C. Retraites Sécu


26 Les règles du cumul de revenus entre emploi et retraite


Les limites au cumul emploi-retraite sont souvent modifiées (lois de 2003, 2006, 2008 et 2014). Si toutes les retraites obligatoires possibles sont liquidées et au taux plein et à l’âge légal, il n'y a pas de limite de cumul. Dans le cas contraire, les revenus d'activité et le montant des retraites de base et complémentaires ne doivent pas dépasser l'ancien salaire ou 160 % du Smic. Depuis janvier 2015, si on liquide sa première retraite, le montant des autres est figé.

Mises à jour :
- ajout encadré à la fin (référence circulaire DSS/SD2/2015/179)
- ajout texte sur dérogation au droit de ne plus se constituer une deuxième retraite en fin du point 5
- modification du dernier paragraphe du point 3 suite article 50 de la loi 2015-1702
- modification du point 4 : les artistes-interprètes qui exercent leur activité dans le cadre d’un contrat à durée indéterminée relèvent du droit commun et doivent cesser leur activité pour pouvoir prétendre au bénéfice de leur retraite (circulaire Cnav 2016-17 du 14 mars 2016)
- ajout d’un encadré à la fin du point 3 suite au décret 2017-416 sur l’écrêtement de la pension en cas de dépassement du plafond.

Le droit au travail est inscrit dans la Constitution. Toutefois le maintien de la pension de retraite, en totalité ou en partie, suppose de respecter des règles en cas de cumul avec une activité (salariée ou non salariée). Le non-respect de ces règles peut conduire à rembourser les pensions perçues.

1. Rupture avec l’employeur

Le service de n’importe quelle pension obligatoire est subordonné à la rupture de tout lien professionnel avec son ou ses employeurs. Pour les assurés exerçant une activité non salariée relevant des régimes alignés, il faut cesser cette activité.

Toutefois, une reprise d’activité, y compris chez son dernier employeur, est possible et donne lieu à un nouveau contrat de travail. Cette reprise peut être immédiate si on remplit les conditions pour un cumul intégral (point 2). Si un délai de six mois avant la reprise d’un emploi chez le même employeur n’est pas observé lorsqu’on ne remplit pas les conditions du point 2 (cumul sans limites) mais celle du point 3 (cumul avec limites), la pension est suspendue.

Attention !

Fonctionnaires

Depuis janvier 2015, cette rupture du contrat de travail concerne aussi les fonctionnaires et les ouvriers d’État.

2. Cumul sans limites de la pension avec une activité professionnelle

On peut cumuler, sans aucune restriction, les pensions de retraite et le revenu d’une activité professionnelle.

Il faut remplir les trois conditions suivantes :

  • cesser son activité dans tous les régimes de retraite, donc y compris les régimes spéciaux ;
  • avoir liquidé ses retraites personnelles auprès de la totalité des régimes de base et complémentaires légalement obligatoires où l’on a cotisé, sauf si le droit à l’un de ces régimes n’est pas encore ouvert ;
  • avoir l’âge légal et le droit au taux plein de 50 % ;
    à défaut avoir l’âge du taux plein sans décote (voir fiche 18 pour les âges).

Si ces conditions sont réunies, on peut reprendre une activité chez n’importe quel employeur.
Si les conditions ne sont pas réunies, le cumul emploi-retraite n’est possible que dans les règles décrites au point 3 ci-dessous.
Le libéralisme du dispositif s’accompagne pour le retraité de l’obligation de déclarer sa reprise d’activité à son dernier organisme d’affiliation.

Il doit préciser :

  • les noms et adresses du ou des nouveaux employeurs ;
  • la date de la poursuite ou de la reprise d’activité ;
  • dans une déclaration sur l’honneur, qu’il a liquidé l’ensemble de ses pensions de retraite et la liste des régimes de retraite dont il a relevé.
Attention !

Déclaration obligatoire à sa caisse

L’assuré doit informer les caisses de retraite compétentes de sa reprise d’activité. S’il y a lieu, il devra joindre une déclaration sur l’honneur attestant qu’il a liquidé toutes les pensions de retraite auxquelles il a droit au moment de la reprise d’activité.

3. Cumul avec limites de la pension avec une activité professionnelle

Le retraité ne remplissant pas les conditions décrites au point 2 ci-dessus peut reprendre une activité, mais sous deux conditions :

  • la reprise d’activité chez le dernier employeur intervient au plus tôt six mois après le début de la retraite ;
  • le cumul de son salaire avec ses pensions de base et complémentaires est soumis à un plafond.

Le plafond du cumul consiste à ne pas dépasser :

  • le salaire moyen des trois derniers mois civils d’activité (soumis à la CSG) ;
  • ou si c’est plus favorable, 160 % du Smic mensuel en vigueur au 1er janvier de l’année.

Les revenus d’activité ne faisant pas partie du groupe 1 ne sont pas prises en compte (voir renvoi 1). Autrement dit, la reprise d’une activité dans un autre régime (dont ceux des non salariés) n’est pas soumise à un plafond de cumul.

Si la dernière période d’activité est inférieure à trois mois, on établit une moyenne mensuelle des salaires (soumis au prélèvement de la CSG). Si l’intéressé a exercé plusieurs activités, toutes les activités sont retenues.
Le Smic pris en compte est calculé sur une base annuelle de 1 820 heures.
L’assuré qui a exercé une activité à temps partiel peut demander la prise en compte d’un revenu correspondant à une activité exercée à temps complet.
Les salaires retenus sont ceux soumis au prélèvement de la CSG.

Les pensions retenues pour leur montant brut sont :

  • les pensions de vieillesse des régimes du groupe 1 (1)
  • les majorations pour enfants et les majorations à charge servies par ces régimes ;
  • les retraites complémentaires Arrco, Agirc, Ircantec et du personnel navigant de l’aviation civile.

Les activités artistiques, littéraires ou scientifiques ne sont pas concernées par les dispositions relatives au cumul emploi-retraite.

Si le total des revenus de remplacement et d’activité est supérieur au plafond autorisé, la pension de vieillesse est écrêtée ou suspendue (voir encadré ci-dessous). La loi du 20 janvier 2014 a créé une règle d’écrêtement pour remplacer celle de la suspension totale de la pension. La loi du 21 décembre 2015 réécrit le texte « pour simplifier le dispositif ». Le décret d’application est paru fin mars 2017.

Attention !

Si le plafond de cumul mensuel est dépassé, la pension est écrêtée

Si les conditions permettant le cumul emploi-retraite intégral ne sont pas remplies (voir point 2), le retraité doit respecter le plafond de cumul (point 3). Si le plafond est dépassé, un mécanisme d’écrêtement s’applique. Il est appelé sur les documents officiels « plafonnement du cumul d’une activité rémunérée et d’une pension de retraite ».
Si le cumul emploi retraite mensuel est supérieur à l’ancien salaire ou à 1,6 fois le Smic, (limite du cumul autorisé), le montant du dépassement s’applique à chacune des pensions de retraite de base versées.
Si le montant de l’écrêtement est supérieur à la pension, cette dernière n’est plus versée.

Exemple en 2017 : L’ensemble des ressources du pensionné s’élève à 2 500 € (pensions régime général, Msa, complémentaire et salaire). La limite de cumul étant de 2 347 € (1,6 Smic), le montant de l’écrêtement est de 2 500 € - 2 347 € = 153 €. Ce montant sera retranché de la pension du régime général et de celui de la MSA .
Le décret précise également les dates d’effet et le régime compétent pour réaliser les contrôles a posteriori.
Comme on peut le constater, il n’y a pas égalité de traitement entre les uni et pluri-pensionnés, au détriment de ces derniers.

Attention !

Règles Arrco-Agirc

Les partenaires sociaux de l’Arrco et l’Agirc s’adaptent aux règles du régime général.

Le cumul d’un salaire avec les retraites complémentaires est possible sans limite, à condition d’avoir :
- liquidé toutes leurs retraites légalement obligatoires ;
- obtenu toutes leurs retraites personnelles obligatoires ;
- droit au taux plein et au moins d’avoir l’âge légal (62 ans) ou l’âge du taux plein sans décote (67 ans).

Si les conditions ci-dessus ne sont pas remplies, le cumul est possible avec limite de ressources.

Dans ce cas, la somme des revenus annuels (retraites personnelles obligatoires + salaire de reprise d’activité) doit être inférieure à :
- soit un montant égal à 160 % du Smic ;
- soit au dernier salaire normal d’activité (revalorisé si besoin) ;
- soit au salaire moyen des dix dernières années d’activité.

L’engagement de signaler toute reprise d’activité salariée figure sur le formulaire « Demande de retraite complémentaire ».

4. Autres dérogations possibles

Le pensionné peut cumuler sa pension avec le bénéfice d’une rente d’accident du travail qui indemnise un préjudice corporel subi.

Certaines activités salariées limitativement énumérées peuvent être poursuivies au moment de la liquidation de la retraite. Elles sont définies :

  •  selon la nature de l’emploi : nourrices ; gardiennes d’enfants ; assistantes maternelles ; fonctions de tierce personne auprès d’une personne âgée, invalide ou handicapée ; artistes du spectacle (pas en CDI) ; artistes auteurs (d’œuvres littéraires et dramatiques, musicales et chorégraphiques, audiovisuelles et cinématographiques, graphiques, plastiques, photographiques) ; personnes handicapées travaillant dans un CAT ; ministres des cultes ; activités de parrainage dans les DOM ;
  • selon les revenus issus de l’activité : salariés logés par leur employeur (Smic) ; activités de faible importance (tiers du Smic) ; activités accessoires à caractère littéraire ou scientifique (tiers du Smic) ; vacations d’infirmiers ou médecins dans des établissements de santé ;
  • selon la durée de l’activité : activités juridictionnelles et assimilées ; consultations données occasionnellement ; participation à des jurys de concours publics ou à des instances consultatives ou délibératives.

5. Cotisations sociales et future retraite en cas de cumul

Règle générale : les cotisations sociales sont identiques pour tous les salariés. Ainsi, il n’y a pas d’avantage à employer un retraité.
Compte tenu du caractère définitif de la liquidation des pensions, les nouvelles cotisations n’apportent aucun droit supplémentaire. Si on souhaite augmenter ses revenus pendant une longue durée, il vaut mieux utiliser la surcote qui majore la pension de base pendant toute la retraite.
Depuis janvier 2015, la liquidation de première pension fige les droits à la retraite pour toujours, même si les cotisations sont versées dans un autre régime de retraite obligatoire de base que celui qui verse la première pension. Autrement dit, si on liquide sa pension de salarié ou de fonctionnaire, les cotisations obligatoires de retraite pour n’importe quel régime de retraite ne procurent plus aucun nouveau droit.
Toutefois, la loi n’étant pas rétroactive, si on a liquidé sa première pension avant 2015, et si on cotise ensuite dans un autre régime où la retraite n’a pas été liquidée, on acquiert des droits à la retraite.

L’exercice d’une activité après l’attribution de leur retraite peut ouvrir des droits :
- aux titulaires d’une retraite militaire ;
- aux retraités du régime des marins jusqu’au 1er janvier 2018 ;
- aux artistes de ballet retraités du régime de l’Opéra national de Paris jusqu’au 1er janvier 2018 .
Cette dérogation prend fin à l’attribution de la 2e retraite de base.
Les périodes d’AVPF (assurance vieillesse des parents au foyer) restent prises en compte.

Bon à savoir

Indemnités journalières maladie et cumul emploi-retraite

L’assurance maladie vérifie les conditions d’ouverture du droit aux indemnités journalières du retraité comme pour un salarié (durée cotisée...).
Si le salarié n’a pas une retraite à taux plein (décote), il devra reconstituer ses droits à indemnités journalières à compter de la date de sa reprise d’activité.

(1) Régimes du même groupe que le régime général - article L161-22 du code de la sécurité sociale :
- Régime général des salariés (et activités non salariées rattachées au régime général prévues à l’article L161-22) ;
- Régime des salariés agricoles
- Banque de France
- Caisse autonome nationale de sécurité sociale dans les mines
- Chambre de commerce et d’industrie de Paris
- Clercs et employés de notaires
- Comédie française
- Industries électriques et gazières
- Opéra national de Paris
- Port autonome de Strasbourg
- Régie autonome des transports parisiens
- Société nationale des chemins de fer français ;

Poser une question

2209 messages
modération a priori

La réponse à votre question sera apportée par un militant retraité bénévole... Merci de noter le numéro de cette fiche pour la retrouver avec la réponse...

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

  • 26 Les règles du cumul de revenus entre emploi et retraite Le 26 juin à 12:13, par Frére

    Enseignant retraité je continue une activité d’enseignement : cours municipaux pour adultes. On me dit que je ne pourrai pas continuer au delà de 66 ans et 2 mois (je suis né en 1953). Est-ce exact ? Si oui puis-je cependant dépasser cet âge pour finir l’année scolaire ?
    Je souhaite cependant continuer et la mairie souhaite me garder mais en a t’elle le droit ?
    Merci de votre réponse.

    Répondre à ce message

  • 26 Les règles du cumul de revenus entre emploi et retraite Le 22 juillet à 08:23, par Jacottet jacquy.jacottet@gmail.com

    En retraite progressive depuis le 1er mars de cette année avec 157 trimestres je veux prendre ma retraité en décembre 2020 à 62 ans il me manquerait 2 ou 3 trimestres je souhaite de garder mon emploi à mi temps avec mon logement de fonction cela et t ils possible

    Répondre à ce message

    • Le 22 juillet à 09:03, par Claude (CFDT Retraités)

      Vous posez la question sous la réponse : vous devez cesser toute activité avant de reprendre un emploi avec un nouveau contrat de travail. Si votre carrière n’est pas complète, vous subirez une décote pour la vie (fiche 20) et votre retraite sera suspendue six mois, comme expliqué au point 3.

      Répondre à ce message

  • 26 Les règles du cumul de revenus entre emploi et retraite Le 18 juillet à 13:49, par LAURENT

    Bonjour,

    J’ai pris ma retraite de fonctionnaire territoriale avec 15 ans de service et 3 enfants, il y a 16 ans. J’ai exercé une activité pendant 14 ans à mon compte puis j’ai repris un poste de salariée. J’ai 56 ans, je travaille depuis l’age de 17 ans, donc bientôt 40 ans. Comment va être calculée ma retraite supplémentaire ?
    Pouvez-vous m’orienter ?
    dans l’attente de vous lire et avec mes remerciements

    Répondre à ce message

  • 26 Les règles du cumul de revenus entre emploi et retraite Le 18 juillet à 11:20, par Nicole

    Bonjour,
    Je vais avoir 60 ans en novembre 2019 j’aimerai prendre la retraite anticipé mais est-ce possiblie de prendre 50% de ma retraite et continuer à travailler 50% chez le même employeur ?
    Merci pour votre réponse

    Répondre à ce message

  • 26 Les règles du cumul de revenus entre emploi et retraite Le 17 juillet à 16:23, par france lebret retraité

    bonjour
    j’ai 70 ans je suis a la retraite avec un taux plein depuis janvier 2010, je perçois 785€ je vais percevoir un complément de la pension d’adulte handicapé d’un montant de 120€ es-ce qu’il m’est possible de faire quelques heures de travail ?
    es-ce que mon employeur sera exonéré de charges parce que je vais percevoir le complément de l’AAH si oui combien de % en moins
    merci pour votre réponse
    cordialement

    Répondre à ce message

  • 26 Les règles du cumul de revenus entre emploi et retraite Le 17 juillet à 15:48, par giraud

    Bonjour,

    Je suis actuellement chef d exploitation d un élevage canin et je commence a me renseigner pour prendre ma retraite MSA , je suis née en 09/1958 et j aimerai prendre ma retraite à 62 ans pour 330€ avec une décote car avec l âge ce métier est fatiguant donc j aurai voulu savoir en prenant ma retraite avec décote à 62 ans si je peux reprendre ou continuer l activité en tant que cotisant solidaire
    ou si il faut être à taux plein.
    J ai des collègues qui l’ ont fait et d’ autres qui me disent qu’ils faut être à taux pleins.

    J’ ai vu qu’il pouvait y avoir des dérogations si on ne rempli pas toutes les conditions.

    Je vous remercie par avance de bien vouloir m’ éclairer.

    Bien cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 17 juillet à 16:01, par Claude (CFDT Retraités)

      Les régime des exploitants agricoles géré par la MSA a des règles particulières que je ne connais pas.
      Une retraite liquidée avec décote ne bouge plus. Vous subissez cette décote pour la vie, c’est donc une décision importante. Les revenus tirés de la nouvelle activité sont eux limités dans le temps, tant que vous travaillez et n’augmentent pas votre retraite.

      Répondre à ce message

  • 26 Les règles du cumul de revenus entre emploi et retraite Le 16 juillet à 10:37, par massat françois

    bonjour, le 01/08/2019 je pourrai beneficier de ma retraite à taux plein (66ans et 2 mois :né en 1953).
    je souhaiterai travailler ponctuellement chez mon ancien employeur. il semble qu’au niveau du régime général je puisse cumuler sans restriction,
    en est il de même pour la complementaire AGIRC-ARCCO ?

    Répondre à ce message

  • 26 Les règles du cumul de revenus entre emploi et retraite Le 15 juillet à 18:13, par Didier

    Bonsoir,

    Je suis en retraite anticipée depuis le 1/2/19 et j’ai travaillé du 2/1/19 au 05/01/19 pour une agence d’intérim. Cette même agence me propose une mission du 22/7 au 26/7 prochain. Est-ce que je peux effectuer cette mission sans risquer le non paiement de la retraite de base et/ou de ma complémentaire.

    Merci pour votre réponse.

    Répondre à ce message

    • Le 15 juillet à 19:30, par Claude (CFDT Retraités)

      Je ne peux que vous renseigner sur les textes. L’assurance retraite écrit :
      « Si le retraité reprend une activité pour son dernier employeur avant la fin des 6 mois suivant le point de départ, le service de sa retraite est suspendu à partir du 1er jour du mois qui comprend la date de reprise d’activité. Le service de la retraite est rétabli le 1er jour du mois qui suit la cessation d’activité.
      Si le retraité ne cesse pas son activité, le service de la retraite peut être rétabli le 1er jour du mois 7e mois qui suit le point de départ, dans les conditions du cumul limité. »

      Répondre à ce message

  • 26 Les règles du cumul de revenus entre emploi et retraite Le 9 juillet à 09:24, par HOUILLIER

    Bonjour, je suis née le 20/9/1957 et je suis en retraite depuis le 1 juin 2019 carrière longue je n’ai pas attendu d’avoir 62 ans pour la prendre de peur que l’on m’enlève les 10% retraite complémentaire. Ma dernière activitée : je suis assistante maternelle agréée. Je m’étais renseignée à la carsat car je cumule retraite+ garde d’enfants si c’était possible. On m’avait répondu que je pouvais sans plafond. J’ai un doute à cause de la retraite complémentaire. J’ai téléphoné il ne savent pas me répondre et en ce moment je garde 3 enfants car des parents viennent de me proposer des contrats. Lorsque j’ai fait mes papiers pour la retraite je n’allais plus avoir d’enfants en garde. Comme on m’a dit que je pouvais continuer à travailler à la retraite j’ai accepté les contrats. Pouvez-vous me renseigner sur les doutes que je peux avoir. Merci pour votre réponse.

    Répondre à ce message

    • Le 9 juillet à 09:57, par Claude (CFDT Retraités)

      Où avez vous lu que vous êtes exonérée de la minoration temporaire de 10% en partant avant 62 ans ? Ce n’est pas exact : lisez la fiche 36 de ce guide.
      Comme indiqué dans cette fiche vous n’êtes pas obligée de cesser toute activité mais avant 62 ans vous êtes soumise au plafond du cumul emploi retraite pour la retraite de base et la complémentaire comme expliqué au point 3.

      Répondre à ce message

      • Le 14 juillet à 17:01, par HOUILLIER

        Bonjour, je suis née le 20/9/1957 je suis assistante maternelle je suis à la retraite depuis le 1 juin 2019. J’ai une carrière longue 5 trimestres avant 20 ans et j’en suis à 173 trimestres. Quand j’ai fais mes papiers à la retraite complémentaire on m’a dit que l’on ne me retirait pas les 10% car la retraite à été posée avant la fin 2O18. Par contre si j’avais posé en début d’année 2019 on me retirait les 10%. Pour la Carsat il m’ont dit qu’une assistante maternelle pouvait continuer son activitée sans plafond. Il ne m’ont jamais dit qu’avant 62 ans j’avais un plafond à ne pas dépasser. Si celà avait été le cas je n’aurais pas accepter les contrats à partir du 1er juin et mes 62 ans je les aurais en septembre. Il faut dire que nous les assistantes maternelles nous ne sommes pas payés au SMIC. Nous travaillons aux alentours de 3 euros.de l’heure. Maintenant que me dîtes celà je commence à avoir le doute. Cordialement

        Répondre à ce message

        • Le 14 juillet à 19:24, par Claude (CFDT Retraités)

          Comme expliqué fiche 36, vous évitez la minoration si vous avez droit à la retraite anticipée carrière longue en 2018.
          Si une assistante maternelle n’est pas obligée de cesser toute activité comme les autres salariés, elle est soumise au plafond du cumul emploi retraite avant l’âge légal (62 ans). C’est expliqué au point 3 de cette fiche.

          Répondre à ce message

  • 26 Les règles du cumul de revenus entre emploi et retraite Le 12 juillet à 22:13, par CS

    Bonsoir,

    Je suis retraitée du privé et de la fonction publique depuis le 1er septembre 2018. Avant de reprendre une activité professionnelle (3 ou 4 heures de ménage par mois en chèque CESU), je préfère vous demander quelques renseignements sur le cumul emploi retraite.
    Je me suis renseignée à mes caisses de retraite, j’ai les conditions requises pour prétendre à un cumul intégral sans limites (liquidation de toutes les retraites, bases et complémentaires avec un départ à l’âge légal à taux plein), ce qui signifie si je comprends bien que les caisses ne peuvent pas ponctionner ma retraite.
    1) La carsat me verse un minimum contributif d’un montant de 22 € pour arriver à 1163 € mensuel toutes retraites confondues. Ma reprise d’activité peut-elle me faire perdre mon minimum contributif ?
    2) Je suis actuellement exonérée totalement de cotisations sociales (revenu fiscal de référence de 12838 € pour 1,5 part). Ma reprise d’activité peut-elle me faire à nouveau payer des cotisations sociales dès ma reprise d’activité ou en 2021 ?
    Ce que j’ai compris : ces revenus supplémentaires seront inscrits sur ma déclaration fiscal de 2020 sur les revenus 2019 et seront pris en compte dans le calcul des cotisations sociales à compter de janvier 2021. Du fait que mon revenu fiscal de référence sera inférieur à 14099 €, je serai toujours exonérée totalement de cotisations sociales en 2021.
    Merci d’avance pour vos réponses. Cordialement,
    Chantal

    Répondre à ce message

    • Le 12 juillet à 22:20, par Claude (CFDT Retraités)

      Votre minimum contributif est acquis et ne bougera plus. Il augmente uniquement votre retraite de base bien inférieure au montant indiqué (lisez la fiche 22). Si vos retraites sont exonérées de cotisations pour la protection sociales, vos salaires ne le seront pas. Il y a un décalage pour la prise en compte du RFR, comme expliqué fiche 28 (que vous semblez avoir lue).

      Répondre à ce message

  • 26 Les règles du cumul de revenus entre emploi et retraite Le 12 juillet à 13:24, par Lucette

    Bonjour, En novembre de cette année j’aurai 62 ans. Au 1er janvier 2020 je pars à la retraite à taux à taux plein car tous mes trimestres sont validées et cotisées. Je vais continuer à travailler un peu (20 hrs par mois) Du faite que je travaillerai un peu ; est ce que je serai exonérée des - 10% sur la retraite complémentaire pendant 3 premières années ?
    Merci d’avance pour votre réponse. Lucette

    Répondre à ce message

  • 26 Les règles du cumul de revenus entre emploi et retraite Le 11 juillet à 10:47, par JUAN

    Bonjour à vous, j’ai 62 ans et serai a la retraite le 1er octobre 2019 avec l’intégralité de mes trimestres acquis. Mon actuel employeur souhaite éventuellement me faire signer un nouveau CDI et je serai donc en cumul emploi retraite. A cet effet, est ce que mon employeur sera ou non exempté des charges liées au chômage, à la retrait et enfin la sécurité sociale ? Suis je contraint à un montant minimum en terme de rémunération ? Je vous remercie infiniment de votre aimable réponse. Bien à vous. Jean-Luc JUAN

    Répondre à ce message

    • Le 11 juillet à 14:59, par Claude (CFDT Retraités)

      Non, comme indiqué en fin de la fiche, il n’y a aucun avantage à employer un retraité. Les cotisations sont les mêmes mêmes si celles pour la retraite ne produisent plus de droits puisque vous avez choisi de liquider vos retraites.

      Répondre à ce message

  • 26 Les règles du cumul de revenus entre emploi et retraite Le 10 juillet à 12:33, par benabdelbari

    Bonjour,
    Je suis à la retraite depuis le 1 septembre 2017 à 62 ans, je voudrais reprendre un travail à temps pleins ancien routier en national
    Es que je peux faire 200 heures mensuel sachant qu’un chauffeur routier fait beaucoup d’heures
    Merci
    Cordialement

    Répondre à ce message

  • 26 Les règles du cumul de revenus entre emploi et retraite Le 9 juillet à 12:27, par JEAN MARC

    Bonjour,

    Je suis retraité depuis le 01/07/2019 à taux plein. J’ai été notifié par la CNAV. Ma retraite complémentaire prend un peu plus de temps et ne m’a toujours pas informé du montant de ma complémentaire.
    Je souhaite reprendre une activité salariée dès que possible.
    Faut il attendre la validation de l’organisme de retraite complémentaire ou la notification de la CNAV au 01/07/2019 est suffisante pour valider un contrat de travail ?

    Merci

    Répondre à ce message

    • Le 9 juillet à 14:09, par Claude (CFDT Retraités)

      Oui, si vous avez 62 ans et que vous remplissez les conditions décrites au point 2, vous pouvez cumuler votre retraite avec un nouvel emploi sans attendre toutes les notifications.

      Répondre à ce message

  • 26 Les règles du cumul de revenus entre emploi et retraite Le 9 juillet à 08:43, par Chantal DERYCKE

    Bonjour, je touche une retraite de puis le 1 mai et je suis assistante maternelle mon salaire d’assistante maternelle va augmenter en septembre. Ma retraite total est de 1200€ et mes revenus assMat de de 800€ actuellement par contre en septembre il seront de 1100€ aurai je une retenu sur ma retraite ? Cordialement

    Répondre à ce message

  • 26 Les règles du cumul de revenus entre emploi et retraite Le 28 juin à 12:10, par DUBOIS Philippe

    Bonjour
    Je suis entrepreneur salarié d’une CAE dans le 33
    Je vais prendre ma retraite au 01/08/19, mais je souhaite continuer quelques interventions chez des clients : je suis formateur en prévention des risque professionnels
    J’ai eu 62 ans le 13 avril 1957, mais je n’ai pas le nombre de trimestres pour avoir un retraite à taux plein
    La CAE COOP’ALPHA 33 à laquelle je suis salarié, a ouvert une antenne en Dordogne, COOP’ALPHA 24 qui possède un numéro de siret différent.
    Est-il possible de prendre ma retraite à Coop’Alpha 33, et signer un contrat avec Coop’Alpha 24 ?
    Merci pour votre réponse
    Fiche N° 26

    Philippe DUBOIS
    06 80 604 605
    dubois.philippe@live.fr

    Répondre à ce message

    • Le 28 juin à 18:53, par Claude (CFDT Retraités)

      On ne met pas de renseignements personnels dans un forum public !
      Prendre sa retraite avec une décote pour la vie n’est pas une bonne idée ! Vous le regretterez plus tard car la retraite dure en moyenne 26 ans et le cumul emploi retraite quelques temps.
      Pour répondre à votre question, oui c’est possible puisque c’est une autre employeur. Mais vous devrez respecter le plafond de cumul.

      Répondre à ce message

    • Le 28 juin à 20:06, par Julien Pierrot

      Bonjour,
      "J’ai eu 62 ans le 13 avril 1957, "
      Abstinence, sport léger, méditation, quel est votre secret ?
      "mais je n’ai pas le nombre de trimestres pour avoir un retraite à taux plein."
      La loi donnant la retraite à taux plein à plus de 127 ans n’est pas encore signée, j’espère que ce n’est pas une vision de devin ?
      En tout cas, bravo pour votre longévité.

      Répondre à ce message

  • 26 Les règles du cumul de revenus entre emploi et retraite Le 18 mars à 23:56, par Marianne Debray

    Bonjour,
    Merci d’emblée pour votre grande disponibilité, visible dans la pertinence des informations déjà consultables ici.
    Je n’arrive pas à atteindre une page, ici ou ailleurs, qui répond à ma question.
    La voici : étant retraitée de la fonction publique civile depuis 12 ans, en tant que fonctionnaire titulaire, et au titre de l’éducation de mes trois enfants, j’ai 60 ans.
    J’ai travaillé dans le privé depuis ma mise à la retraite, et ainsi été affiliée à l’assurance chomâge classique durant 7 ans.
    Je suis actuellement indemnisée par l’ARE de pôle-emploi, et touche à ce titre le minimum légal suite à un emploi à plein temps, soit 865 euros par mois, et celà pour deux ans et demi encore. Cumulé à ma retraite, et en attente de décrocher un nouvel emploi (soyons utopistes), cela me convient, nous sommes dans un pays privilégié en ce sens.
    Mais quand je vais atteindre ma fin de droits au chômage, à 62 ans et demi, ma seule retraite de la fonction publique étant légère (950 euros), je crains d’avoir le budget court, en cas où je ne trouve pas de travail ( mes deux derniers enfants seront peut-être encore à la maison). J’ai vu que dans ce cas, dans la mesure où je n’aurai pas les 167 trimestres requis en tout, pôle-emploi peut prononcer un maintien de mes droits, au-delà des trois ans d’indemnité initiale, jusqu’à ce que j’ai acquis ces 167 trimestres. Cependant, dans les conditions nécessaires à ce maintien (jusqu’à 67 ans maximum), l’une d’elles est d’avoir été affilié à l’assurance chômage pendant 12 ans, ou à une assurance assimilée. Or, je n’ai que 7 ans de travail dans le privé. Est-ce que le statut de fonctionnaire, dont j’ai bénéficié, est pris en compte dans l’assimilation des 5 ans manquants alors, et même si j’ai exercé dans la fonction publique d’état il y a déjà pas mal d’années ? Je remplirai par ailleurs les autres conditions.
    Merci infiniment pour votre aide si généreusement offerte.

    Répondre à ce message

    • Le 19 mars à 00:04, par Claude (CFDT Retraités)

      Les fonctionnaires ne cotisent pas à l’assurance chômage, ce qui répond à votre question.

      Répondre à ce message

    • Le 20 mars à 14:40, par P-O

      @ Marianne Debray

      Bonjour,

      l’une d’elles est d’avoir été affilié à l’assurance chômage pendant 12 ans, ou à une assurance assimilée.

      OUI ce qui malheureusement vous exclut du maintien de droits au motif que vous étiez fonctionnaire civil titulaire d’état. Les assurances assimilées correspondent aux organismes qui s’auto-assurent au titre du chômage.

      Répondre à ce message

      • Le 22 avril à 11:34, par Marianne Debray

        Bonjour,
        Après de nouvelles multiples recherches, j’ai trouvé les articles de loi concernés, reste pour moi à pouvoir les interpréter correctement.
        L’article 9 § 3 du Règlement général annexé à la convention d’assurance chômage du 14 avril 2017 précise que pour bénéficier du maintien des droits après 62 ans, il faut :
        - Justifier de périodes d’emploi totalisant au moins 12 années d’affiliation au régime d’assurance chômage ou de périodes assimilées définies par un accord d’application ;

        Et l’accord d’application n° 17 du 14 avril 2017
        pris pour l’application de l’article 9 § 3 du règlement général annexé à la convention du 14 avril 2017 relative à l’assurance chômage dit :

        Pour la recherche de la condition d’affiliation prévue par l’article 9 § 3 du règlement général annexé, sont
        assimilées à des périodes d’emploi salarié :
        1 - Sans limite :
        • les périodes de travail pour le compte d’un employeur visé à l’article L. 5424 -1 du code du travail ;

        Et l’article L5424-1 du code du travail :
        Ont droit à une allocation d’assurance dans les conditions prévues aux articles L. 5422-2 et L. 5422-3 :
        1° Les agents fonctionnaires et non fonctionnaires de l’Etat et de ses établissements publics administratifs, les agents titulaires des collectivités territoriales ainsi que les agents statutaires des autres établissements publics administratifs ainsi que les militaires ;

        Il y est bien précisé "les agents fonctionnaires de l’Etat".
        Que conclure de cela ?
        Merci encore pour votre aide.

        Répondre à ce message

        • Le 23 avril à 01:08, par P-O

          @ Marianne Debray

          Bonsoir,

          Que conclure de cela ?

          Que les années prises en compte pour le maintien des droits au delà de l’indemnisation chômage initiale incluent les années de travail faites en tant que fonctionnaires et assimilés.

          Répondre à ce message

          • Le 28 juin à 16:20, par Marianne Debray

            Bonjour,
            Je me permets de faire remonter ce sujet car je viens enfin d’avoir une confirmation de pôle-emploi : votre interprétation, P-O, est en effet tout-à-fait la bonne, pôle-emploi faisant abstraction des fiches thématiques de l’Unedic, si elles sont contradictoires avec les textes de loi publiés au journal officiel, au profit de ceux-ci.
            Les années effectués en temps que fonctionnaires seront prises en compte. Merci encore.
            Il me reste encore une réponse qui tarde à descendre de pôle-emploi :
            Concernant le calcul des droits issus du maintien après 62 ans, il est clair qu’en cas de rechargement des droits en fin de période d’indemnisation issue des droits initiaux avant l’anniversaire de 62 ans, ce sont bien ces nouveaux droits qui serviront de base pour toute la période menant à la date d’une retraite à taux plein.
            Mais je n’ai rien trouvé précisant si la condition d’avoir été indemnisé 365 jours minimum par pôle-emploi traite de l’ensemble des droits perçus, soit droits initiaux + reprise des droits (en cas de fin de contrat cdd entre-deux par exemple)+rechargement, ou bien si ces 365 jours portent uniquement sur les nouveaux droits issus du rechargement, celui-ci ayant entrainé le nouveau calcul.
            En effet, si je ne retrouve pas d’emploi, à 62 ans je serai en cours d’indemnisation au titre du rechargement que depuis 2 mois, et pour un total de rechargement de 3 mois.

            J’ai essayé de formuler au mieux la question, n’hésitez pas à me porter à préciser à nouveau si elle n’est pas claire.
            Merci infiniment de votre aide précieuse pour ces questions difficiles.
            Amicalement

            Répondre à ce message

        • Le 23 avril à 10:20, par MICHEL

          Bonjour, pouvez vous me dire si une retraite de reversion se cumule entièrement avec l’allocation équivalent retraite si l’on ne dépasse pas le plafonds : salaire du conjoint, pension de reversion et allocation équivalent retraite lors du renouvellement annuel.
          Avec mes remerciements.

          Répondre à ce message

          • Le 23 avril à 22:18, par Claude (CFDT Retraités)

            L’AER existe encore ? Lisez la fiche 61.

            Répondre à ce message

            • Le 25 avril à 02:53, par P-O

              @ Claude (CFDT Retraités)

              Bonsoir,

              L’AER existe encore ?

              OUI et son extinction n’interviendra qu’en 2022 date à laquelle les personnes de plus de 50 ans au 31/12/2010
              auront toutes pris leur retraite.
              il restait moins de 4.000 bénéficiaires au 31/12/2016 et sans doute moins de 1.000 actuellement.

              Répondre à ce message

  • 26 Les règles du cumul de revenus entre emploi et retraite Le 28 juin à 13:39, par FREDERIC

    Bonjour,
    je prends ma retraite à taux plein comme journaliste cet été. J’ai 70 ans. Elle est insuffisante.
    Mon ancien employeur me propose des piges. Un autre média me propose des piges.
    Est-ce possible de cumuler avec ma retraite pleine ?

    Par ailleurs, j’écris des livres. Est-il possible d’être payé en droit d’auteur ?
    Comment procéder alors : prévenir l’AGESSA ou l’IRCEC ?

    Merci d’avoir ouvert cette ligne de conseils

    Répondre à ce message

  • 26 Les règles du cumul de revenus entre emploi et retraite Le 27 juin à 12:10, par NB

    Bonjour,

    Je suis gestionnaire RH dans une école nationale d’enseignement supérieur.
    Nous proposons des contrats cumul-emploi retraite à nos enseignants (contractuels établissement ou fonctionnaires) ayant déjà fais valoir leur droit à retraite/pension. Cependant, jusqu’à quel age maximum peut-on les recruter ? Dans l’hypothèse ou un contrat cumul emploi retraite ne pourrait être proposé au delà de la limite d’âge de 67 ans, pourrait-on proposer une recrutement par lettre d’engagement c’est à dire pour des missions ponctuelles sans lien de subordination ?

    Par avance, merci pour les réponse à ces deux questions.

    Répondre à ce message

    • Le 27 juin à 13:38, par Claude (CFDT Retraités)

      Comme expliqué fiche 47, tout employeur public est tenu à la règle de l’âge limite, soit 67 ans. Il existe des dérogations dans certains cas. Si la personne facture son travail, cette règle ne le concerne pas.

      Répondre à ce message

  • 26 Les règles du cumul de revenus entre emploi et retraite Le 26 juin à 02:27, par Ndomba

    Bonjour,

    je cumule 2 emplois simultanés public et privé depuis 25 ans. J’aurai 62 ans en septembre 2019. Je n’aurai pas le taux plein. Je souhaite prendre ma retraite sur l’emploi du public. Est il possible de conserver l’emploi du privé et percevoir la pension retraite du public ?

    j’attends votre réponse. Merci.

    Répondre à ce message

  • 26 Les règles du cumul de revenus entre emploi et retraite Le 24 juin à 20:30, par GE

    Bonsoir,

    En retraite depuis le 1er avril à 66 ans et 2 mois car il me manquait 3 trimestres mais n’ayant pas reçue une partie de mes retraires complémentaires (ircantec) puis-je retravaillée chez mon ancien employeur quelques jours pour les soldes.
    Merci de me répondre rapidement.

    Répondre à ce message

  • 26 Les règles du cumul de revenus entre emploi et retraite Le 21 juin à 14:34, par Kuss patricia

    Bonjour,
    J’ai eu 62 ans en février 2019 et ma retraite est à compter du 1er avril,2019 mon dossier est en cours depuis le 20 mai 2019. J’ai travaillé 15 jour en restauration et ce même employeur me demande si je peut travailler à mi temps en juillet et août 2019. Je n’ai pas le taux plein. Cet emploi sera saisonnier, puis je travailler et quelle sont les conséquences si je travaille à mi temps puisque mon dossier est en cours.. Merci de votre réponse, je suis perdue

    Répondre à ce message

  • 26 Les règles du cumul de revenus entre emploi et retraite Le 21 juin à 17:11, par detil

    bonjour
    mon départ à la retraite est prévu pour le 1er novembre 2019 à mes 60 ans sans décote (carrière longue)
    mon employeur actuel prévoie de me licencié fin juillet pour baisse d’activité ... je serais donc au chômage jusqu’à mon départ à la retraite
    il me propose de me reprendre au mois de novembre si l’activité reprend .... dois je dans ce cas respecter le délai de six mois pour reprendre une activité chez le même employeur ou est ce possible dès novembre ?

    Répondre à ce message

    • Le 21 juin à 18:16, par Claude (CFDT Retraités)

      Selon la réglementation, « le dernier employeur est la personne ou l’entreprise responsable du versement des cotisations aux régimes obligatoires de sécurité sociale qui a employé l’assuré dans le délai de 6 mois avant le point de départ de sa retraite. »

      Répondre à ce message

  • 26 Les règles du cumul de revenus entre emploi et retraite Le 20 juin à 08:12, par BINET

    Bonjour,
    j’ai 60 ans et j’aurais 170 trimestres validés au 31 Août 2021 et j’aurais le taux plein depuis février 2021. ma retraite évaluée est de 16661 € tout régimes confondus sauf l’IRCANTEC qui me sera versé en une seule fois car je n’aurais travaillé chez eux que 3 ans au 31/08/21.
    Je suis actuellement en contrat CDD mutualisé de 75h lissé sur l’année scolaire, renouvelable chaque année du 1er septembre au 31 août de l’année d’après, en tant qu’AESH (je m’occupe d’un jeune autiste à l’école primaire) et j’ai aussi un contrat CDI avec un autre employeur 40 h/mois.
    Je désire prendre ma retraite au 31 août 2021 et poursuivre mon activité uniquement avec l’éducation nationale en tant qu’AESH à compter du 1er septembre 2021, date de renouvellement du contrat CDD et ce pendant 2 ou 3 ans pour accompagner le jeune dont je m’occupe.
    Ma question est : puis-je cumuler ma retraite et reprendre tout de suite un CDD avec l’éducation nationale sachant que mon contrat lissé est de 755 € brut par mois et ma retraite estimée de 1661 € ?

    Répondre à ce message

    • Le 20 juin à 23:48, par Claude (CFDT Retraités)

      Comme expliqué le cumul de la retraite est possible avec un nouveau contrat de travail. Vos retraites seront définitives. Mais je doute que l’État embauche une retraitée !

      Répondre à ce message

  • 26 Les règles du cumul de revenus entre emploi et retraite Le 16 juin à 14:05, par nicole

    Bonjour Monsieur je suis perdue dans toutes ces règles mesure pour moi c est un peu du charabiat en plus quand je me renseigne je n obtient pas toujours la meme reponse de mon interlocuteur je suis depuis le 01 01 2019 en retraite pour carriere longue je suis née le 04 12 1958
    je vais reprendre une activité chez mon ancien employeur au 01 07 2019 et je me pose la question est ce la bonne date ou il faut que j attende le 01 08 2019
    merci pour cette premiere réponse

    la seconde question concerne le montant du nouveau salaire que je vais pouvoir prendre sans voir ma pension de retraite diminuée

    mon salaire brut du mois d octobre est de : 1712 euro brut
    mon salaire de novembre est de 3033 euros brut
    mon salaire de décembre est de 4033 euro brut bien sur je ne prend pas en compte l indemnité de départ a la retraite je parle uniquement de salaires brut
    en faisant la moyenne de ces trois sommes j obtient donc 2926 euro

    ma retraite de la carsat brut est de 936 euros ma retraite arrco plus agric est de 458 euro
    je perçois egalement une retraite supplémentaire A G 2 R la mondiale il s agit d une rente viagére issue d un contrat P E R entreprise fiscalité art 83 montant brut 327 euro
    pouvez vous me dire quel est le montant brut que je vais pouvoir prendre lorsque je vais reprendre mon activité chez mon ancien employeur. toutes mes retraite ont étè liquidée bien sur certain dises que la retraite de la mondiale rentre dans le calcul d autres me dises que non ce nest évidement pas la meme chose 327 euro de difference.
    en plus les regles de l arrco et l agric sont differentes je vous en prie aidez moi je suis perdue pour effectuer le calcul du nouveau salaire merci Nicole

    Répondre à ce message

    • Le 19 juin à 16:27, par nico ;le

      bonjour claude pourquoi ne repondez vous pas a ma question ?
      dans l attente merci infiniment N

      Répondre à ce message

    • Le 20 juin à 05:59, par Claude (CFDT Retraités)

      Vous dites que cette fiche est du charabia ! Pourtant c’est simple.
      Il est indiqué un délai de six mois : du 1er janvier au 1er juillet il y bien six mois.
      De même c’est le salaire soumis à CSG qui compte, donc y compris indemnité de départ en retraite qui est du salaire en droit.
      Les pensions retenues sont celles du groupe 1, dont la liste figure en bas de la fiche, et l’Agirc-Arrco. Donc la supplémentaire ne compte pas.

      Répondre à ce message

      • Le 20 juin à 15:25, par nicole

        bonjour Monsieur
        je vous remercie pour votre réponse
        je ne parlais pas de votre fiche quand je parlais de charabia excusez moi si je vous ai contrariée.
        le problème : c est que lorsque 2 personnes de la carsat ne vous donnent pas la meme réponse pour la meme question , il est assez difficile de s y retrouver.
        l une me dit que la rente viagére A G 2 R rentre en compte dans le cumul partiel emploi retraite partiel
        l autre personne me dit que non seul.Seul compte le montant de la carsat plus l arrco plus l agric
        donc qui croire ?
        quand je pose la question a AG 2R il me réponde il semblerait que non
        pour moi ce n est pas un réponse " il semblerait " c est oui ou c est non quand 2 personnes de la carsat ne vous donne pas la reponse idem
        c est par rapport a cela que je parlais de charabia
        vous faites un travail cosidérable je vous remercie de m avoir répondu
        dans une discution precedente vous me dites que vous préferez que j etudie mes droits c ést ce que j essaie de faire merci pour tout

        Répondre à ce message

  • 26 Les règles du cumul de revenus entre emploi et retraite Le 18 juin à 15:34, par PAILLES NADINE

    Bonjour
    Je suis retraitée de la fonction publique depuis 01/06/2018 : taux plein avec surcote a l ’age de 63 ans
    J ’envisage de travailler a mi-temps 17 h par semaine (autre secteur)
    Y a t’il un montant annuel à ne pas dépasser par rapport au cumul avec ma pension (je ne pense pas)

    Je vous remercie de me confirmer

    Répondre à ce message

  • 26 Les règles du cumul de revenus entre emploi et retraite Le 17 juin à 14:24, par Donatiello Nicola

    Bonjour,
    J’ai l’intention de faire valoir mon droit a la retraite anticipé à l’age de 60 ans pour carrière longue avec 43 années de cotisations !
    Mais je souhaiterais cumuler retraite et emploie avec seulement 10 Heures semaines de travail en accord avec mon employeur , est ce que c’est possible ?
    Ou bien y a t’il un nombre d’heure minimum par semaines à respecter ?
    Merci d’avance.

    Répondre à ce message

    • Le 17 juin à 21:25, par Claude (CFDT Retraités)

      Vous avez lu la fiche ci-dessus ? Avant 62 ans, si vous reprenez un emploi chez votre employeur actuel, votre retraite sera suspendue pendant six mois. Ensuite le cumul dépend de vos retraites, de votre nouveau salaire et de votre ancien salaire.

      Répondre à ce message

  • 26 Les règles du cumul de revenus entre emploi et retraite Le 16 juin à 14:07, par nicole

    votre reponse fiche 26 merci

    Répondre à ce message

  • 26 Les règles du cumul de revenus entre emploi et retraite Le 12 juin à 15:18, par Exiga

    Bonjour
    A la retraite je travaiille 24 h par mois
    Ai je droit a des conges payes calcules sur ces heures et si oui quel pourcentage
    Merci

    Répondre à ce message

  • 26 Les règles du cumul de revenus entre emploi et retraite Le 11 juin à 19:16, par BOULARD

    Bonjour,
    Agé de 65 ans et demi, je suis en cumul emploi retraite depuis le 05 octobre 2015 en tant que cadre dans la métallurgie. Je vais être licencié fin juillet pouvez-vous m’indiquer la durée de mon préavis.
    Je suis entré dans cette entreprise le 07 mars 1974 avec une rupture fin septembre 2015 et une reprise le 05 octobre 2015 puis-je prétendre à des indemnités de licenciement ?.
    Cordialement

    Répondre à ce message

  • 26 Les règles du cumul de revenus entre emploi et retraite Le 12 juin à 10:57, par BULLERYAL

    Bonjour,

    J’ai pris ma retraite anticipée en 2011 de l’éducation nationale (privé).

    J’effectue quelques heures (8 par semaine en moyenne) au Greta depuis 6 ans, et selon la loi, il m’est proposé un CDI. Est-ce compatible avec le Retrep ?

    Merci pour votre aide.

    Répondre à ce message

  • 26 Les règles du cumul de revenus entre emploi et retraite Le 8 juin à 17:15, par Nelly

    Bonjour et merci beaucoup pour votre aide.
    je vais avoir 62 ans, Je suis auto entrepreneur depuis 6 ans (activité libérale).
    Avant cela, j’ai travaillé en tant que salariée dans le privé plusieurs années. Je n’ai pas validé l’ensemble de mes trimestres, et je n’arriverai pas à le faire.

    Puis-je demander à percevoir dès maintenant ma retraite pour le régime général sans pour cela être obligée de stopper ou de faire une pause dans mon activité d’auto entrepreneur ?
    Je vous remercie d’avance
    N.

    Répondre à ce message

    • Le 9 juin à 10:01, par Claude (CFDT Retraités)

      Non, comme indiqué, il faut cesser son activité y compris en profession libérale puis la reprendre et passer en cumul emploi retraite.

      Répondre à ce message

      • Le 9 juin à 14:14, par David

        Bonjour quand vous dites cesser ! Cela veut dire qu’il faut fermer son auto entreprise et en ouvrir une autre meme le lendemain ?

        Cordialemnt.

        Répondre à ce message

        • Le 9 juin à 14:56, par Claude (CFDT Retraités)

          Je vous dis le droit en matière de retraite mais pas comment vous devez faire.
          Comme indiqué dans le formulaire de demande de retraite, page II on pose la question au point 8 de la cessation d’activité. Cela résulte de l’article R352-1 du code de la sécurité sociale.

          Répondre à ce message

      • Le 9 juin à 16:33, par Nelly

        Merci pour votre réponse.

        Y a t il un délai avant de pouvoir reprendre mon activité d’auto entrepreneur, si je l’arrête pour liquider mes droits ?

        Répondre à ce message

        • Le 9 juin à 17:11, par Claude (CFDT Retraités)

          Vous avez dit que vous étiez profession libérale donc cotisant cotisant au régime de retraite de la Cipav. C’est eux qu’il faut interroger sur le cumul emploi retraite.

          Répondre à ce message

  • 26 Les règles du cumul de revenus entre emploi et retraite Le 8 juin à 12:44, par Chantal

    Bonjour, je vais avoir 64 ans je suis à la retraite à taux pleins et j ai un contrat à mi-temp qui s arrête fin juin ,je ne veux pas prendre mes congés , mon dernier salaire avec prime de précarité sera plus élevé, y aura t il un impact sur la retraite de juin après je prend ma retraite définitive. Merci

    Cordialement

    Répondre à ce message

  • 26 Les règles du cumul de revenus entre emploi et retraite Le 7 juin à 19:44, par Michel 07

    Bonjour et merci pour votre site.
    Ma femme et moi n’arrivons pas à trouver la réponse et lorsque nous appelons l’assistance téléphonique de l’assurance retraite et que nous nous rendons sur internet les réponses divergent concernant le cumul emploi retraite pour carrière longue lorsque l’on a déjà été artisan et que nous voulons continuer l’activité de son auto-entreprise.
    En effet mon mari a déjà été artisan durant plus de 10 ans salarié 30 ans et auto entrepreneur 4 ans.
    Il a actuellement une auto entreprise depuis environ 3 ans et souhaiterais la conserver afin de s’occuper et de se générer un revenu complémentaire.
    Se pose donc la question du cumul emploi retraite avec départ pour carrière longue (trimestres acquis mais âge légal non atteint donc des conditions s’appliquent).
    Quelles sont-elles ?
    - Est-ce la moyenne des 3 derniers mois ou alors 160% Smic brut (le plus avantageux des 2)
    - Limitation à 50% du plafond de la sécurité sociale du chiffre d’affaires
    - Aucunes restrictions

    Il nous semble qu’à partir de 62 ans plus aucunes conditions ne sera exigées ?

    Aussi d’après ce que nous avons lues lors du cumul emploi retraite il n’y a plus d’obtention de nouveaux droits à pension retraites dans n’importe quel régime ?

    S’il continue son auto entreprise que doit-il fournir comme document à la CARSAT ?

    Si ce sont les 50 % du plafond de la sécurité sociale pour l’auto entreprise qui s’appliquent est-ce la moyenne annuelle, trimestrielle ou la CA mensuel qui est pris en considération ?

    Merci beaucoup pour le temps que vous prendrez pour nous répondre car nous sommes vraiment perdus !

    Répondre à ce message

    • Le 7 juin à 21:32, par Claude (CFDT Retraités)

      Cette fiche vous indique la bonne réponse : les activités ne faisant pas partie du groupe 1 sont autorisées à cumuler sans limites. Comme l’auto entreprise n’existe pas en droit, je suppose qu’il n’est pas salarié mais indépendant rattaché au SSI.

      Répondre à ce message

      • Le 9 juin à 14:19, par Michel

        Bonjour qu’entendez vous par groupe 1 ?
        Effectivement il prend sa retraite dans une entreprise et continuera d’exercer une autre activité à partir de son au auto entreprise.
        Doit il la fermer au moment de se retraite ou peur il continuer avec ?

        Répondre à ce message

  • 26 Les règles du cumul de revenus entre emploi et retraite Le 7 juin à 17:39, par wilhelm

    etant retraitee puis je accepter de prendre un contrat de travail longue duree (3MOIS) sans que ma retraite soit suspendue ou empietee merci d y repondre

    Répondre à ce message

  • 26 Les règles du cumul de revenus entre emploi et retraite Le 6 juin à 15:24, par pinto

    Bonjour,
    A fin aout je démissione pour me mettre en retraite (63ans) et début septembre, je reprends une activité à mi temps chez le même employeur.
    Puis je bénéficier d’une indemnité de départ en retraite auprès de cet employeur ?
    Merci de votre aide.

    Répondre à ce message

  • 26 Les règles du cumul de revenus entre emploi et retraite Le 29 mai à 18:28, par ROZEN BRIGITTE

    Bonsoir,
    J’ai 61 ans je souhaiterai reprendre une activité ,je suis partie pour carrière longue mais je ne dois pas dépasser un certain plafond .
    j’ai fait la moyenne de mes 3 derniers bulletins de salaire le montant s’élève à : 1740€
    le montant de ma retraite carsat et complémentaire sont de 1112€ .Pouvez vous me dire soit le montant à ne pas dépasser .
    Je vous remercie à l’avance

    Répondre à ce message

  • 26 Les règles du cumul de revenus entre emploi et retraite Le 29 mai à 15:38, par Gorius

    Bonjour.jai49 ans je suis retraitee pour invalidite de la fonction publique.j ai eu une proposition de poste dans le secteur prive.on me propose un emploi CDI sur un temps plein a 3000 e BRUT et 4mois a l essai.si je fais les 4 mois d essai et que je decide de ne pas poursuivre cet emploi quand est il de ma retraite pour invalidite qui s eleve a 1400e net par mois et ma pension d invalidite a 400e net par mois ?est ce que je les perd ?par contre si au bout des 4 mois d essai je decide de continuer sur ce poste en cdi est ce que je garde les memes montant de ma retraite pour invalidite(1400e) et ma pension d invalidite(400e) ou seront ils supprimees ou diminuees ? Merci de l attention que vous porterez a mon message.

    Répondre à ce message

    • Le 30 mai à 16:17, par Claude (CFDT Retraités)

      Vous conservez votre retraite pour invalidité pour la vie (fiche 40). Comme indiqué fiche 54, vous avez le droit de cumuler sans plafond ni limites. Et vos nouvelles cotisations vous donneront droit à d’autres retraites. Votre travail ne sera que du plus pour vous !

      Répondre à ce message

  • 26 Les règles du cumul de revenus entre emploi et retraite Le 29 mai à 10:03, par LAGARDE

    Bonjour,

    Merci tout d’abord pour l’aide que vous nous apportez.
    Je bénéficie d’une retraite à taux plein depuis le 31.01.2017. J’ai signé le 1er février 2017 un nouveau CDI chez le même employeur. Faisant partie de la Métallurgie, le convention collective m’a permis de conserver mon ancienneté, soit 20 ans, car tout contrat successif ou non dans la Métallurgie permet de conserver son ancienneté.
    En cas de licenciement économique, pouvez-vous m’indiquer si j’aurai droit à une prime de licenciement ?

    Merci de votre réponse.

    Répondre à ce message

  • 26 Les règles du cumul de revenus entre emploi et retraite Le 28 mai à 19:10, par Laurence

    Bonsoir,
    J’ai 65 ans , je viens ce prendre ma retraite à taux plein. Au cours de ma carrière j’ai travaillé dans les secteurs privés et publics. Je reçois une pension de retraite de 400 € et une autre de 626 €. Comment vous dire que cest tres difficile tous les mois. Ma question est : puis je retravaillé pour me faire un complément de revenu ? Dans quelle branche, combien d’heures, ou combien de salaire afin de ne pas perdre ma retraite ou même la voir diminuer
    Dans l’attente de votre réponse car là je suis perdue
    Cordialement

    Répondre à ce message

  • 26 Les règles du cumul de revenus entre emploi et retraite Le 27 mai à 10:50, par PIERRETTE

    Bonjour

    Je suis IDE et j’ai 62 ans et tous mes trimestres, je voudrais prendre ma retraite et ensuite retravailler à 100 % ?
    Est ce possible ?

    Je vous remercie par avance.

    Répondre à ce message

    • Le 27 mai à 11:14, par Gilbert (CFDT Retraités)

      Vous pouvez cumuler votre retraite avec un emploi sans aucune restriction. Contrairement à la poursuite de l’activité qui permet la surcote, la reprise d’activité ne produit plus de droit à retraite.

      Répondre à ce message

  • 26 Les règles du cumul de revenus entre emploi et retraite Le 25 mai à 11:01, par boulet yvette

    je suis en invalidite et a 100.pour 100 a la sécu j’ai droit a l’apa depuis 2003 et une personne pour m’aider.j’ai un credit impots depuis je* crois *depuis 2016je me demande pourquoi je ne l’ai pas eu avant ai-je mal fait ma déclaration ; ;quand pensez vous.

    Répondre à ce message

  • 26 Les règles du cumul de revenus entre emploi et retraite Le 23 mai à 11:13, par GEFFRAULT

    Bjr à vous

    Un cumul emploi/retraite peut-il bénéficier d’une rupture conventionnelle ? ,(convention Nationale de l’Animation)

    Salutations

    Loïc GEFFRAULT

    Répondre à ce message

  • 26 Les règles du cumul de revenus entre emploi et retraite Le 22 mai à 00:06, par Boutreux

    Bonjour, je suis auxiliaire de vie sociale dans une association d’aide a domicile. j’ ai droit à ma retraite à taux plein ; je voudrais continuer à travailler à temps partiel pour le même employeur.Ma profession bénéficie t elle des mêmes avantages que les assistants maternels et tierce personne s’occupant de personne handicapée ou âgée ? ce qui me permettrait d’avoir les mêmes conditions de travail ? Merci.

    Répondre à ce message

  • 26 Les règles du cumul de revenus entre emploi et retraite Le 20 mai à 22:39, par JPZ

    Bonjour, j’ai procédé à ma demande de liquidation de ma Retraite fin décembre 2018 pour un départ en retraite au 1er juin 2019 pour un départ accepté en tant que Carriere longue . Je suis en attente de ma Notification officielle. J’ai une négociation en cours pour signer un CDI pour début juin.
    Ayant atteint mes 166 trimestres (et + ) et étant né en 1957 , aurais je droit à un cumul sans plafond de ressources ?
    Quelles démarches dois je entreprendre ?
    Merci par avance pour vos informations à ce sujet.

    Répondre à ce message

  • 26 Les règles du cumul de revenus entre emploi et retraite Le 18 mai à 19:51, par LYDIE DE RUNGS

    CESSATION d’activité
    concerne renseignement à fournir à une retraite complémentaire et supplémentaire /

    je dois inscrire dans le formulaire que je déclare cesser mon activité ...A PARTIR DU......
    ma retraite prend effet le 1er septembre
    dois je écrire cesser mon activité a partir du 1er septembre ou à partir du 31 aout ?
    car ensuite on me demande la date d’effet qui est le 1er septembre
    merci pour votre réponse
    cordialemnt

    Répondre à ce message

  • 26 Les règles du cumul de revenus entre emploi et retraite Le 17 mai à 09:38, par BEAUREGARD

    Bonjour,

    Je viens d’effectuer une transaction avec mon employeur et j’ ai effectué ma demande en retraite à partir du 1 Aout 2019, j’ai l’opportunité de souscrire un CDD avec un autre employeur ai je le droit de prendre cette emploie ? et est ce qu’à partir du mois d’aout je vais toucher salaire et retraite.
    D’avance merci

    Répondre à ce message

  • 26 Les règles du cumul de revenus entre emploi et retraite Le 14 mai à 07:17, par BRISSET

    Bonjour,

    Je serais en retraite anticipée pour carrière longue le 01 juillet 2019 à l’age de 60 ans et 7 mois. Mon employeur actuel me propose de travailler une quinzaine de jours par mois durant trois ou quatre mois pour former mon remplacant. Etant en retraite anticipée je ne pourrais, légalement, accepter sa demande avant le premier jour du septième mois de ma retraite.

    Puis-je répondre favorablement, mais en statut auto-entrerenneur ?

    Merci .

    Répondre à ce message

    • Le 14 mai à 14:09, par P-O

      @ BRISSET

      Bonjour,

      Puis-je répondre favorablement, mais en statut auto-entrerenneur ?

      OUI.

      Vous avez aussi la possibilité de créer une SASU (société anonyme simplifiée unique) et vous payer en dividendes ou de demander une retraite progressive jusqu’à 62 ans avec un temps de travail à 40% par exemple ce qui vous permettrait de continuer d’acquérir des points de retraite complémentaire et d’éviter le malus de 10% sur votre retraite complémentaire lors de la liquidation définitive de votre retraite.

      Répondre à ce message

      • Le 16 mai à 18:25, par BRISSET

        Merci,

        Complément à la question.
        Je serais donc en retraite anticipée, et jusqu’a mes 62 ans mes revenus ( Retraite + autres revenus salariaux ) ne doivent exéder la moyenne de mes 3 derniers salaires brut, au risque de voir ma retraite écrêtée. Dans le cas d’une activité en auto-entreprenneur, les revenus dégagés par cette activité sont’ils pris en compte dans le calcul ( Retraite + autres revenus salariaux ) ?. Ces revenus doivent’ils être déclarés ?.

        Merci de votre réponse.

        Bien cordialement

        Répondre à ce message

        • Le 17 mai à 13:40, par P-O

          @ BRISSET

          Bonjour,

          les revenus dégagés par cette activité sont’ils pris en compte dans le calcul ( Retraite + autres revenus salariaux ) ?.

          NON.

          Ces revenus doivent’ils être déclarés ?.

          OUI,ils seront soumis à cotisations sociales et à l’impôt sur le revenu.

          Répondre à ce message

  • 26 Les règles du cumul de revenus entre emploi et retraite Le 14 mai à 23:13, par Djelili

    Bonjour. Je suis à la retraite depuis le 1/1/2019 à taux plein. Et je continue à travailler dans le cadre cumul emploi retraite dans la même association.Ma caisse de retraite me dit que c’est possible. Mon employeur me dit que ça pose des problèmes pour l’association. Je lui ai dit qu’il n’y en a pas. Je voulais connaître les conditions. En attendant votre réponse et vous en remerciant à l’avance

    Répondre à ce message

    • Le 16 mai à 13:41, par Claude (CFDT Retraités)

      Les règles sont indiquées dans cette fiche. Vous devez signer un nouveau contrat de travail avec votre employeur (s’il est d’accord) car vous avez du cesser toute activité au moment de la retraite.

      Répondre à ce message

  • 26 Les règles du cumul de revenus entre emploi et retraite Le 15 mai à 11:59, par chantal

    bonjour
    tout d’abord merci pour ce site et merci à la personne qui y répond bénévolement
    j’aurai 62 ans en décembre 2019 et désire prendre ma retraite au 01/01/2020 dans le cadre d’une inaptitude au travail ( suis en invalidité 2 )
    il me manque 3 trimestres malgré tout j’aurai un taux plein pour ma retraite de base ( dixit la CNAV )
    dans quelle mesure puis je envisager de cumuler ensuite retraite et emploi ? cumul sans limite de la pension ou cumul avec limite ? car je n’ai pas atteint les 166 trimestres demandés
    merci de votre réponse et bonne journée
    Chantal

    Répondre à ce message