D. Retraites Complémentaires


36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration


Pour l'âge de départ en retraite, depuis l'accord de 2003, l'ouverture du droit est alignée sur le régime général. Toutefois, on peut liquider sa pension avant, mais en subissant un abattement sur la pension.

Mises à jour ;
- suite à la création du régime unique Agirc-Arrco en janvier 2019 (31/12/18) ;
- précisions sur les exonérations de la minoration (13/1/19) ;
- ajout au point 3 de quatre cas d’exonération de la minoration suite avenant n°3 du 13 juin 2019 (7/10/19) ;
- ajout de la deuxième phrase du tableau 2 (14/12/19) ;
- suite intervention de la CFDT précision au point 3 sur l’exonération de la minoration si taux d’invalidité d’au moins 20%, tous taux d’IPP AT et MP confondus (18/5/20) ;
- réécriture du point 1 et ajout du tableau 3 pour être plus complet (29/3/21).

Comme pour le régime de base légalement obligatoire, la liquidation de la pension de retraite complémentaire ne peut être effectuée que si l’intéressé cesse toute activité salariée ou non salariée (sauf dérogation pour les non-salariés). Plus de détails fiche 26, points 1 et 4.

1. Ouverture du droit à une retraite complémentaire

L’âge de la retraite dans le régime unique Agirc-Arrco est le même que dans les régimes sécu (voir tableau 1), y compris pour les départs anticipés comme pour la carrière longue (fiches 10 à 13).

Tableau 1. Ouverture du droit au départ à la retraite

Les âges sont alignés sur ceux du code de la sécurité sociale (voir fiche 18).

Période de naissance Âge légal (départ possible) Trimestres requis pour l’âge légal Âge du taux plein sans décote
Avant juillet 1951 60 ans 163 65 ans
De juillet à décembre 1951 60 ans et 4 mois 163 65 ans et 4 mois
1952 60 ans et 9 mois 164 65 ans et 9 mois
1953 61 ans et 2 mois 165 66 ans et 2 mois
1954 61 ans et 7 mois 165 66 ans et 7 mois
1955, 1956, 1957 62 ans 166 67 ans
1958, 1959, 1960 62 ans 167 67 ans
1961, 1962, 1963 62 ans 168 67 ans
1964, 1965, 1966 62 ans 169 67 ans
1967, 1968, 1969 62 ans 170 67 ans
1970, 1971, 1972 62 ans 171 67 ans
1973 et plus 62 ans 172 67 ans

Toutefois, les institutions du régime Agirc-Arrco permettent de liquider la retraite complémentaire jusque dix ans avant l’âge de la retraite au taux plein (67 ans). En cas de carrière incomplète deux situations sont possibles :

- Liquidation anticipée sans liquidation du régime de base. Un salarié peut demander sa retraite Agirc-Arrco au plus tôt 10 ans avant l’âge du taux plein (67 ans), soit au plus tôt à 57 ans (si né à compter de 1955). Dans ce cas, un « coefficient d’anticipation viager » est appliqué aux points de retraite inscrits au compte des intéressés (viager = à vie). Ce coefficient figure dans le tableau 2.

Tableau 2. Coefficient d’anticipation sans liquidation de la retraite de base

L’âge de la retraite au taux plein figure dans le tableau 1. Si la personne n’a pas droit à une retraite au régime général, elle peut liquider sa retraite Agirc-Arrco jusque dix ans avant l’âge du taux plein sans décote (67 ans). Ainsi, une personne partant 9 ans avant l’âge du taux plein sans demander sa retraite du régime général verra sa pension réduite de moitié (coefficient 0,5)

Avant âge du taux plein sans décote Coefficient appliqué
Moins 10 ans 0,43
Moins 9 ans 0,5
Moins 8 ans 0,57
Moins 7 ans 0,64
Moins 6 ans 0,71
Moins 5 ans 0,78
Moins 4 ans 0,83
Moins 3 ans 0,88
Moins 2 ans 0,92
Moins 1 an 0,96

Il existe un tableau indiquant les minorations par trimestre manquant.

- Liquidation anticipée avec liquidation régime de base. Le salarié peut demander sa retraite Agirc-Arrco avant l’âge de 67 ans, et ne pas subir d’abattement car il a droit au taux plein pour sa retraite de base, même si sa carrière est incomplète (voir fiche 20). Mais si sa carrière est courte et qu’il n’a pas droit au taux plein, entre 62 et 67 ans la retraite Agirc-Arrco subit un coefficient d’anticipation en fonction du nombre de trimestres manquants. C’est le même principe que la décote sur la retraite de base. Ce coefficient figure dans le tableau 3.
Toutefois, la retraite ainsi obtenue ne peut être inférieure à celle calculée après application du coefficient d’anticipation correspondant à l’âge atteint par l’intéressé lors de la liquidation de son allocation (tableau 2). Le plus avantageux des deux calculs est retenu.

Tableau 3. Coefficient d’anticipation avec liquidation de la retraite de base

Si on demande ses retraites entre l’âge légal (62 ans) et l’âge du taux plein (67 ans) sans avoir les trimestres requis pour une carrière complète (voir tableau 1), la retraite subit une décote appelée coefficient d’anticipation. C’est le nombre de trimestres manquants qui détermine le coefficient d’anticipation.

Nombre de trimestres manquants Coefficient d’anticipation
20 0,78
19 0,7925
18 0,805
17 0,8175
16 0,83
15 0,8425
14 0,855
13 0,8675
12 0,88
11 0,89
10 0,90
9 0,91
8 0,92
7 0,93
6 0,94
5 0,95
4 0,96
3 0,97
2 0,98
1 0,99
Bon à savoir

Cessation anticipée des travailleurs de l’amiante

Les bénéficiaires de l’allocation amiante peuvent obtenir une retraite au taux plein sans abattement à partir de 60 ans, s’ils remplissent les conditions de durée d’assurance.

2. Le calcul de la retraite complémentaire

Le montant de la retraite Arrco ou Agirc puis Agirc-Arrco figure sur le récapitulatif de carrière. Il est égal au nombre total des points acquis au cours de la carrière. C’est sur ce montant de la pension normale que s’appliquent les éventuelles minorations pour liquidation avant l’âge requis et les majorations éventuelles.

La liquidation de la pension complémentaire avant l’âge du taux plein, sans rentrer dans les cas énoncés ci-dessus, entraîne l’application d’un coefficient qui minore le montant de la pension pour le reste de l’existence (voir tableau 2). Ainsi, une pension annuelle de 3 500 € affectée d’un coefficient de 0,78 ne sera que de 2 730 €.

3. Le calcul de la retraite à partir de 2019

L’accord pour assurer l’avenir de nos retraites complémentaires d’octobre 2015 prévoit des mesures impactant le montant des retraites complémentaires à partir du 1er janvier 2019.

Il crée un régime unique Agirc-Arrco avec une seule valeur du point. Ce régime repose sur la valeur du point Arrco, la conversion des points Agirc en points Arrco se fait au millionième de point, donc sans préjudice. La formule de calcul est expliquée dans cette page : Formule de conversion.

Il crée aussi une contribution de solidarité, ou minoration, et une majoration temporaire. Ce dispositif encourage la poursuite d’activité en permettant d’arbitrer entre temps et argent.

Minoration temporaire. Il est mis en place une contribution de solidarité à partir de 2019 pour les salariés nés en 1957 et après. Lors d’une liquidation de la retraite au taux plein dans le régime de base, il est appliqué sur le montant de la retraite complémentaire un coefficient de solidarité de 0,9 pendant une durée de 3 ans, dans la limite de 67 ans.

Attention, les personnes nées à compter du 1er janvier 1957 qui remplissent les conditions de la retraite à taux plein avant le 1er janvier 2019 ne sont pas concernées par l’application des coefficients de solidarité que la liquidation de leur retraite complémentaire intervienne avant ou à compter du 1er janvier 2019. Pensez à conserver des preuves du droit à la retraite à taux plein en 2018 comme l’attestation carrière longue.

Minoration réduite. Pour tenir compte des revenus, le retraité bénéficiant de la CSG au taux réduit voit le coefficient de solidarité porté à 0,95 pendant trois ans.

Minoration annulée. Les coefficients de solidarité ne s’appliquent pas :
- si exonéré de la CSG en fonction du revenu fiscal de référence de son foyer fiscal (voir 28 Les cotisations protection sociale et les seuils d’exonération (CSG, CRDS, Casa)) ;
- si la retraite au taux plein dans le régime de base est retardée de 4 trimestres calendaires (si vous avez droit à une retraite anticipée comme la carrière longue, il faut obtenir une attestation de ce droit de votre caisse de retraite) ;
- si départ en retraite progressive (pas la retraite définitive) ;
- si versement forfaitaire unique.

D’autre part, la minoration est annulée selon l’âge :
- si retraite anticipée au taux plein : pour les travailleurs handicapés et pour les travailleurs de l’amiante ;
- si retraite à l’âge légal au taux plein : travailleur handicapé justifiant d’un taux d’incapacité permanente partielle (IPP) de 50 %, inapte avec un taux d’IPP de 50 % médicalement constaté, mère ouvrière ayant élevé au moins trois enfants, ou anciens déportés ou internés et anciens prisonniers de guerre ou combattants ;
- si retraite à partir de 65 ans au taux plein : pour aide effective à son enfant handicapé, pour salarié né entre le 1er juillet 1951 et le 31 décembre 1955, pour parents d’au moins trois enfants, pour les personnes ayant interrompu leur activité professionnelle en raison de leur qualité d’aidant familial.

Plusieurs cas d’annulation ont été ajoutés par avenant :
- si bénéficiaire de l’ASS (allocation spécifique de solidarité) ;
- si reconnu en incapacité permanente d’un taux global de 20% ou plus (après totalisation des taux d’IPP) suite à un accident du travail ou une maladie professionnelle ;
- si bénéficiaire d’une pension d’invalidité 2e ou 3e catégorie ;
- si bénéficiaire de l’AAH (allocation adulte handicapé).

Majoration si report. L’accord prévoit la majoration de la retraite pendant un an, pour tout salarié ayant droit à sa retraite au taux plein dans le régime de base mais qui décale d’au moins de huit trimestres calendaires la liquidation de sa retraite complémentaire, de la façon suivante :
- coefficient de 1,10 pour un report d’au moins huit trimestres ;
- coefficient de 1,20 pour un report d’au moins douze trimestres ;
- coefficient de 1,30 pour un report d’au moins seize trimestres.

Pour en savoir plus  : voir article avec le texte complet de l‘accord à la fin : L’accord pour assurer l’avenir de nos retraites complémentaires

En savoir plus : Majoration / minoration : calculer l’impact sur ma retraite Agirc-Arrco

4. Les majorations familiales pour enfant

Avant la création du régime unique Arrco en janvier 1999, les majorations familiales facultatives étaient du ressort de chaque régime. De 1999 et jusqu’à 2011, on obtient certaines majorations à l’Arrco. Les majorations Agirc ont changé en 1995.
À partir de 2012, un nouveau mode de calcul commun s’applique (voir tableau 3).
On distingue deux types de majorations familiales : pour enfant à charge et pour enfant élevé.
Majoration pour enfant à charge. Cette majoration disparaît au fur et à mesure que les enfants cessent d’être à charge. Est considéré comme enfant à charge :
-  l’enfant âgé de moins de 18 ans ;
-  l’enfant âgé de 18 à 25 ans, s’il est étudiant, apprenti, demandeur d’emploi inscrit à Pôle emploi et non indemnisé par l’assurance-chômage ;
-  l’enfant invalide, quel que soit son âge, à condition que l’état d’invalidité ait été constaté avant son 21e anniversaire.

Cette majoration est appliquée sur la totalité de la pension.

Majoration pour enfant né ou enfant élevé. Est considéré comme enfant, l’enfant :
-  dont la filiation avec le futur retraité est établie ;
-  adopté ;
-  recueilli par une personne ayant la qualité de tuteur ;
-  recueilli par une personne n’ayant pas la qualité de tuteur, personne qui a pris en charge son éducation pendant neuf ans avant son 16e anniversaire ;

Est considéré comme enfant élevé l’enfant élevé pendant 9 ans avant l’âge de 16 ans au point de départ de la retraite complémentaire.

Autres majorations. Avant la mise en place du régime unique Arrco en janvier 1999, certaines caisses appliquant le règlement de l’Unirs accordaient une majoration de droits en fonction de l’ancienneté acquise dans la même entreprise.

Attention !

Majorations non cumulables

La majoration pour enfant élevé ne peut se cumuler avec la majoration pour enfant à charge.
À noter que les majorations se calculent sur les droits de base, avant majoration ou minoration.

Tableau 3. Majorations familiales Agirc Arrco

> Carrière avant 1999 Carrière entre 1999 et 2011 Carrière à compter de 2012 Plafonnement
Arrco Majoration de 5 % par enfant à charge sur les droits de toute la carrière Non
Majoration pour enfant né ou élevé
Selon anciens règlements des régimes 5 % si 3 enfants 10 % si 3 enfants Plafond annuel revalorisé (1)
soit 1 037,33 € depuis le 1er novembre 2018
Agirc Majoration de 5 % par enfant à charge sur les droits de toute la carrière Non
Majoration pour enfant né ou élevé
8 % pour 3 enfants, 12 % pour 4, 16 % pour 5, 20 % pour 6 et 24 % pour 7 et plus 10 % si 3 enfants Plafond annuel revalorisé (1)
soit 1 037,33 € depuis le 1er novembre 2018

(1) Plafond par régime jusque 2018. Ne s’applique pas si l’allocataire est né avant juillet 1951.
Le plafond est revalorisé comme le point de retraite.
À compter de janvier 2019, le plafond annuel de tout le régime est de 2 074,66 €.

5. Le cumul de la retraite complémentaire avec un emploi

Une fois à la retraite, un retraité peut reprendre une activité professionnelle. Les règles de cumul ont changé depuis janvier 2009 comme pour le régime sécu de base (26 Les règles du cumul de revenus entre emploi et retraite).
Le salaire pourra, dans certains cas, se cumuler avec la retraite. Aucun délai n’est prévu pour reprendre une activité professionnelle, salariée ou non.
Pour une reprise d’activité salariée, les retraités doivent prévenir leur caisse de retraite complémentaire au préalable. La caisse pourra indiquer les conséquences de la reprise d’activité salariée sur le versement de la retraite.
Une reprise d’activité non salariée reste autorisée, il n’y a pas de règle à respecter.

Cumul sans conditions. Le cumul d’un salaire avec ses retraites complémentaires est possible sans limite de ressources et sans suspension de pension à condition :

  •  d’avoir obtenu toutes ses retraites personnelles obligatoires ;
  •  d’avoir au moins l’âge du taux plein sans décote ou justifier d’une carrière complète de la sécurité sociale (taux plein) et les retraites complémentaires Agirc et Arrco sans minoration.

Cumul sous conditions. Si les conditions ci-dessus ne sont pas remplies, on reprend les anciennes règles.

La somme des revenus (retraites personnelles obligatoires plus salaire de reprise d’activité) doit être inférieure à :

  •  soit un montant égal à 160 % du Smic ;
  •  soit au dernier salaire normal d’activité revalorisé. L’activité est celle qui a donné lieu à un versement de cotisations à une caisse Arrco et éventuellement Agirc ;
  •  soit au salaire moyen des dix dernières années d’activité, pour lesquelles il y a eu des cotisations versées à une caisse Arrco et éventuellement Agirc.

Cotisations. L’ensemble des cotisations pour la retraite complémentaire (part patronale et part salariale) sont prélevées sur le salaire de reprise d’activité. Ces cotisations ne permettent pas d’obtenir des points de retraite complémentaire, la retraite étant liquidée.

Poser une question

1431 messages
modération a priori

La réponse à votre question sera apportée par un militant retraité bénévole... Merci de lire la fiche avant de poser une question...

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration Le 20 juillet à 12:36

    Bonjour Madame Monsieur,
    Je suis née en 1960. Toute ma carrière a été faite dans le "privé".
    Je suis au chômage indemnise jusqu’au 1er mai 2022.
    Cette date sera l’age de mon départ en retraite, en effet, j’aurai 62 ans (le 12 avril 2022) et 187 trimestres (171 cotisés et 16 pour majoration enfants (2 enfants)).
    Est ce que je serai exonérée de la décote de 10 % par la retraite complémentaire AGIRC ARRCO pendant les 3 années suivantes ?
    Merci d’avance pour votre réponse.

    Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration Le 17 juillet à 18:06

    Bonjour,
    Je suis née en 1956. J’avais mes trimestres pour valider à 62 ans mais je poursuis mon activité jusqu’à 65 ans.
    Est-ce que je bénéficierai de 20 % de bonus pendant un an sur la retraite complémentaire ?
    Je vous remercie et vous adresse mes cordiales salutations.

    Répondre à ce message

    • Le 17 juillet à 18:11

      Oui, non seulement vous obtiendrez des points qui majors votre retraite complémentaire mais en plus le total de ces bois sera majoré de 20 % pendant un an.
      D’autre part vous aurez droit à une surcote sur la retraite de base comme expliqué fiche 20.

      Répondre à ce message

      • Le 17 juillet à 19:19

        Pardon pour mon dernier message.
        Je viens de trouver la fiche 20.
        Merci encore.

        Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration Le 16 juillet à 09:20

    Bonjour

    je suis retraité mines ( charbonnage de France), et j’ai un désacord sur le calcul ma retraite complémentaire...j’ai élevé plus de 9 ans mes 2 enfants avec ma première épouse, j’ai divorcé et me suis remarié et j’ai eu un 3éme enfant qui a 13 ans et que j’élève encore aujourd’ui...J’ai donc un enfant encore à charge, néanmoins je peux prétendre à la majoration pour enfants élevés qui est plus avantageuse et plus pérenne pour moi.
    Ma caisse agirc arrco veut me verser la majoration pour enfant à charge et pas la majoration enfants élevé sous prétexte que j’ai encore un enfant à charge et que le calcul se fera quand je n’aurai plus d’enfant à charge...je leur ai ressorti une circulaire interne qui précise bien qu’un calcul doit se faire au départ à la retraite, et que si je suis dans le cas particulier d’avoir droit aux 2 majorations, c’est la plus avantageuse qui est choisi...Ils n’ont pas fait de calcul et m’ont mis de facto enfant à charge, je perds donc 5% sur ma retraite...
    Que puis je faire ?
    cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 16 juillet à 21:59

      Je vous invite à lire attentivement le tableau 3. Vous n’avez pas droit à une majoration de votre retraite de 10% mais seulement à 10% sur les points obtenus après 2011. Ensuite seuls les points obtenus entre 1999 jusque 2011 sont majorés de 5%, et probablement aucune majoration avant.
      Votre majoration de 5% pour enfant à charge est probablement plus élevée que celle pour enfants élevés.

      Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration Le 13 juillet à 16:37

    bonjour, je suis née en aout 1958, j’ai demandé ma retraite pour le 1 juillet 2021 , j’ai 161 trimestres retraite de base, l’argic arcoo me dit qu’il me déduise 18.25% de minoration définitive , je n’arrive pas a comprendre . puisqu’il ne manque que 6 trimestres. je regarde les tableaux ci dessus mais je ne saisi pas tout. pouvez vous m’éclairer. merci. cordialement.

    Répondre à ce message

    • Le 13 juillet à 23:01

      Il y a deux tableaux selon que vous liquidiez votre retraite de base ou pas.

      Répondre à ce message

      • Le 15 juillet à 13:39

        bonjour merci pour la réponse. d’après ce que j’ai compris comme il me manque 6 trimestres et que j’ai liquidé ma retraite de base, le taux est de 0.94%. si j’ajoute les prélèvements obligatoires avec un taux moyen de csg il ya 0.5% + 6,6% +0,5 %.et0,3% ce qui me fait 13,4%. argic me demande de signer 18,25% de minoration et ne me répond pas. est ce que je me trompe et que faire. merci. cordialement.

        Répondre à ce message

        • Le 15 juillet à 19:37

          Vous pouvez répondre en précisant vos droits : vous écrivez que vous avez liquidé votre retraite de base et que le coefficient d’abattement est de 0,94 pour six trimestres manquants. Et vous ajoutez que c’est ce que vous acceptez.

          Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration Le 11 juillet à 21:17

    Bonjour, je voudrais savoir si, je vais habiter chez un de mes enfants, esque m’a retraite vas changer.merci.
    « »

    Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration Le 5 juillet à 22:38

    Bonjour Je suis née le 31/08/1958 j ai cotisé 196 trimestres. J ai pris ma retraite le 01/02/2021 qui est calculée sur 167 trimestres au taux de 50%, merci de faire savoir si ma retraite complémentaire AGIRC-ARRCO va me retenir les 10% malgré que je suis carrière longue ?A vous lire bien cordialement.

    Répondre à ce message

    • Le 5 juillet à 23:01

      Oui, puisque vous n’avez pas prolongé d’un an votre activité et que vous ne faites pas partie des nouveaux retraités exonérés en fonction des situations indiquées dans cette fiche.

      Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration Le 4 juin à 19:20

    Bonjour
    j’ai déposé mon dossier de retraite sur internet le 06/01/2021 autres du régime général et des caisses complémentaires . je dois être en retraite au 01/07/2021 , je suis actuellement en ACATA .
    le régime général des salaries a bouclé mon dossier fin avril et j’ai reçu un courrier qui fait apparaître le montant de ma retraite de base . Par contre l’agirc Arrco n’avance pas
    je viens juste de recevoir un courrier pour me dire qu’il ont transmis Malakoff Humanis pour le calcul et ca après 5 mois d’étude ...autrement dit après 5 mois je ne sais toujours pas combien je vais percevoir de l’agirc arrco .. cela est il normal ? pourquoi sont il si lent alors que le régime général boucle le dossier en 4 mois conformément au délai qu’il donne au départ pour déposer son dossier .
    en vous remerciant

    Répondre à ce message

    • Le 4 juin à 22:22

      Je ne sais pas pourquoi votre demande de retraite unique sur info-retraite.fr a été transmise à Malakoff Humanis si tardivement. Qui a transmis si tard ? Qui vous a écrit ?

      Répondre à ce message

      • Le 7 juin à 20:21

        .en fait moi je n’ai fait qu’une demande au régime général des salaries puis j’ai été contacté par l’agirc arrco qui a étudié mon dossier en me demandant des renseignements complémentaire et l’a transmis au bout de 5 mois a Malakoff Humanis

        Répondre à ce message

        • Le 7 juin à 21:41

          Malakoff Humanis vient de découvrir que vous avez demandé votre retraite base. S’il y a des délais pour le traitement, vous percevrez votre retraite à la même date que le régime général, donc avec un rappel.

          Répondre à ce message

          • Le 10 juin à 18:38

            Si ma pension AGIRC ARRCO ne m’était pas versé comme prévue au 1 er juillet ( paiement en aout ) alors qu’ils ont mon dossier a l’étude depuis le 6 janvier , puis-je demander des dommages et intérêts pour le retard
            cordialement .

            Répondre à ce message

            • Le 10 juin à 21:28

              Vous pouvez demander, mais il faudra prouver au juge une négligence de leur part.

              Répondre à ce message

              • Le 20 juin à 15:59

                je les ai interrogé sur ce probleme en menaçant de demande de dommage et intérêt , il me répondent que je vais toucher des la fin juin une pension basée sur une estimation et que des le calcul sera fait , le rattrapage éventuel sera fait . est ce normal ?

                Répondre à ce message

                • Le 20 juin à 18:15

                  Vous bénéficierez d’un rappel depuis votre premier jour de retraite, c’est normal.

                  Répondre à ce message

                  • Le 21 juin à 20:10

                    bonjour
                    étant donné que je suis en allocation amiante depuis 7 ans , je ne comprends pas qu’il faille plus de 6 mois
                    a la complémentaire pour calculer ma pension étant donné que celle ci est connue et ne bougeras pas et n’a pas bougé depuis ma demande de retraite en janvier . l’agirc Arrco a travers les cicas se moque du monde quand elle ne fait pas des erreurs de calcul au désavantage des retraites . et personne ne fait rien ....pas étonnant que la participation aux élections de tous types soient si basse .

                    Répondre à ce message

                    • Le 21 juin à 21:36

                      Heureusement que vous avez droit à des points de retraite complémentaire pendant que vous percevez l’allocation amiante, c’est expliqué fiche 8.
                      Il y a effectivement des retards dans l’attribution des retraites un peu partout suite aux effets de la crise sanitaire car de nombreuses personnes ont été mises en arrêt maladie pour garder leurs enfants ou en télétravail.
                      Il n’y a aucun rapport entre les caisses de retraite complémentaire et les élections !

                      Répondre à ce message

    • Le 24 juin à 17:38

      Bonjour j’ai cotise 180 trimestres et pour calculer ma retraite l’Assurance retraite en retiens que 167 est-ce normal d’avance merci pour votre réponse

      Répondre à ce message

      • Le 24 juin à 21:50

        C’est légal et c’est ainsi depuis la création de la retraite sécu (voir fiche 21).
        C’est uniquement dans la retraite complémentaire qu’on obtient des points pour toutes les cotisations.

        Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration Le 21 juin à 02:51

    Bonjour,
    J’ai travaillé à plein temps toute ma vie, et suis passée à temps partiel 4 ans avant ma retraite à taux plein, avec un accord de mon employeur pour cotiser sur une base temps plein à la complémentaire.
    Je suis en retraite au 1er juillet et je me débats en vain entre mon employeur et agrica (la caisse complémentaire) depuis plusieurs mois car mon nombre de points retraite a baissé ces 4 dernières années .
    Mon employeur a bien cotisé sur une base temps plein pour la complémentaire, mais seulement sur mon temps partiel pour la retraite de base MSA.
    Est-ce que cela peut être l’explication ?
    Un très grand merci d’avance !

    Je pense devoir partir dans des procédures pour me faire entendre : est-ce que votre structure propose un accompagnement ? Et si oui, quelles sont les conditions ?

    Merci pour tout ! Je ne sais plus quoi faire...

    Répondre à ce message

    • Le 21 juin à 10:17

      Effectivement, l’employeur devait cotiser comme sur un temps plein aux deux caisses de retraite : retraite de base (MSA) et complémentaire Agirc-Arrco (Agrica Alliance Pro). S’il n’a pas prélevé de cotisations salariales et patronales comme sur une temps plein, vous ne pouvez pas avoir de points. Vous pouviez le voir.
      C’est un problème dans votre entreprise, il faut donc vous adresser à la Section CFDT de votre entreprise.

      Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration Le 18 juin à 16:21

    Bonjour,
    1) Je peux prendre ma retraite taux plein carrière longue en avril 2022 (ou prolonger d’un an ....)
    Je devrais subir la "minoration temporaire" de 10% sur ma retraite complémentaire pendant 3 ans.
    Mais, ayant été détaché et résident fiscal à l’étranger en 2020 , mon RFR pour cette année 2020 est très bas. Je suis à nouveau résident fiscal français.
    Pensez-vous que je puisse bénéficier de l’annulation de cette minoration ? ou vont-ils considérer mon RFR de 2021 ?

    2) D’une manière plus générale , un retraité qui bénéficie de l’annulation de minoration au tire de la CSG , et qui s’installe ensuite à l’étranger , conserve-t’il cet avantage ?

    Très cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 18 juin à 18:12

      1. C’est le dernier RFR connu qui vous sera demandé lors de votre demande de retraite. Comme expliqué fiche 28, en 2022 c’est le RFR que vous recevrez cet été et portant sur les revenus de 2020 qui sera pris en compte.
      2. L’annulation de minoration est définitive, elle n’est pas recalculée. Cette retraite résulte de vos cotisations et vous suit partout.

      Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration Le 14 juin à 14:27

    Bonjour
    Pourquoi le nombre de points retraite obtenus il y a une vingtaine d’années est plus élevé par rapport au salaire de 2021
    Cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 14 juin à 14:31

      Le nombre de points est attribué chaque année en fonction du prix d’achat du point de l’année (fiche 34).
      Le prix d’achat du point (ou salaire de référence) augmente chaque année en fonction de l’indice des salaires.

      Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration Le 13 juin à 11:55

    Bonjour,
    Je suis née en 1960 et à taux plein et peut déposer ma demande de retraite dès juillet 2022. Ayant élevée 4 enfants donc 1 à ma charge (21 ans étudiant) en faisant une simulation avec un agent de la Carsat, Agirc Arrco me déduit 10 pour cent (minoration temporaire de 3 ans)... Or que je suis demandeur d’emploi en fin de droit et perçois L’ASS depuis 2019 à ce jour. Est-ce une erreur de leur part ? En vous remerciant par avance pour votre réponse.

    Répondre à ce message

    • Le 13 juin à 12:25

      Oui, mais le simulateur ne sait probablement pas que vous faites partie des situations exonérés de la minoration temporaire. Vous devrez joindre une attestation de l’ASS à votre demande de retraite.

      Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration Le 11 juin à 21:06

    Bonsoir,

    Né en avril de l’année 1960 j’ai obtenu ma retraite début janvier 2021 et au 31 décembre 2020 j’avais acquis 176 trimestres. Je suis passé par une association pour la constitution de mon dossier et j’ai demandé une retraite pour pénibilité car j’ai une incapacité de 40% suite à un accident de travail.

    En 2020, la CARSAT m’a accordé mon droit à la retraite pour une incapacité permanente.

    Aujourd’hui je perçois ma retraite de base et pour ma retraite complémentaire AGRIC-ARCO au mois d’avril 2021 j’ai reçu un calcul provisoire.
    J’ai constaté que ma retraite complémentaire a été minorée de 10 % jusqu’au 31 décembre 2023.

    Lors de la constitution de mon dossier on m’avait confirmé que je ne serai pas impacté par cette minoration et aujourd’hui une autre personne me dit le contraire, pourquoi ?

    Il me semblait qu’une personne qui obtient une retraite de base à taux plein dès 60 ans pour incapacité permanente (pénibilité) obtient également une retraite complémentaire Agirc-Arco dans les mêmes conditions, donc sans minoration et que ma retraite complémentaire me serait versée à la même date à taux plein.

    Sur le site Agirc-Arco RETRAITE COMPLEMENTAIRE pour un âge de départ à taux plein nous retrouvons 3 cas et un paragraphe « autres situations permettant l’obtention de la retraite à taux plein ».

    Dans ce paragraphe nous retrouvons cette phrase :
    -  Sauf si vous partez au titre de l’incapacité permanente, vous n’êtes pas concerné par le dispositif de minoration temporaire.

    Age de départ à taux plein (https://www.agirc-arrco.fr/particuliers/prevoir-retraite/age-retraite-calcul/)

    Autres situations permettant l’obtention de la retraite à taux plein
    Certaines situations vous permettent d’obtenir votre retraite complémentaire à taux plein avant l’âge de 65/67 ans. C’est notamment le cas si vous obtenez votre retraite de base au titre de l’inaptitude au travail ou si vous êtes travailleur handicapé. Sauf si vous partez au titre de l’incapacité permanente, vous n’êtes pas concerné par le dispositif de minoration temporaire. Si vous êtes né à partir du 1er janvier 1957, en fonction de la date de votre départ, vous pouvez être concerné de majoration temporaire.

    Questions :
    1. Je voudrais savoir si ma retraite complémentaire doit être minorée ou pas de 10 % pour une durée de trois ans ?

    2. Je voudrais également connaître la différence entre une incapacité permanente et une incapacité permanente partielle ?

    Dans l’attente de votre réponse, je vous remercie
    Cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 12 juin à 09:15

      Les liens externes ne sont pas acceptés, j’ai récupéré votre message. Et on ne publie pas de message dans ce forum public contenant des informations personnelles.
      Cette fiche est écrite en fonction des textes officiels Agirc-Arrco. Il me semble que vous entrez dans ce cas : « reconnu en incapacité permanente d’un taux global de 20% ou plus (après totalisation des taux d’IPP) suite à un accident du travail ou une maladie professionnelle ».
      Une incapacité permanente de 40% est forcément partielle.
      Vous pouvez écrire une réclamation auprès de votre institution de retraite complémentaire membre de la fédération Agirc-Arrco, selon les modalités indiquées fiche 5. Précisez et justifiez que vous êtes « un participant justifiant d’une incapacité permanente partielle d’au moins 20 % suite à un accident du travail ou une maladie professionnelle ».

      Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration Le 10 juin à 10:48

    bonjour , je serais en retraite le 01 01 2024 a l’age de 61 ans et 10 mois , j’ai travaillé 23 ans en france avec des salaires variés allant jusqu’a 2200 euros par mois , 10 ans en belgique a 1950 euros par mois et au luxembourg a 2560 euro par mois , toujours en faisant 40 h ,et en ayant toujours eu le 13 mois soit un total de 45 ans et 10 mois
    question 1 je voudrais savoir combien au centime pres j’aurais pour les annees en france ?
    question 2 avec la nouvelle reforme qui ne prend pas en compte les 35 h 39 h et 40 h auront ils droit a 1000 euro ce qui serait injuste pour les gens comme moi ?
    question 3 sur les 23 ans en france j’ai ete dans plusieurs regimes de retraite (metal, batiment ,agriculture,alimentation,securité) comment savoir ce que j’aurais ?
    je suis allez a la carsat de metz , et ils n’ont meme pas ete fichu de me donner un montant pour les 23 ans , faudrait mettre des gens competents et remettre aussi une agence sur thionville

    Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration Le 8 juin à 15:21

    Bonjour,
    J’ai déposé une demande de retraite inter-régimes le 11/01/2021 pour un départ le 01/07/2021 (pour mes 62 ans).
    Comme Claude précédemment, et au bout de 5 mois, le régime général m’a répondu alors que mon dossier est toujours bloqué du côté de l’agirc-arrco.

    En fait, je n’ai aucun trimestres validés du côté du régime général, du au fait d’une perte de 16 années de cotisations vers un régime à l’étranger où j’ai travaillé les 23 années suivantes jusqu’à mon départ fin 2018.
    J’ai un reliquat de points au régime complémentaire agirc-arrco de 1781 points, sur mon relevé il est écrit que je peux percevoir un pension de 147 euros bruts mensuels à partir de mes 62 ans avec décote définitive.
    La question est puis-je percevoir une pension agirc-arrco si je n’en ai aucune de la part du régime général et quid de la notification du régime général que me demandera l’agirc-arrco, notification que je n’ai pas reçu (juste un courrier de fin de non recevoir).

    Cordialement et un grand merci à votre site et votre confédération.

    Répondre à ce message

    • Le 9 juin à 17:10

      Si vous avez cotisé, vous avez droit à une retraite. Je ne comprend pas ce que vous dites de n’avoir aucun trimestre tout en ayant cotisé 16 années ?
      Oui, comme expliqué dans cette fiche, le coefficient d’anticipation diffère selon que vous demandez votre retraite de bas ou que vous attendez !
      Dans tous les cas, il n’y plus de décote à 67 ans comme expliqué fiche 20.

      Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration Le 8 juin à 11:36

    Mesdames, messieurs bonjour.
    Je suis né début mars 1957, j’ai acquis 155 trimestres au 31 mars. J’ai demandé ma retraite en janvier 21 pour l’obtenir au 1 avril à la CARSAT ET AGIRC ARCCO ET RSI ;
    CARSAT TOUT EST REGLE, AGIRC ARCCO NE ME SIGNIFIE PAS LE MONTANT DE MA RETRAITE MAIS UNIQUEMENT QUE JE SUBIRAI UNE DECOTE DE 11 % ET IL ME DEMANDE DE LEUR RENVOYER UN DOCUMENT NOTIFIANT QUE J’ACCEPTE CETTE DECOTE A VIE. JE N’ARRIVE PAS A OBTENIR AVANT TOUTE SIGNATURE LE MONTANT DE CETTE RETRAITE EN EUROS SANS DECOTE, ET CE AFIN QUE JE PUISSE ME FAIRE UNE IDEE DU MONTANT.
    ET LE RSI PAS DE NOUVELLE .

    Répondre à ce message

    • Le 9 juin à 16:56

      Si je comprend bien, vous avez accepter votre retraite de base (qui comprend le RSI) avec une décote pour carrière incomplète. C’est le même principe pour la retraite Agirc-Arrco, comme expliqué dans cette fiche. Vous n’avez pas reçu d’estimation indicative globale montrant le nombre de points acquis ? Vous pouvez le voir en vos connectant à votre compte Agirc-Arrco.

      Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration Le 7 juin à 17:05

    Bonjour,

    Vos fiches sont très intéressantes, mais je m’y perds un peu. Je suis né le 28 avril 1959, j’ai commencé à travailler en septembre 1975, j’ai fait une demande de retraite pour le 1er mai 2021, le dossier est en cours, par contre je n’ai que 161 trimestres. Aujourd’hui Agirc-Accro, me fait une proposition de minoration définitive de 22% sur ma complémentaire. J’ai communiqué avec eux pour connaitre le calcul de cette minoration, ils me disent que pour le taux plein c’est entre 65 et 67 ans. Je comprends plus rien, il me semble que j’ai le droit à la retraite à 62 ans, même si le régime de base subit une décote pour mes 6 trimestres manquants (ma carrière n’a pas eu d’interruption de 1975 à 2009, puis après une rupture conventionnelle, j’ai alterné petits boulots et chômage, jusqu’à mes fins de droit, où là je n’ai malheureusement pas retrouvé de travail, d’où les 18 mois sans activité et sans droits), aujourd’hui sans revenus j’attends avec impatience cette retraite, mais j’ai bien peur qu’elle soit très faible.
    Merci de votre aide

    Répondre à ce message

    • Le 7 juin à 18:58

      A vous lire, votre institution (membre de la fédération Agirc-Arrco) calcul votre retraite comme si vous ne liquidiez pas en même temps votre retraite de base. Dans votre cas, c’est le tableau 3 qui s’applique car, comme écrit dans cette fiche) entre 62 et 67 ans la retraite Agirc-Arrco subit un coefficient d’anticipation en fonction du nombre de trimestres manquants. Pour 6 trimestres manquants, votre retraite est affectée d’un coefficient d’anticipation de 0,94.
      Vous pouvez écrire un courrier de réclamation à la direction de votre institution pour contester le mode de calcul car vous avez 62 ans et vous liquidez votre retraite aussi.

      Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration Le 4 juin à 19:43

    Bonjour
    née en 1960 , je n’ai que 130 trimestre validés . je ne travail plus pour raison personnelle et j’aurais droit a ma retraite a taux plein a 65 ans soit en 2025 au lieu e 67 ans car j’ai a charge un enfant reconnu handicapé a 80% avant ses 21 ans et aujourd’hui adulte . Est ce que je peux demander mes retraites complémentaires des maintenant et quel serait le cefficient d’anticipation et celui ci sera t-il appliqué sur la majoration pour enfant handicapé ?
    Merci de votre reponse

    Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration Le 4 juin à 13:07

    Bonjour
    Ayant travaillé après la retraite., ai je droit à une retraite agir Arco ?
    Merci d’avance pour votre réponse
    M. Girard

    Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration Le 27 mai à 17:43

    Bonjour,

    Je lis dans les accords national interprofessionnel relatif aux retraites complemen,taire Agirc/Arco/Agff concernant la minorations de 10% (12-1-2 page 11/16 et page 15/16)
    Que les salaries qui ont obtenu le taux plein de retraite dans le regime de base et qu’ils ont travaillé 4 trimestres au moins au dela de cette date ne sont pas concernés par la
    minoration de 10% sur la retraite complementaire.
    Ayant obtenu 173 trimestres donc 6 trimestres en plus des 167 trimestres pour obtenir le taux plein , je suis surpris d’avoir la minoration de 10%
    Qu’en pensez vous

    Cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 27 mai à 21:57

      La retraite au taux plein ne s’obtient pas avant 62 ans, c’est donc 4 trimestres après ces 62 ans que la minoration temporaire n’est pas appliquée. Je pense que vous l’aviez compris.

      Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration Le 25 mai à 16:13

    Bonjour, j’ai pris ma retraite le 1 avril 2021 je suis née len mars 1959.j’ai eu 4 enfants et je n’ai pas la majoration pour enfant .l’agirc arrco me dise que je n’ai pas travailler avant 1976 et apres 1999.

    Répondre à ce message

    • Le 25 mai à 16:35

      Suite à une décision de justice ancienne, la majoration ne porte pas sur tous les points mais seulement ceux obtenus dans une période, comme indiqué dans le tableau ci-dessous.

      Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration Le 24 mai à 15:23

    Bonjour, je suis né en décembre 1960 et j’ai enfin reçu un accord de l’Assurance retraite acceptant ma demande pour carrière longue, cette acceptation daterait du 17 mars , j’aurais cotisé 167 trimestres mais l’année 2020 n’a pas encore été prise en compte apparemment.
    Fin juin j’aurai donc cotisé 173 trimestres et j’ai réuni 11 trimestres avant fin 1980 l’année de mes 20 ans.
    En ce qui concerne la retraite complémentaire aurais je le malus de moins 10% si je la demande après ma retraite de base svp ? J’aurai aimé prendre la retraite cette année ou dois je terminer l’année complète 2021 dans mon intérêt.
    MERCI BEAUCOUP POUR VOTRE REPONSE.
    C’EST TRES COMPLIQUE.

    Mr BERNARD Serge

    Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration Le 17 mai à 10:47

    bonjour et merci de vous pencher sur ma question
    je souhaite partir à la retraite à 62 ans au 01/07/2022.
    avec ma carrière à l’étranger ( ALGERIE) je cumulerai 184 trimestres validés à cette date là.
    est ce qu’avant ce nombre de trimestre, je dois quand même continuer à travailler jusqu’au 30/6/2023 pour obtenir le taux plein AGIRC-ARRCO ?
    ou bien je pourrais avoir le taux pleain comme pour la retraite de base au 01/07/2022 ?
    bonne journée

    Répondre à ce message

    • Le 17 mai à 14:43

      Comme indiqué, si vous n’avez pas de décote pour la retraite de base, il n’y en aura pas pour la complémentaire.
      Lisez aussi la fiche 59.

      Répondre à ce message

      • Le 20 mai à 09:42

        bonjour Monsieur
        je vous remercie pour votre retour rapide à ma précédente question

        la caisse de retraite me dit que MEME en ayant un taux plein à 62 ans pour la retraite de base, je devrais - afin d’obtenir un taux plein de la complémentaire AGIRC-ARCCO - :

        soit reculer mon départ d’une année ( 01/07/23 )
        soit partir à 62 ans et subir une décote durant 3 ans ( de 10% me semble t-il)

        merci par avance pour vos éclaircissements et vos conseils
        bonne journée

        Répondre à ce message

        • Le 20 mai à 11:04

          Cette fiche, point 3, vous explique la minoration temporaire. C’est une mesure différente de ce que vous appelez le taux plein (ou coefficient d’anticipation expliqué au point 1) qui est une mesure définitive.
          Je vous invite à lire entièrement le point 3 de cette fiche, et la liste des cas qui exemptent de la minoration temporaire. Pour ne pas la subir, vous pouvez prolonger votre activité de 4 trimestres.

          Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration Le 19 mai à 11:45

    Bonjour,
    Je suis née en fin Fév. 1960.
    J’ai acquis 167 trimestres au 31/12/2020.
    Quand pourrais je partir à la retraite sans décote ?

    En vous remerciant

    Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration Le 7 mai à 11:56

    Bonjour
    Je suis née le 04/07/1959 et j’aurai donc l’âge légal pour un départ à la retraite.
    J’ai tous les trimestres cotisées nécessaires pour partir soit 167 trimestres.
    Je suis par ailleurs depuis 2010 la reconnaissance de travailleur handicapé par la MDPH. De moins de 50 % de taux d’incapacité, je suis passée à 70 % en 2012.
    Un deal a été conclu avec mon employeur. Depuis janvier 2020, je suis autorisée à ne pas venir travailler, une allocation forfaitaire m’est versée par l’employeur qui cotise pour ma retraite, la contrepartie étant mon engagement de faire valoir mes droits à la retraite à l’âge légal, à savoir à effet au 01/08/2021.
    Questions :
    J’ai rendez vous mardi prochain soit le 11/05/2021 avec un conseiller MSA pour ma demande de retraite, je l’avais déjà vu il y a trois semaines.
    Je voudrai savoir s’il est intéressant de déposer concomitamment une demande de retraite ainsi qu’une demande d’inaptitude au travail.
    Quel serait les éventuels avantages ? impact sur la complémentaire éventuellement sur l’absence de minoration ? ou autres avantages dont "certains" m’ont rapportée qu’en cas d’aggravation de mon handicap, je pourrai bénéficier d’allocation financière supplémentaire pouvant aller jusqu’à 1500 € par mois ????
    Le conseiller MSA m’indique que non.
    Merci de votre réponse.

    Répondre à ce message

    • Le 7 mai à 19:09

      La MDPH fixe un taux d’invalidité, ce qui est différent du taux d’incapacité (IPP) cité dans cette fiche.
      Pour avoir une retraite sans décote pour inaptitude, il faut que ce soit reconnu avant (fiche 20).
      La majoration tierce personne suppose que vous soyez incapable d’effectuer des actes de vie courante (voir fiche 24).

      Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration Le 28 avril à 14:53

    Bonjour,

    Je souhaite une clarification sur les conditions d’exonération du coefficient de solidarité sur la retraite complémentaire de 62 à 65 ans (Accord Agirc-Arrco du 31/10/2015).

    Au paragraphe « 12-1-1 – Coefficients de solidarité », l’accord stipule : « Les participants ayant liquidé leur pension de retraite à taux plein dans les régimes de base se voient appliquer sur le montant de leur retraite complémentaire des coefficients de solidarité annuels de 0,90 pendant une durée de trois ans2 dans la limite de 67 ans. Ces coefficients de solidarité s’appliquent à compter de la date de liquidation de la pension de retraite complémentaire. »

    1 - Cela signifie-t-il par extension que les personnes n’ayant pas « liquidé leur pension de retraite à taux plein dans les régimes de base » sont exonérées de cette décote temporaire ?
    2 - Si tel est le cas, que signifie liquider sa « pension de retraite à taux plein » ? Partir à 67 ans (naissance 1960 ) ?
    3 – Plus concrètement, si je pars en retraite à 62 ans avec 166 trimestres au lieu des 167 requis, je liquide pas ma retraite de base avec une double décote (carrière incomplète + proratisation). Suis-je exonérée de cette décote temporaire ?

    Je vous remercie par avance pour votre réponse.
    Bien cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 28 avril à 22:20

      C’est bien de lire l’accord, mais nous l’avons lu et expliqué ici plus simplement.
      1. Oui.
      2. La minoration est limitée à 67 ans.
      3. Oui, mais la décote de la retraite de base et de la complémentaire sont définitives.

      Répondre à ce message

      • Le 30 avril à 08:12

        Bonjour,

        Je vous remercie pour la clarté de votre réponse et pour votre disponibilité, bravo !

        Bien cordialement

        Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration Le 23 avril à 16:59

    bonjour,
    mon mari a pris sa retraite il y a 2 ans, à 62 ans avec une baisse de retraite de 10 % pendant 3 trois ans car il lui manque 8 trimestres. Ne payant pas de CSG sur ses salaires, j’ai lu que l’on pouvait etre exonéré de cette minoration. Ceci est-il juste, si oui peut-il obtenir un remboursement de la caisse arrco de ces 2 années !

    Merci !

    Répondre à ce message

    • Le 23 avril à 17:09

      Attention, la minoration temporaire de 10% ne s’applique pas si la retraite est repoussée d’un an (4 trimestres).
      Il y a deux ans il du remettre son avis d’impôt en même temps que la demande de retraite et c’est cet avis d’impôt qui a été pris en compte et pour justifier d’une exonération de la minoration temporaire.

      Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration Le 22 avril à 10:38

    Bonjour,

    Pourriez-vous clarifier la date à laquelle cessera d’être appliquée la minoration temporaire de ma future retraite complémentaire, compte tenue de ma situation :

    Né en 1961, j’ai acquis les 168 trimestres exigés depuis le 1er avril 2021. Ma carrière longue est donc validée par une attestation.
    Cependant, ce n’est qu’au 1er juillet 2021 que je pourrais prétendre liquider ma retraite à taux plein car j’aurai 60 ans qu’en juin.
    Or, mon employeur m’a demandé de rester plus longtemps pour assurer la parfaite formation de mon remplaçant. Je rentrerai donc, à partir du 1er septembre 2021, dans le dispositif de retraite progressive à mi-temps.

    J’ai compris, grâce à votre fiche, que la minoration ne s’appliquerait pas sur ma demi-retraite progressive. Mais à quelle date pourrais-je liquider ma retraite définitive sans aucune pénalité sur la complémentaire ?

    Merci d’avance,
    Cdlt

    Répondre à ce message

    • Le 22 avril à 14:28

      L’attestation du droit à la retraite anticipée carrière longue donne comme comme date celle de votre carrière complète à partir de 60 ans (fiche 13). Après cette date, vous compter 4 trimestres et la minoration temporaire n’est plus due.

      Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration Le 14 avril à 14:39

    Bonjour,
    Concernant la minoration des personnes nées à partir du 1/01/1957, vous expliquez que celle-ci ne s’applique pas si le taux plein était rempli avant le 1/01/2019.
    Si je comprends bien cela ne peut concerner que les carrières longues car le taux plein implique une condition d’âge et de trimestres cotisés.
    Pour ma part qui suis née en 1957 je pars en retraite à 62 ans (âge légal) avec 185 trimestres (166 sont requis) et je me retrouve avec une minoration de 10%pendant
    3 ans sur ma retraite complémentaire. Puis-je éviter cette minoration ?
    Cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 15 avril à 11:14

      Nous avons clairement écrit que c’était le taux plein à 62 ans. Pour les carrières longues, il faut apporter la preuve que vous aviez droit à une retraite anticipée avec l’attestation que vous a remis le régime général.

      Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration Le 8 avril à 15:38

    Bonjour,
    Je me permets de vous écrire car j’avoue être un peu perdue dans mes démarches actuelles.
    Je suis née en 1961 et je travaille depuis 43 ans toujours à temps plein.
    Je vais être à la retraite carrière longue le 01/04/2022. J’ai 3 enfants.
    Actuellement :
    Je suis en longue maladie depuis le 09/10/2019. J’ai été reçue dernièrement par le médecin de la CPAM et suite à ce rdv le médecin m’a déclaré en invalidée 2 à partir du 01/05/2021.
    La CPAM me dit que le montant de ma pension d’invalidité sera calculée au regard de mes 10 dernières années d’activité et que c’est la caisse de retraite qui doit fournir ses éléments à la CPAM

    Question : Comment va être calculé ma pension d’invalidité sur ses 10 dernières années ?
    Est-ce que je peux être en validité jusqu’à mes 62 ans afin de ne pas perdre ma majoration de 10% due à mes 3 enfants ?
    Je ne sais pas si j’ai été très explicite dans la demande, je vous remercie vivement pour votre aide ;
    Bien cordialement
    Christine

    Répondre à ce message

    • Le 9 avril à 10:46

      Votre pension d’invalidité sera calculée sur les salaires des 10 meilleures années, la pension annuelle sera la moyenne X 50%. Elle n’est pas cumulable avec la pension de retraite et cessera d’être versée au départ anticipé à la retraite.
      A défaut de départ anticipé, la pension d’invalidité prend fin à l’âge légal de départ à la retraite à 62 ans. Elle est remplacée par la pension de retraite allouée en cas d’inaptitude au travail (calculée sur la base du taux de 50 % du salaire annuel moyen), à compter du premier jour du mois suivant l’âge à partir duquel le pensionné peut liquider une pension de retraite. Évidemment vous conserverez le bénéfice de la majoration de 10% pour vos 3 enfants autant pour la retraite de base que la complémentaire.
      Dans la plupart des entreprises, il existe des contrats de prévoyance garantissant un complément de revenu y compris après rupture du contrat de travail pour inaptitude. Renseignez-vous auprès de votre employeur.
      S’agissant de votre contrat de travail, voyez le point 4 de la fiche 9.

      Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration Le 12 janvier à 17:00

    Bonjour,
    je voudrais savoir, svp, à quelle adresse postale envoyer un courrier recommandé à Malakoff Humanis.
    J’ai bien regardé sur le net mais il y à plusieurs adresses suivant le lieu ou l’on réside.
    En sachant que je suis en Basse Normandie.
    Merci d’avance pour votre réponse.

    Répondre à ce message

    • Le 12 janvier à 17:09

      Vous pouvez écrire au Siège social ; 21, rue Laffitte ; 75317 PARIS Cedex 09
      Lisez la fiche 5 sur les recours.

      Répondre à ce message

      • Le 12 janvier à 22:25

        Merci à vous .

        Répondre à ce message

        • Le 1er avril à 23:10

          Bonjour.

          Si c’est pour une demande (liquidation en cours) vous avez deux adresse.

          Une pour Malakoff qui est Malakoff Humanis service numérisation 45805 Saint Jean de Braye Cedex.

          Une pour Humanis qui est Malakoff Humanis 45954 Orléans Cedex.

          Si votre demande concerne (tout ce qui est paiement etc tout ce qui concerne autre que la liquidation) c’est centre de réception agirc Arrco TSA 36661 92621 Gennevilliers cedex.

          Cdlt

          Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration Le 2 avril à 00:47

    Bonjour,

    Je suis née en 1959. Taux plein normalement au 01/10/2021 avec 167 trimestres.

    Je souhaite partir le 01/07/2021. A cette date il me manquera 1 trimestre (166) et 3 mois pour atteindre l’âge légal.

    Quels seront les coefficients de minoration appliqués au régime de base et à la retraite complémentaire Agirc/Arrco ?

    Avec tous mes remerciements.

    Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration Le 1er mars à 19:15

    Bonjour

    Je suis né en janvier 1955 et atteindrais au 30 juin 2021, les 166 trimestres requis pour une retraite à taux plein. Suis-je concerné par le coefficient de minoration si je demande
    ma retraite au 1er juillet 2021 ?

    Cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 2 mars à 11:40

      Oui, puisque vous n’aurez pas travaillé 4 trimestres de plus après votre droit à la retraite au taux plein.

      Répondre à ce message

      • Le 1er avril à 22:27

        Je ne suis pas d’accord. Pourquoi madame serais impacté alors que cette minoration s’applique pour toute les personnes née a partir de 1957 madame est née en 1955 ?

        Répondre à ce message

        • Le 1er avril à 22:46

          Merci de la rappeler, vous avez raison. Pourtant que c’est clairement écrit dans la fiche. Je n’ai pas pensé à vérifier la date de naissance et pas pensé qu’elle n’avait pas lu la fiche.

          Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration Le 3 mars à 11:12

    Bonjour,
    A la liquidation de ma retraite mon relevé de carrière était exact mais lors du calcul, 3 ans de cotisation cadre ont été comptés en non cadre.
    A l’époque, il y a 10 ans, j’ai fait une réclamation LR/AR en joignant une attestation employeur, mais il ne m’a jamais été répondu.
    Entre temps j’ai eu des problèmes de santé et je voudrais aujourd’hui relancer ma demande de rectification.
    Question : y a-t-il un délai de prescription pour demander une rectification ? On m’a dit qu’ une erreur de la caisse n’était jamais prescrite.
    Pouvez vous le confirmer.
    Il ne s’agit pas ici d’une demande concernant un précédent employeur où la prescription est je crois de 5 ans.
    Merci de votre réponse.

    Répondre à ce message

    • Le 4 mars à 15:20

      Vous pouvez refaire une réclamation (procédure fiche 5) en joignant votre précédente réclamation. Les cotisations sur la partie du salaire au-dessus du plafond sont les mêmes depuis 2005, qu’on soit cadre ou non cadre, donc les droits sont les mêmes (fiche 34).

      Répondre à ce message

      • Le 1er avril à 10:26

        j ai prie ma retraite en 2015 avec 165 trimestres je suis travailleur handicape a 50% et je n est que998e de retraite cela est il normale

        Répondre à ce message

        • Le 1er avril à 11:40

          Votre question manque de précisions. Posez une autre question sous la fiche 10 en précisant :
          Age de départ à la retraite, nombre de trimestres cotisés et validés, date de votre handicap, montant de chacune des pensions de base et complémentaire.

          Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration Le 29 mars à 20:27

    Bonjour,

    Je suis en retraite progressive depuis 1 septembre 2020 et je travaille dans l’enseignement privé Ministère de l’agriculture. Je n’arrive pas à savoir quelle est la caisse de retraite complémentaire du Ministère de l’Agriculture Enseignement privé. L’agirc arrco me dit que ce n’est pas eux. Et l’Ircantec idem car cela relève du privé. A qui dois je m’adresser ? Merci de votre réponse. Cordialement.

    Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration Le 25 mars à 13:43

    Bonjour,
    Je suis née le 30/04/1957 et vais être en retraite le 1er Avril 2021. Une notification provisoire de la CNAV du 02/02/2021 m’annonçait que j’avais une durée d’assurance de 169 trimestres et que le taux plein pour prendre ma retraite requérait une durée de 166 trimestres, ce qui me donnait droit à une surcote sur le montant de ma retraite. Au 31/12/2021, j’aurais obtenu 170 trimestres.
    Or, je viens de recevoir un courrier de l’AGIRC ARCCO me donnant l’estimation du montant de ma retraite complémentaire et qui me signifie que j’ai une minoration de 10 % pendant 3 ans. Je ne comprends pas cette minoration puisque j’ai fait une année supplémentaire par rapport à mon taux plein.
    Je vous remercie de bien vouloir m’apporter des précisions quant à cette décision.

    Répondre à ce message

    • Le 26 mars à 12:02

      Comme expliqué fiche 18 ou 20, le droit à la retraite au taux plein suppose de remplir deux critères : avoir l’âge légal et avoir une carrière complète. Si au premier avril 2021 vous avez au moins 63 ans et avez accumulé au moins 170 trimestres, vous êtes exonéré de la minoration temporaire. Cela ne me semble pas être le cas.

      Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration Le 21 mars à 00:33

    Bonjour, j’ai pris ma retraite en mars 2020 à 62 ans avec 176 trimestres. Je viens seulement de recevoir ma notification de retraite complémentaire qui m’applique une minoration de 0,78 et je ne comprends pas pourquoi puisque ma retraite de base est bien à taux plein.
    Merci

    Répondre à ce message

    • Le 21 mars à 16:52

      Un abattement est possible si votre carrière n’est pas complète ou si vous n’avez pas l’âge (tableau 2).
      Il doit bien y avoir une phrase expliquant ce coefficient ?

      Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration Le 13 mars à 18:24

    Bonjour,
    j’ai fait 63 ans le 3 octobre 2020 (date naissance 03/10/1957) et j’ai demandé à partir en retraite le 1er novembre 2020. A cette date, je dispose de 163 trimestres validés (sur 2020 seul 3 trimestres sont comptés ce qui est la règle à priori). Pour bénéficier d’une retraite à taus plein il me faut 166 trimestres il me manque donc 3 trimestres. J’ai consulté le tableau de minoration carrière courte il est indiqué compte tenu de ma date de naissance de mon age que laminoration serait de 17% (coefficient 0.83). Cependant il est indiqué de tenir compte du nombre de trimestre manquant soit 3 et de prendre la minoration la plus favorable, c’est pour 3 trimestres manquants le coef est de 0.97 soit -3% de minoration. Du coup je ne comprends pas pourquoi l’agirc arcco m’envoie un courrier pour me dire que la minoration définitive sera de 17% et non pas de 3%. Le tableau des coefficient de minoration tenant compte des trimestres ne s’appliquerait-t-il pas dans mon cas ?
    Merci pour votre réponse.
    _

    Répondre à ce message

    • Le 14 mars à 16:20

      Après recherches, je vous confirme ce que vous avez compris. C’est écrit dans la Circulaire AGIRC-ARRCO 2020-02 Individus – Fiche 3 – Conditions pour bénéficier de sa retraite complémentaire dans la partie : I.1.3.3. Carrières courtes
      « Les participants, ayant un âge compris entre 62 ans et 67 ans, justifiant d’une durée d’assurance inférieure de 20 trimestres au plus à celle requise pour le taux plein5, peuvent également faire liquider leur pension de retraite complémentaire par anticipation. »
      Je ne reproduit pas ici le tableau, mais il est indiqué que pour trois trimestres manquants le coefficient d’anticipation est bien de 0,97. Vous pouvez faire une réclamation auprès de votre institution de retraite complémentaire comme expliqué fiche 5 de ce guide.

      Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration Le 13 mars à 15:09

    Je suis née en 1959 et actuellement au chômage, je suis obliger de pendre ma retraite a mes 62 avec 172 trimestre de cotisés.
    Suis je impacté par la réforme d’octobre 2015 qui instaure un bonus-malus sur
    les retraites complémentaires ? merci

    Répondre à ce message

    • Le 13 mars à 19:49

      Des très nombreux nouveaux retraités sont exonérés de cette minoration temporaire. En particulier ceux ayant eu de bas revenus avant la retraite, c’est indiqué dans cette fiche.

      Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration Le 12 mars à 19:53

    bonjour
    j’ai reçu une autre demande de pièces justificatives . j’ai a charge un enfant handicapé a 80 % et j’ai fourni lors de ma demande de retraite complémentaire, la notification de la MDPH départementale qui prouve son handicap à 80% avant ces 21 ans et l’attribution de la carte d’invalidité . depuis celle ci a été renouvelée ( procédure normale tous les 5 ou 10 ans ) et je n’ai onc pas conserver les anciennes cartes d’handicapé mais seulement les notifications de reconnaissance d’handicap a 80 % dont je parle plus haut . Voila que l’agirc arrco me demande de fournir la carte d’avant ses 21 ans pour l’attribution de la majoration de 5% . cela est il normal ? n’est il pas honteux de faire subir a des parents d’enfants handicapés de telles mesures , l’agirc ne cherche t-elle pas tous les moyens de ne pas payer ce qui est du ?. quand vous avez 30 ans , rien , ni personne ne vous dit que vous devez garder ce document pour faire valoir vos droit a la retraite 30 ans plus tard .
    merci de votre réponse .

    Répondre à ce message

    • Le 12 mars à 22:59

      La règle est bien indiquée au point 4. La majoration pour enfant à charge est attribuée même après 21 ans, aucun autre régime de retraite n’a cette solidarité, mais vous devez apporter la preuve qu’il était déjà handicapé. Je n’ai jamais vu un retraité ne possédant pas cette preuve.

      Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration Le 12 mars à 19:39

    Bonjour
    j’ai lancé mon dossier de demande de retraite début janvier et je viens de recevoir un courrier de l’Agirc Arrco qui me demande des justificatifs , a savoir fournir les attestations de versement d’indemnités journalières pour une période d’arrêt en 1986 . Bien sur je n’ai pas conservé ces documents et je ne me souviens pas qu’il soit indiqué sur ces attestations qu’elles doivent être gardées a vie , d’ailleurs je ne trouve nul par sur internet une information qui disent que l’on doit garder ses attestations plus de 35 ans . cette demande est elle légitime surtout que sur mon relevé de carrière il y a ben eu 4 trimestres validés en 1986 ?
    Merci de votre réponse .

    Répondre à ce message

    • Le 12 mars à 22:25

      Comme indiqué fiche 35, les périodes d’arrêt pour maladie peuvent donner droit à des points gratuits. Il faut un arrêt de plus de 60 jours.
      Vous pouviez obtenir 4 trimestres en travaillant quatre mois (voir fiche 19).

      Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration Le 9 mars à 06:44

    Bonjour,
    Cas d’une adhérente née le 29/11/1959 et qui partira en retraite au 1/3/2022 soit
    à 62 ans et trois mois. Elle aurait pu être éligible au départ en carrière longue au 1/12/2019 (à 60 ans) mais n’a pas utilisé cette possibilité. Subira-t-elle la minoration de 10 % sur sa retraite complémentaire et, si oui, jusqu’à quelle date ?
    Autre question : elle a été affiliée à deux régimes de base (Régime général puis CNRACL).
    Peut-elle choisir le régime de rattachement des majorations d’assurance pour enfant ? Je précise qu’elle a eu 2 enfants qui sont nés lorsqu’elle était affiliée au régime général.
    D’avance merci.
    Amitiés syndicales

    Répondre à ce message

    • Le 9 mars à 10:23

      Comme indiqué, Agirc-Arrco ne pouvant pas savoir si elle a droit à la retraite anticipée carrière longue, elle droit donc produite l’attestation de droit à cette retraite qu’elle a du demander à l’assurance retraite et à la CNRACL.
      Comme indiqué fiche 48, le régime spécial de retraite est toujours prioritaire pour l’attribution de trimestres gratuits pour enfants. Mais si elle une carrière complète, ils augmenteront sa pension de fonctionnaire étant polypensionnée.
      Bienvenue parmi les militants qui renseignent sur les retraites !

      Répondre à ce message

    • Le 9 mars à 17:09

      Merci pour la réponse.
      Complément sur la 1° question : la salariée a fait établir son attestation de départ anticipée pour carrière longue en date du 22/12/2020 (départ possible au 1/1/2021).
      En partant en retraite au 1/3/2022, subira-t-elle la minoration de 10 % sur sa retraite complémentaire ?
      D’avance merci.

      Répondre à ce message

      • Le 9 mars à 22:07

        Si l’attestation mentionne un départ possible le 1er janvier 2021, la minoration temporaire disparait quatre trimestres plus tard, soit à partir du 1er janvier 2022.

        Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration Le 9 mars à 00:25

    Bonjour,

    Je suis né en 1959, j’aurais donc ma retraite à taux plein dès que j’aurais validé 167 trimestres.
    Avec 4 trimestres de plus (1 an), la décote de 10% pendant 3 ans de la pension complémentaire ARCCO-AGIRC est annulée.
    Si je valide 169 trimestres (2 trimestres en plus), que se passe-t-il par rapport à cette décote ? :
    # est-elle réduite à 5% pendant 3 ans
    # est-elle de 10% pendant 1,5 ans
    # reste-t-elle de 10% pendant 3 ans ?
    Merci de me renseigner.

    Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration Le 8 mars à 16:49

    Bonjour,
    Je suis né en juin 1958 et au 31/12/2019 j’avais acquis mon droit à la retraite au taux plein soit 167 trimestres. J’ai pris ma retraite au 31/12/2020 à 62 ans et 6 mois. J’ai donc travaillé 4 trimestres de plus après ce droit à la retraite au taux plein .
    Est-ce que ma caisse de retraite complémentaire doit appliquer le coefficient de minoration ?
    Merci pour votre réponse.
    Cordialement.

    Répondre à ce message

    • Le 8 mars à 21:49

      L’ouverture du droit à la droit à la retraite au taux plein suppose d’avoir l’âge de 62 ans et le nombre de trimestres requis. Vous n’avez pas 4 trimestres de plus.

      Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration Le 7 mars à 11:54

    Bonjour,
    je constate une anomalie mon relevé de carrière, le nombre de points n’est pas exacte. En effet ayant deux employeurs, donc deux revenus annuels il se trouve que les points Agir-Arrco ne sont calculer que sur le revenu le plus faible. Après plusieurs demande de rectifications il ne se passe toujours rien.
    Je suis en âge de prendre ma retraite seulement je voudrais avoir une estimation à peu près juste de ce que je vais percevoir avant de partir.
    Comment faire pour obtenir cette régularisation.

    Répondre à ce message

    • Le 7 mars à 12:03

      Il n’y a pas de raison du côté de la caisse de retraite que vos points n’apparaissent pas. Le deuxième employeur cotise aussi à l’Agirc-Arrco sur votre fiche de paie (ou est-ce à l’Ircantec) ? Il indique bien le même numéro de sécu ? Avez-vous regardé votre compte retraite sur info-retraite.fr ?

      Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration Le 17 février à 20:17

    bjr
    j’ai élevé un enfant reconnu handicapé a 80% avant l’age de 21 ans , aurais-je droit a une majoration et de combien ?
    Merci de votre réponse

    Répondre à ce message

    • Le 18 février à 17:16

      Si c’était prévu, nous l’aurions écrit.

      Répondre à ce message

      • Le 18 février à 17:53

        Sauf erreur de ma part ....il me semble que vous l’avez ecrit ( voir ci dessous ) mais il n’y a pas le pourcentage de la majoration .

        "l’enfant invalide, quel que soit son âge, à condition que l’état d’invalidité ait été constaté avant son 21e anniversaire."

        Répondre à ce message

        • Le 18 février à 17:56

          Oui, mais c’est valable s’il est encore à votre charge.

          Répondre à ce message

          • Le 23 février à 18:20

            il est a ma charge fiscalement sur ma feuille d’impots

            Répondre à ce message

          • Le 23 février à 18:23

            et quel est le pourcentage de majoration ?

            Répondre à ce message

            • Le 23 février à 18:32

              Comme indiqué, la retraite est majorée de 5%.

              Répondre à ce message

              • Le 25 février à 20:36

                ce n’est pas si clair que ca puisque votre première réponse était :
                Si c’était prévu, nous l’aurions écrit.{{}}
                Merci quand meme

                Répondre à ce message

                • Le 25 février à 21:21

                  Avec environ 50 question par jour, parfois je lis trop vite la question. Ou je trouve que la personne devrait lire la fiche avant de poser une question. Excusez-moi si je vous ai vexé !
                  Pourtant vous avez demander si le fait d’avoir élevé un enfant vous donnait à une majoration. La réponse reste négative jusqu’à ce que vous disiez l’avoir à charge.

                  Les informations données par notre site et dans nos messages sont dues au bénévolat des militants retraités et aux cotisations des adhérents retraités.

                  Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration Le 21 février à 20:40

    Bonjour je suis a la retraite depuis 2 ans.jai eu ma retraite a 62 ans.je suis née le 28 04 1956.je suis payé 65 euros de retraite complémentaire. Et 790 euros de pension retraite.je trouve que ma complémentaire est vraiment minime.je voudrais savoir si il n’y a pas pu avoir une erreur. Et comment vérifier. Merci beaucoup de me donner de votre temps.tchakerian nicole.0624148008

    Répondre à ce message

    • Le 21 février à 21:32

      Avez-vous demandé toutes vos retraites complémentaires ? Vous ne dites pas le nom de celle que vous recevez.
      Des militants retraités bénévoles tiennent des permanences dans de nombreux départements. Consultez notre annuaire dans ce site.

      Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration Le 15 février à 11:20

    Bonjour,

    Je suis en retraite progressive ( 40%) depuis 01/2019. Ma retraite à taux plein sera acquise au 01/01/2022. Date de naissance 1957.
    La retraite au 01/01/2022 sera t’elle minorée définitivement pour les 40% déja perçus depuis janvier 2019 ou cela est -il provisoire, ramenant le tout à taux plein.
    Compte tenu de la minoration de la retraite complémentaire de 10% pendant 3 ans, je me pose le choix de la date de départ ( minoration temporaire 10% ou minoration définitive d’un trimestre pour échapper aux 10%) mais je n’ai accès à aucune estimation sur le site malakoff retraite complémentaire du fait de ma retraite progressive. J’ai aussi appelé et on me dit que je n’aurai aucune estimation.
    C’est anormal de se retrouver dans une situation pareille. Comment faire ? Je n’ai aucun élément depuis 2019.
    Par ailleurs, la prime de départ en retraite va t’elle générer des points agirc arrco supplémentaires en totalité quelque soit la date de départ ?

    Vous remerciant de votre aide et conseils,
    Cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 15 février à 19:36

      La retraite progressive est provisoire (fiche 25).
      L’idée qui circule de voir sa retraite subir une décote (retraite de base) et un abattement (Agirc-Arrco) suppose de ne pas avoir une carrière complète à 62 ans, de ne pas avoir droit au minimum contributif, donc d’en mesurer toutes les conséquences. Même si vous aviez au simulateur vous ne pourriez pas faire cette simulation.

      Répondre à ce message

    • Le 16 février à 13:31

      bonjour j ai 62 ans pour ma retraite complementaire j ai que 22% pourquoi coment puis je vivre avec ça

      Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration Le 16 février à 09:50

    Bonjour je vais prendre ma retraite le 01/03/2021 j ai 157 trimestres j’ai une minoration de 100% dois-je comprendre que j’aurais zéro de retraite complémentaire ? Je dois renvoyer le courrier d’autorisation de minoration .
    je suis née le 06/02/1959 .
    merci

    Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration Le 13 février à 19:55

    Bonjour, j’ai lu quelque part que si on prend sa retraite au moins un trimestre avant la date du taux plein, on a une décote définitive mais qu’on échappe à la décote temporaire de 10% . Est-ce vrai ?
    Merci pour votre réponse.
    Cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 13 février à 22:22

      Oui, c’est exact. Vous subirez un abattement définitif sur la complémentaire. Mais lisez bien le début de la fiche.

      Répondre à ce message

      • Le 14 février à 11:24

        Bonjour, merci pour votre réponse rapide.
        Je n’ai jamais trouvé le texte officiel qui évoque ce cas d’exonération des 10% temporaire.
        Lorsque la date du taux plein est atteinte après l’âge légal ( par exemple 64 ans ) la décote des 10% n’est "amortie" qu’au bout d’une douzaine d’années ( en tout cas dans mon cas pour un départ à 64 ans) face à une décote définitive d’environ 1% si on part un trimestre avant.
        Cela n’incite pas vraiment à travailler 1 an de plus !
        Cordialement

        Répondre à ce message

        • Le 14 février à 14:22

          L’accord a été publié au journal officiel comme tous les accords nationaux pour son extension à toutes les entreprises. Il ne prévoit pas ce cas, mais il est précisé que la minoration s’applique en cas de retraite au taux plein. Par déduction elle ne s’applique pas en cas de décote et abattement.
          Vous devriez intégrer dans votre calcul les revenus supplémentaires dus à votre travail pendant un an. Mais je comprend votre raisonnement.

          Répondre à ce message

          • Le 15 février à 17:37

            Oui en effet, en plus étant enseignant dans le privé je pense que si je pars un trimestre avant la date du taux plein je serai éligible au RETREP jusqu’à la date du taux plein et donc la décote des 10% s’appliquera quand même !
            Est-ce bien ça ?

            Répondre à ce message

            • Le 15 février à 18:54

              A chaque nouvelle question une nouvelle information importante !
              Je doute que vous soyez éligible au Retrep dans ce cas car la durée exigée est la même dans tous les régimes de retraite. Le Retrep intervient si les fonctionnaires ont une droit à la retraite que vous n’avez pas. Lisez la fiche 6.

              Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minoration, majoration Le 5 février à 13:20

    j’ai obtenu ma retraite à taux plein en juillet 2019 (167 trimestres)
    si je pars en juillet 2021 (soit 8 trimestres de plus)
    est-ce que je bénéfice du coefficient de 1,10 en majoration de ma retraite durant 1 an ?
    alors que je n’aurai pas encore 64 ans
    merci pour votre retour

    Répondre à ce message

    • Le 5 février à 14:02

      Si je comprend bien, vous aviez droit à la retraite en juillet 1979 (62 ans et 167 trimestres). Si vous retardez votre demande de retraite de deux ans, vous annulez votre minoration temporaire la première année et vous majorez temporairement grâce à la deuxième année pendant un an.

      Répondre à ce message

    • Le 10 février à 11:52

      Bonjour
      j’ai obtenu ma retraite à taux plein en oct 2019 parce que je suis née en oct 1957(62 ans)
      Aujourd’hui, j’ai 63 ans et 2 mois.
      Je suis au la retraite depuis le 01janvier 2021 soit 8 trimestres travaillés de plus. Est ce que je bénéficie d’une majoration de 10% pendant 1 an ? Merci pour votre réponse. Cordialement

      Répondre à ce message

      • Le 10 février à 22:05

        Lisez la fiche 20 pour savoir quand vous remplissiez les deux conditions d’âge et de durée d’assurance pour avoir droit à la retraite au taux plein. Il faut 8 trimestres après cette date.

        Répondre à ce message