UNION CONFÉDÉRALE CFDT DES RETRAITÉS

D. Retraites Complémentaires


36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration


Pour l'âge de départ en retraite, depuis l'accord de 2003, l'ouverture du droit est alignée sur le régime général. Toutefois, on peut liquider sa pension avant, mais en subissant un abattement sur la pension.

Mises à jour :
- suite création du régime unique Agirc-Arrco en 2019 (31/12/18) ;
- précisions sur les exonérations de la minoration (13/1/19) ;
- ajout de quatre cas d’exonération de la minoration (avenant 3 du 13 juin 2019) (7/10/19) ;
- ajout de la deuxième phrase du tableau 2 (14/12/19) ;
- la CFDT obtient au point 3 une précision : l’exonération de la minoration si taux d’invalidité d’au moins 20%, tous taux d’IPP AT et MP confondus (18/5/20) ;
- réécriture du point 1 et ajout du tableau 3 pour être plus complet (29/3/21) ;
- mise à jours plafond tableau 3 (8/11/21) ;
- tableau 4 : remplacement de « carrière » par « points obtenus » (23/1/22).

Comme pour le régime de base légalement obligatoire, la liquidation de la pension de retraite complémentaire ne peut être effectuée que si l’intéressé cesse toute activité salariée ou non salariée (sauf dérogation pour les non-salariés). Plus de détails fiche 26, points 1 et 4.

1. Ouverture du droit à une retraite complémentaire

L’âge de la retraite dans le régime unique Agirc-Arrco est le même que dans les régimes sécu (voir tableau 1), y compris pour les départs anticipés comme pour la carrière longue (fiches 10 à 13).

Tableau 1. Ouverture du droit au départ à la retraite

Les âges sont alignés sur ceux du code de la sécurité sociale (voir fiche 18).

Période de naissance Âge légal (départ possible) Trimestres requis pour l’âge légal Âge du taux plein sans décote
Avant juillet 1951 60 ans 163 65 ans
De juillet à décembre 1951 60 ans et 4 mois 163 65 ans et 4 mois
1952 60 ans et 9 mois 164 65 ans et 9 mois
1953 61 ans et 2 mois 165 66 ans et 2 mois
1954 61 ans et 7 mois 165 66 ans et 7 mois
1955, 1956, 1957 62 ans 166 67 ans
1958, 1959, 1960 62 ans 167 67 ans
1961, 1962, 1963 62 ans 168 67 ans
1964, 1965, 1966 62 ans 169 67 ans
1967, 1968, 1969 62 ans 170 67 ans
1970, 1971, 1972 62 ans 171 67 ans
1973 et plus 62 ans 172 67 ans

Toutefois, les institutions du régime Agirc-Arrco permettent de liquider la retraite complémentaire jusque dix ans avant l’âge de la retraite au taux plein (67 ans). En cas de carrière incomplète deux situations sont possibles :

- Liquidation anticipée sans liquidation du régime de base. Un salarié peut demander sa retraite Agirc-Arrco au plus tôt 10 ans avant l’âge du taux plein (67 ans), soit au plus tôt à 57 ans (si né à compter de 1955). Dans ce cas, un « coefficient d’anticipation viager » est appliqué aux points de retraite inscrits au compte des intéressés (viager = à vie). Ce coefficient figure dans le tableau 2.

Tableau 2. Coefficient d’anticipation sans liquidation de la retraite de base

L’âge de la retraite au taux plein figure dans le tableau 1. Si la personne n’a pas droit à une retraite au régime général, elle peut liquider sa retraite Agirc-Arrco jusque dix ans avant l’âge du taux plein sans décote (67 ans). Ainsi, une personne partant 9 ans avant l’âge du taux plein sans demander sa retraite du régime général verra sa pension réduite de moitié (coefficient 0,5)

Avant âge du taux plein sans décote Coefficient appliqué
Moins 10 ans 0,43
Moins 9 ans 0,5
Moins 8 ans 0,57
Moins 7 ans 0,64
Moins 6 ans 0,71
Moins 5 ans 0,78
Moins 4 ans 0,83
Moins 3 ans 0,88
Moins 2 ans 0,92
Moins 1 an 0,96

Il existe un tableau indiquant les minorations par trimestre manquant.

- Liquidation anticipée avec liquidation régime de base. Le salarié peut demander sa retraite Agirc-Arrco avant l’âge de 67 ans, et ne pas subir d’abattement car il a droit au taux plein pour sa retraite de base, même si sa carrière est incomplète (voir fiche 20). Mais si sa carrière est courte et qu’il n’a pas droit au taux plein, entre 62 et 67 ans la retraite Agirc-Arrco subit un coefficient d’anticipation en fonction du nombre de trimestres manquants. C’est le même principe que la décote sur la retraite de base. Ce coefficient figure dans le tableau 3.
Toutefois, la retraite ainsi obtenue ne peut être inférieure à celle calculée après application du coefficient d’anticipation correspondant à l’âge atteint par l’intéressé lors de la liquidation de son allocation (tableau 2). Le plus avantageux des deux calculs est retenu.

Tableau 3. Coefficient d’anticipation avec liquidation de la retraite de base

Si on demande ses retraites entre l’âge légal (62 ans) et l’âge du taux plein (67 ans) sans avoir les trimestres requis pour une carrière complète (voir tableau 1), la retraite subit une décote appelée coefficient d’anticipation. C’est le nombre de trimestres manquants qui détermine le coefficient d’anticipation.

Nombre de trimestres manquants Coefficient d’anticipation
20 0,78
19 0,7925
18 0,805
17 0,8175
16 0,83
15 0,8425
14 0,855
13 0,8675
12 0,88
11 0,89
10 0,90
9 0,91
8 0,92
7 0,93
6 0,94
5 0,95
4 0,96
3 0,97
2 0,98
1 0,99
Bon à savoir

Cessation anticipée des travailleurs de l’amiante

Les bénéficiaires de l’allocation amiante peuvent obtenir une retraite au taux plein sans abattement à partir de 60 ans, s’ils remplissent les conditions de durée d’assurance.

2. Le calcul de la retraite complémentaire

Le montant de la retraite Arrco ou Agirc puis Agirc-Arrco figure sur le récapitulatif de carrière. Il est égal au nombre total des points acquis au cours de la carrière. C’est sur ce montant de la pension normale que s’appliquent les éventuelles minorations pour liquidation avant l’âge requis et les majorations éventuelles.

La liquidation de la pension complémentaire avant l’âge du taux plein, sans rentrer dans les cas énoncés ci-dessus, entraîne l’application d’un coefficient qui minore le montant de la pension pour le reste de l’existence (voir tableau 2). Ainsi, une pension annuelle de 3 500 € affectée d’un coefficient de 0,78 ne sera que de 2 730 €.

3. Le calcul de la retraite à partir de 2019

L’accord pour assurer l’avenir de nos retraites complémentaires d’octobre 2015 prévoit des mesures impactant le montant des retraites complémentaires à partir du 1er janvier 2019.

Il crée un régime unique Agirc-Arrco avec une seule valeur du point. Ce régime repose sur la valeur du point Arrco, la conversion des points Agirc en points Arrco se fait au millionième de point, donc sans préjudice. La formule de calcul est expliquée dans cette page : Formule de conversion.

Il crée aussi une contribution de solidarité, ou minoration, et une majoration temporaire. Ce dispositif encourage la poursuite d’activité en permettant d’arbitrer entre temps et argent.

Minoration temporaire. Il est mis en place une contribution de solidarité à partir de 2019 pour les salariés nés en 1957 et après. Lors d’une liquidation de la retraite au taux plein dans le régime de base, il est appliqué sur le montant de la retraite complémentaire un coefficient de solidarité de 0,9 pendant une durée de 3 ans, dans la limite de 67 ans.

Attention, les personnes nées à compter du 1er janvier 1957 qui remplissent les conditions de la retraite à taux plein avant le 1er janvier 2019 ne sont pas concernées par l’application des coefficients de solidarité que la liquidation de leur retraite complémentaire intervienne avant ou à compter du 1er janvier 2019. Pensez à conserver des preuves du droit à la retraite à taux plein en 2018 comme l’attestation carrière longue.

Minoration réduite. Pour tenir compte des revenus, le retraité bénéficiant de la CSG au taux réduit voit le coefficient de solidarité porté à 0,95 pendant trois ans.

Minoration annulée. Les coefficients de solidarité ne s’appliquent pas :
- si exonéré de la CSG en fonction du revenu fiscal de référence de son foyer fiscal (voir 28 Les cotisations protection sociale et les seuils d’exonération (CSG, CRDS, Casa)) ;
- si la retraite au taux plein dans le régime de base est retardée de 4 trimestres calendaires (si vous avez droit à une retraite anticipée comme la carrière longue, il faut obtenir une attestation de ce droit de votre caisse de retraite) ;
- si retraite progressive (pas la retraite définitive) ;
- si versement forfaitaire unique.

D’autre part, la minoration est annulée selon l’âge :
- si retraite anticipée au taux plein : pour les travailleurs handicapés et pour les travailleurs de l’amiante ;
- si retraite à l’âge légal au taux plein : travailleur handicapé justifiant d’un taux d’incapacité permanente partielle (IPP) de 50 %, inapte avec un taux d’IPP de 50 % médicalement constaté, mère ouvrière ayant élevé au moins trois enfants, ou anciens déportés ou internés et anciens prisonniers de guerre ou combattants ;
- si retraite à partir de 65 ans au taux plein : pour aide effective à son enfant handicapé, pour salarié né entre le 1er juillet 1951 et le 31 décembre 1955, pour parents d’au moins trois enfants, pour les personnes ayant interrompu leur activité professionnelle en raison de leur qualité d’aidant familial.

Plusieurs cas d’annulation ont été ajoutés par avenant :
- si bénéficiaire de l’ASS (allocation spécifique de solidarité) ;
- si reconnu en incapacité permanente d’un taux global de 20% ou plus (après totalisation des taux d’IPP) suite à un accident du travail ou une maladie professionnelle ;
- si bénéficiaire d’une pension d’invalidité 2e ou 3e catégorie ;
- si bénéficiaire de l’AAH (allocation adulte handicapé).

Majoration si report. L’accord prévoit la majoration de la retraite pendant un an, pour tout salarié ayant droit à sa retraite au taux plein dans le régime de base mais qui décale d’au moins de huit trimestres calendaires la liquidation de sa retraite complémentaire, de la façon suivante :
- coefficient de 1,10 pour un report d’au moins huit trimestres ;
- coefficient de 1,20 pour un report d’au moins douze trimestres ;
- coefficient de 1,30 pour un report d’au moins seize trimestres.

Pour en savoir plus  : voir article avec le texte complet de l‘accord à la fin : L’accord pour assurer l’avenir de nos retraites complémentaires

En savoir plus : Majoration / minoration : calculer l’impact sur ma retraite Agirc-Arrco

4. Les majorations familiales pour enfant

Avant la création du régime unique Arrco en janvier 1999, les majorations familiales facultatives étaient du ressort de chaque régime. De 1999 et jusqu’à 2011, on obtient certaines majorations à l’Arrco. Les majorations Agirc ont changé en 1995.
À partir de 2012, un nouveau mode de calcul commun s’applique (voir tableau 3).
On distingue deux types de majorations familiales : pour enfant à charge et pour enfant élevé.
Majoration pour enfant à charge. Cette majoration disparaît au fur et à mesure que les enfants cessent d’être à charge. Est considéré comme enfant à charge :
-  l’enfant âgé de moins de 18 ans ;
-  l’enfant âgé de 18 à 25 ans, s’il est étudiant, apprenti, demandeur d’emploi inscrit à Pôle emploi et non indemnisé par l’assurance-chômage ;
-  l’enfant invalide, quel que soit son âge, à condition que l’état d’invalidité ait été constaté avant son 21e anniversaire.

Cette majoration est appliquée sur la totalité de la pension.

Majoration pour enfant né ou enfant élevé. Est considéré comme enfant, l’enfant :
-  dont la filiation avec le futur retraité est établie ;
-  adopté ;
-  recueilli par une personne ayant la qualité de tuteur ;
-  recueilli par une personne n’ayant pas la qualité de tuteur, personne qui a pris en charge son éducation pendant neuf ans avant son 16e anniversaire ;

Est considéré comme enfant élevé l’enfant élevé pendant 9 ans avant l’âge de 16 ans au point de départ de la retraite complémentaire.

Autres majorations. Avant la mise en place du régime unique Arrco en janvier 1999, certaines caisses appliquant le règlement de l’Unirs accordaient une majoration de droits en fonction de l’ancienneté acquise dans la même entreprise.

Attention !

Majorations non cumulables

La majoration pour enfant élevé ne peut se cumuler avec la majoration pour enfant à charge.
À noter que les majorations se calculent sur les droits de base, avant majoration ou minoration.

Tableau 4. Majorations familiales Agirc Arrco

> Points obtenus avant 1999 Points obtenus de 1999 à 2011 Points obtenus à compter de 2012 Plafond
Arrco Majoration de 5 % par enfant à charge sur les droits de toute la carrière Non
Majoration pour enfant né ou élevé
Selon anciens règlements des régimes 5 % si 3 enfants 10 % si 3 enfants Plafond annuel Agirc-Arrco (1)
soit 2113,22 € depuis novembre 2021
Agirc Majoration de 5 % par enfant à charge sur les droits de toute la carrière Non
Majoration pour enfant né ou élevé
8 % pour 3 enfants, 12 % pour 4, 16 % pour 5, 20 % pour 6 et 24 % pour 7 et plus 10 % si 3 enfants Plafond annuel Agirc-Arrco (1)
soit 2113,22 € depuis le novembre 2021

(1) Plafond par régime avant 2019. Depuis novembre 2021, le plafond annuel de tout le régime unique est de 2113,22 €.
Le plafond est revalorisé comme le point de retraite.

5. Le cumul de la retraite complémentaire avec un emploi

Une fois à la retraite, un retraité peut reprendre une activité professionnelle. Les règles de cumul ont changé en 2009 comme pour le régime sécu de base (26 Les règles du cumul de revenus entre emploi et retraite).

Le salaire pourra, dans certains cas, se cumuler avec la retraite. Aucun délai n’est prévu pour reprendre une activité professionnelle, salariée ou non.

Pour une reprise d’activité salariée, les retraités doivent prévenir leur caisse de retraite complémentaire au préalable. La caisse pourra indiquer les conséquences de la reprise d’activité salariée sur le versement de la retraite.
Une reprise d’activité non salariée reste autorisée, il n’y a pas de règle à respecter.

Cumul sans conditions. Le cumul d’un salaire avec ses retraites complémentaires est possible sans limite de ressources et sans suspension de pension à condition :
-  d’avoir obtenu toutes ses retraites personnelles obligatoires ;
-  d’avoir au moins l’âge du taux plein sans décote ou justifier d’une carrière complète de la sécurité sociale (taux plein) et la retraite complémentaire Agirc-Arrco sans coefficient d’anticipation.

Cumul sous conditions. Si les conditions ci-dessus ne sont pas remplies, on reprend les anciennes règles.

La somme des revenus (retraites personnelles obligatoires plus salaire de reprise d’activité) doit être inférieure à :

  •  soit un montant égal à 160 % du Smic ;
  •  soit au dernier salaire normal d’activité revalorisé. L’activité est celle qui a donné lieu à un versement de cotisations à une caisse Arrco et éventuellement Agirc ;
  •  soit au salaire moyen des dix dernières années d’activité, pour lesquelles il y a eu des cotisations versées à une caisse Arrco et éventuellement Agirc.

Cotisations. L’ensemble des cotisations pour la retraite complémentaire (part patronale et part salariale) sont prélevées sur le salaire de reprise d’activité. Ces cotisations ne permettent pas d’obtenir des points de retraite complémentaire, la retraite étant liquidée.

Poser une question

1662 messages
modération a priori

La réponse à votre question sera apportée par un militant retraité bénévole... Merci de lire la fiche avant de poser une question...

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration Le 25 juin à 20:22

    Bonjour , j’aurai 63 ans et 10 mois a la date de mon depart en retraite ,sachant que j’ai eu une periode de chomage jusqu’a la prise de ma retraite , est ce normal
    que je subisse une décote de 5% ( coefficient temporaire de solidarité) pendant 3ans du regime complémentaire.Sachant que l’on me retien déja 3.8% de csg sur le régime général.

    Répondre à ce message

    • Le 25 juin à 21:32

      En prenant votre retraite à la date où vous y avez droit, la minoration temporaire s’applique sauf les cas cités dans cette fiche. En effet, vous n’êtes pas exonéré de cotisations pour la protection sociale (CSG), toutefois le taux réduit réduit aussi votre minoration, comme expliqué dans cette fiche.

      Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration Le 16 juin à 16:04

    Bonjour,

    J’ai une amie que vient de prendre sa retraite à 62ans et 10 mois pour carrière longue. Elle aura ses 63 ans fin juillet de cette année. Est-ce qu’elle va subir pendant 3 ans la décote de 10% ?
    J’avais lu que les personnes qui prennent la retraite pour carrière longue, (puisqu’elle pouvait prendre sa retraite à 60ans). Ces personnes pouvaient être exonérées de ces 10% pendants 3 ans en prenant la retraite à 62ans soit 2ans après les 60ans.
    L’ ARRCO n’appliquerait pas ces 10% pendant 3ans.

    Je vous remercie par avance.

    Répondre à ce message

    • Le 16 juin à 18:10

      Comme indiqué dans cette fiche, il faut apporter la preuve qu’elle avait droit à la retraite anticipée à 60 ans, l’Arrco ne peut pas le savoir. Cette preuve est l’attestation de droit à la retraite anticipée carrière longue.

      Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration Le 14 juin à 18:29

    Bonjour. Ayant effectué la plus grande partie de ma carrière comme agent contractuel du secteur public, je perçois ma retraite complémentaire Ircantec. Cependant, j’ai été salarié du secteur privé, pour une courte période de 4 mois, à mon tout début de carrière. Cette période apparait dans mon relevé de situation individuelle pour une durée de 2 trimestres d’activité pour un montant de revenus de 11 370 francs (soit 3 624 euros). Je souhaite savoir si cette période m’ouvre des droits à retraite complémentaire auprès de l’Agirc Arcco ? Avec mes remerciements, Cordialement, Benoit Ballais

    Répondre à ce message

    • Le 14 juin à 19:00

      Si votre employeur a bien payé des cotisations à l’Agirc-Arrco, cette période devrait figurer dans votre relevé de carrière. Connectez vous au site officiel info-retraite.fr

      Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration Le 13 juin à 16:02

    Je prends ma retraite le 1/1/22 avec 177 trimestres, age 62. Toute ma tranche C est avant 2016 - je travaillais a l’etranger. Est-ce qu’on attend une minoration ?

    Répondre à ce message

    • Le 14 juin à 13:12

      Pour les points constitués sur la tranche C des rémunérations avant 2016 dans l’ancien régime Agirc, vous pouvez demander, au moment de la liquidation de l’allocation Agirc-Arrco, le report de la liquidation de ces points, sans abattement, à l’âge de 67 ans.

      Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration Le 5 juin à 16:02

    Je par a la retraite au mois de avril 2022 mais celle ci est pas encore calculée j’a été en invalidité 1ère et ensuite 2eme catégorie de 2004 à 2016 en 1ere et 2016 à 2022 en 2eme catégorie je voudrais connaître le nonbre de points Arco pour cette période

    Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration Le 2 juin à 09:28

    Bonjour,
    Je serais en retraite à compter du 01 aout 2022, j’ai reçu ma notification le 31 mars 2022 .
    Serait je concerné par la revalorisation prévu en juillet et versée le 9 aout, date de ma 1ere pension ?
    Merci de votre réponse.
    Cordialement.

    Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration Le 2 juin à 09:32

    Bonjour, ayant travaillé plusieurs années en Australie (sans cotiser en France) , je vais prendre ma retraite en janvier 2023 en ayant seulement 120 trimestres cotisés pour un total actuellement de 10765 points Arrco. Est ce que ce montant me sera versé chaque année intégralement ou bien proportionnellement aux 120 trimestres cotisés ? Cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 2 juin à 10:51

      Comme il n’y a pas de convention avec la France (voir fiche 59), vos retraites seront amputées d’une décote sur la retraite de base (fiche 20) et d’un abattement sur la retraite complémentaire si vous n’avez pas l’âge du taux plein, soit 67 ans.

      Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration Le 27 mai à 17:55

    Bonjour,
    J’ai essayé de vérifier ma carrière de cadre AGIRC ARRCO de façon rigoureuse. Je me suis aperçu d’une erreur sur au moins une période (années 80). Le calcul des points est effectué par l’ en utilisant le salaire perçu, le plafond (pour la tranche B) et les taux de cotisation théoriques de l’employeur et les taux d’appel théoriques.
    Or mes fiches de paies montrent que les sommes effectivement prélevées sur mon brut sont parfois supérieures.
    J’ai écrit à ma Caisse qui gère ma carrière maintenant avec tous les calculs et les fiches de paie pour lui indiquer qu’elle devait calculer mes points sur la base des prélèvements effectivement reçus par les Caisses, fiches de paie faisant foi.
    La réponse a été du style ’cause toujours’ en reprenant leur calcul habituel et sans me répondre au fond.
    Qu’en pensez-vous ? Et comment réagir ?
    Cordialement.

    Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration Le 19 mai à 20:11

    Madame,Monsieur,

    Désirant prendre ma retraite dans les mois à venir, j’ai eu l’information que la prenant à 71 ans révolue, une majoration de la retraite complémentaire de 10% pour un an pouvait être appliquée.

    Pourriez vous me confirmer cette information ?

    Avec mes remerciements
    cordialement

    Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration Le 16 mai à 21:31

    Bonjour :
    J’ai travaillé une courte durée (7 ans) dans le passé, j’ai cumulé 32 trimestres et 3100 points Agirc. Je n’ai pas droit à la retraite de base, ai-je droit à la rertraite complémentaire une fois l’age atteint ?
    Merci

    Répondre à ce message

    • Le 16 mai à 22:42

      L’ouverture du droit à la complémentaire intervient en principe en même temps que la retraite de base. Si ce n’est pas possible il faut attendre l’âge du taux plein, soit 67 ans.

      Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration Le 15 mai à 18:50

    Bonsoir,

    Je suis en retraite progressive depuis le 1.09.2019 ; au 1.07.2022 je prendrai ma retraite, avec un trimestre de plus que nécessaire, donc avec une surcote pour l’Assurance Retraite.
    Il me semble que la décote AGIRC-ARRCO ne s’applique pas dans le cas d’une retraite progressive précédent la retraite "définitive" ; pouvez-vous me le confirmer ?

    Avec mes remerciements pour votre réponse.

    Bien Cordialement,

    P.Durand

    Répondre à ce message

    • Le 15 mai à 21:51

      Non, il faut faire 4 trimestres de plus pour ne pas subir la minoration temporaire lors de la retraite définitive. C’est la retraite progressive qui ne la subit pas.

      Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration Le 12 mai à 12:27

    Bonjour, j’ai pris ma retraite le 1er juin 2019 .une minoration de 10’/’ est appliqué pendant 3ans. Est ce que cette somme, nous sera remboursée
    Merci pour votre réponse

    Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration Le 11 mai à 21:07

    Bonjour...
    J’ai travaillé dans le privé de 1978 à 1986. Je touche une retraite complémentaire de 86,70..par mois..
    La majoration pour 3 enfants nés en 1982,1985 et 1989 est égal à 0.69 par an...
    Est ce normal ?
    Merci de votre réponse...

    Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration Le 2 mai à 12:11

    Bonjour je voudrai savoir sur ma retraite depuis février 2022 elle a baissé pour qu’elle raison merci de me répondre

    Répondre à ce message

    • Le 2 mai à 14:26

      Les retraites brutes ne baissent pas. C’est soit votre prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu, soit vos cotisations sociales (voir fiche 28).
      Connectez vous à votre personnel de retraite pour voir en détail la répartition de votre retraite brute en retraite nette.

      Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration Le 26 avril à 15:17

    Bonjour - on m’a très vivement recommandé ce forum face aux aberrations auxquelles on est confronté.
    Voici ma question. La Carat (SS) m’a transmis un courrier indiquant que :
    - face AUX 182 trimestres cotisés et validés (soit 15 trimestres de plus !! cotisés et validés)
    - face à ma carrière longue ( début d’activité 18 ans ) - j’ai aujourd’hui 61 ans et 4 mois - je cesserai mon activité à 61 ans et 6 mois

    Je pouvais prétendre à liquider ma retraite le 1.01.2021....dixit la S.S

    Actuellement je suis toujours en activité - je la cesserai définitivement le 30 juin 2022 - j’aurai donc accumulé plus de trimestres encore - (soit 182 ++)

    Eh bien face à cela :

    - je ne parviens pas à obtenir de qui que ce soit une attestation concernant ma possibilité de départ à la retraite
    - je ne parviens pas à me faire comprendre d’ARRCO AGIRC à propos de la minoration que ces "braves" gens veulent A TOUT PRIX m’appliquer

    Si un ou une experte veut bien m’aider ...je suis preneuse. Sachez que j’ai déjà effectué 4 recours (médiation, commission spéciale etc..) et à chaque fois même scénario : on ne me répond pas vraiment ...on délaye, on noie le poisson....on tourne autour du pot. Bref on refuse de me répondre clairement. Que dois-je, que puis -je faire face à ces aberrations ?

    C’est incompréhensible....ou alors je n’ai rien compris. Merci pour votre aide . JR

    Répondre à ce message

    • Le 26 avril à 23:30

      Agirc-Arrco ne peut pas savoir si vous avez droit à une retraite anticipée. Vous devez demandez une attestation de droit à la retraite anticipée à l’assurance, seule à savoir si vous y avez droit à une date donnée.
      C’est ce qui explique que la minoration temporaire vous soit appliquée.

      Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration Le 26 avril à 12:26

    bonjour, née en septembre 1962 et ayant commencé à travailler tôt avant mes 20 ans j’ai 4 trimestres cotisés, je souhaite partir à 62 ans ; à quel moment demander l’attestation carrière longue pour échapper à la minoration temporaire arrco ? je suis éligible à un départ à 61 ans et 6 mois

    merci

    Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration Le 23 avril à 19:09

    Bonjour,
    J’ai demandé ma retraite au 01/07/2022. Je suis né en 1957, et donc je suis concerné par la minoration temporaire sur les retraites complémentaires.
    Je n’ai été que salarié dans le privé durant toute ma carrière.
    La CNAV m’indique par courrier qu’elle me reconnaît 166 trimestres (donc le taux plein) à la date que j’ai choisie (01/07/22). Elle m’indique aussi qu’elle va communiquer ce chiffre (166 trimestres) aux retraites complémentaires AGIRC/ARRCO.
    C’est curieux car, dans les relevés de situation - accessibles sur le site CNAV - et même très récents, elle me reconnaissait 170 trimestres au 01/07/22.
    J’ai compris que cet écart est dû aux 4 trimestres de chômage indemnisés en 1982, après mon Service Militaire.
    J’ai lu que ces 4 trimestres non cotisés ne pouvaient générer une surcote de la CNAV - et donc me faire passer à 170 T - mais ma question est celle-ci :
    Que va retenir l’AGIRC/ARRCO : 166 trimestres ou 170 ? Et donc vais-je subir le coefficient de minoration de 10% ?
    Deux précisions :
    1-J’ai eu droit à ces 4 trimestres de chômage indemnisé en 1982 après le Service Militaire malgré que je n’avais été déclaré auparavant.
    2-J’ai racheté des trimestres d’études supérieures (taux et durée) correspondant à une période avant mon Service Militaire.
    Désolé d’avoir été un peu long.
    Cordialement
    Rémi

    Répondre à ce message

    • Le 23 avril à 19:22

      L’institution qui gère votre retraite Agirc-Arrco va retenir ce qui lui dit la Cnav. Elle n’a pas les moyens de faire autrement.
      En principe, les trimestres de chômage sot pris en compte si vous avez la qualité d’assuré social, donc d’avoir cotisé avant le chômage.

      Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration Le 9 avril à 16:53

    Bonjour,
    Ayant débuté ma carrière en septembre 1978 à 16 ans et 2 mois (né en juillet 1962) mon départ en retraite est programmé le 1er Aout 2022 à l’âge de 60 ans (carrière longue), je totaliserai
    175 trimestres validés et cotisés à cette échéance pour 168 retenus.
    3 enfants dont 1 encore à charge.
    Je souhaite savoir si je serai concerné par la décote des -10% sur la retraite
    complémentaire ?
    Dans l’affirmative quelle solution me proposez vous afin d’éviter cette décote ?
    Je vous remercie de votre retour.
    Cordialement.

    Répondre à ce message

    • Le 9 avril à 20:37

      Puisquei vous n’êtes pas concerné par les nombreux cas d’exonération de la minoration temporaire, il vous reste la possibilité de retarder votre départ en retraite de 4 trimestres. Pour que l’institution de retraite complémentaire le sache, pensez à demander une attestation de droit à la retraite anticipée carrière longue.

      Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration Le 7 avril à 18:47

    Bonjour.

    Je suis en retraite depuis le1 avril et je ne suis pas d accord avec le décompte Arrco.
    Ils ne prennent pas en compte le 1 trim 2022 travaillé et cotisé.
    De plus, la majoration pour 3 enfants est de moins de 3% et je n ai pas accès à leur calcul. Pouvez vous me confirmer que cette majoration s applique
    sur toute la carriere et pas seulement à la naissance du 3eme enfant.
    Enfin, bien que partant en carriere longue, ils m appliquent la minoration de 10 % pendant 3 ans.
    Merci de toute l attention que vous porterez à mes questions.

    Répondre à ce message

    • Le 7 avril à 22:09

      - Le premier trimestre 2022 sera pris en compte plus tard avec un rappel.
      - comme indiqué dans le tableau de cette fiche, la majoration pour enfants s’applique aux points obtenus pendant une certaine période et non à toute la carrière.
      - pour ne pas subir la minoration temporaire, il faut retarder son départ en retraite de quatre trimestres même si on a droit à la carrière longue, ou être exonéré en fonction des nombreux cas cités dans cette fiche

      Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration Le 4 avril à 16:17

    Bonjour,
    La caisse de retraite complémentaire a appliqué le coefficient de solidarité (0,9) sur le montant de ma retraite pour 3 ans. Je pense que cela est injustifié.
    Je suis né en juin 1958. Je suis en retraite depuis le 1er juillet 2021 avec le taux plein (acquis depuis le 31/12/2019) - polypensionné :
    • 60 trimestres cotisés pour le Service des retraites de l’État / militaire (mais 54 retenus car maximum 4 trimestres par an)
    • 115 trimestres cotisés pour le régime général
    J’aurais pu partir avec le taux plein dès le 1er juillet 2020 à l’âge de 62 ans mais j’ai volontairement prolongé de 4 trimestres mon départ.
    Ainsi j’ai pu bénéficié d’une surcote du régime général pour cette période (soit +5% =4 x 1,25% pour la retraite de base).

    Malgré des réclamations adressées respectivement à AG2R La Mondiale, puis au médiateur AGIRC ARRCO, puis au GIE : pas de réponse !
    Je ne comprends pas la décision et les absences de réponses sur mon dossier.
    Qu’en pensez-vous ? et quelle suite puis-je donner ?
    Cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 4 avril à 22:24

      En principe, il suffit d’apporter la preuve que vous aviez une carrière complète à 62 ans pour que votre demande soit prise en compte. Je ne comprend pas pourquoi ces preuves comme le relevé de carrière complet ne sont pas prise en compte. Les documents dont ils disposent ne doivent pas leur permettre de voir vos trimestres de militaire.

      Répondre à ce message

      • Le 5 avril à 14:55

        Merci pour votre réponse
        En effet le relevé de carrière ne fait pas apparaître la période en tant que militaire. Conscient de ce problème, j’avais contacté la CARSAT pour demander clairement la date d’obtention du taux plein qui m’avait dit (de mémoire) que les informations étaient connues de la caisse de retraite complémentaire.
        Cependant, j’avais transmis un tableau récapitulatif avec en justificatif les documents correspondant pour la période militaire... en vain !
        Est il possible encore d’obtenir auprès de la CARSAT un relevé de carrière complet avec les différents régimes auxquels on a cotisé y compris au service de l’Etat ? si oui, quelle est la procédure ?
        Une bonne information entre les différentes caisses éviterait ce genre de problème.
        Je ne pense pas être le seul dans cette situation car les polypensionnés sont de plus en plus nombreux.

        Cordialement

        Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration Le 3 avril à 14:25

    BONJOUR, MA question pris ma retraite 2019, premier VERSEMENTS 1 MARS 2019,
    MINOREE DE 10% JUSQU AU 28 FEVRIER 2022 ET APRES MON MONTANT ARGIRC ARCOO
    DEVRAIS ETRE AUGMENTER,

    MAIS SI J AI EU MAJORATION ENFANT , CELA N A RIEN AVOIR AVEC 10%
    ALORS LES 10% MINOREE APRES 3 ANS , SA PASSE DANS LES CHARGES

    TOUT LES RETRAITES PENSENT PAREILS , D AVOIR UNE RETRAITE AUGMENTE APRES,
    PAS L ARIERE ,J ETAIS AU COURANT ,MAIS LA J AVOUE DE NE RIEN COMPRENDRE
    POUVEZ VOUS M APPORTER, UNE REPONSE À MA DEMANDE

    Répondre à ce message

    • Le 3 avril à 22:41

      Si j’ai bien compris votre question, en 2019 on vous a calculé votre retraite puis on l’a majoré de 10%. Et ce total a été multiplié par 0,90. Vous allez retrouver le montant calculé avant d’appliquer le 0,90.

      Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration Le 3 avril à 00:34

    Bonjour je serais à la retraite à partir du 01/01/23 est ce que je vais avoir droit au indemnité fin de carrière par agric argos.
    merci de la réponse.

    Répondre à ce message

    • Le 3 avril à 11:38

      Les régimes de retraite ne versent pas d’indemnité de départ en retraite. C’est l’employeur qui verse (ou une caisse où il a cotisé comme Pro-BTP), voir fiche 18.

      Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration Le 30 mars à 11:50

    Bonjour, Je viens de prendre ma retraite avec une minoration de 10% pendant 3 ans et une majoration de 5% pour 1 enfant à charge. Je suis surpris de la façon dont le calcul est effectué. En effet, la façon la plus logique d’appliquer ses minorations et majorations serait de calculer les 10% et les 5% par rapport au montant brut annuel (proportionnel au nombre de points) et de faire simplement une addition et soustraction. Ex : Pour un montant brut annuel de 2000 Euros, une minoration de 200 Euros serait appliquée (10%) et une majoration de 100 Euros serait appliquée (5%) soit un montant de 2000-200+100 soit 1900 Euros. Ma caisse de retraite complémentaire procède à un calcul diffèrent : Elle applique d’abord un coefficient de 0.90 (-10%) et ensuite un coefficient de 1.05 (+5%) sur le résultat trouvé soit 2000*0.9*1.05 = 1890 Euros. Soit une différence de 10 Euros par mois. Avec leur calcul, une majoration pour 2 enfants à charge ne compense pas une minoration de 10%. Quelle est la bonne méthode ? Cordialement.

    Répondre à ce message

    • Le 30 mars à 23:10

      Je comprend votre raisonnement. J’ai recherché dans la réglementation Agirc-Arrco :
      « Selon l’article 95 de l’ANI du 17 novembre 2017, le participant ayant un ou des enfant(s) à charge (cf. II.1) à la date d’effet de la retraite peut bénéficier, tant que le ou les enfants restent à sa charge, d’une majoration de son allocation, égale à 5 % des droits bruts de l’ensemble de la carrière par enfant à charge.
      Le montant de la majoration pour enfants à charge n’est pas plafonné.
      Les majorations sont calculées sur les droits du participant, sans tenir compte des coefficients d’anticipation éventuellement appliqués. » (...)
      Mais ce n’est pas une réponse sur la minoration temporaire. Il est précisé plus loin la base sur laquelle s’applique la minoration temporaire : « Le montant de l’allocation de retraite correspond à l’allocation brute servie au titre des droits de la retraite complémentaire, des majorations familiales (plafonnées le cas échéant) et des majorations pour ancienneté. »
      J’en déduis que cette application est conforme aux textes.

      Répondre à ce message

      • Le 1er avril à 05:09

        @Claude (CFDT Retraités)

        Bonjour,

        la base sur laquelle s’applique la minoration temporaire :
        Le montant de l’allocation de retraitecorrespond à l’allocation brute servie au titre des droits de la retraite complémentaire, des majorations familiales plafonnées..

        Donc le calcul fait par la caisse de retraite est exact mais difficile à comprendre pour un non initié.Il aurait été plus simple dans l’exemple cité de procéder comme suit :
        retraite 2.000 euros + majoration familiale 5% soit 100 euros multiplié par 0,90.
        2.100 * 0,90 soit 1890 chiffre indiqué par la caisse de retraite.

        Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration Le 31 janvier à 23:59

    Bonjour,
    J’avais prévu de partir à l’étranger 2 mois avant mon départ à la retraite (télétravail + reliquat de CPs) et d’y passer ensuite ma retraite. Je me suis renseigné auprès de l’AGIRC/ARRCO , qui m’a répondu par écrit que l’annulation de la minoration au titre de la CSG n’est possible que si le salarié est domicilié en France le jour de l’ouverture des droits à sa retraite .Peu importe qu’il a été domicilié en France auparavant , et qu’il y a été exonéré de CSG en raison de son revenu fiscal de référence.
    Cette réponse est-elle bien conforme à la réglementation ? SI oui , cela signifie qu’il ne faut s’expatrier que le lendemain de son départ à la retraite si on bénéficie de l’annulation de la minoration....
    Très cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 1er février à 15:21

      Une réponse orale n’a pas de valeur juridique mais dans ce cas elle est exacte. Je viens de lire la réglementation. Il est écrit : « Les coefficients de solidarité ne s’appliquent pas aux participants qui ont liquidé leur retraite de base à taux plein et qui sont exonérés en totalité de la CSG sur leur retraite complémentaire en
      raison du montant du revenu fiscal de référence de leur dernier avis d’impôt connu au moment de la liquidation de leur retraite complémentaire. ».
      Par conséquent, attendez la date d’effet de votre retraite pour signaler un changement d’adresse postale.

      Répondre à ce message

      • Le 1er avril à 05:35

        @ Claude (CFDT Retraités)
        @Pierre

        Bonjour,

        Les coefficients de solidarité ne s’appliquent pas aux participants qui ont liquidé leur retraite de base à taux plein et qui sont exonérés en totalité de la CSG sur leur retraite complémentaire en
        raison du montant du revenu fiscal de référence de leur dernier avis d’impôt connu au moment de la liquidation de leur retraite complémentaire. ».

        La réponse faite au participant est contraire à la réglementation AGIRC-ARCCO puisque l’avis d’imposition fourni est toujours celui de l’année N-1 sur les revenus de N-2.
        Par conséquent,une expatriation moins d’un an avant le départ à la retraite induira la production d’un avis d’imposition et d’une adresse en France.
        Le fait d’être domicilié en France la veille de son départ en retraite n’est pas une condition pour bénéficier de l’éxonération de la minoration temporaire.

        Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration Le 29 mars à 15:09

    Bonjour
    et merci pour toutes les fiches claires que vous mettez à notre disposition.
    Je suis née le 1er juillet 1959. J’étais éligible à une retraite anticipée pour carrière longue au 1er juillet 2020. Je vais prendre ma retraite le 1er juillet 2022. De combien sera le coefficient majorant pour ma retraite complémentaire : 1,1 (prise en compte de l’âge légal) ou 1,2 (prise en compte de ma retraite à taux plein).
    Merci de votre réponse.
    Cordialement

    Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration Le 28 mars à 12:00

    Bonjour,

    J’ai fait une demande de départ à la retraite pour la date du 1/10/2022. A cette date j’aurai mes 62 ans et 175 trimestres cotisés (soit 32 trimestres au Québec et 143 au régime général). Il existe une entente de sécurité sociale international m’octroyant la reconnaissance de carrière longue en cumulant ces deux étapes de ma carrière.

    Cependant la CARSAT me refuse l’octroi de l’attestation au prétexte que j’aurai mes 62 ans à mon départ en retraite, donc pour eux inutile de faire valoir la carrière longue. J’insiste sur le fait qu’il me la faut afin de ne pas avoir de minoration en ce qui concerne la complémentaire ARRCO et on me réponds qu’il aurait fallu que j’aie fait cette demande avant d’avoir déposé ma demande de retraite.

    Pouvez vous m’indiquer si j’ai peux engager un quelconque recours.

    Merci pour votre aide et conseils.

    André
    Merci pour votre aide et vos conseils et

    Répondre à ce message

    • Le 29 mars à 09:07

      Je comprend votre démarche et je regrette le refus de l’assurance retraite. Ils ne tiennent pas compte des règles d’autres régimes de retraite et ne sont tenus de vous donner satisfaction.

      Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration Le 19 mars à 10:58

    Bonjour , je souhaite contrôler/ vérifier le nombre de points que j’ai acquis par année car il me semble qu’il y a quelques erreurs ,
    exemple :
    en 2003 1,47 point pour un revenu brut de 15563 €

    autre exemple :
    en 2004 : 7.17 points pour un revenu brut de 17856 €

    Je fais donc mon calcul comme ceci avec les éléments que j’ai trouvé sur internet .
    salaire brut , multiplier par le taux d’acquisition et divisé par le prix d’achat du point .
    ce qui donne pour l’année 2019 :

    13011 € x 6.20% / 17,0571 = 53.62 points ............. l’ARRCO me donne 64.05 points , pour cette année ci je serais gagnant ,
    mais il y en a beaucoup d’autres où mon calcul me donne largement perdant .
    en 2012
    8495 € x 6.20% / 5.2509 = 100.3 points ..................... l’ARRCO le donnant 65.22 points

    Pourriez vous me dire si et où je fais des erreurs et aussi où je peux trouver les éléments afin que je puisse contrôler sachant que j’ai commencé à travailler en 1978 et que je souhaiterais prendre ma retraite le 1Fevrier 2023 ou si possible le 1 janvier 2023 ?

    Avec mes remerciements anticipés , en espérant avoir été clair et vous avoir fourni les bons éléments pour pouvoir me répondre

    Cordialement et prenez soin de vous .
    Dominique

    Répondre à ce message

    • Le 19 mars à 16:30

      Le mode d’attribution des points est expliqué fiche 34. Regardez vos fiches de paie pour voir ce que l’employeur a payé réellement comme cotisations pour vous.

      Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration Le 14 mars à 16:26

    Bonjour
    EN 2023 je compte prendre ma retraite. J’aurai 70 ans et 154 trimestres. Est-ce vrai que Agirc Arrco donne une prime ?
    Merci

    Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration Le 14 mars à 08:35

    Bonjour,
    Mère de 3 enfants, j’ai travaillé dans le privé de 1973 à 1982, et des montants pour la retraite complémentaire UIRIC et IRNIS ont été retenus sur mes salaires.
    Avez-vous la possibilité de me dire si ces caisses comptaient bien une majoration de 10% pour les mères de famille au moment de leur retraite. Où touver les textes.
    Merci de votre aide. Cordialement ;

    Répondre à ce message

    • Le 14 mars à 08:49

      Non, je n’ai pas les archives des 45 régimes qui précédaient celui de l’Arrco. Je n’ai que leurs dernière valeurs du point en 1998. Je sais aussi que le régime Unirs, le plus gros car c’était la première tentative d’unification, ne prévoyait pas cette majoration pour les deux parents.

      Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration Le 9 mars à 08:54

    Bonjour,

    J’ai été reconnu en maladie professionnelle suite à un Covid sévère. Le médecin conseil m’a reconnu un taux d’IPP à 26%. J’ai la possibilité de partir en retraite pour carrière longue. Auparavant j’aimerais savoir si l’IPP me permets d’échapper à la minoration de 10% appliqué par l’ARCOO .

    merci pour votre retour d’information et votre conseil,

    au plaisir de vous lire,

    André

    Répondre à ce message

    • Le 9 mars à 11:51

      Oui, vous en êtes exonéré, votre situation est indiquée au point 3 : « reconnu en incapacité permanente d’un taux global de 20% ou plus (après totalisation des taux d’IPP) suite à un accident du travail ou une maladie professionnelle »

      Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration Le 8 mars à 17:49

    Bonjour,

    En calculant ma retraite complémentaire : 3284,98 points x 1,2714 + ircantec = 4234,96 . Faut-il que je divise par 12 pour connaitre ce que je toucherais chaque mois
    Merci
    Cordialement

    Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration Le 3 mars à 12:10

    Bonjour, suite à l’impression de mon relevé de retraite complémentaire du 2 février 2022, il n’est toujours pas prise en compte toute l’année 2021, pourquoi ? Il y a obligatoirement une incidence sur le montant de ma retraite puisqu’il n’est pas noté en points non plus. Lors de mon entretien pour déposer ma demande certaines pièces n’avaient pas pu être fournie et l’hôtesse m’a dit qu’elle m’enverrait la demande de pièce justificative mais dans ce qui m’a été réclamé, ne figure pas la preuve d’un arrêt de travail assez long et je n’avais pas pu fournir le décompte des indemnités journalières car j’ai retrouvé sur mes bulletins de salaire de l’époque que c’était mon employeur qui avait la dérogation. En avez-vous besoin pour recalculer mes points et je devrais subir une minoration, peut-elle être éviter si le nombre de points est différent ?

    Répondre à ce message

    • Le 4 mars à 22:03

      En principe, c’est à présent automatique sauf si l’employeur n’a pas respecté exactement les normes de transmission numérique ce qui est encore fréquent depuis la DSN en 2017.
      La crise sanitaire ne facilite pas le travail des salariés des institutions qui sont en sous effectifs. La priorité est donnée au versement d’une retraite même provisoire et vos droits seront respectés.
      Pour transmettre des documents papier, vous pouvez allez dans un Cicas.

      Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration Le 2 mars à 11:28

    Bonjour,

    Après lecture de plusieurs de vos fiches d’informations (bien faites et très instructives), je ne suis pas sûre d’avoir tout bien compris et j’aimerais éclaircir deux points au moment où je finalise mon dossier de retraite.
    J’ai 63 ans depuis le 28 janvier (née en 1959) et 168 trimestres enregistrés au 1er janvier 2022 (167 requis) avec plusieurs statuts : fonctionnaire titularisée pendant quasiment 4 ans, salariée du privé pendant la majeure partie de ma vie professionnelle (31 ans) puis auto-entrepreneur (consultante) enregistrée à La Cipav pour les 8 dernières années.

    Ma 1ère question porte sur la période « Fonction publique » : du 1er juillet 1979 au 1er mars 1983 avec titularisation 1 an après nomination. Sur mon relevé de carrière (Info.retraite) : cette période apparaît bien au titre de l’Assurance retraite mais sans aucun point AGIRC-ARRCO ou IRCANTEC. Après vérification sur les bulletins de paye de l’époque : n’apparaît pas de cotisation sociale au titre d’une retraite complémentaire. Faut-il en conclure que pour cette période de 4 ans : je n’ai aucun droit à des points de retraite complémentaire ? Et si non, comment faire ?
    La 2ème question porte sur les nouvelles règles de calcul ARGIC-ARRCO et la minoration temporaire de 3 ans qui devrait s’appliquer si je demande ma retraite au plus tôt comme j’envisage de le faire, n’ayant plus vraiment la possibilité de travailler. Vous signalez dans la fiche 36 les possibilités d’annulation de la minoration notamment en cas d’exonération de la CSG en fonction du revenu fiscal de référence. Depuis plusieurs années, mes revenus d’auto-entrepreneur sont faibles et mes derniers RFR inférieurs à 11 431 € pour 1 part, je devrais donc être dans ce cas. Pouvez-vous me le confirmer quand bien même le montant prévisionnel de ma retraite (environ 15 000 € en 2022) me fera basculer l’année prochaine vers le taux médian et le taux plein l’année d’après (autour de 24 000 € en 2023) ? Autrement dit, est-ce que c’est bien uniquement le RFR de l’année qui précède la demande de retraite (dans mon cas RFR 2020 = 4 975 €, estimation à peu près identique pour RFR 2021) qui est pris en compte quel que soit le montant prévisionnel de la retraite à venir ? Si oui, le calcul se fait-il automatiquement ou faut-il faire une demande spécifique pour bénéficier de ce dispositif ?

    Merci d’avance pour votre aide et votre disponibilité.

    Répondre à ce message

    • Le 2 mars à 12:49

      Comme indiqué fiche 47, votre période de fonctionnaire a été reversée au régime général. Vos cotisations aussi dont l’Ircantec. Mais comme vous cotisiez moins comme fonctionnaire que dans le régime général, l’Ircantec ne valide que si vous versez un complément de cotisations. Vous avez du recevoir un courrier de l’Ircantec et vous l’avez ignoré. Il n’est pas trop tard pour vous rattraper . Contactez l’Ircantec puis vous leur versez environ 10% des cotisations de l’époque (ils ont 90% dans leurs comptes) et vous aurez 100% des droits.

      Répondre à ce message

      • Le 3 mars à 14:59

        Merci beaucoup pour votre réponse précise à mon point N°1, je vais donc prendre contact avec l’IRCANTEC.
        Bonne journée.

        Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration Le 2 mars à 16:20

    bonjour je tiens a vous poser une question concernant ma complementaire qui est d un montant de 135e00 par an serez t il possible de racheter cette derniere mais faut voir le capital merci de votre reponse

    Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration Le 22 février à 14:15

    Bonjour
    Le montant de 10% pour enfants ne correspond pas au montant brute
    Je perçois une allocation brute de 5185,18 € la majoration enfants pour enfants et de 388,38 €
    Si je fais le calcul des 10% je devrais avoir au alentour de 517,00 ?
    Pouvez-vous me donner suite merci

    Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration Le 21 février à 15:14

    bonjour,
    j’ai une carrière dans la fonction publique mais j’ai aussi travaillé dans le privé. je totalise en tout 117 points agirc arco
    ces points me donneront quelle somme pour ma retraite ? cette somme sera nette ou brute ?
    merci beaucoup pour votre réponse
    cdlt

    Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration Le 14 février à 09:05

    bonjour, je suis née en 1958et je perçois une retraite complémentaire de 58,30 euros par mois !! Je sais que le montant est calculé avec les points mais j’ai élevé 5 enfants et je n’ai retrouvé que quelques documents envoyés par la CAF chaque année . pouvez-vous me dire si ce montant peut être majoré ? merci par avance

    Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration Le 7 février à 16:25

    Je prépare mon départ à la retraite - 64 ans

    Et je constate que le relevé des points d’HUMANIS ne correspond avec le justificatif reçu de chacune des caisses depuis que je travaille.
    exemple : relevé de la caisse ARCIL acquis 352 points et sur le récapitulatif HUMANIS 136.37 points - idem sur toutes les autres caisses.

    Peut-on m’expliquer pourquoi car le nombre de points n’a rien à voir avec la valeur du point ?

    Merci par avance

    Répondre à ce message

    • Le 8 février à 10:48

      La valeur des points est toujours respectée lors de fusion de régimes différents.
      En 1999, les 45 régimes de la fédération Arrco ont été transformés en un seul régime Arrco. La valeur des points a été reconvertie au millième de franc près.
      Il en est de même lors de la fusion entre Agirc et Arrco. Le point Agirc valait 0,4378 € en 2018 et il a été converti dans un point valant 1,2588 € en 2019. C’est une conversion au millième d’euro près qui a été effectuée.

      Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration Le 5 février à 15:24

    Bonjour

    Bien que pouvant bénéficier d’une carrière longue, j’ai souhaité basculer à 60 ans vers une retraite progressive depuis 2019 avec un temps partiel 80/20 jusqu’en octobre 2021.
    Il semble que lors calcul vers la retraite définitive, j’ai bénéficié durant ces deux années d’un trop perçu que je n’arrive pas à relier à ma situation.
    J’ai multiplié le nombre de points acquis par sa valeur et par 20% .

    Y a t’il un Coefficient appliqué qui pourrait expliquer un écart ?
    Les points cumulés pour le régime agirc sont ils pris en compte pour le calcul de la fraction non travaillée ?

    Merci de votre attention.

    Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration Le 3 février à 14:01

    Bonjour nee en décembre 1959 je suis en retraite depuis 01 01 2022 j ai été licenciée pour inaptitude professionnelle le 28 octobre 2021 j ai un IPP de 22%d origine professionnelle j ai une minoration de 10% sur ma retraite agirc arrco je pensais ne pas être concernée

    Répondre à ce message

    • Le 3 février à 22:16

      POur faire annuler la minoration, adressez à votre institution de retraite complémentaire les preuves que vous avez une une retraite pour accident du travail avec 22% d’IPP. Ils ne peuvent pas le savoir sans vous.

      Répondre à ce message

    • Le 5 février à 13:59

      bonjour .. il faut que vous envoyez a ARCCO la notification de votre taux IPP ou plusieur (( si besoin car c est cumulable exemple 10% + 10% ou autre ))

      Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration Le 2 février à 19:20

    Bonjour mr Claude,
    Je viens de recevoir un paiement provisoire, comme me l’a indiqué un mail reçu ce matin.
    Si mon calcul est bon, le manquant au vu de l’estimation personnel que j’avais faite, serait pour moi, les points de l’année 2021 qui ne serait pas encore chiffrés, en y incluant la majoration enfant.
    Pensez vous comme moi ?
    Et le solde peut il prendre du temps à être régularisé ?
    Très cordialement mr Claude

    Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration Le 1er février à 19:47

    Bonsoir
    Aujourd ’hui j ai regardé le versement de la retraite Agirc -Arrco pour le mois de février et elle a baissé de 76euros22cts.Je ne comprends pourquoi.
    Cordialement

    Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration Le 1er février à 16:26

    Bonjour,
    Né en décembre 1962 j’aurai mes 168 trimestres cotisés en fin d’année pour la retraite carrières longues (non cadre) mais pendant 2 ans en 1985 et 1986 je n’ai travaillé que 6 mois sur les 12 mois de ces 2 années, comme mon salaire était conséquent j’ai validé 4 trimestres pour ces 2 années pour la retraite de base mais quand est il pour la complémentaire ? Ne va t il pas me manquer 2 trimestres pour ma complémentaire ?
    En gros je n’ai cotisé que 166 trimestres pour la complémentaire.
    Cordialement.

    Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration Le 27 octobre 2021 à 18:45

    Bonjour,

    Etant à la retraite depuis le 01/08/2021, je viens de recevoir mon relevé de carrière validé AGIRC-ARRCO. J’avais reçu un courrier de l’ARRCO en 2000 qui spécifiait que :

    "lors de la liquidation de votre retraite, les droits indiqués ci-dessus seront susceptibles de faire l’objet de la majoration pour ancienneté prévu par le réglement intérieur de l’IRPERLEC sous réserve que les conditions d’attibution de cette majoration soient satisfaites au 31 décembre 1998.
    Elle est égale à 5% des points cotisés pour les servicesaccomplis dans l’entreprise où vous justifiez d’au moins 20 ans de présence relevant de l’ancien régime de l’UNIRS appliqué par l’IRPELEC"

    J’ai été embauché en septembre 1978 dans mon entreprise et y ai éffectué toute ma carrière (donc plus de 20 années avant 1999). Comment vérifier que cette majoration a bien été appliquée (je ne vois rien de spécifié sur mon relevé) et cette majoration est-elle applicable sur la totalité de ma carrière ou uniquement sur les points acquis avant l’année 1999. Et qui comment faire pour que cette majoration soit appliquée ?
    Merci d’avance pour vos éclaircicements.

    Répondre à ce message

    • Le 27 octobre 2021 à 21:13

      Cette majoration ne concerne qu les points acquis dans l’ancien régime, donc avant 1999.

      Répondre à ce message

      • Le 28 octobre 2021 à 15:26

        Bonjour,
        Merci pour votre réponse, mais comment faire pour récupérer ces points ? Et comment voir si ceux-ci sont bien sur mon relevé car pour moi, je n’ai rien ?
        Cordialement

        Répondre à ce message

        • Le 28 octobre 2021 à 16:31

          Ces points gratuits sont ajoutés en fin de carrière et non sur une année.

          Répondre à ce message

          • Le 28 octobre 2021 à 19:24

            J’ai bien compris votre réponse, mais je suis retraité depuis le 01/08/2021 et je viens de recevoir mon relevé de carrière définitif avec le nombre total de mes points acquis et donc le montant définitif de ma retraite complémentaire (actuellement je touchais un montant provisoire), mais je n’ai pas la majoration de 5% ces points obtenus avant le 01/01/1999.
            Ma question est comment faire pour obtenir ces points ?
            Cordialement

            Répondre à ce message

            • Le 28 octobre 2021 à 21:16

              L’Unirs, première tentative d’un régime unique ne majorait pas pour ancienneté. Si l’Irpelec le faisait regardez si vous aviez 20 ans dans ce régime. Si c’était inscrit dans votre compte retraite, vous auriez eu cette majoration.

              Répondre à ce message

              • Le 29 octobre 2021 à 09:08

                J’ai bien les 20 ans (exactement 20 ans et 4 mois) de cotisation IRPELEC mais pas la majoration ?

                Répondre à ce message

                • Le 29 octobre 2021 à 18:50

                  Si vous pensez être dans votre droit, faites une réclamation comme expliqué fiche 5.

                  Répondre à ce message

                  • Le 31 janvier à 22:47

                    Bonsoir,
                    Suite à ma réclamation et de nombreuses relances, voici la réponse reçue : "Pour l’application de la majoration pour ancienneté, 20 ans de présence au sein de l’entreprise sont requises". Or je n’ai que 19 années et 4 mois de présence de comptabilisées. En effet, on me retire mon année de service militaire entre le 01/02/1981 et 31/01/1982.
                    Est-ce normal ?
                    Merci d’avance pour votre réponse

                    Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration Le 31 janvier à 15:23

    Bonjour,
    en principe je pars en retraite le 1er mars 2022, cependant, l’agirc-arrco me demande deux justificatis ;
    1 - lettre ou attestation d’autorisation de minoration_Taux de minoration : 22.00% ;
    2 - notification de pension vieillesse du régime de base.
    Merci de m’informer comment pourrais obtenir ces deux justificatifs.
    Salutations

    Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration Le 31 janvier à 04:20

    Bonjour,
    J’aurais 60 ans le 22 Juillet 2022, je peux partir en retraite anticipée pour carrière longue le1er Aout 2022 avec 5 trimestres validés avant mes 20 ans et 168 trimestres d’assurance année 2020 complète comprise, j’ai reçu l’attestation de retraite anticipée pour carrière longue mentionnant Droit ouvert datant du 4 Janvier 2022 mais les trimestres de l’année 2021 n’apparaissent pas encore sur le relevé de carrière du 4/01/21, J’ai travaillé du1er Janvier au 26 Mars 2021 et j’ai été licenciée économique le 27 Mars ,depuis je suis en CSP , je totalise donc 2 trimestres de travail sur 2022 car je travaillais à temps complet pour un un salaire de 1768 euros brut plus 5 semaines de congés payés dus et réglés par mon ex employeur et la prime de licenciement de 7000 euros et éventuellement 2 trimestres de CSP , plus ceux de cette année en cours jusqu’au 1 er Aout 2022...
    - Ma question est la suivante, ma retraite de base et la complémentaire Agirc Arrco vont ils tenir compte de ces trimestres dans leurs calculs qui n’apparaissent pas sur mon relevé de carrière faisant foi ?
    - Et minoration ou pas ?
    Merci pour votre réponse

    Répondre à ce message

    • Le 31 janvier à 22:27

      Oui, toutes vos retraites prendront en compte vos cotisations, ne vous inquiétez pas.
      Si vous prolongez pas de 12 mois, il y aura minoration temporaire.
      Je vous invite à lire la fiche 13 de ce guide.

      Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration Le 27 janvier à 14:04

    Bonjour mr Claude,
    Me concernant, j’ai bien reçu ma notification ( je devrais dire 2, car la première était mauvaise, pas à jour pour la revalorisation), donc la pas soucis immédiat.
    Par contre, concernant l’arrco, après appel téléphonique ou à priori, j’ai bien ressenti au téléphone, au soupirs répété de l’interlocuteur, celui-ci me dit que mon mon dossier vas être transmis début février ? A ag2r, et que ensuite, ag2r fera seulement le calcul.
    Donc, je m’interroge sur cette pratique, et de fait, le premier versement serait donc décalé.
    Serait ce une pratique normale pour le premier versement.
    Cordialement à vous mr Claude

    Répondre à ce message

    • Le 27 janvier à 22:17

      L’Agirc-Arrco n’est pas en contact avec les futurs retraités, c’est une fédération qui contrôle les institutions comme AG2R. Je suppose qu’on (qui ?) vous a parlé du recalcul final.

      Répondre à ce message

      • Le 27 janvier à 22:44

        Re-bonsoir,
        Ce même interlocuteur m’a dit :ont transmet le dossier qui est complet m’a t’il dit.
        Ensuite ag2r fait le calcul.
        Donc, on se plis en 4 pour tout leur donner le nescaissaire qu’il demande, et ce 5 mois avant la date de départ validé par la carsat, qui eux leurs on bien envoyé par mail, la notification, et on vient nous dit :
        On transmet début février.
        Pourquoi attendre si tout est complet à leur niveau ?
        Je précise : il sont informés de la notification carsat depuis le 14 janvier.
        Dans leur message d’attente au téléphone, il dise taper x numéro, pour suivre son dossier, et arriver avec un " conseiller ", il nous prend de haut au téléphone, moi qui suis du commerce, le client était roi, mais la, on a pas du lui expliquer cela.
        Cordialement mr Claude

        Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration Le 27 janvier à 07:54

    Bonjour,
    Dans le cas d’un rachat de trimestres du régime de base (paragraphe 3 de la FICHE 16), l’option 1 (versement portant uniquement sur le taux) suffit-elle pour ne pas subir la minoration Agirc-Arrco (de l’ordre de 1% par trimestre manquant comme indiqué dans le Tableau 3 de la FICHE 36) ?
    Ou est-il indispensable de choisir l’option 2 (taux + durée d’assurance) pour que les trimestres rachetés soient considérés comme "trimestres requis" et éviter cette minoration ?
    Merci par avance,

    PS : un grand merci pour votre site vraiment remarquable !

    Répondre à ce message

    • Le 28 janvier à 10:53

      Selon la réglementation, les participants visés par le dispositif de minoration temporaire sont ceux qui liquident leur pension de retraite à taux plein dans les régimes de base (régime général et régime agricole) et qui demandent leur retraite complémentaire, soit à compter de l’âge légal (62 ans), soit avant l’âge légal au titre du dispositif « carrières longues ».
      J’en déduit que les trimestres pour le taux suffisent.

      Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration Le 27 janvier à 16:48

    bonjour
    sur le tableau des coeficient du versement unique arrco
    il y a droit direct. est ce que cela correspond au coeficient ?
    est ce que je pourrais voir un exemple de calcul pour 611 euro l’année et pour un depart a 62 ans avec un droit direct de 27,8
    car je n’ai que 39.79 point cotisés
    merci

    Répondre à ce message

    • Le 27 janvier à 22:13

      La réponse se trouve fiche 37. Avec seulement 39,79 points, sachant que la valeur du point est 1,2417 € et que le montant obtenu est multiplié par 29 à 62 ans.

      Répondre à ce message

      • Le 28 janvier à 08:22

        bonjour
        déja merci de m’avoir répondu
        mais si j’ai bien compris en ce qui me concerne
        [(39,79 fois la valeur du point) fois 12 mois pour avoir la valeur annuelle brut] fois le coefficient c ta dire le droit direct indiqué sur le tableau ???
        merci

        Répondre à ce message

        • Le 28 janvier à 09:32

          Si vous n’avez que 39 points, vous n’êtes pas concerné par cette fiche il me semble.

          Répondre à ce message

          • Le 28 janvier à 09:47

            bon
            1- le point est a 1,2841 et non a 1,24
            2- le versement unique sont pour tous ceux qui sont inférieur a 100 points
            3- ne dite pas il me semble mais plutot je ne sais pas
            4- je voulais juste savoir si le droit direct correspond au coefficient

            Répondre à ce message

            • Le 28 janvier à 09:53

              1. Oui, depuis le 1er novembre 2021.
              2. Oui, fiche 37.
              3 et 4. Votre question ne colle pas, je doute de ce que vous écrivez et en particulier ce que vient faire le droit directe en posant une question fiche 36.
              Rassurez vous, on connait le droit des retraites et on dispose d’une documentation conséquente si besoin.

              Répondre à ce message

              • Le 28 janvier à 10:12

                sur le tableau
                CIRCULAIRE argirc arrco
                Allocations de faible montant
                Coefficients de versement unique 2020
                il y a 3 colonnes
                age - droit direct - réversion
                est ce que la colonne droit direct correspond aux coefficients ?

                Répondre à ce message

                • Le 28 janvier à 10:27

                  Dans la fiche 37 on ne fait pas état de la réversion qui est traitée dans une autre fiche. Oui, le coefficient est de 29 à 62 ans pour une retraite pesonnelle.

                  Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration Le 26 janvier à 19:53

    Bonjour,

    Je n’arrive pas à connaître le règlement ancien régime ARCCO pour les salariés Air France.
    J’ai eu 3 enfants et je suis à la retraite depuis le 1/10/2021.
    J’ai intégré AIR FRANCE en 1979.
    Pour la majoration familiale, Malakoff Humanis qui gère AGIRC ARCCO n’a pas pris en compte les points acquis jusqu’au 1/01/1999 dans l’ancien régime ARCCO soit en ce qui me concerne 4421 points et je n’arrive pas à avoir une explication.
    Pouvez-vous m’aider à trouver ce règlement pour faire valoir mes droits éventuels ? Merci par avance.
    Je suis à votre disposition si vous voulez des précisions sur cette demande.
    Bien à vous.
    Michel Fauré
    PS : j’ai été adhérent à la CFDT de 1980 à 2021 !

    Répondre à ce message

    • Le 28 janvier à 10:15

      La majorité des 45 régime existant avant 1999 ne majoraient pas pour 3 enfants, c’est pour cette raison que la majoration é été de 5% à partir de 1999. Je me souviens que les débats ont été tendus car cette majoration réduisait la pension de tous et un seul syndicat y tenait.
      Je n’ai pas accès aux anciens règlements mais seulement aux anciennes valeurs de points reconverties en points Arrco en 1999.

      Répondre à ce message