ce message

  • 22 Pension de base minimum et maximum Le 22 juin à 15:39

    A t.on droit au minimun contributif au prorata de ses trimesrtes cotises quand j’aurai droit dans mon cas au taux plein a 67 ans

    Ce minimum contributif sera t.il calcule de façon automatique quand je demanderai ma retraite à 67 ans merci pour la reponse

    Répondre à ce message

    • Le 22 juin à 16:17

      Oui, vous aurez droit au minimum contributif proratisé quand vous aurez droit au taux plein, donc à 67 ans au plus tard.
      L’attribution est automatique dès que la caisse a connaissance de l’ensemble de vos retraites personnelles.
      Il faut donc rester attentif.

      Répondre à ce message

  • 22 Pension de base minimum et maximum Le 14 juin à 07:07

    Bonjour, en qualité de Fonctionnaire de Police actif , pouvez vous me dire quel est le pourcentage maximum auquel je peux prétendre à la retraite ( en tenant compte des bonifications etc...) ? Merci à vous.

    Répondre à ce message

  • 22 Pension de base minimum et maximum Le 12 juin à 18:18

    bonjour,
    ayant travaille que trois trimestre valides et avec 48 de trimestres pour 6 enfants on m’a attribue 51 trimestre ce qui m’a fait 51 trimestre sur le relevé de carrière temporaire
    et avec 2 ans d’inscription au chômage et conjoint handicape aurai je le droit a une retraite ?

    Répondre à ce message

    • Le 13 juin à 12:21

      Vous aurez droit à une retraite proportionnelle à la durée validée, et sans décote à 67 ans comme expliqué fiches 20. Si le chômage indemnisé a suivi votre période de travail il devrait être inscrit dans votre relevé de carrière.

      Répondre à ce message

  • 22 Pension de base minimum et maximum Le 7 juin à 13:58

    Bonjour
    je vais avoir au 31/12/2021 ,168 trimestres valides et 121 trimestres cotisés je pensais prendre ma retraite au 1er janvier 2022. pensez vous que je vais pouvoir prétendre au 1000€ de retraite ?avec mes remerciements pour votre réponse
    Bien cordialement Florence

    Répondre à ce message

  • 22 Pension de base minimum et maximum Le 5 juin à 10:38

    Bonjour,
    Je suis exposé à un licenciement à l’âge de 59 ans en ayant cotisé 92 trimestres. Avec 100 trimestres cotisés, je pourrais bénéficier d’un dispositif d’indemnisation de chômage durant 36 mois, voire plus longtemps jusqu’au taux plein de 67ans. Je dois bénéficier de 8 trimestres de majoration pour un enfant, de ce fait, mes 8 trimestres seront-ils comptabilisés parmi les 100 trimestres qui pourraient me faire bénéficier du dispositif d’indemnisation chômage jusqu’à 67 ans ?

    Répondre à ce message

  • 22 Pension de base minimum et maximum Le 18 décembre 2019 à 11:39

    Bonjour,
    Je ne comprends pas tout au minimum contributif mon évaluation retraite est de 850 euros y compris agirc arcoo avec 181 trimestres ma retraite est à taux plein. Il semblerait que je puisse prétendre au minimum contributif, mais je ne comprends pas quel montant total et final je toucherais. D’autre part y a t il un âge minimum ou maximum pour prétendre à ce MC et avec l’histoire récente des 1000 euros celà vaut il le coup dans mon cas d’attendre ce délai de 2022 pour toucher les 1000 euros si c’est acté.
    Ma question est est-ce que je dois prendre ma retraite maintenant si j’ai le droit au MC et quel montant je toucherai ou dois-je attendre 2022 pour avoir les éventuels 1000 promis.
    Merci de me répondre simplement car les calculs que l’ont trouvent sur internet sont très compliqués.
    J’ai posé la question à l’assurance retraite j’aurai peut être la réponse dans 5 mois !!!!

    Répondre à ce message

    • Le 18 décembre 2019 à 15:28

      Vous avez pu lire dans cette fiche que le minimum contributif dépend de vos trimestres validés, de vos trimestres cotisés et du nombre de trimestres exigés selon votre année de naissance.
      Pour la retraite minimum de 1000 euros (tous régimes confondus), c’est la troisième version en 2019. C’était d’abord pour 2020 (Président et ministre Busyn en avril), pois en 2025 selon le rapport Delevoye (juillet) et enfin 2022 selon le premier ministre en décembre. Je ne crois pas que le minimum de cette fiche passera de 695 € à 1000 € pour une carrière complète.

      Répondre à ce message

      • Le 18 décembre 2019 à 16:37

        Merci mais je ne comprends rien.
        Je suis née en 1955 et j’ai 181 trimestres, je dépasse les 120 cotisés, je n’arrive pas à trouver l’information juste, dans ma simulation on me dit que j’ai le droit au minimum contributif.
        Je devrai toucher 645 eur de la sécu et 210 de l’agirc arco.
        Je ne sais pas si je pose mal ma question, j’aimerai savoir si j’arriverai a dépasser les 1000 euros.
        En fait je ne comprends pas comment fonctionne le minimum contributif si c’est un complément pour arriver aux 1177.
        C’est comme si je bloquai sur cette info.
        Désolée d’insister mais est-ce impossible d’avoir une réponse que mon cerveau puisse comprendre.
        Dans votre réponse sur le minimum à 1000 euros en 2022 je ne comprends pas non plus.
        Merci par avance.
        Cordialement

        Répondre à ce message

        • Le 18 décembre 2019 à 17:02

          Si vous lisez cette fiche, vous devrez comprendre.
          Le minimum contributif est au maximum 695 euros, pour une carrière complète cotisée.

          Répondre à ce message

          • Le 18 décembre 2019 à 17:14

            Merci donc 695 plus 210 agirc arco si j’ai bien compris. et si la formule a 1000 euros se fait en 2022 je devrai toucher les 1000 euros.
            en fait les 695 euros se substitut au ma retraite sécu si elle est en dessous de ce montant, c’est ça que je ne comprenais pas.
            C’est plus clair.

            Répondre à ce message

        • Le 4 juin à 14:24

          Bonjour Monsieur Je sais qu’en tant que retraitée actuel je ne devrais pas avoir le minimum contributif, je touche 917€ de retraite avec la complémentaire. Le minimum contributif est de 695 avec 200 trimestres. Pouvez vous me dire si je peux espérer avoir 1000€ compte tenu que ce n est pas clair ? si on lit les nouvelles mesures, je lis que les retraites actuels pourraient obtenir une participation ce qui nous permettraient de rejoindre les nouveaux retraites. Pouvez vous me dire ce que vous en pensez ? Merci Cordialement Annie

          Répondre à ce message

          • Le 4 juin à 21:58

            Depuis trois ans le gouvernement laisse croire qu’il va augmenter les petites retraites des salriés dans sa communication. Mais il écrit dans des documents soumis au parlement fin 2019 que les salariés ayant une carrière complète à plein temps bénéficient déjà des 85% du Smic net.

            Répondre à ce message

  • 22 Pension de base minimum et maximum Le 3 juin à 15:41

    Bonjour,
    Dit s’il vous plait
    Est qu’en France existe le montant minimum de retrait mensuel aux taux plain, ou s’est toujours variable ?
    Vous remerciant en avance bien cordialement Andrusiak Vladimir.

    Répondre à ce message

  • 22 Pension de base minimum et maximum Le 25 mai à 15:34

    Bonjour,
    J’ai 62 ans et 181 trimestres validés avec 4 enfants et 100 trimestres cotisés .J’ai droit au minimum contributif mais comment sera calculé ma retraite et avec quelle abattements ?
    Cordialement.
    C.G

    Répondre à ce message

    • Le 25 mai à 16:37

      Vous avez assez de trimestres pour avoir droit au taux plein de 50%. La retraite est calculée sur votre salaire annuel moyen comme expliqué fiche 21. Si votre retraite de base est inférieure à 645 €, elle sera majorée pour atteindre ce montant minimum.

      Répondre à ce message

  • 22 Pension de base minimum et maximum Le 14 mai à 08:57

    Bonjour,
    J’ai eu une vie professionnelle de galère, né en 1960 je vais sortir à 62 ans pour inaptitude au travail avec seulement 15 trimestres de cotisation... Aura-je droit au niveau retraite à quoi que ce soit hormis mes 55€ de retraite mensuelle comme je sortirai à taux plein pour inaptitude ?
    Merci de vos conseils.

    Répondre à ce message

    • Le 14 mai à 12:16

      Dans votre cas, vous avez droit à l’Aspa, lire la fiche 23.

      Répondre à ce message

      • Le 17 mai à 10:55

        Merci,
        Mais je pensais naïvement que peut-être le minimum contributif ne comportait que 2 tranches, + ou - de 120 trimestres. Et qu’avec 15 trimestres je faisais partie de la tranche - de 120, donc 645,50 euros par mois ce qui aurait été je le reconnais très scandaleux...
        Donc pas d’autre solution que l’ASPA ?
        MS

        Répondre à ce message

        • Le 17 mai à 14:37

          Le minimum contributif est toujours proportionnel à la durée validée pour la retraite.

          Répondre à ce message

          • Le 17 mai à 15:15

            OK Merci,
            D’ailleurs je viens de tomber sur le site de NT sur un exemple dont je peux m’inspirer :

            Exemple : Mme C., née en 1958, fait liquider sa retraite pour inaptitude avec 100 trimestres. Le montant du minimum contributif qui lui est applicable est : 642,93€ x 100/167 = 384,99€ par mois. Avec une complémentaire de 300 € par mois, le total de ses pensions est de 684,99€ (300€ + 384,99€), ce qui ne dépasse pas le plafond de 1191,57€.

            Répondre à ce message

  • 22 Pension de base minimum et maximum Le 16 mai à 02:51

    Bonjour et merci pour votre aide.
    Je ne sais pas si je suis au bon endroit pour poser ma question.
    J’ai reçu une EIG sur laquelle apparaît un premier montant à taux plein pour chaque organisme privé, public, (polypensionnée).
    Tous les montants vont à la hausse (sauf agirc Arrco qui reste fixe) d’année en année, à part le montant de l’assurance du secteur privé, premier montant à taux plein à 62 ans, hausse à 63 ans, puis baisse chaque année jusqu’à 67 ans où ça recommence à monter, sans toutefois rejoindre le premier montant à taux plein grisé à 62 ans, comment est-ce possible ?

    Répondre à ce message

    • Le 16 mai à 11:38

      Le calcul de la retraite de base est expliqué fiche 21.
      Je suppose que vous êtes fonctionnaire.
      La retraite de base atteint son maximum quand vous avez droit au taux plein à partir de vos 62 ans. Si c’est grisé à 62 ans, vous avez le taux plein. Je ne sais pas si la surcote est prise en compte si vous continuez à cotiser au-delà du taux plein, mais j’en doute. Je n’ai pas d’autre d’explication.

      Répondre à ce message

      • Le 16 mai à 15:36

        Merci pour votre retour rapide.
        Oui je suis fonctionnaire territorial.
        Oui le montant est grisé à 62 ans, aussi bien CNRACL que retraite privée. Et le montant monte encore à 63 ans, dans ce cas comment est-ce possible que ça baisse ensuite jusque 67 ans pour la retraite de base ? Je ne comprends pas du tout.

        Répondre à ce message

  • 22 Pension de base minimum et maximum Le 11 mai à 18:18

    Bonjour
    je suis né en 1954 et j’ai pris ma retraite à 66 ans et 7 mois le 1.3.2021. Je ne sais pas si j’ai droit au minimum contributif. Au total j’ai 167 trimestres.
    Pour la CARSAT 108 trimestres retenus (89 cotisés)............Pour la CNRACL 59 trimestres retenus (57 cotisés).
    Je perçois de la CARSAT 239€ brut (net 221€)........Complémentaire Agirc Arrco 44€ brut (net 40€) ......Complémentaire Artisan 26€ brut (net 24€).
    Je perçoit de la CNRACL 744€ brut (net 689€).
    D’autre part le jour de ma retraite j’ai perçu un versement unique de 940€ de l’IRCANTEC (Pas assez de Points pour une pension mensuelle) et un
    versement unique de 3527€ de la RAFP (Pas assez de Points pour une pension mensuelle).
    Ai-je droit au minimum contributif de la Carsat. Si oui ?????
    Merci de me répondre ....Votre site est vraiment instructif et il est difficile d’avoir quelqu’un à la bourse du travail en cette période COVID.

    Répondre à ce message

    • Le 11 mai à 22:31

      Je ne peux que vous redire ce qui est écrit dans cette fiche. Si vos retraites ne dépassent pas le plafond de retraites personnelles de 1203,35 €, vous y avez droit à proportion du nombre de vos trimestres soit 645 x (108/165e). Lisez l’encadré à la fin du point 2 sur les retards.

      Répondre à ce message

  • 22 Pension de base minimum et maximum Le 4 mai à 15:11

    Bonjour
    - je suis née en 1953 . j’ai pris la retraite à 66 ans et
    2 mois , 121 trimestres , à taux plein automatique .
    - le montant de pension globale , base et complémentaire est 442,97 euros par mois .
    - j’ai liquidé toues les pensions de retraite base et complémentaire

    Donc j’ai rempli parfaitement les conditions pour bénéficier du minimum contributif
    Je ne comprends pas pourquoi je ne peux pas percevoir le minimum contributif ?

    Merci de me répondre

    Répondre à ce message

    • Le 4 mai à 17:46

      Votre minimum contributif pour la retraite de base est égal à 645 €/ 165 X 122 = 476 € bruts.
      Il y a toujours du retard dans les attributions (voir encadré fun du point 2).
      Vous pouvez écrire à la commission de recours amiable comme expliqué fiche 5.

      Répondre à ce message

  • 22 Pension de base minimum et maximum Le 2 mai à 07:52

    Bonjour Claude,
    Pour l’année 1970 il me faut 111 trimestres cotisés (retraite anticipée pour handicapé) mais pour avoir le minimum contributif il faut 120 trimestres cotisés (j’ai des revenus partiels)
    Que suivre ??

    Merci

    Répondre à ce message

    • Le 2 mai à 08:30

      Les 111 trimestres de cotisations ne vous privent pas du minimum contributif de base mais seulement du minimum contributif majoré. Ce préjudice peut être compensé par la majoration spécifique attribuée aux personnes en situation de handicap faisant valoir le départ anticipé voir fiche 10.

      Répondre à ce message

  • 22 Pension de base minimum et maximum Le 1er mai à 13:51

    Bonjour
    Mon papa viens de décédé . il était marié avec maman depuis mars 1978 ! Auparavant il y avait été 15 ans et divorcé en février 1976 de sa première épouse ! elle viens de demander sa réversion !
    Ma mère peut elle prétendre à l intégralité de sa retraite complémentaire Agirc Arrco si on se rapporte au texte (divorce d un précédent conjoint avant 1 juillet 1980 et remariage avec la veuve avant le 13 janvier 1998 ) ce qui est le cas !
    Merci d avance de votre réponse

    Répondre à ce message

  • 22 Pension de base minimum et maximum Le 26 avril à 17:36

    Bonjour,
    Je suis en retraite depuis le 01/01/2020, date à laquelle j’ai liquidé toutes mes pensions.
    - Notification MSA pour 120 trimestres 528.15 euros ( base + complémentaire +majoration 3 enfants)
    - Notification Klesia AGIRC-ARRCO 36.70 euros
    - Notification IRCANTEC 42.36 euros
    - Notification Assurance retraite pour 76 trimestres 191.25 euros (majoration 3 enfants comprise)

    A ce jour, je n’ai toujours pas touché le minimum contributif. J’ai fait de nombreux rappels et renvoyer plusieurs
    fois des documents manquants ou perdus. Impossible de faire aboutir le dossier !
    Pensez-vous que je doive adresser une lettre recommandée et si tel est le cas, à qui dois-je l’adresser ?
    MERCI

    Répondre à ce message

    • Le 26 avril à 22:41

      Si je comprend bien ce que vous écrivez, cous avez bien plus que le minimum contributif car il faut additionner MSA de base et assurance retraite. Précisez aussi l’année de naissance pour savoir le nombre de trimestres exigés. Si les retraites MSA sont comme exploitant agricole, cette fiche ne convient pas.

      Répondre à ce message

    • Le 27 avril à 11:29

      je suis née en 1958.
      La retraite versée par la MSA est la suivante : c’est une retraite d’exploitante agricole
      détail : 204.21 retraite forfaitaire, 144.29 retraite proportionnelle, 34.85 bon enfants, 144.80 retraite complémentaire.
      soit un total de retraite de base de 539.75 euros
      Merci

      Répondre à ce message

      • Le 27 avril à 13:11

        Le minimum contributif de cette fiche ne concerne que les salariés (dont les cotisations pour la retraite représentent 28% de leur salaire brut).
        Pour votre partie salarié vous avez droit à : 645 x (76/167e) = 293 €. Ce montant est effectivement inférieur à celui qui vous est attribué. Si le total de toutes vos retraites est inférieur à 1203,35 vous avez droit à une majoration au titre du minimum contributif.

        Répondre à ce message

  • 22 Pension de base minimum et maximum Le 23 avril à 12:52

    Bonjour,
    Je viens de découvrir juste votre site et j’espère avoir quelques éléments de réponses étant très isolée au niveaux des informations et ne sachant comment me battre.
    Cela concerne le minimum contributif dont je viens juste d’apprendre l’existence. J’ai téléphonée a la Carsat il y à 1 mois et actuellement aucun retour.
    Je leur ai fait part des éléments suivants :
    Je suis à la retraite depuis le 1er octobre 2016.
    Je suis née en 1956, j’ai pris ma retraite à 60 ans (car carrière longue 13 trimestres avant 20 ans). J’ai cotisée 172 trimestres, mais 166 trimestres retenus....Pourquoi ???
    Mes pensions actuelles au taux plein
    - Carsat .................752,13
    - Argic arrco............275,68
    total ...................................1027.81 net ............... je suis donc éligible au minimum contributif dont le montant est de 1203,35 net
    Je ne comprend pas pourquoi la Carsat ne m’a pas informée à l’époque de ce dispositif automatique. L’agent de la Carsat m’a dit quelle allait transmettre mon dossier au service compétent et qu’un agent me contacterait par téléphone. Que faire ? Avez vous des solutions ?
    Merci de me répondre.

    Répondre à ce message

    • Le 23 avril à 17:04

      Le régime général prend en compte les trimestres jusqu’au maximum, soit 166 pour votre génération. Le calcul sur 166 trimestres et légal et existe depuis 1945. Les régimes par points sont différents.
      Le minimum contributif pour vous est de 705 euros bruts par mois pour la retraite de base. Vous avez plus, donc votre droit est respecté.
      Le montant de 1203 euros bruts que vous indiquez est le plafond de toutes les retraites à respecter pour avoir droit au minimum contributif pour la retraite de base.
      Je regrette d’avoir à vous dire que le droit est respecté.

      Répondre à ce message

  • 22 Pension de base minimum et maximum Le 15 avril à 20:38

    Bonjour, j ai 75 ans dans une semaine, j attente la décision de la MDPH POUR CONNAITRE MON TAUX D’HANDICAPÉ qui devrait être d’au moins 80 % ? je touche actuellement 508 euro par mois de retraite et mon mari 988 euro soit a nous deux 1507 euro mensuel. Peu ton espérer avoir une aide financière mensuel et par qui. Cordialement

    Répondre à ce message

  • 22 Pension de base minimum et maximum Le 14 avril à 16:19

    bonjour voila j ai resu ma notification de ma retraite de base au titre de l inap titude au travail a effet du 1 03 2021 taux de pension a 50 pour cent ce qui me fait pour vivre 558.28 euros par moi es normal pour un revenu annuel moyen de 14170.14 euro et il me retienne prelevements sociaux de 25.08 es normal duree de ref 167 que veux dire tout sa je ne comprends pas alors avant j avais une pension d unvalidite de 773 euros plus complement de ahh de 129 euros donc un total de 900 euros pour vivre et la 550 euros comment je vais faire merci de bien vouloir me repondre cordialement madame hennoque

    Répondre à ce message

    • Le 15 avril à 09:42

      Votre pension d’invalidité était calculée sur la moyenne des 10 meilleures années soit environ une salaire annuel moyen de près de 18 500€. Le calcul de la retraite repose sur les 25 meilleures années, la moyenne peut donc baisser par la prise en compte d’années à faible salaire. Par ailleurs, la somme que vous annoncez, est inférieure au minimum contributif de 645€, ce qui semble indiquer que vous n’avez pas tous les trimestres requis.
      Enfin dans la somme annoncée, avez-vous intégré la retraite complémentaire ?
      Si vous êtes à 80% d’invalidité vous pouvez bénéficier d’un complément AAH.
      Lisez aussi la fiche 23 sur l’ASPA, vous remplissez la condition d’âge en tant qu’invalide.

      Répondre à ce message

  • 22 Pension de base minimum et maximum Le 29 mars à 10:54

    Bonjour,

    Depuis le 01/10/2019 je suis en chômage non indemnisé et j’ai 99 trimestres de cotisés et 58 trimestres assimilés (travail à l’étranger).
    Je compte prendre ma retraite à 64 ans le 01/05/2022.
    Un conseiller Carsat m’a dit que comme j’ai plus de 88 trimestres de cotisés, les trimestres du 01/10/2019 jusqu’au 01/05/2022, soit 10 trimestres seront considérés comme trimestres assimilés, or sur le relevé de ma carrière ils n’apparaissent pas en tant que tels. Seront-ils considérés comme trimestres assimilés ?
    Merci de votre réponse.

    Répondre à ce message

  • 22 Pension de base minimum et maximum Le 26 mars à 09:19

    Bonjour,

    Suite à mon message d’hier, en relisant attentivement votre fiche sur l’ASPA, je viens de comprendre mon erreur : la récupération sur la succession intervient que sur le "dépassement" des 39 000 € et non pas sur ceux là.
    Cependant même dans ce cas, cela signifie qu’on laisse des dettes à nos enfants, ce qui parait impossible pour nous, mais cette aide reste possible aux personnes/couples sans enfant.
    Donc ne reste que le minimum contributif, mais même là j’ai des doutes.

    J.Claravaux

    Répondre à ce message

    • Le 26 mars à 12:28

      Avec l’Aspa, vous ne laissez pas de dettes à vos enfants. La récupération ne se fait que sur vos biens au moment du décès.

      Répondre à ce message

      • Le 26 mars à 14:33

        Bonjour à nouveau,

        Lorsque vous dites : "La récupération ne se fait que sur vos biens au moment du décès".

        Est-ce que cela signifie que le fait d’être marié avec un contrat de séparation de biens résulte du fait que je ne suis effectivement pas propriétaire (C’est bien ma compagne qui l’est) et que donc, n’ayant pas de bien propre (Du moins à hauteur de 39 000 €) même si je pouvais bénéficier de l’ASPA, cela n’aurait aucunes incidences sur mes enfants pour la succession ? Ou alors je me trompe encore ? Merci par avance si vous le pouvez, de m’éclairer sur le sujet.

        J.Claravaux

        Répondre à ce message

  • 22 Pension de base minimum et maximum Le 25 mars à 16:01

    Bonjour,

    Je découvre avec beaucoup d’intérêt votre site et j’apprends un tas d’informations qui sont souvent très obscurs ailleurs, merci pour cette belle contribution.

    J’ai 61 ans et je n’ai que 88 trimestres (Étant plus jeune j’ai travaillé pendant plus de 10 ans dans un mouvement sectaire, donc non couvert, mauvais départ ... !)
    Puis j’ai été restaurateur (Artisan) pendant plusieurs année, mais j’ai beaucoup de trimestre qui n’ont pas été pris en compte.
    Je suis actuellement au chômage (Non indemnisé). je fais depuis une dizaine d’année des syncopes inexpliquées qui m’interdisent de conduire (Un an d’interdiction de conduite après chaque syncope) et les années passant je vois la retraite avec inquiétude !

    Lorsque je vais sur le site info-retraite j’obtiens des réponses différentes selon que je passe :
    - 1 - Par la demande d’une estimation en ligne :
    J’obtiens un PDF m’indiquant qu’à 62 ans j’aurais un équivalent brut mensuel de 250 € ou 363 € à 67 ans.
    - 2 - Si je passe par le simulateur M@rel :
    Là j’obtiens cette fois un équivalent brut mensuel de 132 € à 62 ans et 399 € à 67 ans.
    Même si ce sont des chiffres très bas, il est étrange de constater une différence. Du coup impossible de savoir à l’avance ce qui va se passer.

    Je suis marié sous le régime de la séparation de bien, ma compagne vient d’hérité de la maison de son frère d’une valeur de 45 000 €.
    Demander l’ASPA impose donc à nos enfants de devoir la rembourser à hauteur de 39 000 €, on ne peut donc imaginer cette solution car on leur imposerait des dettes, ce qui nous parait inconvenant.

    Votre fiche parle du minimum contributif, je pense ne pas y avoir droit n’ayant que 88 trimestres, mais existe t-il une autre solution ?

    Merci par avance pour votre réponse.

    J.Claravaux

    Répondre à ce message

    • Le 26 mars à 12:13

      Avec une petite carrière, le taux plein est atteint à 67 ans, d’où la différence entre 62 et 67 ans (voir fiche 20).
      Un minimum contributif reposant que 88 trimestres sera très faible car en proportion de ces trimestres, et il faut attendre 67 ans pour y avoir droit ou être reconnu invalide à 62 ans.
      Pour l’Aspa, lisez la fiche 23. La récupération ne se fait que sur les biens du bénéficiaire et sur leur valeur dépassant 39.000 euros.
      Si votre santé ne vous permet pas de travailler, vous pouvez être reconnu pour votre incapacité de travail et bénéficier d’autres aides. Renseignez-vous à la MDPH.

      Répondre à ce message

  • 22 Pension de base minimum et maximum Le 24 mars à 21:31

    Bonjour,

    je suis en invalidité depuis le 1er mars 2021, je serai en retraite à taux plein le 1er février 2022.

    L’estimation de ma retraite base et complémentaire sera environ 500 euros.

    Je voudrais savoir si j’aurais droit au minimum contributif sachant que je n ai que 106 trimestres.

    J’ai beau lire les différents sites, je ne comprends rien du tout, certains disent que contrairement au minimum vieillesse le minimum contributif n’est pas soumis à conditions de ressources autres que la retraite, d’autres disent que oui.

    Le montant est de 645,50 en 2021 donc pour 106 trimestres environ 409 euros, je pensais que ce montant d’après les explications s’ajouteraient à mes 500 euros.

    Quand je lis votre site en fait ils viennent en déduction sur mes 500 euros, donc j ’aurais à peine 100 euros.

    Je ne comprends rien du tout, pourriez-vous vraiment me dire si j’ai bien compris votre calcul .

    Je vous avoue être très inquiète sur mon avenir.

    Merci de bien vouloir me répondre sachant que si j’ai bien compris vous êtes à l’initiative de ce minimum contributif.

    Bien cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 24 mars à 22:11

      Le minimum contributif est bien un minimum garanti de retraite. Si votre retraite personnelle de base est inférieure à ce montant, vous obtenez une majoration qui vous permet d’atteindre ce minimum garanti, appelé minimum contributif.

      Répondre à ce message

  • 22 Pension de base minimum et maximum Le 24 mars à 11:24

    Bonjour
    Je suis à la retraite depuis le 1 janvier 2016 avec des retraites multiples et petites.j ai une amie qui etais dans mon cas et perçois un montant contributif que je n ai jamais eu depuis 2017 je suis divorcée.puis je demander à la carsat la révision ou la rectificaton depuis le debut ou des à present malgré que ça date de 5 ans.je n avais jamais entendu parlé de ce montant contributif.
    J ai environ 80 euros a la carsat
    600 à la Msa
    Et 90 € btp merci

    Répondre à ce message

    • Le 24 mars à 18:37

      Comme expliqué dans cette fiche le montant du minimum contributive est proportionnel à la durée d’assurance validée dans le régime de retraite. Combien avez-vous de trimestres à la MSA d’une part et à la Carsat d’autre part ?

      Répondre à ce message

  • 22 Pension de base minimum et maximum Le 22 mars à 22:39

    Madame, Monsieur, bonjour. J’ai malheureusement pour moi uniquement 90 trimestres. J’ai plusieurs caisses de retraite. De surcroît je suis en invalidité, reconnue avec un taux d’incapacité. J’ai perçu l’AAH. Je vais la toucher de nouveau sous peu. Je suis à vrai dire, complétement perdue et anxieuse face à la retraire, parce que je ne comprends pas grand chose quand à son mode de calcul, du fait de n’avoir pas pu travailler normalement comme je l’aurais voulu. Je vais faire 55 ans cette année 2021, ce qui me permet une retraite à 62 ans en juillet 2028. J’ai eu plusieurs employeurs, avec des périodes chaumées. Rien d’extraordinaire en somme. Si ce n’est l’angoisse d’être une fois de plus dans des complications selon moi, car, ai-je droit à une retraite forfaitaire ? Une retraite contributive ? Toutes ces questions qui me taraudent sans vraiment savoir clairement ce qui m’attend, ça me stress beaucoup. Et pour corser le tout, je suis nulle en calculs... J’envie celles et ceux qui s’y retrouvent et comprennent tout, tout de suite, avec leur retraite similaire plus ou moins à mon cas personnel ! Alors si quelqu’un de super mimi, pouvait me dire ce qui m’attend, j’avoue que ça serait rassurant. Car les petites gens comme moi, à quoi, avons nous droit ? Merci beaucoup pour l’intérêt que vous m’accordez, et de la réponse que vous me ferez parvenir. Veuillez recevoir, madame, monsieur, mes remerciements ainsi que mes respectueuses et cordiales salutations.

    Répondre à ce message

    • Le 23 mars à 09:23

      Difficile de vous répondre par un simple message de résumer une règlementation complexe détaillée dans ce guide. D’autre part, vous ne précisez pas votre situation exacte :
      Vous êtes reconnue travailleur handicapé ? par la MDPH ? depuis quelle date ?
      Vous touchez une pension d’invalidité ? Quelle catégorie ?
      Les 90 trimestres sont ils tous cotisés ? ou sont-ils validés ?
      Quelles sont les caisses de retraite de base (Carsat, MSA, RSI, ou autres)
      En retour, je vous ferai un résumé.
      Vous pouvez aussi consulter votre espace personnel à créer sur le site https://www.lassuranceretraite.fr/p...

      Répondre à ce message

  • 22 Pension de base minimum et maximum Le 22 mars à 14:10

    Bonjour
    Grâce à vos fiches j’ai demandé ma retraite. Je pensais avoir droit au minimum contributif n’ayant cotise que 16 trimestres au regime general. Au téléphone la cnav me dit que c’est automatique si on demande toutes ses retraites en même temps. Or je suis retraitee de la fonction publique depuis longtemps ayant 3 enfants et 16 ans de services. Je suppose que c’est exact cette réponse donc j’ai dû mal lire vos fiches ? D’autre part les retraites du couplé sont prises en compte pour l’attribution de ce minimum ? Merci beaucoup

    Répondre à ce message

    • Le 22 mars à 21:33

      Avez-vous une réponse écrite vous disant que vous n’avez pas droit au minimum contributive sous prétexte que vous étiez déjà en retraite auparavant ?
      N’oubliez pas de les quitter toutes vos retraites, y compris les retraites complémentaires.

      Répondre à ce message

  • 22 Pension de base minimum et maximum Le 22 mars à 19:47

    Bonsoir. Je me permets de vous solliciter à nouveau. J’ai eu une personne de la cnav au téléphone qui me dit que je n’ai pas le droit au minimum contributif car il faut liquider toutes ses retraites en même temps !! Pourtant je lis partout qu’il faut avoir liquidé toutes ses retraites de bases et complémentaires. Je suis retraitee de la fonction publique avec 700e mensuels depuis des années. J’ai 63 ans et je demande pour 16 trimestres la pension du regime general. J’ai droit à 14 e. Par contre j’ai le taux plein pour inaptitude mais pas le minimum contributif car la retraite fonction publique n’a pas été liquidée en même temps ?? Etes vous d’accord ? Si c’est bien cela ils pourraient préciser concomitance ou en même temps. C’est dingue cette histoire. Merci à vous

    Répondre à ce message

    • Le 22 mars à 21:27

      Et d’éviter de tenir compte des réponses faite au téléphone car les personnes n’ont pas toutes la même compétence.
      Cette fiche vous indique vos droits et je vous invite à la lire attentivement.
      Le minimum contributif n’est calculé qu’à partir du moment où toutes vos retraites sont liquidées.

      Répondre à ce message

  • 22 Pension de base minimum et maximum Le 28 février à 11:20

    bonjour je suis retraite depuis avril 2001 j ai 75 ans activité artisanale 74 trimestre plus 73 trimestres autres activités : total cotisés 144 trimestres total de mes retraites 274 euros par mois ,gérer par la sécu .aurais je droit au minimun vieillesse .merci pour votre réponse

    Répondre à ce message

    • Le 28 février à 11:21

      Oui, comme expliqué fiche 23.

      Répondre à ce message

    • Le 13 mars à 11:55

      Oui vous allez bénéficié de l Aspa mais espérons que vous ne soyez pas propriétaire !!! Toute somme versée par l Aspa est récupérable à votre décès (sic.. pourquoi pas le. RSA) .. donc votre immobilier sera spolié !!!!

      Répondre à ce message

      • Le 13 mars à 19:26

        Je ne suis pas persuadé que votre conseil soit des plus avisés.
        En effet, quand le fruit des cotisations retraite ne suffit pas à assurer un revenu de remplacement quand arrive la retraite, la solidarité nationale intervient pour donner un moyen de subsistance (ASPA) aux plus démunis. L’autre solution est de faire appel, le cas échéant, à la solidarité familiale par l’obligation alimentaire.
        Si la collectivité intervient il est normal qu’en retour, elle recouvre les sommes avancées (avec un seuil de 39 000€) sur les biens du bénéficiaire décédé. Au moins il aura pu vivre un peu plus décemment (sans être spolié).

        Répondre à ce message

  • 22 Pension de base minimum et maximum Le 12 mars à 01:57

    « Je » vais bientôt prendre ma retraite je voulais connaitre le montant j ai 167 trimestres meme plus et j ai élevé 3 enfants

    Répondre à ce message

  • 22 Pension de base minimum et maximum Le 8 mars à 19:03

    Bonjour j’aurais aimé savoir car je vais prendre ma retraite le 1er septembre 2021 d’après le décompte de la Carsat j’aurai 206 trimestres au total il ne me parle pas de cotiser ou retenue sachant que j’aurai 62 ans. Quand j’ai téléphoné à la Carsat et que je leur ai dit que j’allais toucher les 900 € avec ma retraite complémentaire ils m’ont signalé que j’aurais eu le minimum contributif et que je toucherai 1207e par mois, ce que je ne comprends pas c’est comment il calcule ça pourriez-vous m’expliquer merci beaucoup d’avance

    Répondre à ce message

    • Le 8 mars à 23:05

      Je ne sais pas ce que vous avez compris, mais le droit est expliqué dans cette fiche. Avec une carrière complète vous aurez droit au moins au minimum durée d’assurance pour votre retraite de base, soit 645 €. L’autre majoration dépend de vos trimestres cotisés par vous.

      Répondre à ce message

  • 22 Pension de base minimum et maximum Le 8 mars à 16:11

    Bonjour, je vais prendre ma retraite à taux plein au 01 septembre 2021, j aurais 206 trimestres retenus, 145 cotisé, le montant de la Carsat est estimé a 8356e annuel soit par mois 696e, arcoo 2425e soit 202e, vais je bénéficie du minimum contributif et combien
    Merci pour votre reponse

    Répondre à ce message

    • Le 8 mars à 21:56

      Vous avez déjà le minimum pour les périodes validées Vous aurez une petite majoration trimestres cotisés en proportion des trimestres exigées pour votre année de naissance.

      Répondre à ce message

  • 22 Pension de base minimum et maximum Le 4 mars à 13:15

    Bonjour,
    Je viens vous soumettre le litige concernant l’annulation complète de mon minimum contributif de 141.69€ brut que m’avait attribué la CARSAT depuis le 1er novembre 2020, date de début de ma retraite.
    La CARSAT me demande le remboursement de la globalité du trop perçu, soit 398.33€. Je suppose que cette somme est calculé en NET. Pour avoir une explication précise de cette décision, j’ai pris attache avec eux pour obtenir un rendez-vous, qu’ils ne donnent plus pour cause de COVID. L’agent signataire des courriers que j’ai reçus devait me recontacter dans les 72 heures depuis mon 1er appel le 22 février puis renouvelé le 26 du même mois. Au 4 mars, je n’ai eu aucun rappel de la CARSAT.
    Je vous expose donc ma situation et mes interrogations :
    Le détail du montant NET de 263.82€ qui m’a été versé de novembre 2020 à janvier 2021, par la CARSAT est le suivant : Retraite 143.17€ (brut) + minimum contributif 141.69€ (brut).
    Je suis pluri pensionnée et comptabilise 76 trimestres cotisés auprès de cet organisme et 111 trimestres cotisés pour ma pension civile de fonctionnaire, comme mentionné sur mon titre de pension.
    Au vu du montant total de ma retraite NET et d’après le détail des chiffres, ci-dessous, la globalité de mes retraites dépassent le plafond de 2020 : 1 161.56€ et de 2021 : 1 203.37€
    Montant mensuel total retraites NET | BRUT
    NOVEMBRE 2020 NET = 1 283.56€ | BRUT = 1 406.27€
    DECEMBRE 2020 NET = 1 283.56€ | BRUT = 1 406.27€
    JANVIER 2021 NET = 1 308.52€ | BRUT = 1 419.04€
    En revanche, le montant total de toutes mes retraites est minoré sans minimum contributif :
    NOVEMBRE 2020 NET = 1 152.34€ | BRUT = 1 264.58€
    DECEMBRE 2020 NET = 1 152.34€ | BRUT = 1 264.58€
    JANVIER 2021 NET = 1 163.45€ | BRUT = 1 276.79€
    Dans ce cas, au vu des plafonds 2020 et 2021 si on les considère en NET, un minimum contributif pourrait m’être accordé à hauteur de :
    NOVEMBRE 2020 NET = 39.22€ (+ 1 152.34€ = 1 191.56€)
    DECEMBRE 2020 NET = 39.22€ (+ 1 152.34€ = 1 191.56€)
    JANVIER 2021 NET = 39.92€ (+ 1 163.45€ = 1 203.37€)
    FEVRIER 2021 NET = 39.92€ (+ 1 163.45€ = 1 203.37€)
    et les mois suivants.
    Ce qui ferait un montant total NET pour toutes mes retraites de Novembre et Décembre 2020 de 1 191.56€ et de Janvier à Décembre 2021 à hauteur de 1 203.27€.
    J’ai essayé d’être la plus précise possible en énumérant tous les détails mais pas certaine d’avoir été la plus concise.
    Merci à vous pour votre analyse et votre retour pour m’éclairer quant à la suite à donner auprès de la CARSAT.

    Répondre à ce message

    • Le 4 mars à 21:43

      Tout se calcule toujours en brut. Les retraités étant soumis aux cotisations pour la protection sociale en fonction de leur revenu fiscal de référence (RFR) du ménage fiscal, si vous vivez seule vous ne serez plus soumise à cotisations sociales (voir fiche 28).
      Vous entrez dans les cas cités dans cette fiche en encadré à la fin du point 2. L’assurance retraite a appliqué les textes en vous attribuant une avance du minimum contributif car il était supérieur à 105,38 €. cette avance a été obtenu car il s’agit de bases pensions souvent de mono pensionnés.
      Après avoir eu connaissance de votre pension de fonctionnaire, la Carsat s’apperçoit que vous n’y avez pas droit et vous réclame l’avance versée.
      Vous pouvez demander à la commission de recours amiable une remise d’indu parce que vos revenus sont faibles, à peine supérieurs au plafond du minimum.

      Répondre à ce message

  • 22 Pension de base minimum et maximum Le 4 mars à 14:12

    Bonjour à tous,

    Ayant lu pas mal de demandes concernant la pension de reversion, je me pose quand même toujours la même question : mon mari est décédé le 19/10/2020 à 73 ans,
    nous nous sommes mariés en 1972 48 ans de mariage. J’ai fait une demande de pension de reversion à la cnav et j’ai déclaré le montant de mes comptes en banque et mon assurance vie. J’ai économisé depuis le début de notre mariage. Je dépasse le plafond et la demande est refusée. J’ai lu les questions et les réponses concernant la déclaration des comptes en banque et assurance vie et vous dites qu’il n’y a pas à déclarer ces sommes ? Est ce bien cela ? j’aimerai en avoir la confirmation et si c’est bien le cas comment puis je faire auprès de la CNAV.
    Merci par avance pour votre réponse et je vous souhaite une bonne journée Françoise

    Répondre à ce message

    • Le 4 mars à 15:15

      C’est indiqué dans notre fiche 61 (que je vous invite à lire) et c’est aussi écrit sur la demande de retraite de réversion : les biens communs au moment du décès ne sont pas à déclarer. Je vous recopie une passage du formulaire Cerfa officiel :
      Important : « Si vous étiez mariés sous le régime de la communauté, vous ne devez pas déclarer :
      - les biens constitués pendant le mariage avec votre conjoint ou ex-conjoint décédé ;
      - les biens personnels de votre conjoint ou ex-conjoint décédé.
      Vous ne devez également pas déclarer les biens acquis en raison du décès de votre conjoint ou ex-conjoint. »
      Vous pouvez faire un recours amiable (fiche 5) expliquant que vous mal lu le formulaire et avez déclaré à tort les biens du couple et vous joignez un nouveau formulaire rempli correctement.

      Répondre à ce message

  • 22 Pension de base minimum et maximum Le 25 juin 2020 à 00:50

    J ai 87 trimestres et de 330 euro *30 EUROS MAJORATION *196 EUROS COLPLEMENTAIRE * 36 CONTRUBITIF

    Répondre à ce message

    • Le 25 juin 2020 à 19:14

      Votre question manque de précision pour vous dire si le calcul est juste.
      Votre retraite ne sera pas très élevée avec 87 trimestres. Vérifiez vos droits à la retraite complémentaire.

      Répondre à ce message

      • Le 2 mars à 21:19

        j’ai cotisé 136 trimestres dans la fonction publique et 32 trimestres dans le secteur privé ai -je droit au minimum contributif

        Répondre à ce message

        • Le 2 mars à 22:39

          Dans la fonction publique il y a le minimum garanti (expliqué fiche 49).
          Pour vos 32 trimestres, votre retraite sera majorée de 32/168e du minimum indiqué dans cette fiche. Merci de la lire.

          Répondre à ce message

  • 22 Pension de base minimum et maximum Le 15 février à 09:29

    Bonjour. Je viens d’avoir ma notification de retraite. J’ai cotisé 187 trimestres en totalité. La CARSAT ne retient que 167 trismetres. Le montant calculé est de 564,20 de retraite personnelle ajoutée à ça 97,01 de pension de réversion et 66,82 pour les enfants. Déduction faite pour la csg et le reste j’arrive à une retraite de 692,52 €. Je trouve aberrant que l’on est pas pris en compte les 20 trimestres cotisés. Quel recours ai-je pour faire valoir mes droits. Merci pour votre réponse

    Répondre à ce message

    • Le 15 février à 10:36

      La retraite sécurité sociale est calculée ainsi depuis sa création. Ce n’est pas un régime par points. Quand on a obtenu le nombre de trimestres exigés, 167 pour vous, on obtient le taux plein de 50%. Ensuite le calcul de la retraite repose sur vos 25 meilleures années donc de vos salaires comme expliqué fiche 21.
      Avec 564 € de retraite de base pour une carrière complète, vous devriez bénéficier des majorations du minimum contributif.
      Les cotisations sociales dépendent du RFR du ménage fiscal comme expliqué fiche 28.

      Répondre à ce message

    • Le 15 février à 10:38

      L’énoncé de votre situation ne nous permettent pas faute de précisions de vous répondre précisément sur le calcul de votre retraite. Le montant dépend sans doute de la faiblesse de vos salaires soumis à cotisations.
      Vous pouvez faire une réclamation comme indiquée sur votre notification mais celle-ci sera vouée à l’échec si elle porte sur les 20 trimestres qui ne sont pas pris en compte.

      Répondre à ce message

  • 22 Pension de base minimum et maximum Le 12 février à 23:57

    Bjr je viens de recevoir le montant de ma retraite de 54€ pour 48 trimestres et 133.54 de majoration du minimum contributif donc 187.78 pouvez vous me confirmez cette somme ? Merci

    Répondre à ce message

    • Le 13 février à 09:52

      Le calcul de vos droits personnels dépend de plusieurs paramètres (fiche 21) et il est impossible de vous répondre sur le faible montant de ces droits. Par contre l’attribution du minimum contributif permet de dire que le montant des salaires est relativement faible. Celui-ci est proratisé suivant la formule : 645,50 X 48 / 165 = 187,78€

      Répondre à ce message

  • 22 Pension de base minimum et maximum Le 4 février à 15:19

    bonjour .j ai pris ma retraite le 01012021.je suis en sur cote.la cnracl me verse 740 euros .la carsat 125euros.es je droit au minimun contributif ?.ils se basent uniquement sur ma retraite ou les retraites du foyer ?.en vous remerciant.tout confondu j ai 182 trimestres

    Répondre à ce message

    • Le 5 février à 00:12

      Toutes vos retraites personnelles sont prises en compte, y compris la complémentaire.

      Répondre à ce message

      • Le 5 février à 06:09

        bonjour .merci claude.pensez vous qu ils vont m attribuer le minimun contributif ?j avec les montants que je vous ai ecrit.740 euros de la cnracl .125 euros de la carsat.pas de complementaire.je suis en surcote . plus de 167 trimestres.je suis nee en 1955..en vous remerciant.

        Répondre à ce message

  • 22 Pension de base minimum et maximum Le 7 février à 18:49

    Bonjour,
    J’ai cotisé en France pour 33 trimestres (9 ans). Je suis de nationalité algérienne.
    Ensuite, j’ai travaillé en Algérie, pendant 34 ans. (ie 132 trimestres). J’ai liquidé ma seule retraite algérienne.
    Le montant du minimum contributif basique me semble acquis. Ai-je droit au minimum contributif majoré ?
    Je poses cette question, en tenant compte de la convention algéro-française sur la SS (1982) portant sur la totalisation des périodes cotisées.
    Merci de votre réponse.

    Répondre à ce message

    • Le 7 février à 21:38

      La majoration au titre du minimum contributif sera proportionnelle à vos 33 trimestres, comme si vous aviez cotisé dans un autre régime en France. Par exemple, le calcul sera : 645x(33/168).

      Répondre à ce message

  • 22 Pension de base minimum et maximum Le 2 février à 08:11

    Boinjour,
    Une adhérente née en 1959 (62 ans en 2021) et ayant acquis tous ses trimestres (et même plus)
    aurait 548 € mensuels (brut) de retraite du régime général et 246 € mensuels de retraite complémentaire.
    Quel serait le montant de minimum contributif auquel elle aurait droit ?
    D’avance merci.
    B. Geay

    Répondre à ce message

    • Le 2 février à 16:50

      Le minimum contributif de base pour 2021 est à 645,50€. Il peut être porté à 705,35€ si les trimestres requis ont tous été cotisés. Dans le cas contraire et sous réserve qu’elle ait cotisé 120 trimestres, il est calculé au prorata comme indiqué dans la fiche 22 de notre guide lien
      Le minimum contributif est tenu à jour dans Panorama social de Retraité Militant qui vient de paraitre.

      Répondre à ce message

  • 22 Pension de base minimum et maximum Le 29 janvier à 10:26

    Bonjour , je voudrai savoir si le montant du minimum contributif de 1203£ est net ou brut je vous remercie

    Répondre à ce message

    • Le 29 janvier à 11:16

      Le minimum contributif majore votre retraite de base afin qu’elle attteigne 645 euros bruts par exemple.

      Répondre à ce message

      • Le 29 janvier à 12:48

        donc si je comprends quand on a atteind1203 £ avec la retraite et le minimum contributif il faut enlever combien en pourcentage de retrenu

        Répondre à ce message

        • Le 29 janvier à 17:48

          Je n’avais pas compris que vous parliez du plafond.
          En cas de dépassement du plafond, le minimum contributif est écrêté. Autrement, votre majoration de minimum contributif est réduite pour que le total ne dépasse 1203 €.

          Répondre à ce message