D. Retraites Complémentaires


36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration


Pour l'âge de départ en retraite, depuis l'accord de 2003, l'ouverture du droit est alignée sur le régime général. Toutefois, on peut liquider sa pension avant, mais en subissant un abattement sur la pension.

Mises à jour ;
- encadré en fin du point 2 sur la réforme applicable en 2019 avec un texte et une infographie le 16 février 2017 ;
- ajout fin du point 2 du lien vers le site Agirc-Arrco de simulation de la réforme 2019 (30 avril 2018) ;
- de l’encadré en fin de point afin de préciser la date d’application de la cotisation de solidarité (6/12/18) ;
- suite à la création du régime unique Agirc-Arrco en janvier 2019 (31/12/18) ;
- précisions sur les exonérations de la minoration (13/1/19) ;
- ajout au point 3 de quatre cas d’exonération de la minoration suite avenant n°3 du 13 juin 2019 (7/10/19) ;
- ajout de la deuxième phrase du tableau 2 (14/12/19).

1. Âges d’ouverture du droit à une retraite

L’âge de la retraite dans les régimes Arrco et Agirc et le nouveau régime unique Agirc-Arrco est le même que les régimes sécu, y compris pour une retraite anticipée carrière longue. Le régime Agirc-Arrco prend en charge financièrement cette mesure.

Agirc-Arrco acceptent de liquider par anticipation la pension 10 ans avant l’âge de la retraite, soit à partir de 57 ans (ou moins selon l’année de naissance) (voir tableau 1). Mais ils appliquent un coefficient d’anticipation qui minore fortement le montant de la pension (voir tableau 2).

Avant l’âge de la retraite, les coefficients d’abattement ne s’appliquent pas dans les cas suivants :
-  bénéficier d’une pension du régime général ou du régime agricole au taux plein de 50 %, soit au titre de l’inaptitude, soit au titre d’ancien combattant, de déporté, interné de la Résistance ou politique, des mères de famille ouvrières salariées dans les conditions du régime général, des mineurs de fond (sous certaines conditions) ;
-  en cas de liquidation avant l’âge légal pour les personnes ayant commencé jeunes leur carrière et pour les salariés handicapés bénéficiant d’un départ anticipé dans le régime général ; pour les personnes handicapées, le droit reste ouvert à partir de 55 ans, dans les mêmes conditions que celles retenues dans le régime de base, jusqu’à l’âge légal de la retraite ;
-  aux personnes atteintes d’une incapacité permanente de 20 % résultant d’une maladie professionnelle ou d’un accident de travail.

Tableau 1. Nouveaux âges de départ à la retraite

Les âges sont alignés sur ceux du code de la sécurité sociale (voir fiche 18).

Période de naissance Âge légal (départ possible) Trimestres requis pour l’âge légal Âge du taux plein sans décote
Avant juillet 1951 60 ans 163 65 ans
De juillet à décembre 1951 60 ans et 4 mois 163 65 ans et 4 mois
1952 60 ans et 9 mois 164 65 ans et 9 mois
1953 61 ans et 2 mois 165 66 ans et 2 mois
1954 61 ans et 7 mois 165 66 ans et 7 mois
1955, 1956, 1957 62 ans 166 67 ans
1958, 1959, 1960 62 ans 167 67 ans
1961, 1962, 1963 62 ans 168 67 ans
1964, 1965, 1966 62 ans 169 67 ans
1967, 1968, 1969 62 ans 170 67 ans
1970, 1971, 1972 62 ans 171 67 ans
1973 et plus 62 ans 172 67 ans

Tableau 2. Coefficients d’abattement

L’âge de la retraite correspond à celui du tableau 1. Si la personne n’a pas droit à une retraite au taux plein au régime général, elle peut liquider sa retraite Agirc-Arrco jusque dix ans avant l’âge du taux plein sans décote (67 ans).
Ainsi, une personne partant 9 ans avant l’âge sans avoir droit à une retraite au taux plein du régime général verra sa pension réduite de moitié (coefficient 0,5).

Avant l’âge de la retraite Coefficient appliqué
Moins 10 ans 0,43
Moins 9 ans 0,5
Moins 8 ans 0,57
Moins 7 ans 0,64
Moins 6 ans 0,71
Moins 5 ans 0,78
Moins 4 ans 0,83
Moins 3 ans 0,88
Moins 2 ans 0,92
Moins 1 an 0,96

Il existe un tableau indiquant les minorations par trimestre manquant.

Bon à savoir

Cessation anticipée des travailleurs de l’amiante

Les bénéficiaires de l’allocation amiante peuvent obtenir une retraite au taux plein sans abattement à partir de 60 ans, s’ils remplissent les conditions de durée d’assurance.

2. Le calcul de la retraite complémentaire

Le montant de la retraite Arrco ou Agirc puis Agirc-Arrco figure sur le récapitulatif de carrière. Il est égal au nombre total des points acquis au cours de la carrière. C’est sur ce montant de la pension normale que s’appliquent les éventuelles minorations pour liquidation avant l’âge requis et les majorations éventuelles.

La liquidation de la pension complémentaire avant l’âge du taux plein, sans rentrer dans les cas énoncés ci-dessus, entraîne l’application d’un coefficient qui minore le montant de la pension pour le reste de l’existence (voir tableau 2). Ainsi, une pension annuelle de 3 500 € affectée d’un coefficient de 0,78 ne sera que de 2 730 €.

3. Le calcul de la retraite à partir de 2019

L’accord pour assurer l’avenir de nos retraites complémentaires d’octobre 2015 prévoit des mesures impactant le montant des retraites complémentaires à partir du 1er janvier 2019.

Il crée un régime unique Agirc-Arrco avec une seule valeur du point. Ce régime repose sur la valeur du point Arrco, la conversion des points Agirc en points Arrco se fait au millionième de point, donc sans préjudice. La formule de calcul est expliquée dans cette page : Formule de conversion.

Il crée aussi une contribution de solidarité, ou minoration, et une majoration temporaire. Ce dispositif encourage la poursuite d’activité en permettant d’arbitrer entre temps et argent.

Minoration temporaire. Il est mis en place une contribution de solidarité à partir de 2019 pour les salariés nés en 1957 et après. Lors d’une liquidation de la retraite au taux plein dans le régime de base, il est appliqué sur le montant de la retraite complémentaire un coefficient de solidarité de 0,9 pendant une durée de 3 ans, dans la limite de 67 ans.

Attention, les personnes nées à compter du 1er janvier 1957 qui remplissent les conditions de la retraite à taux plein avant le 1er janvier 2019 ne sont pas concernées par l’application des coefficients de solidarité que la liquidation de leur retraite complémentaire intervienne avant ou à compter du 1er janvier 2019. Pensez à conserver des preuves du droit à la retraite à taux plein en 2018 comme l’attestation carrière longue.

Minoration réduite. Pour tenir compte des revenus, le retraité bénéficiant de la CSG au taux réduit voit le coefficient de solidarité porté à 0,95 pendant trois ans.

Minoration annulée. Les coefficients de solidarité ne s’appliquent pas :
- si exonéré de la CSG en fonction du revenu fiscal de référence de son foyer fiscal (voir 28 Les cotisations protection sociale et les seuils d’exonération (CSG, CRDS, Casa)) ;
- si la retraite au taux plein dans le régime de base est retardée de 4 trimestres calendaires (si droit à la retraite anticipée carrière longue, il faut obtenir une attestation de ce droit votre caisse de retraite) ;
- si départ en retraite progressive (pas la retraite définitive) ;
- si versement forfaitaire unique.

D’autre part, la minoration est annulée selon l’âge :
- si retraite anticipée au taux plein : pour les travailleurs handicapés et pour les travailleurs de l’amiante ;
- si retraite à l’âge légal au taux plein : travailleur handicapé justifiant d’un taux d’incapacité permanente partielle (IPP) de 50 %, inapte avec un taux d’IPP de 50 % médicalement constaté, mère ouvrière ayant élevé au moins trois enfants, ou anciens déportés ou internés et anciens prisonniers de guerre ou combattants ;
- si retraite à partir de 65 ans au taux plein : pour aide effective à son enfant handicapé, pour salarié né entre le 1er juillet 1951 et le 31 décembre 1955, pour parents d’au moins trois enfants, pour les personnes ayant interrompu leur activité professionnelle en raison de leur qualité d’aidant familial.

Plusieurs cas d’annulation ont été ajoutés par avenant :
- si bénéficiaire de l’ASS (allocation spécifique de solidarité) ;
- si reconnu en incapacité permanente de 20% ou plus suite à un accident du travail ou une maladie professionnelle ;
- si bénéficiaire d’une pension d’invalidité 2e ou 3e catégorie ;
- si bénéficiaire de l’AAH (allocation adulte handicapé).

Majoration si report. L’accord prévoit la majoration de la retraite pendant un an, pour tout salarié ayant droit à sa retraite au taux plein dans le régime de base mais qui décale d’au moins de huit trimestres calendaires la liquidation de sa retraite complémentaire, de la façon suivante :
- coefficient de 1,10 pour un report d’au moins huit trimestres ;
- coefficient de 1,20 pour un report d’au moins douze trimestres ;
- coefficient de 1,30 pour un report d’au moins seize trimestres.

Pour en savoir plus  : voir article avec le texte complet de l‘accord à la fin : L’accord pour assurer l’avenir de nos retraites complémentaires

En savoir plus : Majoration / minoration : calculer l’impact sur ma retraite Agirc-Arrco

4. Les majorations familiales pour enfant

Avant la création du régime unique Arrco en janvier 1999, les majorations familiales facultatives étaient du ressort de chaque régime. De 1999 et jusqu’à 2011, on obtient certaines majorations à l’Arrco. Les majorations Agirc ont changé en 1995.
À partir de 2012, un nouveau mode de calcul commun s’applique (voir tableau 3).
On distingue deux types de majorations familiales : pour enfant à charge et pour enfant élevé.
Majoration pour enfant à charge. Cette majoration disparaît au fur et à mesure que les enfants cessent d’être à charge. Est considéré comme enfant à charge :
-  l’enfant âgé de moins de 18 ans ;
-  l’enfant âgé de 18 à 25 ans, s’il est étudiant, apprenti, demandeur d’emploi inscrit à Pôle emploi et non indemnisé par l’assurance-chômage ;
-  l’enfant invalide, quel que soit son âge, à condition que l’état d’invalidité ait été constaté avant son 21e anniversaire.

Cette majoration est appliquée sur la totalité de la pension.

Majoration pour enfant né ou enfant élevé. Est considéré comme enfant, l’enfant :
-  dont la filiation avec le futur retraité est établie ;
-  adopté ;
-  recueilli par une personne ayant la qualité de tuteur ;
-  recueilli par une personne n’ayant pas la qualité de tuteur, personne qui a pris en charge son éducation pendant neuf ans avant son 16e anniversaire ;

Est considéré comme enfant élevé l’enfant élevé pendant 9 ans avant l’âge de 16 ans au point de départ de la retraite complémentaire.

Autres majorations. Avant la mise en place du régime unique Arrco en janvier 1999, certaines caisses appliquant le règlement de l’Unirs accordaient une majoration de droits en fonction de l’ancienneté acquise dans la même entreprise.

Attention !

Majorations non cumulables

La majoration pour enfant élevé ne peut se cumuler avec la majoration pour enfant à charge.
À noter que les majorations se calculent sur les droits de base, avant majoration ou minoration.

Tableau 3. Majorations familiales Agirc Arrco

> Carrière avant 1999 Carrière entre 1999 et 2011 Carrière à compter de 2012 Plafonnement
Arrco Majoration de 5 % par enfant à charge sur les droits de toute la carrière Non
Majoration pour enfant né ou élevé
Selon anciens règlements des régimes 5 % si 3 enfants 10 % si 3 enfants Plafond annuel revalorisé (1)
soit 1 037,33 € depuis le 1er novembre 2018
Agirc Majoration de 5 % par enfant à charge sur les droits de toute la carrière Non
Majoration pour enfant né ou élevé
8 % pour 3 enfants, 12 % pour 4, 16 % pour 5, 20 % pour 6 et 24 % pour 7 et plus 10 % si 3 enfants Plafond annuel revalorisé (1)
soit 1 037,33 € depuis le 1er novembre 2018

(1) Plafond par régime jusque 2018. Ne s’applique pas si l’allocataire est né avant juillet 1951.
Le plafond est revalorisé comme le point de retraite.
À compter de janvier 2019, le plafond annuel de tout le régime est de 2 074,66 €.

5. Le cumul de la retraite complémentaire avec un emploi

Une fois à la retraite, un retraité peut reprendre une activité professionnelle. Les règles de cumul ont changé depuis janvier 2009 comme pour le régime sécu de base (26 Les règles du cumul de revenus entre emploi et retraite).
Le salaire pourra, dans certains cas, se cumuler avec la retraite. Aucun délai n’est prévu pour reprendre une activité professionnelle, salariée ou non.
Pour une reprise d’activité salariée, les retraités doivent prévenir leur caisse de retraite complémentaire au préalable. La caisse pourra indiquer les conséquences de la reprise d’activité salariée sur le versement de la retraite.
Une reprise d’activité non salariée reste autorisée, il n’y a pas de règle à respecter.

Cumul sans conditions. Le cumul d’un salaire avec ses retraites complémentaires est possible sans limite de ressources et sans suspension de pension à condition :

  •  d’avoir obtenu toutes ses retraites personnelles obligatoires ;
  •  d’avoir au moins l’âge du taux plein sans décote ou justifier d’une carrière complète de la sécurité sociale (taux plein) et les retraites complémentaires Agirc et Arrco sans minoration.

Cumul sous conditions. Si les conditions ci-dessus ne sont pas remplies, on reprend les anciennes règles.

La somme des revenus (retraites personnelles obligatoires plus salaire de reprise d’activité) doit être inférieure à :

  •  soit un montant égal à 160 % du Smic ;
  •  soit au dernier salaire normal d’activité revalorisé. L’activité est celle qui a donné lieu à un versement de cotisations à une caisse Arrco et éventuellement Agirc ;
  •  soit au salaire moyen des dix dernières années d’activité, pour lesquelles il y a eu des cotisations versées à une caisse Arrco et éventuellement Agirc.

Cotisations. L’ensemble des cotisations pour la retraite complémentaire (part patronale et part salariale) sont prélevées sur le salaire de reprise d’activité. Ces cotisations ne permettent pas d’obtenir des points de retraite complémentaire, la retraite étant liquidée.

Poser une question

1082 messages
modération a priori

La réponse à votre question sera apportée par un militant retraité bénévole... Merci de lire la fiche avant de poser une question...

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration Le 28 mars à 16:52, par Bernard GEAY UTR 44 NNA 2013000093

    Bonjour,
    Cas d’un salarié cadre né le 15/10/1958. Il aura le taux plein au régime général de retraite à 62 ans et 5 mois (15/03/2021)
    Jusqu’à quel âge doit-il travailler pour ne pas avoir la minoration temporaire de 10 % dans le régime AGIRC-ARRCO : 63 ans ou 63 ans et 5 mois ? D’avance merci.

    Répondre à ce message

    • Le 28 mars à 18:49, par Claude (CFDT Retraités)

      Comme indiqué, c’est la date de votre droit à la retraite au taux plein dans le régime de base qui doit être retardée de 4 trimestres calendaires. Donc 62 ans et 5 mois plus 12 mois.

      Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration Le 25 mars à 12:55, par Brigitte

    Bonjour,
    Je suis née le 27 mars 1958..
    En invalidité depuis septembre 2017.
    Je n’ai pas le nombre de trimestres requis pour obtenir une retraite complète étant conjointe de commerçant (109 trimestres).
    Je devrais normalement partir en retraite à 67 ans mais étant invalide, je partirai à 62 ans (1er avril 2020).
    J’ai reçu ma notification de retraite (Carsat Normandie) le 09 mars 2020 , 388,61 € majoration minimum contributif compris).
    Le 06 novembre 2019, j’ai envoyé par courrier une demande de retraite complémentaire auprès de l’Agirc-Arrco.
    Je n’ai toujours pas de réponse. Dans les 388,61 € de retraite Carsat, la retraite complémentaire serait-elle comprise
    ou serait elle en plus ?
    Je suis inquiète et un peu perdue.
    Merci de bien vouloir me renseigner.
    Codialement.

    Répondre à ce message

    • Le 25 mars à 15:12, par Claude (CFDT Retraités)

      Depuis le transfert des indépendants au régime général, avec les salariés, l’assurance retraite (Cnav et Carsat) liquide les droits à la retraite de base et complémentaire des indépendants (donc les conjointes). Par contre, pour la période comme salarié, seule la retraite de base est liquidée et il faut voir avec Agirc-Arrco pour votre complémentaire.
      C’est votre notification de retraite de l’assurance retraite qui vous informe de vos droits.

      Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration Le 20 mars à 15:09, par RIVIERE

    Bonjour,

    Mon employeur, qui m’a accordé une rupture conventionnelle, je cesse mon emploi dans cette entreprise à la du mois de mars, me demande de lui fournir un document affirmant que je ne prendrai pas ma retraite de manière anticipée (je vais avoir 62 ans en juillet). Ce document l’exonérerait de payer des charges (ainsi que moi-même), me dit-il.

    Je suis née en juillet 1958 et j’ai travaillé de 1990 à 2016 au Québec. Je suis de retour en France depuis 2018.

    Est-ce une demande normale ? Est-ce désavantageux pour moi.
    Je ne comprends pas très bien.
    Merci d’avance.

    Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration Le 20 mars à 11:59, par Marie Thérèse

    bonjour,

    Comment calculer désormais les majorations pour enfants appliquées par l’ AGIRC pour les périodes antérieures à la fusion : exemple comment calculer la majoration pour 2359 points AGIRC acquis avant 2011 (sur quelle valeur du point ?) ;
    Merci d’avance de la réponse et ... prenez soin de vous !

    Répondre à ce message

    • Le 20 mars à 14:36, par Claude (CFDT Retraités)

      La majoration s’applique sur le point actuel, après fusion avec le point Arrco. Elle s’applique sur les points obtenus pendant la périodes concernées, revalorisés en points actuels. Il faut donc d’abord convertir vos points Agirc en points Agirc-Arrco selon la valeur de la fusion en janvier 2019, au millième d’euro près. Par exemple, selon la calculette disponible dans le site Agirc-Arrco, vos 2359 points Agirc (0,4378 € le point) valent 820,44 point du régime Agirc-Arrco (1,2588 € le point).

      Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration Le 15 mars à 16:22, par martinez

    bonjour
    je voudrai avoir le calcul exact pour trouvé le nombre de point par année pour l’arcco.
    merci

    Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration Le 14 mars à 17:41, par Adam JL

    Bonjour

    Je peut bénéficier de ma retraite à taux plein le 1er aout 2020 à l’âge de 60 ans dans le cadre du dispositif "carrières longues". Je disposerais de tous les trimestres nécessaires requis, 173 trimestres au total.
    J’ai un statut de travailleur handicapé reconnu par la MDPH, et un taux d’incapacité permanente fixé à 10% notifié par la CPAM dans le cadre d’un accident du travail . Je perçois une rente trimestrielle pour cette incapacité permanente depuis l’année 2006.

    J’ai 2 questions :

    - la rente perçue au titre de cette incapacité permanente sera t elle maintenue lors de la liquidation de ma retraite, ou ma retraite sera t elle diminuée du montant de cette rente ?

    - Concernant la retraite complémentaire Agirc-arcco, pouvez vous m’éclairer sur le dispositif de minoration temporaire de 10% qui s’applique pendant 3 ans. Ce que j’ai lu sur ce point n’est pas très clair dans mon esprit.Il semblerait que cette minoration temporaire ne s’appliquerait aux travailleurs handicapés ? Qu’en est il exactement ?

    Merci d’avance pour vos réponses.

    Cordialement

    Jean louis

    Répondre à ce message

    • Le 15 mars à 14:51, par Claude (CFDT Retraités)

      La rente pour accident du travail se prolonge avec la retraite car elle répare un préjudice.
      Les cas d’exonération de la minoration temporaire sont indiqués :
      - travailleur handicapé justifiant d’un taux d’incapacité permanente partielle (IPP) de 50 %,
      - inapte avec un taux d’IPP de 50 % médicalement constaté,
      - reconnu en incapacité permanente de 20% ou plus suite à un accident du travail ou une maladie professionnelle,
      - bénéficiaire d’une pension d’invalidité 2e ou 3e catégorie.

      Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration Le 11 mars à 17:32, par WEISSLER

    Madame Monsieur

    J’aimerais savoir si la retraite complémentaire Arrco et agirc comment il calcule les périodes dans l’union européen il prennent juste en compte les trimestres mais pas le salaire gagné pour attribuer plus de points

    Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration Le 7 mars à 09:53, par nathalie boyer

    Bonjour, je pars en retraite anticipée on me demande un courrier d’acceptation d’abattement, je ne sais pas comment me procurer un modèle, pouvez vous m’aider svp ? Merci

    Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration Le 4 mars à 13:46, par dejoux

    Bonjour
    J’etais inscrite à pole emploi mais ils viennent de me radier au 1 er mars m’affirmant que je dois prendre ma retraite.
    Je n’ai que 154 trimestres cotisés sur 177 validés .(sont inclus les trimestres pour mes 3 enfants).
    Je suis née le 4 fevrier 1958.J’ai commencé à travailler à vers l’age de 16 ans.
    Vais je subir une décote sur ma retraite étant donné que je n’ai pas les 167 trimestres cotisés demandés.
    Merci pour vos précieux renseignements.

    Répondre à ce message

    • Le 6 mars à 05:22, par P-O

      @dejoux

      J’etais inscrite à pole emploi mais ils viennent de me radier au 1 er mars m’affirmant que je dois prendre ma retraite.
      Je n’ai que 154 trimestres cotisés sur 177 validés .

      Votre durée d’assurance validée étant supérieure 177 trimestres à la durée d’assurance de 167 trimestres exigée pour la génération 1958,votre indemnisation pole emploi s’arrête à vos 62 ans.

      Vais je subir une décote sur ma retraite

      NON mais vous subirez pendant 3 ans la minoration de 10% sur votre retraite complémentaire AGIRC-ARCCO sauf si vous rentrez dans les cas exonérés.

      Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration Le 11 novembre 2019 à 12:49, par Dattiches

    Bonjour
    Étant actuellement salarié à mi temps ,et en invalidité
    Normalement je devrai être en retraite à 62ans via mon invalidité
    J’ai 1601,08 points agirc Arrco
    Et 163 trimestres à ce jour
    A combien s’élèverait ma retraite s’il vous plait
    Cordialement
    Mme Dattiches

    Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration Le 2 mars à 10:49, par Michel DERONNE

    Bonjour,

    Ayant pris ma retraite le 1/3/19, à 62 ans et en carrière longue, il m’avait été appliqué par l’AGIRC-ARRCO la minoration de 10% sur 3 ans, car je n’avais pas fourni d’attestation de carrière longue.
    Après vous avoir sollicités, et consulté votre site internet, j’ai demandé et obtenu l’annulation du coefficient minorant de 10% sur 3 ans, et l’application du coefficient majorant de 10% sur 1 an.

    Vous remerciant vivement pour vos conseils, et la très grande qualité de votre site internet,

    Bien à vous.

    Répondre à ce message

    • Le 2 mars à 11:20, par Claude (CFDT Retraités)

      Merci pou votre témoignage. Qu’avez vous produit comme document ?

      Répondre à ce message

      • Le 3 mars à 14:14, par Michel DERONNE

        Bonjour,

        J’ai fourni mon relevé de carrière CNAV, et ai cité les extraits correspondants de l’accord AGIRC-ARRCO dans mon courrier.

        Pour répondre à la question de Mireille du 1er mars :
        - j’ai fait un courrier à Saran (adresse trouvée en 2019 sur le site Humanis) en RECOMMANDE
        - n’ayant pas de nouvelles après 6 mois, j’ai appelé au 3983
        - j’ai eu au tél une conseillère, qui a émis une "note interne" concernant ma demande de relance
        - j’ai été appelé par une gestionnaire la semaine suivante (ATTENTION : n° masqué / ne pas hésiter à décrocher)
        - mon dossier était soldé 8 jours plus tard
        En résumé, les interlocuteurs que j’ai pu joindre ont été très compréhensifs et efficaces.

        Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration Le 2 mars à 15:09, par PhylChatGoub56

    Bonjour,
    Suis en retraite depuis 2009 et bénéficie d’une majoration pour enfants nés ou élevés sur l’ensemble des 3 retraites : CPAV, AGIRC et ARCCO.
    Pour cette dernière je viens de reprendre mon relevé de carrière. Je remarque qu’un grand nombre de trimestres correspondant à la période allant du 01 01 1973 jusqu’au 31 12 1998, ayant été validés par l’UPS, ne bénéficient pas de cette majoration, alors que ceux situés soit avant, soit après, bénéficient de cette majoration (toujours validés par UPS).
    De ce fait le taux de majoration global est de 1.25% au lieu des 5 % annoncés.
    Pour les 2 autres régimes la majoration est appliquée sur l’ensemble de ma carrière.

    Est ce normal ? et qu’elles sont les voies de recours ?

    Je tiens à vous remercier et à vous féliciter pour la qualité de vos réponses et pour votre engagement de bénévoles. Chapeau !

    Répondre à ce message

    • Le 2 mars à 18:57, par Claude (CFDT Retraités)

      Les 45 régimes de retraite complémentaires d’avant 1999 adhérent à l’Arrco avaient des règlements différents et peu avaient une majoration pour 3 enfants. Je ne détiens pas ces règlements.

      Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration Le 2 mars à 15:35, par pierre

    Bonjour,

    J’aurai 60 ans le 30 juin et je désirerai prendre ma retraite progressive le 1er janvier 2021. A ce moment là, j’aurai 171 trimestres ( dont 7 au chômage) . Actuellement, j’ai un contrat à durée indéterminée à temps partiel, qui est un contrat période scolaire (CPS). La durée mensuelle de travail est de 90 heures ( je roule uniquement pendant les périodes scolaires). La durée minimale de travail de mon contrat CPS sur une année scolaire est de 550 heures et 180 jours de travail. Pour exemple, la durée annuelle contractuelle du travail programmée hors heures complémentaires était de 735 heures pour l’année scolaire 2016/2017.
    Ma question est la suivante : dans l’attestation employeur pour l’assurance retraite, il est demandé la durée du temps de travail par semaine ou par mois , mais pas annuelle . Alors que celle ci représente 47 % dans mon cas ( par rapport à un temps complet) . Que doit noter mon employeur sur cette attestation ?

    Cordialement,

    Pierre

    Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration Le 1er mars à 10:14, par RECLUS Mireille

    Bonjour,

    Je souhaiterais savoir comment remédier à un problème, à qui écrire par exemple (en LRAR ?), car tout ce que j’écrit à l’AGIRC-ARRCO reste étonnamment sans réponse !

    J’ai été admise à la retraite anticipée pour incapacité totale au travail, le jour de mes soixante ans, avec plus de 20% d’invalidité pour maladie-professionnelle,
    hors l’agirc-arrco me prélève d’office, les 10% de coefficient de solidarité jusqu’à mes 62 ans, ce qui d’après votre accord Article 36, est anormal ?

    J’ai déjà écrit à l’IRCEM à Roubaix qui m’a signifié ma retraite complémentaire, un courriel à ce sujet, puis une lettre suivie de la poste, tout est resté sans aucune réponse depuis des semaines...

    Merci beaucoup pour votre réponse,
    Très cordialement,
    Mireille RECLUS arsamiphi@wanadoo.fr

    Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration Le 21 février à 15:23, par Brun Michele

    Bonjour,
    J’ai une demande de retraite progressive en cours auprès du régime général et de l’Agirc-Arrco depuis le mois de novembre 2019, sachant que je travaille à 45% de l’horaire de référence. Née le 30/09/1959 j’ai 60 ans et sept mois avec 157 trimestres à ce jour. J’aurai mon taux plein avec 167 trimestres au 01/10/2022 c’est à dire au lendemain de mes 63 ans.
    Quelle coefficient de minoration sera appliqué sur ma complémentaire et/ou sur ma retraite de base pour le calcul de ma retraite progressive ? Celui-ci sera t’il révisé chaque trimestre au fur et à mesure que j’obtiendrai des trimestres supplémentaires avec mon travail à temps partiel ?
    Par ailleurs est-ce que j’ai la possibilité de cotiser sur la complémentaire sur la base d’un temps plein, même si mon employeur ne cotise que sur un temps partiel ?

    Répondre à ce message

    • Le 21 février à 21:19, par Claude (CFDT Retraités)

      C’est comme pour la décote sur la retraite de base (fiche 20), l’abattement indiqué ci-dessus sera appliqué jusqu’à la fin de la retraite progressive.
      Pour cotiser comme sur un temps plein, il faut l’accord de l’employeur car cela s’applique aux deux.

      Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration Le 17 février à 20:29, par Isabelle Siffert

    Bonjour pour l instant je suis active 62 ans en mars 2020 j ai fait une demande de retraite est il possible de faire encore une de mande retraite progressive et aurais je plus de pension que si je m arrêté là où si je continue a travailler a temps complet jusqu’au 1 avril 2020 que me conseillés vous de faire pour être au mieux loti car je sais vraiment pas quoi faire et comment cela fonctionne la retraite progressive ? ? Merci pour vos reponses

    Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration Le 13 février à 15:30, par Pascale

    Bonjour,
    Je prends une retraite progressive à partir de septembre 2020, j’aurai 60 ans et 175 trimestres. Sur quelle base se fait le calcul du montant de la retraite complémentaire ? Est-ce sur la base du montant estimé à 62 ans, âge légal de départ à la retraite ? Ou bien y a t-il une décote du fait que je n’aurai que 60 ans ?
    J’aimerais pouvoir faire des simulations en fonction du taux de travail .
    Merci d’avance.

    Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration Le 12 février à 15:46, par GERARD EBERSWEILER

    Bonjour,

    Je viens de faire ma demande de retraite après 162 trimestres de cotisation à l’Arrco qui m’attribue 2600 points. Suivant la valeur du point actuelle, je devrais toucher environs 210 euros par mois. J’ai élevé une enfant, ai-je droit au minimum contributif de 702 euros mensuel comme indiquer dans les textes de l’Arrco.
    Merci de votre réponse.

    Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration Le 10 février à 17:07, par FONTAINE

    Bonjour,
    Je suis née le 04/05/1959 et je prévois faire valoir mes droits à retraite à compter du 01/01/2022, soit à 62 ans et 7 mois. J’aurai alors 172 trimestres cotisés et 188 retenus puisque j’ai eu 2 enfants. J’aurai acquis le nombre de trimestre exigés pour bénéficier du taux plein (167 trimestres cotisés) le 30/09/2020.
    Aurai-je bien droit de bénéficier d’une surcote de 2,5% de ma retraite de base ? (puisque un départ 7 mois après mes 62 ans)
    La minoration temporaire de ma retraite complémentaire AGIRC ARRCO (coefficients de solidarité) sera-t-elle annulée dès lors que je ferai valoir mes droits 5 trimestres calendaires au-delà de la date d’obtention de mes 167 trimestres cotisés exigés pour bénéficier du taux plein ?
    D’avance, je vous remercie pour votre réponse.

    Répondre à ce message

    • Le 11 février à 22:00, par Claude (CFDT Retraités)

      La surcote commence à 62 ans (fiche 20).
      La minoration temporaire est annulée si vous retarderez de 4 trimestres votre ouverture du droit à la retraite au taux plein, soit 63 ans.

      Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration Le 9 février à 08:01, par michele

    Bonjour,
    J’ai reçu ma notification Arrco et ils m’octroient 15% de majoration enfants pendant une période de points cumulés chez CIRRIC (de 1985 à 1993)
    J’ai eu 4 enfants dont un mort-né. J’ai trouvé sur le net un tableau qui donne 15% chez cirric pour 3 enfants, mais 20% pour 4 si mon mort-né compte. Je sais que chez certains organismes anciens, un mort-né compte. Ai-je droit à 15 ou 20% ?
    Par ailleurs, j’ai aussi acquis des points chez UPS, UNIRS, unirs iriha, IRNIS, AVANT 1986 et là ils disent que je n’ai droit à aucune majoration enfants.
    Est-ce vrai ?
    Là aussi j’ai lu que j’aurais droit à 10% et non 0.
    Pourriez-vous m’aider ? Merci d’avance pour votre site.

    Répondre à ce message

    • Le 9 février à 10:08, par Claude (CFDT Retraités)

      Je regrette, mais je ne dispose pas des 47 règlements anciens d’avant 1999 pour vous renseigner. Je sais que la majorité n’attribuaient pas de majorations pour enfants et en général c’était copié sur le régime général avec trois enfants et plus.

      Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration Le 7 février à 17:45, par Jean-Pascal

    Bonjour,
    Je suis retraité militaire depuis 2013.
    Avant de m’engager, j’ai travaillé 1 mois dans le privé et ai obtenu 3,10 points ARRCO.
    A mes 62 ans, je me suis renseigné auprès d’eux et il m’a été répondu que tout point ARRCO n’est jamais perdu et donne droit à quelque chose.
    J’ai donc déposé ma demande de retraite complémentaire qui a été traité par HUMANIS.
    Après étude, ils ont annulé mon dossier en me disant que comme je n’ai pas cotisé assez pour obtenir 1 trimestre dans le régime général, je n’ai droit à rien.
    Qui a raison ? ARRCO ou HUMANIS
    Merci de votre réponse.?

    Répondre à ce message

    • Le 8 février à 17:03, par Claude (CFDT Retraités)

      Je n’ai pas connaissance qu’il faut avoir un trimestre validé au régime général pour avoir droit à la retraite complémentaire. Vous pouvez suivre la procédure de recours décrite fiche 5. Envoyez la réponse écrite d’Humanis à la fédération Agirc-Arrco.

      Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration Le 3 février à 11:40, par Michel

    Bonjour
    L’année de départ en retraire pour le régime général, ne semble pas rentrer en compte si elle n’est pas complète, pour le calcul de la pension.
    Qu’en est-il pour les points argic arrco ?
    par exemple : je part en retraite au 1er juin. Les points acquis du 1er janvier au 1er juin sont ils pris en compte ?
    Merci de votre réponse

    Répondre à ce message

    • Le 3 février à 14:48, par Claude (CFDT Retraités)

      Pour le régime général les salaires de la dernière années incomplète ne sont pas pris en compte (fiche 21). Pour un régime par points, tout compte, y compris les points obtenus par l’indelmnité de départ en retraite.

      Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration Le 2 février à 09:33, par lacaud

    Je travaille depuis mes 16 ans a plein temps j’ai eu deux enfants et aujourd’hui je voudrai savoir quand je pourrait partir a la retraite ?

    Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration Le 1er février à 10:40, par Jocelyne

    Bonjour,
    J’ai 64 ans, à la retraite depuis le 01 juillet 2018 (donc prise à 63 ans). J’ai 170 trimestres validés, et 123 cotisés. Je perçois, toutes caisses confondues, une pension au taux plein de 987,89 € mensuels. Je vis seule. Je ne comprends pas bien pourquoi je ne perçois pas le minimum contributif, vu que je ne dépasse pas le plafond.
    J’ai cherché sur Internet toutes les infos possibles, et je pense pouvoir y prétendre.
    J’ai donc contacté ma caisse régionale (Carsat Midi-Pyrénées) : j’ai fait le 22 novembre 2019, à leur demande, un courrier ; sans réponse 2 mois après, j’ai relancé par téléphone : une première fois, une conseillère m’a dit que ma demande était au service validation, que j’allais recevoir une nouvelle notification et un paiement rétroactif ; j’ai eu de nouveau la Carsat il y a 2 jours, et une autre conseillère m’a dit que je n’aurais rien, que je n’avais pas droit à ce minimum contributif.
    Je me permets donc de vous écrire, peut-être pourrez-vous m’éclairer un petit peu plus ?
    Vous remerciant par avance...
    Bien cordialement.
    Jocelyne

    Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration Le 30 janvier à 16:44, par beudaert didier

    bonjour je suis ne en septembre 1957 je pouvais partir en retraite au 1 octobre 2017 a taux plein mais je suis parti en retraite au 1 octobre 2019 j esperai une majoration de10% mais je me retrouve avec une minoration de 10%et des periodes manquantes sur ma complementaire que faire

    Répondre à ce message

    • Le 30 janvier à 21:54, par Claude (CFDT Retraités)

      Comme indiqué, il faut apporter la preuve que vous aviez droit à la retraite anticipe carrière longue avant 2019. Envoyez votre attestation de droit à la retraite anticipée carrière longue à votre institution de retraite complémentaire.

      Répondre à ce message

      • Le 31 janvier à 07:45, par beudaert didier

        l attestation a ete fournie

        Répondre à ce message

        • Le 31 janvier à 18:42, par Claude (CFDT Retraités)

          Si vous avez fourni cette attestation de droit à la carrière longue avant 2019, faites une réclamation à votre institution de retraite complémentaire, vos droits ne sont pas respectés (voir fiche 5). Vous pouvez aussi prendre rendez-vous dans un Cicas pour déposer les preuves de vos emplois qui manquent dans votre relevé de carrière.

          Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration Le 30 janvier à 16:58, par Michel Bellec

    Bonjour
    Je serai en retraite carrière longue le 01 10 2021 .vais je avoir l abattement de 3 ans ou de 3mois .Merci de votre réponse

    Répondre à ce message

    • Le 30 janvier à 21:50, par Claude (CFDT Retraités)

      Si vous ne faites pas partie de ceux qui sont exonérés, votre retraite sera minorée pendant trois ans. Le mot abattement a un autre sens ici, il est définitif.

      Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration Le 28 janvier à 19:21, par lecarpentier

    bonjour, ma mère est décédée il y a 2 mois et en triant ses papiers , je me rends compte qu’elle avait cotisée à l’ IRCEM mais n’a jamais fait le demande de cette retraite complémentaire .
    y a t il un recours sachant qu’elle n’y a pas cotisée très longtemps ?
    merci

    Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration Le 26 janvier à 16:37, par Christian

    Bonjour Claude,

    Je suis né en 1959 et je compte prendre ma retraite à 62 ans avec 166 Trimestres (manque 1 trimestre).
    Quelle sera la décote appliquée par l’AGIRC/ARRCO ?
    Merci pour votre réponse

    Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration Le 24 janvier à 16:48, par BOISSON

    Je suis retraitée depuis 14 ans, j’ai 73 ans, je reçois une pension CARSAT et une complémentaire ARRCO, merci de me dire si le calcul de ces pensions va être modifié par la réforme et comment. J’entend beaucoup de choses négatives et positives.
    Merci d’avance

    Répondre à ce message

    • Le 24 janvier à 22:33, par Claude (CFDT Retraités)

      Les retraités ne sont pas concernés et la réforme touchera ceux qui sont nés en 1975 et après (sauf dans les régimes spéciaux où c’est encore plus tard.
      Une retraite liquidée n’est plus modifiée, même si les règles changent.

      Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration Le 18 janvier à 00:48, par sylvie

    bonsoir
    je suis née en décembre 57 carrière incomplète
    avec une pension invalidité de 2005 à2019 (retraite au 1/01/2020)
    je n ai pas une grosse retraite je n ai pas assez de trimestre
    se qui me surprend c est ma majoration pour enfants
    montant brut 1449,96 an majoration 72,00 an
    j ai 3 enfants nés 76/ 79/ 97 (plus à charge) je n ai que5%
    pouvez vous me renseigner sur cette majoration pour 3 enfants
    merci de votre réponse

    Répondre à ce message

    • Le 18 janvier à 07:52, par Claude (CFDT Retraités)

      Comme indiqué dans le tableau 3 cette majoration ne s’applique que pour les parties de carrière concernées. A l’Arrco elle n’existait presque pas et le taux de 10% s’applique aux points acquis depuis 2012.

      Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration Le 15 janvier à 16:00, par michelet

    bonjour,
    J’ai eu 62 ans en décembre 2018 (né en 56) et je suis parti en retraite le 01/01/19
    Je touche une complémentaire qui a été estimée mais non validée encore
    Serait-je soumis à une décôte et laquelle ?
    Merci pour votre contribution
    Cordialement
    alain

    Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration Le 15 janvier à 13:59, par Philippe

    Bonjour,

    J’’aurais 60 ans en avril 2020 et 159 trimestres. Fin 2019, en accord avec mon employeur, j’ai décidé de prendre une retraite progressive à 50% à effet du 01/05/2020 mais je viens d’apprendre qu’il y aura un abattement sur ma retraite progressive ARRCO-AGIRC, selon la réglementation décidée le 23/12/2019, alors que lors de la négociation avec mon employeur cet abattement n’existait pas !!!
    Pouvez-vous me le confirmer ? si oui à quelle date est-ce applicable ?
    Et quand je passerai en retraite définitive au 01/5/2022, aurais-je en plus la minoration de 10% pendant 3 ans sur la complémentaire ?
    J’ai l’impression de me faire avoir à tous les niveaux...
    merci pour votre réponse

    Répondre à ce message

    • Le 16 janvier à 01:20, par Claude (CFDT Retraités)

      Un abattement sur la retraite est définitif. L’abattement sur la retraite progressive relève du même esprit que la décote sur la retraite progressive de base. Cela a toujours existé depuis que la retraite progressive existe (voir fiche 25).
      C’est vous qui décidez quand vous prendrez votre retraite définitive. Tous sera calculé en fonction de votre situation à ce moment là. Si n’êtes pas exonéré de la minoration temporaire, vous la subirez trois ans. Ce dernier point résulte d’un accord de 2015.

      Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration Le 11 janvier à 18:46, par pequignot

    Bonjour
    Depuis le 1 er janvier 2019 je perçois la retraite complémentaire avec une minoration ( née en décembre 1955, manque des trimestres ) Mon dernier versement AG2R AGIRC ARRCO date du 1 er octobre 2019. Je ne connais pas la raison de cette suspension . Les réponses téléphoniques indiquent variablement : " pli non distribué".....ou " contrôle de l ’hébérgement "( ?je suis propriétaire est reside depuis 2006 dans le même village )...ou ..."révision de l’abattement "..... et ce toujours précédé de " il se peut que" "il semblerait que " il est possible que "....
    Concrètement aucun versement en 2 mois et 11 jours .
    Bien cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 11 janvier à 18:51, par Claude (CFDT Retraités)

      Comme indiqué, si vous avez pris votre retraite sans avoir une carrière complète vous subissez un abattement définitif. Dans ce cas vous n’avez pas subi la minoration temporaire.
      Il n’y a pas de raison que votre retraite complémentaire soit interrompue sauf si vous résidez à l’étranger. Lisez la fiche 5 sur les voies de recours.

      Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration Le 11 janvier à 18:19, par Dief

    Bonjour,
    Née en 1960 je compte prendre ma retraite en 2022 soit avec un total de 152 trimestres au lieu de 167 requis pour une retraite pleine.
    J’ai demandé mon estimation de retraite mais je n’arrive pas à savoir si l’estimation qui m’est donné pour ma retraite complémentaire pour un départ en retraite à 62 ans est calculé avec la décote suite à mes trimestres manquants ou dois je la déduire du montant indiqué.
    Merci

    Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration Le 10 janvier à 14:05, par GALTEAU brigitte

    Bonjour,

    Partie en retraite au 1er mars 2018 à 62 ans donc décôte, je vais avoir 64 ans en février et 2 ans de retraite au 1er mars 2020, ma pension va-t-elle revalorisée ?

    Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration Le 9 janvier à 15:37, par morel

    bonjour
    je voudrais savoir je suis en retraite depuis mai 2018 pour longue carrière
    voila est ce que ma retraite complémentaire a été impacté avec la malus de -10% pendant 3 ans
    Merci

    Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration Le 7 janvier à 20:49, par Alain

    Bonjour
    En fin d’année je serai en retraite de france ;actuellement en chomage fin droit (ASS=500€) et beneficiant d’une petite retraite du luxembourg de 590€,je souhaiterai savoir si j’echapperai a la minoration temporaire de 10% de 3 ans de l’ARRCO
    Merci de votre reponse

    Répondre à ce message

    • Le 7 janvier à 21:04, par Claude (CFDT Retraités)

      Les nombreuses conditions pour en être exonéré sont indiquées. Si vos revenus de 2018 sont faibles et vous exonèrent de cotisations sociales, vous serez aussi exonéré de cette minoration. Lisez Exonération de la CSG en 2020 pour les retraités

      Répondre à ce message

    • Le 8 janvier à 11:06, par Alain

      Bonjour et Merci de votre reponse rapide.
      Mon RFR est de 13332€ pour 2018,sur le tableau la CSG sera de 3,8% donc minoration temporaire 5% au lieu de 10% si j’ai bien compris !.Sur le site de agirc-arrco il est marqué : Il existe des situations pour lesquelles, le coefficient de solidarité ou minoration temporaire ne s’applique pas. Ainsi, sont exonérés de la minoration temporaire sous certaines conditions :
      les retraités qui bénéficiaient de l’allocation de solidarité spécifique à la veille de leur retraite, ce qui est mon cas ! je sais plus trop dans quel cas je me trouverai.Pouvez vous me dire dans quel cas je serai ?
      Merci bien

      Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration Le 7 janvier à 08:23, par Fouert-Pouret

    Bonjour
    J’ai ben compris dans vos publications qu’à moins de 25 ans dans le privé chaque trimestre "validé" comptent pour le sam.
    Pouvez-vous me dire en terme de calcul quel est le sam dans le cas suivant :
    1983 : 1 trimestre travail été pour 1 000 euros
    1984 : idem 1985 : idem 1986 : idem 1987 : idem 1988 idem 1989
    interruption travail dans le privé jusqu’à début 2009
    2009 à mi 2029 (pour avoir 169 trimestres comptabilisés tous régimes) : 40 000 annuels pour faire simple
    C’est facile pour 2009 et après mais je ne vois pas le calcul en intégrant les travaux saisonniers de jeunesse
    Merci d’avance

    Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration Le 7 janvier à 16:31, par Gabrielle LINET

    Bonjour et Meilleurs Vœux,
    J’ai bien lu la fiche 36 mais je reste dans le doute :. j’ai une carrière longue , née en 1959 j’avais 167 trimestres au 31/12/2017 avec 15 trimestres avant mes 20 ans et je totalisais 171 trimestres au 31/12/2018.. Mon attestation de carrière longue indique que je peux obtenir ma retraite anticipée le 01/10/2019 date de mes 60 ans.. Bien qu’ayant eu le taux plein avant le 01/01/2019 , je suis tout de même impactée par la minoration de 10% pendant 3 ans sur ma retraite complémentaire, . est ce normal ?
    L’AGIRC ARRCO m’indique que j’aurais du justifier de 5 trimestres avant mes 16 ans ( ce qui n’est pas le cas) pour être exonérée de cette minoration.
    Les conditions du taux plein sont bien le nombre de trimestres acquis avant le 01/01/2019 ? ou bien quelle est la règle du taux plein et l’âge entre-t-il en compte pour determiner le taux plein ?
    En vous remerciant d’avance pour votre réponse, bien à vous.

    Répondre à ce message

    • Le 7 janvier à 21:36, par Claude (CFDT Retraités)

      Vous n’aviez pas droit à la retraite avant vos 60 ans, même si votre carrière était complète avant. La retraite au taux plein signifie bien le moment où on a droit à la retraite.

      Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration Le 3 janvier à 15:20, par Nad

    Bonjour
    Mon mari a élevé mon 1er fils pendant 8ans et 10 mois avant ses 16 ans . Pourras-t-il prétendre l’avoir élever 9 ans pour le calcul de la majoration 10 % pour l’éducation de 3 enfants vu qu’il manquera 2 mois ?(à savoir qu’il l’a élevé au-delà de ses 18 ans)
    Cordialement

    Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration Le 29 décembre 2019 à 21:17, par THIERRY

    Bonjour,

    Je suis né en janvier 1960, je suis en CFA routier depuis 2017, soit 57 ans, et ceci jusqu’en 2022
    mon départ en retraite est donc en janvier 2022
    Avec mon CFA j’aurais validé 184 trimestres de cotisations (ayant commencé à 16 ans)
    Concernant la minoration des 10% sur la complémentaire, sera-telle appliquée malgré tous mes trimestres ?

    Merci d’avance

    Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration Le 24 décembre 2019 à 20:22, par Dupré christian

    Bonjour,
    Je suis née en 1959 le 2 août j’ai commencé à travailler le 4 août 1975 c’est à dire a l’âge de 16 ans donc je fait parti des carrières longues j’ai fait a partir de l’âge de 20 ans chez ArcelorMittal les deux continues pendants 40 ans qui m’a permis d’avoir une pénibilité et de partir avant l’ âge mais avec 177 trimestres a lieu des 167 demander pour mon âge de naissance et bien sur malgré tout cela je perd sur ma complémentaire 10 pour cent pendant 3 ans j’ai bien sur pris ma retraite bien méritée le 1 septembre 2019 donc je trouve que ce n’est pas normal de traiter tous les dossiers de la même façon .

    Répondre à ce message

    • Le 29 décembre 2019 à 10:28, par Gilbert (CFDT Retraités)

      Les systèmes de retraite en France sont ainsi faits qu’ils produisent des injustices. C’est la raison pour laquelle la CFDT souhaite et agit pour une réforme qui tienne compte davantage sur la durée de cotisation.
      Dans votre situation personnelle, vous avez cotisé au régime général un nombre de trimestres supérieur à celui requis pour votre génération sans améliorer votre pension de base mais dans le même temps vous avez acquis des points de retraite complémentaire pendant toute la durée de votre carrière y compris pour les périodes d’inactivité. Ce dernier système dit « à points » est donc plus juste.
      Cependant, contrairement au régime de base, la retraite complémentaire a l’obligation d’équilibrer ses comptes et contrairement au régime général, il ne peut pas être en déficit. C’est la raison pour laquelle, les partenaires sociaux Syndicats de salariés et employeurs qui gèrent les retraites complémentaires) ont décidé des mesures pour éviter la faillite prévisible :
      1) augmentation modérée de la cotisation des employeurs
      2) moindre revalorisation des pensions des retraités
      3) mise en place d’un bonus malus pour les nouveaux retraités à partir de 2019, limité dans le temps.
      Pour en savoir plus : https://www.cfdt-retraités.fr/L-ac...

      Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration Le 25 décembre 2019 à 17:46, par fleury

    bonjour
    née le 10 04 1957 et ayant pris ma retraite le 01 05 2019 , un coefficient de minoration provisoire (3 ans) m’a été appliquée
    il me semble que le texte de loi prévoyait que la notion de "bonus-malus" ne s’appliquait pas pour les mères ouvriers
    un recours est - il possible ?
    merci de vos précisions

    cordialement
    A++

    Répondre à ce message

    • Le 25 décembre 2019 à 22:58, par Claude (CFDT Retraités)

      Les exonérations sont indiquées dans cette fiche.
      Vous évoquez l’exonération des assurés nés entre le 1er juillet 1951 et le 31 décembre 1955 parents d’au moins trois enfants, de personnes ayant interrompu leur activité professionnelle en raison de leur qualité d’aidant familial.

      Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration Le 21 décembre 2019 à 19:49, par Philippe

    Bonjour
    60 ans en mars 2020
    Normalement prise de retraite anticipée carrieres longues courant 2020 , en attente attestation .
    Sans emploi depuis le 01/01/2019 ( fermeture entreprise ) et n ayant pas droit au chomage .Cotisant volontaire vieillesse depuis , en attendant la date validée par la cnav .
    Ma question est ; suis je concerné par la minoration des complementaires auquelles je ne cotise plus depuis le 01/01/2019 , car pour 2019 et 2020 mon RFR sera d environ de 14 000 euros ( pension retraite de ma conjointe )pour 2 parts et donc non imposable .
    merci d avance pour votre réponse

    Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration Le 17 décembre 2019 à 14:50, par DUPLESSIS bernadette

    Bonjour,
    Ma retraite progressive est sur le point d’être validée par mon employeur, mon activité à temps partiel sera de 50% pendant 14 mois environ avant d’être en retraite définitive.. Est-ce possible de cumuler son activité pendant les 7 premiers mois (temps complet), pour ensuite les récupérer les récupérer (partir 7 mois plus tôt à la retraite ?
    Dans l’attente,
    Cordialement,

    Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration Le 13 décembre 2019 à 14:52, par MLC

    Bonjour,

    Suite à une question sur le calcul de la minoration par l’IRCEM pour départ à 62 ans en septembre 2019 avec 125 trimestres vous m’avez conseillé de regarder cette fiche 36. Désolé de vous dire qu’elle ne donne pas de formule pour vérifier le taux appliqué, elle m’a redirigée vers un simulateur du site de l’Agirc Arrco qui après avoir demandé de rentrer les renseignements (âge, âge de départ, âge du taux plein) ne fait que répéter que je devrais attendre quelques années avant de partir... Mais c’était pas ma question et en plus j’ai pris, enfin j’essaie, de prendre ma retraite pour le 01/09/2019 comme j’en ai, théoriquement, le droit...
    Merci quand même de votre dévouement et de votre patience.

    Répondre à ce message

    • Le 13 décembre 2019 à 15:01, par Claude (CFDT Retraités)

      Si je comprend bien bien, vous voulez prendre votre retraite à 62 ans mais avec une décote (régime général fiche 20) et un abattement (cette fiche), les deux pour toujours.
      Comme l’âge du taux plein est à 67 ans pour vous, vous partez cinq ans avant (voir tableau 2).

      Répondre à ce message

      • Le 14 décembre 2019 à 13:15, par MLC

        Bonjour,
        Et merci, j’ai bien trouvé l’info dans tableau 2.

        Si je puis me permettre, peut-être pour aider ceux qui comme moi ne sont pas très doués, dans ce tableau on dit qu’il ne concerne que ceux qui ne touchent pas de retraite du régime général or je touche bien une retraite sécu mais pas à taux plein vu que je n’ai pas tous mes trimestres, voilà pourquoi je pensais qu’il ne me concernait pas...

        Ceci dit, encore grand merci pour tout les renseignements précieux que vous mettez à notre disposition.

        Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration Le 13 décembre 2019 à 02:07, par Peronnet

    Bonjour Claude. Né le 16 décembre 1960, je possède 4 trimestres avant mes 20 ans. La Carsat m’indique que je peux prétendre à ma retraite à compter du 1er Janvier 2021. Je suis au chômage depuis Janvier 2018 et je bénéficie de l’allocation jusqu’au 31 décembre 2020. La Carsat m’invite donc à faire une demande de retraite anticipée dès l’instant car j’aurais acquis au 31 décembre 2020, 168 trimestres. 2 questions : Est ce que je pourrais réellement y prétendre malgré 3 années de chômage ? Es ce qu’une décote sera appliquée jusqu’à mes 62 ans ? Merci pour votre retour et bravo pour la qualité des réponses apportées aux demandes.

    Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration Le 11 décembre 2019 à 17:19, par Gilbert CAER

    Bonsoir, j’ai 3 enfants que j’ai élevé en résidence partagée depuis 2001. Je donne toujours à ma dernière qui a 26 ans une somme mensuelle. Quel est le pourcentage sur ma retraite à venir ?
    Merci de la réponse

    Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration Le 11 décembre 2019 à 14:44, par Dauthuille

    Bonjour,

    Mon employabilité devenant difficile, j’envisage de partir à la retraite à 62 ans.

    Il me manquera 15 trimestres de cotisations à cette période.

    Le régime général applique une décote de 1,25% par trimestre manquant soit 19%.

    Je n’arrive pas à connaître la minoration qui sera appliquée sur ma retraite complémentaire. On me parle de 0,8425% de minoration sur ARRCO seulement. Mais comment est-ce calculé réellement. Mais nouvelle difficulté les régimes ont été fusionnés.

    On me parle aussi d’une minoration temporaire mise en place récemment. Est-elle cumulable à la première ?

    J’ai donc besoin d’aide pour y voir clair.

    Bien cordialement.

    Répondre à ce message

    • Le 11 décembre 2019 à 22:52, par Claude (CFDT Retraités)

      Votre coefficient Agirc-Arrco dépend de votre année de naissance selon un barème dont le coefficient de 0,8425 fait partie. Dans ce cas il n’y a pas de minoration temporaire.

      Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration Le 3 décembre 2019 à 16:02, par Michèle

    Bonjour,

    suite à un plan de sauvegarde de l’emploi (PSE) initié par mon entreprise incluant notamment des mesures de licenciements, et ayant aussi des charges de famille assez lourdes, j’ai finalement signé en 2016 une mesure de départ en retraite précédée de dispense d’activité (MFDC) avec réduction de salaire.
    Dans ce cadre je suis obligée de partir en retraite au 1er Avril 2020, date à laquelle j’aurais droit à la retraite sécurité sociale à taux plein, ayant 62ans en mars 2020, 171 trimestres (159 cotisés et 16 assimilés, mais d’après l’accord que vous mentionnez ici je comprend qu’une minoration de 10% me serait appliquée pendant 3 ans sur les retraites AGIRC-ARRCO, ce qui me pose souci étant donné les charges que je dois assumer.
    A l’époque, j’ignorais qu’un tel cet accord avait été pris ni une décision ferme d’application dés 2019 et rien dans les textes du PSE ni lors des entretiens avec les consultants de mon entreprise après consultation de mon relevé de carrière ne m’avait indiqué cette conséquence sur le montant de ma retraite.

    Les dates et formes d’application de cet accord étaient-elles déjà établies en 2016 ?
    S’appliquent-elles pour les personnes qui sont rentrées dans le cadre d’un PSE avant 2019 ?

    En vous remerciant pour votre aide et votre site qui est un véritable support par les précisions qu’il apporte.

    Répondre à ce message

    • Le 3 décembre 2019 à 21:17, par Claude (CFDT Retraités)

      La minoration temporaire a été décidée en 2015.
      La retraite complémentaire représente en moyenne un tiers de la retraite totale. Cette minoration vous retire en principe un tiers de 10% de votre retraite totale.

      Répondre à ce message

      • Le 4 décembre 2019 à 14:52, par Michèle

        Je vous remercie beaucoup pour votre réponse.

        Si je peux me permettre une autre question, cette fois sur la majoration pour étudiant entre 18 et 25 ans à charge... :

        quels documents sont demandés pour considérer un enfant majeur étudiant à charge ?
        et plus spécifiquement s’il s’agit de la déclaration de revenus 2019 : est ce qu’un enfant majeur étudiant est bien considéré à charge quand même s’il n’est pas déclaré par une demie-part sur ma déclaration de revenu mais par le versement d’une pension alimentaire, lui-même n’ayant aucun revenu propre pour le moment et que nos pensions déclarées ?
        (N’étant pas mariée, leur père et moi déclarons nos revenus individuellement et depuis cette année avec chacun une pension alimentaire déclarée pour notre fils étudiant qui loue un petit logement pour être proche de son lieu d’études en semaine mais qui revient à la maison tous les we et les vacances)

        En vous remerciant encore pleinement pour votre aide

        Répondre à ce message

        • Le 4 décembre 2019 à 17:00, par Claude (CFDT Retraités)

          La notion d’enfant à charge est indépendante de la position retenue en matière fiscale. Pour un étudiant, la preuve sera le certificat de scolarité.

          Répondre à ce message