UNION CONFÉDÉRALE CFDT DES RETRAITÉS

B. Retraites anticipées Sécu


13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune


Cette fiche traite du dispositif de retraite anticipée pour carrière longue créé en 2003 (retraite à partir de 56 ans), modifié par la réforme de 2010, par le décret de 2012 et enfin par la réforme de 2023. Obtenue par la CFDT lors de la réforme de 2003, il s'agit d'une retraite anticipée au taux plein de 50 % avant l'âge « légal ». Pour cela, il faut avoir commencé à travailler à un certain âge (travail jeune) et avoir travaillé toute sa carrière (carrière longue).

Mises à jour :
(les mises à jour précédentes sont retirées)
 selon loi, décrets et circulaire Cnav applicables au 1er septembre 2023 (16/8/23).
Bon à savoir

Les nouveaux paliers de la réforme de 2023

Quatre paliers d’âge (au lieu de deux) :
 année des 16 ans pour un départ à partir de 58 ans ;
 année des 18 ans pour un départ à compter de 60 ans ;
 année des 20 ans pour un départ entre 60 et 62 ans selon l’année de naissance ;
 année des 21 ans pour un départ à partir de 63 ans.

1. Avoir eu, jeune, une activité

Pour remplir la condition d’activité jeune, il faut avoir validé au moins 5 trimestres à la fin de l’année civile de ses 16, 18, 20 ou 21 ans, pour partir avant son âge égal (voir tableau 1). Si né au cours du dernier trimestre de l’année, seulement 4 trimestres sont exigés à la fin de l’année civile de son anniversaire. D’autre part, 4 trimestres suffisent si le début d’activité a eu lieu régime des non-salariés agricoles (MSA).

Tous les trimestres jeunes sont pris en compte, y compris les trimestres assimilés (chômage, maladie…).

Attention !

Année civile

En matière de retraite, l’année concernée est l’année civile : elle va du 1er janvier au 31 décembre.

2. Avoir eu une carrière cotisée longue

Les textes exigent une durée cotisée pour bénéficier du départ anticipé pour carrière longue. Toutes les périodes ayant donné lieu à cotisations sont retenues, tous régimes de base confondus, y compris les périodes étrangères indiquées sur le formulaire de liaison. Ne sont pas retenus les versements pour la retraite de périodes non travaillées (études supérieures, années incomplètes…).

Suivant l’âge de départ anticipé, il faut avoir obtenu un certain nombre de trimestres cotisés.

La réforme 2023 ajoute les trimestres achetés au titre de l’apprentissage par un versement pour la retraite (VPLR). Ces trimestres sont pris en compte dans les trimestres cotisés pour la retraite anticipée carrière longue ou travailleur handicapé. Le versement pour la retraite pour l’apprentissage est expliqué fiche 16 au point 6.

D’autre part, sont considérés comme des trimestres cotisés certains trimestres assimilés (attribués gratuitement comme indiqué au point 3).

Ces règles s’appliquent aux assurés relevant du régime général de la sécurité sociale et des régimes alignés (MSA, artisans et commerçants). Toutefois, une adaptation de ces règles est faite dans les régimes de non-salariés.

L’assuré remplissant les conditions pour un départ à un âge donné est considéré comme remplissant les conditions les années suivantes.

Les périodes à l’étranger sont retenues dans le cadre de l’accord applicable à l’intéressé (voir formulaire réglementaire de liaison). Si la nature des périodes (cotisées ou assimilées) n’est pas précisée sur le formulaire, toutes les périodes sont retenues.

3. Des périodes « réputées cotisées » peuvent être ajoutées

Certains trimestres assimilés sont réputés avoir été cotisés et permettent ainsi d’augmenter le nombre de trimestres cotisés.

Sont réputées cotisées, les périodes :

  • du service national dans la limite de 4 trimestres ;
  • de l’incapacité temporaire au titre de l’assurance-maladie, maternité et accident du travail, dans la limite de 4 trimestres ;
  • de la maternité sans limite : attention, la réglementation précise qu’il s’agit du « trimestre civil au cours duquel est survenu l’accouchement » et qui a été attribué en raison d’un congé maternité indemnisé par la sécurité sociale ;
  • de versement d’une pension d’invalidité dans la limite de 2 trimestres ;
  • de chômage indemnisé et de chômage partiel (voir fiche 19) dans la limite de 4 trimestres ;
  • la majoration de durée d’assurance pour pénibilité (voir fiche 11).
  • l’Assurance vieillesse parents au foyer (AVPF) et la nouvelle assurance vieillesse des aidants (AVA), dans la limite de 4 trimestres.

Attention, le nombre total de trimestres (cotisés et réputés cotisés) ne peut dépasser 4 pour une année civile, seule la majoration pour pénibilité est attribuée hors année.

Bon à savoir

Clause de sauvegarde

Les assurés nés entre le 1er septembre 1961 et le 31 décembre 1963 ayant 168 trimestres cotisés avant le 1er septembre 2023, ont droit à la retraite anticipée carrière longue sur demande.
Le calcul de leur retraite s’effectue sur la base des trimestres exigés à partir de septembre 2023. S’il a moins de trimestres, il y aura proratisation mais pas de décote.

Tableau 1. Nouvelles conditions à remplir pour un départ anticipé

Le départ devient possible dès que le salarié remplit toutes les conditions. Par exemple, s’il lui manque un trimestre pour partir à un âge indiqué dans le tableau, il pourra partir dès qu’il aura obtenu le trimestre manquant. Autrement dit, le respect du nombre de trimestres nécessaires peut conduire à un départ en retraite au-delà de l’âge indiqué dans le tableau.

Naissance Tr jeune (1) Tr cotisés (2) Départ
9à12/1961 (3) 20 ans 169 (6) 61 ans
1962 20 ans 169 (6) 60 ans
1à8/1963 (4) 20 ans 170 (6) 60 ans
9à12/1963 (5) 16 ans 170 (6) 59 ans
18 ans 170 (6) 60 ans
20 ans 170 (6) 60 ans
20 ans 170 60 ans et 3 mois
1964 16 ans 171 58 ans
18 ans 171 60 ans
20 ans 171 60 ans et 6 mois
1965 16 ans 172 58 ans
18 ans 172 60 ans
20 ans 172 60 ans et 9 mois
21 ans (7) 172 63 ans
1966 16 ans 172 58 ans
18 ans 172 60 ans
20 ans 172 61 ans
21 ans 172 63 ans
1967 16 ans 172 58 ans
18 ans 172 60 ans
20 ans 172 61 ans et 3 mois
21 ans 172 63 ans
1968 16 ans 172 58 ans
18 ans 172 60 ans
20 ans 172 61 ans et 6 mois
21 ans 172 63 ans
1969 16 ans 172 58 ans
18 ans 172 60 ans
20 ans 172 61 ans et 9 mois
21 ans 172 63 ans
1970 16 ans 172 58 ans
18 ans 172 60 ans
20 ans 172 62 ans
21 ans 172 63 ans

(1) Règle générale des trimestres jeune ne change pas : 5 avant la fin de l’année civile, 4 avant la fin de l’année civile si né au dernier trimestre.
(2) Trimestres cotisés requis pour son année de naissance.
(3) Né entre le 1er septembre et le 31 décembre 1961
(4) Né entre le 1er janvier et le 31 août 1963
(5) Né entre le 1er septembre et le 31 décembre 1963
(6) Droit ouvert si 168 trimestres cotisés ou réputés cotisés avant septembre 2023 et trimestres jeune l’année des 20 ans.
(7) Ce palier ouvre droit à une retraite anticipée à 63 ans, donc à partir de la génération 1965, les générations précédentes ayant une retraite légale à 63 ans ou avant.

4. Que faire avant de demander sa retraite ?

Il est conseillé de faire le point sur ses droits avant de déposer la demande de pension de retraite. Si vous n’avez pas encore de reconstitution de carrière, demandez un relevé de carrière, puis complétez le questionnaire pour les périodes manquantes. Si la reconstitution de carrière est réalisée, demandez une étude préalable avant le dépôt de la demande de pension.
À l’issue de cette étude, la caisse remet à l’assuré :

  • une attestation de sa situation vis-à-vis de la retraite anticipée ;
  • une demande de retraite anticipée, si les conditions sont remplies.
Bon à savoir

Plus de cumul des pensions invalidité et d’allocation chômage avec une retraite anticipée

Depuis mars 2010, la pension d’invalidité n’est pas cumulable avec la pension de retraite servie en cas de retraite anticipée. Cette règle ne fait toutefois pas obstacle au maintien des avantages accessoires qui étaient associés à la pension d’invalidité, c’est-à-dire la majoration pour tierce personne (MTP), l’allocation supplémentaire d’invalidité (ASI) ou l’exonération du ticket modérateur.
Depuis février 2014, l’allocation de retour à l’emploi (ARE) n’est plus cumulable avec une retraite anticipée carrière longue.

Tableau 2. Périodes considérées comme cotisées et autres

Périodes de cotisations à l’assurance obligatoire Oui
Périodes reconnues équivalentes Non
Périodes assimilées Oui (dans une certaine limite) :
  4 au titre du service national ;
  4 au titre de la maladie et des accidents du travail en cas d’incapacité temporaire ;
  4 au titre du chômage et de l’activité partielle ;
  2 au titre de l’invalidité ;
 toutes au titre de la maternité et de l’adoption.
AVPF/Ava Oui
dans la limite de 4 trimestres
Achats apprentissage Oui
Majoration de durée d’assurance du CPP (pénibilité) Oui
Majoration de durée d’assurance enfant Non
Assurance volontaire : cotisations à la charge de l’assuré, même prises en charge par un tiers (ex : amiante (ATA), routiers) Oui
Achats « études supérieures », « formation initiale », « assistant maternel » depuis le 13/10/2008 : Non
Congé formation Oui
Stagiaires de la FP et cotisations prises en charge par l’Etat Oui (mais pas assez de trimestres)
Périodes de volontariat associatif Non

Documents utiles

Décret 2023-436

Pour chaque dispositif, il existe des formulaires spécifiques :
Demande unique de retraite personnelle

Poser une question

9557 messages
modération a priori

La réponse à votre question sera apportée par un militant retraité bénévole... Merci de lire la fiche avant de poser une question...

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 25 août 2023 à 16:19

    Bonjour
    J’ai une question, je suis en train de mettre en place tous les éléments de carrière pour mon épouse.
    Sur son compte de l’ « assurance retraite » elle est « éligible » actuellement à un départ à 63 ans dans le cadre d’une carrière longue, elle est née en 1966 et a commencé à travailler vers 18 ans et demi avec des TUC puis des SIVP.
    Pour l’instant elle n’a que 6 trimestres reconnu avant la fin de l’année de ses 21 ans, c’est pour cela qu’elle peut prétendre à partir à 63 ans au lieu des 63 ans et 6 mois pour les années 1966.
    Avec le simulateur et en rajoutant les trimestres pour ses stages TUC et SIVP ( 50 jours pour 1 trimestre ) elle pourrait (je dis bien elle pourrait …) prétendre à partir à 61 ans et 6 mois.
    Je re-dis bien « SI » mes calculs s’avèrent corrects, et que cet age se confirme avec ce nouveau décret TUC/SIVP j’aimerai qu’elle travaille à temps partiel à partir de ses 60 ans (car elle n’en peut plus et le climat social est très dégradé ).
    Du moment que le montant qu’elle va toucher pour ce temps partiel soit supérieur sur l’année au montant permettant de valider 4 trimestres, à savoir 6 762 € Brut pour valider 4 trimestres en 2023.
    Est-ce que ce temps partiel à partir de 60 ans peut remettre en cause son éligibilité à un départ en carrière longue à 61 ans et 6 mois ?
    Merci d’avance

    Répondre à ce message

    • Le 26 août 2023 à 14:19

      Les trimestres TUC (quand ils seront reconnus : il faut le demander et apporter des preuves) seront pris en compte dans la durée validée jeune mais pas dans la durée cotisée.

      Répondre à ce message

    • Le 26 août 2023 à 15:34

      @AlainH.

      Bonjour,

      Est-ce que ce temps partiel à partir de 60 ans peut remettre en cause son éligibilité à un départ en carrière longue à 61 ans et 6 mois ?

      Non si elle cotise suffisamment pour valider 4 trimestres dans l’année mais elle ne partira pas à cette date puisqu’il lui manquera des trimestres cotisés ou réputés cotisés.
      Les trimestres TUC et SIVP pourront effectivement lui permettre d’entrer dans le palier 18-20 ans du dispositif carrière longue dont l’âge de départ est fixé à compter de 61 ans et 6 mois. Par contre elle ne pourra partir qu’après avoir réuni une durée de cotisation de 172 trimestres cotisés ou réputés cotisés qui exclut les trimestres TUC-SIVP) qui ne seront que des trimestres validés.

      Donc avec 162 trimestres cotisés ou réputés cotisés au 31 décembre 2026 l’année de ses 60 ans elle ne pourra partir au mieux qu’à compter du 1er juillet 2029 avec 172 trimestres cotisés ou réputés cotisés.

      Il y aura donc un gain si votre épouse est née au second semestre 1966 et aucun changement de sa date de départ si elle est née au 1er semestre 1966.

      Répondre à ce message

      • Le 26 août 2023 à 23:07

        Bonjour, mon épouse est née le 11/07/1966, elle est donc du second semestre 1966, je n’ai pas bien compris pour le gain ?, excusez-moi.
        Par contre, à quoi cela sert de valider ces trimestres "TUC/SIVP" s’ils ne permettent pas de partir réellement plus tôt à la retraite !
        Dans le décret ce n’est pas très clair ( enfin pour moi ), 50 jours valide un trimestre, mais on ne sait pas encore si c’est un trimestre cotisés ou réputés cotisés ou autre ...
        Et est-ce qu’elle pourrait partir à 61 ans et 6 mois avec une décote ?
        Je ne la vois vraiment pas travailler jusqu’à 63 ans et demi !
        Merci

        Répondre à ce message

        • Le 28 août 2023 à 02:17

          @AlainH

          Bonsoir,

          je n’ai pas bien compris pour le gain ?

          La validation des trimestres TUC lui permettra d’entrer dans le palier 18-20 ans du dispositif carrière longue au lieu du palier 21 ans dont elle dépend actuellement.Née en juillet elle ne pouvait partir qu’à compter du 1er août 2029 à 63 ans dans le cadre du palier 21 ans.Les trimestres TUC lui permettront de partir dés l’atteinte de la durée d’assurance de 172 trimestres cotisés ou réputés cotisés soit le 1er juillet 2029 à 62 ans et 11 mois.
          Le gain est donc d’un mois .

          à quoi cela sert de valider ces trimestres "TUC/SIVP" s’ils ne permettent pas de partir réellement plus tôt à la retraite !

          Cela sert à tous ceux qui à l’âge légal de la retraite n’ont pas la durée d’assurance requise pour une retraite à taux plein et à certains assurés du dispositif carrière longue qui changent de palier grâce à ces trimestres validés.

          Et est-ce qu’elle pourrait partir à 61 ans et 6 mois avec une décote ?

          NON puisqu’une retraite décotée n’est accessible qu’à compter de l’âge légal de la retraite.

          si c’est un trimestre cotisés ou réputés cotisés ou autre

          Ces trimestres seront des trimestres validés suivant la réglementation des trimestres de chômage et par conséquent exclus de la durée d’assurance du dispositif carrière longue.
          Ils permettront juste comme trimestres validés d’entrer dans le dispositif carrière longue ou de changer de palier à l’intérieur de celui-ci.

          Répondre à ce message

          • Le 28 août 2023 à 21:14

            Merci pour vos éclaircissements !
            Donc au final le fait de valider des trimestres avec ces stages dans le cas de mon épouse ne sert pratiquement à rien !
            Si d’un coté ça valide le droit d’accès à la carrière longue, mais de l’autre ça ne valide pas les trimestres nécessaire pour partir ....
            Encore une fois des annonces du gouvernement pour pas grand chose !
            Je suis vraiment déçu, je pensais qu’elle pourrait partir plus tôt.
            Merci

            Répondre à ce message

            • Le 28 août 2023 à 21:45

              Elle peut travailler à temps partiel. Elle pourra alors demander une retraite progressive.

              Répondre à ce message

              • Le 29 août 2023 à 09:36

                Bonjour Claude, j’avais envisagé cette solution.
                Si j’ai bien compris c’est 2 ans avant sa date de départ en retraite.
                Donc actuellement pour les années 1966 c’est 63 ans et 6 mois : retraite progressive à partir de 61 ans et 6 mois.
                Par contre sur le site de l’Assurance retraite ils lui annoncent un départ possible en carrière longue à 63 ans, est-ce qu’elle peut demander une retraite progressive 2 ans avant cet Age avant soit à 61 ans ?
                Il me semble que l’on ne peut pas cumuler retraite carrière longue et retraite progressive ?
                Merci

                Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 27 août 2023 à 23:21

    Bonjour,

    Né en 1965, ayant cotisé 6 trimestres avant 20 ans, je bénéficie de la carrière longue.
    Selon votre tableau, je pourrais partir à 60 ans et 9 mois.
    Cependant, s’il me faut 172 trimestres, je ne pourrais partir qu’à 61 ans et 3 mois.
    Ai-je quand même le droit de partir à 60 ans et 9 mois avec une décote ?
    Si oui, comment calculer cette décote ?
    Merci infiniment pour votre travail à nos côtés.
    Jean-Michel

    Répondre à ce message

    • Le 28 août 2023 à 16:19

      Vous pouvez partir à 63 ans et 9 mois en retraite avec une décote, pas avant votre âge légal (voir fiche 18).

      Répondre à ce message

    • Le 29 août 2023 à 01:34

      @Jean-Michel Rubin

      Bonsoir,

      Vous pourrez partir au titre du dispositif carrière longue quand les 2 conditions d’âge et de durée d’assurance seront réunies soit pour vous à compter de l’atteinte de la durée d’assurance de 172 trimestres cotisés ou réputés cotisés à compter de 61 ans et 3 mois.

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 27 août 2023 à 10:28

    Bonjour
    Je suis né en 1964 et je prepare mon futur depart en retraite carrière longue et j’ai une question a propos de l’annee 1982 où j’ai perçu un revenu de 3581 F qui ne me valide aucun trimestre cotisé (il en aurait fallu 3630F) soit 49 malheureux francs..... y a t’il moyen de se faire valider cette periode vu cette injustice .Merci pour votre aide

    Répondre à ce message

    • Le 27 août 2023 à 21:19

      Vous avez le droit d’acheter des trimestres pour année incomplète comme expliqué fiche 16.

      Répondre à ce message

    • Le 28 août 2023 à 01:30

      @Galinette 83

      Bonsoir,

      mon futur départ en retraite carrière longue

      Un rachat de trimestres pour année incomplète n’a pour vous aucun intérêt puisqu’ils sont exclus hors ceux faits avant 2008 de la durée d’assurance du dispositif carrière longue.

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 11 août 2023 à 19:34

    « pour partir à partir de 60 ans : il faut avoir autant de trimestres cotisés que la durée exigée pour avoir le taux plein à l’âge légal. »
    Je suis de la génération 1963, fait une demande d’attestation : sans réponse, fait une demande de retraite anticipée : résultat un courrier me refuse ce droit tout en me demandant 186 trimestres pour obtenir le taux plein…
    Alors que j’ai au 1/01/23, 171 trimestres enregistrés… Merci d’avance pour vos éclaircissements !

    Répondre à ce message

    • Le 11 août 2023 à 22:27

      Il vous faut 168 trimestres cotisés avant le 1er septembre. Si vous ne les avez pas, ce sera 170 trimestres suite à la réforme.
      Comprendre la réforme des retraites pour l’âge légal, les carrières longues, le minimum de retraite…

      Répondre à ce message

      • Le 11 août 2023 à 23:32

        Merci pour votre réponse. Sur le relevé de carrière de la CNAV il y a bien indiqué 0 trimestres en plus pour obtenir le taux plein : j’en ai enregistrés 171 fin 2022, contrairement au 186 qui sont exigés dans ce courrier. Donc ça pose question…
        Combien de trimestres minimum pour la retraite anticipée ? Qui vérifie le décompte ?
        aucune information là-dessus… Merci pour votre dévouement, même en été !

        Répondre à ce message

        • Le 12 août 2023 à 07:54

          Le courrier écrit qui vous refuse votre retraite anticipée m’intrigue si vous remplissez les conditions. Écrivez un courrier de recours amiable contre cette décision de refus en argumentant sur votre droit à la retraite anticipée (voir fiche 5).

          Répondre à ce message

          • Le 12 août 2023 à 19:37

            Bonsoir, j’ai envoyé un courrier à la CRA en lettre simple, comme indiqué sur le courrier de réponse de la CNAV, il y a quelques jours.
            Dois-je la réenvoyer en Recommandé avec Accusé de Réception ? Merci pour vos lumières.

            Répondre à ce message

    • Le 13 août 2023 à 07:05

      @ Marcelle

      Bonjour,

      Alors que j’ai au 1/01/23, 171 trimestres enregistrés

      Ce ne sont pas les trimestres enregistrés qu’il faut prendre en compte pour la retraite anticipée dispositif carrière longue.Ce sont les trimestres cotisés et réputés cotisés.
      Vous devez regarder sur votre relevé de carrière du régime général le nombre inscrit dans la case trimestres cotisés pour le minimum et ajouter si vous en avez les trimestres réputés cotisés qui servent à compléter une année ou vous ne validez pas 4 trimestres.ces trimestres correspondent dans la limite de 4 par catégorie aux trimestres de chômage indemnisé,de maladie,d’AVPF à compter du 1er septembre 2023 et de tous les trimestres de maternité (accouchement).
      Vous devez totaliser 168 trimestres cotisés ou réputés cotisés au 31 août 2023 pour être éligible sur votre demande à la clause de sauvegarde.Dans le cas contraire vous devrez attendre de totaliser 170 trimestres cotisés ou réputés cotisés pour partir en retraite.

      Les trimestres enregistrés et les majorations pour enfants ne sont comptabilisées qu’à l’âge légal de la retraite soit pour vous à compter de vos 62 ans et 9 mois.

      Répondre à ce message

      • Le 21 août 2023 à 19:37

        Mais c grave entre 168 et 186 trimestres y a une grosse marge ! ou erreur de calcul…
        Si vous avez commencé à travailler à 16 voire 17 ans vous ne devriez pas travaillez jusqu’à 64 ans !? C en contradiction avec ce qui a été dit et c déconcertant…entre l’usure et le fait que les employeyrs n’"embauche que des jeunes bon courage !

        Répondre à ce message

      • Le 22 août 2023 à 22:20

        Un grand merci 14 trimestres de 16 å 20ans 3 enfants de Janvier 63 j’ai192 trimestres enregistrés 181 trimestres o trimestres pour un taux plein pour 168 trimestres. On refuse ma retraite anticipée en justifiant que 146 trimestres sont valid ?s.
        Les ann ?es d’assitantes avec des dérogations pour 5 enfants ne sont pas tous pris en compte 10 heures par jours pour un enfant a 2.25 du smic n’est pas un plein temps donc des trimestres valid ?s mais pas cotis ?s dans son intégralité sur 17 ans.les trimestres des enfants pas pour la retraite anticipée et 6 ans de congés parentaux 4 trimestres valid ?s
        Merci l’injustice des femmes au foyer pour la retraite.
        62 ans et 9 mois. Le père de mes 3 enfants 6o ans et 1 mois.
        Cherchez l’injustice

        Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 26 août 2023 à 14:01

    Bonjour. Je suis né le 10/09/1963, j’ ai 4 trimestres l année de mes 18 ans, j’ ai eu 170 trimestres cotisés fin juin. Une année m a été oublié, j’ ai demandé la régularisation en décembre 2022 en même temps que ma demande de carrière longue et de retraite. J ai vendu mon garage automobiles. Je voudrai savoir si je peux partir a 60 ans ou si je dois attendre 60 ans et trois mois . Merci pour votre reponse

    Répondre à ce message

    • Le 26 août 2023 à 14:16

      Vous bénéficiez de la clause de sauvegarde en ayant droit à la retraite anticipée avec 168 trimestres cotisés avant septembre 2023. Écrivez une réclamation via votre compte retraite en précisant pourquoi vous avez droit à la retraite anticipée.

      Répondre à ce message

      • Le 27 août 2023 à 20:03

        Bonsoir
        Je vous conseille d envoyer un courrier de réclamation avec AR accompagné de votre demande de clause de sauvegarde. Pour ma part j ai envoyé des tas de messages via mon espace retraite et les réponses apportées sont toujours les mêmes "patienter, patienter..." rien de concret.
        Comme par hasard suite à ma réclamation envoyé par courrier en AR j ai été contacté par un agent CNAV pour me réclamer le courrier de clause sauvegarde pourtant déjà envoyé. Le lendemain mon dossier était terminé et j ai donc reçu ma notification par mail suite a ma demande.
        En conclusion il ne faut rien lâcher et envoyer une réclamation pour que cela bouge enfin.

        Répondre à ce message

    • Le 26 août 2023 à 15:39

      @Sauvy jean francois

      Bonsoir,

      Vous pourrez partir le 1er octobre 2023 avec une retraite complète et une durée de cotisation plafonnée à 170 trimestres sous réserve impérative de demander l’application de la clause de sauvegarde uniquement à la CARSAT pour éviter de partir à 60 ans et 3 mois au 1er janvier 2024.

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 25 août 2023 à 17:53

    J’ai travaillé 183 trimètres je suis en retraite a taux plein donc 50% je touche 692 euro par minois penser vous que j’aurai droit à l augmentation en septembre merci beaucoup

    Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 18 août 2023 à 22:38

    Bonjour,
    pour un départ à la retraite pour carrière longue on doit réclamer un justificatif pour ce départ.
    Je suis allé sur le site INFO-RETRAITE et cela n’est pas très clair car on
    parle uniquement de demande de départ à la retraite (pour constituer le dossier définitif de
    départ) mais pas une rubrique spécifique pour le cas de réclamer un justificatif de départ en carrière longues.
    Pouvez-vous m’indiquer SVP la démarche à suivre sur INFO-RETRAITE pour demander ce document.
    Merci d’avance.

    Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 23 août 2023 à 11:15

    Bonjour,
    Je pars au 1er janvier 2024 pour carrière longue à ma demande avec 174 trimestres cotisés et 190 trimestres au total.
    Je suis de Novembre 1963 et au 31/08/2023 je totalise mes 168 T. pour partir au 1er décembre 2023.
    Est-ce plus favorable de demander la clause de sauvegarde, ou de partir au 1er janvier 2024 avec la nouvelle réforme ?
    Merci de votre réponse.

    Répondre à ce message

    • Le 24 août 2023 à 03:25

      @ Isabelle M.

      Bonsoir,

      Si vous totalisez plus de 170 trimestres cotisés au 30 septembre 2023,la clause de sauvegarde ne vous est d’aucune utilité pour un départ au 1er décembre 2023.
      Un départ au 1er janvier 2024 vous permettra d’inclure l’année 2023 dans vos 25 meilleures années pour le calcul de la retraite ce qui ne sera pas le cas si vous partez au 1er décembre 2023.

      Répondre à ce message

    • Le 24 août 2023 à 09:41

      Bonjour,
      je vous remercie pour la réponse, je n’ai plus de doute, je reste sur ma date de départ au 1er Janvier 2024.
      Ai-je le droit de prendre tous mes congés de 2024 pour partir plus tôt, mes congés sont en année civil, de Janvier à Décembre 2023, ou peuvent-ils me les payer ? j’aimerais ci-possible les prendre pour partir au mois d’octobre 2023.
      Merci pour tout ce que vous faites.

      Répondre à ce message

      • Le 24 août 2023 à 16:26

        @ Isabelle M.

        Bonjour,

        C’est à négocier avec votre employeur qui en cas de refus sera tenu de vous les régler avec votre dernier salaire.Dans les 2 cas vous resterez dans les effectifs de l’entreprise jusqu’au 31 décembre inclus.

        Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 23 août 2023 à 09:30

    Bonjour,
    Je suis née en 1965 et j’ai mes 5 trimestres cotisés avant mes 20 ans.
    Je sui éligible carrière longue.
    J’aimerai savoir à quel point les congés maladies ordinaires impactent la date du départ anticipé si au-delà de 4 trimestres
    et par quel moyen peut-on les compenser ;
    Je vous remercie

    Répondre à ce message

    • Le 23 août 2023 à 22:42

      Si vous êtes fonctionnaire, lisez la fiche 42 car ne concerne que les foncitonnaires.

      Répondre à ce message

    • Le 24 août 2023 à 03:37

      @ Françoise PV

      Bonsoir,

      Je sui éligible carrière longue

      1) Vous êtes salariée du privé et soit vous totalisez 4 trimestres cotisés au titre du travail ce qui fait que vos jours de maladie sont négligés,soit vous ne validez pas 4 trimestres cotisés au titre du travail ce qui vous donnera 1 trimestre pour 60 jours de maladie consécutifs ou non pour atteindre ou se rapprocher des 4 trimestres validables par année. Le dispositif carrière longue ne retiendra comme trimestres réputés cotisés qu’un maximum de 4 trimestres de maladie pour toute la carrière.

      2) Vous êtes fonctionnaire ou assimilé alors tous les jours de maladie reportés dans votre dossier au delà d’un an d’arrêt maladie vous obligeront à poursuivre votre activité du nombre de jours compris entre 1 an et votre durée totale d’arrêt maladie.

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 22 août 2023 à 12:05

    Bonjour,

    En demandant confirmation de mon âge de départ en carrière longue au 1er avril 2024, j’apprends que la CNRACL retient 9 mois de chômage dans ma carrière.
    Ma carrière :
    5 trimestres validés avant la fin de mes 20 ans,
    66 trimestres dans le privé dont 2 trimestres en chômage indemnisé (licenciement économique) en 1995. Reprise d’un emploi à 80 % en 1996 et 1997, j’ai donc perçu du chômage partiel (20%) pendant ces 2 années là.
    103 trimestres dans le public territorial de février 1998 au 1er avril 2024.
    2 naissances : 1991 et 1994
    L’état transmis par ma DRH fait apparaître :
    Trimestres d’assurance affectés à des années civiles : 1995 = 6, 1996 = 8 et en 1997 = 7,
    Durée d’assurance cotisée (colonne chômage) : 1995 = 2, 1996 = 4, 1997 = 3

    Ma collègue de la DRH a réussi à joindre la CNRACL qui lui a dit que je ne pourrai partir qu’au 1er janvier 2025 car ils retiennent uniquement la durée d’assurance cotisée en chômage, même si j’ai été en activité professionnel à 80 % et non les trimestres en activité, cela concerne donc les années 1996 et 1997.

    N’y a-t-il pas interprétation des textes par l’opérateur CNRACL, car j’ai tout de même travaillé à 80 % en 1996 et 1997 ?

    En vous remerciant par avance pour votre écoute et votre patience,
    Bien cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 22 août 2023 à 23:14

      Le régime spécial de la CNRACL retiendra ce que l’Assurance retraite retiendra, ce n’est pas à elle d’appliquer les règles de votre période dans la régime général.
      Les trimestres cotisés sont prioritaires chaque année. L’attribution de trimestres cotisés est expliquée fiche 19.

      Répondre à ce message

    • Le 24 août 2023 à 04:29

      @ LAUNEY C.

      Bonsoir,

      j’ai tout de même travaillé à 80 % en 1996 et 1997

      L’important est de savoir ce qui semble être le cas si vous avez ces 2 années là perçu des salaires soumis à cotisations retraite d’un montant minimal de 29.584 Francs soit 4.510,06 euros pour 1996 et de 30.328 Francs soit 4.623,48 euros pour 1997. Les trimestres CNAV sont attribués en fonction des cotisations versées avec la limite qu’on ne peut valider qu’un maximum de 2 trimestres par mois travaillé quelque soit le le montant du salaire perçu.

      Il faut que vous regardiez sur votre relevé de carrière :

      1) La date de votre licenciement économique en 1995 et le montant des salaires perçus pour savoir si vous totalisez 4 trimestres cotisés cette année là ce qui à vous lire semble être le cas et dans ces conditions les 2 trimestres de chômage seront négligés.
      2) Faire la même opération pour les années 1996 et 1997 en vous assurant que des cotisations retraite sont mentionnées sur vos fiches de paies ce qui semble aussi être le cas et dans ces conditions les 7 trimestres de chômage seront négligés.

      On ne retient que 4 trimestres maximum par an ce qui laisse à penser au vu de votre message que vous totalisez pour toutes ces années 4 trimestres cotisés éligibles au dispositif carrière longue et que les trimestres de chômage ne doivent pas être retenus dans votre durée d’assurance CNAV et TOUS RÉGIMES

      En outre 4 trimestres de chômage indemnisé sont retenus comme trimestres réputés cotisés par le dispositif carrière longue..

      N’y a-t-il pas interprétation des textes par l’opérateur CNRACL

      Sans aucun doute si des cotisations retraite sont reportées pour votre activité en 1996 et 1997. De toute façon comme vous l’a précisé Claude ( CFDT retraités) c’est la CARSAT qui déterminera le nombre de trimestres cotisés ( le nombre inscrit dans la case trimestres cotisés pour le minimum ) et le nombre de trimestres réputés cotisés dans la limite de 4 par catégorie ( chômage indemnisé,maladie,avpf) et tous les trimestres maternité (accouchement) sachant que les trimestres cotisés sont prioritaires dans la validation des 4 trimestres par an.

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 23 août 2023 à 17:04

    Bonjour, sur le relevé de carrière, le total indiqué des trimestres cotisés intégre t’il les trimestres réputés cotisés ?
    En vous remerciant.

    Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 22 août 2023 à 15:48

    Bonjour ce décret est sorti hier, mais il ne précise pas ( ou je n’ai pas vu) si ces trimestres attribués comptent pour une carrière longue
    je vous remercie par avance pour votre réponse
    Cldt
    Décret n° 2023-799 du 21 août 2023 portant application des articles 10, 11, 22 et 23 de la loi n° 2023-270 du 14 avril 2023 de financement rectificative de la sécurité sociale pour 2023

    Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 21 août 2023 à 18:30

    Bonjour a tous et merci pour ce travail

    voici un nouvel exemple de la stupidité de cette reforme : je devais partir au 01 Octobre avec 168 T ( carrière longue ) mais un trimestre semblait avoir été oublié ce qui ainsi me faisait alors partir le 1er juillet 2023 , j’ai donc envoyé un courrier en février pour demander une correction puis réalisé ma demande de retraite au 3 mars 2023 a l’appui du courrier précédent ; j’ai relancé la cnav a plusieurs reprises : réponses bateaux a chaque fois..
    Ce matin après un mois d’attente entretien téléphonique avec un agent , charmant mais qui me dit ne pas connaitre mon dossier ! il me confirme que le contrôleur a renvoyé a l’instructeur mon dossier le 11 juillet ( sans info dans les notes !) il joue au ping pong entre eux et la balle c’EST NOUS !
    Cerise sur le gateau l’agir arco me verse ma pension depuis le 1 er juillet !!!!!! c’est lunaire !!et contrairement a ce qu’annonce ce gouvernement et le directeur de la cnav RIEN N’EST CALE ! c’est une honte et un mépris total de la population

    bon courage a tous

    Répondre à ce message

    • Le 21 août 2023 à 19:30

      Dans la caisse de retraite de la sécurité sociale, le directeur comptable a un pouvoir différent de celui du directeur. Il fait vérifier que le droit est respecté et les meilleurs instructeurs deviennent des contrôleurs de leurs collègues.
      Écrivez un courrier de recours amiable afin que ce trimestre soit reconnu et vous donne droit à la retraite le 1er juillet (voir fiche 5). S’il a été annulé par un contrôle c’est que ce trimestre est litigieux. Vous devez joindre des preuves à votre courrier.
      Attention, si l’assurance retraite fixe votre retraite au 1er octobre, vous devrez rembourser Agirc-Arrco. Signalez le dans votre recours que c’était inscrit dans votre relevé de carrière, ce qui a conduit Agirc-Arrco à vous attribuer une retraite.
      Et si vous n’avez pas cesser de travailler au 1er juillet, les deux retarderont votre retraite à la date de cessation d’activité.

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 21 août 2023 à 15:16

    Bonjour,
    Je suis née le 29 juillet 1963. J’ai cotisé 5 trimestres entre 18 et 20ans. En juillet 2025 j’aurais 62 ans et 168 trimestres cotisés ( trimestres régime générale + trimestres régime fonction publique territoriale) ; J ’ai 2 enfants.
    Est-ce que je devrais travailler jusqu’à fin 2025 ( à ce moment là j’aurai mes 170 trimestres cotisés) ou pourrai-je partir avant du fait des 4 trimestres par enfant ?

    merci pour votre réponse
    Bien cordialement

    Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 17 août 2023 à 12:04

    Bonjour
    je suis né en octobre 1963,8 trimestres avant 20 ans (dont 4 pour service militaire) , j’ai 164 trimestres retenus à fin 2022
    Quand pourrais-je partir en carriéres longues
    d’avance merci pour votre retour
    Et pour votre aide
    cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 18 août 2023 à 00:45

      @YVES

      Bonsoir,

      Vous pourrez partir dés l’atteinte de 170 trimestres cotisés ou réputés cotisés puisqu’à cette date vous aurez dépassé l’âge de 60 ans et 3 mois.

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 17 août 2023 à 12:17

    Bonjour j’ai posé une question mais je ne la vois pas peut-être erreur de ma part
    pour un départ retraite longue carrière bénéficie t’ont des 10% de majoration pour avoir eu trois enfants

    Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 12 août 2023 à 09:07

    Bonjour,
    je suis né en octobre 1964.
    j’ai démarré un apprentissage en septembre 1979 durant 2 ans, ces trimestres étant insuffisant, j’ai donc acheté 4 trimestres auprés de la Carsat en 2022 qui ont été affecté en "versement général pour la retraite".
    j’ai travaillé sans interruption durant ma carrière.
    Au 01/01/2023, j’ai totalisé 173 trimestres compris les 4 trimestres rachetés.
    au 31 décembre de cette année, j’aurais travaillé durant 44 ans + 1 trimestre.
    Je pensais pouvoir bénéficier du dispositif "carrière longue" avec un départ au 01/10/2023.
    Il me semblait avoir compris que le dispositif "carrière longue" pour un départ à 58 ans me concernait.
    Pourtant, hier, au téléphone, la Carsat m’informe que je pourrais partir au plus tôt à l’âge de 60 ans ( ce qui me ferait travailler 45 ans) et qu’il faut faire la demande 8 mois avant donc de toute façon impossible pour un départ fin de cette année.

    Que faire ?

    Répondre à ce message

    • Le 12 août 2023 à 22:16

      Ne tenez pas compte ces 8 mois. La retraite peut se demander juste avant le départ en retraite.
      Les réponses au téléphone sont parfois effectuées par des CDD embauchés pour faire face aux trop nombreux appels.
      Lisez le point 2 de cet article : Comprendre la réforme des retraites pour l’âge légal, les carrières longues, le minimum de retraite…

      Répondre à ce message

    • Le 13 août 2023 à 06:34

      @ Damlen

      Bonjour,

      Il me semblait avoir compris que le dispositif "carrière longue" pour un départ à 58 ans me concernait.

      OUI mais avec les conditions de l’ancienne législation puisque vous êtes né avant le 1er septembre 1965.
      Donc avec 171 trimestres cotisés + 8 trimestres cotisés ou validés soit un total de 179 trimestres.
      Vous pourrez donc partir ayant au moins 4 trimestres au 31 décembre 1980 à compter du 1er juillet 2024 puisque les trimestres d’apprentissage rachetés seront considérés comme cotisés et éligibles au dispositif carrière longue.
      La réforme vous pénalise sans vous apporter l’avantage qu’auront les natifs nés à compter du 1er septembre 1965 qui eux pourront partir à compter de 58 ans avec 172 trimestres cotisés sous réserve de totaliser 4 ou 5 trimestres validés au 31 décembre de l’année de leurs 16 ans.

      Vous obtiendrez une garantie de paiement si vous déposez votre demande de retraite au moins 4 mois avant sa date d’effet.

      Répondre à ce message

      • Le 13 août 2023 à 12:05

        @ P.O
        Bonjour,
        A partir de quelle date prend effet la garantie de paiement ?, j’ai déposé ma demande le 10 août pour un départ au 1 janvier 2024. Je vois sur mon compte assurance retraite "demande reçu le 10/08/2023" en cours d’enregistrement. Est-ce la date de la demande ou celle de l’enregistrement qui est pris en compte ?
        Cordialement.

        Répondre à ce message

        • Le 13 août 2023 à 19:51

          @Thierry

          Bonsoir,

          C’est la date de réception de la demande donc la date de la demande pour une demande de retraite faite en ligne.

          Répondre à ce message

          • Le 14 août 2023 à 11:19

            @P.O
            Bonjour,
            Merci pour votre réponse, dans tous les cas ma retraite débutera bien au 1 janvier 2024 avec un rappel de paiement si mon dossier est incomplet ou traité avec du retard, c’est bien cela ?
            Cordialement.

            Répondre à ce message

      • Le 15 août 2023 à 19:56

        cBonjour,
        la ciculaire de la CNAV précise que la " La présente circulaire reprend dans un seul support les dispositions relatives à la retraite anticipée pour carrière longue (RACL) applicables aux retraites prenant effet à compter du 1er septembre 2023."

        Cette circulaire ne fait pas mention de la condition d’âge d’être né avant le 1er septembre 1965.
        Par contre, la circulaire précise que les assurés nés entre le 1/09/1963 et le 31/12/1968 peuvent bénéficier de la RACL pour un départ à 58 ans sous condition d’avoir débuté à 16 ans & validé 4 ou 5 trimestres selon le cas.

        j’avoue maintenant ne plus rien comprendre

        Répondre à ce message

        • Le 15 août 2023 à 23:22

          @ Damien

          Bonsoir,

          L’annexe 3 de cette circulaire est en contradiction avec le tableau 4 de la fiche 14 de la publication de la Drees les retraités et les retraites édition 2023.Elle indique que la majoration de 2 ans est supprimée à compter du 1er septembre 2023 pour tous les assurés quelque soit leur date de naissance pour les départs à 58 ans puisqu’elle demande 171 trimestres cotisés ou réputés cotisés pour la génération 1964.
          Vous pourrez donc partir dés le 1er septembre 2023 avec 171 trimestres en vous référant à l’annexe 3 de cette circulaire CNAV du 10 juillet 2023 référencée 2023-14. Vous recevrez un rappel de paiement avec votre 1er versement de pension.Il vous suffit de déposer une demande de retraite avant le 31 août 2023 pour un départ au 1er septembre 2023..

          Répondre à ce message

          • Le 17 août 2023 à 10:20

            ok, je vais donc envoyer ma demande de retraite anticipée.
            Merci de vos conseils.
            Damien

            Répondre à ce message

        • Le 16 août 2023 à 06:50

          Bonjour Damien
          Comme vous je ne comprends pas car le simulateur d info retraite ( retraite anticipée carriere longue ) qui est la réfèrence en principe pour de nombreux sites indique toujours a cette date un départ possible à partir de 58 ans pour la génération 1964 avec 171 trimestres à condition d avoir 4 ou 5 trimestres avant 16 ans.
          Ce simulateur est censé être a jour depuis juin au moins.Une erreur à ce stade là me parait incroyable ( mais vrai ?)
          8 Trimestres en plus pour la gloire si ce n est un peu plus de points pour la retraite complémentaire si Po confirme pas de départ avant 179 trimestres pour la génération 1964.

          Répondre à ce message

          • Le 16 août 2023 à 19:31

            @ christian

            Bonsoir,

            Po confirme pas de départ avant 179 trimestres pour la génération 1964.

            l’annexe 3 de la circullaire CNAV en contradiction avec le tableau 4 de la fiche 14 de la publication de la Drees les retraités et les retraites édition 2023 indique que la majoration de 2 ans est supprimée pour les retraites prises à compter du 1er septembre 2023 pour les départs à 58 ans.

            Vous pourrez donc partir dés l’atteinte d’une durée de cotisation de 171 trimestres et à compter de 58 ans en vous référant à la circulaire CNAV du 10 juillet 2023 référencée 2023-14.

            Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 16 août 2023 à 18:49

    Bonjour pourriez-vous me dire si avec un départ pour carrière longue avec tous mes trimestres
    la majoration des 10% pour avoir eu trois enfants s’applique
    cordialement

    Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 16 août 2023 à 10:16

    Mise à jour de cette fiche selon la nouvelle réglementation
    Suite à la mise à jour de cette fiche, les réponses ci-dessous peuvent ne pas être exactes, surtout les plus anciennes.

    C’est la première fiche mise à jour, pour en savoir plus sur la réforme 2023, lisez notre article : Comprendre la réforme des retraites pour l’âge légal, les carrières longues, le minimum de retraite…

    Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 15 août 2023 à 18:55

    Je suis née le 11 septembre 1962 j’ai commencé à travailler à l’âge de 16ans jai 176 trimestre en 2023 à quel âge je peux partir cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 15 août 2023 à 22:41

      @ Delhamende

      Bonsoir,

      Vous pourrez partir dés l’atteinte d’une durée de cotisation de 169 trimestres cotisés ou réputés cotisés avec une retraite complète si vous totalisez 5 trimestres validés au 31 décembre 1982 ou à compter de l’âge légal de la retraite de votre génération soit 62 ans et 6 mois si vous n’êtes pas éligible à la retraite anticipée dispositif carrière longue.

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 14 août 2023 à 14:37

    Bonjour à tous,
    J’ai une carrière dans le privé pour 126 trimestres et une carrière de 48 trimestres dans la fonction territoriale.
    Mon activité dans le privé me donne droit à une pension sur la base de mes 25 meilleures années avec un prorata d’activité de 128/174.
    Pour la fonction territoriale, il m’a été versé une pension d’invalidité à hauteur de mon taux d’invalidité de 70%.de 75% de mon traitement indiciaire salarial sans proratisation.
    Cela m’a permis de gagner un supplément de revenus de 565€/mois par rapport au calcul normal puisque ma pension n’a pas été proratisée par rapport à mon temps effectif
    réalisé dans la fonction publique : 48tr/(126tr+48tr)
    Je voulais savoir si cette façon de faire est légale et que je suis bien à l’abri d’un recalcul de ma pension pour tenir compte de ce prorata d’activité non appliqué par le rédacteur de mon dossier retraite ( Carsat).
    Peut-être que ce type de pension n’est pas concerné par la règle de prorata entre les deux secteurs d’activité public privé ?

    Merci de me rassurer sur cette problématique qui me surprend agréablement.
    Marc

    Répondre à ce message

    • Le 14 août 2023 à 21:27

      La Carsat a calculé votre retraite comme expliqué fiche 21.
      Votre retraite pour invalidité a été calculée par CNRACL selon d’autres règles : lisez la fiche 40 puis la fiche 49.

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 12 août 2023 à 06:09

    Bonjour et merci pour vos conseils
    J aimerai savoir combien de jours avant son départ en retraite on reçoit cette attestation de la CARSAT.pour mon cas début octobre 2023 dossier en cours de vérification.
    Merci...

    Répondre à ce message

    • Le 12 août 2023 à 07:48

      Avant la réforme, c’était souvent six mois. Mais avec la réforme, il n’y a plus de délai.

      Répondre à ce message

    • Le 13 août 2023 à 07:07

      @ Desmondt

      Bonjour,

      Vous pouvez faire votre demande de retraite sans avoir reçu l’attestation carrière longue qui n’est en aucun cas un préalable à une demande de retraite.

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 11 août 2023 à 18:36

    bonjour
    Je suis de 02 . 1965
    J ai 9 trimestre à la fin des 20 ans je peut à quel âge ?

    Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 10 août 2023 à 08:54

    Bonjour, je suis né en avril 1963, en retraite depuis 1er mai 2023 (carrière longue, 168 trimestres cotisés) et je continue de travailler pour un complément et des projets. J’ai découvert depuis ce printemps qu’on peut être soumis à un plafond de revenus et c’est un peu flou pour moi. Pouvez me dire si je suis soumis à ce fameux plafond et, si oui, est ce que c’est définitif ? je découvre ce forum depuis quelques jours et bravo pour vos réponses et le temps consacré. J’avoue ne pas forcément tout comprendre de vos fiches, d’où ma question. D’avance merci cdlt

    Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 9 août 2023 à 09:42

    Bonjour à tous
    Jai reçu le 22 juillet un mail de l AGIRC ARRCO m indiquant que ma retraite complémentaire AGIRC ARRCO prendra effet à compter du 1 er septembre 2023.
    Hier 9 aout réception d un mail de l assurance retraite m indiquant "" l étude de votre demande de retraite par votre conseiller retraite se poursuit "
    Pouvez vous m indiquer s il vous plait si c est la procédure normale et si je peux compter fermement sur la date du 1 er septembre pour prendre ma retraite ?
    Je vous remercie pour toutes les réponses faites sur ce forum et le temps consacré à nous aider .

    Répondre à ce message

    • Le 9 août 2023 à 22:24

      L"assurance retraite a du retard dans les dossiers. L’institution qui liquide votre retraite complémentaire Agirc-Arrco (quel est son nom ?) vous assure cette retraite alors qu’auparavant elle attendait l’accord de l’assurance retraite. Je suppose qu’on voit dans votre dossier que vous avez droit à la retraite maintenant.

      Répondre à ce message

    • Le 10 août 2023 à 00:03

      @ daniel

      Bonsoir,

      ma retraite complémentaire AGIRC ARRCO prendra effet à compter du 1 er septembre 2023.

      L’important est de recevoir la notification de cette retraite ou il sera indiqué si une minoration définitive est ou non appliquée.Le fait que l’AGIRC-ARCCO vous verse une retraite à compter du 1er septembre 2023 n’implique pas automatiquement que vous pouvez avoir une retraite du régime général à cette date car il est possible de demander sa retraite AGIRC-ARCCO 10 années avant l’âge légal de la retraite.

      Pouvez vous m indiquer s il vous plait si c est la procédure normale et si je peux compter fermement sur la date du 1 er septembre pour prendre ma retraite ?

      NON ce sera la réception de la notification de retraite émise par la CARSAT sur laquelle figurera la date de prise d’effet de votre retraite qui fera foi. En cas de retard dans la liquidation de votre dossier,vous percevrez un rappel de pension avec le 1er versement.

      Répondre à ce message

      • Le 10 août 2023 à 16:42

        Bonjour à tous
        MERCI p-o et Claude
        Je vais attendre patiemment ,je pensais à tort que c était acté.La fête attendra.
        .Que ce chemin des formalités est long .....Les employés des CARSAT et autres caisses ne doivent pas rigoler avec ce changement de règles avec cette réforme en plus des congés d étè.
        .Nous devons être bien nombreux à attendre la régularisation de nos dossiers.
        Courage à tous

        Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 8 août 2023 à 14:27

    Bonjour,

    Je suis née le 25 mai 1964 et je vais pouvoir partir à l’âge de 61 ans et 4 mois pour carrière longue (au 1er octobre 2025). Avec la réforme, puis-je prendre une retraite progressive et si oui à partir de quand ? J’ai lu que ce serait deux ans avant l’âge légal (qui est de 63 ans pour l’année 1964) ce qui m’amènerait donc à 61 ans pour avoir droit à une retraite progressive et qui deviendrait donc inutile dans mon cas. Ou est ce deux ans avant la date réelle de départ à la retraite c’est à dire le 1er octobre 2025 pour moi ?
    Merci d’avance pour votre réponse. Cordialement.

    Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 7 août 2023 à 13:33

    Bonjour,

    Je lis : Les trimestres TUC n’entreront pas dans la durée cotisée du dispositif carrière longue.

    c pourtant l’inverse que nous dit l’association "TUC les oubliés de la retraite" qui ont rencontré les ministres fin juillet..mais nous devons attendre septembre je suppose.

    Pour votre simulateur je ne comprends pas ce qu’il faut mettre dans les trimestres cotisés maternité ?
    En 1984 j’étais marié et sans travail inscrite au chomage mais jamais travaillé ou des stages qui ne compte pas apparemment, ai je droit à 4 trim AVPF vu que mon mari fonctionnaire touchait les allocations jeunes enfant ? !

    Merci de votre réponse Cathy

    Répondre à ce message

    • Le 7 août 2023 à 21:59

      Les trimestres gratuits pour TUC sont pris en comte dans le durée de travail jeune mais ce ne seront pas des trimestres cotisés selon les textes qui viennent de sortir. Je suppose que l’association n’a pas été correctement renseignée par le ministère.
      Lisez ce qui est écrit au point 3 sur le trimestre maternité. Idem pour l’AVPF, regardez votre relevé de carrière et lisez la fiche 29.

      Répondre à ce message

    • Le 8 août 2023 à 01:43

      @ roman

      Bonsoir,

      je ne comprends pas ce qu’il faut mettre dans les trimestres cotisés maternité ?

      Les trimestres liées au congé maternité lorsque vous ne totalisez pas 4 trimestres cotisés ces années là.
      Donc 1 trimestre avec 90 jours de congé maternité.

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 6 août 2023 à 18:46

    Bonjour, j aurais voulu savoir si les 4 trimestres cotisés pour congé parental ne concernent que ceux qui le prennent après le 1 septembre. Merci d avance

    Répondre à ce message

    • Le 6 août 2023 à 22:57

      Oui, mais il faut avoir obtenu des trimestres AVPF, dans ce cas 4 seront pris en compte à compter du 1er septembre.

      Répondre à ce message

    • Le 7 août 2023 à 00:06

      @Marie

      Bonsoir,

      j aurais voulu savoir si les 4 trimestres cotisés pour congé parental ne concernent que ceux qui le prennent après le 1 septembre.

      NON,ils concernent tous les trimestres de congé parental dont les bénéficiaires ont perçu l’AVPF versée par la CAF.La date du 1er septembre 2023 correspond à la date de validation comme trimestres réputés cotisés de ces trimestres auparavant juste validés.
      Ils servent à compléter une année ou vous ne totalisez pas 4 trimestres cotisés et sont limités à 4 trimestres réputés cotisés pour l’éligibilité au dispositif carrière longue

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 5 août 2023 à 09:50

    Bonjour Claude et p-o
    Je rentre dans le dispositif carrière longue avec 5 trimestres avant 20 ans. Né en 10-62 je dois partir au 01.01.2024 avec 169 trimestres.
    Sur mon relevé de carrière j’ai en plus 3 trimestres enfants handicapés.
    Avant réforme ce dispositif permettait de pouvoir partir à taux plein à 65 ans et ne rentrait pas dans les carrières longues.
    J’ai cru comprendre que ce dispositif allait faire parti de l’AVA assurance vieillesse des aidants et allait être ouvert aux carrières longues. Est-ce exact et si oui cela veut dire qu’à partir du 1er septembre je vais avoir en plus 3 trimestres réputées cotisés ?
    Et pour terminer est ce que ce décret est sorti ?
    Merci vraiment pour votre travail
    Bonne journée

    Répondre à ce message

    • Le 6 août 2023 à 01:30

      @ PELOUSE

      Bonsoir,

      La circulaire CNAV dans son article 1.2.4-7 ci- dessous précise les conditions de l’attribution de 4 trimestres réputés cotisés pur l’AVA. Si vous êtes concernée par cette disposition vous pourrez partir à compter du 1er octobre 2023 et dans le cas contraire votre départ interviendra à compter du 1er janvier 2024.

      1.2.4.7 Les périodes validées au titre de l’assurance vieillesse des parents au foyer et de
      l’assurance vieillesse pour les aidants

      Les bénéficiaires du complément familial, de l’allocation de base de la prestation d’accueil du jeune enfant
      ou de la prestation partagée d’éducation de l’enfant, servis par les caisses d’allocations familiales, sont
      affiliés obligatoirement au régime général au titre de l’assurance vieillesse des parents au foyer (AVPF),
      sous réserve de remplir certaines conditions (article L. 381-1 CSS).

      Les bénéficiaires de l’allocation journalière de présence parentale, de l’allocation journalière du proche
      aidant, du congé de proche aidant sont affiliés obligatoirement au régime général au titre de l’assurance
      vieillesse des aidants (Ava). Il en est de même pour les travailleurs non-salariés et leurs conjoints
      collaborateurs qui interrompent leur activité professionnelle pour s’occuper d’une personne présentant un
      handicap ou une perte d’autonomie, ainsi que les personnes ayant la charge d’un enfant en situation de
      handicap ou apportant leur aide à une personne adulte en situation de handicap (article L. 381-2 CSS).
      Les cotisations vieillesse dues au titre de l’AVPF et l’Ava sont calculées sur une base forfaitaire et à la
      charge exclusive des organismes débiteurs des prestations familiales

      Répondre à ce message

      • Le 6 août 2023 à 10:43

        Attention, ce n’est pas rétroactif, c’est applicable pour les périodes concernées à partir de septembre. C’est mentionné au point 5 de cet article : Comprendre la réforme des retraites pour l’âge légal, les carrières longues, le minimum de retraite…

        Répondre à ce message

        • Le 6 août 2023 à 14:04

          Bonjour Claude je ne vois pas cette mention au point 5 pouvez-vous m’éclairer ?
          Si ce n’est pas rétroactif les premiers concernés devront attendre pas mal de temps. Est ce la même chose pour l’AVPF non rétroactif ?
          Merci d’avance

          Répondre à ce message

        • Le 7 août 2023 à 00:18

          @ Claude (CFDT Retraités

          Bonsoir,

          Attention, ce n’est pas rétroactif, c’est applicable pour les périodes concernées à partir de septembre

          Vous voulez dire que seul les trimestres AVA et AVPF qui seront éligibles au dispositif carrière longue seront ceux acquis à compter du 1er septembre 2023 ?

          La circulaire CNAV ne le précise pas,elle indique uniquement que ces trimestres seront éligibles au dispositif carrière longue à compter du 1er septembre 2023 à hauteur de 4 trimestres réputés cotisés.

          Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 3 août 2023 à 09:30

    Bonjour,

    Prise de rendez-vous avec la CARSAT début Juillet, la personne me dit que je peux partir au 1er Janvier 2024 avec l’AVPF. En attente de l’attestation pour carrière longue depuis 4 mois, puis-je me fier à ce qu’elle m’a annoncé ? je viens de faire la demande de mon dossier de retraite.
    J’aurai 60 ans au mois de Novembre, à ce qu’elle m’a annoncé j’ai 162 Trimestres jusqu’à fin 2022 + 4 trimestres 2023 + 4 AVPF = 170 Trimestres , (dont 6 trimestres 16-18 ans.)
    Etes vous d’accord avec elle ? Je ne compte pas les 5 mois et demi de TUC , qui pour le moment sont en cours de négociation, seront-ils pris en compte pour la carrière longue ?
    Mon employeur est dans l’attente pour mon remplacement, j’avoue que la période est perturbente pour plusieurs d’entre nous, j’attends également de poser mes congés pour savoir à quelle date exactement je dois partir.
    Merci pour votre aide, ça fait du bien de savoir que l’on peut obtenir des réponses de votre part.
    Cordialement.

    Répondre à ce message

    • Le 3 août 2023 à 18:03

      @ Elyse

      Bonsoir,

      Êtes vous d’accord avec elle ?

      OUI sauf si vous totalisez des trimestres cotisés qui réduirait le nombre de 4 trimestres AVPF pris en compte.

      L’attestation carrière longue n’est pas un préalable à une demande de retraite et les trimestres TUC ne seront pas éligibles à la durée cotisée du dispositif carrière longue.

      Répondre à ce message

    • Le 3 août 2023 à 23:18

      A partir de septembre, 4 trimestres AVPF seront réputés cotisés, en plus de ceux existants indiqués dans cette fiche. Mais il ne faut pas que l’année où vous avez des trimestres AVPF vous ayez aussi des trimestres cotisés pour un emploi à temps partiel.
      Comprendre la réforme des retraites pour l’âge légal, les carrières longues, le minimum de retraite…

      Répondre à ce message

      • Le 4 août 2023 à 08:50

        Bonjour,
        Merci d’avoir répondu, j’ai eu une période dans ma carrière où j’étais au chômage rémunéré et j’ai eu un enfant à cette période, donc la personne me dit que j’ai droit à l’AVPF pour cette période. Merci

        Répondre à ce message

        • Le 4 août 2023 à 09:34

          La Caf devait déclare cette période à l’assurance retraite pour vous donner droit à l’AVPF. C’est donc inscrit dans votre relevé de carrière. Lisez la fiche 29 de ce guide sur le droit à l’AVPF.

          Répondre à ce message

          • Le 4 août 2023 à 15:53

            Effectivement sur mon relevé de carrière est inscrit :
            1987 - AVPF - 4Trimestres + chômage et assimilés régime général + 4T = 4T
            1988 - AVPF + DDT (TUC) = 4T + chômage =1 T = 4T
            Pensez-vous que cette période pourrait m’être favorable pour 4 trimestres cotisés AVPF pour carrière longue ?
            comme me l’a précisé la personne de la CARSAT.

            Répondre à ce message

            • Le 4 août 2023 à 16:56

              Si je vous lis bien, vous aurez droit à 4 trimestres réputés cotisés pour le chômage et 4 pour l’AVPF pour ces deux années.

              Répondre à ce message

            • Le 4 août 2023 à 19:37

              @ Elyse

              Bonsoir,

              La CARSAT devant retenir la validation la plus favorable à l’assuré. Par exemple elle devrait vous valider comme trimestres réputés cotisés en l’absence de trimestres de chômage indemnisé les années précédentes, et les années suivantes.
              1987 1 trimestre maternité + 3 trimestres de chômage indemnisé
              1988 1 trimestre de chômage indemnisé + tous les trimestres AVPF 1988.

              Si vous aviez déjà ou après cette période 4 trimestres de chômage indemnisé complétant une année ou vous ne totalisez pas 4 trimestres la validation sera différente.
              1987 1 trimestre maternité + 3 trimestres AVPF.
              1988 1 trimestre AVPF.
              Il s’ajoutera 4 trimestres de chômage indemnisé pour les autres années ou vous avez perçu des allocations chômage.
              Les trimestres TUC n’entreront pas dans la durée cotisée du dispositif carrière longue.

              Répondre à ce message

              • Le 7 août 2023 à 09:10

                Bonjour,

                Merci beaucoup pour votre réponse, cela me conforte dans ma demande de retraite au 1er janvier 2024,
                je pourrais donc partir avec 170 Trimestres cotisés.

                Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 2 août 2023 à 11:53

    Bonjour,

    Natif de février 1963. Le relevé indique au 1er janvier 2023 = 163 trimestres et 40 jours pour le public + 2 trimestres pour le privé.

    Situation pour la CNRACL ce jour :
    CNRACL = 166 trimestres et 10 jours
    Privé = 2 trimestres

    Décompte définitif validé avec un départ au 31 aout 2023. Je viens de faire le point avec eux, je vais recevoir dans les jours qui viennent le brevet de pension, le dossier est clos et validé.

    Situation pour le privé ce jour :
    CNRACL = 165 trimestres et 40 jours
    Privé = 2 trimestres

    Le calcul est différent, leur simulateur mentionne 168 trimestres au 1er octobre. Mon dossier est en attente, j’ai arrêté d’appeler car ils me disent qu’ils n’ont pas le temps de le traiter et qu’il faut que je sois patient...

    Que dois faire svp !!! Je suis perdu...

    Répondre à ce message

    • Le 2 août 2023 à 18:31

      @LOIC

      Bonsoir,

      leur simulateur mentionne 168 trimestres au 1er octobre.

      OUI c’est normal puisque votre reliquat de 40 jours provient de l’année ou vous êtes entré dans la fonction publique et qu’on ne valide qu’un maximum de 4 trimestres par an.
      Vous devez demander l’application de la clause de sauvegarde pour votre retraite CARSAT pour partir au 1er octobre 2023 avec une retraite à taux plein proratisée au 168/170éme. Vous pouvez aussi attendre le 1er avril 2024 pour partir avec une retraite complète avec 170 trimestres.
      Votre durée d’assurance tous régimes est bien de 168 trimestres au 31 août 2023 ce qui vous permet de demander l’application de la clause de sauvegarde pour votre retraite CARSAT pour un départ au 1er octobre 2023.

      Répondre à ce message

      • Le 3 août 2023 à 11:44

        Bonjour po et merci pour votre retour,

        Tout est calé avec le public donc je fais quoi ? Je pars bien le 31 aout ? C’est uniquement la partie privé qui prend acte au 1er octobre ? Je ne comprends pas...

        Répondre à ce message

        • Le 3 août 2023 à 17:53

          @ LOIC

          Bonsoir,

          C’est uniquement la partie privé qui prend acte au 1er octobre

          OUI puisque votre régime FP a validé votre départ au 31 août 2023 avec 168 trimestres cotisés ou réputés cotisés.

          La Carsat valide chaque trimestre au dernier jour du trimestre civil et ne prend pas en compte votre reliquat de 40 jours de la fonction publique car vous avez l’année de votre entrée dans la FP publique validé 4 trimestres + 40 jours.Donc pour la Carsat votre dernier trimestre sera validé le 30 septembre 2023 pour une durée totale cotisée de 168 trimestres.
          Vous devez demander impérativement à la Carsat l’application de la clause de sauvegarde pour pouvoir partir avec 168 trimestres car vous totalisez une durée d’assurance tous régimes de 168 trimestres au 31 août 2023.
          Dans le cas contraire vous devrez totaliser 170 trimestres pour pouvoir partir en retraite car la réforme demande 170 trimestres pour la génération 1963 ce qui supposerait que vous repreniez une activité pour acquérir les 2 trimestres supplémentaires avec une rémunération de 300 heures de SMIC dont 150 heures en 2024 pour pouvoir partir à compter du 1er avril 2024.

          Répondre à ce message

          • Le 4 août 2023 à 07:08

            C’est très clair. Un grand merci po, vôtre travail est remarquable…

            Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 3 août 2023 à 10:57

    bonjour tout le monde et encore merci a vous de repondre a chaque fois ,
    comme vous le s’avez j’ai deja envoye plusieurs message sur votre site ,
    je suis née le 9 fevrier 1963 j’ai commencé a travaillée en septembre 1981
    en 1981 = 1 trimestres = 18 ans
    en 1982 = 4 trimestres = 19 ans = 9 trimestres avant mes 20 ans
    en 1983 = 4 trimestres = 20 ans
    j’ai envoyé en recommandes le 12 mars 2023 ma demande de retraite anticipé , j’ai recu mon dossier pour preparation de ma retraite le 31 juillet 2023 ,
    dossier rempli et documents fournis , et envoyé en recommandes le 2 aout 2023 ,
    sur mon relevé de carriere je n’y comprend toujours rien , et je ne sait toujours pas quand je pourrais partir en retraite , cela me derange enormement et me met dans une situation pas facile car etant a pole emploi ma fin de droit ce termine en novembre 2023 , et je leur demande juste simplement de s’avoir si c’est bien le 1 er octobre 2023 a la date qu’une personne de la carsat m’avait dit par telephonne méme ca personne ne veut me répondre ,
    sur mon relevé de carriere est noté

    total durée d’assurance 181 - dont trimestres retenus 165 - trimestres a justifie 16 pour les 16 trimestres a justifie ces mes 2 enfants née en 2001 et 2003 j’ai eu la carsat qui me dit de leur envoyé photocopie du livret de famille ainsi que l’attestation de majoration que je leur ai deja envoye en recommandes le 12 mars ,voila ce que j’ai , est ce que vous avec les informations que je vous envoie vous serais t’il possible de me dire vraiment a quelle date je pourrais partir en retraite , car je suis perdu de chez perdu

    Répondre à ce message

    • Le 3 août 2023 à 18:30

      @ lecoq

      Bonsoir,

      Les trimestres enfants n’entrent pas dans la durée d’assurance pour la retraite anticipée du dispositif carrière longue.Vous avez donc au mieux 165 trimestres éligibles au dispositif carrière longue.

      Vous pourrez partir en retraite quand vous totaliserez 170 trimestres cotisés ou réputés cotisés puisque vous ne totaliserez pas au 31 août 2023 168 trimestres cotisés ou réputés cotisés uniquement au mieux 167 trimestres et 2 mois et par conséquent vous ne pouvez pas bénéficier de la clause de sauvegarde.

      Vous devez regarder sur votre relevé de carrière régime général le nombre inscrit dans la case trimestres cotisés pour le minimum et ajouter à ce nombre les trimestres réputés cotisés ce qui fixera votre durée d’assurance éligible à la retraite anticipée dispositif carrière longue.
      Les trimestres réputés cotisés servent à compléter une année ou vous ne totalisez pas 4 trimestres validés.
      Ils concernent dans la limite de 4 par catégorie les trimestres de chômage indemnisé,de maladie,d’AVPF et tous les trimestres de maternité (accouchement).

      c’est bien le 1 er octobre 2023 a la date qu’une personne de la carsat m’avait dit par telephonne car étant a pole emploi

      Cela pouvait être exact avant la réforme mais maintenant votre départ interviendra à compter du 1er avril 2024 avec 170 trimestres cotisés ou réputés cotisés sous réserve de ne pas totaliser plus de 4 trimestres de chômage indemnisé dans toute votre carrière.

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 1er août 2023 à 09:05

    Bonjour
    Je suis né en avril 1963, au 31/12/2022 je totalise 164 trimestres, je comptabiliserai au 30/6/24 170 trimestres, je souhaite donc partir à la retraite anticipée pour carrière longue.

    Après 3 mois de chômage, depuis avril 2022, j’ai repris le travail à TEMPS COMPLET et je perçois en cumul l’ARE à raison de 12 jours par mois.
    Au 30/6/23 : le cumul d’indemnisation ARE depuis le début de la période de chômage est de 350 jours.
    Au 30/6/24 ce cumul sera donc de 350 + (12 mois x 12 jours ) soit 350 + 144 jours soit 494 jours.
    Sachant que je travaille à temps complet depuis avril 2022 comment seront validés les trimestres de avril 2022 à juin 2024 :
    9 trimestres par le travail à temps complet,
    Ou
    9 trimestres dont 499 jours d’ARE soit 5 trimestres et 44 jours, sachant que 4trimestres sont réputés cotisés. Dans ce cas, je comptabiliserai au 30/6/2024 seulement 168 trimestres, puisque 4 trimestres sont retenus pour le chômage et le départ anticipé avec 170 trimestres validés serait possible le 31/12/2024 ?
    En espérant être clair dans ces décomptes,

    Cordialement et merci pour toutes les réponses que vous nous apportez.

    Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 31 juillet 2023 à 10:03

    Bonjour,
    Je suis née le 07/10/1963, j’ai 7 trimestres avant les 20 ans et en janvier 2024 j’aurais 168 trimestre cotisés. Pourquoi on ne tient pas compte des 16 trimestres des enfants (2). A ce jour on me dit que je dois travailler jusqu’au 01/07/2024 6mois de plus car je suis du mois octobre.... Ils ne tiennent pas compte des enfants.....
    Merci pour votre réponse

    Répondre à ce message

    • Le 31 juillet 2023 à 23:41

      La majoration de trimestres gratuits pour enfants intervient toujours à l’âge légal, pas avant. Ils sont ajoutés à la carrière et pas affectés à une année.

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 27 juillet 2023 à 14:54

    Bonjour,
    Tout d’abord je vous remercie pour le temps que vous passer à nous aider.

    Mon mari né en avril 1963, 168 trim cotisés le 31 dec 2023, en carrière longue validée avant 20 ans. Il est en CET d’une grande société française (35 ans de carriere) jusqu’au 31 dec 2023.
    Avec la réforme il n’aura le taux plein que le 1 juillet 2024, (6 mois en sup) , la RH vient de lui proposer par telephone une seule solution de prolongation de CET financée par lui meme avec le 13ieme mois 10%de retenue de salaire dès à present et sa prime de fin de carrière engloutie, pour nous, inacceptable après 35ans dans la même entreprise ! ou bien un congé sans solde inacceptable car sans cotisations retraite.

    Eut égard a la demande du ministre du travail aux entreprises de régler socialement les cas de report du taux plein, quelles sont les negociations syndicales pour que les entreprises prennent en charge toute ou partie du financement de la prolongation d’un CET pour ces 6 mois ?
    2) Le CET étant uniquement une suspension de contrat de travail, qu’adviendra t’il si il refuse cette unique proposition de financement à sa charge ?
    3) Mon mari se propose en derniere option de reintegrer son travail en tant qu’actif durant 6 mois. Peuvent ils refuser de le reprendre à un poste similaire ?
    Doivent ils lui assurer un niveau de salaire equivalent à avant son CET ?

    Bien cordialement et encore merci infiniment.

    Répondre à ce message

    • Le 28 juillet 2023 à 23:21

      C’est une situation nouvelle. Pour moi, l’employeur doit respecter le contrat de travail. Mais il faut voir avec les délégués CFDT dans l’entreprise car là que ce problème se réglera.

      Répondre à ce message

      • Le 29 juillet 2023 à 08:43

        Bonjour, merci pour votre réponse. Effectivement je suis en attente de la réponse d’une expertise du bureau de la région.
        Cordialement

        Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 28 juillet 2023 à 17:06

    je suis ne en 1961 fevrier,j i 105 trimestre cotisé et 75 trimestre cotisé pour leminimum et percois le rsa depuis 2012 a quelle age je peut demandé l aspa voir la retraitre

    Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 24 juillet 2023 à 11:22

    bonjour
    je suis née le 4 mars 1962 j’ai 2 enfants,

    l’année de mes 18 ans j’avais acquis 7 trimestres, ayant commencé à travailler l’année de mes 17 ans,

    j’ai au 31 décembre 2022 156 trimestres cotisés soit à ce jour 158 cotisés et 171 validés sur mon relevé de carrière au 31/12/2022,

    je voulais partir en carrière longue avec la nouvelle réforme au 1er octobre en ajoutant : 4 trimestres chômage, 4 trimestres maladie/maternité et 4 trimestres allocation enfant/AVPF ayant pris 2 ans d’allocation parentale en 2001 et 2002 soit 12 trimestres ajouté à 158 ce qui me donne 170 et il m’en faut 169 trimestres avec la nouvelle réforme
    pensez vous que ce soir possible,car mon employeur me dit qu’on ne peut pas cumuler 3 fois 4 trimestres de chômage/maladie/avpf ????

    pouvez vous me confirmer cette information, car il me semble qu’on pouvait avoir ce droit, j’ai quand même fait une demande de carrière longue sur mon espace retraite et une demande de retraite auprès de mon employeur sous réserve d’acceptation de la carrière longue !

    en vous remerciant par avance pour votre réponse

    Répondre à ce message

    • Le 24 juillet 2023 à 12:08

      Les textes prévoient qu’on ne peut pas prendre en compte plus de 4 trimestres par année civile, et les cotisés sont pris en priorité.

      Répondre à ce message

      • Le 24 juillet 2023 à 15:17

        re-bonjour
        je ne comprends pas votre réponse c’est sur toute ma carrière dont je parle des 4 trimestres maladie/chômage/apje

        il me manquerai pour partir en carrière longue au 1er octobre : 11 trimestres et je pensais ajouter
        4 de chômage (j’ai été 3 ans au chomage sur toute ma carrière)
        4 de maladie/maternité (j’ai été arrêtée pour mes 2 enfants)
        et 4 allocation parental pour mon 2ème enfant où la CAF a bien cotisé pour moi §
        soit 12 trimestres

        je suis fonctionnaire et mon employeur me dit que je ne peux avoir que 4 trimestres en plus ET NON PAS 12 ???
        d’où ma question est-ce vrai ou bien puis-je avoir ces bonifications de 12 trimestres
        merci

        Répondre à ce message

        • Le 24 juillet 2023 à 22:57

          @MATSENN

          Bonsoir,

          Votre employeur a raison pour votre retraite fonction publique pour les trimestres de chômage indemnisé puisque ces trimestres ont été validés quand vous cotisiez au régime général.
          C’est aussi le cas pour les trimestres maladie puisque au delà d’un an d’arrêt de travail vous devez prolonger votre activité jusqu’à compenser le surplus de jours de maladie.
          Les trimestres AVPF ne seront pris en compte qu’à compter du 1er septembre 2023.

          Par contre pour votre durée d’assurance cotisée ou réputée cotisée tous régimes vous pouvez ajouter ces 12 trimestres à votre durée d’assurance éligible au dispositif carrière longue sous réserve de ne pas totaliser l’année N plus de 4 trimestres.
          Autrement dit :
          Vous pourrez ajouter des trimestres de chômage indemnisé dans la limite de 4 sur toute la carrière les années ou vous ne totalisez pas 4 trimestres validés.Cette règle concerne aussi les trimestres de maladie maternité et concernera les trimestres AVPF à compter du 1er septembre 2023.

          Vous devez donc contrôler votre relevé de carrière régime général pour savoir le nombre de trimestres réputés cotisés que vous pourrez ajouter au nombre inscrit dans la case trimestres cotisés pour le minimum.

          C’est la durée d’assurance tous régimes qui est prise en compte pour l’éligibilité au dispositif carrière longue.

          Répondre à ce message

          • Le 25 juillet 2023 à 20:31

            @ Claude
            je vous remercie pour cette réponse précise
            en effet sur 2 années de chômage je n’ai rien d’autre de cotisés, ains que les 2 ans d’AVPF, et je vais regarder sur les congés maladie et faire le point
            bonne soirée

            Répondre à ce message

            • Le 26 juillet 2023 à 00:32

              @ MATSENN

              Bonsoir,

              Complément d’information

              Vous devez distinguer les trimestres attribués au titre de la maternité (accouchement) des trimestres maladie car ceux-ci sont éligibles en totalité comme trimestres réputés cotisés au titre du dispositif carrière longue.
              En outre si vous totalisez une même année plus de 4 trimestres validés dans différentes catégories de trimestres la CARSAT doit retenir la validation la plus favorable à l’assuré.
              Par exemple si vous avez une année N 1 trimestre maternité + 1 trimestre cotisé et 4 trimestres de chômage indemnisé,la CARSAT devra valider 1 trimestre cotisé + 1 trimestre maternité + 2 trimestres de chômage indemnisé ce qui vous permettra si nécessaire de reporter 2 trimestres de chômage indemnisé une autre année.

              Répondre à ce message

              • Le 27 juillet 2023 à 12:27

                merci pour tous ces compléments d’information
                je vais regarder tout ça car effectivement :
                1er accouchement en arrêt maternité
                2ème accouchement j’étais au chômage pendant 2 ans (mutation de mon époux militaire) et ensuite donc la fameuse APJE
                bonne fin de journée

                Répondre à ce message

                • Le 28 juillet 2023 à 00:32

                  @MATSENN

                  Bonsoir,

                  la fameuse APJE

                  Seule l’AVPF (assurance vieillesse des parents au foyer) attribuera à compter du 1er septembre 2023 4 trimestres cotisés au titre du dispositif carrière longue.

                  Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 25 juillet 2023 à 15:16

    bonjour

    Née en février 1962 - 2 enfants - j’aimerai demander un départ en carrière longue (j’ai 7 trimestres l’année de mes 18 ans)

    ayant eu dans ma carrière 3 ans de chômage, 2 ans d’allocation parentale , et environ 2 ans de congés maternité et maladie (171 validés et 158 réellement cotisés à ce jour) : et sur tous ces trimestres écrêtés en carrière longue est que cela veut dire qu’on me prendra en compte "12 trimestres cotisés" , si je dois prendre ma retraite en carrière longue en fin d’année 2023.

    en effet je suis fonctionnaire, la CNAV m’a dit pouvoir cumuler ces fameux 12 trimestres, hors mon employeur me dit que la CNRACL lui dit ne prendre que 4 trimestres pour l’ensemble chômage/maladie/APVF ???

    ce qui au final ne me fait pas partir à la même date soit 1 ans de plus fin 2024

    merci d’avance pour votre aide

    Répondre à ce message

    • Le 25 juillet 2023 à 23:20

      @ pascale S

      Bonsoir,

      mon employeur me dit que la CNRACL lui dit ne prendre que 4 trimestres pour l’ensemble chômage/maladie/APVF ???

      C’est logique puisqu’un fonctionnaire ne bénéficie pas de trimestres de chômage ni de maladie puisqu’au delà d’un an d’arrêt de travail sur toute la carrière vous devez poursuivre votre activité ni de trimestres d’AVPF mais cela ne concerne que votre durée d’assurance fonction publique pour le calcul de votre retraite fonction publique.

      La durée d’assurance du dispositif carrière longue s’apprécie en durée d’assurance tous régimes

      cela veut dire qu’on me prendra en compte "12 trimestres cotisés"

      OUI pour la CNAV 4 trimestres de chômage indemnisé + 4 trimestres de maladie + tous les trimestres maternité + à compter du 1er septembre 2023 4 trimestres d’AVPF pour compléter à hauteur de 4 trimestres validés ces années là.
      Cela suppose que vos enfants sont nés durant votre période d’activité régime général.

      Vous devez fournir votre relevé de carrière régime général à la CRACL et contrôler votre nombre de jours de maladie,pas de maternité en tant que fonctionnaire car vous ne pourrez pas cumuler les jours de maladie dans les 2 régimes au delà de 365 jours au titre du dispositif carrière longue.

      Autrement dit votre durée d’assurance éligible au dispositif carrière longue se décomposera ainsi :
      1) Trimestres cotisés CNAV + trimestres réputés cotisés au mieux 12 + trimestres maternité (accouchement)
      2) Trimestres cotisés CNRACL + reliquat de jours.

      Le total trouvé devra être diminué du nombre de trimestres supérieur à 4 l’année de votre entrée dans la fonction publique car on ne valide qu’un maximum de 4 trimestres par an.

      Répondre à ce message

      • Le 27 juillet 2023 à 12:31

        bonjour et merci pour toutes ces précisions
        et merci pour votre temps

        Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 22 juillet 2023 à 19:46

    Bonjour Monsieur,

    Je devrais être en carrière longue le 1 octobre 2025.
    Or je devrais aussi être au chômage a partir du mois d’avril 2025.
    Je n’ai jamais été malade ni au chômage.
    Aurais-je droit a ma retraite sans pertes au 1 octobre 2025.

    Merci a vous.

    Répondre à ce message

    • Le 23 juillet 2023 à 00:20

      @ robert B

      Bonsoir,

      OUI puisque soit vous cotiserez 450 heures de smic pour valider 3 trimestres cotisés,soit vous obtiendrez 3 trimestres de chômage indemnisé réputés cotisés.( + de 150 jours de chômage entre avril et septembre).

      Répondre à ce message

      • Le 25 juillet 2023 à 18:29

        Merci pour vos réponses.
        Du coup dans ma situation même si je suis au chômage dès le 1er janvier 2025 je n’ai plus de craintes a avoir ?

        Répondre à ce message

        • Le 25 juillet 2023 à 22:34

          @robert B

          Bonsoir,

          OUI puisqu’en cas de licenciement ou de rupture conventionnelle vous serez indemnisé par pole emploi .Par contre il faut vous assurer que vous totaliserez bien la nouvelle durée de cotisation applicable après réforme à votre génération.

          Répondre à ce message

          • Le 26 juillet 2023 à 06:21

            oui au 31 décembre 2024 j’aurais cotisé 168 trimestres sachant que je devrais en cotiser 171.
            Donc les 3 autres trimestres seront bien pris en compte avec le chômage ?

            Encore Merci

            Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 25 juillet 2023 à 15:56

    bonjour je suis né le 18/02/1964. j ai 8 trimestres cotisés avant la fin de l année de mes 20 ans . donc carrière longue . avec la nouvelle reforme je peux partir le 1/10/2024 . j aurai aussi cumulé 1 trimestre de pénibilité avec mon compte cpf . ma question est : est ce que je peux prétendre partir le 1/07/2024 avec ce trimestre de pénibilité . j espère que je suis clair . merci d avance pour votre réponse . cordialement

    Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 20 juillet 2023 à 17:54

    Bonjour Claude et P.O.

    Je reviens faire vous, je suis actuellement en retraite progressive et en repos de fin de carrière,. Avec la réforme je dois faire 2 trimestres en plus ,RACL qui était prévue le 1 octobre (né en février 1963)est repoussée au 1 avril 2024. Mon employeur me propose de prendre des congés sans solde jusqu’au 31 décembre et de reporter les congés payés d’août et de septembre 2023 en janvier et février 2024 pour cotiser le trimestre manquant et mars 2024 sans solde ,le reste de la prime de départ en retraite sera versée fin mars .. Cela est -il faisable ? pendant les congés sans solde l’employeur me fera une avance sur la prime de départ en retraite, merci de votre réponse. (les 4 trimestres 2023 sont cotisés à ce jour vu avec la CARSAT)
    Cordialement Patrick.

    Répondre à ce message

    • Le 24 juillet 2023 à 23:05

      @Patrick R

      Bonsoir,

      Cela est tout à fait possible sous réserve que vous figuriez dans les effectifs de votre entreprise jusqu’au 31 mars 2024 avec des cotisations pour un départ à compter du 1er avril 2024.
      La meilleure solution serait que vous soyez en arrêt de travail fin 2023 et que vous repreniez le travail avec vos congés payés en 2024 pour acquérir le dernier trimestre.

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 24 juillet 2023 à 22:09

    Bonsoir
    Je suis née le 28 Aout 1963, je travaille depuis Mars 1982 et j’ai au 30 juin 2023 comptabilisé 166 trimestres (dont 8 avant mes 20 ans (1982 et 1983)).
    L’année de mes 18 ans donc en 1981, j’ai travaillé 6 mois à raison de 40h par semaine comme stagiaire plan barre, payé à 90% du smic et toutes les cotisations étaient à la charge de l’état. Par conséquent ces trimestres n’étaient pas comptabilisés. Selon la nouvelle loi et un nouveau décret (qui n’est pas encore paru), ces trimestres devraient être pris en compte.
    Savez vous si ces trimestres peuvent s’ajouter pour une carrière longue ? Serai-je éligible à l’actuelle loi des retraites anticipées ou dois je comptabiliser 170 trimestres.
    Je vous remercie par avance pour votre réponse.
    Cordialement

    Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 24 juillet 2023 à 19:55

    Bonjour,
    Je suis né le 25 septembre 1969.
    J’ai 1 trimestre en 1986 et 4 en 1987 l’année de mes 18 ans.
    Plus 2 rentes en AT.
    A quelle age puis-je partir à la retraite car le simulateur ne tiens pas compte de ces trimestres.
    Je vous remercie de votre réponse.

    Répondre à ce message

    • Le 24 juillet 2023 à 22:38

      @Dos Santos Teixeira

      Bonsoir,

      Vous pourrez partir à compter de 60 ans avec 172 trimestres cotisés ou réputés cotisés puisque vous totalisez 5 trimestres l’année de vos 18 ans.

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 18 juillet 2023 à 21:00

    Suis née en juin 1963, fin 2022, 165 T valides . J’ai 5 trimestres avant 20 ans. (+ 2 enfants)
    _je comprends que je peux partir en carriere longue, avec ancienne loi au 01/10/2023 avec 168 T. Avec la nouvelle loi dois je faire les 170 T ? Ce qui voudrait dire que je pars le 01/04/24, or avec votre simulateur , il est mentionné 168 T comme avant ? Je ne comprends plus …. Merci à vous

    Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 21 juillet 2023 à 14:47

    Bonjour,

    Suite à une question d’un député le 4 juillet, le ministre du travail a indiqué sur la prise en compte des périodes TUC et assimilées pour le calcul de la retraite, que seraient également pris en compte les " stages pratiques en entreprises en vigueur de 1979 à 1981 ainsi que les périodes de formation professionnelle visées à l’article 35 de la loi n° 84-130 du 24 février 1984"
    Pensez-vous que la dernière partie puisse faire référence à des formations Afpa rémunérées pour lesquelles l’Etat était supposé prendre en compte les cotisations sociale ?
    Pour ma part j’ai touché 41 000 francs en 1987 dans le cadre d’une formation AFPA qui n’ont validé aucun trimestre.

    Merci

    Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 20 juillet 2023 à 15:14

    Bonjour,

    Ayant pris rendez-vous à la Carsat pour ma retraite anticipée pour renseignements, je suis de novembre 63, 6 trimestres à 18 ans, j’ai 162 trimestres cotisés + 4 avec 2023 + 4 avec l’AVPF, ce qui me fais un total de 170 Trimestres cotisés et assimilés cotisés, je dois partir au 1er Janvier 2024, mais j’attends mon attestation pour carrière longue demandée depuis Avril, ne l’ayant toujours pas puis-je commencer mon dossier de retraite ? la personne me dit qu’il faut attendre le décret pour l’AVPF qui devrait arriver début ou milieu AOUT !
    Merci pour ce que vous faites.
    Cordialement.

    Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 19 juillet 2023 à 21:12

    Bonjour,

    Pouvez-vous me dire si le simulateur M@rel que l’on trouve sur le site de l’assurance retraite est à jour dans ses réponses concernant l’age de départ en retraite pour carrière longue ?

    Cordialement et encore merci pour le temps que vous passez à nous aider
    François

    Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 19 juillet 2023 à 16:56

    Bonjour , J’ai commencé à travailler à 18 ans en faisant 5 ans d’armee. Mon dossier est en cours de correction pour valider ces 5 années qui manquaient dans mon décompte .
    Je devrais donc bénéficier d’une mise à jour de rajout de 20 trimestres . Mon age actuel d’un premier depart à la retraite est de 63,5 ans mais il me manquera des trimestres pour une retraite complete : néanmoins je souhaite partir le plus tot possible et ne pas travailler jusqu’à 67 ans ( retraite pleine )
    Question  : Est ce qu’avec le rajout de mes 5 ans , je pourrais quand meme avoir droit de partir à la retraite à 60 ans avec une retraite minorée comte tenu qu’il me manquera des trimestres ? merci

    Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 18 juillet 2023 à 14:28

    Bonjour,
    je suis née en nov 1962. J’ai 10 trimestres avant 20 ans. Avec la nouvelle réforme je peux partir avec 169 trimestres cotisés au 31.3.2023 en carrière longue.
    Or je dépasse de deux mois les 4 trimestres d’arrêt de maladie, tous régimes confondus. Est-ce que je sors du processus carrière longue et vais-je devoir attendre l’âge légal de 62 ans et 6 mois ou, me sera t’il possible de travailler uniquement la période permettant de cotiser pour cette période de deux mois ? Ne trouvant la réponse à ma question nulle part, je me suis permise de vous la poser ici. Je vous remercie de votre réponse et également pour votre action auprès des travailleurs perdus dans les méandres des systèmes de retraite. Bien à vous

    Répondre à ce message

    • Le 18 juillet 2023 à 22:08

      Où avez vous lu que vous ne devez pas avoir plus de 4 trimestres d’arrêt maladie, cela n’existe pas dans le régime général, puisque ces périodes ne donnent pas droit à des trimestres cotisés.
      Vous devez être fonctionnaire : lisez la fiche 42.
      Je vous rassure, il vous suffit d’avoir 168 trimestres cotisés pour avoir droit à la retraite anticipée : lisez le point 2 de cet article : Comprendre la réforme des retraites pour l’âge légal, les carrières longues, le minimum de retraite…

      Répondre à ce message

      • Le 19 juillet 2023 à 11:40

        Merci de Claude de votre réponse. Effectivement, je suis fonctionnaire hospitalier sédentaire. J’ai 3 trimestres de
        ( maladie, maternité avec 1 enfant ) durant la période du régime général. + 150 jours de maladie période cnracl. Soit 4 trimestres et 60 jours en tout. Mon employeur public me dit qu’il y aura un écrêtement et que par conséquent, je ne rentre plus dans les critères carrière longue. J’avoue ne pas tout comprendre. Bien à vous.

        Répondre à ce message

        • Le 19 juillet 2023 à 15:02

          Votre employeur ne semble pas répondre correctement. Il y a de la confusion dans les services RH sur ce point depuis des années. Il ne sait pas si vous avez été en arrêt maladie pendant la période régime général et il n’a pas à le prendre en compte.
          Allez fiche 42, lisez là, et posez sous cette fiche 42 votre prochaine question si besoin. Ainsi je vous répondais au bon endroit.

          Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 19 juillet 2023 à 11:42

    Bonjour,
    Pouvez vous m’indiquer si le relevé de carriere qui est sur le site de l’assurance retraite est sufisant (officiel) pour informer son employeur de sa date de depart en retraite ?
    Mon relevé de carriere montre 167T cotisés au 1/1/2023, née en Avril 1963, je souhaite partir en retraite au 1/10/2023, j’ai fait ma demande de retraite en ligne mais mon dossier est encore en instruction, et j’ai 2 mois de preavis, donc je doit enformer mon employeur avant le 1er aout.
    Merci pour votre travail
    eric

    Répondre à ce message

    • Le 19 juillet 2023 à 14:58

      C’est indicatif, votre dossier sera vérifié et le nombre de trimestre peut être modifié.
      Mais s’il est écrit en fin du relevé le nombre de trimestres cotisés et que cela correspond à ce que vpus avez vécu, le chiffre est sérieux.
      Je vous signale que la dernière année incomplète, votre salaire ne sera pas pris en compte pur la calcul de la retraite. D’autre part, vous subirez la minoration temporaire de la retraite complémentaire (fiche 36). Minoration qui devrait être supprimée lors de la prochaine négociation à partir de 2024.

      Répondre à ce message